Journal Une histoire d'encodage de caractères

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
39
8
déc.
2020

C'est l'histoire d'un type, il s'appelle Christophe. Il vit à la campagne. Dans le champ à côté de chez lui, le voisin fait pousser des arbres fruitiers, sur le côteau d' en face, il y a une centrale électrique à charbon, bref, le cadre est tout à fait bucolique, la campagne du sud de la France, quoi. Christophe s'entend bien avec ses voisins, un couple sympa, sans histoires.

Simplement, arrive le Covid. Christophe perd son boulot. Les fins de mois deviennent difficiles, et il arrive plus d'une fois qu'arrivé le 25 du mois, il n'ait plus les moyens de faire ses courses.

Un jour, Christophe, ayant la dalle encore un peu plus qu'à l'accoutumée, décide de monter une expédition pour aller piquer des fruits dans le verger de ses voisins. Ils sont sympa et tout, mais il a vraiment trop faim. Et puis, lui , il galère ; pour eux, ce n'est que quelques fruits, ça ne leur manquera même pas ! Il se prépare donc à aller, à la nuit tombée, faire un peu d'escalade.

La nuit venue, Christophe se glisse dans le verger. Il avise un arbre, commence à l'escalader. C'est une belle nuit sans lune, mais on a quand même une superbe vue depuis la cime de l'arbre. Il existe une esthétique de la centrale électrique.

Seulement, dans l'arrière-pays marseillais, il y a de la rosée, et pas qu'un peu. Et entre la rosée et la mousse naissante, les branches d'arbre sont glissantes. Le pied de Christophe ripe, glisse, chute, et notre héros bute contre une branche, puis une autre. C'est un Christophe brisé qui arrive au sol. Il n'arrive plus à reprendre son souffle, c'est chose courante quand on a une fracture cervicale.

Depuis ce funeste jour, le visiteur qui entre dans Marseille par l'A7 peut admirer, sur sa gauche, à hauteur de la sortie 33-les Aygalades, un magnifique mur peint, en lettres d'argent sur fond azur, de l'inscription suivante :

CHRIST EST MORT POUR NOS PECHES

  • # Contexte

    Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 08/12/20 à 15:03.

    Toute ressemblance avec des lieux existants ou un mur à la sortie 33 de l'A7 n'est peut-être pas totalement fortuite.

    Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

    • [^] # Re: Contexte

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Joli. Belle imagination, et c'est bien écrit, on imagine bien la scène.

    • [^] # Re: Contexte

      Posté par  . Évalué à 4.

      Ah, ce que l'accent marseillais, ou plutôt le manque d'accent, peut provoquer comme stimuli littéraires ! Merci pour ce morceau (de pêche ?) bien sympa.

      Par contre, ton message explicatif détonne un peu, je trouve, j'aurais bien vu plutôt une phrase en fin de texte du type "Toute ressemblance avec des lieux existants ou un mur à la sortie 33 de l'A7 n'est peut-être pas totalement fortuite", non ?

      • [^] # Re: Contexte

        Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 08/12/20 à 11:27.

        Ah oui, effectivement, ta formulation est bien plus sympa. Si ça ne te dérange pas, et qu'un modérateur est d'accord pour faire la modif, je suis partant pour remplacer ma formulation par la tienne1.


        1. C'est ça que j'aime bien avec le Libre : on peut reprendre et améliorer le travail de quelqu'un, ou améliorer son propre travail de celui de quelqu'un d'autre, sans que ça choque personne. 

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

        • [^] # Re: Contexte

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je peux faire la modif mais tu peux dire exactement quoi faire ? Je remplace tout le dernier paragraphe ?

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

          • [^] # Re: Contexte

            Posté par  . Évalué à 2.

            Remplacer ce commentaire par
            "Toute ressemblance avec des lieux existants ou un mur à la sortie 33 de l'A7 n'est peut-être pas totalement fortuite"

            Merci :)

            Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

            • [^] # Re: Contexte

              Posté par  . Évalué à 2.

              Fait !

              En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Contexte

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      C'est ça le mur, je suppose ?

      mur

      • [^] # Re: Contexte

        Posté par  . Évalué à 3.

        Exactement ! Je voulais mettre une photo, mais il est compliqué de sortir son téléphone et de le photographier depuis sa voiture.

        Surtout qu'on est quand même censé garder les mains sur le volant.

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

      • [^] # Re: Contexte

        Posté par  . Évalué à 10.

        Je suppose que cela a été posé par une ENTREPRISE DE MACONNERIE GENERALE.

        • [^] # Re: Contexte

          Posté par  . Évalué à 1.

          Oui, la même qui a construit le PALAIS DES CONGRES.

    • [^] # Re: Contexte

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Par contre tu as pas mal d'imagination quand même : cette peinture, qui montre qu'on est presque arrivé à la maison (j'habite Marseille) est dans une zone ultra-urbanisée. Elle ne l'était probablement pas au 19° siècle, il y a une grande maison à l'abandon juste après, mais je n'ai pas souvenir d'un quelconque arbre fruitier dans les parages.
      Pour les curieux qui veulent voir une photo : https://www.patrimoine-religieux.fr/eglises_edifices/13-Bouches-du-Rh%C3%B4ne/13215-Marseille15eArrdt/186165-Egliseevangeliquearmenienne

      (par contre, titre du journal un peu limite. Ca ne parle pas d'encodage du tout)

      • [^] # Re: Contexte

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        (par contre, titre du journal un peu limite. Ca ne parle pas d'encodage du tout)

        Je me suis dit la même chose. Par contre on parle bien d'un problème de majuscules accentuées ;)

        J'ai plus qu'une balle

        • [^] # Re: Contexte

          Posté par  . Évalué à 3.

          on parle bien d'un problème de majuscules accentuées ;)

          " capitales accentuées", malheureux ! ; )

          • [^] # Re: Contexte

            Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 08/12/20 à 14:28.

            Salut,

            " caractères accentués", malheureux ! ;-)

            • [^] # Re: Contexte

              Posté par  . Évalué à 1.

              Je ne comprends pas vos corrections successives, on parle bien de majuscules, la première formulation était correcte.

              En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

              • [^] # Re: Contexte

                Posté par  . Évalué à 2.

                Salut,

                Je ne comprends pas vos corrections successives

                Mais parce que c'est rigolo (et je ne doute pas qu'on me prendra au piège !) ;)

              • [^] # Re: Contexte

                Posté par  . Évalué à 10.

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Capitale_et_majuscule

                La phrase : « LONGTEMPS MARIANNE S’EST COUCHÉE DE BONNE HEURE » est écrite en capitales, mais seules la première (L) et la dixième (M) lettres sont majuscules.

                • [^] # Re: Contexte

                  Posté par  . Évalué à 4.

                  Ah oui, ça rigole pas ici :)

                  Bien vu, je tâcherai de faire la différence maintenant.

                  En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                  • [^] # Re: Contexte

                    Posté par  . Évalué à 4.

                    Salut,

                    Bin non, manquerait plus qu'on déconne un peu…

                    Nous sommes sur un site sérieux  !

          • [^] # Re: Contexte

            Posté par  . Évalué à 3.

            Et pour compléter la réponse précédente…

            En cyrillique, l'accent n'est pas sur le caractère, mais le suit ;)

      • [^] # Re: Contexte

        Posté par  . Évalué à 8.

        J'avais envisagé de raconter l'histoire d'un pêcheur qui partait en mer et qui ne revenait pas : ça collait mieux à Marseille, mais le jeu de mots était nettement plus poussif. Du coup j'ai eu peur que ça finisse en queue de poisson.

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

      • [^] # Re: Contexte

        Posté par  . Évalué à 1.

        (par contre, titre du journal un peu limite. Ca ne parle pas d'encodage du tout)

        à ce qu'il sait…

  • # Mort ?

    Posté par  . Évalué à 5.

    Une recherche m'apprend que mort serait un synonyme éculé pour bronsonnisé.
    Une 2e recherche m'apprend que Christ ne l'est plus, mais qu'il l'aurait été brièvement il y aurait environ 2020 ans.

    L'autre jour, dans un hôpital psychiatrique, un gars me demande de lui ouvrir la porte.
    Poli, je lui ai ouvert. Il était juste indiqué « INTERNES ».

    • [^] # Re: Mort ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Une 2e recherche m'apprend que Christ ne l'est plus, mais qu'il l'aurait été brièvement il y aurait environ 2020 ans.

      Sa naissance aurait été il y a 2020 ans (avec une marge d’erreur d’environ sept ans je crois mais je ne sais plus dans quel sens), il aurait été bronsonisé à l’âge de 33 ans, donc il n’y a peut-être pas encore 2000 ans. =)

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: Mort ?

        Posté par  . Évalué à 8.

        Oui, Jésus est né en l'an sept avant la naissance de Jésus.

        Récursivement, ça fout un paradoxe temporel de dingue et l'univers implose.
        Alors on fait gaffe hein ?

        • Yth.
    • [^] # Re: Mort ?

      Posté par  . Évalué à 7.

      nanan, le terme bronsonisé est réservé à l'annonce du décès d'une célébrité (ou pseudo célébrité) ayant interrompu la veille techno quotidienne d'un internaute, généralement, un linusquéférien. (utilisateur de linusque spécialiste de veille techno et qui doit écrire un truc sur la procrastination, peut-être demain, si il a le temps).

      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

    • [^] # Re: Mort ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Poli, je lui ai ouvert. Il était juste indiqué « INTERNES ».

      Pfff, ces médecins, ils oublient toujours leurs clés et leurs blouses. Par contre, je n'ai jamais compris qu'ils se trimballent toujours avec un objet à la con style entonnoir ( le plus cliché ) ou biroute ( style où est charlie ).

  • # titre ?

    Posté par  . Évalué à 3.

    À proprement parler, ce n'est pas un problème d'encodage, comme l'indique le titre, mais un problème d'accentuation des lettres capitales.

    • [^] # Re: titre ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Ça reste un problème d’encodage. Tu ne peux pas coder ces accents avec le codage ASCII sans extensions, par exemple.

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: titre ?

        Posté par  . Évalué à 10.

        Où un problème de fruit: si il n'y avais eu que des pommiers dans ce verger le problème ne se posait pas

      • [^] # Re: titre ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ça reste un problème d’encodage.

        Mouais… je ne sais pas si on peut vraiment parler d'encodage (ASCII ou autre) pour une pancarte.

    • [^] # Re: titre ?

      Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 08/12/20 à 14:29.

      Oui c'est un peu limite, la lettre É se trouvant dans l'ASCII étendu (celui sur 8 bits, des encodages allant de 128 à 255). Wikipédia me dit que ça date tout de même de 1981.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: titre ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      Qui ne se donnera pas la peine d'accentuer la capitale, accentuera le risque de peine capitale.
      (Ève en Gilles selon Saint Taxe, XLII 1337)

      DEPECHE DES PECHES. PEUCHERE DES PECHES! (Massilia, 0AD, Janus-Cevinus)

      • [^] # Re: titre ?

        Posté par  . Évalué à 10.

        Et sinon vous préférez des PLAISIRS SALÉS ou des PLAISIRS SALES ? (les deux sont bien)

        Titre de l'image

        • [^] # Re: titre ?

          Posté par  . Évalué à 9.

          Quand j'étais nettement plus jeune, et naïf, Picard Surgelés faisait une gamme de glaces sous une marque distributeur au look un peu chic. Les noms des parfums étaient écrits en majuscules capitales. J'ai mis des années à comprendre quel intérêt on pouvait trouver à une glace au CARAMEL AU BEURRE SALE.

          Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

          • [^] # Re: titre ?

            Posté par  . Évalué à 8.

            Après comme beaucoup j'ai entendu la fameuse phrase "on ne met pas d'accents sur les majuscules", et ce n'est que finalement récemment (10 ans ?) que j'ai découvert que c'est faux et archi-faux.

            En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

            • [^] # Re: titre ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              Le plaisir du bépo, qui m'a permis de facilement faire mes majuscules accentuées !

              Les anglophones ont les mêmes règles infondées, telles qu'« on ne doit pas finir une phrase par une préposition » (e.g. "it's a thing I shan't put up ~with~").

              • [^] # Re: titre ?

                Posté par  . Évalué à 4.

                Et d'ailleurs, en français, on n'est pas censé commencer une phrase par "et".

                Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

                • [^] # Re: titre ?

                  Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 09/12/20 à 21:47.

                  Et pourquoi donc ?

            • [^] # Re: titre ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

              Je me souviens, enfant, de la polémique qui avait eu lieu autour du Billet de 50 francs Saint-Exupéry dont

              certaines émissions datées 1992 et 1993 comportent une erreur typographique, le « E » comporte un accent (« Saint-Éxupéry »). Il reste en circulation jusqu'en 1997, année où l'erreur sera corrigée avec la sortie d'un nouveau billet sans l'accent (« Saint-Exupéry »).

              il s'agissait cette fois d'un excès de zèle typographique !

            • [^] # Re: titre ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

              Il y a eu une période, assez courte, finalement, où ce n'était pas techniquement possible mais unique pour les machines à écrire.

              Évidemment, que, non seulement on accentue les majuscules en français, mais aussi les capitales, ainsi Éluard ou Étienne prennent bien un accent (et j'avais un patron dont le nom de famille était Étienne et qui y tenait à cet accent, quand il signait de ses initiales, il signait JMÉ).

              Il est possible, par exemple (on en avait discuté sur la liste typographie), que l'absence d'accent sur le À en début de phrase dans certaines impressions traditionnelles proviendrait de la fragilité de l'accent sur cette lettre.

              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

              • [^] # Re: titre ?

                Posté par  . Évalué à 1.

                Il y a eu une période, assez courte, finalement, où ce n'était pas techniquement possible mais unique pour les machines à écrire.

                Il me semble que ça l'a toujours été, même outre Atlantique, juste que ce n'est pas aisé…

                • [^] # Re: titre ?

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                  Il y a eu une période, assez courte, finalement, où ce n'était pas techniquement possible mais unique pour les machines à écrire.

                  en fait, sur machine à écrire mécanique, pour l'accentuation des majuscules sur machine à écrire, il fallait revenir d'un caractère en arrière et taper ' ou `  ; alors que pour le " et ^ ça pouvait être pris en compte à l'avance (touche spéciale ne faisant pas avancer le chariot). Il y avait une touche spéciale pour relever le marteau sur certaines (permettant de faire les exposants aussi au passage).

                  pour les formules mathématiques, l'art ascii était envisageable… (mes profs préféraient les écrire à la main avant le passage à la ronéotypie qui sentait un peu, bon yavait des effluves :p)

                  bon, je n'ai plus de machine à écrire sous la main, j'ai refourgué celle que j'avais à un brocanteur :-)

                  • [^] # Re: titre ?

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    J'en ai une, la machine portable qui avait appartenu à un mien grand oncle et dont il s'était servi pendant la deuxième guerre mondiale, et encore après.

                    Mais elle ne permet pas ce genre d'effet.

                    Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                    • [^] # Re: titre ?

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                      Mais elle ne permet pas ce genre d'effet.

                      va falloir upgrader ;-)
                      oui, ça devait dépendre des modèles…

                      m'enfin quand on voit qu'on se traîne encore l'AZERTY ou le QWERTY du fait de ces antiquités…
                      en même temps, le 1er Minitel 1 avec son clavier ABCD que mes parents avaient reçu, je l'ai rapporté dans la semaine à l'agence France Telecom :p

                      • [^] # Re: titre ?

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                        Ah oui, ce clavier Minitel ! Les concepteurs pensaient que c'était logique. Et ils se sont rendus compte que d'une part, de toute façon, les gens qui n'avaient jamais utilisé de clavier, passaient leur temps à chercher les touches, mais que, d'autre part, ça perturbait tous les autres. Voilà pourquoi on a vite remis des claviers azerty.

                        Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                        • [^] # Re: titre ?

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 17/12/20 à 16:32.

                          Ah oui, ce clavier Minitel !

                          moui, mais l'ensemble était trop classe : gris avec des dégradés bien pensés et de bonnes touches…

                          le remplaçant — marronnasse — avec ses touches merdiques m'a un peu déçu :/ mais bon l'upgrade gratuit ensuite de ce minitel 1 au 1B (avec modem réversible) a fait passer la pilule… outre toute la doc' gratuite (dont les blueprint) qu'on m'a fourgué vu que personne ne la demandait, papier glacé toussa hein :-) (et en annexes tous les codes d'extension de l'ascii pour faire des caractères supplémentaires).

                        • [^] # Re: titre ?

                          Posté par  . Évalué à 1.

                          […] en même temps, le 1er Minitel 1 avec son clavier ABCD que mes parents avaient reçu […]
                          Ah oui, ce clavier Minitel ! Les concepteurs pensaient que c'était logique. Et ils se sont rendus compte que d'une part, de toute façon, les gens qui n'avaient jamais utilisé de clavier, passaient leur temps à chercher les touches, mais que, d'autre part, ça perturbait tous les autres. Voilà pourquoi on a vite remis des claviers azerty.

                          Les concepteurs avaient raison, et c'était l'occasion de rompre une compatibilité qui n'avait pas de raison d'être : les claviers informatiques n'ont jamais eu les contraintes des machines à écrire (les problèmes avec les tiges, problèmes qui ont fait que Sholes est passé de ABCD à la première version de QWERTY)

                          Il faut noter que pendant longtemps, vtech, une marque connue de jouets a toujours proposé des claviers ABC sans que ça perturbe quiconque. (ce qui a changé c'est que maintenant ils font pour les plus grand des trucs qui mimétisme ceux des parents)
                          De même, j'ai souvenir d'avoir eu en main des « organiseurs » (des PDA qui s'ignoraient avant le Newton) qui utilisaient le clavier ABC, dans la ligné de Psion II (c'est aussi ça qui les distingue au début des ordis de poche comme : Atari PC Folio, HP 95XL, Zeos PPC etc.)
                          De même, les calculatrices scientifiques (du moins celles qui ne vont pas clairement sur le terrain des ordis de poche comme les Casio VX-4/FX-860P/Z-1GR & les Sharp PC-1211/PC-1500/PC-E500/PC-1100/PC-1246S/PC-1403H/PC-1261) utilisent un clavier ABC similaire.
                          Il est à noter aussi que les grilles ne sont pas penchées …parce-que n'ayant pas les contraintes d'une machine à écrire.

                    • [^] # Re: titre ?

                      Posté par  . Évalué à 2.

                      en fait, sur machine à écrire mécanique, pour l'accentuation des majuscules sur machine à écrire, il fallait revenir d'un caractère en arrière et taper ' ou ` ;

                      À noter que c'est resté pareil avec les téléscripteurs et les consoles d'où des codes comme ^H qui recule le curseur…
                      Le principe n'est pas utilisé que pour l'accentuation, mais aussi pour le soulignement …avec _ et le gras ou la biffe par surimpressions !

                      alors que pour le " et ^ ça pouvait être pris en compte à l'avance (touche spéciale ne faisant pas avancer le chariot).

                      Principe qui a été gardé pour les touches mortes héhé. Mais je crois bien que c'est apparu bien plus tard.

                      Il y avait une touche spéciale pour relever le marteau sur certaines (permettant de faire les exposants aussi au passage).

                      J'en ai une, la machine portable qui avait appartenu à un mien grand oncle et dont il s'était servi pendant la deuxième guerre mondiale, et encore après.
                      Mais elle ne permet pas ce genre d'effet.

                      Je pense que des fonctionnalités d'usage peu courante (?!?) ou jugées moins importantes ont du être retiré pour rendre la machine portable… Ceci dit, sur les premières machines il me semble qu'il n'était pas possible de revenir sur un caractère ; mais il a toujours été possible de revenir au début de la ligne courante… (il fallait ensuite se déplacer jusqu'à la position voulue, avec la touche d'espacement, et ajouter son accent/souligné/etc. bref, encore moins simple mais toujours possible… mais certaines personnes préféraient dans ce cas ajouter les accents à la main : ça va plus vite quand il y a peu d'exemplaires.)

  • # À Perpignan il y a un château dédié à un poisson

    Posté par  . Évalué à 10.

    Titre de l'image

  • # Majuscules accentuées

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Et voilà pourquoi l’académie française recommande l’usage des accents en français. Encore un des avantages de GNU/Linux — où ils sont facilement accessibles en toutes circonstances — sur les systèmes concurrents… si l’on en croit le nombre de documents en formats privateurs où les gens les omettent.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Majuscules accentuées

      Posté par  . Évalué à 6.

      Et voilà pourquoi l’académie française recommande l’usage des accents en français.

      C'est même plus fort que ça : l'accent fait partie entière de l'orthographe, c'est donc une faute d'orthographe de ne pas le mettre.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Majuscules accentuées

      Posté par  . Évalué à 4.

      Un gros avantage du bépo surtout.

      • [^] # Re: Majuscules accentuées

        Posté par  . Évalué à 7.

        Avec un linux-fr azerty de base, on a tous les accents en capitales : ÉÀÙÖÔÇ.
        Il suffit de maintenir la touche "CAPS LOCK".

        • [^] # Re: Majuscules accentuées

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

          Et personnellement je suis un grand fan de l'activation de la touche compose qui me semble une solution élégante et intuitive à la saisie de caractères composants plusieurs éléments basiques. Les possibilités offertes par cette méthode me semble dépasser largement tout ce que pourrait offrir un clavier physique d'une centaine de touches.

          « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

        • [^] # Re: Majuscules accentuées

          Posté par  . Évalué à 5.

          Avec un linux-fr azerty de base, on a tous les accents en capitales : ÉÀÙÖÔÇ.
          Il suffit de maintenir la touche "CAPS LOCK".

          On peut peut aussi les obtenir en tapant <Shift><AltGr><lettre>. Et pour le tréma et l'accent circonflexe, ça se tape comme sur les minuscules, mais en maintenant <shift> quand on tape la lettre.

          • [^] # Re: Majuscules accentuées

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            C’est à cause de cet excellent agencement de clavier qui me permet d’écrire une orthographe et typographie française que je n’ai jamais réussi à passer au bépo… 😅

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Généalogie

    Posté par  . Évalué à 8.

    J'ai un nom de famille avec un accent sur la première lettre. Nom court et connu, mais peu commun. On ( ma famille proche ) est les seuls à le porter dans ma région.

    L'accent sur mon nom a officiellement disparu avec l'adoption de la machine à écrire. Si bien que ça devient imprononçable. Pire avec l'arrivé de l'iphone, certains le lit à l'anglaise.

    Si je demande une carte d'identité, je dois ne peux faire rajouté l'accent car il n'est pas présent sur mon acte de naissance. L'accent n'est pas présent sur mon acte de naissance car il ne l'est pas sur l'acte de naissance de mon père. Etc…

    Je peux récupérer cet accent. Pour cela, il faut que je remonte les actes de naissances de mes pères pour retrouver l'acte de naissance de mon arrièreX-grand-père ayant encore l'accent. Que je retourne à la mairie où l'acte de naissances de mon arrièreX-1-grand-père a été faite pour faire modifier son acte de naissance en présent tous les actes de naissances pour prouver mon affiliation et ainsi de suite.

    Mon fils est intéressé par la généalogie. J'attends donc qu'ils sont un peu plus grand pour faire la procédure avec lui.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.