Journal Prime réparation vélo

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
16
25
juil.
2020

Chez journal,

mon vtt avait besoin d'un petit coup d'entretien. Ça faisait un moment que les freins devaient être changés ainsi que le pneu arrière.

Ayant entendu parlé de la prime de 50€ vélo [1] et ayant un magasin de vélo qui avait l'air bien, je me suis dit que je vais tenter. Et puis ça soutiendra les magasins de proximité.

1,5 mois d’attente avant le rdv c'est long…

Je l'amène pas vraiment de devis à part des truc approximatif.

Une bonne semaine d'attente et je vais chercher le vélo. C'est pas donné. Ça dépasse des 50 €. Et je dois payer de ma poche plus ce que j'attendais.
Et je constate qu'ils ont mis un pneu plutôt urbain soit disant parce qu'ils n'en avaient pas d'autre. Et ils ont eu le culot de me facturer un pneu vtt.
Je demande à le changer, il faut qu'ils en recommandent.

Quelques jours après le changement est fait, c'est pas le meilleur pneu du monde, mais ça fera l'affaire. J'ai envie de récupérer mon vélo.

Petit test rapide, ça a l'air de bien fonctionner. En rentrant je sers les freins à fond et ils se dérèglent et frottent.

On m'y reprendra à confier mon vélo à quelqu'un. Au final je crois que j'ai perdu plus de temps que si je l'aurais fait moi même, j'ai pas vraiment gagné d'argent et le résultat est bof.

Cette prime est elle vraiment une bonne idée ? Les magasins de vélo ont l'air de bien en profiter…

Avez-vous testé ?
Il y a une version autoréparation, quelqu'un a-t-il tenté ?

[1] https://www.coupdepoucevelo.fr

  • # M'est d'avis qu'une partie importante est parti dans la gestion administrative

    Posté par  . Évalué à 8 (+7/-0).

    Je l'amène pas vraiment de devis à part des truc approximatif.

    Ayant des amis qui sont dans une association d'auto réparation de vélo, ils m'ont expliqué qu'un devis est obligatoire pour pouvoir faire bénéficier de la prime. Je t'avoue donc que je suis un peu surpris.

    Et ils ont eu le culot de me facturer un pneu vtt.

    Ca me rappelle une histoire : il y a des années mon père achète une voiture et le commercial lui annonce qu'on lui offre l'installation de l'attache remorque. Il accepte donc, et lorsque mon père récupère bagnole, il s'aperçoit sur la facture qu'on lui a facturé le montage de l'attache. Mon père leur dit, soit vous me l'offrez soit vous démonter l'attache vu que ce n'est pas sur le devis. Du coup le garage ne l'a pas facturé son attache.

    Cette prime est elle vraiment une bonne idée ? Les magasins de vélo ont l'air de bien en profiter…

    L'intention est louable, évidemment y en a qui en profite, après 50€ ca part très vite avec la main d'oeuvre, les pièces, l'administratif à gérer etc.
    Bref comme à chaque subvention (voiture, panneaux solaires etc.) y en a qui essaient d'en profiter
    Combiné à l'aménagement des voies réservés aux cyclistes, ca peut vraiemnt développer l'utilisation du vélo.

    Il y a une version autoréparation, quelqu'un a t il tenter ?

    Beaucoup d'administratifs apparemment (tu passes la 1/2 du temps à justifier que tu as le droit à la prime, la 1/2 à réparer le vélo), ca doit etre la même chose pour les vélociste, sur les 50€ de subventions, il perde déjà 20 mn dans l'administration.
    Pis les assos ont été débordé car pas en capacité d'accueillir plus d'un certain nombre de personne en même temps.

  • # Plusieurs problématiques

    Posté par  . Évalué à 9 (+8/-0).

    Je pense qu'il y a plusieurs problématiques:

    1) La prime est-elle utile : dans ce cas-ci, elle semble l'avoir été vu que cela t'a incité à réaliser l'entretien de ton vélo. Pour le reste, ce genre de mesure me laisse plutôt sceptique mais bon…
    2) La qualité du service de ton vélociste : de ce que tu racontes, plutôt mauvaise. Après, je pense utile de leur faire un retour avec par exemple un mail le plus factuel possible. Parfois tu tombes sur un apprenti, sur une mauvaise pioche, sur autre chose… et leur faire un retour leur offre la possibilité de changer.
    3) Le prix : changer un pneu et remplacer les freins et faire un check général pour moins de 50€ serait un très bon prix donc le fait que cela dépasse les 50€ ne me choque pas
    4) L'absence de devis : assez classique malheureusement et j'ai quand même du mal à comprendre la difficulté de faire un devis relativement clair…

    Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

    • [^] # Re: Plusieurs problématiques

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+2/-3).

      L'absence de devis : assez classique malheureusement et j'ai quand même du mal à comprendre la difficulté de faire un devis relativement clair…

      Moi je comprends, c'est chiant à faire un devis. Ça prend du temps que tu pourrais passer à autre chose. Et en plus si tu es une petite structure sans vraiment de grille de tarif, ça complique.

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Plusieurs problématiques

        Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

        Alors autant je comprend pour une asso qui doit faire un devis sur mesure pour organiser un événement que cela puisse être chiant (mais il faut le faire)

        Autant là il s'agit de changer un pneu, plus quelques réglages (si j'ai bien compris), le genre de truc que le vélociste fait assez souvent (limite il a un forfait) :

        • Un vélociste sait parfaitement combien de temps cela lui prend de changer un pneu (je pense que j'en ai pour 30 mn à titre perso, mais un pro doit en avoir pour 10 min)
        • idem les réglages de frein

        C'est pas des trucs exotiques et le mec sait parfaitement ce qu'il doit facturer pour changer un pneu

        Et faut bien se dire que le temps à faire le devis est facturé d'une manière ou d'une autre

        Le problème de cette prime c'est que niveau main d'oeuvre, je pense que l'auteur a payé autant de frais de vérification qu'il avait bien le droit à la prime que de réparation pure. L'autre souci de cette prime c'est que ce chèque le vélociste ne va pas l'avoir tout de suite, et ca peut poser des pbs de trésoreries.

        • [^] # Re: Plusieurs problématiques

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

          Un vélociste sait parfaitement combien de temps cela lui prend de changer un pneu (je pense que j'en ai pour 30 mn à titre perso, mais un pro doit en avoir pour 10 min)

          Un pneu standard (pas un tubeless de vtt à carcasse ultra rigide) c'est 3 minutes à changer, et quelques secondes à gonfler avec les compresseurs dont son équipés la plupart des velocistes. Allez 5 parce qu'ils vont controller et potentiellement changer le fond de jante.

  • # Un super titre

    Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

    Cette prime est elle vraiment une bonne idée ?

    Ce que tu décrit n'est pas particulièrement lié à la prime. Les arnaques ont toujours existé.

    Je n'ai pas cherché à en bénéficié, le peu de choses que je fais faire sur mon vélo sont soit gratuits (un écrou coincé, il faut juste un établi) ou sont assez rares (réglages de vitesses quand j'en avais encore). J'ai par contre des amis qui ont regardé et oui il y a de l'attente c'est logique. Après il est tout aussi logique que les ateliers qui se retrouvent à flux tendus ont plus de problème (ils ont moins de temps pour s'occuper de chaque vélo, ils n'ont plus certaines pièces,…).

    Il y a une version autoréparation, quelqu'un a t il tenter ?

    Je n'en ai même pas entendu parler.

  • # relation avec ton velociste

    Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 26/07/20 à 05:37.

    Je fais depuis de nombreuses années mon entretien moi-même mais d'expérience je sais que tout travail effectué par un velociste doit être précisé.

    En gros jamais demandé un "service" mais un détail plus complet des contrôles/changements qui vont/pourront être fait avec ordre de grandeur en terme de main d'oeuvre et demander de m'appeler si constat qu'un changement de pièce doit être fait. Aussi préciser niveau de gamme et dans le cas d'un pneu ça prend 2 minutes de regarder avec eux le type de pneus sur le catalogue de leur fournisseur et convenir d'un prix.

  • # Délai pour le client et contraintes pour le commerçant

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

    J'ai moi-même voulu en bénéficier début juin pour un réglage de mes vitesses que je n'arrive pas à fignoler.
    Le délai (1,5 mois aussi) m'a fait renoncer, je retenterai en septembre.

    Le commerçant m'a expliqué que ça leur génère un gros boulot de facturation et que du coup il avait limité le nb de réparation-à-la-prime qu'il prend chaque semaine.

    Un autre m'a dit avoir arrêté à cause de cela.

  • # Coup de pouce vélo et données personnelles

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

    Coup de pouce vélo et données personnelles, un article de blog sur un coût caché de ce programme de financement.

    • [^] # Re: Coup de pouce vélo et données personnelles

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+4/-2). Dernière modification le 26/07/20 à 22:59.

      Et le site demande de posseder un telephone portable. 1984 quoi!

      Comme quoi le GDPR n'interdit pas les lois liberticides, qui collectent des donnees personnelles.

      • [^] # Re: Coup de pouce vélo et données personnelles

        Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

        extrait de la faq

        Je n'ai pas de téléphone portable, puis-je bénéficier de la prime Coup de pouce réparation ?

        Dans le cadre du dispositif Coup de pouce réparation, il est nécessaire de disposer d’un
        téléphone portable.
        Pourquoi ? Lorsque vous venez récupérer mon vélo réparé, le réparateur se connecte sur
        l’application pour valider votre dossier. Vous allez recevoir sur votre téléphone portable, un
        SMS contenant un code. Il faudra communiquer ce code au réparateur pour qu’il puisse valider
        la prime Coup de pouce vélo réparation. Si vous n’avez pas de téléphone portable, vous
        pouvez venir avec un membre de votre famille ou un ami qui en possède un. Le SMS,
        contenant le code de validation, sera envoyé sur son téléphone.

        • [^] # Re: Coup de pouce vélo et données personnelles

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+7/-3).

          Après on est en 2020. En 1980 il devait y avoir une chiée de trucs qui demandaient une ligne fixe (et si j'en voulais pas ?) et en 1950 une adresse fixe (et si j'habite dans un bidonville après Ménilmontant ?). Ca demande pas un smartphone pour une appli avec trackers Facebook mais juste un numéro capable de recevoir des SMS. Les feature phones pour vieux à 30€ peuvent les recevoir.

  • # Plutôt contre

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-0).

    Je répare également mon vélo moi même. La dernière fois que j'ai emmené un vélo à réparer sous garantie (Garde boue, dérailleur et béquille), j'ai dût tout reprendre moi-même 15 jours après.
    Plus généralement, je ne soutiens pas ces primes à l'achat, ces primes à la réparation. Je trouve que le rôle de l'état et des collectivités, c'est de nous offrir une infrastructure, un réseau, je pense que cela est déjà assez lourd.
    Pour le vélo, c'est à chacun de s'en occuper. Si on veut un vélo à 30€ d'occasion, on peut, si on veut mettre 3000€ c'est également possible.

    • [^] # Re: Plutôt contre

      Posté par  . Évalué à 10 (+10/-0).

      Assez d'accord avec ça. Si on veut motiver les gens à faire du vélo, faut d'abord sécuriser des pistes cyclables. Regonfler les pneus et régler le dérailleur est rarement l'obstacle qui empêche les gens d'aller au boulot à vélo.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Plutôt contre

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-2).

        Vous avez oublié réchauffer le climat dans la liste. Quand on aura évaporé (hors atmosphère bien sur) suffisamment d’eau, on peut espérer qu’il ne pleuve plus. Et ça, ça favorisera vraiment la pratique cycliste :-).

        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: Plutôt contre

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-0).

        Sécuriser les piste cyclable est la partie la plus visible. C'est important c'est sûr, et négligé.

        Mais encore plus négligé est de permettre aux gens de "garer" leur vélo chez eux de manière pratique et sure. En ville, c'est un sacré obstacle. Pas mal de gens ont leur vélo sur le balcon mais le sortir chaque jour est pénible.

        Le "parking" au boulot ou près des commerces en général ça va (mais y'a encore des exceptions). Par contre avoir des douches et casiers au boulot c'est aussi appréciable et pas toujours dispo.

        Bref c'est plutôt autour de tout ça que je voudrais voir des efforts plutôt que pour l'entretien du vélo. Mais j'imagine que c'est plus compliqué …

        • [^] # Re: Plutôt contre

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

          Pas forcément, il y a quelques trucs qui seraient faciles à améliorer, et il y a eu des améliorations faciles ces dernières années :

          • la présence d'un parking vélo dans tous les immeubles de logement et de bureaux neufs et dans tous les immeuble de bureaux anciens appartenant et utilisés par une seule entreprise est obligatoire depuis quelques années, et ça n'a rien coûté à l'État ;
          • on pourrait passer des lois pour, par exemple, interdire d'interdire de garer des vélos dans les cours de copropriété tant que ça ne gêne pas le passage.

          Ce dernier cas est un exemple donnée par une amie : son immeuble a une cour, dans laquelle il n'y a rien d'utile, qui ne sert à personne, et elle s'est fait engueuler pour y avoir mis un vélo, au point de renoncer à l'y mettre. Ce genre d'interdiction pourrait tout simplement être rendue illégale, et cela améliorerait le problème de stationnement sans que ça coûte rien à personne.

          • [^] # Re: Plutôt contre

            Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0).

            la présence d'un parking vélo dans tous les immeubles de logement et de bureaux neufs et dans tous les immeuble de bureaux anciens appartenant et utilisés par une seule entreprise est obligatoire depuis quelques années, et ça n'a rien coûté à l'État ;

            Ce genre de truc est pratique mais attention à la fauche (malheureusement même entre voisins cela existe, pis les clés des communs sont entre les mains de bcp de personnes)
            J'entend régulièrement des histoires de vol de vélo dans les immeubles

            Je conseille de cadenasser le vélo comme si il était à l'extérieur (U ou segment)

            • [^] # Re: Plutôt contre

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

              Ton conseil est tout à fait bon mais orthogonal. Si y a pas de parking à vélo et vraiment aucun endroit où les stocker, la question du cadenassage ne se pose même pas : tu peux juste pas te garer.

              • [^] # Re: Plutôt contre

                Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

                C'est difficilement possible quand tu travailles dans un commerce mais j'ai quasi toujours mis mon vélo dans mon bureau. Normalement toute entreprise décente devrait en 2020 avoir pensé au stockage de vélos en sécurité. Dans ma boite on a acheté des clugs et on a dédié un mur d'openspace pour les vélos.

          • [^] # Re: Plutôt contre

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 27/07/20 à 23:23.

            Alors pour ce qui est de la copro et de la réappropriation d'espaces inutiles, surtout dans les centre-villes de riches, va y avoir un autre problème : si on en est à citer des cas particuliers, je vais te parler de ma collègue dont une voisine crève systématiquement la nuit les deux pneus des vélos stockés dans la cour commune. Oui oui c'est illégal et alors on va faire quoi ?

            • [^] # Re: Plutôt contre

              Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

              Surgonflé tes pneus. Le bruit est plutôt très fort. Si la surprise ne suffit pas profite de l'avertissement pour te pointer un téléphone à la main en lui expliquant que maintenant tu as de quoi porter plainte. Même pas besoin de hausser le ton.

              Ou alors montre une partie de pneus pleins à l'occasion. Ça m'a fatiguera avant toi.

              Met tes pneus à plat le soir gonfle les le matin avec une pompe à pied ça prend moins d'une minute. Au bout d'une semaine elle ce sera calmé.

              Chaque chambre qu'elle crève fini dans sa boîte aux lettres. Pneu itou qui trop abîmé.

              Donc "qu'est ce qu'on va faire ?", il n'y a que ton imagination qui peu le dire, mais en terme de capacité de nuisances, plaisir de vivre en guerre avec ses voisins il y n'y a pas de limite. Et tu as tous les degrés. J'ai décris des trucs à la limite de la l'égalité (est-ce que Surgonflé ses pneus est assimilable à un piège ?) et des trucs qui n'ont rien de problématiques (les pneus pleins).

              • [^] # Re: Plutôt contre

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

                Désolé mais autant tu flattes mon côté rageux (enfin non en fait, ça serait moi et pas ma collègue, j'aurais explosé toutes les fenêtres de la voisine en question chaque nuit méthodiquement), autant aucune n'est une réponse. Enfin si à la limite la chopper en flagrant délit mais si elle met le réveil pour le faire à 4h du mat' et t'es au 6ème ? Tu vas pas filmer grand chose.

                • [^] # Re: Plutôt contre

                  Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                  Tu vas pas filmer grand chose.

                  Il n'y a pas besoin. Tu ne va pas faire grand chose même si t'es au RdC. C'est juste du bluff pour faire peur. Quelqu'un qui vient de se prendre un pétard et qui se fait reprendre dans la foulée, c'est une mauvaise soirée pour elle.

                  Ça m'a aussi fais une catharsis. Mais en vrai le pneu pleins qui c'est juste pour du trajet en ville c'est la solution. Si elle veut continuer de se lever à 4h du mat' pour tenter de le crever tu ne t'en rendra même pas compte. Si elle arrive à les lacérer véritablement, elle a besoin d'un suivi psychologique. L'internement sur demande d'un tiers devrait être envisagé…

  • # Non

    Posté par  . Évalué à 5 (+5/-2).

    Cette prime est elle vraiment une bonne idée ?

    Non. Comme toutes les primes de ce genre, ća incite les gens à claquer 50€ payer par les autres mais certainement à la pratique du vélo à long terme.

    Les magasins de vélo ont l'air de bien en profiter…

    Des expériences que je constate les vélocistes bossent comme des cochons, souvent pour des raisons de temps, et le travail est généralement mal fait et de toute façon à rependre. Il n'y a rien de réellement compliqué sur un vélo et 99% des opérations demandes un outillage minimalistes et je ne peux que vous encourager à être autonome. Le temps de la plupart des opérations est déjà plus rapide que deux aller retours chez un vélociste.

    Après en plus de ce constat de base, tu as les vélocistes malhonnêtes ou peu commercant comme pour n'importe quel commerce.

    • [^] # Re: Non

      Posté par  . Évalué à 8 (+10/-4). Dernière modification le 26/07/20 à 20:25.

      Il n'y a rien de réellement compliqué sur un vélo et 99% des opérations demandes un outillage minimalistes et je ne peux que vous encourager à être autonome.

      C'est pareil pour l'informatique, ce n'est pas compliqué, ça demande juste du temps pour d'abord connaitre vaguement puis pour ensuite maitriser. Sauf que tout le monde n'a pas que ça à foutre de lire des tutos, se faire expliquer comment ça marche et passer beaucoup de temps à expérimenter jusqu'à enfin arriver à un résultat un minimum correct et pas juste du bricolage de merde "bon ça frotte en permanence ça s'use 3 fois plus vite mais c'est moi qui l'ai fait !".

      • [^] # Re: Non

        Posté par  . Évalué à 4 (+11/-9). Dernière modification le 26/07/20 à 20:43.

        La courbe d'apprentissage n'a rien a voir. La plupart des opération d'entretien et de réglage sur un vélo urbain sont vraiment faciles et se réalisent rapidement.

        Sauf que tout le monde n'a pas que ça à foutre de lire des tutos, se faire expliquer comment ça marche et passer beaucoup de temps à expérimenter jusqu'à enfin arriver à un résultat un minimum correct

        Je demande ce que font vraiment tous ces gens qui n'ont jamais le temps pour rien. Mais quand même d'aller chez le vélociste un fois, puis deux, puis recommancer par ce que c'est mal fait, puis y retourner pour quelque chose d'autre.

        Savoir faire des trucs assez bêtes de ses mains, ça peut toujours servir, et ca se transpose facilement. Mais effectivement tu perds 20mn de tiktok ou de the voice…

        • [^] # Re: Non

          Posté par  . Évalué à 1 (+3/-4). Dernière modification le 26/07/20 à 20:54.

          Salut,

          Savoir faire des trucs assez bêtes de ses mains, ça peut toujours servir

          Au risque de sembler très idiot, moi, mes mains, elles me servent pour coder. Pas plus.

          • [^] # Re: Non

            Posté par  . Évalué à 5 (+5/-2).

            Oui, j'ai parlé que de l'envie, mais il y a aussi les capacités. Certaines personnes sont plus manuelles que d'autres et vont réussir à maitriser la précision d'un geste bien plus facilement que d'autres qui auront beau passer des jours à essayer, ils n'arriveront toujours qu'à un résultat de piètre qualité.

            • [^] # Re: Non

              Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

              Salut,

              Complètement d'accord. En général, j'essaye si ça ne me semble pas trop compliqué.

              Mais non, mes mains sont faites pour coder. Et quand je rate, c'est deux fois plus de boulot pour l'artisan ;)

            • [^] # Re: Non

              Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

              C'est ça, et c'est pas faute de m'interésser à la mécanique. J'aime ça, mais je ne suis pas doué du tout. Dés qu'une vis me voit, elle foire, et un clou, il se tord de rire. C'est à un point ou quand je file un coup de main à mon pote mécano, il est en stress, et passe son temps a m'envoyer chercher des biéres. Du coup, au bout d'un moment, je me retrouve dans le canap de son atelier à raconter des conneries. Il me dit que ça le saoule aussi, mais il préfère quand même ça. De toute façon, les bons mécanos ne sont jamais content. Si jamais vous voyez un sourire s'afficher sur un mécano au moment où vous amener votre truc à mécaniquer, fuyez, c'est pas un bon, c'est un commercial avec du gras dessus et il va tout foirer et vous facturer ça une blinde.

              Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

              • [^] # Re: Non

                Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

                La plupart des gens qui se disent mauvais bricoleurs utilisent simplement les mauvais outils. C'est pas une question d'addresse, faut juste savoir quel outil utiliser pour quel usage et aussi quelle taille. Et aussi utiliser des outils de qualité. Si une vis foire, c'est souvent car on n'utilise pas le bon outil et la bonne taille. Et acheter des outils de qualité. Dépenser 10€ dans un tournevis ou 25€ dans un jeu de clés à six-pans de chez Weira ou SwissTools qui te dureront 20 à 30ans à usage léger est un meilleur investissement qu'acheter ces kits pourraves de supermarchés au tolérances nulles pour après foirer tout ce que tu touches.

                La bonne nouvelle, c'est que tout le savoir est disponible aisément, il ne faut que de la curiosité. Je pense que pour la grosse majorité des gens les vis à empreinte cruciforme sont toutes les mêmes et ils ne feront pas de différence entre une empreinte philips et une pozidriv par exemple. Pourtant il faut moins de temps pour apprendre la différence que pour argumenter qu'on est nul au bricolage sur linuxfr.

                Un dérailleur c'est pas un truc sorcier. Le dérailleur avant, c'est juste une fourchette qui guide une chaine via un parallélogramme actionné par câble et monté sur ressort pour le retour. Il faut l'installer à la bonne hauteur et l'aligner correctement, mais c'est documenté par le constructeur et librement accessible, ensuite c'est juste 1 butée basse, 1 butée autre et la tension du câble. Un dérailleur arrière c'est à peine compliqué, les mêmes butées, la tension de câble et la vis d'écartement du galet par rapport aux pignons. Mais là-encore c'est documenté.

                Au final, c'est aussi facile que l'informatique, il suffit de savoir lire pour savoir faire. Par contre ça demande des outils de qualités et potentiellement un nombre important si on veut faire tout le montage et l'entretien de A-Z (les ateliers associatifs peuvent aider pour cela). Mais pour régler freins et dérailleurs, la somme de connaissances est minimale et en terme d'outil ça tient en 3x rien. C'est comme pour l'automobile, tout le monde sait (en tout cas est tenu de savoir) contrôler les niveaux des fluides, la pression des pneus, changer une roue et savoir régler la hauteur du volant, son siège et ses rétroviseurs. C'est basique et à portée de tout le monde. Seuls ceux qui ont un gros poil au creux de la main où se sentent trop supérieurs pour faire ces choses vues comme sales refusent de savoir le faire.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                  La plupart des gens qui se disent mauvais bricoleurs utilisent simplement les mauvais outils. C'est pas une question d'addresse, faut juste savoir quel outil utiliser pour quel usage et aussi quelle taille. Et aussi utiliser des outils de qualité. Si une vis foire, c'est souvent car on n'utilise pas le bon outil et la bonne taille. Et acheter des outils de qualité. Dépenser 10€ dans un tournevis ou 25€ dans un jeu de clés à six-pans de chez Weira ou SwissTools qui te dureront 20 à 30ans à usage léger est un meilleur investissement qu'acheter ces kits pourraves de supermarchés au tolérances nulles pour après foirer tout ce que tu touches.

                  Pour démonter des vitesses, après plusieurs jours de déggripants/bras de levier aussi grand que je pouvais trouver sans succès, la boutique où je suis allé a fait ça en quelques secondes avec un étau. C'est déjà pas le même prix et il faut un endroit où le mettre. Dévoiler une roue, j'y ai passé du temps ça demande du doigté.

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                    Je parle des réglages de bases hein, freins, vitesses et changer les pneus.

                    Si tu dois changer une roue libre c'est déjà autre chose. Je sais dévoiler des roues et les monter de 0 demande effectivement un outillage spécifique, et de la patience. Ce n'est par contre pas compliqué. Je crois que ma première roue (classique 32 rayons croisés par 3) montée en peut-être 3h suivant l'exemple du site de sheldown brown a été réussie et a terminée sa vie sans anicroche quand la bande de freinage a fini par être trop creusée. Ça montre que c'est pas un truc qui requiert 10 ans d'expérience pour réussir bien. Maintenant je les monte juste plus vite et pourtant je n'ai monté qu'une dizaine de paires en tout, c'est pas comme si j'en faisais un commerce…

                • [^] # Re: Non

                  Posté par  . Évalué à 5 (+3/-1).

                  La plupart des gens qui se disent mauvais bricoleurs utilisent simplement les mauvais outils. C'est pas une question d'addresse,

                  La plupart des gens qui disent ça ont plus d'adresse que ceux qui se disent mauvais bricoleur et ne sent rendent pas compte à quel point c'est nécessaire.

                  D'ailleurs, on peut facilement imaginer que son pote bricoleur a de bons outils et ça n'a pas l'air d'améliorer les choses.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  . Évalué à 1 (+1/-2). Dernière modification le 27/07/20 à 11:25.

                    Il y a le bon outil, et savoir choisir le bon. Ah et savoir écouter et lire ceux qui ont appris avant soi je dirais. On est tous équipés de la même articulation et capables d'effectuer un mouvement de rotation tout en appliquant un peu de pression non ? C'est pas comme si ça requierait une dextérité particulière.

                    Je ne parle pas de faire de la sculture (à la boucharde ou à la tronçonneuse) non plus.

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  . Évalué à 8 (+6/-1).

                      On est tous équipés de la même articulation et capables d'effectuer un mouvement de rotation tout en appliquant un peu de pression non ?

                      Non, déjà, il faut garder la main dans l'axe.

                      C'est comme dire que tout le monde a un cerveau et devrait comprendre une intégrale ou la comptabilité.

                      C'est pas comme si ça requierait une dextérité particulière.

                      Je ne dis pas non plus que seule une élite mondiale peut le faire mais que ce n'est pas évident pour tout le monde.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                        C'est comme dire que tout le monde a un cerveau et devrait comprendre une intégrale ou la comptabilité.

                        Avec la même éducation (donc entre autres les mêmes moyens… pas très à la mode) et sans orienter de façon mécanique Mouloud du 93 vers la maçonnerie, ça se tente.

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Non mais t'inquiéte, je suis assez d'accord avec toi, mais je commence a me connaitre et c'est pas comme si j'avais jamais fait de mécanique. J'ai même bossé comme mécanicien, et c'est a force de cotoyer des bons que j'ai pris conscience que je ne l'étais pas. En fait, mon probléme est assez simple, je n'arrive pas à me concentrer suffisament sur une tache purement manuelle. Mon cerveau ne peut pas s'empecher de se mettre à penser à dieu sait quoi dés que je ne l'utilise pas. Ce n'est pas un probléme si je fais une tache qui une composante intellectuelle, du coup, mon con de cerveau est bien occupé, mais si jamais je dois faire un truc trop manuel et que je lui laisse un peu de mou, ça part en sucette et ça ne loupe jamais ;-). Et quand on arrive a la cinquantaine, on ce dit que c'est mort pour changer a ce niveau.

                      Bon aprés ce n'est pas grave, je compense assez bien, je suis particuliérement bon pour trouver l'origine des pannes tordues et je me démerde assez bien aussi pour la réparation a l'arrache sur le bord de la route, avec un peu de duct-tape, un bout de ficelle ou un fil de fer.

                      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

                      Rien que déjanté un pneus peu être super chiant selon le pneu. Mes derniers schwalbe marathon plus m'ont fait suer pour les monter.

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                        C'est peut-être pour ça qu'ils s'appellent des marathons. Mais pour le coup, ils sont increvable, du coup, on le fait moins souvent, ça compense.

                        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                        • [^] # Re: Non

                          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                          J'ai réussi à crever avec des boyau en kevlar, bien sûr que je crève avec des marathons (après ils s'assouplissent un peu j'ai l'impression, c'est plus simple les fois suivantes). Moins souvent on est d'accord. J'ai déjà envisagé de passer aux pneus pleins, mais ils ont tellement mauvaise réputation…

                          • [^] # Re: Non

                            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                            Ouais, je suis pas convaincu par les pneus plein. Par contre, c'est quoi comme type de crevaison ? genre tu retrouves des truc planté dans le pneu, ou c'est plus du pincement ? Les marathons sont bon pour parer les crevaison type silex dans le pneu qui va rentrer petit a petit et finir par percer la chambre, mais ça protége pas spécialement contre le pincement (mauvais pression de gonflage / terrain) ni contre les bout de ferraille genre clou de tapissier …

                            Perso depuis deux ans avec des marathons GT tour 365, j'ai crevé qu'une fois, (une agraphe) alors qu'avec les pneus d'origine, j'étais a 1 fois par semaine, sur le même trajet (silex …)

                            Sinon, avec du tubeless, on est sensé moins crevé. Perso, je suis pas super confiant dans le truc, en fait, j'ai l'impression qu'on est ont moins emmerdés réguliérement, mais quand on l'est c'est galére.

                            Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                            • [^] # Re: Non

                              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                              Les marathons sont bon pour parer les crevaison type silex dans le pneu qui va rentrer petit a petit et finir par percer la chambre, mais ça protége pas spécialement contre le pincement (mauvais pression de gonflage / terrain) ni contre les bout de ferraille genre clou de tapissier …

                              C'est type silex comme tu dis. Mes pneus finissent toujours très craquelés. Pourtant je fais attention à la pression, je ne les mets pas à la pression limite ni haute ni basse. J'ai tendance à mettre un peu de temps avant de refaire la pression. Après je fais 100 à 200km/semaine et je roule sur tout malgré le fait que je sois en 700*28C (je vais pas en forêt, mais je ne change pas de chemin sous prétexte qu'il y a des pierres).

                              • [^] # Re: Non

                                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                                Bah normalement les silex, avec les marathons, ça devrait passer. En tout cas, ça a résolu mon épidémie de crevaison. Sinon, les anciens mettaient une chainette sur leur randonneuse quand ils faisaient du chemin carrossable. ça se trouve encore : https://www.increvable.com/chainette-pena-anti-crevaison-arrache-clou.html ça nettoie le pneu avant que le truc ne s'enfonce a force de rouler dessus. jamais testé par contre et pas sur que ça se monte facilement sur un vélo moderne. Après, si tu est bricolo, c'est pas compliqué à adapter ou à refaire.

                                Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                                • [^] # Re: Non

                                  Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                                  J'avais vu jais j'ai jamais essayé. Mon cadre va sur ces 38 ans, il n'est pas si jeune. En vrai j'ai déjà crevé avec des marathons, mais ça c'est très largement espacé. Sinon j'aurais tenté les pleins amha.

                            • [^] # Re: Non

                              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                              Perso, je suis pas super confiant dans le truc, en fait, j'ai l'impression qu'on est ont moins emmerdés réguliérement, mais quand on l'est c'est galére.

                              J'ai des tubeless sur 2 de mes vélos. On ne peut pas dire que c'est la galère. Si tu crèves et que le liquide tubeless ne bouche pas la crevaison, tu peux éventuellement essayer une mèche. La plupart du temps ça marche (en tout cas sur des pneus de vtt j'ai eu des succès) et tu peux reprendre ta route sans même avoir besoin de démonter la roue. Sur un de mes pneus tubeless réputé fragile je n'ai réussi qu´à élargir le trou en voulant installer une mèche. Au final j'ai installé une chambre ce qui est revenu exactement au type de réparation que j'aurais du faire si j'avais utilisé un pneu traditionnel. La différence c'est que je me suis mis du liquide tubeless plein les doigts et que c'est peu agréable.

                              Mais de là à parler de galère, non.

                              • [^] # Re: Non

                                Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                                Alors moi je parlais boyau et pas tubeless.

                                • [^] # Re: Non

                                  Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                                  Oui je répondais à Big Pete. Les boyaux ne sont en eux-même ni plus ni moins résistants que des pneus équivalents. Ils sont justes moins pratique à réparer.

                          • [^] # Re: Non

                            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 27/07/20 à 12:21.

                            Il existe le marathon plus qui a une bande de renfort additionnelle. Mais ça roule encore moins agréablement que le marathon normal.

                            Au final le plus simple c'est de regarder où on met ses roues, ne pas trop serrer à droite sur la chaussée et éviter les zones où on sait qu'il y a tout le temps des objets coupants.

                            Et accessoiremment écrire à sa mairie si c'est toujours la même zone qui est concernée. Crever est normalement un évènement très rare.

                            • [^] # Re: Non

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                              Au final le plus simple c'est de regarder où on met ses roues, ne pas trop serrer à droite sur la chaussée et éviter les zones où on sait qu'il y a tout le temps des objets coupants.

                              Et accessoiremment écrire à sa mairie si c'est toujours la même zone qui est concernée. Crever est normalement un évènement très rare.

                              Toi tu roules pas dans Paris. Même des Marathon Mondial y voient leur crevaison occasionnelle.

                        • [^] # Re: Non

                          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

                          C'est peut-être pour ça qu'ils s'appellent des marathons. Mais pour le coup, ils sont increvable

                          Mouais. Je dirais qu'ils tiennent environ 42 km, et après ils crèvent, tel Euclès, bronsonnisé en arrivant à Athènes.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

                  Au final, c'est aussi facile que l'informatique

                  On est bien d'accord, donc c'est complexe et loin d'être à la portée de tout le monde ;)

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Salut,

                    On est bien d'accord, donc c'est complexe et loin d'être à la portée de tout le monde ;)

                    En général j'arrive bien à faire 1+1 et arriver au bon résultat : 3

                    Euuuh wait :p

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  . Évalué à 0 (+0/-2). Dernière modification le 27/07/20 à 12:33.

                    Si c'est à la portée de tout le monde, d'ailleurs quasi tout le monde utilise l'informatique maintenant et peut comprendre les fondamentaux et le strict nécessaire.

                    Je suis sysadmin et franchement il n'y a rien de réellement compliqué. Le plus dur quand on cherche des bons sysadmins, c'est de trouver quelqu'un qui a le bon état d'esprit et une certaine rigueur. Le reste, la technique, les réseaux, les langages de programmations, le fonctionnement des OS. Ça peut être long mais rien n'est réellement compliqué à apprendre.

                    Là où ça devient compliqué c'est quand on commence à parler d'algos de crypto ou qu'on utilise l'informatique pour faire des trucs plus perchés, du comportemental, de l'IA, des modélisations mathématique, physique, etc.

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Je suis sysadmin et franchement il n'y a rien de réellement compliqué

                      Tu dis ça parce que tu es linuxien.

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  . Évalué à 0 (+1/-3).

                    Quand on parle de savoir faire les petits dépannages sur son vélo, on ne parle pas de tout connaitre dans le domaine hein. C'est comme quand tu veux un jardin. T'as pas besoin d'avoir un doctorat en biologie pour apprendre à faire pousser des tomates et des melons. Si tu veux avoir une plante, chez toi tu vas t'intéresser à quelle essence acheter pour un intérieur ou une extérieur, quand et comment les aroser. Pas besoin d'être une éminent botaniste pour ça.

                    Ben pour le réglage des freins et des vitesses d'un vélo, c'est pareil, pas bien sorcier. On n'est pas devant de la mécanique high tech. Les fonctionnement des dérailleurs actuel n'est pas vraiment différent des premiers dérailleurs à parallèlogramme qui datent des années 30. C'est un truc simplissime. Ça porte bien son nom puisque c'est même pas du tout subtile, on force une chaine à aller là où elle n'a pas envie d'aller. Les freins c'est pareil, on pousse grosso merdo 2 composants (plaquettes ou patins) contre une jante ou un disque pour la ralentir. La documentation des constructeurs te prémâche aussi allègrement le travail pour savoir comment fixer le câble, installer les patins.

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

                      L'entretien du système a patins c'est simple en effet. Par contre l'entretien du système hydraulique du frein a disque ça l'est moins quand même. Et puisque c'est désormais ça un peu partout…

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                        Ce n'est pas compliqué, il suffit d'une ou deux seringues. 4 mains et un carton au sol sont utiles si tu n'as pas l'habitude. Si t'as le choix prend du Shimano qui tourne à l'huile minérale plutôt que tout le reste qui tourne au DOT (plus stable dans le temps et pas corrosif).

                        Pragmatiquement, sur un vélo taf des disques mécanique sont la solution. Tu n'es pas emmerdé par tous les problèmes des v-brake / cantilever qui demandent d'avoir une jante nickel, ça ne coûte rien et l'entretient est inexistant.

                        • [^] # Re: Non

                          Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

                          Je plussoie. En pratique, le système à huile minérale (DOT 4) sur mon vélo-taf a fait 30 000 km sans purge. Juste un changement de plaquette. Soit 5€ et 10 minutes pour plus de 3 ans d'utilisation intensive. Je crois que j'ai jamais eu des freins aussi efficace et demandant aussi peu d'entretien. A si, je dois régler la petite vis du levier une à deux fois par an, pour compenser l'usure. Cela-dit, j'ai appris en moto à ne pas trop freiner et à anticiper. Les automobilistes sont souvent des utilisateurs intensifs des freins. leur véhicule étant assez lourd, et ils ont très peu d'option de trajectoires pour anticiper, et c'est assez amusant de voir qu'ils gardent le même comportement une fois passé sur deux roues.

                          En vélo, ce qui coute cher en énergie, c'est de relancer. Freiner, c'est perdre cette énergie cinétique chèrement acquise, il vaut donc mieux arrêter de pédaler en arrivant sur un obstacle, comme un feu, le temps qu'il passe au vert pour avoir à relancer un minimum sans avoir à poser le pied à terre. Mais ça ne loupe pas, quand je fais ça, je me fait doubler, les impatients se retrouvant alors ensuite à l'arrêt au feu et du coup je les redouble le temps qu'ils redémarrent.

                          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                          • [^] # Re: Non

                            Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

                            il vaut donc mieux arrêter de pédaler en arrivant sur un obstacle

                            Tu dis ça parce que t'a une roue libre ;)

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                        Sur mon vélo, j'ai des freins à disque, mais ce n'est pas hydraulique, et, ça freine bien si besoin.
                        Comme pour tous les freins actionnés par un câble, il faut vérifier l'état du câble de temps en temps, et, les avoir bien graissés pour les protéger de l'humidité.

        • [^] # C'est leur choix

          Posté par  . Évalué à 8 (+8/-0).

          Je comprends tout à fait les gens qui n'ont pas de temps à passer sur la réparation de leur vélo (bien que ce ne soit en général pas mon cas), et je trouve bizarre de critiquer cette gestion de priorités.

          Comme Octabrain le précise au dessus, c'est pareil pour l'informatique. Je pourrais donner plus d'exemples en parlant du bricolage à la maison : tout le monde n'a pas spécialement les connaissances pour le faire, ni la patience, ni les outils, etc.

          Personnellement je sais faire des réparations de base mais je n'ai pas encore acquis les bases de magie noire pour régler les vitesses après avoir changé les câbles, je m'y suis essayé une fois et j'ai perdu toute une après-midi pour un résultat médiocre. À ce niveau je préfère laisser faire, j'ai d'autres choses à faire de mon temps.

          Pas mal ont d'autres occupations / priorités sans pour autant passer leurs journées sur Tik-Tok ni devant la télé. Et même si c'était le cas, c'est leur choix.

          Si tu sais le faire ou même que tu préfères le faire, et que tu as le temps et l'envie, super. Sinon, super aussi.

          • [^] # Re: C'est leur choix

            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

            mais je n'ai pas encore acquis les bases de magie noire pour régler les vitesses après avoir changé les câbles

            Ouais faut reconnaître c'est un poil chiant mais avec un peu de méthode ça se fait. Mais sur mon vélo taf' je suis passé au Nexus : c'est un dérailleur dans le moyeu, pas de réglages (sauf lors de la pose et la tension générale du câble : un repère simplement t'indique si il faut serrer ou dé-serrer). Il permet le passage de vitesses à l'arrêt. Au quotidien c'est le top.

            En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: Non

          Posté par  . Évalué à 9 (+8/-1).

          Je demande ce que font vraiment tous ces gens qui n'ont jamais le temps pour rien.

          Mais effectivement tu perds 20mn de tiktok ou de the voice…

          Il suffit de 20 minutes pour maitriser à partir de zéro une réparation de vélo (quelle qu'elle soit) ?

          Tu peux commencer par arrêter le dédain et la mauvaise foi. Les gens ont des centres d'intérêts, surprise ! Juste c'est pas les mêmes que les tiens, et c'est pas parce qu'ils ne s'intéressent pas aux mêmes choses que toi que c'est de la télé réalité.

          Tu sais dans le détail comment fonctionne chacun de tes objets ? Comment est fait chaque chose que tu manges ? Tu es musicien ? N'importe quel expert d'un domaine pourrait avoir le même dédain pour toi ("il suffit de 20 minutes pour tout connaitre, si tu les prends pas c'est que t'un rien d'autre qu'un imbécile")

          • [^] # Re: Non

            Posté par  . Évalué à 2 (+5/-5).

            Tu peux commencer par arrêter le dédain et la mauvaise foi.

            Il n'y pas de dédain. La mauvaise fois pour moi est plutôt que nous sommes tous tellement occupés pour apprendre et faire des choses basiques alors qu'objectivement je ne pense pas (cf. ma réponse en dessous).

            Tu sais dans le détail comment fonctionne chacun de tes objets ?

            Non. Je vais le reformuler. La plupart des réparations sur un vélo ne sont pas plus compliquées que de monter un meuble, poser un plafonnier, changer une prise électrique, savoir (mal) peindre un mur, ou changer une roue de voiture. Toutes ces opérations sont à la porté du plus grand nombre et s'apprennent facilement. Pour la plupart des gens l'investissement est très vite rentabilisé en temps ou en argent sur le long terme.

            Un vélo est un véhicule léger qui à régulièrement des problèmes (une voiture c'est TRÈS fiable à côté). Apprendre à régler ces petits problèmes ca te fait gagner du temps et de l'autonomie sur le long terme. C'était mon conseil.

            Tu es effectivement libre de t'en foutre complètement et passer chez un vélociste pour changer un pneu ou régler un frein. Comme d'appeler quelqu'un et poser un jour de congé pour poser un plafonnier ou changer une poignée de porte c'est absolument ton choix.

            • [^] # Re: Non

              Posté par  . Évalué à 10 (+12/-2).

              Il n'y pas de dédain.

              Quand tu présente la fausse dichotomie consistant à dire que si tu ne répare pas toi même ton vélo, c'est pour ne pas perdre de temps sur tiktok ou une émission de télé que tu sous-entend comme futile, il y a clairement du dédain.

              • [^] # Re: Non

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+3/-4).

                Non.

                Il y a quelqu'un qui met le nez dans le caca de 25 ans de DLFP à base de "mais lol si tonton Alphonse s'est fait véroler son PC c'est sa faute ! apprendre à installer Slackware c'est pas dur ! de quoi il a besoin de Word Photoshop et Starcraft, c'est quoi ça ?".

                Mais là on parle de serrer un patin de frein avec une vis et subitement ça chiale "mééé j'ai pas le temps d'apprendre et puis d'abord je vais pas sur tiktok j'ai des VRAIES occupations".

                C'est jouissif, j'envoie plein de poutous à ckyl.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par  . Évalué à 1 (+1/-2).

                  Tu vois toi tu préfère mettre les mains dans le cambouis que d'essayer de comprendre les gens qui t'entourent, il y en a c'est l'inverse. C'est pas bien grave, même si l'un des deux groupes peu être pénible, il faut vivre avec.

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+0/-2).

                    Je crois que t'as loupé le parallèle délicieux avec des décennies de dédain linuxfrien pour les non-informaticiens mais c'est pas grave tu dois être nouveau.

            • [^] # Re: Non

              Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

              et de l'autonomie sur le long terme

              Pour moi c'est la motivation première d'avoir appris la méca vélo (et je confirme, rien de bien compliqué, y compris dans des opérations qui me faisaient peur comme un changement de pédalier). J'ai un moyen de transport sur distances moyennes (on dira moins de 10km, ensuite arrivent en général les pb de douche) qui n'est dépendant de rien (pétrole) ne de personne (mécano).

              Je pense qu'on a oublié le rapport simplicité/praticité d'un vélo.

              En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

              • [^] # Re: Non

                Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

                qui n'est dépendant de rien (pétrole)

                Pneus en bois et patin de frein en carton ?

                Je pense qu'on a oublié le rapport simplicité/praticité d'un vélo.

                Juste parce que certains préfèrent faire faire que faire ?

                C'est juste un curseur différent du tiens.

                Je tourne sur single speed pour justement encore augmenter cette simplicité. Je passerais probablement au fixie au bout d'un moment. Il y a une grande diversité de vélos, mais rien que ceux ont des freins disques ou des suspensions peuvent ont une complexité de maintenance qui est largement plus complexe que le miens.

                Grenoble propose des vélos en location, tu a l'entretiens inclus, ce sont des vélos renforcés et tu as beaucoup moins de chances de te le faire voler. Selon le point de vu c'est beaucoup plus simple est pratique que tout ce que l'on pourra imaginer avec nos vélos perso.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                  Pneus en bois et patin de frein en carton ?

                  Oui et cadre fabriqué à Taiwan (comme 99% des cadres dans le monde), mais tu vois ce que je veux dire. Il n'y aura pas de blocage des stocks de patins de frein par les routier en colère avant un moment.

                  Juste parce que certains préfèrent faire faire que faire ?

                  Oui et ce que je dis c'est que c'est dommage. Quand on fait l'effort de faire du vélo, apprendre la petite mécanique est un sacré retour sur investissement, plus que de se faire la vidange de la voiture par exemple (ce que je me fais, mais je le conseille bcp moins parce que pour tout un tas de raisons c'est bcp moins accessible).

                  L'entretien quotidien du vélo c'est peu de place, peu d'outils et pouvoir se réparer soi-même les petits tracas du quotidien ajoutent encore au plaisir de faire du vélo.

                  Ensuite chacun voit midi à sa porte pas de soucis, mais je trouve que c'est un peu dommage, on perd un des grands avantages du vélo.

                  Grenoble propose des vélos en location, tu a l'entretiens inclus, ce sont des vélos renforcés et tu as beaucoup moins de chances de te le faire voler.

                  Mais justement c'est une excellente solution pour celui qui ne veut pas faire de méca, bien meilleure que d'acheter un vélo, le laisser tomber en panne et devoir attendre 1 mois de disponibilité de son vélociste (et donc finir pour louer les vélos pendant ce mois d'attente).

                  En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

                    1 mois de disponibilité de son vélociste

                    C'est une situation très particulière. Autour de moi, normalement les délais c'est quelques heures à une journée pour ce qui est de la petite réparation. Je crois même qu'il y a une société qui s'occupe de ton vélo en le récupérant sur ton lieu de travail et te le rend pour le soir quand tu rentre chez toi. Tu as des vélocistes qui peuvent te passer un vélo de courtoisies aussi. Les café-vélo sont là pour que tu prenne un café pendant la réparation.

            • [^] # Re: Non

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+2/-4).

              Un vélo est un véhicule léger qui à régulièrement des problèmes

              Je ne fais plus trop de vélo à cause de ça. Toujours un pneu qui crève, une chaîne qui saute, un dérailleur qui déraille, un frein qui couine…

              Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

              • [^] # Re: Non

                Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0).

                Je ne fais plus trop de vélo à cause de ça. Toujours un pneu qui crève, une chaîne qui saute, un dérailleur qui déraille, un frein qui couine…

                Non ça c'est essentiellement une vélo non entretenu. Quand j'utilises de vieilles chaussures pourries j'en ai aussi toujours une qui couine, c'est pas pour ça que je vais dire qu'il faut arrêter de marcher _^

                Un vélo est un outil mécanique que l'on veut léger et qui donc a des parties qui usent, des câbles qui peuvent se détendre, dont la chaîne doit être maintenue lubrifiée. Le truc c'est que pendant presque 30 ans on a vendu à tout le monde des VTT à triple plateaux, parfois avec des suspensions inutiles, freins cantilever/v-brake et pneus délicats alors qu'on aurait du vendre à ces gens des vélos à vitesses dans le moyeu, freins à tambour et pneus casi increvables (style schwalbe marathon+) voire pleins (si si ça existe).

                Maintenant il y a d'autres moyens de locomotions. Je trouve que le roller c'est bien par exemple et je regrette d'avoir appris bien trop tard passé mes vingt ans ce qui m'empêche d'être aussi adroit qu'à vélo. On en fait même des modèles à grosses roues qui vont sur les chemins non surfacés.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                  des vélos à vitesses dans le moyeu

                  j'ai et c'est génial

                  pneus quasi increvables (style schwalbe marathon+)

                  j'ai et c'est génial

                  freins à tambour

                  j'ai pas ! et je bouffe des patins comme c'est pas permis. je lorgnais sur les freins à disque mais je devrai tout de même changer les plaquettes régulièrement. c'est bien les tambours ? meilleure longévité ?

                  En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                    je lorgnais sur les freins à disque

                    À ce propos, quelqu’un sait si on a fait des progrès en freins à disque depuis 3 ans ?

                    Ceux que j’avais essayé, c’était :

                    • Soit du frein hydraulique hors de prix,
                    • Soit du frein mécanique qui a en gros deux positions, « freine comme une brute » et « ne freine pas ».

                    La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Soit du frein hydraulique hors de prix

                      De tous les retours que j'ai eu, c'est bien ça qu'il faut viser malheureusement :(

                      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                        Faut pas exagérer. Ça coûte très cher si tu veux un vélo avec guidon route parce que les leviers de freins avec leviers de vitesse intégrés sont très cher.

                        Sur des guidons plat tu trouves des shimano mt200 ou des clarks m2 très correct pour 20 à 25€ l'unité. Ça va.

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-0).

                        Heu, j'ai eu mon kit shimano d'entrée de gamme (Alivio BR M445, hydraulique) pour 70€ (avant, arrière et montage). J'appelle pas ça "hors de prix".

                        Et pour du vélotaf, c'est juste ce qu'il me faut (fiable, mordant, inusable, n'abime plus mes jantes).

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

                      Les avid BB7 sont, à mon avis, les seuls freins à disque mécanique (par cable) qui fonctionnent correctement.
                      Les tour-mondistes les utilisent pour leur faible usure, leur bon freinage et leur facilité d'entretien.

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                    je lorgnais sur les freins à disque mais je devrai tout de même changer les plaquettes régulièrement.

                    Pour l'instant j'en suis à deux jeux de plaquettes (celui fourni sur le vélo neuf et celui remplacé lors de la révision générale à mi-possession) pour quoi, 10 000 km, et pour te dire si je freine souvent : c'est tout du Paris et petite couronne. Pas grand chose à voir avec ma consommation de plaquettes pour jante. Par contre c'est de l'hydraulique, je sais pas pour les disques à câble.

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Pour des freins à disque, il faut une fourche renforcée, parce que lorsque tu vas freiner, la torsion ne se fera pas au même endroit qu'avec des frein à patins. C'est ce qu'on m'a dit. Mon vélo étant déjà équipé de freins à disque, je n'ai pas vérifié plus loin que de constater la différence au niveau de la fourche avant.

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                      De toute manière ça ne s'improvise pas, si ta fourche n'a pas les fixations iso, postmount ou flatmount, tu ne peux pas installer d'étrier.

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

                        Les systèmes sont en effet incompatibles. Les cadres sont a disques ou a patins. Et pareil pour les roues évidemment. Les groupes sont également toujours vendus soit disques ou patins

                        • [^] # Re: Non

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                          Mon cadre est présentement monté avec des patins mais a les fixations pour y monter des freins à disque. Je suppose que c’est parce qu’à l’époque les Decathlon Riverside 500 et 900 étaient le même cadre (alu) avec des pièces différentes autour, dont des freins v-brake sur le 500 et des freins à disque sur le 900.

                          L’avantage c’est que je peux changer de système, il faut « juste » que je me renseigne sur combien ça pourrait me couter (système de freins + nouvelles roues + je ne sais pas quoi d’autre…)

                          La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

                          • [^] # Re: Non

                            Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                            Je dirais que ce genre d'upgrade ne vaut le coup que si tes jantes ont déjà la bande de freinage bien creusée et nécessitent d'être remplacées. Si tu veux seulement améliorer ton efficacité de freinage et que tes roues sont en bon état, tournes toi plutôt vers une paire de Magura HS11 evo2. Ce sont des freins hydrauliques sur jante.

                            https://www.magura.com/en/components/bike/rim-brakes/productdetailpage/?p=2633

                            Ils sont plus efficaces que certains freins à disques d'entrée de gamme. Le défaut c'est que leurs patins coûtent chers et que bon, comme tous les freins sur jante si tu as du voile dans la roue ça frotte immédiatement.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

                  voire pleins (si si ça existe).

                  T'a le droit de ne pas aimer certaines populations mais on a signé en 1986 la convention contre la torture.

                  Maintenant il y a d'autres moyens de locomotions. Je trouve que le roller c'est bien par exemple et je regrette d'avoir appris bien trop tard passé mes vingt ans ce qui m'empêche d'être aussi adroit qu'à vélo. On en fait même des modèles à grosses roues qui vont sur les chemins non surfacés.

                  Je ne trouve vraiment pas terrible les rollers comme moyen de locomotion, c'est très peu efficace, ça très exposé et ça n'est pas très pratique. À coté la long board, c'est très confortable, pratique et hyper agréable. Par contre comme toi je regrette de m'y être mis bien trop tard.

              • [^] # Re: Non

                Posté par  . Évalué à 0 (+3/-5).

                Je ne fais plus trop de vélo à cause de ça. Toujours un pneu qui crève, une chaîne qui saute, un dérailleur qui déraille, un frein qui couine…

                Mon pauvre petit chat. Trop dur le vélo ! fille qui pleure son ours disparu

        • [^] # Re: Non

          Posté par  . Évalué à 10 (+14/-0).

          Mais effectivement tu perds 20mn de tiktok ou de the voice…

          Dixit un gars qui moule sur linuxfr

          • [^] # Re: Non

            Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

            Tu as tout compris, et c'est parfaitement assuméé ! Paradoxalement, tout en ayant l'air toujours débordé ou occupé en fait je pense qu'on a rarement autant eu le loisir de choisir comment occuper son temps. Presque toute les corvées ont disparues mais nous arrivons à remplir nos journées avec des conneries futiles qui nous font oublier la satisfaction d'apprendre de nouvelles choses et d'apprendre à faire :)

            • [^] # Re: Non

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-2).

              Presque toute les corvées ont disparues mais nous arrivons à remplir nos journées avec des conneries futiles

              À commencer par aller s'employer, ce qui bouffe bien 40 heures par semaine au minimum… Plus même si on va au boulot en vélo ;)

              Dédier du temps à l'apprentissage de tâches qui peuvent être déléguées, c'est un luxe qu'on ne peut se permettre que si nos activités imposées nous laissent non seulement le temps nécessaire, mais aussi l'énergie physique et intellectuelle à y dépenser.

        • [^] # Re: Non

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

          La plupart des opération d'entretien et de réglage sur un vélo urbain sont vraiment faciles et se réalisent rapidement.

          Ça dépend de ce que tu appelles « facile ». Sur mon vélo (un Décathlon Riverside avec freins à patins) tu peux faire les freins et la transmission toi-même, presque juste avec un jeu de clés à 6 pans.

          Par contre c’est ultra chiant à faire parce que :

          1. Les étriers ne sont pas perpendiculaires à la jante, ça provoque un mouvement en 3D chelou des patins au freinage qui les rends très pénibles à régler. Si tu le fais toi, sans avoir vraiment l’habitude, tu vas y passer des heures (et l’atelier Décathlon le foire une fois sur deux).
          2. La transmission, c’est un seul plateau et 9 pignons, ça rends le dérailleur très sensible au réglage – au point que je ne suis même pas sûr qu’on puisse avoir un bon passage de vitesses sur les petits et les grands pignons. Là aussi tu peux le faire toi-même, mais tu vas y passer un temps pas possible, surtout si tu n’as pas de quoi suspendre ton vélo et que tu tentes de le faire avec le vélo à l’envers (le dérailleur ne réagit plus du tout pareil).

          J’imagine qu’avec un vélo mieux conçu, tu n’as pas ce genre de problème.

          J’ajoute que si tu n’as pas l’habitude, tu peux te créer des problèmes de sécurité : les patins de freins et l’accroche du câble ont vraiment besoin d’être serrés fort pour ne pas lâcher au premier freinage brutal (et un patin de roue avant qui se débloque et se coince en travers, c’est le soleil assuré).

          La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

          • [^] # Re: Non

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-2).

            J’imagine qu’avec un vélo mieux conçu, tu n’as pas ce genre de problème.

            Oui, je confirme. J'ai compris qu'il y avait un sérieux problème de conception avec cette phrase : « La transmission, c’est un seul plateau et 9 pignons ». C'est très anormal, avec autant de pignons, tu as une sacrée largeur entre le plus grand et le plus petit, et ça fait normalement dérailler à coup sûr le plateau quand tu n'es pas sur les pignons centraux.

            Les plateaux multiples, ce n'est pas seulement pour gagner permettre d'avoir un braquet encore plus grand ou encore plus petit, c'est aussi pour que la chaîne soit à peu près alignée. Sans ça, on use la chaîne et on déraille tout le temps.

            • [^] # Re: Non

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 27/07/20 à 13:42.

              En fait, le problème n’est pas du tout là où tu le penses. Les technologies modernes permettent de faire des chaines étroites qui fonctionnent très bien :

              Tableau des tailles de chaines

              Il n’y a aucun problème de déraillement (le seul cas où ça m’est arrivé, c’est à un passage rapide sur un trou dans le goudron, le genre de cas qui m’avait fait dérailler avec mon 3x7 vitesses de quand j’étais ado). De la même façon, la torsion de la chaine reste raisonnable aux positions extrêmes.

              Les vrais problèmes sont :

              1. La grande sensibilité du réglage du dérailleur.
              2. Je pense que la chaine est relativement fragile et s’use assew vite, mais je ne roule pas assez et n’ai pas assez de points de comparaison pour en être sûr.

              PS : au quotidien, le problème des freins est bien plus gênant que celui du dérailleur : tu les use plus vite et a plus souvent besoin de les régler ou changer.

              PPS : un autre impact c’est que le petit pignon est vraiment petit (11 dents), et donc s’use assez rapidement.

              La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

              • [^] # Re: Non

                Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                La grande sensibilité du réglage du dérailleur.

                Oui.

                Après pour beaucoup d'utilisation on pourrait garder la plage de la cassette et réduire le nombre de vitesses. Mono-plateau en 10v avec une cassette en 10-(48-50) couvre déjà beaucoup d'utilisation. Le 12v n'apporte vraiment pas grand chose par rapport à son prix et ses emmerdes.

                Je pense que la chaine est relativement fragile et s’use assew vite, mais je ne roule pas assez et n’ai pas assez de points de comparaison pour en être sûr.

                Je n'ai jamais vu de test allant dans ce sens. Visiblement les chaînes auraient fait suffisamment de progrès pour compenser.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                  Après pour beaucoup d'utilisation on pourrait garder la plage de la cassette et réduire le nombre de vitesses.

                  Dans mon cas c’est un VTC avec une cassette 9 vitesses, mais étagées trop serrées. Je pourrais avoir la même plage sur 5 ou 6 vitesses que ça irait très bien. C’est du 36 x {11, 12, 14, 16, 18, 21, 24, 28, 32} (et je ne me sers jamais du grand plateau, en général j’utilise 11, 14, 18, 21 et 28 pour un bout de côte). D’ailleurs la cassette d’origine en 36 x {11, 13, 15, 18, 21, 24, 28, 32, 36} me semblait mieux étagée (et je ne me servais jamais des deux grands plateaux).

                  Pour la fragilité de la chaine, j’ai changé la première très rapidement, mais c’était à une époque ou je faisais 2 km par jour dans du stabilisé blanc très poussiéreux (l’espèce de cochonnerie blanche dont on fait les allées des parcs), je pense que ça a bouffé la chaine… d’où ma réflexion sur le fait que je ne sais pas à quel point une chaine plus large aurait mieux tenue.

                  La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Pour la fragilité de la chaine, j’ai changé la première très rapidement, mais c’était à une époque ou je faisais 2 km par jour dans du stabilisé blanc très poussiéreux (l’espèce de cochonnerie blanche dont on fait les allées des parcs), je pense que ça a bouffé la chaine…

                    Je m’interroge. J'entretiens très peu ma chaine et fais un peu n'importe quoi avec mon vélo. Il m'est arrivé une fois de changer de chaine sur un précédent vélo parce qu'un maillon a lâché (je présume qu'il avait une fragilité), mais je doute que de l'usure de sable puisse sectionner un maillon : quels sont les symptômes qui t'on fais changer de chaine ?

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Je n’ai jamais parlé de « sectionner un maillon ». Ma chaine était usée selon la définition habituelle, avec les symptômes habituels (en particulier elle sautait sur les petits pignons).

                      J’ai dû changer chaine + cassette (pas intéressante ou pas possible de changer juste les petits pignons sur celle-là) vers 2500 km. Je n’ai jamais su si c’était un problème de mauvaise qualité de matériel vendu avec le vélo neuf, de chaine étroite donc plus fragile, de sable abrasif ou un peu les trois. J’ai essayé de changer juste la chaine, mais les pignons avaient pris trop cher et ça sautait quand même :(

                      La nouvelle chaine et la nouvelle cassette ont beaucoup plus de kilomètres que ça et sont encore en bon état.

                      La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 28/07/20 à 11:22.

                        Je n’ai jamais parlé de « sectionner un maillon ».

                        Je n'ai jamais dis le contraire. Je dis que c'est la seule chose qui m'a fait changer de chaine et que je doutais que ce soit ça qui t'a fais changer.

                        Ma chaine était usée selon la définition habituelle, avec les symptômes habituels (en particulier elle sautait sur les petits pignons).

                        Je ne connaissais pas les symptômes justement (c'était l'objet de ma question).

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

                        En fait, pour limiter la casse, il faut changer sa chaîne avant ce type de dysfonctionnement.
                        Il "suffit" de vérifier l'écartement des maillons (pieds à coulisse ou outils spécifique à 5€).

                        Le risque de trop attendre est de détériorer le reste (pédalier et cassette) (ce qui t'es arrivé).

                        • [^] # Re: Non

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                          Ce que je n’avais pas prévu, surtout, c’est qu’elle s’use aussi vite.

                          La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

            • [^] # Re: Non

              Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

              C'est très anormal, avec autant de pignons, tu as une sacrée largeur entre le plus grand et le plus petit, et ça fait normalement dérailler à coup sûr le plateau quand tu n'es pas sur les pignons centraux. […] Sans ça, on use la chaîne et on déraille tout le temps.

              Si la physique est restée la même, la technologies a progressé ces dernières années et ce que tu dis est faux.

              Tous les "vrais" VTT sont passés en mono-plateau depuis environs 5 ans. L'apparition de cassette offrant une plage de 400 à 500% à permis de se passer du deuxième plateau pour nombre d'utilisations. La ligne de chaîne est un poil moins bonne mais en pratique aucun problème. Les chaînes narrow-wide et les dérailleurs à clutch sont tellement efficaces que presque tout dispositif d'anti-déraillement à disparu. Je ne me souviens même plus quand j'ai pu dérailler ou voir quelqu'un dérailler pour la dernière fois.

              Au côté de cela les fabricants ont augmenté le nombre de vitesse 9, 10, 11, 12 et on arrive à 13. Ce n'est pas vraiment un besoin direct du mono-plateau, on peut faire une cassette avec une belle plage sans beaucoup de vitesses. La seule incidence c'est le prix qui explose, le poids qui monte significativement et un réglage de plus en plus fin.

              Le VTT est l'exemple le plus significatif. Mais la tendance lourde c'est de minimiser le nombre de plateau (autant que la discipline le permet) et ce n'est que du bénéf. Si on peut revenir à 10 ou 11 vitesses mais un meilleur étagement des cassettes ça serait top.

              En fait:

              • L'OP peut avoir du matos pas cher qui marche très mal (il y a un prix en dessous duquel il n'y a pas de miracle)
              • L'OP peut avoir du matos mal réglé
              • L'OP peut avoir du matos usé
              • [^] # Re: Non

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                En ce qui me concerne, c’est clairement du matos pas très cher (Decathlon Riverside 500 modèle d’il y a 3 ans, la version actuelle a des freins à disque, je ne sais plus le prix mais un peu plus de 300 € de mémoire). Cela dit le dérailleur fonctionne bien, il est juste ultra chiant à régler, mais une fois rodé et réglé il ne bouge plus (à peine un ajustement à l’intersaison).

                Par contre il y a selon moi un vrai problème de conception dans les freins arrière sur ce modèle.

                La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

            • [^] # Re: Non

              Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

              Oui, je confirme. J'ai compris qu'il y avait un sérieux problème de conception avec cette phrase : « La transmission, c’est un seul plateau et 9 pignons ». C'est très anormal, avec autant de pignons, tu as une sacrée largeur entre le plus grand et le plus petit, et ça fait normalement dérailler à coup sûr le plateau quand tu n'es pas sur les pignons centraux.

              Connais-tu l'effet Dunning-Kruger ?

              • [^] # Re: Non

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0).

                Merci de me le faire connaître. J'ignorais en effet qu'il existait des chaînes adaptées à une situation souvent en croisement. Un seul plateau et 9 pignons, ça doit être plus simple à utiliser du coup.

        • [^] # Re: Non

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Je plussoie, je suis une burne en activité manuelle (je perds à Guitar Hero en facile) mais sur mon vélo j'ai réussi à changer les patins de freins, changer un pneu crevé… et franchement si moi j'y arrive c'est vraiment pas insurmontable.

          Bon depuis je suis passé sur une randonneuse avec freins à disques hydrauliques et autant je la kiffe autant c'est le kubernetes du vélo donc je suis de retour chez le vélociste :-D Mais ça n'est pas le vélo moyen donc la remarque initiale reste vraie.

    • [^] # Re: Non

      Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

      Des expériences que je constate les vélocistes bossent comme des cochons, souvent pour des raisons de temps, et le travail est généralement mal fait et de toute façon à rependre. Il n'y a rien de réellement compliqué sur un vélo et 99% des opérations demandes un outillage minimalistes et je ne peux que vous encourager à être autonome. Le temps de la plupart des opérations est déjà plus rapide que deux aller retours chez un vélociste.

      C'est un peu vite dit. C'est comme les chasseurs.

      Il y a aussi plein de vélocistes très compétents qui rattrapent des conneries faites par des utilisateurs qui croient savoir entretenir et/ou régler leurs vélos et au final se mettent en danger. C'est d'autant plus important quand on monte en gamme.

      Mais c'est vrai qu'avec internet ainsi que certains livres très bien réalisés, c'est maintenant facile d'obtenir la bonne information (mais encore faut-il la chercher).

    • [^] # Re: Non

      Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

      Des expériences que je constate les vélocistes bossent comme des cochons, souvent pour des raisons de temps, et le travail est généralement mal fait et de toute façon à rependre.

      Il y a aussi que les gens ont des vélos rincés à 150€ pas entretenu en 10 ans et sont surpris qu'on ne les remette pas à neufs pour 50€ !

    • [^] # Re: Non

      Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 28/07/20 à 15:09.

      De mon expérience, je constate que… n'est jamais pourvoyeur d'arguments recevables :)

      Bien entendu que 99% des réparations sont faciles et même si je bricole mon vélo la plupart du temps dans un atelier associatif (ce n'est pas ce qui manque sur Toulouse), allons-y également pour une petite anecdote perso :) :

      La dernière fois j'ai eu la conjonction d'au moins un dérailleur à tout ré-régler, des freins + câbles à changer, la traditionnelle «roue qui frotte» et un check-up complet à faire dans la même temporalité que aller boire des coups avec les copains et voir la femme que j'aime le tout dans une semaine chargée au boulot ou je me rend à vélo.

      Nous étions un mardi soir 18h30 début février de cette année…

      En temps normal, j'aurais bricolé un truc vite fait pour un seul frein, roulé moins vite et évité les pignons qui ne passaient plus jusqu'au samedi suivant ou j'aurais mis 2h (soyez honnêtes, ceux qui mettent moins d'une heure sont soit des aliens soit des pros…) à bidouiller pour un résultat à peu près satisfaisant (il faut que mon vélo soit dans un état qui tienne environ 120 km par semaine soit 5*16km + des balades le we).

      Mais là j'ai craqué, je suis descendu chez mon réparateur, j'ai claqué 46€ et je l'ai regardé bosser en papotant avec lui.
      Moins de 45 minutes après j'avais un vélo en parfait état et j'avais rejoint les copains le cœur léger pour la suite de ma semaine…

      Et bien croyez-le ou non, ça les vaut parfaitement :)

      • [^] # Re: Non

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

        En temps normal, j'aurais bricolé un truc vite fait pour un seul frein, roulé moins vite et évité les pignons qui ne passaient plus jusqu'au samedi suivant ou j'aurais mis 2h (soyez honnêtes, ceux qui mettent moins d'une heure sont soit des aliens soit des pros…) à bidouiller pour un résultat à peu près satisfaisant (il faut que mon vélo soit dans un état qui tienne environ 120 km par semaine soit 5*16km + des balades le we).

        Nan pas besoin d'être un alien ou un pro pour ça. Juste un peu d'expérience. Un mécanicien pro sur le circuit vtt mondial cross country ou dans une équiper pro route te monte une vélo entier en 1h. Si tu as tous les outils et pièces bien triées, déjà déballées (ils achètent tout en gros), un stand correct et que tu ne montes pas une nouvelle pièce que tu ne connais pas du tout ce sont des trucs quasi automatique à un moment donné.

        https://www.youtube.com/watch?v=DEaycKXZtSQ

  • # Le français...

    Posté par  . Évalué à 1 (+4/-4). Dernière modification le 26/07/20 à 21:48.

    …pique les yeux. Relisez vous que diable.

  • # Point de vue asso autoréparation

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-0).

    Je suis bénévole dans une atelier de vélo pour tous, qui propose d'apprendre aux cyclistes à apprendre à entretenir par eux-mêmes leur vélo. La prime nous a apporté énormément de monde, mais c'est surtout des gens qui ne veulent pas faire par eux-mêmes. Donc on a mis en place un double planning : si tu viens faire toi-même, tu es accueilli dans la semaine, si tu viens te faire réparer gratuitement par quelqu'un, tu attends un mois ;-)

    Sinon, côté administratif, je trouve que c'est bien fait : juste une facture à sortir, qui peut être un forfait global. C'est la première fois que notre petite asso arrive à participer à une subvention publique aussi facilement!

    Puisqu'on est sur LinuxFr, je vais vous faire rire avec l'interface de l'appli web, qui affiche un contenu différent sur smartphone pour "obliger" à faire une partie de la saisie avec un mobile (c'est sensé limiter l'abus/fraude). Un coup de "web->vue adaptative dans Firefox aide bien à contourner ce genre de bêtise!

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # pour toi peut etre pas

    Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

    pour moi non plus :)

    mais je depanne assez souvent des personnes qui deraillent a cause de vitesse mal reglé, et dont la chaine se bloque entre le creux du plus petit pignon ET le cadre, un régal. lorsque cela arrive le velo va souvent rester au fond du garage faut de pouvoir remettre la chaine correctement.

    et la les 50€ ca vaut le coup pour des gens utilisateur de velo mais pas bricoleur/depanneur, mais bon les velociste de nos jour préfère vendre un velo electrique a 3000€ et prendre 700€ pour eux plutot que de travailler pour 50€ et donner 25€ a l'urssaf. En general le velociste vends des scooter et les répare, la aussi ca marge sévère. Donc bon les petits truc qui pourrait te faire vivre sans acheter une piscine ou une audi n'interresse plus personne de nos jours.

    25€ 1h ou 1/2 c'est raisonable, c'est ce que touche mon prof de tennis pour 1h (brute). genre l'administratif c'est chiant, et oui moi aussi j'en fait, à la fin de l'année ils le font pour leurs bilans, lorsqu'ils envoient sous garantie un vélo, pareil. Ils était dans une grotte pendant 50 ans pour decouvrir que l'administratif existe dans tous travail ?

    • [^] # Re: pour toi peut etre pas

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      Je crois tout simplement que beaucoup de velocistes vivent beaucoup plus des cyclistes "sportifs" dont l'entretien des vélos apportent une marge bien plus importante. Quand tu arrives avec ton vieux biclou et que tu leur demande de changer juste un truc alors que quand ils le regardent, c'est une épave qu'ils voient, tu peux te douter que dans leur tête ils se disent qu'ils tombent sur quelqu'un qui rapportera queudalle.

      Passer 1h pour récupérer 25 à 50€ alors qu'on a une rimbabelle de vélos haut de gamme sur lesquels travailler ?

      1 pneu haut de gamme Continental GP5000 ou Schwalbe Pro-One c'est entre 65 et 75€.
      1 chaine haut de gamme Shimano Dura-ace c'est 50€. Souvent on dit que quand la cassette (les pignons) est usée il faut changer chaine et plateau avec. La cassette Dura-Ace, c'est 250€, le grand plateau, c'est 280€, le petit 45€. Je te laisse le calcul. Le kit cable et gaine c'est 50€. Tout ça c'est sans la main d'oeuvre.

      Je te laisse faire les calculs et tu te rendras vite compte qu'il y a bêtement des heures de travail qui rapportent bien plus que d'autres.

      note: j'ai regardé des prix tels que facturés dans les boutiques physiques, on trouve moins cher en ligne.

      • [^] # Re: pour toi peut etre pas

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

        Quand tu arrives avec ton vieux biclou et que tu leur demande de changer juste un truc alors que quand ils le regardent, c'est une épave qu'ils voient, tu peux te douter que dans leur tête ils se disent qu'ils tombent sur quelqu'un qui rapportera queudalle.

        C'est exactement cela qui m'a fait me mettre à la méca vélo. J'avais trouvé un vélociste sympa à qui je confiais tout (même changer une chambre à air, c'est dire), un jour il était fermé je suis allé voir celui d'à côté qui m'a fait du mauvais boulot, sans devis ni facture à proprement parler, et avec mépris pour mon vélo.
        Vu que je n'aime pas spécialement être mal accueilli j'ai décidé que la fois d'après c'est moi qui ferais le travail. Je n'ai pas revu un vélociste depuis.

      • [^] # Re: pour toi peut etre pas

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        C'est bien vrai et c'est dommage pour ceux d'entre nous pour qui le vélo ne sert majoritairement qu'au vélotaf…
        C'est même doublement dommage car la majorité des cyclistes urbains que je vois rouler à Toulouse ne chevauchent pas des vélos neufs, et encore moins de haut de gamme (VAE exclus…).

      • [^] # Re: pour toi peut etre pas

        Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

        Hum, c'est pas juste qu'ils aiment bien cette clientéle, parce qu'elle a une tendance naturellement consumériste ? L'entretien dans un bouclard, ça ne rapporte pas ou nettement moins de toute façon que la vente de piéces ou de machines neuves. Non seulement c'est plus facile de marger sur de la vente pure que sur de la prestation, mais en plus, c'est plus facile de monter les prix, faut juste mettre la marque ou la techno en avant.

        Vendre l'heure de main d'oeuvre deux fois plus cher parce que le mécano à un bon CV, c'est compliqué. La MO, c'est toujours trop cher. Alors que la fourche en carbone "la même que Froome" ça … ça marche. Et c'est pareil dans d'autres milieux que je connais un peu. Je peux te garantir qu'il y a pas de différence a ce niveau là entre certains cyclistes sportif tout en lycra sur leur machine toute en carbone et un biker bedonnant en cuir sur sa Harley remplie de piéces "Screaming Eagle". C'est d'ailleurs assez drôle quand ils se croisent dans les cols de montagne de se dire qu'au fond, quelque part, c'est un peu les mêmes ;-).

        Bon y en a qui font quand même beaucoup plus de bruit que les autres, mais ils se déplacent aussi en troupeau et ils bouchonnent tout autant que les campings-car.

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

    • [^] # Re: pour toi peut etre pas

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      Perso je connais plusieurs boutiques à Grenoble qui sont très loin de ce que tu présente. Déjà ils ne vendent pas de vélo électrique, mais sont aussi très content de faire du dépannage. Par exemple pour un ami ils étaient très fier de s'être créé un outil pour le besoin précis du moment (retirer le boîtier de pédalier sur un très vieux vélo) et ce n'est qu'une parmi plusieurs que je connais. Cyclable qui lui vent des vélos entre autre électriques a toujours était de très bon conseil. Celui d'Annecy m'a même dissuadé d'acheter une pièce m'expliquant que je n'en avait pas besoin (et il a eu raison).

  • # Inscription foireuse

    Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

    J'ai pas de mobile. Lors de l'inscription, j'ai indiqué le fixe de chez moi. J'ai bien reçu le code par courriel.

    C'est pas pratique parce que le but c'est que dans le magasin, le commerçant saisisse un code dans sa machine et on reçoit un SMS. Donc j'ai recommencé avec un portable emprunté au boulot. J'ai peut-être mal saisi mon adresse électronique, en tout cas j'ai pas reçu de courriel. Si j'essaye de recommencer, il me dit que je suis déjà inscrit et ne me renvoie pas le courriel.

    Tant pis pour le 50€, c'est pas un drame.

    Mais j'ai vraiment un problème avec cette idée d'utiliser les mobiles comme moyen d'authentification. Et c'est en train de se généraliser dans les banques, ce qui me tracasse un peu plus.

  • # Quid de l'approvisionnement ?

    Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0). Dernière modification le 27/07/20 à 10:51.

    La prime est bien intentionnée, je pense sincèrement qu'elle peut aider des gens à retenter le vélo.
    Par contre elle a causé un véritable désastre sur le marché des pièces détachées. Moi qui essaye d'auto-entretenir mon vélo, et qui cherche à faire des réparations en ce moment, je suis complètement bloqué. Les rayons sont vides, les magasins en ligne annoncent des disponibilités sous 60 jours.
    On a stimulé l'achat mais on a complètement oublié l'amont de la distribution.

    • [^] # Re: Quid de l'approvisionnement ?

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      Fin mai c'était fou. Les magasins de cycles étaient pris d'assaut !

      Je m'étais dit que moi aussi je profiterai de cette prime de l'État pour aller faire changer une roue avec un rayon cassé chez un vélociste du coin (Cyclable, déjà cité par barmic). Quand ce dernier m'a dit que les délais étaient de 1 mois et demi et que devant la paperasse beaucoup de boutiques sortaient de l'opération, je me suis dit que j'allais le faire moi même (j'avais envie de faire une belle sortie après le confinement et descendre un col avec une vieille roue voilée à cause d'un rayon cassé j'ai pas osé). J'ai du faire les 2 Décathlons de l'agglo pour trouver une roue, une cassette et un démonte-cassette ! Il y avait la queue devant les 2 magasins et les rayons étaient vides !

      Après une après-midi de démontage/remontage et une bonne nuit, j'ai pu faire ma sortie ! Et mon vélotaf a une roue arrière neuve. Après une quinzaine d'années, je pouvais =)

  • # Idées alternatives

    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

    La prime à la réparation vélo entraîne des effets pervers (surfacturation, escroc, pas forcément plus d'envie de faire du vélo, etc…).

    Est-ce que d'autres idées pourraient être plus vertueuse ?

    L'état pourrait proposer, par exemple, une assurance tous risques (plus plus) , gratuite et universelle. Si tu pratique le vélo avec le minimum d'équipement (casque), tu est assuré par l'état. Les avantages : peu coûteux pour l'état mais prix variables, un vrai avantage lorsque l'on roule.

    L'état peut faire des formations, c'est toujours un plus ou une piqûre de rappel. Je fais de la moto, une de mes règles est "Personne ne te voit, tous le monde essaye de te tuer", une seconde est "S'il se passe quelques choses, je serai perdant." ( dans le sens blessé ). Beaucoup de cycliste n'ont pas conscience que même s'ils sont dans leur bon droit, il seront perdant. Qu'ils doivent anticiper les problèmes même s'il n'en sont pas la source. Sans parler de ceux qui cherchent les emmerdent. L'effet pervers de la formation, c'est les escrocs aussi. Un code serait plus approprié mais plus chère.

    On peut les combiner, tu passe le code et tu as une assurance de l'état. Ça fait bosser du monde, ça donne des plus aux cyclistes.

    • [^] # Re: Idées alternatives

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-2).

      L'état pourrait proposer, par exemple, une assurance tous risques (plus plus) , gratuite et universelle. Si tu pratique le vélo avec le minimum d'équipement (casque), tu est assuré par l'état. Les avantages : peu coûteux pour l'état mais prix variables, un vrai avantage lorsque l'on roule.

      J'y vois deux inconvénients majeurs. Le premier, c'est que ça risque de déresponsabiliser certains cyclistes, qui feraient n'importe quoi aux frais de l'État. Il suffit de quelques connards pour que ça coûte de l'argent à tout le monde, notamment à moi qui prends très, très soin de mon vélo et qui n'ai aucune envie de payer pour des personnes peu soigneuses voire carrément malveillantes.

      Le second, c'est que cette suggestion de conditionner cette assurance au port d'un casque revient à rendre celui-ci obligatoire, puisque c'est équivalent à sanctionner financièrement ceux qui ne le portent pas. Or le port du casque obligatoire est une mesure qui n'améliore pas la sécurité des cyclistes mais la dégraderait plutôt.

      • [^] # Re: Idées alternatives

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-2).

        Ah, et aussi, une assurance, quelle qu'elle soit, est souvent inutilisable en cas d'accident entre un cycliste et un motorisé. J'explique. Après une collision entre un cycliste et un motorisé, ce dernier aura souvent la réaction de s'arrêter pour insulter le cycliste ou pour aller lui casser la figure. Le problème, c'est qu'un tel arrêt, même avec une si mauvaise intention suffit à disqualifier le délit de fuite. La police refusant les plaintes dans ce genre de cas, on se retrouve donc, pour les assurances, avec un accident sans plainte, sans constat amiable, avec une des parties qui va nier l'accident, qui va donc rester à la charge de l'accidenté.

        En cas d'accident, priez pour que l'autre partie s'arrête et fasse un constat, ou essaie de s'enfuir. S'il s'arrête sans faire de constat, c'est mort, vous ne pourrez ni porter plainte ni vous faire rembourser par aucune assurance.

        • [^] # Re: Idées alternatives

          Posté par  . Évalué à 2 (+2/-2).

          La police refusant les plaintes dans ce genre de cas[…]

          Que ça puisse exister j'imagine, que ce soit la norme ça m'étonnerait fortement.

          • [^] # Re: Idées alternatives

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+4/-0). Dernière modification le 28/07/20 à 11:17.

            Cherche un peu, refuser les plaintes lorsqu'elles proviennent cyclistes, c'est malheureusement la norme, au point qu'il soit parfois conseillé de s'adresser directement au procureur de la république pour gagner du temps. Ce qui accessoirement ne sert à rien, puisque le procureur ne refuse pas la plainte, il l'ignore, c'est encore plus simple.

        • [^] # Re: Idées alternatives

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0).

          Pas du tout, j'ai déjà eu le cas avec un accident entre deux voitures, l'autre n'a pas voulu remplir de constat et s'est barré après avoir analysé l'accrochage avec moi.

          La police a accepté ma plainte et j'ai fourni des coordonnées d'un témoin piéton présent sur les lieux pour confirmer l'accrochage et comment il s'est passé.

          Bref, l'absence de constat et de délit de fuite n'empêche pas la plainte. Après ce serait sans doute plus dur pour obtenir réparation en particulier sans témoins.

          • [^] # Re: Idées alternatives

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-1).

            Évidemment, mais ça n'a rien à voir, tu étais en voiture. Quand tu es à vélo, la police refuse la plainte parce qu'il n'y a pas de délit. Insulter quelqu'un ? Tant qu'il n'y a pas de menace de mort, pas un délit. Essayer de casser la figure de quelqu'un ? Tant qu'on n'a fait qu'essayer et qu'on n'a pas réussi, pas un délit. Percuter quelqu'un ? Accident de la route, pas un délit, ça concerne les assurances et pas la police. (Je n'invente pas, c'est ce qu'on m'a dit au commissariat d'Arcueil)

            Plainte transmise au procureur, évidemment, qui l'a vraisemblablement mis à la poubelle illico.

            • [^] # Re: Idées alternatives

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-3).

              Évidemment, mais ça n'a rien à voir, tu étais en voiture.

              En quoi dans le cas d'un accident de la route cela change quelque chose ? Rien.

              Percuter quelqu'un ? Accident de la route, pas un délit, ça concerne les assurances et pas la police.

              Bien sûr que si cela concerne la police si un accident a fait des dommages corporelles ou sur des biens. L'assurance a d'ailleurs besoin d'une plainte (à défaut d'un constat à l'amiable) pour intervenir.

              La police doit justement intervenir si les protagonistes ne parviennent pas à se mettre d'accord pour résoudre le conflit. Le but du constat à l'amiable c'est d'éviter une procédure policière ou juridique et donc simplifier le traitement du dossier.

              Après si l'accrochage n'a mené à aucun dégât il n'y a rien à transmettre à la police ni à l'assurance en effet. Mais dans ce cas pourquoi remplir un constat ou contacter la police s'il n'y a finalement aucune conséquence ?

              (Je n'invente pas, c'est ce qu'on m'a dit au commissariat d'Arcueil)

              Beaucoup de policiers disent des choses qui sont des conneries juridiques. Cela n'a rien de nouveau, tu es tombé sur de mauvais agents qui t'ont mal conseillé. Donc tirer une généralité à partir d'une expérience dans ce commissariat c'est absurde.

              Tout corps de métier a des membres qui sont incompétents ou nuisibles, la police n'échappe pas au phénomène malheureusement.

              • [^] # Re: Idées alternatives

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-1).

                En quoi dans le cas d'un accident de la route cela change quelque chose ? Rien.

                Si, tout. Quand tu es en voiture, la police et les assurances te prennent au sérieux. Quand tu es à vélo, la police refuse les plaintes, le procureur ignore les plaintes, et l'assurance t'explique que sans témoin, même avec ta vidéo, ce sera ta parole contre celle du fautif, qui niera la collision et gagnera.

                Percuter quelqu'un ? Accident de la route, pas un délit, ça concerne les assurances et pas la police.

                Bien sûr que si cela concerne la police si un accident a fait des dommages corporelles ou sur des biens. L'assurance a d'ailleurs besoin d'une plainte (à défaut d'un constat à l'amiable) pour intervenir.

                Merci de m'expliquer la théorie, je parlais de la pratique. Pas de délit, c'est ce qu'explique la police pour refuser de prendre la plainte. Et la plainte est nécessaire à l'assurance, en effet, c'est chouette non ?

                La police doit justement intervenir si les protagonistes ne parviennent pas à se mettre d'accord pour résoudre le conflit. Le but du constat à l'amiable c'est d'éviter une procédure policière ou juridique et donc simplifier le traitement du dossier.

                Après si l'accrochage n'a mené à aucun dégât il n'y a rien à transmettre à la police ni à l'assurance en effet. Mais dans ce cas pourquoi remplir un constat ou contacter la police s'il n'y a finalement aucune conséquence ?

                Mais il y a des dégâts, une roue voilée et un garde-boue tordu. À ma charge, puisque la police ne veut pas de ma plainte et que l'assurance s'en moque.

                • [^] # Re: Idées alternatives

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-2).

                  Quand tu es en voiture, la police et les assurances te prennent au sérieux. Quand tu es à vélo, la police refuse les plaintes, le procureur ignore les plaintes, et l'assurance t'explique que sans témoin, même avec ta vidéo, ce sera ta parole contre celle du fautif, qui niera la collision et gagnera.

                  Cela peut arriver aussi avec un accident entre deux voitures aussi s'il y a une fuite de l'un des protagoniste et sans témoin…

                  Pas de délit, c'est ce qu'explique la police pour refuser de prendre la plainte.

                  Des dégâts matériels occasionnés par autrui est un délit évidemment…

                  Bref, tu fais face à des policiers de mauvaise foi et à une assurance chiante, cela arrive sur à peu près n'importe quelle situation cycliste ou pas. Cela ne signifie pas qu'on doit généraliser la situation à la France entière ou que cela repose sur des bases légales.

              • [^] # Re: Idées alternatives

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-2).

                (Je n'invente pas, c'est ce qu'on m'a dit au commissariat d'Arcueil)

                Beaucoup de policiers disent des choses qui sont des conneries juridiques. Cela n'a rien de nouveau, tu es tombé sur de mauvais agents qui t'ont mal conseillé. Donc tirer une généralité à partir d'une expérience dans ce commissariat c'est absurde.

                Tout corps de métier a des membres qui sont incompétents ou nuisibles, la police n'échappe pas au phénomène malheureusement.

                Renseignez-vous, refuser les plaintes lorsqu'elles proviennent de cyclistes, ce n'est pas une exception, c'est ce qui arrive en règle générale. Ça peut être de l'incompétence, de la malveillance organisée ou non, mais c'est la situation actuelle.

                • [^] # Re: Idées alternatives

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+2/-4).

                  Renseignez-vous, refuser les plaintes lorsqu'elles proviennent de cyclistes, ce n'est pas une exception, c'est ce qui arrive en règle générale.

                  Référence nécessaire.

                  C'est probablement une situation trop courante, mais pour dire que c'est la règle générale il faudrait le ratio plaintes déposées / plaintes acceptées et on n'a pas de tels chiffres. Sur Internet tu auras surtout des témoignages des échecs mais pas quand ça a abouti.

                  Et malheureusement des sujets où des plaintes sont refusées de manière non négligeable n'est pas propre au cyclisme et même avec des accidents de voiture tu peux en avoir. Et même pour des situations graves comme des viols.

                  Ça peut être de l'incompétence, de la malveillance organisée ou non, mais c'est la situation actuelle.

                  Mon soucis dans ton propos c'est que tu prends ton cas (et d'autres sur Internet) pour décrire une situation générale alors qu'on ignore si c'est aussi généralisé que tu le penses. On n'a pas de chiffres ou de témoignages en assez grand nombre pour le montrer.

                  Après oui, c'est problématique que la police ne fasse pas mieux de ce côté et il faudrait trouver des moyens pour que cela change. Mais ce n'est pas pour autant que si ton cas arrivait par exemple à Toulon plutôt que Arceuil cela se serait déroulé de la même façon et qu'en gros c'est mort à chaque fois.

        • [^] # Re: Idées alternatives

          Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

          Refus de compléter ou de signer le constat d'un des conducteurs

          Si l'autre conducteur refuse de compléter le constat (s'il n'est pas assuré, par exemple) ou de signer le constat à l’amiable, vous devez relever le numéro d'immatriculation de son véhicule.

          Essayez d'obtenir le témoignage des personnes qui ont assisté à l'accident ou l'intervention d'un agent de police ou d'un gendarme.

          Si vous avez des témoins, tâchez de conserver leurs coordonnées afin qu'ils puissent être recontactés éventuellement par la suite.

          Remplissez le constat en signalant le refus de l'autre conducteur. Utilisez pour cela la partie "Observations" du recto du constat.

          Si l'autre conducteur prend la fuite après l'accident, notez le numéro de sa plaque d'immatriculation et prévenez la police pour signaler les faits et porter plainte pour délit de fuite.

          Complétez le constat comme indiqué plus haut en indiquant la fuite du conducteur dans la partie "Observations".

          Informer l'assurance et lui transmettre le constat

          Que le constat soit signé ou que la partie adverse ait refusé de le faire, il faut informer votre assurance et lui adresser le ou les constat(s) dans un délai de 5 jours ouvrés.

          Vous pouvez lui adresser par courrier ou lui remettre en mains propres.

          https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2149

          • [^] # Re: Idées alternatives

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-1).

            Merci, c'est évidemment ce que j'ai fait. Pas de témoin, pas de délit de fuite puisque l'automobiliste s'était arrêté pour m'insulter et essayer de me casser la figure. Plainte refusée par la police. Constat unilatéral remis à mon assurance, qui m'a très bien expliqué qu'il allaient contacter l'assurance adverse, qui allait demander à leur assuré de confirmer, que ce dernier allait nier, et que ce serait donc à ma charge.

            Je maintiens, en cas d'accident, priez pour que le conducteur fuie sans même s'arrêter (délit de fuite, bingo) ou qu'il s'arrête pour faire un constat. Toute situation intermédiaire (le conducteur s'arrête pour vous crier dessus, puis repart) est une impasse, vous ne pourrez ni déposer plainte ni obtenir d'indemnisation.

            Évidemment, je parle du point de vue d'un cycliste. Si ce genre de truc vous arrive en voiture, c'est différent, on vous prendra sans doute au sérieux. Mais à vélo, ha, aucune chance.

            • [^] # Re: Idées alternatives

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

              Je ne nie pas ton expérience évidemment, mais c'est quand même incroyable, et je m'étonne qu'à notre époque de renouveau cycliste, ça n'ait pas changé (as-tu contacté des associations cyclistes à ce sujet ?). IANAL mais là instinctivement, "fuir" avant de faire un constat, même si c'est après avoir pris le temps de discut insulter, devrait être un délit de fuite. Tu veux fuir quoi délictueusement si ce n'est tes responsabilités ? Encore une fois désolé de faire le "refus d'entendre la victime", mais ça me parait vraiment trop gros. Tu dis qu'en voiture ça se passerait autrement, mais, admettons tu es automobiliste victime, mais l'autre partie est passée au point mort pour t'insulter ; alors pareil pas de délit de fuite ?

              • [^] # Re: Idées alternatives

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

                IANAL mais là instinctivement, "fuir" avant de faire un constat, même si c'est après avoir pris le temps de discut insulter, devrait être un délit de fuite. Tu veux fuir quoi délictueusement si ce n'est tes responsabilités ?

                Techniquement, c'est moi qui fuyais, pour qu'il ne parvienne pas à me rattraper pour me casser la figure. Lui n'avais absolument pas conscience de sa responsabilité, et il n'est parti que parce qu'après avoir compris qu'il ne pourrait pas me rattraper à pied.

                J'ai bien vérifié la loi, et le délit de fuite n'est qualifié que lorsque le coupable s'enfuit immédiatement. S'il s'arrête assez longtemps pour qu'on puisse relever sa plaque par exemple, il n'y a plus de délit de fuite. C'est merdique, mais c'est comme ça.

                L'omission ou le refus explicite de remplir un constat n'est pas un délit, c'est d'ailleurs bien dommage à mon avis.

                Encore une fois désolé de faire le "refus d'entendre la victime", mais ça me parait vraiment trop gros. Tu dis qu'en voiture ça se passerait autrement, mais, admettons tu es automobiliste victime, mais l'autre partie est passée au point mort pour t'insulter ; alors pareil pas de délit de fuite ?

                Pareil. Sauf que la police acceptera de prendre une plainte pour autre chose, dégradation et mise en danger de la vie d'autrui par exemple, et que l'assurance se comportera probablement autrement, surtout si une plainte a été déposée.

                Au fait, le conducteur ne s'était pas seulement arrêté pour m'insulter, il était aussi sorti pour me casser la figure.

    • [^] # Re: Idées alternatives

      Posté par  . Évalué à 0 (+0/-1).

      L'état peut faire des formations, c'est toujours un plus ou une piqûre de rappel.

      Perso je serai pour qu'un permis vélo soit obligatoire mais ce serait difficile à mettre en place pour beaucoup de raisons (cela pourrait décourager la pratique du vélo si il faut un permis vélo).

      Peut être que cela pourrait être fait au lycée mais bon cela coûterait beaucoup d'argent (mais ca en économiserait si cela permet de réduire les accidents) mais quid des étrangers qui arrivent en france.

      Une plaque d'immatriculation sur les vélos pourrait également être intéressant (mais cela pose d'autres problématiques), une vraie plaque, pas un marquage qui ne sert qu'en cas de vol.

      Beaucoup de cycliste n'ont pas conscience que même s'ils sont dans leur bon droit,

      Et oui ca ne sert pas à grand de mourir en ayant raison (ou d'être à l'hosto hein)

      • [^] # Re: Idées alternatives

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 27/07/20 à 17:58.

        À mon époque, c'est-à-dire les années 2000, on passait au collège l'ASSR qui est une sorte de permis de base. Questions de base du code de la route piéton, vélo et scooter. Son obtention était nécessaire pour envisager de passer le BSR ou le permis de conduire.

        Je ne sais pas où ça en est aujourd'hui mais c'est quelque chose à maintenir dans ce cadre. Pas obligatoire pour conduire un vélo, mais apprendre les bases de la sécurité routière jeune ce n'est pas un mal.

    • [^] # Re: Idées alternatives

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-0).

      Le casque est homologué pour les chutes de sa propre hauteur à l’arrêt.
      Le jour ou un bagnolard te fauchera, ta chute n'auras rien à voir.

      En cas d'accident, les victimes de trauma crânien sont par ordre de fréquence :
      - les piétons ;
      - les automobilistes (les inconscients ils ne portent pas de casque) ;
      - les cycliste avec quai aex-aequo les motards.

      Donc pourquoi cette fixette sur le casque pour les cyclistes ?

      Dans les pays ou le vélo est le moyen de transport "normal", on ne porte pas de casque. Dans ceux ou enclumes et 2RM imposent leur loi, le casque est promu voir imposé.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.