Journal Le nuage de la discorde

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
39
28
mai
2021

Hello,

Comme vendredi n'est pas fini, je me suis dit quoi de mieux que de lancer une discussion sur un sujet qui va sans doute occuper tout le monde pendant ce weekend.

Le point de départ d'aujourd'hui va être ce tweet de Steve Klabnik:

https://twitter.com/steveklabnik/status/1398300918139994114

Il constate à juste titre que Discord est plus populaire que Freenode. Mais personne ne se pose la question du coût de la plateforme.

Mais moi, je vais la poser, car je me suis curieux de savoir comment Discord gagne de l'argent, surtout vu qu'il n'y a pas de pub (que je sache). Et bien que ça semble être une bonne question, nous verrons que ce n'est pas exactement la question à se poser.

Si on cherche un peu, on trouve rapidement le modèle économique (vendre des packs Nitro), et des estimations sur le web.

Par exemple, une estimation de 130 millions d'US$ comme chiffre d'affaire en 2020, et 100 millions de comptes actifs par mois sur la même période.

Une rapide division nous dit que chaque compte actif rapporte 1.3 US$ sur 1 an. Ça me semble peu, surtout si on compare par rapport à la concurrence, tel que Facebook ou Pinterest, tel qu'on peut voir en 2019.

Facebook est à 7$ par utilisateur, Twitter a 5 et Pinterest à 0.9 US$ (et c'est la cata en bourse à cause de ça).

Mais comme c'est sur des unités de temps séparé, on ne peut pas comparer et il faut s'y prendre autrement.

Par exemple, si on me donne 1.3$ par personne, qu'est ce que je peux faire avec si je dois payer l'infrastructure. D’expérience, le coût qui tape bien fort sur les infras de cloud, c'est la bande passante, par exemple, le streaming vidéo.

Ce n'est pas un secret que Discord utilise GCP. On le voit dans les offres d'emploi, on le voit dans les articles sur les pannes, et Google en parle aussi

Ce n'est pas un secret non plus que Discord propose aussi des fonctions de vidéo conférence. Une estimation sur le web donne 250Mo de bande passante pour 1h de vidéo. Soit 1Go par 4h, si j'en crois le web.

Une autre recherche montre qu'en 2018, Discord avait une architecture ou la vidéo est relayé chez eux pour cacher les IPs, et pour contrôler le flux. C'est expliqué en détail sur leur blog, et je vais supposer que ça n'a pas changé.

Les tarifs de GCP sont publiques, et même traduit. En prenant comme base les tarifs europe/amérique du nord, on se retrouve avec du 0.08$/Go en premium, et du 0.045$/Go en standard. Je vais supposer l'usage du moins cher, car je ne vois pas ce qu'apporte le premium dans ce cas d'usage, à savoir un relais sur l'internet.

Combien d'heure de vidéo conf est ce que je peux payer avec 1.3$ par an ?

1.3$ par an, ça va faire pas loin de 0.1$ par mois.
Et 0.1$ par mois, ça fait grosso modo 2.5G de bande passante, donc grosso modo 10h de vidéo conférence par mois, soit ~20 minutes par jour.

Donc si chaque personne connecté regarde 20 minutes de vidéo par jour, alors tout le chiffre d'affaire part chez GCP (sauf remise énorme, mais je m'attends pas à des remises énormes non plus). 20 minutes par jour, ça fait aussi 2h20 par semaine, c'est dans le domaine du possible. Par exemple, j'arrive à atteindre ce quota au travail chaque semaine mardi midi, et mon chef arrive à ça sans doute lundi avant le repas.

Et du coup, la question n'est pas "comment Discord gagne de l'argent", mais "est ce que Discord gagne de l'argent", et j'aurais tendance à dire "sans doute que non".

Alors bien sur, la plupart des gens n'utilisent pas la vidéo. C'est vrai, mais je voudrais aussi pointer que les salariés ne travaillent pas gratos, que les serveurs coûtent plus que la bande passante des vidéos et que les locaux sont pas bon marché à SF.

Et si mes calculs ne sont pas convaincant, la presse spécialisé le dit aussi, Discord semble déficitaire.

Et pour en revenir au départ, est ce que les personnes qui utilisent la plateforme ont conscience du probléme économique qui se pose ? Si oui, est ce que ça dérange personne ?

Pour le moment, la seule réponse que j'ai eu sur le sujet, (il se reconnaîtras) est quelqu'un qui m'a dit sur irc "tu veux dire qu'on peut vivre aux crochets des gamers ? C'est trop bien !".

  • # Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

    Posté par  . Évalué à 7 (+8/-2).

    Vu les coûts de production, ça ne m'étonnerait pas que ça ira évoluer vers un modèle déjà connu du capitalisme de surveillance, d'autant plus que le G de GAFAM assure déjà le contrôle en profondeur de la machinerie de ce média social dans les faits.

    À la différence du prince héritier qui a fait un scandale en fanfare dans les tabloids du web concernant l'acquisition à la hussarde d'un vénérable réseau IRC, je pense que le processus sera beaucoup plus subtil… et donc plus vicieux dans ses méthodes pour faire bouillir les grenouilles en douceur.

    Et je vois déjà un problème de taille pour faire migrer les utilisateurs captifs: à la différence de IRC qui demande relativement peu d'investissement matériel pour un équivalent et qui regroupent un public globalement à l'aise avec les choses du numérique, fournir une série de site compétitif en CHATONS va demander pas mal d'efforts et d'accompagnement aux addicts des packs de Nitro pour se désintoxiquer.

    À mon humble avis, il faudra anticiper sur la mise en place des serveurs [matrix] et XMPP en prévision du fait accompli qui ira se pointer d'un moment à l'autre.

    Ceci est une offre gracieuse d'une opinion sans sponsor occulte garanti, de la part d'un samouraï errant timidement autoproclamé en carton œuvrant pour les bureaucraties numériques privée et étatique en dehors de ses activités à but non lucratif.

    • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

      Posté par  . Évalué à 7 (+7/-0).

      Bonjour,

      On pourra noter que récemment, Discord a éludé une offre de rachat par Microsoft de 12 milliards de dollars. J'imagine qu'on ne fait pas ça si on a un modèle économique bien préparé dans la poche.

      A noter qu'en terme d'alternative, Matrix/XMPP ne me semble pas pertinent. Ils ont un fonctionnement très accès "salon indépendant rassemblant tout le monde" alors que Discord a un vraie logique de "serveur rassemblant X salons thématiques liés entre eux". Ce fonctionnement correspond plus à Mattermost, dirai-je.

      • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

        Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

        Et son cœur de métier c'est le son pas la vidéo. Ils ont retravaillé pas mal la vidéo pour le covid justement.

        La partie chat est arrivée comme un plus pour de la gestion de communauté.

        Les gamers ont déjà changé plusieurs fois de plate-forme, ils ne se font pas capter aussi facilement.

        • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

          Posté par  . Évalué à 10 (+21/-1). Dernière modification le 29/05/21 à 07:09.

          Les gamers ont déjà changé plusieurs fois de plate-forme, ils ne se font pas capter aussi facilement.

          Il y a 15 ans on utilisait TeamSpeak, Ventrilo ou Mumble.

          Je fais encore de la résistance en hébergeant mon propre serveur TeamSpeak et mon propre serveur Mumble.

          En réalité, je n'apprécie pas vraiment Discord. De manière générale, j'ai vraiment du mal avec toutes les applications Electron, elles finissent toujours pas devenir inutilisables après plusieurs heures ouvertes et je suis obliger de les killer pour les relancer…

          Je n'aime pas ne pas avoir la possibilité de ne pas pouvoir rejoindre plusieurs serveurs en même temps. Je suis obligé de regrouper tous les individus avec qui je veux communiquer au même endroit alors même que ces X groupes d'individus n'ont pas d'intérêt à communiquer ensemble. Par exemple, quand je raid sur WoW, j'aime avoir les informations orales de ma guilde mais j'apprécie aussi continuer à discuter avec d'autres amis qui ne jouent pas à WoW.

          Je n'aime pas non plus que Discord dispose d'autant de fonctionnalités. Il a tué les forums avec sa persistance des messages mais il ne permet pas une recherche aussi facile. Je peux facilement retrouver un thread sur un forum, il est beaucoup plus compliqué de retrouver une conversation particulière sur Discord.

          J'ajouterai également que je n'ai jamais réussi à configurer correctement Discord pour que ma respiration ne s'entende pas à travers le micro… là où ça fonctionne avec la configuration par défaut sur TS et Mumble.

          Je mets de côté le côté propriétaire du bousin, utilisant TeamSpeak qui est proprio également, bien que Mumble soit libre.

          En réalité les joueurs sont assez faciles à capter, ils suivent facilement les modes. Mais ils sont également difficiles à conserver, pour la même raison. Les joueurs ne sont pas trop frileux du changement de leurs outils, du moment que ça répond à leurs besoins.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

          • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

            En réalité, je n'apprécie pas vraiment Discord. De manière générale, j'ai vraiment du mal avec toutes les applications Electron, elles finissent toujours pas devenir inutilisables après plusieurs heures ouvertes et je suis obliger de les killer pour les relancer…

            Moi je pense qu'electron sens les gens qui ne l'aiment pas :p J'en ai un usage assez massif et autant quand je pensais le paquet deb j'avais fréquemment des plantages autant depuis que j'utilise la version flatpak, j'ai aucun problème. Après j'ai une machine assez costaude avec 32Gio de RAM et des programmes qui consomment beaucoup autre que lui.

            Par exemple, quand je raid sur WoW, j'aime avoir les informations orales de ma guilde mais j'apprécie aussi continuer à discuter avec d'autres amis qui ne jouent pas à WoW.

            C'est pas un gros bordel ?

            • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

              Moi je pense qu'electron sens les gens qui ne l'aiment pas :p J'en ai un usage assez massif et autant quand je pensais le paquet deb j'avais fréquemment des plantages autant depuis que j'utilise la version flatpak, j'ai aucun problème. Après j'ai une machine assez costaude avec 32Gio de RAM et des programmes qui consomment beaucoup autre que lui.

              J'ai jamais testé le paquet flatpak mais à l'occasion j'essaierai voir si c'est plus stable. J'ai une machine très costaude et 32Go de RAM également mais les apps Electron ça a toujours été une plaie chez moi.

              C'est pas un gros bordel ?

              Disons que c'est un "coup d'oreille" à prendre. Que ce soit sur TeamSpeak ou Mumble, quand on est sur plusieurs serveurs, on peut écouter sur tous les serveurs mais on ne peut parler que sur un seul à la fois. J'ai 3 binds qui me permettent de gérer facilement tout ça selon la priorité que je veux donner :
              - Un qui me permet de choisir sur quel serveur me positionner principalement.
              - Un qui fait la bascule ouverture/fermeture de mon micro.
              - Un qui permet de monter/baisser le son du serveur sur lequel je suis positionné.

              Je jongle un peu selon le besoin du moment. Parce qu'effectivement, si les deux groupes viennent à parler en même temps, ça devient compliqué à suivre. Dans tous les cas, je ne peux pas suivre les deux groupes à 100%, c'est à moi de faire attention à bien prendre les informations audio qui m'intéressent au bon endroit régulièrement. Pour limiter les moments ou les deux groupes pourraient s'adresser à moi en même temps, je préviens toujours mon groupe d'amis quand je passe sur l'autre serveur (mais pas mon groupe guilde pour ne pas parasiter les informations).

              Ce n'est pas parfait, l'idéal serait d'avoir un cerveau capable d'organiser toutes les sources sonores distinctement. Mais avec l'habitude je m'en sors plutôt bien.

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

          • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

            Je n'aime pas ne pas avoir la possibilité de ne pas pouvoir rejoindre plusieurs serveurs en même temps

            Ça fait un pas de trop non?

          • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

            Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

            Je n'aime pas ne pas avoir la possibilité de ne pas pouvoir rejoindre plusieurs serveurs en même temps. Je suis obligé de regrouper tous les individus avec qui je veux communiquer au même endroit alors même que ces X groupes d'individus n'ont pas d'intérêt à communiquer ensemble.

            J'ai une astuce qui permet d'avoir des comptes distincts que je peux accéder en parallèle au besoin et bien cloisonner les groupes pour éviter quelques incidents diplomatiques, mais ça impose les contraintes suivantes:

            • se passer de l'appli officiel Electron
            • accéder à la version web avec Firefox
            • avoir sous la main des comptes courriels distincts pour autant de groupe à ne pas mélanger (il est possible de réduire le nombre de comptes en ajoutant soi-même des alias)

            Je créer un profil distinct pour chaque groupe en lançant la fenêtre de gestion des profils avec cette commande dans le terminal:

            firefox --new-instance --ProfileManager

            Noter bien l'option --new-instance à ne pas omettre pour éviter que Firefox râle d'avoir déjà enfanté des processus quand la commande est relancée à nouveau pour ouvrir les autres profils en parallèle. La page d'aide donne d'autre manière d'ouvrir les profils sans passer par le terminal.

            Je personnalise aussi le thème de chaque profil pour ne pas m'embrouiller et faire une erreur regrettable avec un groupe.

            Je fais encore de la résistance en hébergeant mon propre serveur TeamSpeak et mon propre serveur Mumble.

            Bienvenue dans le club ! C"est déjà possible d’accéder à Mumble par portail WebRTC pouvant être mis en passerelle avec un salon [matrix]. Ça peut aider pour convaincre tes groupes à décrocher de Discord si tu dispose des ressources pour installer ce portail et tout le reste.

            • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

              Posté par  . Évalué à 10 (+7/-0). Dernière modification le 29/05/21 à 15:59.

              n'est-ce pas plus simple d'utiliser les multicontainers de firefox pour ouvrir divers comptes en parallèle?

              C'est ce que je fais pour séparer mes comptes pros et persos de certains sites/forges.

            • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

              Pour l'astuce permettant d'avoir des comptes distincts, je connaissais un truc un peu similaire en lançant Firefox en navigation privée.

              Mais effectivement c'est loin d'être aussi pratique que TS ou Mumble.

              Bienvenue dans le club ! C"est déjà possible d’accéder à Mumble par portail WebRTC pouvant être mis en passerelle avec un salon [matrix]. Ça peut aider pour convaincre tes groupes à décrocher de Discord si tu dispose des ressources pour installer ce portail et tout le reste.

              Oh super ! Je ne savais pas du tout que c'était possible de faire ça. Merci. Je vais aller m'amuser avec et peut-être arriver à faire migrer tout le monde sous Mumble :).

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

        Pour xmpp, tu peux mettre des noms de domaines, et donc des salons attachés à ces noms de domaine. Sans dire que c'est trivial, tu peux rassembler. Pareil pour Matrix.

        Ensuite, tu as d'autres soucis (comme la question de la découverte, etc), mais rien n'interdit ce mode.

        • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

          Posté par  . Évalué à 5 (+5/-0).

          Les "Espaces" de Matrix, actuellement en beta, correspondent pas mal à cette logique de serveur.

          A voir comment ça va se développer.

          • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

            Ensuite, le souci, c'est que ça implique d'utiliser le réseau matrix, et on peut se poser la question du coût de Matrix.org comme serveur et les ressources prises.

            Je ne sais pas combien de gens prennent l'offre à 10$ par mois (personal pour 5 personnes), mais ce que je vois sur mon home server, c'est environ 0.5G de ram pris par postgres + synapse + http, avec 5 à 10% de CPU quand je fais rien, et je suis tout seul sur mon infra (même si avoir plus de monde ne devrait pas faire grossir linéairement les couts ).

            Sur AWS (vu que New Vector est client, cf la privacy policy ou le DNS), c'est les ressources d'une instance t4.nano chez AWS, facturé à 0.0042 US$ de l'heure, soit 3$ du mois. Si je suppose qu'il faut un peu plus de ram pour un usage opérationnel (ou juste rejoindre des salons plus conséquents), et qu'on passe à 1G de ram (donc t4.nano), ça passe à 6$ du mois.

            Si je rajoute les 3G de la base de données (chez moi) et 3G pour le système, ça fait 6G de disque, donc grosso modo du 0.5$ par mois.

            On va rajouter un peu de réseau, les sauvegardes, etc, et on va arrondir à 7$ par mois pour les coûts de bases.

            Je suppose que New Vector n'a pas de rabais pour le moment, et je retire la vidéo conférence des coûts car je ne connais pas l'infra (eg, si c'est du p2p direct sans relais, c'est différent de Discord).

            Donc on a une idée approximative du coût naif d'une instance à la louche si elle est séparé, une VM séparé avec DB séparé. C'est ce qui est indiqué sur le site "Faster performance, dedicated server with a fully managed service".

            Et le tarif le plus bas, c'est 2 US$ par mois et par personne, ce qui est assez proche des tarifs d'amazon pour l’hébergement d'une VM.

            J'imagine que l'instance sur matrix.org et les offres pro d'EMS sont plus optimisé que Synapse de base (voir même utilisent Dendrite), et qu'il y a des baisses significatives de consommation de ressources du au fait de partager la base de données entre utilisateurs, notamment sur le stockage et une partie du CPU et du réseau.

            Si on regarde les prix, ça tourne en général entre 2 et 4$ par personne, et y a rien qui ne me laisse croire que l'offre à 3$/m coûte plus que celle à 2$. Donc je suppose que 2$ par personne est proche du coût pour EMS d'un compte sur matrix.org.

            Et si demain, 1 million de personnes vont sur matrix.org sans prendre l'offre payante, ça va sans doute coûter un peu d'argent à New Vector, comme par exemple, 1 ou 2 millions de dollars par mois (mais la, je suppose qu'AWS va faire un rabais).

            C'est peut être une part de la motivation derrière la recherche pour matrix en p2p:

            Best of all, it would let us turn off the matrix.org homeserver: the best public homeserver is one you run yourself on your own phone ;)

            Ou sans doute une part de la motivation pour écrire Dendrite, qui promet de réduire la consommation de ressources de "beaucoup".

            Dans tout les cas, on en reviens à la question d'absorber tout ça, et de qui paye.

            • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

              Si je rajoute les 3G de la base de données (chez moi) et 3G pour le système, ça fait 6G de disque, donc grosso modo du 0.5$ par mois.

              Ta base de données tu ne veux pas qu'elle disparaisse au moindre souci de disque donc tu va dupliquer ça 2 ou 3 fois.

              Mais tu te trompe sur l'usage d'AWS, il ne faut pas l'utiliser comme ça sinon c'est très chère.

              Tu prend leur solution de base de données (SQL du coup - c'est pas le moins chère un dynamodb serait probablement moins couteux mais pas installable ailleurs… -) que tu garde at vitam. Il faut voir si leur modèle de données grossi linéairement avec le nombre d'utilisateurs ou pas.

              Tu monte la partie applicative soit sur des petites machines (comme celles que tu as choisies) soit en function as a service, mais pour l'un comme pour l'autre tu rend l'ensemble élastique. Tu va lancer les applications en fonction du nombre d'utilisateurs connectés.

              Du coup :

              Sur AWS (vu que New Vector est client, cf la privacy policy ou le DNS), c'est les ressources d'une instance t4.nano chez AWS, facturé à 0.0042 US$ de l'heure, soit 3$ du mois. Si je suppose qu'il faut un peu plus de ram pour un usage opérationnel (ou juste rejoindre des salons plus conséquents), et qu'on passe à 1G de ram (donc t4.nano), ça passe à 6$ du mois.

              Si on pars sur 8h/jour par utilisateur, tu peux diviser le prix par 3.

              Bien sûr ça demande d'avoir une part que tu garde fixe pour gérer l'authentification et faire la gestion, mais si tu ambitionne d'avoir beaucoup d'utilisateur c'est un travail nécessaire.

              • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                Tu prend leur solution de base de données (SQL du coup - c'est
                pas le moins chère un dynamodb serait probablement moins
                couteux mais pas installable ailleurs… -) que tu garde at
                vitam. Il faut voir si leur modèle de données grossi
                linéairement avec le nombre d'utilisateurs ou pas.

                La base RDS la plus petite, c'est db.t3.micro, ça commence à 12$ par mois. Si tu prends une instance réservé, ça chute vers 9$ par mois si je pige bien. Je ne sais pas combien tu as pour ce prix la, ni les perfs, ni le disque. Du coup, je peux pas trop comparer

                Et l'usage des données crois par rapport au nombre de salles ou les utilisateurs sont, et avec la taille des salles (en terme d'utilisateurs). Donc plus de personnes dans les mêmes salles ne va pas faire grossir la DB significativement.

                Tu monte la partie applicative soit sur des petites machines
                (comme celles que tu as choisies) soit en function as a
                service, mais pour l'un comme pour l'autre tu rend l'ensemble
                élastique. Tu va lancer les applications en fonction du nombre
                d'utilisateurs connectés.

                Ça, c'est l'archi idéal. C'est ce que dendrite devrait à terme être via des microservices. Mais c'est pas ce qui est dispo en ce moment, et c'est pas le cas de synapse, et je ne pense pas que New Vector a un 3eme serveur secret entièrement en FaaS.

                De surcroit, le fonctionnement de matrix, c'est que tout les serveurs se synchronisent en permanence sur les rooms. Il y a clairement des optimisations à faire, mais le code de synapse, que je sache, ne permet pas ce genre de "virtual hosting". Tu as 1 process synapse, 1 DB, et basta.

                Il y a clairement des optimisations à faire à ce niveau (plein), mais le code n'est pas la.

                • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

                  Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                  La base RDS la plus petite, c'est db.t3.micro, ça commence à 12$ par mois. Si tu prends une instance réservé, ça chute vers 9$ par mois si je pige bien. Je ne sais pas combien tu as pour ce prix la, ni les perfs, ni le disque. Du coup, je peux pas trop comparer

                  J'étais allé voir pour mon poste précédent et je ne suis pas certains de comprendre non plus.

                  Et l'usage des données crois par rapport au nombre de salles ou les utilisateurs sont, et avec la taille des salles (en terme d'utilisateurs). Donc plus de personnes dans les mêmes salles ne va pas faire grossir la DB significativement.

                  Oui c'est vrai qu'il y a d'autres paramètres que le nombre d'utilisateurs.

                  Ça, c'est l'archi idéal. C'est ce que dendrite devrait à terme être via des microservices. Mais c'est pas ce qui est dispo en ce moment, et c'est pas le cas de synapse, et je ne pense pas que New Vector a un 3eme serveur secret entièrement en FaaS.

                  C'est toujours compliqué parce que lancer un logiciel sur rpi et sur un cloud ça n'a pas grand chose à voir et il n'est pas vraiment possible de faire un déploiement pertinent pour les 2. Il faut bien commencer quelque part et choisir entre recevoir des plaintes (et risquer son image) ou réduire ses coûts d'infrastructure. Ça n'interdit pas d'avoir 2 logiciels compatibles un à déployer pour l'autohébergement et un pour le cloud.

                  • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                    C'est toujours compliqué parce que lancer un logiciel sur rpi
                    et sur un cloud ça n'a pas grand chose à voir et il n'est pas
                    vraiment possible de faire un déploiement pertinent pour les 2.
                    Il faut bien commencer quelque part et choisir entre recevoir
                    des plaintes (et risquer son image) ou réduire ses coûts
                    d'infrastructure. Ça n'interdit pas d'avoir 2 logiciels
                    compatibles un à déployer pour l'autohébergement et un pour le
                    cloud.

                    Oui, c'est un pattern qui me parait courant. Par exemple, transifex avait ce souci (la version self hosted était buggué). Je pense que gitlab va vers ce genre de souci aussi (mais je suis pas sur).

                    New Vector communique clairement sur les soucis qu'ils ont eu vis à vis de dendrite (et du financement à l'époque), et c'est clairement pas une position simple d'optimiser pour 2 choses opposées.

                    Je suppose que le fait que la spec grandit chaque jour est peut être aussi un souci pour l'écosystème.

                    • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

                      Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

                      Je pense que gitlab va vers ce genre de souci aussi (mais je suis pas sur).

                      Je connais plus d'entreprises qui payent pour la version self-hosted que dans le cloud (mais je n'ai pas un échantillon représentatif). Donc je ne suis pas sûr.

                      c'est clairement pas une position simple d'optimiser pour 2 choses opposées.

                      Je pense que pour que ça fonctionne, il faut un environnement on-prem assez proche du cloud, on le retrouve avec kubernetes (où on va arriver à pouvoir demander qu'il soit un prérequis pour qu'il soit installé, ce qui est possible sur raspberry), mais on n'est pas encore là pour du faas.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

                        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                        Je connais plus d'entreprises qui payent pour la version self-hosted que dans le cloud (mais je n'ai pas un échantillon représentatif). Donc je ne suis pas sûr.

                        oui mais ils ont beaucoup de gens qui utilisent leur instance gratuitement et réduire les coûts qu'elle représente est important pour sa pérennité.

                        Je pense que pour que ça fonctionne, il faut un environnement on-prem assez proche du cloud, on le retrouve avec kubernetes (où on va arriver à pouvoir demander qu'il soit un prérequis pour qu'il soit installé, ce qui est possible sur raspberry), mais on n'est pas encore là pour du faas.

                        Tu marche sur des œufs. Déjà que tu as des gens qui voient d'un mauvais œil quand tu propose du docker

                      • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                        Je connais plus d'entreprises qui payent pour la version
                        self-hosted que dans le cloud (mais je n'ai pas un échantillon
                        représentatif). Donc je ne suis pas sûr.

                        Donc encore une fois, je suis pas sur, mais j'ai le sentiment que Gitlab a mis en retrait sa version on-premise. Sur gitlab.com, on voit surtout la version en SaaS, ou la version self hosted (+ des services pros de consulting).

                        Ensuite, je n'ai pas suivi ça d'assez prés.

                        Je pense que pour que ça fonctionne, il faut un environnement
                        on-prem assez proche du cloud, on le retrouve avec kubernetes
                        (où on va arriver à pouvoir demander qu'il soit un prérequis
                        pour qu'il soit installé, ce qui est possible sur raspberry),
                        mais on n'est pas encore là pour du faas.

                        J'ai un peu peur que kubernetes soit trop couteux en ressources pour ça. Il y a bien k3s et divers efforts pour avoir kubernetes sur du edge computing, mais il n'y a rien de simple ni de standard pour le moment.

                        De plus, si tu veux vraiment faire "comme le cloud", il faut aussi des choses comme openstack (Trove), ou des opérateurs pour déployer ta base de données. Ou à minima des conteneurs pour ta DB, avec des API standardisés, et qui sont prévus pour l'os sous jacent pour éviter les emmerdes.

                        Et les emmerdes, ça arrive assez vite. Par exemple, j'ai voulu déployer umap sur openshift. Surprise, umap a besoin d'une extension postgresql, c'était pas prévu par le conteneur.

          • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

            En parlant de "logique de serveur" (j'attends moi-même cette fonction avec impatience dans Matrix avant d'envisager de migrer de XMPP), savez-vous comment Telegram fonctionne à cet égard ? Je pensais que c'était une appli de messagerie toute simple, mais cette phrase de Stepan Putilo à propos de Nexta (la "chaîne" Telegram qu'il a fondée avec Roman Protassevitch, l'activiste dont l'avion a été détournée en Biélorussie) me fait dire que je me trompe peut-être :

            Pas de site Internet, l’essentiel se passe sur Telegram, que le pouvoir ne peut contrôler. « Qui, en 2020, a besoin d’un site que n’importe quel officiel peut bloquer en un clic ? », explique Putilo.

            (ça me désole un peu de voir que le web et les technos ouvertes sont, là encore, moins efficaces qu'une plateforme privée et centralisée pour communiquer librement, mais il faut bien rester à la page)

      • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

        Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

        XMPP, c'est bien, mais qu'est ce qu'il y a comme client qui tienne la route?
        Et sur smartphone?

        C'est une vrai question, peut être qu'il faudrait un journal… (ah tiens, faudrait que j'aille les lire)

        • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

          On a eu un sondage à ce sujet sur un réseau social populaire en début d’année : Quel est selon vous le client XMPP à l'interface la plus adaptée pour une équipe soudée de gens inconnus?

        • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

          Conversation tient la route sur android.

          J'ai fait des tests en comparant avec Element (version F-droid). Conversation consomme moins de batterie et réagit plus vite aux messages, les 2 sur la même machine (serveur et client).

          Ensuite, il faut savoir que la version de F-Droid d'Element est plus lente car elle ne passe pas par les notifications natives (GCM/FCM) et donc à la place, va faire un requête par minute (quand elle a le focus) ou tout les 5 minutes (quand elle l'a pas), ou jamais (quand mon tel décide de tuer l'application pour une raison que je ne connais pas). Donc c'est pas terrible, mais si tu prends la version non fdroid, ç'est sans doute autre chose.

          Je n'ai pas regardé d'autres clients, Fluffychat avait l'air prometteur, mais le transfert de clé n'a pas l'air d'avoir marché, donc j'ai laché l'affaire.

          Pour le desktop sous Linux, Gajim a l'air de tenir la route. J'ai eu des soucis dans l'UX en suivant la réunion sur #fsf car il y avait 500 personnes dans le salon, le scrolling était lent, mais comme la prochaine version va refaire l'UX, je ne sais pas si le souci va être regler.

          On m'a dit aussi du bien de dino.im, j'ai pas testé.

          J'ai tenté hier aussi de m'appeler en vidéo conférence, mais ça n'a pas marché. Je ne sais pas si c'est mon setup avec coturn qui ne marche pas, ou si c'est un souci coté gajim ou coté conversation, ou mon firewall (ou simplement des codecs manquants).

        • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 29/05/21 à 17:20.

          Ah ben on en parlait pas plus tard que l'autre jour, si tu ne l'as pas vu passer.

          En résumé, comme le dit Misc plus haut, Conversations ça marchouille mais y'a plein de trucs qui déconnent. Et entretemps, j'ai lu le laïus de leur FAQ sur la consommation de batterie et les notifications permanentes, et ce passage me fait dire que XMPP, c'est peut-être un peu dépassé pour mes usages de millénial à smartphone :

          XMPP is a statefull protocol that has a lot of per-session information; packets need to be counted, presence information needs to be held, some features like Message Carbons get activated once per session, MAM catch-up happens once, service discovery happens only once; the list goes on. When Conversations was created in early 2014 none of this was a problem because apps were just allowed to stay in memory. Basically every XMPP client out there holds that information in memory because it would be a lot more complicated trying to persist it to disk. An entire rewrite of Conversations in the year 2019 would attempt to do that and would probably succeed however it would require exactly that; a complete rewrite which is not feasible right now. That’s by the way also the reason why it is difficult to write an XMPP client on iOS. Or more broadly put this is also the reason why other protocols are designed as or migrated to stateless protocols (often based on HTTP); take for example the migration of IMAP to JMAP.

          Et donc, je surveille Matrix d'un œil attentif : peut-être que d'ici quelques mois, ce sera une solution plus pérenne pour discuter avec mes amis.

          • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

            En pratique, j'ai pas l'impression que ma batterie disparaisse plus vite avec Conversation que sans. Mais j'ai aussi Telegram depuis F-Droid qui semble faire pareil (et qui consomme autant de batterie), donc peut être que le mal est déjà fait.

            Ensuite, le seul souci est d'avoir une icône en haut de la barre. C'est vrai que c'est pas super élégant, mais je crois que j'arrive à vivre avec sans trop de souci.

          • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

            Posté par  . Évalué à 5 (+5/-0). Dernière modification le 29/05/21 à 21:59.

            https://tigase.net/stateless-xmpp-competitive-mobile-experience/

            Pour le côté stateless, ce n'est apparemment pas rédibitoire de l'implémenter avec xmpp, même si personnellement je ne vois pas concrètement à quoi ça sert vu que je communique avec des dizaines de personnes, des configurations (ios, andoir, windows, linux) et des profiles (passionnés d'informatique, personnes non techniciennes qui veulent juste que ça marche..) très différents sans problèmes.

            https://solar.lowtechmagazine.com/fr/ pour les amoureux de la technique élégante

          • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

            Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

            J'avais effectivement vu passer le sondage.

            La grande différence que j’observe en Matrix et XMPP, c'est que avec matrix j'ai mes différents clients qui se synchronisent quand ils ont une connexion à Internet. Alors qu'avec XMPP, c'était plus délicat, il fallait fixer un indice de priorité, et, avoir un répéteur qui provoquait souvent des messages en plusieurs exemplaires.

            Matrix a vraiment apporté un grand confort et une grande souplesse dans la communication par messages.
            Les clients sur Smartphone sont très bien, celui sur page web l'est tout autant.

    • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+11/-0). Dernière modification le 29/05/21 à 01:30.

      À mon humble avis, il faudra anticiper sur la mise en place des
      serveurs [matrix] et XMPP en prévision du fait accompli qui ira
      se pointer d'un moment à l'autre.

      Ce qui pose la question de savoir combien de CHATONS il faut pour encaisser les 100 millions de compte actifs.

      Si on suppose 1% en France, ça fait 1 million de compte actifs.

      Il y a actuellement 80 membres dans le collectif, donc ça fait 12 500 personnes par chaton. Si on va sur chatons.org, on peut lire:

      "La particularité de CHATONS est que les membres de ce collectif s'engagent notamment : […] à proposer régulièrement des rencontres "physiques" avec leurs bénéficiaires, afin de réduire la fracture numérique.".

      En dehors du fait qu'une réunion à 12500 personnes est compliqué en ce moment, ça requiert une certaine logistique. Supposons qu'on veuille faire une réunion à 50, ce qui est encore beaucoup. Ça implique soit de faire 250 réunions (donc en faire 1 par jour en dehors des weekends, pendant 1 an), ou de multiplier le nombre de chatons par 250, et en avoir 20 000.

      En supposant qu'un chaton moyen va avoir entre 3 et 5 personnes pour gerer les infras, il faut réussir à convaincre entre 60 000 et 100 000 personnes.

      Pour rappel, Linuxfr, c'est 51 000 comptes depuis plus de 20 ans, au total, et 2200 actifs sur 3 mois.

      Il faut donc trouver entre 30 et 50 fois la population active de Linuxfr.

      Ou on peut regarder ailleurs. Wikipedia en français, c'est ~6000 personnes actives (cad plus de 5 modifs par mois, avec 830 si on garde les gens qui font plus de 3 modifs par jour en moyenne, cf les stats.

      Je crois me souvenir que Debian a un millier de personne. Il faut donc 60 à 100 fois Debian.

      En fait, un moyen de faire ça, ça serait de convertir chaque club de tennis (7000) et chaque club de foot (18 000) de France en CHATONS, ce qui est un plan assez audacieux, il faut le reconnaître.

      • [^] # Re: Peut-être que ça va finir comme un Freenode des Gamers

        Posté par  . Évalué à 10 (+7/-0). Dernière modification le 29/05/21 à 03:07.

        Si on considère que le service rendu par irc est satisfaisant, pourquoi chercher à migrer vers d'autres types de solutions amenant d'autres types de service ? (L'exemple évoqué ici xmpp, ou d'autres comme un mattermost tout prêt, ou encore discord, objet initial du journal)
        Un pan important d'irc voit ses utilisateurs migrer de plus en plus, quelles que soient les raisons et leurs légitimités perçues, vers … un autre service irc.

        Pour encaisser une telle charge sans que les besoins en infra et gestion soient énormes, une autre solution serait un client/serveur en p2p pour tout le monde. Là, peut être que seulement 5% de connectés permanents, sur de bons réseaux, suffisent à maintenir le minimum, lorsque la charge d'usage augmente, l'infra suit aussi de facto. À voir la répartition, le découpage, du relayage selon un mix thématique-géographique, et ça, ça a l'air beaucoup moins évident à faire qu'à dire.

        En tout cas ce rappel de chiffres montre bien l'importance de l'opération, que peuvent y voir beaucoup de personnes ou d'acteurs.

  • # Mauvais calcul ?

    Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 29/05/21 à 07:46.

    Salut,

    A mon avis, chercher à calculer la rentabilité en se basant sur les prix publics est complètement trompeur.

    Déjà, je ne serai pas surpris que Discord soit fondamentalement un modèle de gouffre sans fin (voir quelques exemples connus). Quand on voit ~2B$ de dettes pour netflix (chiffres assez anciens), il y a de la marge. Et sur ce type de structure, c'est plutôt super bien vu (étrange, hein ?) d'être criblé de dettes.

    Ensuite, le postulat comme quoi google ne ferait pas de super rabais à discord me semble très peu crédible. La pub "gratos" (un "accord" d'exclusivité et affichage public ?) que peut apporter l'usage de leur solution m'incite naturellement à penser que google s'en ficherait de "vendre", même à perte. Ce n'est que conditionnel, je n'ai aucune preuve.

    • [^] # Re: Mauvais calcul ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      Sans aller dans ses extrémités tu peux évidemment négocier à ton fournisseur quand :

      • tu achète un volume conséquent
      • lui assure une fidélité

      Pas besoin d'imaginer des pubs ou des pratiques illégales pour ça.

    • [^] # Re: Mauvais calcul ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

      Et sur ce type de structure, c'est plutôt super bien vu (étrange, hein ?) d'être criblé de dettes.

      Ben oui, beaucoup de dette ça veut dire un effet de levier important !

    • [^] # Re: Mauvais calcul ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      A mon avis, chercher à calculer la rentabilité en se basant sur
      les prix publics est complètement trompeur.

      Certes, mais c'est tout ce que j'ai. Comme je le dit, il manque encore tout le reste. Par exemple, Discord a 165 employés en 2019, entre 200 et 500 à SF d'aprés Glassdoor en 2021. On va dire 200 parce que ç'est plus simple de compter. Si on prends 100 000 US$ par an et par employé (un chiffre bien en dessous du vrai salaire, vu que c'est SF), on tape quand même déjà dans les 20 millions de dollars. Si on prends du 200k par an, alors ça passe à 40 millions.

      Tout ça bouffe le budget bande passante d'autant.

      Et je ne dit pas que Google ne fait pas de rabais, car c'est clair que Google va en faire. C'est même marqué sur la page que j'ai donné:

      "Contactez le service commercial pour connaître la tarification au-delà de 500 To."

      Et il y a déjà un rabais au volume, ça passe de 0.12 en premium à 0.085, puis de 0.085 à 0.045 sur le volume. C'est déjà 1/3 du prix de base.

      Le souci des rabais par rapport au prix public, c'est que suivant les boites et les vendeurs, tu as plus ou moins de la marge. Je sais que certaines boites permettent aux commerciaux de négocier dans les 10% sans aller voir leur hiérarchie. D'autres (à mon sens moins honnête) donnent pleine latitude sur 50% du prix public, ce qui laisse voir à quel point les prix sont finalement trop gonflé.

      Et je suppose que GCP est dans les premiers, car Google est notoirement plus automatisé que le reste du secteur, et ne va pas s'appuyer trop sur des humains (et c'est sans doute aussi pour ça que GCP décolle pas). L'entreprise se targue assez régulièrement d'appliquer des baisses de prix pour tout le monde (voir ici, ici, ici.

      Il y a sans doute un rabais en plus, mais je pense pas que le rabais change dramatiquement le calcul de savoir si Discord est en déficit ou pas, seulement de savoir de combien.

      Déjà, je ne serai pas surpris que Discord soit
      fondamentalement un modèle de gouffre sans fin (voir quelques
      exemples connus). Quand on voit ~2B$ de dettes pour netflix
      (chiffres assez anciens), il y a de la marge. Et sur ce type
      de structure, c'est plutôt super bien vu (étrange, hein ?)
      d'être criblé de dettes.

      Je ne suis pas choqué, mais je sais aussi que la dette ne dure pas éternellement.

      Par exemple, Uber a du viré du monde, comme 25% des employés. Et sa dette ne fait qu'augmenter à cause de la pandémie.

      Je donne pas cher de leur peau.

      Netflix a aussi de la dette, mais si on regarde le revenu moyen par utilisateur, c'est un peu plus que Facebook. Même avec de la dette, on peut voir que Netflix a de la valeur et un business modèle.

      Mais ça ne change pas la question, comment Discord va se rendre rentable ?

      Ensuite, le postulat comme quoi google ne ferait pas de super
      rabais à discord me semble très peu crédible. La pub "gratos"
      (un "accord" d'exclusivité et affichage public ?) que peut
      apporter l'usage de leur solution m'incite naturellement à
      penser que google s'en ficherait de "vendre", même à perte. Ce
      n'est que conditionnel, je n'ai aucune preuve.

      C'est possible, mais à un moment, GCP doit faire preuve de sa rentabilité, genre d'ici 2 ou 3 ans si on en croit le web. J'ai lu qu'AWS a mis une dizaine d'année avant de devenir profitable (donc vers 2012-2016), GCP est arrivé plus tard (2008) mais je pense que l'idée est la même, au bout de 10 à 15 ans, il faut réussir à être rentable.

      Et il est public que GCP opére à perte pour le moment.

      Donc peut être que les objectifs de rentabilité de GCP et ceux de Discord vont aller l'un contre l'autre, ce qui me parait pas cool pour le deuxiéme.

      • [^] # Séparation des entités

        Posté par  . Évalué à 0 (+2/-3).

        C'est possible, mais à un moment, GCP doit faire preuve de sa rentabilité, genre d'ici 2 ou 3 ans si on en croit le web. J'ai lu qu'AWS a mis une dizaine d'année avant de devenir profitable (donc vers 2012-2016)

        Dans le cas d'Amazon (et d'autres, mais l'exemple est flagrant avec Amazon), c'est la boutique en ligne qui comble les pertes d'AWS.

        Ce qui fait que les discussions sur la séparation des géants (les Big Tech) posent problème : si AWS devient une entité différente de Amazon, il devient plus difficile de cacher les problèmes financiers dans la masse, et de continuer à vendre du Cloud à perte en faisant croire que c'est pas cher.

        • [^] # Re: Séparation des entités

          Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

          AWS a perte ? J'en doute fort. Peut-êtreque certains de leurs services ne sont pas rentables, mais leur politique tarifaire ne me semble pas sorti du chapeau. Et je doute qu'ils aient l'espoir d'asphyxier Azure et GCP. De ce que je vois, ça a l'air rentable.

          • [^] # Re: Séparation des entités

            Posté par  . Évalué à 4 (+4/-1).

            Il y a bien cette phrase : « Le bénéfice d'exploitation d'AWS pour l'exercice 2019 s'est élevé à 9 milliards de dollars ». Pour environ 40 milliards de chiffre d'affaire. 25% de marge ? J'y crois très très moyen, mais bon, je peux me tromper. Le résultat net serait sans doute une donnée plus juste à avoir (une fois les actionnaires payés, ce qui n'est pas une petite somme dans ce genre de boîte).

            L'article lié mélange allègrement chiffre d'affaire d'AWS et bénéfice d'Amazon au complet, avec des nombres au trimestre et à l'année. Je ne vois pas trop quoi en conclure, sinon que ça reprend un communiqué de presse d'Amazon en mode youpi-youpi.

            • [^] # Re: Séparation des entités

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-0).

              Amazon étant une entreprise coté en bourse (AMZN sur le NASDAQ), elle a une obligation de fournir de la paperasse pour la SEC, et donc on peut directement aller voir à la source:

              https://ir.aboutamazon.com/quarterly-results/default.aspx

              Le formulaire 10-K est complet, mais ne donne pas des infos précises. Par contre, la présentation "Earnings release" pour 2020 donne plus. Par exemple, la page 17 donne des métriques séparés "AWS / Amérique du nord / International".

              À toute fin utile, je pointe que ce bout du PDF est noté comme "non audité", mais je rappelle aussi que mentir sur ce genre de papier est, sauf erreur de ma part, un crime fédéral aux USA.

              • [^] # Re: Séparation des entités

                Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                Merci !

                Je ne sais pas si ma lecture du doc est bonne, mais donc AWS serait à 30% de marge ? Si c'est le cas je suis sur le cul. Je suspecte quand même que ce soit avant dividendes et taxes.

                Operating margin—TTM % of AWS net sales : 30%

                • [^] # Re: Séparation des entités

                  Posté par  . Évalué à 9 (+6/-0).

                  Si c'est le cas je suis sur le cul.

                  Pourquoi ? Quand tu prends le prix facturé par rapport au coût d'exploitation, tu vois qu'il a énormément de marche (il y a les frais fixe, dont le personnel à déduire, mais vu la taille de l'infra, ça se disperse bien).

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Séparation des entités

                    Posté par  . Évalué à 8 (+7/-0).

                    Ben parce que je passe d'une vision dans laquelle AWS est déficitaire à une autre dans laquelle il y a 30% de marge. Du coup je tombe d'assez haut. Je dois être assez naïf ;).

                • [^] # Re: Séparation des entités

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

                  Oui, c'est avant les taxes et le remboursement des intérêts, et sans doute avant les dividendes.

                  Cf https://www.investopedia.com/terms/o/operatingmargin.asp

                • [^] # Re: Séparation des entités

                  Posté par  . Évalué à 8 (+6/-1). Dernière modification le 30/05/21 à 21:25.

                  Si c'est le cas je suis sur le cul.

                  Leurs services sont pourtant assez chers.

                  Ce qui est intéressant dans les services cloud, ce ne sont pas les prix mais la flexibilité (qui peut faire baisser les coûts si on l'utilise bien).

        • [^] # Re: Séparation des entités

          Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

          Je me souviens avoir lu un article récemment sur le sujet (malheureusement je ne retrouve pas le lien mais c'était un interview d'un employé AWS) qui expliquait avec des tremolos dans la voix que AWS subsidiait les autres activités déficitaires d'amazon, et en particulier Prime Video qui servait juste à donner à Jeff Bezos une excuse pour aller se frotter au gratin du cinéma américain.

          AWS est extrêmement rentable, probablement plus que l'activité retail.

          • [^] # Re: Séparation des entités

            Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 31/05/21 à 00:58.

            Bon, ça vaut ce que ça vaut mais le Figaro en 2019 indiquait ceci:

            Amazon Web Services, sa division "cloud" et véritable vache à lait du groupe, a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de plus de 40% à 7,7 milliards de dollars, conforme aux anticipations des marchés. Surtout, son bénéfice opérationnel a bondi de plus de 58% à 2,22 milliards de dollars.

            Cette somme a représenté à elle seule la moitié du bénéfice opérationnel de tout le groupe Amazon, qui s'inscrit à 4,4 milliards, nettement plus que ce à quoi s'attendaient les analystes.

            Vu le contexte actuel, je ne pense pas que la situation se soit dégradée pour eux.

          • [^] # Re: Séparation des entités

            Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

            Ah oui donc j'ai inversé mon souvenir, c'est AWS qui soutient les autres branches d'Amazon.

            La problématique liée à une séparation des très gros groupes (break up big tech) reste valide.

          • [^] # Re: Séparation des entités

            Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 31/05/21 à 09:23.

            et en particulier Prime Video qui servait juste à donner à Jeff Bezos une excuse pour aller se frotter au gratin du cinéma américain.

            Mouais, soit le gars était un peu de mauvaise foi, soit il causait en étant complètement en dehors de sa zone de compétence.

            Prime vidéo c'est un petit bout d'amazon prime, en fonction du profile du souscripteur soit la raison de s'abonner a prime, en espérant que la livraison gratos lui fera aussi acheter des trucs sur amazon, soit c'est déjà quelqu'un qui achète des trucs sur amazon et le fait d'avoir accès au catalogue de films permet de faire passer la pilule des 10€ par mois plus facilement, le but étant d'avoir un max d'abonnés prime, pas pour ce que les dix (ou douze, je sais plus) euros d'abonnement rapportent, mais pour avoir une masse suffisante de clients pour être incontournable et dicter ses règles aux vendeurs qui passent par le marketplace d'amazon, comme le fait de ne pas pouvoir vendre un produit moins cher sur une autre plateforme, ce qui fait que les gens ont moins de raisons de sortir d'amazon, et d’éliminer la concurrence.

            C'est un très gros résumé de cet article.

            Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: Séparation des entités

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-1).

          c'est la boutique en ligne qui comble les pertes d'AWS.

          D'autres l'ont déjà dit, mais j'en rajoute un couche : c'est même l'inverse!
          AWS a été une bouée de sauvetage pour Amazon car la boutique en ligne est bien plus concurrentielle (et il y a même de fortes chances qu'elle soit déficitaire), et c'est aujourd'hui sans doute ce qui fait la valeur d'Amazon plus que tout le reste. Ce qui d'ailleurs montre qu'on ne sait jamais où une entreprise va, car à la base c'est pour partager le coût (notamment en pic de trafic) pour Amazon de sa propre infrastructure…

          et de continuer à vendre du Cloud à perte en faisant croire que c'est pas cher.

          Le cloud c'est surtout des gens qui achètent cher un service à la mode, quitte à faire comme du non cloud en pratique.
          C'est cher!
          (Sauf sans doute quand on s'appelle Netflix, mais les prix faits pour Netflix ne doivent pas du tout être ceux publics)

  • # Business model

    Posté par  . Évalué à 8 (+5/-0).

    Et pour en revenir au départ, est ce que les personnes qui utilisent la plateforme ont conscience du probléme économique qui se pose ? Si oui, est ce que ça dérange personne ?

    Je pense qu'ils s'en foutent et que l'idée est que "ça marche pour le moment, on verra quand il y aura un problème" vu que c'est comme ça que ça fonctionne avec tous ces services.

    Par contre, je ne suis pas du tout sûr que (presque) tous les utilisateurs de discord utilisent la vidéo, encore moins régulièrement. Si on a 50% des utilisateurs qui l'utilisent occasionnellement, ça fait pas mal bouger les chiffres (vu que tes chiffres ne sont basés que sur ça).

    Un autre point, est que je pense que le business model de Discord est de se faire racheter, donc ils ne s'inquiète pas trop de ne pas être rentable.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Business model

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

      Par contre, je ne suis pas du tout sûr que (presque) tous les
      utilisateurs de discord utilisent la vidéo, encore moins
      régulièrement. Si on a 50% des utilisateurs qui l'utilisent
      occasionnellement, ça fait pas mal bouger les chiffres (vu que
      tes chiffres ne sont basés que sur ça).

      Je suis sur qu'en effet, la majorité fait moins de 20 minutes par jour. Mais le point n'est pas que les calculs sont précis (ils le sont pas, à commencer par l'estimation du chiffre d'affaire), mais surtout que 1.3$ par an et par personne, ç'est rien, et c'est rien mis en perspective d'une dépense que tout le monde va comprendre intuitivement (à savoir, regarder 20 minutes de vidéo sur discord plus que 20 minutes de conférence vidéo, vu que c'est le trafic sortant qui compte).

      Sinon, on peut revenir à l'ARPU. 1.3$ par an, c'est 0.40 US$ par trimestre, c'est 100 fois moins que Facebook sur l'amérique du nord (cf cette page ).

      Un autre point, est que je pense que le business model de
      Discord est de se faire racheter, donc ils ne s'inquiète pas
      trop de ne pas être rentable.

      Je dois être vieux jeu, mais je pense que pour racheter une boite, il faut à minima avoir une idée de ce que ça va rapporter plus tard. La, ils sont déjà à leur 9eme round de financement (Uber en a fait 12, Airbnb en a fait 5), sans trop avoir l'air de plan pour gagner de l'argent de façon durable, ça commence à faire.

      Un plan possible semble être "pivoter vers le marché de l'entreprise", mais c'est aller en frontal contre des géants comme Microsoft (Teams), Salesforce (Slack), Google (Hangout/Meet), Amazon (Chime), et une armée de startup (new Vector) et de boites moyennes (Gitlab, etc).

      Je dit pas que c'est un marché bouché, mais ça ressemble plus aux transports en commun de Tokyo aux heures de pointe qu'au désert de Gobi.

      Et je suis même sur que la tentative d'acquisition par Microsoft, c'était une manœuvre de la boite pour avoir des chiffres plus précis.

      • [^] # Re: Business model

        Posté par  . Évalué à 9 (+6/-0). Dernière modification le 29/05/21 à 17:02.

        Je dois être vieux jeu, mais je pense que pour racheter une boite, il faut à minima avoir une idée de ce que ça va rapporter plus tard.

        Je pense que quelqu'un qui rachète discord, c'est pour les utilisateurs, pas pour la rentabilité. Je vois bien quelqu'un racheter Discord pour y lancer un concurrent de Twitch (vu que les utilisateurs y sont déjà), ou Amazon qui le rachète pour éviter qu'un autre le fasse.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Business model

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Je vois bien quelqu'un racheter Discord pour y lancer un
          concurrent de Twitch (vu que les utilisateurs y sont déjà)

          Mais si quelqu'un veux lancer un concurrent de Twitch, c'est tout une machinerie de financement qu'il faut mettre en place, et il faut faire venir des créateurs de contenus.

          Acheter Discord pour ses utilisateurs, ça me parait assez cher pour juste ça, surtout à 10 milliards comme Microsoft l'a proposé.

          Pour comparaison, Twitch a couté 970 millions en 2014, 10% de Discord aujourdhui. Et autant je peux voir les synergies au niveau technique entre Amazon et Twitch (service de streaming Prime, force de frappe d'AWS pour l'infra, et la vente de jeux sur Amazon comme bonus), autant j'aurais du mal à voir une autre boite reprendre ça sans synergie et sans business plan.

          De plus, ce qui fait que Twitch marche, c'est qu'on peut gagner de l'argent avec. Amazon a le compte en banque assez rempli pour payer les streameurs plus cher afin d'étouffer un concurrent si besoin. Il suffit de voir notamment le dernier changement de prix:

          https://www.theverge.com/2021/5/17/22431716/twitch-localized-subscription-prices-many-countries-not-us

          ou Amazon qui le rachète pour éviter qu'un autre le fasse.

          À la place, Amazon a racheté MGM pour le prix que Microsoft aurait payé pour Discord.

          Si j'avais 10 milliards à mettre dans Discord, est ce que ça me coûterais pas moins cher d'améliorer Twitch (ou Chime) pour justement voler les utilisateurs ?

          Ou mieux, Discord est estimé à 931 employées, on va dire 1000. Je peux littéralement donner 1 million par an à chaque employé pour rester à la maison pendant 5 ans et couler la boite, et ça coûterais moins cher que le rachat pour éviter un concurrent.

          (ça serait sans doute illégal et/ou pas super éthique, mais on parle d'Amazon…)

  • # Je pense que tout le monde s'en fiche

    Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

    Et pour en revenir au départ, est ce que les personnes qui utilisent la plateforme ont conscience du probléme économique qui se pose ? Si oui, est ce que ça dérange personne ?

    Je pense que la quasi-totalité des utilisateurs s'en fichent complètement. Moi le premier.

    Il seront peut-être rachetés, il revendront ptet l'outil, un concurrent les remplacera peut-être. Who cares. Il y aura toujours des multi-chats avec option vocale de dispo.

    Qu'ils aient un buisnesmodel viable, ou qu'ils n'en aient pas n'est pas un souci pour l'utilisateur. L'échelle de temps est bien trop grande pour que ça l'affecte. Personne n'est attaché à un outil. Les gens sont attachés aux gens.

    • [^] # Re: Je pense que tout le monde s'en fiche

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Alors, la quasi totalité, sans doute.

      Mais j'ai commencé à regarder les réactions des gens sur Reddit, et par exemple, dans ce thread récent, il y a quelques personnes qui vont pointer le besoin de soutenir Discord, et que le fait que Guilded (un concurrent de Discord) fournisse les mêmes services gratos n'est pas viable sur le long terme.

      Comme souvent, la question du prix de Nitro semble un sujet controversé (mais moins que le logo…).

  • # Remises énormes

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-0). Dernière modification le 29/05/21 à 23:08.

    (sauf remise énorme, mais je m'attends pas à des remises énormes non plus)

    Pour travailler dans une entreprise qui lâche pas mal de thune à GCP, je peux te dire que les remises sont énormes.

    Je peux pas donner de chiffres (parce que je les connais pas et parce que j’ai pas le droit), mais quand t’es gros tu vas négocier des contrats du style : on instanciera x milliers de VM dans les 2 ans à venir et vous nous faite -x% sur les factures.

    Les clouds providers, c’est comme les banques, c’est les pauvres qui payent le plus.

    • [^] # Re: Remises énormes

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Comme j'ai dit, il y a déjà des remises sur le réseau. Et comme dit aussi, même avec des remises énormes, il y a bien plus que le réseau.

      Autre angle d'attaque, si Discord a 931 employés et fait un chiffre d'affaire de 130 000 millions, ça fait un CA de 130 000 US$ par employés (j'ai la flemme, j'ai arrondi à 1000). Je suis sur que les employés à San Francisco coûtent à la boite plus que 130 000 US$ en moyenne, vu que les salaires tournent dans ces eaux la en moyenne (https://www.builtinsf.com/salaries).

      Il faut rajouter sans doute d'autres choses (les taxes, les locaux, le matos, etc), mais j'ai pas d'estimation de ce genre de cout pour les USAs car je sais pas comment ça marche vis à vis des cotisations sociales, des impots et tout ça.

      • [^] # Re: Remises énormes

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

        Ils revendent les données utilisateurs ?

        • [^] # Re: Remises énormes

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

          Vu qu'actuellement, il y a 6 postes ouvert sur "data", ce qui en fait le 2eme plus grand groupe après "engineering" (cf leur site web ), je suppose qu'ils font des choses avec les données.

          Mais c'est peut être aussi simplement de l'analyse des features poussées vers les utilisateurs ou ce genre de choses. Je n'ai pas la moindre idée du ratio data scientist/R&D dans une boite classique, donc je ne sais pas si c'est significatif. Mais le fait d'avoir mis ça dans une catégorie à part me laisse songeur.

          Que je sache, Discord demande une quantité minimal d'info (email ou numéro de téléphone, et date de naissance pour vérifier que tu as plus de 13 ans). C'est suffisant pour faire de la corrélation, mais si il n'y a que ça, j'ai pas le sentiment qu'il y a grand chose d'utile à rajouter.

          Il y a bien les contacts mais Facebook a sans doute plus d'info comme ta position, tes likes, ton historique de navigation, tes contacts proches, tes contacts téléphoniques. Discord va à priori avoir juste des gens qui jouent peut être aux même jeux.

          Je pense aussi que comme les utilisateurs sont assez jeunes, il y a une forme de réticence à les cibler (cf la loi COPPA).

          Ensuite, d’après leur privacy policy, tu peux lier ton compte Facebook et/ou Twitter, mais je ne sais pas si c'est en vue de vendre les infos à un broker (ils disent que non, je suppose qu'ils ne vont pas mentir sur un document légal, en Californie), ou si c'est en vue de te cibler avec des pubs sur Twitter/Facebook (cad les "custom audience" de Facebook ).

          Il y a des boites qui proposent aussi ce genre d'intégration, par exemple ici, mais je ne sais pas comment ça fonctionne (je suppose via un export CSV ou ce genre de choses quand tu es admin, donc gratos).

          Il n'y a pas d'offre de publicité sur le site, ni rien lié à des offres B2B sous un langage codé disant "on vous donne accès à des infos". Il y a bien des rumeurs de vente d'info d'audience vis à vis des jeux vidéos, mais je ne trouve rien de probant.

          Donc rien n'indique qu'ils revendent les données, ce qui ne veut pas dire grand chose.

          • [^] # Re: Remises énormes

            Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

            Pour compléter ton excellente commentaire: les services "intégrés" genre tenor, giphy, les liens embedded (twitter/facebook/etc…) permettent de sous-traiter la revente par rebond.

            Un peu comme Firefox qui gagne de l'argent grâce à Google, sans revendre les données pour autant.

            • [^] # Re: Remises énormes

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

              J'ai appris qu'il y a aussi la possibilité d'acheter les jeux via Discord, avec un partage 90/10 au lieu du 70/30 de Steam (ou Apple).

              Visiblement, Microsoft et Epic sont aussi passé à un partage 88/12, cf cet article de blog. Et Epic perds pas mal d'argent avec ce schéma de partage, donc je suis dubitatif sur le fait que ça soit la voie vers les bénéfices pour Discord.

              • [^] # Re: Remises énormes

                Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 30/05/21 à 16:31.

                Pour Epic et Microsoft, le modèle est tout trouvé (comme indiqué dans le lien), et une caractéristique dans le monde du jeux vidéo modulo une petite translation vers le dématérialisé.

                Ce n'est pas étonnant qu'ils puissent se le permettre sans inquiéter les investisseurs : c'est sûr, éprouvé, légal, notoirement connu (inutile de chercher à faire ça sous le manteau) et "rapidement" effacé si on a la taille critique.

                Pour Discord, ça me semble être une piste qui serait entre "assez hasardeuse à première vue" à "illégale" s'ils sont considérés comme distributeurs et non producteurs, sans ajouter de plus-value. Pas impossible, mais plus dure à justifier en tout cas.

              • [^] # Re: Remises énormes

                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                Depuis plus de 2 ans Valve a modifié un peu sa commission.
                Un jeu à plus de 10M$ de vente profitera d'un partage 75/25.
                Un jeu à plus de 50M$ de vente profitera d'un partage 80/20.

                C'était évidemment une réponse à l'arrivée d'Epic sur le marché avec sa faible commission.

                Bien sur, tous les studios n'ont pas la possibilité de vendre autant et pour la majorité des petits studios, ce sera une commission de 30% qui sera appliquée par Valve.

                La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: Remises énormes

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

        Donc, un article récent dit que Discord a 350 employés, donc mon angle d'attaque est totalement foireux.

        On est donc à 371 000 US$ par employée, et même si ça parait beaucoup, c'est le fond du panier par rapport à toutes les autres industries.

        Parmi les boites de la tech, on peut voir que IBM, Saleforce et Oracle sont à ce niveau ou en dessous.

        Et que Facebook, Googl Alphabet, Netflix et Apple sont largement plus rentable.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.