KDE SC 4.10

Posté par . Édité par ZeroHeure, gnumdk, detail_pratique, Nÿco, _PhiX_, Florent Zara, Syvolc, barmic, Xavier Claude, Loïc Blot et tuiu pol. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa.
Tags :
68
7
fév.
2013
KDE

Cette nouvelle mouture de l'environnement de bureau est sortie le 6 février 2013. Il y a peu de grosses nouveautés, les applications sont arrivées à maturité et les développeurs travaillent intensément sur ce que sera KDE 5.

Le portage vers Qt 5 va se faire progressivement et en douceur avec l’utilisation des technologies QtQuick/QML pour dessiner les interfaces et les éléments graphiques et beaucoup de restructuration de code. Certains changements sont déjà présents, beaucoup d'autres sont prévus pour KDE SC 4.11 et KDE SC 4.12, notamment l'intégration de Wayland dans KWin. Tous les détails des nouveautés dans la seconde partie de cette dépêche.

KDE

KDE SC 4.8 est disponible

63
26
jan.
2012
KDE

KDE SC 4.8 est sorti le 25 janvier 2012. Beaucoup de nouveautés arrivent dans le bureau Plasma et dans les nombreuses applications qui composent KDE SC (KDE Software Compilation). Cette nouvelle itération sera suivie de versions mensuelles permettant de corriger les bogues sans toutefois apporter de nouvelles fonctionnalités. KDE SC s'appuie très fortement sur Qt et cette version 4.8 est une version transition vers ce que sera KDE SC 5 avec l'intégration de technologies telles que QML, QtQuick ou encore de Plasma Active.

La seconde partie de la dépêche fera le point sur quelques nouveautés qui accompagnent cette nouvelle version. Pour suivre de plus près les évolutions du bureau au fil de l'eau, il est conseillé de lire le Planet KDE qui agrège les blogs de nombreux développeurs de KDE.

Tous les détails sont dans la seconde partie de la dépêche. Merci aux différents contributeurs de cette dépêche : Nÿco, reno, Christophe Turbout, gnumdk, ナイコ, Syvolc, lejocelyn, tankey, Xavier Claude, Altor, Sébastien PAUSET, Brndan et Benoît.

KDE 4.8 logo

Journal Aaron Swartz s'est bronsonisé

Posté par . Licence CC by-sa.
59
12
jan.
2013

Le coauteur, à l'age de 14 ans, de la première spécification des flux RSS, de la spécification de Markdown et cofondateur de Reddit n'est plus. Il s'était également illustré en rendant public des milliers d'articles des revues de l'éditeur JSTOR.

http://scinfolex.wordpress.com/2013/01/12/aaron-swartz-qui-avait-defie-jstor-en-liberant-des-articles-du-domaine-public-sest-suicide/

KDE SC 4.12, 4.11.5 et Frameworks 5

Posté par . Édité par ZeroHeure, Misaflo, Benoît Sibaud, woprandi, Xavier Teyssier, palm123, ariasuni, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa.
Tags :
49
9
jan.
2014
KDE

KDE SC, c'est KDE Software Compilation. La nouvelle version 4.12, sortie il y a quelques jours, livre quelques nouveautés dans les applications — surtout dans KDE PIM en fait, car les développeurs les plus actifs se concentrent sur le passage à KDE Framework 5, dont une version de démonstration vient de paraître (des binaires sont disponibles pour les plus curieux). Une cinquième version de stabilisation de la plateforme KDE SC 4.11 est également sortie, rappelons que la version 4.11 sera maintenue à long terme.

Journal Sortie de la première bêta de LibreOffice 3.4

Posté par . Licence CC by-sa.
42
18
avr.
2011

Désolé de ne pas faire un journal marque-page \o/

La suite bureautique arrive en phase bêta pour la future mouture numérotée 3.4. C'est la seconde version de LibreOffice si on exclut les versions mineures de correction.
Cette version bénéficie de très nombreuses contributions, la liste des changements fait 2866 lignes ! Plutôt que de se farcir la lecture de cette litanie, autant profiter du résumé qui se trouve sur le wiki.

  • Au cœur du logiciel, il y a eu du nettoyage (...)

La pénurie d'adresse IPv4 sera-t-elle pour le 12/12/2012 ?

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
40
15
juil.
2010
Internet
Tout le monde sait que la fin du monde est pour le 12/12/2012, mais pour les adresses IPv4, le rythme actuel fait que la fin est bien plus proche. L'IANA, l'organisme qui s'occupe de la gestion de l'espace d'adressage IP, estime qu'au rythme où vont les attributions, la pénurie d'adresse sera pour la fin de l'année, une autre estimation annonce un peu moins d'une année. Une très forte demande en provenance de la zone Asie-Pacifique a fait que durant les six premiers mois de l'année 2010 plus d'adresses ont été attribuées que durant toute l'année 2009.

Il ne reste actuellement que 6 % des adresses disponibles.

Il apparaît donc essentiel que la transition de l'IPv4 vers l'IPv6 se fasse rapidement, mais est-ce que tout le monde est prêt ? C'est le cas pour Google, dont tous les services sont accessibles en IPv6, YouTube a d'ailleurs été le dernier à avoir été adapté. Du côté de l'Europe, ça bouge, un plan d'action a été proposé et ce n'est pas le boulot qui manque : selon RIPE NCC (Réseaux IP européens), 72 % des entreprises étudiées ne sont pas prêtes au passage à la version 6 de l'IP. Toute l'ampleur du problème est aussi au niveau des logiciels qui ne sont pas adaptés (stockage d'adresse en v4 seulement, traitement des requêtes depuis des adresses v4 uniquement, etc.).

Au niveau des infrastructures, il existe des outils pour faciliter la transition : il s'agit des RFC 5569 (6rd) et 3056 (6to4). Stéphane Bortzmeyer propose une explication de la première qui a permis à Free de rendre les requêtes IPv6 possibles sur son réseau.

Pandas, une bibliothèque pour manipuler facilement des données

Posté par . Édité par _PhiX_, Benoît Sibaud, karteum59, Nÿco, palm123, Jiehong, olivierweb, mornik et Benoît. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa.
38
19
jan.
2014
Python

À l'occasion de la sortie de la version 0.13, je vous présente cette bibliothèque basée sur Python qui permet de travailler simplement et efficacement avec des données structurées. Jusqu'à présent, les versions se sont enchaînées rapidement mais celle-ci arrive plusieurs mois après la précédente. On peut donc espérer qu'un code développé pour cette nouvelle version demandera moins de maintenance.

Logo pandas

Les principales possibilités sont :

  • récupérer des données depuis des fichiers CSV, tableaux Excel, des pages web, HDF5, etc. ;
  • grouper, découper, alléger, déplacer, écrire les données ;
  • ces données peuvent être à une ou deux dimensions, avec des manques, ou encore temporelles avec ou sans périodicité.

Pour peu que les données soient correctement formatées, pandas peut s'en sortir même dans le cas où la quantité dépasse les capacités de votre machine en traitant les sources morceaux par morceaux.

Le développement de cette bibliothèque s'inscrit dans la problématique de disposer d'outils pour manipuler de gros volumes de données dans le but de leur exploitation scientifique ou commerciale.

Note : pandas fonctionne avec la même base de code sur Python 2 et 3 mais ce n'est, peut-être, pas le cas de toutes les dépendances.

Journal Effort d'ouverture de la part de Nvidia

36
24
sept.
2013

Une bonne nouvelle pour les utilisateurs du pilote libre Nouveau pour les cartes vidéos Nvidia car de la documentation va être fournie pour améliorer l'expérience des utilisateurs qui l'utilise. L'annonce est lisible sur la liste de diffusion de Nouveau mais il est signalé que ce qui est disponible doit déjà être connu des développeurs.
Ce geste ressemble à celui d'AMD qui diffuse de la documentation sur ses GPU mais comme l'explique Jérome Glisse dans son interview celle arrive un peu (...)

Journal C'est au tour de WireShark de passer à Qt

Posté par . Licence CC by-sa.
33
22
oct.
2013
Ce journal a été promu en dépêche : WireShark passe à Qt.

WireShark, le célèbre logiciel d'inspection du réseau, va progressivement passer d'une interface en GTK vers une interface en Qt. La raison invoquée est que de plus en plus d'utilisateurs sont sur autre chose que Linux et que certains voudraient bien l'avoir sur leur tablette (iPad ou basée sur Android) mais également que GTK sur autre chose que Linux c'est un peu pourri tout de même sur OSX ou Windows. Dans les commentaires du blog, il y a même (...)

6 juin 2012 : « World IPv6 launch »

Posté par . Édité par Nÿco, Nils Ratusznik, Trollnad Dump, baud123 et Florent Zara. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa.
Tags :
33
7
juin
2012
Internet

Il y a une année de cela se déroulait le World IPv6 Day : pendant cette journée de nombreux sites proposèrent un accès aussi bien via IPv4 que via IPv6, permettant ainsi de tester l'infrastructure.

À partir de ce mardi 6 juin 2012, cette mesure est définitive. Le site World IPv6 Launch donne des informations supplémentaires ainsi que la liste des participants. L'association G6, qui promeut l'utilisation d'IPv6, propose une page sur son wiki qui permet de suivre l'actualité autour de cet événement.

Badge

NdM : merci à Nonolapero pour son journal.

Journal Linux 3.2.5 devrait être moins gourmand

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
33
6
fév.
2012

Depuis le noyau 2.6.38 il me semble, la consommation électrique a crû. La faute à la désactivation de certaines options de gestion de l'énergie que permet le BIOS mais qui ne sont pas forcément correctement implémentées par les constructeurs. Cette mauvaise implémentation conduisait à des crash du système. Le choix des développeurs du noyau a été de favoriser la stabilité aux dépens de l'efficacité énergétique.

Ce vendredi Greg KH a poussé le noyau 3.2.5 avec comme seule modification le patch (...)

Sortie de IPython 0.11

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa.
33
2
août
2011
Python

IPython est une console interactive et améliorée écrite en python sous licence BSD, ce qui facilite son intégration par d’autres programmes. Cette nouvelle version arrive deux ans après la précédente, elle est le résultat de nombreux changements dans l'ensemble du code avec en prime le passage à Git pour favoriser les contributions.

Les principales fonctionnalités de IPython sont la complétion des commandes Python et des fonctions associées à un objet ou encore les classiques commandes du shell pour se déplacer dans les répertoires ou lister les fichiers.

Ce qui rend cette console particulière, ce sont les fonctions magiques qui permettent de lancer un script puis d'étudier les objets créés, de sauvegarder des macros ou également de profiter pleinement de matplolib en lançant ipython avec l'option -pylab.

Les principales nouveautés sont : l'architecture du code qui va servir de base à la future version 1.0, la console Qt qui permet d'afficher des graphes dans la même fenêtre que les commandes ainsi que le support de Python 3.

IPython 0.12

Posté par . Édité par Nÿco, saimn, Manuel Menal, Florent Zara et Bruno Michel. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa.
32
23
déc.
2011
Python

IPython, le terminal interactif pour Python, est arrivé à la version 0.12 quelques mois seulement après la version 0.11 qui avait eu une gestation de plus de deux ans. Il faut dire qu'il y a eu de gros changements au niveau du code pour passer à la version 0.11 et que la version 0.12 a pleinement profité de la facilité de développement qu'offrent git et Github. D'ailleurs le projet se porte bien puisque de nouveaux contributeurs sont recensés à en lire l'annonce de la sortie par Fernando Perez.

Cette version 0.12 s'accompagne de trois grosses nouveautés ou améliorations :

  • une interface web (notebook) ;
  • une interface graphique qui s'est enrichie (qtconsole) ;
  • une compatibilité totale avec Python 3.

IPython n'est pas le seul terminal interactif pour Python, il existe également bpython et DreamPie.

WireShark passe à Qt

Posté par . Édité par Florent Zara, Benoît Sibaud, Xavier Teyssier et Trollnad Dump. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
30
25
oct.
2013
Technologie

Wireshark, le célèbre logiciel d'analyse de paquets réseau, va progressivement passer d'une interface en GTK vers une interface en Qt. La raison invoquée est que de plus en plus d'utilisateurs sont sur autre chose que Linux et que certains voudraient bien l'avoir sur leur tablette (iPad ou basée sur Android) mais également que GTK a un mauvais rendu sur OSX ou Windows. Dans les commentaires du blog, il y a même une intervention de Miguel de Icaza pour défendre son bébé mais ça n'a pas l'air de prendre.

Logo Wireshark

Après Subsurface, LXDE et WireShark quelle sera la prochaine appli à délaisser GTK au profit de Qt ?

NdM : merci à Nonolapéro pour son journal.