Journal Nous avons un super‑pouvoir pour faire déguerpir les automobilistes 📱 => ⛔ 🚗

45
6
août
2020

Sommaire

Quasiment tous nos téléphones possèdent une fonctionnalité étonnante, celle qui permet de débarrasser les rues des voitures. Oui, vous avez presque tous, sur vos téléphones, une fonctionnalité qui permet de faire décamper les véhicules partout où vous déplacez en ville.

Comment ? C’est ce que nous allons expliquer. C’est à la fois amusant et inquiétant…

Sur un pont de Berlin, une personne tire un petit charriot rempli de téléphones allumés pour faire croire à Google qu’il y a un embouteillage. Du coup, cette personne se retrouve seule sur la chaussée, sans aucune voiture.

La performance artistique

L’allemand Simon Weckert, s’est baladé avec 99 téléphones dans les rues de Berlin, récupérés auprès de ses amis, et s’est retrouvé seul sur des rues habituellement denses !

Google croit qu’il y a un embouteillage (numérique) et propose alors des itinéraires alternatifs. La grande majorité des automobilistes suivent les indications de Google Maps ou Waze, par conséquent, comme des moutons dociles, les voitures prennent d’autres trajets.

Simon a eu cette idée lors du défilé du 1ᵉʳ mai 2017 à Berlin, car Google Maps indiquait un immense embouteillage, alors qu’il n’y avait que des piétons autours de lui. Simon a réalisé cette performance, nommée Google Maps Hacks, en février 2020 pour les quinze ans de l’application Google Maps, sur un itinéraire le menant au siège allemand de Google.

C’est marrant de voir comment on arrive à hacker Google Maps. 🤣

Mais la suite est moins drôle. 🤔

Cette fonctionnalité s’appelle Big Brother !

Google connaît notre position géographique, même sans utiliser Google Maps ou Waze, il suffit que le service de localisation soit activé. De plus les GeoTools (de Google) sont utilisés dans de très nombreuses applications comme Airbnb, Carsharing, Tinder, Deliveroo, Foodora, UberEats, Uber, Lyft, Lime, l’application de running Nike… Ces applications, reliées aux serveurs de Google, impactent les villes, le marché du logement, la mobilité, la manière dont nous trouvons un partenaire, notre manière de manger chez nous…

Toutes ces applications fonctionnent via des interfaces avec Google Maps et créent de nouvelles formes de capitalisme numérique et de marchandisation. Sans ces cartes, les systèmes de covoiturage, les applications de taxi, les systèmes de location de vélos et les services d’agence de transport en ligne tels qu’Uber seraient impensables. Un marché supplémentaire de la cartographie est fourni par les voitures autonomes ; là encore, Google s’est déjà positionné.

Simon Weckert dénonce ainsi le pouvoir dangereux de Google, et son quasi-monopôle dans ces domaines cartographiques, et souhaite « lancer le débat sur la façon dont ces applications de cartographie façonnent notre vie quotidienne ».

Utilisation de nos données personnelles

Google et d’autres acteurs qui collectent nos données privées à notre insu (tout le monde ne lis pas en détail les pages de conditions d’utilisation), amassent de l’information, et l’information est un pouvoir.

Ainsi Google (et autres acteurs) savent où se trouvent les personnes les plus enclines à signer telle pétition, à acheter tel produit, à quel moment ces personnes passent par ici où la, la densité de ces personnes…

Et ces sociétés peuvent vendre leurs services pour optimiser la distribution de tracts d’un parti politique, vendre des produits cosmétiques dans la rue…

Un autre exemple est le jeu Pokémon Go qui utilise les services de Google, et son partenaire McDonald's qui paye pour que les Pokémons soient placés à proximité de l’entrée de ses restaurants (et certainement pas des concurrents).

Sommes-nous sous contrôle ?

La plupart de gens, dont nos décideurs et décideuses, voient finalement le monde au travers de Google (indirectement ou pas). Et Google sait où ces personnes se trouvent, ce qu’elles regardent, ce qu’elles pensent…

L’architecte Moritz Ahlert, qui a accompagné Simon Weckert dans son projet, constate qu’il n’existe presque plus « un seul moment de la vie d’un individu qui ne soit pas dicté, impacté ou contrôlé par Google Maps ».

Comme les services secrets des USA (la NSA) a accès à toutes nos données sur les serveurs hébergés aux États‑Unis (Patriot Act et autres lois), il n’y a qu’un pas à faire pour penser que des IA tentent de prédire le futur proche !

Et nous sommes de plus en plus nombreux à posséder des téléphones de marques chinoises, qui s’encombrent moins avec les règles RGPD, truffent leur version d’Android de télémétrie (joli nom pour dire pister).

Par ailleurs, j’utilisais une montre connectée avec son application qui envoyait tout en Chine. En regardant mon historique, je remarquais que j’avais, de temps en temps, des pics du rythme cardiaque la nuit. Puis, un jour j’ai pigé : les serveurs chinois savaient tout de ma vie sexuelle (et de celle des autres pigeons). J’ai alors trouvé une alternative plus respectueuse de ma vie privée : Gadgetbridge (code source).

Sommes-nous paranos ?

La définition de la paranoïa c’est une « perception faussée de la réalité ».

Ici, nous nous basons sur des faits bien réels et prouvés. Donc, non ce n’est pas de la paranoïa. Nous sommes réalistes !

Que faire ?

Je ne sais pas vous, mais je me pose de plus en plus de questions :

  • Que pouvons-nous faire à votre niveau pour contrer cette vague de fond ?
  • Est-ce que ce type de multinationales continueront à ne payer quasiment pas d’impôts dans la quasi‑totalité des pays ?
  • Est-ce que ces multinationales pourraient davantage imposer leur vision du monde à nos États qui se retrouvent de plus en plus endettés et fragiles année après année ?
  • Finalement, qui a vraiment le pouvoir politique ?
  • Qui fera fonctionner la police robotique ?
  • Est-ce que la majorité des pays évoluent irrémédiablement vers le modèle chinois ?

Sans forcément tomber dans les théories complotistes, profitons des commentaires pour échanger nos craintes, relativiser la situation et surtout partager nos conseils & astuces.

  • # Ça ne marche qu'une fois

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-1).

    Sauf que depuis, Google a pris des mesures pour rendre ce genre de blague plus compliquée. Déjà trouver 99 téléphones ça demande un petit effort mais si ils ont mis la barre plus haut, ça risque d'être compliqué à reproduire.

    • [^] # Re: Ça ne marche qu'une fois

      Posté par  . Évalué à 5 (+5/-1).

      Ce n'est pas avec le nombre de téléphone que Google joue mais plus avec son algorithme. Il a moyen de se dire si tous les téléphone sont exactement à la même position (peut-être utilise t'il le bluetooth) il y a un problème.

      Mais Google peut voir un embouteillage avec peut-être une dizaines de smartphone. Il suffit que tous aient des sources différentes (passages à des minutes différentes, certains localisé avec le GPS d'autres avec le Wifi…) pour renforcer leur certitude.

    • [^] # Re: Ça ne marche qu'une fois

      Posté par  . Évalué à 10 (+23/-5).

      Déjà trouver 99 téléphones ça demande un petit effort

      J'avoue, mais il faut avouer qu'il y a un progrès.

      De mon temps quand on voulait de la place dans les transports en commun aux heures de pointe fallait lâcher une grosse caisse bien schlingante en rentrant dans le wagon et tout le monde se poussait, même des gens naturellement puants comme les clochards ou les fumeurs.

      Maintenant c'est fini : grâce aux smartphones, je suis taggué à vie "gros dégueulasse qui pète dans les transports en commun", et les gens se poussent dès que je rentre, je n'ai besoin de rien faire !

      Fini les régimes à base de cassoulet à tous les petits-dèj', fini les pets foireux et les douleurs hémorroïdaires. Mes vêtements et mes boyaux me disent merci.

      Je me sens beaucoup mieux, le matin je mange enfin la nourriture que j'aime ( choucroute P: ), je ne suis plus obligé de racheter des slips tous les mois. Je respire, je rayonne, j'ai même des cheveux qui repoussent. Je revis ! Merci Google.

      PS: En plus Google fait revenir l'être désiré ! L'autre jour je me suis pris le chou avec une aubergine qui m'a mis une prune pour avoir stationné mes 99 smartphones au mauvais endroit. Elle s'est barrée avant que j'ai pu finir de contester. Heureusement grâce à Google Cooking Suggestions j'ai pu la faire revenir avec quelques châtaignes P:

      *splash!*

    • [^] # Re: Ça ne marche qu'une fois

      Posté par  . Évalué à 0 (+0/-0).

      ceci s'explique par le fait que cette info date de plusieurs mois. Vu pendant le confinement, désolé.

  • # Comment ça, Google sait ?

    Posté par  . Évalué à 2 (+8/-9).

    Google connaît notre position géographique, même sans utiliser Google Maps ou Waze, il suffit que le service de localisation soit activé.

    Quand je circule avec mon téléphone dans la poche, wifi et données mobiles sont coupés. Comment Google peut-il récupérer ma position ? Est-ce qu'android enregistre en local un historique des déplacements qui pourrait ensuite être envoyé chez google lorsqu'une connexion réseau est disponible ? Si tel est le cas, et comme je n'ai pas de compte google et n'ai donc validé aucune CGU de google, un tel transfert de données ne constitue-t-il pas un piratage de ma connexion internet ?

    • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+11/-11). Dernière modification le 06/08/20 à 14:23.

      n'ai donc validé aucune CGU de google

      J'ai ri.
      C'est la première chose que tu as faites en démarrant l'OS la première fois… tu étais peut-être trop pressé d'utiliser ton OS.

      un tel transfert de données ne constitue-t-il pas un piratage de ma connexion internet ?

      Tu crois sérieusement que les associations anti Google ne se serait pas jeté dessus si le terme que tu utilises était vrai?

      Faut peut-être arrêter parfois de si grands mots, ça rend ridicule plus qu'utile pour contrer Google.

      • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

        Posté par  . Évalué à 3 (+5/-4). Dernière modification le 06/08/20 à 15:17.

        C'est la première chose que tu as faites en démarrant l'OS la première fois…

        Il me semblait que c'était plutôt les CGU du fabricant de la machine.

        Comme tu ne réponds pas aux aspects techniques, j'en déduis que google ne récupère rien si le wifi, les données mobiles et le bluetooth sont éteints.

        • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

          Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

          Oui enfin le fabricant de la machine doit accepter certaines règles (que tu acceptes dans les CGU du fabricants) de la part de google pour avoir le droit de vendre ton tél avec android (l'article est un peu vieux, mais il y a un exemple plus récent avec Huawei)

          • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

            Posté par  . Évalué à 1 (+1/-2).

            Elles sont où les CGU sur un téléphone android ? Le moteur de recherche dans les paramètres ne trouve rien.

            • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-2).

              Tu les as acceptées au premier démarrage du téléphone (y compris après remise à zéro). Et si tu comptes répondre "j'ai acheté un téléphone d'occasion et je l'ai utilisé sans le remettre à zéro", déjà je ne félicite ni le vendeur ni toi, plains-toi au vendeur qui t'a transféré un contrat sans t'en informer.

              • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

                Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

                Ça ne répond pas à ma question. Elles doivent bien être quelque part sur le téléphone ces cgu puisque lorsque je l'ai démarré pour la première fois il n'avait pas encore de connexion internet.

                • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

                  Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                  Sur mon téléphone, tu as des info légales dans Paramètres > À propos du téléphone > Mentions légales

                  • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

                    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Merci, pareil chez moi. Je n'avais pas pu que la page était plus longue que l'écran. Apparemment je ne m'habitue pas à ces barres de défilement quasi invisibles.
                    Les conditions d'utilisation de Google ne concernent que les services google, pas l'OS (l'OS n'est pas cité dans la liste des services google) dont l'utilisation est régie par la licence d'utilisateur final du constructeur de l'appareil.

        • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

          Google ne va pas te laisser utiliser Android si tu n’as pas accepté leurs cgu. Si tu fais tourner une rom Google, tu as accepté les CGU. Tu les a peut être confondu avec autre chose, mais tu les as acceptées.

          Sinon, pour répondre à ta question, ton téléphone va avoir du mal à envoyer des données si toutes les connections radios sont éteintes. Donc ça risque pas d’arriver dans ta poche.
          Je serais tres surpris par contre si ton téléphone ne stockait pas au moins une partie de ça localement et renvoyait le tout quand il revient en ligne.
          Donc, oui, Google sait ou tu vas.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            j'ai un pi hole, ca devrait bloquer les requetes pour ce genre de truc, si je ne me connecte que chez moi ?

            • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

              Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

              Ça me parait audacieux de partir du principe qu’un téléphone conçu pour se connecter d’absolument partout ne se connecte que quand tu le veux, tout en restant utile.

              Idem pour bloquer le traffic sortant, à moins de fonctionner uniquement en allow list explicite (Ce qui va très très vite devenir très casse couille), je parierais pas mon déjeuner sur le fait que t’arrives a autoriser uniquement le traffic que tu veux.

              En théorie, oui, en pratique, je demande à voir.
              Si tu veux pas que ton software se connecte chez Google, n’utilise pas le software de Google.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 07/08/20 à 07:46.

                de nos jours a part certain huawei, pour le grand public c'est un peu difficile. Le pi hole si les liste existes, devrait potentiellement regler le pb plus facilement

                j'ai un pi hole et je recois quand même des notifications de google et du playstore, j'imagine que ce n'est pas aussi complet que je le souhaiterais. Et je n'ai pas entré de compte google dessus, je suis surpris que google laisse cette possibilité d'ailleurs, d'avoir un telephone sans compte google.

                j'utilise mon telephone un p30 pour telephoner et recevoir les photo par sms, comme reveil et chez moi pour certain sites. hors domicile je n'utilise jamais les données. d'ailleurs la batterie tiens 3 a 4 jours :D, je pensait que je devais recherger tous les jours mais non :p

                • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

                  Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

                  j'utilise mon telephone un p30 pour telephoner et recevoir les photo par sms, comme reveil et chez moi pour certain sites. hors domicile je n'utilise jamais les données. d'ailleurs la batterie tiens 3 a 4 jours :D, je pensait que je devais recherger tous les jours mais non :p

                  C'est pas totalement overkill ?

                  • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 07/08/20 à 16:58.

                    Je fais pareil que dark_star, j’ai un super smartphone haut de gamme (Xiaomi Mi Mix 3) que je n’utilise plus que pour les appels téléphoniques et les SMS. Je n’ai même pas ma liste de contacts. Il m’arrive aussi de prendre une ou deux photos / vidéos de temps en temps.

                    Pareil, je le recharge que tous les 4 jours.

                    Pourquoi en suis-je arrivé là ?
                    Eh bien, j’avais décidé de me dégoogeliser, et d’utiliser exclusivement des applications libres. BlockaAda, un bloquer de traqueurs, me montrait plein de connexions internet vers des sites du style tracking.mi.com (mes empreintes digitales ?).

                    J’ai donc commencé à désactiver les applications du fabriquant, et paf le téléphone qui ne veut plus démarrer. Et comme je n’avais pas accepté la gracieuse invitation pour archiver le contenu de mon téléphone sur les serveurs chinois, j’ai été obligé de wiper (tout effacer). Je précise : le chiffrement des données du téléphone est obligatoire, si le téléphone plante => on repart de zéro (c’est pour des questions de sécurité à ce qu’il paraît).

                    Et cette mésaventure s’est reproduite deux ou trois autres fois par la suite. C’est souvent l’application Yellowpages (Pages jaunes) qui n’apprécie pas de se voir interdire l’accès internet.

                    Du coup, j’ai essayé pendant des mois de déverrouiller le bootloader. Et j’y suis parvenu en passant beaucoup de soirées chez une gentille voisine retraitée qui possède encore un ordinateur sous Windows 7.

                    Mais depuis, je n’ai pas (encore) réussi à installer LineageOS…

                    Commentaire sous licence Creative Commons Zero CC0 1.0 Universal (Public Domain Dedication)

                    • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10 (+5/-17).

                      La seule alternative est de ne pas utiliser Google est pour vous de ne pas utiliser tous les fonctionnalités très utiles est de rester bloqué technologiquement au début des années 2000, vous faites en pratique une super pub à Google :-D comme seule alternative pour les gens souhaitant profiter des nouvelles technologies (bref, la large majorité des gens).
                      Si au moins vous faisiez la pub de Apple…

                      • [^] # Re: Le loup et le chien

                        Posté par  . Évalué à 6 (+7/-2). Dernière modification le 08/08/20 à 14:29.

                        Absolument, c'est totalement rétrograde de refuser l'esclavage gogolien (ou plus scandaleux encore, celui du "toujours connecté"). D'ailleurs, ce brave La Fontaine est déjà tombé dans ce piège, avec sa fable le loup et le chien (où il critique la cour de Versailles) dans laquelle, sans le savoir et contre son gré, il faisait sans doute de la pub pour la bassesse des courtisans ? (refuser le collier équivalant à rester dans son « misérable » domaine provincial).

                        Mais peut-être aurait-il dû plutôt faire de la pub pour la cour du roi de Prusse ?


                        Remarque : L'intérêt de cette fable est qu'elle est valable pour toutes les époques, le symbole visé changeant avec l'époque.

              • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+12/-2). Dernière modification le 07/08/20 à 08:51.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                Attention ta signature est offensante.

                Cela risque de vexer les néonazis ou faire penser que linuxfr parle de logiciels libres.

                Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

            • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

              Posté par  . Évalué à 0 (+2/-2).

              Pour faire simple: en théorie peut-être, en pratique non.

              Pour te donner un ordre d'idée on en est arrivé au point où même ne pas avoir de smartphone ne protège plus de la surveillance des smartphones. Les nouvelles générations d'appareils sont capable de scanner leur environnement en permanence et permettent d'identifier les gens à leurs comportement/démarche avec une redoutable efficacité.

              On est en bonne voie vers la machine que batman utilise pour trouver le joker en exploitant l'ensemble de tous les téléphones mobiles des habitants de la ville, sauf que dans la fiction au lieu d'un usage unique en temps réel alors que dans le monde réel on est plutôt sur un usage permanent avec enregistrement de l'historique de tout sans limite de durée.

          • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

            Posté par  . Évalué à 1 (+1/-0).

            Tant que c'est la puce baseband qui contrôle les communications c'est lui qui décide ce qu'il envoit ou pas indépendamment d'android.

            Et tant que ce n'est pas exclusivement du VoLTE le baseband est dans la boucle et pour envoyer des données même si tu crois que c'est désactivé parce que tu as demandé gentiment à android de le faire. Voir les révélations snowden pour les détails.

            https://en.wikipedia.org/wiki/Voice_over_LTE

    • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-2).

      Je pense faire partie des personnes qui, comme toi, posent des limites. Par exemple la version d’Android que j’utilise (LineageOS) a une fonction de protection des données qui me demande de valider l’accès (une seule fois ou pour toujours) lorsqu’une application veut faire quelque chose (par exemple enregistrer un fichier). Cela s’ajoute aux permissions qui sont demandées à l’installation de l’appli en mode tout ou rien, même si j’ai installé l’application je peux refuser certains accès.

      Par exemple je peux installer WhatsApp et refuser l’accès au carnet d’adresse: je suis appelable tout pareil mais l’appli ne peut siphonner mes contacts avec pour seul coût (négligeable à mes yeux) de ne pas afficher le nom de l’interlocuteur (il y a généralement une photo et parfois même un pseudo). Pour une autre application, je me suis laissé donner la permission une et une seule fois pour enregistrer un fichier sur ma carte SD : j’ai tout de même pris le risque que cette autre application lise des trucs même si c’est peu probable, alors que je suis convaincu qu’une seule exception suffirait à WhatsApp pour lire tout le carnet (c’est un peu la fonctionnalité attendue pour WhatsApp).

      Je ne serai pas étonné, cependant, si nous étions ultra-minoritaire.

      Il y a par contre des moyens pour Google et d’autres de te localiser sans même avoir accès à ton téléphone (et même si tu n’utilises ni Android ni iOS ni…), dès lors que tu as un réseau activé (Wifi, Bluetooth) les autres équipements peuvent reporter ta présence dans leur voisinage. Ça peut être ton téléphone, mais aussi l’autoradio de ta voiture, ton enceinte bluetooth portative, tes airplugs… Pour les données mobiles, j’imagine qu’à moins d’utiliser des méthodes d’agence d’espionnage (IMSI tracker?), il faudrait passer par les opérateurs de téléphonie, je ne sais pas qui a accès à leur données.

      Tu coupes Wifi et données mobiles, j’imagine que tu coupes aussi le Bluetooth et tu n’as probablement pas d’airplug ni autres gadgets précités (ou alors avec Bluetooth désactivé si optionnel), certes. Mais autour de moi c’est la fanfare des « je suis-là ».

      Le suivi par voisinage, c’était un peu la fonction de base de l’appli StopCovid… mais si, pour cette application, les craintes ont été médiatisées, pour la plupart des applications et systèmes mobiles, pas grand monde ne s’en inquiète vraiment au point de s’en séparer.

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

      Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 06/08/20 à 14:41.

      Toi, tu n'est peut-être pas pisté (à ce moment là) mais il suffit que 20% des téléphones laissent le wifi allumé pour que Google (qui connaît la positions des stations wifi) les localise et peu de gens n'ont pas la data allumé sur leur téléphone h24 pour les réseaux sociaux et autres messageries Whatsapp.

      Google n'a pas besoin de tracer tous le monde juste suffisamment pour avoir assez de statistiques.

    • [^] # Re: Comment ça, Google sait ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+4/-0).

      Je pense qu'il faut que tu revois à la base ce qu'est un smartphone.

      Pour faire simple: il enregistre à peu près tout, tout le temps et il envoit ce qu'il collecte aussi souvent que possible à la plupart des acteurs allant du fabricant de l'appareil, aux compagnies dérrière les logiciels dans le téléphone (système d'exploitation, applis préinstallées, applis installés par l'usager) en passant par l'opérateur de réseau et les divers gouvernements.

      Tu as validé les CGU du téléphone (donc d'android et du fabricant) à la mise en service, si ce n'est pas toi qui a mis le téléphone en service alors il y a eu transmission implicite de l'acceptation par la personne qui a mis le téléphone en service.
      À ne pas confondre avec le compte google qui a ses propres CGU qui se rajoutent par dessus.

      Non ça ne peut en aucun cas constituer un piratage de ta connexion.

      https://framablog.org/2019/01/12/les-donnees-que-recolte-google-document-complet/

  • # Berlin

    Posté par  . Évalué à 10 (+10/-0).

    L’allemand Simon Weckert, s’est baladé avec 99 téléphones dans les rues de Berlin, récupérés auprès de ses amis, et s’est retrouvé seul sur des rues habituellement denses !

    Je ne connais pas Berlin et je ne doute pas que les capitales de l'UE sont de manière générale chargées en voitures, mais j'ai du mal à croire ce qui est présenté. Il n'y a absolument personne ni avant ni après. Il y a tout juste 2 voitures qui passent. Aucun scooter, juste 2 voitures qui passent (aucune ne passe à coté et vois que c'est vide ?), aucune voiture avant qu'il arrive dans une rue (il y a quand même une latence pour la prise en compte par gmaps + la prise en compte par les automobilistes),…

    Je ne pense pas que c'est faux, juste qu'il a choisi le moment le plus propice possible pour augmenter l'impact, mais ça en devient presque mensonger (c'est plus proche du cinéma que du documentaire dans l'intention). Oui il parle d'œuvre, mais l'intention politique donne une responsabilité en plus.

    Je suis d'accord avec le propos en plus c'est juste qu'il montre quelque chose qui est plus proche de du vaisseau de Wall-e que du monde actuel, il me semble.

    • [^] # Re: Berlin

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      d'après l'ombre du gars sur le pont, je dirais qu'il soit 10h00 du matin soit 14h00 (d'après l'heure francaiss et nos ombre à nous en france)

      il parait que berlin est une capitale pas trop embouteillé comme paris, ca joue aussi, surtout si les allemands sont scotché au gps ou a waze.

  • # Gogol Map

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-1).

    Ce qui m'étonne c'est qu'avec tous leurs moyens, Google est toujours incapable de distinguer un piéton d'une voiture.

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

  • # Low tech

    Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

    Tu te demandes comment faire sans Google ?
    Demande toi comment faisaient les gens avant l'an 2010 (2000 si tu y tien) et essaye de vivre au même niveau de «connexion» que eux.
    Alors oui ça demande des effort (relatif puisque c'était la norme il n'y a pas si longtemps). Ne plus se reposer sur des algorithme pour prendre tes décisions.
    Savoir placer ses doigts pour prendre son pouls, savoir lire une carte pour trouver son chemin, etc …

    • [^] # Re: Low tech

      Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

      savoir lire une carte pour trouver son chemin,

      Encore faut-il pouvoir trouver une carte ou un plan à jour, qu'il y ait des plaques de rue dans les rues et des bornes avec les numéros de routes, que les gens auxquels on pourrait demander son chemin connaissent les rues de leur quartier, etc.

      • [^] # Re: Low tech

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

        Parlons des aveugles aussi.
        J’ose espérer qu’ils ne conduisent pas, mais j’imagine qu’ils aimeraient bien être un peu plus indépendant, pouvoir aller dans un magasin ou voir un pote dans le quartier tout seuls leur ferait probablement plaisir.
        Je suis pas sûr que leur dire d’apprendre à lire une carte soit productif.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Low tech

      Posté par  . Évalué à 0 (+4/-6).

      +1…

      je lis même:

      Par ailleurs, j’utilisais une montre connectée

      on a gadget électronique sur gadget électronique… dénoncer la main mise des géants du net OK, mais là ils sont géants parce qu'on leur lèche les pieds. On a des problèmes d'enfants gâtés quand même.

      télémétrie (joli nom pour dire pister).

      dans smartphone, smart vient de "intelligence", renseignement en anglais.

      Par ailleurs tant qu'on parle de téléphones portables, autant rappeler les multiples autres problèmes qu'ils posent, dans le monde ou dans nos contrées. Tout ceci, pour des trucs très pratiques, mais qui restent gadgets.

      http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=7 (ne pas s'arrêter sur le ton un peu pédant. On apprend plein de trucs et c'est bien sourcé.)

      • [^] # Re: Low tech

        Posté par  . Évalué à 10 (+16/-1). Dernière modification le 07/08/20 à 00:40.

        dans smartphone, smart vient de "intelligence", renseignement en anglais.

        Euh….

    • [^] # Re: Low tech

      Posté par  . Évalué à 8 (+7/-0).

      savoir lire une carte pour trouver son chemin

      Ou savoir installer OSMAnd ou MagicEarth, savoir taper l'URL openstreetmap.org.
      Plus généralement, sachons privilégier pas les alternatives à Google plus respectueuses de la vie privée.

      • [^] # Re: Low tech

        Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 09/08/20 à 20:36.

        OSMAnd est en effet un bon premier pas.
        Pour MagicEarth, entreprise Néerlandaise qui dit ne pas collecter d'info … qu'il faut croire sur parole.

        Après tant que la base de ton système est noyauté il est difficile de faire propre.

  • # Changer de téléphone / l'OS du téléphone ?

    Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

    Que faire ?

    Je ne sais pas vous, mais je me pose de plus en plus de
    questions :

    • Que pouvons-nous faire à votre niveau pour contrer cette vague de fond ?

    Il existe des téléphones qui n'utilisent pas (ou presque?) les "services" de Google (ou d'Apple).

    Plusieurs alternatives sont disponibles mais pour ma part, après avoir testé LineageOS j'ai finalement opté pour un ordiphone qui fonctionne sous /e/ (ex "eelo") voir ici: https://e.foundation/ et j'en suis très satisfait.

    Même mon application bancaire fonctionne (ce n'était pas la cas avec LineageOS car le téléphone était rooté). C'est la seule appli du téléphone qui hélas communique avec Google, vérifié avec ClassyShark3xodus.

    Les plus courageux pourront installer /e/ eux mêmes, il y a des tutos et un forum sur le site.

    • [^] # Re: Changer de téléphone / l'OS du téléphone ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+5/-1).

      La première alternative la plus simple c'est de ne pas avoir de téléphone mobile / ordiphone du tout.

      La seconde c'est de n'avoir qu'un téléphone mobile qui ne soit pas ordiphone.

      La troisième c'est d'avoir un ordiphone qui ne soit ni android (ou dérivé comme /e/ lineageos ou autre ROM aftermarket), ni iOS.

      Il n'y a pas d'option avec un ordiphone android ou dérivés, ou iOS qui puisse garantir un résultat peu importe la quantité de moyens et d'efforts que vous déploierez pour tenter de vous protéger. Au mieux vous pourrez réduire les risques tout en contribuant activement à la destruction des conditions favorables à la vie sur la planète.

      Personnellement pour des raisons d'astreinte professionnelle je ne peux plus appliquer la solution la plus simple, alors j'ai un nokia N9 sous harmattan (dérivé de linux) qui m'a couté 20€ et un abonnement sans données mobiles.

      • [^] # Re: Changer de téléphone / l'OS du téléphone ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

        on peut aussi ne pas avoir toujours son téléphone sur soi. Est-il indispensable pour aller faire ses courses, au musée, à la piscine, faire du sport en salle, etc. ?

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Changer de téléphone / l'OS du téléphone ?

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Oui, sauf que depuis la mise en place de la Directive européenne sur les Services de Paiement 2 (dite DSP2) il ne m'est plus possible de me connecter à ma banque sans une validation qui passe par l'appli de ladite banque.
        J'avais même pris rendez-vous avec eux pour étudier une solution alternative (sms, boîtier dédié…) mais au final la seule solution a été cette application, donc exit harmattan et Cie.

        Donc si je veux utiliser ma "banque en ligne" (consultation, virements, achats) je suis obligé de recourir cette application.

        D'un autre côté, afin de ne pas contribuer trop activement à la

        destruction des conditions favorables à la vie sur la planète

        je précise que mon /e/phone, acquis auprès de la e.foundation, est un téléphone "refurbished" (recyclé).
        Cette confession me vaudra peut être une indulgence partielle?

    • [^] # Re: Changer de téléphone / l'OS du téléphone ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+0/-0).

      Je dois avoir du bol … Réfractaire, j'ai cédé en 2016 au smartphone mais à condition de pouvoir mettre un OS libre. Un copain m'a conseillé le Moto E2 et bingo : alors que je ne connaissais rien aux smartphones (découverte uboot, fastboot et tout le toutim), je suis allé bêtement sur le site de Lineageos, j'ai suivi la procédure et 30min plus tard ça juste marchait. Heureusement d'ailleurs car j'avais oublié de sauvegarder la ROM fournie…

      Je l'ai toujours, et il est toujours à jour - jamais réinstallé, j'accepte juste les updates et ça se débrouille tout seul (17.1 aka Android 10) : https://wiki.lineageos.org/devices/surnia

      Cerises sur le gâteau :
      * je ne l'ai payé que 100€ neuf à l'époque (et je crois qu'il n'existait rien moins cher)
      * je lui ai pété 2 fois l'écran, je l'ai remplacé moi-même pour 15€ à chaque fois (pièces faciles à trouver, tutoriels vidéos clairs)
      * je ne le recharge qu'1 fois par semaine (oui, 4 ans après), mais ça me sert juste de tél, GPS ponctuel et 10/15min web par jour

      Comme vous vous en doutez, je n'utilise que F-Droid et je dois installer 1 app par an à tout casser. Mais bon, j'ai zéro problème avec ma vie privée (je crois). Les grands méchants GAFAM n'ont vraiment que ce qu'on leur donne.

  • # Autres effets secondaires inattendus

    Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 08/08/20 à 05:38.

    Ce journal m'a permis de découvrir Blockada et Classyshark.

    Et ça me motive un peu plus pour mettre en place mon Pihole!

    Je soupçonne ne pas être le seul!

    Merci!

  • # Il y aurait encore bien plus efficace et impressionnant…

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.