Olivier a écrit 261 commentaires

  • [^] # Re: Fallait mieux voter

    Posté par . En réponse au journal Action FDJ. Évalué à 9 (+11/-4). Dernière modification le 09/11/19 à 15:14.

    Blablabla sur la responsabilité de la part du moraliste de comptoir qui trouve toujours les autres plus coupables que lui-même…
    En quoi celui qui a voté contre le vainqueur est-il responsable de l’élection du vainqueur ?

    cette déculpabilisation

    Nous sommes coupables ? Mais toi aussi alors.
    Merci de nous exposer ta responsabilité sur la question avant d’ergoter sur celle des autres.

    Cela dit, effectivement ceux qui n’ont pas voté pour le vainqueur sont sans doute responsables (voire coupables) de ne pas faire la révolution. Les gilets jaunes sont donc au moins innocents du crime de se laisser faire. Quoique la résignation semble les gagner.

  • [^] # Re: Fallait mieux voter

    Posté par . En réponse au journal Action FDJ. Évalué à 8 (+10/-4). Dernière modification le 09/11/19 à 11:36.

    Non, seuls les électeurs qui ont remporté les élections ont les dirigeants qu’ils méritent.
    En quoi les autres les méritent-ils alors qu’ils n’ont pas voté pour eux?

  • [^] # Re: Surtout, ne rien changer

    Posté par . En réponse au journal Payez vos journaux. Évalué à 10 (+10/-0).

    La métaphore avec la mafia n’est pas pertinente.
    Les accusations de la presse sont sans fondement. Google ne profite pas plus d’eux que n’importe qui. Google poste des liens vers eux. S’ils arrêtaient de le faire, les journaux pleurnicheraient. Tu crois que les victimes des mafieux demanderaient aux mafieux de s’occuper d’eux ?

    Ce n’est pas Google qui oblige qu’on passe par lui pour accéder aux journaux. Ce sont les utilisateurs qui aiment passer par lui.
    Google ne propose rien de plus que ce que font des tas d’autres entités qui ont des portails de news : Yahoo, Qwant, Orange, Free, etc.

    Malgré ça, des tas de gens n’utilisent pas du tout ces portails.

    La presse appartient à des milliardaires, est énormément subventionnée, mais ça ne suffit pas, elle voudrait quand même une taxe juste pour elle ?

    Le problème de la presse, c’est qu’elle a du mal à être payée par les lecteurs. Peut-être que si elle passait plus de temps à informer réellement les lecteurs que leur expliquer ce qu’ils doivent penser, ça irait mieux ? Qui a le sentiment que la presse fait correctement son boulot ? Pas grand-monde.

    Ils accusent simplement Google de leur déboires par orgueil et par calcul.

    Mais qu’importe, les articles sont de plus en plus réservés aux abonnés. C’est une tendance forte de tous les journaux. Il n’y aura probablement plus beaucoup d’articles en libre accès d’ici quelques années.

    Il y a quelques petits (ou moins petits) journaux qui résistent encore

    Les petits qui résistent mieux que les gros ? C’est peut-être le signe de quelque chose qui n’a rien à voir avec l’argent…

  • [^] # Re: Bien d'accord !

    Posté par . En réponse au journal Snap, Flatpak, Packagekit : c'est quoi ce bordel ?. Évalué à 3 (+1/-0).

    Beaucoup de logiciels existent en version portable. C’est très fréquent.
    Et il y a aussi https://portableapps.com/.
    À chaque fois que j’ai cherché une appli en version portable, je l’ai trouvée.
    C’est comme ça que je fait cohabiter pas mal de versions de LibreOffice.

  • [^] # Re: Bien d'accord !

    Posté par . En réponse au journal Snap, Flatpak, Packagekit : c'est quoi ce bordel ?. Évalué à 2 (+1/-1).

    D'un côté, on veux un système a jour, a la pointe, et d'un autre on veut un système stable.

    C’est pourtant ce que Windows offre. Mon système est à jour. Mes applis sont à jour. C’est stable. Je peux avoir plusieurs versions du même soft sans prise de tête interminable.

    La dernière fois que j’ai voulu compiler LibreOffice sur Linux, il fallait installer GCC7, et GCC7 voulait désinstaller quasiment tous les paquets de mon bureau. Génial… Il a fallu que j’installe une autre distro.
    C’est vraiment pénible ce sac de nœuds sans fin des dépendances. Sans compter les packageurs qui font n’importe quoi avec les dépendances requises par les logiciels.

  • # Entrisme ? Otage ?

    Posté par . En réponse au journal Wikimedia pris en otage. Évalué à 10 (+12/-0).

    cet entrisme, surtout dans un projet qui se veut neutre donc sans idéologie particulière

    Wikipédia invitant tout le monde à participer, qu’y a-t-il de choquant que les féministes s’investissent sur les sujets qui les motivent ? Elles défendent leurs intérêts ? La belle affaire ! Comme tous les autres, en somme.

    Wikipédia a-t-elle jamais été neutre ailleurs que dans l’esprit de ceux qui ont cru à cette promesse ?…

    Le conflits de neutralité, ça n’a vraiment rien de nouveau. Beaucoup de sujets et de pages sont surveillés et contrôlés par des groupes d’intérêts d’une neutralité douteuse.

    C'est un détournement de projet.
    Wikimedia pris en otage

    Y a-t-il un net déséquilibre des rapports de force dans les instances dirigeantes ? Ce que tu dis ne permet pas de le déterminer. Tu mentionnes seulement une montée en puissance de certaines personnes. Soit. Mais ça reste peu concluant.

    Si j’ai bonne mémoire, il y a plusieurs années, Wikimedia regrettait le peu de participation des femmes et voulait tenter de les motiver à participer. Il n’est donc pas absurde que que Wikimedia ait tenté de les attirer avec une politique susceptible de leur plaire.
    Wikimedia récolte peut-être simplement le fruit de ses efforts.

  • [^] # Re: Tout à fait

    Posté par . En réponse au journal Wikimedia pris en otage. Évalué à 10 (+18/-8). Dernière modification le 15/10/19 à 18:05.

    hommes blancs, privilégiés depuis des siècles

    Rhétorique xénophobe visant à désigner un bouc émissaire.
    Qu’est-ce que la couleur de peau vient faire dans les questions féministes ?
    N’y a-t-il des féministes que chez les blancs ? Les femmes sont si bien traitées en Afrique et en Asie que ça ne compte pas ?…

    Qu’espérez-vous avec une telle forme de démagogie ?
    Si vous voulez vous dresser comme un tribunal qui condamne le plus de monde possible, alors c’est réussi.
    Mais c’est un autre genre de discours essentialiste…

  • [^] # Re: ...râler, ronger son frein (sans passer pour un affreux réac)

    Posté par . En réponse au journal Aller au travail, quand on n'a plus le choix.. Évalué à 8 (+8/-2).

    Dans ma vie, je me suis retrouvé SDF, j'ai réussi à m'en sortir

    Raconte, s’il te plaît.

  • [^] # Re: Chez Maitre Eolas

    Posté par . En réponse au journal [HS] L’initiatrice du mouvement Balance ton porc condamnée pour diffamation. Évalué à 10 (+16/-0).

    Ce n'est pas une agression, pas du harcèlement, alors qu'est-ce?

    Grossièreté, vulgarité, muflerie, beauferie ?

    Est-ce à dénoncer?

    Oui, non ? Peut-être. Question de sensibilité.
    Mais dénoncer sur Twitter, c’est quand même souvent pas loin de l’appel au lynchage. Des gens se sont déjà suicidé à cause de ça. Un minimum de prudence ne semble pas superflu.

    Comment le dénoncer sans se recevoir un procès pour diffamation dans la figure?

    Se contenter des faits au lieu de comparer un mufle à un violeur récidiviste ou à un porc…
    Cette femme a instrumentalisé le phénomène #MeToo (qui dénonçait les violeurs) pour humilier un simple balourd.
    Je n’ai pas suivi l’affaire de près, mais les deux-là semblent se connaître. Et ça ressemble à un moyen de se venger. Pas sûr qu’elle aurait dénoncé un inconnu pareillement.

    Si un homme dénonçait sur Twitter une femme qui aurait fait une proposition «indécente» en la qualifiant de truie (et en l’associant à une violeuse qui aurait abusé de son pouvoir), qu’elle subisse un lynchage médiatique juste pour ça, ça vous indignerait, n’est-ce pas ?

  • # Tu n’es pas assez parano

    Posté par . En réponse au journal Mozilla pense-t-il vraiment à notre vie privée comme priorité?. Évalué à 10 (+27/-0). Dernière modification le 13/09/19 à 12:49.

    Avec tout ce que Snowden a dévoilé des magouilles de la NSA & Co, je crois qu’il faut être dingue pour croire que des serveurs ou des DNS aux USA (ou parmi les Five Eyes) puissent échapper à l’espionnage. Snowden a dévoilé ce que les pires paranos n’avaient pas soupçonné, et on sait que Snowden n’a même pas pu lever le voile sur les secrets les mieux gardés.

    Pour moi, tout ce qui est sous juridiction américaine ne peut tout simplement pas être digne de confiance pour la vie privée ou les secrets d’entreprise (Cloud Act, etc.). Donc, Google ou Cloudflare ou autre entreprise américaine du même acabit, quelle importance ?

    J’ai lu que Mozilla envisageait de proposer des solutions VPN… (Rire jaune…) J’aime bien Mozilla, mais avec le Cloud Act (et même sans) qui peut croire que l’oncle Sam ne va pas s’en mêler ?

    Et si c’est juste les trackers de pub que tu redoutes, le DoH a-t-il une importance ?

  • [^] # Re: Pas trop tôt

    Posté par . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 2. Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 09/09/19 à 18:00.

    Mon sentiment (mais ce n’est que mon sentiment) c’est que ce succès serait arrivé plus tôt s’il n’y avait pas eu ce problème de migration Python 2 / Python 3, et que ce schisme a refroidi pas mal de monde. Il a fallu attendre que Python 3 prenne de l’ampleur pour que Python décolle vraiment et dépasse le succès d’estime qu’il connaissait déjà.
    Mais bon, corrélation n’est pas causalité, je suis peut-être à côté de la plaque. Il y a certainement d’autres facteurs à prendre en compte : j’ai lu que Python a beaucoup marqué de points dernièrement en sciences et dans l’IA. Python 3 y est-il pour quelque chose ou est-ce qu’il y aurait eu le même engouement si on était resté à Python 2 ? Je ne sais pas.

  • [^] # Re: Pas trop tôt

    Posté par . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 2. Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 09/09/19 à 17:01.

    Je vais reformuler ma pensée imprécise. J’ai dit:

    Les changements progressifs encouragent les dévs à ne pas se crisper sur une version.

    J’aurais dû dire pour être plus précis:

    Les changements progressifs encouragent les dévs à ne pas tous se crisper en même temps sur une même version.

    Tout le monde se fout que ta boîte soit scotchée sur Python 3.1.
    Tout le monde se fout qu’une autre décide de faire la moule sur Python 3.4.
    Tout le monde se fout qu’une autre ne veut plus entendre parler que de Python 3.5.
    Etc.

    S’il y a eu blocage sur Python 2.7, c’est parce que Python 3.0 apportait trop de changements majeurs d’un coup. Ça a fâché beaucoup de monde, et ce monde a fait masse et résistance pour tenter de bloquer et retarder la migration.
    Je pense que la fondation Python a retenu la leçon et ne refera plus la même erreur (du moins on peut l’espérer).

  • [^] # Re: Pas trop tôt

    Posté par . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 2. Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 09/09/19 à 12:51.

    Mea culpa. Je veux bien croire que ça n’a pas toujours été simple pour tout le monde et que je généralise un peu vite.

    Mais le problème des dépendances, c’est justement qu’on est tributaire d’autrui pour gérer ses propres problèmes, et que si les autres ne font pas leur boulot ou ne le font pas à temps ou que le projet tombe à l’eau, on est bloqué. Mais ce problème n’a rien de spécifique avec la migration en Python 3. C’est tout le temps vrai. Si les dépendances cassent, bloquent, buguent ou ne sont plus mises à jour, on se retrouve coincé, avec une pile d’adaptations à gérer, et c’est vrai dans tous les langages et en tout temps. Ce n’est pas particulièrement la faute à Python 3.

    De ce dont je me souviens des discussions à l’époque, c’est que beaucoup ne voulaient tout simplement pas migrer, n’en voyaient pas l’intérêt et n’en avaient rien à faire. Beaucoup de mauvaise volonté, et le blâme est retombé sur Python 3. Si j’ai bonne mémoire, il avait été envisagé par certains de faire un fork de Python 2. Bref, le problème m’a toujours plus paru être une question communautaire qu’un problème intrinsèque au langage lui-même.

  • # Pas trop tôt

    Posté par . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 2. Évalué à 10 (+13/-0).

    Et toi, comment vis tu cette fin de Python 2 ?

    En poussant un soupir de soulagement. Le même genre de soupir qu’en voyant Flash disparaître des navigateurs. Une vieillerie de moins !
    C’était une erreur d’accorder un délai de 10 ans pour Python 2. Ça n’a servi à rien à part encourager à procrastiner. Surtout que la migration n’était quand même pas bien compliquée.
    J’espère que la fondation Python ne refera plus la même erreur. J’ose croire que c’est pour cette raison qu’ils ont ajouté async et await sur une version dite “mineure” (la 3.7) : pour éviter la fossilisation qu’on a connue avec Python 2. Les changements progressifs encouragent les dévs à ne pas se crisper sur une version.

    Tes conseils pour gérer la transition ?

    Aucun. Fallait migrer il y a longtemps. Genre il y a dix ans. T’aurais eu moins de boulot. ;)
    Pas gentil de ma part, mais Python 2 m’aura vraiment cassé les pieds. Vraiment content que ce truc soit enfin relégué au rang des vieilleries obsolètes.

    sniff, on avait enfin une version stable de Python ? 💚 💚

    Stable ??? Bof, buguée et pas terrible pour la gestion des chaînes de caractères et de bytes.
    Je ne comprends pas qu’on puisse regretter Python 2. Mais bon, il y a bien des gens pour aimer JavaScript. On peut aussi aimer se flageller avec Python 2, j’imagine.

  • [^] # Re: Version ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Thunderbird 68.0. Évalué à 9 (+7/-0).

    Thunderbird ne publie que des versions ESR dont la numérotation est basée sur celle de Firefox.
    — Thunderbird 52
    — Thunderbird 60
    — Thunderbird 68
    etc.

  • [^] # Re: sous Ubuntu 18.04

    Posté par . En réponse au message Installer la dernière version de thunderbird sous debian stable. Évalué à 10 (+8/-0).

    J’ai bientôt fini le portage de Grammalecte pour Thunderbird 68.

  • [^] # Re: Utilisation de Python par un profane

    Posté par . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 1. Évalué à 6 (+4/-0).

    Bon, je passe sur l'absence de switch/case, et d'enum ; on s'y fait assez rapidement.

    Enum existe depuis plus de 5 ans.

  • [^] # Re: Stats

    Posté par . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 1. Évalué à 10 (+12/-1).

    C'est un langage facile a prendre en main et permissif

    Python est facile pour démarrer, mais il y a quand même beaucoup de choses qui ne sont pas si simples. Mais il faut commencer par avoir des usages avancés pour s’en rendre compte.

    En revanche, non, Python n’est pas permissif. JavaScript est permissif. Python a un typage dynamique, mais un typage fort. Si vous êtes laxiste, ça va vous péter entre les mains.

    Python est surtout un langage extrêmement plaisant à utiliser parce que sa syntaxe est très lisible et globalement bien pensée (quoique imparfaite, mais ce n’est rien en comparaison de beaucoup d’autres langages), et parce qu’il apporte une facilité d’utilisation rarement atteinte, qui permet au programmeur de se concentrer sur ce qu’il veut faire plutôt que sur des problèmes annexes.
    La librairie standard est bien fournie, ce que qui donne clé en main énormément de possibilités. Les types de base sont très bien faits.

  • [^] # Re: Ce n'est pas une guerre

    Posté par . En réponse au journal Le libre a perdu. Évalué à 4 (+3/-1).

    le Libre peut m'interdire de vendre des logiciels sans mettre à disposition leurs code source.

    C’est quand même assez ironique. Tu te plains de ce que tu voudrais faire aux autres.
    La GPL t’empêche de priver les utilisateurs du droit dont tu as toi-même bénéficié.

  • [^] # Re: Est ce qu'ils ont discuté avec l'équipe ?

    Posté par . En réponse au lien fork de GIMP, cachez moi cette licence. Évalué à 6 (+4/-0).

    Je ne connais rien de “Sanglier sympa”. J’ai les mêmes réserves que toi et je suis d’accord avec ton commentaire. Cela dit, je trouve les extraits vidéos assez explicites par eux-mêmes, en dépit du parti pris du type qui a fait le montage.

    Le biais qui consiste à généraliser l’attitude des pires à l’ensemble est problématique, mais il faut quand même montrer les problèmes quand il y en a, et ici, il y a à montrer.

    Je ne sais pas si la gauche européenne est pourrie par ce genre de mal. À mes yeux, ça semble surtout un biais américain, mais je peux me tromper. Cette distorsion de la réalité est assez effrayante, j’ai trouvé, c’est le même genre de délire que chez les religieux. Mauvaise foi, idéologie, stupidité ou opportunisme mêlés dans une rage de soumettre tout le monde.

  • [^] # Re: Est ce qu'ils ont discuté avec l'équipe ?

    Posté par . En réponse au lien fork de GIMP, cachez moi cette licence. Évalué à 9 (+8/-1).

    c'est un début assez triste pour un logiciel qui veut se placer dans une optique "inclusive"

    Le militantisme est probablement, pour certaines personnes, un moyen de revanche et d’accéder au pouvoir, avant d’être un moyen d’améliorer réellement les choses. Dernièrement, j’ai vu un documentaire particulièrement illustratif de ce phénomène.

    Militantisme à l’université d’Evergreen
    https://www.youtube.com/watch?v=u54cAvqLRpA

  • [^] # Re: styles par défaut sympa ?

    Posté par . En réponse à la dépêche LibreOffice, les sorties d’été. Évalué à 9.

    je n'ai encore croisé personne l'utilisant quotidiennement et voulant revenir aux menus

    Moi.
    J’aimais l’idée des rubans avant de les utiliser, puis je les ai utilisés (avec Word 2010), et j’ai totalement détesté.
    C’est plus beau, mais c’est moins rapide, et ça me gonflait de devoir tout le temps basculer d’un ruban à l’autre.
    Je préfère de loin les barres d’outils ordinaires.

  • [^] # Re: Frustrant

    Posté par . En réponse à la dépêche Bienvenue Mageia 7. Évalué à 10. Dernière modification le 03/07/19 à 10:01.

    Je l'ai installé sur 2 PC la semaine dernière et j'ai mis moins de 12 h à chaque fois. C'est indéniablement meilleur qu'avant.

    Qu’est-ce qui leur prend tant de temps ? 

    Des Windows, j’en ai (ré)installé des tas, pour moi, les amis et la famille, ça ne m’a jamais réclamé autant de temps, de très loin.

    Windows 10 s’installe en une demi-heure environ.
    La pire époque, c’était celle de Windows XP : ça prenait deux ou trois heures, les plus éventuelles mises à jour, qui pouvaient prendre des plombes (mais bon, Internet n’était pas aussi rapide).

    Ajoutons à ça une à trois heures pour configurer et ajouter les logiciels qu’on veut.

    Au total, il me faut en gros trois ou quatre heures pour installer et préparer un Windows 10. (J’installe beaucoup de logiciels, ça prend parfois pas mal de temps.)

    À l’époque de Windows XP, ça me prenait un après-midi ou une soirée.
    Windows est indubitablement plus agréable et rapide à installer qu’autrefois.

  • [^] # Re: propagande

    Posté par . En réponse au journal [cinéma] Chernobyl, la mini-série en cinq épisodes. Évalué à 10. Dernière modification le 24/06/19 à 16:53.

    une propagande accidentelle qui propage les références culturelles de la société dominante

    Le choix de tonalité des couleurs est assez frappant : particulièrement glauques, ternes et suggérant une tristesse profonde.

    Les cités et sites industriels sont déjà suffisamment ternes en soi, et dès le début de la série j’ai trouvé qu’ils en rajoutaient une grosse couche dans le sinistre rien que par le choix des filtres de couleurs.

    C’est d’ailleurs un parti pris souvent fait lorsqu’il s’agit de montrer les pays de l’Est à l’époque communiste. Choix qui n’est pas forcément fait lorsqu’il s’agit de cités ou sites industriels de l’Ouest. Ce choix qui est aussi différent lorsqu’il s’agit de montrer le même genre de choses (sites ou cités pauvres) en Asie, en Afrique ou en Amérique du Sud.

    Ce n’est peut-être pas une volonté délibérée de suggérer que le communisme rend la réalité intrinsèquement triste, mais ça ressemble à un préjugé culturel.

    Ça ne m’a pas empêché d’aimer la série, mais j’ai trouvé qu’ils en avaient un peu trop fait sur ce point.

  • [^] # Re: Dev/Ops

    Posté par . En réponse à la dépêche La norme française de dispositions de clavier a été publiée. Évalué à 8. Dernière modification le 07/04/19 à 02:20.

    Vive le mépris. Heureusement que tous les utilisateurs de variantes ne sont pas aussi médisants

    Mon choix de mots n'était sans doute pas judicieux, mais il n'y a pas de mépris voulu dans mes propos. J'ai beaucoup d'estime pour le projet bépo.

    De ce que j'ai lu des archives

    Ce débat, j'y ai participé. Je pense voir de quelle personne tu parles. Mais ce n'était pas le seul motif de dissensions, et certains se sont plaints de l'intensité des débats et surtout de la masse de messages. Ça a été très prenant pendant plusieurs mois, parce qu'on avait un délai assez court pour discuter de nombreuses choses.
    Si ma mémoire de nos discussions sur IRC est correcte, je ne suis pas le seul à avoir trouvé ça intense, bordélique et pas facile à suivre (c'est pourquoi j'employais le qualificatif difficile). Mais oui, c'était cordial la plupart du temps.

    Des duels d'accessibilités ont été fait.

    Les duels d'accessibilité, à ma connaissance, ne tiennent pas compte des touches modificatrices.
    Comme le dit la page sur carte des duels d’accessibilité, l'accessibilité est une notion subjective. Et les tests d'accessibilité ne prétendent aucunement à une bonne scientificité, ils sont très discutables.

    Le duels ont donné par exemple à la touche 6 la plus mauvaise note (avec deux autres touches bien plus difficiles d'accès).
    Serais-je le seul à trouver ce résultat (très) contestable?

    Là tu craches dans la soupe

    J'ai simplement exprimé un avis, sans "cracher dans la soupe". Sur bépo.fr, on peut manifester son désaccord sans être accusé de la sorte.
    Et je n'ai pas attendu ton conseil pour forker.

    Oui, je ne suis pas d'accord avec certains choix/préférences/méthodes retenus pour le bépo, mais ça n'a rien de notable, car c'est le cas de la plupart de ceux qui ont participé à sa conception, tant il y a d'avis contraires. Au final, le bépo, c'est un énorme compromis entre des gens avec des préférences différentes. Et ça donne un résultat extrêmement intéressant et globalement bien conçu, quoi qu'on puisse penser du positionnement retenu pour certains caractères. C'est pour ça que je disais plus haut qu'il faut évaluer une disposition dans son ensemble et pas juste sur quelques caractères en AltGr, qui n'est pas nécessairement une place dégradante, loin de là.