Journal C'est foutu pour LibreOffice

Posté par  . Licence CC By‑SA.
26
14
fév.
2021

Salut ‘nal,

Je suis un peu triste.

Moi, j’aime croire que le Libre va s’imposer. Moi, j’aime croire que le Libre va s’imposer par la qualité. Moi j’aime croire que le Libre va s’imposer par la qualité parce que l’on est meilleur quand on construit ensemble.

Par exemple, j’ai cru un moment que Microsoft Office se ferait dépasser par la suite Libre Office. Et en fait, non. Je crois même que c’est perdu pour Libre Office. Cela ne se voit pas encore trop mais c’est raté.

Cher ‘nal, laisse-moi te dire les signaux qui me font penser que c’est mal barré pour Libre Office.

Une dynamique un peu bancale

Quand un logiciel ou la communauté qui le supporte commence à se plaindre que les entreprises ne prennent pas la bonne version et que même si, avec le Libre, tout le monde est libre mais on trouve que ce n’est pas bien de prendre la version Community quand on est une entreprise ; et ben, moi je me dis pas que c’est un bon signe.

Quand cette même communauté s’est déjà fendu d’une lettre à une autre communauté pour que cette dernière arrête son projet propre et rejoigne le projet de la première ; et ben, moi je me dis pas que c’est un bon signe. Si la dynamique était bonne, la fusion des projets se ferait naturellement.

Je t’entends ‘nal. Tu es en train de penser que tout l monde s’en fout de la dynamique des communautés. Ce qui compte, c’est la dynamique d’utilisation du logiciel.

Et alors ? Même dans le Libre, Libre Office se fait dépasser. De manière anecdotique, sur LinuxFR (quand même le média de référence, non?) : combien de dépêches sur OnlyOffice et combien sur LibreOffice ? Hein ?

Mais même dans le Cloud, là où cela compte, LibreOffice se laisse distancer. Infomaniak, il utilise quoi dans son kDrive ? Tout juste, Auguste : OnlyOffice ! Linagora dans Twake ? Tout juste, Auguste : OnlyOffice ! Bon, ‘nal, tu peux toujours essayer de citer Tracim mais bon, on ne va pas se mentir, Tracim ne joue pas dans la même division.

Non, ‘nal, la dynamique, elle est pas bonne pour LibreOffice.

The killing features

Mais bon, sur le long terme, ce qui compte, c’est d’être mieux que les autres, d’offrir plus que les logiciels concurrents. Et pour dépasser l’autre (vu que Microsoft est quand même devant), il faut pas être à niveau, il faut être largement mieux.

Bon, et alors ‘nal ? Une killing feature de LibreOffice ? … Tu me fais rire ! Tu crois vraiment qu’une meilleure gestion des style est une killing feature ? Il y a bien quelques personnes originales qui ne jurent que par cela mais les vrais gens dans la vraie vie ? À mon humble avis, ils s’en foutent un peu-beaucoup-passionément de la gestion des styles. En fait, ils savent même pas ce que c’est, les styles.

Franchement, dans un usage basique, c’est à dire l’usage le plus normal. Libre- et Micorsoft- Office font le taf mais je ne vois pas de killing feature à attribuer à Libre Office.

Pire, récemment, j’ai croisé une putain de killing feature dans Powerpoint au point que j’ai dit à ma chérie qui doit bientôt faire une présentation qu’on allait utiliser Powerpoint. Tu met un titre, quelques bullet points et une image et magie, magie (ou IA, ou machine Learning) et Powerpoint te propose quelques mises en page du bazar avec une intégration assez bluffante de l’image qui donne un truc qui pète. Alors oui, d’une slide à l’autre, il n’y aura pas d’unité mais chaque slide donne super bien. Dans le fond, c’est slide par slide que tu fais tes présentations en général.

Je suis triste.

Ben voilà, ‘nal, tu sais pourquoi je suis triste. Alors, oui, j’exagère un peu. J’ai écrit des trucs qui dépassent ma pensée et la vérité vraie, mais je me fais quand même pas mal de mourons pour LibreOffice. Mourons que je crains pas totalement infondés.

Bon, pour finir sur un truc plus drôle, si des gens qui parlent anglais avec un accent presque aussi bon que le mien te font rire ‘nal, tu pourras te délecter de cette vidéo de Twake. (Mais c’est pas bien de se moquer des autres!)

  • # C'est pas faux

    Posté par  . Évalué à 7 (+10/-4).

    Et je suis triste aussi pour Libreoffice.
    J'utilise maintenant OnlyOffice principalement et en tant que consultant je le recommande quand je peux , pas seulement en tant que bureautique personnelle mais en tant qu'outil collaboratif avec possibilités d'intégration/connexion avec des outils de GED,CRM notamment. Le tout en mode SAAS/Cloud (chez l'éditeur ou ailleurs comme OVH) ou sur site.
    Et en plus c'est libre et c'est une entreprise d'un pays de l'UE.
    Pas vraiment de fonctionnalités de la mort , à part peut être la bonne compatibilité MS Office, et ODF, et l'édition de groupe en mode web.

    • [^] # Re: C'est pas faux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1).

      Je ne parlerais pas de bonne compatibilité de l'ODF, parce que c'est très loin d'être le cas. Pour la compatibilité Ms Office, elle est de correcte à bonne mais pas excellente et pas la meilleure. Et c'est assez léger en termes de fonctionnalités.

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

    • [^] # Re: C'est pas faux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+16/-2).

      Journal:

      Bon, et alors ‘nal ? Une killing feature de LibreOffice ? … Tu me fais rire ! Tu crois vraiment qu’une meilleure gestion des style est une killing feature ? Il y a bien quelques personnes originales qui ne jurent que par cela mais les vrais gens dans la vraie vie ? À mon humble avis, ils s’en foutent un peu-beaucoup-passionément de la gestion des styles. En fait, ils savent même pas ce que c’est, les styles.

      Commentaire:

      [OnlyOffice:] Pas vraiment de fonctionnalités de la mort , à part peut être la bonne compatibilité MS Office, et ODF

      Eh ben ça y va les trolls ! Autant, le premier, issu du journal, je le comprends. En s’assurant un bon score au trollomètre, Tisaac espère récolter des commentaires, des likes et de la gloire, mais en commentaire, ça paye moins.

      La gestion des styles est une friture tueuse, c’est juste que la plupart des utilisateurs de suites bureautiques ne savent pas s’en servir et se fichent bien des fonctionnalités de leur outil. De toute façon, si c’est pas (ou mal fichu) dans la version MS c’est que ça ne sert à rien. De fait, MS Office est perçue comme la référence, et tout ce qui est différent ne peut qu’être moins bien, et ne vaut pas le coup d’être appris. Maintenant pour utilisateur avancé, un bonne gestion des styles est atout considérable, mais c’est un manque que les utilisateurs de MSO n’identifient pas, au même titre qu’ils trouveraient une visseuse électrique sans intérêt puisqu’ils ont déjà un tournevis manuel.

      Quant à la prétendue compatibilité d’OnlyOffice avec la suite MS, je n’en reviens pas de continuer à lire ça ici. J’utilise LO, et OO au quotidien, les deux, justement parce-que j’échange avec des gens qui utilisent MSO. Des fois OO dépanne car son support d’OOXML diffère de celui de LO et qu’ils n’ont donc pas les mêmes problèmes, mais il pose dans l’ensemble davantage de problème de compatibilité que les filtre d’import/export de LO (en plus, la version Debian ou Debian backports selon mes machines, pas le tout dernier cri, alors que je mets à jour OO régulièrement vers les dernières versions).

      Il y a un avantage à OO, c’est qu’il est relativement facile de mettre en place une version en-ligne (que j’utilise aussi via un service fourni par mon employeur). C’est très pratique, mais c’est bien son seul vrai avantage.

      • [^] # Re: C'est pas faux

        Posté par  . Évalué à 3 (+4/-2).

        Quant à la prétendue compatibilité d’OnlyOffice avec la suite

        C'est ton ressenti et ton expérience mais la mienne me confirme tous les jours d'une meilleure compatibilité de OnlyOffice avec MS Office (surtout Présentation) et en entreprise c'est primordial.
        J'en pouvais plus qu'on me reproche , à juste titre, d'avoir "cassé" une présentation faite sous MSO et que j'avais modifiée avec LO. Cela ne m'arrive plus avec OO.

        • [^] # Re: C'est pas faux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+4/-3).

          Je confirme : tout ce que veulent les utilisateurs (et les décideurs), comme les échanges avec nos partenaires se font aux formats Office, c'est ne pas ravager les présentations à la moindre modification !
          Pour cela LibreOffice est catastrophique, en pratique inutilisable.

          • [^] # Re: C'est pas faux

            Posté par  . Évalué à 10 (+18/-5).

            Pas besoin d'utiliser LibreOffice pour ça, MS Office et Office365 y arrivent déjà très bien.

      • [^] # Re: C'est pas faux

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        Bon, et alors ‘nal ? Une killing feature de LibreOffice ? … Tu me fais rire ! Tu crois vraiment qu’une meilleure gestion des style est une killing feature ? Il y a bien quelques personnes originales qui ne jurent que par cela mais les vrais gens dans la vraie vie ? À mon humble avis, ils s’en foutent un peu-beaucoup-passionément de la gestion des styles. En fait, ils savent même pas ce que c’est, les styles.

        […]

        Eh ben ça y va les trolls !

        En même temps, tu dis la même chose que moi dans le journal (c'est moi qui met en évidence une partie de ton commentaire):

        La gestion des styles est une friture tueuse, c’est juste que la plupart des utilisateurs de suites bureautiques ne savent pas s’en servir et se fichent bien des fonctionnalités de leur outil.

        C'est pas exactement pareil mais il me semble que globalement on est totalement d'accord.

        Il y a un avantage à OO, c’est qu’il est relativement facile de mettre en place une version en-ligne (que j’utilise aussi via un service fourni par mon employeur). C’est très pratique, mais c’est bien son seul vrai avantage.

        Ben, des killing features, t'en n'as pas besoin de beaucoup. Seulement de quelques unes qui sont très pratiques pour les utilisateurs.

        Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

        • [^] # Re: C'est pas faux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-2).

          Oui, oui, oui. Je suis d’accord. Et je suis même d’accord que nous sommes d’accord depuis le début sur une bonne partie des propos de ton journal. Mais je persiste à trouver son ton trollifère (et tu ne me feras pas croire que ce n’est pas à dessein). Notamment, la gestion des styles devrait suffire à assurer que ce n’est pas foutu pour LibreOffice pendant encore un moment. Mais c’est sûr qu’avec le virage Office365, MS Office se positionne autant en compétiteur de Gobbi ou Etherpad qu’en suite bureautique. Et ce virage accompagne une évolution réelle des usages, où les documents ont de moins en moins besoins d’être imprimés et mis en page correctement, et sont de plus en plus co-écrits en simultanés. Dans ce contexte les lacunes des suites MS Office et OnlyOffice sont moins problématiques et la facilité de mettre en place des instances nuagiques est un vrai avantage pour OnlyOffice par rapport à LibreOffice.

          Je reste quand-même convaincu que le besoin en outils bureautiques ne disparaîtra pas tout de suite et si l’avenir de LO est bien d’aller vers plus de cloud, celui de MSO (et d’OnlyOffice) est de progresser sur les style au risque d’être relégué au rôle d’éditeur en ligne pour SharePoint, comme l’est GoogleDocs pour GoogleDrive. En attendant aucune de ces solutions ne rivalise avec LaTeX + Git + Numpy, mais je peine à croire que cette solution percera pour remplacer les traitements de texte et les tableurs chez le grand public :-)

          • [^] # Re: C'est pas faux

            Posté par  . Évalué à 1 (+2/-3).

            Mais je persiste à trouver son ton trollifère (et tu ne me feras pas croire que ce n’est pas à dessein).

            Tu croiras ce que tu voudras. Sur les questions de religion, je suis agnostique et pas vraiment prosélyte.

            Je conçois que tu perçoives le ton du journal comme trollifère et clairement, je n'ai pas veillé à corriger les passages potentiellement trollesques.

            Fondamentalement, ce journal était surtout un moyen d'extérioriser mon choc d'avoir conseillé à quelque d'utiliser Powerpoint plutôt que Libre Office alors que tous nos ordinateurs personnels sont sous Linux et uniquement avec LO.

            Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

            • [^] # Re: C'est pas faux

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+8/-2).

              Fondamentalement, ce journal était surtout un moyen d'extérioriser mon choc d'avoir conseillé à quelque d'utiliser Powerpoint plutôt que Libre Office

              Donc en fait, tu veux qu'on soit d'accord avec toi pour apaiser ta mauvaise conscience ;) ?

              • [^] # Re: C'est pas faux

                Posté par  . Évalué à -2 (+1/-5).

                Fondamentalement, ce journal était surtout un moyen d'extérioriser mon choc d'avoir conseillé à quelque d'utiliser Powerpoint plutôt que Libre Office

                Donc en fait, tu veux qu'on soit d'accord avec toi pour apaiser ta mauvaise conscience ;) ?

                Euh, n'extrapoles-tu pas un peu (beaucoup, énormément), là ?

                J'ai parlé de mauvaise conscience ?

                J'ai demandé que l'on soit d'accord avec moi ?

                Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

                • [^] # Re: C'est pas faux

                  Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 10:54.

                  ôte-moi de deux doutes:

                  • c'est bien ta signature ci-dessous ?

                  Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

                  • la phrase ci-dessous ne se termine-t-elle pas par un signe soulignant le caractère volontairement taquin du message ?

                  Donc en fait, tu veux qu'on soit d'accord avec toi pour apaiser ta mauvaise conscience ;) ?

                  Bon, après ma signature à moi ne colle pas à la pertinence de la réponse que je suis en train de rédiger, donc poutre paille tout ça, j'en ai bien conscience :)

                  Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ? -- je ne moinsse pas les conversations auxquelles je participe

                  • [^] # Re: C'est pas faux

                    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

                    Dois-je sérieusement te répondre ? ;-)

                    Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

    • [^] # Re: C'est pas faux

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-2).

      Et en plus c'est libre

      Est-ce que ces conditions sont compatibles entre elles :

      Simultaneous connections : up to 20 maximum
      Number of users : up to 20 recommended
      License : GNU AGPL v.3

      ???
      Je croyais que libre ça impliquait pour tous usages, y compris 21 personnes éditant simultanément le même document.

      et c'est une entreprise d'un pays de l'UE.

      Mouais, plutôt une entreprise russe installée en UE. J'aimerais savoir ce que les dirigeants de Ascensio System SIA peuvent refuser à Poutine et au FSB.

      • [^] # Re: C'est pas faux

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Salut,

        Je vais faire mon Zenitram sur ce coup là : tu te trompes sur ce qu'est le logiciel libre. La licence te donne le droit de récupérer le code sources, l'utiliser, le modifier, le redistribuer et le tout sans avoir à rendre de compte à l'éditeur.

        La licence AGPL ne change rien à ça, puisqu'elle applique ces même droits dans le cadre de l'utilisation d'un service basé sur ce logiciel (avec la GPL pure, l'éditeur aurait pu garder le code source pour lui).

        Si la limite de 20 utilisateurs ne te conviens pas, tu peux modifier le programme et ouvrir le service à d'autres utilisateurs — voire même te faire payer pour ça — sans avoir à rendre de compte à personne.

        • [^] # Re: C'est pas faux

          Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

          Soit (c'est purement rhétorique ;-) ), mais alors la contrainte de limiter à 20 le nombre de connexions, elle s'applique à quoi si elle ne s'applique pas au logiciel ?

          • [^] # Re: C'est pas faux

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+7/-0).

            Prendre un exemple totalement différent : le jeu 0.A.D. limite à huit joueurs (pour des raisons techniques et pratiques j'imagine, performances, représentation sur la carte, équilibrage, etc.), ça n'en fait pas moins un logiciel libre, et quelqu'un pourrait vouloir limiter à 9 ou 256 joueurs si ça l'amuse et forker pour ça.

            Tous les logiciels ont des limites techniques (la taille de ligne de commande dans bash par exemple, ou le nombre de processus pour le noyau). Ces limites sont arbitraires ou justifiées, pour des raisons variées (pas encore implémenté, choix qui semble raisonnable, contrainte externe, pas envie de devoir faire du support sur un cas exotique, etc.). Tu peux recompiler ton bash ou ton noyau et changer les valeurs actuelles. Tu pourrais aussi recompiler ton noyau et dire qu'il a 4 milliards de ports TCP possibles mais ça n'aurait aucun sens pour le reste du monde et ça se passerait mal dans la communication avec le reste du monde.

            Bref ils semblent avoir mis une limite à 20, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, ce n'est pas incompatible avec le logiciel libre (que ce soit une bonne ou une mauvaise idée).

          • [^] # Re: C'est pas faux

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

            L'éditeur fait ce qu'il veut de son code : il peut décider de limiter le nombre de mot dans une page, ou colorer en bleu chaque fois que l'on écrit « Maison » dans le texte. Il fait ce qu'il veut et tu n'as rien à dire. La demande (idéale) d'offrir un service sans limitation n'est pas une obligation de la GPL.

            À la base, la GPL indique juste que : si tu as reçu une version du logiciel, il doit être accompagné par le code source, et avec les 4 libertés qui l'accompagne (le si est important, dans la GPL tu n'es même pas tenu de donner de code source aux personnes qui n'ont pas le logiciel).

            Par contre, après tu peux faire ce que tu veux du logiciel, l'éditeur ne peut pas t'empêcher de l'utiliser pour promouvoir ton association de défense des clowns, ou n'importe quoi d'autre. Tu peux même modifier le logo de logiciel, et le revendre en se faisant des sous dans son dos (allons même plus loin, tu peux continuer de remonter les bugs à l'éditeur dans cette situation… et il est en droit de ne pas les corriger !)

            Là où la GPL est vertueuse, c'est que si quelqu'un décide de proposer le même produit sans les limitations (il le peut), il risque de détrôner l'éditeur initial, du coup, ces limitations sont souvent absentes des logiciels que l'on utilise. C'est par contre différent dans le cas des services : puisqu'il faut ajouter des coûts d'infrastructure/maintenance cela change un peu l'équilibre.

            Mais dans tous les ca :

            1. l'éditeur peut mettre ce qu'il veut dans son code
            2. l'utilisateur peut faire ce qu'il veut avec le code qui lui a été donné

            Et pour finir, voilà l'article 11 de la GPL (fsf france)

            COMME LA LICENCE DU PROGRAMME EST CONCEDEE A TITRE GRATUIT, AUCUNE GARANTIE NE S'APPLIQUE AU PROGRAMME, DANS LES LIMITES AUTORISEES PAR LA LOI APPLICABLE. SAUF MENTION CONTRAIRE ECRITE, LES TITULAIRES DU DROIT D'AUTEUR ET/OU LES AUTRES PARTIES FOURNISSENT LE PROGRAMME "EN L'ETAT", SANS AUCUNE GARANTIE DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT, EXPRESSE OU IMPLICITE, Y COMPRIS, MAIS SANS Y ETRE LIMITE, LES GARANTIES IMPLICITES DE COMMERCIABILITE ET DE LA CONFORMITE A UNE UTILISATION PARTICULIERE. VOUS ASSUMEZ LA TOTALITE DES RISQUES LIES A LA QUALITE ET AUX PERFORMANCES DU PROGRAMME. SI LE PROGRAMME SE REVELAIT DEFECTUEUX, LE COUT DE L'ENTRETIEN, DES REPARATIONS OU DES CORRECTIONS NECESSAIRES VOUS INCOMBENT INTEGRALEMENT.

  • # libre ou pas

    Posté par  . Évalué à 4 (+10/-7).

    Un logiciel qui n'écoute pas le feedback de sa communauté (je ne vais pas revenir sur toutes les critiques sur cette suite bureautique) peux survivre lorsqu'il est en position de quasi monopole. Lorsqu'il s'agit d'un logiciel libre, il ne doit pas être surpris. Le logiciel libre c'est aussi le choix du logiciel.
    D'ailleurs, je crois que libreoffice en a même profité en mettant la tête d'openoffice sous l'eau.

    Ainsi va la vie des logiciels ….et parfois, même de bons logiciels s'en vont (Caudium)

    • [^] # Re: libre ou pas

      Posté par  . Évalué à 10 (+26/-0).

      D'ailleurs, je crois que libreoffice en a même profité en mettant la tête d'openoffice sous l'eau.

      C'est ne pas connaître l'histoire que de reprocher la situation à LibreOffice.
      LibreOffice est né de go-oo, un fork amical d'OpenOffice maintenu par les distributeurs Linux (Novell, Debian…) afin d'y intégrer divers patchs et outils qui simplifiaient la compilation et la contribution. OpenOffice était alors très très fermé aux contributions externes.
      Lors du rachat de Sun par Oracle, go-oo a été transformé en LibreOffice, par crainte des comportements d'Oracle. Craintes justifiées puisqu'oracle a licencié toute l'équipe et choisi de donner OpenOffice à la fondation Apache plutôt que de le donner à la Document Foundation. OpenOffice était encore soumis à un accord de copyright pour toute contribution externe. Du coup on s'est retrouvé avec OpenOffice qui ne pouvait pas reprendre les fonctionnalités de LibreOffice et avec un gros retard en nombre de contributeurs, et de l'autre LibreOffice qui pouvait reprendre les fonctionnalités d'OpenOffice tout en ayant plus de contributeurs.
      Aujourd'hui, OpenOffice est dans le coma. Il y a très peu de contributeurs, seul le nom persiste finalement. Et c'est ce que la document foundation reproche : il serait plus sain d'arrêter le projet et de re-fusionner, surtout en l'absence d'élément en faveur d'OpenOffice. Ce n'est pas comme si ils avaient une super interface révolutionnaire, ou une meilleure compatibilité avec tel format ou que sais-je…

      • [^] # Re: libre ou pas

        Posté par  . Évalué à 2 (+4/-3).

        LibreOffice est né de go-oo

        Mmmm pas tout à fait, c'est né à la suite de go-oo avec beaucoup plus d'ambitions.

        Aujourd'hui, OpenOffice est dans le coma. Il y a très peu de contributeurs, seul le nom persiste finalement. Et c'est ce que la document foundation reproche

        Il manque le problème de la notoriété : OpenOffice est très connue, beaucoup de monde l'installe et se retrouve avec une suite un peu "ancienne".

        • [^] # Re: libre ou pas

          Posté par  . Évalué à 6 (+8/-3).

          Au bout de 10 ans de forte activité pour LibreOffice et aucune de OpenOffice, le premier devrait commencer à être plus connu que le second

          • [^] # Re: libre ou pas

            Posté par  . Évalué à 8 (+8/-1).

            Détrompe-toi. Certainement ici ou dans les milieux geek pas forcément chez l'utilisateur lambda.

            • [^] # Re: libre ou pas

              Posté par  . Évalué à 10 (+10/-0).

              Oui mais attention OpenOffice intègre un firewall depuis avril 2009 et la discussion de Mme Christine Albanel ministre de la culture au moment des faits.

              Du coup ce n'est pas rien comme feature à implémenter. Et ça LibreOffice n'a pas, ni Office d'ailleurs… :D

              Du coup on rigole mais mine de rien à cette époque le nom d'OpenOffice a beaucoup circulé.
              Plus qu'à demander à un ministre de faire une sortie sur LibreOffice qui intègre un traitement de texte anti-COVID et hop l'affaire est classée !

      • [^] # Re: libre ou pas

        Posté par  . Évalué à 6 (+6/-1).

        je ne suis pas sûr que connaiytre l'histoire d'un logiciel soit néccessaire pour switcher.
        Je m'explique, beaucoup de retour concernait les lourdeurs du software, voir me concernant cette fenêtre quasi systématique pour récupérer des "fichiers" , suer laquelle je cliquais toujours sur annuler. Peu importe l'histoire, cela me dérangeait, je ne trouvais pas ça plaisant à l'usage.

        Et les seuls retours que j'ai pu lire des dev sont "non ,c'est pas un bug" "oui mais on est meilleur que microsoft office" etc… Est ce vraiment respecter sa communautés/ses clients de telles réponses ?
        Alors certes, la communauté n'a rien à demander, le soft leur est fournis gratuitement", à laquelle je pourris répondre "les devs n'ont pas à forcer l'utilisation de leur logiciel libre"

        Est venu onlyoffice, certes avec des défauts, mais sans les défauts qui pour moi étaient génant, peu importe l'histoire de libreoffice, cela me dérange.

        Au final, je crois que les projets libres ne devraient pas laissr les devs faire le "support", c'est pas leur taf, et autant ils sont doués pour le développement, autant pour la comm , c'est pas vraiment ça

  • # Ou pas

    Posté par  . Évalué à 10 (+25/-4).

    Alors, je ne connais pas OnlyOffice. Je rate peut-être un monument, mais il n'est pas dans mes paquets, et comme je ne trouve pas de belles instructions de compilation, je vais pas trop me fatiguer.
    Mais allons sur la page ouikipedia et lisons: https://en.wikipedia.org/wiki/OnlyOffice

    «As of January 2021, ONLYOFFICE does not support RTL Languages (such as Hebrew and Arabic), and there's no plan to support RTL in the nearest future.»

    Bon ben je vais m'arrêter là, je pense que LibreOffice a encore de beaux jours devant lui en seule grande alternative libre et compatible Linux pour Microsoft Office.
    Sur ce, je retourne faire du code, je parle pas le russe mais on m'a signalé sur un logiciel un problème de compatibilité avec les encodages pré-unicode pour le russe…

    • [^] # Re: Ou pas

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

      Présentation un peu étrange de wikipedia, d'ailleurs : trois paragraphes d'introduction, dont un pour dire que le RTL n'est pas pris en charge.

  • # Élément qui fait rêver

    Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

    Il y a quand même une killer feature que j'aurais aimé, c'est pouvoir définir la taille d'un style caractère proportionnellement à la taille du paragraphe parent. Ça évite de dupliquer un même style caractère pour des paragraphes de taille différente, ce qui peut arriver par exemple pour un contenu de tableau, souvent plus petit que la taille d'un paragraphe du corps de texte.

    Un cas concret est quand on écrit du code au sein d'un paragraphe. La police à chasse fixe peut être trop grande - ou trop petite - par rapport à la police du paragraphe.

    Le CSS permet ça sans problème depuis longtemps. CA n'existe à ma connaissance pas sous Microsoft Word, ni sous LibreOffice Writer.

    • [^] # Re: Élément qui fait rêver

      Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

      Le CSS permet ça sans problème depuis longtemps. Ça n'existe à ma connaissance pas sous Microsoft Word, ni sous LibreOffice Writer.

      La norme OpenDocument permet des tailles de caractères relatives y compris dans les styles de caractère, mais relatives au style parent (attribut XSL fo:font-size). Or entre un style de caractère et un style de paragraphe, il n'y a pas cette relation.
      Du coup ce que tu demandes ici ne peut se faire sans une modification de la norme OpenDocument, ou l'utilisation d'attributs propriétaires aux logiciels (le temps de faire évoluer la norme), et bien sûr avec quelqu'un qui fasse le développement correspondant et arrive à le pousser.
      Je ne dis pas que c'est impossible bien sûr, mais c'est assez compliqué à mettre en place…

      • [^] # Re: Élément qui fait rêver

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

        j'aurais apprécié également que comme avec excel on puisse faire un tableau croisé à partir de plusieurs feuilles de calcul avec calc ce qui est impossible aujourd'hui à moins de solutions de contournement particulièrement lourdingue et ce qui m'oblige à maintenir une instance excel dans une VM.
        Je suis curieux de savoir si onlyoffice permet cela.

        https://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

      • [^] # Re: Élément qui fait rêver

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

        La norme OpenDocument permet des tailles de caractères relatives y compris dans les styles de caractère, mais relatives au style parent (attribut XSL fo:font-size). Or entre un style de caractère et un style de paragraphe, il n'y a pas cette relation.

        Effectivement, j'avais remarqué ça en faisant le test. Merci pour la précision au sujet de la norme, je comprends que ce n'est pas simple et la demande ne doit pas être vraiment forte.

  • # Et pour les ignorants ?

    Posté par  . Évalué à 10 (+12/-0).

    Et pour les ignorants, quelles seraient les avantages actuels d’Onlyoffice sur Libreoffice ?

    • [^] # Re: Et pour les ignorants ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1). Dernière modification le 15/02/21 à 10:02.

      Ça ressemble beaucoup à MS Office, mais c'est moins cher (et il y a moins de fonctionnalités).

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

    • [^] # Re: Et pour les ignorants ?

      Posté par  . Évalué à 7 (+7/-2).

      Si tu veux faire de l'édition collaborative (plusieurs personnes modifient en même temps un document), OnlyOffice est très simple à installer avec NextCloud par exemple, en particulier avec leur docker.

      Si OnlyOffice et MS Office fonctionnent bien ensemble (même format de fichier), avec LibreOffice c'est bien plus compliqué et chiant : perte de présentation, chargement très long à cause de la conversion odt -> docx, etc.

      L'interface est assez simple et propre, ce qui simplifie l'accès pour des débutants. Bref, si tu veux une solution alternatives à Office 365 ou Google Doc, le choix s'oriente très vite vers OnlyOffice.

      Donc quand tu travailles souvent à plusieurs sur des documents pas trop compliqué – par ex. lettres, rapport, tract dans le cadre associatif ou syndical – le LibreOffice installé en local est vite abandonné au profit d'OnlyOffice, accessible dans le navigateur web…

      • [^] # Re: Et pour les ignorants ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

        Collabora est très simple a installer avec Nextcloud, et en plus enregistre en temps réel les modifications, contrairement à OnlyOffice.
        Pour le collaboratif, et pour avoir testé les deux, je mets clairement un grand avantage à Collabora.

    • [^] # Re: Et pour les ignorants ?

      Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 11:47.

      Et pour les ignorants, quelles seraient les avantages actuels d’Onlyoffice sur Libreoffice ?

      Comme il utilise OOXML comme référence pour sa représentation interne (en ignorant - mais en ne modifiant/supprimant pas - les noeuds XML qu'il ne sait pas traiter), il ne pète pas la mise en page et est "vraiment" compatible avec MS Office là où ce sera toujours approximatif sur LO (qui convertit tout dans sa représentation interne et convertit tout dans l'autre sens lors de l'enregistrement).

      Et ne pas péter la mise en page est une killer-feature quand on bosse à plusieurs sur un document et que les autres utilisent MS Office !

      • [^] # Re: Et pour les ignorants ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+8/-1).

        en ignorant - mais en ne modifiant/supprimant pas - les noeuds XML qu'il ne sait pas traiter

        Ça c’est en théorie. De mon expérience, les nœuds qu’il ne traite pas du tout sont beaucoup plus rares que ceux qui sont traités, mais mal, ou pas complètement. Et ceux là, ils sautent comme s’ils avaient été convertis en ODT entre temps. Expérience personnelle uniquement, j’ai cassé plus de mises en page avec OO qu’avec LO. Bon mon biais, c’est aussi que je tente plus OO sur les documents qui passent mal dans LO et qui ont donc plus de chance de contenir des trucs bizarres que ni LO ni OO ne gère correctement. Par contre sur le fond et sans en faire une statistique, casser des choses avec OO, ça se fait très bien, malgré sa représentation interne cohérente avec une structure de document OOXML.

    • [^] # Re: Et pour les ignorants ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

      ASP.NET contre du C++, et de moins en moins de Java.
      OOXML contre ODF.

      Bref, un débat sans doute déjà perdu pour LO. Quand je pense OO, je pense MS. LO, c'est Collabora, RH : un journal qui dénonce indirectement Collabora se prend +22, super l'ambiance ici. Je ne dirai rien, mais cela fera du bruit dans Landerneau!

    • [^] # Re: Et pour les ignorants ?

      Posté par  . Évalué à 6 (+6/-0).

      Ben depuis que je l'utilise je peux passer 100% de mon temps sous Linux au boulot, plus besoin d'avoir un TSE avec un word ou powerpoint pour modifier les présentations pour les réunions :) (version OnlyOffice Desktop)
      Je peux modifier les document et personne ne sait que ce n’est pas fait sous word 2010 "parce qu’il n'y a que ce format qui marche partout".
      Du coups, je suis vachement content et tout les barbus de la boite sont happy.

      Merci OnlyOffice :)

      Plus sérieusement c'est limité en fonctionnalité, mais quand tu modifies un document,déjà ça l'ouvre correctement, et quand je l’envoie aux autres windowsiens, ils le ré-ouvre comme si de rien n'était.
      J'ai jamais réussi cet exploit avec LibreOffice.

  • # Beaux documents

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+14/-0).

    Bon, alors, ce n'est pas la première fois que je le dis, mais je trouve dommage que Libre Office ne permette pas d'avoir de beaux documents "out of the box".
    Il devrait y avoir des "packages de styles" qui permettent juste d'avoir des Titre 1, Titre 2, etc prédéfinis avec police de caractère, couleurs, interlignes, etc. qui sont jolis.
    Je ne comprends pas pourquoi cela n'existe pas et quelles sont les limitations…

    • [^] # Re: Beaux documents

      Posté par  . Évalué à 8 (+8/-1).

      Les limitations ? L'argent sûrement.

      Microsoft doit avoir une équipe dédiée qui fabrique des polices et autres à longueur de journée.

      Il est donc compliqué de rivaliser sur des "détails" comme ça avec un produit payant.

      Personnellement tu me donnes LibreOffice Writer ou Microsoft Word, cela ne me change pas grand chose à mon petit niveau. Comme je le dis tout le temps, pour moi le meilleur traitement texte reste un simple éditeur comme notepad(++ ou pas), nano et autres… sur Writer et Word, y a trop d'options je sui perdu :D

      Mais par exemple je connais quelques utilisateurs avancés sur Microsoft Excel qui n'arrivent pas à passer sur LibreOffice Calc car le produit n'est pas adapté, il leurs manque des fonctionnalités importantes pour le quotidien. Alors oui ils peuvent travailler sous Calc mais avec certaines prises de têtes et donc pertes de temps.

      On va dire que les 2 produits ont la même base. Mais d'un côté y a des équipes payées pour pousser les options/features encore plus loin.

      • [^] # Re: Beaux documents

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

        Bon, je comprends bien ce que tu dis mais :
        - je suis sûr qu'il y a pleins de gens qui ont des goûts bien meilleurs que les miens et qui font de beaux documents sur libreoffice
        - toutes les fonctionnalités sont déjà prêtes, il faudrait juste un petite plateforme de partage de beaux documents avec des styles prédéfinis et un lien vers cette plateforme depuis libreoffice
        En, fait, à chaque version je regarde le changelog, il y a plein de choses nouvelles qui ont dût demander plein d'efforts et je me surprend que quelque chose qui me parait simple ne soit pas mis en place.

        Bon, tu me diras à nouveau que je n'ai qu'à le faire :)

    • [^] # Re: Beaux documents

      Posté par  . Évalué à 8 (+11/-5).

      Je ne comprends pas pourquoi cela n'existe pas et quelles sont les limitations…

      la raison est simple et récurrente dans le logiciel libre: ils attendent tes contributions pour une fonctionnalité dont tu es demandeur.

      Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ? -- je ne moinsse pas les conversations auxquelles je participe

      • [^] # Re: Beaux documents

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+11/-0).

        Tout à fait. En outre, après avoir utilisé les modèles livrés avec les suites Ms Office, à un moment j'ai arrêté à la fois parce que, sur le plan technique, ils ne sont pas forcément terribles et parce que "tout le monde" utilise les mêmes (c'est une simplification évidemment) et qu'on voit tout de suite que c’est un document "fait avec MS Office".

        Cela dit, il y a un site de modèles de LibreOffice, dont certains sont aussi pourris que ceux de Ms Office d'ailleurs, sur le plan technique. Et, j'en ai fait quelques-uns faciles à personnaliser.

        Designeuse de masques pour sphéniscidés.

        • [^] # Re: Beaux documents

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-1).

          Merci pour tes modèles de documents, mais en fait j'en demande pas tant !
          Je ne veux pas un modèle mais juste une collection de styles avec titre 1, titre 2, etc.

          • [^] # Re: Beaux documents

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

            Euh, tout est basé sur des modèles.

            Sinon ce que tu cherches existe dans LibreOffice ! Tu affiches le Volet latéral (qui, surtout pour Writer, devrait être essentiellement l'outil qui te permet la mise en forme du document, mais passons) et tu vas sur les Thèmes, la dernière icône en bas (Ébauche) et tu cliques sur ce que tu veux.

            Designeuse de masques pour sphéniscidés.

            • [^] # Re: Beaux documents

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

              Bon, je dois être neuneu, je trouve pas :(
              J'ai bien affiché le Volet latéral (F11, c'est ça ?), et après, je trouve pas l'icône thèmes !

              • [^] # Re: Beaux documents

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-0).

                C'est une option avancée. Tu vas dans Outils > Options > LibreOffice > Avancé et tu coches la case Activer les fonctions expérimentales.

                Designeuse de masques pour sphéniscidés.

              • [^] # Re: Beaux documents

                Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

                Moi non plus je n'ai pas de thèmes, sur la version 7.1 dans Debian. Et il n'y a pas d'onglet à rajouter. À moins qu'Ysabeau parle des thèmes de la galerie ? mais ça n'a pas l'air de correspondre.

        • [^] # Re: Beaux documents

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 10:41.

          Cela dit, il y a un site de modèles de LibreOffice, dont certains sont aussi pourris que ceux de Ms Office d'ailleurs, sur le plan technique. Et, j'en ai fait quelques-uns faciles à personnaliser.

          Merci. J'aurais une petite suggestion : rajouter une vignette pour avoir un aperçu de chaque modèle.

          • [^] # Re: Beaux documents

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

            Ça existe depuis très longtemps quand on fait Nouveau > Modèle (Maj + Ctrl + N). La boite de dialogue est très complète.

            Et, évidemment, on peut ajouter un bouton pour afficher le gestionnaire de modèle dans une barre d'outils (elles sont extrêmement personnalisables) pour encore plus de facilités.

            Je ne parle pas du site d'extensions de LibreOffice qui contient aussi les modèles (et dont la dernière version me laisse extrêmement perplexe) mais du logiciel.

            Designeuse de masques pour sphéniscidés.

            • [^] # Re: Beaux documents

              Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 13:08.

              Je parlais en fait de la page Web : ce serait mieux d'avoir un aperçu avant d'installer le modèle.


              Mise à jour : ah, désolé, en cliquant sur un modèle on a l'aperçu ensuite. Dans ce cas là, peut-être juste rajouter les vignettes en miniatures dans la page qui liste les modèles.

              • [^] # Re: Beaux documents

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 20/02/21 à 15:01.

                Je ne vais pas changer les css du site pour l'instant :-) mais j'ai mis aussi l'info sur mes modèles (pas encore tous) sur le site des extensions de LibreOffice. Il y a une nouvelle fonctionnalité qui permet de voir toutes les contributions d'une personne. Donc les voilà avec l'image d'illustration.

                Par contre, on les télécharge toujours au même endroit, donc "chez moi".

                Designeuse de masques pour sphéniscidés.

    • [^] # Re: Beaux documents

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+10/-8).

      Je ne comprends pas pourquoi cela n'existe pas et quelles sont les limitations…

      Parce que les esthètes (de cheval) sont sous LaTeX !

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: Beaux documents

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3 (+11/-16). Dernière modification le 15/02/21 à 09:58.

        Ça c'est, typiquement, le genre de remarque sur LinuxFr qui ne donne pas envie de faire des journaux et des dépêches sur LibreOffice ! Même si c'est supposé être de l'humour.

        Designeuse de masques pour sphéniscidés.

        • [^] # Re: Beaux documents

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+6/-7).

          Il y a encore des gens qui ont envie de faire des journaux sur Linuxfr ?

        • [^] # Re: Beaux documents

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-3).

          Latex est compliquai, mais si le but est de faire de beaux documents, un * office est-il le bon outil?

          Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

          • [^] # Re: Beaux documents

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+6/-1).

            LibreOffice oui, clairement, faut seulement prendre la peine d'apprendre à l'utiliser correctement.

            Designeuse de masques pour sphéniscidés.

            • [^] # Re: Beaux documents

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+19/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 11:57.

              LibreOffice oui, clairement, faut seulement prendre la peine d'apprendre à l'utiliser correctement.

              Complètement d’accord.

              À mon avis, une différence essentielle entre LaTeX et n’importe quel traitement de texte graphique (LO Writer ou autre) est qu’avec LaTeX, le passage par « prendre la peine d’apprendre à l’utiliser » est obligatoire. Il est impossible de tirer quoi que ce soit de LaTeX (même pas un document mal fichu) sans lire un minimum de documentation — au moins un tutoriel rapide. Et la plupart des tutoriels pour LaTeX apprennent d’emblée certaines bonnes habitudes, comme utiliser les commandes sémantiques (par exemple, formatter les titres avec \section plutôt qu’avec \textbf, ce genre de choses — ce qui est plus ou moins équivalent en LaTeX à l’utilisation des styles dans un traitement de texte).

              À l’inverse, nulle documentation n’est nécessaire pour un usage basique d’un traitement de texte WYSIWYG, c’est même un de leurs arguments. Le problème, c’est que du coup rares sont ceux qui prennent effectivement la peine d’apprendre à s’en servir efficacement, ce qui est dommage.

              • [^] # Re: Beaux documents

                Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

                N'empêche que la remarque de Cyprien est pertinente : les styles ne sont pas très élégants, si on ne change rien. J'essaierai bien de bosser là-dessus.

                • [^] # Re: Beaux documents

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

                  1/ tu as fait la manipe que j'ai suggérée ?

                  2/ par défaut, pour Writer, tu peux déjà configurer les polices que tu veux dans Outils > Options > Writer et c'est dans ton profil.

                  Et d'ailleurs cette notion de profil est fondamentale et super importante, mais super négligée et c'est bien dommage.

                  Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                  • [^] # Re: Beaux documents

                    Posté par  . Évalué à 5 (+5/-1). Dernière modification le 15/02/21 à 23:47.

                    Oui très bien mais ça ne change rien à la remarque soulevée : par défaut et pour ceux qui ne veulent pas savoir comment ça marche, les styles ne sont pas très beaux.

                    • [^] # Re: Beaux documents

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5 (+4/-11).

                      Et ben ils se prennent en main, sans parler du fait qu'on a affaire à une question de goût…

                      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                      • [^] # Re: Beaux documents

                        Posté par  . Évalué à -3 (+8/-12).

                        Pour la plupart des gens un traitement de texte c'est une machine à écrire, c'est une machine simple, pas besoin d'apprendre. Sur les machines compliquées on a un autre mécanisme ; je suis sûr que tu connais ça très bien : tu as du voir comme moi la plupart des filles rebutées par les commandes d'une chaine Hi-Fi ou d'un magnétoscope, tandis que les garçons s'en sortaient en explorant, en tatonnant, sans lire la doc. Mais un traitement de texte, machine simple en apparence, c'est une machine complexe avec des tonnes d'options qui interagissent et qu'on ne peut pas vraiment comprendre en explorant sans lire la doc.
                        Donc non, les gens ne se prennent pas en main. En 15 ans, j'ai un seul exemple d'une personne qui l'a fait. Et encore c'était après lui avoir donné le numéro spécial de Linux Mag' sur OpenOffice.

                        Si les styles par défaut sont moches, ils vont dire que c'est moche sans imaginer ou sans pouvoir comprendre comment les changer. Vaut mieux avoir des bô styles par défaut.

                        • [^] # Re: Beaux documents

                          Posté par  . Évalué à 10 (+14/-2).

                          je suis sûr que tu connais ça très bien : tu as du voir comme moi la plupart des filles rebutées par les commandes d'une chaine Hi-Fi ou d'un magnétoscope, tandis que les garçons s'en sortaient en explorant, en tatonnant, sans lire la doc.

                          Est-ce vraiment utile de tomber dans de tels clichés sexistes ?
                          À mon humble avis, ce n'était pas nécessaire pour exposer ton idée…

                          Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

                          • [^] # Re: Beaux documents

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+4/-4).

                            C'est un peu lié à ce qu'on appelle le WAF (Wife Acceptance Factor), et qui fait que tous les appareils "technologiques" ressemblent de plus en plus à des cubes moches sans boutons partout.

                            • [^] # Re: Beaux documents

                              Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

                              Salut,

                              C'est un peu lié à ce qu'on appelle le WAF

                              Un peu facile, et complètement faux.

                              La machine à coudre de mon amie, je n'y touche pas. Sa surjeteuse, encore moins.

                              • [^] # Re: Beaux documents

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+14/-1). Dernière modification le 16/02/21 à 11:02.

                                Et on ne parle pas des hommes complètement désorientés devant : un lave-linge, un lave-vaisselle ou un robot de cuisine. "Les" femmes ne seraient pas capables de se servir d’une télécommande autre que basique, mais d’outils aussi complexes ceux précédemment cités si (sans doute parce que le ménage et la cuisine c’est dans leurs gènes, c’est ça et pas la mécanique qui est de l’apanage masculin).

                                Oui bien sûr, ce que j’ai écrit ci-dessus est bêtement sexiste.

                                Bref ce sont des clichés d’une débilité consternante.

                                Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                                • [^] # Re: Beaux documents

                                  Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 11:10.

                                  Salut,

                                  Et on ne parle pas des hommes complètement désorientés devant : un lave-linge, un lave-vaisselle ou un robot de cuisine.

                                  Mince, je suis démasqué :p

                                  T'as oublié le balais, la serpilère, l'étendoir, et j'en passe.

                                  Ma vie est une horreur !

                                • [^] # Re: Beaux documents

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

                                  Je ne défend pas la pertinence du terme, qui est basé sur un stéréotype, ni la pertinence du concept.
                                  Néanmoins, c'est un concept utilisé par ces gens étranges du département mercatique.

                                  • [^] # Re: Beaux documents

                                    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                                    Salut,

                                    Néanmoins, c'est un concept utilisé par ces gens étranges du département mercatique.

                                    Ces concepts, ils ont une certaine limite (parfois difficile à briser), et une fâcheuse tendance à coller.

                                    J'ai menti.

                                    En fait, j'interviens sur ces machines physiques, mais qu'à sa demande et dans un spectre très limité : faire passer le fil au bon endroit.

                                    Je ne compte plus le nomnbre de ploucs qui pensent qu'une femme sait forcément moins bien, en particulier en informatique. Plus assez de doigts.

                                    • [^] # Re: Beaux documents

                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                                      Le nom est insultant et date d'une époque révolue, mais il y a un vrai mouvement vers toujours moins de boutons, de potards, de câbles qui traînent, etc.

                                • [^] # Re: Beaux documents

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-1). Dernière modification le 16/02/21 à 14:32.

                                  Et on ne parle pas des hommes complètement désorientés devant : un lave-linge, un lave-vaisselle ou un robot de cuisine.

                                  C'est mon cas. Il faut dire que ce n'est pas intuitif.

                                  Je mets mon linge dedans, je choisis le programme, je mets les produits et j'appuie sur le bouton pour démarrer le programme et là il y a une voix pénible qui me dit Mais c'est pas comme ça qu'il faut faire !

                                  Puis ma femme apparait, elle mets le linge dedans, elle choisit le programme, elle mets les produits et appuie sur le bouton pour démarrer le programme et là la voix pénible dit Voilà c'est comme ça qu'il faut faire !.

                                  Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                                  • [^] # Re: Beaux documents

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

                                    Tu as pensé à faire une mise à jour de la version ?

                                    Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                                    • [^] # Re: Beaux documents

                                      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

                                      Salut,

                                      Tu as pensé à faire une mise à jour de la version ?

                                      La nouvelle version a des modules au top en plus !

                                      • est-ce que je peux t'aider ?
                                      • non.

                                      • je peux faire…

                                      • non !

                                      • et si…

                                      • NON !

                                      Hmmm, en fait si, ce soir on commande.

                                      :p

                                    • [^] # Re: Beaux documents

                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-1). Dernière modification le 17/02/21 à 08:02.

                                      J'aime bien la version actuelle, elle tourne bien en latex.

                                      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                            • [^] # Re: Beaux documents

                              Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 17/02/21 à 09:48.

                              On dit PAF maintenant: Partner Acceptance Factor

                              Je vois régulièrement ce terme notamment en relation avec la domotique. Pas pour une question de complexité mais à propos de la tolérance du partenaire mentionné aux pannes et tracas qui pourraient être évités par la non-utilisation de l'équipement dont il est question…

                          • [^] # Re: Beaux documents

                            Posté par  . Évalué à -2 (+2/-5).

                            J'ai écrit « rebutées », et vous avez compris « incapables » ? Apparemment c'est vous les sexistes, qui voyez du sexisme dans une critique voilée du machisme des années 80. Rebutées, c'est à dire que beaucoup de filles trouvaient ces machines compliquées déplaisantes. Les filles avaient bien raison, ces machines étaient conçues pour que les garçons montrent leur puissance et dominent par leur savoir faire. C'étaient aussi des machines que la publicité vendait à une classe intellectuelle et aisée : la société bourgeoise.

                            • [^] # Re: Beaux documents

                              Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

                              J'ai écrit « rebutées », et vous avez compris « incapables » ? Apparemment c'est vous les sexistes, qui voyez du sexisme dans une critique voilée du machisme des années 80. Rebutées, c'est à dire que beaucoup de filles trouvaient ces machines compliquées déplaisantes. Les filles avaient bien raison, ces machines étaient conçues pour que les garçons montrent leur puissance et dominent par leur savoir faire. C'étaient aussi des machines que la publicité vendait à une classe intellectuelle et aisée : la société bourgeoise.

                              Il me semble que l'on peut parler de sexisme dès que l'on sort un truc du genre "Les femmes ceci." ou bien "Les hommes cela." et que ceci et cela sont des stéréotypes.

                              Le fait que ce soient des stéréotypes positifs ou négatifs a peu d'importance notamment parce qu'en creux, c'est souvent négatif pour l'autre genre.

                              Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

                      • [^] # Re: Beaux documents

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+18/-12). Dernière modification le 16/02/21 à 08:44.

                        Et ben ils se prennent en main

                        Je te rassure tout de suite, ils le font : ils prennent Microsoft Office.

                        La base de la base de la gestion d'utilisateurs : 99% des gens gardent les options par défaut, et vont juger à partir des options par défaut. L'offre par défaut est 100x plus importante que le libre ou le prix ou que sais-je. Envoyer chier les gens en leur parlant de se prendre en main est synonyme de leur fait essayer autre chose (et d'y rester car la présentation par défaut est meilleure).

                        Ta réaction est un exemple type de pourquoi ça merde, et tu es partie du problème (tu es une personne sur X qui va conforter l'upstream à croire que ce n'est pas important).
                        Et après on s'étonne que ce ne soit pas très utilisé, pas de thune, vraiment?

                        • [^] # Re: Beaux documents

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+19/-8).

                          Et bien qu'ils prennent MS Office. Que voulez-vous que je vous dise.

                          Ce qui est agaçant c'est que dès qu'on parle de LibreOffice, il y ait toujours des personnes qui n'ont jamais pris la peine d'utiliser "un peu" correctement les logiciels bureautiques la ramènent en parlant, sous couvert d'un hypocrite "les gens" pour dire "oui mais c'est pas bien du tout, ça fait pas le truc que je veux". Et, quand on leur dit comment faire ce qu'ils veulent, on a droit au même qui se défausse "ah oui mais les gens".

                          Pour avoir formé des cohortes de personnes sur ces logiciels, en avoir aidé aussi à titre bénévole, avoir vu des tas de documents faits sur ces logiciels et les avoir décortiqués, ce que vous dites est, tout simplement faux, pour reprendre votre expression favorite : vous mentez. Oui vous mentez car beaucoup des personnes qui utilisent ces suites et, notamment, les traitements de texte, modifient les caractères par défaut.

                          Vous mentez car vous omettez que le choix d'une police est affaire de goût (tout le monde sait changer une police de caractère) et, dans les entreprises, de charte graphique.

                          Vous mentez car, une fois de plus, vous montrez plus vos préjugés qu'une réelle connaissance du sujet et vous prêtez, comme d'habitude, des motivations aux autres.

                          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                          • [^] # Re: Beaux documents

                            Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

                            L'envie de changer de police ou de toute autre transformation c'est quelque chose qu'on fait quand on a dépassé un certain seuil au niveau du dégoût de ce qui est par défaut.

                            Ce que je remarque de ma humble expérience, c'est que le type de changement est différent en fonction du logiciel qu'on utilise : sous word, on change de thème et on ne chipote plus, sous libre office on s'amuse à aller modifier à la main chaque titre, voir quand on tombe sur quelqu'un d'un peu plus expérimenté, on édite les styles.

                            Maintenant, je reçois régulièrement des documents word avec le thème par défaut. Je tombe rarement sur des documents libreoffice avec le thème par défaut sans que celui-ci ne soit manipulé.

                            Bien sur, rien de scientifique. Mais si des gens modifient les caractères par défaut sous libre office, c'est clairement l'expression d'un problème au niveau du choix par défaut.

                            • [^] # Re: Beaux documents

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+4/-4).

                              L'envie de changer de police ou de toute autre transformation c'est quelque chose qu'on fait quand on a dépassé un certain seuil au niveau du dégoût de ce qui est par défaut.

                              Je ne sais pas d'où tu tires cette profonde remarque sociologique ! Parce qu'en fait c'est assez faux. Il y a des tas de gens qui aiment personnaliser leur environnement et leurs documents.

                              Cela dit, oui, le modèle par défaut n'est pas terrible, surtout au niveau de la titraille avec ses gras italique qui sont une abomination typographique. En outre, sur le plan de la conception, je pense qu'il serait préférable que les titre 2, 3, etc. soient tous des enfants de Titre 1, lequel devrait être en caractère normal ce qui rendrait les modifications encore plus rapides. Et c'est tout.

                              Je peux mettre en ligne mon modèle par défaut si vraiment vous voulez que ça change sur votre LibreOffice. Mais je ne peux rien faire de plus.

                              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                              • [^] # Re: Beaux documents

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -7 (+7/-16).

                                L'envie de changer de police ou de toute autre transformation c'est quelque chose qu'on fait quand on a dépassé un certain seuil au niveau du dégoût de ce qui est par défaut.

                                Je ne sais pas d'où tu tires cette profonde remarque sociologique ! Parce qu'en fait c'est assez faux.

                                C'est assez vrai, et visible par toute personne sortant de son cercle très restreint d'amis pensant comme elle : la très grosse majorité des gens n'a absolument rien à faire de changer un style, leur but est de torcher aussi vite que possible un truc qu'ils doivent faire sans en avoir envie.

                                Sortez de votre bulle! Il y a autant de gens changeant de style par défaut d'un traitement de texte que de gens sous Linux pour la machine perso. Vous êtes tellement enfermés dans votre petit monde que vous arrivez à le considérer comme le seul qui existe, vous avez un sacré problème vis à vis de la réalité du monde qui vous entoure…

                                Je peux mettre en ligne mon modèle par défaut si vraiment vous voulez que ça change sur votre LibreOffice. Mais je ne peux rien faire de plus.

                                Il y a quelque chose à faire de plus : convaincre l'upstream LibreOffice d'utiliser ce style (ou un autre, tant qu'il est moins moche) par défaut.
                                Car, il faut le rappeler, aller chercher un style sur le net est plus difficile que de passer à Microsoft Office et arrêter de se faire chier avec un logiciel qui fait des trucs moches par défaut.

                                On a l'impression que les gens sont fiers d'avoir des logiciels moches par défaut et qu'il faille souffrir pour mériter un truc joli. Et après on s'étonne (ha…) qu'il n'y a pas d'utilisateurs ni de budget et que le logiciel que vous adorez ait une mauvaise réputation en dehors de votre micro-cercle…

                                • [^] # Re: Beaux documents

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+11/-6).

                                  Je passe sur les insultes larvées, les sous-entendus minables, les reproches et les a priori, toute une prose que je trouve inacceptable et pénible aussi parce qu'elle est systématique.

                                  Il y a quelque chose à faire de plus : convaincre l'upstream LibreOffice d'utiliser ce style (ou un autre, tant qu'il est moins moche) par défaut.

                                  Si vous voulez que ce soit fait, faites-le vous-même.

                                  Je sais que je n'y arriverai pas. Mais je propose une solution pour les personnes qui lisent ce fil. Point barre.

                                  Votre opinion sur le logiciel libre en général, celui-ci en particulier n'a strictement aucune importance, pas plus que vos goûts esthétiques.

                                  Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                              • [^] # Re: Beaux documents

                                Posté par  . Évalué à 3 (+3/-2).

                                Je ne sais pas d'où tu tires cette profonde remarque sociologique ! Parce qu'en fait c'est assez faux. Il y a des tas de gens qui aiment personnaliser leur environnement et leurs documents.

                                Simple déduction. Pourquoi changer quelque chose qui nous plaît déjà ? Je ne pense pas que la majorité des gens changent pour quelque chose de moins bien que ce qu'ils avaient, simplement pour s'approprier le style du document. Ceci dit, ça peut aussi être vu comme une forme de dégout de ce qui n'est pas fait maison…

                                Je peux mettre en ligne mon modèle par défaut si vraiment vous voulez que ça change sur votre LibreOffice. Mais je ne peux rien faire de plus.

                                Surtout pas ! Je ne veux rien changer à mon LibreOffice, j'aime garder ce qu'il y a par défaut, même si c'est moche.

                          • [^] # Re: Beaux documents

                            Posté par  . Évalué à 10 (+11/-0).

                            En fait Zenitram et toi vous parlez de deux choses différentes.

                            Zenitram dit que si les options par défaut sont mauvaises les gens considéreront que le logiciel n'est pas au niveau de la concurrence sans faire le moindre effort. Là ou il trolle un peu, c'est qu'il dit qu'ils ont raison. Personnellement, je ne juge pas le bien ou le mal, je constate, que quand je dis que je trouve LO super, les gens ouvrent grands les yeux et quand j'explique pourquoi, les gens soufflent et disent, c'est pas pour moi trop compliqué. On parle de BAC+8, mais les sujets attenants à mon choix les indiffèrent !

                            Donc ces personnes là, sont inaccessibles, et c'est selon moi le pb principal de LO, d'être un MSO à la ramasse dans la tête des gens in-intéressés au LL.

                            C'est cette masse qui fait basculer et permet d'avoir de l'argent pour des développeurs. C'est un produit end-user, pas comme le noyau, ou une lib pour analyser des codecs ! Ça doit plaire au end-user point.

                            MSO l'a compris et investi beaucoup dans ces aspects et du coup fidélise sa clientèle qui est prête à payer, et de ce fait nous empêche d'échanger avec eux quand on est sur Linux.

                            Honnêtement, vu le temps que cela me fait perdre, si il y avait une version native à jour sur Linux, je pense que je l’achèterais non pas pour un usage quotidien, mais pour juste avoir la paix dans les échanges …

                            Tu représentes une experte qui apporte énormément et met tout à disposition des autres, et je te remercie beaucoup pour ça, mais un dirait un utilisateur de Vim fasse à un utilisateur de Visual Studio Code !
                            Ils ne s'entendront jamais !

                            • [^] # Re: Beaux documents

                              Posté par  . Évalué à 1 (+1/-1).

                              Ils ne s'entendront jamais !

                              C'est quand même dommage : VS Code avec l'extension Vim, c'est très chouette.

                          • [^] # Re: Beaux documents

                            Posté par  . Évalué à 8 (+8/-2).

                            don't feed the zenitram!

                            (perso j'utilise libreoffice avec le thème par défaut et ça me convient bien !)

                          • [^] # Re: Beaux documents

                            Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

                            Pour avoir formé des cohortes de personnes sur ces logiciels, en avoir aidé aussi à titre bénévole, avoir vu des tas de documents faits sur ces logiciels et les avoir décortiqués, ce que vous dites est, tout simplement faux, pour reprendre votre expression favorite : vous mentez. Oui vous mentez car beaucoup des personnes qui utilisent ces suites et, notamment, les traitements de texte, modifient les caractères par défaut.

                            Je pense que tu vois les choses avec un biais également:
                            La plupart des utilisateurs n'ont pas de formation et ne chercheront pas à en avoir.
                            S'ils sont à la formation, c'est soit que leur hiérarchie attend quelque chose, donc ils veulent savoir parce que c'est leur tâche du moment ; soit parce qu'ils voulaient être formés, et font donc partie de la minorité naturellement curieuse.

                            Mais malheureusement, la majorité des utilisateurs va lancer l'appli et essayer de s'en servir directement pendant 5 minutes. Et si ces 5min ne donnent pas la bonne impression, ils vont retourner à MS Office, parce que "c'est mieux".

                            Donc je suis assez d'accord avec ce qui est dit plus haut: les réglages, styles, polices, etc. par défaut sont très importants pour diffuser plus largement la suite.

                            • [^] # Re: Beaux documents

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -6 (+3/-11). Dernière modification le 17/02/21 à 08:48.

                              Penses-tu que le fait que ce soit toi plutôt que moi qui lui dise va la faire réfléchir sur l'énormité de ses propos?

                              Perso ça m'a fait rire de me faire traiter de menteur pour seulement rappeler un fait bien établi juste parce qu'elle a un énorme biais en filtrant avec ceux qu'elle (ou d'autres) forme (vachement représentatif de la population)…

                              Mais malheureusement

                              Notre désaccord subjectif est sans doute sur ce mot : perso je ne vois rien de négatif, juste d'humain, surtout quand la concurrence est bien établie (pas comme si les gens avaient besoin de LibreOffice), comment avoir l'impression que le logiciel va s'intéresser à nous si il met déjà des barrière à l'entrée? Microsoft Office est peut-être pas libre (en logiciel) mais offre la liberté de faire rapidement des textes pas trop moches, pourquoi les gens auraient tort de privilégier cette liberté bien plus utile?

                              C'est la différence entre les élitistes qui veulent qu'on mérite d'accéder à leur outils via une "formation" et/ou privilégient le libre comme un dogme, et les généralistes qui veulent le plus grand monde.
                              De nos jours, on sait faire suffisamment simple partout pour que faire la base (par exemple avoir un document pas trop moche) ne nécessite pas de formation particulière, les outils éliminés sont ceux dont les développeurs (et leurs soutiens) refusent de quitter leur élitisme.

                              A lire les défenseurs de LibreOffice (y j'y mets les passifs qui n'osent pas dire à une personne disant n'importe quoi qu'elle dit n'importe quoi, juste parce que c'est une "amie" à ne pas offenser), le titre du journal a vraiment le bon nom, vu que les "amis" les enfoncent. C'est triste mais on ne peut pas se battre contre ceux qui associent des faits à des mensonges pour en premier se mentir à soit-même en plus que de dire aux dev qui rejettent les gens puis se plaignent de ne pas avoir ces même gens qu'il y a un soucis… Bref, peut-être que tout simplement il n'y a pas eu la dynamique positive, un cercle vertueux plutôt que vicieux, pour le projet, autant des gens sur le projets (exemple le blog agressif envers les prospects) que leurs soutiens (exemple avec les gens défendant ridiculement des mauvais choix des dévs) et que c'est un peu trop facile de blâmer l'extérieur de ses propres erreurs de priorités dans un développement de projet…

                  • [^] # Re: Beaux documents

                    Posté par  . Évalué à 9 (+8/-1).

                    Salut Ysabeau.

                    Tu as tout à fait raison ! On peut faire de magnifiques choses avec LO, si il y a un léger avantage sur la justification des paragraphes et des tableaux plus élégants (mais très chiant à faire), qui font un style sympa (fait par d'autres, hein), le style par défaut de LaTeX est beau. Celui de LibreOffice est ideux. Je suis désolé mais ce n'est pas normal de devoir être un pro pour faire un document élégant. C'est bien dommage que tes modèles ne soient pas par défaut dans LibreOffice, et c'est bien dommage qu'ils ne fassent pas un effort pour avoir un document élégant par défaut.

                    Il ne faut pas se mentir, le principal avantage de LO est de faire comme MSO en libre, mais du coup toutes les mises en pages sous impress sont ratée, non pas par un manque de compatibilité, mais par le fait qu'il y a des tas de polices non-libres dans MSO. Il serait tellement simple d'analyser les polices présentes dans un document et de proposer de les installer, soit sur le système, soit dans le document si nécessaire … Alors oui, si le document embarquait les polices alors il serait plus lourd (quelques centaines de ko …), mais à l'époque ou des gens sont d'accord pour tout mettre en conteneurs dockers, cela me semble vraiment stupide comme objection. La taille d'une image haute résilution est certainement supérieure à la taille de toutes les polices présentes dans MSO.

                    C'est donc bien le pb, on voit bien que leur objectif n'est pas de capter un public, sinon ces améliorations triviales auraient été faites depuis bine longtemps.

                    Si les développeurs s'éclatent et que des gens comme toi ou moi arrivons à faire des documents de qualité, c'est déjà pas mal, mai ça ne changera pas le rapport de domination de MSO sur LO.

                    OO tente de faire changer ce rapport de domination, et les gens trouvent que ce n'est pas si mal.

                    Personnellement, les animations, les vidéos, marchent tellement mal depuis MSO que je n'ai jamais trouvé cela utile.

                    Et j'ai tellement de polices moisies sur mon laptop, que je n'ai pas trop de pb de compatibilité !

                    Donc oui, tu as raison LO est un formidable logiciel, et ils ont raisons LO ne fait pas assez pour faciliter la migration, alors que c'est quasiment sa raison d'être.

                    Et ne pas venir me dire, c'est libre tu n'as qu'à le faire. Perso, je suis assez expert pour qu'il fasse ce que je veux, donc non, je ne passerais pas de mon temps pour changer ça.

                • [^] # Re: Beaux documents

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-0).

                  +1

                  Perso, je m'en fiche un peu: quand je dois bosser sous LO ou Word, je n'utilise que des styles personnalisés et, Word ou LO j'envoie direct leur interface usine à gaz direct aux oubliettes (pour les curieux, j'en parle brièvement ici). Le reste du temps, la plupart du temps donc, je suis dans un éditeur de texte où j'écris en TXT/Markdown, qui est parfait pour sortir des articles ou des ebooks.

                  Pour en revenir à LO, les Styles par défaut semblent datés et franchement ternes comparés à ce qu'offre Word (pour mémoire, je n'utilise ni les uns ni les autres) et, pour rester dans cette question des Styles, le choix de la police par défaut… OK, de toute évidence LO n'a pas les moyens de Microsoft, mais y a vraiment pas d'alternative à Liberation?

                  Oui, je sais, c'est facile de changer les styles comme la police. Mais il est impossible de changer la première impression faite au premier démarrage. C'est dommage.

                  • [^] # Re: Beaux documents

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+7/-5).

                    Le problème c'est qu'il faut une police qui soit sur tous les OS ou qui ait son équivalent et qui soit la plus complète possible. Cela dit, je crois que ça n'a pas bougé depuis depuis OpenOffice et que ce n'est pas une priorité. Et je ne suis pas vraiment persuadée que ça soit réellement un problème pour la plupart des gens.

                    Peut-être aussi que les styles vous semblent datés car les références esthétiques actuelles sont Apple-Microsoft-Ikea et que tout ce qui n'y ressemble pas est considéré comme moche.

                    Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                    • [^] # Re: Beaux documents

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-0). Dernière modification le 20/02/21 à 21:15.

                      Peut-être aussi que les styles vous semblent datés car les références esthétiques actuelles sont Apple-Microsoft-Ikea et que tout ce qui n'y ressemble pas est considéré comme moche.

                      Peut-être, je ne me permettrais pas de préjuger de ce qui peut m'influencer ou pas.

                      Mais il est donc tout aussi possible que ces styles me semblent pas terribles non pas parce que je serais la malheureuse et incosnciente victime du marketing des gafam (et de ma propre paresse intellectuelle, ou de mon conformisme passif) mais parce que, et bien, ils ne sont pas terribles ;)

                  • [^] # Re: Beaux documents

                    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

                    Complètement HS et après la bataille, mais tu dis

                    Le reste du temps, la plupart du temps donc, je suis dans un éditeur de texte où j'écris en TXT/Markdown, qui est parfait pour sortir des articles ou des ebooks.

                    du coup je suis curieux comment tu fais pour passer en epub ? avec pandoc ?

                    • [^] # Re: Beaux documents

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

                      Complètement HS et après la bataille,

                      C'est pas une course ;)

                      du coup je suis curieux comment tu fais pour passer en epub ?

                      La plupart du temps, oui. Avec quelques templates qui sont insérées automatiquement, pour les parties qui se répètent d'un titre à l'autre.

                      Après, j'adore expérimenter. Donc j'hésite rarement à tester d'autres outils et méthodes, du moment que je peux le faire tout en bossant, histoire de pas perdre trop de temps.

                      • [^] # Re: Beaux documents

                        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                        Merci pour la réponse. Un petit journal sur le sujet (diverses méthodes pour créer des epubs) pourrait être intéressant ;-)
                        Tu ne fais que que des epubs ou avec la même source tu génères des epub et pdf par exemple ?

              • [^] # Re: Beaux documents

                Posté par  . Évalué à 4 (+5/-1).

                À l’inverse, nulle documentation n’est nécessaire pour un usage basique d’un traitement de texte WYSIWYG, c’est même un de leurs arguments.

                Bof …. Si on regarde ce sort d'un outil de ce genre utilisé par une personne qui n'a eu ni formation, ni doc, je ne suis pas convaincu de ton argument.

                Alors certes, à force de tatonner, peut-être qu'elle arrivera à obtenir un truc qui ressemble plus ou moins à ce qu'elle veut, mais combien de temps perdu par rapport à la lecture d'un peu de doc (LaTeX ou n'importe quel outil wyswig d'ailleurs).

                • [^] # Re: Beaux documents

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 22:15.

                  Ah, mais je suis complètement d’accord que si tu veux sortir un document de qualité (et/ou facilement modifiable dans le temps, y compris si les consignes de mise en page changent par exemple), quel que ce soit l’outil il va falloir apprendre à s’en servir.

                  Mais le fait est que justement tu peux obtenir quelque chose qui « ressemble plus ou moins » à ce qui était voulu avec Word ou Writer sans avoir la moindre formation ou lire le moindre tutoriel (alors que c’est impossible avec LaTeX : « OK j’ai installé LaTeX — je fais quoi maintenant ? »). Et cela suffit à convaincre la plupart des utilisateurs qu’après tout aucune formation n’est nécessaire, ce qui leur permet après de mettre « maîtrise de la suite Office » dans la rubrique « Autres compétences » de leurs CV.

                  Le fait que la production du document a demandé plus de temps qu’il n’en aurait fallu à quelqu’un qui sait réellement se servir de son outil, ben… ça ne ne se voit pas une fois le document imprimé/sorti en PDF, donc tout le monde s’en fiche.

          • [^] # Re: Beaux documents

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+7/-5).

            Si tu veux faire un document qui réponde à une charte graphique particulière, LaTeX n'est pas du tout le bon outil non plus.

            On parle souvent de séparation du fond et de la forme, mais il n'y a aucune séparation en LaTeX : si tu veux vraiment changer l'aspect, tu es bon pour réécrire ton document pour changer les commandes, et surtout pour beaucoup de galères pour obtenir un document qui ressemble exactement à ce qui est demandé.

            • [^] # Re: Beaux documents

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

              Alors qu'en fait LibreOffice est fait pour ça. Encore faut-il que les modèles de documents et les documents soient bien conçus, ce qui est assez rare.

              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

              • [^] # Re: Beaux documents

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 20:56.

                Encore faut-il que les modèles de documents et les documents soient bien conçus, ce qui est assez rare.

                Dans mon expérience et pour ce que ça vaut, les « modèles » fournis par quiconque me demandait un document formaté d’une certaine manière (dans mon cas c’était mon université) étaient malheureusement des exemples parfaits de ce qu’il ne faut pas faire : aucun style défini, que du formatage direct…

                (Du coup je n’avais pas beaucoup de scrupules à ne pas les utiliser et à reproduire l’apparence demandé avec LaTeX. Mais quand même, c’est navrant de voir à quel point les fonctionnalités pourtant élémentaires d’un traitement de texte — parce que oui, les styles, pour moi, c’est juste la base, ça ne fait pas partie des « fonctionnalités avancées » — sont complètement sous-utilisées y compris par ceux qui sont supposés maîtriser ce genre d’outils…)

            • [^] # Re: Beaux documents

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

              On parle souvent de séparation du fond et de la forme, mais il n'y a aucune séparation en LaTeX

              Il n’y a aucune séparation automatique du fond et de la forme, non, pas plus qu’avec un traitement de texte. C’est à la charge de l’utilisateur, ni LaTeX ni n’importe quel traitement de texte ne va le faire automagiquement.

              si tu veux vraiment changer l'aspect, tu es bon pour réécrire ton document pour changer les commandes

              C’est à toi de prévoir dès le début d’utiliser des commandes sémantiques (ce qui peut impliquer de créer toi-même les commandes en question) plutôt que des commandes de formatage.

              Exactement comme avec un traitement de texte : si tu as utilisé du formatage direct, tu es bon pour refaire tout le formatage le jour où tu veux changer l’apparence. Si tu veux éviter ça, il t’appartient d’utiliser correctement les styles (ce qui peut impliquer de créer toi-même les styles sémantiques dont tu as besoin).

              beaucoup de galères pour obtenir un document qui ressemble exactement à ce qui est demandé.

              Ça c’est clairement pas évident, en effet. C’est faisable, mais il faut avoir une bonne dose de motivation pour ne pas abandonner en disant « oh la barbe, je vais faire ça sous Word/Writer/whatever » :D

              • [^] # Re: Beaux documents

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-1). Dernière modification le 15/02/21 à 22:11.

                Sauf qu'en fonction du style à appliquer, tu vas pouvoir, ou non, utiliser les commandes de base censées être sémantiques comme \section{}, \subsection{}, etc. ou redéfinir des nouvelles commandes.
                Rien qu'en fonction de l'affichage désiré d'un tableau, tu as une bonne dizaine de commandes différentes (array, tabular, tabularx, longtable, supertabular, tabu, longtabu, ltxtable, tabular*, …)

                En HTML+CSS, tu ne te poses pas de ce genre de questions. Tu as un seul élément, et sans changer le document, tu changes complètement le style (tellement que ce sont deux fichiers séparés et indépendants).

                Exactement comme avec un traitement de texte : si tu as utilisé du formatage direct, tu es bon pour refaire tout le formatage le jour où tu veux changer l’apparence. Si tu veux éviter ça, il t’appartient d’utiliser correctement les styles (ce qui peut impliquer de créer toi-même les styles sémantiques dont tu as besoin).

                Non : avec Word, je prends les styles de base (titre, paragraphe, etc.) et je rédige mon document complet avec. Ensuite, je modifie les styles de base pour avoir un rendu correct (si le style n'existe pas déjà), sans modifier mon document.

            • [^] # Re: Beaux documents

              Posté par  . Évalué à 9 (+6/-0).

              On parle souvent de séparation du fond et de la forme, mais il n'y a aucune séparation en LaTeX : si tu veux vraiment changer l'aspect, tu es bon pour réécrire ton document pour changer les commandes, et surtout pour beaucoup de galères pour obtenir un document qui ressemble exactement à ce qui est demandé.

              Pourtant, les éditeurs scientifiques fournissent tous un fichier de style LaTeX qu'il n'y a qu'à appeler au bon endroit (la première ligne). Pour le reste, il y a quelques commandes à changer (souvent pour le titre et les auteurs) et c'est tout, le reste (95%) est complètement identique.

              • [^] # Re: Beaux documents

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                Oui, quand tu as un style tout fait c’est plus facile, vu qu’ils se limitent à changer la police et la taille.

                maintenant, si tu veux vraiment faire ton propre style, là c’est vraiment beaucoup plus compliqué.

            • [^] # Re: Beaux documents

              Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

              (déso, j'ai ripé et plussé en voulant répondre)

              Ce que tu dis est archi faux. Devoir réécrire son document pour changer les commandes est souvent signe d'une mauvaise compréhension/utilisation. Je n'ai jamais eu à modifier mes documents pour que ça prenne la mise en page finale lors de la publication et qui pourtant n'est pas celle que j'ai en locale. Pourquoi ? Simplement parce-que en face ils utilisent leur styles propres et le tour est joué (comme les CSS sur le web)

              Mais j'avoue que quand j'étais étudiant, je tentais de reproduire des styles (parce-que ces cons ne juraient que par leur word et que je n'en avais pas les moyens mais avait assez de temps pour bricoler) Même là, les commandes modifiées pour s'adapter à un certain style n'ont jamais été dans le document même : je faisais juste l'inclusion du fichier idoine (donc juste un chemin à changer dans une ligne, comme on sélectionnerait un style dans un menu déroulant.)

        • [^] # Re: Beaux documents

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-3).

          Ça c'est, typiquement, le genre de remarque sur LinuxFr qui ne donne pas envie de faire des journaux et des dépêches sur LibreOffice ! Même si c'est supposé être de l'humour.

          Ça c'est, typiquement, le genre de remarque sur LinuxFr qui ne donne pas envie de faire de l'humour sur LibreOffice ! Même si c'est supposé être des journaux et des dépêches.

          Adhérer à l'April, ça vous tente ?

          • [^] # Re: Beaux documents

            Posté par  . Évalué à 10 (+14/-3).

            Le monde devient bien triste … J'ai l'impression qu'on assiste à l'arrivée d'une génération de "victimes" qui s'offusquent d'un rien. Les gens ne savent plus rire. Plus d'auto-dérision, plus de recul, rien. Juste de l'émotionnel non contrôlé et non contextualisé.

            Honnêtement, je ne suis pas un grand utilisateur de LibreOffice (writer ou les présentations), parce que le fonctionnement wyswig n'est pas trop mon truc. J'aurais tendance à plutốot utiliser LaTex. Et contrairement à ce que certains ont dit, avec LaTeX tu n'a pas grand chose à faire pour avoir un document de base bien écrit. Le seul truc qui peut être compliqué, c'est l'inclusion de documents issus d'autres outils (la force des outils tels que LibreOffice, c'est que tu peux inclure facilement un document issu d'un des outils dans l'un des autres). Maintenant, j'apprécie les articles consacrés à LireOffice sur LinuxFr, car ça me permet de voir d'autres manières de faire. Et au final, on se rend compte que beaucoup de principes entre les deux outils sont les mêmes, sauf qu'un es outils est plus "visuel" que l'autre …

            Maintenant, je n'ai pas le temps d'écrire des articles sur LaTeX, mais si je venais à le faire, et que quelqu'un venait à faire de l'humour, voire même critiquer LaTeX, je ne m'en offusquerai absolument pas. Il y a bien plus grave. Si les gens se marrent de mon article, tant mieux pour eux, au moins je ne l'aurai pas écrit pour rien, et dans l'affaire je suis convaincu que d'autres l'auront trouvé utile. Et si ce n'est pas le cas, j'aurai au moins pris plaisir a écrire sur un sujet qui m'intéresse.

    • [^] # Re: Beaux documents

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Bon, je pensais pas que ma remarque déboucherais sur un tel débat :
      - Oui, je sais que l'on peut faire quelque chose de beau sur LibreOffice
      - Oui, je sais ce qu'est un logiciel libre et que je peux y contribuer
      Mais :
      Je ne suis pas très doué pour construire quelque chose de beau et d’harmonieux (j'espère que je suis doué pour d'autres choses :)), j'aimerais donc bien profiter de ceux qui savent faire quelque chose de beau et d'harmonieux, facilement, en quelques clics, sur LibreOffice !

  • # Bof

    Posté par  . Évalué à 10 (+12/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 11:15.

    Cher ‘nal, laisse-moi te dire les signaux qui me font penser que c’est mal barré pour Libre Office.

    Comme Linux sur le bureau ?
    Au lieu de pleurer sur l’avenir au pifomètre, peut-être faudrait-il savoir où LO en est sur le nombre d’utilisateurs ?

    Quand un logiciel ou la communauté qui le supporte commence à se plaindre que les entreprises ne prennent pas la bonne version et que même si, avec le Libre, tout le monde est libre mais on trouve que ce n’est pas bien de prendre la version Community quand on est une entreprise ; et ben, moi je me dis pas que c’est un bon signe.

    N’importe quoi. C’est juste du renommage. Quel problème cela pose-t-il concrètement à qui que ce soit ? C’est de la pleurnicherie.
    Tu peux toujours choisir. Ça fait un bail que la communication de LO ne me paraît pas très performante, alors qu’ils décident d’en changer pour voir si ça améliore leur impact me semble plutôt bon signe, au contraire.

    pas de killing feature à attribuer à Libre Office.

    Je ne vais pas me lancer dans une comparaison LO/MSO qui n’a vraiment de sens que pour les usages de chacun, mais en tant qu’utilisateur de Writer, moi, c’est à MSO que je ne trouve aucune qualité.

    Quand cette même communauté s’est déjà fendu d’une lettre à une autre communauté pour que cette dernière arrête son projet propre et rejoigne le projet de la première ; et ben, moi je me dis pas que c’est un bon signe. Si la dynamique était bonne, la fusion des projets se ferait naturellement.

    C’est d’OpenOffice dont tu parles ? C’est juste un logiciel zombie qui fait du sur-place et a pris littéralement des années de dév de retard. Appeler à faire cesser la dispersion des efforts n’a rien d’absurde, même si c’était probablement vain de lancer cet appel.

    Le seul vrai problème de LibreOffice, c’est l’insuffisance des contributeurs, mais c’est un problème très commun à beaucoup de LL.

    Ce dont tu te plains, c’est surtout que le libre en général ne sait pas bien répondre à la cloudisation de l’informatique.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

      Ce dont tu te plains, c’est surtout que le libre en général ne sait pas bien répondre à la cloudisation de l’informatique.

      OnlyOffice le fait , et c'est du libre ;-)

      • [^] # Re: Bof

        Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

        Libreoffice aussi, ça s'appelle Collabora online.

        • [^] # Re: Bof

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

          Oui, ça fait donc deux solutions libres pour le cloud, finalement c'est pas mal.

      • [^] # Re: Bof

        Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1).

        Le LibreOffice killer, avec 95 % du code venant de MS, en ASP.NET… Je suis de l'ancienne génération, mon cerveau considère ça comme un cheval de Troie. Je préfère encore LibreOffice, même si techniquement c'est sans doute très intéressant.

        • [^] # Re: Bof

          Posté par  . Évalué à 1 (+1/-1).

          [ OnlyOffice ] avec 95 % du code venant de MS, en ASP.NET

          D'où tu sors ça ? Tu m'as fait douter, le code source est rempli de C++ si j'en crois ma (rapide) inspection sur Github.

          • [^] # Re: Bof

            Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 21:12.

            où as-tu vu du code c++ dans OnlyOffice ?

            J'ai aussi rapidement regardé le code source … Il y a aussi du shell. Mais je n'ai pas vu de C++…

            • [^] # Re: Bof

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

              • [^] # Re: Bof

                Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                Dommage que leur serveur d'application soit en CSharp, ainsi que pas mal d'autres repositories que j'ai vu.

                Je me trompe peut-être, leurs dépendances avec le FW point NET :
                https://github.com/ONLYOFFICE/CommunityServer/blob/master/3rd-Party.txt

                ça fait du monde, pas inclue dans les sources (Moi je dis 10 fois la quantité de code c++ présente dans le repository core. à vérifier).

                Quand je me rappelle des missiles qu'OpenOffice/LibreOffice se sont pris pour la dépendance à Java pour la connexion avec les DB (en gros JDBC), je me dis que les temps ont changé. ça a coûté très cher à cette suite, la gestion de ces dépendances… Là, on me montre quelque converters en C++ en réponse à une liste grosse comme un jour sans pain.

                • [^] # Re: Bof

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                  Bah écoute, perso j'en sais rien, je me fiche pas mal d'OnlyOffice, je ne l'utilise pas et ne compte pas le faire. Cependant, ton commentaire m'a étonné et je suis donc allé voir. Il me semblait naturel de regarder surtout ce qu'il y a dans le dépôt "core" qui sert de base à la version bureau et serveur. Il y a une grande partie de C++ contrairement à ce que tu dis. Maintenant, dans ce qui a autour, notamment la partie web, eh bien ça ne je ne suis pas tellement étonné que l'on n'ait pas de C++ en fait.

                  Après que la partie web soit basée sur des technos MS, bah ok, ça ne serait pas mon choix, mais c'est un autre problème.

                • [^] # Re: Bof

                  Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

                  Dommage que leur serveur d'application soit en CSharp, ainsi que pas mal d'autres repositories que j'ai vu.

                  Pourquoi 'dommage' ?

                  CSharp / dotnet c'est libre depuis longtemps.

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Bof

            Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

            Tu confondrais pas C# et C++ ???

    • [^] # Re: Bof

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      Ce dont tu te plains, c’est surtout que le libre en général ne sait pas bien répondre à la cloudisation de l’informatique.

      Le libre est centré sur la maîtrise des données en sachant exactement ce que fait le logiciel, de préférence en maîtrisant l’infra. Or … même pour des organisations comme Wikimedia qui ont une infrastructure conséquentes et des compétences, le choix du libre n’est pas toujours une évidence (TL;DR : une partie de la communauté Wikimedia se plaint d’une utilisation de Google forms pour faire une revue d’avis sur un sujet alors qu’il existe des outils libre, un des devs se plaint du fait que c’est pénible et long de mettre en place/maintenir/faire le suivi de sécurité de ce type de solutions et qu’il a jeté l’éponge)

      • [^] # Re: Bof

        Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

        C'était aussi des grands utilisateurs de Solaris historiquement (iirc, la recherche web est pas mal polluée avec "solaris wikipédia").

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Bof

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+5/-4). Dernière modification le 15/02/21 à 12:43.

      N’importe quoi. C’est juste du renommage. Quel problème cela pose-t-il concrètement à qui que ce soit ? C’est de la pleurnicherie.

      C'est juste un très mauvais signal envoyé aux entreprises que de les attaquer pour user des droits qu'on fournit. Quelle est la prochaine étape, passer en non libre pour les empêcher de faire ce qu'elles ont le droit de faire en libre?
      Menacer plutôt qu'attirer quand on n'a pas assez de monde, c'est un choix stratégique, mais ne pas s'étonner si les entreprises sont ensuite encore plus réticentes qu'avant à sponsoriser un développement…

      (et perso je n'ai rien compris à quel avantage aurait une entreprise à prendre une autre version que "communautaire", comparé à directement payer un dev pour une fonctionnalité si une fonctionnalité est souhaitée; en terme de marketing c'est super mauvais, et après on s'étonne que les entreprises ne payent rien, vraiment? Pour faire payer, il faut fournir un truc intéressant en plus par rapport au gratuit)

      Bref, le problème de LibreOffice est peut-être en premier d'avoir une très mauvaise communication envers les entreprises, en plus de ne pas avoir fait évoluer l'offre quand Microsoft a une offre intégrée Teams, et ne pas avoir de financement est peut-être pas que de la faute des "méchantes entreprises qui ne payent pas"… C'est vraiment dommage…

      • [^] # Re: Bof

        Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

        Bref, le problème de LibreOffice est peut-être en premier d'avoir une très mauvaise communication envers les entreprises, en plus de ne pas avoir fait évoluer l'offre quand Microsoft a une offre intégrée Teams, et ne pas avoir de financement est peut-être pas que de la faute des "méchantes entreprises qui ne payent pas"… C'est vraiment dommage…

        Ben ils ont une offre online/cloud/whatever. Le truc c'est que leur communication est complètement cassée parce que c'est vendu sous un autre nom donc ça dilue complètement le truc et quasi personne n'est au courant que collabora online existe.

        • [^] # Re: Bof

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+5/-4).

          quasi personne n'est au courant que collabora online existe.

          En effet, je n'étais pas au courant.
          Du coup j'ai voulu jeter un oeil, on me demande plein d'info et un mail juste pour voir la tronche que ça a, bon admettons, j'ai testé la "démo", cool bon maintenant on peut avoir la version non démo? Parait qu'il y a une version gratuite pour 20 personnes… J'ai rien compris ensuite. Abandon, même Microsoft Teams est plus pratique (et faut déscendre bas pour ça…)

          Bref, ça me confirme encore plus que le soucis n'est pas les entreprises, mais les gens derrière le projet qui n'ont pas su bien s'entourer pour vendre leur produit.

          • [^] # Re: Bof

            Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

            Une fois sur leur site, c'est le 4ème dans la liste "products"

            [Collabora Online Development Edition (CODE)|https://www.collaboraoffice.com/code/]

            Et c'est vite testé (un container nextcloud + un container CODE) sur son laptop.

            • [^] # Re: Bof

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+7/-6). Dernière modification le 15/02/21 à 15:30.

              Bon, rapide car la ça devient moins marrant de répondre à "ça".

              Et c'est vite testé (un container nextcloud + un container CODE) sur son laptop.

              C'est 100x trop lent à tester.
              La première chose que les gens voudront tester c'est l'interface.
              Microsoft Teams, Google Docs, c'est un login et hop utilisable tous les jours, "pub".
              Obliger à installer un truc pour tester est mettre des barrières, et après on s'étonne que ce n'est pas connu, vraiment? Oui le monde est à une partie gratuite accessible pour se faire connaître, on peut le refuser mais après ne pas s'étonner d'être non connu.

              Sans parler que je n'arrive pas à comprendre le business : si "Code" est chez moi, que c'est libre, pourquoi https://www.collaboraoffice.com/subscriptions/ me dit que c'est limité à 20 utilisateurs et "For test/home users only (unstable)"??? L'impression que me donne cette page (et ailleurs : leur blog parle d'une offre "plus mieux bien pour les entreprises", pareil rien compris en quoi) est que cette version "Code" est pour les beta-testeurs. ben…

              Bref, tu peux croire que c'est "vite testé", la réalité est qu'on n'a même pas envie d'essayer de tester. Je ne fais que tenter d'expliquer pourquoi c'est non connu, maintenant si tu peux expliquer autrement, n'hésite pas à donner ton avis, car "c'est non connu mais tout est parfait", ça ne peut convaincre que ceux qui ne veulent pas accepter qu'il y a un problème.

              • [^] # Re: Bof

                Posté par  . Évalué à 7 (+7/-2).

                C'est proposé dans nextcloud et il y a plein de providers nextcloud qui ont une offre gratuite avec très peu d'espace disque. Le truc c'est que c'est pas présenté comme une offre "libreoffice online" domc effectivement niveau visibilité/marketing c'est bof bof.

                Accesoirement tu as vu qu'il y a une démo en ligne et que c'est bien indiqué que CODE c'est la même chose mais avec du code plus récent / moins testé. Mais pour se faire une idée c'est suffisant, l'interface n'a aucune raison de varier beaucoup.

                car "c'est non connu mais tout est parfait", ça ne peut convaincre que ceux qui ne veulent pas accepter qu'il y a un problème.

                J'aimerais que tu me montres ou ais-je dis que "c'est non connu mais tout est parfait."

              • [^] # Re: Bof

                Posté par  . Évalué à 7 (+7/-2).

                Eux ils proposent ça :

                Get your own online Office Suite up and running at home with CODE!

                The development edition is aimed at home users and contains many of the latest and greatest developments. We want as many people as possible to try it out and get back control of their own online documents.

                et toi :

                ouin ouin, "C'est 100x trop lent à tester." "Microsoft Teams, Google Docs, c'est un login et hop utilisable tous les jours"

                • [^] # Re: Bof

                  Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

                  D’un autre côté, faut voir un peu le problème à résoudre aussi. Les office en ligne sont populaire précisément parce qu’il n’y a rien à installer. Tu cliques un lien, et ton browser te permet de lire et éditer le document.

                  Demander de télécharger et lancer une image docker pour évaluer une solution en ligne, et ensuite se fader toute l’administration/security/backup/sla qui va avec, c’est assez particulier comme approche.

                  Alors ok, ça s’adresse aux gens qui veulent s’autoheberger, mais ça me parait être une niche assez réduite quand même par rapport au reste de la population.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: Bof

                    Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

                    chaque problème est différent. Pour l'utilisateur de base qui n'en a rien à foutre que ses données puissent être espionnées dans les GAFAM, ou que le compte soit résilié sans préavis (ou que les fichiers soient plus compliqués à récupérer en cas d'erreur de manip), les GAFAM seront une "bonne solution". Pour les autres, il y aura une solution libre.

                    Un bière chaude, pas bonne mais gratuite sera toujours plus attractive qu'une bière à fabriquer soi-même pour une majorité de personnes.

                    De plus, l'exemple donné plus haut est pour CODE, la version "communautaire" à installer en kit. Sur un modèle payant (hébergé sur leurs serveurs ou chez des partenaires, je ne sais pas), il est possible d'avoir une installation, ou du moins un test, sans passer par docker ou autre chose. J'ai rempli leur formulaire et donné une adresse email, et en 2 minutes je pouvais tester Collabora :

                    Titre de l'image

                    De plus j'ai déjà un nextcloud d'actif via yunohost, du coup c'est plus simple pour moi d'utiliser une solution libre (j'utilise onlyoffice) installable en 2 clicks plutôt que de filer mes fichiers aux GAFAM

                    • [^] # Re: Bof

                      Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0).

                      Ah mais la biere n'est pas chaude, au contraire. Elle est tres bonne et fraiche. Simplement le risque est qu'un jour on te vire du bar si tu fais l'idiot ou si le proprio decide de faire un magasin de textiles a la place.

                  • [^] # Re: Bof

                    Posté par  . Évalué à 7 (+6/-1).

                    D’un autre côté, faut voir un peu le problème à résoudre aussi. Les office en ligne sont populaire précisément parce qu’il n’y a rien à installer. Tu cliques un lien, et ton browser te permet de lire et éditer le document.

                    C'est pour ça que des prestataires nextcloud proposent des instances clé en main et maintenues avec CODE configuré.

                    Demander de télécharger et lancer une image docker pour évaluer une solution en ligne, et ensuite se fader toute l’administration/security/backup/sla qui va avec, c’est assez particulier comme approche.

                    Alors ok, ça s’adresse aux gens qui veulent s’autoheberger, mais ça me parait être une niche assez réduite quand même par rapport au reste de la population.

                    Voire plus haut.

                    En gros tu reproches à collabora de ne pas être un gafam. C'est assez naïf et idiot en fait. Leur offre se destine justement aux gens qui veulent maîtriser leurs données via un hébergement on-prem ou un "cloud privé".

                    • [^] # Re: Bof

                      Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

                      En gros tu reproches à collabora de ne pas être un gafam.

                      Je ne reproche rien a personne. Collabora font ce qu'ils veulent, ca m'en touche une sans faire bouger l'autre.

                      J'essayais juste d'expliquer un peu plus ce que Zenitram dit. Quand je lit "leur offre (sous entendu en ligne) est super simple a tester, il suffit de lancer une instance docker", ca me fait tiquer. Ce n'est absolument pas ce qu'attends la majorité des mortels. La majorité des mortels s'attends a pouvoir tester une offre en ligne, en ligne.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: Bof

                        Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

                        "leur offre (sous entendu en ligne) est super simple a tester, il suffit de lancer une instance docker"

                        cette phrase est simplement fausse. Si je reprends le fil, Adrien disait plutôt "OnlyOffice est très simple à installer avec NextCloud par exemple, en particulier avec leur docker."

                        à INSTALLER. On parle d'installation par un sysadmin expérimenté, pas par M. et Mme Michutram qui veulent juste TESTER pour se faire un avis rapide avant de pétorer que de toute façon Office 360 c'est plus joli et plus pratique.

                        Vous êtes informaticiens, essayez d'être un minimum logiques et rigoureux quand vous analysez un texte.

                        Et comme dit plus haut, on peut tester en 2 clics et 1 formulaire.

                  • [^] # Re: Bof

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

                    Demander de télécharger et lancer une image docker pour évaluer une solution en ligne, et ensuite se fader toute l’administration/security/backup/sla qui va avec, c’est assez particulier comme approche

                    Pour une version pro ça ne me semble pas déconnant pourtant. Là où je travaille, c'est un prérequis (on ne confie pas les données à des tiers, à part le courriel qui est chiffré).

                • [^] # Re: Bof

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+4/-2). Dernière modification le 17/02/21 à 17:35.

                  Je suis assez d'accord avec Zenitram: je pensais qu'on allait "bêtement" me proposer de télécharger une VM, mais non il faut se coltiner ownCloud/nextCloud. Dans ces conditions, je suis limite plus tenté par compiler une version moi-même, mais qui fera cet effort ?

                  Après je comprends le dilemme de la boîte qui a fait le dév en 100% FOSS, mais veut quand même tirer ses marrons du feu. Ce n'est pas un business model déconnant, mais ça explique le peu de publicité de la solution.

          • [^] # Re: Bof

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

            Sinon, si tu utilises nextcloud, tu l'as directement…

      • [^] # Re: Bof

        Posté par  . Évalué à 6 (+5/-1).

        C'est juste un très mauvais signal envoyé aux entreprises que de les attaquer

        Renommer un label d’un logiciel n’est ni un signal ni une attaque. Il y a juste une méconnaissance de l’offre alternative à LO Commnunity et c’est juste un moyen de faire connaître une version Entreprise.
        Un simple renommage et tout le monde monte sur ses grands chevaux…

        Bref, le problème de LibreOffice est peut-être en premier d'avoir une très mauvaise communication envers les entreprises

        Peut-être en effet… et c’est justement un commencement pour y remédier. Je doute que ça suffise, mais je ne connais pas la suite.

        "méchantes entreprises qui ne payent pas"

        Qui a dit ça à part toi ?

        • [^] # Re: Bof

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+6/-7).

          "méchantes entreprises qui ne payent pas"

          Qui a dit ça à part toi ?

          Tu zappe peut-être ce qui te déplaît, mais :
          "Malgré cette recommandation" (recommandation qui est complètement hors sujet, indiquée un peu avant)
          "entreprises alors qu’elles ne fournissent rien en retour à la communauté"
          "une perte nette pour les entreprises de l’écosystème"
          source

          Tu veux défendre cette communication négative, soit.

          et c’est justement un commencement pour y remédier.

          Leur communication sur leur blog ce mois-ci est un commencement pour empirer les choses.

          Il y a juste une méconnaissance de l’offre alternative à LO Commnunity et c’est juste un moyen de faire connaître une version Entreprise.

          A la lecture de leur blog, je n'ai rien compris à ce qu'ils proposent comme offre "alternative" qui apporterait plus de choses (et surtout, dire que la version qui convient à des entreprises est "pas pour elles" alors que la licence est claire qu'elle est aussi pour elle, c'est vraiment incompréhensible).
          Le moyen, négatif, accusatoire, est un moyen pourri qui peut faire fuir plus qu'attirer.

          Tu veux défendre cette communication négative, soit.

          Après, si tu t'étonnes que l'effet soit inverse de celui affiché comme voulu, sans assumer que c'est une attaque négative, le problème est peut-être vraiment bien ailleurs que chez les entreprises. Passons…

          • [^] # Re: Bof

            Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

            C’est tout ce que tu as trouvé à leur reprocher ?

            Ces personnes exposent la situation et leur perception des choses, c’est un état de fait, pas une accusation. Par ailleurs, le blog est plus à destination de la communauté qu’aux entreprises qui ont sûrement autre chose à faire que lire ça.
            Bref, ils expliquent leur point de vue. Tu peux ne pas aimer, tu peux trouver que c’est maladroit, mais il faut bien exposer ses raisons d’une manière ou d’une autre, non ?

            Bref, l’accusateur, c’est toi en fait, toujours à chercher des poux chez autrui.
            Qu’auraient-ils dû faire ? Juste se taire ? Abandonner tout espoir d’améliorer leur problème ? Voire abandonner le logiciel ?

            Tu veux défendre cette communication négative, soit.

            J’ai défendu le renommage, pas leur communication, que moi non plus je n’ai jamais trouvé extrêmement claire. Mais peu importe, j’ai le sentiment que ce n’est pas facile quand il y a beaucoup d’avis divergents : je n’ai pas suivi l’affaire chez LO, mais ça a été difficile apparemment de trouver un consensus.

            Bref, pour résumer, ça discute chez LO pour renommer/labelliser leur logiciel, ils expliquent, et ils se prennent un procès d’intention et une tempête de merde en retour.

            J’ai beau chercher, je ne vois pas pourquoi ils mériteraient ça.

            • [^] # Re: Bof

              Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

              Bref, l’accusateur, c’est toi en fait, toujours à chercher des poux chez autrui.

              roh la la, vraiment utile cette généralisation ?

              Moi, à ta place, j'aurais évité parce qu'il ne me semble pas que cela fasse avancer le débat.

              J’ai défendu le renommage, pas leur communication, que moi non plus je n’ai jamais trouvé extrêmement claire.

              J'ai pas très bien suivi toute l'histoire mais il me semble que le renommage fait partie de leur politique de communication. Dès lors, j'ai l'impression que c'est assez rhétorique de distinguer les deux.

              By the way, nommer une version Enterprise (avec un truc payant) et une autre Community, et bien, de mon expérience, je peux dire que cela a comme conséquence de réduire l'adoption de la version Community sans pour autant augmenter systématiquement l'usage de la version Enterprise. Je m'explique : je voulais faire tester par mon équipe un logiciel libre qui avait ce type de nommage, vu que c'était pour un test, je n'allais certainement pas passer par la version Enterprise qui offrait plein de trucs inutiles pour le test. Cela n'a pas manqué, mon service IT m'a dit que l'on pouvait pas parce que la Community c'était pas pour les entreprises. J'ai du aller chercher dans les licences et discuter avec le service IT pour les convaincre que si on pouvait aussi prendre la version Community. J'ai l'impression que ce genre de détails n'améliorent pas la diffusion du logiciel y compris dans les entreprises.

              Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

              • [^] # Re: Bof

                Posté par  . Évalué à 1 (+1/-2).

                roh la la, vraiment utile cette généralisation ?
                Moi, à ta place, j'aurais évité parce qu'il ne me semble pas que cela fasse avancer le débat.

                Tu as raison.

                J'ai pas très bien suivi toute l'histoire mais il me semble que le renommage fait partie de leur politique de communication. Dès lors, j'ai l'impression que c'est assez rhétorique de distinguer les deux.

                Grosso modo, je ne vois aucun problème à nommer une version Community pour souligner qu’il existe une version Entreprise avec support. C’est simple. Mais je trouve que leur manière d’amener la chose est plutôt tortueuse, sans doute parce que ça a été compliqué en interne d’arriver à cette décision. Cela dit, j’ai toujours trouvé la communication de LO assez confuse, à vrai dire, comme je l’ai dit dans mon premier commentaire dans ce fil.

                de mon expérience, je peux dire que cela a comme conséquence de réduire l'adoption de la version Community sans pour autant augmenter systématiquement l'usage de la version Enterprise.

                Intéressant, mais est-ce généralisable ? ;•)

            • [^] # Re: Bof

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1 (+5/-8). Dernière modification le 15/02/21 à 16:59.

              J’ai beau chercher, je ne vois pas pourquoi ils mériteraient ça.

              Je l'ai expliqué. Tu penses que je raconte des conneries. Soit. Continue à trouver ça pas si mal que ça, juste leur ressenti, sans te dire que le problème est peut-être que cette façon de dire montre justement le problème de fond.

              Ces personnes exposent la situation et leur perception des choses,

              Si leur perception des choses est ça, ben il y a un sacré problème, car finalement le libre ne leur convient peut-être pas.

              J’ai défendu le renommage,

              Leur renommage est justement bien pourri. Un logiciel est un logiciel, c'est tout, et ce logiciel est adapté aux entreprises, et vouloir exclure les entreprises du libre parce que ce sont des entreprises est l'inverse du libre ("pour tous les usages").

              et ils se prennent un procès d’intention et une tempête de merde en retour.

              Pas d'intention, ils rejettent juste la base du libre ("pour tous les usages").
              C'est à la mode, mais ça ne fait pas ça comme bien.

              Au final ça va donner quoi?
              - LibreOffice est libre, mais en fait ceux souhaitant utiliser les libertés du libre se font insulter "tu ne contribues pas en retour" (la licence ne demande pas ça!), bon pas d'utilisateur, donc forcément ça va pas aller en sponsoring à long terme
              - La concurrence (MS Office) propose des choses, sans attaque. Ben les entreprise vont prendre la version gratuite, et à un moment payer (classique : beaucoup en gratuit et un peu en payant).

              Au final, cette "perception des choses" ne peut que faire aller dans le mur.
              Tu défends ça, soit, d'autres disent juste que ce que tu défends et une des sources de leur mort à petit feu (jamais bon d'insulter ceux qui peuvent plus tard payer, parce qu'ils ne payent pas maintenant, j'avoue ne pas comprendre comment on ne peut pas comprendre ça).

              Par ailleurs, le blog est plus à destination de la communauté qu’aux entreprises qui ont sûrement autre chose à faire que lire ça.

              OK. Mais les gens qui peuvent proposer une alternative à MS Office à leur hiérarchie, tu crois qu'ils font quoi? Aucune explication réelle sur pourquoi la version Communuity n'est pas adaptée aux entreprises, aucune offre logique compréhensible pour les gens voulant convaincre en interne entreprise.
              Maintenant, la com de LibreOffice est claire : entreprises, achetez un abo chez Microsoft, nous on veut filer qu'à des particuliers qui ne payeront vraiment jamais. Je ne sais pas comme cette com' peut les aider, mais si ça leur plaît…

              Je vis très bien avec MS Office ou Google Doc, pas de soucis pour moi, mais venez pas pleurer ensuite de la mort de LibreOffice : vous faites partie de la raison, à les défendre plutôt que dire que ça craint et de les convaincre eux que ça craint.

              Bref, l’accusateur, c’est toi en fait, toujours à chercher des poux chez autrui.

              J'essaye d'expliquer en quoi les gens qui tentent de défendre l'indéfendable empirent les choses. Tu le prends mal, soit. Continue donc à les motiver à aller dans le mur, tire sur le message, pour ne pas "accuser", ça les aidera (ou pas).

              Le journal est très parlant (et même pas de moi). Le plus triste est finalement de lire des gens capables de les suivre dans leur auto-destruction.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 20:37.

      Avec autant de mésaventure il devrait monter sa chaîne Youtube.

      De la vrai graine d'Influenceur dans ce journal (tristesse, émotion, chagrin, avec un soupçon d'authenticité "La perte d'un espoir")…

      Juste un petit point : dans certaines boites, comme Amazon, les présentations sont interdites. Trop de temps perdu à la faire, à perdre du temps de l'auditoire, pour transmettre plus la forme que du fond. C'est discutable, il y a du pour. Nous, nous avons des templates avec LO, et strictement aucun problème de mise en forme, par contre personne ne doit consacrer plus de 20 minutes à faire sa présentation à partir du moment où on ouvre l'OTT.

  • # Office365

    Posté par  . Évalué à 5 (+5/-2).

    D'un point de vue part de marché la vérité c'est que quasi toutes les entreprise de taille moyenne à grande a switché à office365. Microsoft a poussé très fort là dessus ces dernières années vue que ça te donne accès à une GED et stockage cloud (sharepoint, onedrive business) en même temps. Du coup même pas besoin d'installer une suite office lourde pour ceux qui ne gèrent que des petits documents ou ne font que de la consultation, pour les autres la licence est inclue.

    Pour les indépendants, les PME et les startups l'achat d'une suite office n'est généralement pas source d'un grand coût donc par défaut on achète MS Office ou une licence Office365, personne ne va rogner sur ce coûts pour une hypothétique chance d'incompatibilité.

    Reste les particuliers. Chez ue infime partie on trouve des libreoffice, une autre poignéee un vieux office piraté, les salariés utilisent l'accès office365 du travail. Hey c'est en ligne, même pas besoin de payer ou d'aller au bureau pour accéder à office. Je ne crois pas qu'il existe beaucoup de particuliers qui achètent encore une suite office. Les étudiants peut-être?

    • [^] # Re: Office365

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Oui, pour moi LibreOffice a deux soucis majeurs actuellement :

      • il n'est pas facile d'avoir une version en ligne et c'est la mode actuellement de faire cela.

      • loimpress n'est clairement pas au niveau.

      Pour le reste, je n'ai que peu de retour négatif. Peut-être que des appels de fonds pour développer un fonctionnalité précise serait plus judicieuse. Les personnes seraient peut être prêt à participer financièrement par exemple aux deux points ci dessus.

      • [^] # Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

        Posté par  . Évalué à 10 (+10/-1).

        Les versions en ligne sont à la mode pour tout, je trouve ça complètement délirant.

        Car les effets de bord de cette organisation sont une interdépendance trop forte et une contradiction avec la philosophie du logiciel libre.

        Car dans une offre saas tu utilises mais tu ne peux ni transformer ni améliorer le logiciel car tu n'a pas accès au code source.

        Cela déqualifie,au sens ou ils ne maîtrisent plus qu'une toute petite partie d'utilisation, les utilisateurs et en plus valide une consommation énergétique et de ressources importante.

        Et en plus ces systèmes concentre les pouvoirs de décision et l'évolution des logiciels vers des solutions exclusives au sens d'exclure des personnes voire des groupes entiers sans voix au chapitre, parce que leur utilisation est différente ou pas majoritaire.

        Bref le tout en ligne ne fait pas l'avenir des logiciels libres me semble-t-il

        • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-0).

          Et en plus, si on a des problèmes de connexion, on ne peut plus rien faire…

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

        • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

          L'intérêt c'est que quand tout est en ligne dispo depuis un navigateur tu peux implémenter du BYOD et/ou laisser le choix de l'OS (windows,MacOS,Linux) à tes collaborateurs.

          • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

            Posté par  . Évalué à 3 (+3/-1).

            Il y a pleins d'autres intérêts (simplifier et garantir les mises à jour, faire de l'édition collaborative, forcer le stockage des données sur un support correctement sauvegardé, limiter les appels au support etc.)

            • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

              Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

              La tu parles plus spécifiquement du tout dans le cloud et de office365 en particulier, pas du tout en ligne/web.

              Ça peut être en ligne et hébergé on-prem, ça peut être en ligne et collaboratif mais avec une maintenance et des backups pas pris en charge. Ça peut être en ligne et avec les données dans un datacenter, ou en tout cas un équipement, qui est à toi.

              • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1).

                Non, je ne parle pas spécifiquement du cloud. Je ne fais que des déploiements on-prem. Et je privilégie autant que possible les appli "en ligne" (vs les clients lourds), et libres bien sûr

                • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                  Posté par  . Évalué à 1 (+2/-3). Dernière modification le 18/02/21 à 16:36.

                  Salut,

                  Sauf qu'avec le "tout en ligne", tu peux vite te retrouver sans pouvoir utiliser.

                  Dans un système de gestion de licence client lourd, nous avions une option (paramétrable par l'admin) en cas de licence flottante : "je prend la licence pour 24h !". Certes, faut être connecté sur le coup, mais après, bye bye internet. Tu peux être dans un avion, un sous-marin, au fin fond de je ne sais pas quel trou perdu, t'as ta licence, tu peux utiliser le logiciel pour le temps demandé.

                  • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                    Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1).

                    Tout est question d'équilibre entre avantages et inconvénients. De mon point de vu, pour la plupart des usages, les solutions "en ligne" apportent plus d'avantages, donc je les privilégie

                    • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-1).

                      En plus, on peut avoir des applications web qui fonctionne hors ligne maintenant.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                        Posté par  . Évalué à 3 (+3/-1).

                        Et dans la même veine que ma première remarque pourquoi que des applications web.

                        La mode, encore la mode ( et le marketing) pffff.

                        • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                          Posté par  . Évalué à 6 (+3/-0).

                          Est-ce que tu as lu les commentaires précédents ? Ça simplifie grandement l'administration. Tu es sûr que tout le monde a la même version. Tu n'as pas besoin d'avoir à gérer l'installation et la configuration sur tous les postes qui le demande. Tu es sûr que les fichiers sont stockés dans des endroits backupé. Tu ne doit pas gérer la synchronisation des données entre les différentes appareils.

                          Tu peux avoir une partie de cela avec des clients lourds mais ce n'est pas toujours simple.

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                          • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                            Tu es sûr que tout le monde a la même version. Tu n'as pas besoin d'avoir à gérer l'installation et la configuration sur tous les postes qui le demande.

                            Par contre tu n'es maitre ni de la marque, ni du modèle et ni de la configuration des navigateurs des postes clients.

                            http://weblog.mixart-myrys.org/?post/2021/01/Laissez-nous-exister-%21

                            • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                              Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 19/02/21 à 10:20.

                              Comme pour l'OS.

                              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                            • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                              Posté par  . Évalué à 0 (+1/-2). Dernière modification le 20/02/21 à 10:32.

                              Par contre tu n'es maitre ni de la marque, ni du modèle et ni de la configuration des navigateurs des postes clients

                              Pour plusser dans ces domaines tu n'est plus mettre de tes données du traitement qui en ait fait.

                              Dommage tout ça pour avoir voulu de la simplicité à la mise en œuvre tu perd ton autonomie et ton indépendance.

                              Sympa ce dessin

                              • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                                Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

                                Pour plusser dans ces domaines tu n'est plus mettre de tes données du traitement qui en ait fait.

                                Je pense que tu confonds le fait d'avoir une interface web avec un service SaaS. Tu peux très bien avoir une interface web et gérer l'hébergement du service (par exemple avec onlyoffice ou collabora online).

                                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                    • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

                      Salut,

                      Je ne nie pas cela. Ce que je dis, c'est que s'enfermer dans un seul des deux modes n'est peut-être pas la bonne solution.

                      D'où l'intérêt du client lourd.

                      • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-2).

                        Le problème du client lourd est de travailler à plusieurs en même temps. De mon point de vu, c'est impossible avec LibreOffice (idem avec MS Office) ! Donc document à plusieurs, c'est soit un truc en ligne, soit du LaTeX qui est compatible Git/SVN…

                        Il faut quand on fait un format de fichier avoir un mode permettant de faire un diff compréhensible permettant la gestion des conflits et la fusions automatique des autres cas, et donc une intégration facile dans les gestionnaires de version.

                        Donc le client lourd a malheureusement du plomb dans l'aile dans plein de cas.

                        • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                          Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

                          Il me semble pourtant que Word (oups j'ai dit un gros mot) possède ce genre de fonctionnalité toute en couleurs avec mémorisation des modification faite par chacun et réconciliation à la fin le tout stocké dans le fichier.

                          Ce n'est pas une histoire d'être en ligne ou client lourd.

                          Utiliser un gestionnaire de version pur faire du traitement de texte et du travail collaboratif ce serai pas une technique de golden hammer.

                          et puis un svn et un git pour rédiger un document non informatique à plusieurs.
                          C'est pas économe comme structure.

                          Et sérieusement je connaît pas beaucoup de non développeur qui mettent en place ce genre de solution.

                          En général ça fini en sharepoint et suite office…

                          Et puis zut utilisons du logiciel libre.
                          Moi être prisonnier d'une solution propriétaire en ligne ça me rend malade

                          • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                            LibreOffice aussi gère les modifications. Ce sont des vieilles fonctionnalités.

                            Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                            • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                              Ce sont des vieilles fonctionnalités.

                              … que quasiment personne n’utilise, comme presque toutes les fonctionnalités un tant soit peu « avancées » de ces logiciels (valable aussi bien pour MS Office que pour LibreOffice). >_<

                              Dans mon expérience, pour la quasi-totalité des gens, le travail collaboratif sur un document c’est à coup de CP.OLD ou méthodes assimilées.

                              En quinze ans, j’ai eu l’occasion de travailler avec une personne qui utilisait les fonctionnalités de versionnage et de suivi des modifications. J’en étais ému.

                              • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1).

                                Ce sont des vieilles fonctionnalités… que quasiment personne n’utilise

                                Dans mon environnement, au contraire, on utilise énormément ces fonctionnalités. Par contre, elles n’ont pas du tout le niveau d’un Git+LaTeX, que je privilégie avec mes collègues qui ne jurent pas que par la suite Office de Microsoft. Les modifications s’accumulent et peuvent-être affichées ou cachées, mais il n’est pas pratique d’afficher les modifications entre une révision et une autre. Et pour cause, les révisions n’existent pas, elles se gèrent en pratique à coup d’acceptation de toutes les modifs, un cp.old (ou un cp.date pour les utilisateurs les plus avancés) et on repart pour un tour. Mais le plus gros manque, c’est que la fusion est assez mal foutue et qu’en pratique, ce mode de travail fonctionne bien pour travailler à plusieurs, mais pas en simultané. Les révisions, les branches et tout ce qui fait un vrai outil de gestion de versions, cela se fait à la mimine, hors du logiciel. Au final, ces fonctionnalités permettent de suivre et visualiser les modifications et commentaires apportés par plusieurs auteurs mais pas vraiment de travailler collaborativement et en parallèle sur un texte, comme on le ferait avec Git+LaTeX+latexdiff.

                                Ça fait beaucoup de défauts. On notera d’ailleurs que si les versions en-ligne permettent de travailler à plusieurs en simultané, elles conservent encore nombre de ces défauts, et restent une solution très pauvre face à une collection d’outils qui gèrent chacun mieux leur périmètre (gestion de version, mise en page, calculs, tracer de courbes, etc). Mais bon, comme c’est dans le nuage, c’est le futur, c’est bien plus adapté pour louer des licences d’utilisation que LaTeX ou Matplotlib.

                              • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

                                Les professions juridiques les utilisent.

                                Je veux dire par là qu'on trouvera toujours une catégorie de public qui s'en sert :-) Même si pas beaucoup et pas nombreux.

                                Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                            • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                              En fait, c'est inutilisable pour moi ce mode. Tu as le document, tu le modifies, tu le passes au suivant qui le passe au suivant… Il faut 3 semaines pour faire le tour de 6 personnes !

                              Et quand il revient, tu as oublié la moitié de ce que tu veux faire.

                              Bref, c'est pas du tout collaboratif, ni réactif. C'est chacun son tour. Cela marche à 2 ou 3 max pour moi. Et jamais lorsqu'on arrive sur les dates d'échéances où la réactivité est importante.

                              Bref, c'est mieux que rien, mais assez nul ;-)

                              • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                                Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

                                Salut,

                                Et tu collabore comment quand tu es coupé d'internet ?

                                Je maintiens donc ma position : les deux sont utiles, et tout miser sur un seul n'est pas la bonne option.

                                • [^] # Re: Pourquoi vouloir toujours des versions en ligne?

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                                  Je n'ai jamais dis que l'un était inutile. Simplement, il est rarement utilisable en pratique.

                                  • on a quasi internet partout

                                  • la révision dès que tu es à plus de 3 personnes prends beaucoup trop de temps

                                  Depuis le début, je dis qu'un format de fichier doit avoir un diff et un merge lui permettant d'être intégré dans un gestionnaire de version

                                  Un traitement de texte comme LibreOffice qui offrirait une compatibilité Git, ce serait merveilleux. Le mode en ligne serait moins fondamental en entreprise.

    • [^] # Re: Office365

      Posté par  . Évalué à 1 (+3/-2).

      Même les particuliers achètent Office365. 99€/an pour 6 personnes avec 1 go de stockage. Sur Amazon, c'est même disponible pour 70€/an. Tu partages l'abonnement avec 2 ou 3 personnes de ta famille, c'est abordable.

      L'avantage, c'est que tu évites les virus et prise de têtes pour trouver une clé valable.

      • [^] # Re: Office365

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-2).

        Même les particuliers achètent Office365. 99€/an pour 6 personnes avec 1 go de stockage.

        Rectification : 1 To de stockage ;) et par personne.

      • [^] # Re: Office365

        Posté par  . Évalué à 2 (+2/-2).

        On peut avoir même Office Pro pour moins que ça. En version licence définitive installée sur un poste de travail et de façon légale. Bien sûr, pas en commandant chez MS, mais en cherchant bien ça peut coûter quelques euros seulement. Pas d'Office365 par contre.

  • # Moi j’aime bien Libre Office

    Posté par  . Évalué à 10 (+28/-1).

    Libre Office ça juste marche pour rédiger des rapports, des articles scientifiques / techniques, des compte rendus, etc. À mes étudiants je recommande LaTeX pour rédiger leur thèse de doctorat, mais en dehors ça Libre Office fait le boulot largement.

    Et si on veut se la péter avec des diapos qui tapent y a toujours reveal.js ou Jupyter + rise + bqplot / matplotlib.

    Moi, j’aime bien Libre Office. Et je suis heureux que des développeurs consacrent du temps à ce programme indispensable pour toute une partie de la population (silencieuse) utilisatrice du libre.

    merci

    • [^] # Re: Moi j’aime bien Libre Office

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1).

      Ou Asciidoc + diagram. C'est étrange que tu sois le seul à mentionner reveal.js…

      avec reveal.js, et un git, tu tues tout. LO, PowerPoint, OO.

      Finalement, le meilleur WYSIWYG c'est sans contestation Intellij version communautaire.

      • [^] # Re: Moi j’aime bien Libre Office

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+2/-3).

        Sauf pour transporter ta présentation, la filer à quelqu'un, l'imprimer, …

        Powerpoint, Impress et autres c'est pas juste pour faire support de présentation orale.

        • [^] # Re: Moi j’aime bien Libre Office

          Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1). Dernière modification le 16/02/21 à 21:37.

          C'est fait pour faire des PDF … directement avec Asciidoctor-pdf, ou via la page web, ou via Intellij …

          • [^] # Re: Moi j’aime bien Libre Office

            Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1).

            Tu peux même faire des ODS, DOC, avec Pandoc. Je mentionne Intellij, car il n'utilise pas Asciidoctor-PDF pour générer les PDF.

            Tu peux aussi faire des fichiers HTML inline (tout est inliné dans un seul HTML pour les animations).

            Franchement, ne pas passer à coté. ça n'a rien à voir avec Markdown.

            • [^] # Re: Moi j’aime bien Libre Office

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

              Lorsque j'avais présenté avec reveal.js, j'avais trouvé ça pratique mais difficile à diffuser (pas fait pour, ou pas trouvé les outils qui vont bien).

              J'aurai un étudier la faisabilité d'une présentation pptx sur laquelle je travaille actuellement et qu'il m'a semblé peu/pas possible à faire avec Libreoffice (et dont mon expérience avec reveal.js n'est pas compatible non plus)

              • [^] # Re: Moi j’aime bien Libre Office

                Posté par  . Évalué à 3 (+3/-1).

                Pour la doc, on diffuse du PDF, on peut travailler en collaboratif, car il y a la directive include qui peut accepter les tags git et des numéros de lignes et aussi l'argument Level, qui permet de réarranger le plan très simplement.

                Pour les présentations reveal.js j'utilise :
                $ asciidoctor-revealjs -r asciidoctor-diagram -a data-uri Slides.adoc

                les images se trouvent inlinées, le HTML est simple à diffuser.

                Le gros intérêt pour nous d'asciidoctor et diagram, c'est que l'on peut inclure du plantuml, du vega (une tuerie, sauf que j'aime pas le json) ou du gnuplot ou graphviz très simplement, et les données bruts sont dans le git directement.

                Bref, c'est l'idéal pour documenter les sources, créer des doc techniques, reveal.js permet de très jolie chose comme (penser à cliquer sur la flèche du bas ou échappe).

                Par contre il faut creuser pas mal avant de pouvoir l'utiliser convenablement, on ne peut pas conseiller ça à un néophyte. Il faut montrer des exemples concrets. Et il faut que l'utilisateur en ait l'utilité…

                • [^] # Re: Moi j’aime bien Libre Office

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                  Dans les congrès scientifique, si on veut archiver les choses pour du long terme, il faut du PDF Archivable. Le reste, c'est de la daube ! Comment voulez-vous assurer la pérennité de ces trucs sur 50 ans…

                  Comme souvent, il faut utiliser les bons outils aux bons endroits ;-)

        • [^] # Re: Moi j’aime bien Libre Office

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

          Ben si, autant utiliser d'autres outils si c'est pour avoir un support "plat" sans aucune animation ou autre. Un logiciel de présentation n'est pas un logiciel de PAO.

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

  • # Je n'ai pas compris le lien avec Tracim, je suis preneur d'une explication

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+18/-2).

    Mais même dans le Cloud, là où cela compte, LibreOffice se laisse distancer. Infomaniak, il utilise quoi dans son kDrive ? Tout juste, Auguste : OnlyOffice ! Linagora dans Twake ? Tout juste, Auguste : OnlyOffice ! Bon, ‘nal, tu peux toujours essayer de citer Tracim mais bon, on ne va pas se mentir, Tracim ne joue pas dans la même division.

    J'ai pas compris pourquoi on parle de Tracim ici. On fait du "cloud" mais on ne joue pas dans la même cours que kDrive et Twake, c'est ça ? (je suis preneur d'arguments qui étayent ton propos pour comprendre d'où ça vient)

    Il y a plusieurs points qui sont omis par ce journal.

    Comme à mon habitude je vais être un peu caricatural. On aime ou on n'aime pas, mais c'est comme ça que le message passe le mieux. Donc :

    • Les entreprises privées utilisent Microsoft Office et compatibles (donc OnlyOffice)
    • Les administrations et services publics utilisent LibreOffice (donc Collabora Online, etc)
    • Les associations utilisent Google Documents.

    Dis-moi qui est ta cible, je te dirai quelle suite bureautique utiliser.

    Sur quoi je m'appuie pour dire ça ?

    • pour les entreprises : l'histoire a été faite par Microsoft et ils ont une positin dominante sur le marché des suites bureautiques. C'est le standard de facto et comme dit dans un commentaire au dessus, si ça ne marche pas dans MS Office, les utilisateurs vont considérer que c'est un bug de ton logiciel compatible, pas un bug de MS Office. OnlyOffice présente 2 killer-features :
      • sur le papier c'est la meilleure suite libre open-core pour travailler dans cet environnement (je dis sur le papier car je n'ai pas d'avis basé sur une expérimentation réelle t suffisamment représentative)
      • c'est facile à déployer donc une bonne idée de l'intégrer dans une solution "cloud" publique car tout le monde pourra le déployer
    • pour les administrations : il existe un truc qui s'appelle le référentiel général d'interopérabilité et qui entre autre recommande le format OpenDocument pour tous les documents bureautiques. La killer-feature de LibreOffice ? C'est LA suite bureautique de référence qui utilise nativement ce format de document
    • pour les associations : les budgets sont nuls ou très faibles. La killer-feature de Google Documents ? C'est "gratuit" et utilisable en un clic.

    Il faut bien voir aussi que l'édition "cloud" de documents est extrêmement utilisée pour faire de la rédaction collaborative. C'est un contexte de travail particulier, adapté à des étapes de construction documentaire très spécifiques. Rédiger un document long sur une solution en ligne est une hérésie d'un point de vue confort de travail ; pour cette raison la solution d'édition en ligne n'est pas si critique qu'il y paraît. Nombre de personnes se contentent d'un framapad pour l'édition en ligne et c'est bien suffisant.

    Mais même dans le Cloud, là où cela compte, LibreOffice se laisse distancer. Infomaniak, il utilise quoi dans son kDrive ? Tout juste, Auguste : OnlyOffice ! Linagora dans Twake ? Tout juste, Auguste : OnlyOffice ! Bon, ‘nal, tu peux toujours essayer de citer Tracim mais bon, on ne va pas se mentir, Tracim ne joue pas dans la même division.

    Mais revenons sur ce passage, qui gagnera à être complété :

    • kDrive : OnlyOffice. kDrive c'est (notamment) une solution de synchronisation de fichiers, donc l'outil d'édition en ligne n'est pas déterminant pour valider le choix : la plupart du temps, on va éditer les documents en local avec sa suite bureautique préférée
    • Twake : OnlyOffice. Twake c'est Linagora. L'image que je me fais de Linagora n'est pas très compatible avec l'image communautaire que je me fais de The Document Fondation
    • Tracim : Collabora Online
    • NextCloud : solution qui n'est pas citée et c'est bien dommage. NextCloud propose les deux intégrations et propose Collabora Online sur sa démo publique
    • OwnCloud : démo non fonctionnelle
    • Alfresco : Sur les 8 intégrations affichées en référence, pas une seule pour un logiciel libre. Ça parle de Office365 et Google Docs, mais nulle part de Libre Office ou de OnlyOffice (mais par contre Collabora et OnlyOffice parlent, eux, de l'intégration avec Alfresco;)
    • Cryptpad : A priori c'est du OnlyOffice
    • Framapad : c'est du etherpad
    • Pydio : intégrations Collabora Online et OnlyOffice

    C'est difficile de savoir qui a le vent en poupe :

    • d'un côté on a une fondation et des distributions de Libreoffice (donc visibilité morcelée - c'est d'ailleurs aussi le problème qui est à l'origine de la démarche de communication de The Document Fondation)
    • d'un autre on a une entreprise qui développe un logiciel open-core et qui communique beaucoup et bien.

    Pire, récemment, j’ai croisé une putain de killing feature dans Powerpoint au point que j’ai dit à ma chérie qui doit bientôt faire une présentation qu’on allait utiliser Powerpoint.

    J'ai une démarche similaire, malgré moi. J'ai eu à reprendre une présentation professionnelle faite sur PowerPoint et après avoir testé dans CollaboraOnline et dans LibreOffice, j'ai testé dans OnlyOffice. Ça n'était pas bon dans Collabora et dans Libreoffice, ça l'était encore moins dans OnlyOffice. J'ai testé PowerPoint et j'ai été (malheureusement) ravi de trouver une ergonomie assez impressionnante pour qui construit des présentations (en complément du fait que la présentation était bien interprétée). J'ai donc été contraint d'acheter un logiciel propriétaire (bouh) pour faire la promotion du libre. C'est balo, mais la fin justifie les moyens. Et ça me conforte dans l'idée d'avoir donné la priorité à Collabora Online par rapport à OnlyOffice (même si on intégrera cette solution à un moment ou à un autre car elle correspond à certains cas d'usage)

    • [^] # Re: Je n'ai pas compris le lien avec Tracim, je suis preneur d'une explication

      Posté par  . Évalué à 4 (+5/-1).

      Pour l'administration, ça fait 25 ans que je bosse à l'educnat, à part dans les salles de cours, jamais vu de LibreOffice. Et encore, de plus en plus de collectivités fournissent du O365 aux élèves. Je suis maintenant dans le supérieur, on fournit du O365 à nos 5500 étudiants. Et on n'imagine pas revenir en arrière.

      • [^] # Re: Je n'ai pas compris le lien avec Tracim, je suis preneur d'une explication

        Posté par  . Évalué à 10 (+10/-0).

        Ben une fois que tout est dans le nuage du sharepoint/onedrive/teams de Microsoft, personne n'a envie de se tanner une migration des documents. D'autant que c'est bien (sous-entendu mal) fait pour une institution: il n'y a pas moyen pour un admin de voir tous les documents de l'entreprise comme c'était possible sur une GED et des partages de fichiers internes. Donc tu dois dire à tout le monde : voici une deadline, si dans x mois vous n'avez pas tout migré ici et de cette manière vous perdez tout.

        Que Office365 soit bien ou pas, ils ont gagné, vous êtes captifs.

    • [^] # Re: Je n'ai pas compris le lien avec Tracim, je suis preneur d'une explication

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      Mais même dans le Cloud, là où cela compte, LibreOffice se laisse distancer. Infomaniak, il utilise quoi dans son kDrive ? Tout juste, Auguste : OnlyOffice ! Linagora dans Twake ? Tout juste, Auguste : OnlyOffice ! Bon, ‘nal, tu peux toujours essayer de citer Tracim mais bon, on ne va pas se mentir, Tracim ne joue pas dans la même division.

      J'ai pas compris pourquoi on parle de Tracim ici. On fait du "cloud" mais on ne joue pas dans la même cours que kDrive et Twake, c'est ça ? (je suis preneur d'arguments qui étayent ton propos pour comprendre d'où ça vient)

      Dans ma tête, effectivement, les services proposés par Tracim sont similaires à ceux de kDrive et de Twake. Dans ma tête, effectivement, j'ai l'impression que l'on ne parle pas tout à fait d'entreprises de taille comparable.

      A vue de nez, si l'on parle d'effectif, on doit avoir un truc du genre:
      Infomaniak : 150 personnes
      Linagora : 120 personnes (en 2015)
      Algoo : 8 personnes

      En relisant l'extrait, je me dis que l'on peut aussi l'interpréter comme le niveau de service offert est totalement incomparable. Ce n'était pas ma pensée et désolé d'avoir utilisé une formulation ambiguë sur le point. Point de vue de service, je ne peux pas comparer, j'utilise juste un peu Tracim.

      pour les administrations : il existe un truc qui s'appelle le référentiel général d'interopérabilité […]

      Pour être précis, on parle donc ici tout au plus des administrations françaises.

      Rédiger un document long sur une solution en ligne est une hérésie d'un point de vue confort de travail

      Je suis curieux de voir ce qu'il en sera dans quelques années. Personnellement, cela m'arrive de temps à autre quand je travaille sur mes ordis persos (sous Linux) des documents Microsoft (mes deux employeurs sont sous Office365).

      Mais revenons sur ce passage, qui gagnera à être complété :

      Effectivement ! Merci de l'avoir complétée.

      Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

      • [^] # Re: Je n'ai pas compris le lien avec Tracim, je suis preneur d'une explication

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

        Merci pour le feedback. Effectivement en taille d'entreprise on n'est pas comparable. Mais je pense que les projets kDrive et Twake n'occupent pas l'intégralité des équipes non plus.

        En ce qui concerne les administrations, effectivement je parlais uniquement des administrations française.

        Rédiger un document long sur une solution en ligne est une hérésie d'un point de vue confort de travail

        Je suis curieux de voir ce qu'il en sera dans quelques années. Personnellement, cela m'arrive de temps à autre quand je travaille sur mes ordis persos (sous Linux) des documents Microsoft (mes deux employeurs sont sous Office365).

        Je l'ai fait sur Google docs. C'est peu réactif et ce n'est pas une décision personnelle. Pourtant, je pense que la réactivité fait partie des sujets travaillés par les équipes de Google, qui sont, elles aussi (et tout comme les équipes Office365) dans une autre cour que Collabora/Libreoffice ou Onlyoffice en terme de capacité de R&D.

        Ce qui est intéressant dans un tel contexte est de trouver son positionnement, suffisamment rentable et suffisamment peu rentable pour ne pas être en frontal avec un poids lourd.

        Google ou Office 365 peuvent tuer le marché sur plusieurs années, s'il le faut, pour asseoir leur position dominante, je suis dubitatif sur l'émergence d'une solution réellement concurrentielle en terme de parts de marché, et encore moins en libre

        • [^] # Re: Je n'ai pas compris le lien avec Tracim, je suis preneur d'une explication

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Je l'ai fait sur Google docs. C'est peu réactif et ce n'est pas une décision personnelle.

          Si tu trouves Google Docs trop peu réactif, je te conseille Tracim. Mon expérience est assez satisfaisante de ce point de vue là. C'est vachement mieux aussi qu'ouvrir un document Word dans Teams. ;-)

          Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

  • # Plutôt actif à Fosdem

    Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 09:42.

    LibreofficeOnline/Collabora on soutenu 2 conférences:
    - https://fosdem.org/2021/schedule/event/collabora/
    - https://fosdem.org/2021/schedule/event/lo_collaboraonline/
    à Fosdem 2021.

    Et Nextcloud à intégré collabora dans son hub (expliqué dans cette conférence pas encore disponible):
    https://fosdem.org/2021/schedule/event/nextcloudhub/

    Bref, la partie Online en tout cas semble plutôt active.
    Quand à OnlyOffice, il était aussi présent et on fait une conférence:
    https://fosdem.org/2021/schedule/event/onlyofficeultimatesecurity/

  • # Équations dans LibreOffice Impress

    Posté par  . Évalué à 3 (+3/-1).

    Tant que j'y suis, j'y vais aussi de mon petit commentaire : pour moi qui rédige souvent des présentations techniques avec LibreOffice Impress, un gros problème est l'impossibilité d'insérer des équations dans le texte en utilisant l'éditeur d'équations de LO ou avec TexMaths…

    On peut bien sûr laisser des blancs où l'on positionne les équations en mode flottant, mais ça devient vite problématique dès qu'on modifie un peu le texte…

    Si quelqu'un de la Document Foundation me lit : pitié, implémentez cette fonctionnalité ! Merci…

  • # il y a une killing feature dans LibreOffice

    Posté par  . Évalué à 10 (+16/-0).

    Il y a déjà une killing feature dans LibreOffice:
    Il sait ouvrir des fichiers CSV et les sauvegarder correctement sans pourrir les séparateurs de zone, le séparateurs de décimale…
    Tu peux même te débrouiller pour qu'il utilise le bon séparateur de décimale à l'ouverture.

  • # Soyons sérieux

    Posté par  . Évalué à 6 (+6/-1).

    Franchement, dans un usage basique, c’est à dire l’usage le plus normal. Libre- et Micorsoft- Office font le taf mais je ne vois pas de killing feature à attribuer à Libre Office.

    Les gens ne savent même pas utiliser les styles et tu pensent qu'ils attendent la killing feature pour switcher ? Sérieusement…

    • [^] # Re: Soyons sérieux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+6/-5). Dernière modification le 17/02/21 à 10:34.

      C'est bizarre, d'autres ont fait des "killing feature" et ça a fait bouger des lignes, le monde bouge, des nouveaux projets prennent, mais bon il faut plutôt ne pas trop se poser des questions quand un projet ne marche pas, c'est forcément la faute des ces utilisateurs ayant la flemme de "savoir utiliser"…

      Une "killing feature" pour LibreOffice pourrait par exemple être des styles et une présentation générale plus belle que la compétition, avec une disponibilité (en ligne par exemple) plus grande (pas de barrière technique), une bonne intégration etc.
      Et non, "c'est libre" n'est pas une fonctionnalité (c'est un moyen).

      Il n'y a pas besoin de truc à "savoir utiliser", au contraire, il faut que ce soit facile à utiliser.
      La façon dont tu tournes ta phrase montre en fait le problème, c'est un exemple de ne pas se mettre à la place de l'autre, en lui demandant de savoir utiliser un truc comme critère d’intelligence ou de filtre.

      Les gens savent changer quand il y a une "killing deature", sans savoir "utiliser en ayant besoin d'une formation".

      En attendant, les autres avancent (et ont de l'argent…)

      • [^] # Re: Soyons sérieux

        Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

        Une "killing feature" pour LibreOffice pourrait par exemple être des styles et une présentation générale plus belle que la compétition, avec une disponibilité (en ligne par exemple) plus grande (pas de barrière technique), une bonne intégration etc.

        je n'appelle pas ça une killing feature justement, il faut "juste" pouvoir faire des trucs beaux facilement sans avoir besoin de feature de mise en page ou de customisation avancé

        • [^] # Re: Soyons sérieux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+5/-2).

          Ben c'est très exactement ce que fait LibreOffice justement et beaucoup mieux et facilement que Word. Vous voulez quoi de plus ?

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

          • [^] # Re: Soyons sérieux

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

            Dans les discussions il y peut-être aussi plusieurs retours d'expérience sur l'utilisation de LibreOffice, avec des versions différentes et éventuellement des packaging différents (typiquement sur les distros linux).

            Ce qui ferait que tout le monde n'a peut-être pas été confronté au «beaucoup mieux et facilement»…

            Python 3 - Apprendre à programmer dans l'écosystème Python → https://www.dunod.com/EAN/9782100809141

        • [^] # Re: Soyons sérieux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+4/-1).

          C'est pile ce que dit zenitram il me semble : par défaut, c'est moche. Il faudrait que par défaut ce soit beau.
          C'est particulièrement vrai pour impress qui ne propose que quelques modèles franchement basiques (et je passe sur le fait que, effectivement, impress n'est pas à la hauteur. Je me considère comme un utilisateur avancé de LO, depuis longtemps et pour longtemps)

          • [^] # Re: Soyons sérieux

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+6/-1).

            Le beau est une notion relative !

            Designeuse de masques pour sphéniscidés.

            • [^] # Re: Soyons sérieux

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+8/-2). Dernière modification le 17/02/21 à 11:48.

              Surtout quand une suite bureautique massivement utilisée impose la mode ! Parce que les styles avec des titres colorés et fioritures par défaut de MS Office tu les utilisais il y 10 ans dans un rapport en entreprise, tu passais pour un clown (ou alors il fallait assumer et pousser jusqu’au Comic Sans MS). Ces styles ne sont ni plus beaux ni plus moches que ce qui se faisait « dans le temps », mais il faut admettre que la suite MS et styles par défaut façonnent autant la mode qu’ils la suivent. Quand je lis Zenitram critiquer les styles par défaut de LO, j’ai vraiment l’impression qu’il reproche à LO d’utiliser un style par défaut différent de MSO, et que comme on voit ce dernier partout c’est que ce doit être le plus beau (en tout cas celui auquel on finit par s’habituer).

              J’en vois d’autre louer le style par défaut de LaTeX. Grand amateur de LaTeX, le logiciel, j’avoue que je ne garde jamais le style par défaut car il ne me plaît pas du tout. L’argument du style par défaut, j’ai vraiment l’impression que c’est l’argument de ceux qui n’en ont plus d‘autres. Finalement, les styles par défauts de LO ne m’enchantent pas mais ils ont le mérite d’être très neutres et classiques, donc pas fancy et cool, mais je trouve que c’est plutôt un avantage pour un style par défaut.

              • [^] # Re: Soyons sérieux

                Posté par  . Évalué à 3 (+3/-1).

                Le bon retour de la mode et du consumérisme prenez ce produit parce qu'il est à la mode sans autre considération.

                Un comportement qui nous perdra.

  • # Killer feature

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+20/-1).

    Tu veux une killer feature de LibreOffice ? Bah tiens, j’en ai utilisé une juste ce matin.

    La DRH m’envoie un formulaire à compléter et à leur retourner. Le formulaire est un .doc (pas un .docx, non, un .doc — bizarre vu que toute l’université utilise Office365 et qu’on a donc tous des versions légèrement plus récentes que Word 2003, mais bon… pas chercher à comprendre).

    Le document s’affiche très bien dans la preview intégrée à Outlook, et sans problème non plus dans Word en mode lecture-seule. Je clique sur le bouton Edit pour quitter le mode lecture-seule et compléter le formulaire… Et là, c’est le drame…

    « Le document doit être converti dans un format plus récent pour pouvoir être édité. Voulez-vous continuer ? Ne vous inquiétez pas, le document original sera sauvegardé. »

    OK, ok, je m’en fous moi du format tant que je peux faire ce que j’ai à faire. À la DRH de se débrouiller après derrière. Sauf que… la conversion est un désastre ! La mise en page du formulaire après conversion est totalement foutue en l’air, les cases à cocher ont purement et simplement disparu, le texte déborde de tous les côtés… la comparaison avec la version ouverte en lecture seule est sans appel.

    Bon. Je télécharge la version originale (toujours en .doc, donc), l’ouvre dans cette fameuse suite bureautique en perte de vitesse et qui fait des documents pas beaux. Le document s’affiche parfaitement, je le remplis, sauvegarde la version modifiée.

    (Pour tester, je rouvre la version modifiée avec Word365, elle s’ouvre parfaitement – en lecture seule toujours — et mes modifications sont bien là, sans aucune perturbation de la mise en page ; par contre, si je m’aventure une nouvelle fois à passer en mode édition, rebelotte, Word365 bousille complètement le document.)

    Du coup, je renvoie à la DRH mon formulaire rempli sous LibreOffice dans le format original, en maudissant au passage cette daube infâme d’Office365, qui est capable d’afficher correctement un document .doc mais ni de l’éditer ni même de le convertir sans le foutre complètement en l’air.

    MERCI aux développeurs de LibreOffice de faire ce que Microsoft ne peut (ou veut ?) pas faire, à savoir gérer correctement leurs propres formats.

    Suggestion pour Microsoft : un peu plus de développeurs pour faire un outil de conversion de .doc à .docx qui marche, et un peu moins de graphistes pour faire des modèles de documents super beaux, peut-être ? Juste une idée comme ça, hein.

    • [^] # Re: Killer feature

      Posté par  . Évalué à 1 (+1/-1).

      Sous Word, la réponse se trouve peut-être là :
      File -> Options -> Trust Center -> Trust Center Senttings… -> File Block Settings

      • [^] # Re: Killer feature

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-1). Dernière modification le 17/02/21 à 18:58.

        Si tu fais référence à ça, non, ce n’est pas la réponse, parce que ce n’est pas le problème.

        Le problème n’est pas que Word est configuré pour refuser d’ouvrir des documents trop anciens, le problème est qu’il les ouvre, mais est infichu de les éditer sans d’abord les convertir dans un format plus récent et est infichu de réaliser la conversion correctement.

        La réponse est d’utiliser LibreOffice.

        (Si ça se trouve, Microsoft est bien content qu’il y ait des couillons de développeurs de logiciels libres pour continuer à prendre en charge leurs vieux formats qu’ils n’ont plus envie de se fatiguer à maintenir aujourd’hui, alors qu’ils ont eux-mêmes inondé le monde de ces formats pendant des années. Pourquoi ramasser la merde de son chien quand d’autres sont prêts à le faire à votre place, hein ?)

        • [^] # Re: Killer feature

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-1).

          Note : Je ne critique pas le fait de devoir convertir les vieux .doc en .docx avant de pouvoir les éditer, je peux comprendre la stratégie derrière : plutôt que devoir gérer simultanément l’ancien et le nouveau format en lecture et écriture, on ne supporte l’ancien qu’en lecture, toute écriture ne pouvant se faire que dans le nouveau format.

          C’est possiblement plus simple à gérer pour une petite startup comme Microsoft et ses moyens limités (contrairement à LibreOffice qui peut se permettre d’essayer de gérer le .doc, le .docx, le .odt, le .rtf… en lecture et en écriture), et ça a l’avantage accessoire de forcer les gens à utiliser le nouveau format (ben ouais ce serait quand même con d’avoir une position dominante et de pas s’en servir).

          Mais la moindre des choses quand on choisit cette stratégie, ce serait de la mettre en œuvre correctement, avec une conversion de l’ancien format vers le nouveau qui marche… C’est pas comme si Microsoft était le mieux placé pour connaître les entrailles de leur propre format propriétaire…

          (Ah, mais je viens de comprendre : les spécifications du format .doc ont probablement été conservées, dans les archives de Microsoft, au format .doc ! Du coup, aujourd’hui ils ne peuvent plus les lire ! Tout s’explique.)

          • [^] # Re: Killer feature

            Posté par  . Évalué à 8 (+8/-1). Dernière modification le 17/02/21 à 21:16.

            Peut être que ta DRH est une libriste convaincue et qu'elle a créée son formulaire sous LO, l'a enregistré au format doc pour que tu te rendes comptes par toi-même que Word c'est pas bien :-))

  • # L'édition de documents via OnlyOffice indisponible sur mobile (en libre) ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 17/02/21 à 22:06.

    Je n'ai pas creusé le sujet - il s'agit d'un partage de lien avec interrogation, mais visiblement le support des plateformes mobiles n'est pas dans la version libre. Cf.

    L'argument est intéressant et souvent l'explication (ou la justification selon les cas) pour un développement open-core. Le débat est ouvert (mais c'est un tout autre sujet que celui de ce journal)

    À noter au passage que la manière de faire semble cavalière et peu respectueuse de la communauté.

  • # Point de vue de sysadmin: Libre Office ne te prend pas la tête avec la validité des licences

    Posté par  . Évalué à 10 (+26/-0).

    Je travaille depuis plus de 10 ans en environnent 99% Linux. Les rares fois où j'ai du installer MS Office sur des PCs Windows, j'ai cru que j'allais devenir fou %-). Acheter le logiciel ne suffit pas ! Tu dois donner ton nom, le nom de ton chien, te loger, trouver la bonne version "desktop" et pas la web, dire non 75 fois au OneDrive, etc… Bref, c'est une vraie chierie ! [note: c'est pas mieux sur Mac avec iCloud, Siri et consorts].

    Libreoffice, tu récup un installeur (ou tu fais un apt-get ou pacman ou tu le met dans puppet), et zou, tu peux l'installer sur tes 200 postes et bosser. Et tu n'as pas un commercial qui va te téléphoner 4 fois par an pour te vendre un truc.

    D'une manière générale, la gestion des licences, que ce soit pour MS Office, les softs Adobe ou Autodesk, les softs Leica de LIDAR ou que sais-je, c'est un bordel sans nom. En plus, il devient rare de pouvoir acheter un soft, tu dois le louer.

    Et c'est vraiment ce truc que j'adore dans les écosystèmes libres genre Debian : tu peux utiliser tout ce qui est dans la distrib et à aucun moment tu n'as un jobard cravaté qui vient te demander des comptes. Quel repos, quel calme ! En tant qu'admin, ça a une vraie valeur.

    Pour parler de LO en lui-même, de mon expérience, les versions sont de mieux en mieux. Par exemple, j'ai moins (quasiment plus, même) de problèmes de corruption de documents chez les utilisateurs maintenant qu'il y a 3 ans.

    Désolé je suis un peu hors sujet je crois :)

    • [^] # Re: Point de vue de sysadmin: Libre Office ne te prend pas la tête avec la validité des licences

      Posté par  . Évalué à 9 (+9/-0).

      Tout ceci est très vrai et c'est un des gros avantages de LO.

      À l'heure actuelle, pour déployer O365, il faut soit avoir une licence en volume, soit stocker les comptes utilisateurs dans Azure AD (fourni "gracieusement" avec).
      Sans ça, point de salut.

      Cela étant, je bataille depuis 15 ans pour faire adopter LO partout où je passe.
      Un de mes clients actuel m'a finalement écouté/fait confiance \o/ et travaille avec depuis quelques années (sous macOS).

      Il y a de gros avantages :

      • pas à se prendre la tête avec les licences ;
      • des documents, qui sont propres et qui le restent (une fois qu’on a fait des modèles avec une feuille de styles, ça devient très simple de créer un document corporate) ;
      • pas de prise de tête avec les sommaires et cie ;
      • export en pdf natif, etc.
      • les plantages sont rares.

      Mais en contrepartie, il faut jongler avec :

      • la réticence des utilisateurs qui ne connaissent pas l'outil et y sont donc réfractaires (mais qui connaissent MS) ;
      • le problème d'échange de fichiers, puisque toutes les autres entreprises bossent avec MS ;
      • les problèmes de performances : c’est leeeeennnt dès qu'il y a 3 images ou plus de 15 pages (et mon client travaille souvent avec des documents de plusieurs centaines de pages) ;
      • les problèmes d'affichage : les polices sont floues, les images importées sont souvent dégueu, l’interface est floue ;
      • la gestion de la config : sous macOS, on range généralement ses "préférences" dans un fichier dédié, stocké dans un dossier dédié (on pourrait voir ça comme un XDG du pauvre). LO a décidé d'ignorer tout ça et de stocker ce petit monde dans le bundle qui forme l'application. Du coup, c'est impossible à manager avec des outils modernes comme un MDM. Des trucs aussi basique qu’empêcher les mises à jour, ou customiser l’interface de base sont impossibles).

      Ces 3 derniers points sont devenus particulièrement embêtants.

      J’ai donc pris mon baton de pèlerin et je suis allé toquer à la porte de LO (le bug tracker) pour tenter de faire bouger certaines lignes.
      Même en demandant « ok, ça, ça nous va pas, combien ça coûterait de le faire corriger ? » il est impossible d’obtenir une réponse. J’ai été pris de haut, on m’a expliqué que le temps de dev, c’est cher, et que j’ai qu’à prendre des abonnements à Collabora (c’était pas ça, la question).
      À côté de ça, les dev d'O365 (pour macOS) sont très-beaucoup à l'écoute depuis quelques temps. Beaucoup de choses ont bougé dans le bon sens grâce à ça.

      Conclusion : après 7 ans de LO, le client va migrer vers O365. J'en bouffe encore mon chapeau. Il fera sans doute face à un tas de problèmes qui n'auraient pas existé sous LO, mais je suis à peu près certain que les gens vont pouvoir bosser sans se bousiller les yeux et sans attendre 30 secondes pour scroller de 40 lignes.

      C’est triste mais c’est la réalité du terrain.

  • # The killing features

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 17/02/21 à 23:04.

    Bon, même si elle n’a pas tué la concurrence depuis le temps qu’elle existe, la fonction PDF hybride est aussi très appréciable dans LibreOffice. On peut enregistrer en PDF et embarquer dans celui-ci le fichier source ODF.

    Pire, récemment, j’ai croisé une putain de killing feature dans Powerpoint au point que j’ai dit à ma chérie qui doit bientôt faire une présentation qu’on allait utiliser Powerpoint. Tu met un titre, quelques bullet points et une image et magie, magie (ou IA, ou machine Learning) et Powerpoint te propose quelques mises en page du bazar avec une intégration assez bluffante de l’image qui donne un truc qui pète. Alors oui, d’une slide à l’autre, il n’y aura pas d’unité mais chaque slide donne super bien. Dans le fond, c’est slide par slide que tu fais tes présentations en général.

    Mouais, je ne vois pas trop l’intérêt si les différentes pages n’ont pas de cohérence entre elles. Pour le moment c’est peut-être pour faire des présentations d’une seule page…

    Même avec un LibreOffice meilleur que Microsoft Office (sur certains points il l’est déjà, sur d’autres il y a sûrement des progrès à faire), je ne suis pas sûr que LibreOffice domine facilement. Avec tous les moyens mis par Microsoft, les habitudes prises dès l’enfance, les standards non respectés, etc., si au niveau politique rien n’est réellement fait, il sera difficile de jouer dans la même cour au niveau utilisation.

    • [^] # Re: The killing features

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+12/-0).

      Autre killer feature pour moi, tu peux générer des formulaires pdf avec l'export pdf de LibreOffice, pas besoin d'Acrobat ou autre.
      Juste ajouter des champs de formulaire ou des cases à cocher, export pdf, et hop, un formulaire pdf.
      Super pratique :)

      • [^] # Re: The killing features

        Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

        Alors justement, quel est le meilleur logiciel sous Linux pour remplir un formulaire PDF ?
        Les rares fois où j'ai ce genre de trucs à remplir, je par faire un bricolage pas super propre dans Xournal ou imprimer en remplir à la main. Après c'est peut-être dû au fait que le formulaire a sûrement été fait sous Adobe avec des features Adobe-only…
        Vous utilisez quoi ?

        • [^] # Re: The killing features

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

          Vous utilisez quoi ?

          La dernière fois qu’on m’a refilé un formulaire PDF, ça commence à remonter à plusieurs années, mais Okular (KDE) faisait bien le boulot.

          Sauf pour les formulaires XFA, typiquement créés par Adobe LiveCycle, qui ne font pas partie du standard PDF et qu’à ma connaissance seul Adobe Reader a jamais supporté (et encore, seulement les versions desktop pour Windows et Mac OS X).

        • [^] # Re: The killing features

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

          Une version récente d'Okular le fera pas trop mal.

        • [^] # Re: The killing features

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

          Pour remplir un formulaire PDF standard, en plus d’Okular déjà cité, Evince (GNOME) le permet depuis quelques années déjà aussi.

    • [^] # Re: The killing features

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-0).

      Et aussi : Draw.

      Le logiciel intégré de la suite permet d'avoir des effets qu'on ne peut pas avoir autrement, par exemple une image ou une forme sur un texte avec une transparence pour donner un effet de cache ou encore des caches adaptables à volonté qui évitent de modifier une photo dans un autre logiciel et permettent du coup de la remplacer facilement.

      Ou encore, les styles de page, j'ai fait pousser des râles de plaisir à des gens en leur montrant comment, par exemple en copiant-collant le texte d'une grande page Wikipédia, tout se mettait en place proprement, en-têtes et pieds de page notamment sans qu'il soit nécessaire de faire quoi que ce soit !

      Et aussi : la possibilité de générer des Qr Codes, l'export (même pas parfait) en epub, ou encore les extensions. Tout cela parce qu'on n'a pas tous et toutes les mêmes usages d'une suite bureautique.

      Avec tous les moyens mis par Microsoft, les habitudes prises dès l’enfance, les standards non respectés, etc., si au niveau politique rien n’est réellement fait, il sera difficile de jouer dans la même cour au niveau utilisation.

      C'est bien tout le problème ! En tous cas, en France. N'oublions pas que LibreOffice est traduit dans beaucoup plus de langues que MS Office, ce qui peut faciliter son utilisation ailleurs.

      L'autre problème c'est que la bureautique est le parent pauvre et méprisé souvent de l'informatique (en France en tout cas) et que les responsables informatiques en entreprise (les autres responsables aussi, mais bon) ont une nette tendance à souvent penser qu'il suffit d'installer le logiciel et basta. Quand la question du profil se pose, elle se pose rarement aussi en termes de personnalisation de l'interface (non ce n'est absolument pas mineur), de palettes des couleurs spécifiques de l'entreprise et de collections de modèles bien conçus à utiliser. Sans parler, pour une migration, de la récupération des fichiers. Bref, les gens en charge de l'informatique devraient aussi balayer devant leur porte.

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

      • [^] # Re: The killing features

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-0).

        ha oui Draw, superbe outil.
        Qui permet aussi d'ouvrir et modifier un pdf :)

      • [^] # Re: The killing features

        Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 18/02/21 à 23:25.

        Le soucis vient, je pense, du fait que dans la majorité des cas on utilise la suite bureautique pour faire des trucs qu'on a tout simplement pas envie de faire. CV, lettre de ceci, tableau de cela (quand un client a décidé qu'Excel était un bon outil de base de données…), présentation (horreur…) Les cas où la suite bureautique est l'outil principal (ou même "fréquent") du métier sont assez limités je pense. Non ça sert plus souvent aux trucs annexes qu'on fait parce qu'on y est obligés mais "finissons-en que je passe à autre chose".

        LibreOffice parce qu'il est dans les dépôts, Framapad si c'est collaboratif, GoogleDocs si c'est là que le doc a déjà été créé, j'ai même fait de la relecture sur un doc dans "Apple Keynote" (en ligne puisque je n'ai pas MacOS) dont je n'avais jamais entendu parler. Bref je prendrai le plus rapide pour obtenir un doc pas trop dégueulasse et basta. J'ai pourtant appris à utiliser les styles durant mes études (sous OpenOffice.org) mais en 20 ans jamais plus je n'ai ressenti le besoin d'y retourner. Alors personnaliser l'interface de LO… ça serait comme si je voulais personnaliser la CSS du site des impôts !
        (humour (presque))

        • [^] # Re: The killing features

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Tu serais étonné de savoir les nombre de trucs que des tas de gens font avec des logiciels bureautiques dans le cadre de leurs loisirs :

          • tenir des scores de jeux de cartes ;
          • faire des cartes et des personnages de jeux de rôles (avec une feuille de calcul, macro et tout et tout pour les points) ;
          • faire des calculs pour le tricot ;
          • rédiger des modèles de tricot, crochet ou autre ;
          • sans compter les présentations dont on inonde ses proches.

          Sinon, ben oui, l'outil bureautique est généralement au cœur de la production de documents de l'entreprise. Tiens, dans les hôpitaux, avec quoi crois-tu qu'on rédige les compte-rendus d'interventions ? Avec quoi crois-tu qu'on écrit un rapport, un contrat, une lettre de relance, un cours, des exercices pour les élèves ? Et je ne parle pas des tableaux de bord et autres plannings qui sont omniprésents.

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

          • [^] # Re: The killing features

            Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

            Certains mettent même excel dans des systèmes d'acquisition, se demandent pourquoi ils ont des problèmes de perfs et de stabilité … et font des rapports "bien" mis en page avec …

            • [^] # Re: The killing features

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-2).

              Et parfois ils perdent une partie des données médicales qu'on leur fait remonter…

              Python 3 - Apprendre à programmer dans l'écosystème Python → https://www.dunod.com/EAN/9782100809141

            • [^] # Re: The killing features

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

              Tout à fait. J'en ai connu qui faisaient leur courrier sur tableur. Remarque, c'est plutôt moins pire que les gens qui font leur courrier sur traitement de texte mais dans un tableau (oui j'ai connu ça aussi !).

              Même dans les établissements pénitentiaires, on se sert de bureautique, par exemple pour gérer les mouvements des prisonniers qui doivent aller à l'hôpital (sur Calc pour l'établissement dans lequel je suis intervenue). Et chez les kinés : j'ai, par exemple, fait sur commande une feuille de calcul sur Calc pour le suivi après opération et qui indique, en fonction des données si le résultat des tests est satisfaisant ou pas.

              Et on ne parle pas des gens qui utilisent un logiciel de présentation comme outil de PAO (pour faire des CV par exemple).

              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

              • [^] # Re: The killing features

                Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                Je me suis ptêt mal exprimé. La suite bureautique est bien sûr incontournable. Je n'ai pas voulu dire que c'était inutile ou inutilisé…

  • # LibreOffice 7.1 Community

    Posté par  . Évalué à 10 (+10/-0).

    Le discours de The Document Foundation n'a pas changé brusquement avec la sortie de cette version.
    Depuis au moins la version 3.4.1 annoncée le 1er juillet 2011, TDF répète que les déploiements dans les grandes entreprises devraient être réalisés avec l'aide de professionnels. Je cite l'annonce de la 3.4.1 :

    Large enterprises deploying LibreOffice on desktop PCs, are still recommended to deploy LibreOffice 3.3.3, which has been tested over several months by thousands of people worldwide, and are encouraged to call on professional support services.

    Aujourd'hui l'ajout de l'étiquette « Community » permet juste de montrer aux utilisateurs professionnels s'ils utilisent une version pour laquelle aucun support n'est assuré ou bien une version pour laquelle il y a un support à long terme, des gens qu'on peut appeler en cas de souci ou auxquels on peut demander des améliorations spécifiques aux modes d'utilisation de l'entreprise.

    Le logiciel est libre, chacun, particulier comme entreprise, installe fait ce qu'elle veut avec. Seulement TDF dit depuis le début 2 choses :
    1. qu'un déploiement en entreprise et une migration ne peuvent réussir que si l'entreprise est accompagnée par des professionnels.
    2. que ce qui garantit que LibreOffice va rester un logiciel libre bien vivant, c'est que les entreprises qui contribuent à son développement puissent en vivre, autrement dit que se développe autour de LibreOffice un écosystème robuste où tout le monde profite de toutes les améliorations. Ce qui n'empêche pas une entreprise de garder pour elle un développement métier qui lui est spécifique et qui n'a pas vocation à entrer dans le cœur du logiciel.

  • # Pas complètement d'accord

    Posté par  . Évalué à 0 (+2/-2).

    Je ne suis pas complètement d'accord que LibreOffice c'est foutu.
    Pour moi, le gros avantage, c'est que c'est basé sur un format ouvert.
    OnlyOffice est pieds et poings liés à Microsoft via le OOXML que Microsoft contrôle.
    Il ne peut pas ajouter des fonctionnalités qui ne sont pas dans le format.
    Par exemple, LibreOffice a pu développer une gestion plus poussée des styles.
    On peut aussi citer le support des images SVG qu'Office n'a pas.

    Mais je trouve tout de même que LibreOffice n'use pas assez de cette liberté.
    Par exemple, je leur ai fait plusieurs tickets il y a déjà plusieurs années pour qu'ils améliorent leur logiciel graphique dans Calc, afin qu'il soit utilisable dans mon domaine scientifique. Mais en vain.
    On a l'impression qu'ils cherchent juste à faire aussi bien que MS-Office, mais cela ne suffit pas.

    Je suis d'accord aussi qu'il y a des trucs qui sont perfectibles côté LibreOffice.
    Par exemple, sur les dizaines de rapports de bug que j'ai fait remonter, je pense qu'au moins 90% étaient des régressions. C'est un peu décourageant, on a l'impression que c'est 1 pas en avant, 2 pas en arrière.
    De plus, l'interface est peu avenante. Qu'elle mauvaise idée de proposer plusieurs interfaces dans la nouvelle version, il fallait choisir, au moins par défaut ! Et puis l'interface en onglets n'est toujours pas compatible avec des greffons comme celui de Zotero.

    Personnellement, j'ai migré vers OnlyOffice pour l'édition de fichier MS-Office.
    Le fait qu'ils aient le même DOM (Document Object Model) que MS-Office garanti une meilleure compatibilité, en tout cas à terme.
    J'ai ouvert des fichiers .docx relativement complexes avec OnlyOffice, et j'ai constaté avec joie que l'affichage était strictement le même que dans MS-Office.
    Tout n'est pas encore parfait côté OnlyOffice, il y a encore pas mal de bugs et il manque des trucs, mais j'ai espoir que la situation s'améliore rapidement dans les années à venir.

    Côté suite en ligne, il y a Collabora Online mais il manque un service pour l'utilisation personnel. OnlyOffice a le service "Personal". On crée un login et hop, on peut utiliser. Pour Collabora, il faut déjà choisir un provider, et je n'en ai trouvé aucun qui propose un service gratuit. Sinon il faut installer et configurer sur son propre serveur, mais c'est beaucoup trop compliqué pour le commun des mortels. J'ai tout de même pu tester Collabora sur leur serveur de démo. L'affichage côté serveur induit des latences quand on tape du texte, à moins d'avoir un ping du feu de dieu. Il faudrait développer un tampon côté client pour réduire ces latences, mais ce n'est pas au programme à court terme.

    Bref, je continuerai à m'intéresser à LibreOffice à cause de son format ouvert, même si je suis passé à OnlyOffice pour l'édition des fichiers OOXML. Pour l'édition en ligne, c'est OnlyOffice pour moi pour le moment, mais je pourrais revenir à Collabora si j'ai accès à un service facilement.

    • [^] # Re: Pas complètement d'accord

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      Pour l'édition en ligne, c'est OnlyOffice pour moi pour le moment, mais je pourrais revenir à Collabora si j'ai accès à un service facilement.

      Je pense que l'offre de Tracim est basée sur Collabora. Je trouve l'accès à leur service facile. Et mon expérience de la latence est vraiment positive, quand je tape un texte je n'en ressens pas.

      Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

      • [^] # Re: Pas complètement d'accord

        Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0).

        Je pense que l'offre de Tracim est basée sur Collabora. Je trouve l'accès à leur service facile. Et mon expérience de la latence est vraiment positive, quand je tape un texte je n'en ressens pas.

        Merci pour l'info, je ne connaissais pas Tracim qui n'est pas listé sur la page "Partenaires" de Collabora. L'ergonomie est un peu particulière pour quelqu'un qui est habitué à NextCloud, mais ça a l'air tout de même assez bien fait. Je vais pouvoir tester Collabora Online plus en profondeur.

    • [^] # Re: Pas complètement d'accord

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

      Je ne suis pas complètement d'accord que LibreOffice c'est foutu.
      Pour moi, le gros avantage, c'est que c'est basé sur un format ouvert.

      N'en déplaise à certains, OOXML est aussi ouvert.

      OnlyOffice est pieds et poings liés à Microsoft via le OOXML que Microsoft contrôle.

      Erreur. Microsoft ne contrôle par OOXML. En tout cas, pas depuis qu'il a été standardisé et qu'un groupe lié à l'ISO est en charge de sa maintenance.

      Il ne peut pas ajouter des fonctionnalités qui ne sont pas dans le format.

      On peut dire exactement la même chose pour tous les logiciels supportant OpenDocument. OpenDocument est actuellement standardisé par le consortium OASIS. Si LibreOffice veut rajouter une fonctionnalité qui n'est pas prévue par la norme, il ne le peut pas.

      Note : pour ma part, je m'en fiche un peu de cette bataille entre les formats. S'il y a des choses à reprocher à la standardisation de OOXML, tant sur la forme que sur le fond, il y a aussi des choses à reprocher à l'ODF.

      Par exemple, beaucoup reprochent la normalisation de OOXML car cela fait doublon avec l'ODF. C'est vrai. Mais l'ODF fait doublon… avec l'Open Document Architecture, dont la publication finale avec correction date de 1997. La première version standardisé de l'ODF date de 2005.

      Aujourd'hui, la seule chose que je vois, c'est une guerre entre 2 formats, chacun avec un historique, personne ne voulant céder et scindant inéluctablement les utilisateurs à cause des incompatibilités inévitables.

      • [^] # Re: Pas complètement d'accord

        Posté par  . Évalué à 0 (+1/-1).

        Erreur. Microsoft ne contrôle par OOXML. En tout cas, pas depuis qu'il a été standardisé et qu'un groupe lié à l'ISO est en charge de sa maintenance.

        Merci pour l'info, je savais qu'OOXML était documenté, mais je ne savais pas qu'il était ouvert. Quoiqu'il en soit, même via l'ISO, j'imagine que Microsoft a beaucoup de poids dans l'évolution du standard. Comme Document Foundation doit avoir du poids dans l'évolution de l'ODF.

        Aujourd'hui, la seule chose que je vois, c'est une guerre entre 2 formats, chacun avec un historique, personne ne voulant céder et scindant inéluctablement les utilisateurs à cause des incompatibilités inévitables.

        Oui, cela induit des incompatibilités. Mais un peu de compétition n'est peut-être pas inutile.

        Pour ma part, je vais choisir le format qui correspond à mes besoins, tâche par tâche. La gestion des styles, le support des images SVG et le fait qu'il y est une implémentation gratuite et complète sous Linux sont des atouts de l'ODF. Mais le OOXML est bien plus répandu dans mon domaine professionnel.

      • [^] # Re: Pas complètement d'accord

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-2).

        Erreur. Microsoft ne contrôle par OOXML. En tout cas, pas depuis qu'il a été standardisé et qu'un groupe lié à l'ISO est en charge de sa maintenance.

        Ce sera vrai quand la suite MS Office utilisera le format OOXML strict. En attendant, le format OOXML de la suite Office est complètement contrôlé par Microsoft et non par l’ISO.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.