Journal Qui a vraiment besoin d'héberger soi-même ses données ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
0
5
juin
2013

Salut joujou, une petite trad initialement mise en ligne là-bas que je recopie ici. Trololol ou pas ?

Soyons sincères pour une fois. Bien sûr l'auto-hébergement n'est pas et ne sera pas une solution. En tout cas ce ne sera pas une solution satisfaisante pour pouvoir radicalement changer les usages sur Internet.

L'auto-hébergement est compliqué et cher, tombe facilement en panne et suppose des acquis vrais pour la plupart des nerds mais faux pour le reste. Dans le discours des nerds, l'auto-hébergement doit permettre aux gens de prendre le contrôle de leurs contenus. Il n'y a que ce que tu héberges que tu possèdes vraiment.

Prôner l'auto-hébergement pour tous c'est supposer que le problème le plus urgent sur Internet, l'exigence essentielle, c'est de posséder ses données et contenus dans des endroits sécurisés et toujours accessibles pour nous. Il faudrait avant tout utiliser des interfaces éprouvées et a minima garantir la compatibilité entre les différentes techniques utilisées. Un fichier de configuration devrait pouvoir passer de la carte à trou antédiluvienne au dernier SSD. Les services qui ne garantissent pas cette compatibilité seraient dangereux et idiots.

La sécurité des données et leur accessibilité seraient le mètre étalon de tout service et seul l'auto-hébergement permettrait de répondre à la problématique. La solution d'auto-hébergement adoptée devrait bien sûr mettre en œuvre une sauvegarde régulière solide, avoir une forte tolérance aux erreurs et une résistance remarquable aux tentatives d'effraction et, cerise sur le gâteau, devrait être montée sur ressort.

Cette position élitiste vient d'être très clairement critiquée par Tante dans un excellent billet de blog récent, que je vous invite fortement à aller lire (en anglais):

Dire aux gens qu'il faut s'auto-héberger quand une grande entreprise ferme un service, c'est tout à fait dans le même style que Marie-Antoinette qui conseillait aux paysans qui n'avaient plus de pain de manger du gâteau.

Pouvoir s'auto-héberger est une solution réservée à quelques personnes douées et riches. Pour le reste défendre cette position est du pur cynisme.

Tante souligne que la division du travail de notre société ne permet pas à tous d'avoir des compétences suffisantes pour s'auto-héberger. J'ajouterais que ce que les monomaniaques de l'auto-hébergement voient comme une privation de liberté est au contraire perçu comme un progrès pour beaucoup d'autres. Se libérer du fardeau de la configuration d'un serveur Usenet pour pouvoir gérer ses propres groupes de discussion est bel et bien un progrès. On n'a plus besoin d'être initié aux mystères d'Éleusis pour pouvoir communiquer.

Pire: le paradigme des nerds pro-auto-hébergement suppose que l'important c'est vraiment les données. Vu que je suis un gros archiveur des multiples listes auxquelles je suis abonné j'irais presque jusqu'à leur donner raison. Mais une telle position oublie que les communications éphémères et passagères ont aussi de l'importance. Snapchat a vraiment du succès. La permanence des données n'est pas toujours le plus important. Le motto de Gmail «archiver au lieu d'effacer» a longtemps paru à beaucoup un peu grotesque et ésotérique. Qui d'ailleurs a vraiment besoin de consulter des centaines d'archives de conversations figées par le temps ? Il est aussi beau de construire des châteaux de sable.

Ce qui est pertinent, ce sont bien plus souvent les relations que les conversations. Un compte dont on s'occupe avec soin sur un site avec des fonctions sociales permet de construire une réputation qui est une certaine forme de capital social. Lorsque Facebookgoogletwitteryahoo menace de fermer, ce qui fait mal au cœur n'est pas tant le risque de perdre les données accumulées sur le service que les entrelacs de relations que nous avons tissées à travers ces données.

Ces relations ne dépendent pas de contenus particuliers mais restent et le plus souvent peuvent quand même résister à la disparition d'un service ou à une migration par mode. Les adolescents qui ont délaissé VZ en Allemagne [1] avant son quasi-arrêt ne sont pas devenus des ermites. Ils sont passés au service précaire et non auto-hébergé suivant. Nous sommes là dans des champs mouvants et dynamiques où il importe peu que les services soient si stables que cela:

Internet tuera tout ce que vous aimez. Mais à ce moment vous n'en aurez cure.

[1]: L'équivalent local de Facebook avant que Facebook ne prenne le pas.

  • # Non !

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    L'auto-hébergement est compliqué et cher, tombe facilement en panne

    Non.

    PS : pour quelqu'un qui a tout lu. Ca vaut la peine que je lise la suite sachant que les prémisses sont fausses ?

    • [^] # Re: Non !

      Posté par . Évalué à 3.

      PS : pour quelqu'un qui a tout lu. Ca vaut la peine que je lise la suite sachant que les prémisses sont fausses ?

      J'en doute.

      Le type, outre voire des problèmes qui n'existent pas, semble penser que les vraies problèmes (quelques difficultés au niveau configuration logiciel) ne seront jamais résolu. On sait tous que l'informatique évolue constamment. Rien n'empêcherait, dans un future plus ou moins proche, d'avoir une distrib entièrement libre et très simple à utiliser pour de l'auto-hébergement.

      • [^] # Re: Non !

        Posté par . Évalué à 4.

        avoir une distrib entièrement libre et très simple à utiliser pour de l'auto-hébergement.

        Ça semble déjà exister: http://yunohost.org/?lang=fr

        • [^] # Re: Non !

          Posté par . Évalué à 7.

          Non mais faut arreter…

          La plupart des gens sont incapables de dire a leur PC de booter sur CDROM ou sur clé USB… Donc meme avec une distrib super bien chiadée pour faire de l'auto-hebergement, ca restera compliqué de leur point de vue.

          • [^] # Re: Non !

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Si une boite comme Free installe ce qu'il faut dans sa box, alors tout plein de personnes pourront s'auto-héberger. Bon, dans un matériel qui ne leur appartient pas, mais chez eux.

            • [^] # Re: Non !

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Et le jour ou le disque de la box meurt il feront: "youpi, j'ai perdu mes données, je retourne chez Google"

              C'est un peu le problème ici, les gens ne comprennent pas que le "cloud" malgré tout le mal que j'en pense reste la première solution pérenne pour les données de monsieur tout le monde… Certes, rien ne dit que dans 10 ans Google ne va pas fermer Gdrive mais avant, c’était plus: "rien ne dit que mon disque tout neuf ne va pas lâcher dans moins d'un an…"

              Et non, un utilisateur lambda ne sait pas faire de sauvegarde et encore moins une restauration.

              • [^] # Re: Non !

                Posté par . Évalué à 3.

                Google utilise de la redondance, pourquoi ne pas faire pareil, partagée entre utilisateurs ?

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Parce qu'une des raisons pour s'auto-héberger, c'est d'éliminer le besoin de faire confiance à un tiers, et que si tu copies tes données chez d'autres, tu casses un peu l'idée?

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par . Évalué à 4.

                    En quoi cela le contredit ? On ne lui fait confiance que pour la sauvegarde (et encore, une confiance limitée, on ne lui donne pas accès au contenu), pas pour l'hébergement.
                    De plus, avec une sauvegarde en pair-à-pair, la confiance requise pour le fonctionnement de la sauvegarde est encore plus faible.

                    • [^] # Re: Non !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      On ne lui fait confiance que pour la sauvegarde

                      Oui, et elle sont stockées où tes données ? L'auto-hébergement, le point central ce sont les données, pas le faire de faire tourner un serveur webdav sur son pc…

                      • [^] # Re: Non !

                        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/06/13 à 22:22.

                        On peut les stocker sur un autre serveur chez un ami par exemple, et de maniere chiffree pour garder la confidentialite j'imagine.

                        I have a dream, d'un monde auto hebergé ou les sauvegardes de chaque serveur seront réparties et redondantes sur un nuage d'autres serveurs, completement chiffrés.

                        J'ai un synology et j'ai vu qu'il y avait une option pour faire une sauvegarde distante de mon serveur sur un autre serveur synology (mais en theorie on peut faire ca entre n'importe quel serveur j'imagine, je ne suis pas un expert en la matiere).

          • [^] # Re: Non !

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Rien n'interdit à une entreprise de vendre du matériel avec cette distribution pré-installé.

            Opera le fait depuis 10 ans.

            • [^] # Re: Non !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Et du matériel garanti sans pertes de données?

              • [^] # Re: Non !

                Posté par . Évalué à 1.

                Faire un package appliance + service de sauvegarde chez un tiers de confiance) + service de backup en cloud (si l'appliance tombe en panne) doit pouvoir se faire.

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  doit

                  C'est qui un tiers de confiance pour M.ToutLeMonde ?

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Tu ne te poses pas les bonnes questions. Des projets tels que Beedbox, Freedombox ou Yunhost peuvent avancer dans un sens qui techniquement chiffre les données, et les partages avec le premier pair venu.

                    On peut imaginer tout ce qu'on veut, l'informatique c'est fait pour ça. On peut imaginer un système qui note les tiers selon leur degré de disponibilité, selon leur fiabilité, et on duplique plus ou moins en fonction de ça. On peut continuer à imaginer.

                    Dans les faits je t'accorde qu'aujourd'hui assez peu d’éléments techniques sont réunis. Par exemple, ayant un niveau suffisant, je ne cherche pas à utiliser les projets simplifiant l’auto hébergement car je fais ma propre sauce.

                    En revanche tu te plantes sur la faisabilité de la chose et les répercussions que cela aurait.

                    Je consomme moi même les trois modèles :
                    - centralisé (Free/Yahoo/Hotmail) pour mes emails
                    - hébergement mutualisé pour mon blog
                    - autohébergé pour mon serveur XMPP et mes RSS

                    Je peux donc te dire que si l'autohébergement reste complexe c'est parce que les trois projets cités tout en haut ne sont pas vendu dans un boîtier (type box ADSL ou disque multimedia) qui se mettre à jour tout seul et qui propose d'ajouter des amis dans une liste et qui prendrait en charge les backup auto. "Si" cela était fait, je pense que la solution clé en main serait obtenue.

                    Bien évidemment il faudra un peu de temps pour penser à rendre ces trois options interopérables, c'est normal pour l'heure chacun essaye d'atteindre un truc qui marche.

                    Il reste à dénicher qui sont les cibles. Les adeptes de la centralisation, certainement pas. Mais les PME ? Les citoyens sensibilisés, quelques milliers certes, mais qui n'ont pas le niveau technique et qui ne le souhaitent pas. Pour eux, on peut faire un système sur clé USB totalement auto qui formate le disque interne, paramètre tout, demande à entrer quelques infos simples, et qui marche.

                    • [^] # Re: Non !

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Je peux donc te dire que si l'autohébergement reste complexe c'est parce que les trois projets cités tout en haut ne sont pas vendu dans un boîtier (type box ADSL ou disque multimedia) qui se mettre à jour tout seul et qui propose d'ajouter des amis dans une liste et qui prendrait en charge les backup auto. "Si" cela était fait, je pense que la solution clé en main serait obtenue.

                      Je lis partout ce genre de prhases. Si c'est vraiment ce qui changerait les choses, que vous pensez vraiment qu'il y a un besoin, pourquoi vous créez pas une boite qui ferait ca ?

                    • [^] # Re: Non !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      qui se mettre à jour tout seul et qui propose d'ajouter des amis dans une liste et qui prendrait en charge
                      les backup auto. "Si" cela était fait, je pense que la solution clé en main serait obtenue.

                      Mais bien sur, et le jour ou y'a un problème, tu fais comment pour débugger la box et récupérer tes données chiffrées que déjà tu sais même pas ce que ça veut dire chiffré?

      • [^] # Re: Non !

        Posté par . Évalué à 5.

        Rien n'empêcherait, dans un future plus ou moins proche, d'avoir une distrib entièrement libre et très simple à utiliser pour de l'auto-hébergement.

        Le constat est qu'à l'heure actuelle, c'est plutôt une utopie.
        Moi-même, qui ai quelques connaissances, je me tate à faire de l'auto-hébergement (trouver son matos qui consomme peu, qui est pas trop cher, flemme de gérer tout çà et encore plus le double de sauvegarde) pour finir avec une solution qui marche mais derrière une ligne adsl avec un débit anémique…

        A l'heure actuelle l'auto-hébergement est une gageure…

        • [^] # Re: Non !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Matériel qui consomme peu et pas trop cher : Raspberry Pi ou équivalent.
          Gestion de l'hébergement : avec une distribution pré-maché.
          Double de sauvegarde : si tu veux juste une sauvegarde pour garder tes données en cas de problème, et vu que tu dis que tu as quelques connaissances, tu peux toujours faire un rsync d'un disque dur vers un autre, voir sur ton ordi personnel si il est sous Gnu/Linux.
          Si tu veux prévoir une casse de ta machine, vu que la matériel de base n'est pas cher, tu peux, je pense, te permettre de l'acheter en double, et garder les 2 machines synchronisées via rsync, ou même BTSync si tu veux bien utiliser une solution non libre.

          A l'heure actuelle, si on a un minimum de connaissance, il y a une solution assez simple à mettre en place pour chaque problème.

          Opera le fait depuis 10 ans.

          • [^] # Re: Non !

            Posté par . Évalué à 9.

            Sans vouloir raconter ma vie, alors que je voulais accéder à mes courriels Free depuis un cybercafé ladakhi pour tripatouiller les données de mon vol retour, rien que l'accès au serveur Zimbra était interdit. Et la solution assez simple que j'ai mise en place a été de récupérer les courriels depuis mon compte Gmail puis de les consulter (ainsi que la NSA qui a donc su mon numéro de siège).

            Franchement, peut être que l'auto-hébergement est simple pour toi parce que tu n'aies jamais à plus de 10 mn de tes serveurs, que ton colocataire est aussi admin et que tu lui a sauvé la vie il y a 10 ans, que tu as un groupe électrogène dans ta cave, que tu as un abonnement ADSL, un câble, un satellite et un 3G, que tu n'habites dans une zone ni inondable, ni sismique, que jouer avec des allumettes n'amuse plus les enfants de tes voisins, que tu as 12 caisses de Rasberry d'avance, etc… mais pour 99.99% des gens, un compte Gmail est relativement plus fiable.

            Même si on peut faire beaucoup de remarques négatives sur la société tout-Google qui est en train de partir en couille, désolé mais tu ne me forceras jamais à éditer mes fichiers systemd sous vi par ssh depuis mon smartphone.

            • [^] # Re: Non !

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              est simple pour toi parce que tu n'aies jamais à plus de 10 mn de tes serveurs,

              Très bon argument aussi, à chaque fois que mon serveur mail est parti en couille, j'étais à plus de 300 bornes de ce dernier…

              • [^] # Re: Non !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Et je rajoute: heureusement que les mails que je cherchais venait de mon @ gmail et j'ai donc pu retrouver une copie chez Google…

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Un peu hors sujet, mais je me demandais, au sujet de la confidentialité des courriels sur gmail, ne pourrait on pas imaginer une extension du navigateur qui permettrait de chiffrer les courriels meme si ceux ci transitent par gmail?

                  Je m'explique. Tel que je le vois: une extension pour firefox par exemple viendrait en surcouche de gmail, un peu comme greasemonkey pour modifier la page web en cours et lorsque j'ecris un email, ca le chiffre et ca rajoute ma clé publique (dans le MIME ou a la fin comme signature), et mon correspondant, s'il possede la meme extension, pourrait me répondre et l'extension détecterait automatiquement que j'ai mis ma clé publique, il l'utiliserait alors pour me répondre en rajoutant lui aussi sa clé publique pour chiffrer la communication. De mon coté, l'extension utiliserait ma clé privée pour déchiffrer mes emails. Comme ca, meme si les courriels sont stockés chez google, ils ne le seraient que de maniere chiffrée et ce n'est qu'a la lecture par mon navigateur que le courriel serait dechiffré.

                  Est-ce faisable? Est-ce débile? J'ai raté quelque chose?
                  Je suis preneur de vos avis.

                  /glattering

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    une extension du navigateur qui permettrait de chiffrer les courriels meme si ceux ci transitent par gmail?

                    Non testé, semble faire tout ça

                    • [^] # Re: Non !

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je vais tester. C'est etrange que ca n'interesse pas plus de monde que ca, non?

                      Beneficier de la fiabilite des serveurs google sans en payer le cout en renonciation de vie privee, ca devrait etre tentant.

        • [^] # Re: Non !

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          C'est ce que je pensais… avant de m'y mettre !

          Un Raspberry Pi à 35€ avec un boîte Punet en papier imprimée à la maison, le tout alimenté par le port USB de ma Box. Une fois installé Raspbian sur ma télé avec un câble RCA et SSH configuré, tout roule.

          J'avais peur de galérer avant de franchir le pas mais j'ai vraiment été déconcerté quand j'ai vu combien c'était simple. Quoi c'est tout ? Pas de configuration compliquée à base de pare-feux d'hippé chinois via ssh en thethering derrière un vépéhaine ? Ben non, rien de ça, je m'en suis même voulu de ne pas avoir franchi le pas plus tôt.

          Niveau stabilité on a droit à du Debian stable sur une petit machine ARM qui chauffe pas… je vois difficilement comment faire mieux.
          Quand à la lenteur de la connexion, au final pour faire transiter les pages de mon site vers le peu de lecteurs que j'ai à l'heure actuelle, pas de problème.
          Certes pour les gros fichiers c'est pas la panacée… mais si c'est pour un site/blog, un serveur de communications (mail, xmpp…) ou encore un petit nuage pour stocker des fluxs RSS ou des notes/todo, c'est amplement suffisant même avec un débit de 100 ko/s.

          • [^] # Re: Non !

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Je vais me faire l'avocat du diable:

            1.À quel niveau tu évaluerais la sécurité de ton installation face à une attaque?
            Si tu ne sais pas, comment sais-tu si tu n'as pas raté un tas de réglages à faire très compliqués?

            2.Combien de temps il te faudrait pour redémarrer le serveur s'il est arrêté?
            (ce qui peut arriver s'il plante, si l'électricité est coupée pour quelque raison que ce soit ou si plus que une personne habite chez toi et l'autre éteint accidentellement). La question est d'autant plus judicieuse si tu dois voyager régulièrement dans le cadre du travail ou quand tu pars en vacances.

            3.Comment tu gères les sauvegardes de secours et à quelle fréquence? Quelle quantité de données es-tu prêt à perdre?

            4.Comme dit plus haut, tu es certain que la machine est physiquement à l'abri? (incendie, inondation, cambriolage, etc.), sinon tu risques de tout perdre (base et sauvegardes).

            Tous ces problèmes sont résolus si on décide de faire confiance à un tiers dont c'est le métier à temps plein de gérer des serveurs.

            • [^] # Re: Non !

              Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 06/06/13 à 11:43.

              1 - Pas la moindre idée, la seule chose que j'ai configuré est SSH pour interdire toute connexion ne venant pas du réseau local. J'imagine que la sécurité n'est pas au top, loin de là, mais je ne cherche pas non plus une stabilité sans faille, le tout étant que je puisse être là pour dépanner en cas de pépin.

              2 - Dans le pire des cas une demi journée. Pour le moment je ne m'en sert que pour publier mon site et ça ne me dérange pas qu'il puise être hors ligne une demi journée ou deux par mois.

              3 - Pour mon site, j'en garde une copie sur mon PC (c'est là que je l'édite et j'envoie les modifs sur le serveur (il est plus ou moins statique). Le système en soi je m'en fiche, une réinstallation de Raspbian avec les paquets nécessaires serait suffisamment rapide pour mes besoins.

              4 - Pas plus que le reste de mes biens, cependant je doute que des cambrioleurs prennent un petit PCB dans une boîte en papier quand on trouve des objets bien plus faciles à vendre dans l'appartement.

              L'auto hébergement est très loin d'être parfait, mais j'ai le contrôle de mes données (intrusions numériques ou physiques mises à part), j'apprends plein de choses que je n'aurais peut-être pas apprises autrement, et si ça merde je ne dépend pas du bon vouloir d'un fournisseur (les mains dans le cambouis ne me font pas peur). Tomber ne me permettra que de mieux me relever. =)

              Je ne dis pas que c'est bon pour tout le monde ni pour toutes les applications, mais de là à dire qu'il faudrait laisser l'hébergement aux sociétés possédant des fermes de serveur est une hérésie.

              • [^] # Re: Non !

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Bon, une dernière fois dans les commentaires de ce journal, où l'autisme des commentateurs qui pensent qu'on en veut à leurs compétences ou qu'on veut dire interdire l'auto-hébergement est alarmant, je ne dis rien de plus que toi dans les premières phrases : «c'est compliqué, cher et ça tombe facilement en panne».

                Tu ne peux pas comme amateur assurer chez toi le niveau de service d'un datacenter. Sinon il n'y aurait pas de datacenter. Tournez ça dans tous les sens, ça reste vrai. Pareil pour ta config, elle sera souvent moins bien foutue que celle de pros.

                Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas s'auto-héberger. Ça veut dire que c'est réserver à un petit nombre qui considèrent ces défauts secondaires. Or ça n'est pas le cas de la majorité des citoyens. Voilà, j'ai réécrit les premières lignes du journal.

                Maintenant, ça aurait été cool si les commentateurs, au lieu de dire «mais si ça marche je sais le faire», ce qui est hors-sujet, étaient capables de réfléchir sur les rapports entre relations sociales et données un peu plus que ça, car c'est quand même le cœur de la deuxième partie du texte, ça aurait été cool.

                Mais à vrai dire, je comprends pourquoi je zappe aussi souvent autant de conversations et de journaux ici. L'ethnocentrisme du libriste est assez pénible à la longue.

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je ne sais pas à quoi sert ce débat.
                  D’un côté on a les pour, de l’autre les contres. Les raisons invoqués par les contres sont que les raisons pour sont mineures voir débile. Les autres voient que les dangers de la centralisation, mais ces dangers ne sont pas reconnus comme tel par les premiers.

                  Résultat :
                  Soit A l’ensemble des arguments invoqué par les contres, soit B l’ensemble des arguments invoqué par les pours.
                  On voit assez vite que A ∩ B = ø

                  Comment débattre si les uns sont incapables de comprendre les arguments des autres ?

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Soit A l’ensemble des arguments invoqué par les contres, soit B l’ensemble des arguments invoqué par les pours.
                    On voit assez vite que A ∩ B = ø

                    Soit j'ai enormément regressé en maths, soit ce que tu nous dit là, c'est qu'aucun argument n'est à la fois utilisé à la fois pour et contre l'auto-hebergement. Comment pourrait-il en etre autrement ? Soit un argument est en faveur, soit il est en défaveur, mais jamais les deux !

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Je ne suis pas idéologiquement contre l'auto-hébergement, je suis même pour. Le billet traduit idem. Mais ce qui est simplement signalé, c'est que ça n'est pas aussi simple et pas cher et fiables que d'aucuns le laissent croire. C'est ça qui a été largement critiqué dans les commentaires, parce que de nombreux linuxfriens semblent penser qu'avoir leur niveau de maîtrise de l'outil informatique est simple. C'est faux, malheureusement. Ça pourrait être vrai si l'éducation nationale s'y mettait par exemple. Mais les problèmes de fiabilité et de coût resteraient.

                    • [^] # Re: Non !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Je ne suis pas idéologiquement contre l'auto-hébergement, je suis même pour. Le billet traduit idem.

                      A partir du moment où tu dis qu'il y a un problème, tu es comme moi : dans la catégorie des "anti", comme ça, gratos.
                      Plutôt que de se dire que euh… oui, il y a un problème.

                      • [^] # Re: Non !

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Ça aussi, c'est un problème d'ailleurs :) Mais j'ai la flemme de faire un journal sur le journal pour dénoncer le problème de la reconnaissance du problème :)

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Si les connaisseurs s'auto hebergeaient plus souvent, peut etre que les non connaisseurs pourraient plus facilement se faire heberger par leur ami connaisseur ;)

                  Ca fait déja beaucoup plus de monde potentiellement auto hébergé! Peut etre que ca poussera les FAI a offrir de meilleurs débits en upload, et donc favoriser encore l'auto hébergement.

              • [^] # Re: Non !

                Posté par . Évalué à 4.

                L'auto hébergement est très loin d'être parfait,

                Merci ! a en croire certains, on dirait que si : c'est fiable, pas cher, simple, tout le monde devrait le faire. Tout le monde ne peut pas, et tout le monde ne veut pas, et tout le monde ne devrait pas.

                j'apprends plein de choses que je n'aurais peut-être pas apprises autrement

                A mon avis, il est là le vrai interet de l'autohebergement. Pour les gens qui se foutent d'apprendre ce genre de chose, ca n'a aucun interet et que des inconvénients.

                (les mains dans le cambouis ne me font pas peur)

                Donc tu fais partie de la très faible minorité pour qui l'autohebergement est une solution envisageable.

                de là à dire qu'il faudrait laisser l'hébergement aux sociétés possédant des fermes de serveur est une hérésie.

                Je ne crois pas que quiconque ait dit ca ici.

            • [^] # Re: Non !

              Posté par . Évalué à 1.

              J'ai bien lu tous les commentaires qui circulent sur le sujet, et donc moi aussi je veux y participer.
              En effet, les détracteurs de l'autohébergement disent que c'est compliqué et cher et tout et tout, mais la priorité est d'avoir le "CHOIX". Celui qui veut s'y essayer doit le pouvoir, et si des sociétés ou des communautés développent des outils performants et bien tant mieux.

              Il y a de bonnes questions.
              1- pour un particulier qui voudrait faire un blog etc. quel niveau de sécurité doit-il avoir ? ce n'est pas le problème de se faire voler des infos ou bien de se faire pirater. Simplement d'héberger son blog.

              2- Ce n'est pas grave si le serveur n'est pas accessible 24/7 avec un taux de 99.999% sur l'année. Tout le monde n'a pas besoin d'un service "pro". Parce qu'il est bien question de cela. Du service pro, ou bien amateur.
              En terme énergétique, franchement, une bonne batterie 12V que tu recharges, ça marche très bien, avec des panneau solaire ça coute rien, tu as une autonomie de plusieurs jours … :)

              3- ben si c'est pas du pro, même tous les jours, c'est pas la mort non plus.

              4- mais le fait d'être à l'abri pour un pauv' serveur de site web perso … de tot façon si cç brule ou bien c'est inondé, je pense que le propriétaire n'en aura que faire de son serveur :)

        • [^] # Re: Non !

          Posté par . Évalué à -1.

          A l'heure actuelle l'auto-hébergement est une gageure…

          Achète un NAS.

        • [^] # Re: Non !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Comme les autres je confirme, Le Raspberry Pi est tout à fait ce qui pourrait répondre à ce que tu recherche. Du moment que la configuration sous Linux ne te fait pas peur (et vu où on est ici j'imagine que c'est le cas) c'est parfait. Pour ce qui est le débit descendant adsl, si tu ne comptes pas avoir des trente six mille connections par jour ou récupérer de gros fichiers, ce n'est pas vraiment gênant. Ce qui n’empêche pas de faire quelques petites optimisations basiques.

          • [^] # Re: Non !

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Sauf que l'on s'éloigne du sujet initial…

            Parce que si la question est: Est ce qu'un libriste doit s'auto-héberger, je répond: "c'est souhaitable" ;)

    • [^] # Re: Non !

      Posté par . Évalué à 10.

      Non.

      …dit le mec qui traine sur un site d'informatique et dont c'est surement le métier.
      Quand on parle d'auto-hébergement, je pense que c'est une ellipse pour dire, "la vision d'un Internet décentralisé voudrait que ce soit l'auto-hébergement pour TOUS" et là, je crois que son postulat de départ est juste.

      Je m'en vais aller parler d'auto-hébergement avec mes parents qui ont déjà du mal à se rappeler le nom du logiciel permettant de naviguer dans le système de fichier, qui comprennent pas ce qu'est un éditeur de texte (par rapport à un traitement de texte), qui mémorise pas les raccourcis claviers les plus basiques et qui n'ont jamais entendu parler de la ligne de commande…

      • [^] # Re: Non !

        Posté par . Évalué à -4.

        Tout le monde ou presque, sait utiliser bitorrent, construire des services avec ce genre de technologie ne doit pas être si complexe.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Non !

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Tout le monde ou presque, sait utiliser bitorrent

          Va falloir être très très large sur ta notion de "presque".
          En tout cas, il y a bien plus de monde qui sait utiliser les fonctions de base de Facebook que bittorrent…

          • [^] # Re: Non !

            Posté par . Évalué à 2.

            IL n'y aurait pas tant de "pirate" sinon ;)

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Non !

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je pense que tu te trompes, les gens utilisaient Emule, bitorrent a toujours été un truc de geek… Enfin, autour de moi, j'ai jamais vu quelqu'un lancer un client torrent…

              • [^] # Re: Non !

                Posté par . Évalué à 1.

                Emule existe toujours ?

                C'est une vraie question. Ca fait des années que j'ai pas entendu parler de ca.

                Un peu comme si je venais de lire "je fais mes courses chez Mammouth"…

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ben, comme j'en entend parler autour de moi, j'imagine que oui…

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Mammouth a disparu?? Mince, heureusement que j'avais l'habitude d'aller à Prisunic.

                  ----------> [ ]

      • [^] # Re: Non !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je m'en vais aller parler d'auto-hébergement avec mes parents qui ont déjà du mal à se rappeler le nom du logiciel permettant de naviguer dans le système de fichier, qui comprennent pas ce qu'est un éditeur de texte (par rapport à un traitement de texte), qui mémorise pas les raccourcis claviers les plus basiques et qui n'ont jamais entendu parler de la ligne de commande…

        Mes parents sont aussi dans ce cas là, seulement ils ont très bien compris le concept d'exploitation de leurs données par une entreprise, car autorisé dans les conditions d'utilisation (cf Dropbox).
        Comme quoi, avec la bonne comparaison, et si c'est un problème qui n'est pas propre à l'informatique, des gens pas tout jeunes peuvent très bien comprendre l'intérêt de l'auto-hébergement.

        Opera le fait depuis 10 ans.

      • [^] # Re: Non !

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je m'en vais aller parler d'auto-hébergement avec mes parents

        Ils peuvent très bien auto-héberger et confier la maintenance de l'OS et de l'appareil à un tiers de confiance : toi ou un prestataire de service.

        Ce n'est pas parce que tu conduits ta voiture toi-même (sans chauffeur avec la casquette) que tu peux tout réparer dessus sans passer par un garagiste.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

      • [^] # Re: Non !

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Je m'en vais aller parler d'auto-hébergement avec mes parents qui ont déjà du mal à se rappeler le nom du logiciel permettant de naviguer dans le système de fichier, qui comprennent pas ce qu'est un éditeur de texte (par rapport à un traitement de texte), qui mémorise pas les raccourcis claviers les plus basiques et qui n'ont jamais entendu parler de la ligne de commande…

        Il faut pas désespérer!

        Ma mère qui probablement ne se rappelle pas le nom du navigateur de fichier qu'elle utilisait il y a pas si longtemps, utilise maintenant la console comme navigateur de fichier sous xmonad, et j'ai l'impression qu'elle à beaucoup moins de problèmes ;)

        Connaître juste quelques commandes, et les quatre ou cinq raccourcis vitaux, est sans doute plus simple que d'utiliser un desktop traditionnel, le problème c'est qu'aucune distribution facilement installable n'a ça par défaut, et il n'y a aucune aide intuitive pour un débutant sans personne pour l'aider au début, mais on peut imaginer que ce serait possible (mode débutant en console avec un prompt rappelant des commandes de bases, ou quelque chose comme ça).

        Alors pourquoi pas imaginer aussi une façon de rendre l'auto-hébergement accessible? J'avoue être beaucoup plus sceptique, parce que rendre accessibles à des quasi-débutants certaines parties de la configuration serait peut-être possible, mais il y a quand même des choses que je vois mal comment on pourrait faire sans savoir un minimum de quoi il retourne (ssl, smtp, pop, imap : si tous ces mots sont inconnus, ça peut être dur).

        • [^] # Re: Non !

          Posté par . Évalué à 3.

          Connaître juste quelques commandes, et les quatre ou cinq raccourcis vitaux, est sans doute plus simple que d'utiliser un desktop traditionnel

          Sérieusement, c'est une blague ?

          • [^] # Re: Non !

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Sérieusement, c'est une blague ?

            Heu, pas vraiment non. Je ne parle pas de savoir mettre en place un tel environnement, juste de l'utiliser (après quelques explications bien sûr) pour un usage basique d'utilisateur non-geek. Vraiment : cd, ls, cp, puis un moyen de démarrer les logiciels facilement (dmenu par exemple), et il en faut pas plus.

            Session typique :

             alt+p -> firefox -> entrée
            
             shift+alt+entrée -> terminal -> cd machin, ls machin, mv truc1 truc2 -> halt -> dormir
            
            

            Si on rajoute un raccourci pour changer de bureau virtuel, on a tout ce qu'il nous faut avec trois raccourcis et une poignée de commandes, beaucoup moins que ce qu'on apprend en un premier cours de langue.

            Après avec le temps l'utilisateur curieux peut apprendre des trucs exotiques comme redimensionner les fenêtres s'il veut (mais c'est vraiment facultatif sur un tiling-wm).

            Et puis peut-être qu'un jour il complètera son vocabulaire avec le mot « man », qui lui permettra de découvrir les merveilles de la console ;)

            • [^] # Re: Non !

              Posté par . Évalué à 2.

              Et en quoi est-ce plus simple que :

              click (firefox) -> entrée

              Franchement, ta mère a l'air vraiment cool parce que je n'ai jamais rencontré personne (ni famille ni ami, et pourtant j'en ai des "geeks" comme on dit) qui trouve que le bureau Windows ou les bureaux Linux sont compliqués et que ce serait plus simple de le faire en tapant des commandes absconses dans un écran noir (ou pas noir, ce n'est pas un problème de couleur).

              • [^] # Re: Non !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Mais comment ils pourraient te dire que les bureaux traditionnels sont plus compliqués, alors que c'est la seule chose à laquelle ils ont été confrontés? Je ne dis pas qu'un tel bureau n'est pas accessible, il y a quand même pas mal d'embûches. Exemple : une fois, mes grands parents (à qui j'ai mis un xfce), ne savaient plus quoi faire parce qu'ils s'étaient retrouvés avec une fenêtre qui logeait pas sur l'écran, et ils voyaient plus la petite croix pour la fermer… (ou alors les fênetres minimisées qu'on ne retrouve plus, etc…) En fait, ce genre de choses deviennent accessibles à monsieur-tout-le-monde seulement parce que depuis l'enfance les gens sont habitués à du windows aujourd'hui et à leur vision de l'ergonomie, et qu'aucun système grand plublic n'a développé une approche vraiment différente.

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Si tu remplaces "compliqué" par "différent et je veux pas me faire chier alors que ça marche assez bien pour moi", tu as ta réponse…

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Mais le coup de "ils s'étaient retrouvés avec une fenêtre qui logeait pas sur l'écran, et ils voyaient plus la petite croix pour la fermer", ça arrive quand même parfois.

                    Par exemple sur un netbook que j'ai acheté avec ubuntu, lorsque je veux sauvegarder un fichier avec firefox, la boîte de dialogue est systématiquement trop grande et elle déborde de l'écran (pourtant la résolution est de 1366 x 768), il n'est même pas possible de simplement valider avec entrée, je suis obligé de cliquer sur le redimensionnement plein écran de la fenêtre, pour enfin voir les boutons de dialogue. Le toolkit est ici clairement mal pensé (dans windows ça fait une fenêtre avec des scroll, mais les boutons s'affichent quoi qu'il en soit)

                    « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Mais comment ils pourraient te dire que les bureaux traditionnels sont plus compliqués, alors que c'est la
                  seule chose à laquelle ils ont été confrontés?

                  Parce qu'il suffit de les voir utiliser un traitement de texte pour savoir que non ce sera bien trop compliqué pour eux d'utiliser la ligne de commande et toutes ses subtilité: caractères spéciaux, …

                  En gros, la seul fois ou j'ai demandé à mon père d'ouvrir un terminal pour juste taper une commande pour faire un tunnel ssh afin de prendre la main sur leur machine, il a fallu 30 minutes pour qu'il arrive à taper correctement la commande…

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    En gros, la seul fois ou j'ai demandé à mon père d'ouvrir un terminal pour juste taper une commande pour faire un tunnel ssh afin de prendre la main sur leur machine, il a fallu 30 minutes pour qu'il arrive à taper correctement la commande…

                    La prochaine fois tu lui installeras gitso (http://code.google.com/p/gitso/) à l'avance. Le jour où ça merde tu lui donnes ton adresse ip. Il la rentre dans la petite interface graphique et il attend ton secours. Tous les trucs compliqués (NAT, trouver l'ip publique, …) c'est pour ta pomme pas pour la sienne.

                    Matthieu Gautier|irc:starmad

                    • [^] # Re: Non !

                      Posté par (page perso) . Évalué à -3. Dernière modification le 06/06/13 à 13:01.

                      Ou tu lui dit de lancer Teamviewer, aucune emmerde avec les trucs compliqués dans les 2 sens.

                      Je suis impressionné par la capacité des gens à se compliquer la vie pour le plaisir.
                      C'est pas libre, oui, mais ça marche. Faite le en libre si il y a besoin d’être libre…
                      Encore une démonstration que non, ce n'est pas simple ce que vous proposez.

                      • [^] # Re: Non !

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Ce qui me gène sur teamviewer, c’est que tu passes par un intermédiaire qui peut tout voir.

                        • [^] # Re: Non !

                          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                          Oui, c'est un soucis. Ou pas. Les gens s'en foutent en fait : priorité à la simplicité.
                          Ce que j'essaye de faire comprendre, c'est que la simplicité est nécessaire, avant l'idée qu'un employé peut potentiellement jeter un oeil sur ton écran (il s'en fout complet l'employé). Ce qui est "adorable" dans le discours des promoteurs de l'auto-hébergement, c'est qu'ils sont incapable d'adapter la sécurité au besoin de sécurité, et oublient le confort d'utilisation (à moins d'être masochiste de l'informatique, non, VNC ou VNC inversé n'est pas confortable).

                          Quand je lis toute la complexité de la simplicité de l'auto-hébergement, ça fait juste rire. Donc reste à faire un teamviewer libre pour convaincre que c'est utilisable déjà pour un truc très très de base (communiquer entre 2 personnes).

                          • [^] # Re: Non !

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Les gens s'en foutent en fait : priorité à la simplicité.

                            Tu généralises, une partie des gens sans foute, une autre ne s’en rend même pas compte quand aux derniers, ils représentent une part négligeable.

                            On en est là, principalement à cause du NAT. Aujourd’hui on pourrait basculer en ipv6 et ne plus avoir de problème VNC ou autre pourrait communiquer sans intermédiaire… mais à cause en partie des gens qui utilise le même OS que toi ou d’admin fainéant qui trouve confortable de ne pas être responsable de la sécurité extérieure et qui du coup se sente en sécurité comme ça, le NAT a encore de beau jour devant lui.

                            La vision d’une personne normale (encore que je me considère à peu près normal) c’est que la box la protège du méchant internet avec plein de monstre caché dans le noir et probablement plus dangereux que le loup google, yahoo, microsoft… et ça, c’est s’ils ont remarqué que la grand mère google était en fait un loup déguisé.

                            • [^] # Re: Non !

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              des gens qui utilise le même OS

                              Bouc émissaire facile, vu que le problème est surtout entre la chaise et le clavier.

                              Pour le reste : toujours la simplicité du "c'est pas moi, c'est la faute des autres".
                              en attendant, les autres vivent très bien avec ça.

                              • [^] # Re: Non !

                                Posté par . Évalué à 2.

                                des gens qui utilise le même OS

                                Bouc émissaire facile,

                                Non, petite pique envers toi. :-p

                                le problème est surtout entre la chaise et le clavier.

                                C’est vrai, mais là où je suis pour l’éducation tu es pour l’obscurantisme. Leur fournir des outils en leur disant : « Ça marche, vous n’avez rien à craindre. » moi je dirais, « Cet outil fonctionne, mais attention, il y a potentiellement un risque pour ta vie privé. »

                                Quand au :

                                toujours la simplicité du "c'est pas moi, c'est la faute des autres".

                                Je ne vois pas où j’ai écris que c’est la faute de l’autre. À moins que « …à cause du NAT.… » donc tu prends le NAT pour une personne ?

                                Je redis ce que je voulais dire puisque tu n’as pas compris, ou pas voulu comprendre.

                                Offrir une solution simple, qui marche c’est bien. Mais dire aux gens à qui tu les proposes quels sont les risques, c’est mieux. Ça leur permet de se passer de la solution si les contraintes leur pèses. Après que tu ne mettes pas la barre au même niveau que moi pour les contraintes de vie privé, ce n’est pas un problème, sauf quand tu traites les autres d’être à côté de la plaque. N’a-t-on pas le droit d’être en désaccord sans être idiot à tes yeux ?

                                les autres vivent très bien avec ça.

                                Pour caricaturé, on vivait très bien sans internet, sans ordinateur avec des jouets en bois. Ça n’empêche pas de refuser le progrès, juste de ne pas accepter tout ce qu’on te propose.

                                • [^] # Re: Non !

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                  C’est vrai, mais là où je suis pour l’éducation tu es pour l’obscurantisme.

                                  Pour caricaturé, on vivait très bien sans internet, sans ordinateur avec des jouets en bois. Ça n’empêche pas de refuser le progrès, juste de ne pas accepter tout ce qu’on te propose.

                                  À ce jeu là, tu peux aussi t'offusquer des banques qui surveillent ce que tu achètes avec ta carte bleue.
                                  On peut se passer des banques. C'est "simple" (pour les experts). Mais il va falloir que tout le monde se forme et gère son argent différemment au quotidien.

                                  Perso, j'ai pas envie de me passer de ma banque malgré tout ce qu'elle sait et apprend sur moi.
                                  J'ai pas envie de devenir médecin pour m'assurer que le médecin ne sait rien sur mes petits ennuis de santé liés à une connerie que je pourrais faire.
                                  Je n'ai pas envie de monter mon réseau télécom pour éviter que mon opérateur sache à qui je parle et quand.

                                  Tu veux que tout le monde apprenne les bases de la médecine, ou tu es obscurantiste?
                                  Tu veux que tout le monde en sache un minimum sur les banques, placements, assurances, intérêts, dettes, cartes de crédit, ou tu es obscurantiste?
                                  Tu veux que tout le monde apprenne les bases d'un réseau de téléphone mobile, ou tu es obscurantiste?

                                  Il y a un tas de choses pour lesquelles tu sais que tout n'est pas rose mais tu as accepté de laisser filer et tu as confié tes intérêts à un tiers.

                                  Accepte l'idée que quand on est pas versé dans le domaine de l'informatique, on laisse tout autant filer sans s'intéresser à la question. Ce n'est pas de l'obscurantisme pour autant.
                                  Le monde moderne est de plus en plus compliqué, et plus personne ne peut y vivre intégré ET autonome. Le sujet te tient à coeur parce que tu as connaissance des pratiques et le savoir-faire pour faire autrement.

                                  Je me demande si on peut trouver des traders qui discutent entre eux sur les plus-values moyennes que font les banques grâce à eux et à quel point les clients se font entuber avec des taux d'intérêts si bas alors qu'il suffirait qu'ils apprennent un peu.
                                  Et dans ces mêmes banques, des conseillers devisent sur le fait que les gens ne savent pas choisir leurs placements et leurs assurances de manière optimale, alors qu'il suffirait qu'ils apprennent un peu, c'est pas si compliqué.

                                  Il doit y avoir des médecins qui pestent contre des patients qui arrivent avec des pathologies graves, alors que s'ils apprenaient un peu, ils auraient détecté les syndromes très tôt et on n'en serait pas là.

                                  Oui mais voilà, il y a tellement de trucs super importants dans nos vies qu'on a déjà fait des choix. Pour beaucoup, le choix sera de ne pas comprendre l'informatique, Google, Facebook, etc., parce que ce qu'ils savent, EUX, est tellement plus important que ces détails sur Google/Facebook/autre.

                                  Laisse filer!

                                  • [^] # Re: Non !

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                    Accepte l'idée que quand on est pas versé dans le domaine de l'informatique, on laisse tout autant filer sans s'intéresser à la question.

                                    Quand on versé dedans aussi, en fait.

                                    Je connais une tonne d'admin sys qui n'ont aucune envie de s'emmerder à gérer leur serveur de mail, et délèguent confortablement à d'autres (OVH… Ou Google).
                                    Ils savent, et pourtant ils font!

                                  • [^] # Re: Non !

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    Oui mais voilà, il y a tellement de trucs super importants dans nos vies qu'on a déjà fait des choix.

                                    S'intéresser un peu aux outils qu'on utilise tous les jours c'est raisonnable. C'est comme pour la nourriture : c'est impossible de savoir exactement qu'est-ce qu'on mange à moins d'avoir une ferme et d'être versé dans la science de l'agriculture, mais tu regardes un minimum qu'est-ce que t'achètes, s'il y a des E* partout vaut mieux éviter faute d'être un spécialiste et savoir exactement ce que c'est, on regarde si c'est des trucs du coin (décentralisation), etc… et si t'as une voiture t'essaies d'y comprendre un minimum pour pas se faire avoir par le garagiste, ou alors comme moi t'as pas de voiture, mais dans tous les cas on se pose au minimum quelques questions et c'est ce qui compte : pas foncer les yeux fermés sur ce qui touche au quotidien.

                                  • [^] # Re: Non !

                                    Posté par . Évalué à 0.

                                    À ce jeu là, tu peux aussi t'offusquer des banques qui surveillent ce que tu achètes avec ta carte bleue.

                                    Soit je ne suis pas clair, soit tu n’as pas compris. Je ne dis pas qu’il faut s’en passer, je dis qu’il faut savoir pour choisir. Le choix ne provient-il pas de la connaissance ?

                                    C’est amusant comme tu as déformé mon message :
                                    Je dis : « Il faut éduquer pour choisir entre deux mal. »
                                    Tu comprends : « Il faut tout faire soit même. » Je crois que ça clos la discussion potentielle.

                                    À bientôt.

                              • [^] # Re: Non !

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                en attendant, les autres vivent très bien avec ça.

                                les autres, peut-être, mais toi visiblement pas vu comment tu t'énerves dès que le sujet est abordé.

                                « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

                      • [^] # Re: Non !

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Tu t'enflammes un peu trop vite sur ce coup :)

                        Mon propo est de faire connaitre un logiciel qui m'a bien aidé. Le jour où je l'ai utilisé, j'ai béni le jour où je l'avait installé "juste comme ça".

                        Ça n'a strictement rien à voir avec l'auto-hébergement. Le fait que les difficultés soient transférées vers celui qui donne du support ne les supprime pas. Ça marche bien pour nous, pas pour Mme Michou (et ça n'a jamais été mon propo)

                        Par contre c'est vachement plus simple de donner une adresse ip par téléphone que de créer un tunnel ssh.

                        Matthieu Gautier|irc:starmad

                    • [^] # Re: Non !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      dans la petite interface graphique

                      Tu le fais exprès? Tu lis pas le fil de discussion en entier? On parle justement de faire faire de la ligne de commande à un neuneu de l'informatique et toi tu réponds: "y'a des trucs graphiques"…

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Parce qu'il suffit de les voir utiliser un traitement de texte pour savoir que non ce sera bien trop compliqué pour eux d'utiliser la ligne de commande et toutes ses subtilité: caractères spéciaux, …

                    Ils apprennent bien à utiliser libre office ou abiword qui sont franchement pas triviaux à prendre en main, les caractères spéciaux il y en a moins que des icônes différentes sur les barres de menus de beaucoup de logiciels, mais de toutes façons tu parles d'un usage avancé de la console, comme si c'était impossible d'en rester à une utilisation simple.

                    En gros, la seul fois ou j'ai demandé à mon père d'ouvrir un terminal pour juste taper une commande pour faire un tunnel ssh afin de prendre la main sur leur machine, il a fallu 30 minutes pour qu'il arrive à taper correctement la commande…

                    Pour le coup ça fait parti des usages complexes de la console qui ne sont pas possibles à réaliser à partir du navigateur de fichiers, et s'il avait été habitué à utiliser la console comme navigateur de fichiers peut-être qu'il aurait été moins dépaysé quand tu lui a demandé de taper une commande qu'il ne comprenait pas (et impossible d'échapper à la console pour ce que tu voulais faire) : si c'était la première fois qu'il ouvrait un terminal, tu pouvais difficilement t'attendre à mieux.

                    • [^] # Re: Non !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Tu soulèves un point très intéressant en fait.

                      Ils apprennent bien à utiliser libre office ou abiword qui sont franchement pas triviaux à prendre en main

                      La plupart du temps, les migrations vers autre chose que MS Office sont douloureusement vécues. La raison? Les utilisateurs ne veulent pas apprendre alors que leur outil actuel les satisfait.

                      Ils n'apprendront pas la ligne de commande parce qu'ils ne sont pas si intéressés par tous les avantages que tu vas leur montrer. Ce qu'ils ont aujourd'hui leur va très bien, pourquoi s'emmerder avec autre chose qui nécessite de réapprendre.

                      Et c'est pareil pour l'auto-hébergement: si tu ne peux pas convaincre que les avantages valent très largement le coup devant la délicate phase d'apprentissage et la charge supplémentaire de maintenance (même minime), pourquoi donc migrer?

                      Le succès de Facebook repose sur le fait que les gens se foutent pas mal à priori des problèmes soulevés par Facebook…

                      • [^] # Re: Non !

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Je sais bien que c'est difficile de changer d'habitudes, et que hormis contexte favorable (ex : famille de geeks), le plus probable c'est d'apprendre l'environnement le plus connu est d'y rester parce qu'on est pas intéressé d'apprendre autre chose, et je comprends très bien ce comportement et ne le critique pas (il ne devrait y avoir aucune obligation d'apprendre l'informatique ou quoique ce soit). Le seul truc auquel je pensais c'est que les préjugés sur la difficulté d'un système par rapport à un autre sont très contestables si on part du principe qu'une personne ne connait encore aucun des deux (comme un enfant qui n'aurait jamais vu d'ordi avant, ou des personnes agées qui n'ont pas encore d'ordi).

                        L'auto-hébergement demande plus d'investissement personnel, et il n'y a aucune raison pour que tout le monde le fasse, mais je pense que c'est quand même un concept qui devrait être plus connu pour au moins y réfléchir à deux fois quand on fait confiance à une entreprise pour gérer ses données. Tu me dis que les gens s'en foutent, et c'est vrai, mais je trouve que c'est plutôt triste comme attitude : je comprends qu'on ne veuille pas s'investir vraiment dans un problème technique, mais on devrait pouvoir espérer un minimum d'intérêt quand il concerne autant de monde, au moins avoir connaissance des alternatives.

                    • [^] # Re: Non !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Ils apprennent bien à utiliser libre office ou abiword qui sont franchement pas triviaux

                      Non, ils les utilisent en se limitant à: Gras, Copier, Coller, Enregistrer et Imprimer…

                      si c'était la première fois qu'il ouvrait un terminal, tu pouvais difficilement t'attendre à mieux.

                      Mais si je lui fait ouvrir un terminal pour gérer des fichiers, c'est clair, il me demande de réinstaller windows dans la seconde.

                      • [^] # Re: Non !

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Non, ils les utilisent en se limitant à: Gras, Copier, Coller, Enregistrer et Imprimer…

                        Je ne sais pas faire plus non plus ;)

                        Mais si je lui fait ouvrir un terminal pour gérer des fichiers, c'est clair, il me demande de réinstaller windows dans la seconde.

                        Je te crois :) Mais j'aimerais bien savoir ce qu'il en penserait s'il ne connaissait ni l'un ni l'autre avant.

              • [^] # Re: Non !

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Et en quoi est-ce plus simple que :

                Pour le coup, c'est à peu près la même chose, et si on est honnête, le plus dur dans l'histoire c'est quand même ce qu'on fait après avoir tapé entrée, c'est-à-dire utiliser le navigateur ;)

            • [^] # Re: Non !

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Quand je dis que je fais de l'informatique, certaines personnes me parlent de leur traumatisme avec DOS alors que ça fait plus de 20 ans…

              C'est simple pour un informaticien mais pas ergonomique et accessible à un utilisateur lambda.

              • [^] # Re: Non !

                Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 05/06/13 à 23:12.

                Alors soyons clair, les pourfendeurs justiciers de l'ergonomie. Pleins de choses ne sont pas ergonomique selon vos critères, en premier : l'écriture.

                L'écriture, il faut plusieurs années pour la maîtriser. Le dessin et les signes gestuels sont tellement plus ergonomique, c'est tellement plus simple. Un enfant est capable de les apprendre sans même aller à l'école et on peut très bien comprendre ce qu'ils expriment.

                Mais bon, voila ces langages sont très limités. Pour moi, pointer, cliquer, cocher ou autres c'est comme un langage préhistorique, c'est montrer du doigt, frapper ou encore griffer pour marquer. Cela fonctionne mais c'est extrêmement limité.

                Tout le monde apprend à écrire, tout le monde apprend les math, tout le monde devrait à notre époque apprendre un langage expressif pour commander un ordinateur. Ce n'est ni simple ni ergonomique c'est juste ce qu'il y a de mieux, de plus expressif. Cela nécessite un apprentissage important mais bien moindre que les math ou l'écriture.

                Je trouve que c'est niveler par le bas et prendre les gens pour des cons de parler de traumatisme DOS. Ceux que je connais (non techos) en parlent plutôt avec nostalgie. Le DOS, bien que son shell était un peu limité est très simple, était un premier pas dans le bon sens et mes connaissance le reconnaisse (même s'il ne l'exprime pas ainsi) quand je vois leur yeux qui pétillent de nostalgie. Aujourd'hui, ils ont la sensation de ne plus maîtriser, ne plus savoir ce qu'ils font et se sentent souvent limités.

                Les plus grandes caractéristiques de l'humain sont son pouvoir d'abstraction et de posséder la faculté de s'exprimer via des langages. L'écriture est à la fois les 2 : l'abstraction du langage. Un langage shell est la mise en oeuvre de ces capacités. En shell, on peut se débrouiller extrêmement bien avec 50 mots et concepts. En comparaison avec un langage réel (français, …) ce n'est rien du tout. La combinaison de ses concepts permet d'exprimer des choses inédites (contrairement à un clickodrôme préhistorique qui ne permet que d'exprimer ce que les dèv. de l'app. à bien voulu créer).

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  La comparaison ne tient pas car écrire est utile.

                  Mon argument c'est que pour aller sur internet (Firefox), checker ses mails (Thunderbird) et rédiger du texte (Open Office), les logiciels sont très bien faits et efficaces. Cela couvre 90% des besoins des gens sur un ordinateur.
                  Me dire qu'il faut absolument apprendre bash comme ça on peut commander son ordinateur et ouvrir la fenêtre de Firefox depuis la ligne de commande, c'est marrant mais complètement inutile pour ces besoins-là.

                  Les devs ne sont ni autistes ni stupides et ils adorent avoir du succès. Le plus souvent, il essaient "d'exprimer" ce que l'utilisateur veut (ou alors le projet disparaît / n'est pas utilisé) donc on s'y retrouve et le grand public ne connaît pas, n'a pas besoin de connaître, et se fout complètement de la ligne de commande.

                  Par contre, que celle-ci soit facile à obtenir et à apprendre est une très bonne chose pour les curieux ou ceux qui ont des besoins avancés.
                  Mais laisse les gens tranquilles, ils ne sont pas obligés de vivre comme toi …

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Allez, une petite anecdote : il y a bien longtemps, je développais avec Turbo C sous MS/DOS. Ma copine était en maîtrise de lettres, et devait rédiger un mémoire plutôt épais (j’ai oublié combien de pages). Bien entendu, je lui ai proposé d’utiliser un des traitements de textes de l’époque, mais elle n’a jamais réussi à s’y mettre : en fait, ça la rassurait d’utiliser le même programme que moi, et elle a rédigé tout son mémoire avec l’éditeur de Turbo C, en se tapant les fins de lignes, les renvois, la table des matières, etc. à la main !

                    Conclusion : l’ergonomie et la facilité d’utilisation, ce ne sont pas forcément la priorité des utilisateurs…

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 05/06/13 à 23:39.

                  L'écriture et le langage sont le fruit de millénaires d'évolutions des sociétés humaines, on pourrait presque parler de loi darwinienne.
                  On utilise énormément le dessin et les signes gestuels pour communiquer, parce que c'est très pratique. Dans notre société, l'écriture est plus pratique pour beaucoup d'autres choses et c'est pour ça que l'on apprends aussi à lire et à écrire.

                  Ton langage expressif pour ordinateur, il n'apporte aucun avantage pour la majorité des utilisateurs, juste des inconvénients. En plus, il a été décidé de manière arbitraire par une dizaine d'ingénieurs environ et les principes de base n'ont que 40 ans.

                  Montrer du doigt, frapper, secouer, la parole, c'est éprouvé.

                  D'ailleurs il suffit de regarder le marché. Le DOS et l'UNIX ça se vend pas trop pour quelque chose qui serait «ce qu'il y a de mieux».

                  • [^] # Re: Non !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Montrer du doigt, frapper, secouer, la parole, c'est éprouvé.

                    Ben, la parole c'est bien du langage, et si on se limite à quelques mots comme les enfants ont peut faire pas mal de choses pas trop difficilement (enfin, les enfants mettent du temps à apprendre à parler, mais ils en apprennent beaucoup plus que ce dont on a besoin pour se débrouiller en console). Je pense pas qu'il faut confronter les différentes manières de communiquer, toutes peuvent être utiles, et aucune n'a vraiment de raison d'être inaccessible (autre que des raisons de mode sociale). Il n'y a vraiment aucun besoin de connaître bash par cœur pour utiliser la console comme navigateur de fichiers.

                • [^] # Re: Non !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Mouai. En te lisant je ne peux pas m'empêcher de penser que les caractères chinois sont plus concis que les mots écrits avec des lettres, et pourtant je suis à peu près sûr que tu ne vas pas sauter à deux pieds sur leur apprentissage.

                  Pourquoi vouloir tellement faire changer des gens qui ont des solutions qui marchent assez bien pour eux? C'est leur problème, non?

    • [^] # Re: Non !

      Posté par . Évalué à 10.

      L'auto-hébergement est compliqué et cher, tombe facilement en panne

      Non.

      Compliqué : Pour quelqu'un qui ne connait rien a l'informatique (tu sais, ces gens qui existent tout autour de toi et qui ne savent pas ce qu'est une URL), si.

      Cher : si tu veux faire de la qualité, si. Il te faudra plusieurs accès internet chez plusieurs fournisseurs, avec si possible plusieurs médias différents, une alimentation electrique de secours, plusieurs serveurs, etc.

      Tombe facilement en panne : Si tu n'as pas fait tout ce que je viens de citer pour le "cher", si, puisque tu as plusieurs SPOF.

      Donc, la seule correction que mérite cette phrase, c'est "l'auto-hebergement est complique et soit cher, soit tombe facilement en panne".

      PS : pour quelqu'un qui a tout lu. Ca vaut la peine que je lise la suite sachant que les prémisses sont fausses ?

      Si tu veux pouvoir commenter sans dire n'importe quoi, oui.

      • [^] # Re: Non !

        Posté par . Évalué à 2.

        L'auto-hébergement, ça peut être mettre ses données sur un outil aussi simple à utiliser qu'un soft type emule pour pouvoir y accéder.

        Pour récupérer les derniers films à la mode, ou les dernières chansons, les utilisateurs savent faire. En leur concoctant ce genre d'outil ça devrait être possible. Mais bon, il semble que ça n'intéresse personne de le faire.

      • [^] # Re: Non !

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Et sur un mutualisé chez OVH ? C'est cher ? Par contre, je te l'accorde, il faut aussi prévoir le chiffrement des données pour le coup…

        Opera le fait depuis 10 ans.

        • [^] # Re: Non !

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          C'est totalement inaccessible pour l'utilisateur lambda.

          • [^] # Re: Non !

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Sauf si on conçoit un package clef en main.

            Opera le fait depuis 10 ans.

            • [^] # Re: Non !

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui, enfin un package clef en main chez OVH, ce n'est pas de l'auto-hébergement, tu est aussi soumis à un contrat d'utilisation.

      • [^] # Re: Non !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Cher : si tu veux faire de la qualité, si. Il te faudra plusieurs accès internet chez plusieurs fournisseurs, avec si possible plusieurs médias différents, une alimentation electrique de secours, plusieurs serveurs, etc.

        T'en fais beaucoup quand même, ou alors je suis pas du tout exigeant (c'est possible), parce que mon serveur il n'a rien de tout cela. J'ai juste un autre ordi avec une config similaire sur lequel se font des copies et qui si l'autre tombe en panne devrait prendre le relai sans trop de problèmes (mais pas immédiatement).

        En un an, il a été fonctionnel presque tout le temps (pas plus de quelques heures au total en un an sans que tout marche, une fois à cause du certificat ssl du serveur mail qui a expiré alors que je croyais qu'il en avait encore pour deux ans, et je me souvenais plus comment j'avais fait ça). J'en demande pas plus, donc pour mes exigences c'est pas cher et ça marche suffisamment bien.

        Par contre je confirme que c'est quand même pas trivial de s'auto-héberger quand on n'y connait pas grand chose (et qu'on est pas forcément hyper intéressé par tous les aspects techniques) : j'ai bien mis une semaine à tout mettre sur pied entre les serveurs mail et web (surtout parce que j'y connaissais rien en certificats ssl alors ça m'a pris du temps de lire tout un tas de docs remplies de mots qui m'étaient inconnus ou peu familiers, alors que je n'avais qu'une idée très vague sur les chiffrement asymétriques).

        • [^] # Re: Non !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          parce que mon serveur il n'a rien de tout cela.

          Le jour où ça tombera quand tu en auras besoin (genre le jour de la fixation d'un rdv pour un entretien d'embauche, comme ça), tu changeras d'avis.
          C'est comme les backups : on n'en a jamais besoin (sauf quand ça merde).

          • [^] # Re: Non !

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Les backups j'en fait, mais par contre si mon serveur était indisponible pendant un certain temps, ce serait pas très important dans ma situation actuelle (étudiant). Alors bon, peut-être qu'un jour je regretterai parce que mon serveur sera indisponible juste au moment le plus important de ma carrière, mais il y a plus de chances que je tombe malade (je suis malade plus souvent que mon serveur) ou qu'un autre imprévu survienne, alors question probabilités j'ai décidé que le risque était minime.

            • [^] # Re: Non !

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              C'est-à-dire que si l'entretien c'est pour un poste d'admin sys, le recruteur sera sûrement plus tolérant à:
              "Je suis très malade et j'ai peur de vous contaminer"
              qu'à
              "J'ai pas vu votre demande de RdV parce que vous comprenez: je gère mon propre serveur mails et là, il marchait pas…"

    • [^] # Re: Non !

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      L'auto-hébergement est compliqué et cher, tombe facilement en panne

      Non.

      Quelle partie?

      "compliqué": non?
      Pour qui? Pour toi qui sait ce qu'est un microserveur ou pour la masse de gens qui pensent que iPad est un nom commun pour désigner une tablette et que les ordinateurs, c'est compliqué dès le départ?

      "cher": non?
      Tu peux faire autant de calculs que tu veux, mais aujourd'hui, un compte Google + un compte Facebook + autre, ça n'apparaît jamais sur les factures de l'utilisateur final.
      Donc pas cher, mais infiniment plus que l'alternative pas auto-hébergée et pas libre

      "tombe facilement en panne"
      Quand on sait ce qu'est un onduleur, comment le dimensionner à l'achat, faire la maintenance et les sauvegardes régulières, peut-être que non. Pour le reste du monde, si. Et je ne te dis pas la gueule de Mme Michu si elle voit une sortie de fsck passer sur son écran au redémarrage…

      L'auto-hébergement, c'est très bien. J'y pense aussi pour mon cas personnel, mais faut pas déconner: c'est hors de portée de 90% des internautes.

      • [^] # Re: Non !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Perso j'auto-héberge mais mails (enfin, même pas tout, j'ai aussi un compte GMail qui forward vers mon serveur), mes backups rsync ( pc taf <-> serveur <-> pc maison) ainsi qu'un service caldav et carddav.

        Mais cela reste une préoccupation de geek…

        • [^] # Re: Non !

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          mais mails

          J'auto-héberge mon étourderie aussi on dirait…

        • [^] # Re: Non !

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Et donc tu t'auto-héberges pour quelle raison?
          Parce que ça t'intéresse et tu es curieux, ou pour être indépendant de Google?

          Le sujet, c'est "est-il nécessaire ou pas de s'auto-héberger?". Je pense que non, ça n'est pas nécessaire, et encore moins désirable de "pousser" ça chez le grand-public aujourd'hui. Mais il reste un tas de raisons de vouloir le faire (curiosité, fierté de l'accomplissement, etc.)

          • [^] # Re: Non !

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            J'ai commencé à auto-héberger mes mails à mon ancien taf parce que avoir son propre serveur de mail est plus souple.

            Mais non, je ne suis pas indépendant de Google, j'utilise mon @ gmail pour toutes mes contributions au libre, j'utilise Google+, …

            Et surtout je m'auto-héberge parce que je peux le faire au taf, si demain je ne peux plus, il est hors de question de faire tourner un truc 24h/24 à la maison.

  • # Vision à long terme.

    Posté par . Évalué à 8.

    L'équilibre est nécessaire partout. Je ne fais pas confiance à Google, à la loi ou à mon FAI.

    L'auto-hébergement n'est en rien une utopie, c'est comme l'auto-consommation électrique. Il existe des solutions accessibles à beaucoup de monde (je pense notamment aux maisons que l'on construit soi-même, suivant certains plans énergétiques personnels) et il en est de même pour l'hébergement.

    Il est complètement absurde de croire qu'Internet restera aussi libre et égalitaire pour tous. Des castes sociales vont s'y créer (et cela commence déjà) et certains se permettront d'héberger leur propre sécurité, alors que les gouvernements ne pourront plus suivre l'évolution technologique et celles des entreprises.

    S'auto-héberger est une attitude presque noble, et en tout cas, peut-être plus sécuritaire et prudente que le cloud.

    S'arrêter aux simples liens sociaux est une attitude adolescente, pas du tout en phase avec la tournure moderne. Qu'est-ce qu'on s'en fiche des liens sociaux puisque l'on aura su en créer d'autres. À part une légère nostalgie, ça n'évoque rien (confère MSN récemment).

    S'auto-héberger, c'est simplement prendre en main la capharnaüm qu'on échange tous les jours et se sentir responsable de ce qu'on dit, de ce qu'on a et de ce qu'on fait, sans pouvoir s'en prendre à un service quelconque pour des fautes.

    Prévenir vaut mieux que guérir, ça ne change pas.

    • [^] # Re: Vision à long terme.

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      S'arrêter aux simples liens sociaux est une attitude adolescente, pas du tout en phase avec la tournure moderne. Qu'est-ce qu'on s'en fiche des liens sociaux puisque l'on aura su en créer d'autres. À part une légère nostalgie, ça n'évoque rien (confère MSN récemment).

      J'ai de la peine pour tes amis qui n'ont pas la "maturité" nécessaire, voire même… avouons-le pour leur plus grande honte: les connaissances techniques et les ressources pour s'autohéberger.
      Tu vas cesser de communiquer avec eux via réseaux sociaux parce qu'ils ne sont plus de ta caste?

      S'auto-héberger, c'est simplement prendre en main la capharnaüm qu'on échange tous les jours et se sentir responsable de ce qu'on dit, de ce qu'on a et de ce qu'on fait, sans pouvoir s'en prendre à un service quelconque pour des fautes.

      Un peu comme réparer sa bagnole soi-même, faire les travaux dans sa maison soi-même, cultiver ses légumes et élever ses bêtes pour la viande soi-même, générer sa propre énergie, et ainsi de suite.

      Il faut que ça existe, mais c'est loin d'être à la portée de tout le monde, et ça ne risque pas de changer à court-terme.

      • [^] # Re: Vision à long terme.

        Posté par . Évalué à 2.

        J'ai de la peine pour tes amis qui n'ont pas la "maturité" nécessaire, voire même… avouons-le pour leur plus grande honte: les connaissances techniques et les ressources pour s'autohéberger.
        Tu vas cesser de communiquer avec eux via réseaux sociaux parce qu'ils ne sont plus de ta caste?

        Je ne fais pas des liens sociaux "informatiques" des liens primordiaux. Pour ma part, tout cela ne reste que des outils. Je ne suis pas dépendant de ces outils pour rester en contact avec des amis, et je préfère mettre la main à la pâte afin de conserver des relations saines mais néanmoins responsables.
        Les outils proposés n'ont rien d'absolu, et ils seront remis en cause à un moment ou un autre, voire oubliés. Il est de ma responsabilité que de savoir conserver des liens avec des personnes sans que cela ne soit subordonné à un outil qui peut modifier mes droits à tout moment.

        Un peu comme réparer sa bagnole soi-même, faire les travaux dans sa maison soi-même, cultiver ses légumes et élever ses bêtes pour la viande soi-même, générer sa propre énergie, et ainsi de suite.
        Il faut que ça existe, mais c'est loin d'être à la portée de tout le monde, et ça ne risque pas de changer à court-terme.

        Je répare seul ma voiture, j'ai appris à construire une maison avec des matériaux durables et écologiques, et je cultive la moitié de mes légumes, l'autre partie provenant de fermes collectives (je ne mange pas de viande, ceci dit). Générer sa propre énergie est de plus en plus faisable (mais tout dépend des endroits, des amis à moi ont accès à des sources d'eau chaude, et c'est particulièrement une vraie chance).
        Tout cela reste difficile, mais aussi gratifiant.
        Enfin, si je t'évoque ça, c'est surtout pour dire que je suis loin d'être un être responsable malgré les quelques faits suscités, mais je crois que cela reste la voie à suivre, tant philosophiquement qu'humainement. Consciemment, il s'agit de miser sur du long terme et de donner à chaque personne la possibilité de subvenir à ses besoins primaires (sécurité, nourriture, chaleur) seule.

        Nous n'y arriverons pas en quelques années, mais si la technologie doit servir quelque chose, ce n'est pas, je crois, au confort qui peut être réduit ou détruit. Ce n'est ni viable, ni pérenne, et aucun de nous ne veut perdre ce qu'il possède. Mais pour cela, il faut déjà être sûr d'avoir ce que l'on "a".

        Maintenant, si toi tu attends un changement à court-terme, c'est sûr qu'il y a de quoi être dépité, mais en regardant du côté optimiste des choses, il se passe beaucoup d'initiatives qui vont dans le bon sens. (les maisons en kit suscitées, les différentes structures, comme les maisons en paille, la progression de l'hélio-énergie, l'énergie éolienne, la réduction des consommations, les prises de conscience de chacun, les forêts très bien protégées en France, les protocoles cryptés plus facilement accessibles, le monde du libre qui obtient quand même une certaine notoriété, etc…)

        Après, cela est en grande partie une question de motivation, et nous n'avons pas tous les mêmes situations permettant de faire avancer les choses.

        • [^] # Re: Vision à long terme.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je répare seul ma voiture, j'ai appris à construire une maison avec des matériaux durables et écologiques, …

          Ok, je te promet que tout cela est 1000 fois plus accessible que de s'auto-héberger pour la plupart des gens… Pour la simple et bonne raison que l'informatique est quelque chose de très technique, on peut s'habiller de belles illusions du genre: "oui mais avec un service simple à installer" mais c'est juste oublié que le jour où il y'a un bug/problème, ce sera: "horriblement compliqué à corriger".

          • [^] # Re: Vision à long terme.

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est surtout que les gens ont moins peur de la mecanique que de l'informatique.

            Ca me surprend toujours, de voir a quel point les gens ont peur et sont désemparés devant un ordinateur… Genre "si je clique sur ce bouton, il va faire quoi ???" Bah essaye ! c'est pas marquer "supprimer" ou "detruire la planete", et le bouton est meme pas rouge !

          • [^] # Re: Vision à long terme.

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est vrai, mais on en est au début de la démocratisation aussi. Les générations qui arrivent seront plus à l'aise si tout va dans le bon sens.

            Je suis d'accord que, pour le moment, rien n'est simple, mais en quelques années, ça s'est quand même beaucoup amélioré.

            Sinon, plus accessible, je ne sais pas. Ma mère sait utiliser SSH et installer Debian (elle a 60 ans et double-clique sur les liens Google…) alors qu'elle ne sait pas planter un clou. Construire une maison est aussi un plus gros investissement et si je demande à 90% des gens ici de changer une courroie de distribution, il y a de fortes chances qu'ils aillent d'abord sur Google (d'ailleurs, qui se risquerait à flinguer son moteur sans se renseigner ou sans débourser quelques 600 euros ?)
            C'est essentiellement une amélioration des outils et un apprentissage, mais ce qui est sûr, c'est que les outils modernes de Cloud & cie ne sont pas destinés à survivre plus de quelques lustres au mieux pour ce qui est des données les plus importantes. En ce qui concerne la musique ou autre joyeuses futilités utilisées par tous, alors, la possession pourra devenir commune, c'est sûr.

            Après, je le répète, c'est une vision optimiste mais qui néanmoins a le mérite de vouloir, à long-terme, responsabiliser les actes de chacun avec leurs données.

            • [^] # Re: Vision à long terme.

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Les générations qui arrivent seront plus à l'aise si tout va dans le bon sens.

              Avec le boum des tablettes et du cloud computing ? Laisse moi rire à gorge déployée…

  • # L'auto-hébergement, un truc de riches ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Tu peux dire ce que tu veux, en particulier que c'est compliqué ou chronophage, mais certainement pas cher.
    Quand on paye déjà 360€/an d'abonnement ADSL, ajouter une dizaine d'euros (principalement de consommation électrique) c'est ridicule.

    • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 05/06/13 à 11:26.

      Je t'embaucherai pas pour la sécurité des données (un site… Ouch… un vol et tout est parti, et les vols ne sont pas rares) si tu penses que c'est suffisant.
      C'est bien le problème : on nous "vend" de l'auto-hébergement qui a une QoS et une sécurité des plus ridicules en comparaison aux services fournis pas "les autres".

      Mais bon, faites-vous plaisir, continuez à y croire… Pendant que les autres gèrent mieux, sans prise de tête, la conservation et la disponibilité de leurs données.

      • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

        Posté par . Évalué à 8.

        En parlant de QoS, j'habite a 6km du nœud de raccordement.
        Je fais face a un problème très concret pour lequel je ne peux rien: ma connexion pourrie.

      • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

        Posté par . Évalué à -2.

        J'ai dit que je me prenais la tête ?

      • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        (un site… Ouch… un vol et tout est parti, et les vols ne sont pas rares)

        faut pas être bête non plus : ce n'est pas parce qu'on s'auto héberge qu'on fait les sauvegardes au même endroit : il est possible de programmer un rsync pour faire une sauvegarde distante de l'ensemble du site.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          faut pas être bête non plus

          Tu parles de faire chez toi…

          distante de l'ensemble du site.

          Donc plus chez toi, à moins que tu ai 2 logements (ça casse la partie économique).
          Faudrait se décider sur ce que c'est… c'est surtout un bon gros fourre-tout dans lequel chacun prend l'argument qui l'arrange suivant le besoin

          Finalement, avec tous les contre arguments que je lis, on va finir à conclure que Amazon/Google/Dropbox/etc c'est de l'auto-hébergement.

          En tous cas, Dropbox est maintenant de l'auto-hébergement suivant ta vision (une copie en local, un backup à distance).

          • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Donc plus chez toi, à moins que tu ai 2 logements (ça casse la partie économique).

            Tu peux le faire avec des amis pour faire un backup. C'est ce que je fais, c'est très pratique des amis, on peut boire des coups avec eux également.

            • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Tu peux le faire avec des amis pour faire un backup. C'est ce que je fais, c'est très pratique des amis, on peut boire des coups avec eux également.

              Bonjour la sécurité…
              Désolé d'avoir plus confiance à long terme en Google qu'avec mes amis :
              - Déjà, ce n'est plus "auto", mais tu fais confiance à un prestataire externe, fail
              - Ensuite, l'expérience apprend que sur le long terme, les amis sont rarement fiables ("oups, j'ai oublié ta machine dans la poubelle"). Le problème des amis, c'est que les données peuvent l’intéresser (genre si vous visez la même fille, lire tes mails peut être utile… tu as confiance? Vraiment confiance?)

              C'est très rigolos vos argument "auto" qui finissent en plus du tout "auto" quand on s'y intéresse d'un peu plus près… Finalement, vous dépendez des autres, en pire. Et communiquez sur l'opposé de la réalité du terrain, hum hum… Faut pas trop creuser la peinture.

              • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Ensuite, l'expérience apprend que sur le long terme, les amis sont rarement fiables ("oups, j'ai oublié ta machine dans la poubelle"). Le problème des amis, c'est que les données peuvent l’intéresser (genre si vous visez la même fille, lire tes mails peut être utile… tu as confiance? Vraiment confiance?)

                Ouais, j'ai confiance en GPG.

                C'est très rigolos vos argument "auto" qui finissent en plus du tout "auto" quand on s'y intéresse d'un peu plus près… Finalement, vous dépendez des autres, en pire.

                C'est mutuel, on reverse nos backups chacun, c'est le deal. Et en fait, ca fait deja 3 ans qu'on le fait et ca marche bien. Monit ne s'est activé qu'une seule fois pour me signaler que les backups avaient foiré, résolution du souci dans la journée. Au final, je t'assure que j'aimerai avoir autant de réactivité de la part d'un hébergeur…..

                Après je vais te dire le vrai pourquoi de ce backup: c'est justement parce que je n'ai pas confiance dans mon hébergeur web que je préfère faire un backup ailleurs, vers 2 endroits que j'estime fiable: chez moi et chez mon pote. Bon j'en profite également pour backuper mon petit disque réseau mais à la base, il est la pour compléter mon hebergeur web. Ironique, n'est ce pas ?

                Et toi, tu backupes (ou backuperais) comment ton hébergeur web ? Tu attends sagement la faille critique ?

                • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ouais, j'ai confiance en GPG.

                  Donc tu peux héberger chez Amazon, Google… CQFD. Argument en moins pour héberger ailleurs.

                  C'est mutuel, on reverse nos backups chacun, c'est le deal.

                  Oui, ça peut marcher (je le fais moi-même). Mais c'est un truc à emmerdes potentielles, c'est tout : ce n'est pas le nirvana non plus, et certainement pas une indépendance. Perso je le fais pour le prix.

                  • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Donc tu peux héberger chez Amazon, Google… CQFD.

                    J'ai jamais dit que je ne pouvais pas le faire. C'est toi qui nous soutiens que l'auto hébergement ne sers a rien et que ce n'est pas sérieux.

                    Et après, oui clairement c'est intéressant en terme de prix. Les serveurs en question ont été montés avec du matos de récup, ca traine dans un placard et ca tourne en moins de 10 W. C'est un bon plan financièrement, et ca nous fait du backup a pas cher.

              • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Bonjour la sécurité…
                Désolé d'avoir plus confiance à long terme en Google qu'avec mes amis :
                - Déjà, ce n'est plus "auto", mais tu fais confiance à un prestataire externe, fail

                On lui donne une confiance limitée, pour une tâche très spécifique, qu'on peut contrôler, on peut en changer à tout moment.

                • Ensuite, l'expérience apprend que sur le long terme, les amis sont rarement fiables ("oups, j'ai oublié ta machine dans la poubelle"). Le problème des amis, c'est que les données peuvent l’intéresser (genre si vous visez la même fille, lire tes mails peut être utile… tu as confiance? Vraiment confiance?)

                Vous occultez complètement l'existence de la cryptographie.

              • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                tu ne sais pas qu'il est possible de monter un système de fichier à distance avec chiffrement ?

                « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

                • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Tu utilises quoi pour cela?

                  Je ne sais pas faire, mais je suis intéressé pour un système chiffré sur une machine distante monté sur une machine locale sans jamais être monté en clair sur la machine distante (type encfs+sshfs)…

                  blog.rom1v.com

                  • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Pour chiffrer: d'encfs à ecryptfs à truecrypt à dm-crypt à…

                    Pour accéder au filesystem chiffré: sshfs ou n'importe quoi d'autre, y compris des alternatives discutables (dropbox, etc.).

                    mes 2c….

                    • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Je n'ai pas l'impression que les solutions que tu proposes répondent à ma question : est-il possible d'avoir un système de fichier sur une machine A monté en clair sur une machine B (sans que A ne puisse le déchiffrer).

                      encfs, ecryptfs… chiffrent et permettent de monter localement en clair.
                      sshfs permet de monter un système "en clair" à travers SSH (où la communication est chiffrée).
                      Mais même en les combinant, on n'obtient pas un chiffrement "à distance".

                      blog.rom1v.com

                      • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Mais même en les combinant, on n'obtient pas un chiffrement "à distance".

                        Ceci ne répond pas à votre besoin ?
                        sshfs distant:/chemin_distant/chiffre /local/chiffre
                        encfs /local/chiffre /local/clair

                        • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Effectivement, pour monter le dossier ça doit marcher…

                          En fait, quand j'avais besoin de ce genre de chose c'était pour faire du rsync, et là ça ne marche plus (il faut tout rapatrier en local et on perd l'intérêt de l'incrémental).

                          Du coup j'utilise duplicity ;-)

                          blog.rom1v.com

                          • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            En fait, quand j'avais besoin de ce genre de chose c'était pour faire du rsync, et là ça ne marche plus (il faut tout rapatrier en local et on perd l'intérêt de l'incrémental)

                            Que voulez-vous dire exactement ? rsync n'est pas incrémental. Si un fichier est chiffré, la modification d'un seul octet modifie tout le fichier, ce qui empêche de n'envoyer qu'un "diff".

            • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              c'est très pratique des amis

              s/amis/amis geeks/g

              Désolé, mais je n'ai pas ce genre de personne dans mon entourage… :p

              • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                Posté par . Évalué à 1.

                T'as bien branché ton radar a geeks ?

                Perso j'ai au moins 5 amis avec qui c'est possible, et qui viennent d'horizons différents :-) Discute en avec eux: un petit R-Pi avec un disque dur externe, branché au cul de la box, et hop, ca leur fait seedbox, serveur upnp.. et backup pour les copains ! Essaie, a tous les coups ils seraient interessés que tu les aides a monter ca.

                • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Discute en avec eux: un petit R-Pi avec un disque dur externe, branché au cul de la box, et hop, ca leur >fait seedbox, serveur upnp.. et backup pour les copains !

                  Mais c'est bien sûr! Pourquoi j'y ai pas pensé plus tôt, en gros t'installes des trucs chez tes amis pour tes besoins en leur créant des besoins inexistant…

                  • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Et ensuite, tu crées un société qui s'appelle pear et qui vend des cam et tu fais fortune.

                  • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Qu'est ce que tu en sais que ces besoins sont inexistants ? Quand tu vois a quel point les seedbox et autres NAS sont populaires, je pense qu'il doit être aisé de trouver des gens qui sont prets a faire ce genre de config chez eux.

                    • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 06/06/13 à 09:51.

                      Quand tu vois a quel point les seedbox et autres NAS sont populaires

                      Bon, je pense que faut vraiment revenir sur terre les gars, c'est truc là c'est populaire chez les geeks qui traînent sur pcinpact, pas chez monsieur tout le monde… Enfin je ne connais absolument personne avec ce genre de truc chez lui.

                      La plupart des clients free ignorent:
                      - que la box sait faire de l'UPNP ( de quoi???)
                      - que la box sait faire du FTP
                      - que la box est paramétrable

      • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est intéressant comme raisonnement, seulement, contrairement à des services centralisés, attaquer un particulier est inintéressant au possible, vu qu'il y a peu de chance de trouver des données sensibles utilisables … Au contraire, faire une attaque sur les serveurs de PS3 (par exemple) permet de récupérer des informations personnelles sur des milliers d'utilisateurs (et oui, même sur ps3) et la probabilité de trouver des comptes bancaires, ou autres informations exploitable est donc beaucoup plus élevée. Ainsi faire une attaque sur chaque ordinateur personnel du monde de manière individuelle prend un temps fou, même si la sécurité est « faible » (mais rien ne l'oblige à l'être cependant). Ok, la Chine pourrait faire tourner un programme en permanence pour piller le monde occidental et civilisé de toutes ses richesses …

        Bien entendu, dans mon raisonnement j'exclus volontairement les attaques dirigées contre une personne en particulier, là c'est plus complexe. Soit c'est un gouvernement, et dès lors, la « sécurité » de ton service centralisé ne sert à rien. Soit c'est une entreprise et là tu as des petits problèmes autres. Soit c'est un autre particulier, et dans ce cas les chances pour qu'il puisse y arriver sont faibles, puisque précisément « il est très dur d'utiliser un ordinateur » pour une personne lambda.

      • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Je t'embaucherai pas pour la sécurité des données (un site… Ouch… un vol et tout est parti, et les vols ne sont pas rares) si tu penses que c'est suffisant.

        Franchement, pour un particulier, si jamais il se fait cambrioler, ses données seront le dernier de ses soucis.

        Et si ça n'est pas le cas, si il à stocké le mot de passe quelque part (sur son ordinateur, un post it ou un carnet), alors ses données sont compromises. Peut-être même qu'elles n'existent déjà plus.

        • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je préfère 100 fois me faire voler mon ordinateur que mes données :

          • j'ai une assurance qui me dédommagera le vol de mon pc
          • il n'existe pas d'assurance permettant de retrouver le contenu de disques durs volés
        • [^] # Re: L'auto-hébergement, un truc de riches ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Franchement, pour un particulier, si jamais il se fait cambrioler, ses données seront le dernier de ses soucis.

          Faut savoir… Les données c'est important ou pas ? je croyais que c'etait tellement important que ca justifiait l'auto-hebergement, et maintenant, c'est plus important.

  • # Traduction de la traduction

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Marie-Antoinette qui conseillait aux paysans qui n'avaient plus de pain de manger du gâteau.

    C'est rigolo les traductions anglais --> français fait à partir d'une traduction français --> anglais
    Qu'ils mangent de la brioche !.

    Sinon, bon courage pour ton karma (et le mien aussi du coup à cause de cette remarque), ici il ne faut pas réfléchir sur ce sujet, ne pas prendre en compte les critiques sur l'infaisabilité en pratique, par design, c'est auto-hébergement obligatoire si tu veux faire partie du "club des gens biens", pendant que le monde va dans une autre direction.

    • [^] # Re: Traduction de la traduction

      Posté par . Évalué à 4.

      Je pense qu'un sondage s'impose. Je doute que la majorité des lecteurs s'auto-héberge ou conseillerait à leur entourage non spécialiste de le faire.

      • [^] # Re: Traduction de la traduction

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je pense qu'un sondage s'impose. Je doute que la majorité des lecteurs s'auto-héberge ou conseillerait à leur entourage non spécialiste de le faire.

        Le geek qui s'auto-héberge peut héberger la famille => plus de problèmes de spécialisation !

        Par contre, ok, il faut que la famille fasse confiance et ne se brouille pas avec le geek.

        It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par . Évalué à 10.

          Et comme ca quand tonton georges aura pas recu le mail de mamie jeanette lui indiquant la recette de la tourte aux truffes à temps pour le diner qu'il organisait avec son patron et ses associés, ca sera de la faute du geek…

          Pas pour moi, merci.

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Par contre, ok, il faut que la famille fasse confiance et ne se brouille pas avec le geek.

          Quitte à externaliser, vaut mieux une entité neutre que n'est pas la famille, mélanger les deux est dangereux, expérience…
          C'est rigolo que tu dise "auto-hébergement" et que tu parles d'héberger la famille… qui n'est plus de l'auto-hébergement.

          Comme quoi, les arguments de l'auto-hébergement, c'est du vent (indépendance? A la moindre argumentation, hop l’indépendance dégage, on parle de laisser les clé à une personne tierce)

          • [^] # Re: Traduction de la traduction

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est rigolo que tu dise "auto-hébergement" et que tu parles d'héberger la famille… qui n'est plus de l'auto-hébergement.

            Ça dépend, si t'habites toujours chez tes parents… :)

            It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

          • [^] # Re: Traduction de la traduction

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Comme quoi, les arguments de l'auto-hébergement, c'est du vent (indépendance? A la moindre argumentation, hop l’indépendance dégage, on parle de laisser les clé à une personne tierce)

            Zenit qui parle d'argumentations, on est pas vendredi pourtant….

            L'auto-hébergement a le sens qu'on veut lui donner.
            Il y a une marge entre être un maniaque de la confidentialité qui héberge son propre serveur XMPP/mail/owncloud/web/calendar et le père de famille qui utilise un NAS pour ses films/photos au lieu de les mettre sur Dropbox.

            Prôner l'auto-hébergement, ce n'est rien d'autre que prôner la décentralisation d'Internet. A chacun de choisir sa position entre une cloudification excessive ( tout sur SkyDrive… ) et un do-it-yourself trop time consumming aprés avoir evaluer le pour et le contre.

            Héberger son blog wordpress sur un VPS est déja une forme d'auto-hébergement qu'un bon nombre d'utilisateurs lambdas font.

            Firwen

    • [^] # Re: Traduction de la traduction

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Oh ça je m'en doutais que ça allait troller pour me montrer que cette trad c'est du n'importe nawak. Mais pas grave, j'attends encore le gars qui offre à Mme Michu un Facebook libre ayant un uptime, une souplesse d'utilisation et une rapidité du service équivalents au service original. Avec les serveurs mails, DNS et l'équivalent Youtube inclus bien sûr.

      Sinon pour la citation, je change ça sur mon blog, mais je n'avais pas tilté en traduisant. Elle est pourtant connue cette phrase… Merci :)

      • [^] # Re: Traduction de la traduction

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Mais pas grave, j'attends encore le gars qui offre à Mme Michu

        On s'en fout de Michu.
        Est ce que le cuisinier ou l'amateur de bonne bouffe trolle sur le fait que tel ou telle recette soit difficilement faisable par madame michu avec son micro onde, ses inductions de merde et que ça ne lui prenne pas trop de temps entre deux episodes de loft story ?
        Non, il l'invite à bouffer de temps en temps ou lui vend sa presta si il y arrive mais c'est tout.

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          On s'en fout de Michu.

          Non. C'est le point de ce journal que beaucoup de lecteurs n'ont pas saisi en prenant leur cas pour une généralité à voir la note du journal. C'est assez autiste comme comportement. Mais bon, j'aurais essayé.

    • [^] # Re: Traduction de la traduction

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Une 3ème voix serait de dire quand l'état actuel ce n'est pas crédible, mais selon un darwinisme numérique, une solution émergera forcément. Plus les Google s'imposeront dans toujours plus de domaines (google fiber, glass, domotique, cloud, devices, …) plus la nécessité d'une alternative libre et décentralisé se fera sentir, et émergera tôt ou tard.

      • [^] # Re: Traduction de la traduction

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Pour ceux ayant 5 minutes à perdre j'ai écris un billet sur le sujet : le monde selon le Libre

      • [^] # Re: Traduction de la traduction

        Posté par . Évalué à 3.

        Tu oublies un truc : beaucoup (la plupart ?) des gens sont très heureux de google : "Google a un robot qui lit mes mails pour me faire de la pub ciblée ? Bof, de toute facon j'aurai toujours de la pub, autant qu'elle soit un minimum ciblée ; Google sait tout sur moi ? Bof, de toute facon je n'ai rien a cacher, et je dis deja tout sur mon facebook, mon blog, et à la commère du village qui se charge de relayer l'information".

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Oui mais de plus en plus de gens s'inquiètent de l’hégémonie de Google, ce n'est pas les mêmes que ceux qui sont heureux avec, bien sur. Plus cette hégémonie va grossir, et c'est le cas, plus les gens inquiet vont grossir, et donc augmenter la possibilité de la naissance d'une alternative. Et je parle bien d'alternative, pas un truc ou il faut mettre les mains dans le cambouis.
          Une fois cette alternative créé, les gens heureux avec Google pourront switcher facilement, puisqu'ils auront les avantages de Google sans les inconvénients.
          C'est encore utopique, mais je vais le voir de mon vivant.

          • [^] # Re: Traduction de la traduction

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je pense qu'on trouvera quand même un juste milieu entre "tout chez Google" et "j'ai un serveur dans le placard que j'administre moi-même", en particulier pour le grand public (et même pour nombre de gens "qui connaissent un peu" d'ailleurs, je ne me vois pas administrer mon propre serveur à la maison ; peut-être à la rigueur chez un hébergeur qui s'occupe de la partie sauvegarde, problèmes électriques, etc.

            • [^] # Re: Traduction de la traduction

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Le juste milieu c'est l'alternative dont j'imagine, un cloud opensource P2P chiffré avec des instances dans des placards mais aussi dans des serveurs associatifs et d'entreprises. Il y a eu quelques idées avec status.net et diaspora, mais ce ne fut que des prémices.

    • [^] # Re: Traduction de la traduction

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      pendant que le monde va dans une autre direction.

      Cette fin de phrase me fait tiquer.

      Tu es sur Linuxfr, un site dédié à un OS au parts de marché sur le desktop minoritaires voir anecdotiques. Pourtant je suppose que tu postes ton commentaire depuis un poste GNU/Linux ? Du coup, je suppose aussi que puisque tu le fais, tu ne regrettes pas ton choix, bien au contraire ? Je suppose aussi que puisque ce choix te plaît, tu le recommandes aux autres dans la mesure du possible ? Pourtant le monde semble aller dans d'autres directions, celles de Windows, Android et iOS.

      Au final, ton propos me semble bien étrange.

      Je conclurais juste ma remarque en disant que "des milliards de mouches ne peuvent avoir tord, mangeons de la merde !".

      • [^] # Re: Traduction de la traduction

        Posté par (page perso) . Évalué à -7.

        Pourtant je suppose que tu postes ton commentaire depuis un poste GNU/Linux ?

        Non (je ne suis pas masochiste).
        Les amateurs de libre ne sont pas tous masochistes, plein sont sous Windows, encore plus sans doute sous Mac, car ils savent que le libre n'est pas bon en tout et savent faire des choix sans vouloir absolument tout en libre (ta cafetière est libre? Sans doute non. Comme mon OS, pareil, pour les même raisons : rien en libre ne répond à mon besoin).

        Au final, ton propos me semble bien étrange.

        Tu considères que tous les libristes sont sous Linux (ou BSD? Ah non, libre c'est forcément GNU et Linux… Non plus! Préjugé). A partir de ce postulat faux, forcément ça va te paraître étrange.

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ah ben voilà qui explique. Merci pour cet éclaircissement.

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par . Évalué à 7.

          Jusqu'à preuve du contraire il parlait de GNU/linux et pas du libre en général.

          ils savent que le libre n'est pas bon en tout et savent faire des choix sans vouloir absolument tout en libre

          De même, tu peux héberger certains services chez toi (les choses non critiques, ou vraiment critiques, selon le point de vue) et continuer d'utiliser Gmail parce c'est quand même bien pratique. Oui, on peut s'auto-héberger sans être un fasciste.

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ma cafetière n'est pas encore libre, par contre ma télé est libre, mon lecteur blu-ray est libre, mon lecteur hd-dvd est libre, ma box FAI est libre, mes media center sont libre, mon serveur est libre, mes portables sont libres, mon smartphone est libre…

          C'est curieux, j'ai tendance à penser que le libre est plutôt bon partout !

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu es sous GNU/Hurd, alors ?

    • [^] # Re: Traduction de la traduction

      Posté par . Évalué à 5.

      Qu'ils mangent de la brioche !.

      C'est pas ça non plus. C'est madame Victoire (tante de Louis XVI) qui en période de disette s'était navré de jeter la croute des patés et avait regretté de ne pouvoir la donner au peuple.

      CF : http://books.google.fr/books?id=66_Hmy9xbtgC&pg=PT65&lpg=PT65&dq=madame+victoire+croute+pat%C3%A9&source=bl&ots=xSdOtJqSFr&sig=P-F9u1yWh9mDetl5cThWetSmEZg&hl=en&sa=X&ei=GwivUcbBCI3DPNHggNgI&redir_esc=y

      Après de déformation en déformation…

    • [^] # Re: Traduction de la traduction

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      "Maman poisson et bébé poisson dans l'océan :
      - Maman, c'est vrai que certains d'entre nous sont sortis de l'eau pour marcher sur la terre ferme. Mais c'était qui ?
      - … des insatisfaits mon fils."

      "c'est auto-hébergement obligatoire si tu veux faire partie du "club des gens biens", pendant que le monde va dans une autre direction."
      Ce n'est pas obligatoire, mais tu peux, je pense, comprendre que des gens optent pour cette solution car ils sont insatisfait des "services fournis pas "les autres"."

      Tu parlais de "QoS et une sécurité des plus ridicules" dans un système auto-hébergé, que t'apporte gmail (pur exemple) en terme de sécurité pour ta correspondance ?

      "Responsabilité pour nos Services

      Dans les limites permises par la loi, Google, ses fournisseurs et distributeurs, déclinent toute responsabilité pour les pertes de bénéfices, de revenus ou de données, ou les dommages et intérêts indirects, spéciaux, consécutifs, exemplaires ou punitifs. "

      http://www.google.fr/intl/fr/policies/terms/regional.html

      • [^] # Re: Traduction de la traduction

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        que t'apporte gmail (pur exemple) en terme de sécurité pour ta correspondance ?

        Plus que toi et ton serveur pas bien géré. gmail et l'Etat qui consulte? C'et moins grave que le voisin qui viendra cambrioler ta serrure toute pourrie si il y a "besoin".

        Tu te crois meilleur ou aussi bien que Google en sécurité? Ca va les chevilles?

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par . Évalué à 8.

          Plus que toi et ton serveur pas bien géré. gmail et l'Etat qui consulte? C'et moins grave que le voisin qui viendra cambrioler ta serrure toute pourrie si il y a "besoin".

          Déjà, si mon voisin cambriole ma serrure, il ne va pas y trouver grand chose. Par contre s'il s'introduit chez moi, il peut voler mon disque dur sur lequel sont mes emails (s'il n'est pas chiffré, et encore, il faut qu'il s'y connaisse un peu), mais il peut aussi allumer mon ordinateur, se connecter sur gmail (car comme tout le monde¹ j'enregistre mes mots de passe dans mon navigateur) et lire mes emails (et les rediriger chez lui par exemple), sans aucune connaissance technique². En quoi c'est plus sûr ?

          ¹ Car c'est bien de tout le monde dont on parle, pas de celui qui sait s'héberger et chiffrer ses mots de passe.
          ² À part crocheter une serrure.

        • [^] # Re: Traduction de la traduction

          Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 05/06/13 à 12:17.

          Je me répète.

          "Responsabilité pour nos Services

          Dans les limites permises par la loi, Google, ses fournisseurs et distributeurs, déclinent toute responsabilité pour les pertes de bénéfices, de revenus ou de données, ou les dommages et intérêts indirects, spéciaux, consécutifs, exemplaires ou punitifs. "

          http://www.google.fr/intl/fr/policies/terms/regional.html

          Je ne me crois pas meilleur, loin de là, mais j'aurais du mal à faire pire que rien garantir du tout comme eux. Je garantis au moins que je consulte pas les correspondances, même automatiquement, pour les truffer de pubs.

          Quelle différence alors sur ce point de vue, entre l'auto hébergement et … ce genre de "service" qui garantie rien ?

          Mes chevilles vont très bien quoi qu'un peu lourdes avec cette température estivale.

          • [^] # Re: Traduction de la traduction

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Même si google se protège dans ses conditions d'utilisation, ça n'empèche pas que dans la pratique quand tu t'auto-héberge, tes données sont beaucoup moins à l'abri de pertes en cas de crash du serveur. Et que ta disponibilité est forcément moins bonne que celle de google.

            D'ailleurs, je ne suis pas sûr que ton serveur auto-hébergé te permette de faire de l'authentification forte avec ton téléphone portable. Google si.

            AMHA, le seul point sur lequel on peut les critiquer, c'est qu'ils peuvent obéir aux injonction du gouvernement si il veut lire tes mails, et qu'il les analyse automatiquement à des fins mercantiles.

            Il y a plein d'arguments pour l'auto-hébergement, mais je ne pense pas que ceux-là en fassent partie.

            Je ne me crois pas meilleur, loin de là, mais j'aurais du mal à faire pire que rien garantir du tout comme eux.

            Moi justement, comme je m'auto-héberge actuellement, je ne peux rien garantir non plus : Ma connexion ADSL peut lâcher n'importe quand.
            Du coup, je sais que je ne peux pas héberger de site qui demande impérativement une forte disponibilité, je suis pas fou.

            Là, si ils ne garantissent rien, c'est uniquement parce que c'est un service gratuit et qu'ils veulent se protéger.

            • [^] # Re: Traduction de la traduction

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Ça sert a quoi de faire de l'authentification forte avec son portable sur son propre serveur ?

              • [^] # Re: Traduction de la traduction

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Tu plaisantes la j'espère.

                L'authentification est la pour contrer les attaques entre toi et ton serveur.
                A moins que tu te connectes que sur des câbles qui t'appartiennent (tu es encore plus riche que Google) ou que tu te limites à ton chez toi pour consulter tes mails (sexy ton idée de se limiter autant), l'authentification forte est aussi utile sur ton serveur que chez Google.

                Au final, ben oui, en pratique c'est plus sûr chez Google qu'avec ton auto-hébergement à moins d'y passer un sacré temps et d'argent.

                • [^] # Re: Traduction de la traduction

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Je ne vois toujours pas pourquoi je devrais installer une authentification forte utilisant mon smartphone pour me connecter sur mon propre serveur…

                  • [^] # Re: Traduction de la traduction

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    C'est rigolo les gens illogiques à souhait, ne faisant pas confiance en un hébergeur tiers mais faisant confiance à son fournisseur de câble ou onde. D'habitude, les gens font le contraire, ils ont plus confiance dans leur prestataire que dans leur connexion. Bon, j'imagine qu'on va parler que de la France avec une couverture 3G dispo, pas de la borne WiFi dans un bar ou dans une auberge sans couverture 3G ou en dehors de la France où ton fournisseur passe par d'autres opérateurs (ou alors, ils sont tous fiables pour toi, y compris en Chine?)
                    Sans compter que tu as bien évidement limité la connexion sur ton serveur qu'à ton smartphone et ton mot de passe fait 50 caractères, pour empêcher les connexions pas par toi, et que tu fais toujours attention à ce que personne regarde quand tu tapes ton pass.

                    Ca fait beaucoup de limitations, mais si ça te convient…

                  • [^] # Re: Traduction de la traduction

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Je ne vois pas non plus pourquoi tu aurais besoin d’une authentification forte pour te connecter à gmail.

            • [^] # Re: Traduction de la traduction

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              D'ailleurs, je ne suis pas sûr que ton serveur auto-hébergé te permette de faire de l'authentification forte avec ton téléphone portable. Google si.

              un petit coup de OTP (yubikey ou autre) [ce que je possede] + un mot de passe traditionnel [ce que je connais]. Ce n'est pas super dur à mettre en place.

              • [^] # Re: Traduction de la traduction

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                x + x + x + x = beaucoup.
                Ca en bouffe du temps et de l'argent votre plaisir.

                Sinon, vaut mieux un OTP sur son smartphone, un truc en plus à transporter c'est chiant.

                • [^] # Re: Traduction de la traduction

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  x + x + x + x = beaucoup.

                  x + x c'est le principe de l'authentification forte.
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Authentification_forte

                  Ca en bouffe du temps et de l'argent votre plaisir.

                  Oui et non, apres c'est comme tu le dis aussi un plaisir et parfois un probleme de sécu (pro par exemple), un coté agreable du logiciel libre c'est qu'il est « relativement » simple de recopier une conf pro sur une infra perso. C'est ce que j'ai fais sauf que j'utilise la 2 eme banque de la clef.

                  Sinon, vaut mieux un OTP sur son smartphone, un truc en plus à transporter c'est chiant.

                  C'est pas tres chiant à transporter je l'ai sur mes clés et c'est tres fin. J'ai aussi pensé a la solution sur le mobile mais y'a quand meme le soucis de l'autonomie (tu me dira y'a souvent un port usb pour charger son portable) des maj qui peuvent tout peter et de devoir installer un soft. Pis j'ai plus souvent mes clefs sur moi que mon telephone en fait, comment tu fais quand t'essaie de t'authenfier pendant que tu es en ligne au téléphone (je pense que c'est cependant possible les telephones doivent etre multitaches.

  • # faux

    Posté par . Évalué à 2.

    le problème le plus urgent sur Internet, l'exigence essentielle, c'est de posséder ses données

    c'est bien ça pourtant.

    ce qui fait mal au cœur n'est pas tant le risque de perdre les données accumulées sur le service que les entrelacs de relations que nous avons tissées à travers ces données.

    intéressant.
    cela plaide d'autant plus pour ne pas être dépendant d'un fournisseur privé.

    L'auto-hébergement est compliqué et cher, tombe facilement en panne et suppose des acquis vrais pour la plupart des nerds mais faux pour le reste.

    C'est faux, c'est comme les serveurs multimédia, c'était compliqué puis sont arrivé des appliances type NAS qui font ça en plug&play. Rien n'empêche de développer ce type de solution pour l'auto hébergement de services de communication.

    • [^] # Re: faux

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Rien n'empêche de développer ce type de solution pour l'auto hébergement de services de communication.

      "Rien n’empêche", mais personne n'a encore fait alors que ça fait des années que ça en cause "contre les méchants". Qu'en conclure?

      • [^] # Re: faux

        Posté par . Évalué à 10.

        Qu'en conclure?

        Que t'es comme Jean-Claude Dusse, tu veux conclure trop vite.

      • [^] # Re: faux

        Posté par . Évalué à -3.

        Si personne n'a encore fait ça, c'est peut-être que personne n'en a besoin et que l'autohébergement est déjà suffisamment fiable et utilisable ?

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: faux

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          l'autohébergement est déjà suffisamment fiable et utilisable

          Tu arrives à rester sérieux en écrivant ça?

          • [^] # Re: faux

            Posté par . Évalué à 2.

            Ben oui, puisque je m'en sers. Et je ne touche quasiment jamais à mon serveur.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: faux

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              C'est sur, les utilisateurs non geek ont un compte sur DLFP ;)

    • [^] # Re: faux

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 05/06/13 à 11:55.

      Mettre en place un NAS chez soi, activer tous les services qu'il mets à disposition et les rendre accessible depuis la net avec une connexion via un FAI "classique", c'est encore loin d'être accessible au péquin moyen.
      Déjà, même avec les modèles les plus sympa (j'ai un Syno DS411j qui est une bonne référence dans la simplicité je crois), des connaissances minimums en système et réseaux sont nécessaires (faire le NAT qui va bien sur ta box FAI déjà…).
      Le service sera tributaire de la qualité et de la disponibilité de ta connexion tout en la pénalisant (ça sera souvent négligeable, mais le streaming audio ça consomme).
      Les services fournit sont loin d'égaler ce que propose Google (mais peuvent suffirent) et l'accessibilité depuis différents terminaux (PC, mobile, …) est loin d'être aussi développé.
      Et il faudra gérer tout ça. Au minimum changer les disques quand ils seront HS.

  • # Qu'ils mangent de la brioche !

    Posté par . Évalué à 1.

    … pas du gâteau.
    En fait Marie-Antoinette n'aurait rien dit de tel. Mais elle aurait pu le faire et c'est ça qui compte (et on sait comment ça a finit…).

  • # Mais si, c'est pourtant possible, à peu de frais, et de façon fiable

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    C'est certain que ça demande quelques connaissances, mais c'est alors l'occasion de sortir rencontrer des gens dans des lugs, des hackerspaces, ou des amis qui s'y connaissent.

    Le principal problème c'est le coté asymétrique de la plupart des lignes adsl quand on souhaite héberger chez soi, à la maison, ou en entreprise.

    Mais pour palier à ce problème, il suffit de louer les services d'un hébergeur, que ce soit en dédié, ou en mutualisé.

    < Publicité> D'ailleurs, le 8 juin, au Shakirail (72 rue Riquet, 75018 PARIS), durant le Festival des Ouvertures Utiles, il y aura des ateliers sur l'auto-hébergement:

    • gérer son nom de domaine
    • gérer sa messagerie instantanée avec prosody et gajim
    • gérer son site web, ou son blog

    le shakirail sera ouvert de 14H à 20h (dans le cadre du festival)

    je présenterais la partie sur la messagerie instantanée, mais je ne sais pas encore quand exactement, probablement à partir de 15H
    parce que je compte présenter ça après l'atelier sur les noms de domaines, et la personne qui le fait ne sais pas quand ça se fera.
    (je compte assister à l'atelier sur les noms de domaines)

    plus d'infos par ici: http://wiki.leloop.org/index.php/Atelier_Messagerie_instantan%C3%A9e_en_auto-h%C3%A9bergement
    et la: http://wiki.leloop.org/index.php/Shakirail
    et enfin: http://agendadulibre.org/showevent.php?id=7790
    < /Publicité>

    • [^] # Re: Mais si, c'est pourtant possible, à peu de frais, et de façon fiable

      Posté par . Évalué à 7.

      Mais pour palier à ce problème, il suffit de louer les services d'un hébergeur,

      On parlait pas d'auto-hebergement ?

      Moi je fais de l'auto-reparation-automobile : j'amene la dacia chez le garagiste. Non, c'est pas compliqué ! Pas besoin de connaissances en mécanique, meme pas besoin d'outils, ni de se salir les mains !

      • [^] # Re: Mais si, c'est pourtant possible, à peu de frais, et de façon fiable

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        On parlait pas d'auto-hebergement ?

        Il y a 2 "visions" sur l’auto-hébergement :
        - Gérer soit-même sa machine (logiciel)
        - Gérer et stocker soit-même sa machine (logiciel + matériel).

        La différence entre les deux est un simple lieu, mais la technique logicielle reste exactement la même.
        Déléguer la partie matérielle n'est pas forcément incompatible avec la définition d'auto-hébergement quand on la définit plus vers une recherche d'indépendance pas à tous prix.

    • [^] # Re: Mais si, c'est pourtant possible, à peu de frais, et de façon fiable

      Posté par . Évalué à 2.

      Le principal problème c'est le coté asymétrique de la plupart des
      lignes adsl quand on souhaite héberger chez soi, à la maison, ou en
      entreprise.

      Au vu des échanges ci dessus, que l'on peut résumer à :
      "l'auto-hébergement c'est pas cher et à la portée de tout le monte pour peu qu'on aie envie"
      qui répond à
      "non mais descendez de votre nuage ma famille ne fait pas la différence entre une prise électrique et une prise téléphonique"
      je doute que le principal problème résident dans l'asymétrie des débits…

      Mais je peux me tromper !

  • # Concentration des commentaires sur linuxfr

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai initialement publié cette traduction ce matin sur mon blog cité au début du billet. Je n'ai pas eu de réaction malgré un ou deux tweets sur mon compte twitter pour la signaler. Ce n'est qu'en arrivant ici que j'ai pléthore de réactions scandalisées. Seulement, je voudrais savoir : 

    • mon blog est hébergé sur un serveur que je loue. Ce sont des pages statiques sans fonctionnalités sociales particulières outre disqus. Autrement dit j'aurais presque pu les héberger sur ma ligne ADSL. Sur un tel serveur isolé je n'ai pas de réaction.
    • linuxfr est hébergé par free et possède une communauté qui s'est construite avec les années sans être auto-hébergée (parce qu'elle n'est pas auto-hébergée ?). Sur linuxfr j'ai plein de réactions.

    Du coup, est-ce que ce type de comportement concrètement observable (et pas dans un monde idéal où les commentaires et les communautés seraient décentralisés) n'incite pas à penser que même chez les libristes qui n'aiment pas qu'on critique l'auto-hébergement, le comportement le plus porteur c'est de se fier à des services tiers et centralisés comme linuxfr pour nouer des relations sociales ?

    • [^] # Re: Concentration des commentaires sur linuxfr

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il faut déjà savoir que ton blog existe et ne pas bloquer les contenus tiers vu que tu n'autohéberges pas tes coms!

      Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

      • [^] # Re: Concentration des commentaires sur linuxfr

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        C'est le cœur de ma remarque. Supposons que tout le monde s'auto-héberge et que donc Google disparaisse. On les trouve comment les contenus ?

        Chacun stocke chez soi l'entièreté d'un index mondial des pages web, un peu comme chacun stocke chez soi toutes les transactions précédentes pour Bitcoin ? C'est vraiment difficilement jouable sinon impossible.

  • # Minitel 2.0 vs vrai internet de poilu !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je crois que le problème c'est la minitélisation de l'internet. C'est à dire que quelques acteurs (google, facebook, amazon…) tous américain pour la plupart, stockent les donnée de tous le monde.

    Prenons l'exemple des livres numériques. Il y a ceux qui on une liseuse amazon (kindle) et dont la collection de livre est donc stockée avec DRM chez amazon. Si tous le monde fais cela C'est puissamment malsain. De même que de faire passer toutes les communication par skype ou tous les mails par google.

    L'autre solution d’extrémiste est de dire l'internet le vrai c'est l'auto-hébergement ou rien. J'aime bien l'auto-hébergement, c'est marrant. J'ai mon petit serveur Erlang (yaws) sur Debian installé sur un mini-ordi. Mais si cela à un intérêt pédagogique réel, je ne sais pas si c'est vraiment à généraliser (ne serait que pour les problèmes de sécurité).

    Pour moi la vrai solution c'est la pluralité des prestataires. Avec ma liseuse bookeen j'ai le choix des prestataires pour acheter mes livres, par exemple Decitre, Bookeen Store, Feedbook, Immateriel.fr,… et si l'un des prestataires me déplait et bien je le quitte de suite. Et tous les livres achetés sont sans DRM !

    Je pense qu'il y a un juste milieu entre « un serveur pour les gouverner tous ! » et « Chacun sa merde et Dieu pour tous ! ». Il suffit d'avoir de nombreux acteurs (entreprises, associations, particulier) qui proposent des services compatibles entre eux pour que l'on ai un vrai internet.

    Un vrai internet (au sens idéal du termes selon mes propres critères) est un internet avec des protocoles ouverts où chacun peut s'autohéberger (je peux héberger un nœud skype ? un serveur xmpp qui communique avec google ?) sans pour autant que cela soit nécessaire ; un Internet où les part de marché sont correctement réparties (pas 90% des mails chez google par exemple).

    • [^] # Re: Minitel 2.0 vs vrai internet de poilu !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ce commentaire me semble de loin le plus pertinent : il insiste sur l’extrême importance des standards ouverts, que ce soit aux niveaux réseau, appli, fichiers, etc…
      Depuis le départ, j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi certaines réactions sont autant teintées de défaitisme (les users sont des noobs, le public est désespérant), et pourquoi les anti-auto-hébergement semblent presque vouloir imposer une centralisation ("Zenitram : À vouloir tout diriger on ne contrôle plus rien").

      J'ai plutôt l'impression que pour l'instant, les défenseurs des standards s'en sont bien sortis (ipv4, DNS, routage…) et que nous, les auto-hébergeurs, pouvons continuer à faire ce qu'on VEUT dans le respect des standards grâce à ces principes.

      Au final, j'ai presque l'impression que le principe de l'auto-hébergement DÉRANGE le traducteur de l'article et Zenitram, mais je ne vois pas pourquoi.

      Le plus important n'est-il pas que chacun, de Mme Michu au BOFH, y trouvent leur compte, sans imposer leur point de vue à l'autre ?

      • [^] # Re: Minitel 2.0 vs vrai internet de poilu !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        principe de l'auto-hébergement DÉRANGE le traducteur de l'article et Zenitram,

        Faudrait lire… non, il ne dérange pas, il dit juste que les arguments avancés sont faux de chez faux.
        Faites ce que vous voulez, mais pas la peine de mentir aux gens sur ce que c'est.

      • [^] # Re: Minitel 2.0 vs vrai internet de poilu !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        pourquoi les anti-auto-hébergement semblent presque vouloir imposer une centralisation ("Zenitram : À vouloir tout diriger on ne contrôle plus rien").

        Hép-hép, la formule est de moi, pas de Zénitram, même si je te suis reconnaissant de me trouver d'aussi bon niveau en trolling que lui sur ce sujet :)

        Ensuite, c'est un constat qu'on ne peut pas toujours tout contrôler. Je n'impose pas ce qui est un fait.

  • # Comme la cuisine

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est comme pour manger, on peut acheter des plats tout faits, des surgelés : c'est simple et fiable. Et totalement dépendant des fabricants, qui peuvent y mettre de la merde et ne s'en privent pas.

    Ou alors, on peut cuisiner. Tout le monde peut cuisiner. Quoique, en fait non, ça demande des connaissances et du savoir-faire ça, tout le monde ne peut pas cuisiner. Mais tout le monde peut apprendre. Oui, ça demande du temps et de l'investissement personnel, mais tout le monde peut le faire, sauf invalidité sérieuse.

    Eh bien, pour l'hébergement, c'est pareil. Tout le monde peut s'auto-héberger. Ça demande des connaissances et du savoir faire, mais tout le monde peut apprendre. Ça demande du temps et de l'investissement personnel, mais tout le monde peut se former, sauf invalidité sérieuse.

    Répétez après-moi : le neu² informatique n'est pas intrinsèquement bête, il ne l'est que parce qu'il accepte de le rester. Comme un type à qui on n'aurait jamais appris à lire.

    • [^] # Re: Comme la cuisine

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ah, merci pour ce commentaire. J'ai voulu au départ te signaler sur Twitter le billet mais tu n'y es pas je crois, donc le plus simple était de passer par ici (centralisation quand tu nous tiens).

      La métaphore de la cuisine est bonne. Parce qu'avec elle on comprend aussi que pour des raisons pratiques il n'est pas toujours aussi simple de tout faire soi-même. Ce n'est pas qu'une question de volonté, mais aussi une question de contraintes pratiques.

      Sinon les sandwicheries, restaurants, supermarchés, AMAP, boucheries et autres boulangeries n'existeraient pas.

      Car nous n'allons pas tous cultiver nos propres légumes et élever notre propre bétail n'est-ce pas ? Même si c'est fun, c'est quand même très compliqué à gérer.

      À la limite on peut mutualiser des poules et des poireaux sur le toit des immeubles, mais dans l'appart ça va vite être ingérable.

    • [^] # Re: Comme la cuisine

      Posté par . Évalué à 6.

      OUI, mais on n'a qu'une vie. Alors, on peut toujours apprendre l'informatique (système, réseau et application) pour s'auto-heberger, on peut apprendre la mécanique pour savoir réparer soi-meme sa voiture, on peut apprendre la maconnerie pour pouvoir conbstruire soi-meme sa maison, on peut apprendre le turkmen pour pouvoir se passer d'un traducteur pendant ses vacances au turkmenistan…

      Oui, on peut. Chacun indépendamment, oui, on peut. Mais on ne peut pas tout faire, car chaque journée ne fait que 24h, qu'il faut bien passer du temps a dormir, manger, se déplacer, travailler.

      Donc on choisit ses priorités. Pour ma part, mes données sont chez google, le garagiste s'occupe de la voiture, j'ai acheté un appart tout construit, et je ne compte pas aller au turkmenistan. Ca me permet de liberer pas mal de temps pour…. Par exemple : profiter de la vie.

      • [^] # Re: Comme la cuisine

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je sais faire du réseau, de la mécanique, de la maçonnerie, mais j'ai fait l'impasse sur le turkmen…

        chaque journée ne fait que 24h

        La vie dure 25000 jours, 615000 heures. Tu n'es pas obligé de vivre inlassablement la même journée !

        Par exemple : profiter de la vie.

        Profite on vraiment de la vie lorsqu'on que ne sait rien faire soi même et que l'on est toujours dépendant du savoir faire des autres ?

        • [^] # Re: Comme la cuisine

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          Profite on vraiment de la vie lorsqu'on que ne sait rien faire soi même et que l'on est toujours dépendant du savoir faire des autres ?

          Tu es en train de dire que ton ordinateur, tu l'as construit toi même à partir du sable?
          Chapeau…

          En attendant, revenons sur terre, utiliser google plutôt que l'auto-hébergement, c'est déplacer de 0.0001% le curseur sur autonomie à un prix assez élevé. Si c'et pas pour le plaisir (et ce n'est pas un plaisir pour beaucoup de monde), pourquoi le faire plus qu'autre chose?

          Bref : argument des plus bidons. Tu dépends, et c'est bien : ça s'appelle vivre en société, mutualiser, et c'est comme ça qu'on est sortit de la mort à 20 ans à force de cueillir pour survivre sans se faire plaisir.

          • [^] # Re: Comme la cuisine

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Tu es en train de dire que ton ordinateur, tu l'as construit toi même à partir du sable?

            (soupir) non, il est en train de dire qu'il préfère savoir un minimum comment marchent les diverses technologies qu'il utilise.

        • [^] # Re: Comme la cuisine

          Posté par . Évalué à 10.

          Profite on vraiment de la vie lorsqu'on que ne sait rien faire soi même et que l'on est toujours dépendant du savoir faire des autres ?

          Bouge pas, je demande à mon manager.

          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

    • [^] # Re: Comme la cuisine

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Et totalement dépendant des fabricants, qui peuvent y mettre de la merde et ne s'en privent pas.

      J'espère que pour sortir ça, tu as un potager que tu gères toi-même, et que les graines tu en achètes pas mais te débrouilles.

      Sinon, crédibilité 0 : tu dépends de l'agriculteur.

      Ben oui, dans la vie, en dépend. C'et même comme ça qu'on a évolué. Tu mets un curseur arbitraire sur ta dépendance avec la bouffe, et tout autant arbitraire avec l'hébergement de tes données.

      Au final, tout est arbitraire entre "le bien" et "le pas bien". Rien de logique, mais "il faut absolument s'auto-héberger car c'est plus mieux bien" avec aucun argument qui dit que le curseur doit être "la" plutôt qu'ailleurs (comme pour la bouffe).

      • [^] # Re: Comme la cuisine

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Il y a effectivement une limite à placer, mais il y a justement un endroit intelligent où le placer en général : là où commence un pouvoir lié à l'utilisation finale.

        Par exemple, pour la cuisine : un supermarché n'a aucun pouvoir sur ce que les gens font des ingrédients de base qu'ils achètent. Il peut cesser de vendre de la farine, mais pas empêcher de faire des gâteaux au chocolat, surtout qu'on peut se procurer tout cela ailleurs. En revanche, un fabricant de plats cuisinés, ou un restaurant, peut empêcher ses clients de manger des plats non halal par exemple.

        Pour l'hébergement : un FAI n'a aucun pouvoir sur les usages que les gens font de la connexion qu'il fournit. Enfin si, il a la possibilité d'avoir un tel pouvoir mais heureusement le code des communications électroniques et des postes interdit cela. Un hébergeur en revanche, a tout pouvoir sur les usages des gens, et pas mal de services de haut niveau appliquent justement une censure tout à fait officielle.

    • [^] # la métaphore a ses limites

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est rigolo cette cuisine qui revient sans cesse. Le problème avec cette métaphore c'est qu'elle n'est pas binaire, aujourd'hui tu cuisines, demain tu peux acheter un plat tout fait, le surlendemain aller dans un bon resto ou au macdo … Ca n'aura pas d'impact.

      Apprendre à lire, pareil ca n'apporte pas de contrainte, si tu n'as pas envie de lire tel jour, bin tu lis pas…

      Avec l'auto-hébergement et bien soit tu l'es, soit tu es chez Google and Co, mais c'est pas différent chaque jour. Donc s'auto-héberger est un choix beaucoup plus complexe et contraignant.
      S'auto-héberger, faut gérer le truc constamment, c'est une contrainte. Ca n'a rien à voir avec cuisiner ou lire.

      • [^] # Re: la métaphore a ses limites

        Posté par . Évalué à 1.

        Avec l'auto-hébergement et bien soit tu l'es, soit tu es chez Google and Co, mais c'est pas différent chaque jour. Donc s'auto-héberger est un choix beaucoup plus complexe et contraignant.

        Tu as raison.

        Vu qu'on est dans le comparaison pourrie et ridicules: ce n'est pas acheter un vélo pour s'en servir quand on a envie; mais acheter un vélo ET revendre sa voiture.

        Ca conviendra très bien à certains par choix ou par adéquation mais clairement pas à tous.

  • # Les vrais enjeux

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ce qui fait mal au cœur n'est pas tant le risque de perdre les données accumulées sur le service que les entrelacs de relations que nous avons tissées à travers ces données.

    Ne pas exposer ses relations sociales aux aléas des enjeux économiques est une des raisons évoquées par les défenseurs de l'auto-hébergement. Si les relations tissées sur les réseaux sociaux sont si importantes pour les individus, alors il est dans l'intérêt des individus d'avoir une certaine maîtrise de ces réseaux sociaux.

    Les personnes, qui, comme toi, ont compris cet enjeu, explorent plusieurs réponses :

    • les chartes « négociées » par les utilisateurs,
    • la loi (droit à récupérer ou effacer ses données),
    • la concurrence,
    • les réseaux sociaux centralisés alternatifs (basés sur des logiciels libres, gérés par une association…),
    • les réseaux sociaux décentralisés.

    Tu vois bien, j'imagine, comment chaque solution technique s'articule avec un modèle politique.

    Les défenseurs des modèles décentralisés savent bien que c'est une solution technique complexe pour un individu, mais ils considèrent que 1) le jeu en vaut la chandelle, 2) ça ne peut que s'améliorer, 3) au pire les nœuds peuvent être gérés collectivement (associations, amis…).

    • [^] # Re: Les vrais enjeux

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je crois en la décentralisation si ça signifie la mutualisation des compétences au plus petit échelon possible et que l'on ne centralise qu'en raison de la complexité, de l'ampleur des tâches à réaliser. Mais si c'est aboutir au point de vue extrémiste que tout le monde doit tout faire tout seul, ce à quoi reviennent pas mal de commentaires sous ce billet, c'est ridicule à mon avis. À vouloir tout diriger on ne contrôle plus rien ;)

  • # Sans aller jusqu'à s'auto-héberger,

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    il existe des solutions pour se détacher des google yahoo and co.. Après il faut faire un minimum confiance à ceux qui vont t'héberger. Tu peux héberger tes mails chez sud-ouest.org, héberger ton site chez legtux.org toilelibre ou bien ovh, utiliser le serveur xmpp chez dukgo, etc… Les exemples ne manquent pas.
    Toutefois tout ça demande un minimum de connaissance et de finance … mais on a rien sans rien comme l'a dit Tanguy dans son analogie à la cuisine.

  • # petite question de noob ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Est-ce qu'un serveur ne pourrait pas être inclus dans les box (je veux dire: des box spécialement conçues pour contenir cette possibilité) ?
    Lors de l'installation, l'utilisateur doit configurer sa box, son wifi, … ce qui est, j'imagine, pas beaucoup plus facile que de configurer certains services en ligne tels que owncloud.
    Du coup, la question de l'auto-hébergement n'est-elle pas similaire à la question de l'usage de Linux pour les particuliers: aujourd'hui très peu probable parce que le particulier n'a pas envie d'installer un OS lui-même, mais théoriquement non problématique dans un monde parallèle où ce ne sont pas ceux qui n'aiment ni Linux ni l'auto-hébergement qui prennent les décisions pour le particulier.

    • [^] # Re: petite question de noob ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Est-ce qu'un serveur ne pourrait pas être inclus dans les box

      Comme avant : ton adresse email (et tout le reste) qui dépend alors de ton FAI… Bonjour la dépendance. Pire qu'avec Google.
      Les box, c'est bien pour capturer un utilisateur.

      • [^] # Re: petite question de noob ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Comme avant : ton adresse email (et tout le reste) qui dépend alors de ton FAI

        En quoi ? Parce que le FAI est propriétaire de la box ?
        Qu'est ce qui empêche de rendre l'utilisateur propriétaire de la box, et non simple locataire ? Qu'est ce qui empêche de permettre une synchronisation box-à-box si l'utilisateur veut vraiment changer de box ?

        • [^] # Re: petite question de noob ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Qu'est ce qui empêche de rendre l'utilisateur propriétaire de la box, et non simple locataire ?

          Le FAI.

          • [^] # Re: petite question de noob ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce n'est donc pas technique mais politique. Certaines entreprises sont effectivement très fermées et le resteront toujours. Mais cela n'empêche pas un, puis des, concurrent(s) d'ouvrir les possibilités, répandre la pratique, jusqu'à ce que ça en devienne quelque chose de commun.

          • [^] # Re: petite question de noob ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Faux : tu peux acheter une neufbox, de même qu'une livebox.

            De plus il y a aussi le choix du FAI : les fai indépendants vous tendent les bras ! http://ffdn.org Et là, le FAI, c'est toi ! Donc tu feras ce qu'il faut pour que ton FAI ne fasse pas des conneries comme espionner tes connexions, faire du dns menteur, toussa.

            It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

            • [^] # Re: petite question de noob ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Faux : tu peux acheter une neufbox, de même qu'une livebox.

              Oui, cela est requis mais ce n'est pas suffisant. Peut-on se connecter au réseau d'un autre FAI avec ? Si non, on est obligé de changer de box (et perdre les données à moins qu'un transfert vers une autre box soit possible)

              • [^] # Re: petite question de noob ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Perso j'utilise une neufbox pour me connecter chez LDN.

                La livebox, j'en sais rien.

                It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

                • [^] # Re: petite question de noob ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Et qu'en est-il du téléphone et de la télévision par votre FAI ?

                  • [^] # Re: petite question de noob ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Y a pas (et j'en veux pas, de la télé, et j'en ai pas besoin, du téléphone (portable en illimité))

                    Mais mon commentaire visait surtout à dire que toutes les boxs ne sont pas forcément liées à un FAI.

                    It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: petite question de noob ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Je suis d'accord qu'il est possible pour un FAI de contrôler la box.
        Ma question était: est-il techniquement possible de faire en sorte qu'un "simple utilisateur" qui installe internet avec une box chez lui installe parallèlement un serveur auto-hébergé ?
        Si c'est le cas et que cela n'a pas lieu actuellement, le défaut souligné n'est plus un défaut intrinsèque de l'auto-hébergement, mais un problème engendré par la politique des décideurs.

        • [^] # Re: petite question de noob ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Techniquement oui. Quand on voit de quoi est capable la freebox v6 (par exemple) localement, que free fournit une ip fixe et un nom de domaine (de niveau 42, certes), il n'y a qu'un pas pour que ça se fasse en 3 clics depuis l'interface de gestion de la box.

  • # Tout est question de priorité

    Posté par . Évalué à 0.

    On n'est pas vendredi pourtant !

    Bon sinon sérieusement, l'auto hébergement est surtout une question de priorité.

    En ce qui me concerne j'utilise à la fois des solutions auto hébergés et hébergées chez des prestataires. Mes applis auto-hébergés ne pourraient pas être chez un prestataire extérieur car la config est trop complexe pour de l’hébergement mutualisé (ldap + différents SGBD + pas mal d'applicatifs inter dépendants + besoin de libs spécifiques …) et un serveur dédié n'est pas moins cher que mon petit NAS largement amorti depuis le temps… Bien sur je n'ai pas la même garantie de service (sécurité, bande passante, disponnibilité, …) mais je suis conscient des limitations, et ça me va très bien. D'un autre côté j'ai des éléments que je ne souhaite pas auto héberger car j'ai besoin d'un autre niveau de service pour lequel je suis prêt à payer. En particulier je suis content que mes mails restent up même quand je pars en vacances et décide de couper le courant chez moi deux semaines. Et le truc, c'est que voila, je suis prêt à payer pour un service et que les conditions de celui-ci m'intéressent (utilisation des données (google, je ne veux pas que tu lise mes mails), droit d'accès à mes données, …) car oui, la main sur ses données c'est IMPORTANT.

    L'auto hébergement est super, mais plus qu'un budget ça peut demander des connaissances techniques. Et encore, ça se discute étant donné l'offre disponible (par exemple http://www.excitostore.com/). Il ne reste plus qu'à faire un minimum de monitoring pour voir que tout se passe bien. Si on y regarde, il est possible de trouver des solutions commerciales mais la question de la priorité et l'accès des données n'est pas gagnée. Et si on veux quelque chose de satisfaisant de ce côté là, et bien on retombe sur le premier point : ça coûte des sous !

    Point de vue entreprise, c'est vraiment pas déconnant de ne pas héberger ses contenus si on ne sait pas faire ! Il y a des gens dont c'est le métier autant leur donner du taf (surtout en cette période difficile). Juste, ça ne se fait pas à la vas-vite et pas avec premier venu.

  • # Fact Checking

    Posté par . Évalué à 3.

    Bon je trouve ce genre de discussion pénible :
    - l'auto-hebergement c'est super, on garde ses donneés perso bien au chaud chez soi
    - oui mais coté secu/Qos zero : si on te cambriole/disque crame/météorite
    - oui mais pareil chez Google/Yahoo/whatever, garantie 0, et en plus ils lisent tout.
    - oui mais faut être un dieu de la ligne de commande
    - oui mais…
    (ad nauseam)

    Alors j'aimerai juste savoir :
    - qui s'est fait cambrioler récemment ? ont-il pris la vielle tour bricolée en serveur installé dans le placard ?
    - c'était quand le dernier crash sans prévenir ( cad sans alertes de smartmontools ? )
    - c'était quand la dernière coupure de courant chez vous ? elle a durée combien de temps ?
    - c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a viré un de vos mails ?
    - c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a une indisponibilité complète ?
    - c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a supprimé un service que vous utilisiez ?
    Et surtout, dans l'éventualité où un de ces phénomènes vous a touché - je ne dis pas que ça n'arrive jamais - quelles ont été les conséquences sur votre vie/pouvoir d'achat/relations sentimentales/… ?

    Je trouve qu'il n'y a rien de pire que la condescendance de certains - et il y en a des 2 cotés. Mais putain, vous pouvez pas laisser les gens faire comme bon leur semble ?

    • [^] # Re: Fact Checking

      Posté par . Évalué à 3.

      • c'était quand le dernier crash sans prévenir ( cad sans alertes de smartmontools ? )

      Il y a une semaine, SSD qui me lâche sans bonne raison (quasi-neuf, je vais d’ailleurs aller faire jouer la garantie). Toutes les données perdues. Heureusement, rien d’important dessus.

      • c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a viré un de vos mails ?
      • c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a une indisponibilité complète ?
      • c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a supprimé un service que vous utilisiez ?

      Jamais.

      Conclusion ô combien étonnante, Google > SSD perso niveau fiabilité.

      • [^] # Re: Fact Checking

        Posté par . Évalué à 3.

        correction :

        Google > neuneu sans backup

        Please do not feed the trolls

        • [^] # Re: Fact Checking

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Conclusion: Les neuneus ne peuvent pas s'auto-hébergé, on est donc d'accord avec le journal, merci!

        • [^] # Re: Fact Checking

          Posté par . Évalué à 2.

          J’ai des backups (dans le méchant cloud)

          N’empêche que un SSD qui grille chez moi = interruption de service + intervention manuelle qui peut prendre des heures (le temps d’aller en racheter un, en priant pour que ce soit ni un dimanche, ni un jour férié, ni à 9h du soir), souvent au pire moment (puisque par définiton tu te rends compte qu’il grille que quand tu l’utilises, contrairement à Google qui monitore son matos H24 y compris quand je suis au lit). Un disque dur qui grille chez Google, ça fait partie de leur fonctionnement normal, avec 0 downtime pour l’utilisateur. Et un disque dur/SSD qui lâche, contrairement à ce qui est sous-entendu plus haut, ça arrive.

          (tiens, avant-hier mon disque dur externe a littéralement grillé (fumée) quand je l’ai branché, je dois décidémment être dans une période de merde…)

    • [^] # Re: Fact Checking

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      qui s'est fait cambrioler récemment ?

      Pas cambriolé, mais le voisin a mis le feu chez lui, donc chez moi par impact, et certes les disques sont restés vivant, mais c'était pas loin (merci les pompiers)
      Bon, c'était il y a 10 ans certes.

      • c'était quand le dernier crash sans prévenir

      2 mois. Saloperie.

      Mais putain, vous pouvez pas laisser les gens faire comme bon leur semble ?

      • c'était quand la dernière coupure de courant chez vous ? elle a durée combien de temps ?

      Pas électricité mais j'ai perdu ma connexion une fois pendant une semaine. Ben j'avais mes mails tranquille, partout.

      • c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a viré un de vos mails ?

      Jamais


      Quitte à se répéter, ce n'est pas le sujet! Les réactions sont surtout sur les pseudos-arguments qui ne tiennent pas très longtemps à l'analyse et l' "oubli" du temps à y consacrer. Que les gens fassent ça par plaisir, chacun son truc, mais qu'ils ne viennent pas dire que c'est simple, génial, plus mieux bien pour tout le monde. non, c'est du temps à y consacrer pour un résultat pas forcément terrible. Comme quand on fait du bricolage chez soit (refait l'appart de fond en comble soit-même) et qu'on essaye de vendre ensuite, on n'apprécie pas de se faire dire "bon, tout est pourri et à refaire, on demande donc une baisse de prix", ce qui est la réalité, dommage.

    • [^] # Re: Fact Checking

      Posté par . Évalué à 6.

      • c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a supprimé un service que vous utilisiez ?

      Google Reader. Dans moins d'un mois ca ferme je crois. J'ai installé owncloud justement pour voir si c'était désormais supporté et si ca marchait bien.

    • [^] # Re: Fact Checking

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      • c'était quand la dernière coupure de courant chez vous ? elle a durée combien de temps ?

      C'était il y a un mois et demi. C'était sans doute une mini coupure mais au redémarrage, le firewall de mon serveur a déconné et je me suis retrouvé "enfermé dehors" pendant cinq jours.

      • c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a viré un de vos mails ?

      Si whatever, c'est orange ou outlook, ce n'est pas rare vu le nombre de réponses que j'ai eu comme quoi "votre message était dans la boîte indésirable" et le nombre de réponses que je n'ai pas eu quand j'ai envoyé des mails importants à des personnes qui ne me connaissaient pas encore. Le téléphone, ça marche mieux…

      • c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a une indisponibilité complète ?

      Voyons, github, c'était il y a trois jours, google+ a été indisponible il y a 3 mois, google apps en panne il y a 2 mois.

      • c'était quand la dernière fois que Google/Yahoo/Whatever a supprimé un service que vous utilisiez ?

      C'est une question sérieuse ou c'était juste pour taper sur google ?

    • [^] # Re: Fact Checking

      Posté par . Évalué à 3.

      Vous avez oublié la question : "quand était la dernière fois que votre Google/Yahoo/autre a cherché à profiter du contenu que vous y aviez posté ?" La réponse aurait été "systématiquement".

    • [^] # Re: Fact Checking

      Posté par . Évalué à 2.

      • c'était quand la dernière coupure de courant chez vous ? elle a durée combien de temps ?

      Hier, 5 ou 6 heures. l'avant dernière: avant hier 10 minutes environ. La précédente, la semaine dernière…
      Étonnamment les disques tiennent le coup depuis 7 ans, car l'ordi est toujours allumé (pseudo auto-hébergement inside).

      Personnellement, j'héberge juste 3 bricoles à la maison, qui peuvent être également consultées de l’extérieur au cas ou 3 pelés très patients pourraient être intéressés (débit ADSL ultra lent).

      L'hébergement de données chez un prestataire n'est pas une option, j'utilise internet presque exclusivement à partir de ma connexion ADSL, donc il faut que mes données "volumineuses" soient en priorité dans mon LAN.

  • # J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

    Posté par . Évalué à 3.

    Comme j'ai vraiment besoin d'un toit pour dormir (je pourrais probablement survivre sans), comme j'ai besoin d'amis, comme j'ai besoin de manger des bonnes choses, comme j'ai besoin de ne pas me laisser faire si un type me marche sur les pieds.

    Dans ton monde où les petites gens sont en mode "survie" là c'est clair, la vie privée, on s'en branle des deux mains, on est plus a ça prêt. Dans le miens les petites gens, celles qui n'ont pas fait d'études, celles qui ne sont pas très argentées méritent mieux que ça. Tout le monde a déjà une connexion Internet, tout le monde peut investir 30€ pour une machine capable de faire tourner les services de base pour plusieurs milliers de personnes (une famille a fortiori). 30€ pour un pauvre, quel cynique je fais ! C'est a peine s'ils ont de quoi acheter des épluchures de pomme de terre pour épaissir un peu leur soupe…

    Tout ces arguments, excuse moi… soyons sincère : C'est d'la merde. Il n'y en a pas un qui est valable.
    C'est vrai qu'il n'y a pas encore moyen d'installer tout ça pour un débile profond. Mais deux chose : d'abord, ça viendra, ensuite, ça n'est absolument pas un argument contre le besoin d'auto-hebergement.

    Please do not feed the trolls

    • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Tu n'es pas d'accord très bien mais ça n'est pas de la merde pour autant. Un minimum de respect.

      • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est toi qui a ouvertement accusé tout ceux qui ne sont pas d'accord avec toi de manquer de sincérité en guise d'introduction… Ne viens pas me parler de respect.
        Je ne pensais pas que ma référence était aussi subtile, mais soit !

        Please do not feed the trolls

        • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Il y a une différence entre 'soit plus sincère' et 'tu racontes de la merde'. Question de politesse.

          • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

            Posté par . Évalué à 0.

            Attends la… On croit rêver !

            Quand on ouvre un troll pareil, un troll qui touche autant la sensibilité des gens, leur savoir faire, leur qualitay a administrer une machine… Et bien on assume, un troll est un troll même s'il n'est pas poste un vendredi.

            On ne se défausse au premier commentaire au verbe fleuri !

            • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

              Je ne me défausse pas du tout. Je ne mets pas non plus du tout en cause les capacités du geek moyen qui traine ici. Moi-même administrer un serveur mail je sais à peu près faire d'ailleurs. Mais je ne le fais pas parce que d'autres le font mieux que moi.

              Je demande simplement de ne pas partir dans les mots orduriers ou injurieux, c'est quand même pas sorcier :)

              D'ailleurs, je suis vraiment à deux doigts d'envoyer une mise en demeure à Linuxfr pour diffamation ! Je ne traduis pas de la merde, ne mettez pas non plus en cause mes compétences intellectuelles, non mais hé ! --> [] :slam:

    • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Tout le monde a déjà une connexion Internet, tout le monde peut investir 30€ pour une machine capable de faire tourner les services de base pour plusieurs milliers de personnes (une famille a fortiori).

      Si tu as des disques de plusieurs TB pour 30 e, je suis preneur. Ou au minimum de quoi stocker quelques photos et emails s'il te plait…

      Tout ces arguments, excuse moi… soyons sincère : C'est d'la merde.

      Ben, c'est pas pire que les gens qui balancent 30€ pour l'auto-hébergement, en oubliant le prix de plein de matos nécessaire et le coût du temps passé (le temps que tu y passes, oui c'est de l'argent.)

      Mais deux chose : d'abord, ça viendra

      Mmm… ca fait des années que j'entends ça, certes moins que "Linux vaincra sur le desktop"… soyons sincère : C'est d'la merde cet argument. En face, c'est la, disponible, maintenant, pour moins cher (oui, le temps c'est de l'argent, ça compte).

      • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

        Posté par . Évalué à 2.

        Et les NAS c'est pas dispo maintenant pour pas cher ? Et les espaces de stockage c'est pas dispo maintenant pour pas cher ? Et les seedbox/UPnP c'est pas dispo ?

        C'est toujours pareil: tu nous renvoies ta vision du monde et tes fantasmes de disponibilité top moumoute mais au final, oui l'auto hébergement ça parle même a des geeks non initiés. Tu crois que la derniere crétin box embarque une seedbox, un serveur UPnP et un setveur time machine juste pour faire plaisir a 3 geeks ? Alors que l'opérateur en question est le 2 ème FAI de France ? Et que c'est précisément ce genre d'offres qui fait qu'il est a cette position aujourd'hui ?

        Je suis désolé, mais tes fantasmes ne collent pas a la réalité du monde réel, celui du quotidien.

        • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je suis désolé, mais tes fantasmes ne collent pas a la réalité du monde réel, celui du quotidien.

          Et c'est un mec qui vient nous expliquer que les gens font de l'UPNP avec leur freebox, AH AH AH.

          Il faut sortir un peu de sa grotte de temps et temps, avoir des activités avec autre chose que des informaticiens, ça ouvre l'esprit et ça permet de coller à la réalité du monde réel…

        • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Tu crois que la derniere crétin box embarque une seedbox, un serveur UPnP et un setveur time machine juste pour faire plaisir a 3 geeks ?

          Franchement, si c'est un des arguments phares de leur offre, je crois qu'ils gagnent quelques geeks et perdent des milliers de clients terrifiés par cette déferlante de mots techniques incompréhensibles.

          • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            D'ailleurs, j'ai fait lire ce journal à un pote de formation littéraire. Il a compris ce qu'étaient les mystères d'Éleusis alors que je pense que le lecteur moyen ici doit googler ça pour comprendre, mais Usenet et le SSD, pour lui c'était du chinois. Mon journal lui-même n'est déjà pas accessible à une Mme Michu normale. Mais c'est pas grave, c'était pas le public visé, qui lui sera d'accord avec moi pour dire qu'il n'y comprend rien et que ça a l'air compliqué. La preuve, il ne savait même pas ce qu'auto-hébergement voulait dire :) Je pourrais accumuler les exemples comme ça. Faut pas aller chercher loin.

            • [^] # Re: J'ai VRAIMENT besoin d'héberger mes données.

              Posté par . Évalué à 1.

              Et ?
              Tu viens d’énoncer un pléonasme, bravo.
              Tu argumentes cinq lignes et je ne comprends pas quel est le fond de ton message. Je sais que mon QI passe à -10 quand je prends ma voiture, mais là j’ai besoin d’explication s’il te plait.

  • # critique ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Franchement, j'auto-héberge quelques trucs chez moi mais pas les mails.
    C'est trop critique pour moi et je pense que mes filtres de spam seront sans doute moins performants que ceux de google ;)
    Est ce que vous êtes vraiment nombreux à auto-héberger des trucs vraiment critique pour vous ?

    • [^] # Fainéantise

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai autohébergé mes emails (enfin «auto» selon ma définition dans le sens ou c'était sur un dédié chez OVH). C'était plus pédagogique que par convictions mais comme j'ai vu que ça marchait très bien, j'ai quasiment tout migré sur mon serveur.
      Et puis un jour, je me suis rendu compte que ce dédié que je payais 30€ par mois depuis 3 ans me coutait bien plus cher que si j'en prenais un 4 fois plus puissant pour moins cher aujourd'hui. Alors depuis j'ai envie de changer de serveur pour économiser mais je n'ai plus du tout envie de me retaper toute la config d'un serveur Exim/Dovecot parce que c'est quand même pas si simple.
      Donc je suis bloqué. Bloqué par ma fainéantise et je continue de payer mon vieux très cher (dans tous les sens du terme) dédié. Depuis cette discussion je réfléchis à passer mes emails chez SudOuest pour la même somme et migrer tout le reste (friendica, statusnet, owncloud, openfire, …) sur un VPS.

    • [^] # Re: critique ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      je pense que mes filtres de spam seront sans doute moins performants que ceux de google

      Pour moi, je ne pense pas. J'ai activé le dnssec dernièrement et Google, sans aucune raison logique s'est mis à balancer tous les mails que j'envoyais sur des adresses gmail et le liste googlegroups étaient d'un coup passés en spam. C'est les seuls qui m'ont fait ça. Donc performance des filtres à spam…

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

    • [^] # Re: critique ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Pour le mail, rien n'empêche d'avoir deux boîtes mail différentes, par ex. prendre un nom de domaine avec hébergement de mail inclus (un certain registrar français propose cette formule) pour avoir la sécurité ET d'auto-héberger aussi un serveur de mail pour se faire la main/expérimenter (du coup ce sera pour recevoir du mail non "critique").

  • # Equilibre?

    Posté par . Évalué à 2.

    Et si tout n'était qu'une question d'équilibre? En tant que simple utilisateur avertis, je vais peut-être dire des conneries, mais il me semble qu'il y a du vrai des deux cotés (pro auto-hébergement et pro-"cloud"). Certaines données sensibles et importantes trouvent toutes leur place dans l'auto-hébergement. Par contre les échanges sociaux, qui suppose sortir de chez soit, peuvent plus trouver leur place dans les réseaux sociaux.

    J'ai personnellement le projet de m'auto-héberger. La raison en ait que je souhaite accéder à mes données en situation de mobilité (smartphone, tablette, au boulot,…) Or, il est hors de question pour moi de mettre toutes mes données perso, soigneusement archivées depuis des années, sur un serveur que je ne maitrise pas.
    Concernant mon environnement numérique, mon projet est plutôt modulaire.

    • Une partie serveur de fichiers sensibles (ma gestions de compte, mes photos de familles,etc…) avec un NAS en RAID 1 et partition chiffrée. (ça ça fonctionne déjà)
    • Une partie serveur de partage (musique, video,blog,… ) mais aussi de collaboration (agenda, mail,…), qui va chercher les données sur le NAS (un PC avec une distro linux est en cours de montage)
    • Une partie serveur web (blog) non auto-hébergé (en construction). Le blog ayant des liens vers fb, twitter, etc…

    En gros, c'est comme ma vie. Une partie de celle-ci est privée et restreinte à mon chez moi. Une autre partie est plus ou moins publique, comme lorsque je sort de chez moi. Il y a l'intérieur (l'auto-hébergement), la façade (le serveur web hébergé), et mes relations avec le monde (réseaux sociaux). Cela me parait être le meilleur compromis actuellement. Par contre (malheureusement), cela nécessite des connaissances et un peu de temps. Cela on peu le regretter. Car de nos jours, il serait facile (pas pour moi, pour les sociétés spécialisées) de concevoir un NAS géré par une distro faite pour l'auto-hébergement.

    Après, le numérique a beaucoup de travers de la mécanique auto " Holla!!! ma p'tite dame, vot' joint culasse il est foutu, faut changer l'moteur!! " . En matière de données informatique et de préservation de la vie privée il faudrait surtout faire de la pédagogie auprès des utlisateurs.

    Du coup pour répondre à la question "Qui a vraiment besoin d'héberger soi-même ses données ?", je pense que c'est un peut tout le monde, mais pas forcément tout les données. Mais, en attendant, ça arrange bien Google & Cie que ce tout le monde ne s'en rend pas compte.

    Merci en tout cas à ceux qui contribuent à faciliter l'auto-hébergement.

    • [^] # Re: Equilibre?

      Posté par . Évalué à 1.

      Car de nos jours, il serait facile (pas pour moi, pour les sociétés spécialisées) de concevoir un NAS géré par une distro faite pour l'auto-hébergement.

      Et bien, chose incroyable, ça existe déjà (DSM de Synology le fait depuis plusieurs années, et surement beaucoup d'autres) ! Et quand j'en ai parlé ici, on m'a répondu "faut être malade pour laisser son NAS accessible depuis l’extérieur, c'est bien trop critique" :p

      • [^] # Re: Equilibre?

        Posté par . Évalué à 0.

        Ok, je connaissais pas ce NAS (j'ai un D-LINK, trop peu puissant pour qu'il gère autre chose que du partage de fichier).

        faut être malade pour laisser son NAS accessible depuis l’extérieur, c'est bien trop critique

        Ben , effectivement, l'aspect sécurité n'est pas à prendre à la légère. Pour ma part, je vais intercaler une machine entre le NAS et l'internet. C'est pas forcément plus sécurisé (tout dépend de mes propres compétences pour sécuriser les machines), mais au moins ça rajoute de la complexité.
        Quand je dis "concevoir un NAS géré par une distro faite pour l'auto-hébergement", c'est concevoir en prenant en compte les aspects de sécurité. Pourquoi pas un NAS contenant deux machines (NAS + Passerelle) ou un NAS virtualisant ces deux machines? (là ,je dis peut-être une grosse conn…, naïf que je suis)

  • # Solution court terme : faites en profiter les autres, avec l'hébergement mutualisé

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Il y a souvent deux points de vue qui s'affrontent : centralisé vs décentralisé.

    Ce qui me choque c'est qu'en effet, on peut débattre tant qu'on veut, dans les faits je suis le seul de toute ma famille à pouvoir m'autohéberger. Et même mon petit cousin de 14 ans qui de geekialise n'aura pas les compétences avant des années. L'informatique ce n'est pas sa vie.

    En revanche il y a un truc qui marche très fort c'est le mutualisé. Regardez Tux-family, Legtux, Toile-Libre, ils sont pleins. Je me dis que les projets comme YunoHost pourraient être utilisés non pas à des fins personnelles mais familiales : on a tous un geek dans la famille qui arrivera à l'installer avec un magnifique tuto vulgarisant tout ça. Et sinon, les gens peuvent se tourner vers ces plateformes. Encore que ceux qui les cherchent sont ceux qui sont intéressés.

    L'hébergement mutualisé à la maison ce serait envisageable dans quelques temps avec la VDSL chez OVH par exemple : 350Ko en upload, c'est large.

    Tout compte fait ce qu'il manque à tout ce petit monde ce n'est pas les moyens, ni la technique, mais juste l'information. Le Libre ça ne se promeut pas sur TF1. Pas de pub, pas de rayonnement.

    • [^] # Re: Solution court terme : faites en profiter les autres, avec l'hébergement mutualisé

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Hmmm…

      Je vais te dire: je suis certainement le mieux placé dans ma famille pour me lancer dans l'autohébergement, et franchement, je ne compte pas gérer le serveur "familial", parce que ça voudrait dire que je deviens de facto l'administrateur système de la famille, et de ce que j'en ai vu, l'admin sys est facilement le bouc-émissaire de tous les problèmes liés de près ou de loin à l'ordinateur.

      Pas de mail? Appelle l'admin sys. "Quoi? … Nan! Nan! J'ai pas le temps pour les explications compliquées, je veux juste que ça marche, et là ça marche pas! … Hein? Euh… ah ouai! Le câble réseau est débranché. C'est de la merde vos connecteurs, là, ça tient pas! … Nan, nan, tu restes en ligne, je rebranche tout de suite et on voit si ça marche, j'ai pas le temps, moi, je te dis!". Entendu pour de vrai, le mec étant haut placé dans la boite, il aurait été de très mauvaise augure de l'envoyer chier.

      Alors en famille, ce serait évidemment moins irrespectueux, mais tu ajoutes quand même dans la balance que c'est toi qui les a convaincus d'utiliser ta solution au lieu de GMail parce que c'est "tellement plus mieux pour leur vie privée". Attends-toi aux sarcasmes en cas de panne… "C'est l'ordinateur de mon fils qui fait nos mail. Ça protège complètement la vie privée: tu ne peux plus envoyer de mail, 100% garanti".

      Et je pense que c'est légitime: ils ont le droit de s'en foutre que Google fasse lire leurs mails par un robot pour leur envoyer de la pub ciblée.

      • [^] # Re: Solution court terme : faites en profiter les autres, avec l'hébergement mutualisé

        Posté par . Évalué à 2.

        Par contre, son commentaire est très pertinent pour les familles dont les membres veulent eux-même être décentralisé.

        Contrairement à l'impression qu'on a à chaque fois qu'il y a un sujet qui traite des solutions pour les non-geeks, le monde ne se réduit pas à deux catégories:
        - les geeks qui sont capables de gérer un serveur.
        - les non-geeks qui considèrent que les questions de vie privée, neutralité du réseau, contrôle des données, … sont inutiles.
        Il existe aussi des non-geeks qui sont suffisamment intelligents pour comprendre les avantages et les inconvénients d'un serveur "familial" et qui peuvent préférer ce choix.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.