pled a écrit 25 commentaires

  • [^] # Re: Stupéfaction sans faute

    Posté par  . En réponse au journal Les flux RSS/Atom, bon équilibre pour limiter la procrastination ?. Évalué à 1. Dernière modification le 16/09/20 à 10:51.

    Pourtant, avec "pleinS de fautes", c'était prometteur ! :-D

  • [^] # Re: Mon désengagement progressif de Free

    Posté par  . En réponse au journal free.fr tu n'es plus mon ami. Évalué à 1.

    Oui bien sûr le blog était lié au compte mail, pour autant que je sache.

    Mais je pense que Free offre le service "Pages perso" gratuitement, et qu'en conséquence ne se sent pas vraiment responsable (redevable ?) de quoi que ce soit. C'est à prendre tel quel avec les avantages et les inconvénients.
    Avec l'évolution qu'a suivi Free depuis les débuts, ce service doit maintenant plutôt les emm… qu'autre chose.

    Aujourd'hui, comme il est dit dans un autre commentaire, la question est "combien ça rapporte si on y alloue des ressources ?". La réponse est induite…

  • [^] # Re: Mon désengagement progressif de Free

    Posté par  . En réponse au journal free.fr tu n'es plus mon ami. Évalué à 5.

    Pour le blocage du blog, avec destruction de la base SQL, j'étais encore client…

  • # Mon désengagement progressif de Free

    Posté par  . En réponse au journal free.fr tu n'es plus mon ami. Évalué à 5.

    J'ai été client Free pendant des années, avec un blog sur les pages perso depuis 2005. Il avait été le premier fournisseur d'accès à faire baisser les prix et briser l'entente cordiale entre les fournisseurs historiques de l'époque, et je lui étais resté fidèle pour cette raison.

    Un beau jour en 2014, Free a bloqué mon blog, accès ftp compris, et détruit la base SQL du blog wordpress sans aucun message préalable. Je me suis retrouvé avec un site bloqué sans aucune explication, du jour au lendemain : sympa ! Il m'a fallu aller sur les news proxad pour apprendre que c'était sans doute suite à une attaque de type spam (dont je ne saurais jamais rien de plus).
    Pour info, en 2012, Free avait bloqué l'accès au service de protection Akismet ; de plus, avec la faible quantité de mémoire allouée au service (32Mb) il était difficile de se protéger efficacement contre les spams à l'aide de plugins.

    J'ai donc migré vers un espace payant pour remonter mon blog (heureusement j'avais des backups ftp/sql quotidiens de mon blog !). De ce que j'avais compris à l'époque, Free propose ce service de pages perso en y affectant le minimum de ressources, tant humaine que matérielle. Et la situation a du bien se dégrader au fil du temps vu le changement de mentalité de l'opérateur.

    Plus tard, je suis également passé chez Orange pour l'accès internet car Orange me proposait le câble dans l'immeuble quand Free était incapable de me donner ne serait-ce qu'une estimation de date. J'avais néanmoins encore gardé mon adresse mail chez Free.

    Au mois d'avril dernier, Free a bloqué mon compte mail, et toujours sans aucun avertissement. Là c'était vraiment ennuyeux quand il s'agit de votre adresse mail principale. J'ai suivi leur procédure "compte compromis" et envoyé un mail au service abuse de proxad.net, et le compte a été débloqué 48h plus tard.
    La page d'explication fournie est ici. Sauf que mon compte a été bloqué mi-avril et non mi-mars, et je suis persuadé que mon compte n'a pas été "compromis" comme ils l'affirment : je pencherais plutôt pour un script chez Free qui ratisse un peu large quand il s'agit de bloquer des comptes !

    Bref, j'ai entamé ma migration vers un autre fournisseur de mail (posteo) plus respectueux de ses clients. Car la moralité de tout ceci, c'est l'absence totale de respect de Free pour ses clients. Je n'imagine pas dans un monde professionnel ce genre d'attitude.

    Conclusion : Il y a bien longtemps, Free a cassé les prix, aujourd'hui tout ce qui lui importe c'est que tu paies tous les mois ton abonnement. C'est triste :-(

  • [^] # Re: En plus il y a des nimages !

    Posté par  . En réponse au journal Reciphpes! Gestion et indexation de recettes sous Symfony. Évalué à 1.

    Salut,

    Pour info, il y a un fork de Gourmet en cours pour le porter sur Python 3 :
    https://github.com/kirienko/gourmet

    Peut-être y ajouteront-ils plus tard l'import CSV ?

    Mais je ne comprends pas vraiment ce besoin : quelle utilisation ? qui propose des recettes au format CSV que tu puisses ainsi importer ? Si tu peux m'éclairer…

    Perso j'utilise Gourmet sur le PC, j'exporte le contenu au format MCB, et je l'importe dans l'application "Mes recettes" sur Android. Il y a bien sûr le besoin de synchro, mais sinon la solution me convient.

  • # Nouveaux cas par jour

    Posté par  . En réponse au lien Suivre l’évolution de la propagation du COVID-19 en France. Évalué à 1.

    J'aime bien celui-ci :

    https://coronavirus.politologue.com

    Pour chaque pays, on peut voir le nombre de nouvelles infections par jour, ce qui est très intéressant pour évaluer l'efficacité du confinement 15 jours plus tard (voir Italie).

  • [^] # Re: Pour la partie ampli + enceintes

    Posté par  . En réponse au message Solution pour un serveur son à la maison. Évalué à 1.

    Merci, c'est intéressant cet ampli… J'ai lu sur le site audiophonics la chose suivante :

    Un amplificateur Full Digital est entièrement numérique, il n'utilise pas de conversion numérique / analogique avant l'amplification. Il assure donc à lui tout seul la fonction de DAC, de préamplificateur, et d'amplificateur de puissance. Ces amplificateurs FDA sont d'un rapport qualité / prix époustouflant, et délivrent des performances inespérées dans leur gamme de prix.
    Ils sont à privilégier lorsque les sources principales sont numériques, limitant ainsi les conversions de signal au strict minimum.

    Cela veut donc dire qu'un simple Raspberry en amont suffit ? Plus besoin d'une carte DAC ? (J'étais parti sur un ensemble Rpi + DAC dans un boitier…). Si c'est exact, ça devient vraiment intéressant y compris au niveau prix !

  • [^] # Re: Lecteur réseau

    Posté par  . En réponse au message Solution pour un serveur son à la maison. Évalué à 1.

    Merci pour les infos et les liens. Je regarde tout ça et je me lance !

  • [^] # Re: PS: je ne suis pas audiophile

    Posté par  . En réponse au message Solution pour un serveur son à la maison. Évalué à 1.

    Merci pour les infos, je suis d'accord avec la fiabilité des cartes SD, j'ai déjà eu des expériences malheureuses… Et puis le prix des SSD a beaucoup baissé, donc je vais m'orienter vers cette solution.

    Dans cette config, j'installe l'OS en local sur le SSD en gardant le /boot sur la carte microSD, et fait une copie de ma musique sur le SSD avec rsync. Et je peux prendre une simple carte-son USB si l'ampli Hi-Fi n'est pas trop bas de gamme. OK, le projet commence à prendre forme… Avec un RPi 4 pour avoir de l'USB 3.0.

    Il y a juste une chose que je ne suis pas sûr de comprendre concernant l'ampli HiFi :
    - Quand tu dis "les entrées numériques qui vont bien" (ted parlait "d'entrée auxiliaire") : je vois des amplis avec des entrées "Line in" ou "phono in" ou encore "audio input"… C'est quoi "l'entrée qui va bien" ?
    D'ailleurs concernant les enceintes, vu que j'ai les prises au plafond pour un system 5.1, il faut aussi que mon ampli ait les sorties adéquates. Ça doit déjà éliminer les trucs trop bas de gamme…

  • [^] # Re: PS: je ne suis pas audiophile

    Posté par  . En réponse au message Solution pour un serveur son à la maison. Évalué à 1.

    Merci ted, ça m'a l'air pas mal du tout comme solution. Et l'idée d'utiliser un Raspberry me plaît pas mal, depuis le temps que j'en entend parler…

    Il y a tout de même un truc qui m'interroge, c'est d'avoir à répliquer ma musique sur la carte SD du Raspberry… Mais après réflexion, c'est gérable avec un script rsync j'imagine, et ça fera office de backup pour ma musique ! (que je faisais ailleurs, mais ça va remplacer).
    Mais pour continuer sur le sujet et bien comprendre, le Raspberry est surtout là pour se connecter via la carte son USB à un ampli, correct ? On pourrait alors très bien imaginer le serveur MPD du Raspberry accéder à ma musique sur mon PC via un partage samba ?? (en plus via le réseau filaire). Il y aurait une raison pour ne pas faire comme ça ?

    Sinon, vu le prix, je peux comme l'explique chimrod dans son tuto m'offrir un DAC à la place d'une carte son USB…

    Tout ça est assez motivant à mettre en place, même si il va y avoir beaucoup de choses nouvelles pour moi. Mais je n'en serai que plus satisfait quand ça marchera ! Et en plus, c'est vraiment économique par rapport à la solution préconisée par le vendeur…

  • [^] # Re: Il existe d'autres solutions

    Posté par  . En réponse au journal PyRadio, regroupez vos radios en ligne. Évalué à 2.

    J'utilise Radiotray que je trouve très pratique d'utilisation, avec l'icône directement accessible depuis la "top bar" de Gnome. Avec son éditeur de liens intégré, c'est plutôt complet.

  • # Lollypop vs Rhythmbox

    Posté par  . En réponse au journal Lollypop 1.2.0 RC2 est disponible!. Évalué à 5.

    Question bête mais qu'est-ce qui pourrait pousser un utilisateur satisfait de Rhythmbox vers Lollypop ? Rhythmbox m'a l'air très complet, reste l'intégration à Gnome avec une meilleure interface ? c'est ça le "plus" apporté ? (question naïve, et je n'ai pas testé Lollypop).

  • [^] # Re: Système similaire en France?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Se former à Linux en promotion sociale en 2019-2020. Évalué à 4.

    Il y a également l'A.F.P.A, où l'on peut même avoir un salaire pendant toute la durée de la formation. Ça m'a bien aidé à l'époque…
    J'ai ainsi suivi une formation de TMMTI (Technicien de Maintenance en Matériel de Traitement de l'Information !) pendant un an qui m'a permis de démarrer dans le métier. J'en garde un très bon souvenir, les profs sont tous des anciens professionnels, parfois de sacrés personnages !

  • [^] # Re: Waouh

    Posté par  . En réponse au journal Librem One : un bundle de services libres ?. Évalué à 1.

    Non, ou du moins pas encore. Sur leur site on peut lire "What you get today" et "Coming soon to the PureOS Store" à côté des liens Google Play et App Store.

    Sur un autre article, ils précisent que l'offre sur Android et iOS permettra deux choses :

    • Tout d'abord, ces applications aideront Purism à recueillir des fonds supplémentaires pour aider à financer et à réaliser leurs rêves de façonner un avenir axé sur les données.
    • Deuxièmement, pour vraiment répondre aux besoins des personnes soucieuses de la protection de la vie privée, il est important de façonner la pile complète, du matériel au logiciel. Ces applications mobiles fournissent un tampon de transition pour ceux qui pourraient aimer l'idée d'un téléphone Linux, mais s'inquiètent de l'inévitable " écart des applications " et des aspects pratiques de la commutation.

    Traduit avec www.DeepL.com/Translator

  • [^] # Re: Information sur le chiffrage et les licences

    Posté par  . En réponse au journal Nouvelles fonctionnalités radicales pour Telegram. Évalué à 1.

    Il y a ce tableau qui résume pas mal d'infos intéressantes sur ces applications de Messaging.

    Personnellement, j'ai voulu faire installer Signal à ma sœur qui fait le tour du monde… Cela n'a pas fonctionné du premier coup, le son sur les appels vidéo marchait d'un côté, pas de l'autre.

    Elle m'a alors dit : "Mais tu sais, Whatsapp, ça marche du premier coup !"… Et j'ai donc du installer Whatsapp, et effectivement, ça a fonctionné tout de suite sans aucun problème.

    C'est un aspect important pour l'utilisateur standard, au moindre problème, EXIT.

    Je vais essayer de la faire passer à Télégram, au moins il y a une version sur F-Droid, et la vidéo je m'en fous un peu, du moment que l'on peut s'appeler au tél. où qu'elle soit, cela répond aux besoins.

  • [^] # Re: Bof bof

    Posté par  . En réponse au journal Lecture pour cet été. Évalué à 10.

    Une occasion de citer Schopenhauer 😉 :
    ```

    L’art de ne pas lire est très important. Il consiste à ne pas s’intéresser à tout ce qui attire l’attention du grand public à un moment donné. Quand tout le monde parle d’un certain ouvrage, rappelez-vous que quiconque écrit pour les imbéciles ne manquera jamais de lecteurs. Pour lire les bons livres, la condition préalable est de ne pas perdre son temps à en lire de mauvais, car la vie est trop courte.
    ```

  • [^] # Re: Le bonheur des petits poissons

    Posté par  . En réponse au journal Les Français vont trop en vacances, ça les rend trop productifs. Évalué à 2.

    A vrai dire, je n'en sais rien : L'extrait ci-dessus vient d'un article du Canard enchaîné (2008) quand le bouquin de Simon Leys (le bonheur des petits poissons) est sorti.

    Il est possible que ce soit une phrase de Simon Leys lui-même. Je ne peux le confirmer, n'ayant pas (encore) lu le livre. Mais cela ne saurait tarder, l'auteur est vraiment intéressant et le livre est maintenant en format poche.

  • # Le bonheur des petits poissons

    Posté par  . En réponse au journal Les Français vont trop en vacances, ça les rend trop productifs. Évalué à 10.

    Extrait d'un article sur Simon Leys et son livre "Le bonheur des petits poissons" :

    Enfin, à propos du travail, il cite La Bruyère « Il ne manque cependant à l’oisiveté du sage qu’un meilleur nom, et que méditer, parler, lire et être tranquille s’appelât travailler ». Et n’est-ce pas « la délétère influence américaine » qui prône ce fameux « travailler plus » ? Nietzche vient au secours de Lyes : « Leur furieux besoin de travailler - qui est un vice typique du Nouveau Monde - est en train de barbariser par contagion la vieille europe, et engendre ici une extraordinaire stérilité spirituelle. Déjà nous devenons honteux de notre loisir, une longue méditation nous cause presque du remords… « Faites n’importe quoi, mais ne restez pas à ne rien faire » : ce principe est la corde avec laquelle toutes les formes supérieures de culture et de goût vont se faire étouffer ».

  • [^] # Re: 2 pistes...

    Posté par  . En réponse au message Freewifi et hadopi. Évalué à 1.

    Je crois que j'ai compris un truc :

    Je confondais Hotspot Freewifi et FreeWifi Secure.

    Ce dernier est bien en EAP-SIM et ne nécessite pas d'identifiants. Il faut juste un smartphone qui le supporte. Il est accessible à tous les abonnés Free Mobile forfait illimité, et ne nécessite aucune activation côté Freebox.

    Par contre, quand on active le Hotspot Freewifi sur sa freebox, là on récupère un identifiant et on génère un mot de passe. N'importe quel abonné Freebox ADSL peut le faire.

    Et donc le premier est bien secure, quand le second l'est beaucoup moins.

  • [^] # Re: FreeWiFiConnect en cause ?

    Posté par  . En réponse au message Freewifi et hadopi. Évalué à 0.

    Philippe Meyer officie maintenant sur France Culture à 7h55, et l'époque est toujours formidable ! ;-)

  • [^] # Re: FreeWiFiConnect en cause ?

    Posté par  . En réponse au message Freewifi et hadopi. Évalué à 1.

    Sauf que Free pourrait nous aider en nous indiquant (ou quand il informe hadopi sur une adresse freewifi) quel était le hotspot utilisé.

    Ces derniers sont très importants pour Free (dixit un ami bossant dans le milieu) car cela leur permet de décharger leur réseau 3G. Si on les ferme tous, Free se retrouve dans une mauvaise situation.

  • [^] # Re: 2 pistes...

    Posté par  . En réponse au message Freewifi et hadopi. Évalué à 0. Dernière modification le 04/07/12 à 19:37.

    Merci : je viens seulement de changer le mot de passe !
    J'avais déactivé FreeWifi, et donc je n'y ai plus accès puisque le principe est de partager, mais effectivement, c'était aussi une mesure à prendre d'évidence (qui m'a échappé manifestement).

    Je vais demander à Free de m'indiquer la borne utilisée, cela peut être une bonne information à transmettre à hadopi. J'espère qu'ils voudront bien répondre.

    Mon smartphone est un HTC Desire, apparemment pas compatible EAP-SIM si j'ai bien compris. Malheureusement.

  • [^] # Re: 2 pistes...

    Posté par  . En réponse au message Freewifi et hadopi. Évalué à 1.

    Qui dit que tu as téléchargé d'un smartphone ?

    C'est moi, parce que mon PC est connecté à la freebox en filaire (et sans carte wifi), et que le seul appareil wifi que je possède est le smartphone.

    Non, c'est bien le problème d'Hadopi

    Ça devient le problème du wifi ! ;-) en tout cas de son utilisation avec hadopi, je ne peux qu'approuver.

    Par contre, je ne comprend pas :

    Si tu n'utilises QUE EAP-SIM ca devrait être safe.

    Je suis bien obligé d'utiliser mes identifiants pour obtenir la connexion, non ?

  • [^] # Re: 2 pistes...

    Posté par  . En réponse au message Freewifi et hadopi. Évalué à 1.

    Mon smartphone est sous Cyanogen mod, et j'utilise "Freewifi Connect" pour me connecter (j'utilisais…).
    Je ne vois pas comment je peux m'assurer que mon identification est bien cryptée. A priori, en EAP-SIM, c'est le cas m'a confirmé un ami.

    Dans le doute, j'ai installé Sophos security pour scanner le smartphone…: rien d'anormal de trouvé.

    Pour répondre à littlebreizhman (vive la Bretagne !), aucune chance que mon mot de passe ait été "copié", je suis certain d'être le seul à le connaître.

    Tout ce que je peux dire, c'est qu'au début de l'activation Freewifi, j'avais beaucoup de mal à connecter : ça bloquait à l'étape "récupération adresse ip".
    J'ai fini par désactiver/réactiver pour revenir à un fonctionnement normal, mais étant novice sur le sujet, j'ai mis du temps à le faire. Et la date (mars) correspond sans doute.

    Merci en tout cas de tous vos avis.
    J'en conclue que le Freewifi peut être dangereux et je ne suis pas certain de le réactiver, en tout cas pas pour l'instant.
    - Soit Free s'est trompé, mais aucun moyen d'avoir des infos de leur côté
    - Soit la manière dont l'adresse ip est rédupérée n'est pas fiable, et hadopi accuse sans réelle preuve.
    - Soit je me suis fait hacké.

    Dans tous les cas, c'est très désagréable de se sentir accusé de la sorte sans aucun moyen de prouver sa bonne foi. Dans le droit français, ce n'est pas à la victime de prouver son innocence me semblait-il.

    Je vais tout de même répondre à hadopi par lettre recommandée en y expliquant un certain nombre de points :
    - jamais entendu parler de ce film qui est parait-il le flop de l'année.
    - pourquoi téléchargerai-je en wifi de mon smartphone alors que je dispose d'une connexion filaire d'un débit nettement supérieur ?
    - un réseau wifi est-il sécurisable à 100% ?
    etc…

    Au moins ce sera dans le dossier au cas où il est transmis un jour à la justice.

  • [^] # Re: facile

    Posté par  . En réponse au message Freewifi et hadopi. Évalué à 4.

    Mais j'avais cru comprendre qu'avec Freewifi, on s'authentifie et on reçoit une adresse IP (dhcp). Et que c'est comme ça que Freewifi est "hadopi ready" : Free est censé identifier l'utilisateur et pas la borne Wifi justement…
    Là, si je comprend bien, tu me dis que c'est ma borne Wifi qui est identifiée ? dans ce cas, ce ne serait pas l'adresse ip de la freebox qui serait communiquée ?

    Si tu peux expliquer un peu plus…

    Que fournit vraiment Free à Hadopi dans de telles circonstances ?
    Note que j'ai posé la question sur le newsgroup proxad.free.mobile, mais mon post a l'air d'avoir été "modéré".
    Et comme la communication chez Free a toujours été minimale…

    Finalement, on se retrouve coincé entre un hadopi qui ne cherche pas à comprendre, et un fournisseur qui ne communique pas. Pas cool !
    Si tu as raison, Freewifi n'est pas du tout "hadopi ready", et se révèle très dangereux à activer.