Journal [Windaube 10] M$, alias Windaube Store

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
19
3
mar.
2021

Cher nal,
Mon neveu apprend à programmer ; il va de soi que je ne peux que soutenir une cause aussi noble.

Son laptop est une location de service public qui tourne évidemment sous un célèbre système d'exploitation propriétaire. Il n'est donc pas question de toucher à l'OS mais juste d'installer son langage de cours avec un IDE simplifié, et d'associer l'exécution du code à une combinaison de touches.

Il suffit donc de faire l'équivalent UNIX d'installer un auto-extractible de Python 3, puis ajouter le chemin du binaire dans le $PATH -afin que la commande python3 soit reconnue. Simple, non ?

Et là, après avoir fait le tout, ça se gâte.

RHA1

Pourquoi ça lance le store Micro$oft quand je tape la commande ???
Ça me rappelle Ubuntu qui cherche automatiquement le paquet pour une commande, à part qu'elle le fait justement lorsque la commande n'est pas trouvée. Or ici, on a déjà installé l'exécutable python3 et déjà redéfini le $PATH pour qu'il soit localisé !

Après un arrachage de cheveux, je me résous à plonger dans la nasse du World Wide Web. Et voici ce que je découvre :

RHA2

Ils ont mis des redirections en dur.
Ils appellent ça des "alias".
Ils les font se télécharger automatiquement via les mises à jour.
Il y a quelqu'un chez M$ qui a jugé que ce serait bien d'y mettre Python 3.
Et ça renvoie vers le Store partout où tu tapes la commande. Même si l'application a déjà été installée, tant qu'elle ne l'a pas été via le Store !

Comprends-moi, Nal. Que la source de tout le mal de la Terre cherche à promouvoir son chenil tout en prenant l'utilisateur par la main (et siphonnant ses données au passsage), on avait pigé.
Mais là, on parle d'un truc de développeur, pour lequel ça va aller merci, on sait faire tout seul. J'ai perdu 10 minutes de ma vie pour ça, je suis furieux.
De manière troublante, de par ses origines "grand compte", M$ vendait toujours l'équilibre débilos/pOw3r-uz3r de son IHM. On pouvait toujours s'échapper pour travailler sans l'IHM. Là ça part à 360°, même sous Ubuntu un tel comportement serait saoûlant, faire de son OS un intrusif "appeau à store" en décourageant le custom est un changement de chez eux.

  • # Le bon outil

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+11/-8).

    Tu as le droit d'utiliser un tournevis pour planter un clou, mais c'est quand même mieux d'utiliser un marteau.

    • [^] # Re: Le bon outil

      Posté par  . Évalué à 10 (+10/-1).

      Dans les PC d'entreprise, quand on doit utiliser une certaine version de python ou qu'on ne peut pas passer par le store de windows, c'est quand même bien chiant d'avoir cette limitation.

      • [^] # Re: Le bon outil

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+17/-18). Dernière modification le 03/03/21 à 08:42.

        Il n'y a pas de limitation.
        L'auteur du journal a même fourni l'endroit où changer le paramètre pour qui préfère utiliser un ZIP (perso je souri face à ces gens qui disent pour leur OS qu'un ZIP c'est mal car trou de sécurité mais après conseillent un ZIP plutôt que d'utiliser le repo pour une utilisation basique sur un OS qu'ils détestent, la mauvaise foi n'a pas de limites).

        C'est juste un comportement par défaut comme il y a en a plein détectables sous Linux mais que vous ne voyez pas parce qu'ils vous conviennent à vous (et pour les changer… On rigole toujours sur Gnome qui enlève des réglages à chaque nouvelle version).

      • [^] # Re: Le bon outil

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

        Une entreprise configure son active directory, ce qui implique des réglages au niveau domaine.
        L'auteur montre qu'on peut désactiver, tu penses vraiment que quelqu'un qui gère le SI d'une entreprise est incapable de faire ça?

        Après, c'est vrai, il y a aussi les entreprises ou chacun est root sur sa machine, tout le monde a accès au (même) code wifi, peut sniffer tout ce qui passe sur le broadcast, dont le LAN est une cascade de switch formant une toile d'araignée et qui ne paye personne pour s'occuper du SI.
        Mais perso, ces entreprises la, je me dis qu'en vrai, elles en ont rien à foutre, et du coup mieux vaut que les gens chopent un maximum de logiciels sur le dépôt Debian Windows, question de sécurité… à moins que tu n'aies jamais connu de PC dont la moitié de la hauteur de l'écran du navigateur web (pas juste IE, FF était touché aussi) était blindé de "toolbar", idem pour le systray rempli de malwares? Tu en as, de la chance. Dis, tu me files l'adresse de ce monde de bisounours? Ça m'intéresse…

        • [^] # Re: Le bon outil

          Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

          L'auteur montre qu'on peut désactiver, tu penses vraiment que quelqu'un qui gère le SI d'une entreprise est incapable de faire ça?

          Sans doute capable, mais y a-t-il pensez ? La plupart des PCs ne sont pas destinés à des devs de notre côté, donc peut de gens sont confrontés à la problématique.

          et du coup mieux vaut que les gens chopent un maximum de logiciels sur le dépôt Debian Windows,

          Je n'ai pas accès au store windows mais à un "store nom_de_l'entreprise" qui est pour le coup plutôt bien foutu


          L'objectif premier du store Microsoft n'est absolument pas d'assurer la sécurité des utilisateurs : il s'agit surtout de "vendre" des applis au maximum et donc faire prendre l'habitude à l'utilisateur d'installer des applis via le store (payantes ou non). Et il faut que ce soit le moins ergonomique (voire impossible) possible d'aller installer ailleurs que via le store. On pourra me retorquer que d'installer des applis sous debian/ubuntu est aussi peu ergonomique si on passe par un autre chemin que le store.

        • [^] # Re: Le bon outil

          Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

          Une entreprise configure son active directory, ce qui implique des réglages au niveau domaine.
          L'auteur montre qu'on peut désactiver, tu penses vraiment que quelqu'un qui gère le SI d'une entreprise est incapable de faire ça?

          Bah franchement, même avec des groupes du CAC40, je me pose la question dès fois (souvent ?).

          Emacs le fait depuis 30 ans.

  • # Souvenirs

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -6 (+26/-34). Dernière modification le 03/03/21 à 07:41.

    M$ […] Micro$oft […] Windaube

    Merci, j'ai d'un coup replongé dans mes souvenirs d'il y a 10+ ans quand on voyait plein de gamins boutonneux se la péter "anti", de vrais durs, contre le "grand méchant".
    Le monde a évolué, sauf pour certains il faut croire.

    PS : peut-être qu'il y aurait des trucs à dire sur le fond du journal mais comme l'idée du gamin ayant écrit le journal était de placer ses gamineries, focalisons-nous donc sur le souhait du gamin… Mais pour troller on pourrait dire que les anti-win étaient les premier à vanter l'avantage de ne pas installer autre chose que ce qui vient des repos et à te dire que vouloir une autre version qui serait installée à la main (car pas le choix les repos ont qu'une version, mais bam pb de compatibilité entre distros) c'est pas pertinent en plus d'ajouter un trou de sécurité, mais chut le but est de placer ses gamineries et pas vraiment autre chose :).

    • [^] # Re: Souvenirs

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+3/-3). Dernière modification le 03/03/21 à 08:32.

      focalisons-nous donc sur le souhait du gamin

      Échec déclaré : long comm', et pourtant j'y ai rien trouvé à grailler.

      les anti-win étaient les premier à vanter l'avantage de ne pas installer autre chose que ce qui vient des repos

      Et à oser "Mais oui mets GIMP et LibreOffice, ça va remplacer Photoshop et Office" ;).

      • [^] # Re: Souvenirs

        Posté par  . Évalué à 10 (+12/-4).

        J'ai aussi tické sur le côté méprisant du journal. Avec l'expérience on se rend compte que rien n'est ni blanc ni noir. Le phrasé des années 90 sonne vraiment mal en te faisant passer pour un hater sans cervelle, et brouille ton message.

        • [^] # Re: Souvenirs

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+7/-3).

          Je fais un petit HS en rebondissant sur ton message, tu me pardonneras.
          Dans les 90s, le voc sus-cité était effectivement majoritaire par ici.
          Plus tard, on a assisté à une revanche des "sérieux", l'analyse sur l'émotion, parfois même un rien d'auto-flagellation -brûler ce qu'on a autrefois adoré.
          Je ne souscris en fait ni à l'un à l'autre.

          • [^] # Re: Souvenirs

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+8/-1).

            dans les 90s… LOOOOL…hey les gens… la toute fin fin alors des 90s ;) parce que le ternet pour tout le monde… c'était pas tout à fait dans les 90s… #bandedejeunes

            • [^] # Re: Souvenirs

              Posté par  . Évalué à 0 (+0/-1). Dernière modification le 03/03/21 à 16:54.

              Et bien si!
              Car au début des années 90, internet c'était des modems et des fournisseurs d'accès hors de prix.

              Et pour les plus chanceux à la fac ou à l'école des lignes rnis voire du réseaux 10Mbits en coaxial

              Mais à l'époque,on était pas nombreux sur internet et surtout le web n'était pas le seul moyen de communication.

              • [^] # Re: Souvenirs

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                Mais à l'époque, […] le web n'était pas le seul moyen de communication.

                Le premier site web a vu le jour en 90, et la version 1.0 de Netscape Navigator (mon premier navigateur web) est sortit en 94. Du coup, en ce qui me concerne, je me suis longtemps baladé sur internet à coup de FTP

                Le toolkit Atlas, la bibliothèque légère et facile à utilser pour débuter avec la programmation d'interfaces graphiques… (voir 'site Web personnel").

    • [^] # Re: Souvenirs

      Posté par  . Évalué à 7 (+8/-2).

      Mais pour troller on pourrait dire que les anti-win étaient les premier à vanter l'avantage de ne pas installer autre chose que ce qui vient des repos et à te dire que vouloir une autre version qui serait installée à la main (car pas le choix les repos ont qu'une version, mais bam pb de compatibilité entre distros) c'est pas pertinent en plus d'ajouter un trou de sécurité, mais chut le but est de placer ses gamineries et pas vraiment autre chose :).

      Le proposer est une chose, l'imposer, ou rendre son contournement non intuitif, une autre. Soit je m'occupe de mes binaires moi-même, soit je délègue la tâche à un gestionnaire de paquets. C'est encore moins compréhensible quand cela s'applique à certaines applications seulement.

      Cette forçage d'une forme de gestion sur l'autre est agaçante dans le cas de Snap/Ubuntu (avec Chromium dont le paquet Snap s'installe en douce, par exemple), pourquoi pas dans le cas de Windows ?

      Soit dit en passant, tu ne connais absolument pas l'opinion de l'auteur sur le sujet mais, comme souvent, un gros homme de paille est plus commode.

      (Je dis ça alors qu'en l'occurrence, le vocabulaire employé m'agace aussi)

  • # Pas étonnant

    Posté par  . Évalué à 10 (+7/-0).

    Mais là, on parle d'un truc de développeur

    C'est un peu la cible de MS en ce moment (d'où wsl, vscode…) donc ce n'est pas étonnant de vouloir prendre par la main les utilisateurs d'un langage très populaire et réputé accessible aux débutants.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Pas étonnant

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+4/-4).

      Je déclare l'échec cuisant de cette stratégie.
      Mon neveu est la cible en tant que dév débutant, il se déclare peu impressionné -à moins que MS veuille bien aussi s'occuper d'associer automatiquement Python 3 à Sublime Text ;).

      • [^] # Re: Pas étonnant

        Posté par  . Évalué à 5 (+6/-2).

        Est-ce que ton neveu aurait installé le truc à la main ou en passant par le store si tu ne l'avais pas aidé ?
        Au final le store c'est comme utiliser le gestionnaire de paquets de la distrib non ?

        • [^] # Re: Pas étonnant

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+7/-3). Dernière modification le 03/03/21 à 09:43.

          Il l'avait déjà installé à la main, car c'est ce qui est documenté quand tu cherches sur le net.
          J'interprète donc le réglage Win10 comme bloquer le couloir a posteriori en susurrant "Youhouuu, on est là, on existe aussi !". Ça peut se défendre, tout est point de vue…

          Au final le store c'est comme utiliser le gestionnaire de paquets de la distrib non ?

          Certes.
          Ce que je documente ici n'est pas tellement le repo en lui-même, mais la manière de l'avancer.

          • [^] # Re: Pas étonnant

            Posté par  . Évalué à 7 (+6/-1).

            mais comme tu dis, si python3.exe est installé à la main, le système devrait le trouver et ne pas lancer le store. C'est la qu'est l'os…

            • [^] # Re: Pas étonnant

              Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 03/03/21 à 13:54.

              C'est la qu'est l'os…

              Moi qui croyais que l'os était à côté du volet, me voila bien embêté!

        • [^] # Re: Pas étonnant

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

          Il me semble que pour accéder au store microsoft il faut un compte. Ce n'est pas le cas avec les gestionnaires de paquet. Si je ne me trompe pas, c'est quand même une grande différence.

          • [^] # Re: Pas étonnant

            Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

            Hmm je n'ai pas de windows 10 sous la main mais c'était faux la dernière fois que j'ai installé un windows 10, il y a 6 mois environ.

            Le compte c'est uniquement pour pouvoir noter/commenter/récupérer ses applis installées sur un autre pc.

  • # Windows 10 S ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-0).

    Ça ne serait pas la version 10 S de Windows qui est installée ? Comme c'est une version soit-disant sécurisée de Windows 10, il n'est, en théorie, possible d'installer une application qu'à partir du store.
    Je n'ai jamais eu ce comportement en installant Python sur un Windows 10, que ce soit la version Pro ou Famille, d'où ma question…

    Le toolkit Atlas, la bibliothèque légère et facile à utilser pour débuter avec la programmation d'interfaces graphiques… (voir 'site Web personnel").

    • [^] # Re: Windows 10 S ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+14/-11).

      Je viens de tester sur Windows 10 20H2 (la dernière grosse MAJ de Windows 10; lui a une vieille MAJ de 2019) et le comportement décrit est bien celui réel.
      L'écriture gamine du journal ne l’empêche pas d'être factuellement exact.

      Je n'avais pas ce comportement la dernière fois que j'ai utilisé Python3 sur cette machine mais c'était il y a plus d'un an.
      Aurais-tu une version plus maintenue de Windows 10? (la plus ancienne version maintenue étant celle de la machine utilisée par l'auteur du journal)

  • # Whaou

    Posté par  . Évalué à 10 (+20/-7).

    Faut vraiment être borné!!!

    Il y a pas mal d'année on se plaignait que sous les OS Microsoft, on devait se farcir 15 site pour rendre le système fonctionnel, et qu'on avait pas d'installateur centralisé/sécurisé. Maintenant que MS fait l'effort de mettre un gestionnaire de package dans son OS, tu râle parce que la méthode utilisé précédemment (équivalente au /usr/local ou /opt toute moche et sans mise à jour automatique) est rendue difficile pour privilégier l'installation globale, gérée par le système avec des mises à jour centralisés… C'est pleins de reproche que je portais sur leur OS qui ont été corrigés.

    Ils t'ont même fait des helpers pour trouver le bon chemin pour le faire.

    Purée, si on m'avait dit un jour que je tiendrai ces propos là j'aurais rossé le malandrin ou au moins traité de lunatique.

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Whaou

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10 (+7/-24).

      Purée, si on m'avait dit un jour que je tiendrai ces propos là j'aurais rossé le malandrin ou au moins traité de lunatique.

      Fait gaffe, à force tu vas découvrir que tu es de plus en plus convaincu par mes réactions quand je m'amuse des gens de mauvaise foi qui font 2 poids 2 mesures ;-).

      • [^] # Re: Whaou

        Posté par  . Évalué à 2 (+3/-2).

        Mais où est la mauvaise foi dans ce cas précis ?

    • [^] # Re: Whaou

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+5/-2).

      Il y a pas mal d'année on se plaignait que sous les OS Microsoft

      "On" ? Qui ça "on" ?
      Ceux pour qui faire confiance à une autorité centralisée (fût-elle celle d'une distribution moralement approuvée telle que Debian) fait office de parole d'évangile?
      Et qui n'ont jamais rien installé/fait dans la vraie vie (où ce n'est juste pas possible) ? Ce qui signale d'ailleurs un dogmatisme en miroir -la paille et poutre as usual ?
      Bon sang, si tu dois te limiter aux paquets Elementary/TrisquelOS, t'es pas dans la mouise ;).

      • [^] # Re: Whaou

        Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

        si tu dois te limiter aux paquets Elementary/TrisquelOS

        Bah, déjà, vu que ton wifi ne marchera pas, vu que de nos jours, il n'y a plus de prise ethernet ni de lecteur externe, et que la tendance est à la disparition des prises, y compris les USB, un jour, tu finiras par ne plus pouvoir les utiliser pour accéder à internet. Donc, pas de mises à jour: problème résolu, non? :D

      • [^] # Re: Whaou

        Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

        "On" ? Qui ça "on" ?

        A la grande époque, celles des trolls kde/gnome/emacs, Linux/Windows, star office/Microsoft office, ce on représentait la majorité de la communauté, qui, préférait utiliser un gestionnaire de paquet, quitte a ne pas avoir systématiquement les dernières versions des logiciels pour gérer la quasi totalité des package de la machines quitte à devoir en installer certaines à part pour plus de fonctionnalité.

        Cela avait plusieurs avantages : Une seule entité à qui faire confiance, pas de logiciel tiers installé en même temps, gestions des mise à jour par le système et pas 50 démons qui se lancent au démarrage de la session, ou lors du lancement du logiciel qui va t'encombrer avec un popup à chaque démarrage, car c'est jamais le moment, le tout centralisé dans un logiciel qui donne les descriptions, gestion des dépendances qui évite de se retrouver avec un logiciel qui réclame telle ou telle bibliothèque pour fonctionner alors que t'est perdu au milieu d'une zone couverte qu'en 2G…

        Et un inconvénient majeur: la versions était généralement gelée.

        De l'autre coté, on avait MS, et la douzaine de logiciels à installer pour le rendre fonctionnel: mozilla, une console, un éditeur de texte, un firewall, un anti virus, une suite bureautique, procExplorer, ccleaner, java, flash, un lecteur pdf, logiciel de transfert ftp… Et j'en passe, chacun se débrouillant pour gérer son démarrage rapide ou non, ses mise à jours (ou pas), ses chemins d'installations…

        Le tout dans un bordel innommable, bien souvent sans aucune gestion correcte des droits, chacun contribuant à vieillir le Windows par des entrée dans la base de registre, ou des reste d'installation (car le chemin à changé) et nécessitant de devoir faire confiance à chacune des entités proposant les logiciels, et le site proposant le téléchargement, et ne pas rater un clique lors de l'installation qui faisait qu'on se retrouvait avec 15 barres supplémentaire dans les navigateurs.

        Ceux pour qui faire confiance à une autorité centralisée (fût-elle celle d'une distribution moralement approuvée telle que Debian) fait office de parole d'évangile?

        Tu as fais confiance à une entité pour avoir la main sur ton OS, si elle veut faire des choses malveillantes, elle n'a pas besoin de passer par son gestionnaire de logiciels. Par contre en prenant un logiciel via son gestionnaire de paquet tu as normalement l'assurance d'avoir un logiciel compatible avec ton OS

        Et qui n'ont jamais rien installé/fait dans la vraie vie (où ce n'est juste pas possible) ?

        J'ai recompilé un kde complet (avec qt (et aussi gcc et un paquet d'autre dépendances)) pour pouvoir le faire tourner sur une vieille centos sans avoir les droits admins (autre que installations de paquets), donc les limitation des gestionnaires de paquets, je connais, mais refuser de reconnaitre que le concurrent fait quelque chose de bien n'est pas une bonne attitude.

        Et franchement si tous les jeux VN d'enquête python te faisait installer la dépendance python3 plutôt qu'intégrer leur propre interpréteur, ça gagnerai en légèreté.

        Regardes les ressources prises par les différents updater de ton windows, entre celui du constructeur, du fabricant de carte graphique, les store de jeux (steam, gog, epic, origin…) et tous les logiciels qui t'as installé manuellement; ajoute à ceux-ci les logiciels qui te balancent une popup pour se mettre à jour au lancement, et revient affirmer qu'installer les logiciels via un gestionnaire est une mauvaise chose.

        Ton Windows n'interdit pas d'installer hors store, il te propose, pour les logiciels disponibles, d'aller installer ceux-ci; et te donne les moyens de contourner; je ne sais pas ce qu'il te faut de plus.

        Si au moins tu avais utilisé un msi pour installer python et qu'après il t'avait fait des misères je pourrais comprendre ton désarroi mais tu as fais une installation sauvage (archive auto extractible) et râlé que ça ne se passe pas bien.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Whaou

          Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

          en prenant un logiciel via son gestionnaire de paquet tu as normalement l'assurance d'avoir un logiciel compatible avec ton OS

          Ça je suis d'accord

          tu as fais une installation sauvage (archive auto extractible) et râlé que ça ne se passe pas bien.

          Mais là le soucis, si j'ai bien compris, c'est que M$ (ça fait des années que je ne l'avais pas écrit ainsi, laissez-moi profiter aussi…) ne vérifie pas que le binaire soit déjà dans le $PATH. OK pour lancer le store quand je tape la commande et qu'elle n'existe pas déjà. Mais si je prends mon temps pour éditer le $PATH, je pense que l'OS devrait checker ça avant d'exécuter l'alias. Alors oui ils offrent une interface pour désactiver mais l'autre soucis étant qu'il faut fouiller le net pour la trouver. Bon là ce n'est pas spécifique Microsoft, j'ai eu à faire pareil pour des paramètres abscons de GTK.

          • [^] # Re: Whaou

            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

            ne vérifie pas que le binaire soit déjà dans le $PATH

            Sauf qu'il y a de très, très grandes chances que le binaire ne soit pas dedans. Le %PATH% sous windows était une grosse blague, a vent, et même en supposant que ça ait changé, parce que justement maintenant il y a un gestionnaire de paquet un peu moins mal foutu, rien ne me permets de supposer que le %PATH% est à jour (il me semble que c'est comme ça, et non PATH, sous Window… laissez-moi profiter aussi :)).
            Pour rappel, on parle du système pour lequel de nombreux logiciels sont encore compilés et empaquetés pour du 32 bits! en 2021…

          • [^] # Re: Whaou

            Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 03/03/21 à 15:13.

            Mais là le soucis, si j'ai bien compris, c'est que M$ (ça fait des années que je ne l'avais pas écrit ainsi, laissez-moi profiter aussi…) ne vérifie pas que le binaire soit déjà dans le $PATH

            Je pense surtout que le helper est avant dans le path (à supposer que l'archive auto extractible ait mis à jour le path, et que cela a bien été pris en compte pour les nouvelle commandes: ie relancer la session). Personelemment je trouve ce comportement de privilégier ce qui est dans le gestionnaire de paquet, du moment que c'est désactivable, plutôt positif, les gens font trop peu de mise à jour, et lorsque le logiciel doit à chaque lancement vérifier s'il est à jour n'est pas non plus souhaitable.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Whaou

      Posté par  . Évalué à 6 (+5/-1).

      Sur l'idée pourquoi pas. Moi ce que j'ai toujours reproché à Windows c'est d'être opaque en fait.

      Où est paramétré ce comportement ? Comment le supprimer/le modifier ?

      Si c'est correctement documenté (y compris en allant farfouiller dans la base de registres, ça ne m'a jamais dérangé), pourquoi pas. Si c'est incontournable, c'est vraiment pénible.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Whaou

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+4/-2). Dernière modification le 03/03/21 à 10:37.

        Ça se change dans une nouvelle fenêtre de l'IHM (qui apparaît en tapant "alias", d'où le titre du Nal), le cas échéant base de registre oui.
        Le comportement n'est pas contre pas explicité, il faut farfouiller en ligne.

    • [^] # Re: Whaou

      Posté par  . Évalué à 7 (+7/-1).

      Où l'auteur du journal dit-il qu'il s'oppose au gestionnaire de paquet de Windows ? Je suis curieux de savoir.

    • [^] # Re: Whaou

      Posté par  . Évalué à 1 (+2/-2).

      Monsieur râle parce que Micro$oft l'oblige à passer par son store. Pas parce qu'il est — enfin! — disponible.

      Mais ils ont toujours 10 ans de retard les gars, maintenant y'a même des repos qui te permettent de modifier le code des programmes pour installer sa petite version à soi (testé et approuvé par votre serviteur :). Voir conserver des patchs qui seront appliqués automatiquement à chaque nouvel update (pas encore test, car découvert ce week-end, mais un de ces jours rien que pour le fun…).

      • [^] # Re: Whaou

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+1/-2).

        Intéressant, je connais nuGet p.ex..
        Parles-tu de ça ou d'une instance "perso" de la techno Store abordée ici ?

        • [^] # Re: Whaou

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 03/03/21 à 11:40.

          Non non, je parle de linux. Sur Gentoo tu peux gérer à la main tes ebuild et donc modifier le code avant de lancer la compilation et l'installation. En mode Quick&Dirty; la semaine dernière j'avais besoin de cacher le pointeur de la souris tout en la gardant fonctionnelle pour m'en servir comme d'un contrôle de la vue dans X-plane (pour retrouver un fonctionnement modal de la souris, à-la-flightgear) => 1 ligne du source modifiée dans unclutter-xfixes et une horrible bidouille plus tard: roulezvolez jeunesse!</>

          Pour quelque chose de plus propre je faisais référence à https://wiki.gentoo.org/wiki//etc/portage/patches

          C'est bien plus propre pour le système et moins lourd que d'installer dans son /home ou dans les /usr/local/&co des tierces parties…

          • [^] # Re: Whaou

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-1).

            Ça a l'air sympa. Avec les paquets RPM que je gère, y a pas de moyen simple de faire ça sans s'asseoir sur rpmbuild -pas que je prétende avoir cherché à mort hein, sauf fix one-line je produis en général le paquet qu'en fin de course.

            Un système de paquet aussi souple pour le dév/utilisateur, qui n'incite donc pas à s'en passer au quotidien, je plussoie forcément !

            • [^] # Re: Whaou

              Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

              Clairement, ça donne envie. Gentoo, hein… non pas que j'ai jamais eu envie, certes, mais bon,ma machine est un peu plus musclée qu'avant, et idem pour mes connaissances… pourquoi pas…

  • # Soutien

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+15/-1).

    Mon neveu apprend à programmer ; il va de soi que je ne peux que soutenir une cause aussi noble.

    Offre lui un PC sous Linux pour son prochain anniversaire :-)

    Windows n'est bien que pour jouer, pour développer rien ne vaut un vrai OS.

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: Soutien

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+7/-2). Dernière modification le 03/03/21 à 09:53.

      Message le plus censé, qui plus est de pair à pair. Merci devnewton \o/ !!!

      Offre lui un PC sous Linux pour son prochain anniversaire :-)

      Déjà offert, pour le saut final il n'est juste pas encore prêt.
      Attends qu'il écrive sa 1ère classe  ;).

      • [^] # Re: Soutien

        Posté par  . Évalué à 10 (+10/-2).

        Il fallait lui apprendre le C ou le C++, ça l'aurait bien encouragé à franchir le pas: coder en C ou C++ sous windows, c'est juste l'enfer, quand il faut installer toutes les libs au bon endroit puis les configurer une par une dans l'IDE…

        • [^] # Re: Soutien

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+3/-2). Dernière modification le 03/03/21 à 10:57.

          Je lui en ait causé, justement car les listes/collections de Python sont trop "haut niveau" pour lui ; il n'a pas d'expérience de base, et s'étonne de facilités comme le for…in qu'on lui fait utiliser sans même expliquer qu'on pouvait tout simplement accéder à un élément par indice numérique…

          Pour cette raison, je préfèrerais commencer avec du C "compatible" pour monter en C++, mais :
          - on lui demande de faire des IHM, là il sert de Tkinter ;
          - en C pur sous Windows avant de migrer, Qt n'est pas utilisable et GTK+ n'est plus une option correcte (GTK+2 n'est plus maintenu, GTK+3 mal intégré), ça vendra pas du rêve ;
          - il suit un cursus généraliste et devra de toute façon rendre du Python dans ses devoirs.

          Donc j'attends que ça vienne de lui sur mes conseils, pour qu'il me le reproche pas si ça dévie trop :).

          • [^] # Re: Soutien

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

            plutôt que cette bouse de tkinter, je te conseille pysimplegui (dont une dépĉhe sur notre site préféré est passée il y a peu)… c'est très intéressant, rapide et pratique.

            • [^] # Re: Soutien

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1). Dernière modification le 03/03/21 à 13:29.

              cette bouse de tkinter

              Anecdote : quand sous RHEL8, j'ai fait pour avoir la démo:

              python3 -m tkinter
              

              ça m'a affiché une fenêtre toute vide d'1x1 pixels :D.

              je te conseille pysimplegui

              Merci, dépêche vue ! J'ai regardé les backends ; y a Qt, WxWidgets, Android, et même du web ? Ça a l'air de faire le café.
              La prof du jeune fournit des exemples Tkinter, d'où le truc hein, je vais lui en toucher un mot !

              • [^] # Re: Soutien

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

                Au risque de me faire crucifier pour auto-promotion, je citerais aussi le toolkit Atlas… Ce toolkit privilégie la simplicité d'utilisation et de mise en œuvre aux performances, même si les technos utilisées pour ce faire font débat…
                J'en ai un peu (hum…) parlé ici même

                Le toolkit Atlas, la bibliothèque légère et facile à utilser pour débuter avec la programmation d'interfaces graphiques… (voir 'site Web personnel").

                • [^] # Re: Soutien

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+2/-2).

                  Merci pour la réf !
                  J'ai regardé, en diagonale honnêtement car de ce que je comprends, c'est un toolkit Web (comme Polymer, toutes proportions gardées) ?
                  Pourquoi les technos "font débat", alors ? Parce que ça mouline en JS derrière ?

                  • [^] # Re: Soutien

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                    Je ne connais pas Polymer mais, de ce que j'en ai compris de sa fiche Wikipedia, ça a l'air d'être du même tonneau que Vue.js, AngularJS, React… Or, le but du toolkit Atlas est justement de pouvoir se passer de ces bibliothèques (si les performances ne sont pas primordiales), en recevant les événements utilisateurs et en manipulant le DOM du navigateur web directement dans le backend (il n'y a plus de frontend), de plus sans avoir à programmer en JavaScript ou assimilé.
                    En fait, le toolkit Atlas est assez similaire à Tkinter, sauf que, au lieu de s'appuyer sur les composants graphiques de la bibliothèque Tk, le toolkit Atlas s'appuie sur les composants HTML.
                    L'autre différence, et c'est ce qui fait débat quant à ce qui est considéré comme le plus simple, avec Tkinter, on « dessine » l'interface programmatiquement, en utilisant l'API de Tkinter, alors qu'avec le toolkit Atlas, on la « dessine » en pur HTML (et technos associées), de manière totalement indépendante du toolkit Atlas.

                    Le toolkit Atlas, la bibliothèque légère et facile à utilser pour débuter avec la programmation d'interfaces graphiques… (voir 'site Web personnel").

                    • [^] # Re: Soutien

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+0/-1).

                      Polymer n'est pas vraiment aussi complet que ça ; c'est juste un toolkit graphique (boutons, listes…) qu'on associe souvent aux autres technos que tu cites.

                      De que je comprends de ton message et d'une relecture des pages (car ce n'est pas expliqué aussi clairement que j'aurais aimé), Atlas est donc son propre serveur Web. Il génère et héberge du pur HTML/CSS à partir d'une syntaxe propre, mais bindée à d'autres langages. Ca me fait donc pas mal penser aux 1ères versions de Dart.

                      C'est une approche qui me plaît et qui se défend, surtout que sans JS elle rend mécaniquement l'appli légère et compat' avec tous les navigateurs imaginables (même NCSA Mosaic ;) ).
                      Par contre ça doit être bien spécifique et lourd à maintenir ! Je ne saurais promettre que ça matche mes besoins ni ceux du jeune, mais je note :).

                      • [^] # Re: Soutien

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                        Le fonctionnement du toolkit Atlas est un peu plus compliqué que cela, mais c'est ce qui le rend plus simple à utiliser que tu ne sembles le penser (et que mes tentatives d'explications ne le laissent malheureusement entendre…).

                        Voilà le code, en Python, d'une sorte de Hello, World! :

                        import atlastk
                        
                        BODY = """
                        <input  data-xdh-onevent="Submit" id="Input" placeholder="Votre prénom"></input>
                        <button data-xdh-onevent="Submit">Saluer</button>
                        <br/>
                        <output id="Output"></output>
                        """
                        
                        def ac_connect(dom):
                          dom.inner("", BODY)
                          dom.focus("Input")
                        
                        def ac_submit(dom):
                          dom.set_content("Output",f"Bonjour, {dom.get_value('Input')} !")
                          dom.set_content("Input", "")
                          dom.focus("Input")
                        
                        CALLBACKS = {
                          "": ac_connect,
                          "Submit": ac_submit
                        }
                        
                        atlastk.launch(CALLBACKS)

                        Dans BODY, on a l'interface en HTML, avec des attributs data-xdh-onevent dans lesquels on définit une action (Submit), à laquelle on affecte une fonction (ac_submit). L'action correspondant à la chaîne vide et à laquelle on affecte la fonction ac_connect est l'action lancée lors d'une nouvelle connexion.

                        Pour voir le résultat : https://repl.it/@AtlasTK/Greetings (faut être un peu patient).

                        Voici un petit schéma du fonctionnement du toolkit Atlas :

                        Le toolkit Atlas

                        Le toolkit Atlas, la bibliothèque légère et facile à utilser pour débuter avec la programmation d'interfaces graphiques… (voir 'site Web personnel").

                        • [^] # Re: Soutien

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

                          OK, merci pour l'exemple ! Et pour l'adresse site qui l'héberge (ils instancient des Linux+Firefox virtualisés pour des démos web, wow !).

                          Je constate que dans l'exemple tu utilises des widgets HTML standard ("button" et "input" pour ne pas les nommer). Pour équivaloir Atlas à Tkinter/PySimpleGui/PyQt, il faut pouvoir avoir des widgets custom ; j'ai trouvé un exemple qui en a (dans le code, sous-dossier "Widgets"), assez joli, et cherche maintenant à déterminer la part du Python/JS dans le truc.

                          • [^] # Re: Soutien

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                            OK, merci pour l'exemple ! Et pour l'adresse site qui l'héberge (ils instancient des Linux+Firefox virtualisés pour des démos web, wow !).

                            Pas seulement pour du web ; tu peux aussi lancer des application Tkinter : https://repl.it/@AtlasTK/Tkinter

                            Je constate que dans l'exemple tu utilises des widgets HTML standard ("button" et "input" pour ne pas les nommer). Pour équivaloir Atlas à Tkinter/PySimpleGui/PyQt, il faut pouvoir avoir des widgets custom ; j'ai trouvé un exemple qui en a (dans le code, sous-dossier "Widgets"), assez joli, et cherche maintenant à déterminer la part du Python/JS dans le truc.

                            Je pense que tu fais référence à CKEditor.
                            Je suis en train de chercher comment faciliter l'utilisation de ces widgets custom avec le toolkit Atlas, sachant qu'ils nécessitent généralement un peu de code JavaScript pour l'initialisation, voire pour en gérer les données affichées/saisies par l'utilisateur…

                            Le toolkit Atlas, la bibliothèque légère et facile à utilser pour débuter avec la programmation d'interfaces graphiques… (voir 'site Web personnel").

                            • [^] # Re: Soutien

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 05/03/21 à 13:56.

                              tu peux aussi lancer des application Tkinter : https://repl.it/@AtlasTK/Tkinter

                              Cette adresse-là, elle part de suite chez mon neveu :).

                              ils nécessitent généralement un peu de code JavaScript

                              Oui, c'est bien ce que je pensais.
                              Une autre possibilité, si tu as bien la main partielle sur le serveur web, serait d'utiliser une bibliothèque similaire à GD pour dessiner des canvas graphiques (SVG/PNG ?), et utiliser une glu HTML (au pire, un JS très simpliste) pour les rendre interactifs. C'est juste une idée hein, pas un désir.

                              • [^] # Re: Soutien

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                                Je pensais plutôt à l'utilisation de bibliothèques comme jQuery UI.

                                Si on prend, par exemple, le widget jqxTimePicker de la bibliothèque jQWidgets, voici le code que l'on utiliserait pour une appli web classique :

                                <head>
                                  <link rel="stylesheet" href="../../jqwidgets/styles/jqx.base.css" type="text/css" />
                                  <script type="text/javascript" src="../../scripts/jquery-1.12.4.min.js"></script>
                                  <script type="text/javascript" src="../../jqwidgets/jqxcore.js"></script>
                                  <script type="text/javascript" src="../../jqwidgets/jqxdraw.js"></script>
                                  <script type="text/javascript" src="../../jqwidgets/jqxtimepicker.js"></script>
                                  <script type="text/javascript" src="../../scripts/demos.js"></script>
                                  <script type="text/javascript">
                                        $(document).ready(function ()
                                        {
                                            $("#timepicker").jqxTimePicker({
                                                format: "24-hour",
                                                width: 400
                                            });
                                        });
                                  </script>
                                </head>
                                <body>
                                  <div id="timepicker"></div>
                                </body>

                                Et voilà le code pour utiliser ce widget avec le toolkit Atlas en l'état (pour le voir à l'œuvre : https://repl.it/@AtlasTK/jqxTimePicker) :

                                import atlastk
                                
                                HEAD = """
                                  <link rel="stylesheet" href="../../jqwidgets/styles/jqx.base.css" type="text/css" />
                                  <script type="text/javascript" src="../../scripts/jquery-1.12.4.min.js"></script>
                                  <script type="text/javascript" src="../../jqwidgets/jqxcore.js"></script>
                                  <script type="text/javascript" src="../../jqwidgets/jqxdraw.js"></script>
                                  <script type="text/javascript" src="../../jqwidgets/jqxtimepicker.js"></script>
                                  <script type="text/javascript" src="../../scripts/demos.js"></script>
                                """
                                
                                BODY = """
                                <button data-xdh-onevent="Submit">Récupèrer l'heure sélectionnée</button>
                                <br />
                                <div id="timepicker"></div>
                                """
                                
                                def ac_connect(dom):
                                  dom.inner("",BODY)
                                  dom.execute_void("""
                                            $("#timepicker").jqxTimePicker({
                                                format: "24-hour",
                                                width: 400
                                            });
                                  """)
                                
                                def ac_submit(dom):
                                  dom.alert(dom.execute_string("""
                                $('#timepicker').jqxTimePicker('value').toTimeString();
                                  """))
                                
                                
                                atlastk.launch({"": ac_connect, "Submit": ac_submit }, None, HEAD)

                                Pour le contenu de HEAD, c'est d'habitude bien expliqué dans la documentation des widgets ; il suffit généralement de faire un copier/coller. BODY ne pose pas non plus de difficulté particulière. Le problème, c'est les deux commandes execute_…. Il faudrait que l'utilisateur n'ai pas à les écrire, mais que le toolkit Atlas arrive à les déduire à partir de la valeur d'un attribut HTML, à l'image de ce qui existe pour le widget CKEditor : https://github.com/epeios-q37/atlas-python/blob/master/examples/Notes/Note.html#L7

                                Le toolkit Atlas, la bibliothèque légère et facile à utilser pour débuter avec la programmation d'interfaces graphiques… (voir 'site Web personnel").

          • [^] # Re: Soutien

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-1).

            il suit un cursus généraliste et devra de toute façon rendre du Python dans ses devoirs.

            J'ai l'impression que le monde de l'éducation a choisi Python un peu hasard et beaucoup par affection sans se poser la question de la pertinence pédagogique de ce langage.

            Un peu comme une école maritime qui choisirait d'apprendre la navigation à ses élèves avec des planches de surf parce que ça flotte et puis c'est sympa.

            Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

            • [^] # Re: Soutien

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+4/-2).

              S'il s'agit de former de futur développeur, Python n'est probablement pas un choix judicieux comme premier langage. En revanche si il est surtout question de démystifier la programmation, Python semble carrément fait pour ça.

              • [^] # Re: Soutien

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1).

                C'est sûrement ça : va la quantité de bindings, ça permet de faire plein de trucs (IHM, audio, réseau…) sans trop se fouler, même si on ne comprend pas tout.

                Et pis y a un installeur connu (bientôt supplanté par celui du Store ;) ?), léger et glissable sur une clé USB avec un gestionnaire de paquets.
                On peut pas en dire autant de C/C++ (trop de compilos, repos, libs non-standard), Java (trop lourd, versions bordéliques), C# (support variable selon la plate-forme)…
                Si vous avez une idée d'autre langage "éduc-facile", chuis preneur :). Je me lance : Lazarus, Gambas.

                • [^] # Re: Soutien

                  Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                  Pharo comme langage educ-facile.

                  Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

                  • [^] # Re: Soutien

                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Scratch pour les plus jeunes : https://scratch.mit.edu/

                  • [^] # Re: Soutien

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

                    Je ne sais pas si la facilité est le seul critère.

                    Un prof m'expliquait qu'il regrettait l'agonie de Pascal, car il était à la fois simple, bien structuré et bas niveau, ce qui permettait d'enseigner toutes les notions essentielles sans avoir la complexité d'une chaîne de compilation comme C ou trop d'abstractions comme la plupart des autres.

                    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                    • [^] # Re: Soutien

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+0/-1).

                      Marrant la coïncidence : hier j'en parle, aujourd'hui tu en causes ET j'ai une offre de mission dessus :).

                      Voilà c'est bien dit : Object Pascal (sauce Delphi ou Lazarus) est un genre de mélange C/C++ avec une IDE nickel, un set de librairies IHM-multimédia-réseau standardisées et même un designer drag-&-drop pour le public collège.
                      Son "agonie" se voit surtout dans le faible nombre de libs externes (gestion des BDD, du SSL…) ; mais pour un usage strictement éducatif, je vois vraiment pas ce qui empêche ta connaissance prof de l'utiliser en cours.

                      • [^] # Re: Soutien

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0).

                        je vois vraiment pas ce qui empêche ta connaissance prof de l'utiliser en cours.

                        Il respecte le programme…

                        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                        • [^] # Re: Soutien

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+0/-1).

                          Ah oui, le programme centralisé de l'éduc'nat' avec Python dedans… No comment !

                          • [^] # Re: Soutien

                            Posté par  . Évalué à 8 (+5/-0).

                            Ben si, c'est avec #, ce n'est pas du json.

                            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Soutien

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+0/-1).

                    Sympa, un genre de fork de Squeak qui s'apparente à Scratch ! Je note.

                • [^] # Re: Soutien

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1).

                  Je partirais sur un moteur de Jeu Vidéo du genre Haxe pour apprendre … ou … du javascript. Le Javascript est quand même d'une écriture très simple. Je l'utilise pour certains de mes logiciels clients qui ne sont pas du tout programmeurs à la base.

                  Qt est bien intégré dans Python maintenant ; ça vaut le coup.

        • [^] # Re: Soutien

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 03/03/21 à 11:05.

          L'alliance de VCPKG et CMAKE aide bien de nos jours, mais dès que c'est pas un paquet pas reconnu dans VCPKG (ou que CMAKE a décidé de pas le trouver alors qu'il est installé en variante x64 et x86 et qu'il trouve bien tout le reste dans les paquets installés de VCPKG), on revient à regretter de nouveau à ne pas être sous Linux.

          Heureusement que je code en C#

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Soutien

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1). Dernière modification le 03/03/21 à 13:09.

            CMake est pas trop mauvais, mais oui quand il se vautre c'est tout sauf clair. Vu la "customabilité" de sa méthode de découverte (pkg-config, un fichier .cmake, autre-chose-fais-toi-plaisir ?), il vaut mieux surveiller chaque étape et pas en rajouter trop d'un coup.

            Tu m'incites à tester vcpkg, je me le note !

            Heureusement que je code en C#

            😆

            • [^] # Re: Soutien

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 03/03/21 à 14:08.

              Vu la "customabilité" de sa méthode de découverte (pkg-config, un fichier .cmake, autre-chose-fais-toi-plaisir ?)

              Yep. Et les .cmake qui sont préférés, sont clairement pas aussi simples à écrire que les .pc utilisés par pkg-config. Je regrette personnellement que tant de projets se basent sur les .cmake (certes, pkg-config existe que sous linux, et probablement *BSD, mais tout de même), d'ailleurs.

              • [^] # Re: Soutien

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1).

                pkg-config existe que sous linux, et probablement *BSD

                Sous Windows aussi, avec MinGW de préférence (personne maintient trop de scripts MSVC).

                Je regrette personnellement que tant de projets se basent sur les .cmake

                Mais tellement pareil !
                On était obligé de les utiliser/écrire dans mon dernier taf… Ça devient lourd dès que tu éclates un projet en plugins et sous-répertoires, avec des scripts qui se sourcent en variables (custom et CMake-mal-documentées mélangées) dans leurs dépendances -forcément quand la dépendance change le script, ça pète.
                pkg-config c'est bête, méchant, les fichiers sont tous écrits et installés pareil.

  • # solution avec msys2

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

    Installe lui msys2. C'est léger et ça ne pourri pas le système.

    https://www.msys2.org/

    Ça ne régle pas le problème de base, mais ça le contourne en te plaçant dans un environnement où windows n'aura pas directement la main.

    En plus, tu auras un vrai terminal (mintty : https://mintty.github.io/ )

    Pour installer des paquets dans l'environnement, tu as « pacman », comme sous archlinux (si tu connais déjà arch, c'est du billard !).

    Discussions en français sur la création de jeux videos : IRC freenode / #gamedev-fr

    • [^] # Re: solution avec msys2

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+4/-2).

      Bonne suggestion !
      J'aime bien MSYS2, un bon équilibre entre toolbox (ce qu'était le MSYS original) et système de build & gestionnaire de paquets. Pas trop lourd, assez traditionnel sans IHM, et à jour.
      GTK+ le conseillait d'ailleurs pour ceux qui voulaient des binaires Windows propres -à défaut de vérifiés.

      Si quelqu'un voulait un tel système, et faute d'avoir pu tester le reste, c'est sûrement ce que je conseillerais aussi.

  • # Retrouve tes reflexes

    Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0).

    Vu l’anti-μ$ en ton de ton journal, je te suggère d’installer le WSL, ainsi tu auras les compétences pour l’aider.
    Pour le serveur X nécessaire à l’affichage, je ne peux que conseiller MobaXterm.

  • # C'est plutôt une bonne chose...

    Posté par  . Évalué à 7 (+6/-1).

    …même si c'est déroutant.

    Ça permet de s'assurer que l'utilisateur utilise un python à jour avec l'upstream. Après ils auraient pu faire un alias vers un script qui informe le pourquoi du comment dans la sortie standard et explique comment supprimer l'alias.

  • # Et en fait, ça marche

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-0).

    Je viens de faire la même chose (bon, j'avais déjà un python d'installé ), et effectivement, en tapant python dans une console, on tombe sur le store.

    Je le rajoute dans le PATH, classiquement, à la fin du PATH, toujours même comportement.

    Je le rajoute au début du PATH, et la bim, ça fonctionne correctement, j'ai mon interpréteur python.

    Donc en gros, ce qui se passe, c'est quoi ? L'alias en question, c'est juste un programme dans un coin qui est présent ou non, et dont le chemin est dans le PATH. La commande exécutée est la première trouvée… exactement comme avec Linux !

    Donc, venir crasher sur Microsoft, en utilisant un vocabulaire digne des années 90, parce que cela "lance le store", alors que le comportement est EXACTEMENT le même que sous Linux, c'est fort et je dis bravo ! Il faut juste comprendre son système et savoir que l'ordre du PATH a une importance (bref, comme sous Linux).

    Et pour info, l'exécutable fautif, je l'ai trouvé ici : C:\Users\XXX\AppData\Local\Microsoft\WindowsApps

    Et je suppose que l'option de configuration que tu présentes ajoute/retire simplement l'exécutable à cet endroit.

    • [^] # Re: Et en fait, ça marche

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+3/-2). Dernière modification le 03/03/21 à 14:41.

      Je te pertinente, parce que ça explique leur implémentation (finalement assez naïve) du truc, que j'ai pas jugé utile de détailler.
      C'était pas dur à résoudre/contourner, mais avoue que ça méritait un Nal nan ?

    • [^] # Re: Et en fait, ça marche

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1).

      La commande exécutée est la première trouvée… exactement comme avec Linux !
      le comportement est EXACTEMENT le même que sous Linux

      Je ne vois aucun élément du journal qui contredise cela. Personne n'a parlé d'ordre du Path, mais de l'ajout peu transparent d'un alias. Quelle(s) distribution(s) Linux mettent en place un mécanisme analogue ?

      Je suis largement en faveur d'une gestion centralisée des logiciels, mais j'aurais du mal à supporter un tel mécanisme sous Linux. Si j'installe un binaire depuis une archive, c'est peut-être idiot mais c'est mon problème (ou celui de l'éditeur du logiciel). Et j'imagine qu'il y a peu de développeurs Python qui ne savent pas qu'ils peuvent installer l'interpréteur depuis le Windows Store.

      In fine, pragmatiquement, ce mécanisme est certainement une très bonne chose, mais je doute que quiconque ici approuverait un comportement similaire sur sa distribution Linux.

      • [^] # Re: Et en fait, ça marche

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Je ne vois aucun élément du journal qui contredise cela. Personne n'a parlé d'ordre du Path, mais de l'ajout peu transparent d'un alias. Quelle(s) distribution(s) Linux mettent en place un mécanisme analogue ?

        Sauf qu'ici, Microsoft est critiqué pour une chose… qu'il n'a pas fait ! Il n'a pas créé d'alias qui vient prendre la priorité sur un programme existant.

        Le PATH a été mal configuré. Fin de l'histoire.

        Quelle(s) distribution(s) Linux mettent en place un mécanisme analogue ?

        Presque toutes. Tape "alias" dans une console et il y a de forte probabilité que tu en aies de définis dans même le savoir ! Et pour le coup, ces alias là prennent le dessus sur les programmes.

        • [^] # Re: Et en fait, ça marche

          Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

          Au temps pour moi, j'avais mal compris. Cela ressemble en fait au /etc/bash_command_not_found d'Ubuntu.
          Par ailleurs, ma comparaison avec le cas Chromium/Snap est inadéquate, puisque dans ce cas, c'est un Snap qui est installé quand l'utilisateur ou l'utilisatrice demande expressément l'installation d'un paquet.

      • [^] # Re: Et en fait, ça marche

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+1/-2). Dernière modification le 03/03/21 à 16:46.

        Vous avez raison tous les deux.
        L'installeur Python et le mécanisme "alias" de Microsoft jouent tous les deux avec le PATH.
        Il est possible/facile de se retrouver dans une configuration où le comportement obtenu n'est pas celui attendu par la développeur - ce qui à causé notre détresse de hier soir.
        C'est pas la mort, mais ça reste selon moi un obstacle supplémentaire posé par un mécanisme gadget (ou pire, orienté) à un travail serein.
        A noter que l'alias est poussé à distance par màj, ce qui explique pourquoi Zenitram a pu reproduire sur une machine précédemment clean.

    • [^] # Re: Et en fait, ça marche

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1).

      Donc, venir crasher sur Microsoft

      BSOD ?

  • # Et la VirtualBox ou un Pi?

    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

    Si tu n'es pas très satisfait de l'écosystème MS et préfère montrer quelque chose d'autre à ton neveu tu peux:

    • Lui préparer une Virtual Box avec un système, si son PC a moins de 5-6 ans et qu'il ne veut pas faire de 3D les performances sont très correctes.

    • Lui offrir un rasberry pi ou un ordinateur “mini” plus puissant.

    • [^] # Re: Et la VirtualBox ou un Pi?

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

      Sur les dernières versions de Windows 10 (testé avec 20H2), il y a de fortes "chances" que Virtualbox (actuellement 6.1.18) ne marche plus du tout : les VMs crachent au début ou en cours d'installation (testé pour Ubuntu 20.04, 16.04, Debian NakeDeb et CentOS8).

      Ceci arrive lorsque Hyper-V est activé, car il masque les instructions VT-x/AMD-V (il pourrait ne pas le faire…). Hyper-V est logiquement activé lorsqu'on installe WSL ou WSL2 ; mais il semblerait qu'il le soit aussi pour d'autres services voire par défaut (c'est arrivé à certains de mes étudiants qui n'avaient pas installé WSL).

      Voici la description description technique du problème, et à la fin du lien 2 solutions.

      En gros, vous aurez soit WSL/WSL2, soit VirtualBox, mais pas les 2 en même temps…

      • [^] # Re: Et la VirtualBox ou un Pi?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

        J'ai les deux en même temps sur une machine du boulot. Comme dirait Derrick, ils doivent être prêt à collaborer.

        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

        • [^] # Re: Et la VirtualBox ou un Pi?

          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

          avec quelle version de W10, Virtualbox et quelle VM ?
          Y a-t-il un paramétrage particulier de la VM, ou des options du noyau ?
          J'ai un peu essayé de tout sans succès…
          Au démarrage de la VM il affiche au bas de la fenêtre la petite tortue verte (au lieu de l'icone "V" bleu), grise la case VT-x/AMD-V, et à partir de là c'est fichu…

      • [^] # Re: Et la VirtualBox ou un Pi?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+0/-1).

        J'ai vu ce souci aussi, il est connu, Hyper-V prend l'exclu sur le reste.
        Après avoir WSL et un logiciel de virtu non-Hyper-V sur un Windows "serveur", hors labo ou dév, c'est rarissime comme cas.

      • [^] # Re: Et la VirtualBox ou un Pi?

        Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

        Si Hyper-V est activé, il n'y a pas moyen de l'utiliser pour virtualisé plutôt que VirtualBox ?

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Et la VirtualBox ou un Pi?

          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

          non, VirtualBox est utilisé pour des TP d’administration système et réseaux ; les étudiants tournent sur Linux/Mac/Windows et l'avantage de VirtualBox est l'installation simple sur les 3 types de host, la gestion de réseaux virtuels, de disques virtuels, etc.

          Par ailleurs VirtualBox donne le choix de l'hyperviseur à appeler (KVM, Hyper-V, etc) mais ça ne marche pas pour le moment :(

  • # Portable WinPython

    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

    Il existe un version de Python pour Windows portable appelé WinPython : https://winpython.github.io/ .

    Elle s'installe dans un unique répertoire sans avoir à modifier une quelconque variable d'environnement.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.