Journal Battle royal et adolescence…

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
32
17
avr.
2021

Je suis libriste convaincu depuis plus de 15 ans, j’ai écrit une cinquantaine d’articles pour Linux Pratique, quelques journaux ici, un blog qui avait inspiré le livre Simple comme Ubuntu,… j’ai donc plutôt l’habitude de promouvoir le logiciel libre

Je ne suis pas un gros joueur. Je me contente, en gros, de jouer à Torus Trooper une fois par an. J’ai participé au développement du jeu Warmux (il y a une éternité). J’ai acheté quelques jeux principalement via Humble Bundle ces derniers temps et j’ai maintenant, sans que je ne comprenne comment j’en suis arrivé là, plus de 300 jeux dans ma bibliothèque steam (???) alors que je ne joue qu’à Lichess et Shattered Pixel Dungeon… sur mon téléphone. Mais j’ai des gamins (14 et 10 ans), et eux jouent et ne se contentent pas de Battle for Wesnoth et Blobby Volley, même s’ils les apprécient.

Depuis peu, j’ai droit à des remarques (presques virulentes) de la part de mon grand, me demandant de lui expliquer en quoi Linux est si intéressant par rapport à Windows. Parce que, quand même, il y a pleins de jeux qui ne sont pas compatibles donc Linux c’est chiant !

Je dois avouer que le convaincre n’est pas simple du tout ! Le gestionnaire de paquets centralisé, la liberté, le prix, la personnalisation, la meilleure gestion des mises à jour système (sans redémarrage inopiné qui bloque la machine 2h), la faible consommation de ressources, tout ça c’est bien gentil mais ça ne pèse pas bien lourd face à la possibilité de jouer aux mêmes jeux que les potes. Ils ont passé plusieurs heures sur Portal 2, Civilisation V, Borderlands 2, Kerbal, Rogue Legacy, Trine 2, Tabs,… mais il n’y a jamais assez de jeux sur mon pc (???) ou en tout cas ce ne sont jamais les bons…

mon steam

À sa sortie, Hyperscape aurait vraiment intéressé mon ado et la déception a été grande lorsqu’il a constaté que le jeu est incompatible avec Linux. Pour le consoler j’ai dû céder sur un autre jeu que je lui interdisais jusqu’alors pour des raisons d’age, Skyrim.

Ensuite, ça a été Fortnite ou Spellbreak, pour jouer avec les potes ! Je l’ai occupé avec
Assassin's Creed Unity puis Assassin's Creed Origin (j’apprécie qu’il y ait une option pour désactiver le sang). Je ne suis pas vraiment heureux de le laisser jouer à des jeux "violents" alors ça m’oblige à pas mal suivre ce qu’il fait et d’en discuter avec lui… mais il faut bien que je fasse quelques compromis pour ne pas être tout le temps le père libriste casse-couille qui refuse tout.

Depuis quelques jours c’est Totally accurate battleground qui est dans son collimateur. Il était compatible Linux en pre-release mais depuis son ouverture complète l’anticheat bloque les libristes. J’ai finalement compris il y a peu qu’à chaque fois, le problème des battle royal vient de l’anticheat incompatible avec notre OS. C’est très décevant de constater que c’est juste à cause de ce programme que l’incompatibilité. Je ne sais pas si c’est toujours le même anticheat qui est utilisé mais décidément c’est étrangement devenu un problème pour moi…

(ce matin, j’ai droit à un peu de répit, mes deux petits monstres jouent sur le serveur local que je viens de leur créer pour jouer à Mineclone ensemble, ça va les occuper quelques semaines ou quelques heures, jusqu’au jour où il faudra que je leur achète Minecraft pour faire comme les potes, mais pour l’instant minetest/mineclone semble suffire et au pire je crois que Minecraft peut être lancer sous Linux)

Suis-je le seul à déplorer le problèmes de l’anticheat des battle royal sous Linux ? Et surtout rencontrez également des difficultés de promotion du logiciel libre / Linux auprès de vos enfants à cause de compatibilités de jeux (ou autre) ? Quels sont vos arguments ?

  • # experience perso

    Posté par  . Évalué à 10 (+12/-1).

    J'ai pas d'enfant, mais quand j'étais gamin, j'ai eu l'ordi que mes parents ont bien voulu m'acheter, et pas celui que je voulais.
    Pour en avoir un autre, j'ai bossé et je me le suis payé. Idem pour les jeux.
    Du coup une solution (bonne ? peut-être) serait de dire que s'il veut un PC sous windows, il se l'achète (et il compte pas sur papa pour la maintenance non plus), en attendant il prends ce qu'on lui donne.

    Mais je sais, je ferais un père tyranique.

    • [^] # Re: experience perso

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-0).

      C’est aussi ce que je lui ai dit. Mais cette réponse me fait passer pour le méchant et fait passer Windows pour une récompense, il est donc nécessaire de ne pas s’arrêter là 😁

      • [^] # Re: experience perso

        Posté par  . Évalué à 10 (+10/-1). Dernière modification le 17/04/21 à 15:07.

        Sans vouloir passer pour un vieux con réac (que je ne suis pas par ailleurs), je pense pas qu'avoir un minimuml d'autorité doit faire "passer pour le méchant". Du moment qu'il n'y a pas d'injustice.

        Après, que ça passe pour une récompense, je suis pas sûr. Mais ça fait longtemps que j'ai arrêté de "promouvoir" le libre auprès de ceux qui n'y voient que des inconvénients. Mieux vaut les laisser se dépatouiller et en tirer les conclusions. Peut-être pas plus éfficace mais beaucoup moins fatiguant :D

      • [^] # Re: experience perso

        Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1).

        Psychologiquement, et si tes arguments sont cohérents, il ne t'en voudra pas une fois adulte d'avoir été autoritaire dessus.
        Par contre un enfant (ou ado) te fera payer bien plus cher un manque d'éducation à l'autorité, sans compter les potentiels futurs problèmes relationnels qui en découleraient une fois à l'age adulte dans le monde du travail.
        Avoir de l'autorité ce n'est pas être méchant tant que c'est juste et argumenté.

        Enfin comme dit plus haut, une fois qu'il commencera a gagner son propre argent, il pourra prétendre à plus de liberté (ou pas…) sur son propre PC avec M$ W$.

        • [^] # Re: experience perso

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

          Je crois qu’élever des enfants est suffisament compliqués et que Yek ne soit pas venu sur Linuxfr pour avoir des conseils à ce sujet, surtout de ceux qui n’ont pas d’enfants (et qui ne peuvent pas réaliser ce que c’est d’en avoir, j’étais très prétentieux moi-même avant de m’y coller).

          Donc, peut-être qu’on peut l’aider sur le sens même de son journal, à savoir :

          • Comment fait-on tourner les jeux à la mode sous Linux ? (question aussi vieille que Linux)

          • Comment on trouve des jeux qui intéressent les ados et qui fonctionnent sous Linux ?

          Je passe mon tour, les miens ne sont pas encore adolescents.

    • [^] # Re: experience perso

      Posté par  . Évalué à 10 (+11/-0). Dernière modification le 17/04/21 à 17:18.

      Pour ma part j'i fourni un PC sous Linux (en fait il était dual boot wxp/Linux) à ma fille depuis qu'elle a 5 ou 6 ans. Elle se servait essentiellement de XP pour ses jeux, et Linux pour tout le reste. Puis un jour, les jeux sous xp ont cessé de l'intéresser et elle est restée sous Linux pendant un bon moment. Une fois je lui ai demandé si elle avait besoin d'un Windows et elle m'a répondu 'Non, pas besoin, Ubuntu c'est bien'. (quelque part ça m'a fait plaisir).

      En début d'année, je lui ai offert un PC Linux (portable sous Intel core I7 6 coeurs 12 threads + 16 Gb de RAM). Il était fourni sans OS et je luii ai installé un Ubuntu (et je n'ai pas eu de mal à recopier ses données).

      Ensuite elle m'a demandé si je pouvais installer un windows dessus …. A la base j'étais pas trop chaud, mais je lui ai demandé pourquoi. Il semble qu'en cours, les profs utilisent beaucoup windows, et ça partait aussi d'une curiosité de sa part, voir comment c'est fait.

      Même si je n'étais pas chaud, j'ai entendu et compris ses arguments : elle ne souhaite pas abandonner Linux (qui lui convient pour ses besoins personnels) mais elle a également, par curiosité et probablement aussi par nécessité, envie (et besoin) de se familiariser avec Windows. Ce n'est pas un "caprice" (Si ça avait été uniquement pour le jeu, je lui aurai demandé de payer la licence Windows sur son argent de poche … ).

      Du coup je lui ai installé un dual boot (d'ou mes questions récentes sur l'UEFI en forum). Par contre je lui ai dit que le support risquait d'être moins efficace que sous Linux,; et je lui ai fortement conseillé de sauvegarder toutes ses données. EN cas de problème j'ai créé une clé USB de restitution, et je ne m'embêterai pas des heures à chercher à réparer : je réinstallerai from scratch.

      Du coup tu n'es pas obligé de céder ou d'être intransigeant. Tu pourrais peut-être lui proposer qu'il achète la licence sur son argent de poche (comme ça il comprendra qu'un logiciel non libre n'est pas donné en général). Comme dit plus haut c'est ce que j'aurais fait si ma fille avait voulu Windows pour les jeux uniquement.

      Après s'il te répond que sur un PC, windows est gratuit, tu pourras lui indiquer que c'est faux, et lui expliquer la problématique de manque de transparence sur le cout de l'OS dans un ordinateur. Tu pourras, pour lui prouver, aller sur un site de configuration personnelle de PC, et lui montrer qu'une licence windows est facturée lors de l'achat d'un PC.

      Sinon, s'il n'a qu'un besoin de jeu, tu peux peut-être te rabattre sur une console …

      • [^] # Re: experience perso

        Posté par  . Évalué à -1 (+3/-6).

        Une fois je lui ai demandé si elle avait besoin d'un Windows et elle m'a répondu 'Non, pas besoin, Ubuntu c'est bien'. (quelque part ça m'a fait plaisir).

        Tu l'a pas trollé « ubuntu c'est pour les noob. slackware c'est pour les vrais »

        comme ça il comprendra qu'un logiciel non libre n'est pas donné en général

        Ou il fera l'association libre as a free beer.

        • [^] # Re: experience perso

          Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

          Tu l'a pas trollé « ubuntu c'est pour les noob. slackware c'est pour les vrais »

          A l'age qu'elle avait, non (parce que justement c'était une noob. Et elle voit bien que j'utilise autre chose sur mon poste perso).

          Ou il fera l'association libre as a free beer.

          Tout dépend comment les choses sont présentées. Libre ne veut pas dire gratuit mais dans les faits, on a quand même une majorité de logiciels libres qui sont gratuits, mais il y a aussi moyen d'acheter du logiciel libre ou du support sur le libre, ou de soutenir ceux-ci par des dons (ce que j'explique à ma fille - par petites doses pour éviter de la saouler).

  • # Papa avait raison

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-1). Dernière modification le 17/04/21 à 14:51.

    Le plus grand a bien vu que lors de ses études (techniques), c'était sous Linux la plupart du temps. Donc, maintenant, il a du Windows pour les jeux et toujours au moins un PC sous Linux (portable ou dual boot). Le deuxième, a bien souvent râlé quand son père refusait de lui installer les softs utilisés par l'école et il a fait trimer son père pour démontrer qu'on pouvait faire les choses demandées avec les équivalents libres. Ils se sont démerdés tous les deux pour s'acheter, monter (ou faire monter) et installer leur PC perso de gamers (pas question que papa l'installe : "papa est trop vieux, il a été largué à Windows XP et ne dépanne plus personne sur les Windows supérieurs"). Enfin, il pourrait faire, mais il ne veut plus, tellement c'est la chiotte. Mais ils voient bien qu'avec Linux, on peut toujours utiliser du matériel rendu obsolète par les différents versions de Windows comme certaines imprimantes.

  • # L’Enfer, c’est les Autres

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+12/-0).

    Ici c’est le contraire, je joue beaucoup plus depuis que je suis passé à Linux ;)
    J’ai d’ailleurs accès à une bibliothèque de jeux beaucoup plus grande que mes connaissances qui sont restées sous Windows.

    Mais il y a une différence de taille avec la situation que tu décris : je ne cherche pas à jouer avec une bande de potes influencés par les modes du moment. Je n’ai donc pas à choisir mon OS en fonction du jeu qui fait fureur sur Twitch ce mois-ci, au contraire je peux choisir mes jeux en fonction de mon OS.

    Malheureusement la situation que tu décris ne peut pas être réglée de cette façon. Tes jeunes ne veulent pas juste jouer, ils veulent participer à une activité sociale qui se trouve passer par des jeux vidéo. Et partant de là, ils n’ont pas le choix du jeu.

  • # soluce de riche : la console

    Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

    Hello yeKcim, perso j'ai "lâché l'affaire" et j'ai acheté une console pour mes rejetons. Du coup, ils bossent sur les pc linux et ils jouent avec la console.

    Seules exceptions de jeu sous GNU/Linux lors de sessions LAN (0A.D. ou hedgewars) que l'on se fait en famille. Mais c'est de plus en rare car je leurs mets de grosses roustes :-)

    • [^] # Re: soluce de riche : la console

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

      Ce n’est pas la première fois que je vois cette proposition, mais elle me laisse toujours dubitatif : dans quelle situation peut-on se retrouver à refuser d’installer un OS propriétaire sur un PC, mais l’accepter sans souci sur une console de jeux ?

      • [^] # Re: soluce de riche : la console

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+15/-0).

        Tu sais qu'une console ne va pas déborder sur autre chose que les jeux. Par exemple, tu va mettre ton windows avec des jeux, ok. Puis à un moment, ça va être autre chose que des jeux, et tu va pas pouvoir dire non.

        Avec une console, tu sais que tu va pas te retrouver à utiliser Excel/Photoshop qui fait un truc dans un format proprio, par exemple.

        Tu sais que même si des infos sur ce que tu joues sont envoyés, ça va pas aller plus loin (je pense).

        Tu sais que tu va pas aller sur le site de ta banque depuis la console, donc qu'il va pas y avoir de malware visant à te piquer ton mot de passe.

      • [^] # Re: soluce de riche : la console

        Posté par  . Évalué à 10 (+10/-0).

        La même qui fait accepter des jeux propriétaires alors qu'on refuse des systèmes d'exploitation propriétaire : les concessions.

        Pour le coup ce que ça apporte :

        • un cloisonnement fort, tu es sur une appliance
        • un besoin de SAV minimaliste

        Arpès tu peux aller plus loin et installer des jeux propriétaires sur une console dont l'OS est libre mais ça marche surtout quand on est fan de retrogaming et j'ai l'impression que c'est rare de commencer les jeux vidéos par là.

      • [^] # Re: soluce de riche : la console

        Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

        Idem chez moi : du 100% Linux sur les ordis des ados (chacun a le sien), mais des consoles pour jouer "aux jeux à la mode".

        Alors pourquoi accepter l'enfermement (qui est maximal sur les consoles, faut le reconnaître) des consoles et pas de Windows ? J'avoue que j'en sais rien, c'est une bonne question… On se dira que sur les consoles au moins l'enfermement est clairement défini, puisque c'est même le coeur du business model :)

        Bon, il y a quand même une bonne raison je pense de jouer sur console : tu n'entres pas dans la course au matos tel que demandé par les jeux vidéos à la mode. Le budget PC n'est plus le même, et la durée de vie en est largement augmentée.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: soluce de riche : la console

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

        À une époque j’entendais (enfin, je lisais) ce genre de remarques tellement souvent que j’avais fini par me fendre d’une note sur mon site perso pour expliquer ma position.

        TL;DR: Tous les appareils exécutant du code ne sont pas nécessairement assimilables à des ordinateurs pour autant. Je n’ai pas d’objection à ce qu’un appareil spécialisé, limité par conception à une fonction précise, avec des moyens limités, et n’ayant accès qu’à très peu voire aucune de mes données, exécute du code non-libre.

        (C’était il y a bientôt dix ans, mais après avoir relue ma note à l’instant je suis toujours globalement d’accord avec le moi d’il y a dix ans. Le seul point à revoir serait à propos du téléphone, parce qu’on ne peut plus dire aujourd’hui qu’un téléphone n’est « pas un ordinateur » et ne « servira jamais qu’à téléphoner ».)

      • [^] # Re: soluce de riche : la console

        Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

        C'est pas vraiment une proposition, c'est plutôt un compromis avec mes ados. Il faut bien comprendre que, pour eux, les questions de vie privée et de logiciel libre, c'est le dernier de leurs soucis!

  • # question naïve

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

    Vu que les miens sont encore relativement petits, je n'ai pas encore vraiment le problème (quoique, les copains sont sur Minecraft et non Minetest).

    J'imagine que si Wine était une solution, tu n'écrirais pas ce journal. Je me pose la question des machines virtuelles sous Windows. Ce n'est techniquement pas une solution ou bien c'est niveau philosophique que c'est exclu?

    Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

    • [^] # Re: question naïve

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Techniquement, une machine virtuelle ne va pas être géniale pour lancer un battle royal
      Philosophiquement, c’est pas très intéressant de payer, maintenir à jour et gérer une machine windows quelle soit virtuelle ou non…

      • [^] # Re: question naïve

        Posté par  . Évalué à 1 (+1/-0).

        En virtualisation on peut avoir des performances avec du GPU passthrough, vu les jeux cités ta machine doit être puissante, et idéalement tu as deux GPU, celui du processeur pour Linux et le discrète GPU pour la vm Windows (lors des séances de jeu windows virtualisé)
        Un peu de doc :
        https://wiki.archlinux.org/index.php/PCI_passthrough_via_OVMF

        Personnellement j'ai installé Windows 10 via l'iso officielle de Microsoft sans enregistrer le produit et Microsoft, magnanime, me laisse l'utiliser et le mettre à jour sans broncher ni me demander de l'argent depuis plusieurs mois (encore combien de temps ?) Du coup je ne le démarre uniquement pour jouer sans rien utiliser d'autres dessus.

        Cela ne règle pas les autres problèmes évoqués d'avoir un Windows …

    • [^] # Re: question naïve

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      quoique, les copains sont sur Minecraft

      C'est le seul jeu sous Linux auquel mon ado joue (lycée). Pour rappel, il y a un client officiel qui tourne sans aucun soucis. Et justement, via la possibilité de monter un serveur, il a eu droit à un cours complet de réseau pour pouvoir expliquer à ses copains comment s'y connecter (IP publique, IP locale, port…)

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: question naïve

        Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

        Là je suis curieux, parce que quand tu vas sur le site de Minecraft, il est explicitement mentionné que la version Java (celle qui tourne sous Linux & Mac, mais tout de même dispo sous Windows) te met dans un monde isolé de toutes les autres plateformes, avec des restrictions comparé au multi-plateformes (pas de mini-jeux, par exemple).

        https://www.minecraft.net/fr-ca/get-minecraft

        Du coup, si les potes sont sur autre chose que la version Java, ben tu ne peux pas jouer avec eux.

        Par contre, s'ils veulent se mettre à la programmation, ils doivent passer par la plateforme Java.

        Enfin, je lis et je n'ai rien testé. Ma fille joue à Minecraft exclusivement sur la Nintendo Switch.

        • [^] # Re: question naïve

          Posté par  . Évalué à 9 (+8/-0).

          Là je suis curieux, parce que quand tu vas sur le site de Minecraft, il est explicitement mentionné que la version Java (celle qui tourne sous Linux & Mac, mais tout de même dispo sous Windows) te met dans un monde isolé de toutes les autres plateformes, avec des restrictions comparé au multi-plateformes (pas de mini-jeux, par exemple).

          C'est le contraire, c'est la version Windows 10 qui te met dans un monde isolé de toutes les autres plateformes (tu ne peux pas jouer avec ceux sous Linux/Mac/vieux Windows).

          Méfie-toi de la façon dont c'est présenté, Microsoft veut mettre en avant sa version la plus verrouillée.

          • [^] # Re: question naïve

            Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

            Bon autant je ne suis pas surpris que MS privilégie certaines plateformes, autant dire que c'est la version Win10 qui est isolée… comment dire:
            D'un côté tu as la version Java, de l'autre, qui peuvent jouer ensembles:
            -Win10
            -Android (tablettes)
            -iOS (plus de tablettes)
            -Toutes les consoles de jeu supportées
            Ajoute l'accès aux serveurs multijoueurs officiels, ce qui semble très apprécié ici au moins.

            Je ne crois pas que les Mac soient des machines de jeu très populaires, et on ne va pas non plus se mentir sur les parts de marché de Linux.

            Quand on est parqué dans un enclos, ce n'est pas le reste du monde qui est restreint.

            • [^] # Re: question naïve

              Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

              Donc sur PC, seulement Windows 10. Je veux dire que c'est très relatifs, selon quelles plateformes comptent le plus pour toi. Et, personnellement, pour un jeu comme Minecraft, je n'imagine pas y jouer sur autre chose que PC (clavier/souris).

            • [^] # Re: question naïve

              Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 18/04/21 à 18:32.

              Je comprends pas pourquoi tu dis ça. La version principale de Minecraft c'est la Java ("the original"), elle tourne aussi bien sous Windows, Linux et Mac.

              90% de la planète y joue sous Windows, et mon gamin sous Linux fait partie du 10% et se connecte aux même serveurs, utilise les même MODs etc.

              Tu joues en natif sous Linux AVEC le reste du monde sans aucune limitation.

              Par contre, les versions console sont bcp plus restrictive et eux sont bien limités dans des "sous mondes".

              En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: question naïve

          Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 18/04/21 à 08:51.

          Je peux te garantir que mon gamin étant fan de Minecraft, il suit les Youtubeurs, il va sur les gros serveurs, il invite ses potes (aucun sous Linux) sur notre serveur, il installe des mods en veux-tu en voilà, il n'a aucune limitation sous Linux (je le saurais, crois-moi).

          La version Java est LA version de Minecraft, le reste ce sont des adaptations plus ou moins ressemblantes et je pense que les versions sous console en font partie.

          D'ailleurs c'est écrit sur le site : https://www.minecraft.net/fr-fr/store/minecraft-java-edition

          Et l'expérience de Minecraft sur ordi (clavier + souris) est bien meilleure que sur console (que je trouve injouable, je joue aussi pas mal à Minecraft :) ).

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # Proton

    Posté par  . Évalué à 10 (+12/-2). Dernière modification le 17/04/21 à 15:25.

    As-tu une carte graphique qui supporte Vulkan ?
    Si c'est le cas, Steam sur Linux peut faire tourner les jeux Windows grâce à Proton. Un certain nombre de titres sont supportés. J'apprécie les efforts de Steam à encourager les joueurs à migrer sous Linux. Ayant une carte graphique assez vieille (HD5850), je ne l'ai pas testé, ce qui fait que le seul PC Windows à la maison est le PC de jeu.
    Le Comptoir du Hardware avait fait un super article sur le sujet, avec en bonus une excellente métaphore qui parlera probablement à tes enfants :
    CDH OS

    • [^] # Re: Proton

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Une partie des jeux dont j'ai parlé ici auquel mon fils joue sont des jeux windows lancés via proton, d'autres sont installés via uplay ou epic. Mais pour le style Battle Royal j'ai bien l'impression qu'aucune solution n'est disponible à cause de l'anticheat

      • [^] # Re: Proton

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        à cause de l'anticheat

        Au passage je ne vois pas trop le rapport entre OS libre et anticheat. Les cheat sous Windows seraient moins possible du fait seul de l'OS fermé ? J'en doute, mais si tu as plus d'explications (techniques notamment) je suis preneur.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: Proton

          Posté par  . Évalué à 10 (+13/-0).

          L'explication est simple : les anti-cheat sous Windows sont devenus particulièrement complexes avec le temps. Les derniers modèles font quelque chose qui jusqu'à présent n'était jamais fait par des applis win32 : des appels système, des vrais, avec syscall.
          Wine ne peut pas intercepter ça, et donc l'appli ne peut pas marcher avec Wine…

          Heureusement, une fonctionnalité a été intégrée au noyau Linux tout tout récemment pour justement permettre d'intercepter les appels système, dans le but de faire marcher ce genre d'appli Windows… C'est passé dans le noyau 5.11, cf. https://lwn.net/Articles/826313/
          Donc le problème devrait au moins s'améliorer prochainement, à défaut évidemment d'une résolution universelle magique…

        • [^] # Re: Proton

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

          L’anticheat est un logiciel qui n’est pas compatible avec proton/wine donc celui-ci ne se lance pas, comme le jeu ne détecte pas l’anticheat il pense qu’une triche est en cours

          • [^] # Re: Proton

            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

            Merci à tous les deux :)

            En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Proton

      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

      Je plusssoie énergiquement, et la liste de compatibilité ne fait que grandir.
      Cela peut demander des réglages manuels pour certains jeux (i.e. si les joueurs sont les enfants, il faudra leur préconfigurer le tout).

      Je suis joueur (très) occasionnel, mais je dois dire que je trouve proprement renversante l'évolution récente de la compatibilité des jeux avec Linux. Grand merci à Proton et DXVK. Dans l'ensemble, je n'ai plus l'impression de parfois me « priver » comme cela pouvait être le cas il y a encore quelques années.

      Je vous laisse, je retourne à Final Fantasy XIV ;)

      https://www.protondb.com/

    • [^] # Re: Proton

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Je ne joue pas à des jeux en ligne, mais pour les jeux solo je n'ai jamais eu aucun problème avec proton. En général je regarde vite fait sur protondb si ça semble fonctionner avant l'acheter, sait-on jamais.

  • # Attaque: confusion

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-0).

    Désolé d'avance pour mon commentaire qui apporte sûrement plus de questions que de réponses.

    Quelle est ta position personnelle face à la liberté ? J'imagine que ton réfrigérateur ou ta maison n'ont pas leur plan sous licence libre, mais que n'ayant pas vraiment accès à des équivalents libres, tu arrives à vivre avec. Pareil, j'imagine que tu ne lis pas que des livres/BD libres par exemple, peut-être que tu regardes des films, des séries, écoute de la musique pas libre etc…

    Je pense que pour la plupart des gens c'est pareil ; si le logiciel propriétaire dont ils ont envie n'a pas un équivalent libre, tu auras du mal à les convaincre que de s'en passer les rendra plus libres. À titre personnel je suis prêt à accepter un logiciel techniquement en dessous s'il est libre, et à me passer de plein de trucs (dont des jeux) parce que ça n'est pas libre ; mais si au final je finis par aller bouquiner un livre pas libre, c'est bien parce que j'ai mis mon curseur "libre" à un endroit qui est tout à fait subjectif. Tout n'est que compromis…

    Comme dit plus haut une console de jeu pouurait être un moyen de regrouper tous les trucs propriétaires (mais je pourrais comprendre que ça ne plaise pas).

    As-tu déjà parlé avec tes enfants de tes contributions à un jeu libre (parce que pour le coup c'est plutôt cool) ? Et faire un jeu (ou contribuer à un jeu existant) avec eux pourrait être fait en parallèle du jeu dans le monde propriétaire.

    Bon week-end !

    • [^] # Re: Attaque: confusion

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 17/04/21 à 18:11.

      Je préfère quand c’est libre, mais j’utilise les drivers nvidia, je consomme des jeux sur steam, je refuse d’utiliser facebook/insta/whatsapp et mac mais j’ai un compte google et strava, j’ai fini par ouvrir un compte twitter malgré mon compte mastodon, je milite pour l’utilisation de Scidavis, libreoffice, python, inkscape au boulot, je n’ai pas un téléphone sous /e/ (au moins pour l’instant), je ne veux pas être fliqué par des cookies mais j’ai plusieurs cartes de fidélité dans des boutiques et une carte bleue visa,… tout est toujours une histoire de compromis. On essaye tous de faire selon nos convictions mais sur certains sujets on fait plus ou moins comme on peut. Je pense que la plupart des gens sont dans cette situation.

      Ils savent pour mes contributions. On parle de temps en temps des possibilités de contributions mais ils sont jeunes et ne s’estiment pas suffisamment à l’aise pour proposer leurs propres créations (déjà qu’en tant qu’adultes ce n’est pas toujours simple…)

  • # BattleEye

    Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

    Je ne sais pas si c’est toujours le même anticheat qui est utilisé mais décidément c’est étrangement devenu un problème pour moi…

    C'est dans l'immensité des cas BattleEye ou EasyAntiCheat comme client anticheat qui est utilisé.

    C'est un problème bien connu à la fois par les contributeurs de Wine et les devs de Battle Eye comme de EAC.

    Je sais que côté Wine, ils travaillent pour arriver à faire fonctionner Battle Eye et EAC :
    https://www.gamingonlinux.com/2020/06/wine-so-proton-eventually-takes-another-step-towards-easy-anti-cheat-working

    Chez EAC aussi il y avait un projet pour supporter Proton mais je ne sais pas où ça en est…

    Alors que le support Linux gagne un petit peu de terrain, que Wine/Proton atteignent des performances proches du natif sur un impressionnant panel de jeux, il est triste de se retrouver bloqué par des clients anticheat…

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

    • [^] # Re: BattleEye

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

      Merci pour le lien

      Alors que le support Linux gagne un petit peu de terrain, que Wine/Proton atteignent des performances proches du natif sur un impressionnant panel de jeux, il est triste de se retrouver bloqué par des clients anticheat…

      Je ne peux pas mieux dire ! Ça me rend dingue de voir que proton/wine me permet de jouer à quasiment tous les jeux windows mais que ce truc spécifique fout tout un style de jeu en l’air

  • # L'argent c'est le pouvoir

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-1). Dernière modification le 17/04/21 à 16:15.

    Au milieu siècle dernier des parents ne voulaient pas payer des disques de rock US à leurs enfants parce qu'ils n'approuvaient pas l'impérialisme américain.

    Vers la fin du siècle, mes parents ne voulaient pas que je regarde des sitcoms françaises parce que c'était mauvais pour les neurones.

    Aujourd'hui des parents n'ont pas envie que leurs enfants se fassent violer la privacité par Windows X.

    Chaque génération protège la suivante comme elle peut.

    Chaque génération qui veut passer outre cette protection doit se payer elle même ce qu'elle ne peut obtenir de la précédente.

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

  • # Le laisser libre d'utiliser Windows mais en le responsabilisant

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1). Dernière modification le 17/04/21 à 16:15.

    Depuis peu, j’ai droit à des remarques (presques virulentes) de la part de mon grand, me demandant de lui expliquer en quoi Linux est si intéressant par rapport à Windows. Parce que, quand même, il y a pleins de jeux qui ne sont pas compatibles donc Linux c’est chiant !

    Perso j'ai arrêté d'essayer de persuader les gens y a plus de 10 ans. Ce n'est pas mon problème. Ensuite certes c'est ton fils, donc tu te dis que si, c'est ton problème, mais comme tu le vois toi-même, le pire cas est justement où celui où tu pourrais le braquer et donc au contraire le rendre anti-linux, ce qui est contre-productif. Alors que si tu l'autorises à utiliser ce qu'il veut, il pourra se faire son propre avis et après avoir connu quelques problèmes de pilotes, de virus, les multitudes problèmes de configuration sous Windows… en plus parce qu'il a quand même une petite expérience sous Linux, il sera encore plus à même d'apprécier les avantages d'OS libres qu'il aura perdu et de se rendre compte que "en fait, c'était pas si mal" (ou pas, mais au moins il se fait sa propre idée, ça marche toujours mieux que se la faire imposer).

    Par contre, comme d'autres le notent, je lui dirais que c'est à lui d'acheter la licence Windows, que tu ne veux pas de logiciels contrefaits chez toi, et que c'est à lui de le maintenir en bon état. Le jour où il perd tous ses documents à cause d'un virus ou autre, il ne devra s'en prendre qu'à lui-même.
    Je pense que c'est pas trop mal de le responsabiliser un peu ainsi et qu'il comprenne que s'il veut vraiment quelque chose, tu ne vas pas lui interdire de découvrir mais il doit voir d'une part que c'est pas "gratuit" et d'autre part que les choses ne tombent pas tout cuit dans le bec.

    sans que je ne comprenne comment j’en suis arrivé là, plus de 300 jeux dans ma bibliothèque steam (???)

    D'ailleurs je me pose quand même des questions sur la bibliothèque de jeu. Perso, quand j'ai eu mon ordi (au lycée), les jeux, je me les achetais moi-même (je travaillais déjà à l'époque; mais même sans travail, un enfant a en général de l'argent de poche et peut commencer à économiser). Entre le lycée et toutes mes études supérieures, j'ai même pas dû acheter 10 jeux vidéos (ça fait quand même déjà énormément d'heures de jeu; en solo un Baldur's Gate m'a fait quelques semaines, en multi, les X-Wing vs Tie Fighter et X-Wing Alliance, ce furent des heures et des heures de jeu sur au moins 2 ou 3 ans; avec en plus tout l'aspect "jeu de rôle", puisqu'on s'organisait en guildes alliance rebelle vs. empire, on discutait sur ICQ ou des forums, et on s'organisait des combats/batailles… Franchement on s'amusait bien sans acheter des jeux toutes les semaines; ce furent aussi mes premières créations de sites web pour notre "guilde", vieux sites web statiques moches des débuts des années 2000). J'étais d'ailleurs pas à plaindre et n'étais pas d'une famille particulièrement pauvre donc ce n'est pas la raison du "peu" de jeu (enfin moi je considère pas ça peu, je me considérais vraiment pas à plaindre de ce côté là, mais en comparaison avec ce que tu dis…).

    Alors 300 jeux, et ils veulent toujours plus… je me demande quand même si c'est une bonne chose de toujours accepter. En dehors même de la problématique Windows/Linux, le but n'est pas non plus d'avoir tout ce que les copains ont et de céder à tous les caprices. Ensuite je ne veux pas non plus avoir l'air de faire la morale (désolé si c'est ce à quoi cela ressemble) et loin de moi l'idée de vouloir apprendre à qui que ce soit comment éduquer un enfant. Déjà parce que je n'en ai pas moi-même et ne sais absolument pas si je m'en sortirai mieux qu'autrui, aussi parce que je sais bien que ce n'est pas si simple et que les conseils sont plus simples à donner que de faire les choses bien soi-même. 🙄

    Mais bon, tu poses la question de que faire dans ta situation, et en lisant ton commentaire, ce fut surtout ce besoin d'avoir autant de jeux qui m'a interpelé et m'a fait me demander si vraiment accepter d'acheter tout ce qu'ils veulent est la bonne solution (indépendamment du problème OS ou libre… c'est à dire même si les jeux étaient sous Linux, je me poserais aussi la même question!).

    Ensuite je sais bien qu'il y a peut-être une question d'époque et que maintenant plutôt que d'apprécier un jeu lentement, on cherche à pousser à la surconsommation (jouer vite et fort à un jeu puis rapidement passer au prochain jeu à la mode). Mais justement c'est peut-être aussi l'occasion de ne pas les laisser s'habituer à la surconsommation. Perso, ce serait plus cela qui m'embêterait plutôt que le problème de la violence. J'ai moi-même joué à des jeux de combats, avec des armes, du sang et des morts (c'est un peu une grosse partie des jeux, non?) et je m'en suis pas si mal sorti. Y a quand même beaucoup d'autres contre-poids dans la société où on nous apprend qu'être violent n'est pas une bonne chose. Alors que le problème de la surconsommation, au contraire, tout dans la société pousse à cela — y a peu de contre-poids — et même beaucoup de proches et de gens bien ont du mal à voir le problème (même si ça fait progressivement son petit trou mais c'est encore clairement limité).

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: Le laisser libre d'utiliser Windows mais en le responsabilisant

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+5/-0).

      Ensuite je sais bien qu'il y a peut-être une question d'époque et que maintenant plutôt que d'apprécier un jeu lentement, on cherche à pousser à la surconsommation

      Avant aussi on poussait à la consommation, mais les jeux valaient un dixième du SMIC :(

      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

      • [^] # Re: Le laisser libre d'utiliser Windows mais en le responsabilisant

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Ahah j'ai failli aussi noter cette possibilité. C'est vrai qu'un gros jeu Windows coûtait dans les 350 francs dans la fin des années 90 (si ma mémoire est bonne, j'ai pas réussi à retrouver des références pour confirmer). On est plus dans les 5% (en 1999, le SMIC était à 6881,68 F d'après ce que je lis sur le web). Peut-être que les jeux console étaient plus cher par contre (il me semble, mais comme j'ai jamais vraiment eu de console, j'ai pas de souvenir des prix). Mais oui, les jeux de nos jours sont probablement moins chers proportionnellement, de toutes façons.

        Ensuite même avec ce critère pris en compte, je comprends pas pourquoi il faudrait sans arrêt changer de jeu. Je doute que les jeux soient soudainement devenus mal développés au point de devenir ennuyeux au bout de 2 semaines quand même. J'ai joué aux mêmes jeux pendant des années (ensuite pour pas faire la même chose tout le temps, on tournait un peu, donc on avait 2 ou 3 jeux habituels et on jouait à l'un une fois, à l'autre ensuite… mais pas 300) et franchement je m'amusais. J'ai encore de supers souvenirs de nos combats de X-Wing de l'époque, parfois à 4 voire 5 joueurs (quand les lignes ADSL ont commencé à devenir plus communes; maintenant je suis sûr que ça paraît ridicule et que n'importe quel jeu de combat spatial le permet, mais à l'époque, notre rêve était de pouvoir un jour faire des méga-batailles spatiales avec des dizaines de joueur). On se faisait tout un univers Star Wars parallèle, on créait nos propres histoires Star Wars en se "battant" sur les forums (virtuellement et en jouant nos rôles, en vrai on rigolait bien), ce qui créait des histoires qu'on terminait en organisant une bataille en règle en jeu réseau.

        Ça me manque presque, on se marrait bien! 😃

        Bon ceci dit, yeKcim a répondu plus bas que c'est plus lui et le partage familial la source de tous ces jeux. Donc mon interrogation sur ce nombre élevé n'est plus vraiment d'actualité.

        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

        • [^] # Re: Le laisser libre d'utiliser Windows mais en le responsabilisant

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+6/-0).

          Peut-être que les jeux console étaient plus cher

          Dans mon souvenir les jeux SNES pouvaient atteindre les 500F.

          Mais oui, les jeux de nos jours sont probablement moins chers proportionnellement, de toutes façons.

          Non seulement les nouveaux jeux sont moins cher, mais ils perdent de leur valeur plus vite.

          Il y a aussi tous les vieux jeux qui ressortent à des prix ridicules.

          Les vagues de promos ne sont pas pour rien dans la surconsommation aussi.

          Ensuite même avec ce critère pris en compte, je comprends pas pourquoi il faudrait sans arrêt changer de jeu

          Quand un jeu t'a coûté le prix d'une baguette de pain, tu n'as aucun remord à l'abandonner au bout d'une soirée.

          A l'époque, tu avais tendance à essayer de profiter de ces jeux à prix d'or :-)

          Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

        • [^] # Re: Le laisser libre d'utiliser Windows mais en le responsabilisant

          Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 18/04/21 à 19:04.

          Moi, ce que je trouve dingue c’est que je rejoue et rejoue encore aux mêmes jeux de mon enfance bien que je les ai tous joués à outrance.

          • Age of Empire 2
          • Le Maître de l’Olympe : Zeus
          • Super Mario 64 et Sunshine
          • Metal gear solid
          • Skies of Arcadia
          • Baldur's Gate

          Je trouve dingue de toujours revenir aux mêmes jeux de l’époque alors qu’il en sort des milliers par an en ce moment. Est-ce parce qu’on regarde ces jeux avec nostalgie ?

          (N.D.M. :commentaire modifié à la demande l’auteur)

    • [^] # Re: Le laisser libre d'utiliser Windows mais en le responsabilisant

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 17/04/21 à 16:44.

      Comme ça a été dit plus haut c'est un problème de socialisation : on joue à tel jeu parce que la bande de copain y joue aussi et trouve ça trop bien. Et si la pub arrive à convaincre la bande, ils ont tout gagné. C'est donc aussi un Pb de pub. Maintenant, le leader de bande peut aussi arriver à convaincre les autres ou bien l'animateur multimédia du quartier. Jouer à Teaworlds par exemple,c'est quand même top.

    • [^] # Re: Le laisser libre d'utiliser Windows mais en le responsabilisant

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

      Les 300 jeux ne sont pas des demandes de leur part. Le petit a acheté un jeu, le grand en a acheté 3. Avec steam, il y a le partage familial qui fait que je peux profiter des 10 jeux de la belle-sœur. Le reste, ce sont des jeux obtenus gratuitement lors de promo flash ou des jeux acheté par lot. J’ai envie de jouer à certains jeux (Alien isolation, Worms, abe odyssey, Portal, street fighter et wonderboy principalement), je les ai acheté parce que ces jeux m’intéressaient vraiment et ils était dispos dans un lot donc je les ai pris pensant y jouer.

      Mais j’y passe 2h et j’arrête pour jouer avec Blender, Gimp et Inkscape.

      Il est clair que c’est devenu, pour moi, des achats pour avoir le jeu plus que pour y jouer. Profiter d’un prix ultra réduit temporaire parce que j’ai envie de pouvoir y jouer plutôt qu’un achat pour y jouer concrètement. Et j’ai l’excuse de vouloir faire découvrir le jeu à mes enfants comme je l’ai fait pour un bon nombre.

      J’ai dépensé infiniment moins d’argent dans ces jeux steam auxquel je ne joue que très peu, que dans mes cartouches de gameboy que je connaissais par cœur ado.

      Je pense que le problème est de vouloir jouer mais de ne pas vouloir prendre le temps de le faire. Bon, je vais lancer Street Fighter V pour la peine.

      • [^] # Re: Le laisser libre d'utiliser Windows mais en le responsabilisant

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Street Fighter 5… Pour ma part, je suis vite revenu au 4: moins de pubs, moins d'extensions et season pass, moins de menus, de mises à jours et de temps de chargement pour faire un bête petit combat pour se défouler…

        L'acacia acajou de l'académie acoustique est acquitté de ses acrobaties. Tout le reste prend "acc".

  • # Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

    Posté par  . Évalué à 5 (+7/-3).

    Vrai question (et ce n'est pas un troll), pourquoi refuses-tu de lui installer Windows (à part parce que Windows c'est pas libre et donc tout pourri) ? Je suis Linuxien comme la plupart des gens ici depuis prés de 20 ans, mais je n'arrive pas à comprendre tous ces parents qui viennent raconter ici qu'ils refusent d'installer un PC sous Windows à leur progénitures.
    Le seul moyen pour vous de promouvoir le logiciel libre envers vos enfants c'est de les forcer à rester sous Linux ?

    Si je résume la situation : ton ado de 14 ans ne peux pas jouer en ligne avec ses potes parce que tu refuses de lui installer Windows en dual boot juste parce que sur Windows tu n'as pas "de gestionnaire de paquets centralisé, la liberté, le prix, la personnalisation, la meilleure gestion des mises à jour système (sans redémarrage inopiné qui bloque la machine 2h), la faible consommation de ressources", ce dont il se fout complètement (oh surprise…) et te répond que "il y a pleins de jeux qui ne sont pas compatibles donc Linux c’est chiant" (ce n'est pas la faute de Linux, mais c'est vrai).

    Et tu te plains d'avoir "des remarques (presques virulentes)" de la part de ton ado ? Tu devrait plutôt t'estimer heureux de n'avoir que des remarques et qu'il ne t'envoie pas balader avec ta doctrine libriste (ce que j'aurai fais dans les même conditions à son age je pense).

    Attention, je comprends que t'essayes de leur expliquer que Linux c'est mieux que Windows (et je suis évidemment d'accord avec ce point), mais au bout d'un moment quand ton enfant t'explique que tu lui casses les pieds avec ton délire libriste dont il se fout et que lui il veut juste jouer en ligne avec ses potes, c'est trop compliqué de lui installer Windows en dual boot ?

    A son age, je m'en foutais complètement du libre. Ca m'est venu plus tard quand je me suis intéressé à l'informatique (vers les 20 ans). Et franchement, je suis bien content de ne pas avoir eu de parents passionnés d'informatique essayant de m'imposer leur vision de l'informatique quand j'étais ado.

    • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

      Vrai question (et ce n'est pas un troll), pourquoi refuses-tu de lui installer Windows (à part parce que Windows c'est pas libre et donc tout pourri) ?

      Pourquoi exclure l’argument de la licence ?
      Pour moi c’est suffisant pour refuser d’installer Windows sur l’ordinateur de quelqu’un.

      J’ai à titre personnel d’autres raisons de ne pas utiliser Windows, mais son statut de logiciel commercial appartenant à une multinationale tentaculaire me suffit totalement pour refuser de l’installer ou de dépanner quelqu’un l’utilisant.

      Il est hors de question que je participe volontairement à l’économie de la surveillance.

    • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+11/-0).

      Je ne l’en empêche pas mais :
      - je ne veux pas payer la licence
      - je ne veux pas m’occuper de l’installation
      - je ne veux pas avoir à gérer le poste (maj, antivirus, installation de logiciels et jeu,…)

      et ces 3 conditions rendent la chose moins attrayante à ces yeux. Du coup, je lui casse plutôt les pieds avec mon refus de consacrer de mon temps et de mon argent à un OS que je ne souhaite pas utiliser.

      • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

        Posté par  . Évalué à -9 (+2/-12).

        C'est bien ce que je dis dans mon premier post, vu le nombre de bâton dans les roues que tu met à ton fils pour l'empêcher d'installer Windows, ne dit pas que tu ne l'empêche pas. Tu fais tout ce que tu peux pour lui compliquer la tâche un maximum.

        Depuis que j'ai mis un pied dans Linux et le monde du libre, c'est ce type de comportement que je n'ai jamais réussi à comprendre : promouvoir le libre en forçant les gens à utiliser du libre plutôt que les convaincre du bénéfice du libre. Alors que les libristes, et moi le premier, pestent justement contre Microsoft qui impose Windows autant qu'il le peux (contrat avec l'éducation nationale, Windows fournit d'office avec 99,99% des PC vendus, etc).

        Franchement, les 3 raisons que tu donnes servent plus de pseudo-justifications qu'autre chose :
        - Le prix de la licence ? T'en trouve à partir de 25€ (voir moins sur certains sites). Je pense que même un ado de 14 ans peux se la payer
        - Tu ne veux pas t'occuper de l'installation ? Y en a pour une grosse heure (dont une grosse partie du temps où c'est Windows qui copie des fichiers). Et j'ai eu la bonne surprise quand j'ai installé Win10 récemment (pour les même raisons que ton fils) de voir qu'il ne m'a pas pété l'accès à GRUB.
        - Gérer le poste ? Au bout d'un moment qu'est-ce qu'il y a tant à faire s'il ne s'en sert que pour jouer ? Les maj se font toutes seules. Pour l'antivirus tu lui actives Windows Defender et c'est bon. Et pour l'installation des jeux, à 14 ans je penses qu'il devrait arriver à gérer seul l'installation d'un jeu via steam.

        Bref, n'ayant pas de gosse, je ne vais pas te conseiller le mieux à faire concernant tes enfants, tu feras bien comme tu veux.
        Mais je maintiens mordicus que promouvoir le libre en forçant les gens à utiliser des logiciels libres et en faisant tout son possible pour leur compliquer un maximum la tâche quand ils veulent migrer vers du non-libre, c'est juste la pire façon de promouvoir le libre.

        Pourquoi exclure l’argument de la licence ?
        Pour moi c’est suffisant pour refuser d’installer Windows sur l’ordinateur de quelqu’un.J’ai à titre personnel d’autres raisons de ne pas utiliser Windows, mais son statut de logiciel commercial appartenant à une multinationale tentaculaire me suffit totalement pour refuser de l’installer ou de dépanner quelqu’un l’utilisant.

        Pour la licence, je l'exclu car le quelqu'un en question, un ado de 14 ans, en a juste rien à foutre du débat sur les licences libres/propriétaires. Il veut juste jouer avec ses potes.

        Pour le reste, je suis, comme certainement beaucoup d'entre vous, le référent informatique pour ma famille (oncle et tante compris). Quand ils m'appellent pour un problème informatique, sous Windows dans 99,99% des cas, je les dépanne même si je suis pro-Linux. Et je n'essaye pas de les "convertir" à Linux car je sais que c'est peine perdue et me donnerait en plus environ 1000 fois plus de taff en dépannage/formation (et je passe déjà assez de temps comme ça à dépanner ma famille…).
        Et si je leur disait non sous prétexte que Windows c'est le diable et que je ne veux pas y toucher, ça changerait quoi ? Ils ne passeraient pas à Linux, faut pas rêver, et amèneraient leurs PC chez un réparateur qui leur prendrait 100€ pour un réparer un truc que j'aurai résolu en 15 minutes à distance.
        Et en prime véhiculerait l'image des libristes extrémistes qui ne jurent que par le libre et rien d'autre et dans laquelle je ne me reconnais pas.

        Le libre permet aux gens d'être libre d'installer et modifier tout logiciel libre de leur choix, et je ne comprends pas qu'on puisse adhérer à cette vision de liberté et en même temps faire tout son possible pour empêcher les gens d'installer des logiciels non-libre si tel est leur désir/besoin.
        Je comprends et partage l'envie de leur expliquer les avantages du libre par rapport au non-libre. Mais s'ils vous répondent qu'ils s'en foutent et/ou qu'ils ont BESOIN d'un logiciel non-libre pour X raison, ça fait également partie de leur liberté que de pouvoir installer un logiciel non-libre. Et au nom de cette liberté, je ne vois pas ce que ça amènerait de ne pas les aider et de leur compliquer la tâche sous prétexte que le logiciel qu'ils veulent installer n'est pas libre.

        • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-1).

          Tu remarqueras que je n’empêche en rien d’installer des logiciels propriétaires puisque je lui achète même des jeux sur steam ! Ça enlève une bonne partie de ton argumentation (que je trouve agressive).

          Windows n’est pas cher, je ne l’empêche pas de se le payer, il a largement de quoi. Si c’est simple à installer il peut le faire lui-même, si c’est un peu complexe, il trouvera des tutos sur le net et c’est ainsi qu’il apprendra le mieux (c’est ainsi que j’ai appris).

          Je n’ai pas décrit l’intégralité de mes relations avec mes enfants ici et je n’ai pas détaillé l’intégralité de ce qu’il apprécient avec les systèmes que je mets à leur disposition. Je n’ai relaté ici que les remarques que mon ado me fait actuellement à cause des battle royal, très à la mode en ce moment, qui ne sont pas accessibles aux linuxiens et cela me semble dommageable pour de cet OS.

          C’est étrange votre façon de m’expliquer que je dois prendre de mon temps (j’écris déjà que je n’ai pas le temps de jouer moi-même) pour faire quelque chose que je n’ai pas envie de faire, afin de répondre aux désirs de mon fils, vous pensez que c’est une solution pour tout ? Chaque fois que mon fils veut quelque chose je dois m’y plier ? Ne répondez pas, c’est une question rhétorique, votre ton ne me convient pas, je n’apprécie pas cette conversation. Bonne soirée

          • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

            Posté par  . Évalué à -8 (+1/-10).

            Si c’est simple à installer il peut le faire lui-même, si c’est un peu complexe, il trouvera des tutos sur le net et c’est ainsi qu’il apprendra le mieux (c’est ainsi que j’ai appris).

            C'est sur ce point précis que je n'arrive pas à te comprendre. Si ton fils essaye de l'installer et galère, à aucun moment tu ne vas l'aider à part pour lui dire "va voir sur le net" (traduction : démerde toi tout seul).
            Après, je suis moins anti-Windows que toi et au bout d'un moment si quelqu'un veut absolument Windows, je vais l'aider à l'installer.

            Chaque fois que mon fils veut quelque chose je dois m’y plier ? Ne répondez pas, c’est une question rhétorique, votre ton ne me convient pas, je n’apprécie pas cette conversation. Bonne soirée

            Ai-je dit à un seul moment que chaque fois que ton fils veut quelque chose tu dois lui dire oui ? Là aussi c'est une question rhétorique, t'embête pas à répondre.
            Mon ton ne te convient pas (je n'ai pas cherché à être agressif), moi ce qui ne me convient pas c'est qu'on essaye de me faire dire des choses que je n'ai jamais dites.
            Je te parle d'un sujet précis, installer ou pas Windows à son ado. J'explique pourquoi je pense qu'installer Windows à ton fils c'est pas la mort non plus, et tout ce que tu comprends à mon message c'est que je te conseille de dire oui chaque fois que ton fils veut un truc ?
            En effet il ne vaut mieux pas qu'on continue cette conversation.

          • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

            Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

            Windows n’est pas cher, je ne l’empêche pas de se le payer, il a largement de quoi

            la licence pro oem est à 2 euros sur les site comme cdiscount ou autre, effectivement c'est limite offert…

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

          Posté par  . Évalué à 10 (+13/-1).

          Et donc si son gamin trouve qu'il se paie la honte parce que ses parents ont choisis de vivre sans voiture par conviction et qu'il doit prendre le bus, l'auteur du journal doit arrêter de penser á la planète, s'acheter un SUV et l'utiliser tous les matins sur 3km parce que son ado s'en contrecarre de ses convictions extremistes?

          Si l'auteur du journal a un compte de streaming chez HBO parce qu'il aime telle ou telle série car il refuse de payer plus d'1 abonnement à la fois et que son fils préfèrerait netflix ou disney+ pour voir les mêmes séries que ses copains, il doit céder et prendre un abo supplémentaire ou résilier HBO?

          Jolie façon d'élever un enfant pourri-gâté.

          De mes 7 ans à mes 14-15 ans au milieu des années 90 le seul pc de la famille était un Thomson avec un processeur 8088 (le celeron de l'intel 8086!, à moins de 10mhz), 20mb de disque dur et un écran cga (4 couleurs!). Oh bien sûr j'ai envié mes copains/cousins qui avaient des jeux pleins de couleur et qui tournaient vite sur des amiga, des 386 en vga ou 486 en svga, mais est-ce que ça a pourri mon enfance et le début de mon adolescence? Non, ça m'a appris que non, on n'a pas toujours ce qu'on veut et qu'à n'importe quel âge

          • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

            Posté par  . Évalué à -6 (+1/-8).

            Sinon, on peut comparer ce qui est comparable ?
            On part d'une discussion sur "installer ou pas Windows à son ado qui veut Windows", j'explique mon point de vue et pour toi ça devient la même chose que forcer des parent écolo à acheter un suv car leur gosse ne veut plus prendre le bus…
            Je vais donc suivre l'auteur de ce journal et moi aussi arrêter cette conversation. Ca ne m'interesse pas de discuter avec des gens qui comprennent ce qu'ils veulent de mes réponses et font des raccourcis qui n'ont aucun sens.

            • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

              C'est complétement comparable. Dans le premier cas, un parent écologiste ne veut pas acheter de SUV par conviction écologique, son fils a un autre moyen de transport disponible. Dans le deuxième cas, un parent libriste ne veut pas acheter de Windows par conviction libriste, son fils a un autre syst-me d'exploitation disponible.

              Chacun a des convictions différentes et choisit le curseur pour faire des compromis, pour toi installer Windows ne t'embête pas plus que ça, ce n'est pas forcément le cas de tout le monde.

            • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

              Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

              Non mais le parallèle est très bon.

              Le fils (15 ans) de mon voisin a un PC sous Windows et des jeux sur plusieurs consoles, par contre il fait la gueule à son père car il roule en twingo alors que dans la banlieue de Genève tout le monde roule en SUV. Du coup, c'est une source d'engueulade récurrente quand il s'agit de partir au collège (à 5 minutes en vélo ceci dit, mais flemme).

              Moi non plus je n'installe plus, ne mets plus à jour et ne dépanne plus sous Windows. Je laisse les gens payer un réparateur hors de prix. De toute façon j'ai pas touché un windows depuis 10 ans et ça évitera de me faire engueuler à chaque fois que "ça marche plus" car c'est sans doute moi "qu'avait du tout casser" la dernière fois !

              Le problème de laisser ses enfants utiliser Windows, c'est qu'ils auront du mal à en faire une étude critique.
              C'est partout ! C'est à l'école, c'est au boulot, c'est dans l'administration.
              Jamais de regard critique, de questionnement, alors pourquoi s'en poser soi-même ?
              Bien sûr que tout le monde pense que Windows c'est mieux, Microsoft paye pour ça.

        • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Gérer le poste ? Au bout d'un moment qu'est-ce qu'il y a tant à faire s'il ne s'en sert que pour jouer ? Les maj se font toutes seules. Pour l'antivirus tu lui actives Windows Defender et c'est bon.

          Si les utilisateurs ne faisaient qu'une tâche ou ce qu'on leur dit de faire, cela se saurait. Au bout d'un moment, il va installer d'autres jeux ou d'autres applis à la mode, aller sur des sites pour adultes et cliquer n'importe où (même si son fils ne le fait pas, c'est le plus probable dans le cas général). Windows Defender n'est pas forcément le meilleur antivirus. Les mises à jour, c'est une chose, mais un système qui se maintient tout seul et qui reste sécurisé sans maintenance, cela n'existe pas. Il y a bien un moment où il devra mettre les mains dedans, pour configurer une manette, une imprimante etc.

          Pour le reste, je suis, comme certainement beaucoup d'entre vous, le référent informatique pour ma famille (oncle et tante compris). Quand ils m'appellent pour un problème informatique, sous Windows dans 99,99% des cas, je les dépanne même si je suis pro-Linux.

          Pas moi. Si je dois faire le support sur un système, c'est normal que j'ai mon mot à dire sur le choix du système. C'est aussi parce que c'est plus simple de dépanner les gens sur un système que je connais. Ce n'est pas un problème, si quelqu'un veut du support pour Windows, ils n'auront pas de mal à trouver quelqu'un d'autre pour les aider (gratuitement ou en payant).

      • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

        Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 19/04/21 à 09:24.

        edit: mauvaise réponse, commentaire supprimé

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

      Réponse à la question : pourquoi est-ce à lui d'installer ce truc ? Le gamin pourrait le faire seul ; après tout on ne l'en empêche pas non ?

    • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

      Vrai question (et ce n'est pas un troll), pourquoi refuses-tu de lui installer Windows (à part parce que Windows c'est pas libre et donc tout pourri) ?

      Les parents ont un devoir d'éducation. Les parents ont aussi une éthique et une morale, qu'ils essaient de transmettre. Les enfants, quand ils seront majeurs, pourront faire ce qu'ils veulent. Bien sûr qu'il faut faire de la pédagagie et expliquer aux enfants pourquoi on refuse, c'est plus efficace, mais on a le droit de ne pas tout autoriser. Si demain ton ado entre dans une secte et adopte un comportement super particulier et veut changer des trucs pour cela dans la maison, doit-on forcément accepter, pour ne pas imposer sa vision de la religion ou de la libre pensée?

      Il y a des tas de raisons de ne pas vouloir de Windows chez soi (pour ne pas le maintenir, pour ne pas l'avoir sur son réseau, etc.). Doit-on céder à tous les désirs de ses enfants?

    • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

      Posté par  . Évalué à 9 (+8/-0).

      Et tu te plains d'avoir "des remarques (presques virulentes)" de la part de ton ado ? Tu devrait plutôt t'estimer heureux de n'avoir que des remarques et qu'il ne t'envoie pas balader avec ta doctrine libriste (ce que j'aurai fais dans les même conditions à son age je pense).

      C quand me dingue cette mentalité ou tout est du … Il y a un moment ou les ados doivent apprendre qu'on ne peut pas tout avoir. Quand il sera suffisament mur et autonome pour s'acheter un pc sous windows il pourra la ramener, en attendant il fait avec ce qu'il y a, quel que soiet les raisons.

      Quand j'étais gamin/ado, je me contentais de ce qu'il y avait … Mon premier ordi, j'ai bossé pour l'avoir.

      • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

        Je précise que mon gamin se contente très bien de ce qu'il a. Il a d'ailleurs passé une partie desa journée en ligne avec un pote sur Sea of thieves et est reconnaissant d'avoir accès à autant de possibilités. Je ne voudrais pas que mon journal le fasse passer pour un Veruca Salt. Les remarques qu'il me fait me montrent surtout qu'il est parfois difficile de trouver de bons arguments pour quelqu'un qui n'a pas besoin de gérer son parc de machines et est juste intéressé par le jeu. Il se trouve que le genre battle royal pose problème et que ça l'agace mais il fait sans, n'a pas de sentiment d'exclusion, joue en ligne à d'autres jeux et comprend très bien que son père n'est pas son esclave :-D

        • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

          Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

          Pas de souci ; la remarque c'était surtout par rapport à la réponse qui t'accusait de ne pas être le serf de ton ado qui aurait tout les droits (encore une dérive de l'enfant roi parce-que certains n'ont pas compris la responsabilité parentale.)

      • [^] # Re: Pourquoi l'empêcher d'installer Windows ?

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

        C'est drôle parce que je m'apprêtais à citer le même passage que toi mais pour une réagir sur autre chose : Sans même arriver au "tout est dû" jamais je ne me permettrais "d'envoyer balader" mes parents ! D'ailleurs je suis moi-même parent aujourd'hui et ne serait-ce que hausser le ton en m'adressant à eux reste du domaine de la science-fiction. Le respect, cette notion surannée…

  • # moi ma famille mes enfants

    Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

    Petite histoire de famille :
    Mon frère vit au soleil et sur la plage. Sa famille a l'habitude de tourner autour du monde, cahin-caha, pour faire de la plongée, du surf, du kite, de la voile, … Il est antimilitariste. Eh bien son fils aîné est gendarme, le second veut faire Navale et le troisième HEC.
    Conclusion, nos enfants ne sont pas convaincus par notre façon de vivre. Donc je laisse les miens aller sur Mac ou Windows, et les aide si je peux. Ils rebootent d'eux même sous Linux au gré des besoins. C'est plus doux et ils voient bien tout ce que je fait. De toute façon ils entendent parler de Linux au collège, au Lycée et dans la cour de récré.
    Par contre rien n'est accessible à Windows sur le réseau, à part l'imprimante. Mais ça c'est seulement une petite protection de sécurité, faute de temps pour m'occupper des antivirus.
    Quand aux jeux récents, la parade est toute bête : nos ordis ne sont pas du dernier cri (mais suffisent amplement pour tout faire), papa n'est pas riche. J'ai récupéré une carte graphique de joueur, je monterai un poste Windows pour les jeux s'ils le demandent (pour l'instant ce sont des minecrafteurs), mais il sera en accès distant avec Virtual GL.

  • # My 2 cents (en euros)

    Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0). Dernière modification le 18/04/21 à 11:34.

    Bon, juste un autre témoignage perso à ajouter.

    J'ai un enfant, maintenant ado, qui a toujours été sur linux depuis tout petit, au départ sans "vrai choix".

    Puis évidement quand le "besoin" s'est fait sentir de jouer sur des titres qu'avaient ses copains sur windows et pas seulement à Wesnoth et SuperTuxRacer, je lui ai dis qu'il pouvait avoir un OS crosoft mais qu'en cas de problème quelconque il devrait se passer de mon aide … il n'a pas franchi le pas est donc resté sur Linux.

    En revanche il a un compte steam, des jeux Gog, Humble Bundle et j'ai passé pas mal de temps à avec lui pour paramétrer Wine et plus tard Proton pour qu'il puisse jouer.

    Si un jeu qui lui fait envie n'est pas porté, il s'en accommode, si l'anti-cheat n'est pas compatible il joue en solo ou en LAN. Ses amis on des consoles mais lui n'en veux pas.

    J'ai eu de la chance … peut être.

  • # Ma famille à moi

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 18/04/21 à 19:34.

    On en a parlé sur un journal récemment.

    J’ai trois enfants :
    Le grand 15 ans, qui vient ici de temps à autre sous le pseudo de JNath. Il a 15 ans, il a eu son premier PC à 6 ans pour son anniversaire. C’était un eePC sous Linux. Ensuite on a eu une console de jeu vers ses 8 ans. Il est intéressé par comprendre comment ça marche, du coup, console, python, etc. Pour son entrée au collège, nous avons dû lui acheter un PC sous Windows (il est dysgraphique) car l’ergothérapeute, lui a appris à utiliser onenote pour les cours.
    Pour jouer à certains jeux exclusifs sous Windows, je lui ai installé une licence Win10 sur son PC (pas celui de l’école). À un moment, il a voulu installer des applications, il a vite râlé sur les setup.exe à la Windows.
    Aujourd’hui, il code des plugins minecraft sous Linux, il démarre son Windows que très rarement. Je lui ai même donné son code root. Maintenant, il est responsable de son PC.
    L’avantage, c’est qu’il est autonome pour lancer des serveurs minecraft, sur des VPS loué avec des copains.

    Ma fille 14 ans, ne s’intéresse pas à l’ordinateur, elle écrit des histoires. Elle joue parfois, mais à des jeux sur navigateur. Aucune pression des copines. Du coup, le système d’exploitation elle s’en balance. Du moment qu’elle peut écrire (libreoffice, bibisco) dessiner…

    Mon petit 8 ans, a joué à la console beaucoup trop tôt, mais comment lui interdire alors qu’il voyait les grands le faire ? Lui, il négocie à quel âge il aura enfin le droit à tel jeu… il a bien compris que je refuse en fonction de l’âge. Il a voulu un PC, j’avais un vieux portable qu’ il peut utiliser. Je l’ai mis à TuXMath pour réviser les tables de multiplications ;-) il joue à Minecraft régulièrement. Notamment avec son frère.

    Je pense comme d’autre, autorise le, mais tu le responsabilises. Parfois, s’il fait une demande tu réponds « je sais pas. On regardera comment faire ensemble sur le net. » Comme ça il voit que pour toi, c’est plus compliqué et que tu ne serai pas toujours en mesure de l’aider.

    Édit:
    Leur mère est anti-écran, donc ils ont un temps limité d’écran, donc il faut optimiser quand ils ont du temps.

  • # euh...

    Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

    j’ai dû céder sur un autre jeu que je lui interdisais jusqu’alors pour des raisons d’age, Skyrim.

    j'ai du mal à comprendre, tu interdis pour des raisons d'âge skyrim, mais tu le fais jouer à assassin creed? Au moins dans skyrim les assassinats sont optionnels :P

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: euh...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Une fois que j’ai constaté que la "violence" de skyrim n’était pas d’une folie incroyable, je l’ai laissé jouer à ce jeu qui lui était interdit. Une fois qu’il a joué à skyrim plusieurs centaines d’heures et qu’il m’a dit vouloir jouer à assassin creed, j’ai évalué assassin creed, qui lui était également interdit jusqu’alors, et une fois l’option "sang" désactivée, j’ai estimé que c’était envisageable…

  • # Ce sont des réseaux sociaux.

    Posté par  . Évalué à 1 (+2/-2). Dernière modification le 20/04/21 à 05:28.

    La plupart des jeux Battle Royale ne sont ni plus ni moins que des réseaux sociaux ludiques ; en l'empêchant d'y accéder, tu ne fais pas que le priver de jeux vidéo de merde (exactement ce qu'ils sont, des bousins répétitifs qui utilisent des techniques d'accrochage et de manipulation sur les enfants), tu les empêches aussi de se mêler à la bêtise qui s'y véhicule.

    Ma nièce, adorable jeune fillette de 13 ans désormais, y joue depuis un moment et je n'y ai rien trouvé de sain, même pas l'accomplissement de "son choix personnel". On en discute pas mal (sans lourdeur) et ces jeux leur vident le crâne, leur permettent des échanges houleux, voire attirent des sacrés dingos…

    Intéresse-le à d'autres trucs que les jeux vidéo si c'est vers ça qu'il tend. Même si ça ne dure que quelques années (c'est trop bête pour durer plus longtemps et ton gamin a joué à Portal 2, donc il n'est pas con), ce sera vraiment du temps perdu pour ton fils.

    Ton gamin a besoin de copains (ou de copines), pas de jeux Battle Royale.

    Désolé de ne pas te proposer une solution plus conciliante. L'idée des consoles peut faire l'affaire aussi si vraiment tu veux leur offrir ces jeux…une Switch Lite, ça se trouve à 150€ en occaz' et il y a quelques jeux dessus (Minecraft, Fortnite, Fall Guys, etc) et d'autres jeux en ligne (Splatoon, Mario Kart…)

    • [^] # Re: Ce sont des réseaux sociaux.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      La plupart des jeux Battle Royale (…) (exactement ce qu'ils sont, des bousins répétitifs qui utilisent des techniques d'accrochage et de manipulation sur les enfants),

      une Switch Lite, ça se trouve à 150€ en occaz' et il y a quelques jeux dessus (Minecraft, Fortnite, Fall Guys, etc)

      Fortnite et Fall Guys étant des battle royale j'ai du mal à comprendre ton message et ce que tu conseilles (je me demande si tu ne parles pas de Gatcha).

  • # Anti cheat

    Posté par  . Évalué à 1 (+2/-1).

    Bonjour à tous,

    L'anti Cheat BattlEye qui se trouve sur quasi tous les derniers jeux multi est une belle arnaque.

    Il y a toujours des tricheurs, mais il m'empêche d'être 100% sur Linux quand je veux jouer.

    De son Côté, Valve travail pour faire fonctionner l'anticheat sous linux ou via le steamplay mais ça va prendre du temps.

    Je crois que "Wine" bosse également dessus.

    Il me semble pourtant que cet anti-triche avait fonctionné sur Linux comme on peut le voir ici :

    https://www.gamingonlinux.com/articles/battleye-anti-cheat-now-supports-linux-already-live-in-ark-survival-evolved.6637

    Bref, c'est un vrai scandale et le développement sur toutes les plateformes devraient être obligatoire, car cela favorise le monopole Windows mine de rien …

    J'ai trouvé de mon côté une solution pour que je sois 100% sous linux chez moi. C'est de prendre une abonnement à Shadow … ça me permettra de me faire un serveur à distance aussi mais ce n'est pas l'idéal …

    • [^] # Re: Anti cheat

      Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 20/04/21 à 14:17.

      Bref, c'est un vrai scandale et le développement sur toutes les plateformes devraient être obligatoire,

      Merci, mais non; ça à un coût pour développer sur plusieurs plateformes; et tu n'as pas forcément envie d'avoir le moins disant coté interface. Regarde Fallout 4 (limité à 4 choix pour tous les dialogues), ou l'interface de base de Skyrim (sans SkyUI) qui est vraiment nulle; et à partir de quand tu t'arrête ? par exemple Genshin Impact est sur PC et téléphone portable, donc faut aussi que libreOffice & plasma se développent dessus ? J'ai un amstrad cpc 6128 tu peux aussi développer pour? Ou un iMac ? Et faut aussi développer pour les *BSD, Hurd ou freeDOS, pour rester simplement sur le monde PC? A moins que développer pour toutes les plateforme veuille dire "ta plateforme à toi"

      J'ai trouvé de mon côté une solution pour que je sois 100% sous linux chez moi. C'est de prendre une abonnement à Shadow

      Hum… ça serait pas moins cher de récupérer un disque et d'y mettre un Windows 10 pro pour les jeux? en 1 an t'as largement rentabilisé ton disque de 1 Tio, et la licence. À partir du moment où tu lance un truc qui est sous windows, qu'il soit chez toi où à distance, ça change pas grand chose, et je trouve même cela assez hypocrite (en plus de n'avoir aucun impact).

      dans les années 2000, je n'achetai que des jeux tournant nativement sous linux

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Anti cheat

        Posté par  . Évalué à 1 (+1/-0). Dernière modification le 21/04/21 à 15:05.

        Bref, c'est un vrai scandale et le développement sur toutes les plateformes devraient être obligatoire,>

        Merci, mais non; ça à un coût pour développer sur plusieurs plateformes; et tu n'as pas forcément envie d'avoir le moins disant coté interface. Regarde Fallout 4 (limité à 4 choix pour tous les dialogues), ou l'interface de base de Skyrim (sans SkyUI) qui est vraiment nulle; et à partir de quand tu t'arrête ? par exemple Genshin Impact est sur PC et téléphone portable, donc faut aussi que libreOffice & plasma se développent dessus ? J'ai un amstrad cpc 6128 tu peux aussi développer pour? Ou un iMac ? Et faut aussi développer pour les *BSD, Hurd ou freeDOS, pour rester simplement sur le monde PC? A moins que développer pour toutes les plateforme veuille dire "ta plateforme à toi" >

        Un Pc et un téléphone ne sont pas en concurrence sur le marché.

        Tout comme le coups de l'amstrad, c'est trop ancien.

        La plupart des jeux sont sur Mac aussi.

        Je ne parle pas de "ma plateforme à moi" mais quand les dev sortent des jeux sur PC et sur Play ainsi que sur Mac, en sachant que la Play tourne sur un linux, c'est un peu du foutage de gueule que de dire que ça va couter plus cher de le sortir sur une machine Linux …

        Prend également exemple avec le jeu en bêta Valheim lancé par 5 devs qui tourne nativement sous linux … ça ne leur a pas couté plus cher que ça …

        Quand je parle des plateformes, je parle des plateformes en concurrence avec Windows (oui je parlais de monopole aussi).

        Ce que j'écrivais n'est pas du tout absurde.
        Le monde du jeu vidéo aide au monopole de Windows. Regardes donc combien brasse l'univers du jeux vidéo avant de parler de prix …

        > J'ai trouvé de mon côté une solution pour que je sois 100% sous linux chez moi. C'est de prendre une abonnement à Shadow>
        
        >Hum… ça serait pas moins cher de récupérer un disque et d'y mettre un Windows 10 pro pour les jeux? en 1 an t'as largement rentabilisé ton disque de 1 Tio, et la licence. À partir du moment où tu lance un truc qui est sous windows, qu'il soit chez toi où à distance, ça change pas grand chose, et je trouve même cela assez hypocrite (en plus de n'avoir aucun impact).
        
        dans les années 2000, je n'achetai que des jeux tournant nativement sous linux
        
        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent>
        

        Là encore, c'est une très bonne solution.

        En ce moment, tu regarderas le prix et la disponibilité des cartes graphiques. Etant en rupture de stock à cause du minage des bitcoins et autres, une carte normalement à 340€ se retrouve à 900€.

        En sachant que les pilotes Linux des cartes graphiques ne sont pas toujours au top non plus, et bien ce n'est pas déconnant.

        De plus, ça permet aussi pour ceux qui ont des logiciels Windowsaient de les faire tourner dessus.

        C'est une très bonne alternative à mon goùt.

        En 2000, je faisais comme toi, Mais Unreal tournament était natif Linux, plus maintenant :(

        • [^] # Re: Anti cheat

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Unreal tournament était natif Linux, plus maintenant :(

          Si tu parles bien du Unreal Tournament original, ./play.it permet toujours de le faire tourner nativement sur nos distributions modernes.

          Je prévois quand j’aurai un peu de temps devant moi de faire subir le même traitement à Unreal Tournament 2004.

          • [^] # Re: Anti cheat

            Posté par  . Évalué à 1 (+1/-0). Dernière modification le 22/04/21 à 09:25.

            Unreal tournament était natif Linux, plus maintenant :( >

            Si tu parles bien du Unreal Tournament original, ./play.it permet toujours de le faire tourner nativement sur nos distributions modernes.

            Je prévois quand j’aurai un peu de temps devant moi de faire subir le même traitement à Unreal Tournament 2004. >

            UT 2004 est natif linux aussi, c'est top ! fonce :)

        • [^] # Re: Anti cheat

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

          le développement sur toutes les plateformes devraient être obligatoire
          Un Pc et un téléphone ne sont pas en concurrence sur le marché.
          Tout comme le coups de l'amstrad, c'est trop ancien.
          […] Quand je parle des plateformes, je parle des plateformes en concurrence avec Windows

          Tu as oublié de répondre à l'exemple des *BSD. Ce sont des OS pour PC qui sont bien en concurrence avec Windows. Est-ce que les jeux devraient "obligatoirement" tourner dessus ? Et ça veut dire aussi que si je développe un jeu pour Linux, il doit "obligatoirement" tourner aussi sur Windows, Mac et *BSD ? Et d'ailleurs pourquoi s'arrêter aux jeux, on devrait aussi imposer à Photoshop de tourner sous Linux & BSD ?
          Oui les jeux (et leurs développeurs) aident au monopole de Windows mais comment peut-on obliger une société à supporter "toutes les plateformes", même en se restreignant aux concurrents de Windows je ne vois pas trop comment ça peut fonctionner ton affaire. Si on transpose ta demande au monde du mobile, ça veut dire que tu veux m'obliger à rendre disponibles sur iOS mes applications Android… Je ne vais pas être d'accord.

          • [^] # Re: Anti cheat

            Posté par  . Évalué à 1 (+1/-0).

            le développement sur toutes les plateformes devraient être obligatoire
            Un Pc et un téléphone ne sont pas en concurrence sur le marché.
            Tout comme le coups de l'amstrad, c'est trop ancien.
            […] Quand je parle des plateformes, je parle des plateformes en concurrence avec Windows >

            Tu as oublié de répondre à l'exemple des *BSD. Ce sont des OS pour PC qui sont bien en concurrence avec Windows. Est-ce que les jeux devraient "obligatoirement" tourner dessus ? Et ça veut dire aussi que si je développe un jeu pour Linux, il doit "obligatoirement" tourner aussi sur Windows, Mac et *BSD ? Et d'ailleurs pourquoi s'arrêter aux jeux, on devrait aussi imposer à Photoshop de tourner sous Linux & BSD ?
            Oui les jeux (et leurs développeurs) aident au monopole de Windows mais comment peut-on obliger une société à supporter "toutes les plateformes", même en se restreignant aux concurrents de Windows je ne vois pas trop comment ça peut fonctionner ton affaire. Si on transpose ta demande au monde du mobile, ça veut dire que tu veux m'obliger à rendre disponibles sur iOS mes applications Android… Je ne vais pas être d'accord. >

            J'avais pas le temps de faire toutes les ditribs ^

            Mais oui, il faudrait. Dans d'autres industries, c'est obligatoire de rendre tout compatible.

            Dans l'industrie de l'informatique ça devrait être le même cas. Et qu'on ne me parle pas de moyens, cette industrie brasse le plus de pognon alors qu'ils sortent des soft de moins en moins finis … et les sortent en catastrophes avec des patchs … C'est encore plus un scandale …

            Que les gens soient d'accord ou pas, ou pour avoir une certaine égalité comme le prône notre pays, tous les OS devraient avoir leurs versions.

            Cependant, nous ne pouvons pas dire que tout est un OS. Sinon, n'importe qui pourrait en faire un à l'arrache et demander sa version.

            Il faut également faire un conseil qui déterminerait ce qui définit un OS et le qualifié de la sorte.

            Je ne parle pas d'empêcher de faire ses propres OS mais de les qualifier pour l'industrie et que ça ne parte pas dans tous les sens.

            Si ce conseil pouvait aussi empêcher les sorties trop tôt des applis …

            • [^] # Re: Anti cheat

              Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

              Dans d'autres industries, c'est obligatoire de rendre tout compatible.

              Des logiciels ? Tu parles de quoi par exemple ? (vraie question)

              Il faut également faire un conseil qui déterminerait ce qui définit un OS et le qualifié de la sorte.

              Voilà et là on va quand même se retrouver à la porte. Mettons qu'"ils" décident qu'on rend la compatibilité obligatoire pour les OS Desktop utilisés par 90% de la population (ça me paraît raisonnable comme chiffre…) Et bien Linux n'est toujours pas dedans : Windows+Mac font 92.5% , Linux ne fait que 1.97% d'après statcounter Les critères pour décider ce qui qualifie un OS ne vont jamais convenir à tout le monde.
              Et puis tu parles des gros studios qui ont sûrement les moyens de faire des versions compatibles pour 1% du marché mais il y a énormément d'autres acteurs qui n'ont pas du tout ces moyens ! Je reprends mon propre exemple, je vends une petite appli pour Android, je n'ai pas encore le temps ni les moyens de la sortir sur iOS (alors qu'il représente 34% du marché français). Il y a quantité de petites entreprises qui sortent des programmes ou même des pilotes pour Windows et qui n'auront jamais les moyens de mettre quelqu'un dessus pour s'occuper des 2% de linuxiens. C'est tout l'intérêt du libre d'ailleurs, et si cette obligation voyait le jour ça finirait peut-être comme ça : "Voilà le code de ce qu'on a fait pour Windows, démerdez-vous pour le faire tourner sur votre OS".

  • # Nettoyage de jeux Steam

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    Hello yeKcim,

    Merci pour tes contributions et notamment à Warmux auquel j'ai joué … il y a longtemps :)

    Je n'ai pas de piste à te fournir car je suis repassé sous Windows il y a quelques années pour ne plus avoir de problème pour jouer, et avoir les mêmes logiciels entre PC pro et perso ce qui me facilite la vie. Depuis je suis avec attention la progression fulgurante de jeux compatibles linux, je découvre avec ton journal la problématique de l'anticheat, j’espère que ça va se résoudre.

    Je me suis aperçu en début d'année, en installant Gog Galaxy, qui permet d’agréger les jeux des différentes plateformes (Steam, Gog, Epic, Origin, Ubisoft Connect, BattleNet, etc) que j'en avais beaucoup trop, à cause de tous les bundles pris pour un ou deux jeux qui m'intéressaient.

    J'ai fait un grand ménage et j'en ai supprimé la moité sur les plateformes qui le permettent (Steam, Epic et Gog). C'est sur Steam que c'est le plus simple, c'est intégré au client (Aide > Support Steam > choix jeu > Je souhaite supprimer définitivement ce jeu de mon compte).

    Mes enfants sont encore trop petits pour jouer sur écran, je verrai dans quelques années comment gérer la situation :)

    • [^] # Re: Nettoyage de jeux Steam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 22/04/21 à 18:18.

      J'ai fait un grand ménage et j'en ai supprimé la moité sur les plateformes qui le permettent (Steam, Epic et Gog).

      Ça me dépasse un peu ;)

      Je comprends qu’on puisse souhaiter faire un tri dans le cas de jeux physiques, et donc avec une place limitée pour les stocker. Tout comme on doit parfois donner de ses bouquins quand on n’a plus de place sur les étagères.

      Mais dans le cas de produits dématérialisés, que ce soit des fichiers musicaux, des e-books ou des jeux vidéo, quel est l’intérêt de supprimer une partie de ceux qu’on possède ?

      • [^] # Re: Nettoyage de jeux Steam

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

        Car ce sont des jeux qui ne m'intéressent pas.

        J'ai fait l'écureuil pendant des années, prenant tous les jeux gratuits ou en bundle, n'ayant pas le temps d'y jouer au moment donné mais comptant les tester plus tard.

        J'ai réalisé récemment que cette attitude n'avait pas de sens : j'ai beaucoup moins de temps pour jouer qu'il y a 20 ans, et il y aura sans cesse de nouveaux jeux qui m'intéresseront. J'en ai une cinquantaine dans mes listes de souhait.

        Mon stock s'accroît et je n'aurai jamais le temps de jouer à tous, surtout que lorsque je jour à un jeu j'aime prendre le temps de l'explorer et non picorer. J'y joue souvent pendant plusieurs mois.

        Dans ce cas, autant supprimer ceux qui ne me donnent pas envie d'y jouer. Ça simplifie aussi mon choix quand je veux choisir à quoi jouer.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.