Journal Les doigts dans l’engrenage fatal

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
53
6
nov.
2020

Sommaire

Pour le titre j’ai un peu hésité entre « une histoire de poule et d’œuf » et celui-ci. On perdait un peu effet dramatique avec le premier.

L’engrenage c’est la petite collection de modèles de curriculum vitae pour Writer qui s’étoffe et donne matière à tutoriel(s). J’ai bien compris qu’avec Latex ça aurait été plus facile et plus intuitif 1, mais j’aime la difficulté donc voilà. Et ça évite d’avoir des questions à se poser sur les paquets (et avec le confinement, on ne sait pas trop comment fonctionnent les services postaux).

L’art et la manière de faire des marques de niveaux

Apparemment c’est la mode (oui il y a aussi des modes en matières de présentation de CV). Un curriculum vitae un peu moderne se doit d’avoir, semble-t-il, des éléments visuels pour indiquer des niveaux divers et variés. Forcément, à un moment il fallait que je visse comment faire, et, re-forcément, compte tenu de la nécessité de faire quelque chose qui soit facile à personnaliser, il était hors de question de se réfugier vers la solution « évidente » des images et pas uniquement parce que ça aurait demandé de faire une tripotée d’images en fonction du niveau.

Finalement, ce qui a donné lieu à un tutoriel j’ai, pour l’instant, trouvé trois façons de faire ces indicateurs de niveaux :

  • la plus simple : utiliser des caractères « spéciaux », par exemple le carré foncé, Unicode 25a0 ■, avec des styles de caractères appropriés, j’ai exploité ça pour le CV de Cléopâtre2 et celui de Frances Allen ;

Symboles de niveaux

  • la plus techniquement accessible : utiliser un tableau qui va permettre d’ajouter du texte invisible pour les yeux mais pas pour les dispositifs d’assistance (par contre, je ne sais pas trop comment c’est lu), je les ai utilisés pour le CV de Jeanne Mance et de Régine Crespin, tous deux des adaptations de modèles de CV sous Latex ;

Barres de niveau

  • la plus astucieuse à concocter : utiliser un style paramétré avec une image d’arrière-plan (ici une ligne) et des tabulations, positionner la marque de niveau, qui peut un caractère « spécial », par exemple un nombre dans un rond foncé, Unicode e22d et suivants, avec la touche tabulation. On peut, au besoin, compléter avec un style de caractère pour que la ligne ne se voit pas derrière le signe, c’est la méthode utilisée pour le CV de Huafang Li.

Curseur

Dans tous les cas, ça n’utilise que les fonctionnalités du logiciel. Et ça peut resservir pour d’autres documents évidemment : par exemple un rapport de présentation de projet.

Deux ch’tites astuces techniques pour la route

Étant donné qu’un modèle de CV c’est un champ d’exploration assez formidable puisque c’est un document court, très structuré et qui doit visuellement être plaisant, voire remarquable, ça ouvre des portes à l’imagination traitement-de-textienne. Et ce d’autant plus que l’idée est que les utilisatrices et utilisateurs finaux puissent facilement alimenter et personnaliser le fichier. Notez que ces astuces fonctionnent pour d’autres documents (manquerait plus ça).

Par exemple, dans le modèle Filets turquoise, basé sur un modèle Latex d’ailleurs, pour avoir des filets derrière le texte des intertitres, j’ai utilisé une image d’arrière-plan et surligné le texte dans la couleur du fond, évidemment c’est paramétré dans le style ad hoc. En fait c’est ça qui m’a donné la solution que je cherchais pour les niveaux à « curseur ».

vignette cv

Toujours pour ce modèle, il y avait une « difficulté » à résoudre : la forme de la photo. Il était, de mon point de vue, hors de question de demander aux personnes qui vont adopter ce modèle de retravailler leur photo. J’ai donc dessiné une forme vide dans Draw (voir ce pas récent, mais tout de même, tousse, excellent tutoriel pour savoir comment faire) que j’ai ensuite copié-collé dans Writer. J’insiste sur le copier-coller car c’est ça qui permet de garder la forme « vivante » et de pouvoir changer la couleur si on veut changer celle du cadre qui est dessous. La photo est prise en sandwich entre le cadre et le cache, un clic-droit suffit pour remplacer la photo exemple par autre chose. J’avoue que je suis assez satisfaite de cette solution car, non contente, de donner une pleine liberté aux utilisatrices et aux utilisateurs, elle est totalement maîtrisable et rétrocompatible, ce qui n’est pas le cas d’un effet (souvent douteux) préprogrammé.

Pourquoi des CV sous Latex rendent mieux que sous Word et pourquoi en fait ce n’est pas le logiciel qui est en cause ?

Ce n’est pas très compliqué. Les personnes qui font un CV avec Latex utilisent des modèles, j’en soupçonne un certain nombre, d’ailleurs, de ne pas vraiment connaître Latex et de se reposer entièrement sur le modèle. Comme les modèles sont techniquement propres, ça donne des documents propres. Ça commence à devenir un peu pas terrible quand les mêmes commencent à vouloir un peu bidouiller le modèle (et j’ai vu des horreurs typographiques, passons).

Tous les modèles de CV que j’ai pu télécharger pour Word, soi-disant utilisables sous LibreOffice, dès lors qu’ils ont une mise en page un peu (un peu !) complexe, sont bidouillés à partir de zones de textes et avec une mise en forme sans styles3. Mais vraiment tous. À partir de là, dès qu’on veut modifier un truc ou, simplement, ben saisir le CV, c’est la catastrophe : les zones de texte se baladent dans tous les sens si on ne maîtrise pas le logiciel, il faut changer ou corriger la mise en forme petit bout par petit bout et, bien sûr, impossible de tout saisir d’une seule traite. Il y a même des modèles de CV faits avec PowerPoint ! Ce qui confirme ce que je pense sur l’ignorance en matière d’utilisation des logiciels de traitement de texte.

Et donc, si on conçoit des modèles, c’est valable pour tout, corrects d’un point de vue technique, on a des documents finaux qui tiennent visuellement la route, sont faciles à maintenir et avec lesquels les utilisatrices et utilisateurs finaux pourront travailler sans problème et sans tout bousiller la plupart du temps, comme celles et ceux qui recourent à la facilité d’utiliser un modèle Latex tout fait sans se poser de questions.

FAQ

Suivant la procédure habituelle, cette FAQ va s’efforcer de répondre à des questions que vous ne vous posez probablement pas, sans, tout aussi probablement, répondre à celles qui vous trottent dans le cerveau (désolée4).

Pourquoi les modèles sont verbeux

Normalement un modèle de document doit être dépourvu de tout texte superflu. Ici, je précise comment est fait le modèle et comment l’utiliser. D’expérience, les gens ont rarement le réflexe d’aller voir la documentation associée, là, ils n’ont pas le choix elle est incluse.

Pourquoi des exemples de CV uniquement féminin ?

Déjà, dans la série, le modèle mondrianesque est, évidemment, illustré par la bio de Piet Mondrian. Ensuite, j’ai remarqué qu’un modèle de CV parle plus quand on peut le voir « en action ». Et là il y a quatre possibilités :

  • mettre du faux texte, sauf que, d’une part j’ai horreur de ça et, d’autre part, ça ne donne pas une réelle idée du résultat final, enfin une mise en forme de CV sera plus adaptée dans certains cas que dans d’autres, le « lorem ipsum » ne permet pas de rendre compte de cela ;
  • faire un faux CV : c’est du travail pas très intéressant (sauf si j’avais le réel projet de construire des personnages pour un bouquin), encore plus si on se cantonne à un seul contenu et, dans ce cas, retour au premier cas de figure ;
  • utiliser mon propre CV : il y a des limites même à mon nombrilisme aussi surprenant que cela puisse paraître, sans parler du retour au premier cas de figure ;
  • prendre des bios de « vrais » gens et en faire le support des exemples de CV. C’est du boulot aussi, mais au moins c’est intéressant, j’ai découvert des personnalités comme Jeanne Mance qui n’a été reconnue comme fondatrice de Montréal à l’égal du fondateur Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve par la ville qu’en 2012 ou comme la physicienne Li Fanghua dont en prime j’ai trouvé le CV authentique (basé sur un modèle latex basique) dont je propose une version mise en forme avec le modèle vert forêt et je pense que c’est plus efficace. Toutes les informations qui figurent sur ces exemples sont absolument vraies, la seule chose de mon crû, c’est que j’ai dû, en me basant sur la réalité, inventer des « niveaux », j’ai donc, par exemple arbitrairement attribué des niveaux de langues à Cléopâtre qui était polyglotte, j’ai aussi attribué des compétences en langages informatiques et en logiciels à Frances Allen (qu’elle n’avait peut-être pas pour certaines).

Et pourquoi presque uniquement des femmes ? Pourquoi pas. Hormis pour les musiciennes (Régine Crespin dans les Nuits d’été de Berlioz reste dans mes oreilles comme la version de référence absolue, c’est comme ça), un peu au hasard. En fonction des informations dont on dispose et de la mise en forme sur laquelle je travaille. Pas plus compliqué que ça. Merci Wikipédia :-)

Pourquoi les coupures de mot ne sont pas configurées dans les styles de paragraphes et que les espacements sont laissés standard ?

Parce que ces modèles sont susceptibles d’être modifiés, changement de police par exemple, et que cela peut changer la donne de la mise en forme. Donc autant laisser aux utilisatrices et utilisateurs finaux la licence de faire ce qu’ils ou elles veulent pour peaufiner le rendu et l’adapter au contenu.

Est-ce qu’on peut suggérer des idées de mises en forme ?

Pourquoi pas, sans aucune garantie que je les utilise. Mais, sait-on jamais.

Est-ce qu’on peut avoir un modèle sur-mesure ?

Oui et non. Pas au même tarif on va dire.

Il y en aura d’autres ?

Peut-être ou peut-être pas (en vrai j’en ai un dans les cartons qui me pose un défi particulier).

Un projet pour lequel je pourrais avoir besoin d’un peu de votre temps de cerveau

Cela fait un paquet d’années que je travaille sur un projet de bouquin sur Writer. Il faut voir les choses en face, je suis partie sur de mauvaises bases qui ne me vont pas du tout en essayant de faire un opus qui part de A pour arriver à Z dans l’ordre.

À force de rédiger des tutoriels, je me dis que ce serait mieux et plus efficace de faire quelque chose qui serait un genre de compilation des tutoriels (en mieux) et dont les chapitres seraient plutôt sur le mode « une question, une solution ».

Même s’il est possible que mon génie soit grand, on peut envisager qu’il ne l’est peut-être pas tout à fait assez pour envisager toutes les questions que pourraient se poser les gens qui utilisent LibreOffice5. Ma porte est donc ouverte : n’hésitez pas. Cela pourra faire l’objet d’un tutoriel, voire d’un modèle de document, puis d’un chapitre.


  1. ça n’a, évidemment, rien à voir avec le fait que je n’en suis qu’aux pages en chiffres romains du livre sacré et que je n’ai pas encore fini les explications sur l’installation. 

  2. accessoirement, j’ai décroché un entretien d’embauche avec un CV basé sur ce modèle. 

  3. je ne prétends évidemment pas avoir tout vu, et, notamment, je n’ai pas acheté de modèle, mais ce que j’ai récupéré est très tristement édifiant. 

  4. disons que j’essaie d’être désolée, c’est déjà pas mal. 

  5. il n’est pas exclu, en effet, si cela fonctionne, que je fasse la même chose pour Impress et pour Calc. 

  • # Dépêche !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1).

    Wow ! On ajoute en intro ce que tu avais mis dans une journal précédent pour présenter ce travail sur les modèles, et tu as la dépêche du mois !

    • [^] # Re: Dépêche !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+2/-3). Dernière modification le 06/11/20 à 20:03.

      si journal est féminin, il faut accorder : précédent e ;-)

      et dans la nourjal clarifier la négation qui suit Jeanne Mance : soit enlever le n' soit ajouter un pas :p

    • [^] # Re: Dépêche !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      J'hésite, d'une autre côté, du coup, je pourrais faire montre d'œcuménisme logiciel et ajouter un chapitre avec des bonnes adresses pour les obsessionnels du LaTeX et rappeler la "règle" qui n'en est pas une d'une ou deux pages.

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

  • # Pour troller

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

    Salut Ysabeau, tout d'abord merci pour ton journal et ta contribution.

    Par contre, parce que c'est vendredi, je ne peux pas ne pas répondre :) En plus pour troller avec Latex ^^

    Tu trouveras des modèles maisons fait avec latex, qui incluent aussi des barres de niveaux, ou des étoiles colorées (ça fait moderne aussi).

    J'utilise de mon côté le format ReStructuredText pour masquer toute la complexité de latex, et rendre l'édition la plus simple possible. Par contre, les aficionados de latex pourront quand même se lancer dans l'édition des modèles et ajuster le code comme ils le souhaitent.

    Il leur manque par contre des biographies féminines, mais on ne peut pas tout avoir…

    • [^] # Re: Pour troller

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Tu as tout à fait raison et ce d'autant plus que je ne connaissais pas ReStructuredText et qu'on risque de devenir copain lui et moi. Un grand merci pour ça.

      Par contre, je voulais, en curieuse que je suis, voir les modèles et je ne vois pas trop comment. Les fichiers pdf donnent des trucs bizarres.

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Pour troller

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Par défaut, il est effectivement affiché en mode texte brut, mais tu as un petit bouton "plain" qui t'affiche le fichier dans le navigateur. Par exemple pour le 1er fichier

        • [^] # Re: Pour troller

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 14:47.

          Ah merci, j'avais rien compris (et je ne comprends rien à Git de toute façon).

          C'est bien sobre et élégant.

          OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

  • # pour un livre, consulte les pros

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    Les éditeurs savent faire un livre. Tu peux leur expliquer où tu en es, ils sauront te guider pour restructurer.

    • [^] # Re: pour un livre, consulte les pros

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Merci, j'ai déjà écrit des livres. :-)

      La question de structure n'est pas le problème en fait, c'est plutôt l'angle. Mais là, je le tiens, je pense. Un angle plus concret que "scolaire".

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: pour un livre, consulte les pros

        Posté par  . Évalué à 10 (+10/-1).

        Si je puis donner un conseil pour l'angle, moi j'éviterais l'angle obtus.

        Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

      • [^] # Re: pour un livre, consulte les pros

        Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 08:12.

        Oui un truc style "Writer par la pratique" en listant une succession d'applications qui vont donner des bases techniques.

        Même si la table des matières sera sous la forme d'une liste de tutos (donc indexé par les applications finales : taper une lettre aux impôts, mettre en forme ses recettes, faire son CV ou je ne sais quoi…) un index final technique permettra ensuite de se reporter au bon passage le jour où l'on veut traiter un point technique (listes à puces, tableaux, caractères spéciaux …)

        Ça peut être vachement sympa comme approche je pense.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: pour un livre, consulte les pros

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 13:35.

          Ce que je reproche aux bouquins sur les logiciels bureautiques c'est justement le fait que les index sont soit inexistants, soit pas très bien faits, soit redondants par rapport à la table des matières et qu'ils ne répondent pas à une problématique concrète du style "je veux faire ça, comment je fais". Ça m'a toujours frustrée.

          L'autre intérêt c'est que, sous cette forme, le livre sera indépendant de la version et pourra avoir une vie plus longue.

          OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

  • # CV sur deux pages ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 08:17.

    En regardant les différents modèles de CV je m'aperçois qu'ils sont tous sur deux pages. J'ai l'impression que c'est dû à la longueur des textes de chaque paragraphe/partie, ce qui rend ces documents touffus et longs : trop pour ma part, habitué aux TL;DR j'ai le pressentiment qu'ils iraient droit à la corbeille.

    Est-ce voulu ?

    Ça infirme la règle « Un CV doit tenir sur une seule page et pouvoir être parcouru d'un coup d'œil. », mais cette règle a-t-elle toujours cours ?


    Je trouve vraiment pertinent que tu ai choisi des femmes comme modèle à tes modèles.

    « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

    • [^] # Re: CV sur deux pages ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 08:24.

      mais cette règle a-t-elle toujours cours ?

      Je doute qu'il y ait eu une règle (dans le sens ou le CV partira directement à la poubelle parce qu'il ne fait pas une page), mais perso je ne l'applique pas. Avec plus de 20 ans d'expérience, c'est compliqué. Je préfère deux pages lisibles et aérées que une page écrite en police 8.

      Je pense que la règle d'or du CV s'il ne devait y en avoir qu'une (à confirmer par Ysabeau :) ) c'est de ne mettre que des choses pertinentes dans le cadre de la candidature. Et si ça doit faire deux pages, et bien ça en fera deux.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: CV sur deux pages ?

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

        c'est de ne mettre que des choses pertinentes dans le cadre de la candidature.

        This. Une, deux ou huit où l'on n'identifie rien qui se rapporte à l'annonce ça ne fera pas de miracle sur des postes non-génériques.

        Idem pour les modes de mise en page, les marques de niveaux sont le nouveau *maîtrise de […]" avec les mêmes risques lorsque le nombre d'étoiles, de pouces en l'air ne collent pas avec le reste du CV.

        • [^] # Re: CV sur deux pages ?

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 19:28.

          Salut,

          Par acquis de conscience, j'ai rouvert un vieux CV ce matin. Et bien c'est bien ce qu'il me semblait : 5 pages.

          J'y déroule toutes les actions d'enseignement/recherche, la bibliographie rien qu'à elle (mes publications) fait deux pages.

          Et ça, c'est juste le CV, à l'époque il fallait aussi ajouter d'autres documents (oublié lesquels, mais genre les validations de thèse, commentaires du jury, je ne sais plus), et au moins une lettre de recommandation…

          Je dirais que c'est super différent en fonction du secteur visé.

          • [^] # Re: CV sur deux pages ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

            Là tu parles d’un « CV académique », qui est effectivement très différent d’un CV « tout court ».

            Le CV académique est en effet supposé être le plus complet possible, sans aucune limite sur le nombre de pages (j’en ai vu de 8 pages).

            À ma connaissance, ce type de CV n’est demandé/attendu que dans le secteur académique, d’où son nom.

            • [^] # Re: CV sur deux pages ?

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              Salut,

              Oui, bien sûr que c'était un CV académique :)

              Je suis presque surpris que tu n'aie pas vu de CV de ce style de plus de 8 pages, le mien ayant été fait juste en fin de thèse, donc sans gros bagage ;)

    • [^] # Re: CV sur deux pages ?

      Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0).

      Il faut surtout que la 1ère page donne envie de lire la seconde.

    • [^] # Re: CV sur deux pages ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Alors, les derniers sont calibrés pour pouvoir faire plus d'une page, mais ce n'est pas impératif.

      Sinon, j'ai aussi pondu des modèles calibrés spécifiquement pour une page : le cv mondrianesque, celui de Cécile Chaminade ou encore celui de Mel Bonis et qui ne rendent rien sur deux pages.

      Et quasiment tous les modèles rendent bien sur une seule page. Je voulais simplement qu'au cas où il y ait une unité graphique sur les pages suivantes.

      Maintenant, un CV est un document qui doit être concis et donc pas rédigé, hormis (et encore) la partie "Objectifs" (du genre "intégrer une entreprise blabla"). Mais vouloir à tout prix caser une riche expérience dans une seule page, si ça doit la rendre peu agréable à lire est à éviter aussi. Comme le fait remarquer Jean-Baptiste, il faut se débrouiller pour qu'on ait envie de lire la page suivante. Mais, disons que quelqu'un qui n'a que peu d'expériences (une longue carrière dans une entreprise) ou qui est jeune (moins de 40 ans par exemple) devrait pouvoir avoir son CV sur une seule page, notamment en étalant moins les diplômes et formations et en faisant un tri sélectif. Inutile (sauf exception) par exemple de parler du Bac ou des multiples stages passé un certain cap.

      La mise en forme du document et sa structuration sont importantes, mais c'est tout de même le contenu qui prime.

      Encore une fois ce sont des règles générales pas des prescriptions obligatoires et universelles.

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: CV sur deux pages ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 18:48.

        moins de 40 ans par exemple

        c'est quoi ce jeunisme /o\
        tu crois encore que l'expérience se compte au nombre des années ?!

        c'est tout de même le contenu qui prime.

        exactement

      • [^] # Re: CV sur deux pages ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

        En fait le tout, il me semble, est de ne pas confondre CV et biographie. Il ne s'agit pas de décrire sa carrière professionnelle mais les points clef, ceux qui sont pertinents pour le poste sans les détailler. Certaines expériences (exemple type : les jobs d'été au Mc Do pour un poste de dev) doivent être omises pour ne pas brouiller la lecture : les passer au second plan me semble contre productif, seul le premier plan doit être montré. Amha, le CV c'est une pub, une affiche que l'on pourrait mettre à l'arrêt de bus.

        Comme dit plus haut il y a des CV académiques (ou peut-être d'autres) qu'il faudra penser à relier pour qu'aucune des multiples pages ne s'envole.

        « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

    • [^] # Re: CV sur deux pages ?

      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

      Je pense que c'est une règle bien française et qui ne peut s'appliquer que dans un nombre de cas donnés :

      • on débute, avec peu d'expérience
      • on n'a fait qu'un seul métier, avec un ou deux postes

      Dans certains autres domaines, je ne sais pas comment l'unique page est applicable et je préfère de loin le pragmatisme anglo-saxon où le parcours de vie (traduction littérale du sigle CV) ne souffre pas de ces considérations des marketeurs des ressources humaines.

      Je vois mal comment caser un quart de siècle en informatique sur deux pages sauf si on on a fait du surplace, ou si on veut séduire sur un gruyère (ah oui, les anglo ne vous convoquent pas pour approfondir votre CV ; c'est typiquement francophone cette hérésie)

  • # Bidouillage

    Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

    Tous les modèles de CV que j’ai pu télécharger pour Word, soi-disant utilisables sous LibreOffice, dès lors qu’ils ont une mise en page un peu (un peu !) complexe, sont bidouillés à partir de zones de textes et avec une mise en forme sans styles.

    Si tu veux t’amuser, tu peux jeter un coup d’œil à la version DOCX (du 30 octobre) de l’attestation de déplacement dérogatoire fournie par le gouvernement, notamment la façon dont les cases sont alignées… ou pas. Sous Linux, les cases sont clairement mal alignées, pas tant à cause de l’utilisation de LibreOffice qu’à cause de l’absence des polices d’origine.

    Même la version PDF correspondante n’était pas très bien alignée. Ils en ont refait une le 5 octobre avec des cases plus petites, qui font partie du texte et sont donc bien alignées (enfin elles sont placées un peu haut, mais toutes pareil).

    La difficulté d’utiliser de grosses cases, c’est que si on les met dans le texte, ça va induire des interlignes plus importants, à moins de les aligner sur le bas du texte, mais dans ce cas, elles seront toutes placées trop haut. Si je devais faire ça, j’essaierais en utilisant un tableau sans bordures, ou peut-être des images ancrées au paragraphe plutôt que du texte. Je ne sais pas s’il y a plus propre.

    Enfin on sait maintenant pourquoi l’État français continue d’acheter des produits Microsoft : pour produire des document de cette « qualité », c’est vraiment indispensable…

    Frаnсе : 48265, Allеmаgnе : 13884. Масrоn : 34381.

  • # Amusant :)

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

    Salut,

    C'est fou la ressemblance entre le modèle Writer en exemple et celui LaTeX que j'utilise comme base (Twenty Seconds Curriculum Vitae) :

    Twenty Seconds Curriculum Vitae

    Je ne crie pas au plagiat ni d'un côté ni de l'autre, les présentations agréables, c'est bien !

    Et je suis agréablement surpris qu'on puisse avoir un rendu de qualité assez proche.

    Le seul argument que j'aurais en faveur de LaTeX, c'est que parfois on me demande la version "word" pour l'anonymiser ou je ne sais quoi (tripatouiller le document ?). Et là, ça me permet de garder un certain contrôle sur ce qui sera finalement diffusé sans dire impoliment : pas touche. ;)

    • [^] # Re: Amusant :)

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      Oups, tu le met dans les infos du modèle :)

      Désolé pour le bruit :(

      • [^] # Re: Amusant :)

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

        En fait, je peux te l'avouer, j'avais ce modèle dans la liste de mes inspirations et j'ai pioché dedans et dans ton CV pour ce modèle et proposer ce que je pense être une meilleure version de deux (je n'aime pas du tout la mise en forme des intertitres et elle est trop collée au bandeau à gauche et je trouvais important de pouvoir avoir une deuxième page avec la même mise en forme que le première).

        Pour tout dire, avec les discours Latex qui est mieux, qui fait tout mieux etc., je me suis demandée comment je pouvais faire ceci ou cela sur LibreOffice comme dans Latex.

        Indices : les traitements de texte ont drôlement évolué depuis 1997 et d'une et de deux Writer de LibreOffice est vraiment puissant.

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: Amusant :)

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 14:29.

          Salut,

          Oui, j'ai clairement vu que tu avais fait des modifications sur l'exemple de base qui ressemblent à celles que j'ai fait dans ma version LaTeX :)

          Et ça a ensoleillé ma journée ;) C'est juste qu'au moins une autre personne dans le monde trouve que c'est plus joli comme ça :p

          J'ai fait encore quelques petites modifs.

          J'ai peut-être zappé, dans ma version, il y a la date de génération du document. Peut-être que c'est pas à la bonne place vu que c'est la dernière ligne actuellement. J'aime bien avoir cette info de fraîcheur d'un document.

          • [^] # Re: Amusant :)

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

            Plus élégant et lisible surtout. Ce qui est encore mieux.

            Si ça a ensoleillé ta journée, tant mieux.

            OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: Amusant :)

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              Salut,

              Oui, c'est un peu le reproche que je faisais aux gros pattés de titres entre autre.

              J'ai vu que je me suis trompé, toi aussi tu as la date de fraîcheur indiquée. Je retire donc cette remarque erronée ;)

  • # Compatible avec le traitement automatique des CV ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Je ne sais pas si c’est une pratique courante en France, mais ici au Royaume-Uni, on recommande aux chercheurs d’emploi d’éviter les CV un peu trop « graphique », avec des éléments visuels, des cadres latéraux, ce genre de choses.

    La raison serait que la plupart des entreprises, au moins à partir d’une certaine taille, ont recours au traitement automatique des CV par un logiciel, qui compare la description du poste avec le CV du candidat ; seuls les CV qui, d’après le logiciel, semblent correspondre au profil recherché peuvent passer à l’étape suivante où ils seront lus par un recruteur humain.

    Du coup, il vaut mieux que le CV soit aisément « parsable » par une machine, quitte à être moins « flashy » visuellement, sous peine de le voir rejeté avant même qu’il arrive sur le bureau d’un DRH.

    • [^] # Re: Compatible avec le traitement automatique des CV ?

      Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

      Salut,

      Dans mon cas, ça tombe très bien.

      Je n'ai pas envie d'être un numéro, donc si l'entreprise fait un filtrage automatisé en amont, déjà rien qu'au début ça part mal et autant ne pas aller plus loin. ;)

    • [^] # Re: Compatible avec le traitement automatique des CV ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      En France, dans la plupart des domaines, c'est aujourd'hui l'inverse. Il y a quelques (dizaines) d'années, un bon CV était un CV sobre. Aujourd'hui, même pour postuler sur un job sans qualification, Pole Emploi et compagnie te poussent à utiliser un modèle avec des zigouigoui graphiques.

      Peut-être que certaines entreprises parsent les CV en France, mais ça doit en concerner une minorité ; la plupart des boites sont de toute façon fâchées avec l'informatique, à l'utiliser "parce qu'il le faut" mais sans que les divers employés en apprécient vraiment les possibilités. Alors parser des CV…

      Après un bon CV doit de toute façon s'adapter au poste visé. Si la boite en question est du genre à parser, alors il faut effectivement filer un rendu parsable aussi bien que possible. Si le but est de séduire des humains, peut-être qu'un peu de couleur et d'éléments graphiques peuvent aider. On n'attends pas la même présentation d'un CV de graphiste et d'un CV de technicien de surface aussi.

      • [^] # Re: Compatible avec le traitement automatique des CV ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

        Pole Emploi et compagnie te poussent à utiliser un modèle avec des zigouigoui graphiques.

        Et ils donnent des saloperies techniques comme modèles aux gens qui ne savent pas trop comment s'en dépatouiller. C'est vraiment scandaleux ! Et je pèse mes mots. D'ailleurs un modèle de CV à base de zone de texte ou fait dans un logiciel de présentation ça ne devrait pas exister et pour au moins trois raisons :

        • c'est illisible par les robots et les dispositifs d'assistance ;
        • c'est la galère à saisir ;
        • ça ne peut pas évoluer alors qu'un CV doit pouvoir s'adapter à la situation.

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: Compatible avec le traitement automatique des CV ?

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 15:28.

          Salut,

          Pour continuer dans la même veine, bien que ce ne soit pas le demandeur, c'est monster qui me donne des sueurs froides.

          C'est sans hésitation, toujours la même galère.

          A la limite, qu'il cherche à parser mon CV la première fois et n'y arrive pas, ok. Je corrige pour qu'il indexe, ok.

          Mais à chaque nouvelle mise à jour du pdf, le site persiste et signe. Il re-parse le truc qu'il n'avait déjà pas réussi à parser, me dégomme mon profil, je dois tout refaire. Même si c'est juste pour corriger une petite typo malencontreuse dans le pdf.

          • [^] # C’était presque annoncé…

            Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

            c'est monster qui me donne des sueurs froides.
            […]
            à chaque nouvelle mise à jour du pdf, […] Il re-parse le truc qu'il n'avait déjà pas réussi à parser, me dégomme mon profil, je dois tout refaire.

            Ah le monstre !!! ;‐)

            Frаnсе : 48265, Allеmаgnе : 13884. Масrоn : 34381.

    • [^] # Re: Compatible avec le traitement automatique des CV ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 07/11/20 à 14:06.

      Alors, je ne sais pas. Je veux dire par là que les modèles n'utilisent que des styles et des cadres de texte (je crois que ça correspond aux balises div) pour la mise en forme. Donc pas de zones de texte et pas de tableau, sauf, et là ça peut devenir intéressant, pour les "barres de niveau".

      Donc les robots peuvent parser ça sans problème et c'est bien mon objectif. Maintenant, ça dépend comment ils parsent et sur quels éléments ils se basent. D'ailleurs si quelqu'un peut me donner un filon pour tester.

      Maintenant, il y a un joli défi là, arriver à avoir un modèle qui soit visuellement "moderne" et robotiquement acceptable donc réellement moderne.

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Compatible avec le traitement automatique des CV ?

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

        l'idéal , m'a dit un cabinet de recrutement HR, est d'avoir les deux versions :

        le e-cv , txt pur mais avec des mots clefs où il faut, pouvant faire plusieurs pages avec des mots clefs à toutes les lignes , c'est pour le premier filtre
        LE CV design, c'est à présenter en entretien , avec des étoiles, du gimp un peu partout, des nuages de mots, qu'on poeux générer en copiant collant son ecv sur
        https://nuagedemots.co/

        https://www.stepstone.fr/conseils-emploi/ecv-les-bons-mots-au-bon-endroit-pour-faire-la-difference/

        • [^] # Re: Compatible avec le traitement automatique des CV ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Alors, d'une part les cabinets de recrutement ont tous des avis divergents, d'autre part c'est faire preuve d'une ignorance abyssale de l'écriture électronique. La mise en forme, du moment qu'elle est bien conçue (donc pas avec du texte image) n'empêche pas un robot parseur de trouver ce qu'il cherche, s'il est correctement programmé. Parce qu'une mise en forme bien conçue sépare le fonds de la forme.

          Ensuite, j'ai lu aussi des plaintes de recruteurs sur les CV bourrés de mots-clés, sans être informatifs ou vraiment adaptés aux offres.

          OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: Compatible avec le traitement automatique des CV ?

            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 12/11/20 à 16:16.

            c'était un cabinet de reclassement plus que de recrutement, après , franchement, de mon côté, je trouve ça saoulant de faire un CV design, un CV fait avec latex ou vi doit aussi avoir ses chances

            Après oui, on est d'accod, 1 nouvelle offre d'emploi = 1 nouveau CV

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.