Journal Le directeur exécutif de la FSF démissionne, quelle suite?

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
14
30
mar.
2021

Lien ou journal, j'ai hésité mais comme l'information me parait importante pour le futur de la Free Software Foundation, c'est journal plus ou moins bookmark : John Sullivan annonce sa démission.

A n'en pas douter cela fait suite à l'annonce officiellement non prévue de la ré-intégration de RMS (journal plutôt contre, journal plutôt pour), ou peut-être à ses conséquences financières (à noter que Red Hat est très clair sur accuser que la FSF, et pas seulement RMS, a un problème avec les personnes qui ne sont pas vieux homme blanc hétéro, et Red Hat n'est pas un individu pauvre dans son coin auquel on ne pourrait pas soutirer quelques milliards de $ punitif du système US si ils ne pouvaient pas étayer devant un tribunal).

Chaque critique de RMS reçoit une défense pour dire que ce n'est pas si grave ou faux (et il est vrai que certaines accusations sont largement sorties de leur contexte et augmentées par rapport à la réalité moins vendeuse d'émotion), en manquant de voir que le problème n'est pas RMS, mais que le problème est toutes ces goûtes d'eau dont la dernière fait déborder le vase, et que c'est la FSF dans son ensemble qui doit faire du gros ménage chez elle, et peut-être pas que elle.
Peut-être que ce n'est que le début du ménage et d'une prise de conscience plus globale que certaines choses n'ont plus leur place non pas dans certains projets libres (majeurs comme mineurs) qui affichent et appliquent un code de bonne conduite mais dans le logiciel libre globalement voire encore plus global…

  • # Red Hat

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Red Hat n'est pas un individu pauvre dans son coin auquel on ne pourrait pas soutirer quelques milliards de $ punitif du système US si ils ne pouvaient pas étayer devant un tribunal

    Le communiqué de Red Hat n'a pas l'air de faire d'accusations spécifiques dont la contradiction relèverait d'un jugement donc je vois pas trop où tu veux en venir.

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: Red Hat

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      De plus il me semble assez évident que Red Hat / IBM trouverait un bénéfice à une FSF moins influente (moins d'idéalisme, plus de vente). Ça n'invalide pas les accusation envers RMS ou la FSF mais il y a un conflit d'intérêt qu'il me semble utile de remarquer.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Re: Red Hat

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        Et as-tu mieux qu'une affirmation pour définir s'il y a réellement un conflit d'intérêt ici ?

        Je veux dire, la FSF n'a pas un pouvoir énorme en fait, et depuis des années son poids dans le milieu décline aussi. Qu'est-ce que Red Hat gagnerait à ce que la FSF disparaisse vraiment ?

        Red Hat a toujours pu faire son travail sans la FSF, si elle n'était pas d'accord avec elle elle pouvait faire ses développements de son côté, réutiliser d'autres briques non GNU éventuellement, ou utiliser d'autres licences, etc.

        La question est à quoi sert l'argent de la FSF, je suppose qu'une partie va financer GNU, et une partie sert pour leur communication. Peut être d'autres choses mais je ne sais pas. En quoi ces dépenses sont nuisibles pour Red Hat de près comme de loin ?

        • [^] # Re: Red Hat

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Disons que la communication de la FSF n'est pas très entreprise-friendly.

          Indépendamment des délires diffamatoires récents, j'ai du mal à imaginer qu'une grosse entreprise apprécie le risque pour son image d'être associée (juste déjà par le fait de promouvoir le Libre) avec une association qui ose envoyer en conf quelqu'un qui, non seulement ne fait aucune concession lorsqu'il s'agit du Libre, mais a même démontré une fois être capable de manger ses pieds en public.

          C'est le genre de trucs qui colle pas trop avec l'apparence que veulent afficher les directeurs en cravate. Une grosse entreprise a tendance à utiliser des personnes avec des caractéristiques très spécifiques pour leur communication, tant d'un point de vue physique que mental. Il y a très peu de diversité à ce niveau.

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            Pour moi cela n'est pas du conflit d'intérêt dans le sens qui a été mentionné plus haut. C'est un problème d'images pour eux que la FSF soit gouverné ainsi évidemment, mais ne pas financer la FSF ne les aide en rien à faire des choses différemment que s'ils continuent à les payer. C'est là où je veux en venir.

            Après de toute façon la FSF représente depuis quelques temps de moins en moins le LL, ils sont plus transparents et en arrière de tout cela. Je ne suis pas sûr que leurs critiques aient encore un écho colossal que ce soit auprès des employés de RH ou leurs clients actuels comme potentiels.

            Par contre je vois bien le soucis que ça leur pose de payer une association dont le comportement de sa direction n'est plus en phase avec les valeurs de la société aujourd'hui en terme d'attitudes. Le risque d'une mauvaise association d'image n'est pas nulle, comme on a pu souvent le voir dans le passé.

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              Par contre je vois bien le soucis que ça leur pose de payer une association dont le comportement de sa direction n'est plus en phase avec les valeurs de la société aujourd'hui en terme d'attitudes.

              Du coup tu vois bien le conflit d'intérêt. Il y a celui qui est déclaré ("RMS et la FSF sont pas assez divers/inclusif") et celui qui ne l'est pas ("la FSF n'aime pas quand il y a des morceaux de logiciels proprio ou qu'on détourne les licences libres").

              pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

              • [^] # Re: Red Hat

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

                Il y a celui qui est déclaré ("RMS et la FSF sont pas assez divers/inclusif") et celui qui ne l'est pas ("la FSF n'aime pas quand il y a des morceaux de logiciels proprio ou qu'on détourne les licences libres").

                Sauf que dans ce cas là, le conflit d'intérêt est dans l'autre sens.

                La FSF est financé en partie par RH. Si la dépendance est trop forte, le fait que RH les finance les conduira à être moins critique envers eux par peur de perdre les sous.

                Du coup en fait tu souhaites que la FSF ne soit plus payé par eux. Pour moi le conflit d'intérêt est dans ce sens là, pas dans l'autre.

                • [^] # Re: Red Hat

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                  Je ne souhaite rien du tout, je fais remarquer le conflit d'intérêt.

                  On peut effectivement noter un conflit d'intérêt potentiel dans l'autre sense ("la FSF est payée par Red Hat pour faire ce qu'ils veulent") mais je n'ai pas vu d'indication que celui là se soit concrétisé jusqu'à présent. Le communiqué de Red Hat et le fait que la FSF/RMS aient gardé une position « extrêmiste » pendant très longtemps indiquent plutôt que c'est pas le cas.

                  J'ai rapidement été voir le financial statement 2019 de la FSF mais c'est pas assez détaillé pour savoir quelle proportion de leur revenus viennent de Red Hat https://www.fsf.org/about/financial
                  Ce qui n'a sans doute pas beaucoup d'importance puisque l'effet publicitaire est au moins aussi important que l'effet financier ("si Red Hat ne donne plus à la FSF, mon entreprise devrait arrêter aussi").

                  pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

              • [^] # Re: Red Hat

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

                Par ailleurs, la diversité, ça dépend beaucoup du critère qu'on choisit : visiblement, la FSF contient (ou contenait) à la fois des gens qui utilisent Tweeter et des gens qui ne l'utilisent pas par conviction. Je parie que l'OSI a moins de diversité de ce point de vue là. La FSF contient (ou contenait) également des gens qui voulaient que RMS revienne et des gens qui ne voulaient pas qu'il revienne : l'OSI ne contient probablement a priori que des gens qui veulent voir RMS disparaître.

                La diversité, ce n'est pas qu'une question de physique et d'apparence, mais aussi de mentalité.

                • [^] # Re: Red Hat

                  Posté par  . Évalué à 4.

                  Joli glissement sémantique…

                  Tu amalgame la diversité de point de vu et la diversité au sens des gens sous-représentés.

                  Les 2 peuvent être vu d'un point de vu utilitariste : « on s'enrichit à maximiser les différences de point de vu », mais le second est généralement plutôt présenté pour son aspect égalitaire (s'assurer de donner leurs places aux groupes sous-représentés).

                  De plus la FSF fait un gros travail de culpabilisation des utilisateurs de logiciels non libres, donc je suis pas sûr que cette forme de diversité les intéresse.

                  https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                  • [^] # Re: Red Hat

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

                    Pour une association qui promeut une idée particulière, il est difficile d'avoir de la diversité concernant cette idée particulière. Je t'accorde ce point là.

                    Et puis il y a aussi la question de la diversité en général dans la société ou dans une structure spécifique (où, quoi qu'on fasse, à moins que la structure soit énorme, la diversité sera limitée à un nombre petit et arbitraire de critères).

                    le second est généralement plutôt présenté pour son aspect égalitaire (s'assurer de donner leurs places aux groupes sous-représentés).

                    Tu peux avoir un groupe d'idées sous-représenté aussi. Et puis entre la présentation de l'objectif et la réalité, il y a souvent un grand fossé : si une entreprise affiche vouloir faire dans la diversité dans son département communication, ce sera sur des critères probablement autres que le nombre d'autistes ou de personnes de petite taille et obèses, ou encore de personnes qui ne veulent pas mettre une cravate (critère qui, bien que stupide, a plus de chances d'être corrélé avec des différences de mentalité concernant le Libre que le sexe ou la couleur de peau).

                    • [^] # Re: Red Hat

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      Tu peux avoir un groupe d'idées sous-représenté aussi.

                      Encore une fois ça n'est pas du tout la même chose. Ta couleur de peau et ton sexe ne sont pas des opinions.

                      le nombre d'autistes ou de personnes de petite taille et obèses

                      Ces sujets font parti intégrante et on parle effectivement de grossophobie ou de validisme. Je n'ai rien vu au sujet de la taille par contre. Mais croit bien que des gens s'intéressent au fait de ne pas discriminer gens du fait de leurs maladies ou de leur physique.

                      Je ne dis pas que la multiplicité des points de vu n'est pas important, mais que le sujet de donner ses chances à tout le monde et celui d'avoir une multiplicité de point de vu sont très différents et ne se place pas au même niveau. L'un questionne la sanité d'un groupe et l'égalité entre les Hommes.

                      https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                      • [^] # Re: Red Hat

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 30/03/21 à 12:42.

                        Je suis d'accord que c'est souvent différent, mais des discriminations du fait d'idées (souvent héritées du fait d'une éducation particulière), ça existe aussi. Par ailleurs, le but « donner ses chances à tout le monde » s'inscrit à la base à grande échelle, comme objectif de société. Je ne suis pas sûr à quel point ce type de diversité est toujours applicable à l'échelle d'une petite association comme la FSF.

                        • [^] # Re: Red Hat

                          Posté par  . Évalué à 4.

                          Je ne suis pas sûr à quel point ce type de diversité est toujours applicable à l'échelle d'une petite association comme la FSF.

                          Je ne m'intéresse pas vraiment à la représentativité au sein de la FSF (je pense que tout le monde commence à comprendre mon point de vu sur la FSF ^^). Mais il peut être intéressant de regarder même au sein d'un commité qui n'est composé que de quelques personnes en 30 ans combien y a t'il eu de femmes, de personne de couleur,…

                          Pour rappel tu ne m'a pas lu dire ce qu'il faudrait faire. Parce que je n'en sais rien. Mais on peut par exemple discuter du fait qu'il est apparu plus important au commité de réintégrer RMS plutôt que de faire venir d'autres personnes (malgrès mon point de vu sur la FSF en tant qu'organisation je n'ai aucun doute qu'ils ont pleins de gens très compétents parmi leur 5000 membres).

                          https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                      • [^] # Re: Red Hat

                        Posté par  . Évalué à 4.

                        Ta couleur de peau et ton sexe ne sont pas des opinions.

                        Ce ne sont pas des compétences non plus.

                        • [^] # Re: Red Hat

                          Posté par  . Évalué à 1.

                          Personne n'a dit ça. Mais les statistiques montrent un décalage entre la représentation et la proportion dans la population. Soit tu explique ça parce que la couleur de peau ou le sexe aurait un impact (c'est la définition du racisme et de sexisme), soit tu accepte qu'il y a un biais (si tu as d'autres idées je suis preneur, je ne veux pas t'enfermer dans un faux dilemme). Les manières de combattre ces biais sont complexes et toujours discutables.

                          https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                          • [^] # Re: Red Hat

                            Posté par  . Évalué à 10.

                            Plus une association est petite, moins il est probable d'avoir les mêmes proportions que dans la population.

                            Mais où est la pertinence de comparer avec la proportion dans la population?

                            La FSF est un truc pointu d'informaticiens (je suppose plutôt américains). Les informaticiens dans des domaines pointus sont en grande majorité des hommes blancs.

                            Si tu fais une association aux états-unis qui s'occupe du hip-hop, tu auras en majorité des hommes noirs.

                            Une association sur la couture, probablement un bureau surtout féminin.

                            Si une informaticienne noire veut rejoindre le bureau de la FSF, rien ne dit qu'elle sera refusée en raison de ce qu'elle est.

                            C'est pas parce qu'il n'y a pas une catégorie dans un groupe que ce groupe rejette cette catégorie. Si dans tes amis il n'y a pas d'homosexuels, es-tu automatiquement homophobe?

                            • [^] # Re: Red Hat

                              Posté par  . Évalué à 0.

                              Mais où est la pertinence de comparer avec la proportion dans la population?

                              C'est quelque chose qui est toujours intéressant de questionner. Déjà tu ne peux pas savoir si ça concorde avec le milieu dans le quel tu souhaite t'inscrire sans le mesurer.

                              Ensuite c'est à l'appréciation de chacun. Beaucoup d'association ont un biais de représentativité, le savent et ne peuvent pas y faire grand chose. Bon pour le coup dans le logiciel libre en occident il y a des organisations féminines et des organisations sont allé jusqu'à créer des code de conduite pour les protéger affirmer qu'elles n'existent pas c'est un peu gros.

                              En vrai je ne sais pas ce qui es reproché à la FSF sur ce point, c'est uniquement le glissement sémantique que j'ai voulu relever.

                              https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                              • [^] # Re: Red Hat

                                Posté par  . Évalué à 1.

                                affirmer qu'elles n'existent pas c'est un peu gros.

                                Personne n'a écrit ça. Mais elles sont une minorité. Vas dans les événements du libre, regarde sur les forums et les mailing lists.

                                • [^] # Re: Red Hat

                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                  La question justement c'est de savoir pour quelles raisons ces groupes de personnes sont en minorité. Il y a souvent une sorte d'inertie culturelle mais le simple fait qu'une personne soit vue comme différente "du reste de la meute" fait que casi invariablement et parfois inconsciemment celle-ci sera sujette à des blagues, brimades ou rejets par effet de groupe. Ainsi, il est universellement important et bénéfique qu'un groupe s'applique à encourager et inviter des personnes qui ne sont pas totalement dans le même moule, que ce soit une question de genre, d'ethnie, de langue, de génération, etc. Ça le fait évoluer.

                                  Où comme disait Mathias Cassel / Rockin'Squat, le métissage est notre force, cette force le futur.

                                • [^] # Re: Red Hat

                                  Posté par  . Évalué à -1.

                                  Je vais en remettre une couche.

                                  Si une informaticienne noire veut rejoindre le bureau de la FSF, rien ne dit qu'elle sera refusée en raison de ce qu'elle est.

                                  Personne ne refuse, c'est interdit, mais créer un climat hostile à des personnes c'est pernicieux et potentiellement involontaire, d'autant plus quand tu as un gros déséquilibre initial. L'entre-soit arrive très facilement, c'est pour ça qu'il faut être vigilant. C'est même pas une question de patriarcat, tu as le même problème dans tout groupe qui a peu de mixité. Il n'y a pas besoin de culpabiliser pour ça. On ne fait pas des tests logiciels pour dire aux développeurs que ce sont des nuls, on ne se questionne pas de la diversité pour dire aux gens en place que ce sont des problèmes.

                                  Mais (et je m'arrêterais après ça) quand à l'énoncé qu'il est important d'être vigilant de la diversité ta première réaction est :

                                  Ta couleur de peau et ton sexe ne sont pas des opinions.

                                  Ce ne sont pas des compétences non plus.

                                  Tu sous entends qu'actuellement c'est méritocratique et que les populations sous-représentées sont moins compétentes. Personne va te voler ton travaille, hein ? Il n'y a pas besoin de se sentir attaquer personnellement quand on parle d'inclusivité. Ta virilité sera toujours là (à part si tu pense que ta virilité c'est avoir une place d'être en domination).

                                  Quant à la proportion de femmes, les choses évolues. Je suis organisateur de conférence et je vois une proportion grandissantes de femmes, mais aussi au près de mes collègues et plus encore dans les classes où je donne des TPs. Affirmer qu'elles sont ultra minorité et penser que ça clos la discussion est une hérésie. C'est un point d'attention à avoir.

                                  https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par  . Évalué à 10.

            Disons que la communication de la FSF n'est pas très entreprise-friendly.

            Elle n'est pas très friendly tout court. Sa communication n'est pas en faveur de Debian non plus, ni d'archlinux, ni de…

            Ça n'a jamais empêché ses projets communautaires ou non de fonctionner comme ils l'entendent.

            Mais cette communication c'est quoi ? On ne relais même plus la communication de la FSF ici.

            Tu surestime l'impact de la FSF tant en terme d'apport technique qu'éthique, son aura s'est réduit à peau de chagrin :

            • la part de projet en (L)GPL s'amenuise
            • la vivacité des projets GNU s'amenuise (oui tu as des fleurons comme gcc, mais il se fait tailler de plus en plus part llvm, bash par zsh ou fish, etc)
            • leur impact éthique est difficilement mesurable, mais le nombre de projet FSF compliant hors du giron de la FSF en me semble pas augmenter

            Il reste le travail de lobbyiste, je ne le connais pas, mais en France, j'ai plus confiance et vois beaucoup plus le travail de framasoft et la quadrature du net que celui de la FSFE. À l'international je vois plus le travail de l'EFF que de la FSF (mais ça peut être un biais je l'admet).

            https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 30/03/21 à 11:17.

              Ah, mais je suis bien d'accord que la FSF a beaucoup moins d'impact qu'avant. Et ce malgré son utilisation de Tweeter :-)

              Ceux qui ont le plus de pouvoir dans le Libre de nos jours, ce sont les GAFAMs et quelques autres grosses entreprises, ainsi que des associations sponsorisées par celles-ci. C'est personnellement ce que je trouve inquiétant. C'est pourquoi savoir qu'une structure alternative dans le Libre se retrouve en difficulté (que ce soit la FSF ou autre), ça me semble être une mauvaise nouvelle (que ce soit la FSF ou autre).

              • [^] # Re: Red Hat

                Posté par  . Évalué à 2.

                Ça n'est pas le sujet. La question était "est-ce qu'IBM tente de tuer une association gêneur ?", pour ça il faudrait que cette association soit gêneuse ce qui n'est clairement pas le cas.

                https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                • [^] # Re: Red Hat

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                  C'est pas binaire « géneuse / pas gêneuse ». La FSF a certainement moins d'influence relative qu'il y a 20 ans mais son influence actuelle n'est pas nulle. Si cette influence peut être récupérée ou éliminée, c'est bon pour Red Hat, IBM et les GAFAMs.

                  pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

                  • [^] # Re: Red Hat

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    La FSF a certainement moins d'influence relative qu'il y a 20 ans mais son influence actuelle n'est pas nulle.

                    Je ne vois pas ce qui permet d'affirmer que cette influence existe. J'ai un tas d'exemples qui montre l'absence d'influence même au sein de projets communautaires.

                    Si cette influence peut être récupérée ou éliminée, c'est bon pour Red Hat, IBM et les GAFAMs.

                    Elle l'est déjà. C'est un constat je veux bien voir un exemple de ce que ces entreprises s'interdisent grâce à la présence de la FSF, mais je n'en vois pas personnellement.

                    https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                • [^] # Re: Red Hat

                  Posté par  . Évalué à 9.

                  Potentiellement, la FSF pourrait encore leur poser problème. Plus tu auras de militants pro GPL, plus tu auras des chances qu'un soft intéressant à vampiriser soit sous une licence que tu ne puisse pas exploiter dans un logiciel.

                  Si en plus, ils font partie de ceux qui donnent de l'argent pour que ça se passe, c'est un peu jouer à la roulette russe (avec un pistolet à eau, on est d'accord).

                  Bref, je ne suis pas sur que ce soit si clair…

                  • [^] # Re: Red Hat

                    Posté par  . Évalué à 3.

                    Plus tu auras de militants pro GPL

                    Il n'y a presque plus de nouveaux logiciels en GPL. Les acteurs préfèrent d'autres licences que [AL]?GPL pour se protéger. Réellement le copyleft a beaucoup perdu.

                    Si en plus, ils font partie de ceux qui donnent de l'argent pour que ça se passe, c'est un peu jouer à la roulette russe (avec un pistolet à eau, on est d'accord).

                    Red Hat communautarise des projets interne s'interdisant de demander aux contributeurs de céder leur copyright. Donc ils ne font même pas ce qui est déjà possible de faire. Je ne dis pas qu'ils sont tout blanc, mais qu'ils ne font même pas toutes les actions qu'ils pourraient à se sujet (sans avoir à toucher à leur image).

                    https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                • [^] # Re: Red Hat

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

                  Pour une grosse entreprise, couler des concurrents, ça fait partie de la stratégie de base, donc je ne vois pas pourquoi ils hésiteraient face à un concurrent, peut-être petit, mais dont ils ont quand même entendu parler. C'est facile et compatible avec leur stratégie, donc pourquoi ne pas le faire ? De nos jours, tu ne sais jamais quand est-ce qu'une association peut devenir virale et donc gênante. Tu ne veux pas d'une association qui promeut, indépendamment, le même mot « Libre ».

                  Et puis, techniquement, même si difficile, il y a un autre intérêt : si les grosses entreprises infiltraient la FSF, elles pourraient éventuellement écrire la version suivante de la GPL à leur goût et, au passage, récupérer des logiciels utilisant la mention « GPL2 ou plus » (qui m'a toujours semblé être une idée risquée).

        • [^] # Re: Red Hat

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Le conflit d'intérêt entre IBM et d'autres entreprises faisant du libre n'est pas technique. C'est un problème d'image. La FSF est intransigeante sur l'éthique et n'hésite pas à critiquer les entreprises et les projets qui font semblant de faire du libre, ou qui font du non libre. Sans la FSF, Launchpad ne serait peut-être toujours pas libre, par exemple. Une bonne partie de la communauté est sensible à l'éthique des projets, les gens vont choisir d'utiliser telle distribution et tel logiciel en fonction de ça. Les bons développeurs ou ingénieurs vont aussi choisir de travailler pour cette entreprise et pas une autre. Si la FSF perd en influence, cela met moins de pression sur IBM, Canonical et d'autres, qui auront moins à se soucier de l'éthique et seront moins jugés.

          C'est un peu comme si demain les associations écologistes perdent en influence, cela laisse plus de liberté à l'industrie pour faire n'importe quoi sans être critiqués.

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

            Le conflit d'intérêt entre IBM et d'autres entreprises faisant du libre n'est pas technique. C'est un problème d'image. La FSF est intransigeante sur l'éthique et n'hésite pas à critiquer les entreprises et les projets qui font semblant de faire du libre, ou qui font du non libre.

            La voix de la FSF sur ce genre de sujets pèse de moins en moins, en partie à cause de son intransigeance justement.

            Par exemple Debian n'est toujours pas une distribution 100% au sens de la FSF, et Debian ne corrige toujours pas les points soulevés car le point de vue diverge. Et quasiment tout le monde s'en fout.

            Sans la FSF, Launchpad ne serait peut-être toujours pas libre, par exemple.

            C'était il y a quand même 15 ans, à l'époque la FSF avait un poids bien plus important il me semble. Je ne suis pas convaincu que si l'histoire se répétait aujourd'hui l'issue serait la même.

            Une bonne partie de la communauté est sensible à l'éthique des projets, les gens vont choisir d'utiliser telle distribution et tel logiciel en fonction de ça. Les bons développeurs ou ingénieurs vont aussi choisir de travailler pour cette entreprise et pas une autre.

            Oui, mais ce que je dis c'est que de moins en moins de gens se fondent sur l'avis de la FSF à ce sujet. Du moins, il me semble.

            Si la FSF perd en influence, cela met moins de pression sur IBM, Canonical et d'autres, qui auront moins à se soucier de l'éthique et seront moins jugés.

            Du coup, si tu dis ça, tu dois considérer que les paiements actuels de RH (et peut être Canonical, Suse, etc.) sont de la corruption pour les faire taire ? Du coup il serait plus pertinent de souhaiter la fin de ces paiements, comme ça la FSF serait indépendant financièrement et libre de réellement critiquer comme elle le souhaite.

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

              Par exemple Debian n'est toujours pas une distribution 100% au sens de la FSF, et Debian ne corrige toujours pas les points soulevés car le point de vue diverge. Et quasiment tout le monde s'en fout.

              La FSF a un rôle de conseil. La FSF n'a pas le pouvoir d'imposer quelque chose, elle n'est pas membre du bureau de Debian ou Red Hat. C'est un peu comme certaine normes en informatique : même si ton entreprise n'arrive pas à respecter 100% de la norme, c'est bien d'essayer de s'en rapprocher au maximum. Debian, par exemple, suit d'assez près les recommandations de la FSF, même si elle ne s'y conforme pas totalement. C'est faux de dire que tout le monde s'en fout : beaucoup vont choisir Debian (ou une autre distribution qui fait attention à ce que dit la FSF) plutôt qu'une distribution moins libre.

              Du coup, si tu dis ça, tu dois considérer que les paiements actuels de RH (et peut être Canonical, Suse, etc.) sont de la corruption pour les faire taire ?

              Les sources de financement sont toujours un problème pour la neutralité, mais étant donné l'intégrité de la FSF, je pense que ces paiements montrent que les entreprises ne s'en foutent pas de la FSF.

              • [^] # Re: Red Hat

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                C'est faux de dire que tout le monde s'en fout : beaucoup vont
                choisir Debian (ou une autre distribution qui fait attention à
                ce que dit la FSF) plutôt qu'une distribution moins libre

                Les entreprises, les associations ou les particuliers ne vont pas prendre une distro parce que la FSF le dit par idéologie, mais parce que le classement de la FSF sert aussi à signaler quelque chose vis à vis de l'usage du code.

                Mais ça ne fait pas tout, loin de la. Par exemple, Debian est plus utilisé que les versions sans blob jugé comme libre par la FSF, parce que même si les gens s'attachent au libre, le fait de ne pas devoir changer de matériel compte.

                Et on parle des succès de la FSF, mais on a aussi les foirages.

                Par exemple, l'AGPL est assez sous utilisé en pratique. Je sais pas si on peut tout mettre sur le dos de la FSF bien sur, mais c'était aussi son rôle.

                On peut parler du "Franklin Street Statement on Freedom and Network Services" (https://idiomdrottning.org/franklin). C'était clairement novateur, mais ça n'a pas décollé du tout, et c'était par la FSF, en 2008.

                On peut parler des brevets logiciels. La position de la FSF est que ça ne devrait pas exister, mais la solution en pratique en ce moment, ça a été de fonder l'OIN (Open Invention Network).

                Dans un contexte ou on a des exemples documentés de gens qui s'éloignent de la FSF depuis des années à cause de RMS, à quel moment est ce qu'on peut imputer une part de tout ces échecs au fait que la FSF n'a pas réussi à mobiliser assez de personnes motivées ou à la direction prise par la FSF ?

                À quel moment est ce qu'on va se dire que les priorités sur le copyleft font que les combats d'avant garde ont attendus trop longtemps ?

                À quel moment on va se dire que tout ça, c'est aussi parce la FSF a été vu comme l'extension de RMS, et donc c'est sa responsabilité ?

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par  . Évalué à 5.

            La FSF est intransigeante sur l'éthique

            Je crois que c'est discuté en ce moment…

            [La FSF] n'hésite pas à critiquer les entreprises et les projets qui font semblant de faire du libre

            debian, gentoo, archlinux,… font semblant de faire du libre ?

            Une bonne partie de la communauté est sensible à l'éthique des projets, les gens vont choisir d'utiliser telle distribution et tel logiciel en fonction de ça.

            Pas les utilisateur de debian, fedora, gentoo, archlinux,… du coup ? Et je ne fais mention que des gens qui utilisent linux, il y a les BSD qui ne sont pas très FSF compliant. Les distributions les plus populaires ne sont pas FSF compliant. Ça invalide complètement ton propos soit très peu de gens font du libre soit l'éthique de la FSF n'est pas l'uniquement façon de voir.

            Si la FSF perd en influence, cela met moins de pression sur IBM, Canonical et d'autres, qui auront moins à se soucier de l'éthique et seront moins jugés.

            Parce qu'il y a un moment où ils en ont eu quelque chose à faire ? Canonical n'existe que pour être une debian moins fsf compliant. C'est dans ces gènes depuis le début. Il n'y a aucun tabou pour canonical de dire que le libre est un moyen et ça fait bien longtemps qu'ils se sentent avoir les coudés franches vu comment ils ont intégré amazon par exemple. C'est se leurrer de croire qu'ils ont encore même un minimum d'impact.

            C'est un peu comme si demain les associations écologistes perdent en influence, cela laisse plus de liberté à l'industrie pour faire n'importe quoi sans être critiqués.

            Peut être, mais aujourd'hui la FSF n'arrive à rien. Elle n'est même pas lobbyiste au sein des projets libres communautaires comment veut-tu qu'elle influence des TPE comme IBM ?

            https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

              debian, gentoo, archlinux,… font semblant de faire du libre ?

              Personne n'est épargné, c'est justement cela qui montre l'intégrité de la FSF. Quand Debian fait du non libre, ou fait quelque chose que la FSF ne trouve pas bon, la FSF le dit.

              Ça invalide complètement ton propos soit très peu de gens font du libre soit l'éthique de la FSF n'est pas l'uniquement façon de voir

              Mon propos était « Une bonne partie de la communauté est sensible à l'éthique des projets ». Une autre bonne partie fait passer l'aspect technique avant la liberté. Il y a ceux qui sont à 100% pour le libre, ceux à 100% pour la technique et ceux qui sont entre les deux. Cette division dans la communauté du logiciel libre existe depuis le début (Linus et RMS, par exemple).

              Il n'y a aucun tabou pour canonical de dire que le libre est un moyen

              Tu noteras que la FSF n'a aucun problème avec ça, elle n'a jamais condamné le fait de s'enrichir en faisant du libre.

              Peut être, mais aujourd'hui la FSF n'arrive à rien. Elle n'est même pas lobbyiste au sein des projets libres communautaires comment veut-tu qu'elle influence des TPE comme IBM ?

              Je pense que tu sous-estimes grandement ce que représente la FSF pour beaucoup de libristes.

              • [^] # Re: Red Hat

                Posté par  . Évalué à 1.

                Mon propos était « Une bonne partie de la communauté est sensible à l'éthique des projets ». Une autre bonne partie fait passer l'aspect technique avant la liberté. Il y a ceux qui sont à 100% pour le libre, ceux à 100% pour la technique et ceux qui sont entre les deux. Cette division dans la communauté du logiciel libre existe depuis le début (Linus et RMS, par exemple).

                La popularité comparé des popularités des distributions approuvées par la FSF et les autres sachant que la FSF est très stricte montre que les gens n'écoutent pas la FSF. La FSF ne dit pas « faites comme vous pouvez pour utiliser du logiciel libre », elle est bien plus directrice que ça. Le fait de choisir d'utiliser une distribution qui n'est pas approuvée par la FSF est en soit une marque de non respect de l'éthique de la FSF.

                Il n'y a aucun tabou pour canonical de dire que le libre est un moyen

                Tu noteras que la FSF n'a aucun problème avec ça, elle n'a jamais condamné le fait de s'enrichir en faisant du libre.

                Ce n'est pas ce que je dis. Dans l'éthique de la FSF le libre est un but en soit, c'est l'OSI qui défend que le libre est un moyen.

                Je pense que tu sous-estimes grandement ce que représente la FSF pour beaucoup de libristes.

                Pourquoi si peu de gens utilisent les distributions approuvées par la FSF ? Pourquoi si peu de gens utilisent le nom « linux » pour parler des distributions « gnu/linux » ? Pourquoi ici même nous ne relayons pas les communications de la FSF ? La FSF est la reine d'Angleterre du logiciel libre on est content qu'elle soit là mais dans les faits elle ne fait pas grand chose.

                https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

        • [^] # Re: Red Hat

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Et as-tu mieux qu'une affirmation pour définir s'il y a réellement un conflit d'intérêt ici ?

          J'ai travaillé à Red Hat pendant deux ans. J'y ai observé des pratiques clairement allant à l'encontre du principe du Logiciel Libre. Le principe général m'apparait assez clairement d'utiliser l'Open Source pour vendre du logiciel et des services autour et recruter des employés à moins cher, pas de promouvoir le LL/OSS parce que c'est Bien (même si c'était peut-être l'idée à la base et que ça reste la communication officielle).

          Après la boîte a sans doute changé depuis que je l'ai quittée mais je doute que ça soit parti dans une direction complètement différente.

          Qu'est-ce que Red Hat gagnerait à ce que la FSF disparaisse vraiment ?

          Disparaitre je sais pas. Mais la rendre moins « extrêmiste » et plus conciliante avec les intérêts de l'entreprise me semble désirable pour Red Hat et toutes les autres entreprises du secteur.

          Red Hat a toujours pu faire son travail sans la FSF

          Effectivement, Red Hat de nos jours n'a sans doute pas besoin de la FSF. Historiquement il y avait un certain alignement qui permettait de faire plus ou moins front face au logiciel propriétaire et qui a bénéficié aussi bien Red Hat que la FSF. Je pense que ce front peut continuer d'exister si Red Hat peut absorber/manipuler la FSF suffisamment.

          Encore une fois, ça n'invalide pas les critiques émisent envers la FSF et RMS.

          La question est à quoi sert l'argent de la FSF, je suppose qu'une partie va financer GNU, et une partie sert pour leur communication. Peut être d'autres choses mais je ne sais pas.

          Pour réduire la charge fiscale de l'entreprise aussi. Après il y a des individus dans Red Hat qui sont bien sûr plus enclin à supporter le Logiciel Libre / FSF que l'Open Source / Red Hat mais qui bossent là pour des raisons pragmatiques. Certains de ces individus ont sans doute un peu d'influence sur la manière dont l'entreprise fait des dons / réduit sa charge fiscale.

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

            Disparaitre je sais pas. Mais la rendre moins « extrêmiste » et plus conciliante avec les intérêts de l'entreprise me semble désirable pour Red Hat et toutes les autres entreprises du secteur.

            Note que le fait de payer la FSF est du coup plus problématique car ils achèteraient leur silence. Tu devrais accueillir comme une bonne nouvelle le retrait de ces fonds. ;)

            En fait le conflit d'intérêt, selon moi hein, est justement dans le fait que RH paye la FSF car elle n'est plus indépendante sur ce point, pas le fait que RH retire ces sous qui semble plus motivé par un risque d'association négative d'image.

            Pour réduire la charge fiscale de l'entreprise aussi.

            Peut être, je parlais de comment FSF utilise cet argent, pas la raison des dons de RH qui peut avoir une origine fiscale comme d'autres.

          • [^] # Re: Red Hat

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

            J'ai travaillé à Red Hat pendant deux ans. J'y ai observé des pratiques clairement allant à l'encontre du principe du Logiciel Libre.

            Ah. Moi, ça fait 5 ans que j'y suis. Je travaille à 100% sur du logiciel libre (Quarkus et Hibernate) dans une optique communautaire et upstream first (c'est à dire qu'on pousse toujours les corrections dans le projet Open Source en premier - sauf pour des problèmes de sécurité critiques où on est obligé de tout coordonner). On fait des vraies releases communautaires et on les stabilise (i.e. pas à la mode version community toute buggée et version payante qui marche). Tout mon travail depuis 5 ans est public et utilisable par tous (note qu'on pourrait faire du libre sans faire cela mais on le fait quand même).

            Red Hat fait du libre. Point. On peut être d'accord ou pas avec certains positionnements mais on ne peut clairement pas reprocher à Red Hat de ne pas jouer le jeu du logiciel libre.

            Et le problème avec la FSF est clairement lié au retour de Stallman. A peu près tout le monde est d'accord pour dire que son attitude est toxique (j'ai rarement entendu quelqu'un me dire qu'il l'avait rencontré en vrai et qu'il avait trouvé ça inspirant…) et que son retour sans même s'excuser de son comportement passé est problématique.

            Après, je ne suis pas pour les tribunaux populaires mais il a un poste de représentation donc il y a une vraie question à se poser : a-t-on envie que cette personne représente le logiciel libre ?

            Pour Red Hat, la réponse est non. Fin de l'histoire. Il n'y a pas de complot à chercher.

            Et on peut trouver la réaction brutale mais il faut replacer cela dans un contexte D&I (Diversity & Inclusion) très très présent aux US depuis quelques années.

            • [^] # Re: Red Hat

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

              son retour sans même s'excuser de son comportement passé est problématique

              Tu pars du principe qu'il a été viré pour son comportement passé et non pour les évènements de 2019. Rien n'indique que ceci soit vrai. S'il s'excuse de quelque chose lors de son retour, ça risque d'être mal interprété. Ça ne me semble donc pas si simple.

              a-t-on envie que cette personne représente le logiciel libre ?

              Mais représente-t-il vraiment le logiciel libre ? Ça doit être parce que perso je suis pas trop GNU et plus BSD, mais de mon point de vue, c'est juste la personne à l'origine des considérations sur le logiciel libre et qui, depuis le début, est restée incorruptible et fidèle à ses idées concernant le logiciel libre. Personne ne représente le logiciel libre, c'est un phénomène qui a maintenant une vie indépendante de ses créateurs.

              Il n'est d'ailleurs plus président de la FSF, juste un membre du board. C'est a priori une façon (symbolique) pour la FSF de rassurer sur le fait qu'elle ne va pas renier la philosophie du logiciel libre qu'elle défend depuis toujours, différente de celle de l'OSI. C'est aussi une forme de garantie contre une corruption par les entreprises, vu l'incompatibilité d'image entre un personnage comme RMS et la vision entreprise. Ce n'est pas la seule façon de rendre un projet GAFAM-proof, mais c'est une façon claire de l'annoncer.

              • [^] # Re: Red Hat

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1. Dernière modification le 30/03/21 à 21:01.

                Tu pars du principe […] Ce n'est pas la seule façon de rendre un projet GAFAM-proof

                (ok, deux bouts de phrase éloignés mais pour le plaisir de reprendre tes mots)
                Tu pars du principe que le libre a une quelconque opinion sur les GAFAM.
                En l'occurrence, dans les derniers exemples en date ce sont les GAFAM qui appliquent le libre quand l'upstream s'en éloigne.
                Le libre n'est pas fait pour être GAFAM-proof vu qu'il est neutre sur ce sujet. Le libre est ce qui est écrit dans les 4 libertés, pas l'emballage autour qui ne convainc que ceux qui le veulent.

                Il est même surprenant que la FSF ai "oublié" de dire publiquement (parce que bon, ce n'était pas des petits projets, ce n'est pas comme si ils ne pouvaient pas justement défendre le libre de manière claire et audible car tout le monde cherchait des infos sur le sujet) que ceux qui s'affirment "dans l'esprit du libre" sont au contraire pas du tout dans l'esprit du libre et de dire merci à un GAFAM de continuer un projet en libre quand les mainteneurs d'origine décident de quitter le libre.

                La FSF aurait pu au moins mettre les nouvelles licences se réclamant du libre dans la liste des licences non libre, mais non même pas l'effort de quelques lignes à écrire, comme si ça dérange de le dire.

                […] restée incorruptible et fidèle à ses idées concernant le logiciel libre.

                J'attends avec impatience son avis d'incorruptible (et certainement pas par une tonne de "libristes" anti-GAFAM qui pensent que le libre est contre les GAFAM) sur les dernières attaques contre le logiciel libre plutôt qu'une annonce de réintégration de la FSF. Mais ses priorités ne semblent pas être sur la défense du libre (surtout quand cette défense demande d'être clair que "tous les usages" concerne vraiment tous les usages et pas que ceux qu'on aiment) mais plutôt de la politique…

                Tu pars du principe qu'il a été viré pour son comportement passé et non pour les évènements de 2019. Rien n'indique que ceci soit vrai.

                Ce qu'on sait vrai est qu'il y a un rejet pour son comportement passé, de 2000 comme de 2019 : c'est plein de "petits trucs" qui font qu'il doit réfléchir un moment et bien comprendre. Sa vidéo a montré qu'il est à l'opposé complet d'un début de compréhension, soit, prenons note et disons que son comportement de maintenant n'est pas non plus acceptable.

                • [^] # Re: Red Hat

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                  Par GAFAM-proof j'entendais indépendant des intérêts et du bon vouloir de certaines entreprises, sans conflits d'intérêt. C'est quelque chose d'orthogonal au concept du libre.

                  • [^] # Re: Red Hat

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                    Hum… ok, mais note quand même que l'attaque contre le libre vient de milliardaires non GAFAM, il faudrait supprimer ce mot valise qui tend à mettre les GAFAM comme plus méchant que les autres pour lui trouver un mot plus neutre.

                    • [^] # Re: Red Hat

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                      Alors je peux pas me prononcer sur la fortune de mes collègues directs, mais je ne pense pas qu'ils soient milliardaires.

                      La lettre est signé par le PDG, parce qu'il est PDG et qu'il y a pas grand monde qui peut parler au nom de RH.

                      Par contre, elle a été porté par ma directrice (Deborah Bryant) au CTO (Chris Wright), parce que des gens en interne sont venus nous voir pour ça depuis divers équipes. Tout comme beaucoup de gens en France ont des histoires sur RMS qu'ils racontent pas dans des posts Medium et sur Twitter, il y a aussi des gens avec des histoires sur RMS ailleurs, parce des gens qui ont fait du libre avant RH et en dehors de RH, il y a en pas mal.

                      Je peux pas raconter les histoires des autres, mais il suffit de voir ce qui est dans la bio de RMS:

                      https://mobile.twitter.com/AlSweigart/status/1376801908128681984

                      Et j'ai vérifié, en effet, c'est bien dans la première édition du bouquin, vers la fin (chapitre 14, épilogue).

                      • [^] # Re: Red Hat

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                        Je sais que c'est mal de se répondre, mais un autre exemple (Mark Wielaard bosse aussi à Red Hat) :
                        https://gcc.gnu.org/pipermail/gcc/2021-March/235121.html

                        "We are not talking about some single recent incident, but about
                        decades of problematic behavior. At the last face-to-face GNU Tools Cauldron, everybody I talked to about it had some story about being harassed by RMS, had witnessed such harassment or heard from or knew someone who had been"

                        Le reste du mail est aussi assez révélateur.
                        Pour les gens qui se demandent de quel liste il parle, c'est https://lists.gnu.org/archive/html/gnu-misc-discuss/2021-03/threads.html

                        (sans surprise, on retrouve Daniel Pocock en train d'inciter les gens à appeler les flics pour faire arrêter quelqu'un qu'il harcèle depuis 2 ans)

      • [^] # Re: Red Hat

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

        Non, le conflit d'interêt est inversé, RH (mon employeur) a tout intérêt à ce que la GPL soit défendu, vu que le business de RH dépend de la GPL et du logiciel libre. On a les compétences et les capacités pour ça. On va pas faire du support sur du proprio, on peut pas corriger. On peut pas dire "tel truc n'a pas de souci de brevet" si on a pas le code.

        Et faire du BSD, c'est risqué qu'un concurrent pique le code (cough Larry E. cough).

        Pour rappel, on emploie Richard Fontana dans notre équipe juridique, (celui la: https://en.wikipedia.org/wiki/Richard_Fontana
        pas celui la:
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Fontana ), qui a co écrit la GPL v3, qui a tenté de lancer des travaux pour faire évoluer la licence ( https://lwn.net/Articles/537559/ ) et le sponsoring de Libreplanet vient directement du département ou il bosse (alors que c'est mon département en charge de ce genre de chose en temps normal).

        Si RH avait voulu avoir une FSF moins influente, la boite n'aurait pas filer d'argent pour Libreplanet ou la FSF en premier lieu, on aurait pas payer des gens de RH comme conférencier à libreplanet.

        Au contraire, en ayant une FSF influente, on est sur que tout est correct et qu'on se retrouve pas à inclure des trucs avec des licences moisies et problématiques (SSPL, par exemple).

  • # Que reproche-t-on à la FSF ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    « In 2019, we called on the FSF board to use the opportunity created by Stallman’s departure to transition to a more diverse, inclusive board membership. »

    Me tromperais-je où cela porte le débat sur ce qu'on appelle discrimination positive ? (À moins que la FSF ne pratique une discrimination négative ? Mais ce n'est pas ce que laisse entendre Redhat.)
    Au final, ne reste-t-il pas ces impressions que :

    • Au nom de l'inclusivité on souhaite évincer un RMS à la personnalité trop atypique et dérangeante. Un peu comme les autistes, les trisomiques, les noires, les femmes, les trans… se retrouvent marginalisés car pas assez conforme au modèle standard et donc importun, malcommode, malaisant… Ne voyons rien de paradoxal dans cette exclusion au nom de l'inclusivité.
    • On reproche à la FSF le système social adiabatique (en quasi castes) des États-Unis : en gros le problème du logiciel libre ou non importe directement surtout à des personnes de certaines classes sociales, et ce sont celles qu'on retrouve à la FSF. Mon avis : peut-être que les Georges Floyd ou autres minorités discriminés ont d'autres priorités plus vitales à régler que d'intégrer la FSF. Nonobstant le fait que la liberté logiciel soit l'un des thèmes les plus importants pour l'humanité dans son ensemble.

    Aurais-je manqué quelque information cruciale dans les déclarations de RedHat ?

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Que reproche-t-on à la FSF ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4.

      Au nom de l'inclusivité on souhaite […]

      Ha ouais, ça va quand même pas mal loin dans la victimisation comme défense… Que d'inventivité!

      ou autres minorités discriminés ont d'autres priorités plus vitales à régler que d'intégrer la FSF.

      Ha ouais, fermer la porte à des gens (qui existent, mais bon on les incitent plutôt à se barrer ou on préfère les virer plutôt que de virer ceux qui ont un problème) en leur disant qu'ils devraient s'occuper d'autre chose "plus importante" (mais bizarrement pour toi ce n'est pas plus important que d'aider, juste pour eux que ça devrait, et c'est toi qui décide de leurs priorités), c'est aussi pas mal… Bravo.

      Passons donc… (j'essaye de mon réagir en commentaire devant tant de…, mais pas facile…)

    • [^] # Re: Que reproche-t-on à la FSF ?

      Posté par  . Évalué à 6.

      Mon avis : peut-être que les Georges Floyd ou autres minorités discriminés ont d'autres priorités plus vitales à régler que d'intégrer la FSF.

      Est-ce que tu rends compte du sens de cette phrase ? Donc moi "membre de minorité" je ne devrais pas essayer d'intégrer la FSF avant d'avoir résolu tous les maux dont souffre les autres "membres" ? La jeune fille ne devrait pas rêver de travailler avec l'auteur de son emacs avant de s'être assurée que l'égalité salariale et la traite des blanches sont réglées ? Je pense que je n'ai pas compris ce que tu voulais dire parce que là ça me paraît super gros.

      • [^] # Re: Que reproche-t-on à la FSF ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Vous rendez-vous compte que vous détournez mon propos ? Est-ce volontaire ?

        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

        • [^] # Re: Que reproche-t-on à la FSF ?

          Posté par  . Évalué à 6.

          C'est écrit dedans :

          "Je pense que je n'ai pas compris ce que tu voulais dire parce que là ça me paraît super gros."

          Donc comme visiblement je n'ai pas compris, je veux bien la version "pour les nuls" de cette phrase.

          • [^] # Re: Que reproche-t-on à la FSF ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            « Je pense que je n'ai pas compris ce que tu voulais dire parce que là ça me paraît super gros. »

            Idem. Je ne vois pas quoi expliquer et cette dernière phrase m'apparaissait comme un élément d'éristique complémentaire (au détournement de propos et à la fausse familiarité).

            Mon propos consiste simplement à souligner qu'il n'est généralement possible de recruter que des volontaires.
            Par ailleurs, et sauf à vouloir pratiquer de la discrimination dite positive il vaut mieux le faire sur la base des compétences. En l'occurrence pour l'activité politique de la FSF des convictions libristes fermement prouvées comme celle de son fondateur pourraient paraître un critère clef d'évaluation.
            De surcroît en terme de diversité pour ce genre d'organisation, un type totalement asocial et désagréable doit changer pas mal du cadre mâle, dynamique, blanc, policé… typique. Donc tant sur le critère phare pour la FSF que sur le critère de diversité réclamé par ses détracteurs, RMS semble être la personne idéale.
            Poussant le raisonnement plus loin, j'en déduis que les contempteurs du retour de RMS ne le sont pas pour les causes prétendues. Qui sait, vu le contexte, peut-être serait-ce plus des raisons politiques directement liées au libre ?

            « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

  • # Tweeter

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    C'est moi, ou qu'est-ce qu'il se passe, que même des gens de la FSF utilisent la plateforme privatrice tweeter pour communiquer au sujet du Libre et annoncer des trucs importants, genre une démission ?

    Je ne suis pas du genre intransigeant à la RMS, j'ai aucun problème avec le fait que des gens utilisent la plateforme parce que leurs amis sont là, etc. Mais pour communiquer au sujet du Libre, surtout le mouvement de la FSF, celui qui est censé représenter un mouvement moins « entreprise » que l'OSI… ça me semble inquiétant.

    J'ai un peu l'impression qu'il faut peut-être effectivement faire du ménage à la FSF. Autrement, si c'est pour faire doublon avec l'OSI et se retrouver avec un autre fondation sponsorisée par des GAFAMs et Red Hat, je ne vois pas l'intérêt.

    Par ailleurs, les codes de bonne conduite, c'est très bien, mais GNU (et j'imaginais que la FSF aussi, mais peut-être pas) a les GNU Kind communication guidelines. Je trouvais intéressant qu'il existe des approches alternatives aux plus classiques, qui sont déjà bien représentées par une multitude d'associations et entreprises.

    • [^] # Re: Tweeter

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      même des gens de la FSF utilisent la plateforme privatrice

      Mes excuses, la version Twitter semble un miroir (ou pas, 2 heures plus tard?) d'une version libre :
      https://social.librem.one/@johns/105971045184138347

      A noter que la FSF et RMS n'ont jamais été pour le libre, mais uniquement le logiciel libre, donc du contenu non logiciel en non libre est classique pour eux (le site de la FSF est non libre, leur plateforme, et même le texte de la GPL, est "privatrice"), ce qui fait que pas mal de monde n'est pas du tout en accord avec la FSF sur le libre en général car la FSF se fout du libre voire le combat sauf quand il est logiciel.

      • [^] # Re: Tweeter

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Oui, RMS s'intéressait (s'intéresse ?) au logiciel essentiellement. Ceci dit, en l'occurrence, Tweeter est une plateforme fondée sur du logiciel non libre et du javascript non libre qui s'exécute sur les machines utilisateurs, donc a priori on est dans le cadre, ce n'est pas juste le contenu textuel qui n'est pas libre.

        Enfin, ça me rassure que ce soit juste un miroir, même si je ne vois pas trop l'intérêt d'avoir un miroir sur Tweeter pour ce genre de sujets.

        • [^] # Re: Tweeter

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Parce que ça amplifie le message, ce qui est le but d'une annonce ?

        • [^] # Re: Tweeter

          Posté par  . Évalué à 3.

          Tweeter est une plateforme

          C’est Twitter au passage, tweeter en français ça veut dire émettre un tweet (de l’anglais to tweet).

          • [^] # Re: Tweeter

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 31/03/21 à 10:45.

            Ah oui, tiens, haha. Bon, j'imagine que ça prouve que je visite pas souvent ce site.

            Faut dire qu'il marche pas sans javascript, donc sauf exception comme ici où je fais l'effort d'autoriser temporairement l'exécution du javascript privateur du site, j'ai tendance à passer mon chemin, c'est trop d'effort et de temps. Le site rame fort : entre le premier clic et le moment où tout apparaît il faut chez moi entre 5 et 10 secondes. Et tout ça pour juste lire un court message.

            • [^] # Re: Tweeter

              Posté par  . Évalué à 5.

              Tu peux utiliser un proxy qui fonctionne sans JavaScript comme Nitter (https://nitter.fdn.fr/ par exemple). https://nitter.fdn.fr/johns_FSF/status/1376346027524042759 Ça marche même dans w3m. Il y a aussi des extensions de navigateur pour rediriger une URL twitter vers Nitter.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Tweeter

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                Ça marche effectivement beaucoup mieux, merci.

              • [^] # Re: Tweeter

                Posté par  . Évalué à 2.

                Purée! je connaissais pas merci beaucoup !

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Tweeter

        Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 30/03/21 à 21:07.

        A noter que la FSF et RMS n'ont jamais été pour le libre, mais uniquement le logiciel libre,

        C'est même pire que ça. Uniquement pour le logiciel libre sous copyleft.

        Et même récement:

        Please keep recommending GCC as the compiler to choose. source

        LLVM is a big step backwards from GCC because it is not copylefted.
        That has been a major setback for our freedom. source

        Et c'est dans une discussion où il y a des arguments techniques.

        C'est peut-être parce que je n'aime pas le copyleft, mais je trouve que refuser de recommander un logiciel car il est libre sans copyleft est symptomatique du personnage: nuisible.

        • [^] # Re: Tweeter

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

          Surtout que llvm a pris du gallon parce que RMS a poussé pour ne pas avoir de plugin dans gcc.

          Du coup, les gens se sont mis à experimenter sur llvm (dans le monde académique), puis Apple a commencé a payer des gens pour bosser dessus, etc.

          Je comprends l'argument de RMS, mais en matière de stratégie long term, on peut pas dire que ça a été un succès.

        • [^] # Re: Tweeter

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          C'est même pire que ça. Uniquement pour le logiciel libre sous copyleft.

          Je ne sais pas où tu as vu qu'ils ont quelque chose contre le logiciel libre qui n'est pas sous copyleft. Ils préfèrent le copyleft en général, car ils estiment qu'il permet de mieux diffuser le libre, mais leur site explique que pour des petits programmes, une licence non copyleft est recommandée. Ils recommandent Apache 2.0 dans ces cas-là. Note que personnellement je suis plus licence permissive et simple, ni GPL ni Apache (non copyleft mais compliquée), mais il y a plein de monde qui aime la GPL et, qu'on soit d'accord ou non avec leur raisons, ça reste des licences libres.

          • [^] # Re: Tweeter

            Posté par  . Évalué à 2.

            Je parle spécifiquement de RMS, pas de la FSF.

            Je ne sais pas où tu as vu qu'ils ont quelque chose contre le logiciel libre qui n'est pas sous copyleft.

            Dans de multiples interventions de RMS sur différents canaux. Je fais même une citation. As-tu lu la citation ?

            • [^] # Re: Tweeter

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

              Bien sûr, j'ai lu. Mon interprétation est qu'il pense que c'est mieux le copyleft et que du coup il recommande GCC. Autrement dit, il pense que c'est mauvais pour le Libre que GCC soit moins populaire que LLVM, car il pense que la GPL permet de mieux assurer les libertés à long terme. Il ne dit pas qu'il est contre le logiciel libre qui n'est pas sous copyleft.

    • [^] # Re: Tweeter

      Posté par  . Évalué à 3.

      C'est moi, ou qu'est-ce qu'il se passe, que même des gens de la FSF utilisent la plateforme privatrice tweeter pour communiquer au sujet du Libre et annoncer des trucs importants, genre une démission ?

      C’est probablement lié au fait que la FSF n’arrive même pas faire une vidéo : « on a essayé, mais c’était trop compliqué ».

  • # quelle farce

    Posté par  . Évalué à 4.

    à noter que Red Hat est très clair sur accuser que la FSF, et pas seulement RMS, a un problème avec les personnes qui ne sont pas vieux homme blanc hétéro

    Vite, créons une offre d'emploi pour la présidence de la FSF, où la compétence recherchée est d'être une jeune femme noire transgenre vegan qui aura le titre de présidente de la FSF, afin de rester à la mode et de prôner l'inclusivit.é.e!

    Au passage, le CEO de Red Hat est un vieil homme blanc hétéro, quand démissionne t-il pour montrer l'exemple?

  • # Complot ?

    Posté par  . Évalué à -2.

    Certains suggèrent que les accusations contre RMS font partie d'un complot pour détruire la FSF et qu'il y aurait des liens avec l'affaire Epstein, gros donateur du MIT : http://techrights.org/index.php?s=epstein

    • [^] # Re: Complot ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      On a déjà parlé de techright ici https://linuxfr.org/users/misc/journaux/rms-et-la-fsf#comment-1846226

      Il y certainement plein de gens / entités qui préfèreraient récupérer ou détruire la FSF et son influence pour diverses raisons mais pas besoin de fantasmer sur des complots pédophilo-gouvernementaux pour arriver à cette conclusion.

      Mais encore une fois, cela ne retire rien aux arguments contre la FSF et RMS.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Re: Complot ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        Donc si je lis bien, ce serait plutôt Techright qui aurait tendance à déformer la réalité ?

        • [^] # Re: Complot ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

          Bah, Techrights est pas exactement un journal, c'est plus un site perso écrit par une personne, qui fait preuve d’énormément d’énergie pour écrire des pâtés tout les jours.

          Il suffit ensuite de prendre des articles et de regarder.

          Par exemple, un que j'ai du expliquer 20 fois car tout le monde me l'a envoyé: http://techrights.org/2020/08/02/red-hat-layoffs/

          Si tu regardes les 3 liens, c'est:
          - un lien interne
          - un lien vers un journal qui explique qu'IBM va virer "plusieurs centaines de personnes" (sur 300 000, toujours d’après le même article) sans donner de détails.
          - un lien vers thelayoff.com.

          J'attire l'attention sur le dernier site, car on pourrait croire que c'est un .com, c'est sérieux. En fait, c'est un site ou les gens peuvent poster de façon anonyme sur leur boite. Ou sur une autre boite. Et quand je dit "anonyme", c'est pas "on garde les noms", c'est visiblement sans donner d'email.

          Un autre exemple:
          http://techrights.org/2020/08/09/aws-fedoraproject/

          La, le déclencheur, c'est d'avoir bougé les serveurs de Phoenix (ancien datacenter) à Ashburn. La fermeture du datacenter de Phoenix, c'est un truc que j'entends depuis que je bosse chez RH, soit ~10 ans. La raison de fermer est que le DC est loin du QG, que le prix du réseau est assez cher et que le DC a de l'espace, mais pas assez de courant donc on a des que la moitié du DC occupé.

          Donc la décision de bouger a été prise y a longtemps (d'abord fermé le premier DC à Phoenix ), et comme Amazon a des datacenters dans le coin (us-east-1), il y a beaucoup de peering (parce que Amazon Prime et AWS, donc Netflix), et donc la connectivité internet est pas cher, et c'est plus proche du bureau.

          Ça a pris 3 plombes, et quand IBM est arrivé, ça a rajouté encore plus de délai mais bon, c'était lancé.

          À coté de ça, le projet COPR, qui avait son propre openstack, en a eu marre de faire de l'openstack avec une petite équipe, et s'est dit "on peut utiliser une infra de cloud existante".

          Sachant qu'Amazon fournit des crédits pour les projets libres, c'est tout bénéf pour eux, vu que ce que COPR a besoin, c'est d'avoir des VMs à la demande pour compiler des choses (et d'avoir des VMs ou on execute le code de gens qu'on connait pas).

          Ça, c'est le background.

          Quand on regarde l'article, TR fait preuve d'une incompétence crasse en recherche d'information:

          "Those are not descriptive names, as there’s not even a domain name/suffix"

          C'est faux, y a une page wiki: https://fedoraproject.org/wiki/Infrastructure/Architecture

          Pour leur défense, le wiki était sans doute en panne à ce moment, mais dire "c'est pas clair" quand on a pas bosser son article, c'est du mensonge.

          "We tried tracing back the IP addresses of these services to identity where at least some these services were being moved to."

          Bah c'est pas dur, y a MTR/traceroute, y a whois, host, et y a aussi d'une part le dépot ansible publié depuis des années qui dit ce qui est installé et ou, le wiki et les listes de discussions. Mais pareil, ça implique de bosser, pas juste de chercher quand tout est en panne.

          Plus loin il note que Kevin, un admin payé par RH, a publié en effet un mail pour demander l'avis des gens 1 an avant, et il se trouve que tout le monde se fout de l'endroit ou son les serveurs a part les gens qui vont les voir.

          Puis il arrive à caser Wikileaks, comme si l'emplacement des datacenters étaient un secret d'état. Spoiler: "non".

          Il y a:
          - https://www.datacentermap.com/
          - https://map.datacente.rs/
          - https://www.datacentermap.com/usa/

          Y a même un tag sur OSM:
          https://wiki.openstreetmap.org/wiki/Tag:telecom%3Ddata_center

          Et en fait, c'est même sur le site d'Amazon:
          https://aws.amazon.com/fr/about-aws/global-infrastructure/regions_az/

          Et le plus drôle, c'est qu'après avoir foiré des recherches de base pour des infos publiques et n'avoir rien trouvé, il fait style "on a demandé quand même":

          "and I could not get anybody from Fedora (in IRC) to confirm or deny."

          Je viens de regarder mes logs, je traîne sur 21 canaux de Fedora, dont les principaux pour l'infra. La seule mention que j'ai de la chaine "schestowitz" (qui est son nick sur irc), c'est moi qui a copié coller quelque chose.

          Donc je pense qu'il a demandé sur irc mais juste sur #techrights, et comme y a presque personne à part ses 4/5 fans, personne n'avait la réponse.

          Les articles sont creux, remplis de FUD car leur auteur est visiblement incapable de chercher des informations si ça prends plus que 1h (car pour écrire autant, faut en effet pas passer trop de temps à réfléchir) et n'apporte rien.

          Cerise sur le gâteau, il reposte les articles de techrights sur tuxmachines, histoire de faire croire qu'il "y a du buzz", mais c'est la même personne derrière les 2:

          https://fossforce.com/2014/10/tux-machines-ddos-attack-moves-to-techrights/

          Je cite: "Tux Machines is a community-driven public service/news site".

          La, sur la page, il y a 6 articles sur 10 qui viennent de lui, 1 de sa femme, et 3 d'autres sites.

          En matière de "community driven", on peut trouver mieux.

  • # Ces choses qui n'ont plus leur places

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Chaque critique de RMS reçoit une défense pour dire que ce n'est pas si grave ou faux (et il est vrai que certaines accusations sont largement sorties de leur contexte et augmentées par rapport à la réalité moins vendeuse d'émotion), en manquant de voir que le problème n'est pas RMS, mais que le problème est toutes ces goûtes d'eau dont la dernière fait déborder le vase, et que c'est la FSF dans son ensemble qui doit faire du gros ménage chez elle, et peut-être pas que elle.
    Peut-être que ce n'est que le début du ménage et d'une prise de conscience plus globale que certaines choses n'ont plus leur place non pas dans certains projets libres (majeurs comme mineurs) qui affichent et appliquent un code de bonne conduite mais dans le logiciel libre globalement voire encore plus global…

    Donc si on est d'accord pour dire que les accusation contre RMS sont fausse, et que le problèmes c'est le comportement de RMS, qui ressemble à celui qu'un asperger aurait, et dans lequel beaucoup d'asperger se sente représenté, doit-on en conclure que ces "choses qui n'ont plus leur places" c'est les autistes ?

    • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

      Posté par  . Évalué à 3.

      L'autisme c'est un état clinique, tu peux pas faire n'importe quoi et te prétendre autiste comme ça. L'autisme n'empêche pas le board de la FSF d'expliquer son choix non plus.

      https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

      • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0. Dernière modification le 30/03/21 à 12:25.

        Je me suis prétendu autiste ?

        par contre j'ai vu des gents sur IRC se dire asperger (genre prouvé asperger) et soutenir Stallman car il leur est déjà arrivé des choses similaire (se faire sortir).

        J'ai même pas dit que Stallman est autiste, j'ai dit que son comportement ressemble à celui qu'un asperger peu avoir.

        Edit: après c'est sur que l’acclamation "un persone sur IRC" est très faible, Mais j'ai peur du message de la manière dont se fait sortir RMS envoie aux autiste.

        • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

          Posté par  . Évalué à 8.

          Du coup interdire ou s'offusquer des insultes est un problème vis à vis des gens qui ont le syndrome de Gilles de la Tourette ?

          https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

          • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Se moquer de quelqu'un qui agit comme une personne qui aurait la Tourette, mais ne s'est jamais fait tester me semble effectivement Psycophobe.

            • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              De plus, le syndrome de Gilles de la Tourette n'implique pas de balancer des insultes, c'est assez minoritaire (mais c'est la version popularisé par des séries télés comme South Park S11E8).

            • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

              Posté par  . Évalué à 4.

              Je n'ai pas tout lu, mais je n'ai pas vu de moquerie (il y en avait bien plus avant 2019). Je vois surtout des gens décrire des comportements qu'ils trouvent gênant. Je connais mal ses maladies, mais je doute qu'être inclusif avec eux consiste uniquement à dire à tout leur entourage "faites avec". Il doit à minima y avoir une explication de la maladie et de comment réagir à certaines choses. C'est l'un des grands reproches qui est fait l'absence d'explication.

              https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

              • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                Il doit à minima y avoir une explication de la maladie et de comment réagir à certaines choses. C'est l'un des grands reproches qui est fait l'absence d'explication.

                Non les grands reproches faites contre RMS c'est d’être Misogynie, Transphobe, et Capacitiste.

                Un grand nombre de personne qui ont signés la lettre en revanche lui reproche son comportement, sachant les accusation faites contre lui fausse.

                Peu être que si la lettre ouverte aurait été honnête dans son propos, elle aurait reçut moins d’oppositions.

                • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Peu être que si la lettre ouverte aurait été honnête dans son propos, elle aurait reçut moins d’oppositions.

                  Et peut être que si sa nomination avait était expliquée et que les organisateurs de LibrePlanet avaient était au courant que leur organisation allait annoncé ce retour il n'y aurait pas eu de lettre.

                  Non les grands reproches faites contre RMS c'est d’être Misogynie, Transphobe, et Capacitiste.

                  C'est ce qui lui était reproché il y a 2 ans et ça l'avait sorti du MIT et de la FSF, mais ça ne fait pas 2 ans que tu vois toutes les semaines des plaintes à son encontre. Ce qui a déclencher cette lettre c'est la décision de la FSF qui revient en parti sur une décision d'il y a 2 ans sans la moindre forme d'explication. C'est pour ça que la lettre demande carrément la dissolution du board dans sa totalité.

                  Vraiment c'est le choix du board de la FSF qui est central dans toute cette affaire, tout ce qui concerne RMS est décrit pour questionner ce choix.

                  https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                  • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 01/04/21 à 16:28.

                    peut être que si sa nomination avait était expliquée et que les organisateurs de LibrePlanet avaient était au courant que leur organisation allait annoncé ce retour il n'y aurait pas eu de lettre.

                    Je suis d'accord pour dire qu'il y a un gros raté au nivaux de la communication faite de la part de la FSF.

                    C'est ce qui lui était reproché il y a 2 ans et ça l'avait sorti du MIT et de la FSF, mais ça ne fait pas 2 ans que tu vois toutes les semaines des plaintes à son encontre

                    hors ça à été prouvée faux

                    Ce qui a déclencher cette lettre c'est la décision de la FSF qui revient en parti sur une décision d'il y a 2 ans sans la moindre forme d'explication. C'est pour ça que la lettre demande carrément la dissolution du board dans sa totalité.

                    Vu que les accusation qui on servit à le sortir sont avéré fausse, il n'y a plus de raisons de le laisser dehors.

                    Vraiment c'est le choix du board de la FSF qui est central dans toute cette affaire, tout ce qui concerne RMS est décrit pour questionner ce choix.

                    Pourtant la lettre est bien plus forte dans son attaque envers RMS que sur un essaye de critique constructive des choses qui se sont mal faites.
                    En fait l'argument de la lettre c'est "le board de la FSF a laisser un misogyne transphobe, capacitiste revenir, donc il faut cancel RMS et le Board".

                    • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      hors ça à été prouvée faux

                      Donc ça a était prouvé dès 2019, mais la FSF a préféré attendre 2021.

                      Vu que les accusation qui on servit à le sortir sont avéré fausse, il n'y a plus de raisons de le laisser dehors.

                      Ça c'est ce que tu affirme, pas la position officiel de la FSF. Et ce n'est pas tellement évident vu comme ça fait débat et comme la FSF ne communique pas là dessus.

                      Pourtant la lettre est bien plus forte dans son attaque envers RMS que sur un essaye de critique constructive des choses qui se sont mal faites.
                      En fait l'argument de la lettre c'est "le board de la FSF a laisser un misogyne transphobe, capacitiste revenir, donc il faut cancel RMS et le Board".

                      Le board a fait démissionner RMS pour ces raisons et, sans jamais revenir sur ces raisons, elle l'a réintégré. C'est la conclusion la plus directe.

                      Faut tout de même savoir que la communication est l'un des rôles de la FSF. On ne parle pas d'une communauté de développeurs qui ont mal communiqué quelque chose de leur organisation, mais bien d'un groupe entre autre lobbyiste. De plus la communication ça peut toujours se rattraper, il n'est jamais trop tard pour prendre la parole. Moi perso, je me contre-fous de ce que peut faire ou non la FSF et des raisons qui l'amène à le faire, mais je n'ai aucun doute que ceux qui ont un intérêt pour la FSF soit à titre personnel soit par des organisations seraient intéressées d'avoir une position officielle de la FSF. Si la FSF a un rôle aussi important que ce que certains pensent, c'est même important.

                      https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

    • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

      Donc si on est d'accord pour dire que les accusation contre RMS sont fausse,

      Tu as interprété comme ça t'arrange : dire que certaines accusation sont fausses ne dit pas du tout qu'elles le sont toutes. RMS a une liste de conneries (les gouttes d'eau dans mon message), mais bon il faut croire que le sujet ne t’intéresse pas.

      en fait, ça ne fait même plus semblant, pour défendre le personnage odieux on n'est pas/plus à minimiser ses conneries mais à changer les mots des gens critiques quand ça n'arrange pas. CA en dit long sur ce que pensent les défenseurs de RMS de la réalité… Perso je prend cette manipulation comme un aveux que tu sais au fond de toi qu'il est indéfendable.

      qui ressemble à celui qu'un asperger aurait

      Les gens asperger/autistes/etc ont un suivi et surtout sont jugés comme tels par des tiers indépendants.
      Et la FSF dirait publiquement qu'ils savent qu'il est X et qu'ils font attention à lui? Non, ils sont au contraire pas du tout la dedans…

      Mais j'ai bien compris que face à autant de merde faite par RMS les défenseurs doivent maintenant inventer un truc particulier pour le dédouaner… Tellement facile de parler d'handicap pour excuser tout et n’importe quoi.

      le problèmes c'est le comportement de RMS,

      La, on est d'accord (son code n'est pas un problème… Mais j'attends toujours Hurd, et GCC s'est détaché de lui et même on a LLVM maintenant pour remplacer), juste que la suite de ta phrase ne colle pas : c'est bien son comportement pourri que lui décide. Même Linus le bourrin a compris que certains comportements sont pas acceptables, lui n'a pas beaucoup bougé… Ni la FSF il faut croire (tu vas vraiment me dire que la FSF n'a recruté que des aspergers/autistes incapable d'écrire qu'ils savent et pourquoi ils font des choses?).


      Je savais qu'il y avait des trucs pourris dans le libre comme ailleurs, j'osais naïvement espérer que ce n'était pas autant qu'ailleurs car les projets libres sur lesquels je travaille sont l'anti-thèses de RMS et des haineux… Merci pour la piqûre de rappel.

      • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

        Posté par  . Évalué à 8.

        Donc si on…, mais bon il faut croire que le sujet ne t’intéresse pas.
        … personnage odieux … ses conneries… Même Linus le bourrin … incapable d'écrire.
        … des trucs pourris dans le libre comme ailleurs, …l'anti-thèses de RMS et des haineux…

        Oui vraiment on se demande qui sont les haineux qui devraient se remettre en question sur leur communication. Pour venir ensuite donner des leçons de politesse et de respect dans le journal de Ploum, il faudrait commencer par donner l'exemple

        Il y a bien eu un effort

        Passons donc… (j'essaye de mon réagir en commentaire devant tant de…, mais pas facile…)

        Mais de courte durée.
        Chassez le naturel, il revient au galop.

      • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 30/03/21 à 14:37.

        Tu as interprété comme ça t'arrange : dire que certaines accusation sont fausses ne dit pas du tout qu'elles le sont toutes. RMS a une liste de conneries (les gouttes d'eau dans mon message), mais bon il faut croire que le sujet ne t’intéresse pas.

        C'est vrais que j'ai assumé que l'on était d'accord pour assumer que RMS n'est pas sexiste, ni transphobe, ni Capacitisme, et que ces actions considérée comme tel, sont du à ça manière d’être.

        en fait, ça ne fait même plus semblant, pour défendre le personnage odieux on n'est pas/plus à minimiser ses conneries mais à changer les mots des gens critiques quand ça n'arrange pas. CA en dit long sur ce que pensent les défenseurs de RMS de la réalité… Perso je prend cette manipulation comme un aveux que tu sais au fond de toi qu'il est indéfendable.

        Je trouve que c'est un belle exemple de Généralisation abusive appliqué aux défenseurs de Stallman.

        Les gens asperger/autistes/etc ont un suivi et surtout sont jugés comme tels par des tiers indépendants.
        Et la FSF dirait publiquement qu'ils savent qu'il est X et qu'ils font attention à lui? Non, ils sont au contraire pas du tout la dedans…

        RMS ne s'est jamais fait tester pour savoir si il est asperger, donc la FSF ne peu pas communiquer officiellement la dessus, mais ça n’empêche que des gents le pense asperger: https://lists.gnu.org/archive/html/libreplanet-discuss/2021-03/msg00136.html

        Mais j'ai bien compris que face à autant de merde faite par RMS les défenseurs doivent maintenant inventer un truc particulier pour le dédouaner… Tellement facile de parler d'handicap pour excuser tout et n’importe quoi.

        Il y a une différence entre excuser tout et n'importe quoi, et vouloir ne pas empêcher une personne d’accéder au processus décisionnel d'un association pour des fait qui lui sont reproché principalement du, au handicap de la dite personne.

        La proposition de la lettre ouvert aurait été de parler du problème comportemental de RMS, sans diffamation, du fait qu'il soit possiblement autiste et essayer de trouver des solution qui se résume pas a un simple cancel, j'aurais pu la signer.

    • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

      Posté par  . Évalué à 2.

      qui ressemble à celui qu'un asperger aurait
      Dans le livre Free as in Freedom la mère de RMS a avouer que si ils avaient eu les connaissances de notre temps sur le spectre qu'est asperger sont fils aurait était catégoriser dans celui-ci.

    • [^] # Re: Ces choses qui n'ont plus leur places

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      J'aurais bien aimé avoir des détails, justement. J'ai souvent lu que faire du logiciel libre, c'était respecter les quatre critères objectifs énoncés par la FSF.
      Maintenant, il y a apparemment un certain nombre de critères moraux supplémentaires à respecter…

  • # a noter que je susi très clair que accuser que la grammaire de ce journal a probleme

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    à noter que Red Hat est très clair sur accuser que la FSF, et pas seulement RMS, a un problème avec les personnes qui ne sont pas vieux homme blanc hétéro, et Red Hat n'est pas un individu pauvre dans son coin auquel on ne pourrait pas soutirer quelques milliards de $ punitif du système US si ils ne pouvaient pas étayer devant un tribunal

    Pourrais tu faire un edit pour corriger la phrase? honnêtement sans me rappeler tes propos sur ces sujets je suis incapable de comprendre. Merci

  • # D'autres

    Posté par  . Évalué à 5.

    John Hsieh, directeur adjoint (deputy director) et Ruben Rodriguez, CTO, démissionnent aussi https://www.fsf.org/blogs/executive-director/management-team-members-resigning

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Tout ça pour avoir un album

    Posté par  . Évalué à 3.

    Vous vous êtes enflammés… et Zenitram va sûrement gagner un album de musique avec la meilleure dépêche du mois ;-)

  • # "pas vieux homme blanc hétéro"

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5.

    Je ne fait pas partie de la FSF, je les rejoins sur certains sujets, pas sur d'autres. Je suis content qu'ils existent. Ça s'appelle la diversité.

    Qu'une société US comme RedHat, constituée essentiellement de CSP+ éduqués se fasse l'écho du charabia woke ne m'étonne pas. On pourrait aussi dire que, chez RedHat, les informaticiens sont sur-représentés par rapport aux plombiers… et que c'est une honte.

    "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.