ZooL a écrit 29 commentaires

  • [^] # Re: Bonne idée ?

    Posté par . En réponse à la dépêche FreeBSD utilise les pilotes Linux. Évalué à 3.

    Sur le point très particulier des développeurs de pilotes pour FreeBSD, en ce qui concerne les webcams, c'est simple, il n'y a rien d'existant.
    Jusqu'à présent, on avait un port de pwc, mais le statut était le même que pour linux, et c'est tout.
    Les webcams ne sont pas à proprement parler une technologie récente. Si quelqu'un de capable avait voulu faire des drivers, il aurait eu tout le temps.
    Ce débat me rappelle vaguement celui pour le projet evil (ndiswrapper). En l'occurence, ça n'a découragé personne : peut être que je ne suivais pas assez avant, mais j'ai l'impression que le monde des développeurs de drivers de carte wifi pour BSD est en ébullition en ce moment, guidé par Damien Bergamini. Ca n'a pas non plus découragé les constructeurs, puisque si j'en crois le rapport trimestriel de FreeBSD, atheros va plus ou moins donner les specs pour ses derniers chipsets (genre ceux du DWL-G132, ou uath chez OpenBSD)
    Evidemment, ça ne va pas encourager les constructeurs de webcam, mais en même temps, ils n'ont jamais fait aucun effort.

    Pour ce qui est de l'API interne de linux, je suis encore moins un spécialiste pour répondre, mais FreeBSD a déjà une couche de compatibilité linux, avec récemment (enfin, en cours), un passage à la version 2.6 du noyau (oui, on est pas en avance :))
    Je pense pas que ce soit pire de suivre les changements de l'API par rapport à ceux du noyau.

    J'ai testé la chose en question. Ca marche très bien avec un de mes deux webcams, l'autre est seulement détectée, mais d'après luigi, ça devrait mieux marcher par la suite, après quelques optimisations.
    C'est vraiment fantastique de pouvoir utiliser la webcam, sans avoir à se soucier d'installer 30000 drivers.

    De toute manière, je pense pas vraiment que *BSD (prenez celui que vous voulez) a les ressources pour développer tous les drivers de tous les trucs possibles. Linux en a plus, donc si on peut reprendre un peu pour le hardware pas critique, je vois pas vraiment où est le problème.
  • [^] # Re: Financement des pôles

    Posté par . En réponse à la dépêche Le Ministre des Finances appelle à la création d'un pôle de compétitivité dédié aux Logiciels Libres. Évalué à 0.

    Si les besoins sont là, les emplois resteraient... ils seraient juste ailleurs, hors de la sphère Microsoft.


    Pas forcément. Quand tu perds de l'argent en Bourse, il n'est pas forcément gagné par d'autres personnes. J'imagine que pour les emplois, c'est pareil.

    Microsoft a quelque chose de rassurant pour une entreprise, tout comme IBM est rassurant, ou HP est rassurant, mais la petite startup de 30 personnes n'a pas ce côté rassurant.

    Gérer le risque est aussi un critère de choix d'un prestataire, et pour le coup, je suis à peu près sûr que pas mal de projet qui se font avec HP ou Microsoft ne se feraient pas avec des startup. C'est trop risqué.
  • [^] # Re: Plus de Windows !

    Posté par . En réponse à la dépêche Top500 des supercalculateurs. Évalué à 4.

    Les banques ne souhaitent pas forcément communiquer sur la question.
    Par contre, je peux te dire que je travaille sur un projet de Grid dans une *très grande* banque française, et toutes nos grilles (pour l'instant, 4) tournent essentiellement avec windows. Marginalement, il est possible qu'il y ait du linux, mais ça représente un très faible effectif. Une des entités du groupe vient de faire l'acquisition de quelque chose comme 10000 coeurs, à ajouter à ceux déjà présents, et c'est là aussi que du windows.
    Je sais qu'on a aussi de l'AIX, d'autres font du Solaris ou de l'HP/UX, et évidemment Linux existe. Mais du VMS pour faire du grid... Très sincérement, j'en doute, même pour du cluster : ni Platform, ni DataSynapse ne supportent cet OS. Et pour le coup, c'est les deux leaders du marché, Condor est très très loin derrière. Par contre, ils ont énormément de développement sur windows. Je doute que des sociétés investissent sur des trucs qui ne sont pas utilisés.
  • [^] # Re: On tient un spécialiste alors j'en profite...

    Posté par . En réponse à la dépêche Un dernier clou dans le cercueil du WEP. Évalué à 1.

    Tout dépend de si tes voisins sont des hackers ou pas.
    Mais le wpa souffre du fait qu'il n'y ait pas d'authentification du point d'accès. Du coup, ça simplifie les attaques de type man in the middle.
    A moins de coupler avec un VPN, ou avoir du 802.11i, ce qui a ma connaissance, reste assez rare, ton réseau peut être attaqué facilement.
    Même s'il faut relativiser, parce que l'attaque en MitM n'est pas à la portée de tous. Personnellement, j'ai bien compris le principe, mais de là à la réaliser, c'est pas gagner.
    Sinon, le WiFoo mentionne une autre attaque possible contre WPA, si je me souviens bien. Bref, WPA, c'est pas encore ça... Mais bon, on est tous d'accord sur le fait que c'est toujours mieux que WEP.
    Ceci dit, WEP n'est rien d'autre que du Wired Equivalent Privacy... ou Wireless Easy to Pirate :)
  • [^] # Re: Manquant ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Le nouveau Google Earth arrive... et en version Linux !. Évalué à 2.

    En ce qui concerne FreeBSD, flz@ a créé un port le jour même. Pour l'avoir installé et utilisé, ça m'a pris 15 secondes et ça a marché tout de suite parfaitement.
    Ca a même fait l'objet d'une news chez bsdnews : http://bsdnews.com/view_story.php3?story_id=5855
  • [^] # Re: Voté neuf

    Posté par . En réponse au sondage Mon logiciel de voix sur IP préféré. Évalué à 1.

    Dans la version 5.5, oui :
    http://www.iptel.org/ietf55/use_msn.html

    Mais pour les autres versions (les récentes), très honnêtement, ça m'étonnerait.
  • [^] # Re: lapin compris

    Posté par . En réponse à la dépêche talweg, une migration vers Mono. Évalué à 0.

    Pour ce qui est du concept de portail captif, un ptit tour sur les liens liés à talweg auraient répondu à ta question. (RTFA, comme on dit sur slashdot ;))
    Le principe désigne la "philosophie" du portail captif. Le but est qu'une fois passé le portail, on soit sur de qui fait quoi.
    Pour les autres questions, je dois dire que je ne sais pas vraiment, et que j'aurais apprécié plus de longueurs sur la question. Par contre, sur le pourquoi c'était pas compatible avec apache, je pense avoir une idée.
    J'avais assisté à une conférence sur talweg à l'université de Metz, mais je dois dire que j'ai pas saisi tous les aspects.
    Donc en gros : quand tu te connectes avec ton wifi, tout est bloqué, tu ne peux accéder qu'à la borne et autres ordis en wifi. Dès que tu vas utiliser ton butineur, tu vas être redirigé vers une page web d'authentification (qui se trouve donc sur un serveur web, comme par exemple apache). Talweg va fournir une sorte de service de proxy ssl (pour éviter que tout le monde puisse espionner ce que tu télécharges). Maintenant, en allant sur leur site, tu verras qu'ils récrivent les adresses web à la volée. Par exemple, http://www.google.fr devient https://u—www—google—fr.my.talweg.
    Surement que dans toutes ces actions, certaines n'étaient pas possibles en mod_perl, mais sont maintenant possibles en mod_mono.
  • [^] # Re: Constance de la commission

    Posté par . En réponse à la dépêche l'UE lance une consultation sur les brevets. Évalué à 0.

    Et toi, t'aimes bien tomber dans le contre-sens facile.
    On pourrait déjà remarquer que Bush n'a rien à dire sur la politique des états en ce qui concerne la peine de mort, vu que la justice est du ressort des états et pas du gouvernement fédéral, mais bon, on va oublier ce détail.
    Quant à comparer les brevets logiciels à la peine de mort, ma foi, c'est une comparaison extrèmement fine. Pense, dans un prochain commentaire à comparer à la torture (pinochay à sa police secrète). En meme temps, je tire mon chapeau à la 2ème comparaison magnifique : "instaurer les brevets logiciels et faire la guerre dans deux pays en défiant l'ONU, c'est pareil".
    Ce qu'il faut lire dans l'argument en question, c'est qu'il s'agit d'un dispositif légal, visant à protéger les créateurs de logiciels. Après, que tu sois d'accord sur le moyen ou pas, c'est une autre question. Que ça protège, ou que ça détruise, ce n'est pas la question. Le fait est, ça existe. C'est ton droit de manifester, c'est ce que j'ai fait aussi, mais des brevets (logiciels) sont déposés tous les jours à l'office européen.
    En tout cas, j'aime bien ta vision globale (en particulier ta connaissance visiblement approfondie du copyright), et le "en lisant en diagonale, j'ai l'impression que tu penses pas comme moi, donc t'es con" (C'est peut être un léger raccourci, mais on est plus à ça près)
  • [^] # Re: Constance de la commission

    Posté par . En réponse à la dépêche l'UE lance une consultation sur les brevets. Évalué à 1.

    Disons que c'est vrai dans une certaine limite (Enfin, t'en penses ce que tu veux, c'est que mon avis, je précise pour pas me faire insulter)
    Le droit d'auteur est bien trop complexe à utiliser, parce que justement, on n'y décrit pas l'invention, et que du coup, on va avoir des batailles pire que celle qu'on a déjà avec les brevets, pour savoir s'il y a eu violation, ou pas, parce que on ne s'appuiera pas sur des faits précis (ou en tout cas, qui sont sensés l'être), mais sur la notion de plagiat, qui est quand même plus aléatoire, quand c'est du code. C'est pourquoi les experts (lire : les gens qui sont payés pour donner leur avis sur les questions de propriété intellectuelle, qui ne sont pas tous corrompus) considèrent ce type de contrat comme trop faible.
    De plus, il rend les secrets commerciaux bien trop vulnérables, car pour se protéger, on ne décrit pas le procédé, mais le code complet (en tout cas, c'est le principe du droit d'auteur, qui ne protège que l'expression, et pas les idées ou les principes, et qui n'est pas vérifié, car pas déposé quelque part). Par ailleurs, il faut bien se souvenir que pour faire un procès en copyright infrigement, il faut pouvoir prouver l'accès au code, et si jamais la réimplantation se fait en java, alors qu'elle était initialement en C, c'est foutu.
    Bref, la protection est clairement insuffisante. Après, la question est de savoir s'il y a besoin de se protéger ou pas.
    Donc les brevets, c'est un peu plus que juste une question d'argent. Par ailleurs, tout le monde n'est pas philanthrope, et certains sont prêt à tout pour faire de l'argent. S'ils sont prêts à vendre de la merde, pourquoi ne pas vendre du logiciel...
    Et un dernier truc : "c'est normal de rémunérer le premier à avoir eu une idée à chaque fois que vous utilisez cette idée, même si vous l'avez eu tout seul comme un grand"... C'est ce que tu fais tous les jours depuis que t'es né. Les biberons et les têtines sont souvent brevetés. Pourtant, ça a du exister avant les brevets.
    Un détail cependant : je ne dis pas que les brevets c'est bien.
  • [^] # Re: Constance de la commission

    Posté par . En réponse à la dépêche l'UE lance une consultation sur les brevets. Évalué à 4.

    Peut-être ont-ils réfléchi à la question, en arrivant à la conclusion que le projet qu'ils proposaient était globalement bon. Parce que le parlement vote peut être contre, mais à l'office européen des brevets, ils sont convaincus que le projet va dans le bon sens. Le fait que le parlement ait refusé la loi peut signifier que le projet est mauvais, mais peut être s'agit-il d'une lutte d'influence, qui n'est pas très glorieuse.
    Récemment, j'ai assisté à une conférence sur les brevets logiciels par Pierre Kihn. J'ai pris des notes que j'avais prévu de mettre en ligne, ce que je n'ai pas encore fait. Mais finalement, le point de vue de ces gens est le suivant :
    1. les brevets, on ne vous demande pas de les aimer, ou de les détester, mais de les utiliser.
    2. si vous voulez utiliser un produit développé par qqun d'autre, c'est normal que vous lui versiez une rétribution, pour le développement que lui a du faire, si tel est son choix. On ne peut pas demander à tout le monde de balancer du code en GPL ou en BSD.
    Bref, je suis un peu déçu de lire ce genre de choses venant de vous. Suggérer qu'ils sont soit corrompus, soit stupides, soit qu'ils prennent les autres pour des cons, n'est peut être pas la meilleure chose à faire pour se faire entendre.
    C'est une question qui est complexe, parce qu'elle a de nombreux enjeux. C'est votre droit de considérer la commission comme étant une bande d'incompétents. Mais il est risqué de juger l'intégrité de ces personnes (que j'ai personnellement du mal à imaginer stupides) sur le simple fait qu'elles n'adhèrent pas à votre conception du monde. Quant à en faire la coupable du rejet de la loi de constitution européenne, c'est certainement très vrai chez les lecteurs de linuxfr, mais à l'échelle de la France, je pense que c'est plutôt hasardeux.
    En conclusion, je suis d'accord avec vous sur le fait que les brevets logiciels tels qu'ils sont proposés ne sont surement pas la solution idéale à tous les problèmes, de même que les méthodes de la commission sont parfois cavalières. Mais votre jugement est à mon avis injuste, puisqu'il omet que peut être ces gens agissent en toute bonne foi, en pensant vraiment que ce qu'ils proposent est ce qu'on peut faire de mieux dans l'état actuel des connaissances en économie.
  • [^] # Re: Coup de gueule

    Posté par . En réponse à la dépêche Brevets logiciels : la Commission Européenne revient à la charge. Évalué à 3.

    C'est surement un point de détail, mais là, il s'agit plutôt de Souveraineté des pays du Tiers-Monde, et pas de droit à l'Auto-détermination des peuples, puisque les lois sont éditées par des gouvernements, pas par des peuples, et que de toute manière, d'après wikipedia, "l'auto détermination est le principe selon lequel un peuple doit avoir le droit de déterminer sa propre forme de gouvernement, indépendamment de toute influence étrangère". C'est aussi souvent utilisé pour revendiquer l'indépendance.
    La souveraineté, c'est le caractère indépendant d'un Etat qui n'est soumis à aucune autorité extérieure autre que celles qu'il a librement accepté.
    Bref, il y aurait matière à discuter sur la souveraineté, mais c'est clairement pas de l'autodétermination des peuples dont il est question.
  • [^] # Re: Édifiant

    Posté par . En réponse à la dépêche 60% de logiciels libres dans les services de l'éducation nationale. Évalué à 4.

    En même temps, il faut comprendre l'EN... Le problème est que l'EN ne se gère pas comme une PME, et que la plupart des gens qui la dirige sont des gestionnaires, souvent issus des disciplines littéraires.
    Quand il s'agit de rémunérer des entreprises prestataires de service informatique, c'est plutôt un pas difficile à faire, car ils sont souvent échaudés par les entreprises du bâtiments qui viennent rénovés les lycées ; retard dans les travaux, travail mal fait, et surcoûts sont monnaie courante. Et voir si un mur n'est pas droit ou si une fenêtre ne ferme pas bien, c'est à la portée de presque tout le monde.
    Alors si il faut commander un logiciel dont on n'a pas les moyens techniques de vérifier qu'il fonctionne comme on l'espère... on fait comme si on achetait n'importe quoi d'autre : on mise sur la sécurité en se disant que si on paye c'est bien, un peu comme si on achetait un billet d'avion, ou une voiture.
    Il ne faut pas oublier que la plupart des équipements informatiques sont achetés par les responsables informatiques de lycées, c'est eux qui décident ce qu'ils veulent mettre si j'ai bien tout compris ce qu'on m'a raconté par le passé. (je redemanderai et corrigerai si jamais c'est pas ça). Or assez peu ont de réelles compétences en informatique.
    Bref, il ne faut pas leur jeter la pierre, parce qu'ils font des choix contestables en matière d'équipements informatiques. Pas mal de gens s'en fichent d'avoir les sources d'un programme, de pouvoir les modifier et les recompiler. Ce qu'ils voient, c'est les économies qu'ils peuvent faire. Après, si en plus c'est un format de données ouvert, alors tant mieux, mais c'est loin d'être leur préoccupation, puisqu'au mieux, ils n'en comprennent pas l'intérêt, au pire, ils s'en méfient.
  • [^] # Re: une bouteille de champ' virtuelle

    Posté par . En réponse à la dépêche Les eurodéputés rejettent la directive sur le brevet des logiciels. Évalué à 2.

    Si on en croit la commission européenne, le sujet est effectivement clos, celle-ci ayant menacé (ou promis, c'est selon) il y a quelques mois de ne proposer aucun texte sur les brevets si celui qui a été rejeté aujourd'hui était rejeté.
  • [^] # Re: Un nouveau troll !

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie de Qt 4. Évalué à 1.

    On parle de troll, et personne pour en lancer sur les licenses ou les BSD.
    Alors, puisque c'est comme ça, BSD est vivant, et la license BSD saimieu et saiplulibre que la license GPL. Et pan...
    Voilà, c'était mon message non constructif du jour, mais vu que j'ai commencé à travailler hier, j'ai une excuse...
  • [^] # Re: En retard ?

    Posté par . En réponse au journal Raison pour ne pas changer d'OS : msn 7..... Évalué à 1.

    Je sais pas si on peut désactiver (Ceci dit, ça m'étonnerait)
    Par contre, il y a eu une évolution par rapport à la bêta. Au bout de 2 wizz, msn bloque le 3ème en disant : "attention, l'abus de wizz, c'est reloud"
  • [^] # Re: Wizz

    Posté par . En réponse au journal Raison pour ne pas changer d'OS : msn 7..... Évalué à 1.

    Pas tout à fait...
    Le wizz, c'est un son nisupportable avec la fenêtre qui tremblote.
    Il y a aussi les clins d'oeil, et là, c'est le fuck au milieu de l'écran.
    C'est les 2 nouveaux features de msn 7...
  • [^] # Re: 128Mo

    Posté par . En réponse à la dépêche Une tablette Internet pas plus grande qu'un gnome.... Évalué à 2.

    Ca fonctionne surement comme les pockets pc et les palm : dans la flash tu mets essentiellement les applis que t'utilises souvent et les documents importants (et plus généralement, les données utilisateurs de petite taille)
    Le reste (la musique, au format mp3, ou ogg ;), voire même des divx, car j'en connais qui regardent des divx sur pocketpc dans le train, si si...) se met sur une carte style SDCard ou autre truc du même genre, qui offre de plus grandes capacités.
    Je suppose qu'ils ont prévus quelque chose de ce genre. (Ceci dit, on atteindra difficilement plusieurs gigas avec ce système)
  • [^] # Re: ogg vorbis ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Une tablette Internet pas plus grande qu'un gnome.... Évalué à 3.

    Pas tant que ça, je dirais.
    De ce que j'en vois, Ogg Vorbis reste un format relativement confidentiel, utilisé surtout par les adeptes du libre, et qui utilise donc du libre pour écouter leur musique.
    Quand j'ai acheté mon lecteur mp3, j'ai pris le mpio hdd200 parce qu'il lisait justement le ogg, et que c'était à peu près le seul. Finalement, si c'était le seul du marché (ou presque) c'est qu'il y a une raison...
    Maintenant, on ne peut pas empêcher les gens de donner de l'argent à l'institut Fraunhoffer...
  • # comme quoi, la retraite à 60 ans, c'est important !

    Posté par . En réponse à la dépêche La saga Maui X-Stream continue. Évalué à 5.

    Sur le site de Maui X-stream, on peut lire une petite biographie de ce grand homme qu'est le fondateur de cette merveilleuse société.
    Il a commencé sa carrière en 1960 et a fondé maui X stream en 2003, soit après 43 ans de carrière.
    Encore un qui aurait mieux fait d'arrêter après 42 ans 1/2 de bons et loyaux services envers la société....
  • # Cocorico :) (ou pas...)

    Posté par . En réponse à la dépêche Nouvelle enquête sur la communauté du logiciel libre. Évalué à 2.

    C'est marrant, contrairement à l'impression que j'avais (en lisant les listes de diffusion de mon OS préféré, à savoir freebsd), les français sont les plus représentés parmi les développeurs de FOSS...
    Il faut fouiller, mais c'est sur : http://flossproject.org/report/Final4.htm(...)
    Par contre, apparamment, la France est ce qui se fait de pire en matière d'opportunités pour ces mêmes développeurs.
  • [^] # Re: Mes impressions...

    Posté par . En réponse au journal brevet logiciel. Évalué à 1.

    C'est plutôt amusant ce commentaire :
    Michel Rocard, qui n'a été après tout que Premier Ministre et Rapporteur de 2 commissions du parlement européen, parle mal, et se contredit. Il est de notoriété publique que les politiciens sont de fort mauvais orateurs.
    Par contre, Pierre Breeze, lui est un professionnel de la propriété industrielle, du coup, il parle bien.
    Mr Rocard a lui aussi fait des références précises à des textes, mais lui a compris une chose : ce n'est pas en citant 36000 textes qu'on fait avancer le débat.
    Quand on a un problème, il faut revenir aux définitions, et en faisant ceci, il a montré que les logiciels n'étaient pas brevetables, mais qu'il y a un vrai problème en l'état actuel, et qu'il faut régler ce problème.
  • [^] # Re: un peu de calme

    Posté par . En réponse au journal brevet logiciel. Évalué à 1.

    Je suis plutôt d'accord avec ce point de vue.
    L'idée de l'émission n'est pas de convaincre les gens et de les amener à penser qu'un tel a raison, et qu'un autre a tort. Il s'agit plus d'exposer le problème et de donner des pistes de réflexion. L'émission dure une demi heure seulement et a lieu sur France Culture. Sauf erreur de ma part, les auditeurs de France Culture sont pour beaucoup des non-spécialistes en informatique.
    En ce qui me concerne, j'ai trouvé le débat très intéressant, car il illustre bien (ainsi que les posts ici) toute la difficulté de comprendre le débat et ses enjeux.
    Plusieurs, dans leurs commentaires, critiquent Mr Rocard. Je n'ai pas trouvé ses propos sybillins, au contraire. Il a été très clair, et a bien insisté sur pourquoi les logiciels ne pouvaient pas être brevetés, mais aussi sur le fait qu'il n'était pas le porte parole du logiciel libre.
    De toute manière, la boite a été ouverte, et maintenant, il faut la refermer, d'où la nécessité de légiférer, soit pour reconnaitre la possibilité de breveter, et dans ce cas, donner un cas strict d'application, soit pour refuser la possibilité de breveter, et faire annuler l'ensemble des brevets déjà déposés à l'office européens des brevets.
    En tout cas, cette émission m'a permis de mieux cerner le problème, parce que jusqu'à présent, je n'en savais pas beaucoup plus que les traditionnelles propagandes des deux camps.
    Et pour finir, on peut reprocher ce qu'on veut aux intervenants, il n'en reste pas moins que ce sont deux personnes qui connaissent parfaitement leur sujet et ont fait une vraie réflexion sur la question.
  • [^] # Re: Lien mort ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Une émission de France Culture sur le livre "Cause commune". Évalué à 3.

    Je ne sais pas si c'est pareil pour cette émission, mais les liens sont souvent valides encore fort longtemps après la semaine sus-dite. Par exemple, l'émission science friction sur les virus informatique est encore écoutable, d'ailleurs, elle était très intéressante.
    Malheureusement, l'émission consacrée aux brevets logiciels en 2003 n'est plus écoutable, elle.
  • [^] # Re: Breveter le nouveau code

    Posté par . En réponse à la dépêche Un consortium pourrait ré-écrire une partie du noyau pour éviter les risques liés aux brevets. Évalué à 2.

    Je sais pas si c'est valable pour les logiciels, mais il y a un système de ce genre (du style cachet de la poste) pour "le reste".
    Ca s'appelle l'enveloppe soleau. (en fait, il y en a 2, si j'ai bien compris)
    En gros, t'achètes ça à l'INPI (environ 10¤), tu mets tes documents dedans, tu l'envoies à l'INPI, ils les perforent et les datent, t'en renvoient une et archivent l'autre.
    En cas de procès, tu vas au tribunal avec ton enveloppe soleau, et c'est une preuve d'antériorité.
    A partir du moment où l'enveloppe est ouverte, le secret tombe, donc ça donne souvent des jolies parties de poker.

    Pour ceux que ça intéresse : http://www.inpi.fr/front/show_rub.php?rub_id=133(...)
    Sinon, google naturellement :)
  • [^] # Re: LGPL super, mais ou est ce indiqué sur le site ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Subventions publiques pour la R&D des jeux vidéo en logiciels libres. Évalué à 3.

    Evidemment, il faut que je relativise mon point de vue. Surtout qu'il n'avait pas vraiment sa place ici, vu qu'il était plus général que la question des logiciels. (En plus, il y a eu pas mal de discussions sur pour ou contre les brevets)
    Je crois qu'il faut distinguer 2 situations. Celle de la recherche fondamentale, style le projet ITER, et celle plus appliquée, qui est le fruit de la recherche privée. Et encore, c'est un peu caricatural.
    Il est certain que sur un projet comme ITER, on a tout intérêt à partager le savoir. Dès que c'est de la recherche fondamentale, je suis complétement d'accord avec toi. J'appliquerais le concept aussi aux logiciels.
    Mais pour ce qui est des réalisations technologiques comme un avion, je pense que certaines technologies ne doivent pas être rendues publiques tout de suite, pour qu'on puisse garder notre avance sur ce point. Si tout est partagé, je ne vois pas vraiment comment on pourrait se différencier des concurrents. Un moment, il faut bien gagner de l'argent. C'est surement possible avec le modèle libre si tout le monde respecte les règles du jeu. Le problème, c'est que ce n'est pas toujours le cas. Il y aura toujours la tentation de garder un petit détail juste pour soi, qui va donner le petit avantage décisif.
    C'est vrai que si chacun travaille séparément, tout le monde va arriver plus ou moins au même résultat. Mais c'est justement la petite différence qui va faire toute la différence.

    Quant à la vision archaique... Qu'elle soit vieille, certes. Qu'elle soit dépassée, j'en doute. Ce n'est pas parce qu'elle est utilisée qu'elle est bonne et qu'elle doit servir de modèle pour le futur. Mais, et là, je sens que beaucoup de gens ne vont pas être d'accord avec moi, j'ai la conviction qu'une start-up qui diffuserait dès le départ le contenu complet de la technologie sur laquelle elle baserait son produit phare serait vouée à disparaitre très très rapidement. Je crois au logiciel libre, mais je ne crois pas à la tête d'injection diesel libre. Mais ça tombe bien, ici, c'est linuxfr et pas moteursfr. Donc je suis d'accord sur le fait que le libre c'est bien :)