Tomboy vs Gnote

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
23
17
nov.
2009
Mono
En début d'année, nous avions appris par l'intermédiaire de ce journal qu'Hubert Figuière s'était lancé dans une réécriture en C++ de Tomboy .

Bien entendu, il fallait être un geek pour se sentir tout excité à l'annonce de cette nouvelle en apparence anodine. Une réécriture d'un logiciel... la belle affaire ! Pourtant, ce projet avait réchauffé le cœur et l'âme des libristes puisqu'il annonçait l'apparition d'une alternative au projet Tomboy, basé sur la très controversée technologie Mono. Tomboy est un logiciel de prise de notes, avec des fonctions d'hyperliens de note en note et des fonctions de synchronisation entre machines. On peut difficilement le qualifier d'indispensable, mais il répond certainement à un besoin réel des utilisateurs. Ce qui provoque la controverse, c'est qu'il est inclus par défaut dans le bureau GNOME [NdM : Tomboy ne fait pas partie de GNOME Core] et qu'il est basé sur Mono qui est la réimplémentation libre du framework .NET de Microsoft.

Le projet Mono a toujours été fort controversé au sein du monde du libre et la réticence à l'utiliser, même après les promesses de non agression de Microsoft, continue d'être farouche. Comme l'a déjà dit Richard Stallman, Mono est bien un projet libre mais si il est utilisé comme une brique essentielle pour construire de nombreux logiciels, alors tout cet écosystème sera mis en danger par un changement de politique de Microsoft. En outre, l'utilisation de Mono, toujours en retard sur son équivalent propriétaire, renforce le standard logiciel de la firme qui reste l'adversaire numéro un du monde du libre.

C'est ce qui explique que la ré-implémentation totale de Tomboy en C++ a été accueillie par des cris de joie. Comme il s'est, de plus, avéré que les performances étaient radicalement améliorées et que Fedora avait annoncé le remplacement de Tomboy par Gnote pour sa version 12, on pouvait penser que la dernière heure de Tomboy était venue et que toutes les principales distributions - à l'exception probable de la très monophile OpenSUSE - allaient basculer vers Gnote.

C'était sans compter sur un petit détail signalé par Hubert Figuière sur son blog. Il n'avait commencé ce projet que pour combattre l'ennui quand il était entre deux emplois et il ne continuerait à travailler dessus qu'aussi longtemps qu'il le pourrait. Hélas, trois fois hélas, Hubert n'a semble-il plus de temps à consacrer à Gnote. Le dernier commit date du mois août et, en réponse à une question sur la date de la prochaine version, Hubert a répondu fin octobre qu'il n'y en aurait plus : « Sorry, there is no release planned. But if somebody wants to take up on maintainership, feel free to contact me. »

Évidemment Fedora se retrouve un peu le bec dans l'eau à proposer par défaut dans sa très prochaine version 12 un logiciel qui n'est plus maintenu. De son coté Tomboy continue son petit bonhomme de chemin puisque le développement n'a jamais ralenti. La version 1.0.0 est même sortie le 21 septembre avec une nouvelle API de synchronisation vers un futur service web en ligne.

C'est maintenant qu'on va voir si Gnote correspondait vraiment à un besoin au sein du monde du libre. La communauté va t-elle mettre ses actes en accord avec ses sentiments anti-Mono et reprendre le développement de Gnote ou bien va t-il juste y avoir des lamentations, sans aucune suite ? Red Hat va t-il confirmer son choix d'opter par défaut pour Gnote et demander à ses développeurs de continuer le développement ou bien est-ce-que tout le monde va sagement s'aligner sur Tomboy ? Et, si c'est cette dernière solution qui s'impose, que vont pouvoir faire les utilisateurs de Gnote sur les systèmes BSD non x86 qui ne sont pas pris en charge par Mono ?
Beaucoup de questions qui attendent des réponses...
  • # quel est le besoin ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Pour ma part, Gnote répond exactement à mes besoins comme le faisait également Tomboy. Les performances supérieures de Gnote m'ont fait basculer vers cet outil et supprimer toute instance de Mono sur mon poste. Comme tous mes besoins sont couverts, je ne vois pas l'utilité d'utiliser Tomboy et même si Gnote n'évolue plus, cela me convient :-)
    • [^] # Re: quel est le besoin ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Et si demain une faille de sécurité importante y est découverte ou que tu souhaites changer la version de certaines dépendances et que ce n'est pas encore supporté...

      Malheureusement, l'existence d'au moins une personne qui fasse évoluer le logiciel semble indispensable (au moins pour les distributions qui voudront l'intégrer)...
      • [^] # Re: quel est le besoin ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        une faille de sécurité potentielle dans gnote ?

        ne me dit pas qu'il est setuid quand même. Après, c'est vrai qu'utiliser une appli sans mainteneur, c'est toujours risqué sur le long terme, il faudra un jour migrer.
        • [^] # Re: quel est le besoin ?

          Posté par . Évalué à 0.

          C'est vrai ca.

          C'est pas comme si on avait jamais vu un bufferoverlow avec execution de code dans un programme c/c++.
          • [^] # Re: quel est le besoin ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            En quoi un bufferoverflow d'un programme qui n'est pas suid est un problème ?

            Va falloir que tu m'expliques.
            • [^] # Re: quel est le besoin ?

              Posté par . Évalué à 5.

              ...

              Ben s'il faut t'expliquer en quoi une execution de code arbitraire (en user ou en root) est un probeme, je crois qu'on a du boulot la...
              • [^] # Re: quel est le besoin ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                oui, il faut m'expliquer. Parce que l'exécution de code arbitraire sur un binaire non setuid n'a aucun intérêt puisque l'attaquant possède déjà l'accès aux données utilisateurs.

                donc, oui, explique moi.
                • [^] # Re: quel est le besoin ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  ah.
                  et le fait que l'attaquant utilise justement un buffer overlow comme point d'entree dans la machine et que donc, ca lui donne un acces qu'il n'avait pas, ca t'as traverse l'esprit?
    • [^] # Re: quel est le besoin ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui, mais demain ?

      Pour une distrib, la pérénité est indispensable.
  • # Les deux sont bloated

    Posté par . Évalué à 10.

    Matt Mackall montre l'utilisation de son outil smem sur gnote et tomboy: http://www.selenic.com/blog/gnote-vs-tomboy.html

    Conclusion: les deux prennent plus de mémoire que emacs.
    • [^] # Re: Les deux sont bloated

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      J'ai presque envie de dire que je ne vois pas le rapport (qu'est ce que vient faire un éditeur avancé de texte à coté d'un bloc note amélioré ?).

      Mais je suis presque certain qu'on va me sortir l'un ou l'autre module complémentaire/fonction presque oublié/utilisation détournée d'Emacs qui permet de faire quasi la même chose que Gnote/Tomboy.

      Mais quand même ça m'intrigue ça...
      • [^] # Re: Les deux sont bloated

        Posté par . Évalué à 8.

        Ben y'a le org-mode d'emacs, inclus avec le paquet "de base", qui permet de faire tout ça et bien plus encore... Gestion des notes, TODO-list, agenda/calendrier, et tout ce qu'il faut pour "organiser sa vie en plain-text".
        http://orgmode.org/

        Je suis personnellement fan de l'édition de tableaux (et de l'intégration de gnuplot pour avoir rapidement de jolies courbes sans avoir à passer par OOo et consorts).
        <troll>C'est l'une des choses qui m'ont fait abandonner vim pour emacs ;-)</troll>
        • [^] # Re: Les deux sont bloated

          Posté par . Évalué à 3.

          Je confirme.
          L'édition de tableau, c'est du grand art, je suis admiratif. Si, si vraiment, essayez!
          La gestion des check list est sympa aussi, avec la mise à jour récursive de tous les niveaux.

          Le vrai avantage de org-mode, pour moi, c'est qu'il propose pleins d'outils, entièrement en mode texte dans un fichier.
          Et ensuite on en fait ce qu'on veut, c'est vraiment très souple.


          Dans le même genre, mais qui n'a rien à voir, la calculatrice scientifique incluse dans emacs est assez bluffante. D'ailleurs, à ce niveau là, je n'appelle plus ça une calculatrice!
      • [^] # Re: Les deux sont bloated

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Le rapport, c'est que les deux ouvrent une fenêtre ou on tape du texte dedans :-)
        Blague à part, 14.9MiB pour Gnotes (hors librairies partagées), Tomboy est plus gros de ~8Mib (~23Mib), ça devient vraiment du n'importe quoi pour la gestion des ressources.

        Ce ne sont pas les ~200 caractères par notes qui vont aller occuper entre 15 et 20Mib de mémoire vive.

        Et pourtant, quand je programme en Python ou Java, je suis le premier à laisser le GB à se débrouiller tout seul (en dehors de d'ajouter variable=null; pour faciliter son travail) à utiliser les fonctions HashMap ou Listes qui doivent bien occuper x fois plus de mémoire qu'un tableau d'octets gérée à la mimine.
        Mais x doit surement être inférieur à 10 à la méga louche.

        Ok, on a des Gib, mais sans vouloir optimiser en assembleur, il y a une différence entre choisir le mauvais algorithme (occupation mémoire) et un algorithme plus adapté par définition.

        C'est exactement le même débat avec la vitesse, ça ne sert à rien de programmer un tri à bulle en assembleur quand un shell sort même en basic sera plus rapide sur des millions d'éléments.

        Après il y a les buffers écrans, une zone 640x512 en 24bits, c'est un buffer de ~1Mib, ce buffer est pris du côté de X11 ou de l'application ? (si c'est du côté de X11, c'est pire que j'imaginais).
    • [^] # Re: Les deux sont bloated

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pas possible personne ne peut disposer d'autant de ram sur un ordinateur personnel !

      Conclusion : Prenez vos notes sous vim !
    • [^] # Re: Les deux sont bloated

      Posté par . Évalué à 1.

      Ahlala, qu'ils sont cons ces gens qui font des comparatifs en mettant des super beaux graphismes pour qu'on puisse lire rapidement le teste en 10s chrono. Ça en devient presque agréable à lire.
    • [^] # Re: Les deux sont bloated

      Posté par . Évalué à -2.

      Juste pour information, Tomboy tourne très bien sur un XO Laptop (AMD Geode a 433MHz, 256 Mo).
      Emacs date d'une toute autre époque ou les quelques mégaoctets occupé en RAM ont justifié la création de microemacs pour tourner avec les 512 Ko d'un Amiga 500 (entre autres)
      Aujourd'hui, Tomboy et Emacs ont une consommation de mémoire ridicule et j'ai du mal a dire qu'une appli est bloated sans qu'elle occupe au moins 512 Mo ...
      • [^] # Re: Les deux sont bloated

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Il n'y a pas que l'occupation mémoire dans la vie. Il y a aussi (surtout ?) le temps de lancement.
        Est-ce que tu a cliqué sur le lien signalant l'amélioration de perfs qu'apporte Gnote et que j'ai mis dans la news ?

        Extrait :

        À froid (après avoir flushé les caches):

        * Tomboy = 12.110s
        * GNote = 5.138s

        À chaud:

        * Tomboy = 2.394s
        * GNote = 0.909s
        • [^] # Re: Les deux sont bloated

          Posté par . Évalué à 1.

          apres, faut voir le usecase aussi.
          Ce genre d'appli, c'est typiquement le genre de truc qui tourne en permanence, qui est lance automatiquement au demarrage.

          Et un os bien concu et bien utilise, tu le redemarres uniquement pour les updates necessitant un reboot, le reste du temps tu veilles/hibernes.

          Alors, tres honnetement, gagner 7 secondes une fois par mois, qu'est ce qu'on s'en balance...
  • # Tomboy plus complet que Gnote

    Posté par . Évalué à 6.

    Je suis un très grand utilisateur de Tomboy, je me suis construit une base de connaissances de plusieurs dizaines de notes avec des liens vers différents documents. Quand j'ai appris l'existance de Gnote, j'ai tenté la migration pendant quelques semaines, mais Gnote contient des bugs très génant sur les liens hypertextes.

    Quand Tomboy est passé en version 1.0, j'ai laisser tombé Gnote car en plus d'être plus abouti, Tomboy possède de nombreux plugins pour Gnome Do, Deskbar ou Tracker,
    • [^] # Re: Tomboy plus complet que Gnote

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      C'est un addon pour tomboy Gnome Do ?

      D'accord c'est écrit en Mono et c'est inclus dans gnome mais quand même...
    • [^] # Basket.kde.org -

      Posté par . Évalué à 1.

      Je trouve basket bien plus complet et beaucoup plus flexible.
      Ce n'est pas un simple carnet de note, là où découperait une image dans un journal pour l'apposer sur une page d'un cahier avec quelques annotations, avec basket, ce que tu as capturé à la souris (texte+images dans un navigateur) est importé aisément dans un des panneaux de basket .

      Et puis y a un tas de fonctionnalités: mise en forme, protection par clé, intégré des actions etc...

      Dommage que l'interface est alourdie par un tas de boutons.

      Je crois d'ailleurs qu'il y a un outil similaire sous Mac OS X.
      • [^] # Re: Basket.kde.org -

        Posté par . Évalué à 2.

        Dommage que basket ne soit plus maintenu non plus. La dernière version date de Juin 2008...
        • [^] # Re: Basket.kde.org -

          Posté par . Évalué à 2.

          il semblerait qu'il y ait du boulot fait sur un port vers kde4 http://github.com/kelvie/basket

          et je suis d'accord c'est une des applis kde3 qui me manque vraiment.
        • [^] # Re: Basket.kde.org -

          Posté par . Évalué à 2.

          Je viens de voir que sur pardus la version (dans les depot test) de basket est une version kde4 si cela peut t'interesser. D'apres ce que j'ai pu voir (test de quelques minutes) cela fonctionne.
        • [^] # Re: Basket.kde.org -

          Posté par . Évalué à 2.

          Sous mandriva 2010.0 , basket est kde4 et ça marche nickel. Juste un petit problème de sortie de boite à miniatures au redémarrage de la session kde, pas grave. Tout est stable et fiable sinon.
  • # Utilité de l'appli

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En même temps y a-t-il vraiment un public suffisant pour que ce genre d'application soit mis par défaut dans les distributions?

    Je l'ai un peu utilisé au début et je pense que l'outil est beaucoup trop complexe pour la majorité des gens.

    D'autre part, de tous les linuxiens que je connaisse, aucun ne s'en sert régulièrement. Les utilisateurs les plus avancés s'en servent quelques jours puis abandonnent, et les débutants ne comprennent pas du tout son intérêt et lui préfèrent les sticky notes (qui sont pourtant très mal foutues).

    Du coup, quitte à avoir par défaut une appli qui ne servira pas à tout le monde, autant éviter qu'elle ne ramène des libs en plus…
    • [^] # Re: Utilité de l'appli

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne vois pas du tout non plus l'intérêt de l'appli par défaut, mais je dois reconnaitre que certains ne semblent pas pouvoir s'en passer. Il faudrait peut-être un sondage là-dessus.
  • # hmmm

    Posté par . Évalué à 0.

    c'est marrant moi, c'est l'inverse.
    Je trouve ca super utile a tel point que j'ai chercher un outil similaire pour Windows pour le boulot....

    Sinon, bon sur la polémique Mono, c'est comme samba et wine.
    Il y a les puristes et ceux qui veulent juste de bon logiciel et pouvoir échanger avec windows.
    (je sens que ca va partir en troll si j'en dit trop...)
    D'autant plus que ce n'est pas si évident que cela. Personnellement, je trouve la techno .Net intéressante et les problèmes de mono sont liés au techno ADO.NET et ASP.NET qui ne sont pas utilisés dans tomboy ou banshee.

    Après Gnote a fait la même chose que mono : copié un bonne outil.
    Il est juste dommage de perdre du temps a copier au lieu de créer de bon logiciel (peu importe la techno)...
    • [^] # Re: hmmm

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Ouais mais bon, même en faisant abstraction des problèmes juridico-philosophiques de Mono, lancer toute une VM simplement pour prendre une bête note je trouve ça..hum...spécial.
      • [^] # Re: hmmm

        Posté par . Évalué à 6.

        Et si on ouvre un petit appli en java, une autre basé sur des libs KDE, une autre sur du Gnome en plus de celle tournant sur du Mono... Enfin de nos jours on à des ordinateurs tellement puissant, il faut bien les occuper.

        Personnellement j'aurais préféré un environnement homogène, basé sur un seul framework complètement libre portable et bien pensé ou les appli pourraient facilement communiquer entre elles (Il y avait un temps ou j'avais placé beaucoup d'espoir dans le développement de GNUstep, mais il n'a jamais vraiment décollé).
        • [^] # Re: hmmm

          Posté par . Évalué à 6.

          c'est tout le problème du libre.
          On veut laisser le choix mais du coup c'est très hétérogène et beaucoup de forces sont perdus a sans cesse réinventer la roue.

          Déjà freedesktop tente de rendre homogène plusieurs points de gnome et KDE et je pense que c'est un mal nécessaire!

          Après pour rendre les frameworks interropables c'est pas gagné....
          Déjà les frameworks évitent les 10 000 libs qui font la même chose...
          Tout le problème est d'avoir un framework qui puisse être multi languages (python, c, c#, vb, java, javascript, ruby, php...) et multi OS open source, patent free avec des languages fortement et faiblement typés.

          Mono est celui qui s'en rapproche le plus mais bon le multi OS c'est loin de marcher aussi simplement... le multi langage: ironpython c'est pas tout à fait python.... et patent free est le principal handicape. même si cela permet de migrer des applis windows sous linux et que cela se limite à 2 briques avec des patents. MS a beau jurer, il faudrait avoir une alternative à ADO.NET (qui ne se base pas dessus) sous Mono et et proscrir son utilisation et celle de ASP.NET. Il semble que LINQ se base maintenant sur dblinq mais je ne sais pas si ce dernier utilise ADO.NET. Si ce n'est pas le cas Mono devrais pousser pour isoler ADO.NET dans un package a part. Si ils réussissent cela, j'espère que les querelles s'arrêteront...

          Personnellement, j'adore le système de VM qui permet d'éviter le plantage complet d'une machine. Mais quand il faut de la performance brut c'est pas top. Cependant, il est possible d'y remédier via un appel a une bib C via Pinvoke. C'est ce que fait banshee.
          • [^] # Re: hmmm

            Posté par . Évalué à 2.

            DbLinQ utilise les providers ADO.NET.
          • [^] # Re: hmmm

            Posté par . Évalué à 4.

            > Déjà les frameworks évitent les 10 000 libs qui font la même chose...
            > Tout le problème est d'avoir un framework qui puisse être multi languages (python, c, c#, vb, java, javascript, ruby, php...)

            faudrait savoir, là tu tiens à avoir 10 000 langages qui font la même chose... ( python/ruby ou python/php, c# et java, vb et javascript...)
        • [^] # Re: hmmm

          Posté par . Évalué à 2.

          Personnellement j'aurais préféré un environnement homogène, basé sur un seul framework complètement libre portable et bien pensé ou les appli pourraient facilement communiquer entre elles

          C'est ce que ce sont dit tous ceux qui ont commencé l'écriture d'un DE. Et l'expérience montre qu'il n'y a pas qu'une seule vision de ce que doit être un DE (et tant mieux !)
        • [^] # Re: hmmm

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          un environnement homogène, basé sur un seul framework complètement libre portable et bien pensé ou les appli pourraient facilement communiquer entre elles

          AHMA KDE/Qt remplit tous ces critères
          • [^] # Re: hmmm

            Posté par . Évalué à -9.

            Sauf que Qt c'est pas libre !

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: hmmm

              Posté par . Évalué à 3.

              Un peu depasse ce troll tout de meme tu ne crois pas?
              • [^] # Re: hmmm

                Posté par . Évalué à 8.

                J'ai posté ce message il y a quelque années avec IPoT...

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                • [^] # Re: hmmm

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Les moinssages ont suivi à travers le temps ;-)
          • [^] # Re: hmmm

            Posté par . Évalué à 3.

            En fait il y en a beaucoup qui font l'affaire, et d'un coté c'est très bien car les développeurs ont le choix d'utiliser le Framework qui leur convient le mieux.
            Mais coté utilisateurs ont se retrouve avec vite une cohabitation d'environnements très disparates et aux fonctions globalement toutes redondantes. En bien sur toute les applications reposant sur ces diffèrent environnements ont souvent du mal à bien communiquer entre elles.
      • [^] # Re: hmmm

        Posté par . Évalué à 1.

        Petite parenthèse:

        c'est exact, mais on peut argumenter de la même façon avec Java.

        Quand je vois un gestionnaire de téléchargement en Java, ou une appli pour piloter le lcd d'un G15 depuis SongBird...

        Disons qu'on peut se faire une raison en se disant que la portabilité est à ce prix ?
        • [^] # Re: hmmm

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Ben non justement puisque Gnote c'est compatible partout alors que pour Mono, comme je l'indique à la fin de la news, ce n'est pas le cas.
          • [^] # Re: hmmm

            Posté par . Évalué à 1.

            Ah bon ?

            Tomboy ça tourne sous windows et macosx, il y a des paquets tout prêts.

            Je n'ai rien vu de tel pour gnote, les portages ne me semblent pas encore avoir été faits.
      • [^] # Re: hmmm

        Posté par . Évalué à 5.

        Pour retourner l'affirmation : s'embêter avec un langage bas niveau et inadapté simplement pour faire une appli de prise de notes je trouve ça... spécial.
    • [^] # Re: hmmm

      Posté par . Évalué à 3.

      À priori, quel serait l'intérêt de baser Tomboy sur mono si on ne pouvais pas l'utiliser aussi sous Windows :

      http://live.gnome.org/Tomboy/Installing/Windows
      • [^] # Re: hmmm

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        juste pour remettre les choses dans leur contexte : tomboy sous Windows, c'est tout tout nouveau hein (moins d'un an).
  • # Trolling phail

    Posté par . Évalué à 1.

    Beaucoup de questions qui attendent des réponses...

    Beaucoup de troll qui appelle au troll surtout. patrick_trolling_is_my_way_of_life_g nous a habitué à mieux :)
    • [^] # Re: Trolling phail

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      >>> patrick_trolling_is_my_way_of_life_g

      Tiens ça ferait un chouette tshirt ça ;-)
      Je vais chercher sur le net ou est-ce que je peux me le faire faire.
      • [^] # Re: Trolling phail

        Posté par . Évalué à 2.

        Laisse béton !

        Si tu t'habilles pas en XXL, ca sera écrit tellement petit que personne ne pourra te reconnaitre.
      • [^] # Re: Trolling phail

        Posté par . Évalué à 2.

        Il suffit juste d'un Tshirt, d'une imprimante à jet d'encre, d'une feuille de papier spécial [1] et d'un fer à repasser - ce qui, pour nous autres geek, risque d'etre le plus difficile à trouver, quoiqu'en overclockant le processeur pour faire chauffer le bousin ....

        Et hop, un tshirt perso qu'il est bien :)

        [1] http://www.google.com/search?hl=fr-FR&q=papier%20transfe(...)
  • # Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Il semble que Microsoft ait mis une bonne partie de .net sous licence Apache !

    http://rss.slashdot.org/~r/Slashdot/slashdot/~3/4ztn5Z7xSx8/(...)

    Gnote n'aura-t-il plus de raison d'être ?

    GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne vois pas le rapport :
      Ce que Microsoft a mis sous licence Apache, c'est une implémentation de .NET.
      Hors, Tomboy était déjà basé sur une implémentation libre de .NET, en l'occurrence Mono.
      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

        Posté par . Évalué à 9.

        Vu sur slashdot:

        Nope this framework is for mobile devices and the 360.
        Microsoft is really dieing in the mobile space right now. WinMo 6.5 Still doesn't have native support capacitive touch screens and the Mobile world is on fire with Android and of course the iPhone.
        HTC, LG, and Samsung are all developing or have released Android phones.
        Palm and Motorola are now dropping WinMo and going with WebOS and Android.
        This is one space where Microsoft is at best an also ran and really is dropping in the race for mind share.


        En gros cela sert a rien pour mono sur pc et donc pour tomboy. Toujours aucun interet et mono est toujours 3 trains en retard. Le jour ou ce dernier sera capable de faire tourner le dernier paint.Net sous linux vous faites signes. Autre exemple comme quoi cela sert a rien, en dehors de permettre a Microsoft de faire croire que ce sont des gentils, moonlight qui lague serieux derriere silverlight non pas que je l'utiliserai mais bon. Donc en dehors des trucs venant de la communaute opensource il y a rien qui sert dans .Net pour nous donc autant developper dans un langage et sur une plateforme dont l'evolution ne depend pas uniquement de l'entreprise qui a declare la guerre au mouvement opensource.
        • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

          Posté par . Évalué à 3.

          sinon, tu n'as pas compris, Mono n'a pas 3 trains de retard. Juste ils n'implémentent pas ce qui n'a pas d'intérêt. Mono est une implémentation de .Net dans le sens de ce qui a été placé sous la "Community Promise" (ce qui est donc standard ECMA). pour le reste, ils ont déjà expliqué 25000 fois mais quand on est anti-Mono, on ne cherche pas à comprendre ni à écouter, il s'agit d'implémenter des choses _utiles_. Il y a des choses dans Mono, qu'il n'y aura jamais dans .Net (genre le générateur de code SIMD, la compilation de code natif, ....).
          C'est sûr que s'il s'agit de pleurer sur des techno qui n'auraient AUCUN intérêt dans un environnement unix, être anti-Mono c'est cohérent, dans le plus pur style Roy Schestowitz :)
          Y a des trolls moins fatigants et bien plus drôles que celui-ci, et franchement si vous êtes convaincus du contraire, allez sur bn.com, ça fatigue vite et décrédibiliserait n'importe quel mouvement aussi réaliste qu'il soit.
          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Je sais mais je pense que tu as du oublier de lire ma derniere phrase. JE (pronom personnel) ne voit strictement aucun interet pour nous (utilisateurs de linux) a mono car je considere que les alternatives sont aussi bien voir mieux.

            Apres les problemes juridiques sont encore un truc different. Que des devs du libre veulent utiliser cela (je soupconne que comme ca ils peuvent avoir sur leur CV C# ce qui peut etre utile dans ce monde fagocite par microsoft) je le concoit aussi. Mais par contre en tant que tel cela ne sert a rien pour linux ou tellement peu que cela en est risible vu les efforts humains et financiers mis dedans.
            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

              Posté par . Évalué à 4.

              > les alternatives sont aussi bien voir mieux.

              lesquelles ?
              • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                alternative à ECMA-334 : n'importe quel langage de haut niveau. Sinon les spécificités de C# en font un langage proche de java/c++.

                alternative à CLR : n'importe quel VM ou interpréteur portable (parrot, jvm ...). Chaque language du CLR n'étant qu'un sucre syntaxique.

                alternative à .Net (l'intégration système) : ruby, python ont aujourd'hui des systèmes de gestion de paquets (easy-install), de middle ware (webrick), de chrootage système leur permettant d'être relativement proche fonctionnellement.

                Le seul truc non existant en libre mais rarement utilisé par les développeurs proprio reste le système de diffusion de paquet/signature/déploiement automagique qui ma foi reste intéressant.

                Là où python, ruby et perl sont meilleurs c'est justement sur les repository (cpan). Les bibliothèques de bases du Csharp sur les encodages de mails sont incapables de produire des mails conformes aux rfc par exemple.
                • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Alternative à C# : tu n’as pas répondu. Normal, il n’y en a pas d’aussi sérieuse. Java est une grosse bouse, C++ n’a rien à voir.

                  Alternative à CLI : les JVM, avec toutes leurs subtiles incompatibilités, quelle recommandation géniale. Et bien sûr, aucune autre VM ne supporte autant de langages que la CLI - à part LLVM, dont la cible est différente (il y a même un compilateur CLI vers LLVM si je ne m’abuse).

                  Alternative à .Net : la gestion des paquets Python, c’est une véritable farce, qui a été conçue par des gens ne comprenant strictement rien à la production. Et c’est un développeur Python qui te parle. Il faut se battre tous les jours pour avoir quelque chose qui marche de manière pas trop pourrie avec toutes les merdes que les développeurs de setuptools arrivent à inventer. Je ne parle même pas de Ruby, c’est encore pire. Si Python voulait faire les choses correctement, il faudrait justement s’inspirer… du Global Assembly Cache de Mono, une solution propre et ne nécessitant pas de bidouilles ingérables pour les distributeurs.

                  Quant aux bibliothèques, entre avoir 17 implémentations pourries de chaque fonctionnalité et une qui marche, c’est vite choisi. Pour accéder aux bases de données par exemple, Python tient vaguement la route avec la DB-API, mais la qualité des implémentations est complètement minable par rapport aux versions managées fournies avec Mono, et il manque le support de certaines bases. Tout le reste est à l’avenant.

                  Bref, j’aime beaucoup Python et je l’utilise tous les jours, mais si aujourd’hui je devais concevoir une nouvelle application de plus de quelques milliers de lignes de code, je le ferais sans hésitation avec Mono. Il faut savoir comparer ce qui est comparable.
                  • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Bref, j’aime beaucoup Python et je l’utilise tous les jours, mais si aujourd’hui je devais concevoir une nouvelle application de plus de quelques milliers de lignes de code, je le ferais sans hésitation avec Mono.

                    Bah évidement parce que t'aurai beaucoup plus de trucs a implémenter pour faire des milliers de lignes de python

                    Je suis déjà loin, pas taper...
                  • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    Alternative à C# : tu n’as pas répondu. Normal, il n’y en a pas d’aussi sérieuse. Java est une grosse bouse, C++ n’a rien à voir.
                    Première phrase, premier Troll.
                    Esthétiquement, on peut préférer .NET ou JAVA pour la syntaxe et les noms des libs, mais grosso-merdo, ils ont les mêmes limites et les mêmes concepts.

                    Alternative à CLI : les JVM, avec toutes leurs subtiles incompatibilités.
                    Je ne veux pas dire, mais travaillant sur JAVA depuis 2000 surtout dans les applis web.
                    Dans ce cadre là, j'ai rencontré 2 cas, ou il fallait recompiler les jar sur la plate-forme de production, parce qu'on avait pas une JVM du même éditeur sur les postes développeurs, et encore c'était en 2001-2002 avant que la norme J2EE soit mieux respectée.

                    Alternative à .Net :
                    Il faut bien comprendre que MS à commencer a pousser .NET quand Linux est devenu une menace plus sérieuse pour eux dans la mesure ou Linux n'est pas limité au x86 pour les applications dont on dispose le source.
                    Pour distribuer un "binaire" tout en étant indépendant du matériel sous jacent, il faut une VM.
                    Il y a quelques années, MS annonçait de migrer toutes leurs applications sous .NET pour être indépendant du matériel.
                    Je constate que depuis que les technologies de virtualisation sont plus courantes, MS se fait plus discret sur cette migration.

                    Autrement pour Python, je suis d'accord, j'adore ce langage, mais il manque une certaine cohérence pour le choix d'une bibliothèque.

                    mais si aujourd’hui je devais concevoir une nouvelle application de plus de quelques milliers de lignes de code,

                    Si les gros éditeurs décidaient du jour au lendemain de basculer tout en Python/Ruby/OCAML/Lisp/Haskell/..., tu aurais exactement les outils qu'ils te manquent à l'heure actuelle qui accompagnerait ce nouveau choix "industriel"

                    Pour faire des applications "professionnelles" (c'est à dire développé pour une entreprise par elle même ou une société de service), il faut une taylorisation des moyens pour interchanger les développeurs entre projets. Donc il faut pouvoir tenir les développeurs par la main.
                    Forcément le monde du libre, c'est la liberté de faire ses propres choix, c'est moins cadré.
                    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                      Posté par . Évalué à 6.

                      > Il faut bien comprendre que MS à commencer a pousser .NET quand Linux est devenu une menace plus sérieuse pour eux dans la mesure ou Linux n'est pas limité au x86 pour les applications dont on dispose le source.

                      bullshit. avec Java on n'avait justement plus besoin que d'une JVM qui tenait la route.

                      non, le but a été de tuer Java, justement.
                      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        non, le but a été de tuer Java, justement.
                        Oui et non, quand .NET a été lancé, les applications "lourdes" java n'étaient plus vraiment une menace, il y en a, mais par rapport à leur coeur de marché, solutions OS + solutions bureautiques, Java ne les menaçaient plus.

                        Il faut voir qu'au même moment MacOS passait sur x86 après PPC et 68k, MS n'avait pas une telle souplesse dans le choix de leurs plate forme.

                        Il devenait urgent pour eux d'avoir la possibilité de s'affranchir du matériel.
                        • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                          Posté par . Évalué à 6.

                          regarde mieux ton calendrier. le sabotage de Java par Microsoft date de 1997 au bas mot avec Visual J++ 1.0 et déjà diverses améliorations Windows-only. la fête du slip fut en 1998 avec Visual J++ 6 et l'introduction de nouveaux mots clés dans le langage.

                          oh, il suffisait de ne pas s'en servir, certes. mais comme les assistants de création de code et autres wizards s'en servaient, comment dire... ah, si : ce n'était plus du Java. on les retrouvera dans C#

                          quand au "lancement de .NET", comment dire, c'est le genre d'évenement monstrueux qui se décide et se planifie sur plusieurs années. à cette époque le rêve d'un OS écrit en Java comme de suites bureautiques écrites en Java ne s'était pas écroulé, des boites comme Corel ou Lotus y croyaient dur comme fer, des grosses comme IBM ou Oracle ont fait plus que s'y interesser.

                          maintenant oui bon quand des bouts de .NET sont effectivement sortis des labos, tout le monde s'était aperçu depuis longtemps que beaucoup des promesses de Java n'avaient pas été tenus et ne le seront jamais. ça a même sacrément joué en défaveur de .NET au départ : "oh non, pas encore !" vu que les prémisses étaient les mêmes.

                          > Il faut voir qu'au même moment MacOS passait sur x86 après PPC et 68k, MS n'avait pas une telle souplesse dans le choix de leurs plate forme.

                          euh, tu voulais qu'ils fassent quoi, vu qu'ils étaient déjà sous x86 ? :) "chef, on est sur la meilleure plateforme du marché, la plus commercialement porteuse et tout et tout, on migre tout sur la plus pourrie juste pour le fun ?" "oh oui chic, tirons-nous une balle dans le pied \o/ et même un boulet \o/"

                          pour rappel, Microsoft a déjà lourdement influé sur le design des x86 par le passé en imposant ses 4 volontés à Intel "il nous faudrait ça et ça, ça nous serait super utile pour la commutation de taches sous Windows" "non" "SI."
                  • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Étrangement plus on me casse les pieds avec ces solutions compliquées plus je vois un langage de grand père qui est au moins au niveau de Mono : Tk/Tcl

                    Pour Tk/Tcl il suffit d'installer amsn qui marche identiquement sous linux/windows/macOSX et tout le toutim, et ensuite de regarder le source (le gars est bon).

                    Okay le Tcl est pas sexy. Mais c'est graphique multiplateforme, bien fait, avec une syntaxe ignoble. Mais ça fait le job, et bien. Aucune plate-forme (java, mono, .net, Qt) à mon gout ne fait aussi bien que cela pour un aussi faible coût en ressource, infra et complexité.
                    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      C'est vrai que Tk/Tcl était souple d'utilisation, mais il faut se tapper la syntaxe. En général, cette solution était utilisée pour rendre les scripts "graphiques" avec l'IHM en code Tcl/Tk et l'execution de commande lancée par la GUI.

                      Un truc moderne qui a le meilleur rapport puissance/code/portabilité, c'est REBOL
                      http://www.rebol.com/prod-view.html
                      http://rebolzone.free.fr/rbpresentation.php

                      ~700 kio pour l'interpreteur+framework pour faire des programmes client qui rend naturel le passage des données sur le réseau avec d'autres clients ou services REBOL

                      Quelques programmes d'exemples
                      http://www.rebol.com/pre-view.html

                      Gros problème, ce n'est pas un langage libre, du coup ça refroidit. Il y a des bouts de code dans le monde libre, mais pas de solutions de remplacement au cas où. C'est un peu comme le langage D qui me semble intéressant, mais ne pas partager un langage, c'est un peu un non sens.
                    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Étrangement plus on me casse les pieds avec ces solutions compliquées plus je vois un langage de grand père qui est au moins au niveau de Mono : Tk/Tcl

                      Wow. Là je crois que tout est dit.

                      Continue de t’enfoncer tout seul, même pas besoin de répondre.
                      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Techniquement, TK/Tcl est une antiquité, mais sur la facilité de créer des petites applications avec du développement light, ce n'est pas une remarque fausse.

                        C'est bien la technique, mais c'est un moyen, à la fin de la journée ce qui compte ce n'est pas la techno utilisée, mais est-ce que le truc développé répond AU besoin.
                      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Quand Le besoin client est satisfait, le moyen technique n'a pas besoin d'être beau ou pur.

                        Tcl/Tk est peut être une antiquité, mais il fait bien le write once run everywhere ainsi que la compatibilité multiOS que .Net/mono et java sont censés apportés. De plus il est plus portable et simple à installer, et permet de développer rapidement.

                        Il y a les codeurs qui passent leur temps à devenir les professionels de leurs outils, et les développeurs sont là pour apporter des solutions qui marchent à leur client.

                        On a peut être pas la même mentalité : je n'aime pas l'informatique, j'aime ce que l'on peut faire avec.
        • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

          Posté par . Évalué à 1.

          euh paint.net ne tourne pas sous linux car il font appelle a des bibliotheques non managé de windows pour gagné en rapidité.
          Donc rien a voir avec mono, le fait que ca ne tourne pas sous linux...
          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

            Posté par . Évalué à 1.

            A l'époque, j'avais un peu cru en paint-mono. Cependant, il semble que le projet n'est plus très vivant.

            Franchement, je trouve que d'une façon général les applications vraiment multi-plateforme ne sont pas légion.

            J'espère que le projet KeePass qui a choisi le .Net pour sa version 2.0 s'en sortira bien.
          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Rien a faire du pourquoi. Tout ce que cela montre c'est qu'une appli .Net utilisant le framework Microsoft a a peu pres aucune chance d'etre multiplateforme. Donc mono mis a part a diviser les forces ne sert a rien pour le libre alors qu'il existe de vrai framework multiplateforme. Que cela serve a Microsoft, Novell et pour la carriere de de Icaza je n'en doute pas mais pour le linuxien c'est un truc qui coute cher (cout humain, monetaire et encore pire trollifere!) et sert a presque rien.
            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Tout ce que cela montre c'est qu'une appli .Net utilisant le framework Microsoft a a peu pres aucune chance d'etre multiplateforme.
              Raisonnement totalement débile, comme d'hab avec toi.

              Si demain je développe une application, exemple en Python + Qt, et que par soucis d'intégration et/ou perf je choisi d'appeler des libs natives non portables/portées, dois-je en conclure que celà montre qu'une appli Python/Qt utilisant le framework de Nokia a a peu pres aucune chance d'être multiplateforme ?
              • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                Posté par . Évalué à -10.

                Comment dire... non pas la peine je vais pas m'abaisser a ton niveau.
                • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  je vais pas m'abaisser a ton niveau

                  Dommage il a parfaitement raison.
                  Ceci dit .NET ne doit pas simplifier l'integration aux differentes plateformes (pas l'objectif de MS) + les differentes GUI (WinForms, GTK#, WPF) n'aident pas. Qt par exemple aide au maximum le developpeur pour s'integrer a chaque OS et a ete pensé pour des le depart.

                  HS: quelqu'un a des infos sur une eventuelle implementation de WPF de l'equipe Mono ?
                  • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                    Posté par . Évalué à 5.

                    On peut TOUJOURS trouver une partie specifique d'un framework qui ne sera pas multiplateforme. Ce qu'il refuse d'admettre c'est que la phrase que j'ai ecrite plus haut:

                    Donc en dehors des trucs venant de la communaute opensource il y a rien qui sert dans .Net pour nous donc autant developper dans un langage et sur une plateforme dont l'evolution ne depend pas uniquement de l'entreprise qui a declare la guerre au mouvement opensource.

                    est toujours vrai malgre tout le temps, l'argent et les trolls investit dans mono. Dois t'on vraiment rappeller qu'un des arguments des defenseurs de mono au debut du troll fut que cela permettrait d'avoir facilement un port des applications Windows .Net sur toutes les plateformes supporte par mono. Cela a ete un leure et l'est toujours. J'attend toujours de voir la moindre application un peu consequente venant de Microsoft utilisant .Net donc soit disant portable, a mais non car ils utilisent SYSTEMATIQUEMENT des trucs specifiques a MS windows c'est balot, qui fonctionne sous linux. Vu que cela n'existe pas je ne vois pas l'interet d'utilise une techno qui reste toujours en retard (sur certains points au minimum) par rapport a l'implementation de reference. Alors qu'il existe des framework tel que Qt ou python qui sont multiplateforme et au meme niveau de support sur un nombre consequent de plateforme que ce soit windows, linux, BSD, MacOSX et j'en passe.
                    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Mono, c'est pas uniquement pour porter outofthebox des applications Windows sous Linux, c'est offrir un certain niveau de compatibilité pour que ceux qui veulent faire du multiplateforme puisse le faire. C'est aussi offrir des libs spécifiques à tel ou tel OS (Cocoa# par exemple).
                      T'as le droit de ne voir aucun intérêt dans cette techno, laisse les développeurs qui pondent des applications choisir là où sont leurs intérêts.
                      Que ca te plaise ou non, des gens utilisent Mono, c'est qu'ils y trouvent leurs intérêts.
                      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Mono, c'est pas uniquement pour porter outofthebox des applications Windows sous Linux,

                        C'est SURTOUT pas pour ne pas faire cela vu que cela n'est pas visiblement possible.

                        'est offrir un certain niveau de compatibilité pour que ceux qui veulent faire du multiplateforme puisse le faire.

                        Heureusement que l'on a pas attendu Microsoft et .Net pour cela et comme je l'ai deja dit il existe autre chose pour faire cela.

                        T'as le droit de ne voir aucun intérêt dans cette techno, laisse les développeurs qui pondent des applications choisir là où sont leurs intérêts.

                        Je leur laisse, je n'ai jamais mis un pistolet sur la tempe d'une personne pour l'obliger a coder dans tel ou tel langage. Je trouve dommage la perte de temps et d'argent qui est mis dans un truc fondamentalement inutile pour le libre c'est tout. Par contre je me permet de contrer les evangeliste redmondien tel que toi en esperant que la propagation de ce truc ne va pas s'intensifier.

                        Que ca te plaise ou non, des gens utilisent Mono, c'est qu'ils y trouvent leurs intérêts.

                        Je m'en tape tant que l'on ne me force pas non plus a me taper ce truc et que l'on arrete de pretendre que c'est la panacee et que c'est le meilleur truc qui soit arrive au libre. C'est une techno qui sert globalement a rien et qui n'est pas du tout controle par le libre mais par la compagnie qui a declarer la guerre au libre. Rien que pour cela c'est un truc a eviter sur linux. C'est MON avis et je le partage avec moi meme c'est deja ca.
                        • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Tu as surtout 3 solutions pour faire du multiplateforme:

                          1- Tu récris tout en natif pour chaque plateforme.
                          Tout est parfaitement intégré mais t'as un boulot monstre en dev.

                          2-Tu écris tout en multiplateforme y compris la partie graphique.
                          C'est l'approche Java avec Swing/SWT
                          Le développeur n'a (presque) rien à réécrire mais c'est mal intégré et parfois tu es limité pour faire des trucs simples.

                          3- Tu essaies de définir un maximum de trucs bas-niveaux communs mais tu intègre nativement le haut niveau.
                          C'est l'approche Mono qui récupère nativement les parties Gtk et ne veulent pas des libs graphiques Windows pas standard.
                          Inconvénient tout n'est pas portable "out of the box". C'est un compromis

                          Chacune des approches a ses mérites et inconvénients, mais toi tu sais mieux que plein de gens que la dernière est forcement mauvaise et comble du comble tu accuses les autres de prétendre le contraire.
                          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                            Posté par . Évalué à 9.

                            Dans le 2 tu n'as pas que java et Swing/SWT mais aussi C++/Qt ou python/pyQt et la tout est quasi parfait niveau integration. Donc aucun inconvenients et que des avantages. Quel dommage tout de meme d'oublier cette solution. Cela decredibilise ton post presque plus que la derniere phrase.

                            mais toi tu sais mieux que plein de gens que la dernière est forcement mauvaise et comble du comble tu accuses les autres de prétendre le contraire.

                            Je dis et je maintiens que certaines personnes devraient arreter de lire en diagonal avant d'utiliser les insultes...

                            https://linuxfr.org/comments/1082672.html#1082672
                            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Désolé, mais même Qt ne s'intègre pas parfaitement sous Windows et peut avoir besoin d'être adapté. Même s'il est quasi parfait, ce n'est pas une garantie d'un look&feel natif sans compter les Mac. Certains peuvent considérer qu'une autre approche est préférable.
                              Si j'ai pris la comparaison avec Java, c'est juste à cause de toutes les autres libs et du runtime.


                              avant d'utiliser les insultes...

                              Ouah tu discernes des insultes dans cette phrase ?

                              mais toi tu sais mieux que plein de gens que la dernière est forcement mauvaise et comble du comble tu accuses les autres de prétendre le contraire.

                              Le simple fait d'être en désaccord avec toi constitue une insulte.
                              Quelle susceptibilité !
                              • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Et tu crois que ton approche 3 avec mono + Gtk est mieux integre que Qt? Laisse moi rire deux secondes s'il te plait meme sous KDE c'est moche enfin heureusement que KDE fournit un truc qui permet une bonne integration que ce soit d'un cote ou de l'autre car il faut pas compter sur Gnome pour faire cela.
                                • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                  Posté par . Évalué à -5.

                                  Gtk sous KDE, c'est moche ?
                                  Etonnant !
                                  Je dois vraiment répondre à un tel ramassis de mauvaise foi
                                  • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Non tu fais semblant de ne pas savoir lire cela n'est pas pareil.

                                    enfin heureusement que KDE fournit un truc qui permet une bonne integration que ce soit d'un cote ou de l'autre car il faut pas compter sur Gnome pour faire cela.
                                • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  Dingue, on peut utiliser Qt avec Mono. Et hop ! t'as encore perdu.
                                  • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                    Posté par . Évalué à 0.

                                    Perdu quoi? Que mono est une perte de temps et d'argent monstrueuse non ca cela a ete prouve en long, large et en travers. Mais je comprend tout a fait que tu defendes bec et ongle ton gagne pain.
                                    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Et c'est toi qui t'insurges face aux attaques présumées à ton encontre.

                                      C'est petit !
                                      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        Toi du doit etre nouveaux sur DLFP c'est pas possible sinon tu saurais pertinemment que Timaniac et monofrance c'est la meme personne. Meme si sa signature ne l'indique plus.
                                        • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                          Super, j'ai participer à la création d'un site communautaire et ca fait de mono mon gagne pain ?
                                          Waouh, au taf ma prochaine application sera probablement en C++/Qt. Dingue non ?
                                          T'en a pas marre d'être toujours à côté de la plaque dans tes commentaires ?
                                        • [^] # Commentaire supprimé

                                          Posté par . Évalué à -2.

                                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                      C'est ton argent ? non, donc, be cool.
                                      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                        Posté par . Évalué à -1.

                                        Et si c'est mon argent car:
                                        1) j'ai paye comme a peu pres tout le monde la taxe Microsoft donc "l'accord" Novell c'est bien avec mon argent qu'il a ete fait.
                                        2) Je sponsorise certaines distribution (que je n'utilise pas forcement d'ailleurs) et lorsque des personnes sont mise dessus pour integrer voir pire developper cet techno c'est donc moi qui paie aussi.
                              • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                > même Qt ne s'intègre pas parfaitement sous Windows

                                Ah ?
                            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Et sinon pour la lecture en diagonale.
                              C'est assez amusant de voir que lorsqu'on déplace la discussion sur le plan technique en justifiant que ca puisse être une approche plausible, tu te réfugies derrière le coté idéologique pour couper court.
                          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Le développeur n'a (presque) rien à réécrire mais c'est mal intégré et parfois tu es limité pour faire des trucs simples.

                            Mal intégré ? Ca dépend du travail sur le système cible, c'est comme tout.
                            Tu travaille une fois.

                            3- Tu essaies de définir un maximum de trucs bas-niveaux communs mais tu intègre nativement le haut niveau.
                            Qu'est ce que mono définis de "bas niveau" ?

                            C'est l'approche Mono qui récupère nativement les parties Gtk et ne veulent pas des libs graphiques Windows pas standard.
                            gtk est déja multiplateforme...
                            et gtk c'est du haut niveau (c'est un framework complet quand même).

                            Inconvénient tout n'est pas portable "out of the box". C'est un compromis
                            Quand le compromis fait en sorte que l'objectif principal du truc est "out", j'appelle ca un compromis de merde. Ensuite chacun fait comme il veut.
                            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                              Posté par . Évalué à 3.

                              >Quand le compromis fait en sorte que l'objectif principal du truc est "out", j'appelle ca un compromis de merde. Ensuite chacun fait comme il veut.


                              L'objectif principal de .NET est de faire cohabiter aisément différent langages sur une meme "plate-forme", en partageant notamment le meme modele objet. L'objectif de mono est de proposer .NET sur d'autres environnements que Windows, te laisser choisir. Je ne pense pas que le but soit forcément de pouvoir ecrire des applis multi-plateformes en .NET, c'est plus un effet de bord a mon sens.

                              Ne pas confondre avec Java ou l'objectif est d'etre multi-plateforme, d'ou la lourdeur du JNI par exemple (enfin je crois que c'est fait exprès, rassurez moi?! =)
                      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        c'est offrir un certain niveau de compatibilité pour que ceux qui veulent faire du multiplateforme puisse le faire. C'est aussi offrir des libs spécifiques à tel ou tel OS (Cocoa# par exemple).
                        Il y avait déjà pléthore de solution qui existait bien avant .NET, dont l'une des plus connu, java.

                        Si pour toi .NET/Mono se résume a ça, m'est d'avis que tu aimes bien réinventer la roue.
                        • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                          Laisse les gens choisir. Pour moi Java est loin d'être aussi sexy que C#/.NET/Mono d'un point de vue technique.

                          Mais oui y'a des gens qui aiment bien réinventer la roue, en l'améliorant, etc. On appelle ça la concurrence, la saine émulation, dont tout le monde profite, et même les développeurs Java.

                          On montrera pas dans le libre le nombre de projet qui ne sont là que pour réinventer la roue : les gens le font parcqu'ils trouvent ca fun, parcqu'ils rajoutent une killer-feature ou je ne sais quoi : parcqu'ils ont envie.
                          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            je n'ai aucun problème avec le fait de réinventer la roue, si ca vous amuse.

                            Venez juste pas dire que c'est achement mieux que les autres, que ca fait des tas de trucs que les autres ont jamais fait quand c'est faux. C'est tout.
                            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                              On peut réinventer en améliorant, en faisant mieux non ?
                              Moi je trouve .NET mieux que Java sur certains points, certains d'entre eux ayant d'ailleur été repris par Java depuis, comme quoi c'est qu'il y avait des trucs intéressants dedans.
                              Mono est né à cause de ça : une socle technique bien plus sexy que Java et une envie de certains hackers d'avoir cette techno en libre sous Linux.

                              Alors si, je le dis, je trouve Mono/.NET ouachement mieux que Java, de mon point de vue.
                              Je trouve le langage C# ouachement mieux que le langage Java : event, property, linq, lambda, inférence de type, etc.
                              Je trouve le socle technique ouachement mieux :
                              - conçu multi-langages : c'est standardisé et dispo dès le départ.
                              - conçu pour les langages statiques et maintenant dynamiques, toujours de manière standardisé.
                              - conçu pour être totalement compilé : tourne par exemple sur iPhone.
                              - passerelle vers code natif beaucoup plus clean et simple d'utilisation que JNI.

                              Après tu trouveras sûrement tout ça ailleur, mais pas ensemble : et moi c'est tout ca sur la même plateforme qui la rend sexy. Et c'est pour la même raison que beaucoup de développeurs utilisent Mono.
                              • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                Alors si, je le dis, je trouve Mono/.NET ouachement mieux que Java, de mon point de vue.
                                Je ne connais pas très bien le C# en dehors de sa syntaxe de base (qui est "C like" comme le java), ce que j'en ai vu, c'est que c'est une réponse à JAVA de MS.

                                Le côté positif, ça a aussi accéléré le développement JAVA qui s'endormait un peu et qui a reçu un coup de pied au derrière quand MS à mis les bouchées doubles pour séduire les développeur entre la 2.0 et 3.5.
                                Du coup, ils se font la course, quand un des deux introduit un nouveau truc, l'autre le reprend dans la version d'après.

                                Après comme je le dit dans un autre post, grosso merdo c'est la même chose, les fonctionalités avancées seront utilisées par 0.01% des développeurs et les bibliothéques disponibles dans chacune des solutions couvrent les besoins application "buisness" .

                                Perso, je n'aime aucun des 2 langages, je les trouves trop verbeux, mais en milieux entreprise, difficile de ne pas tomber sur l'un ou l'autre des languages.

                                Néanmoins, pour une entreprise non spécialement MS Fan Boy, JAVA est un choix plus pérenne pour ses applications internes.

                                Maintenant, si je me trouvais dans une société 100% équipée MS, je partirais plutôt sur un choix .NET.


                                Je trouve le socle technique ouachement mieux :
                                ...

                                Je trouve le hardware+assembleur vachement mieux,
                                - conçu multi-langages : c'est standardisé et dispo dès le départ.
                                - conçu pour les langages statiques et maintenant dynamiques, toujours de manière standardisé.
                                - conçu pour être totalement compilé : tourne par exemple sur iPhone.
                                - passerelle vers code natif beaucoup plus clean et simple d'utilisation que JNI.
                                ^_^
                                • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  Du coup, ils se font la course, quand un des deux introduit un nouveau truc, l'autre le reprend dans la version d'après.
                                  Grosso modo, Java est derrière.
                                  J'ai cité des trucs de C# (et pas des moindres) qui ne sont pas (encore) dans Java : inférence de type, expression lambda, LINQ, event.
                                  C'est pas 0,01%.
                                  Ce sont de grosses différences.

                                  Néanmoins, pour une entreprise non spécialement MS Fan Boy, JAVA est un choix plus pérenne pour ses applications internes.
                                  Il suffit que l'entreprise est un historique d'applications hétérogènes dont certaines sont écrites en VB ou en VisualC++ pour que .NET est un intérêt indéniables : techniquement il est beaucoup plus facile d'intégrer/migrer du code dans ces technos en .NET qu'en Java.
                                  • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    C'est pas 0,01%.
                                    Je parlais du nombre de développeurs qui sauront utiliser les expressions lambda et les inférences de type (en plus C# supporte la surcharge d'opérateurs, selon le codeur, ça va vite devenir le bordel et tu seras obligé de marquer les types pour rendre le code plus lisible pour l'humain et le compilateur).
                                    C'est super techniquement, mais pour la maintenance et les vérifications des contrats des fonctions on repassera.

                                    LINQ :
                                    Java Persistence Query Language (JPQL) qui provient de Hibernate Query Language (HQL)
                                    Et pour les opérations CRUD, tu as encore plus simple JPA

                                    event : c'est du "sucre syntaxique", c'est une bonne chose, ça rend le code moins verbeux, mais ce n'est pas un changement de paradigme.

                                    Je ne suis pas spécialement fan de JAVA, mais les arguments avancés ne sont pas les bons pour préférer C# ou JAVA.

                                    Il suffit que l'entreprise est un historique d'applications hétérogènes dont certaines sont écrites en VB ou en VisualC++ pour que .NET est un intérêt indéniables
                                    Ton exemple rentre dans la catégorie entreprises 100% MS, et il ne faut pas être con, autant utiliser C#.

                                    Maintenant mon point de vue est biaisé, je n'ai fait que des applications WEB au travail (et des scripts de conversion basiques que je peux écrire en n'importe quel language), donc l'adhérence avec un framework "bureau/application graphique" n'est pas mon soucis principal.
                                    Et c'est la tendance en entreprise.

                                    Maintenant, pour faire une application graphique "lourde" pour entreprise, mon choix de language/framework dépendra de l'OS (MS->.Net, Apple->Objective-C, Linux -> C++ et QT), mais pour le coup, je ne m'ennuirais surtout pas à en faire une en JAVA/SWING.

                                    Pour un projet perso, plutôt python avec éventuellement des functions en C pour des parties de calcul critique. Je connais et je peux récupérer le code sur MS,APPLE,UNIXES
                                    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Je parlais du nombre de développeurs qui sauront utiliser les expressions lambda et les inférences de type
                                      N'importe quel développeur qui lis un tuto.
                                      Franchement tu vois une difficulté à écrire :
                                      var res = maListe.Where(e => e.Value == 2);
                                      N'importe quel développeur est capable d'écrire celà. Et y'a une expression lambda + de l'inférence de type.

                                      Java Persistence Query Language (JPQL)
                                      Dans LINQ, y'a un I pour "Integrated".
                                      En C# aussi il existait NHibernate et son HQL avant.
                                      LINQ, c'est une syntaxe "native" au langage avec tous les atouts que cela comporte. Et c'est pas limité à la persistence.
                                      Bref, y'a aucun équivalent à LINQ dans Java à l'heure actuelle.
                                      Peux tu écrire en Java un truc du style, avec typage fort, vérification par le compilo et complétion dans l'IDE :
                                      var res = from e in maListe where e.Value == 2 orderby e.Name select new {e.Id, e.Name, e.Value.ToString() }
                                      La ligne précédente fait appel à beaucoup trop de concept non présents en Java : types anonymes, inférence de type, lambda.
                                      LINQ s'appui sur tous ces concepts.

                                      event : c'est du "sucre syntaxique", c'est une bonne chose, ça rend le code moins verbeux, mais ce n'est pas un changement de paradigme.
                                      Du sucre syntaxique qui s'appui sur la notion de "délégué", autrement dis de pointeur de fonction. Et ça c'est pas du sucre syntaxique et ca n'existe pas en Java.

                                      Ton exemple rentre dans la catégorie entreprises 100% MS, et il ne faut pas être con, autant utiliser C#.
                                      J'ai dis hétérogène, que y'es 20 40 ou 100% d'appli MS ne change rien : si une seule application critique est codée dans une techno MS, il est beaucoup plus pertinent d'utiliser .NET que Java pour une transition en douceur.
                                      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                        Tu nous fais de la dissonance cognitive
                                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Dissonance_cognitive
                                        C'est de l'auto persuasion pour se dire qu'on a fait le bon choix sur des critères ~équivalents (entre 2 TV de même taille et de même prix et de performances globale équvalentes, on a choisie "la meilleure" parce que, le cadre est plus joli/design plus sobre/le temps de réponse fait 1ms de moins/...)

                                        Je ne nie pas les avancées de C#, ni même de son utilité, ni même des avantages à avoir une syntaxe plus concise.

                                        En fait, on se dispute sur un problème de philosphie sur le degré "d'hackitude" du langage.

                                        JAVA est plus rigide, tout est fait pour que tu codes de manière uniforme et en évitant le plus possible les pièges conceptuels. D'où à mon regret une syntaxe super verbeuse bien indigeste à lire dans certaines parties de code technique.

                                        A contrario, un code super compressé sur une ligne n'est pas forcément plus digeste à lire aussi (cf one liner en perl/bash/...)

                                        Apparement, tu as été séduit par le rapport expression compressé/lisibilité du C#, mais ça ne le rend pas plus puissant intrinsèquement.

                                        Il ne faut jamais oublier qu'à partir du moment ou un langage est "Turing complét", tu peux tout faire (plus ou moins douleureusement en fonction de la spécialisation du langage).

                                        Event
                                        En JAVA tu passeras par une interface, ça rendra le code encore plus lourd à lire et verbeux, mais tu auras une sécurité sur le type de fonctions et la signature à passer. C'est pour cela que JAVA a laissé tomber le pointeur sur fonction du C.

                                        Lambda expression
                                        Pareil, pas de vérification de contrat de signatures sur les types (philosophie non java). Néanmoins, avec les types génériques, et l'interface, je n'y ai pas réfléchi, mais il y a surement moyen de gruger (avec plus de lourdeur syntaxique, je l'accorde).

                                        LINQ
                                        Effectivement, je n'avais pas vu les requête sur une liste d'objet, c'est rigolo la généralisation des principes.
                                        Honnêtement, dans mon dernier projet, les sources de données étaient en BDD, donc c'est la requête SQL qui filtrait, néanmoins, il y a eu 5 ou 6 cas en 18mois ou j'aurais apprécié le principe de LINQ pour faire des filtres sur les collections au lieu de faire une boucle ou une fonction dédiée.
                                        Mais bien évidemment, j'ai trouvé un équivalent sous java en cherchant un peu, mais ça ne fait pas partie des librairies standard.
                                        http://quaere.codehaus.org/.


                                        Peux tu écrire en Java un truc du style, avec typage fort, vérification par le compilo et complétion dans l'IDE
                                        var res = from e in maListe where e.Value == 2 orderby e.Name select new {e.Id, e.Name, e.Value.ToString() }

                                        Surement pas en une ligne, mais un code qui renvoie res avec les mêmes valeurs surement.


                                        Franchement, des coders qui savent parfaitement utiliser la construction qui va bien dans le langage, je n'en connais pas beaucoup, surtout quand dans 90% des cas d'une application "buisness" tu va récupérer une liste, faire un filtre dessus, modifier un champs sur une ligne et réenregistrer cette ligne.

                                        si une seule application critique est codée dans une techno MS, il est beaucoup plus pertinent d'utiliser .NET que Java pour une transition en douceur.
                                        ça c'est n'importe quoi, ça dépend du type d'application.
                                        Je prend un exemple extrême, mais si c'est de la réplication sur plusieurs machines et synchronisation par réseau en //, je pense qu'erlang sera beaucoup plus adapté que n'importe quel autre langage.
                                        Deuxième contre argumentation, le choix de la nouvelle techno dépend du degré de connaissance de cette techno de ceux qui vont faire la nouvelle application. Si personne ne connait C# ni l'a mis en oeuvre, mais que ce sont tous des cadors en "autre langage", c'est "autre langage" qui te permetra une transition en douceur.


                                        Mon but n'est pas de te convaincre d'abandonner C#, au contraire, il correspond à ton style et tu t'amuses avec, mais la liste des caractéristiques techniques d'un langage ne fait pas un programme, c'est le développeur et son degré de maitrise qui le fait.

                                        Et quelque soit le langage, tu vas trouver des situations ou tu trouveras la syntaxe, le framework, des incohérences, bref des situations ou il sera lourdingue et CHIANT à utiliser. Dans les cas ou c'est sa force, tu trouveras le langage génial.
                                        • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                          En fait, on se dispute sur un problème de philosphie sur le degré "d'hackitude" du langage.
                                          Ben en même temps on est sur LinuxFR, Linux, un OS fait par des hackers, utilisé par des hackers, etc.

                                          Il ne faut jamais oublier qu'à partir du moment ou un langage est "Turing complét", tu peux tout faire
                                          Avec une argumentation comme ça, on aurait tous du rester au COBOL.

                                          En JAVA tu passeras par une interface, ça rendra le code encore plus lourd à lire et verbeux, mais tu auras une sécurité sur le type de fonctions et la signature à passer.
                                          C'est évidemment la différence entre C# et le C : le typage fort à travers la notion de délégué. Les délégués sont aux fonctions ce que sont les références aux objets : l'équivalent d'un pointeur mais avec la sécurité du typage fort.

                                          Lambda expression
                                          Pareil, pas de vérification de contrat de signatures sur les types (philosophie non java).

                                          ??? Tu peux expliquer ???

                                          Mais bien évidemment, j'ai trouvé un équivalent sous java en cherchant un peu, mais ça ne fait pas partie des librairies standard.
                                          http://quaere.codehaus.org/.

                                          Non non et non, jel'ai pourtant clairement dit, dans LINQ il y a INTEGRATED : syntaxe native du langage. Pas une simple bibliothèque. Je le répète, mais LINQ en C# intègre les notions d'expression lambda, d'inférence de type, de type anonymes, autant de notions puissantes abstentes de Java.
                                          Une requête LINQ est fortement typée, son utilisation ainsi que son résultat est validée par le compilateur.

                                          Surement pas en une ligne, mais un code qui renvoie res avec les mêmes valeurs surement.
                                          Evidemment tu peux arriver au même résultat, là n'est pas la question. La question réside dans la puissance des expressions et dans l'apport au développeur.
                                          En l'occurence le développeur exprime ce qu'il veut obtenir plutôt que de coder une boucle for qui tente de déclarer le comment. L'approche est totalement différente.

                                          Je prend un exemple extrême, mais si c'est de la réplication sur plusieurs machines et synchronisation par réseau en //, je pense qu'erlang sera beaucoup plus adapté que n'importe quel autre langage.
                                          Erlang suppose une réécriture. Je te parle de pertinence dans le cas d'une application critique que l'on souhaite faire évoluer en douceur, justement parcque l'application est critique.
                                          Après oui, si tu pars du principe qu'il y a une réécriture complète, tu peux avoir 36 langages pertinents.

                                          Si personne ne connait C# ni l'a mis en oeuvre, mais que ce sont tous des cadors en "autre langage", c'est "autre langage" qui te permetra une transition en douceur.
                                          J'ai pris le soin de mettre .NET et pas C# : si l'application est codée en VB, la transition se fera naturellement vers VB.NET. Si l'application est codée en C++, la transition se fera naturellement vers C++/CLI. C'est l'un des atouts de la plateforme : un socle commun et plusieurs syntaxes pour s'adapter aux compétences des développeurs.

                                          Ce qui est rigolo, c'est que tu connais pas bien le langage C# mais tu restes persuader que c'est la même chose que Java.
                                          Ils sont évidemment utilisés dans les mêmes contextes, mais il y a des différences notables qui pour moi permettent d'être plus productif. Tu l'admets toi même en disant qu'en Java tu peux faire pareil en plus lourd et plus verbeux. Oui tu peux aussi faire la même chose en Cobol en plus lourd et plus verbeux.
                                          C# n'introduit pas uniquement des raccourcis syntaxiques. A moins que pour toi les paradigmes fonctionnels issus des langages ML ce soit que du sucre syntaxique.

                                          Tu sembles persuader que tout ce qui différencie C# de Java ce ne sont que des choses non maîtrisées par les développeurs et donc globalement peu utilisées : C# est un langage industriel, et généralement la plupart des "raccourcis" correspondent à un besoin réel qui les rendent indispensables : le framework s'appui très fortement sur la notion d'event et de property par exemple.
                                          Depuis le passage à LINQ, le framework de persistance BDD, le framework de collections d'objets ainsi que le moteur XML ont été bouleversés, et pour moi la productivité s'en ressent.
                                          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                            Ils sont évidemment utilisés dans les mêmes contextes, mais il y a des différences notables qui pour moi permettent d'être plus productif.

                                            Je ne suis pas contre C#, mais dans tous tes exemples, on parle d'applications "lourdes" liées à l'écosystème MS.

                                            Je l'ai déjà dit et je le répète, il ne faut pas être stupide, dans les environnements que tu décrits, .NET est évidemment le chemin de migration de moindre résistance (comme le côté obscur, plus facile, plus séduisant, plus raide, mais ce n'est pas plus puissant ^_^ [JAVA et les gros éditeurs sont pultôt du côté obscur aussi pour le développement d'application web]).

                                            Mais ce n'est pas parce que .NET est très bien adapté dans certaines situation ou pour les projets sur lesquels tu travaillent, qu'il faut considérer .NET comme la panacée pour tous les cas.

                                            Comme je le dis dans un autre post, à la fin du projet, ce n'est pas la technologie qui compte (sauf si c'est inmaintenable), mais si ce qui a été fait répond AU besoin concret pour lequel ça a été écrit.

                                            Depuis le passage à LINQ, le framework de persistance BDD, le framework de collections d'objets ainsi que le moteur XML ont été bouleversés, et pour moi la productivité s'en ressent.

                                            Typiquement, ce sont des concepts qui ont une maturation dans d'autres langages/framework que .NET et ont été repris et étendus (il me semble que la persistance BDD, ça a commencé à se diffuser d'abord avec ZODB (python), puis des personnes ont porté le concept sur JAVA, de même que RubyOnRail à pleins de clones dans les autres langages/framework maintenant que le concept à montré son efficacité).

                                            C'est ça l'avantage de la concurrence, pour ne pas se faire dépasser les autres solutions vont adopter les mêmes idées, les pousser un peu plus loin, et ajouter de nouvelles idées.
                                            Si .NET se fait dépasser, il reprendra les nouvelles idées et les améliorations, en ajoutera de nouvelles, et ainsi de suite.

                                            En gros rien de nouveau sous le soleil, à part une intégration de plus en plus complète de tous les concepts.

                                            On le voit bien au niveau OS avec la course au bling-bling et fonctionalités entre Apple et MS.

                                            Mais c'est clair que MS fait un maximum pour faire évoluer .NET le plus rapidement possible et attirer un maximum de développeur (ça à toujours été leur stratégie d'attirer un maximum de développeur sur leur solutions) pour que ce choix s'impose naturellement par effet de masse des compétences acquises.
                                            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                              Mais ce n'est pas parce que .NET est très bien adapté dans certaines situation ou pour les projets sur lesquels tu travaillent, qu'il faut considérer .NET comme la panacée pour tous les cas.
                                              Bien entendu, m'enfin bon on mélange plusieurs trolls simultanément : plateforme vs plateforme et langage vs langage.
                                              Je trouve C# plus productif que Java dans l'absolu, de par leur syntaxe, leur grammaire.
                                              Après choisir telle ou telle plateforme dépends de pleins d'autres critères on est d'accord.

                                              la fin du projet, ce n'est pas la technologie qui compte (sauf si c'est inmaintenable), mais si ce qui a été fait répond AU besoin concret pour lequel ça a été écrit.
                                              Bien entendu, mais on s'en tape. On parle de techno, de langage, et toi tu réponds par un truc qui n'a rien à voir.

                                              Typiquement, ce sont des concepts qui ont une maturation dans d'autres langages/framework que .NET et ont été repris et étendus
                                              Je m'en tape, on compare C# et Java. Pas toto et tutu.
                                              Java n'a pas LINQ, malgré ce que tu répètes une fois de plus : il manque beaucoup trop de concepts dans le langage pour celà.
                                              C'est très commercial comme discours, mais les screenshots sont explicites :
                                              http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/bb397897.aspx
                                              • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                Alors si, je le dis, je trouve Mono/.NET ouachement mieux que Java, de mon point de vue.
                                                ...
                                                Je trouve le socle technique ouachement mieux :
                                                Je trouve le langage C# ouachement mieux que le langage Java : event, property, linq, lambda, inférence de type, etc.
                                                ...
                                                Après tu trouveras sûrement tout ça ailleur, mais pas ensemble : et moi c'est tout ca sur la même plateforme qui la rend sexy. Et c'est pour la même raison que beaucoup de développeurs utilisent Mono.

                                                m'enfin bon on mélange plusieurs trolls simultanément : plateforme vs plateforme et langage vs langage.

                                                C'est bien pour cela que j'ai réagi à la base, on compare juste la technicité du langage, ou l'environnement complet de développement aux facilités de déploiement.
                                                Dans les applications moderne, c'est la chaîne complète qu'on compare.
                                                Tu prends quelques point fort de .NET et conclue .NET est meilleur.

                                                On peut réinventer en améliorant, en faisant mieux non ?
                                                Moi je trouve .NET mieux que Java sur certains points, certains d'entre eux ayant d'ailleur été repris par Java depuis, comme quoi c'est qu'il y avait des trucs intéressants dedans.

                                                C'est typique des "évangélistes"
                                                - Les autres ont copiés sur nous nos idées, on n'a pas copié les idées des autres, puisque notre roue est mieux, ce qui dénote d'une rupture technologique (hint: tout le monde se copie, ça s'appelle même le progrès).
                                                - La techno 1 est supérieure (aujourd'hui, mais demain ça sera la techno 2 [qui peut être du même éditeur que la techno 1 !], après-demain, ça sera la techno 3, ad libitum).

                                                Quand je lis ce genre de truc, je passe en


                                                Je m'en tape, on compare C# et Java. Pas toto et tutu.
                                                Je suis parti sur des exemples d'autres technologies pour être plus généraliste dans mon propos, je ne suis pas un évangéliste JAVA, je voulais juste faire l'avocat du diable.
                                                • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                  Quand je lis ce genre de truc, je passe en
                                                  mode avocat du diable

                                                  Apparament, le clavier était blo

                                                  -->[]
                                                • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                  Tu prends quelques point fort de .NET et conclue .NET est meilleur.
                                                  Ah non je prends quelques points fort de C# et conclu que C# est meilleur :)

                                                  Dans les applications moderne, c'est la chaîne complète qu'on compare.
                                                  Bien entendu qu'on peut comparer toute la chaîne, ce qu'on fait plus ou moins. Mais toi tu rajoutes encore autre chose : l'environnement, le contexte. Ca devient impossible de faire une comparaison purement technique.

                                                  Les autres ont copiés sur nous nos idées, on n'a pas copié les idées des autres, puisque notre roue est mieux, ce qui dénote d'une rupture technologique
                                                  C'est typiques de gens qui lisent de travers : je n'ai jamais dis que C# n'avait rien copié sur Java, au contraire j'ai parlé de saine émulation. Evidemment que C# est largement inspiré de Java.

                                                  Je suis parti sur des exemples d'autres technologies pour être plus généraliste dans mon propos, je ne suis pas un évangéliste JAVA, je voulais juste faire l'avocat du diable.
                                                  Vi mais bon ca dessert ton argumentaire, d'autant plus que tes exemples, Python, pour comparer à LINQ, voilà quoi. C'est pas possible de l'envisager dans Python, par nature : Python est un langage dynamique.
                                                  • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                    d'autant plus que tes exemples, Python, pour comparer à LINQ, voilà quoi. C'est pas possible de l'envisager dans Python, par nature : Python est un langage dynamique.

                                                    Euh a priori (en dehors des perfs [qui vont s'écrouler]) tu peux toujours ajouter une surcouche dans un un langage dynamique pour faire de l'inférence de type même si ce n'est pas un mécanisme par défaut.
                                                    Python supportant les pointeurs sur les fonctions et les expression lambda et les types anonymes, ces points là ne sont pas des contre indications non plus.

                                                    Apparement, il y a dejà des briques qui permettent de le faire le même genre de truc en Python, ce n'est peut êre pas aussi "policé" que LINQ, mais il n'y a pas de contre indication technique pour le faire.
                                                    http://www.aminus.org/blogs/index.php/2008/04/22/linq-in-pyt(...)
                                                    http://sayspy.blogspot.com/2006/02/why-python-doesnt-need-so(...)

                                                    Je ne dis pas ça pour argumenter mais pour comprendre si j'ai loupé un truc au passage sur les concepts des langages.

                                                    Lambda expression
                                                    Pareil, pas de vérification de contrat de signatures sur les types (philosophie non java).
                                                    ??? Tu peux expliquer ???


                                                    Tant qu'à faire, je répond à cette question aussi.
                                                    La philosophie JAVA est d'être le plus descriptif possible pour éviter les erreurs d'interprétations par un humain du code.

                                                    Comme une fonction lambda est une fonction inline, si je reprends la déclaration C#
                                                    del myDelegate = x => x * x;
                                                    Note que ton expression marchera pour les types numériques de base. Si tu crée ta classe de nombres complexes, il faudra surcharger l'opérateur "*" pour que ce code marche.

                                                    Si tu te limite à un type, tu devra déclarer obligatoirement les types dans ta fonction qui sera déclarée dans une classe:
                                                    int mul(int x)
                                                    double mul(double x)
                                                    sachant que les deux fonctions pour java sont totalement dichotomiques, elles ne prennent pas les mêmes paramètres (signature de fonction différente)

                                                    Tu ne peux pas avoir de type anonyme dans la déclaration d'une fonction dans JAVA. Il faut déclarer tous les types des variables en entrée ou en sortie.
                                                    Au mieux, ça sera si tu ne veux pas limiter la hiérarchie d'objets.
                                                    Object carre(Object x) {...};
                                                    et il faudra faire de l'introspection sur x pour connaître la bonne fonction a appeler, ça sera fait au runtime, et ne pourra pas être "précalculé" à la compilation.

                                                    Bref 5 pages de codage avec une syntaxe illisible au lieu d'une ligne, tu auras un mécanisme carrément moins performant, donc ça supprime tout l'intérêt de vouloir avoir des fonctions anonyme à type anonymes en JAVA.
                                                    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                      tu peux toujours ajouter une surcouche dans un un langage dynamique pour faire de l'inférence de type même si ce n'est pas un mécanisme par défaut.
                                                      L'inférence de type est évidemment possible en Python, mais c'est fait en "live" par l'interpréteur : aucun intérêt, c'est le fonctionnement de base de Python.
                                                      En C# l'intérêt est d'avoir cette inférence par le compilateur : garantie du typage et complétion en live. Le screenshot de Microsoft est explicite.
                                                      Les liens que tu montres montre uniquement qu'on peut avoir la même bibliothèque que LINQ : oui LINQ c'est aussi une bibliothèque de requétage qui peut être reproduit dans n'importe quelle plateforme. Mais c'est aussi une intégration native de la syntaxe dans le langage, ce que ne propose absolument pas Python.

                                                      del myDelegate = x => x * x;
                                                      Tu ne peux pas écrire celà, tu dois expliciter le type en C# :
                                                      Func<int, int> myFunc = x => x * x;
                                                      Bref, il n'y a aucune confusion sur le typage.

                                                      L'intérêt, c'est de pouvoir passer facilement du code plutôt que des références en paramètre de méthodes :
                                                      public void IterateOnList(List maList, Action action)
                                                      {
                                                      // code ici
                                                      }

                                                      En Java tu devrais déclarer une classe qui implémente une interface avec une méthode dedans.
                                                      Ce qui serait parfaitement inutilisable dans une API du style de LINQ où la plupart des clauses (OrderBy, Where, Select, etc.) prennent une expression en paramètre.

                                                      Tu ne peux pas avoir de type anonyme dans la déclaration d'une fonction dans JAVA.
                                                      En C# non plus, je te rassures. Un type anonyme est juste un type dont l'on n'a pas besoin d'avoir le nom. Il a un nom interne pour le compilateur pour le suivre comme n'importe quel autre type, mais il évite au développeur de déclarer un type alors qu'il veut juste un type temporaire pour stocker le résultat d'une requête.
                                                      Le type anonyme reste un type à part entière : le compilateur vérifie son utilisation plus bas, l'IDE propose toujours la completion.

                                                      Bref, en Java une API similaire serait extrêment lourde à l'utilisation sans modification du langage. C# a évolué justement pour rendre cette API utilisable et productive.
                                          • [^] # Avec une argumentation comme ça, on aurait tous du rester au COBOL.

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/COBOL#Le_poids_de_l.27h.C3.A9ri(...)

                                            En 2005, le Gartner Group estimait que 75% des données du monde des affaires étaient traitées par des programmes en COBOL et que 15% des nouveaux programmes développés le seront dans ce langage.
                                            COBOL permet d'effectuer des traitements comptables du fait de ses capacités arithmétiques en virgule fixe, notamment pour les traitements par lot où il présente d'excellentes performances (on n'a pas fait mieux depuis)...


                                            Typiquement, ça marche depuis 20ans, maintenance réduite aux migrations techniques, coût déjà amorti, pourquoi refaire dans un autre langage?
                                            (Si un immeuble en pierre est salubre et que ces habitants vivent agréablement, faut il vraiment le refaire en béton [qui est une technique de construction supérieure au niveau technique, au niveau esthétique, c'est plutôt l'inverse] pour le refaire en "mieux").

                                            S'il y a un type "decimal" dans C#, c'est bien pour capter ces développement de comptabilité. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est ce que MS annonçait déjà dans .NET1.0
                              • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Même si on a un peu trollé, ça m'a obligé d'aller voir d'un peu plus près la doc MS sur les points forts de C# que tu nommais.

                                Puis aller chercher les contre argumentations et les "work around" en java.

                                ça donne toujours des idées, et je serais un peu moins ignare.

                                Rien que pour cela, j'ai apprécié l'échange.
                    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Alors on va répéter encore une fois plus clairement:
                      Mono n'est pas en retard, Mono n'implémente seulement pas ce qu'il est totalement STUPIDE d'implémenter. comprends-tu seulement ce mot ?
                      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Vu que paint.net et silverlight (pourtant deux des logiciels mise en avant par De Icaza) fonctionne pas c'est que cela doit etre stupide a implementer...

                        Enfin bon je vais arreter la c'est amusant de parler a des murs mais bon au bout d'un moment c'est lassant.
      • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        L'utilité de Gnote est de remplacer un logiciel dépendant d'une implémentation de .net dont l'existence est en péril:
        The danger is that Microsoft is probably planning to force all free C# implementations underground some day using software patents.
        (...)
        The problem is not in the C# implementations, but rather in Tomboy and other applications written in C#. If we lose the use of C#, we will lose them too. That doesn't make them unethical, but it means that writing them and using them is taking a gratuitous risk.

        http://www.fsf.org/news/dont-depend-on-mono

        Si .net devient un logiciel libre, le problème ne se posera plus !

        GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

        • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          >>> Si .net devient un logiciel libre, le problème ne se posera plus !

          Le problème c'est que, contrairement à ce que tu semble penser, Microsoft n'a pas du tout libéré .NET sous licence Apache.
          Ce qui est libéré c'est le framework micro .NET (celui réservé à l'embarqué) => http://en.wikipedia.org/wiki/.NET_Micro_Framework

          En plus, comme si le micro framework n'étais pas assez petit, ils ont décidé de ne pas libérer la pile TCP/IP qui était dedans.
          Et puis pour faire bonne mesure ils ont aussi décider de ne pas libérer la bibliothèque de fonctions cryptographiques qui était dedans.

          Bref c'est le passage sous licence Apache d'un micro-nano bout de .NET.

          Les détails ici : http://www.tuxradar.com/content/microsoft-open-sources-net-m(...)
          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est pour ça que j'ai dit "si" et non "puisque" et que je n'affirme pas que .net est libérée mais je pose la question...

            L'auteur de l'article slashdot considère ce passage comme une étape (next level)... il a sûrement tort, mais on ne sait jamais !

            GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Ils ont pas décidés, la pile TCP/IP appartient à une autre boîte.
            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

              Posté par . Évalué à 7.

              Ils ont décidé d'utiliser la pile TCP/IP d'une autre boîte.
              • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Hypothese:

                - ils ont peur que l'on trouve le code BSD dedans :)
                - TCP/IP ne fait pas aprti de leur "coeur" de metier (un peu comme le moyen d'installer un OS a parti d'une cle usb) du coup ils ont sous traite.

                Ils sont amusant chez microsoft ils developpent rien eux-meme on dirait ils ne font que sous traiter a croire que les employes a redmond ne sont payer qu'a troller sur DLFP et/ou a faire du lobby...
        • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Le problème resterait complet :
          Si jamais Microsoft utilise des brevets pour interdire toutes les implémentations de .NET qui tournent sous Linux, le fait que l'implémentation officielle soit distribuée sous licence libre n'y changera rien ;⋅).
          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Je ne crois pas qu'un logiciel libre puisse être breveté puisque sa licence respecte les 4 libertés fondamentales.

            GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Je ne crois pas qu'un logiciel libre puisse être breveté puisque sa licence respecte les 4 libertés fondamentales.

              Pas tout à fait, hormis cas particulier.

              La GPL inclut une clause spécifique concernant les brevets :
              http://www.gnu.org/licenses/gpl.html §10 Automatic Licensing of Downstream Recipients.

              You may not impose any further restrictions on the exercise of the rights granted or affirmed under this License. For example, you may not impose a license fee, royalty, or other charge for exercise of rights granted under this License, and you may not initiate litigation (including a cross-claim or counterclaim in a lawsuit) alleging that any patent claim is infringed by making, using, selling, offering for sale, or importing the Program or any portion of it.

              il y a le §11 aussi

              Mais pour une licence BSD, qui est aussi une licence libre, il n'y a pas ce genre de protection.
              Un logiciel incluant des brevets valides pourrait être distribué sous BSD, sous GPL soit le brevet devient caduque, soit cela ne peut pas être distribué dans le monde entier (uniquement dans les pays ne reconnaissant pas les brevets logiciels).

              Presque partout en Europe, les brevets logiciels sont encore illégaux, ce qui fait que nous ne sommes pas touchés.

              Aux USA, en revanche, les brevets logiciels s'appliquent, empêchant la diffusion de codeur MP3 par exemple (et autres formats vidéos), quand bien même ce serait sous licence libre.
          • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Microsoft a explicitement indiqué qu'ils n'attaqueraient personne pour l'implémentation des parties standardisés de .NET (le runtime, les libs de base et le langage C#). Tout ce qui peut poser problème, c'est une partie des bibliothèques, qui pour nombre d'entre elles ne sont pas indispensable sous Linux (parcqu'il y a des alternatives comme GTK#).
            Là seule chose où il n'y a pas vraiment d'alternative et qui n'est pas standardisé, c'est ADO.NET. M'enfin bon c'est pas non plus une API super innovante (difficile à breveter donc) et au besoin créer une nouvelle API ne sera pas bien compliqué.
            • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

              Posté par . Évalué à 10.

              Microsoft a explicitement indiqué qu'ils n'attaqueraient personne pour l'implémentation des parties standardisés de .NET

              Le ministre des finances Nicolas Sarkozy a explicitement indiqué qu'il n'y aurait pas de privatisation d'EDF ni de GDF.
              • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Comparer un engagement écrit qui a une valeur juridique à une promesse politique, voilà quoi.
                Faut arrêter vos conneries : IBM, Sun & Co font exactement le même type d'engagement écrit et tout le monde en est content, là c'est exactement pareil.
                • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Comparer un engagement écrit qui a une valeur juridique

                  Ah bon ? Le contrat a été signé avec qui ?
                  Pas avec moi en tout cas, ni la plupart des autres développeurs de LL.
                  • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Et la GPL, elle a été signée par qui ?

                    Au moins aux États-unis, un engagement comme la community promise a justement une valeur légale. Et en Europe, il n’y a pas de problèmes de brevets donc la question ne se pose pas (la propriété intellectuelle du code de Mono n’est pas en cause).
    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Sauf que la licence Apache utiliser dans .Net n'est pas compatible avec Mono qui sous GPLv2 (seul la GPLv3 est compatible avec la licence Apache v2).
    • [^] # Re: Microsoft va-t-il LIBÉRER .net ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour moi la réponse est évidente : non ! Parce que je trouve l'attitude de Microsoft avec .Net plus que douteuse :

      1. ils ré-écrivent Java au lieu de l'adopter/forker
      2. leur Java-like n'est plus multi plate-forme, contrairement à Java
      3. pour faire croire que c'est quand même multi plate-forme, ils sponsorisent Mono
      4. on peut consulter le code de .Net, mais pas le réutiliser
      5. ils normalisent un nouveau langage mais le bardent de brevets, y compris la base C# si on en croit la récente « community promise »

      Tout ceci amène beaucoup de questions :

      * quel est l'intérêt de refaire Java en non multi plate-forme ?
      * pourquoi sponsoriser Mono au lieu de faire le développement eux-même ?
      * pourquoi laisser le code en lecture seule, sinon pour être sûr qu'on implémente les brevets correctement ?
      * pourquoi mettre des brevets sur un langage de programmation, ça n'a pas une vocation universelle un langage ?
      * etc.

      Et donc la seule réponse commune à toute ces questions selon moi est que .Net est l'arme ultime anti-migration vers Linux. Le bateau Microsoft prend l'eau de partout depuis quelques temps, bientôt le seul argument qui restera pour retenir les utilisateurs ne sera plus que « vos applications ne tournent que sous Windows ». Et .Net est là pour ça.
  • # Mono, toujours en retard sur son équivalent propriétaire... ou pas

    Posté par . Évalué à 7.

    Mono, toujours en retard sur son équivalent propriétaire
    Ça dépend dans quel domaine. Certes, WPF ou silverlight ne sont pas ou pas entièrement implémentés, mais à côté de ça mono est multi-plateformes (y compris androïd, iphone), capable de faire du ahead-of-time, de tourner sur du mainframe/supercomputer (en gérant des tableaux 64 bits, ce que .Net ne sait pas faire) ou d'utiliser les instructions SIMD du proc, certaines parties du framework (comme Mono.Tasklets pour les coroutines) n'ont pas d'équivalent .Net et ils ont quelques projets intéressants codés pour mono (voir le client bittorrent monsoon qui peut être lancé via moonlight ou le shell C#).

    Sans vouloir faire l'apologie de mono, je voulais juste faire remarquer que contrairement à ce que certains semblent penser ce ne sont pas simplement des "suiveurs" qui se contentent de recopier ce que fait Microsoft avec du retard, ils innovent de leur côté et dans certains domaines c'est .Net qui est en retard...
  • # Adversaire ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Concurrent n'eut il pas été plus judicieux comme terme ? En tous cas, je le trouve agressif ...
    • [^] # Re: Adversaire ?

      Posté par . Évalué à 8.

      non, "adversaire" est évidemment le bon terme. Dans sa posture habituelle et récurrente de victimisation, la communauté se doit d'être manichéenne à mort et d'employer le plus possible des adjectifs plus forts et surtout plus guerriers (et glorieux dans les grands moments de victoire).
      D'où le troll :-)
      • [^] # Re: Adversaire ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Non ça n'est pas le bon terme. Quand la polémique autour de Mono/Tomboy a explosé, l'auteur de Gnote a dit sur son site n'être pas très content que l'on se soit emparé de son projet comme d'un outil dans la lutte anti-mono.

        Il n'a pas écrit gnote pour concurrencer tomboy et combattre mono :

        "And if you still think I hate Mono think again. I worked for the company that pushes Mono (and still wish I was), and I was using Tomboy on all the Linux machines I had (and to be fair I was surprised of the number of people who actually told me they had never used it because it was Mono based... looks like this didn't stop me as I had been using it for as long as I have the laptop I'm typing this on, circa Dec 2005)."

        http://www.figuiere.net/hub/blog/?2009/07/27/680-why-i-did-w(...)`

        Mais évidemment, notre bon patrick_g, dans sa grande objectivité concernant le cas mono, et dans sa grande intelligence des machine virtuelle, a évidemment considéré que ce petit détail était insignifiant.

        Seulement, peut-être ce détail lui aurait-il permit de comprendre la raison pour laquelle gnote est laissé en friche : ça n'est pas seulement un projet fait sur son temps libre, mais c'est également un projet qui n'avait que des buts spécifiques (et quasiment remplis dès les premières versions) et qui n'avait aucune pour fondement le remplacement de tomboy.

        Pour le dire plus clairement : l'auteur de gnote continuant d'utiliser tomboy sur ses machines, la nécessité, pour lui, de continuer à travailler sur ce projet est faible.
        • [^] # Re: Adversaire ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          >>> Mais évidemment, notre bon patrick_g, dans sa grande objectivité concernant le cas mono, et dans sa grande intelligence des machine virtuelle

          J'essaye autant que possible de présenter des arguments et de ne pas attaquer les gens personnellement.

          >>> peut-être ce détail lui aurait-il permit de comprendre la raison pour laquelle gnote est laissé en friche

          J'ai indiqué noir sur blanc dans la news qu'Hubert avait annoncé dès le début qu'il pourrait stopper le dev et la maintenance et qu'il ne bosserait dessus qu'autant qu'il le pourrait.
          La vraie question posée par la dépêche c'est que Fedora a basculé vers Gnote et que cette bascule a des conséquences pour les gens si Gnote n'est plus maintenu.
          • [^] # Re: Adversaire ?

            Posté par . Évalué à 1.

            >>> La vraie question posée par la dépêche c'est que Fedora a
            >>> basculé vers Gnote et que cette bascule a des conséquences
            >>> pour les gens si Gnote n'est plus maintenu.

            c'est marrant, j'avais l'impression que c'était la faute à Mono, le message subliminal de la dépêche :)
  • # Prise de Notes

    Posté par . Évalué à -1.

    Enfin moi, je recherche un outil de prise de note que je puisse utiliser de n'importe quel ordinateur ET sur mon téléphone/PDA.

    Donc forcément un outil en ligne pour avoir les mêmes infos partout (avec process de synchro pour quand on passe de non connecté à connecté).

    Donc un logiciel de prise de note sous Gnome (donc sur un type d'ordinateur assez restreint), c'est gentil, mais ça ne répond pas à mon besoin. Je ne comprend même pas que ça puisse encore intéresser des gens! ;-)

    Google Notes est pas mal mais il ne passe pas bien sur mon Gphone... Étonnant, non? On dirait qu'ils n'ont pas envie de développer cet outil chez Google.

    Si quelqu'un connaît un remplaçant (gratuit).

    zFlorent
    • [^] # Re: Prise de Notes

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Google Notes est pas mal mais il ne passe pas bien sur mon Gphone... Étonnant, non? On dirait qu'ils n'ont pas envie de développer cet outil chez Google.

      Le truc qu'ils ont décidé d'arrêter progressivement il y a quelque temps déjà ? Ca ne m'étonne pas que Google ne développe plus dessus.
      http://itdied.com/2009/01/hecatomb-at-google-many-services-s(...)
    • [^] # Re: Prise de Notes

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tomboy inclu justement depuis la version 1.0 ce qu'il faut pour se synchroniser avec un serveur web :
      "•WebSync add-in for synchronzing to the upcoming Tomboy Online web service, or your own server running Snowy, or any other server implementing the new Tomboy Web REST API (soon to include Ubuntu One and Midgard)"
    • [^] # Re: Prise de Notes

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Fais comme tout le monde. Fais des journaux memo/bookmark sur linuxfr :-)
    • [^] # Re: Prise de Notes

      Posté par . Évalué à 2.

      Perso je prends mes notes sur un wiki, comme ça je peux y accéder de partout où Internet est disponible.

      Par contre je n'ai pas de mode déconnecté.
      Tient je devrais regarder si il n'existe pas une appli pour se synchroniser en local une copie d'un dokuwiki. Il me semble qu'il existe des trucs pour faire des snapshot en HTML statique du contenu du wiki. Ça pourrait suffire...
  • # KeepNote

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour prendre des notes, j'utilise désormais KeepNote et j'en suis vraiment très content car il est bien fichu et multi-plateforme.
    http://rasm.ods.org/keepnote/

    Luzerne GANHIR
  • # trolllllllll

    Posté par . Évalué à -2.

    Youpie c'est partie en beau troll!

    On est passé par la théorie du complot des méchants de Microsoft qui sont derrière tout.BIG BROTHER? et des méchants qui prennent une technologie juste pour leur CV.... mais qui en secret veulent torpiller le libre...

    je suis sur que bill gates est le fils de Hitler et sadam et que c'est lui qui a provoqué l'extinction des dinosaures!


    Plus sérieusement , je juge les actes et non les personnes (morale)° et il faut savoir faire fie du passé... Et même si MS a pendant longtemps été contre le logiciel libre et l'open source. Ils s'ouvre de plus en plus à l'open source... et ce n'est pas parce qu'une boite est concurrente que c'est un ennemie!

    PAIX et AMOUR ;)))))
    • [^] # Re: trolllllllll

      Posté par . Évalué à 2.

      pfffff on peut même plus donner la fessée aux bisounours
      • [^] # Re: trolllllllll

        Posté par . Évalué à 5.

        La zone érogène des bisounours, c'est sur le ventre, donc c'est plutôt la ventrée qu'il faut leur donner.
    • [^] # Re: trolllllllll

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      En même temps, le CEO de Microsoft a déclaré que la GPL était un cancer et que Linux était communiste. J'ai connu des non-ennemis plus sympa.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Gnote, Tomboy, xxx...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je suis grand utilisateur de Tomboy : je gère des listes de tâches au quotidien (voire hebdo) à l'aide de cet outil simple.

    Par contre j'ai deux regrets : pas de possibilité de changer le status d'une tâche en "fait" (par opposition à "à faire") ; et pas de réordonnancement des tâches possible (par exemple avec un niveau de priorité, ou alors par glisser-déposer).

    On va me dire "tu peux le faire" ; soit. Mais existe-t-il à votre connaissance un logiciel qui intègrerait déjà ces fonctionnalités et qui fonctionne de la même manière que Tomboy/gnote ?
  • # le problème

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est sur que Tomboy ou Gnote, peu importe, ce ne sont pas des logiciels hyper stratégiques et incontournables, la plupart du temps même, ça ne sert à rien. (Mais il en va de même pour la grande majorité de ce qui est développé, ce n'est pas une raison pour tout jeter...)
    Il n'en est pas de même pour F-Spot, qui lui, en plus n'a pas vraiment d'alternative clairement établie, seulement quelques unes sur certains de ses aspects. C'est beaucoup plus préoccupant.
    La grande question, effectivement, c'est l'utilisation de Mono !
    Sans vouloir troller deux jours avant l'heure :) il faut bien reconnaitre que pour le monde du Libre, utiliser quelque chose qui repose à ce point sur le bon vouloir de Microsoft, c'est vraiment se tirer une balle dans le pied ! C'est faire dépendre un côté stratégique du développement, de gens qui ont des intérêts stratégiquement opposés.
    On ne comprend pas, en dehors de questions de mode, le besoin frénétique d'utiliser Mono, à part faire plaisir à M. de Icaza -qui aurait mieux fait de se concentrer sur gnome par exemple, au lieu de se disperser sur des futilités contestables- Je trouve cela d'autant plus dangereux que côté garanties, il n'y a rien de très solide, à part des déclarations lénifiantes de MS, qui n'engagent -comme celles des politiques- que ceux qui les écoutent !
    On attend avec impatience la nouvelle manie à la mode, l'utilisation massive de Go, même si c'est Ken Thomson qui est derrière, derrière lui il y a une pieuvre semblable à Microsoft !
    Derrière ces dérives diverses, c'est aussi une certaine dérive du libre à laquelle on assiste.
    • [^] # Re: le problème

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      il n'y a rien de très solide, à part des déclarations lénifiantes de MS, qui n'engagent -comme celles des politiques- que ceux qui les écoutent !
      Oué oué oué, comme tous les documents à valeur juridique donc ? La GPL n'engage que ceux qui les écoutent ? Ah ben non.
      Faut arrêter les conneries, un engagement écrit n'a pas la même valeur devant un tribunal qu'un discours politique.

      Mono ne dépend absolument pas du bon vouloir de Microsoft : techniquement, Microsoft peut faire ce qu'il veut, Mono n'est pas obligé de suivre MS et n'importe qui peut forker.
      Juridiquement, Mono est protégé par un consortium (OIN) qui regroupent des tarlouzes sans défenses comme IBM RedHat Sony ou Novell.

      Bref l'avenir de Mono ne dépend que de ses contributeurs, comme tous logiciels libres.
    • [^] # Le problème qui n’en est pas un

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Et revoici le discours mensonger habituel de Schestowitz et sa clique.

      J’ai déjà expliqué point par point en quoi tout ceci est un tissu d’absurdités : http://np237.livejournal.com/24790.html

      Quant à juger que MDI se disperse en « futilités contestables », renseigne-toi 5 minutes sur ce qu’est Mono avant. Il n’existe aucun, je dis bien aucun, framework de développement libre qui soit à moitié aussi complet que Mono. Tant en termes d’environnement de développement, de qualité et quantité de bibliothèques disponibles, de cohérence, que de nombre de langages supportés.

      Il ne t’est jamais passé par la tête que si les gens l’utilisent, ce n’est pas par « besoin frénétique » mais tout simplement parce que c’est plus efficace de développer avec Mono ? Plus efficace même que de développer avec .Net, vu que Mono est plus performant et dispose de bibliothèques (comme Qt# et Gtk# en particulier).
      • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

        Posté par . Évalué à 3.

        En effet c'est instructif ce lien surtout les reponses quand a l'accusation de violation de copyright... Maintenant si tous le reste de l'analyse a ete fait avec autant de serieux on peut se demander ce que cela vaut...
      • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui enfin je connais pas la situation en entreprise mais je me dis qu'avec un framework si parfait et sexy, selon les dires des mono-istes, et avec tellement d'utilisateurs, toujours selon leur dires, il y ait aussi peu d'applications tournant sous cet environnement ...
        • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

          En tout cas, il y a des applications libres et de qualité basées sur Mono. Et pas sur Java.
          • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est amusant mais moi je connais l'inverse c'est a dire des applis metier en java qui sont libre et de qualite par contre l'inverse... Ne serait que Netbeans et eclipse. En dehors de Tomboy (trop cool un post-it like de qualite), banshee (trop chouette un n-ieme lecteur multimedia) et f-spot (un mauvais clone de digikam/kphotoalbum), allez on va t'accorder monodevelop sur lequel les devs mono s'extasie mais bon comme il ne sert qu'a mono et .Net je ne peux pas juger de sa qualite, je vois pas trop les applis que mono a et dont l'equivalent n'existe pas ailleurs et en particuliers en java.
          • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

            Posté par . Évalué à 9.

            Eclipse, NetBeans
            GanttProject
            Tomcat/JBoss
            ArgoUML
            BlueJ
            OBM
            JEdit
            SoapUI
            Squirrel SQL
            Jmeter
            ldapbrowser
            jxplorer

            Regarde sur freshmeat :

            Programming languages
            Java : 5496 projets
            C# : 80 projets

            Y'a pas photo
            • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

              Posté par . Évalué à -1.

              en fait, il faut aussi admettre -- je sais c'est dur la mauvaise foi tout ça -- que beaucoup d'application professionnelles restent internes à leur propre entreprise, donc sont inconnues de tes statistiques.

              sinon pour les projets java libres... désolé, mais non, ça reste des usines à gaz monstrueuses qui clutterent la mémoire plus vite que leurs ombres, mais qui mettent bien du temps à t'infliger leur splashscreen (exemple: ce cher Eclipse dont on me parle... l'appli "entreprise", "professionnelle", qu'on utilise partout pour se la raconter, et ne pas admettre qu'on ne sait pas se servir d'un éditeur de texte et de ses dix doigts.), avant de se crasher lamentablement, mais de ne libérer la mémoire que plusieurs minutes après (à moins d'un kill -9...)
              Les _seuls_ projets opensource en java, qui sont pertinents, sont icedtea (mouhaha, c'est mignon), et openfire, qui est la seule implémentation pertinente d'xmpp en serveur libre (à mon humble et personnel avis)
              • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

                Posté par . Évalué à 7.

                en fait, il faut aussi admettre -- je sais c'est dur la mauvaise foi tout ça -- que beaucoup d'application professionnelles restent internes à leur propre entreprise, donc sont inconnues de tes statistiques.
                Une appli "libre" qui reste en interne, elle est pas vraiment libre, elle est interne. Donc dire que ce sont les autres de mauvaise foi quand on essaie de renommer les contraintes pour que ca passe mieux pour nous, c'est du foutage de geule.


                ça reste des usines à gaz monstrueuses qui clutterent la mémoire plus vite que leurs ombres,
                Autant que mono.

                mais qui mettent bien du temps à t'infliger leur splashscreen
                Pas chez moi, et puis c'est quoi ce bench de merde ? "Il a mis 3 sec a m'afficher sa splashscreen" , mais qu'est ce qu'on en a à foutre, du moment que le soft est fonctionnel et utilisable ?

                exemple: ce cher Eclipse dont on me parle... l'appli "entreprise", "professionnelle", qu'on utilise partout pour se la raconter, et ne pas admettre qu'on ne sait pas se servir d'un éditeur de texte et de ses dix doigts.
                Si tu compare un ide à un simple éditeur de texte, soit tu es très nul, soit tu es très incompétent, soit tu es très de mauvaise foi.
                marrant je crois que c'est plutot le troisième choix.
                • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

                  Posté par . Évalué à 2.

                  >>> Si tu compare un ide à un simple éditeur de texte, soit tu es très
                  >>> nul, soit tu es très incompétent, soit tu es très de mauvaise foi.
                  >>> marrant je crois que c'est plutot le troisième choix.

                  pas exactement, seulement, emacs ou vim font de très bon IDE (pour moi)

                  (sinon, tu sais ce que signifie ta signature ? j'apprécie pas les menaces de mort :-D )

                  dete kimasu :)
            • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

              Posté par . Évalué à 0.

              monodevelop
              banshee
              tomboy
              moonlight
              monsoon
              gbrainy
              gnome do
              mojoportal
              monoosc
              log4net
              nhibernate
              axiom3d

              Mais bon après ce qui compte c'est pas le nombre mais la qualité des applications.
              • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

                Posté par . Évalué à 2.

                Ouais enfin bon quand on parle de soft de qualité et toi tu me sors

                -monosc : une truc pour gérer l' openSUSE Build Service, une killer app certainement
                - log4net : portage de log4j en .Net
                - nhibernate : portage de hibernate en .Net

                Ca me fait vraiment peur quand aux "killers features" des applis mono
                On dirait plus que t'a gratté les fonds de tirroirs
            • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

              Posté par . Évalué à 2.

              juste pour faire chier le monde, on notera que beaucoup de ces bidules maintenant libres étaient propriétaires à la base

              (et kikoo Romain Guy \o/ sinon)
            • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Merci pour cette magnifique liste de logiciels de merde que jamais je n’utiliserais pour faire un travail sérieux.

              Je persiste : un bon logiciel en Java, c’est la perle rare.
              • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

                Posté par . Évalué à 3.

                Ta liste de soft mega-genial provenant de mono est bien courte par contre.
                • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  C’est marrant ça, le message d’Olivier Dufour qui les listait (et de vraiment bons, pour le coup) a été censuré.

                  J’adore toujours autant le système de modération sur trollfr ; ou comment une bande de blaireaux qui passe sa journée sur le site auto-entretient sa haute idée d’elle-même en masquant toute idée qui ne rentre pas dans leur filtre.
              • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

                Posté par . Évalué à 2.

                > Je persiste : un bon logiciel en Java, c’est la perle rare.

                scoop : un bon logiciel tout court, c’est la perle rare. les tares de Java ont peu à voir là dedans
                • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

                  Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                  Pourtant je connais de bons logiciels en C#. En Java, j’ai arrêté de chercher. Le dernier soft en Java que j’ai utilisé, c’est ganttproject, et un beau jour il a cessé de fonctionner suite à une upgrade de la JVM. C’est devenu plus simple de faire tourner MS Project avec Wine ou KVM que de faire tourner un simple soft. Mais à part ça, c’est super, Java.
                  • [^] # Re: Le problème qui n’en est pas un

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Oh oh toi tu dis dis des betises... MSproject ne tourne pas avec Wine. Je te laisse le soin de downloader la version demo et d'essayer de l'installer sous wine tu pourras verifier mes dires.
    • [^] # Re: le problème

      Posté par . Évalué à 1.

      Ouai enfin il y a beaucoup de boites sur lesquelles linux repose et ca ne pose pas autant de problème.

      D'ailleur linux c'est l'implementation libre d'unix....

      Comme dit plus haut ce qui repose sur microsoft c'est ADO.NET et ASP.NET le reste c'est normé à l'ecma et/ou sans patent donc pas de problème... qui ne sont pas utilisé sur les logiciels lié a mono.
    • [^] # Re: le problème

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Document intéressent à lire en faveur de Mono :
      http://blog.linuxtoday.com/blog/2009/06/why-mono-is-des.html
      • [^] # Re: le problème

        Posté par . Évalué à 3.

        Comme je disais plus haut un des points avances par les defenseurs de mono est un leurre enorme et on peut meme dire maintenant un mensonge:

        >> Mono on the whole also enables easier migration - for both developers and users - from legacy CLR frameworks such as Microsoft.NET

        It's too bad that while this is a bullet feature, the mono people are not focused on moving Windows dotnet apps to Linux. Surely there are many wonderful MSdotnet apps, right?
        • [^] # Re: le problème

          Posté par . Évalué à 3.

          une feature d'un langage où il faut modifier tout le code à la main pour quelle marche ?
          J'appelle pas ça une feature.
          En C aussi je peux faire du code portable :P
        • [^] # Re: le problème

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Le mensonge c’est de clamer qu’il pèse des menaces sur Mono. C’est un mensonge qui vient de chez Microsoft, et toi et tes potes de la clique à Schestowitz, vous ne faites que lui donner du poids. Votre but est de faire peur aux clients potentiels de Mono. Ce que vous arrivez vraiment à faire, c’est de leur faire peur du logiciel libre en général et de se précipiter sur les produits Microsoft.

          Vous êtes toxiques. Vous ne faites rien pour le logiciel libre. Votre propagande est gerbante et nocive. Si vous arrivez à détruire Mono, vous ne ferez que trouver une nouvelle cible à détruire. J’appelle cette tactique SDD : Scare, Distrupt and Destroy. Faire peur aux clients, désintégrer la communauté et détruire le travail qui a été fait.

          Rien de bon ne sortira de cette approche.
          • [^] # Re: le problème

            Posté par . Évalué à 2.

            Deja repondu au troll legal plus haut.

            Amusant l'esquive sur le fait que en effet il n'existe AUCUN logiciel .NET consequent microsoft qui tourne sous linux malgre l'argument initial.
            • [^] # Re: le problème

              Posté par . Évalué à 1.

              Amusant l'esquive sur le fait que en effet il n'existe AUCUN logiciel .NET consequent microsoft qui tourne sous linux malgre l'argument initial.

              Et alors ? quelle importance ?
              .Net Microsoft est une implémentation de .Net, et Microsoft est un éditeur logiciel parmi d'autres.

              Dans le même ordre d'idées, les softs utilisant la glibc ne tournent pas sous Windows (sauf peut-être via Cygwin ou autre bidouille), ce n'est pas pour ça que le C ne permet pas d'être portable sous Windows.
              Quant au fait que Microsoft utilise des API natives dans ses produits, même réponse : est-ce que le fait qu'on puisse utiliser des API spécifiques Linux en C fait du C un langage spécifiquement non-portable ?
              (et ne me rétorque pas que le C, lui, a été imaginé sans le moindre OS de prédilection : car c'est le langage conçu spécifiquement pour écrire Unix)

              C'est absolument risible tant de mauvaise foi. C'est à se demander si l'informatique est vraiment ton métier et si tu comprends les notions discutées ici. On dirait plus un militant politique qui s'improvise défenseur d'une cause à laquelle il ne pige rien.
              • [^] # Re: le problème

                Posté par . Évalué à 2.

                "C'est à se demander si l'informatique est vraiment ton métier"

                A la base il est astrophysicien, mais il fait un peu de dev en python et C++ (G3D, Image simulator, caldislum, Pyfunl, Milia, Pymilia, ...).

                Mais de toute facon, sur certains sujets, il est d'une telle mauvaise foi que ce n'est meme pas la peine de s'embeter a repondre.
              • [^] # Re: le problème

                Posté par . Évalué à 2.

                Microsoft est un éditeur logiciel parmi d'autres.
                Non non, c'est le concepteur du langage, et le premier à le pousser.
                On aurait pu penser qu'ils aient voulu utiliser leur langage pour toutes les fonctionnalités qu'il offre.... ah moins qu'ils considère que cette "fonctionnalité" n'est qu'optionnelle ?

                Dans le même ordre d'idées, les softs utilisant la glibc ne tournent pas sous Windows (sauf peut-être via Cygwin ou autre bidouille), ce n'est pas pour ça que le C ne permet pas d'être portable sous Windows.
                Faux, et tu donne toi même la solution .Il te faut la libc, que tu as dans cygwin, tout comme il te faut une vm .net que tu as dans mono pour faire tourner un soft .Net sous windows.

                Le C est tout a fait portable, si tu n'utilise pas de librairies spécifiques à ton système.... comme .net!
                Comme c'est drole.

                Le but d'un framework multiplateforme est de proposer justement un ensemble de librairie équivalent sur tous les systèmes. Devoir passer par des libs externe montre que le framework n'est pas (assez) bon .

                C'est à se demander si l'informatique est vraiment ton métier et si tu comprends les notions discutées ici. On dirait plus un militant politique qui s'improvise défenseur d'une cause à laquelle il ne pige rien.
                Ben vu ce que tu viens de raconter, je pense que ca s'adresse plutôt à toi (y'a qu'a voir ton coup sur la glibc toussa). Ensuite, les attaques ad hominem montre juste ta compétence intrinsèque sur ce sujet.
                • [^] # Re: le problème

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Le C est tout a fait portable, si tu n'utilise pas de librairies spécifiques à ton système.... comme .net!

                  Oui bien sûr, sauf que si tu n'utilises pas de lib spécifique au système il y a bien des choses que tu ne peux pas faire (par exemple lancer des threads, ce qui est certes de nos jours un besoin très très pointu, n'est-ce pas ?). Les plateformes de programmation récentes ont au moins l'avantage de fournir des APIs multi-plateforme pour beaucoup plus de choses que la lib standard du C.

                  (mais, certes, tu peux coder un hello world en C standard sans grand problème)

                  Devoir passer par des libs externe montre que le framework n'est pas (assez) bon .

                  Tout à fait, et donc ? Qu'en déduis-tu sur la portabilité de .Net par rapport à la portabilité du C, contre laquelle on n'a jamais vu notre ami Albert lancer une diatribe ?
                  • [^] # Re: le problème

                    Posté par . Évalué à 2.

                    (par exemple lancer des threads, ce qui est certes de nos jours un besoin très très pointu, n'est-ce pas ?).
                    Ben si tu peux lancer des threads avec pthread. Cygwin le comprend.

                    Les plateformes de programmation récentes ont au moins l'avantage de fournir des APIs multi-plateforme pour beaucoup plus de choses que la lib standard du C.
                    On parlais pas que de la lib standard, on parlait de librairies tout court. mono ne fait pas partie de la libc à ce que je sache, si ?
                    Alors comparons ce qui est comparable: a savoir un ajout par rapport à un autre.

                    Pour faire tourner un programme mono tu as besoin d'une vm mono. Pour faire marcher un programme C, tu as besoin des libs.
                    Si on se limite à certaines libs "de bases" de la même façon que mono le fait avec les libs qu'ils propose avec : on peut se limiter au sous ensemble fournis par cygwin, ou alors par qt par exemple.

                    Pas besoin d'une vm ou autre pour faire quelque chose d'interopérable.

                    Tout à fait, et donc ? Qu'en déduis-tu sur la portabilité de .Net par rapport à la portabilité du C, contre laquelle on n'a jamais vu notre ami Albert lancer une diatribe ?
                    Que la portabilité de .NET est de la merde car les concepteurs même du langage passe à tire larigot par des libs systèmes même pas standardisé! (contrairement aux libs posix par ex...)
                    • [^] # Re: le problème

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Que la portabilité de .NET est de la merde car les concepteurs même du langage passe à tire larigot par des libs systèmes même pas standardisé! (contrairement aux libs posix par ex...)

                      La derniere etant silverlight qui utilise des libs specifique windows donc good bye la portablilite du bousin.
            • [^] # Re: le problème

              Posté par . Évalué à 2.

              Ben oui, puisque Winforms (au dessus de win32) n'existe pas sous Linux.

              Sont pas fous, hein! Ils vont pas porter des trucs pas libres pour le plaisir d'en boucher un coin à Albert_ !

              J'en ai une autre comme celle là. Fais gaffe tu vas pas le croire.
              AUCUN jeu en DirectX n'est porté sous Linux !

              C'est dingue, hein !

              Par contre dans l'autre sens ca marche !
              Mono+GTK tout comme PyGTK sous Windows. Ca marche ! Wouah!

              Mais on sait pour du multiplateforme, on fait mieux avec PyQt quand on fait gaffe entre les chaines python et les QString ou qu'on se gourre pas avec le ramasse miette et autres drôleries:
              http://leroybrice.free.fr/?/Python-Bindings-Tools-For-QtV7

              J'ai qu'à coder en C++ alors .
              Ben non, moi j'aime pas le C++ et je préfère coder dans le langage qui me plait et en changer sans bidouiller et avec Mono je peux y arriver.

              Mais t'es vraiment trop fort ! Albert_
              Il n'existe aucun logiciel .NET purement conçu pour Windows qui tourne sous Linux
              T'as gagné, Albert_ ou devrais-je t'appeler La Palice .
            • [^] # Re: le problème

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              En effet il n'existe AUCUN logiciel .NET consequent microsoft qui tourne sous linux malgre l'argument initial.

              Et alors ? Qu’est-ce qu’on en a à foutre ? Le but de Mono est de fournir une bonne plate-forme de développement libre. Il n’y a que RMS qui tient à ce que son rôle reste cantonné à faire tourner des applications .Net.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.