Ubuntu, un cauchemar pour la Debian ?

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
12
avr.
2005
Debian
Dans une interview par InternetNews, Ian Murdoch (co-fondateur de la Debian), s'exprime au sujet d'Ubuntu.
Pour lui, cette distribution n'apporte rien de positif à la communauté Debian, au contraire.

Ian Murdoch explique notamment que "la popularité d'Ubuntu est une perte nette pour Debian", et qu'Ubuntu a "tellement divergé de Sarge que les paquets Ubuntu ne marchent le plus souvent pas sur Sarge". Pour rappel, Ubuntu est une distribution basée sur Debian SID, fondée par le milliardaire sud-africain Mark Shuttleworth.

En fait, le jugement à l'emporte-pièce de Ian Murdoch est sujet à caution (ou peut-être est-ce l'extrait qu'en donne Internet News). Pas étonnant en effet qu'Ubuntu diverge de Sarge vu qu'elle est basée sur SID, et pas étonnant qu'elle soit très populaire, vu qu'il y a déjà eu 2 versions stables d'Ubuntu, contre zéro de Debian dans le même laps de temps...

Sur le fond, on peut dire deux choses:
- le colossal retard pris par la Sarge est probablement infiniment plus dommageable à Debian qu'Ubuntu. C'est donc avant tout à Debian de travailler sur elle-même (et ses processus de sorties de version).
- les développeurs Ubuntu pourraient ceci dit travailler de manière plus rapprochée avec les développeurs Debian (par exemple en devenant co-mainteneurs pour les paquets "main").
  • # un commentaire interessant

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    dans le jounal du meme sujet il y a un commentaire interessant:
    http://linuxfr.org/comments/559273.html#559273(...)


    J'ai lu quelque part un petit commentaire qui me semble pas
    forcément idiot:

    Ian Murdoch n'a pas peur pour debian, il a peur pour sa boite
    (progeny) qui doit vraissemblablement souffrir du succès
    d'ubuntu mais comme ça ne se fait pas de le dire...

    Bref.
    • [^] # Re: un commentaire interessant

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Il me semble que progeny ne vise pas trop le même marché qu'Ubuntu.
      Si je ne me trompe pas, Progeny vise plutôt les boites, en particulier celles qui désirent migrer de Redhat <9 ou autres vers une solution à jour.
      Ubuntu vise plutôt le Linux «desktop» ce en quoi elle ne fait guère d'ombre à Progeny. En même temps, c'est peut être un peu réducteur.

      Cela dit Ubuntu semble être une affaire qui marche bien auprès des utilisateurs ciblés et semble avoit passé avec succès le bapteme du feu.
      Les propos de I. Murdoch sont peut être outranciers, mais bon, on va pas faire comme si l'on avait pas l'habitude des distro-wars :)

      Pour finir, il est vrai que les différences subtiles entre deux projets basés sur Debian, que ce soit Knoppix ou Ubuntu, ne sont pas vraiment rendues transparentes à l'utilisateur et peuvent amener à quelques soucis ... Doit on blâmer qui que ce soit pour autant ?
    • [^] # Re: un commentaire interessant

      Posté par . Évalué à 4.

      A vrai dire, les rares interventions de Ian que j'ai suivi étaient des geulantes reprochant tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi) a Red Hat. Les interventions en question etaient souvent suivies de commentaires qui se demandaient si Ian ne faisait pas une petite crise de jalousie.
      • [^] # Re: lire l'article avant

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        I understand what the Ubuntu folks are trying to do, and they're doing lots of good work that will eventually find its way into Debian," Murdoch said. "But what we really need right now as a community is for Sarge to be released.

        "In that respect, Ubuntu's popularity is more harmful than helpful."


        soit en français

        "Je comprends ce que les keums d'Ubuntu essaient de faire, et ils font un tas de bon travail qui au final trouvera sa voie à travers Debian." dit Murdoch. "Mais ce dont nous avons réellement besoin tout de suite est d'une communauté pour la sortie de Sarge.

        "À cet égard, la popularité d'Ubuntu est plus nuisible.qu'utile"
        • [^] # Re: lire l'article avant

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Pas tout-à-fait d'accord sur ta traduction :

          "But what we really need right now as a community is for Sarge to be released."

          "Mais ce dont nous avons réellement besoin maintenant en tant que communauté [c'est-à-dire la communauté Debian], c'est la sortie de Sarge."
  • # Je vais etre un peu méchant ;-)

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ian et d'autres peuvent vouloir ne sortir la sarge qu'a partir du moment ou tous les bugs auront étés éradiqués, mais a force l'attente commence à devennir longue, dans ce cas un "moinssage" du nombre de paquets disponibles aurait permis à la sarge de voir le jour plus tot.

    Et la majorité des utilisateurs, administrateurs compris commencent à trouver le temps long.

    le succes de l'Ubuntu est alors mérité !

    Avis perso, bien entendu ;-)
    • [^] # Re: Je vais etre un peu méchant ;-)

      Posté par . Évalué à -1.

      Je suis 100% d'accord. Il faudrait retirer la glibc qui pose probleme. Apres tout, tout le monde s'en fout de la libc.
    • [^] # Re: Je vais etre un peu méchant ;-)

      Posté par . Évalué à 7.

      euh, c'est parce que Sarge mets du temps à sortir que tu installes une ubuntu à la place sur tes serveurs.
    • [^] # Re: Je vais etre un peu méchant ;-)

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Oui, mais alors on aurai une distribution super stable, un peu mieux à jour (sort plus souvent) mais moins complète ...(moins de paquets).
      Ou alors certains paquets n'auront pas les mêmes priorités d'être stable, et même s'ils ne sont pas totalement stable, ils passeront quand même. Mais c'est totalement contraire à la politique de Debian !
      Il faut que Debian trouve un équilibre entre avoir le plus de paquets stables et de ne pas s'attarder sur des paquets que peu de gens utilisent mais qui ne sont pas dit "stable".
      Le système de statistiques pour savoir quel impotance à déjà été mis en place pour savoir dans quel CDs mettre quels logiciels (on ne met pas gcc sur le 7eme CD ). Pourquoi pas faire de même avec la stabilité ?

      Les paquets du premier CD doivent être totalement stable (aucun bugs)
      Les paquets du 2eme CD autorisent un bug "mineur"
      Les paquets du 3eme CD autorisent un bug "majeur"
      ....
      Les paquets du ∞(infini) CD ne marcheront jamais.

      C'est une idée pour contrer les sorties de plus en plus longues de Debian ... mais je crains que l'idée ne soit pas acceptable par tous ses développeurs
  • # Un bon coup de pieds dans le cul !

    Posté par . Évalué à 9.

    "Pour lui, cette distribution n'apporte rien de positif à la communauté Debian, au contraire."

    Si, ça apporte qu'avec Ubuntu je vais enfin pouvoir m'installer une Debian sans avoir à me prendre la tête et à mettre les mains dans le cambouis et surtout pourvoir l'installer pour mes parents, 70 ans passé tous les deux, qui pourront enfin avoir un desktop digne de ce nom, simple d'utilisation et convivial. Et qui marche sans avoir à éditer à la main moultes fichiers de config plus ésotériques les uns que les autres !

    Il va vraiment falloir que les mecs de Debian comprennent un jour qu'il ne pourront pas rester indéfiniment dans leur tour d'ivoire, avec leurs outils de configuration certe efficaces mais difficilement accessible à l'utilisateur de base, leur installeur pourri qui a réussi l'exploit de ne même pas arriver à relire ma table de partition là où Mandrake, Suse et Fedora n'ont jamais eu aucun problème, XFree là où toutes les autres distribs ont basculé sur XOrg depuis un an, j'en passe et des meilleures ...

    Bref, il va falloir qu'ils arrêtent de se br... avec hot-babe, qu'ils sortent enfin cette putain de Sarge et qu'ils commencent un peu à se bouger le cul !!! Et si des mecs préfèrent s'investir dans Ubuntu, c'est parce que c'est une distrib qui bouge alors que Debian est dans les sables mouvants depuis un bout de temps !

    Voilà, fin du coup de gueule !

    Il est beau il est frais mon troll, qui en veut de mon troll ??
    • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

      Posté par . Évalué à 9.

      Si, ça apporte qu'avec Ubuntu je vais enfin pouvoir m'installer une Debian sans avoir à me prendre la tête et à mettre les mains dans le cambouis

      en ce qui me concerne quand j'avais testé ubuntu le partionnement avait planté, alors qu'avec les cds de la sarge avec le nouvel installateur ça avait marché comme sur des roulettes.


      XFree là où toutes les autres distribs ont basculé sur XOrg depuis un an, j'en passe et des meilleures ...

      debian supporte 11 architectures (de mémoire), ubuntu 3 et ça doit être celle qui supporte le plus d'architectures hors *bsd. donc effectivement pour un projet aussi tentaculaire que xfree, ça prend plus de temps de vérifier que ça fonctionne sous 11 architectures que sous 3.

      sinon pour en revenir à des propos plus tempérés, je suis d'accord que la sarge est très longue à venir. d'un autre côté elle apportera un paquet de nouveautés comme le nouvel installeur, donc si la marche est plus haute autant faire plus attention :)
      • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

        Posté par . Évalué à 10.

        Je comprend la démarche debian et je la respecte.
        Mais je ne suis pas sûr qu'il soit bon de vouloir qu'un
        paquet qui fonctionne sur une architecture X fonctionne
        sur les 11.

        L'exemple de xfree est flagrant.

        Pourquoi passer à xfree 4.0 ?
        Réponse, parce que certaines cartes n'étaient pas bien gérée
        par xfree 3.
        C'est la même chose avec xorg.

        Mais bon, a-t-on vraiment besoin du support de la toute dernière
        Gforce 1234124+ sur un PDP10?
        xorg est-il vraiment nécessaire sur ce genre d'archi?

        Je ne pense pas.

        Ceci dit, le travail de portage total permet de mettre à jour de
        nombreux bug et c'est bien.
        • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

          Posté par . Évalué à 2.

          y a eu pas mal de pb avec l'installer. Et l'installer sur PDP10 ca parait important non?
          • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

            Posté par . Évalué à 7.

            Bon je me repond a moi-meme car j'ai ete un peu sec.
            Si on regarde de plus pres l'evolution de Sarge, beaucoup de retard a ete pris non pas suite un unique probleme, mais a une multitude. le cas que tu cites n'en est qu'un parmi d'autres. J'en ai cite un autre. Et ca ne couvre pas tout, bien (mal)heureusement.

            Le pb de Sarge a ete aussi en partie du au probleme de la Woody. Elle a mis beaucoup de temps a venir. En consequence, malgre beaucoup de bonne volonte, elle a commence a prendre du temps. Et la y a eu beaucoup de personnes qui ont reagit ainsi:

            "S'il te plait, comme Woody a ete longue, comme Sarge prend du temps, et comme ainsi Etch prendra du temps, si on met pas a jour l'application xx maintenant a 1 mois du "freeze" annonce, alors on aura deux release de retard. Par contre si on le fait maintenant, on en aura qu'une."

            Malheureusement la nouvelle version dudit logiciel est accepte, epuration de bugs a recommencer, Sarge prend encore plus de retard, et finalement on a deja 2 release de retard donc on est revenu a la situation de depart, mais cette fois-ci avec une Woody qui a 1 an de plus.
        • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

          Posté par . Évalué à 3.

          Mais bon, a-t-on vraiment besoin du support de la toute dernière
          Gforce 1234124+ sur un PDP10?
          xorg est-il vraiment nécessaire sur ce genre d'archi?


          Probablement vrai mais est-ce que ça ne revient pas à déplacer le problème. En disant tout le monde sur Xfree 4 on simplifie aussi l'intégration des autres applications qui seront assurées de tourner sur XFree 4.
          • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

            Posté par . Évalué à 2.

            Je devrais rajouter aussi que si y a un bug report a propos de la Gforce xxxx pour PDP 10 cela signifie qu'il y a quelqu'un qui a teste...
            Apres c'est au role du mainteneur de reajuster le niveau du bug. Si c'est vraiment un pb qui touche 1 personne a cause d'un driver, le mainteneur a la possibilite de changer le niveau de bug et ca ne bloquera ni le passage en Sarge, ni la relase de Sarge.
          • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

            Posté par . Évalué à 10.

            Au fait, je ne sais pas si les PDP10 sotn supporté par debian,
            c'était juste une tentative d'exemple d'une archi vieille. Alors pour
            enfoncer encore plus le clou, passons au support debian de l'ENIAC.

            Je ne suis pas d'accord.
            Pas mal de problèmes sont dus au fait qu'XFree 4 ne
            compile pas sur ENIAC.

            Et non, ça ne déplace pas le problème.
            Les gens n'arrivent pas à compiler sur certaines architecture
            tellement c'est lent.
            xorg aura beau être optimisé à mort, il n'en demeure pas moins
            qu'une application utilisant les extensions DAMAGE and co sera
            horriblement lente sur un ENIAC.

            Sur une architecture qui n'a pas de carte son, on ne cherche pas
            à porter audacity. Pour un certain nombre de choses, c'est pareil.
            Une application qui nécessite 10000Tflop de puissance pour
            fonctionner, on peut essayer de la porter sur un 8086 mais ça ne
            sert à rien.
            • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

              Posté par . Évalué à 2.

              Le fait est que generalement c'est pas uniquement l'application en question qui plante, mais l'application ne fait que reveler un probleme inclut dans quelque chose de plus important comme un linker, un compilateur et autres joyeusetees.
              Mais si c'est pas le cas t'as deux solutions:
              - Tu mentionnes que l'application n'est que pour un certain nombre d'architecture
              - Le release manager a la liberte d'ignorer le paquage et empecher son entree dans Sarge.
        • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

          Posté par . Évalué à 5.

          Au passage, la raison pour laquelle XFree 4.3 (et pas Xorg) est dans Sarge est (selon Brendan himself), la suivante, et tient en deux temps :
          - quand la décision a été prise, personne ne pensant que la Sarge prendrait autant de temps à sortir;
          - Xorg s'achemeine vers plus de modularité (séparation des couches et des applis en paquets autonomes). Debian préfère donc attendre que ceci soit fait afin de ne pas refaire le boulot de packaging plusieurs fois.

          L'ennui, c'est qu'à ce rythme, Xorg modulaire sera prêt bien avant la Sarge ;-)
      • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

        Posté par . Évalué à 9.

        "en ce qui me concerne quand j'avais testé ubuntu le partionnement avait planté, alors qu'avec les cds de la sarge avec le nouvel installateur ça avait marché comme sur des roulettes."

        Cool, espérons que ça marchera aussi avec Hoary (je ne l'ai pas encore installé, juste testé le live CD), vu que c'est le même installeur que la Sarge. Et pour être honnête c'est avec le CD de la Warty que le partitionnement a foiré, mais comme chez Ubuntu ils avaient repris le Debian installer (version 2 il me semble) sans faire de modifs substancielles, la critique était donc légitimement à adresser à l'auteur principal (Debian) et pas à l'intégrateur (Ubuntu).

        Pour ce qui est de supporter 11 architectures, ok, c'est super, mais est-ce que ça nécessite de tout uniformiser par le bas ??? Qu'est-ce qui empêche de développer un installeur graphique "user friendly" à la Mandrake/Suse/Fedora pour X86, X86-64 et PPC et de conserver l'installeur "texte" tel qu'il est actuellement pour les autres ? Ok, ça fait plusieurs projets à gérer en parallèle, mais il me semble que Debian doit pouvoir réussir à faire avec son bon millier de développeurs (?) ce que Mandriva fait avec une cinquantaine de personnes, à savoir maintenir une distribution spécifique pour trois architectures (euh, 2 en fait, vu que la version PPC de Mandriva n'est que moyennement maintenue). Même remarque pour XOrg, qui n'est fondamentalement pas très différent de XFree mais supporte mieux le matériel récent. En résumé on garde les composants principaux communs pour les 11 architectures (ok, XOrg peut être considéré comme composant principal, donc ça se discute ...) et on customise un peu autour selon les architectures.

        D'ailleurs, le résultat de cette politique d'uniformisation et de nivellement par le bas de
        Debian est qu'Ubuntu a commencé à développer un installeur graphique (qui aurait d'ailleurs du être intégré dans Hoary mais qui a pris du retard) et réfléchit à intégrer des outils d'administration graphique (j'ai lu des propositions d'adapter YAST mais rien de plus précis pour l'instant à ma connaissance...).

        En cela, les développeurs Ubuntu cherche à faciliter au maximum la vie des personnes qui utilisent leur distribution alors que Debian continue à avoir une mentalité élitiste, où hors de la ligne de commande, point de salut ! Bien vu Ubuntu et dommage pour Debian !

        Et pour ce qui est du cycle de release, ils ferait bien de s'inspirer de Mandriva, qui a par deux fois en un un peu plus d'un an de temps, modifié son mode de développement et son cycle de sortie des versions stables, passant d'un modèle Cooker -> stable tout les 6 mois à Cooker -> Community -> Official, toujours tous les 6 mois puis maintenant à une version stable tous les ans. Tout ça pour répondre à ce qu'attendaient les utilisateurs. Pour Debian, ça fait plus d'un an que tout le monde réclame la sortie de Sarge à cors et à cris, mais ils ne se sont à aucun moment remis en cause et bougé le cul.

        Espérons donc que la "concurrence" d'Ubuntu leur fera ouvrir un peu les yeux et regarder autre chose que leur nombril !
        • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

          Posté par . Évalué à 2.

          Pour ce qui est de supporter 11 architectures, ok, c'est super, mais est-ce que ça nécessite de tout uniformiser par le bas ???

          il n'y a pas d'uniformisation par le bas, vu que le haut n'est pas encore envisagé tant que le bas ne fonctionne pas :)


          Qu'est-ce qui empêche de développer un installeur graphique "user friendly" à la Mandrake/Suse/Fedora pour X86, X86-64 et PPC et de conserver l'installeur "texte" tel qu'il est actuellement pour les autres ?

          sauf erreur c'est déjà ce qui est fait puisqu'il me semble que l'installateur ne devrait pas marcher sur une ou plusieurs architectures (à vérifier, je suis pas trop tout ça)


          Même remarque pour XOrg, qui n'est fondamentalement pas très différent de XFree mais supporte mieux le matériel récent.

          pour xfree, j'ai toujours entendu dire que c'était un boulot énorme de packager chaque nouvelle version, plus important même les tests sur les différentes archis.
          sinon pour xorg, voir le commentaire de je sais plus qui au dessus qui dit que les packageurs debian préfèrent attendre que xorg ai fini sa réorganisation pour packager la bête une fois pour toute.


          En cela, les développeurs Ubuntu cherche à faciliter au maximum la vie des personnes qui utilisent leur distribution alors que Debian continue à avoir une mentalité élitiste, où hors de la ligne de commande, point de salut ! Bien vu Ubuntu et dommage pour Debian !

          enfin en ce qui me concerne pour administrer ma machine je préfère lancer un xterm et écrire ma ligne de commande plutôt que de lancer je sais pas quel soft et de passer 1/2 heure dans les onglets et les cases à cocher. j'ai pas l'impression d'appartenir à l'élite en faisant ça ...


          mais ils ne se sont à aucun moment remis en cause et bougé le cul.

          je ne suis que la lettre de debian toute les semaines, et au contraire j'ai l'impression qu'il y a toujours une remise en cause perpétuelle de tout ce qui est fait. sauf que quand on s'est lancé dans un processus on ne revient pas facilement en arrière, donc la sarge va être longue à sortir. m'enfin je pense qu'on verra des changements pour la prochaine distrib.


          Et pour être honnête c'est avec le CD de la Warty que le partitionnement a foiré, mais comme chez Ubuntu ils avaient repris le Debian installer (version 2 il me semble)

          rc à l'époque il me semble, puisque la rc2 doit être celle qui est utilisée maintenant (pas sûr). si c'est rc d'un autre côté c'est pas pour rien.
          pour les détails, j'avais une partition créée avec le fdisk de windows et partman n'arrivait pas à la relire. la différence entre ubuntu et debian c'est qu'avec ubuntu et leur méthode de partitionnement aléa^H^H^H^H automatique (et donc à eux), je n'ai rien pu modifier et j'ai juste pu assister aux plantages répétés de l'installation sans savoir aucune idée d'où venait le problème. avec la sarge après quand ça à planté aussi j'avais un beau message d'erreur lisible qui m'a permis de corriger le problème sans difficulté. d'ailleurs ça m'a tellement marqué que je ne me souviens plus de ce que c'est. bref, ce n'est qu'avec la sarge que j'ai pu comprendre pourquoi ubuntu n'arrivait à rien.


          sans faire de modifs substancielles, la critique était donc légitimement à adresser à l'auteur principal (Debian) et pas à l'intégrateur (Ubuntu).

          dans le cas présent il n'y avait pas bug de partman, le fdisk windows a une façon toute spéciale de partitionner et j'ai toujours eu des problèmes en mélangeant les 2 fdisk (du genre dépassement de partitions etc..). et vu que le problème qui m'a bloqué était du au partitionnement automatique, je me serais adressé à ubuntu. (même si c'est effectivement peut être debian qui a codé le partitionnement automatique).
          • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

            Posté par . Évalué à 3.

            Si je ne me trompe, Sarge utilise la rc3 et pour Warty il me semble que c'était la rc2 ... enfin peu importe, quand je parlais de version 2, j'avais bien rc2 en tête.
            Et pour info, ma table de partition a été créée par Diskdrake et est parfaitement reconnue par les installeurs de Suse, Fedora et Mandrake. Et à l'installation de la Warty, j'ai choisi un partitionnement manuel, donc le pb ne vient pas du partitionnement automatique.

            "enfin en ce qui me concerne pour administrer ma machine je préfère lancer un xterm et écrire ma ligne de commande plutôt que de lancer je sais pas quel soft et de passer 1/2 heure dans les onglets et les cases à cocher. j'ai pas l'impression d'appartenir à l'élite en faisant ça ..."

            Moi aussi je fais des trucs à la ligne de commande pour administrer, mais je me met aussi à la place d'un utilisateur lambda qui n'a pas fait d'études d'informatique (ce qui est mon cas) et doit pouvoir configurer des trucs de base avec une interface graphique simple et conviviale.

            On peut lire des mails en console, mais qui le fait encore (si ce n'est pour les mails "système"). De la même façon que l'on n'ouvre pas un poste de radio pour tourner un potentiomètre pour changer de station, toute distribution linux moderne doit intégrer des outils graphiques de configuration système si elle veut pouvoir toucher une cible plus large d'utilisateurs. C'est ce que fait Mandriva, Fedora, Suse et compagnie. Après rien n'oblige à les utiliser si tu es un pro de la ligne de commande mais il faut comprendre que ce n'est pas la cas de la majorité des utilisateurs, qui souhaitent avoir quelque chose qui marche "out of the box" et qui se configure en quelques clics de souris (par exemple pour configurer une connexion internet ou une imprimante).

            En développant un gestionnaire de mise à jour (similaire au UpToDate de Fedora), Ubuntu va dans ce sens ...
        • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

          Posté par . Évalué à 2.

          > un installeur graphique "user friendly" à la Mandrake/Suse/Fedora

          Pour info, anaconda (l'installeur de Fedora) est graphique *et* texte. Suffit de passer le paramètre "text" lors de l'installation.
          anaconda utilise Xorg pour le graphique. Comme Xorg tourne partout (ou presque) il n'y a pas de raison de ne pas avoir d'installeur graphique partout (ou presque).
      • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        debian supporte 11 architectures (de mémoire)....
        C'est ce genre d'argument qui fait que je n'utilise pas Debian (car la consequence de ces 11 architectures, c'est un cycle de release tres tres long), mais c'est aussi ce qui force mon respect de cette distribution (car ce portage total est un vrai travail de fond qui beneficie a toute la communaute)...

        En carricaturant: Merci beaucoup Debian, pour ce que vous apportez a ma Mandrake ! (pardon, "Mandriva" pour etre a jour).

        Mathias
      • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

        Posté par . Évalué à 2.

        pour ma part j'ai téléchargé ubuntu pour ppc, et il m'a été impossible de graver l'iso (problème connu des utilisateurs mac). J'ai donc téléchargé et gravé une debian, l'installation et la configuration se sont faites sont problèmes.
        En plus faudrait qu'ubuntu arrête leur délire cosmopolite, c'est ridicule, on se croirant dans une pub benneton ou dans les brochures de propagande des témoins de jehova.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      leur installeur pourri

      Hum.
      L'installeur d'Ubuntu est celui de Debian.

      ils commencent un peu à se bouger le cul
      Faut pas déconner, c'est des bénévoles.
      Toi qu'as l'air en forme, ce serait pas mal de raler aussi sur les distributions commerciales basées sur Debian qui ne n'aide pas beaucoup: Xanbdros, Linspire, ...

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

        Posté par . Évalué à 4.

        Je parlais d'installeur pourri pour la simple et bonne raison que c'est quand même le seul qui n'ait pas marché de toutes les distribs que j'ai installé à savoir : Mandrake 8.0, 8.1, 8.2, 9.0, 9.1, 10.0, 10.1, Fedora Core 1, 2 et 3, Suse 9.1 et 9.2.
        Et à vrai dire, il n'est pas si pourri que ça, si ce n'est partman qui n'est pas hyper intuitif, comparé à Diskdrake qui est quand même le top en la matière.

        "Faut pas déconner, c'est des bénévoles." : c'est une remarque très juste, mais ça n'exclue pas de se fixer un planning et un mode de développement rigoureux, avec un freeze pour sortir une version stable qui en soit vraiment un et pas un débuggage sans fin de paquets sans cesse mis à jour !

        Il y a une multitude de projets gérés ou intégrant de nombreux bénévoles, à commencer par Gnome et KDE, mais aucun ne me semble aussi bordélique et mal géré que Debian. Avec le nombre de développeurs qu'ils ont, ils devraient être capable, en s'organisant bien, de sortir régulièrement une distrib du feu de Dieu, mais le fait est qu'ils sont toujours à la ramasse sur les dernières technologies que tout le monde a intégré en prod il y a déjà 6 mois-1 an, et n'ont pratiquement pas fait évoluer leurs outils d'administration depuis Woody ...
        • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

          Posté par . Évalué à 4.

          > qu'ils commencent un peu à se bouger le cul !!!
          > mais ça n'exclue pas de se fixer un planning et un mode de
          > développement rigoureux, avec un freeze pour sortir une version
          > stable qui en soit vraiment un et pas un débuggage sans fin de
          > paquets sans cesse mis à jour !

          mais au lieu de gueuler mon garçon, t'as plein de solutions :
          t'installes autre chose ou, si vraiment tu préfères Debian, tu rejoins les développeurs Debian...
          • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

            Posté par . Évalué à 5.

            "mais au lieu de gueuler mon garçon, t'as plein de solutions :
            t'installes autre chose ou, si vraiment tu préfères Debian, tu rejoins les développeurs Debian..."

            Ca tombe bien, je n'ai jamais installé de Debian car l'installeur de Woody est une usine à gaz incompréhensible pour un (ex-)newbie et que celui de Sarge/Warty, la dernière fois que j'ai testé, n'a pas marché. Mais je suis comme pas mal de monde, j'aimerai bien pouvoir tester une Debian, et c'est pour ça que je vais me rabattre sur Ubuntu !
            Je reste intimement persuadé, bien que ne l'ayant testé qu'à travers Knoppix ou Mepis, que Debian est une excellente distrib', et je trouve vraiment dommage qu'il y ait autant d'énergie de dépensée en ce moment pour rien au sein du projet Debian et que Sarge soit toujours engluée dans un pôt de Nutella géant (si, si, il en existe de 3kg, imaginez un peu ...!).

            Sinon pour ce qui est de l'argument "si t'es pas content ferme ta gueule ou contribue", je trouve que c'est un peu facile et réducteur car :

            1) les développeurs Debian constrituent une "caste" (supérieure) cooptée dans laquelle il n'est pas facile d'entrer
            2) et surtout mon petit bonhomme, il faudra que tu réalises que le monde n'est pas uniquement composé de gros caïds du C++, et qu'il existe des gars comme moi, qui n'ont jamais codé qu'en Fortran (et un peu en ADA) au cours de leurs études scientifiques, et qui ne sont pas informaticiens de formation.

            A partir de là, si tu n'es qu'utilisateur de base, tu n'as que le droit de fermer ta gueule ? Voilà qui ne me semble pas très constructif, à l'opposé de mon propos qui justement se voulait constructif, même s'il a pu ne pas être interprété comme tel ...
            • [^] # Je trouve ça honteux !

              Posté par . Évalué à 1.

              Honteux et dégueulasse d'en privilégier certains comme ça...
              Parce qu'à la superette à côté de chez moi, il n'y a que des pots de 500 g :-(
              • [^] # Re: Je trouve ça honteux !

                Posté par . Évalué à 1.

                Ouaih enfin faut voir le prix du pot de Nutella de 3 kgs car bon c'est un investissement quand même, surtout pour construire la cuisine équipée qui va autour du pot d'un tel gabarit ;o)

                Enfin, ne compte pas sur ta femme qui rechigne déjà à soulever le pack d'eau ;o))
            • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Le monsieur il t'a dit :
              Tu as le droit de ne pas utiliser Debian.
              Pas besoin de t'énerver.

              Tu ne te sens pas compétent pour administrer une Debian et alors ?
              Ce n'est pas bien grave.

              Il y a plein d'autres distributions qui te correspondent mieux.
              Tu es libre ....

              Si tu crois que beugler comme tu le fais va faire changer l'opinion des autres ....
              • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

                Posté par . Évalué à 1.

                Bah, si, en lisant un peu la doc je serai vraisemblablement capable de monter mon petit serveur sous Debian, donc le problème n'est pas ma capacité à administrer ou pas. Ce que je trouve dommage c'est que les développeurs de Debian ne font pas l'effort de populariser (au sens premier du terme) leur distribution et ne cherchent pas à la rendre accessible au plus grand nombre. S'ils ont certes fait des progrès au niveau de l'installeur par rapport à Woody, ils sont encore loin de la facilité d'installation d'une Mandriva. Et je le répète ils manque vraiment des outils d'administration graphiques "made in Debian" (même si Webmin peut être un bon paliatif).

                Après, s'ils veulent rester comme ça et réserver leur distribution à des utilisateurs avancés, c'est leur choix, mais qu'ils ne viennent pas se plaindre s'ils se font tailler des croupières et piquer des développeurs par Ubuntu. Et si au final les utilisateurs préfèrent utiliser Ubuntu au lieu de Debian. Ils ont toutes les cartes en main, à eux de jouer !

                Et rassure toi, j'ai réussi à me passer de Debian jusqu'à présent donc je ne vais pas faire un caca nerveux si Sarge ne sort pas. A la limite qu'ils se démerdent chez Debian ! Comme tu le dis je suis libre, je resterai avec ma Mandrake (ou Suse) ou je testerai Ubuntu, mais c'est con, j'aurai peut-être pu devenir un Debianneux convaincu et militant ... qui sait ? Tant pis pour eux !

                "Si tu crois que beugler comme tu le fais va faire changer l'opinion des autres ...."

                Vraisemblablement pas, surtout si les intéressés sont un peu durs de la feuille ... Enfin, ceci dit mieux vaut être dur de la feuille que mou de la branche ... ! ;-)
                • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Ce que je trouve dommage c'est que les développeurs de Debian ne font pas l'effort de populariser

                  Meme si c'est souvent evoque, c'est pas non plus necessairement la priorite.

                  mais qu'ils ne viennent pas se plaindre s'ils se font tailler des croupières et piquer des développeurs par Ubuntu

                  Si tu te referes a ce que dit Ian, ce n'est pas ce que je comprend de ses dires. Je comprend plutot qu'il essaye de relativiser ce qui est dit quand on parle de contribution Ubuntu => Debian. Elle n'est pas inexistante, mais elle ne correspond pas (ou du moins les consequences) a ce que les gens semblent dire. Ce n'est pas un pb de Ubuntu et de ses developeurs, mais avec les discussions qui se font autour d'Ubuntu.
                • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Et je le répète ils manque vraiment des outils d'administration graphiques "made in Debian" (même si Webmin peut être un bon paliatif).


                  moi je trouve dommage justement que chaque distrib fasse ses outils de configuration à sa sauce, je trouve que se serait mieux qu'ils se mettent d'accord ou qu'ils utilisent des projets independants. (oui je sais, les outils peuvent etre installer sur differentes distributions)
            • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

              Posté par . Évalué à 4.

              Pas besoin d'etre un Dieu en info.

              Comme tu disais que tu avais des probleme d'installations: Attendras tu la release de Sarge et son nouvel installer pour decouvrir un bug et gueuler dessus, ou va tu tester la beta release qui est justement la pour verifier si tout marche bien?

              Ca demande aucune connaissance en C/C++/Python/LISP. Ca demande juste a tester. Et comme apparement tu as un bon bagage au niveau installation, je pense que tu as les qualitees requises. Et pour la "caste", il me semble pas que tu dois presenter une accrediation pour envoyer un mail ou remplir un rapport de bug.
            • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Je reste intimement persuadé, bien que ne l'ayant testé qu'à travers Knoppix ou Mepis, que Debian est une excellente distrib', et je trouve vraiment dommage qu'il y ait autant d'énergie de dépensée en ce moment pour rien au sein du projet Debian et que Sarge soit toujours engluée dans un pôt de Nutella géant (si, si, il en existe de 3kg, imaginez un peu ...!).

              En clair, tu n'as jamais utilisé la véritable Debian. Ne trouves-tu pas dommage tout ce temps perdu pour Knoppix ou Mepis ? Pour ma part, non: il s'agit de projets dont le but est complètement différente que celui de Debian et ils ont trouvé leurs places. Par contre, j'ai dû mal à comprendre comment tu peux en être "intimment persuadé" pour quelqu'un qui ne l'utilise pas quotidiennement...

              1) les développeurs Debian constrituent une "caste" (supérieure) cooptée dans laquelle il n'est pas facile d'entrer

              En effet, car le projet Debian a besoin de bénévoles sur le long terme. Ce n'est pas 1 ou 2 mois mais sur plusieurs années. Il est donc important de s'assurer de la motivation du candidat. Par ailleurs, si ce n'est que pour avoir ton @debian.org, inutile de "postuler". Il existe mille et une manières de participer à Debian et à son développement. Tu ne sais pas développer ? Ce n'est pas grave du tout, tu peux participer:
              - à la détection d'anomalies, en utilisant quotidiennement sid,
              - à la correction de ces anomalies, moyennant rustine, dans la mesure du possible,
              - à l'effort de traduction des paquets (et l'équipe l10n-fr[1] en a grand besoin),
              - à la documentation,
              - à l'aide aux débutants sur les listes de diffusion[2], groupes de news, forums web et autres channels irc.

              Bien entendu, tout ceci est le "sale" boulot mais il faut le faire aussi.
              Alors, quant au l'expression "contribue ou ferme ta gueule", elle vient un peu de ce constat: il y a certainement des millions de personnes qui sont "intimment" persuadées de savoir comment faire pour changer les choses. Sauf que tout ce qu'on leur demande, c'est de contribuer à leur juste valeur et de ne pas se prendre pour ce qu'ils ne sont pas: des DPL en puissance.

              [1]: http://lists.debian.org/debian-l10n-french/(...)
              [2]: par exemple: http://lists.debian.org/debian-user-french/(...)
              • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

                Posté par . Évalué à 3.

                "Par contre, j'ai dû mal à comprendre comment tu peux en être "intimment persuadé" pour quelqu'un qui ne l'utilise pas quotidiennement..."

                Ok, je l'admet, l'argument est imparable ! Alors disons que tu remplaces "intimément persuadé" par "j'ai à priori l'impression" et tout le monde sera heureux ...!

                Pour répondre aux posts du dessus, je n'ai pas fait de rapport de bug car celui-ci était déjà signalé et non corrigé depuis au moins six mois ... Et pour ce qui est de tester des bétas et RC, je n'ai rien contre mais je le ferai quand j'aurai un PC dédié à ça, car mon Pc actuel me sert aussi pour le boulot et je ne peux pas me permettre de prendre le risque de tout flinguer en installant une version instable. Surtout quand on découvre dans la liste des bugs du Debian Installeur des bugs parlant de tables de partitions détruites et de partitions formatées sans que cela ait été demandé...

                Pour ce qui est de contribuer, je le fait modestement à mon niveau pour Mandriva en postant de temps en temps des rapports de bug sur les version stables ou des messages sur les forums pour débutants. Je pourrais faire plus (et j'y pense sérieusement) mais si ça doit être le cas, ce sera sur une distrib que je connais bien (Mandriva) ou en laquelle je crois (Ubuntu), mais vraisemblablement pas pour Debian tant qu'ils n'auront pas revu un certain nombre de points dans leur mode de gestion et de développement. Donc rassure toi, je suis pas près d'être DPL, tu peux dormir tranquille ! ;-)

                Dernière chose : le terme "caste" n'était pas adapté, vu que pour ce que j'en sais Debian est un projet très ouvert et démocratique, l'opposé même d'une cate repliée sur elle même.

                Voili, voilou. Tu vois que je ne fais pas que "gueuler" ...
                • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Dernière chose : le terme "caste" n'était pas adapté, vu que pour ce que j'en sais Debian est un projet très ouvert et démocratique, l'opposé même d'une cate repliée sur elle même.

                  Et le système est de plus extrêmement novateur et jeune à l'échelle humaine... Je comparerais Debian a une "démocratie mondiale", et Ubuntu plus à une sorte de monarchie constitutionnelle. Comme je l'ai déjà dit (plus bas je crois), j'aurais été plus intéressé par d'autres expériences sociales similaires, des "Debian-like" (dans la philosophie, j'entends) avec des approches démocratiques différentes, plutôt qu'une Ubuntu super financée, même si c'est avec le coeur sur la bourse. Ceci juste d'un point de vue philosophique. Juste pour le plaisir de voir quelque chose marcher sans la nécessité d'un max de thune. Je sais, idéaliste, humanité pas prête, besoin de chefs, reposer pieds sur terre, toussa...

                  Au moins c'est quelque part une chance de pouvoir (enfin, j'me comprends) passer d'un système à l'autre au fil des saisons et de son évolution personnelle. On ne change pas de pays aussi facilement :)
    • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

      Posté par . Évalué à 10.


      alors que Debian est dans les sables mouvants depuis un bout de temps


      Debian est dans les stables mouvants depuis un bout de temps :)
    • [^] # Re: Un bon coup de pieds dans le cul !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si, ça apporte qu'avec Ubuntu je vais enfin pouvoir m'installer une Debian sans avoir à me prendre la tête et à mettre les mains dans le cambouis et surtout pourvoir l'installer pour mes parents, 70 ans passé tous les deux, qui pourront enfin avoir un desktop digne de ce nom, simple d'utilisation et convivial. Et qui marche sans avoir à éditer à la main moultes fichiers de config plus ésotériques les uns que les autres !

      Pour tes parents il existe des distributions conviviales depuis de nombreuses années, j'ai nommé Mandriva, SuSE, Fedora etc qui proposent un desktop digne de ce nom, simple d'utilisation et convivial.
  • # ubuntu est la meilleure chose arrivée a debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Si ubuntu n'est pas bien pour debian, dans tous les cas elle l'est pour les personnes.
    Tout le monde adore Ubuntu, je ne vois pas pourquoi Debian devrait cracher sur Ubuntu. Il faut essayer de continuer à travailler ensemble, avec chacun son but, mais toujours dans la même direction.

    Pour une fois qu'un projet libre tente de rester uni au lieu de forker, je ne peux faire qu'applaudir. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je me suis mis à Ubuntu. J'aime debian, mais je n'aime pas être constament en unstable pour avoir un desktop correct, j'aime donc ubuntu :)
    • [^] # Re: ubuntu est la meilleure chose arrivée a debian

      Posté par . Évalué à 6.

      Je pense que le point n'est pas "Ubuntu c'est nul parce que ca n'apporte rien pour Debian" mais plutot "Relativisons un peu lorsque l'on dit que Ubuntu aide Debian".
    • [^] # Re: ubuntu est la meilleure chose arrivée a debian

      Posté par . Évalué à 0.

      J'aime debian, mais je n'aime pas être constament en unstable pour avoir un desktop correct, j'aime donc ubuntu :)

      Si j'ai bien compris Ubuntu est basée sur SID, donc utiliser Ubuntu ou unstable où est la différence?

      Moi je propose de faire un snapshot de la SID tous les 6 mois est de dire voilà c'est la version stable de la distrib "truc bidule". Comme ça tu seras rassuré: tu ne seras pas en unstable...
      • [^] # Re: ubuntu est la meilleure chose arrivée a debian

        Posté par . Évalué à 0.

        Faux, Ubuntu n'est plus réellement basée sur une SID car elle :

        - Intègre X.org
        - Intègre un KDE plus récent (ainsi qu'un Gnome peut être ?)
        - Intègre un kernel plus récent (information à prendre au conditionnel)

        et que globalement, la majorité des paquets sont plus récents donc refait, on ne peux plus dire que c'est une SID.

        Surtout avec les bugfixes qui ne sont pas forcêment réimplantés immédiatement dans la SID ou la Sarge.

        Donc un snapshot de SID, c'est loin d'être une Ubuntu et c'est pas aussi stable qu'une Ubuntu. Ensuite, c'est une question de chance selon le moment auquel tu fais ton snapshot.
        • [^] # Re: ubuntu est la meilleure chose arrivée a debian

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui mais quand même... Ubuntu est vite limité si on ne lui rajoute pas le repository "universe" je trouve. Et "universe", c'est quand même principalement un gros tas de paquets Debian.
        • [^] # Re: ubuntu est la meilleure chose arrivée a debian

          Posté par . Évalué à 1.

          Donc quid de la stabilité?
          On reproche à SID de ne pas être stable et après on m'explique que Ubuntu c'est mieux que SID car en version stable alors que plein de truc dedans sont encore plus récent que SID et donc avec beacoup moins de retour. Moi pas tout comprendre...
          • [^] # Re: ubuntu est la meilleure chose arrivée a debian

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est stable au sens "on ne change pas 1/3 des paquets chaque jour, les seuls changements sont des patchs de sécurité backportés"
            (3495ème édition)

            Les Debian Sid et Testing n'ont pas cette "stabilité". Les release de Debian oui.
            Les release d'Ubuntu sont censés l'avoir, avec un support de 18 mois.


            Note : à peine la première Ubuntu sortie, des utilisateurs se plaignaient que Firefox n'était pas à jour. Apparement, la stabilité dont on parle ici n'est pas une demande des utilisateurs Desktop...

            Perso, je pense que LA solution serait une distrib avec une base stable (disont une release tous les 12-18 mois) et un repository de backport officielement supporté pour les applis "end-user" (navigateur, messagerie, instant-messenging, etc.).
            Avec Debian il faut trouver soit-même ses répository de backport en croisant les doigts pour qu'ils soient de qualité.
            Avec Ubuntu Warty il y avait un repository hoary-backport quasi-officiel pour avoir par exemple Firefox 1.0 et le dernier GAIM.
        • [^] # Re: ubuntu est la meilleure chose arrivée a debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Gnome et KDE sont plus récents sur Ubuntu (je rappelle quand même qu'à l'origine, Ubuntu n'intègre que Gnome et suit ses releases, avec une Hoary qui sort à peu près deux semaines après Gnome 2.10, alors qu'une nouvelle version de Gnome met entre un et deux mois à intégrer Sid).
          Kubuntu c'est à peu près la même chose pour KDE je supppose.

          Concernant le kernel, les sources arrivent dans Sid environ deux semaines après la sortie officielle, et les premières images arrivent au bout d'un mois environ. Je ne sais pas ce que ça donne pour Ubuntu à ce niveau là.

          "la majorité des paquets sont plus récents"
          Ca par contre c'est pour moi une belle connerie. Les "petits logiciels" (comme Gaim ou Firefox) arrivent dans Sid moins d'une voire deux semaines après leur sortie officielle, je vois mal comment Ubuntu pourrait faire mieux, surtout avec un cycle de release de 6 mois.

          "c'est pas aussi stable qu'une Ubuntu"
          Quel sens donnes tu à "stable" ici ?
  • # Puisque chacun passe son coup de gueule....

    Posté par . Évalué à 9.

    Pourquoi est ce que tout le monde veut les derniers logiciels ? Personne ne se rend compte que Woody n'est pas si vieille que ça ?

    Au boulot, j'ai un Windows NT 4.0, ma boite est standardisée dessus. Pire, je ne vois rien arriver à propos d'un changement d'OS. Vous savez quoi ? Toutes les applications que j'utilise fonctionne dessus, et c'est ça qui est important.

    Moi, je vois un avenir à une Woody + backports. Tout le monde me dit que ce n'est qu'une solution temporaire. Pourquoi cela ?

    Les seuls logiciels qui ont besoin de mises à jour de manière prioritaires sont :
    1) Ceux qui ont besoin de compatibilités avec des standards ayant évolués (par exemple messagerie instantanée, navigateur web)
    2) Ceux qui fournissent des corrections de bugs
    3) Ceux qui apportent un support matériel plus complet

    Changer de version tous les 6 mois n'est pas une solution crédible d'entreprise de taille moyenne. Un an et demi, c'est très court, 3 ans ça commence à être crédible.
    • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

      Posté par . Évalué à 7.

      Oui, mais bon, les gens aiment avec quelque jour "à jour" que ce soit sous windows ou sous linux ... même si ce "à jour" n'a pas forcément de sens.

      Puis mettre son desktop *personnel* à jour tous les 6 mois, je vois pas d'aberration. Après les goûts et les couleurs ...
    • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Au début, je voulais garder mes serveurs en Woody.

      Mais essaye un peu d'avoir un apache avec php, mysql, phpmyadmin, mailman, jabber et cyrus sous une woody.

      Les backports ne sont pas une bonne idée à mes yeux car je ne sais pas qui les a fait, ni quand, ni on peut espérer des corrections de sécurité.

      Moralité, j'ai tout passé en Sarge. Depuis quelques mois, les seules update que je vois sont des mises à jour de sécurité, et donc je suis rassuré, mais j'aimerais vraiment que Sarge passe en stable pour pouvoir upgrader dans un cron.

      Par contre, ma passerelle est sous Woody et le restera vu qu'elle marche.

      (Pour info, les gens comme toi pourront continuer à garder la Woody. rien n'empèche. Car, à ma connaissance, NT4 n'est plus supporté par MS. Donc rien n'empèche de garder une Woody non supportée)


      Enfin, je voudrais terminer en disant que ce n'est pas temps que ça la durée qui m'irrite chez Debian mais le fait ça fait 2 ans que la Sarge doit sortir le mois prochain !!!
      Si Debian avait dit : "prochaine stable dans 3 ans", perso je n'y aurai vu que du bien et un gage de sérieux et de qualité.
      • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

        Posté par . Évalué à 10.

        Je ne peux qu'approuver ce que tu viens de dire. Tout le problème vient de ce qui avait été annoncé au niveau du délai entre les releases. Je pensais vraiment que Sarge allait sortir l'année dernière.

        Au niveau des backports, certains sont faits par les mainteneurs même des paquets Debian, le problème, c'est qu'il devient un peu dur de les trouver.

        <hors-sujet>J'ai comme toi l'impression que ma boite n'en a rien à faire de la sécurité. Il me semblait aussi que NT4 n'était plus supporté, de même que Oracle 8i, pourtant utilisé partout.</hors-sujet>
      • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

        Posté par . Évalué à 8.

        >Enfin, je voudrais terminer en disant que ce n'est pas temps que ça
        >la durée qui m'irrite chez Debian mais le fait ça fait 2 ans que la
        >Sarge doit sortir le mois prochain !!!
        >Si Debian avait dit : "prochaine stable dans 3 ans", perso je n'y aurai
        >vu que du bien et un gage de sérieux et de qualité.

        100% d'accord. Mon vieux disque de 6 Go etait plein. J'attendais avant
        d'en acheter un que la nouvelle version sorte car ca me semblait
        absurde de refaire une nouvelle install et de devoir upgrader un mois
        apres. Ben ouais mais finalement, 2 ans apres on attend toujours la version du mois prochain ...

        C'est quand meme un truc qui me depasse. Planifier un an et en passer deux, c'est deja pas mal se planter. Mais planifier un mois ou deux mois et passer plus de deux ans, je peux pas comprendre.

        Resultat, j'ai achete un disque et installe sarge !

        O.
    • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Si, il y'a besoin des dernieres versions quand on utilise debian pour le "desktop". Essai une debian woody en desktop, tu fais un bond de 2 ans en arrière, et 2 ans dans le LL c'est énorme.

      J'ai un serveur en woody, pour quelques personnes, il fait ce qu'il a a faire, c'est dépassé (j'en suis même resté au kernel 2.2), mais ça marche du feu de dieu sans me prendre la tête si je vais tout casser lors d'un apt-get.

      Je post ce commentaire depuis une ubuntu 5.04 fraichement installé par dessus une mdk 10, et pour moi c'est le jour et la nuit. Un exemple : j'install xfce car c'est plus leger que gnome, ubuntu m'install rox en gestionnaire de fichier, et ça s'integre nickel.

      Par contre, l'installation de la distrib en elle même est assez austère, on est pas loin de l'install d'une woody (et pourquoi le partitionnement automatique me fais pas de partoch /home /var etc ?)
      De plus, il n'y a pas de *drake et le débutant qui ajoute un disque dur par exemple devra tout se taper a la paluche.

      Comme il est dit plus haut, Debian donne l'impression de patauger, entre les discution sur hotbabe et le support du pré-cité paquet pour l'architecture S/390

      Donc, Debian pour les serveurs, Ubuntu pour le desktop, pourquoi pas.

      Pi tiens, en parlant de fork Debian, j'utilise aussi Demudi, spécialisé son qui va bientot sortir en 1.2.1 finale.

      En fait, J'utilise pas de Debian officielle pour le desktop, ai-je tord ? Debian est elle prete pour le desktop, a quelle heure etc ?
      • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        c'est libre les drak* einh, rien n'empêche de les avoir dans debian / ubuntu si ce n'est quelques arbos à changer...

        en plus ça profitera à tout le monde d'avoir quelquechose d'intégré au système complet et pas seulement au desktop (comme le font KDE et Gnome... ou Red Hat qui donne les outils mais sans cohérence entre eux de mon expérience de la RHEL3...).
        • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Intégrer les *drake serait une bonne chose et ça devrait aller dans le sens de Mandriva qui va faire converger le meilleur de Mandrake avec le meilleur de Connectiva qui utilise Debian.

          Les logiciels *drake sont éprouvés, avec une mention particulière pour DiskDrake qui est un remarquable outil de partitionnement pour le pas dire le meilleur.
          • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

            Posté par . Évalué à 3.

            Eh oui... il va bien falloir reconnaître un jour qu'elle est pas mal notre distribution nationale.. euh binationale finalement (d'ailleurs vu le beau boulot que faisait déjà Connectiva aussi, ça promet pour la suite !!!)
    • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

      Posté par . Évalué à 3.

      Personne ne se rend compte que Woody n'est pas si vieille que ça ?

      Dans l'absolu, non. Dans la pratique, je trouve que le logiciel libre évolue très vite (beaucoup plus que le logiciel propriétaire) et qu'utiliser une distribution plus vielle d'un an, c'est se priver de tout un tas de bonnes choses.

      Toutes les applications que j'utilise fonctionne dessus, et c'est ça qui est important.

      J'ai voulu installer woody sur un portable Dell (un Latitude D800) et je n'ai même pas pu obtenir l'affichage graphique (xfree trop vieux).

      Changer de version tous les 6 mois n'est pas une solution crédible d'entreprise de taille moyenne. Un an et demi, c'est très court, 3 ans ça commence à être crédible.

      Si des gens veulent continuer a utiliser Woody, que Debian assure le support pour plusieurs distribs. C'est pas en ne sortant pas Sarge qu'on va inciter les gens a rester sous Woody.
      • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

        Posté par . Évalué à 7.

        Dans la pratique, je trouve que le logiciel libre évolue très vite (beaucoup plus que le logiciel propriétaire) et qu'utiliser une distribution plus vielle d'un an, c'est se priver de tout un tas de bonnes choses.

        pas que. l'obsolescence de la woody pose deux problèmes, que ne rencontre pas vraiment windows:

        - le support du materiel aujourd'hui courant. pour windows c'est pas un problème car le constructeur fournit les pilotes. pour linux en revanche, hors le dernier noyau, point de salut
        - l'évolution de l'environnement informatique. il est aujourd'hui impossible d'installer par exemple un serveur mail sans clamav+spamassassin (ou autres), or la woody n'a rien d'utilisable à ce niveau. Sous windows ce n'est pas un problème, car cette fonctionnalité n'est pas fournie par l'OS, mais par des applications tierces rajoutées dessus.

        voilà pourquoi la comparaison avec windows (NT4 ou meme 2000) n'est pas pertinente pour une distribution linux.
        • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Juste une petite remarque en passant :
          l'obsolescence de la woody pose deux problèmes, que ne rencontre pas vraiment windows:
          - le support du materiel aujourd'hui courant. pour windows c'est pas un problème car le constructeur fournit les pilotes. pour linux en revanche, hors le dernier noyau, point de salut
          On peut noter que pour le materiel un peu ancien, on est à l'exact opposé. Par exemple mon scanner qui marchait très bien avec la Woody fonctionne toujours avec un noyau 2.6 alors que sous windows 2000, le constructeur ne fournit plus de pilotes !
      • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est pas tellement que le logiciel libre évolue très vite, ni même plus vite que le logiciel propriétaire, mais plutôt que ceux qui font du logiciel libre releasent souvent.

        Du coup, tout le monde utilisant du logiciel libre est tenté de vouloir mettre à jour sans cesse. Et je pense que de moins en moins de personnes se posent la question de savoir s'ils ont intérêt à mettre à jour ou pas. J'en fais partie, je mets à jour ma debian quasi-quotidiennement sans plus trop me poser de questions.

        C'est le focntionnement même du logiciel libre qui a provoqué ce comportement -- et c'est tellement facile avec un accès permanent à internet !

        Si ceux qui font du logiciel libre avaient choisi de ne sortir que des releases majeures -- j'entends par là 1.0, 2.0, 3.0 -- sans passer par les plus que nombreuses releases intermédiaires, on ne discuterait même pas du cas debian qui nous parait être à la rue.

        Maintenant, Debian fait ce qu'elle veut. Si elle veut continuer à releaser peu, elle le fera. Si elle veut changer, elle le fera aussi. Debian doit choisir en fonction de ce qu'elle veut faire.

        En tant que client Debian, si ça ne me convient plus, je vais voir ailleurs. Y'a que l'embarras du choix quand même. D'ailleurs, je viens d'installer une Ubuntu Hoary et elle est en période d'essai.

        J'aime bien Debian, je l'utilise depuis longtemps, et ça m'embête de rester avec une woody parce qu'elle est pas à jour ? Plutôt que de raler sur Debian, je vais voir ailleurs. Point barre. Debian ne s'en portera par plus mal pour autant. La meilleure preuve : il suffit de voir le nombre de distributions qui se basent dessus.
        • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

          Posté par . Évalué à 3.

          D'un autre côté, une version d'Ubuntu sera maintenue pendant au moins 18 mois après sa sortie (au niveau sécurité). 18 mois je trouve ça respectable. Je connais finalement peu de sociétés faisant du proprio qui peuvent en dire autant.

          L'aspect libre de Debian et des logiciels qui la composent ont permis à certaines personnes qui en appréciaient certains côtés mais pas d'autres de monter leur propre projet. Si ce projet fonctionne bien et plait beaucoup, tant mieux pour lui. À la communauté Debian de voir ce qu'elle veut ensuite : soit conserver son mode de fonctionnement actuel, au « risque » de perdre une partie de sa base d'utilisateurs, soit s'adapter aux attentes des utilisateurs d'une façon ou d'une autre.

          Je comprends tout à fait que la communauté Debian ne soit pas heureuse, mais elle est l'unique responsable de cet état de fait. Elle maitrise donc son destin, et râler sur Ubuntu ne fera pas plus sortir Sarge.
          • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

            Posté par . Évalué à 2.

            D'un autre côté, une version d'Ubuntu sera maintenue pendant au moins 18 mois après sa sortie (au niveau sécurité). 18 mois je trouve ça respectable. Je connais finalement peu de sociétés faisant du proprio qui peuvent en dire autant.

            Ben il me semble que Windows 98 a été maintenu pendant 6 ans, non?
          • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

            Posté par . Évalué à 2.

            Je comprends tout à fait que la communauté Debian ne soit pas heureuse, mais elle est l'unique responsable de cet état de fait. Elle maitrise donc son destin, et râler sur Ubuntu ne fera pas plus sortir Sarge.

            C'est quasiment du Ian Murdock :-)

            "I understand what the Ubuntu folks are trying to do, and they're doing lots of good work that will eventually find its way into Debian," Murdoch said. "But what we really need right now as a community is for Sarge to be released. In that respect, Ubuntu's popularity is more harmful than helpful."

            Et je suis entièrement d'accord.
          • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

            Posté par . Évalué à 3.

            D'un autre côté, une version d'Ubuntu sera maintenue pendant au moins 18 mois après sa sortie (au niveau sécurité). 18 mois je trouve ça respectable. Je connais finalement peu de sociétés faisant du proprio qui peuvent en dire autant.

            18 mois c'est absolument insuffisant pour toute entreprise qui se respecte.

            Pour te donner une idee, on a supporte NT4 pendant 8 ans (et il y a encore un support payant dispo), et bcp de societes se sont plaintes que c'etait pas suffisant.

            18 mois c'est le temps qu'une societe va mettre a evaluer la faisabilite et deployer un systeme, bref, au moment ou il entre en service, hop plus de patchs de securite. Pas tres realiste.
            • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

              Posté par . Évalué à 0.

              18 mois c'est absolument insuffisant pour toute entreprise qui se respecte.

              tu parles des grosses boites peu réactives et réactionnaires. Aujourd'hui on sait que l'avenir n'est plus à ces mastodontes mais aux PME en réseau, qui justement ne sont pas aussi contraintes par le poids d'une "nef au fenêtres colorées" ;o)

              Si je me souviens bien NT n'a pas mis des années à supplanter Netware, Windows 3.11, et un certain nombre des UNICES proprio.
              Ce qui prend du temps c'est les changements organisationnels liés à une architecture différente ; et aussi le changement de FS, la compatibilité avec les logiciels métiers.

              Le changement de version dans une lignée LINUX ne met pas en cause des changements de cette ampleur, l'évolution du compilateur et des bibliothèques on a vu ça depuis longtemps et ce n'est pas un changement stratégique, ou rarement.
              Et c'est d'ailleurs là que se situe le vrai bizness d'accompagnement, de service : l'assurance qu'un pas en avant ne va pas tout faire tomber.
              • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

                Posté par . Évalué à 3.

                tu parles des grosses boites peu réactives et réactionnaires. Aujourd'hui on sait que l'avenir n'est plus à ces mastodontes mais aux PME en réseau, qui justement ne sont pas aussi contraintes par le poids d'une "nef au fenêtres colorées" ;o)

                Je crois que tu ne te rends pas bien compte, les societes genre Dell, IBM, Chevron-Texaco, UBS, ... ne sont pas en train de retrecire et disparaitre mais de grossire.

                Si je me souviens bien NT n'a pas mis des années à supplanter Netware, Windows 3.11, et un certain nombre des UNICES proprio.

                Si justement, NT a mis des annees pour ca, je te rappelles pour exemple la sortie de Windows 2000, ou les gens suggeraient d'attendre 6 mois avant le moindre debut d'installation pour etre sur que tout etait OK.

                Je te dit ca car c'est ce que les gros clients nous disent : Ils veulent un support qui dure longtemps, et ils ne veulent pas de releases frequentes car tester leur applications metier pour etre sur qu'elles sont OK prend un temps fou, on a des societes(des grosses) qui mettent quasiment un an pour valider un service pack avant de le deployer. Inutile de dire que c'est la meme chose pour une nouvelle version d'une distrib.

                Le changement de version dans une lignée LINUX ne met pas en cause des changements de cette ampleur, l'évolution du compilateur et des bibliothèques on a vu ça depuis longtemps et ce n'est pas un changement stratégique, ou rarement.

                Je vais te donner un exemple tres simple: Dans le patch TCP/IP qu'on a sorti Mardi, on a change la taille de fenetre TCP par defaut dans Win2000 sur reseau 100mbps pour la remettre a la valeur qu'elle avait dans Win2000 a sa sortie, c'est un changement qui ne va rien casser, qui va ameliorer la qualite de la connection pour certains, qui est reversible, ...
                Juste a cause de cela, des societes ont commence a paniquer, et decide de faire des tests pousses du patch avant deployement, je te laisse imaginer ce qu'il en serait si tu leur annonces que l'ABI du compilo a change et que leurs softs utilisant des libs C++ doivent etre recompiles: c'est un suicide massif.
                • [^] # Re: Puisque chacun passe son coup de gueule....

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Inutile de dire que c'est la meme chose pour une nouvelle version d'une distrib.

                  Tu n'as pas tord mais avec les distributions Linux c'est différent.
                  Considéront des distributions "entreprises".
                  Comme pour Unix, elles sont extrèment stables (ici stable != fiable, bien qu'elles le sont aussi).
                  L'équivalent d'un service pack chez MS c'est par exemple le passage de RHEL 3 à RHEL 4. Or cette montée en version n'est pas nécéssaire car RHEL 3 est supporté 7 ans. Une RHEL version 'n', ne change pas d'API (binaire et source) et il n'y a pas de "révolution" durant la vie.

                  Je pense que c'est plus le border de passer de RHEL 'n' à RHEL 'n+1' que d'ajouter un service pack à Windows. Mais avec RHEL, tu es moins obligé de faire cette montée en version.
                  Ainsi en entreprise les mises à jours de RHEL 'n' (ou une autre distribution "entreprise") pausent rarement des problèmes. Ça a le défaut de ses qualités : la distribution à une version 'n' n'évolue pas.

                  Qu'on soit bien d'accord, je ne critique pas MS ici. Je dis que les approches sont différentes.
  • # Jaloux ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ouah Ian Murdoch est vraiment méchant sur ce coup !! Est-il jaloux du succès d'ubuntu ?

    Peut être aussi que Debian souffre aussi du fait qu'elle est souvent indiqué comme une distribution difficile d'installation ? (justifié, avec la sarge ?)

    Pour ma part (je suis sous debian), je pense qu'ubuntu est une bonne distribution, et qu'elle amène des utilisateurs. De plus, ces utilisateurs seront habitué à une base Debian.

    Cependant, Ian Murdoch ne devrait pas se plaindre du succès d'ubuntu mais plutôt réfléchir sur Debian.

    Qu'est-ce que la puissance ? Rester debout au coin d'une rue et n'attendre personne.

    • [^] # Re: Jaloux ?

      Posté par . Évalué à 5.

      >Peut être aussi que Debian souffre aussi du fait qu'elle est souvent
      >indiqué comme une distribution difficile d'installation ? (justifié, avec
      >la sarge ?)

      Du point de vue d'un utilisateur non informaticien, meme utilisateur avance, oui, c'est justifie.

      Je fais partie des (rares) utilisateurs qui lisent les docs.
      Pour sarge:
      -on commence par ne pas savoir quelle image il faut telecharger et graver parmi les differentes possibilites.
      -j'essaie de lire la doc d'installation. Des milliers d'informations inutiles et redondantes. Je m'apercois qu'il faut lire une journee entiere avant de commencer l'install si j'essaie de tout comprendre. Il me semble qu'une doc lisible en une heure pour decrire l'install et les differents choix, serait faisable.
      -l'install me propose de parametrer ppp pour telecharger les paquets supplementaires. Pas un mot sur pppoe dont j'ai besoin pour ma connexion adsl et qui est une brique de base. Le mec lambda qui se retrouve la avec son systeme qui ne marche pas, il fait quoi ? Comment il sait ce qu'il doit faire ?
      -l'iinstall par defaut de fvwm a completement change (lieu et organisation des fichiers et repertoires de config) et il faut se taper l'edition a la mano des fichiers de config pour avoir compatibilite avec l'ancienne version.
      -le noyau 2.4 reconnaissait pas ma roulette de souris et le noyau 2.6 est d'une lenteur desesperante pour ma compil latex. Quel est le probleme le plus facile a corriger ?


      Bref, c'est a mon avis totalement ininstallable en l'etat par un mec qui ne connait pas deja le principe d'une debian et qui ne bidouille pas un peu linux depuis quelques annees. Inutilisable comme premiere distrib. Une fois que c'est installe par contre, oui, c'est sans souci.

      O.
      • [^] # Re: Jaloux ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Tout à fait d'accord pour la doc.

        En fait, tu comprends mieux avec la magnifique doc d'Alexis Delattre qui couvre non seulement la présentation de Debian, l'installation, mais aussi les premiers pas et l'exploitation console et graphique de la bête... qu'avec la doc d'install officielle. Et tout çà en étant plus concis
        • [^] # Re: Jaloux ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui, la doc d'Alexis est vraiment tres bonne. En particulier
          pour connaitre les logiciels cles. C'est lui qui m'a fait connaitre par
          exemple gthumb ou xmms. Sinon, on peut etre perdu au milieu de tous
          ces paquets....

          O.
          • [^] # Re: Jaloux ?

            Posté par . Évalué à -8.

            <troll> install gentoo </troll> :'-)
            • [^] # Re: Jaloux ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Comme ça, tu lis la doc en 1h mais tu passes quand meme ta journée à tout compiler? (oui , y a les paquets précompilés mais c'est pas une gentoo alors)
          • [^] # Re: Jaloux ?

            Posté par . Évalué à -10.

            <troll> INSTALL GENTOO </troll> :'-)
  • # Re:

    Posté par . Évalué à 8.

    > Ian Murdoch explique notamment que "la popularité d'Ubuntu est une perte nette pour Debian"

    Doit aussi être une perte pour Mandrake, un peu pour Fedora, etc .
    Je me demande si beaucoup ne sont pas passer de Mandrake à Ubuntu. Ils avaient la "trouille" de sauter sur Debian et les échos favorables sur Ubuntu et l'objectif d'Ubuntu les ont rassuré.

    > Pour rappel, Ubuntu est une distribution basée sur Debian SID

    Il me semble qu'il n'y a pas Gnome 2.10 dans SID.
    De plus Ubuntu est souvent en avance sur SID. Donc, comment être basé sur SID ?
    On pourrait aussi dire que maintenant SID est basé sur Ubuntu tellement Ubuntu alimente SID.

    > En fait, le jugement à l'emporte-pièce de Ian Murdoch est sujet à caution

    Remarque très stupide. Si c'est l'avis de l'auteur de la news ou des modérateur, il ne fallait pas passer la news.
    De plus, c'est la première fois que je vois Ian Murdoch critiqué comme ça.
    Avant il était "honnète" et maintenant car il a un avis qui n'est pas partagé il ne l'est plus ?
    Ça demande plus d'explications/justifications.

    > et pas étonnant qu'elle soit très populaire, vu qu'il y a déjà eu 2 versions stables d'Ubuntu, contre zéro de Debian dans le même laps de temps...

    A bon ?
    Si RHEL sortait plus souvent elle serait plus populaire ?
    Non.
    Beaucoup d'utilisateurs de Mandrake ont demandé de réduire la fréquence de release de Mandrake. Mandrake va passer à une release par an et il y a peu de protestation.
    On reproche à Fedora de sortir une release tous les 6 mois (c'est pas près de changer :-)).

    > C'est donc avant tout à Debian de travailler sur elle-même (et ses processus de sorties de version).

    C'est surtout ça. Mais ça n'enlève pas la ""pertinance"" du propos de Ian Murdoch. Un meilleur concurrent (ici Ubuntu) te fait toujours du tord en révélant tes faiblesses.

    > les développeurs Ubuntu pourraient ceci dit travailler de manière plus rapprochée avec les développeurs Debian

    Et pourquoi ?
    Pour la beauté du geste ?
    Si Ubuntu n'y gagne rien, Ubuntu ne participera pas à Debian. C'est aussi con que ça. Si Debian veut que Ubuntu participe, Debian doit se sortir les doigts du cul et ne pas se croire "indéboulonnable" ou indispensable.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 3.

      "Doit aussi être une perte pour Mandrake, un peu pour Fedora, etc .
      Je me demande si beaucoup ne sont pas passer de Mandrake à Ubuntu. Ils avaient la "trouille" de sauter sur Debian et les échos favorables sur Ubuntu et l'objectif d'Ubuntu les ont rassuré."

      ouaip, j'en fait parti !
      bon, c'est pas que j'avais la trouille de passer à la debian... je connaissais déjà la debian (je l'utilise surtout pour faire des serveurs), j'avais juste pas envie de passer trop de temps à apprendre comment en faire un desktop.
      Mais sinon, l'arriver de l'ubuntu ma fait changer ma mandrake (avec qui j'étais fidèle depuis mes premiers pas sous linux, 2 ans environ). Disons que j'ai eu pas mal de merde avec la 10.1. Un soir, par frustration, j'ai changé de distrib :)

      ceci dit, j'aimerais bien voir un mini sondage à ce sujet : "si vous êtes sous ubuntu, quel distrib utilisiez-vous avant ?"
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        - Debian Sid pour moi
        - Win 98 pour le portable de mon père
        - Debian Sarge pour ma mère. (j'installe Hoary cette semaine)
        • [^] # Re: Re:

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Un sondage ! un sondage ! un sondage !

          Sinon, Sid.
          • [^] # le process qualité de debian est un exemple du genre

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            au moins à bien y regarder tous les dérivés de debian profitent de la qa (quality assurance) de debian qui a permis des repository "à jour" (donc risqué) et d'autres moins risqué... chacun son choix.

            Fedora et Mandr*Linux (dire MandroLinux par exemple ;-) ) sont en retrait même s'il y a des repositories spécifiques : ils n'ont pas donné lieu à des "avances de phase" comme c'est le cas sur debian.

            Sans doute parce que la gestion de paquets est plus que l'outil (apt-get ou urpmi) mais ce qui est disponible : ubuntu "semble" avoir une longueur d'avance par les possibilités apportées par debian et knoppix et les autres dérivés. A ce niveau, Mdk a fait un choix de backport dans KDE et se priver des "dernières versions" à raison : hormis sur le kernel (mm, svetljo, thac, ...) il y a peu de repositories en avance qui tirent la distrib' (cooker a son rythme, même si pour la première fois la 10.2^WLE2005 apporte un décalage permettant une stabilisation avant demain...).

            voilà pour dire que la transparence sur les paquets disponibles c'est bien, les contributeurs c'est mieux et la dispo de repositories à jour (risqué) est un plus pour l'utilisateur final qui sait s'y retrouver.

            Après faut faire son choix entre "serveur" et "desktop", bin moi j'ai les 2 sur ma cooker (et oui je suis un peu en retard sur le desktop...).
            • [^] # Re: le process qualité de debian est un exemple du genre

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              j'ai oublié de dire que Mandriva a fait le choix de développeurs à temps plein sur KDE qui appliquent les backports pour Mandr*Linux z'en auraient eu 1 ou 2 de plus pour avoir du 3.4 de dispo ça aurait fait plaisir à pas mal de monde (m'en fout chui sous Gnome ;-) )

              c'est simplement un exemple de bleeding edge qui n'est maintenant plus respecté complètement chez Mandriva... ça va revenir avec les nouveaux planning de la 2006 !
            • [^] # Re: le process qualité de debian est un exemple du genre

              Posté par . Évalué à 4.

              Pour l'avance de phase, j'espère que tu plaisantes.
              FC4 (en phase de test) utilise gcc4 par défaut. Il y a eclipse en native (compilé avec gcj), OOo utilise gcj et n'a pas besoin de vm java proprio. FC4 intégre Xen.

              Fedora est largement plus en avance de phase que Debian. Quand Sarge va sortir, ça va être en gros une FC3 (sortie il y a 5 mois) sans SeLinux, sans Xorg, sans gestionnaire de paquet qui tient compte de prelink, sans être fully UTF8, sans retaillage à chaud d'ext3, sans installation avec root en lvm, etc...
              Red Hat/Fedora a une longue tradition d'avance de phase.
              • [^] # Re: le process qualité de debian est un exemple du genre

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                nous sommes d'accord : je regrette que cet effet d'avance de phase ne soit pas plus dispo pour Mandr*Linux

                après c'est pas dispo pour debian non plus faut pas leur jeter la pierre : eclipse c'est terrain miné tout de même (java) et proche des besoins entreprise là où RedHat est clairement leader. L'avantage de RedHat est de jouer le balancier sur les priorités entreprise là où debian joue le contre-balancier libre
                => ça permettra d'aller plus loin vu l'amplitude (je le vis actuellement).
                Après chacun ses objectifs, il vaut mieux aller de l'avant quand même plutôt que de freiner sur des positions de principe.
                Mais c'est bien ce que chacun attend de debian la position de principe, donc je ne vois pas d'ambiguitué particulière, j'y vois plutôt une richesse, quand bien même serait-elle du siècle dernier : le libre a 50 ans d'avance sur toute réflexion propriétaire de toute façon, rien que par le mouvement engagé qui est trop conservatiste en entreprise...

                Simplement le coût marginal d'ajouter une source dans debian est très mineur (donc très facilement rattrappable) là où pour RedHat comme Mandr*Linux ça a un coût non négligeable.

                A chacun de faire ses choix : les uns le lapin, les autres la tortue mais il faut des deux pour donner la cadence par rapport à la réalité.
                • [^] # Re: le process qualité de debian est un exemple du genre

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > eclipse c'est terrain miné tout de même (java)

                  Java oui. gcj n'est pas un terrain miné.
                  Je t'invite à lire un article de lwn très intéressant :
                  http://lwn.net/Articles/129914/(...) (rechercher gcj).
                  Comme dit lwn : "But like GNU is Not Unix, GCJ is not Java."

                  Même RMS dit qu'il n'y a pas de problème avec gcj.
                  N'oublions pas que gcj, qui fait parti de gcc, fait parti du projet GNU.

                  > et proche des besoins entreprise là où RedHat est clairement leader.

                  Et ?
                  Debian récupère plein plein plein de choses développées par Red Hat. C'est du logiciel libre.

                  > L'avantage de RedHat est de jouer le balancier sur les priorités entreprise là où debian joue le contre-balancier libre

                  Je trouve stupide cette opposition.
                  Debian ne fait-il pas une distribution aussi utilisable en entreprise ?

                  > Simplement le coût marginal d'ajouter une source dans debian est très mineur (donc très facilement rattrappable) là où pour RedHat comme Mandr*Linux ça a un coût non négligeable.

                  Je ne comprend rien.

                  > A chacun de faire ses choix : les uns le lapin, les autres la tortue mais il faut des deux pour donner la cadence par rapport à la réalité.

                  Vite c'est mieu que lentement. Je préfère avoir Linux 2.6 maintenant que dans 3 ans.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 0.

        Mandrake depuis la 5.3,
        Plein de petites merdouilles avec la 10.1 -> Passage en Suse 9.1
        Puis: Debian Sarge et en parallèle Suse 9.2.
        Et enfin, passage en Kubuntu, que du bohneur, je la garde !
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        ceci dit, j'aimerais bien voir un mini sondage à ce sujet : "si vous êtes sous ubuntu, quel distrib utilisiez-vous avant ?"

        Dans l'ordre ?
        Slackware ->Red Had -> Mandrake -> Suse -> (Re)Mandrake -> Debian (testing) -> Ubuntu

        Le passage Debian->Ubuntu, je l'ai fait quand j'ai du changer mon PC parce qu'il n'y a pas de version officielle de Debian pour amd64. Je fait parti des gens qui sont passé à Ubuntu à cause du retard de Sarge. En fait j'ai l'impression qu'avec toutes les distros basées sur Debian, Debian devient une sorte de Meta-distribution plutôt qu'un produit fini.

        Autre exemple : un de mes amis qui n'est absolument pas techos était sous Mandrake. Il a essayé Knoppix et je lui ai parlé d'Ubuntu que j'avais installé chez moi. Il m'a dit dans un mail la semaine dernière (juste après la release de Hoary) :
        ...j'ai installé la toute dernière version d'Ubuntu et mon bonheur est total :o) C'est une pure merveille. Passez à Linux les enfants, avec Ubuntu vous ne serez pas déçus.. No comment :-)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 2.

        "si vous êtes sous ubuntu, quel distrib utilisiez-vous avant ?"

        (j'ai plusieures machines)
        Dernièrement, gentoo 2004.x, FC3 et SUSE 9.1
        avant, j'ai utilisé Mandrake 7-8-9, potato , woody, Suse 6.x
        redhat 5.x...

        Avec ubuntu, j'ai l'impression d'avoir ce qui se fait de mieux en desktop linux, en tout cas, je me suis installé Hoary au boulot après avoir détourné un poste de travail win2000 et je dois dire que c'est presque impec comme poste de travail en entreprise (juste des petits éléments ça et là comme l'intégration kerberos/ldap/winbind/whatever que j'aimerais voire plus automatisée)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        mdk10.1 ... et depuis la RC de la hoary : j'ai accroché, et suis comblé !

        il est vrai que je suis bluffé par la distrib dans sa globalité, mais je suis incapable (pas assez experimenté) de dire si tel ou tel fonctionnalité, est issue de debian ou d'ubuntu ...
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 3.

          mais je suis incapable (pas assez experimenté) de dire si tel ou tel fonctionnalité, est issue de debian ou d'ubuntu ...

          Peu importe. Ce qui compte le plus c'est que tu sois content de la distribution que tu utilises.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 1.

        "si vous êtes sous ubuntu, quel(le) distrib utilisiez-vous avant ?"

        Mandrake > Ubuntu warty > MaJ en Hoary pour mon PC.

        Parallèlement j'utilise *aussi* Debian testing (aka pre-sarge) sur mon portable, et je n'ai pas l'intention de changer, i.e. : Quand sarge sera stable je repasserai en testing... je suis patient.
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 0.

          pareil depuis 4 ans en testing ....
          Woody ou pas woody! sarge ou pas sarge !
          Et ca marche plutot bien !
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 2.

        mandrake 7.2 => toutes les mandrake 8.x => toutes les mandrake 9.x => mandrake 10.0 pendant 1 mois => mandrake cooker
        => debian (moins de 2 semaines)
        => mandrake (moins d'une semaine)
        => debian
        => suse (moins d'une semaine)
        => debian (elle a duré longtemps elle : plus de 2 mois je crois !)
        => suse (elle a duré encore plus ! plus de 5 mois)
        => ubuntu depuis 2 semaines :)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        "si vous êtes sous ubuntu, quel distrib utilisiez-vous avant ?"

        Slackware 10 pour moi. Je suis passé à Ubuntu car je voulais avoir plus de paquets et sans passer 3 heures à configurer une debian (je voulais travailler peu de temps apres l'install). J'en suis très content :).
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        2002 : Red Hat 7.0, RH 7.3, RH8.0 . Puis Adieu RH, marre d'aller chercher du support NTFS, mp3, /etc/sysconfig/i18n, etc...

        Depuis 2002 : Mdk. De 9.1 à 10.0.

        2003 : Tentative de Debian Woody. Carte réseau non reconnu, XFree inlançable (GeForce4 sur ma machine). Adieu Woody 2 semaines plus tard

        Depuis 2004 : Acquisition vieille machine, install Debian Woody pour serveur mail (P2 233, 32 mo Ram, DD 40 Go) et serveur fichier

        2005 : Debian testing sur mon poste de travail, reinstall Debian, mais en testing sur ma vieille machine. Adieu Mdk, je n'utilisais plus que Debian...

        Il y a une semaine : Ajout d'Ubuntu (+KDE) sur mon poste principal. Debian + Ubuntu sur même poste.

        Au final, si je dois recommender une distrib Linux, bah je recommenderais une Mdk, mes contacts n'étant pas des pros informatiques, celle-ci est plus simple pour eux (install en mode graphique avec outils simples)

        Je crois pas, par contre, que je vais garder Debian longtemps. J'attends Ubuntu 5.10 pour confirmer ou infirmer ce propos, voir comment une upgrade se passe sous Ubuntu. (passage 5.04 à 5.10)
    • [^] # Re:

      Posté par . Évalué à 7.

      Dans l'interview de Mark Shuttleworth, fondateur d'Ubuntu, on peut déjà voir qu'Ubuntu aide aussi Debian :

      http://www.framasoft.net/article3752.html(...)


      Ubuntu se base sur Sid et, tous les six mois, produit une version sécurisée, testée et prise en charge. Beaucoup des correctifs (publiés en continu sur http://people.ubuntu.com/~scott/patches/(...) mais ne laissez pas Scott vous raconter qu’il a fait lui-même tous ces correctifs :-) que nous faisons sont adoptés par les mainteneurs de Debian. Sid s’améliore donc aussi grâce à Ubuntu. C’est conçu pour fonctionner dans les deux sens.


      ...


      C’est pourquoi nous investissons dans Bazar et baz-ng, le système de contrôle de révision libre qui, je l’espère, nous facilitera le partage de code avec les distributions majeures et autres de manière efficace.


      http://internetnews.com/dev-news/article.php/3496541(...) :


      "Debian absolutely matters. Ubuntu would not have been created without Debian, and our relationship with Debian continues to be of great importance to us," Zimmerman said.


      Donc bon voilà Ubuntu, c'est pas la distribution qui prend tout sans ne rien donner en retour. Ubuntu et Debian ne visent pas le même public, et je pense que les développeurs d'Ubuntu font ce qu'ils peuvent dans la limite de leurs possibilités. Les choix différents d'Ubuntu ont ammenés à une incompatibilité d'un grand nombre de ses package avec sarge, peut être, mais la faute revient à Debian.
      C'est sûr que si il n'y a que des vieilles lib dans sarge (gtk1 ?), ubuntu ne va pas s'y limiter.
      Si Debian avait sorti une autre version stable entre temps, peut être qu'on entendrait pas parler de ces problèmes.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      J'ai du mal à voir le problème ! L'intérêt de Linux n'est il pas justement que tout le monde peut en faire son os perso, changer de bureau, changer d'application, changer de look... et meme changer de distrib ?

      L'intérêt à mon sens est justement ce foisonnement d'idée / de concept / d'ergonomie... à partir du moment ou chaque distribution respecte "un standart" (format de package par ex.), et ne réinvente pas la roue pourquoi n'y aurait il pas plusieurs distribution basé sur ...

      Y a quelques jours y a eu le même débat sur les CMS basé sur ... et alors... c'est justement le concept du logiciel libre ! non ?

      Moi perso, mais vraiment perso... je me fou de savoir s'il y a deux versions par ans ou une seule, je veux pouvoir mettre à jour mon os facilement et sans prise de tête c'est tout ;-)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 4.

        Le logiciel libre, c'est peut être aussi de travailler ensemble pour aller plus loin. Ca évite de perdre son temps à refaire le travail qu'une des deux distributions aura déjà fait, de "réinventer la roue"
        Si Ubuntu et Debian parviennent à partager leur travail facilement, leur développement sera plus rapide, c'est dans l'intérêt des deux distributions.

        Si tu veux avoir le choix de distributions permettant des mises à jours régulières et efficaces, il vaut mieux que les développeurs des distributions coopérent dans leurs package, afin qu'ils soient plus rapidement disponibles.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 3.

      > En fait, le jugement à l'emporte-pièce de Ian Murdoch est sujet à caution

      Remarque très stupide. Si c'est l'avis de l'auteur de la news ou des modérateur, il ne fallait pas passer la news.
      De plus, c'est la première fois que je vois Ian Murdoch critiqué comme ça.


      c'est gentil merci. ben moi c'est pas la première fois que je le vois critiqué. par ailleurs, comme je le précise, je ne sais pas si c'est vraiment à Ian Murdoch ou à Internet News qu'il faut reprocher les propos (ils ont pu être tronqués, et par conséquent vidés d'une partie de leur sens), mais il faut bien reconnaitre que la remarque de Ian Murdoch telle qu'elle est présentée est assez stupide (ne serait-ce que parce qu'Ubuntu n'a jamais prétendu être compatible binairement avec Sarge par exemple).

      A bon ?
      Si RHEL sortait plus souvent elle serait plus populaire ?
      Non.


      Le problème de la fréquence de release d'Ubuntu par rapport à Debian se pose bien ainsi, en relatif : il y a eu une (meme 2) version stable d'Ubuntu pendant que Debian se trouvait incapable d'en sortir la moindre, or ....

      Un meilleur concurrent (ici Ubuntu) te fait toujours du tord en révélant tes faiblesses.

      ... or Ubuntu n'est pas un simple concurrent de Debian. Ubuntu EST une Debian d'une certaine façon. Et c'est cela qui rend le propos de Ian Murdoch assez stupide. Ce qu'Ubuntu met en lumière, ça n'est pas l'infériorité technique de la Debian, ou même qu'elle soit moins "user-friendly". Non, ce qu'Ubuntu met avant tout en lumière chez Debian, c'est l'échec de l'organisation Debian, et son incapacité (actuelle) à se réformer. Et ça c'est beaucoup plus compliqué qu'un simple problème de concurrence.

      Ian Murdoch étant un des acteurs à l'origine de cette organisation, et ayant tenté une approche comparable à Ubuntu avec Progeny, on peut imaginer que le personnage éprouve de l'amertume face à cette situation, et qu'il l'exprime de cette façon, ce qui n'est pas vraiment fait pour le grandir. Si c'est réellement ça ses motivations, c'est même franchement de la gaminerie, mais je n'en sais absolument rien, je ne le connais pas personnellement, donc je ne tire pas de conclusion définitive...
      • [^] # Re: Re: Rheû

        Posté par . Évalué à 0.

        Ce serait bien de pertinenter le commentaire ci-dessus où l'auteur de la news exprime son point de vue. En ce moment c'est invisible et c'est idiot.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 10.

      Il me semble qu'il n'y a pas Gnome 2.10 dans SID.
      De plus Ubuntu est souvent en avance sur SID. Donc, comment être basé sur SID ?


      Ca, c'est très facile. Je suis régulièrement en avance sur SID sur certains paquets : Lorsqu'une nouvelle version d'un logiciel sort, les 3/4 du temps il suffit de reprendre les source du paquet de la dernière version et d'appliquer le même diff sur les sources de la nouvelle (en gros, le plus souvent, tu recopies le répertoire Debian et c'est fini) et un "dpkg-buildpackage -rfakeroot" plus tard tu as la dernière version cvs d'il y a une heure que-même-dans-sid-tu-l-as-pas. Evidemment ça n'est possible que si quelqu'un c'est donné la peine de faire un paquet propre de la version précédente.

      De plus, c'est la première fois que je vois Ian Murdoch critiqué comme ça.

      Ca fait un petit moment que mon trollomètre a explosé en lisant tous les commentaires postés. Entre "il est jaloux ce c***", "il bosse pour progeny, il pense à son fric" on voit passer de ces trucs... Ce qui me fait le plus peur depuis tout à l'heure c'est que les gros, très gros trolls se font plussoyer à fond. Plus un post est aggressif voir insultant plus sa "côte" monte. C'est peu comme l'audimat de TF1. On peut ne pas d'accord sans cracher sur les gens.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 1.


      >> Pour rappel, Ubuntu est une distribution basée sur Debian SID

      > Il me semble qu'il n'y a pas Gnome 2.10 dans SID.
      > De plus Ubuntu est souvent en avance sur SID. Donc, comment être > basé sur SID ?

      Ubuntu c'est un bon millier de paquets. SID c'est plus de 10 000. A supposer que ces 1000 paquets soient tous plus récent que ceux dans SID, ça fait quand même de Ubuntu, basé sur au minimum 90% de SID.
  • # la plus debian-friendly des debian-based

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je trouve étrange la réaction de Ian Murdoch, car ubuntu est bien la distribution qui rend le mieux à debian comparé à Lycoris, Xandros, Mepis, Knoppix et tant d'autre !

    Je suis dubitatif quand ubuntu propose des version plus testé pour entreprise, C'est plutôt dans les cordes de debian. Si par exemple, debian faisait des releases tout les 2 ans ou au pire tous les 18 mois, avec un emploi du temps aussi rigoureux que ceux de Gnome ou Ubuntu, elle aurait vraiment gagné en popularité, notemment chez les entreprises. Le travail avec ubuntu serait beaucoup plus facile, la situation étant moins floue. Ubuntu serait alors vraiment le pendant de debian pour le desktop. Car, ubuntu est vraiment communautaire (bien que sponsorisée) comparé à Fedora par exemple.

    Ubuntu/Desktop.
    Debian/Serveur.

    C'est simpliste, mais c'est vraiment une vision des choses. Je préfère deux projets unie par la communauté, non par le business plan.

    Bref, tous le monde s'accorde à dire que debian a besoin d'une petite réforme. Mais on aime tous la debian.

    A+
    • [^] # Re: la plus debian-friendly des debian-based

      Posté par . Évalué à 0.

      > Car, ubuntu est vraiment communautaire (bien que sponsorisée) comparé à Fedora par exemple.

      Avant aussi on disait que Mandrake était plus communautaire que Fedora.

      > Ubuntu/Desktop.
      > Debian/Serveur.

      Par rapport à RHEL/FC, il y a un hic. Debian veut être la base et que Ubuntu soit basé sur Debian. Avec RHEL/FC, c'est l'inverse. La distribution qui sort plus rarement est basée sur la distribution qui sort souvent. Mandrake fait de même avec la CS.
      • [^] # Re: la plus debian-friendly des debian-based

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        > Avant aussi on disait que Mandrake était plus communautaire que Fedora.

        Ubuntu est plus communautaire que Mandrake. Canonical ne fait que sponsoriser (beaucoup). Il n'y aura jamais d'acquisition de Xandros ou que sais-je.

        > Debian veut être la base et que Ubuntu soit basé sur Debian. Avec RHEL/FC, c'est l'inverse.

        j'ai pas dit d'arrêter Sid :)

        a+
        • [^] # Re: la plus debian-friendly des debian-based

          Posté par . Évalué à 3.

          > Canonical ne fait que sponsoriser (beaucoup).

          Comme Red Hat avec Fedora ou Mandrakesoft avec Mandrake. De plus, Canonical ne doit pas que sponsoriser. Ils doivent avoir le dernier mot, c'est eux qui "élisent" le leader, etc...
          Franchement, c'est la même chose. La différence c'est que Canonical peut investir dans Ubuntu à perte. Actuellement Canonical n'attend de retour financier. Mais pour combien de temps ?
        • [^] # Non, Ubuntu n'est pas Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ubuntu est plus communautaire que Mandrake
          De mon avis, Debian est la seule distribution qui soit communautaire du début à la fin du processus de création. Ubuntu, Mandriva, Fedora sont moins communautaire dans le sens où il y a les décideurs (l'entreprise), et il y a la communauté active de développeurs, d'intégrateurs, de testeurs, d'utilisateurs, de formateurs, de passionnés etc...
          Chez Debian, il y a un essai de créer un réel OS "mondialement démocratique". Le système de vote des décideurs en est une preuve.

          Il ne faut pas se fourvoyer... C'est par le fait que Ubuntu ne soit pas autant communautaire que Debian qu'elle avance plus vite, car les choix sont plus facilement et rapidement tranchés. C'est le même principe que pour Fedora, Mandriva. Si Mandriva était aussi communautaire que Debian, le nom de la distribution ne serait toujours pas décidé en 2006.

          Canonical ne fait que sponsoriser (beaucoup). Il n'y aura jamais d'acquisition de Xandros ou que sais-je.
          Rien ne peut garantir de l'avenir des choix de canonical, si ce n'est la bonne foi. De plus pourquoi ne pas payer des développeurs de Xandros pour améliorer Ubuntu ? Aujourd'hui Ubuntu est une chance, Debian aussi car c'est un modèle social intéressant, novateur et jeune !

          Je dois avouer que j'aurais été philosophiquement et humainement plus intéressé de voir un "Debian 2" aussi communautaire que Debian mais organisé diféremment qu'un modèle sponsorisé. Car la réponse à un pseudo-échec (moi je dis plutôt une situation difficile, et pourtant qui tient bien la route) aurait été une autre approche communautaire, et non juste un max de thune.

          Mais ça n'enlève rien au mérite de Canonical, Mandriva, Fedora etc...
      • [^] # Re: la plus debian-friendly des debian-based

        Posté par . Évalué à 2.

        « Par rapport à RHEL/FC, il y a un hic. Debian veut être la base et que Ubuntu soit basé sur Debian. Avec RHEL/FC, c'est l'inverse. La distribution qui sort plus rarement est basée sur la distribution qui sort souvent. Mandrake fait de même avec la CS. »

        Mélange pas tout. La distribution qui met du temps à sortir, c'est Sarge. La base d'Ubuntu c'est Sid. Sid est la base de Sarge et d'Ubuntu. Donc au final pas de différence par rapport à Mandrake ou Red Hat, qui se sont pas mal inspiré de Debian pour le coup.
    • [^] # Re: la plus debian-friendly des debian-based

      Posté par . Évalué à 7.

      car ubuntu est bien la distribution qui rend le mieux à debian

      Ben dit moi qu'est-ce que ca doit etre quand ca le rend pas a Debian. Parce qu'a en lire les commentaires autour a la sauce "Moi j'utilise Ubuntu et je pense que les gars de Debian doivent se sortir le doigt d'ou je pense", c'est sur que les devs de Debian doivent apprecier les retombees grace a Ubuntu!
    • [^] # Re: la plus debian-friendly des debian-based

      Posté par . Évalué à 6.

      Debian en serveur, ok, mais laquelle ? Probablement pas la Sarge, faute de support x86-64. Si elle était sortie il y a deux ans, ils auraient pu s'en passer, mais là, je doute que Debian puisse rester encore deux ans (ce qui me parait être le minimum avant d'espérer la sortie d'une Debian stable en x86-64) sans supporter cette architecture qui est en train de devenir incontournable coté serveur...

      Ceci dit, en effet, j'aime la Debian, j'avoue. Mais simplement pragmatiquement elle n'est plus utilisable, et cela me peine énormément. J'ai déjà commencé à migrer certains des serveurs que j'administre vers d'autres distributions (des clones RHEL pour l'instant), parce que je ne peux simplement plus attendre, et que l'utilisation des paquets backportés ou faits maison ça finit par poser pas mal de problèmes, notamment au niveau du temps investi dans l'administration et de la sécurité, problèmes qu'on ne rencontre simplement pas en changeant de distribution.

      A mon humble avis, Debian se trompe de cible en cherchant absolument à supporter intégralement (ie. pour la totalité des paquets) des architectures peu courantes, et en laissant de coté d'autres architectures bien plus répandues, et elle va le payer très cher. D'ailleurs, je me demande si pas mal des utilisateurs de ces architectures exotiques ne préfèrent pas aujourd'hui NetBSD, qui doit être plus à jour, bien que moins complète. Des gens qui utilisent des HP-PA-RISC, Alpha et autres ARM pour nous renseigner ?
      • [^] # Re: la plus debian-friendly des debian-based

        Posté par . Évalué à 2.

        Ben moi j'ai du PA-RISC et je prefere Linux.
      • [^] # Re: la plus debian-friendly des debian-based

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        "A mon humble avis, Debian se trompe de cible en cherchant absolument à supporter intégralement (ie. pour la totalité des paquets) des architectures peu courantes, et en laissant de coté d'autres architectures bien plus répandues, et elle va le payer très cher."

        Ah ? Et à qui ? Finalement qu'elle soit utilisée massivement ou pas, ça change quoi ?
  • # Modèle de développement

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est peut-être un peu con comme remarque, mais je me demande si Ubuntu ne démontre pas que le modèle de développement de Debian (stable/testing/unstable) n'est pas "foireux".
    Quelqu'un du projet Debian avait demandé la suppression de testing.

    Ubuntu marche comme Mandrake ou Fedora. Deux branches, une stable où il ne se passe pas grand chose, une de développement où c'est le bordel 3 mois de suite suivi de 3 mois de debug intensif pour sortir une distribution.
    • [^] # Re: Modèle de développement

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ou peut-être que le modèle de debian était bien pour 8000 paquets, mais que pour 16 000 , ça tiens plus.

      (ce coup ci, le problème serait plus de passer de main/contrib/non-free à quelque chose qui ressemble à main/restricted univers/multiverse).

      a+
    • [^] # Re: Modèle de développement

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ubuntu, comme Fedora ou Mandrake ne supporte que 4 architectures maximum, là où Debian en supporte encore jusqu'à Sarge, 11 voire 12. Je ne me prononce ni contre ni pour la suppression des architectures "exotiques" mais je me contente de rappeller certains faits qu'on oublie trop souvent à propos de Debian lorsqu'on la compare aux autres. Il s'agit pourtant là d'un des éléments fondateurs de Debian...
      • [^] # Re: Modèle de développement

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ah oui, mea culpa, j'ai oublié ça, c'est important et j'y tiens pour debian.
      • [^] # Re: Modèle de développement

        Posté par . Évalué à 3.

        Mais à part ça ?
        RHEL sort sur 6 architectures.
        RHEL 3 (20 mois d'age) est sorti avec support pour AMD64. Sarge n'aura toujours pas de support pour AMD64.
        RHEL 4 est sorti il y a trois mois. Elle est basée sur FC3 sorti il y a 5 mois. Dans 3 ou 4 mois, Sarge sort (peut-être). Par rapport à FC3, ça fait 8 mois de plus (au minimum). C'est normale de prendre 8 mois seulement pour quelques architecture exotiques ?

        Gentoo supporte aussi beaucoup d'architecture et est à jour. Le fond du problème n'est pas là.
        • [^] # Re: Modèle de développement

          Posté par . Évalué à 5.

          Arrête moi si je me trompe, mais AMD64 c'est du x86. Donc tu peux très bien installer une debian x86 dessus.

          Franchement changer le plan de sortie de Sarge déjà chaotique pour ajouter le support d'une architecture.. déjà supportée, je ne vois pas l'intérêt. L'optimisation reste très secondaire.

          > Le fond du problème n'est pas là.

          Effectivement, le fond du problème c'est que Debian ce sont des bénévoles, avec des exigences fortes en terme de qualité et "d'ouverture". Pour moi ils ne prennent pas de retard : ils ne peuvent pas prendre de retard car ils n'ont aucun calendrier à tenir.

          Debian fait son boulot, et le fait bien (quand on voit la quantité de distribs qui utilisent leur système ca doit vouloir dire qqch).

          La plupart de ceux qui ralent ici ont une démarche desktop/geek : une distrib doit absolument avoir kde3.4 et apache 2.0.53. Mais ce n'est pas le problème de Debian, ni de beaucoup d'utilisateurs qui ne se font peut-être pas assez entendre. Je n'ai pas X.org, et alors ? J'ai un xfree4.3 qui marche très bien et j'en ai strictement rien à faire de ne pas avoir la dernière version de la mort.

          Si vous n'êtes pas content de Debian, ne l'utilisez pas, basta.
          • [^] # Re: Modèle de développement

            Posté par . Évalué à -1.

            Tu lis ce que tu veux bien lire.

            Je peux aussi bien te répondre: "Ian Murdoch n'a qu'à s'en prendre à lui-même quand à la fuite vers ubuntu des utilisateurs debian. basta"
      • [^] # Re: Modèle de développement

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui mais d'ailleurs il y a eu une news là dessus il n'y a pas longtemps... Sur le fait que Debian pourrait privilégier les architectures principales au détriment des architectures plus exotiques.

        Personnelement, mon point de vue est qu'il n'y a pas un grand intérêt à se focaliser sur autre chose que sur le i386 (et évidemment compilations optimisées pour les descendants), PPC, AMD64 et IA64.

        Il s'agit des 4 architectures les plus populaires, viables et déjà en place tant pour des machines de particuliers que pour du gros serveur d'entreprise et du cluster...

        Alors, sérieusement, il faudrait se poser la question de l'utilisation réelle de Linux sur des machines plus exotiques (j'ai peux être oublié une architecture non réellement exotique dans mon énumération ci-dessous peux être... je ne le nie pas).

        Est ce qu'une entreprise qui possède une flotte d'AS400 utilise Linux ou l'OS dédié... Je pense connaître majoritairement la réponse. D'autant plus que avec l'achat d'un parc de machine à un tel coup (çà vaut également pour les stations Sun avant passage de Solarie en open-source), l'OS est souvent fourni avec gracieusement...

        Il pourrait également être temps pour les entreprises ayant un parc exotique et voulant s'investir sous Linux de revendre, donner ou mettre leur matériel à la benne... sachant qu'il peux être amorti depuis belle lurette et que les solutions en vogue sont un bon compromis performance / prix (la puissance de calcul pouvant de plus s'obtenir par une solution multi-processeur ou en clustering).

        Si Debian adoptés les mêmes principes que Ubuntu, finallement Debian et Ubuntu seraient la même chose (si pas de valeur ajoutée autre comme des outils de conf à la yast ou drivaconf).

        Je pense que Ubuntu ne pourrait disparaître en refusionnant avec Debian en reprenant les concepts (bon hormis peux être le coup du sudo qui ne plait pas à tout le monde et n'est pas le standard dé facto sous les distros) mais c'est pourtant la meilleure chose qui pourrait arriver à Debian.

        Si Debian avait adopté les principes de Ubuntu plus tôt, il n'y aurait sans doute pas eu d'Ubuntu ou tout au moins Ubuntu n'aurait peux être pas gagné autant en popularité.
      • [^] # Re: Modèle de développement

        Posté par . Évalué à 2.

        <troll>Gentoo n'est pas vraiment à la traine et supporte 13 plate-formes:
        alpha amd64 arm hppa ia64 mips ppc ppc64 ppc-macos s390 sh sparc x86 </troll>

        Sinon pour les distributions binaires, Debian a de la marge, mais autant utiliser son temps à compiler qu'à attendre pour des versions qui n'arrivent que dans des mois, voir des années.
  • # kunbuntu, oui!!

    Posté par . Évalué à 3.

    2 ans que je suis sous Mandrake, et je viens d'installer la derniere Kunbuntu et je suis ravi.
    Le seul hic, je trouve, se sont le manque cruel d'outils dédiés à la configurations comme sais très bien le faire Mandrake (pardon Mandriva).
    Par exemple: pour une personne qui viens de chez en face (Microsoft) comment configurer sont accès internet avec un speedtouch "raie mantas" aussi simplement que sous XP...
    Moi je sais faire, mais cette personne là, je doute.
    Encore un effort Unbuntu et tous le monde t'adopteras...définitivement.
    • [^] # Re: kunbuntu, oui!!

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      En même temps, a un peu plus long terme, si ils contribuent au développement des outils Gnome & Kde, on aura peut-être plus d'outils de conf' communs a toutes les distribs. A mon avis, ce n'est pas un mal.
      • [^] # Re: kunbuntu, oui!!

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Gnome et Kde ne sont pas présent sur toutes les distributions.
        • [^] # Re: kunbuntu, oui!!

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Mais ils le sont sur toutes les distributions "user friendly", qui ont le plus besoin des outils de conf graphiques en question...

          Le problème n'est pas vraiment d'avoir un "outil de conf Gnome/KDE" (de toutes façons, une fois que tu as un outil de conf GTK/QT/Motif..., il peut passer sur n'importe quel WM ou DM), mais d'avoir des outils de conf capable de gérer proprement les fichiers de conf de n'importe quel système, et ça c'est une autre paire de manches.
    • [^] # Re: kunbuntu, oui!!

      Posté par . Évalué à 2.

      En attendant, il y a des solutions assez sympathique comme Webmin qui permettent déjà une très bonne administration de beaucoup d'aspect système et serveurs.

      Ce qui peux éventuellement manquer c'est le partage d'une connexion internet en un clic pour le novice, à la manière de Windows ou Mandriva (et sans doute SuSe) car çà c'est vraiment extrêmement sympathique... même pour un geek surbooké d'ailleurs ;o)
    • [^] # Re: kunbuntu, oui!!

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Kaella (Debian aussi) le fait admirablement bien (en LiveCD), ça ne devrait donc pas être trop difficile d'intégrer le script dans Ubuntu...
  • # N'importe quoi

    Posté par . Évalué à 2.

    Juste deux points :
    - popularité ne signifie pas toujours qualité : allez installer windows !
    - sans debian, il n'y aura plus ubuntu : n'oubliez pas que ubuntu est basé sur debian sid.
    • [^] # Re: N'importe quoi

      Posté par . Évalué à 4.

      Sans Debian plus de Ubuntu ?

      Je suis loin d'être d'accord... En particulier, si les dévs de Ubuntu sont suffisament câlés pour assembler les packages principaux de base du système, reprendre le flambeau de l'installeur...

      Je pense que tu sous-estimes la puissance du libre... De plus des gens pourront encore rejoindre les rangs de Ubuntu.

      Debian a inventé une belle philosophie, de beaux outils (apt-get) mais maintenant ils sont éprouvés, une certaine maturité et peuvent être exploités et sujet à évolutions par des tierces parties.

      Ubuntu a récupéré l'installeur, le système de paquet mais elle dérive pas mal de SID (Xorg à la place de Xfree, future surcouche à l'installeur, beaucoup de paquets beaucoup plus récent que ce qui existe dans SID, des dépôts de paquets propre, une incompatibilité de paquest SID (ou Sarge ?) avec Ubuntu...

      Bref, ils démontrent qu'ils sont capable de faire évoluer leur propre distro sur une base initiale. Si il n'y a plus de Debian mais quelques développeurs compétents dans l'équipe (comme dit dans un autre post, Mandriva a une cinquantaine de dévs principaux, Slackware un seul, SuSE développe en cycle fermé et pas en communauté), Ubuntu est tout à fait à même de survivre.
      • [^] # Re: N'importe quoi

        Posté par . Évalué à -4.

        J'attends de voir le jour ubuntu sépare complètement de Debian.
        • [^] # Re: N'importe quoi

          Posté par . Évalué à 3.

          il est certe vrai qu'aujourd'hui Ubunty arrive encore a maintenir le lien avec Debian. Que ce passe-t-il si l'une des deux distribs prend une decision qui ne plait pas a l'autre? Ca risque de devenir beaucoup plus lourd a gerer.
          • [^] # Re: N'importe quoi

            Posté par . Évalué à -4.

            Il me semble que l'éditorial de dlpf a changé de politique : ils ont remplacé mandrake par ubuntu pour lancer des troll. J'ai donné le mien. Bonne continuation ! je vais me coucher.
            Vraiement nulle et conne comme news de première page (mon commentaire aussi).
      • [^] # Re: N'importe quoi

        Posté par . Évalué à 10.

        Je pense que tu sous-estimes la puissance du libre

        Il me semble que tu la surestimes. Le libre c'est surtout quelques dévéloppeurs actifs qui se bougent et une énorme majorité d'attentistes qui ne rapporte même pas les bugs qu'ils trouvent (et qui ne cherchent pas non plus à les corriger) en plus se permet de gueuler sur tous les sites/forums/blogs/mailing lists.

        De plus des gens pourront encore rejoindre les rangs de Ubuntu.

        Et ils font partie de quelle catégorie à ton avis ? Jusqu'à présent on entend beaucoup les _utilisateurs_ d'Ubuntu (dont la plupart des post peu se résumer à "Debian pu><or, Ubuntu ro><or") mais combien _font_ quelque chose pour Ubuntu parmi eux ?
    • [^] # Re: N'importe quoi

      Posté par . Évalué à 2.

      > - sans debian, il n'y aura plus ubuntu : n'oubliez pas que ubuntu est basé sur debian sid.

      Oui et non. Ubuntu pourrait être basé sur Fedora par exemple.
      • [^] # Re: N'importe quoi

        Posté par . Évalué à -2.

        Comme je l'ai dit plus haut, je suis impatient de voir que ce grand jour arrive. Ca va faire un mega gros succes de la future ubuntu.
  • # Mes pensées....

    Posté par . Évalué à 3.

    Je viens de lire les différents commentaires, et je trouve que beaucoup de personnes sont un peu méchantes avec Debian.
    Moi j'utilise la Debian depuis la Potato(2001 je crois), et je ne pourrais pas m'en passer. En effet, la sortie des distributions stables mettent trois plombes à sortir, mais si on utilise Debian, on sait que c'est comme ça parce que la distribution vise avant tout à être disponible sur un maximum d'architectures et à être la plus stable possible.
    J'ai été obliger d'installé la Fedora durant quelque mois car mes disques dur n'était pas reconnus par l'installateur de Debian mais franchement , je le dit haut et fort: je trouve l'administration d'une Debian vraiment plus facil qu'avec d'autre distribution graphique. Certain diront certainement que je vie dans un autre monde mais pour moi, un vim suffit pour administrer GNU/Linux.
    Je ne dis pas que je suis contre toutes les distributions qui ont choisis de rendre GNU/Linux plus accesible (au contraire, je pense que cela permet à beaucoup de gens de faire le <>). Mais il ne faut pas dire que les développeur de Debian sont des branleurs!!! Un parce qu'il sont bénévole. Deux parce que leurs prioritées n'est pas de sortir une distribution stable tous les six mois. Trois parce qu' ils ne visent pas le même publique que Mandrake, ou qu'Unbuntu.
    D'autre part je vois pas trop le problèmes concernant les logiciels qui sont trop vieux. Il suffit d'installer une Sarge plutot qu'une Woody. Ca me parait contradictoire de vouloir une distribution très stable qui intègrerai les derniers logiciels.

    Sinon je pense quand même que Lan Murdoch est un peu méchant avec Unbuntu...
    • [^] # Re: Mes pensées....

      Posté par . Évalué à 7.

      En effet, la sortie des distributions stables mettent trois plombes à sortir,

      Quelque chose que j'ai déjà posté sur LinuxFR il y'a quelques semaines :

      Durée (en mois) entre deux distributions Debian :
      hamm -> slink : 7.5
      slink -> potato : 17
      potato -> woody : 23
      woody -> sarge : 33+
      • [^] # Re: Mes pensées....

        Posté par . Évalué à 9.

        C'est effrayant cette hausse du taux de la plombe...

        Il serait grand temps que Debian opte plutôt, par exemple, pour l'année, dont la parité avec le mois, elle, est régulée par des instances supérieures et bienveillantes.

        Bon j'dis ça, j'dis rien...
        • [^] # Re: Mes pensées....

          Posté par . Évalué à 7.

          Ouaih... mais ils seraient fichu de vouloir être compatible tous calendrier (calendrier chinois, grégorien, ...), résultat çà ne sortirait jamais comme actuellement ;o))

          Aïe aïe, pas tapper, pas tapper, je suis en Sarge Testing ;o)
    • [^] # Re: Mes pensées....

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai été obliger d'installé la Fedora durant quelque mois car mes disques dur n'était pas reconnus par l'installateur de Debian mais franchement , je le dit haut et fort: je trouve l'administration d'une Debian vraiment plus facil qu'avec d'autre distribution graphique. Certain diront certainement que je vie dans un autre monde mais pour moi, un vim suffit pour administrer GNU/Linux.


      Tu peux administrer Fedora en console avec "yum" ou avec "apt-get" si tu veux.

      Je compare les branches de Debian à la fréquence d'administation:
      - stable: à administrer une fois par an au moins.
      - unstable: à administrer une fois par mois au moins.
      - testing : à administrer une fois par semaine au moins.

      Maintenant il faut aussi que ça soit adapté aux logiciels installés.Se passer de X ou des derniers sucreries-pour-les-yeux pour un serveur, c'est pas un problème, pour un destop et pour l'utilisateur lambda, c'est moins facile à faire admettre, s'il veut des logiciels qui ne sont pas dans la branche stable pour supporter ton matériel ou ses besoins.

      D'autres logiciels sont par la nature de leurs fonctions instables, par exemple clamav. Il faut qu'il puisse utiliser les dernières mises à jour de virus pour être efficace. Si la version stable de clamav n'arrive plus à supporter la base des virus, y'a quand même un problème, il faut installer des versions inofficielles, ce qui peut ne pas rassurer.
  • # Nouvelle ère.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    A quand une certification "ubuntu" valorisable dans l'entreprise pour déployer Debian sur le desktop?

    Ubuntu, par delà son succès, prouve sa raison d'être dans la logique du shéma serveur/dektop. Debian pour les serveurs, ubuntu pour le desktop. Logique non? Simple à penser mais pas si simple à réaliser.
    D'autres tentatives ont essuyé des échecs (progeny au début, Corel, etc), là où ubuntu semble avoir allumé le je ne sais quoi qui lui donne du sel, fédérer une communauté.

    En dait, le projet Debian n'attendait que ça.

    J'utilise une sid sur amd64, je me fais méga suer avec la sensibilité du noyau. A la moindre modificaiton de version, le support md* s'évanouit. La documentation du projet amd64 Debian stipule de ne pas se fier aux noyaux vanilla pour amd64. C'est le moins qu'on puisse dire.
    Demain je tente une ubuntu sur laquelle je rajouterai le support md maintenant que j'ai travaillé la question.

    Ce qui gène Ian, c'est peut être que ubuntu ne s'appelle pas ubuntian :) ? Il a les boules parce que ça marche, et que la fortune personelle du Howard Hughes du Linuxsoft du 21eme siècle est considérable. Il n'a peut être pas de souçis à se faire pour le lendemain ? Peut être deviendra-t-il le Gates du siècle, reléguant Bill au statut de has been doré :)
    • [^] # Re: Nouvelle ère.

      Posté par . Évalué à 3.

      Ce qui gène Ian, c'est peut être que ubuntu ne s'appelle pas ubuntian :) ?
      Personne ne se demande si ce qui gene Ian est tout simplement ce qu'il dit?
  • # Un si joli troll....

    Posté par . Évalué à 10.

    Ce serait dommage de le manquer.

    Debian a perdu des utilisateurs face à Red Hat Entreprise Linux, les gens qui voulaient un support en acier se sont détournés.
    Debian a perdu des utilisateurs face à Gentoo, les gens qui voulaient controller les moindres détails de leur distribs se sont détournés.
    Debian a perdu des utilisateurs face à FreeBSD. Les gens qui voulaient un système à la pointe niveau réseau se sont détournés.
    Debian a perdu des utilisateurs face à slacware. Les gens qui voulaient un bon compromis temps d'install/utilisabitlié se sont détournés.
    Les gens Debian perd face à Ubuntu ne représentent qu'une fraction du reste. Ceux qui aujourd'hui utilisent Linux en utilisateur amateur et qui veulent juste faire du openoffice, du net et imprimer leurs documents n'ont pas leur place chez Debian (et les RTFM par paquets de 100 dans leurs forums le rapellent chaque jour à ceux qui oublieraient).

    Debian, omnubilé par sa quète d'un graal inatégnable a oublié les deux règles fondamentales du libre :
    - release early, release often (distribuez en avance, distribuez souvent)
    - given enough eyeball, all bugs are shallow (avec suffisament d'yeux, tous les bugs sont visibles).
    Debian a négligé les "petits" utilisateurs, et les petits utilisateurs s'en sont allés. Certes parmis les petits utilisateurs, seulement un sur cent remonte les bugs et seulement un sur cinq cents esaye de les corriger, mais ils sont des milliers.
    Debian a pensé pouvoir maintenir à lui seul deux cents architectures, dont certaines sont utilisés par une poignée de personnes au mieux dont certains juste pour jouer. Denian a voulu porter le poinds du monde sur ses épaules, et c'est nobles. Mais c'est orgeuilleux aussi et le poids du monde écrase Debian au fur et à mesure que les bras pour porter se raréfient.
    Quand FreeBSD maintien 50 000 paquets, il le fait dans un arbre à part, indépendant de la distribution, pour qu'aucun paquet ne puisse empécher le système d'évoluer.
    Quand OpenBSD audite de façon intensive les paquets, il ne le fait que sur un ensemble restreint. De façon a bien dissocier ce qui est important fiable et sécure de ce qui ne l'est pas.
    Quand Debian maintien ses paquets, c'est en mode tout ou rien. Et le plus souvent c'ets le rien qui gagne.

    J'avoue volontier mon incompétance à me servir correctement et à maintenir une Debian. C'est sur une Debian Woody que j'ai buté le plus, un environnement J2EE pour un serveur Tomcat dont j'ai été incapable d'optimiser le garbage collector pour que le système n'arrive pas à court de mémoire. On a ensuite comparé le prix d'un professionnel Debian capable de faire ce réglage (et éventuellement les suivants) et le prix d'un serveur plus gros qui accéptait plus de 4Go de mémoire facilement. Le serveur était moins cher de 75%, mais Debian Woody était incapable de faire fonctionner les cartes réseaux sans une vingtaine de patchs, certains cassant le driver SCSI au passage. Ce fut donc une Gentoo en SE-Linux qui remplaça la Debian. Ca aurait pu être une RHEL, ou un FreeBSD, ou une Suse Server, mais pas une Debian.

    Debian est un bonheur à administrer, mais parfois il y a juste besoin de plus de puissance. Parceque les normes ont changés, parceque la boite a grossi, parcequ'un client important exige un nouveau système, parcequ'on ferait 2000¤ d'éconnomies par mois en utilisant le périph Y au lieu du périph X. Et là Debian ne peut pas, parceque la norme n'est "pas assez" libre, parceque le noyeau maintenu ne passe pas les 8Go de ram, parceque le nouveau système n'a pas été porté sur Alpha-VMS, parceque le périph Y est trop récent.

    Alors Debian gicle de l'endroit ou elle est le plus à sa place : sur le serveur d'un admin-sys qui a pas envie de se prendre la tête sur la maintenance post-installation. Ca fait un admin de moins pour remonter les bugs, un admin de moins pour écrire des scripts et chercher des moyens de faire focntionner tel ou tel appli "quand même". Et à coté de ça, un poste "desktop" sous Ubuntu plutôt que sous Debian c'est négligeable.
    • [^] # Re: Un si joli troll....

      Posté par (page perso) . Évalué à -9.

      Joli troll. ^_^

      laOuine.
    • [^] # Le doigt où ça fait mal.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'approuve tes propos, et je plussoie volontiers. Tu mets là le doigt sur un effet pervers de la sempiternelle attente de la sarge.

      Et c'est là que les mots de Gandhi me reviennent à l'esprit:

      D'abord ils vous ignorent
      Puis ils se rient de vous
      Ensuite ils vous combattent.

      Je vous laisse méditer là dessus :)
    • [^] # Re: Un si joli troll....

      Posté par . Évalué à 4.

      Debian a perdu des utilisateurs face à Red Hat Entreprise Linux, les gens qui voulaient un support en acier se sont détournés.


      Mais ces derniers ont très vite compris leur erreur quant au métal dont est fait ce fameux support.

      Exemple vécu :
      - moi : monsieur le support Red Hat, openmotif marche pas sur mon bi-écrans !
      - RH : c'est pas supporté
      - moi : mais pourtant c'est sur vos CD !
      - RH : oui mais c'est pas supporté
      - moi : et comment je peux savoir si ce que j'ai installé depuis vos CD est supporté ou pas ?
      - RH : vous pouvez consulter les SLA sur http://www.redhat.com/support/service/sla/rhel3.html(...) mais comme c'est pas très précis, le mieux est encore de nous demander au cas par cas !
      - moi : ok. rpm -qa | mailx support_en_acier@redhat.com (bon ok, ça je l'ai pas fait mais j'en avais très envie sur le moment).

      Du coup, j'ai cherché et trouvé les patches openmotif pour corriger mon problème, puis j'ai mis à jour le bugzilla avec ces fameux patches, qui n'ont toujours pas été intégrés depuis environ 1 an. J'ai aussi demandé à mes chefs de ne plus payer le support RHEL et de m'augmenter à la place mais ça n'a pas marché :(
      • [^] # Re: Un si joli troll....

        Posté par . Évalué à 2.

        Alors, sans vouloir vexer personne.
        Tout d'abord le support RHEL est loin d'être parfait, mais pour avoir à faire quotidiennement au niveau applicatif autant que système à tout un tas de support je peux dire qu'il est sans problème dans le top ten.
        Je ne suis pas un fan de Red Hat du tout, mais c'est quasi obligatoire quand on veut une config Oracle un peu musclé et le support qui va bien dérrière. J'ai eu mon lot de "on ne fait pas" et de "c'est déconseillé" chez Red Hat (notament quand j'ai voulu créer des devices SNMP dédiés). On fait avec en grinçant des dents. On regarde à coté des supports "pro" supposés intervenir en 4h et qui mettent deux semaine à apporter le remplaçant du disque SCSI qui a cramé et on se dit que Red Hat c'est pas si mal.

        Clairement j'utilise RHEL en mode serveur pur non graphique, alors le sproblèmes de prise en charge des cartes graphiques me sont passés loin au dessus. Par ocntre quand j'ai complètement réaménagé Udev et une partie du kernel et que je leur ais envoyé la nouvelle config ils ont recertifié pour Oracle en moins d'une semaine (et m'ont demandés très peut de modif dans ma config). Et c'est çà que j'attends personellement du support RHEL.
        • [^] # Re: Un si joli troll....

          Posté par . Évalué à 1.

          Tout d'abord le support RHEL est loin d'être parfait, mais pour avoir à faire quotidiennement au niveau applicatif autant que système à tout un tas de support je peux dire qu'il est sans problème dans le top ten.


          Je n'ai pas eu à faire à plus de 5 ou 6 supports sur des systèmes Unix différents, donc Red Hat est forcément aussi dans mon top 10 ;)

          Je ne suis pas un fan de Red Hat du tout, mais c'est quasi obligatoire quand on veut une config Oracle un peu musclé et le support qui va bien dérrière.


          C'est en effet pour cette raison (et pour ClearCase) que nous l'utilisons. Et objectivement, nous avons eu très peu de problèmes sur la RHEL3, à savoir 2 en 1 an. Mais il s'avère que nous n'avons pas eu de réponse sur nos 2 problèmes (un problème sur openmotif qui n'est pas supporté, un problème sur pygtk2 passé en WONTFIX pour cause de backport de la correction trop risqué).

          Mais j'admets que mon expérience du support Red Hat, bien qu'entièrement négative, est très limitée.
      • [^] # Re: Un si joli troll....

        Posté par . Évalué à 1.

        > - RH : oui mais c'est pas supporté
        > - moi : et comment je peux savoir si ce que j'ai installé depuis vos CD est supporté ou pas ?

        Le problème de demande à Red Hat de tout supporter, est que déjà aucune distribution ne supporte tout et que ça pousse Red Hat a virer des fonctionnalités qui peuvent rendre service. Exemple : Red Hat n'a gardé que ext3 dans RHEL 4, car ils en avaient marre de tomber sur des grincheux qui avaient des problèmes avec autre_que_ext3 alors qu'ils ne supportent que ext3.
        Enfin, le support est plus une aide utilisateur qu'un moyen pour obtenir des développements spécifiques.
        Si OpenMotif ne supporte pas le bi-écran, ce n'est pas de la faute à Red Hat mais des développeurs d'OpenMotif.

        > Du coup, j'ai cherché et trouvé les patches openmotif pour corriger mon problème, puis j'ai mis à jour le bugzilla avec ces fameux patches, qui n'ont toujours pas été intégrés depuis environ 1 an.

        Il faut les envoyer en upstream.
        • [^] # Re: Un si joli troll....

          Posté par . Évalué à 2.

          Le problème de demande à Red Hat de tout supporter ...


          Je ne demande pas à Red Hat de tout supporter, mais de supporter c'est qui est fourni dans sa distribution (dont openmotif fait partie). Au minimum, ils devraient séparer (sur des CD différents) ce qui est supporté de ce qui ne l'est pas, et je dirais même qu'ils devraient le dire avant qu'on achète leur distrib.

          Enfin, le support est plus une aide utilisateur qu'un moyen pour obtenir des développements spécifiques.


          Il y a une différence entre une correction de bug et un développement spécifique.

          Il faut les envoyer en upstream.


          C'est là que je les ai trouvés. Je suppose donc qu'ils sont au courant.
          • [^] # Re: Un si joli troll....

            Posté par . Évalué à 1.

            > Il y a une différence entre une correction de bug et un développement spécifique.

            Tu ne demande pas la correction d'un bug mais tu demandes un "feature". OK ?
            Ton applis tournait-elle en bi-écran avant ?
            Non.

            > et je dirais même qu'ils devraient le dire avant qu'on achète leur distrib.

            Notes que tu n'as pas demandé un bugfix mais un ajout de fonctionnalité (support bi-écran qui n'existait pas au moment de la vente du produit). C'est différent.
            Le support de bugfix est pris en compte :
            https://rhn.redhat.com/errata/RHBA-2004-243.html(...)
            https://rhn.redhat.com/errata/RHSA-2004-537.html(...)

            > C'est là que je les ai trouvés. Je suppose donc qu'ils sont au courant.

            Si l'api n'est pas cassée, il y aura peut-être une mise à jours vers cette nouvelle version qui supporte le bi-écran. Mais Red Hat est très conservateur dans le cycle de vie d'une RHEL. Donc c'est peu probable (je tiens à te prévenir).
            • [^] # Re: Un si joli troll....

              Posté par . Évalué à 2.

              Tu ne demande pas la correction d'un bug mais tu demandes un "feature". OK ?
              Ton applis tournait-elle en bi-écran avant ?
              Non.

              Je vois que tu connais très bien mon appli. Pour ton information, mon appli fonctionne très bien en bi-écrans sous HP-UX depuis 10 ans, et nous l'avons portée sous RHEL parce que nous croyions bêtement que openmotif en faisait partie et était supporté.

              Notes que tu n'as pas demandé un bugfix mais un ajout de fonctionnalité (support bi-écran qui n'existait pas au moment de la vente du produit). C'est différent.

              man mwm
              ...
              -multiscreen
              This option causes mwm to manage all screens on the display.
              The default is to manage only a single screen.

              Donc la fonction existe déjà, et elle ne marche pas (N.B. sous HP-UX on était en motif 1.2 et l'option multiscreen existait déjà).

              Si l'api n'est pas cassée, il y aura peut-être une mise à jours vers cette nouvelle version qui supporte le bi-écran. Mais Red Hat est très conservateur dans le cycle de vie d'une RHEL. Donc c'est peu probable (je tiens à te prévenir).

              J'ai fait mon propre paquet, qui fonctionne très bien. Comme de toute façon, ce n'est pas supporté, je ne perds pas grand chose à ne pas rester sur les paquets officiels. Mais je dois faire tout le boulot de report des maj de sécurité.
          • [^] # Re: Un si joli troll....

            Posté par . Évalué à -1.

  • # Remarque :

    Posté par . Évalué à 8.

    Dans la news, il y a ca :

    - les développeurs Ubuntu pourraient ceci dit travailler de manière plus rapprochée avec les développeurs Debian (par exemple en devenant co-mainteneurs pour les paquets "main").

    Pour petite information, Ubuntu, comprend un bon nombre de developpeurs Debian, dont certains qui ne sont pas vraiment des "petits profil". Rien que vendredi soir a la Release Party de Londres, on retrouvait pratiquement tout Debian UK, dont des gens qui occupent les positions au sein de Debian de :

    -ftp master
    -ftp assistant
    -release manager
    -dev CD images
    -bug tracking system
    -admin mailing list
    -account manager
    -sysadmin
    -Release Manager XFree
    -Mainteneur dpkg
    -candidat (decu) DPL

    Et je ne compte que ceux present a Londres et dont je connais le nom. Ne pas oublier que Scott James Remnant propose sur sa page perso le diff pour tous les packages entre les versions Debian et Ubuntu. http://people.ubuntulinux.org/~scott/patches/(...)

    Qui se devoue pour aller dire a tout ce petit monde qu'ils "pourraient [...] travailler de manière plus rapprochée avec les développeurs Debian" ?
    • [^] # Re: Remarque :

      Posté par . Évalué à 0.

      En fait, le problème est moins de savoir qui ils sont, que comment ils travaillent. Or le travail la main dans la main avec Debian semble ne pas être systématique:

      http://linux.slashdot.org/comments.pl?sid=145751&cid=12207860(...)

      Les deux remarques à la fin de la niouze sont bien des remarques organisationnelles: Debian devrait revoir son organisation afin d'être plus efficace, et Ubuntu devrait améliorer la sienne afin de travailler plus systématiquement avec Debian.
    • [^] # Re: Remarque :

      Posté par . Évalué à 2.

      imalip, pour les paquages qui m'interessent, je constate que les differences entre Ubuntu et Debian sont dues au fait que les packages dans Sid ont pour destination Sarge et non Etch. Combien de ces patchs sont-ils reellement utile?
      • [^] # Re: Remarque :

        Posté par . Évalué à 2.

        Honnetement, probablement assez (tres ?) peu. Ne serait-ce parce qu'il y a beaucoup de rebranding, des versions differentes

        Maintenant, si une modif ne peut pas etre appliquee dans Sid (pour cause de freeze Sarge), on ne peut pas vraiment reprocher aux mainteneurs Ubuntu de ne pas avoir essaye d'appliquer ledit patch a Debian.

        L'important est que ces diffs sont disponibles, si possible decoupes en changelog/packaging/le reste pour faciliter le suivi. Que peuvent-ils faire au-dela? des NMU ? Pas sur que tous les mainteneurs Debian le prendaient bien... Envoyer automatiquement les patches quand une nouvelle version ubuntu est uploadee ? Ca a ete considere et aborde[2] dans le thread qui a suivi l'annonce

        En revanche, je regrete que le mail[1] de Scott annoncant ce repository n'ait ete poste que sur debian-devel et pas debian-devel-announce.


        [1] http://lists.debian.org/debian-devel/2005/03/msg02192.html(...)
        [2] http://lists.debian.org/debian-devel/2005/03/msg02306.html(...)
  • # Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je suis assez d'accord avec toi et avec pas mal de personne sur cet article : Ubuntu n'est pas un pb pour Debian, mais plutôt un don du ciel tant Debian reste une distrib pas très facile d'accès pour les desktopeurs de base qui jonchent la planète... Bien sûr elle est d'une simplicité extrême pour un admin, son architecture, les contrôles des dépendances, tout ce que vous savez déjà...

    Je pense qu'Ubuntu est une aubaine pour le monde du libre car il est visible que beaucoup de gens on peur de passer à linux et de ne pas pouvoir s'en servir et surtout de l'installer. Le fait de pouvoir rentrer un CD Live et de tester pour se rendre compte que tout fonctionne comme sous son vieux dow$ en mieux, que tout est reconnu, ça ne peut que faire du bien à la communauté du libre. Ca n'est que comme ça que Linux prendra des parts de marché... Car, si j'ai bien compris, le but du libre et de l'open source c'est bien de faire la nique aux softs propriétaires.. Alors, les querelles de distribs, ça me fait bien rire, là n'est pas le débat. Qu'une distrib ait du succès, plus qu'une autre, je crois que ça rend service à toutes les communautés du libre, quelque soient leurs "religions".... Si Ubuntu doit remplacer Debian, tant pis, c'est qu'elle était mieux foutu, on changera les stickers, c'est tout :)

    Et puis je finirait par un coup de gueule, car j'en ai marre des gens qui peste sur le fait que Debian tarde à sortir Sarge... Ont-il vraiment compris le concept Debian ?!!

    Elle n'a justement PAS besoin de sortir une nouvelle version tous les 6 mois ou tous les ans... Debian EST une nouvelle distrib tous les jours !!! C'est cela que vous devriez clamer haut et fort !! (Perso ma unstable sur mon vieux K6-2 a bien changé depuis 2 ans, et toujours en mieux. Sur mon portable, c'est un bonheur). On prend le dernier installeur testing, et apt-get upgrade fera le reste. Apt ne m'a jamais fait defaut (à part une fois sur les drivers Nvidia) ! Tout cela vous le savez, mais non, ya toujours des nazes qui voudrait avoir un CD stable officiel dans leur étagère ou dans le canard préféré alors qu'on sait très bien que les bugs à virer de la Sarge concerne quelques paquets dont peu de gens ont besoin... Debian est une distrib dynamique et Sid EST aujourd'hui ultra stable pour une utilisation server ou desktop classique. Qu'est-ce qui emphêche un admin d'installer une Sarge RC sur ses serveurs aujourd'hui... Franchement ?! Qui peut dire qu'il y a vu une "instabilité" ? Par ailleurs, l'admin debian sait très bien que 1, 2, 3, ... 6 mois plus tard, tous les paquets auront été améliorés, debuggués, etc.. Une fois installée, plus besoin de releases CD. La nécessité d'une distrib officielle regulière n'est plus de mise (je parle bien de distrib, pas de pub, la pub est importante), c'est du vieux marketing, laissons cela aux Fedoras et autres Mandrivas. C'est bien ça la force de Debian et son assurance pour l'avenir si toutefois les gens arrêtent de clamer à tord qu'elle est instable parce qu'elle ne produit pas assez de plastique...

    yomguy
    • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je trouve que PcInpact sur son article dessus pose mieux le probleme, d'ailleurs je comprend mieux le probleme :)

      http://pcinpact.com/actu/news/Ubuntu_la_distribution_Linux_qui_mont(...)

      [citation] En gros : Ubuntu draine nos forces. [/citation]

      Et si ubuntu etait le futur de debian ?
    • [^] # Re: Félicitation

      Posté par . Évalué à 0.

      Je suis tout à fait d'accord avec toi Yomguy.
      Je pense que pas mal de gens n'ont pas compris le concept de la Debian!
      • [^] # Re: Félicitation

        Posté par . Évalué à 1.

        Je crois que les gens - je reprends volontairement ce terme vague - ne sont pas clients de debian. C'est tout.

        Debian a choisi d'être comme elle est. Elle évoluera sans doute, mais sans doute pas aussi radicalement que ce beaucoup voudraient.

        Si moi, en tant que client, je ne trouve pas mon compte dans ce qu'est Debian, et ben c'est vite vu, je passe mon chemin et vais voir ailleurs.

        Il ne nous est pas possible de demander à Debian de changer dans un sens, si Debian ne veut pas aller dans ce sens.
      • [^] # Re: Félicitation

        Posté par . Évalué à 1.

        > Je pense que pas mal de gens n'ont pas compris le concept de la Debian!

        SID est stable ?
        Le concept de Debian est de proposer plusieurs branches et une seule est stable. C'est la branche "stable". Hors, et pour faire court, la branche "stable" est vielle comme l'enfer et beaucoup moins utilisable que les branches "stables" des autres distributions.

        Si tu veux de "unstable", pratiquement toutes les distributions le propose.
        Mandrake => Cooker.
        Red Hat/Fedora => RawHide.
        ...
    • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu ne dois jamais avoir administré un serveur en prod (avec des utilisateurs autre que toi) pour tenir un tel discours.

      Rien que changer de version (parfois mineure) de PHP peut faire foirer des pages qui marchaient avant... Je préfère nettement une distribution qui change tous les 3 ans que tous les 3 mois.
      • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Je préfère nettement une distribution qui change tous les 3 ans que tous les 3 mois.


        Ben, t'upgrade tous les 3 ans si tu préfères !... Et puis, tu n'es meme pas obligé de le faire si tel est ton souhait...

        Par ailleurs, je ne suis peux être pas un aussi bon admin que toi, mais ça ne m'empêche pas de savoir que ce genre de bug est généré par les changements de code des développeurs de php, PAS de debian.
        En l'occurence, que tu sois sous debian, fedora ou que sais-je, ton pb est le même...
        • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Ben, t'upgrade tous les 3 ans si tu préfères !... Et puis, tu n'es meme pas obligé de le faire si tel est ton souhait...

          Euh... Et tu fais comment quand il y a des failles de securites ?
          • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Tu upgrade uniquement les paquets concernés... Après c'est de la démerde... Comme sur n'importe quelle distrib...
            • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

              Posté par . Évalué à 4.

              On la refait plus precise alors.

              Dans le cas ou il y a une faille de secu dans PHP. Sachant que d'apres les commentaires precedents, le passage a une version superieure meme mineure risque d'entrainer des incompatibilites avec les pages hebergees, tu fais quoi ?

              Avec une Debian stable, je sais, j'installe la mise a jour de secu fournie par Debian, je sais que ce sera la meme version upstream, patchee pour corriger ce bug-la precisement. (Je suppose qu'avec une Ubuntu releasee le principe est le meme).

              Avec une testing ou une unstable, c'est quoi la solution ?
            • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Bah quand il y a un problème de sécurité sur le paquet PHP de mon serveur, Debian me fournit un patch pour cette version.

              Le trou est rebouché, et la version de PHP ne change pas donc les applis des utilisateurs n'ont pas besoin d'être modifiées/revalidées.


              Utiliser une SID en mettant à jour ses paquets au fil de l'eau, c'est viable uniquement si tu es tout seul sur la machine car tu sais quand il faut faire les upgrade et quand il ne faut pas. (quand j'ai 10 potes qui viennent chez moi regardez un DVD un soir, je ne fais pas un apt-get dist-upgrade à 18h)

              Pour finir, j'ai utilisé Sid pendant longtemps et des problèmes j'en ai eu. (en particulier un jour ou PAM était cassé... Si tu ne connais pas bien le système c'est plutôt problématique)
    • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu sais, les relases stables sur CD, ça sert quand tu as une machine qui n'est pas reliée à une connection haut débit. Donc les nazes qui sont en 56K ou qui n'ont pas internet, ils te remercient.

      On va me réponde "dans ce cas, qu'ils n'utilisent pas Debian".

      Eh ben oui, je suis d'accord. Si une distrib ne convient pas qu'on l'utilise pas. Mais dans ce cas faudrait arrêter de prétendre le contraire en essayant de faire passer des tares pour des choix délibérés et insulter ceux qui n'ont pas le "concept Debian".
      • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Premièrement, je crois n'avoir insulté personne...

        Deuxièmement, tu prêches un convaincu. Debian prend tout son l'intérêt lorsqu'elle est branché au net haut-débit, dur dur avec un 56k. Je
        penses qu'il est de même pour Ubuntu dont on doit de toute façon télécharger (ou se faire télécharger) une image CD, et puis la doc en ligne, ça aide.

        Troisièmement, pour info, c pas un scoop, on peut télécharger (ou se faire télécharger) le 1er CD Debian contenant tout le nécessaire pour la bureautique ici:
        http://www.debian.org/CD/http-ftp/(...)

        Enfin, si tu es d'accord avec toi-même, j'en suis ravi :)
    • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      >Debian est une distrib dynamique et Sid EST aujourd'hui ultra stable pour une >utilisation server ou desktop classique.

      La tu pousse un peux loin dans enthousiasme naïf. C'est pas très prudent de jouer avec une SID sur un serveur de production, même si t'es le roi de l'apt-get.
    • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

      Posté par . Évalué à 2.

      > La nécessité d'une distrib officielle regulière n'est plus de mise (je parle bien de distrib, pas de pub, la pub est importante), c'est du vieux marketing, laissons cela aux Fedoras.

      Tu mélanges un peu tout. Fedora n'a pas besoin de faire de pub ou du vieu marketing. Fedora est gratuit, Red Hat ne gagne pas d'argent avec Fedora, Red Hat ne vend pas Fedora (ni abonnement, ni CD, ni support). Red Hat investit dans Fedora pour que le libre progrès et finalement pour que l'offre commerciale de Red Hat progresse.
      C'est une démarche pragmatique pour faire évoluer le logiciel libre. Ça n'a rien à voir avec la pub ou le marketing.
      Compares avec Debian, Fedora réussi dans ce domaine et Debian est à la traine.
      • [^] # Re: Plutôt une aubaine, mais est-ce le bon débat ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui, RedHat a effectivement changé de stratégie lorsqu'elle a vu des projets comme Debian ou Gentoo débouler...

        Je maintiens... Le terme "stable" pour debian est très particulier. La version "stable" doit être exempt de TOUT bug (sur l'ensemble des paquets à disposition ET POUR TOUTES LES ARCHITECTURES).
        Elle n'a donc rien à voir avec les dernières fedoras qui comportent bien évidemment des bugs, tout comme la debian testing, mais qui produisent des instabilités QUE si l'on appuie là ou ça fait mal.

        Je conseille d'ailleurs chaudement apt-listbugs à tous les frileux ! ;)
  • # "Stable" au sens debian.

    Posté par . Évalué à 5.

    Quand debian fait une release, ça ne veut pas dire que la totalité des softs fournis est bug-free, c'est illusoire de croire qu'on peut sortir un programme informatique qui soit expurgé de tout bug, et qui serait donc parfait (si c'est vrai pour un soft, ça l'est encore plus pour une distribution qui regroupe 8000 packages). Je vous rappelle qu'il y'a encore des patchs du noyau 2.4 qui sortent encore et que théoriquement celui-ci est "stable"...

    "Stable" au sens debian signifie que les packages peuvent être installés dans leur ensemble sans compromettre l'intégrité du système. En gros on peut installer un package sans que celui-ci ne mette en carafe son OS. Avec tout ce qu'un système induit pour fonctionner (librairies, fichiers de conf en tout genre) je vous laisse imaginer l'ampleur du travaille.

    Debian a décidé de supporter moins d'archis, mais c'est pas pour tout de suite qu'elle compte les abandonner (si j'ai bien compris c'est pas pour la prochaine release stable, mais celle d'après, bref on peut encore attendre avant de mesurer l'impact et les conséquences sur la fréquence de sortie des debian.)

    Je pense que debian est en train de perdre un grand nombre d'utilisateur non pas à cause de sa soit-disant compléxité (graphique ne veut pas dire forcément plus facile à utiliser) car c'est agréable d'avoir ds softs récents, ça sert à quoi de faire des releases de Desktop tout beau si c'est pour les utiliser dans 3 ans ?

    Avoir un desktop récent, et un système avec des softs qui ne datent pas de mathusaleme je pense que c'est pas trop demandé à une distrib qui compte autant de devs.

    Je crois que les leaders debian devraient repenser leur système de release et trouver un bon compromis entre stabilité et sortie régulière.
  • # Pour une fondation Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Les grandes distributions ont toutes une communauté et une équipe de permanents qui prennent les décisions finales.... sauf Debian. Elles arrivent toutes à sortir régulièrement des versions stables... sauf Debian.
    Je pense qu'il y a une relation de cause à effet.

    La dernière étape de création d'une distribution nécessite un processus de décision qui, pour Debian, n'est pas optimal. Ce travail n'est ni très facile ni toujours très motivant, et surtout demande une très grande disponibilité de ceux qui le font. Ce sont donc gens qui doivent vivre de leur travail, on les appelle des professionnels.
    Alors que cooker donne Mandriva, Fedora donne RedHat, Debian donne Ubuntu, Xandros, Knoppix, Linex, Kaella, Connectiva, etc. Ce sont plusieurs groupes de professionnels qui suivent Debian. Je pense que Debian aurait dû se donner les moyens de fédérer toutes ces entreprises au moyen d'une "Fondation Debian" qui aurait pour but de gérer le fond commun.
    Cette fondation pourrait avoir son centre de formation, de certification et payer les quelques développeurs permanents chargés de faire vivre les versions.
    Le bénévolat est indispensable mais son efficacité a des limites. Il faut savoir prolonger le travail communautaire par un travail professionnel en harmonie avec lui.

    Alors, on la lance cette fondation Debian ?
    • [^] # Re: Pour une fondation Debian

      Posté par . Évalué à 1.

      Mais en fait ça sert à quoi d'avoir une version "stable" tous les 6 mois?
      Perso je n'en ai pas l'utilité, je tourne en testing, c'est mis-à-jour en quasi permanence, les softs ne sont pas trop vieux, si vraiment j'ai besoin d'un soft particulier vraiment très récent et que je ne peux pas attendre la version testing je vais chercher les paquets dans unstable.
      Bref finalement je n'en ai rien à faire de quand sortira la Sarge...
      • [^] # Re: Pour une fondation Debian

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mieux, je propose que l'on oublie la notion de release et qu'il n'y ait plus jamais de release debian ;). Ou que ce soit un stable mouvant pour reprendre une expression de quelqu'un plus haut.

        Il suffirait juste qu''il y ait un repository stable, et que tout logiciel intégré dans ce dépot soit examiné, testé, dans toutes les conditions avant d'être accepté comme stable. Comme ça on ne dira plus : pas cool, la nouvelle version n'est toujours pas sortie... Les mises à jour seraient certes plus rares, anciennes mais éprouvées que sur la version testing, mais elles existeraient. Il faudrait juste que les intégrateurs des logiciels considérés comme stables soient très très prudent, sachant qu'il s'agit d'une distrib pouvant servir de serveur.

        En gros on pourrait télécharger un compileur de distribution. Un programme qui crée des images isos du type de distribution désiré : par exemple serveur stable (graphique ou non), client bleeding edge, distrib de joe etc... On choisit le nombre maxi de CD/DVD sur lesquels on veut que la distrib tienne, et ça télécharge, ça te crée une distrib Debian, ta propre release, la release BruceLeNain050413stable, que j'appellerai Trompette Bleue !
      • [^] # Re: Pour une fondation Debian

        Posté par . Évalué à 2.

        > Mais en fait ça sert à quoi d'avoir une version "stable" tous les 6 mois?

        Réponse bête : à rien.
        Tu as un raisonnement simplifié. Le but d'avoir des versions stables pour Mandriva ou Fedora, est d'avoir des périodes (de 3 à 4 mois) de développement intensif où les développeurs peuvent tout casser en profondeur pour faire évoluer les choses et avoir des périodes (de 2 à 3 mois) ou les développeurs ne font que du bugfix et travaillent avec les retours des utilisateurs/testeurs (durant la phase beta et pas après que la distribution soit sortie).
        Debian se prive des périodes de développement intensif qu'ont Fedora ou Mandriva. D'où les lourdeur dans Debian pour passer de Linux 2.4 à Linux 2.6, etc alors que les autres distributions font ça d'un coup car elles ne cherchent pas à avoir une distribution qui supporte Linux 2.4 et 2.6 en même temps. Si tu fais le passage de Linux 2.4 à 2.6 (ou python 2.3 à 2.4) en douceur, tu dois durant une période transitoire supporter la vieille version et la nouvelle. Les autres distributions ne se font pas "chier" avec ça car les mises à jours se fond par bond et non en continu.
        • [^] # Re: Pour une fondation Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Debian se prive des périodes de développement intensif qu'ont Fedora ou Mandriva. D'où les lourdeur dans Debian pour passer de Linux 2.4 à Linux 2.6


          Euh, cette remarque me confirme, ce que je pensais de toi plus haut: tu n'as jamais essayé d'upgrader une debian. Ses mes servers, les updates des kernel-image sont passés comme une lettre à la poste...
          Sans recompilation SVP.

          Mon but n'est aucunement de descendre telle ou telle distrib qui, certes, ont toutes des avantages qui leurs sont propres, mais parler de mon expérience.

          Eh bien saches qu'un pote (newbie, ms il faut en tenir compte) a failli CRAMER son portable parce qu'un passage de Fedora1 à Fedora2 a oublié de reconfigurer correctement l'ACPI. Du coup, le ventilo s'arrêtait 2 mn après le démarrage !! Il a mis les 2 ou 3 cds telechargés ET gravés à la poubelle sans demander son reste.

          Et je le comprends...
    • [^] # Re: Pour une fondation Debian

      Posté par . Évalué à 2.

      Les grandes distributions ont toutes une communauté et une équipe de permanents qui prennent les décisions finales.... sauf Debian
      Beaucoup de decisions sont prises par le Release Manager en son ame et conscience.
      Elles arrivent toutes à sortir régulièrement des versions stables... sauf Debian.
      Je pense qu'il y a une relation de cause à effet.

      Bon je sais que Woody commence a dater mais quand meme, y a eu des release, et pas qu'une.
      Je pense qu'il y a une relation de cause à effet.
      Il y a certainement une implication mais je ne pense pas que ce soit la source unique du probleme. Esperer que ce soit l'unique probleme et le corriger par une fondation dont certaines deja existantes ont eu un succes fou dans leurs decisions recentes risquent de faire plus de mal que de bien.

      Alors, on la lance cette fondation Debian ?
      Cette formule aura sans doute beaucoup de succes, mais pas tant que ca de la part des devs Debian.
    • [^] # Re: Pour une fondation Debian

      Posté par . Évalué à 1.

      > Alors que cooker donne Mandriva, Fedora donne RedHat

      La comparaison n'est pas très juste. Cooker donne Mandriva est équivalent à Rawhide donne Fedora.
  • # Les développeurs Ubuntu travaillent avec ceux de la SID

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    IL suffit d'aller sur le site web http://ubuntu-fr.org et les différents sites consacrés à Ubuntu pou se rappeler que tout le boulot effectué par Ubuntu, basé sur Debian sid, est remis au développeurs de ladite sid dans l'objectif de contribuer... Même Marc Shuttleworth dans ces interviews le confirme, c'est sa volonté de base.
  • # Ne mélangez pas les torchons et les serviettes...

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Après lecture de nombre de commentaire, je remarque que ça fait quelques temps que j'entends des trucs comme :
    * suppression du support de certaines architectures
    * suppression du nombre de paquets
    * releases à dates fixes (!?)

    Y'en a marre, Debian est LA distribution qui :
    * Fonctionne sur 11 architectures
    * A un nombre de logiciels utilisables, stables et installables en 2 mn phénoménal
    * Ne sort pas une release parcequ'il le faut mais quand elle est prete

    Debian n'est pas un bordel ambulant comme red-hat ou mandrake, qui pour éviter à l'utilisateur de lire une page man, va charger des dizaines de modules ou services au démarrage. Et ce n'est pas un reproche que je fais aux red-hat like, seulement le constat qu'en dessous d'un PIII 800 avec au moins 256 mo de Ram, ça rame sec.

    On a le choix : si les précautions de sortie ne plaisent pas à m. X, alors que m. X choisisse une autre distribution au lieu de dire n'importe quoi.
    Je me fous completement d'avoir Xorg au lieu de Xfree86 avant tout le monde. Moi, ce qui m'intéresse c'est d'avoir une distribution perenne, cad qui ne change pas les fondations de son architecture tous les 6 mois. Ca c'est bien pour faire mumuse à la maison, mais pas pour des serveurs en production. Changer les fondations, c'est souvent etre obligé de rebatir les murs et de changer tous les meubles parcequ'ils ne sont plus aux normes, et là ça coute très cher en temps.
    Pour finir sur ces histoires de releases, j'ai quelques machines sous sarge qui fonctionnent très bien et sur lesquelles j'ai la possibilité d'avoir tous les derniers trucs à la mode.

    Alors que les détracteurs -jaloux?- de Debian arrettent leurs trolls à deux balles, nous n'avons pas les memes valeurs, c'est tout ! ;-)

    Allez, j'arrette là, vu le nb massif de réponses à cette news, je doute que quelqu'un aille jusqu'en bas de la liste des commentaires pour lire le mien ;-)
    • [^] # Re: Ne mélangez pas les torchons et les serviettes...

      Posté par . Évalué à 2.

      je doute que quelqu'un aille jusqu'en bas de la liste des commentaires pour lire le mien ;-)

      Ben si, y'a moi :-)
      Je voulais juste reagir au debut de ton post :
      * suppression du support de certaines architectures
      C'est une proposition qui en est toujours a ce stade (une proposition) qui etablit des criteres pour que Debian sorte une release "stable" sur une architecture. La plupart de ces criteres tient essentiellement du bon sens, du genre la possibilite de maintenir le hard pour pouvoir gerer les security-updates, la capacite des buildd a se tenir a jour sans avoir besoin d'un cluster, une base d'utilisateurs et de developpeurs suffisante pour que le fait de faire des test/bugfix ne soit pas du pipo, etc... Par ailleurs, les archi "rejetees" ne seraient pas abandonnees pour autant. Elle ne feraient plus partie des release stable, c'est tout.

      * suppression du nombre de paquets
      Alors ca, ce serait une nouveaute. J'ai beau etre abonne a debian-news et devel-announce, jeter un oeil regulierement a devel, project, x, vote et legal, je n'ai rien vu a ce sujet. :-)

      * releases à dates fixes (!?)
      Le futur concernant les releases n'est pas decide a ce que j'en sais. Mais perso j'aimerais bien des delais "fixes" entre les releases. Apres ca, on peut trouver une etape intermediaire. Mais s'il y avait moyen de dire "la prochaine release aura lieu 12 a 18 mois apres celle d'hier" et de s'y tenir, je pense que ca ferait beaucoup d'heureux.

      Sur ce, j'aimerais bien tester le Progeny Componentized Linux. Les idees derriere ont l'air interessantes, et que ca pourrait faire un lien entre Debian et Ubuntu. Je maudis juste mon CD-RW qui m'a l'air un peu mort :(

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.