L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Xavier Antoviaque.
Étiquettes : aucune
0
16
déc.
2003
Justice
Arguant que les protections des CD audios empêchent l'utilisation normale des oeuvres (notamment du point de vue de la lisibilité et de la possibilité de copie privée), l'union fédérale des consommateurs engage des procédures judiciaires.

Si vous avez rencontré des difficultés pour lire ou pour copier à des fins personnelles des CD protégés et que vous souhaitez apporter votre témoignage et/ou vous constituer partie civile, n'hésitez pas à contacter leur service juridique. Un dépôt de plainte pour tromperie et publicité trompeuse a été effectué auprès de plusieurs DDCCRF (Directions départementales de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

De plus, l'UFC-Que Choisir va très prochainement se constituer partie civile dans le cadre d'une procédure pénale à l'encontre de la société EMI Music France.

Enfin, une enquête est actuellement en cours concernant les CD verrouillés édités par la société BMG.

Pour plus de détails, rendez-vous sur leur page, vous y trouverez notamment des lettres types à envoyer à EMI ou BMG ainsi qu'une courte FAQ sur la procédure pénale.

Aller plus loin

  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  . Évalué à 8.

    Voilà une très bonne nouvelle. Le respect des normes et la défense du consommateur vont dans le même sens.
  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  . Évalué à 10.

    " Quand j'achète un CD je ne suis pas un pirate. " donc en tant que consommateur je ne peux que me réjouir du soutien d'UFC Que Choisir..

    Par contre je me pose des questions sur l'ambiguité de certaines companies notamment Sony, car d'un coté sur la notice de leurs lecteurs MP3, il y a clairement écrit que les CD dits "protégés" ne sont pas supportés, et d'un autre coté les disques édités par Sony font l'objet de protections anti-copies de plus en plus perfectionnées.

    Maintenant si les maisons de disque sont condamnées.. vivement que les CDs normaux reviennent.
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Il me semble avoir lu qu'une des raisons qui font qu'on a l'impression que Sony n'est pas cohérente c'est que Sony Music, Sony Hi-Fi, Sony Jeux, Sony Truc Much, .... sont toutes des entitiés différentes et que chacun fait un peu ce qu'il lui plait. Enfin, plus ou moins...
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 7.

      C'est vrai !
      J'en ai marre de devoir copier un CD original sur CD-R avec mon PC-Linux pour pouvoir l'écouter dans mon autoradio ! Ça fait des CDs en double et leur protection contre la copie a l'effet inverse !!!
      • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

        Posté par  . Évalué à 2.

        Ah ben tiens... ca m'intéresse. Je me suis fait avoir (j'ai pas fait gaffe, j'ai acheté un cd copy-contol :-/), du coup le seul moyen de lire ce satané CD c'est de l'écouter de la première à la dernière chanson ; impossible d'aller à la nième directement, impossible de le lire avec xmms... bref, que des e**erdes.

        Tu es tombé sur quel type de protection et avec quoi as-tu réussi à le copier ? Moi j'ai un CD 'bmg' (booouuuuhhh je sais :P), et en fait c'est un CD mixte (audio + data) : les 2 premières pistes sont vues comme des pistes audio (avec k3b, kaudiocreator, grip, nero, etc), et le reste est... ailleurs.
        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  . Évalué à 2.

          c'était un CD du label Columbia, avec le petit logo en triangle noir avec marqué copy-protected (de mémoire).
          Donc, copié normalement sous linux : ripé avec cdparanoia, ensuite tu fais comme tu veux pour graver.
          • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

            Posté par  . Évalué à 1.

            Bon... c'est bien ce que j'ai essayé de faire avec mon fichu GMD de m****. Mais je n'arrive pas à le ripper :-/... Je lance un concours : le premier qui réussit à ripper un BMG 'copy-control' a droit à toute ma gratitude ;-)

            En tout cas, je n'achèterai plus de CDs avec ces contrôles !
            • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

              Posté par  . Évalué à 1.

            • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

              Posté par  . Évalué à 4.

              Essayes aussi avec la fonction de rip de X CD Roast.

              Certains de mes cd audios protégés qui ne passaient pas sous cdparanoia (généralement une ou deux pistes refusées) sont passés sous X CD Roast.

              Je fais toujours une copie des cds originaux pour lire dans l'autoradio, j'ai un vieux panasonic un peu capricieux, c'est déjà arrivé qu'il me raye des CDs, alors les originaux je les laisse bien au chaud chez moi et je n'utilise que des copies. Mais ca reste fastidieux de devoir tout ripper pour regraver au lieu de faire une simple copie qui, n'en déplaise à ceux qui voudraient qu'on achète un exemplaire par lecteur, est parfaitement légale.

              Pour revenir au sujet principal, je souhaite vivement que les éditeurs soient condamnés à ne sortir que des vrais CD Audios. Car une fois de plus, ce genre de protection est cent fois plus contraignante (pour rester poli) pour le consommateur légal que pour les pirates...
  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  . Évalué à 3.

    Je ne comprends pas comment Que Choisir pourra faire évoluer les choses dans la mesure ou le ministre de la culture, M. Aillagon, a précisé il y a quelques semaines que le "droit" à la copie privée n'en était pas un, seulement une pratique tolérée...
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 10.

      Je ne comprends pas que l'on puisse s'accommoder d'un texte de loi insatisfaisant ou pas démocratique...

      Peut-être que notre cher ministre a raison, ce n'est qu'une pratique tolérée... mais lui qui est au pouvoir pourrait peut-être proposer de changer ou de mieux préciser les lois peu democratiques ou incomplètes.

      Mais je pense que si personne ne le lui demande, il ne bougera pas...
      • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

        Posté par  . Évalué à 10.

        Ca va très vite remonter à la surfance.
        Dès lors que la copie privée va devenir effectivement illégale, la redevance sur les supports numériques vierges va devenir elle même sinon illégale, du moins superflue.

        Quand on va aller expliquer aux artistes qu'on ferme la SACEM, ou aux consommateurs qu'ils payent pour un droit qui n'en est pas un, je pense que ça va devenir extrêmement intéressant.

        On a pas fini de rire.
        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Ou de pleurer.

          Par exemple, regarde bien ta facture EDF. Il y a une ligne "TVA sur les taxes". Qui peut m'expliquer dans l'assistance la valeur ajoutee qui est taxee par cette TVA ?
          • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

            Posté par  . Évalué à -1.

            Ca, en France, les taxes, c'est le sport national de l'Etat.
            Dans le meme genre, il y a aussi la TVA sur la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers). Si on rapproche ça des diverses manipulations sur l'estimation du PIB soulevées par l'OCDE, il m'arrive de penser que l'Etat français, c'est comme Enron, mais en plus grand...

            Mais là, c'est très différent: il s'agit d'une redevance, et pas d'une taxe, ça ne va pas à l'Etat, ça va dans la poche d'intérêts privés. Donc l'Etat aura surement beaucoup moins d'états (d'âme) à trancher dans le gras.
            • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              oui, mais les politiques n'ont qu'un programme: baisser les impots. du coup de l'autre coté les taxes augmentent...
            • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              ça ne va pas à l'Etat, ça va dans la poche d'intérêts privés. Donc l'Etat aura surement beaucoup moins d'états (d'âme) à trancher dans le gras.
              En ce moment j'ai l'impression que l'état a plutot tendance a trancher dans le gras de ce qui est réinvesti dans les structures d'état pour le donner au intérets privés. Ca m'etonnerai qu'une taxe directement distribuée au privé soit enlevée de si tot par le gouvernement actuel.
            • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

              Posté par  . Évalué à 2.

              Pierre Poujade n'est pas mort, il poste sur linuxfr.org ! La comparaison entre l'Etat et Enron n'a aucun sens.

              La TVA est l'impôt le plus injuste car dans les faits il est dégressif, mais les Français ont voté pour ceux qui promettaient moins d'impôt sur le revenu (impôt progressif). Il n'y a donc pas d'entourloupe là-dessus.

              La TVA sur les taxes ça paraît certes un peu bizarre. D'un autre côté, si Mandrake ou Microsoft ou Apple augmente ses prix HT de 10% juste pour augmenter sa marge, tu paieras 10% de plus en TVA. Y a-t-il une vraie "valeur ajoutée" dans cette politique commerciale ? Tout cela a au moins le mérite de la simplicité dans le calcul de la TVA.
              • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

                Posté par  . Évalué à -2.

                les Français ont voté pour ceux qui promettaient moins d'impôt sur le revenu

                Mouaih, 17% de la France a voté pour eux, ensuite, on a eu le droit de choisir entre se faire couper la main ou se faire couper le bras.

                Belle exemple de démocratie tout ça.
              • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

                Posté par  . Évalué à 4.

                Pierre Poujade n'est pas mort, il poste sur linuxfr.org ! La comparaison entre l'Etat et Enron n'a aucun sens.

                Merci pour l'insulte, c'est agréable. Je n'ai pas traité l'Etat français de voleur, j'ai juste rappelé des faits qui avaient fait grand bruit il y a quelques années autour du calcul du PIB:
                http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/Eco%20et%20stat354-1.pdf(...)

                en effet, si on suit les méthodes normalisées, comme le fait Eurostat, le PIB/habitant en France s'est écroulé dans les années 90. Le gouvernement a alors dans un premier temps changé les méthodes de calcul du PIB, puis a tenté (c'est le but du rapport ci-dessus), d'expliquer que le calcul du PIB/habitant suivant les règles normalement admises ne rendait pas compte réellement de la richesse d'un pays. Je ne polémique même pas sur les comptes à vrai dire, je vous signale juste que certains indicateurs ont été trafiqués (ce qui était bien la pratique d'Enron, via de multiples sociétés écran, non ?).

                Après, il est sûr que ces pratiques ont servi à Enron à détourner de l'argent au profit de quelques directeurs, et qu'il y a une affaire de vol, mais ma comparaison ne portait pas sur ce point, et je pense que c'était clair.

                Quand aux taxes sur les taxes (ou l'impot sur l'impot, comme pour le cas de laa CSG/RDS), tu dois bien être le seul à trouver ça normal. Là encore, il serait probablement plus juste et transparant de réintégrer la TVA à la taxe principale et de ne faire payer la TVA que sur la part où il y a réellement de la valeur ajoutée. On payerait autant, mais, psychologiquement, ça passerait mieux, non ?

                Enfin, encore une fois, j'en ai marre d'entendre parler de taxe pour le cas qui nous occupe. C'est une redevance, qui va dans la poche d'intérêts privés. Quand à savoir ce que fera ou ne fera pas le gouvernement, c'est pas mon propos, je notais juste que ce n'est pas une taxe. Avec ça, on ne construit pas d'école et d'hopitaux, avec ça, on paye un nième cheval à Plorent Fagny dans la pampa argentina.
          • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

            Posté par  . Évalué à 5.

            ben oui c'est aussi comme ton salaire : tu doit déclarer plus que tu touche... comme ça tu va repayer des impots sur les taxes.
        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  . Évalué à 10.

          C'est clair que la ca devient risible leurs taxes sur les supports numériques. Bientot la taxe sur les connexions dites haut débit ... et oui c'est bien le moyen utilisé pour se procurer toutes ces copies illégales de chansons.

          Par contre aucune personne n'utilise ces supports ... pour faire des choses sérieuses (genre troller sur linuxfr, lire /. etc ...) ... non personne ,,, euh enfin si peut-être mais on s'en fou ahahahahaha ...
          (dsl je craque )
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 7.

      je crois que le ministre anticipe un peu trop l'application de l'EUCD en France
      mais dans peu de temps il aura raison, malheureusement

      Maintenant la seule chose utile que je peux faire c'est refuser d'acheter et d'utiliser tout ce qui contient du DRM (notamment certains softs et certains matériels). Car tout cela disparaitra forcément si on ne s'en sert pas !
      • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

        Posté par  . Évalué à 7.

        Tout à fait d'accord sur : "refuser d'acheter et d'utiliser tout ce qui contient du DRM" !
        L'appel au boycott est illégal mais on peut appeler à différer ses achats ou à éviter certains supports.
        Personnellement je suis contre le piratage. Cependant le prix des CDs audios, des DVDs et même des logiciels est souvent prohibitif ou au moins excessif eu égard au service rendu ou plaisir apporté. Je ferme donc les yeux sur les agissements des contrevenants. Quant à moi, je me contente de m'abstenir ou d'emprunter ceux des copains.
        Quand les prix seront raisonnables, on verra ...

        Pour faire un peu avancer le débat :
        De nombreuses études montre que le budgets des ménages affecté au loisirs est relativement constant. Si les gens partent plus en vacances, vont au resto ou au cinéma ou même bricolent chez eux, ils dépensent moins ailleur. Encore plus s'il gagnent moins ou qu'ils perdent confiance dans l'avenir.
        Quand les ventes baissent dans un secteur, il suffit de regarder ou elle augmente pour trouver une explication. Il y a quelques années, c'est ce qui est arrivé au grandes stations de ski, les prix des apparts et des forfaits ont augmentés et les agence de voyages se sont mise à proposer des séjours au soleil à des prix plus abordables, le résultat ne s'est pas fait attendre ...

        Bref, qu'ils continuent lors c ... (bétises) quand les ventes s'effondrerons, ils seront obligés de rectifier le tir !
        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Cependant le prix des CDs audios, des DVDs et même des logiciels est souvent prohibitif (...) Je ferme donc les yeux sur les agissements des contrevenants.
          Franchement, s'il y a un argument à ne pas utiliser c'est bien celui du prix prohibitif. Ces produits ne sont pas indispensables à la vie quotidienne et j'espère bien qu'ils ne le deviendront jamais (je ne vois pas pourquoi j'irais acheter un ordi ou de la musique si j'en ai pas envie) et on ne t'oblige pas à acheter.

          Je pense qu'il vaut mieux mettre en avant l'intéropérabilité pour permettre la concurrence au niveau des lecteurs de contenu et demander l'ouverture, la standardisation et la libre utilisation des mécanismes de DRM afin que tout le monde puisse les implémenter et que le controle de la diffusion de contenu ne soit pas restreint au bon vouloir d'un groupe de sociétés privées.
          • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

            Posté par  . Évalué à 6.

            Même si je comprends ton argument, il n'en reste pas moins que le prix des CDs audio pour ne parler que de cela est prohibitif.
            Je n'ai jamais compris pourquoi en France une nouveauté est à 18-19 euros et aux USA à 12 USD !!! (surtout avec le taux de change en ce moment)
            Que celui qui a capté me fasse signe.
            Pascal Nègre, le patron d'Universal, qui se fait le porte parole des éditeurs/producteurs/distributeurs de "culture musicale" n'aborde jamais le sujet et nous fait dans la défense du petit artisan qui est floué par le méchant pirate.
            Moi, j'ai une boutique de disque d'occasion qui fait des disques à 11 euros et quand je trouve un truc qui me plait je n'hésite pas.
            Avez vous le prix de disque de 5-10 ans d'age ? A part des opérations spéciales, tu peux les trouver à 22 euros à la fnac. Y'a comme un problème, non ?
            • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

              Posté par  . Évalué à 2.

              Baisser le prix des cd serait tout bénef:
              1) ils vendront plus car les gens achèteront d'avantage de cd. Par exemple, moi j'aime beaucoup Compay Segundo, mais avec mon argent, je ne peux me permettre que d'acheter un seul cd alors que je pourrai en acheter d'autres si c'était beaucoup moins cher (l'intégral d'Ibrahim Ferrer par exemple).
              2) Cela nous permettrait de subir un peu moins toute cette musique de merde qu'on nous balance dans les oreilles.

              J'aimerai connaître la véritable part donnée aux artistes dans le prix d'un cd. À mon avis, s'ils sont intelligents, ils comprendront et feront pression pour que les prix baissent parce qu'il y a deux options face au phénomène actuel:
              -soit ils (les gens comme Pascal Nègre) continuent leur politique actuelle de répression et laissent les prix comme tels et alors le piratage continuera à s'étendre parce qu'ils ne pourront jamais enrayer ça quels que soient les moyens employés.
              -soit ils adoptent une attitude un peu plus réfléchie et comprennent qu'il faut baisser le prix des cd ce qui AMHA va faire augmenter les ventes (parce qu'un bon cd, c'est quand même mieux que des mp3) et là les artistes seront gagnants.

              Voilà, c'est mon grain de selles.
              • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

                Posté par  . Évalué à 1.

                Je vois pas pourquoi cela ne nous ferait pas subir cette "merde qu'on nous balance dans les oreilles" ? (peux tu développer ?)
                Mais ce qui est sûr c'est que personnellement cela m'inciterait à acheter plus.

                Je serai aussi intéresser par la répartition entre artiste/producteur/distributeur sur un CD.
                Ca doit pouvoir se trouver non ?

                Je ne crois pas malheureusement, aux vues des déclarations des uns et des autres et en prenant en compte l'essor de la vente en ligne qu'une maison comme Universal va baisser le prix des Cds.
                Cette dernière s'orienterait plutôt vers un arsenal juridique et technique pour em***er le consommateur.

                > Voilà, c'est mon grain de selles.

                A moins que ce ne soit voulu, je pense plutôt que c'est ton grain de SEL ! Non ? ;-)
                • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Je développe. L'argument principal du prix exorbitant des CDs selon les majors, c'est le fait qu'il faut compenser les flops, faire baisser le prix des CDs va faire surement baisser d'abord cette marge utilisée pour compenser la merde en question. Voilà, je ne fais que suivre leur raisonnement en fait (donc ils ne peuvent qu'être d'accord avec moi :).

                  Pour le reste, je suis d'accord avec toi... malheureusement.

                  A moins que ce ne soit voulu, je pense plutôt que c'est ton grain de SEL ! Non ? ;-)

                  À ton avis? ;-)
          • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

            Posté par  . Évalué à 1.

            ça dépend.
            on peut concevoir que la muisque, les films, les livres constituent en tant que bien culturel un ensemble qui devrait être accessible à tous sans exceptions.
            C'est ce qu'on appelle l'exception culturelle, ça permet d'éviter que les accords internationaux sur le commerce ne nuisent à la diffusion de la culure et au passage ça justifierait un passage à une TVA réduite pour tous les produits. Au passage ça justifie que l'on réfléchisse à la nécessité d'une action de l'état pour assurer leur diffusion. Quel sens a la liberté d'expression si son accès est trop cher ? (non, ça ne veut pas dire qu'il faut foncer tête baissée et tout permettre car sinon plus de rémunération des artistes)
            • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

              Posté par  . Évalué à 2.

              Je ne remets pas en cause la rémunération des artistes mais comment l'exception culturelle influencerait le fait qu'un disque réalisé par un artiste non français "pousse" un distributeur/producteur (je ne sais pas trop qui fixe le prix HT) à le vendre 1.5 fois plus cher en France (Europe ?) qu'aux USA ?
              Par contre, je ne suis pas pour une baisse de la TVA sur le disque. A moins d'une modification de la taxe pour les produits dits de luxe.
              Car en effet, bien que l'argument de la culture pour tous me séduise, je ne considère pas cela comme un produit de première nécessité. Donc "TVA luxe".
              Peut être quelqu'un a-t-il des infos sur les raisons de la différence de TVA entre le livre et le disque ?
            • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              on peut concevoir que la muisque, les films, les livres constituent en tant que bien culturel un ensemble qui devrait être accessible à tous sans exceptions.
              La culture c'est un marché qu'on le veuille ou non. Ce n'est pas une entreprise qui ira donner dans le social en la mettant à la portée de tous. Alors c'est à l'état d'agir et non pas aux "vendeurs de culture" dont le job est de faire du pognon.
              Et si l'état a pour ligne de conduite de ne pas réguler le marché (il parait qu'on a un gouvernement libéral) il est logique qu'il n'agisse pas en ce sens.
              Sinon sur le principe je suis totalement d'accord avec toi.

              Quel sens a la liberté d'expression si son accès est trop cher ?
              La diminution de la TVA permettrait peut-être d'augmenter les ventes mais en aucun cas elle ne permettra à des artistes de se produire et se diffuser si les producteurs / distributeurs ne veulent pas de ces artistes.
              Si la "soupe" est moins risquée et rapporte plus que de "l'art" (ça reste quand même des notions très subjectives) je comprend que pour un producteur / distributeur il soit logique d'investir dans la soupe plutot que dans le petit groupe qui fait des paroles bizarres.

              Et puis, je parie qu'une baisse de la TVA sur le culturel n'aura comme effet a court terme qu'une augmentation des marges des distributeurs / producteurs et que les prix ne bougeront pas.
          • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

            Posté par  . Évalué à 2.

            > Je pense qu'il vaut mieux mettre en avant l'intéropérabilité pour permettre la concurrence au niveau des lecteurs de contenu et demander l'ouverture, la standardisation et la libre utilisation des mécanismes de DRM afin que tout le monde puisse les implémenter et que le controle de la diffusion de contenu ne soit pas restreint au bon vouloir d'un groupe de sociétés privées.

            "un groupe de sociétés privées" ne répondrait il pas justement à ta demande ? ;-)
            http://www.multimedialaune.net/index.php3?action=page&id_art=61(...) "Un standard pour la protection DRM" (extraits) :

            "Les consommateurs veulent un système ouvert, et c'est ce que l'industrie de l'électronique veut aussi"(...)
            Philips a de plus indiqué que "dès son lancement le système serait adopté par un grand nombre d'entreprises d'électronique grand public et du divertissement tels que les distributeurs de films et les éditeurs de musique".
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par  . Évalué à 5.

          Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  . Évalué à 4.

          L'appel au boycott est illégal
          Non c'est une idée répandue mais c'est faux, c'est légal.
          D'ailleurs j'appelle au boycott des disques protégés.

          Ah oui précision, les disques protégés contre la copie ne peuvent pas bénéficier de l'appellation CD, selon la jurisprudence issue du procès posé par Phillips.
        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          L'appel au boycott est illégal ...

          C'est ce qu'on entend un peu partout, mais malgré des recherches (google) je n'ai pu trouver de texte qui le dise clairement. Tout au plus "peu mener à des poursuites judiciaires" (sans plus de précisions).

          Si l'appel au boycott était aussi illégal qu'on le prétend, alors pourquoi est-ce que Danone a attaqué le site jeboycottedanone.com sur le droit des marques et non sur cet appel au boycott soit-disant illégal ?

          L'appel au boycott est-il vraiment illégal ? Si oui, dans quelles circonstances exactement ? N'est pas seulement interdit aux états et gouvernements ?

          Je n'ai pas les réponses, mais j'aimerais bien le savoir.

          Yann.
        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  . Évalué à 5.

          Toute petite precision : L'appel au boycott d'une marque est interdit, l'appel au boycott d'un produit est parfaitement authorise. Les associations de vegetariens militants ont le droti d'exister en France.

          En ce qui concerne le boycott des CDs avec protection vous pouvez y aller franco...


          Kha
          • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

            Posté par  . Évalué à 2.

            En ce qui concerne le boycott des CDs avec protection vous pouvez y aller franco...

            Quelque chose m'échappe... Pourquoi l'UFC nous re-balance du procés à l'américaine entre trois particuliers et des supers multi-nationales, sachant qu'on va y gagner quatre clopinettes ?

            Pourquoi ils ne décident pas de défendre les consommateurs comme pour les OGM ? En exigeant un étiquetage franc et massif
            - avec des gros caractères (comme sur les paquets de drogues),
            - avec des couleurs fluos et des têtes de morts avec des flammes sur le recto (comme sur les sites web),
            - avec des slogans débiles "Achete moi sinon on tue un artiste", "contient des NTIC java qui explosent les avions du cancer nucléaire" (comme pour les élections)
            - et avec un partage entre bacs protégé "protégés" et bacs "libres" (comme pour les animaux fous chez le boucher)

            Une fois qu'on aura *imposé* cet étiquettage, là on pourra lancer un boycott efficace.

            Actuellement, l'UFC me fait penser à José Bové qui fait un scandale parce qu'il a trouvé un cheveux dans son Big Mac. :-(
            • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

              Posté par  . Évalué à 3.

              Quelque chose m'échappe... Pourquoi l'UFC nous re-balance du procés à l'américaine entre trois particuliers et des supers multi-nationales, sachant qu'on va y gagner quatre clopinettes ?

              Pourquoi ils ne décident pas de défendre les consommateurs comme pour les OGM ? En exigeant un étiquetage franc et massif


              Parce que l'étiquetage n'empêchera pas que dans deux ou trois ans la majorité des CDs mis sur le commerce seront protégés ; et que le critère de choix dominant pour la plupart des consommateurs restera l'oeuvre achetée, pas les stickers "nuit à la santé des dalmatiens de petite taille" : donc le boycott aura un impact mineur. Le caractère "OGM" d'un aliment induit des doutes sur sa qualité, du moins dans l'esprit du consommateur moyen ; le caractère "disque protégé" ne donne aucun indice sur la qualité de l'oeuvre elle-même : l'analogie est mauvaise.

              C'est pour ça, je pense, que l'UFC cherche à décourager l'industrie de passer à la vitesse supérieure. Et aussi, probablement, pour mettre en place une jurisprudence permettant de discuter le truc avec des arguments solides - pour le jour où des ministres ou députés auront la curieuse idée d'écouter les arguments des associations de consommateurs.
        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  . Évalué à 1.

          >"je me contente de m'abstenir ou d'emprunter ceux des copains."

          ça aussi c'est illégal ;)
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 2.

      Heu... On ne paie pas une taxe pour cette "pratique tolérée"?
    • [^] # « droit»nbsp; à la copie privée

      Posté par  . Évalué à 4.

      ... M. Aillagon, a précisé il y a quelques semaines que le "droit" à la copie privée n'en était pas un, seulement une pratique tolérée...

      Il y a un truc que je ne comprend pas trop !??...
      Comment se fait-il qu'on nous fasse payer une taxe sur les CD-R et autres supports, soit-disant pour compenser le manque à gagner des maisons de disques lié aux copies privées, alors que justement cette copie privée ne serait pas un droit.

      On paye donc pour un droit qu'on n'a pas forcément !

      C'est quand même assez impréssionnant que des gens arrivent à faire passer ce genre d'abération auprès des politiques !

      Déjà qu'à la base on peut se poser des question sur la légitimité d'un telle taxe : faire payer tout le monde pour les pertes financières (ce serait déjà à prouver !) de boîtes privées, alors que la majorité des gens qui utilise les supports vierges n'entrent pas dans la catégorie de ceux qui copient de la musique (dans le cadre de la copie privée bien sûr) -- je pense par exemple aux sauvegardes de données, aux gravages d'ISO de nos dernières distrib', etc.

      Je m'emporte un peu... mais je commence à être désespéré de voir jusqu'où le système nous mène !!

      Bientôt, tout le monde devra faire un ou deux jours de prison par an pour compenser le fait que pas mal de criminels arrivent à esquiver leur peine parce que la police ou la justice n'arrive pas à les coincer !!

      Bon, je me calme... et je crois que je vais aller me reposer un peu...
      • [^] # Re: « droit»nbsp; à la copie privée

        Posté par  . Évalué à 1.

        Bientôt, tout le monde devra faire un ou deux jours de prison par an pour compenser le fait que pas mal de criminels arrivent à esquiver leur peine parce que la police ou la justice n'arrive pas à les coincer !!

        Oui mais il faudra faire payer une redevance que l'on reversera aux hypermarchés pour combler leur manque à gagner parce que tu pourras pas acheter la bouffe chez eux.

        D'ailleurs, si on pousse la logique de la redevance sur les CD vierges, pourquoi les chaînes de TV privées ne recoivent-elles pas leurs part ?
      • [^] # Re: « droit»nbsp; à la copie privée

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        > On paye donc pour un droit qu'on n'a pas forcément !

        Tu ne payes que pour les copies que tu fais effectivement. Si il y a une protection tune peux pas faire de copie, donc tu ne grilles pas le média vierge, donc tu n'en payes pas la taxe (vu que tu ne l'achètes pas).

        Du coup il n'y a pas vraiment d'incohérence : tu ne payes que ce que tu utilises.



        Bon, cette logique repose sur la possibilité théorique de demander remboursement de la taxe sur l'utilisation des médias vierges à d'autres fins que l'enregistrement musical. Je sais que c'est prévu, que ça existe, mais je n'en connais pas les conditions ou la facilité d'application.
        • [^] # Re: « droit»nbsp; à la copie privée

          Posté par  . Évalué à 3.

          Je sais que c'est prévu, que ça existe, mais je n'en connais pas les conditions ou la facilité d'application.

          1) Faut etre une boite (particuliers, associations loi 1901 au revoir)
          2) Faut justifier de ta consomation de CDs (en dessous de 1000CDs/mois t'es gentil, tu vas jouer plus loin)
          3) Faut pas etre presse pour les remboursements.


          Kha
      • [^] # Re: « droit»nbsp; à la copie privée

        Posté par  . Évalué à 0.

        Faut pas se voiler la face, si les gens achètent autant de CD vierges, c'est pas pour faire de sauvegarde de leurs données. C'est surtout pour faire des sauvegardes de leurs MP3 et DIVX...
        • [^] # Re: « droit » à la copie privée

          Posté par  . Évalué à 2.

          Oui, mais ce n'est pas une généralité.
          Personnellement, je ne télécharge que des MP3/ogg « libres » ou plutôt gratuits (en tout cas légaux). Ce n'est pas parce que je trouve que de ne pas respecter la loi, etc. c'est pas bien. Même si on serait tenté à première vue de se dire : loi stupide = je la respecte pas ; je trouve cela bien plus efficace d'utiliser des voies parallèles qui ouvrent de nouveaux concepts qui rendent les lois stupides inutiles (et qui les rendent ainsi encore plus stupides).

          En bref, ce que je veux dire, c'est que si je n'ai pas le droit de télécharger des musiques « standard », alors je n'en veux plus et je me tourne vers les artistes qui laissent sur le net quelques MP3/ogg de leurs titres en libre téléchargement. Après, si j'aime, j'achète les CD.

          J'entend déjà tout le monde s'éxiter pour me dire que ça relève plus de la philosophie que de ce qui se passe réellement (je ne suis pas si naïf non plus). Mais justement ! En tant que personne qui est attaché à cette philosophie de ne plus suivre les grosses maisons de disques qui nous manipule comme des marionnetttes (enfin surtout nos porte-feuilles), mais plutôt de promouvoir les artistes qui nous laisse tester ce qu'il font pour qu'on puisse décider si l'on aime ou pas avant d'acheter, je trouve normal de réagir un petit coup en disant que je ne suis pas d'accord pour verser des tunes (bien sûr pas grand chose par CD-R) à Johnny, Céline Dion, etc. en gravant mes MP3/ogg légaux.

          (même si à côté de ça, une bonne partie des CD-R servira bien à graver du Johnny ou du Céline Dion)

          --

          En plus, un petit exemple qui date de hier soir et qui m'énerve bien (mais qui est beaucoup moins philosophique) :
          - j'était en train de graver un CD de vidéos (du style des gags à la con qu'on trouve sur le net) et d'un coup, sans faire exprès, je glisse de mon fauteuil et m'écrase sur le clavier ! Résultat : le gravage a foiré et mon CD-R est niqué... mais Johnny et Céline Dion auront quand même leur petite compensation...

          Bon, c'est pas tout, mais de digression en digression, j'en oublierait presque qu'il faut quand même que je retourne bosser...
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 2.

      M. Aillagon, a précisé il y a quelques semaines que le "droit" à la copie privée n'en était pas un, seulement une pratique tolérée...

      Je ne comprend toujours pas pourquoi dans ce cas là on paye une taxe sur le CD vierge ?! Cette taxe était censée rétribuer la sacem pour d'éventuels droits d'auteurs. Cette taxe devrait donc être nulle et non avenue.

      On se fait enc**lé une fois de plus : on paye une taxe sur nos supports vierges et on ne peut plus écouter les CD Audio achetés sur notre PC.

      Vive le P2P, au moins ça marche partout et il n'y a pas (encore) de taxes.
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 0.

      Pourquoi dans ce cas est-ce qu'on paye une redevance a la SACEM a chaque fois qu'on achete un CD vierge ?
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Qu'est ce que tu ne comprend pas ?

      L'UFC n'attaque pas sur le respect de ce "droit"(1) à la copie privée. Ils attaquent sur "tromperie et publicité trompeuse", en gros sur le fait qu'on laisse entendre aux clients qu'ils peuvent s'en servir totalement, ce qui n'est pas le cas.
      Du coup il n'y a pas vraiment contradiction.

      Puis, au cas où ce serait nécessaire, il est bon de rappeler que les ministres ne sont ni législateurs ni juges. S'exprimer sur ce qu'est ou n'est pas une loi ne me semble pas vraiment son rôle, et son avis sur ce point n'est pas plus "fort" que le mien ou le tien (enfin je ne crois pas).
      Les députés pourraient préciser l'esprit dans lequel a été fait le texte, le corps judiciaire pourrait préciser comment il doit être interprété ... le ministre lui n'a pas son mot à dire.



      (1) qui peut largement être pris de plusieures façons : comme une autorisation de faire ou comme une garantie de pouvoir faire. Perso je l'ai toujours compris comme une autorisation, et donc pas en conflit avec les protections (mais en conflit avec l'EUCD).
      • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

        Posté par  . Évalué à 2.

        Puis, au cas où ce serait nécessaire, il est bon de rappeler que les ministres ne sont ni législateurs ni juges. S'exprimer sur ce qu'est ou n'est pas une loi ne me semble pas vraiment son rôle, et son avis sur ce point n'est pas plus "fort" que le mien ou le tien (enfin je ne crois pas).

        D'abord le corps exécutif a beaucoup de pouvoirs dans la cinquième république. Les ministères peuvent rédiger des textes de loi (votés ensuite par le parlement), édicter des directives d'application, des circulaires...
        Ensuite il est évident que les ministres appliquent la ligne politique d'un parti qui est aussi majoritaire au parlement.
  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  . Évalué à 10.

    il est possible de boycotter les maisons de disques tout en continuant à écouter de la bonne musique en toute légalité:
    article de Libé : http://www.liberation.fr/page.php?Article=164782(...)
    site sympa plein de mp3 : http://www.epitonic.com(...)
  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Si ils mettaient le fric, qu'ils jettent pour faire des protections qui protegent que dalle, dans le packaging des cd et qu'ils utilisaient la place bouffée par ces protections pour mettre de la musique, ben ils les vendraient leur cd...

    Mais avant qu'ils comprenent que le monde change, que le consommateur change et qu'il faut donc changer l'offre en consequence...
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      Puisqu'on parle d'argent de de musique, voici un lien qui nous parle du contrat liant les "élèves" de la star académy avec les différentes sociétés qui les exploitent
      http://fr.news.yahoo.com/031212/202/3jr4n.html(...)

      On y apprends entre autres :
      "Sur les albums de la Star Academy, ils percevront un taux voisin de 8%, divisé par le nombre de participants et calculé sur le prix hors taxe d’un album vendu au prix de gros"

      je vous laisse calculer le nombre de centimes que touche un star académicien ! Mais le pire est dans le reste du contrat :((

      Et aprés on entends des gens comme Pascal Nègre qui nous raconte qu'ils n'agisse que pour le bien des artistes. C'est à gerber.
      • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Je ne comprend pas bien le rapport entre les artistes et les participants à la star academy.
      • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        > un taux voisin de 8%, divisé par le nombre de participants

        bah, ça reste dans les prix habituels ...

        Et il me semble logique s'il y a plusieurs participants de diviser les gains par le nombre de participants. Sinon avec 15 personnes on dépasse le prix du cd ;)

        > je vous laisse calculer le nombre de centimes que touche un star académicien

        À multiplier aussi par le nombre de CDs qui dans ce cas est important.
        À prendre en compte aussi que une énorme partie des vente est surtout due plus au marketing qu'aux personnes qui chantent dedans(1). Il n'est donc pas forcément incohérent que les bénéfices aillent surtout à ceux qui sont responsables des ventes.
        Ne pas oublier non plus qu'ils ont aussi une activité qu'on pourrait qualifié de salariée. Et dans le modèle du salarié les productions faites pour l'entreprises profitent aux entreprises. Bon, ce n'est pas un salaire, mais c'est aussi à prendre en compte, le salaire n'a rien de dégueu pour un "inconnu" à la signature. Compter aussi le fait qu'ils recoivent une formation, qu'ils auraient payé très cher autrement (si on rajoute ça à leur salaire ils ne sont *vraiment* pas mals payés)

        Franchement j'ai vu des situations bien pires que la leur ... 2120 euros/mois, plus des recettes via les photos, plus des droits d'auteurs sur les productions (même si c'est maigre coté %), ... pour des gens qui sont au départ totalement inconnus avec une chance de percer seuls assez réduite.
        Coté finances il doit même être possible qu'ils gagnent plus qu'une bonne partie des artistes de leur catégorie.

        (1) je ne suis pas là pour juger de la qualité, mais il faut avouer que s'ils avaient remplacé deux participants par deux autres, il n'y aurait probablement pas eu de différences de ventes
  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Il y a quelques temps, Universal Music à essayé de baisser les prix de ces CDs aux US, pour contrer le phénomène du piratage - ce qui serai une bonne chose, et UFC Que choisir, devrai demander la même chose en France (un peu comme la plainte pour entente illicite pour le prix des SMS) - Est-ce que quelqun a des infos/statistiques vis-à-vis de cette baisse des prix des CDs outre-atlantique ?

    Un jour libre ?

    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 4.

      Au cours d'un mémorable Capital sur M6, notre ami Pascal Nègre a expliqué qu'en France ce n'était pas possible, car le marché était trop petit (par rapport aux EUA) pour amortir des disques.

      On le croit, hein ?

      Dans cette même émission, les membres de IAM étaient sur le plateau, mais avaient refusé d'être en présence de Pascal Nègre, et avouaient eux-même qu'il téléchargeaient des MP3...
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 0.

      baisser les prix de ces CDs aux US, pour contrer le phénomène du piratage

      Et si au lieu de baisser le prix des CDs, les maisons de disque faisaient en sorte d'y mettre un peu de valeur ajoutée.

      Je m'explique :
      - J'achète un DVD au lieu de télécharger le DivX, j'ai de la qualité sonore, visuelle, des bonus, une jolie boite
      - J'achète un CD au lieu de télécharger, j'ai un malheureux livret de quelques pages

      Il faudrait touver des moyens de donner envie d'acheter (autres que la culpabilité vis-à-vis des artistes).
      • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

        Posté par  . Évalué à 5.

        Et si au lieu de baisser le prix des CDs, les maisons de disque faisaient en sorte d'y mettre un peu de valeur ajoutée.

        Et si au lieu d'essayer de justifier des prix prohibitifs avec de la "valeur ajoutée" les maisons de disque baissaient les prix ?

        En ce moment, la mode a l'air d'être aux bonus DVD sur les CD : des bouts de clips au format DVD à la fin (ou au début d'ailleurs ?) de la galette pour essayer de justifer l'extorsion de fonds.

        Y'en a qui aiment peut-être, c'est pas mon cas. Je préfèrerais un CD avec juste de la musique à un prix raisonnable qu'un CD à un prix artificiellement entretenu par un malheureux "bonus" dont je me tape.
        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  . Évalué à 1.

          Sur le prix, les CD ne pourront pas rivaliser longtemps avec le téléchargement au morceau. Donc les majors, qui vont devoir se positionner sur ce créneau, devraient plutôt se positionner sur la qualité que sur les prix des CD.

          On pourrait aussi parler de l'accessibilité de la musique au plus grand nombre qui n'est pas garantie en raison de la proportion de gens qui n'ont pas accès à Internet... mais ça doit être le cadet des soucis des marchands de musique (il reste la radio et la télé - la Star Academy et consorts a de bô jours devant elle).
        • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Sauf que le prix d'un CD sera toujours plus gros que le prix du téléchargement (rien que les frais de transport et de mise en rayon sont supérieurs). Il est donc logique de jouer sur les "plus" de la version physique et pas sur le prix.
      • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

        Posté par  . Évalué à 1.

        Et si au lieu de baisser le prix des CDs, les maisons de disque faisaient en sorte d'y mettre un peu de valeur ajoutée ?


        Je suis entièrement d'accord. Le coût marginal d'un CD est très faible. --> le prix de vente devrait l'être aussi.

        Suggestion : puisqu'il existe un droit à la copie privée + une redevance sur les supports vierges destinés à compenser le manque à gagner dûe à la copie privée (difficile à réaliser) + des protections pas possibles, pourquoi ne pas offrir dans chaque boite deux CD ? (original + copie privée) ?

        Tout le monde serait heureux ...
      • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

        Posté par  . Évalué à 3.

        Je vais peut-être passer pour un arriériste mais...
        Non, non, non et non, je ne pense pas que mettre des "bonus" dans les CDs serait positif.

        C'est la présence de ces "bonus" qui permet de vendre par exemple des DVD de films datant de Mathusalem à un prix compris entre 25 et 30 EUR (soit le prix d'une nouveauté). Je trouve ce procédé scandaleux. Je veux bien que ça intéresse quelques personnes, mais cela justifie-t-il le prix ? Et surtout, si on me donnait le choix entre un DVD avec bonus et jolie boîte et un DVD dans une boîte normale, avec juste le film dedans (avec quand même le chapitrage, les différentes pistes audio, les sous-titrages... sinon je prends une VHS ;)... Alors moi je choisirais le DVD simple ! C'est d'ailleurs ce que j'ai fait en achetant le DVD du Château dans le Ciel de Miyazaki... Entre la version "normale" à 25 EUR et la version avec un livret, un morceau de pellicule, des dessins à 32 EUR... (oui d'autant que je suis tenté de dire "un livret que je ne lirai qu'une seule fois, un morceau de pellicule inutile et des dessins dont je ne saurais que foutre).

        C'est vrai que parfois le livret (quand c'est pas juste un morceau de papier recto verso avec juste les infos de copyright dessus) ça fait léger. Enfin, pas tout le temps. Dans Absolution, le dernier et excellent album de Muse par exemple, y'a un livret dedans avec les paroles. C'est tout ce que je demande à un livret accompagnant un CD: donner les paroles.

        Mais en aucun cas je serais prêt à continuer à payer 20 EUR pour un CD avec des goodies dessus... Un CD, c'est fait pour écouter de la musique. :P
        entre 18 et 20 EUR pour un CD neuf, c'est excessif, je trouve. Déjà qu'avant tous ces systèmes de faux CD j'en n'achetais pas énormément à cause du prix (j'achetais uniquement ce qui vaut le coup, c'est à dire pas l'album avec juste 3 chansons de bien et le reste à chier). Maintenant, j'en n'achète pratiquement plus. Il faut faire sans. De toute façon là où je suis maintenant je ne capte plus OuïFM, c'est donc dur de savoir quels sont les bons CDs de bonne musique à acheter ;)
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 4.

      Les maisons de disque sont hypocrites sur ce sujet de la baisse des prix.

      Elles expliquent qu'elles sont pour une baisse... mais une baisse de la TVA sur la musique... pourquoi ? parce que ça fera effectivement une baisse (minime ?) du prix du disque mais ça ne fera surtout pas baisser leur part : « on veux bien que ça baisse mais pas pour nous », alors que ce sont eux qui detiennent la plus grosse part dans le prix d'un CD.

      Alors en attendant, on se tape le Pascal Nègre qui dit que c'est pas de leur faute si les prix ne baissent pas, mais que c'est la faute de l'État ! Voilà, technique classique du « saipamoissailui »...
  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  . Évalué à 7.

    C'est super, si si sincèrement c'est bien que l'UFC défende le consommateur, c'est son boulot. Ils sont courageux aussi de s'engager dans une procédure d'au moins trois ans au sujet des SMS...

    Par contre euh, c'est quand que l'UFC sort la même grosse artillerie pour lutter contre la vente forcée ?
  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  . Évalué à 7.

    Les CD proteges ne font qu'encourager l'echange. J'ai du downloader toutes les pistes d'un CD BMG parceque je peux pas le transferer sur mon ipod.

    La prochaine fois, je ne passe pas par la case "acheter le cd chez BMG"
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 2.

      pareil pour moi : je mets tous mes cd sur mon pc parce que quand on est chez soit, c'est quand même plus pratique que de changer de cd sans arret
      donc interdir la copie, ça n'est pas acceptable
      les protections contre la copie ne rebutent que le péquin moyen qui va trouver pour seul solution que de se tourner vers des réseaux d'échange de fichiers pour pouvoir jouir des pleins droits dont il devrait bénéficier après avoir acheter son cd
      pendant ce temps là, ceux qui veulent vraiment pirater un cd, en le copiant à grande échelle, c'est pas leur petites protections qui vont les arreter ...
  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  . Évalué à -5.

    Arretons de nous voiler la face!
    Il est justifié que les majors du disque protègent leur produits car elles perdent des milliards et ne veulent surtout pas baisser les prix, ce qui serait baisser leur froc!
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 4.

      Elles sont pas encore dans la misère les majors, t'inquiètes pas trop pour elles. Le seul vrai pb qu'elles ont c'est qu'elles ont fait monter les enchères (un peu comme dans le football) et qu'aujourd'hui elles ne peuvent plus escroquer les artistes comme avant, un artiste vache à lait (qui vend bien) touche également beaucoup d'argent et de l'autre coté (surtout en france) elles n'ont pas assez investis sur les jeunes artistes, du coup leurs catalogues sont un peu vide.

      Pendant une quizaine d'année elles se sont gaver avec le passage au CD (vendu trop cher) et la production de disques bon marché : compilation, techno a 2 balles et RAP merdique. Ces niches se referment même si ils en restera toujours et les marges aussi se referment. Du coup on agite le spectre du piratage au mp3 et on l'accuse de tous les maux, il faut savoir qu'une etude cannadienne indépendante montre que les échanges de fichier sur fastrack (le plus grand reseau P2P au monde dont fait partie kazaa) represente 1,22% du traffic contre 50% pour les states.

      Tout ça ressemble fort a du lobbying dont le but ultime est d'obtenir une baisse de la TVA et probablement quelques subvention voir une taxe sur l'ADSL comme le suggèrent déjà certains auteurs.

      Pour en revenir au sujet de l'article c'est tout simplement un non respect du consommateur totalement inaceptable.

      ps : j'ai rien contre le rap et la techno qu'on ne se meprenne pas sur mes paroles.
  • # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

    Posté par  . Évalué à 2.

    Bonjour a tous,

    Depuis bientot 10 ans, je n'achète plus de CD audio.
    Je suis 'addict' de musique électronique (hardtek/hardcore), je n'écoute que ça :)

    Quel rapport avec la protection des CD audio ?
    Je suis venu précher la bonne parole... ECOUTEZ donc...

    Mes artistes (s/artistes/sound system/) préférés (www.Banditos.org, www.network23.org, www.heretik.org, syntrillium.electromachine.net... j'en oublie beaucoup !!!) me permettent à moindre frais d'écouter la musique que j'aime ! Comment se faisse ? Tout simplement en me permettant de télécharger GRATUITEMENT leur musique au format mp3 (plz no troll mp3/ogg se sont des artistes, pas des informaticiens)

    Leur rémunération est essentiellement basée sur la vente de CD et de ... VINYL... oui, ce vieux support que tout le monde à presque oublié !
    Deplus, lors de leurs 'concert' il est possible de faire une 'donnation' (parfois obligatoire... hum)

    Mais ou est ce que je veux en venir... je ne ferais que de reprendre quelques textes publiés sur le net :
    -----

    Que pensez-vous du net ? Un bon vecteur pour les artistes ?

    Bien sur. C'est une vitrine, un contact direct et instantané avec le monde entier. On peut s'y exprimer artistiquement, intellectuellement, sans subir les lois du marché ou celles des journalistes. C'est la liberté mec ! heretik


    -----

    Libertaire car nous refusons d'être ligoté à nos bureaux ou nos maisons à écouter la musique que d'autres auront choisi pour nous, dans notre intérêt cela va de soi. Nous préférons de loin écouter de la musique faite par des gens proches de nous, ayant la même vie, les mêmes galères et les mêmes envies.

    Solidaire car nous soutenons tous les artistes qui refusent le système commercial dans son ensemble et celui des majors du disque en particulier. coll-soundz.fr.st


    -----

    Nous sommes peut-être le dernier (ou le premier) secteur de la musique à échapper à cette organisation à volonté totalisante qu'est la SACEM. Nous avons la capacité à l'aide du live, des disques White Label et désormais grâce aux platines CD et aux platines Final Scratch à pouvoir maintenir une autonomie musicale et artistique face à eux et à leur volonté d'emprise. Nous devons développer ces secteurs pour réduire la part de musique marchande. Avec du travail et de l'originalité, ces contraintes finiront par devenir une source de créativité nouvelle et d'originalité. Nos fêtes sont basées sur le don de la musique et sur le don de façon générale. Ne laissons pas mourir, défendons et développons une grande idée.
    Nous avons le droit, au moins pendant une période de notre vie de ne pas marchandiser notre musique. L'art ne sera jamais un produit comme les autres.coll-soundz.fr.st


    -----

    FAITES COMME MOI, ARRETER D'ACHETER DES CD ! ALLER AUX CONCERTS DES ARTISTES QUI SONT PROCHES DE VOUS ET QUI FONT DE LA MUSIQUE POUR FAIRE ET SE FAIRE PLAISIR PAS POUR GAGNER DU POGNON

    Excusez pour l'enervement...

    fouyaya aka elwood42 !
    • [^] # Re: L'UFC-Que Choisir passe à l'action contre les CD protégés.

      Posté par  . Évalué à 1.

      La musique électronique, c'est bien, parce que n'importe qui peut en faire dans son garage, avec un peu de matériel.

      Quand comme moi (et probablement d'autres gens) on aime la musique de film symphonique qui nécessitent des orchestres complets et/ou des choeurs, c'est pas dans un garage qu'on va l'enregistrer. Donc pour ma part, je doute pouvoir trouver toute la musique que j'aime en license libre téléchargeable gratuitement en toute légalité sur le net.

      Quant aux concerts de musique de film, à Jyväskylä, je peux toujours me brosser. Donc les beaux principes comme les tiens, ça marche quand on écoute le bon type de musique. Moi, je continue à acheter des CDs (parce qu'en vinyl non plus ça n'existe pas).

      C'est vraiment trop injuste.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.