Sortie de YunoHost 4.2

69
30
mai
2021
Distribution

La sortie de YunoHost 4.2 est l’occasion de rappeler l’existence de ce projet et de tenir au courant de ses dernières évolutions. On note la réécriture en Python 3, et en Vuejs pour l’interface web.

Interface utilisateur de Yunohost

YunoHost est une distribution basée sur Debian qui facilite l’auto-hébergement en fournissant une interface conviviale pour installer et administrer des applications serveurs. Le catalogue d’applications gérées par YunoHost est de plus en plus fourni et propose des logiciels pour gérer ses courriels, son nuage de données, son serveur média, le partage de fichiers, l’agrégation d’informations, etc.

Les nouveautés de cette version

Outre Vue.js et Python 3 — indispensable pour la transition vers la nouvelle Debian Stable 11.0, dite « Bullseye » (travail soutenu par Code Lutin), l’autorisation d’accès SSH est maintenant gérée par le web, les backups et mises à jours sont plus sûrs, et le nettoyage de code se poursuit.

Les notes de version sont publiées en français sur le forum de Yunohost, avec procédure de mise à jour et remarques de vieux combattants.

YunoHost au jour le jour

L’interface web dédramatise : elle est simple avec des explications très courtes et si l’action en cours dure longtemps, ce qui se passe est annoncé soit par des résumés successifs, soit par un « pacman » indiquant que ce n’est pas fini. On sent immédiatement que tout est simplifié et que l’administrateur aura la tâche facile. Par exemple, la configuration automatisée du serveur de courriel est très complète, ou encore une surveillance vous rappelle comment bien configurer votre DNS.

La documentation

La documentation du projet est de plus en plus fournie, sans être verbeuse et rébarbative. Elle répondra à vos questions en ce qui concerne l’installation de la distribution et les étapes les plus courantes de son administration. En ce qui concerne les applications serveurs, il faudra évidemment se reporter aux documentations des projets.

L’interface d’administration

Yunohost propose une interface d’administration agréable à utiliser et très efficace pour gérer les tâches les plus courantes liées à la configuration et l’entretien du serveur.

En tant qu’administrateur du serveur, voici l’écran que nous voyons apparaitre :
Interface d’administration de Yunohost 4.1

Il est aussi possible de naviguer parmi les applications qui ont été empaquetées pour Yunohost :

Interface pour installer des applications sur Yunohost 4.1

Les applications sont classées de plusieurs manières :

  • selon des catégories thématiques : Synchronisation de données, Publications, Communications, etc.
  • selon la qualité du paquet (voir une description plus détaillée) : notée de 0 à 10, zéro correspondant à ne fonctionnant pas du tout, 5 qui ne déclenche pas d’erreurs (oui, cette définition est également présente pour le niveau 7…), 9 haute qualité bien intégré dans Yunohost. La qualité 10 n’est pas encore définie.

Un autre point important est la maintenance du système. L’interface web distingue la mise à jour du système, qui se fait tout d’un bloc, de la mise à jour des applications, où l’administrateur peut choisir de faire la mise à jour application par application ou toutes d’un coup.

Interface de mise à jour de Yunohost 4.1

Il est évidemment possible de gérer le serveur via la ligne de commande. Un outil en ligne de commande, yunohost, permet de faire les mêmes tâches que l’interface en ligne, voire avec quelques options en plus. À noter que lorsque Yunohost est installé via l’image officielle, l’utilisateur root n’est pas accessible via ssh.

Enfin, Yunohost reste une distribution Debian : ce qui est disponible pour Debian est disponible pour Yunohost, si vous souhaitez installer des logiciels qui n’ont pas été empaquetés pour Yunohost mais qui sont disponibles pour Debian, il est toujours possible de le faire. L’interface Web permet même de créer des applications virtuelles pour faciliter l’installation par l’administrateur d’applications non gérées par Yunohost.

Les logiciels

Contrairement à FreedomBox, le projet YunoHost a préféré ne plus utiliser les paquets Debian et implémenter son propre système (voir la dépêche sur la création du paquet Pétrolette pour plus de détails). Le catalogue est plus limité, mais ça lui permet plus d’auto-configuration et d’automatisation. L’administrateur n’a souvent rien à faire.

Rien n’empêche un administrateur compétent d’installer des paquets Debian via le terminal, cependant ils ne seront pas gérés ni auto-configurés par Yunohost et vous devrez corriger les éventuelles interférences.

En cas de pépin

Le salon IRC de YunoHost est actif et les développeurs ou utilisateurs répondront, dans la mesure de leur disponibilité évidemment. Il y a également un forum pour poser ses questions.

Aller plus loin

  • # Chouette découverte

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-1).

    Merci pour la dépêche. J'entends un peu partout parler de YunoHost et je ne comprenais pas trop ce que c'était faute de prendre du temps pour ça. Du coup, maintenant je sais.

    L'interface me plaît vraiment beaucoup.

    Designeuse de masques pour sphéniscidés.

  • # typo ?

    Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

    Merci pour la dépêche,

    Un autre point important est la maintenant du système

    Est-ce que ce ne serait pas plutôt "la maintenance du système" ?

  • # Bravo et merci

    Posté par  . Évalué à 7 (+7/-1). Dernière modification le 01/06/21 à 16:06.

    J'utilise Yunohost depuis plusieurs années et je recommande.
    J'ai même basculé dessus plusieurs autres services que j’hébergeais séparément avant: une instance matrix-synapse, FreshRSS, site web static, …
    Même si ce n'est pas forcément trivial (ce n'est pas forcément prévu dans le processus d'installation de récupérer des données d'une instance auto-hébergé), j'ai pu le faire et maintenant ça fonctionne

    Bien sur c'est perfectible, mais je voie et apprécie aussi aussi les progrès régulier. J'ai un certain nombre d'idées d'améliorations plus ou moins simple, mais je n'ai pas pris le temps de faire des demandes/proposition :(. Désolé
    J'apprécie notamment le faite d'unifier les procédures : installation, gestion des utilisateurs, sauvegarde, etc

    Bravo, merci et bonne continuation.

    • [^] # Re: Bravo et merci

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0).

      Même expérience, YunoHost n’est pas (toujours) parfait (mais souvent!) mais ça facilite tellement la maintenance d’un serveur auto-administré, que j’ai moi aussi basculé sur YunoHost des services que j’hébergeais auparavant « à la main » (notamment courrier électronique, Nextcloud, forge Git). Les outils d’installation et d‘administration sont un vrai confort et la gestion centralisée des utilisateurs (🖤 SSOwat) apporte la dernière touche dont je ne saurai plus me passer.

      • [^] # Re: Bravo et merci

        Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0).

        En plus, je pense que Yunohost (avec d'autre) peut aider à uniformiser voir externaliser la gestion des utilisateurs/connections des "logiciels" de services, ou au moins que ça soit une options fréquente.

        En effet, imaginons que j'ai une nouvelle idée "révolutionnaire" de service en ligne. Si je veux créer un logiciel qui met en pratique cette idée, j'aurais probablement besoin d'une gestion d'utilisateur.
        Mais je n'ai pas forcément l'envie et les compétences pour le faire. Autant m'appuyer sur d'autre outils/services pour gérer la partie identification, gestion des droits, sécurité, etc.

        Et on retrouverais là le principe : une fonctionnalité (au sens service) → un outils.

      • [^] # Re: Bravo et merci

        Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

        oui pareil, ça m'a changé la vie aussi, je ne pourrais plus m'en passer, c'est tellement pratique et bien conçu…

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.