Linux Audio Conference 2018 à Berlin

15
6
juin
2018
Son

Depuis 2002 le groupe d’utilisateurs et de développeurs de logiciels libres pour la création sonore sous GNU/Linux linuxaudio.org organise une conférence annuelle : la Linux Audio Conference ou LAC. Ces rencontres associent ateliers de découverte, retours d’expériences, présentations de nouveaux développements, performances artistiques et hacks intelligents. Ce contenu varié attire codeurs, musiciens et mélomanes.

Cette nouvelle édition aura lieu du jeudi 7 au dimanche 10 juin 2018 à Berlin au hackerspace C-Base et dans les locaux de l’éditeur de logiciels propriétaires Native Instruments. Elle sera ouverte par un discours du créateur de MOD Devices, un périphérique d’effets audio commercial, libre et basé sur GNU/Linux. Une des présentations de MOD portera d’ailleurs sur la création d’un modèle d’entreprise viable basé sur du matériel et du logiciel libre.

En plus des performances artistiques quotidiennes, le vendredi sera surtout consacré à la synthèse sonore et à Pure Data, un logiciel graphique de création sonore modulaire à base de nœuds branchés les uns vers les autres pour former une chaîne de traitement de signal. Les samedi et dimanche seront plus axés sur le développement avec un accent sur la synchronisation inter‐logiciels en temps réel sur réseau IP.

Et pour les plus braves, un challenge de production musicale aura lieu le samedi matin. Les participants recevront un fichier MIDI et auront une heure pour en faire une piste musicale en utilisant l’environnement de leur choix.

Peut‐être avez‐vous une question à poser aux conférenciers ? Laissez donc un commentaire et j’essaierai de faire passer le message sur place.

Journal [BOOKMARK] FluidLite, un synthétiseur logiciel SoundFont open source

Posté par . Licence CC by-sa
17
8
juin
2016

J'ai vu ça, : http://blogs.wefrag.com/divide/2016/06/06/fluidlite-un-synthetiseur-soundfont-open-source/
auquel je ne comprends pas grand chose, mais il se pourrait bien que ça intéresse du monde ici.

Il s'agirait d'un « synthé software qui soit capable de reproduire un nombre assez large d’instruments de manière réaliste, tout en restant le plus léger et portable possible ».