Journal En mai 1981, Kraftwerk sort Computer World

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
47
8
mai
2020

Après quelques années dans le krautrock [1], mouvement musical allemand, Kraftwerk [2] se met à bidouiller les synthétiseurs. Le groupe, dont le nom se traduit par "centrale électrique", va explorer le monde moderne et la technique. Après Autobahn (1974), Radio-Activity (1975), Trans-Europe Express (1977), The Man-Machine (1978), nos hommes-robots sortent en mai 1981 l'album Computer World [3, 4]. Les futurs Daft Punk sont à l'école primaire.

La bronsonisation ce 6 mai de Florian Schneider [5], membre fondateur de Kraftwerk, justifie (…)

Électronique sous GNU/Linux — 15 ans de Libre plus tard

Posté par  . Édité par tankey, Davy Defaud, Ysabeau, ZeroHeure, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
86
11
avr.
2020
Do It Yourself

Ça fait plus de quinze ans que mon ordi tourne sous GNU/Linux, que je profite des dépêches de LinuxFr.org et puis, là, je me suis dit : bon sang, que de chemin parcouru par le Libre et les libristes. Je venais tout juste de terminer un projet complet, balayant toutes les étapes de conception à l’utilisation, alors ça y est, il fallait raconter, partager…

Premier petit aparté pour signaler que je suis électronicien de métier (matériel et logiciel embarqué), que j’utilise les mêmes logiciels au boulot et que cet article serait le même si je présentais un projet de ma boîte, mais mon patron serait moins partant pour un tel déballage !

Journal OpenMPT 1.28 : OPL & concours

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
22
22
sept.
2018

Petit rappel liminaire et essentiel en guise d'introduction rapide afin de rentrer dans le sujet sans superfétatoires déclarations qui n'auraient que pour but de tester la limite d'affichage d'un titre.

OpenMPT se place en digne héritier d'une abondante lignée de Soundtrackers.

Cette façon de composer de la musique est tombée en désuétude ces dernières années. C'est bien dommage, car c'est un format naturel pour les démos et les jeux videos, où pourtant la musique streamée s'est imposée peu à (…)

Linux Audio Conference 2018 à Berlin

15
6
juin
2018
Son

Depuis 2002 le groupe d’utilisateurs et de développeurs de logiciels libres pour la création sonore sous GNU/Linux linuxaudio.org organise une conférence annuelle : la Linux Audio Conference ou LAC. Ces rencontres associent ateliers de découverte, retours d’expériences, présentations de nouveaux développements, performances artistiques et hacks intelligents. Ce contenu varié attire codeurs, musiciens et mélomanes.

Cette nouvelle édition aura lieu du jeudi 7 au dimanche 10 juin 2018 à Berlin au hackerspace C-Base et dans les locaux de l’éditeur de logiciels propriétaires Native Instruments. Elle sera ouverte par un discours du créateur de MOD Devices, un périphérique d’effets audio commercial, libre et basé sur GNU/Linux. Une des présentations de MOD portera d’ailleurs sur la création d’un modèle d’entreprise viable basé sur du matériel et du logiciel libre.

En plus des performances artistiques quotidiennes, le vendredi sera surtout consacré à la synthèse sonore et à Pure Data, un logiciel graphique de création sonore modulaire à base de nœuds branchés les uns vers les autres pour former une chaîne de traitement de signal. Les samedi et dimanche seront plus axés sur le développement avec un accent sur la synchronisation inter‐logiciels en temps réel sur réseau IP.

Et pour les plus braves, un challenge de production musicale aura lieu le samedi matin. Les participants recevront un fichier MIDI et auront une heure pour en faire une piste musicale en utilisant l’environnement de leur choix.

Peut‐être avez‐vous une question à poser aux conférenciers ? Laissez donc un commentaire et j’essaierai de faire passer le message sur place.

Journal [BOOKMARK] FluidLite, un synthétiseur logiciel SoundFont open source

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
17
8
juin
2016

J'ai vu ça, : http://blogs.wefrag.com/divide/2016/06/06/fluidlite-un-synthetiseur-soundfont-open-source/
auquel je ne comprends pas grand chose, mais il se pourrait bien que ça intéresse du monde ici.

Il s'agirait d'un « synthé software qui soit capable de reproduire un nombre assez large d’instruments de manière réaliste, tout en restant le plus léger et portable possible ».