Journal Un CV en ligne

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
39
13
fév.
2021

Cela faisait longtemps que ça me dérangeait: Refaire mon CV, cette fois en utilisant HTML/CSS. En utilisant les dernières avancées en HTML5 / CSS3, on doit pouvoir arriver à quelque chose de présentable et pratique.

Historiquement, j'utilisais LaTeX, puis, pour des raisons diverses, LibreOffice.

LaTeX, c'est bien, mais il y a toujours un moment ou un recruteur vous demande une version word, parce-que le PDF généré ne peut pas être importé dans word. Les paragraphes, voire les mots ou les lignes se retrouvent dans le désordre, surtout si vous utilisez plusieurs colonnes. Dommage, car l'aspect visuel du PDF avait de la classe.

Ensuite, je suis passé à LibreOffice. Ici, pas de souci, ni avec les recruteurs, ni avec les entreprises qui vous demandent un CV en PDF. Mais là encore, quelques inconvénients, comme par exemple l'obligation d'exporter en PDF pour mettre sur son site. à l'heure du web, je trouve ça dommage. Quand à l'export HTML de LibreOffice, oubliez.

J'ai donc commencé une ré-écriture, me faisant réviser au passage HTML/CSS. Les avantages sont nombreux:

  • Plusieurs styles possibles, version anonyme, version longue, version courte, etc. Fonctionnalité inclue directement avec Firefox. Chrome demande un extension.
  • Pas besoin de maintenir une version PDF et une version HTML en ligne. Une feuille de style différente suffit.
  • On peut donner une version courte en PDF, et indiquer que la version longue est sur internet.
  • On peut inclure un peu d’interactivité, par exemple ajouter des barres de progression en fonction de projets GitHub/Gitlab/etc.
  • Liens pour télécharger, par exemple sa carte de visite au format vcard ou QR code.
  • Pas besoin d'imprimer, on sauve du papier.
  • Le CV est visible sur une tablette ou un téléphone
  • Le CV est référencé sur internet (si vous le souhaitez)
  • On peut le stocker dans un dépôt git
  • Les possibilités offertes par la feuille de style "media print" sont vraiment excellentes, surtout avec Firefox. Chrome ne respecte pas mon vœu de ne pas couper les blocs <div>.

Vous pouvez regarder ou copier les feuilles de styles, si vous avez besoin d'inspiration, ou simplement comprendre comment ça marche.

C'est un projet en cours, il manque encore un peu d'interactivité, mais pour l'instant, ça suffira.

Voilà: https://rodier.me/cv

  • # JSON Resume

    Posté par  . Évalué à 10 (+20/-0). Dernière modification le 13/02/21 à 18:01.

    Une idée similaire (https://jsonresume.org/) que j'ai personellement adopté (après aussi être passé par Latex, LibreOffice), où l'on définit son CV au format JSON.

    On le passe ensuite dans la moulinette de son choix (PDF, site web, …).

    Parmi les avantages :
    - pas mal de thèmes HTML/CSS déjà existants, et très facile (pour un développeur) à modifier pour adapter/finaliser à sa convenance.
    - le côté communautaire et (théoriquement) le format unique d'entrée, ce qui évite de ressaisir son CV à chaque changement d'outil.

  • # Chrome demande un extension

    Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

    Plusieurs styles possibles, version anonyme, version longue, version courte, etc. Fonctionnalité inclue directement avec Firefox. Chrome demande un extension.

    Il s'agit de quelle fonctionnalité ?

    • [^] # Re: Chrome demande un extension

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+7/-0).

      Je cite:

      Un document n'a pas besoin d'avoir une feuille de style unique. Vous pouvez lui donner un style par défaut ainsi qu'un certain nombre de styles alternatifs parmi lesquels le lecteur peut choisir. Cette page, par exemple, dispose en tant qu'alternatives, de tous les styles principaux du W3C, ainsi que deux feuilles de style qui se trouvent ailleurs sur le Web (auteur: David Baron).

      <link rel="stylesheet"
       title="Gold (right, fixed) + navbar"
       href="../threepart-f.css">
      
      <link rel="alternate stylesheet"
       title="Oldstyle"
       href="http://www.w3.org/StyleSheets/Core/Oldstyle">
      
      <link rel="alternate stylesheet"
       title="Modernist"
       href="http://www.w3.org/StyleSheets/Core/Modernist">
      ...
      <link rel="alternate stylesheet"
       title="Steely"
       href="http://www.w3.org/StyleSheets/Core/Steely">
      
      <link rel="alternate stylesheet"
       title="Forest (by David Baron)"
       href="http://dbaron.org/style/forest">
      
      <link rel="alternate stylesheet"
       title="Plain (by David Baron)"
       href="http://dbaron.org/style/plain">
      

      Les groupes de liens ayant le même titre (TITLE) sont automatiquement combinés dans une seule feuille de style.

      Source: https://www.w3.org/Style/Examples/007/alternatives.fr.html

      • [^] # Re: Chrome demande un extension

        Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

        Fonctionnalité inclue directement avec Firefox

        C'est tellement bien caché (accessible depuis le menu Affichage > Style de la page ; avec la barre de menu cachée dans le comportement par défaut de Firefox…) que je n'avais jamais remarqué cette fonctionnalité !

        Limite, il faudrait une extension pour avoir une sélection rapide possible quand des CSS alternatives sont disponibles !

        Quoiqu'il en soit, un très grand merci pour la découverte de ces CSS alternatives !

        • [^] # Re: Chrome demande un extension

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+4/-1).

          Je me dis : "Ah bon ?" Et enéfé ! On peut choisir le style.
          Je me dis alors, ce serait chouette que la page présente bien, même sans feuille de style.
          Et là, c'est le drame !

          Je découvre que l'a photo d'identité fait 400 ko, 1500x1500 px pour la photo d'identité, c'est pas un peu gros ?

          Bon, après, ça me fait chier de critiquer ça, je découvre une fonctionnalité de Firefox, un moteur de CV sympa et je m'arrête sur la taille de l'image :-\

          • [^] # Re: Chrome demande un extension

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 14/02/21 à 08:35.

            Bon, après, ça me fait chier de critiquer ça

            Boarf c'est un peu le comportement par défaut ici non ? Tiens à mon tour de critiquer : en mode "anonyme", il n'y a pas de titre au CV et ça fait bizarre, surtout que "Linux system administrator" n'est pas un secret je pense (ou alors ça va être compliqué de trouver du boulot si on veut garder secret l'intitulé du poste :) ).

            En tous cas merci bcp pour les explications, je ne savais pas le coup de ces "modes" d'affichage, c'est génial… et très peu utilisé non ?

            En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

          • [^] # Re: Chrome demande un extension

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 14/02/21 à 10:06.

            Merci pour la photo, j'ai complètement oublié de la retailler. Je vais le faire.

        • [^] # Re: Chrome demande un extension

          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

          Affichage > Style de la page

          ça c'est (comme tu l'indiques) en passant par le barre de menu, mais si on l'affiche pas, et qu'on passe par le menu "sandwich", je n'arrive pas à trouver cette fonctionnalité… Elle est cachée quelque part ?

          • [^] # Re: Chrome demande un extension

            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

            Je n'ai rien trouvé à ce sujet dans le menu sandwich. J'ai fait des recherches juste parce qu'André affirmait que c'était supporté par défaut et que je me demandais ce que ça pouvait bien faire.

            Au final, c'est sur le MDN 1 que j'ai trouvé l'info :

            Firefox lets the user select the stylesheet using the View > Page Style submenu. Internet Explorer also supports this feature (beginning with IE 8), also accessed from View > Page Style. Chrome requires an extension to use the feature (as of version 48). The web page can also provide its own user interface to let the user switch styles.

            Je reconnais n'avoir pas cherché des heures non plus mais, aucune mention du menu sandwich. Désolé.


            1. J'ai d'ailleurs trouvé marrant d'avoir trouvé l'info sur le Mozilla Developer Network qui est un site, je cite, de Resources for developers, by developers.. C'est une fonctionnalité bien cachée peut-être car elle n'est pas à destination des utilisateurs :) 

            • [^] # Re: Chrome demande un extension

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              J'ai d'ailleurs trouvé marrant d'avoir trouvé l'info sur le Mozilla Developer Network qui est un site, je cite, de Resources for developers, by developers.. C'est une fonctionnalité bien cachée peut-être car elle n'est pas à destination des utilisateurs :)

              Ça pourrait être utilisé ici par exemple. Tu as aussi de plus en plus de site qui propose un thème clair et un thème sombre. Je ne sais pas comment ils implémentent le changement mais ça pourrait s'appuyer là dessus. Par contre je ne suis pas sûr que ça s'intègre au mode sombre/claire (le truc qui permet de dire à l'OS ce qu'on préfère et que ce soit répercuté jusque dans les sites web).

              • [^] # Re: Chrome demande un extension

                Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

                Ça pourrait être utilisé ici par exemple.

                Vu tous les styles proposés, c'est clair que ça sera cool pour essayer à la volée !

                Par contre je ne suis pas sûr que ça s'intègre au mode sombre/claire (le truc qui permet de dire à l'OS ce qu'on préfère et que ce soit répercuté jusque dans les sites web).

                Je pense que tu as raison et que cela ne s'intègre effectivement pas avec le thème sombre/clair qui marche maintenant par une media query répondant au doux nom de prefers-color-scheme (donc, pur CSS).

                Alors que le chargement des alternate se ferait probablement par une goutte de JS qui positionnerait brutalement l'alternate sélectionnée en feuille par défaut (directement en modifiant le DOM je veux dire).

      • [^] # Re: Chrome demande un extension

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        Je ne connaissais pas. Chez moi dans la version imprimable, le titre va sur le code barre 2D et l'espace est mal géré (je t'ai fais une capture d'écran de mon rendu).

        Par contre tu peut indiquer un style pour l'impression (via les media queries) et ce sera automatique pris en compte. C'est supporté par tous les navigateurs que je sache.

      • [^] # Re: Chrome demande un extension

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

        Ah oui, excellent ! je connaissais pas cette fonctionnalité de FF.

        FF feuilles de styles

  • # Cool !

    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 13/02/21 à 23:11.

    Salut,

    Il va vraiment falloir par finir par faire un club des gens qui font des modèles CVs :)

    C'est un projet en cours, il manque encore un peu d'interactivité, mais pour l'instant, ça suffira.

    Comme tout projet, un CV s'arrête quand il a atteint son objectif et est utilisable (je n'ai toujours jamais vu de projet sans bug, etc…) !

    Par contre, j'ai fait des tentatives avec le mien (en LaTeX) et n'ai jamais trouvé de solution satisfaisante à l'interactivité.

    Rien qu'un petit [i] en bleu (un hyperlien quoi) pour passer d'une section générale au détail… pas facile à faire comprendre.

    Et pour la super interactivité, j'avais pensé et trouvé des solutions techniques pour faire ça, mais sans aller jusqu'au bout, j'ai été déçu par ma propre expérience personnelle lors de cette tentative (eat your own dog food, comme on dit).

    Petit détail technique, je ne vois pas de licence. Alors certes, je ne vais pas te jeter la pierre, dans mon pdf non plus y'a rien de marqué. Mais bon, tu connais la maison, quoi :)

  • # Interopéramentable

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2 (+3/-7). Dernière modification le 14/02/21 à 11:27.

    LaTeX, c'est bien, mais il y a toujours un moment ou un recruteur vous demande une version word, parce-que le PDF généré ne peut pas être importé dans word.

    Et Latex ne sait pas générer un truc propre lisible quand même genre OTF de base, ou même un fichier texte convenablement formaté ? Parce que bon c'est ça en principe l'alternative (et aussi qu'est ce que tu vas faire à mon CV dans ton ttt de texte ?) au-delà de laquelle oui, certains "daycideurs pressés" insistent pour recevoir seulement du .docx et c'est à ce moment que moi aussi je daycide que finalement j'ai pas envie de bosser pour cette boite.

    Win-win :)

    • [^] # Re: Interopéramentable

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      oui, j'ai pensé pareil, qu'ils aillent se faire voir avec leurs CV en word !

    • [^] # Re: Interopéramentable

      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

      Je ne sais pas pourquoi il y a autant de moinsage ; je fais pareil : une boîte qui me demande du word, dans un CV où je ne mentionne même pas bureautique (et il y a bien LaTeX par contre) et pour un poste où je passerai le clair de mon temps dans la console, je dis au-revoir. Toute façon ce genre de société va vouloir te faire pondre des documents d'exploitation dans un format inexploitable au lieu du pur texte (Markdown, Wiki, RestruturedText, AsciiDoc, etc.)

  • # AsciiDoc

    Posté par  . Évalué à 4 (+4/-1).

    Moi, j'aime beaucoup utiliser l'AsciiDoc pour ce genre de tâches (e.g. documentations techniques, présentations) qui se gère très bien dans de la gestion de conf (git et consort), avec des pipelines pour générer dans différents formats.

  • # Même démarche ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Pareil, il y a 2 ans j'ai profité de l'occasion de refaire mon CV pour faire un "site CV"
    et apprendre et/ou pratiquer plein de choses.

    je me suis bien amusé à le faire, mais aprés tu t'apercois que les gens qui te contactent sont des boites de recrutement qui n'ont n'en ont rien à f…. du site et veulent juste télécharger ton CV en PDF.

    La plupart ne vont peut être même pas avoir l'idée d'imprimer ta page pour avoir le PDF et vont chercher un bouton de téléchargement.

    J'aime bien le design epuré, clair net et précis.

    Cela me fait dire que je suis peut être a coté de la plaque avec mon site CV, mais bon l'inspiration m'est venu en apprenant bootstrap :)

    • [^] # Re: Même démarche ...

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      je me suis bien amusé à le faire, mais aprés tu t'apercois que les gens qui te contactent sont des boites de recrutement qui n'ont n'en ont rien à f…. du site et veulent juste télécharger ton CV en PDF.

      Je garde perso une version PDF de mon CV car tu n'a pas une bonne maitrise de l'impression d'une page web (tu ne peux pas en CSS avoir une maitrise de ce qui va être imprimée).

  • # Pas un CV mais un livre

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-0).

    On m'a toujours dit qu'un CV devait tenir sur une page. Quand on te dit ca a 18ans, tu l'entends bien mais avec les années d'expérience, c'est difficilement réalisable.

    Et pourtant, ca fait une sacre diff: si tout est expliqué par de longues tirades dans le CV, qui prendra du temps pour te recevoir en RDV de recrutement alors que tout est déjà écrit ?

    C'est souvent l'erreur que font les pro en technique; ils ne savent pas rester concis et veulent "tartiner"

    J'aime bien malgré tout la possibilité de choisir le format, c'est très chouette!

    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0).

      Sauf explicitement demandé, le CV doit effectivement être sur une page.

      La réponse du pourquoi, tu l'as en partie dit. Pourquoi recevoir quelqu'un si on connait déjà tout de lui ?

      Une autre partie du pourquoi, c'est une question de temps. Je parle pour les "petites structures" qui n'ont pas de service du personnel de service des ressources humaines. Celui qui va éplucher les CV, c'est pas son taf. C'est du boulot "en plus" de celui qu'il doit faire. Donc :
      1) il n'a pas le temps
      2) ça le fait chier.

      Alors quand il doit examiner, ne serait-ce que 30 CV, ça le gonfle. Surtout qu'il sait pertinemment qu'il ne recevra pas les 30 candidats. Donc il sabre. Sur des détails purement "formel" avant de s'attaquer réellement au contenu et de sabrer à nouveau. Un CV sur 3 pages ? sabré. Un CV fouilli et illisible ? sabré. Etc.

      Rien qu'en faisant ça, et en l'espace de 2min, notre recruteur à déjà diminué le nombre de CV a examiné par 2.

      Passe ensuite l'examen du contenu. Un rapide coup d'oeil pour savoir si le profil est plus ou moins en adéquation avec le poste proposé. Par exemple, recevoir une candidature d'un mec titulaire d'un doctorat pour un poste de technicien en informatique, ce n'est pas réellement en adéquation (et ça marche aussi dans l'autre sens, recevoir un candidat technicien pour un poste de R&D, ça ne le fait pas trop). Cette étape nécessite un peu plus de temps, car il faut lire rapidement les CV. En gros, 30s par CV.

      On a encore divisé la pile par deux. Il en reste 7 ou 8. On examine le reste, on trie, on classe sur les critères qui varient d'un recruteur à l'autre. Un candidat avec ou sans expérience. Un jeune ou un sénior… Parfois un simple loisir fait la différence et joue en notre faveur. Une faute d'orthographe "déclasse" le candidat.

      Le temps passé sur un CV à ce niveau là est beaucoup plus important. Plusieurs minutes. Voir plusieurs dizaines de minutes si la personne à des références (mentor chez Open Classe Room, rédacteur sur LinuxFR…). On trie, on classe, et on reçoit par exemple, les 5 premiers.

      Le but du CV, c'est de ne pas se faire sabrer lors des premières passes. De dire ensuite au recruteur que l'on peut correspondre. Et on fini par convaincre en entretien.

      A noter : 30 candidatures pour un poste, c'est pas forcément beaucoup. Quand j'ai eu à le faire (à 3 reprises), je tournais plutôt autour de 50 candidatures. Il n'est pas rare dans certains domaines d'avoir beaucoup plus de candidatures. Un collègue qui recrutait pour un poste administratif à eu plus de 200 candidatures ! Le plus triste, c'est qu'à ce niveau là, il rajoute une passe par rapport à ce que je viens de dire : les premiers arrivés sont les premiers servis. Du coup, sur les 200 candidatures, seules les 70 premières ont été "examinées" (comprendre, ont pu faire l'objet de la passe purement formel).

      Attention, ce que je viens de dire n'est pas applicable partout. Là, c'est le recrutement par une personne dont ce n'est pas le métier (souvent le cas dans des structures modestes). Quand il y a un service des RH, cela peut être complètement différent.

      En tout cas, pour avoir échanger sur la manière de recruter quand nous ne sommes pas nous même professionnel du recrutement, le principe est grosso modo le même, même si les critères exacts dépendent au final du recruteur…

      Et cela, ça s'applique pour les CVs envoyés par un candidat en réponse à une offre. Pour les CVs en ligne, la donne est différente je pense, car la cible pas du tout la même. En ligne, ce sont plutôt des chasseurs de tête je pense. Donc un CV détaillé ne me parait pas déconnant. Cela m'étonnerait beaucoup qu'un recruteur classique fasse une recherche sur le site personnel d'un candidat pour lui proposer un job. Un recruteur attend plutôt que le candidat se manifeste plutôt que d'aller le chercher (là, c'est le boulot d'un chasseur de tête).

      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 10:06.

        Salut,

        Sauf explicitement demandé, le CV doit effectivement être sur une page.

        Je ne suis pas d'accord avec cette assertion. C'est peut-être une erreur d'interprétation de ma part.

        A moins de vouloir jouer au chat et à la souris (échanges de plus en plus précis, mais qui demandent du temps, avant un entretien), je préfère hiérarchiser les informations et mettre à disposition ce qui est nécessaire en un échange.

        • page 1 : l'essentiel (pas de détail), si ça ne passe pas, inutile d'aller plus loin,
        • page 2 : contributions majeures, mais sans paragraphe, juste des termes, noms de "projets", à développer plus tard si certains retiennent l'attention,
        • page 3 : compléments mineurs peu utiles à priori, voir non liés au poste (hobbys, etc).

        Avec cette structure, j'espère, mais peux me tromper, que ça facilite la préparation à un échange plus rapide que des aller-retours asynchrones pour en savoir plus.

        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+4/-3).

          Ne pas respecter le CV sur une page montre aussi un non respect des conventions d'usage. Et en France, c'est une page.

          Et sauf explicitement demandé, il vaut mieux éviter (un professionnel RH m'a dit que pour lui, en tant que professionnel, c'était éliminatoire direct).

          Après, chacun est libre de faire comme il veut ;) Tu as toutefois beaucoup plus de risque à te faire sabrer avec un CV de plusieurs pages que tu n'as de bénéfices à fournir directement un CV de plusieurs page.

          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

            Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

            Salut,

            Ne pas respecter le CV sur une page montre aussi un non respect des conventions d'usage. Et en France, c'est une page.

            Rassure-moi. Tu parle bien d'une page recto-verso ?

            • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

              Posté par  . Évalué à 9 (+8/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 11:11.

              je pense qu'il ne va pas te rassurer parce qu'une page recto-verso ça n'existe pas, une feuille recto-verso c'est deux pages ;-)

              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                Tout à fait ! Je ne rassure pas kaos en disant que c'est bien une page, et non une feuille.

                • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                  Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 13:00.

                  Je ne connaissais pas cette "convention d'usage" en France. A titre personnel, j'ai vu passer quelques CV et ça ne me choque pas qu'ils soient sur 2 voire 3 pages quand le contenu reste pertinent. Il est certain qu'une personne avec 3 ans expérience dans 2 entreprises différentes et qui présente un CV de 5 pages, ce n'est pas pertinent. En tous cas, quand je lis un CV, je veux savoir ce que la personne a fait, même sans détails. Une personne qui a 20 ans d'expérience ne peut pas faire tenir ça sur une page à moins d'avoir fait la même chose pendant 20 ans.

                  • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

                    Le mieux je pense est de donner en référence Pôle Emploi quant aux règles pour le CV.

                    En France, le CV doit tenir sur 1 page comme un résumé « teasing » de la carrière et des compétences.

                    Il est bien précisé que sous certaines conditions, on peut faire un CV sur 2 pages. Mais cela doit reste l'exception…

                    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

                      Salut,

                      Tu as lu la page que tu pointe jusqu'à la fin ?

                      J'ai plus de 15 ans d'expérience et à minima été affecté à quatre fonctions différentes dans le privé (retirons la partie public pour faire plus court).

                      Oui, je peux résumer ça : informaticien.

                      Bon, super comme message informatif.

                      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-1).

                        Zen, je n'y suis pour rien si c'est mal foutu !

                        Je connais juste ce qui est attendu, comment la plupart des recruteurs non professionnels fonctionnent et je le partage. Cela ne va pas au-delà.

                        En attendant, le constat que j'ai tiré est le suivant : les personnes que j'ai aidé à refaire leur CV ont réussi à obtenir des entretiens après, alors que c'était le calme plat avant. C'est peut être un coup de chance. Ou peut être pas.

                        Si vous voulez faire des CV de 2 pages (voire plus), libre à vous ! Vous êtes maître. Pour ma part, je le conseille uniquement si c'est explicitement demandé ou dans des domaines très spécifiques.

                        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                          Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 15/02/21 à 14:27.

                          Salut,

                          Zen, je n'y suis pour rien si c'est mal foutu !

                          Ne t'inquiète pas, je suis zen ;) C'est juste que j'ai l'impression que tu ne me lis pas :)

                          • page 1 : grosse louche (pas de détail), si ça ne passe pas, inutile d'aller plus loin
                          • page 2 : mots clefs, projets, technos (là, c'est pour pouvoir se préparer à échanger plus concrètement), si possible en une ligne max
                          • page 3 : inutile, sauf si à la fin on veut parler d'autre chose que boulot
                          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

                            Ce n'est pas que je ne te lis pas, c'est que pour beaucoup de recruteurs, 2 pages (sans mêmes les regarder hein ! Juste le fait qu'il y en ait 2), c'est next.

                            Qu'importe que le CV soit bien foutu, lisible et organisé !

                            • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                              Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

                              Salut,

                              Ok. Prenons les choses dans l'autre sens : je suis à la recherche d'un emploi.

                              Toutes les offres pas claires, pas un minimum détaillées, je jette (réciprocité ?).

                              Donc ça me va comme principe : tu veux = tu fais un effort. Des deux côtés.

                              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

                                Je suis totalement pour… en théorie. Dans la pratique, il y a malheureusement un déséquilibre souvent en défaveur des postulants.

                                • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                  Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 15/02/21 à 17:42.

                                  Salut,

                                  malheureusement un déséquilibre souvent en défaveur des postulants.

                                  Je n'en suis pas si sûr. Ou du moins, pas formulé comme ça.

                                  Une entreprise a généralement intérêt à minimiser ses coûts, donc le filtre "une page" est pas mal : il ne reste plus que ceux qui n'ont que peu d'expérience et sont moins chers. Note : j'ai déjà fait de la montée en compétence avec des padawan. Ce n'est pas parce qu'on est jeune et inexpérimenté sur un point donné qu'on ne peut pas avoir sa chance ;)

                                  Mais il y a une sorte d'effet "miroir" : ce type d'entreprise n'aura quasi que des débutants…

                        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                          C'est pas que c'est mal foutu, c'est qu'un CV n'est pas une biographie. Et ce principe du nombre de pages réduit est valable aussi ailleurs qu'en France.

                          En outre, le choix de la mise en forme, qui doit rester aérée, peut permettre des réduire le nombre de pages (c'est le cas du CV de kaos, mais bon).

                          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                            Mon CV fait environ 3-4 pages, mais si j’écris une biographie avec le détail de tous les projets sur lesquels je suis intervenu, il y a en a pour 15 pages.

                            J’ai des RH qui m’ont demandé pourquoi je leur avais envoyé que le CV et pas l’autre plus tôt, car ils l’ont découvert lors de l’entretien.

                            Avec 20 ans d’expérience, un paquet de projets entre 10 et 15, il faudrait que je vérifie. Entre les missions pompiers de quelques semaines, mois, aux missions sur de gros projets sur plusieurs années dans des environnements différents, avec des contraintes différentes, etc. Pas facile de résumer ça en 1 page.

                            Quand je fais passer des entretiens techniques, autant j’attends à peu près une page pour un CV de débutant, autant après 10 ans d’expériences, je suis sur ma faim s’il n’y a pas deux ou trois pages.

                            • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

                              Un entretien sert a se raconter aussi. Aucun intérêt a recevoir quelqu'un pour qu'il lise/recite ses 3 ou 4 pages de CV. Vraiment aucun.

                              Vous n'êtes clairement pas (sans offense) des pro du recrutement. A quoi bon, pour un boulot de techos, indiquer sur son CV qu'on est un techos et tartine: j'ai fait projet machin, puis aussi projet bidule. Un recruteur veut aussi jauger le potentiel et le comportemental…

                              Moi, quand je faisais du recrutement, plus c'était long dans le CV moins ca me semblait crédible et donc plus j'étais "vilain" lors de l'entretien (petites techniques de sioux: revenir sur des anciennes réponses en prétextant ne plus se souvenir pour tester la cohérence, imparable. J'ai eu des types, ils étaient pratiquement les créateurs de la marque Apple ;)

                              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                                Moi, quand je faisais du recrutement, plus c'était long dans le CV moins ca me semblait crédible et donc plus j'étais "vilain" lors de l'entretien (petites techniques de sioux: revenir sur des anciennes réponses en prétextant ne plus se souvenir pour tester la cohérence, imparable. J'ai eu des types, ils étaient pratiquement les créateurs de la marque Apple ;)

                                Quel enfer… Ça existe vraiment des entretiens dont le seul but est de vérifier le CV ? C'est exactement l'inverse de ta première phrase. Pour planter un gars c'est sur ce qu'il sait qu'il faut s'intéresser. Si c'est pour jouer à Among us, ça n'a pas d'intérêt et tente de faire une enquête de moralité dans ton coin si ça t'amuse. Il y en a qui demandent des références c'est un entre 2 que je trouve acceptable (en fait je pense que ce serait mal utilisé dans ce cas là, mais je comprends à quoi ça peut servir). C'est plus rapide, plus efficace et bien moins chiant pour tout le monde.

                              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                                Un entretien sert a se raconter aussi. Aucun intérêt a recevoir quelqu'un pour qu'il lise/recite ses 3 ou 4 pages de CV. Vraiment aucun.

                                Certainement, mais mon CV est organisé par thème de compétence, pas une liste exhaustive de projets. Je le modifie en fonction de à qui je l’envoie.
                                Cette semaine, j’ai eu un entretien technique avec quelqu’un dont le CV tient effectivement sur une page, mais personnellement, je trouve illisible les marges de 0,1mm entre deux cadres pour tout faire tenir.

                                Je ne lis les CV que filtré par la RH. mais comme je les lis sur écran en pdf, je préfère scroller que zoomer et avoir du mal à suivre.

                                Question de point de vue.

                                Vous n'êtes clairement pas (sans offense) des pro du recrutement.

                                Bah non, clairement non. Je ne fais que vérifier si les compétences y sont, et jusqu’à quel point. Comme ça, j’oriente les commerciaux vers certains types de missions. C’est à la RH de faire le reste.

                                • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                  Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                                  Salut,

                                  Ce que tu dis est tout à fait pertinent à mon avis.

                                  Je rajoutera à ça qu'une certaine homogénéité peut changer la donne.

                                  Celui que j'ai retapé et qui fait donc maintenant trois pages tenait en deux, au détriment du style. Exactement ce que tu décris : je rognais sur les marges, page 1 n'avait pas le même style que page 2 (ce qui peut perturber au scroll), la taille de la police j'y ai songé en rêve, mais il faut fournir la loupe avec le CV…

                                  J'ai tourné le problème dans plein de sens, pour arriver à la conclusion : Bah, trois pages, ça ira.

                                  Sans être nickel parfait, je le trouve maintenant aéré, suivant une charte, organisé par ordre d'importance de l'information. En prime, je peux le décliner comme je veux s'il y a des contraintes (1 page, sujet spécifique…).

                                  Un CV, c'est aussi un moyen rapide pour voir la motivation et ce que la personne peut réaliser. Je ne me suis pas levé un matin en me disant « Tiens, je vais refaire mon CV », et le soir me dire « Bon, c'est fait ». Nope. Il est travaillé pour pouvoir être restructuré très rapidement sans rien perdre, ce qui a déjà supri une personne : « Il te le faut en anonyme ? Ok. Dans 5 minutes, c'est dans ta boite mail ».

                                  ;)

                      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                        Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

                        J'ai plus de 15 ans d'expérience et à minima été affecté à quatre fonctions différentes dans le privé (retirons la partie public pour faire plus court).
                        Oui, je peux résumer ça : informaticien.

                        15 ans expérience, 4 postes. Tu es objectivement plutôt au début de ta carrière, même si tu as de l’expérience. Je te dis ca, et j'en suis a peu près au même stade que toi :-)

                        Vouloir mettre ca sur plusieurs pages, ca donne l'impression que tu n'es pas capable de te résumer simplement. Un CV qui dépasse une page pour résumer une expérience qui n'est pas si grande que ca, ca peut donner l'image de quelqu'un de prétentieux.

                        Du coup, je vais peut être pas éliminer ce CV sur cette faute de goût (aucun candidat n'est parfait), mais je vais challenger l’humilité du candidat avec une bonne colle, et voir comment il réagit.

                        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 17:28.

                          J’ai 10 ans d’emploi, dans 3 compagnies différentes, je me considère pas au début de ma carrière et mon CV fait 2 pages.

                          Je trouve ça complètement con de demander un CV sur une page, sauf si l’idée c’est juste d’aligner les mots clefs sans explication.

                          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                            Posté par  . Évalué à 3 (+4/-3). Dernière modification le 16/02/21 à 21:08.

                            je me considère pas au début de ma carrière et mon CV fait 2 pages.

                            Et pourtant tu n'en as même pas fait le quart ! Tu feras comment en fin de carrière ? Un CV de 8 pages ?

                            Je trouve ça complètement con de demander un CV sur une page, sauf si l’idée c’est juste d’aligner les mots clefs sans explication.

                            En fait, oui. On veut pas vraiment d'explication. Déjà sans travailler dans la même entreprise/domaine/secteur, il est très difficile d'imaginer le contexte dans lequel tu as travaillé. Et donc quasiment impossible d'évaluer la pertinence de tes explications.

                            Finalement, ce qui est intéressant c'est ta position et tes contributions. Le pourquoi du comment n'est pas si intéressant et dilue beaucoup l'impact de ton CV.

                            Du coup, je suis allé voir ton CV, et c'est finalement plus ou moins ce que tu fais déjà. Ton CV tient sur 2 pages, principalement parce que tu listes une longue liste de personal projects, qui sont surtout des projets que tu trouves cool (je doute que tu contribues a tous).

                            Si tu enlèves cette liste qui est assez longue et peut être pas hyper pertinente, un peu de mise en forme, et ton CV tient sur une seule page.

                        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

                          +1

                    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                      Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                      De toute façon toutes ces recommandations passent à la trappe quand on voit qu'à peu prêt toutes les plateformes de partages de mises en relations offres/candidats te demandent des remplir ton cv dans des champs dédiés sans que tu n'aies de contrôle sur la mise en page. Mes deux derniers emplois je les ai obtenus via linkedin qui fait lui-même office de CV. À vrai dire je n'ai pas eu à préparer un CV depuis 10 ans.

                      (je suis conscient qu'on peut être totalement contre la facebookisation de sa vie professionnelle via linkedin)

                    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Merci pour le lien. Celui-ci explique clairement qu'un CV sur 2 pages semble de mise quand cela est justifié par des expériences variées.

                      Un exercice de style difficile qui, parfois, devient incompatible avec la sacro-sainte convention de la page unique. L’ouverture d’une 2nde page peut alors s’avérer nécessaire.

                      Un CV sur 2 pages (…) se conçoit en général pour des personnes justifiant au moins une dizaine d’années d’expérience dans des métiers variés.

                      Je retiens donc le format d'1 ou 2 pages comme étant le format "classique" en France.

                    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                      Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

                      Je ne suis pas sûr que Pôle Emploi soit une très bonne référence en matière d'emploi. On y croise beaucoup plus de demandeurs d'emplois que d'employés !

                      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

                        Je suis à peu près sûre que ce n'est pas la meilleure référence qui soit pour avoir vu ce qu'ils suggèrent comme mise en forme de CV et les modèles (fichiers doc voire docx) qu'ils remettent aux gens. C'est une abomination technique (sur l'esthétique aussi…).

                        Bref.

                        Cela dit, la prochaine fois que je viens de parler de ma série de modèles de CV pour Writer (qui sont très mal récupérés par OnlyOffice), il y aura aussi un doc à récupérer sur l'art de faire son CV sur le plan du contenu.

                        Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 14:56.

                          Salut,

                          Moi, je sais ce que j'en pense… Ils ne m'aident pas, et je suis bien content qu'ils me laissent tranquille en ce moment.

                          Lors d'une réinscription, j'avais tout fait en ligne, je me pointe au rdv, la conseillère voit que le dossier est rempli. Ah. Bon, vous portez un blouson en cuir donc on va rajouter "musique" dans "passions".

                          Ok, merci…

                          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

                            Ce que tu dis, c'est tout à fait ce qu'on retrouve dans cette vidéo, en anglais sous-titré en français d'Obama passant un entretien d'embauche, sauf que là c'était volontairement comique, mais, malheureusement assez réaliste avec le recruteur qui trouve gênant qu'il n'ait pas progressé en huit ans (c'était tout à la fin de son mandat)

                            Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                            Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 15/02/21 à 16:22.

                            on va rajouter "musique" dans "passions".

                            Le CV sur une page ou deux ça se discute apparemment. Mais on devrait tomber d'accord sur le fait qu'il doit être concis et n'avoir que des éléments pertinents.

                            À la rigueur tu peux indiquer que tu es engagé dans une association quelquonque, ça montre que tu peux prendre des responsabilités ou travailler en équipe. Tu peux mettre que tu pratiques du sport si tu postules comme vendeur chez Decathlon. Mais la liste de hobbys type « lecture, cinema, football, judo », ça ne me semble pas pertinent s'ils n'ont rien à voir avec le poste que tu vises.

                            • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                              Mais la liste de hobbys type « lecture, cinema, football, judo », ça ne me semble pas pertinent s'ils n'ont rien à voir avec le poste que tu vises.

                              Listé comme ça, ça n'est absolument pas pertinent, quel que soit l'endroit. Il y a un monde entre la pratique de l'aviron et le football sur canapé avec bière et chips. Maintenant, oui des activités extra-professionnelles ça peut être utile si elle complètent et appuient les infos du CV.

                              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                            • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                              Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                              Perso je ne mets pas "musique" par exemple (qui ne veut rien dire) mais "bassiste dans un groupe de rock". Je pars du principe que le recruteur ne cherche pas juste une ressource technique, mais qu'il cherche quelqu'un, avec son caractère. Enfin j'espère (et d'ailleurs si ça lui va pas, ça me permet de trier à mon tour).

                              On m'a déjà questionné dessus, et quand je dis que c'est un défouloir, que c'est mon moment perso vis-à-vis de ma famille par exemple (pas trop le style que aime mon épouse), c'est souvent pris comme un très bon point.

                              En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

                                Je ne comprends pas l'intérêt de mettre ça dans un CV. Tout le monde a des loisirs, je ne vois pas bien la boîte choisir quelqu'un en fonction de ceux-ci.

                                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                  Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 09:48.

                                  En écrivant ça, je ne pense pas qu'une boîte cherche un bassiste de groupe de rock. Par contre je pense à une boîte qui embauche qqu'un capable de parler d'autre chose que de boulot à la machine à café.

                                  Quand tu as un poste ouvert avec 3 ou 4 candidats de qualité en dernier tri, c'est soit le pile ou face, soit le "feeling" de l'entretien qui te fera choisir. Chacun son truc pour montrer qu'on n'est pas qu'une machine, moi c'est sur les loisirs.

                                  En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                                  • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                                    En plus, tu peux avoir des loisirs en phase avec l'objet social de la boite, ça aide aussi.

                                    Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                                    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                      Posté par  . Évalué à 5 (+3/-1).

                                      Oui, moi aussi mes loisirs c'est de faire du fric.

                                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                  • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                    Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

                                    Par contre je pense à une boîte qui embauche qqu'un capable de parler d'autre chose que de boulot à la machine à café.

                                    Je pense que c'est typiquement le truc que tu peux déterminer en entretien si ça t'intéresse vu que tu devras de toutes façon le tester.

                                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                  • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                                    Ca peut aussi aider à avoir une conversation plus décontractée, moins convenue et à mieux sentir le candidat (côté recruteur) et à être plus soi-même (côté candidat). La pratique de certains loisirs peut également être dépendante (ou favorisés par) d'une localisation géographique.

                                • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                  Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 09:52.

                                  Salut,

                                  Ça n'a aucun intérêt, mais il fallait bien justifier le RdV ;)

                                  Parmi les autres lignes dans "divers", je crois que "trésorier d'une association" a beaucoup plus d'impact que "musique" (que je n'ai pas gardé, hein…), vu que tout le reste du CV parle plus d'informatique. Ça ouvre beaucoup plus au questionnement informel en fin d'entretien.

                              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 14:16.

                                On m'a déjà questionné dessus, et quand je dis que c'est un défouloir, que c'est mon moment perso vis-à-vis de ma famille par exemple (pas trop le style que aime mon épouse), c'est souvent pris comme un très bon point.

                                je comprends que c'est pris comme un très bon point d'avoir un défouloir, et d'avoir des moments perso que tu ne partages pas avec ta famille… Ouf, heureusement pour toi que tu ne fais pas de la musique (moins défoulante) avec ta femme, ça aurait été mal pris ! ;-)

                            • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                              Salut,

                              À la rigueur tu peux indiquer que tu es engagé dans une association quelquonque

                              C'est déjà ce qui est fait, et pour ça que son truc « on va mettre "musique" » m'a bien fait me dire que j'avais perdu 1h minimum…

                      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                        Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0).

                        On y croise beaucoup plus de demandeurs d'emplois que d'employés !

                        c'est vrai que si Pole emploi avait deux millions d'employés, il y aurait beaucoup moins de chômeurs !

                        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                          Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                          c'est vrai que si Pole emploi avait deux millions d'employés, il y aurait beaucoup moins de chômeurs !

                          au delà de la vanne, je suis sûr que économiquement parlant ça se tient.

                          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

                            au delà de la vanne, je suis sûr que économiquement parlant ça se tient.

                            Si Pole Emploi fait une OPA sur Air France, on pourra faire les calculs !

          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

            Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

            Ne pas respecter le CV sur une page montre aussi un non respect des conventions d'usage. Et en France, c'est une page.

            Un peu rude comme assertion. La lettre de motivation manuscrite aussi du coup ?

            Et sauf explicitement demandé, il vaut mieux éviter (un professionnel RH m'a dit que pour lui, en tant que professionnel, c'était éliminatoire direct).

            C'est réciproque donc c'est plutôt cool :)

            Dans les domaines qui concernent la plupart des gens ici, la démarche « j'envoie CV + lettre de motivation de but en blanc et j'attends une éventuelle réponse » n'a plus cours et j'en suis désolé pour le respect des convention d'usage. Sincèrement les boites qui ont un recrutement basé sur les conventions d'usage plutôt que sur comment recruter des personnes qui correspondent le mieux je suis désolé pour eux et bien content de ne pas rentrer dans leur cadre.

            Ils ont probablement des raisons de faire ça, mais c'est la garanti de travailler avec des gens qui sont là plus parce qu'ils ont mis une joli chemise à l'entretiens d'embauche que pour leurs compétences ou disons que si le savoir être demandé c'est respecter les conventions d'usage plutôt que de l'ouverture ça ne m'intéresse pas.

            • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

              Ils ont probablement des raisons de faire ça

              Je peux peut être apporter un élément de réponse pour ça. L'objectif derrière serait aussi de voir la capacité de la personne à respecter les consignes et les règles au sein d'une société.

              c'est la garanti de travailler avec des gens qui sont là plus parce qu'ils ont mis une joli chemise à l'entretiens d'embauche que pour leurs compétences

              Alors, désolé, mais non. Un CV détaillé n'est absolument pas une garantie de compétence ! Un CV reste un CV. Si la personne pipote derrière…

              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                Salut,

                L'objectif derrière serait aussi de voir la capacité de la personne à respecter les consignes et les règles au sein d'une société.

                C'est justement le truc que je ne cherche pas. Il y a des règles, ok, on essaye avec. Ça ne marche pas ? Tant pis, on va tenter sans. Ça n'est pas acceptable ? Alors "au revoir".

                Alors, désolé, mais non. Un CV détaillé n'est absolument pas une garantie de compétence ! Un CV reste un CV. Si la personne pipote derrière…

                Mais qui parle de détail et de pipotage ?

                Avoir un CV (un peu, mais pas trop) plus long permet aussi au recruteur de préparer ses questions.

              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                Ils ont probablement des raisons de faire ça

                Je peux peut être apporter un élément de réponse pour ça. L'objectif derrière serait aussi de voir la capacité de la personne à respecter les consignes et les règles au sein d'une société.

                Si le premier critère d'une boite avant toute chose, c'est la docilité, je reste satisfait de ne pas les satisfaire.

                c'est la garanti de travailler avec des gens qui sont là plus parce qu'ils ont mis une joli chemise à l'entretiens d'embauche que pour leurs compétences

                Alors, désolé, mais non. Un CV détaillé n'est absolument pas une garantie de compétence ! Un CV reste un CV. Si la personne pipote derrière…

                Ce n'était pas du tout ce que j'ai voulu dire. Le recrutement d'une entreprise reflète ce que tu trouvera en son sein. Si une entreprise ne regarde pas les CV qui ne viennent pas de centrale, tu ne trouvera que des centraliens. C'est logique. Dans une démarche de recherche d'emploi la manière de recruter est un élément intéressant pour évaluer l'entreprise où tu va. Pour prendre un exemple orthogonal si tu as une entreprise qui tente de mettre la pression et un esprit de compétition, tu as une chance non négligeable de te retrouver aux milieux de compétiteur.

                Et oui c'est discutable, mais pour moi avoir comme premier critère la docilité n'est pas un cadre de travail qui me convient (je dis ça en sachant très bien que c'est un privilège de pouvoir avoir ce genre de critère).

          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

            Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

            Ne pas respecter le CV sur une page montre aussi un non respect des conventions d'usage. Et en France, c'est une page.

            Comme d'autres commentaires je trouve cette phrase bcp trop catégorique, en tous cas vis à vis de mon expérience. Je ne fais plus de CV sur une seule page depuis des années, et non seulement ça ne m'a pas empêché de trouver du boulot, mais même les recruteurs ne m'ont jamais fait de remarque sur ce sujet.

            Après il ne fait pas non plus 3 pages, mais disons 1 page 2 tiers, en étant plutôt aéré et facile à lire (c'est pas un roman).

            Et lors d'un entretien, le recruteur passe sans pb sur les expériences sur lesquelles il est moins intéressé, et reste plus longuement sur ce qui l'intéresse directement. Bref l'entretien en est plus efficace puisque il a déjà su filtrer en amont.

            En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1).

        Celui qui va éplucher les CV (…) ça le fait chier (…) Donc il sabre. Sur des détails purement "formel".

        Une boîte qui ne prend pas le temps de faire le recrutement correctement promet une belle ambiance dans ses équipes :D
        Après j'ai recruté de l'informaticien, on ne croule pas sous 500 CV pour un poste non plus (surtout vu le salaire/niveau proposé à chaque fois)

        Le but du CV, c'est de ne pas se faire sabrer lors des premières passes

        Donc tu l'adaptes au poste ciblé et tu n'envoies pas un modèle 'standard' d'une page à tous les postes ciblés.

        Là, c'est le recrutement par une personne dont ce n'est pas le métier (souvent le cas dans des structures modestes)

        C'est surtout le recrutement par une personne qui se fout un peu de qui il recrute parce qu'il ne travaillera pas directement avec ou parce que le poste est pipeau (courte durée et pas d'importance, genre bouche trou). Parce que si tu tiens au résultat produit par ton recrutement, surtout dans une petite équipe, tu fais gaffes à qui tu embauches.

        En ligne, ce sont plutôt des chasseurs de tête je pense.

        Oui, je me posais aussi la question : à quoi sert un CV en ligne sur une page 'perso' ?
        Je vois l’intérêt pour une présentation institutionnelle pour les partenaires (voilà avec qui vous travaillez) mais sinon…

        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Une boîte qui ne prend pas le temps de faire le recrutement correctement promet une belle ambiance dans ses équipes :D

          Cela ne veut pas dire que le recrutement est fait n'importe comment. Il est inenvisageable de recevoir tous les candidats. Généralement, on se fixe un nombre de candidats à recevoir pour un poste et on choisit le meilleur. Si pas trouvé, on cherche plus loin dans la pile de CV reçu.

          C'est un processus itératif ;)

          Donc tu l'adaptes au poste ciblé et tu n'envoies pas un modèle 'standard' d'une page à tous les postes ciblés.

          Tout à fait !

          C'est surtout le recrutement par une personne qui se fout un peu de qui il recrute parce qu'il ne travaillera pas directement avec ou parce que le poste est pipeau (courte durée et pas d'importance, genre bouche trou). Parce que si tu tiens au résultat produit par ton recrutement, surtout dans une petite équipe, tu fais gaffes à qui tu embauches.

          Absolument pas. Et au contraire ! C'est souvent une personne en contact justement ! C'est quand tu passes par un service RH que tu as de belles surprises (ironiquement parlant hein !). Tu fais attention à qui tu recrutes. Sauf que tu n'as pas le temps libre à loisir pour procéder à ce recrutement. Comme je le disais, c'est généralement en plus du travail habituel, pas forcément à décharge…

          Et tu n'embauche pas sur le CV uniquement, mais après un entretien, qui reste le facteur déterminant.

          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-0).

            Sans recevoir tous les candidats je trouve étrange d'éliminer quelqu'un en se basant sur la forme uniquement sauf si la forme est une information en soi (genre pour un communiquant).
            Un quidam doué pour le poste ne l'est peut-être pas pour se vendre (et inversement).
            Pire encore quand tu recrutes sur des zones culturellement variées : les coutumes d'ici ne sont pas celles de la bas et les cv (et entretients) le reflètent assez bien.

            Je trouve dommage de se priver d'une opportunité parce qu'un détail du cv ne respecte pas les règles formelles qu'on s'est fixées (et que le candidat ne connait pas)

            Je trouve carrément étrange le prétexte du : je n'ai pas le temps libre suffisant… Genre tu recrutes sur ton temps libre : en gros le processus de recrutement ne fait pas partie de tes attributions. Si ta boîte néglige ses recrutements je suis heureux de ne pas bosser pour elle :)

            • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-2).

              Sans recevoir tous les candidats je trouve étrange d'éliminer quelqu'un en se basant sur la forme uniquement sauf si la forme est une information en soi (genre pour un communiquant).

              Il ne s'agit pas d'écarter définitivement le CV. On trie par pile. Et on examine pile par pile, en passant à la suivante uniquement si nécessaire (généralement, pas suffisamment de candidats retenus). Si ton CV se trouve dans la dernière pile, il a peu de chance d'être réellement examiné.

              Pire encore quand tu recrutes sur des zones culturellement variées : les coutumes d'ici ne sont pas celles de la bas et les cv (et entretients) le reflètent assez bien.

              Argument non recevable, un des objectifs du formalisme étant justement de s'abstraire de la notion de culture et de discrimination, quelle soit positive ou négative.

              Je trouve carrément étrange le prétexte du : je n'ai pas le temps libre suffisant… Genre tu recrutes sur ton temps libre : en gros le processus de recrutement ne fait pas partie de tes attributions. Si ta boîte néglige ses recrutements je suis heureux de ne pas bosser pour elle :)

              Il ne s'agit pas de ton temps libre perso, bien sur ! Il s'agit de le faire sur ton temps de travail. En pratique, cela se fait en plus de ton travail habituel, et non à la place.

              Il faut bien comprendre qu'un recrutement, c'est du temps. Beaucoup de temps. Rien ne sert d'examiner 50 CV si tu ne peux convoquer que 5 candidats par semaine et que tu trouves ton bonheur dès le début.

              La négligence, cela serait de prendre le premier candidat sans même l'avoir reçu. Ou d'en prendre un, le "moins pire" car il faut absolument quelqu'un. Faire ça de manière efficace, c'est juste de l'optimisation ;)

              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                Quelle est la métrique pour juger que c'est efficace ?
                Arbitraire, je veux bien, qu'on ai plus un certain feeling par rapport à certaines présentations de cv, certains contenus, ok, mais efficace, voire "efficient" (qui est tout de même mieux tout le monde en conviendra)… Tout au mieux, ça permet de se donner une contenance et une certaine importance. Au pire, c'est grégaire et bas du front, et non je n'envie pas la tâche des gens chargés de recruter.
                Pour synthétiser : le tir à vue permet de diminuer la charge sans trop en prendre sur la conscience, désolé, mais dit comme ça, pour moi, ça passe mieux.

              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                Argument non recevable, un des objectifs du formalisme étant justement de s'abstraire de la notion de culture et de discrimination, quelle soit positive ou négative.

                Le formalisme d'un pays n'est pas forcément celui d'un autre.

                • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1 (+0/-3). Dernière modification le 17/02/21 à 22:12.

                  Le formalisme d'un pays n'est pas forcément celui d'un autre.

                  Oui et ? Quand on candidate quelque part, on s'adapte au formalisme en vigueur là où on postule. Est-ce si compliqué ?

                  Quand on voyage, on le fait bien. Quand on me présente une personne que je ne connait pas, je lui serre la main, ce qui est la coutume en France et dans de nombreux pays occidentaux (bon, pas en ce moment, geste barrière oblige). Par contre, jamais je ne le ferai en voyage au japon !

                  Pourquoi serait-ce si compliqué de faire la même chose pour un CV ?

                  • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                    Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                    Moi c'est surtout le côté pour ne pas être discriminé soyez tous comme moi que je trouve drôle.

                    Une entreprise internationale tu prends la convention locale ? Celle du siège social ? Celle du pays d'origine ?

                    À être fermé comme cela. Le plus simple c'est de refuser tout CV qui ne respecte un modèle que vous donné. C'est la meilleure option vu ton objectif.

                    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                      Une entreprise internationale tu prends la convention locale ? Celle du siège social ? Celle du pays d'origine ?

                      Pour ajouter mes 2 centimes, je dirais qu'on s'adapte à la personne qui lira le CV en premier. Le but de la manœuvre est de passer les différentes étapes pour obtenir un RDV. Quand la personne qui reçoit directement les CV a un profil technique, entrer dans les détails peut être un atout. Quand on passe par un recruteur ou un service RH, il faut s'adapter. D'après mon expérience personnelle, ces personnes ne sont pas toujours bien informée sur le type de profils qu'ils recherchent. Il arrive régulièrement qu'ils ne savent pas vraiment ce qu'ils cherchent et refusent des profils qui n'auraient pas les bons mots clés. Une belle mise en page et une présentation concise avec les "bons mots clés" aideront à de passer à l'étape suivante. Beaucoup de gens brillant avec un profil atypique ne sont jamais rappelé à cause de ça. Ils ne rentrent pas dans les bonnes cases et la première ligne ne les sélectionne pas alors que potentiellement, ils ont exactement ce qu'il faut pour le poste (il faudrait les recevoir pour le savoir).

                      J'ai aussi lu sur reddit il y a longtemps l'histoire d'un type qui avait préparé un CV de plusieurs dizaines de pages formaté pour les moulinettes qui parsent les CV, ce qui lui permettait d'être sélectionné. Les recruteurs utilisent de plus en plus des bases de données où les candidats remplissent leurs informations et ils peuvent envoyer des documents (CV, lettre de motivation). Ces documents étaient excessivement long et avaient l'air de plaire aux algorithmes chargés de faire remonter les résultats…

                      Voilà une source qui va dans ce sens: https://www.intheblack.com/articles/2019/04/01/use-right-cv-keywords-to-beat-the-algorithm

                  • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                    Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

                    Au final, il s'agit du coup de recruter des gens parce qu'ils connaissent la convention de CV qui te conviens. C'est vraiment suffisamment important pour que ce soit le premier filtre de ton recrutement ? Tu as besoin de travailler avec des gens qui font de bons CV ? Extrapoler "savoir faire un CV à ton goût" à une autre compétence de savoir être est-ce vraiment pertinent ? Si tu pense que oui tant mieux ne change rien

                    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

                      On peut prendre le problème dans l'autre sens. Une personne qui n'est pas capable de suivre une règle aussi simple que celle qui consiste à réaliser un CV saura-t-elle suivre les règles en entreprise ? Saura-t-elle se conformer au règlement intérieur ? Saura-t-elle s'adapter et s'intégrer avec ses collègues ?

                      Tu peux trouver cela arbitraire. C'est ton droit. Pour ma part, que le CV en tant que tel soit bien foutu ou non, je m'en fiche. C'est ce que cela représente derrière qui m'intéresse. Une personne incapable de réaliser un CV correctement dans la forme attendu est une personne qui risque d'avoir des soucis comme ceux que j'ai listés ci-dessus.

                      Oui, il y a bien des cas où cela sera bien évidemment pas le cas. Je pense toutefois que le nombre de mauvais candidats écartés est bien supérieur au nombre de bons candidats écartés. Et histoire d'aller jusqu'au bout et qu'il n'y ait pas de malentendu, quand je parle de bon ou mauvais, je ne parle pas sur le plan technique, je parle sur le plan du savoir être. Le technique, au pire, ça s'apprend, le savoir être non (ou en tout cas, ce n'est pas le rôle de l'entreprise).

                      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                        Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

                        Une personne qui n'est pas capable de suivre une règle aussi simple que celle qui consiste à réaliser un CV saura-t-elle suivre les règles en entreprise ?

                        Quand je vois tous les échanges ici sur les règles concernant le CV, je ne suis pas certain que l'on puisse parler d'une règle aussi simple que celle qui consiste à réaliser un CV.

                        Si l'on souhaite discriminer les candidatures sur cette base, il y a tout intérêt à expliciter dans l'offre le format de CV attendu.

                        Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

                      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                        Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 18/02/21 à 09:59.

                        On peut prendre le problème dans l'autre sens. Une personne qui n'est pas capable de suivre une règle aussi simple que celle qui consiste à réaliser un CV saura-t-elle suivre les règles en entreprise ? Saura-t-elle se conformer au règlement intérieur ? Saura-t-elle s'adapter et s'intégrer avec ses collègues ?

                        Je suis tout à fait d'accord avec toi. Si l'objectif est de suivre des règles implicites et arbitraire, il vaut mieux ne pas me prendre. De la même manière si les collègues ne peuvent expliciter leurs besoins, si quelque chose les gênes il est possible que ça ne colle pas.

                        Une personne incapable de réaliser un CV correctement dans la forme attendu est une personne qui risque d'avoir des soucis comme ceux que j'ai listés ci-dessus.

                        Subjectif et implicite, j'assume parfaitement ne pas correspondre :)

                        Le technique, au pire, ça s'apprend, le savoir être non (ou en tout cas, ce n'est pas le rôle de l'entreprise).

                        J'ai vraiment pas envi de bosser dans ta boite ^^ Ça ouvre une question bien plus complexes je vais pas épiloguer.


                        Au final, c'est plutôt très cool. Je participe à cette discussion pour voir s'il y a des contre arguments qui m'intéresse et expliciter ce que représente cette règle. Si c'est une volonté de recrutement c'est cool. Ne pas pouvoir aller dans des entreprises où je n'ai pas envi d'aller ne me dérange pas plus que ces même entreprises de ne pas me recruter.

                        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                          Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 18/02/21 à 11:59.

                          Si l'objectif est de suivre des règles implicites et arbitraire

                          Pourquoi tu décides que c'est implicite ? Chaque fois que j'ai dû remplir un CV, c'était indiqué (recommandé: 1 page, recommandé moins de 3 pages…).

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                            Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

                            Je ne l'ai jamais vu indiqué et ça n'a plus rien avoir si c'est indiqué. Comme je le disais ailleurs si la boite met même un template, la question n'est plus la même du tout. Si c'est explicitement demandé j'ai aucun problème avec, même s'ils le demande en bleu, avec photo d'identité maquillé en jocker, au format dvi, en louchébem et 7ko maximum. Pas sûr que je réponde pour autant, mais le sujet est, pour moi, différent d'un « respect de convention ».

                            S'il y a une règle définie c'est du foutage de gueule de répondre sans la respecter, c'est bien plus simple de ne pas répondre.

                            S'il y a eu un quiproquo j'en suis désolé.

                        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+2/-3).

                          Je suis tout à fait d'accord avec toi. Si l'objectif est de suivre des règles implicites et arbitraire, il vaut mieux ne pas me prendre.

                          Effectivement. Je n'ai pas envie d'avoir quelqu'un qui ne tire pas la chasse d'eau, qui ne dit pas bonjour, ni au revoir, ni merci, etc… ;)

                          J'ai vraiment pas envi de bosser dans ta boite ^ Ça ouvre une question bien plus complexes je vais pas épiloguer.

                          Beau jugement de valeur. Félicitation ! Il y a des choses qui s'apprennent (le technique ou le transversal, un autre commentaire citait la gestion des conflits ou du stress par exemple), et d'autres qui ne s'apprennent pas ou ne sont clairement pas du domaine de l'entreprise. C'est peut être un truc des années 90. Je rappellerai juste que dans les années 90, le service des "Ressources Humaines" s'appelait encore le "Service du Personnel". Je trouve cela bien plus humanisant et respectueux de considérer une personne en tant que telle et non en tant que "ressource".

                          Je vais te dire un truc qui risque de te hérisser le poil. Depuis le début, je parle de pratiques que je constate (et que je pratique par moi-même pour certaines). Autant le filtrage du CV sur la forme je le fais, les justifications que je donne ne sont pas les miennes, mais celles de recruteurs avec qui j'ai eu l'occasion de discuter du sujet.

                          Pour ma part, je l'applique car ça me permet de diviser par 2 la pile de CV a examiner (oui, c'est subjectif, et j'assume totalement). Je passerai peut être à côté d'un très bon candidat. Tant pis pour moi !

                          Au final, c'est plutôt très cool. Je participe à cette discussion pour voir s'il y a des contre arguments qui m'intéresse et expliciter ce que représente cette règle.

                          Comme dit au paragraphe juste en dessus, je t'ai ressorti ce que des recruteurs m'ont indiqué (pour préciser le contexte, j'ai fais parti d'un club d'entreprises et c'était l'occasion de discuter sur divers sujets, dont le recrutement.). Maintenant, j'avoue que j'en arrive en bout. Je peux parler de ce que je fais encore, ce n'est pas un souci. Je crains juste de ne pas pouvoir aller plus loin dans la justification de ce genre de règles par les professionnels du secteur ;)

                          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                            Beau jugement de valeur.

                            J'exprime mon avis personnel, j'ai tout de même pris soin de ne laisser aucune ambiguïté là dessus.

                            Il y a des choses qui s'apprennent (le technique ou le transversal, un autre commentaire citait la gestion des conflits ou du stress par exemple), et d'autres qui ne s'apprennent pas ou ne sont clairement pas du domaine de l'entreprise.

                            Ce n'est déjà plus la même chose. Il y a donc du savoir être qui peut s'apprendre en entreprise.

                            Je vais te dire un truc qui risque de te hérisser le poil.

                            Ne t'en fait pas pour moi, je suis tout à fait serein et j'accepte que d'autres fassent autrement. Je touche du bois, mais disons que je ne pense pas repasser par ce genre de parcourt à moyen terme. Donc je me sens relativement peu concerné.

                            C'est peut être un truc des années 90. Je rappellerai juste que dans les années 90, le service des "Ressources Humaines" s'appelait encore le "Service du Personnel". Je trouve cela bien plus humanisant et respectueux de considérer une personne en tant que telle et non en tant que "ressource".

                            Et c'est un vrai problème, mais il faut distinguer ce les noms que l'on donne et les personnes qui sont derrières. Je veux dire, ce n'est pas parce que maintenant les entreprises appelle ce département les ressources humaines que les employés de ces départements sont tous devenu des robots. Tout comme le fait que tu soit devenu un client de ton médecin n'a pas changé ton médecin. Je ne pense pas qu'une période soit nettement meilleure qu'une autre. Avant on avait une culture de formation bien plus importante, aujourd'hui on prend plus en compte la psychologie. Je pense qu'il faut être plus ouvert que ce manichéisme.

                            Pour ma part, je l'applique car ça me permet de diviser par 2 la pile de CV a examiner (oui, c'est subjectif, et j'assume totalement). Je passerai peut être à côté d'un très bon candidat. Tant pis pour moi !

                            Et je le comprends tout à fait.

                            Maintenant, j'avoue que j'en arrive en bout.

                            T'inquiète sans la moindre amertume ça fait plusieurs commentaire que je me dis que ce sera mon dernier et que je commente uniquement pour préciser.

                          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                            Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

                            A propos du nom 'resources humaines', il semble que ce soit en train de changer a nouveau, en tous cas dans les pays anglo saxons.
                            Dans mon entreprise, le département 'Human resources' a été renommé 'People and Culture' il y a environ 2 ans, et j'ai vu des changements similaires dans d'autres entreprises du secteur.

                            C'est peut-etre un peu tot pour parler de tendance cependant.

                            PS: en Australie aucun CV ne fait 1 page, hormis peut-etre pour les candidats qui sortent d'école/université. Il n'y a pas de norme, mais la moyenne est 2-3 pages (sauf pour les candidats indiens qui habitellement sont plutot autour de 5-10 pages). Mais de toutes facons les recrutements se font de plus en plus via des plate-formes comme LinkedIn ou les informations du CV doivent etre entrées de facon structurée).

                            Excusez l'absence d'accents dans mes commentaires, j'habite en Australie et n'ai pas de clavier francais sous la main.

                            • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                              Dans mon entreprise, le département 'Human resources' a été renommé 'People and Culture'

                              Chez nous c’est « talent et culture », ce qui dans mon esprit se traduit en « sous-merde et relation publique ».

                              J’ai un pote qui m’a dit « ouais, mais c’est mieux que Ressource Humaine », mais au moins RH ça a le mérite de pas être hypocrite.

                              • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                                Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                                Est-ce qu'il faut que ça évolue pour pouvoir changer de nom ou est-ce que changer de nom fait parti du changement ?

                                Je trouve assez vain de se prendre là tête là dessus personnellement. Je préfère juger des comportement que des noms et/ou sur la base de préjugés ou de procès d'intention.

                                Tu aura des personnes géniales aux ressources humaines et des gens exécrables au département dont le nom te plaît. Quand on est pas engagé politiquement (via un syndicat par exemple) ou que l'on fais des statistiques, je ne vois pas l'intérêt de tenter de faire autre chose que répondre à la question : « est-ce que la personne chargée du recrutement et de mon évolution de carrière me convient ? ».

                      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1).

                        Une personne qui n'est pas capable de suivre une règle aussi simple que celle qui consiste à réaliser un CV saura-t-elle suivre les règles en entreprise ?

                        La règle n'étant pas simple (d'où ce thread sympa), variable et surtout implicite je pense que ce n'est pas un bon critère de jugement. De plus, ce type d'informations tu l'auras à l'entretien.

                        C'est ce que cela représente derrière qui m'intéresse. Une personne incapable de réaliser un CV correctement dans la forme attendu est une personne qui risque d'avoir des soucis comme ceux que j'ai listés ci-dessus.

                        Ça me rappelle un prof qui tenait ce discourt à propos du costume aux entretiens d'embauche : un type pas foutu de venir correctement habillé à un entretien d'embauche sera une personne potentiellement à problème.
                        Comme je suis taquin j'ai demandé ce que voulait dire tenue correcte : il a répondu costume / cravate.
                        J'imagine que costume cravate voulait dire ça et pas ça

                        Bon ok, il respecte la loi : il ne t'interdit pas l'accès au processus de recrutement sur des critères physiques, c'est juste qu'il t'élimine sur ça.

                        Le technique, au pire, ça s'apprend, le savoir être non (ou en tout cas, ce n'est pas le rôle de l'entreprise).

                        Je suis catapulté dans la RH des années 90 en une phrase :D

                        Donc à quoi servent les formations que propose ma RH à la gestion du stress, des conflits, organiser des réunions efficaces, si ce n'est pas du ressort de l'entreprise et qu'en plus ça ne s'apprend pas ?
                        Depuis quelques temps la mode est à "Diversité et inclusion" : du savoir être justement parce que les règles ne sont pas partagées / les mêmes / connues par chacun.

                        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                          Donc à quoi servent les formations que propose ma RH à la gestion du stress, des conflits, organiser des réunions efficaces, si ce n'est pas du ressort de l'entreprise et qu'en plus ça ne s'apprend pas ?

                          En vrai ? A rien du tout. A mon avis, on gagnerait beaucoup a virer les collègues indélicats plutôt que de perdre du temps et de l'argent a faire ce genre de conciliations.

                          Je suis assez en désaccord avec ce que tu écris, surtout dans l'informatique. Contrairement a ce que l'on pourrait croire, les soft skills sont bien plus compliquées a apprendre que les hard skills. On connaît tous la tendance des informaticiens a avoir un ego surdimensionne, un orgueil infini, a prendre ses collègues de haut, a être prétentieux a la moindre occasion. Et a quel point les délires de diva polluent le quotidien des développeurs, voire meme faire planter des projets.

                          En terme de soft skills, a mon sens l’humilité est LE point a analyser lors d'entretiens d'embauche, car c'est bien souvent cela qui génère des conflits dans les équipes.

                  • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

                    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Oui et ? Quand on candidate quelque part, on s'adapte au formalisme en vigueur là où on postule. Est-ce si compliqué ?

                    Je travaille en Espagne pour une holding ayant des bureaux dans toute l'europe. Quand j'ai postulé mon CV a été visualisé dans des bureaux en Espagne, aux Pays-Bas et en Roumanie sans que ça soit mentionné nul part. Je devais suivre quel formalisme ?

      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

        Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

        La réponse du pourquoi, tu l'as en partie dit. Pourquoi recevoir quelqu'un si on connait déjà tout de lui ?

        Je suis d'accord il n'est pas la peine de faire un entretiens si c'est pour parcourir le profile. C'est bien plus pertinent de mettre ça dans un CV. Tu parle de gagner du temps ça en fait gagner à tout le monde et si un recruteur qui a un CV complet ne sait pas quoi faire d'un entretiens c'est pas la peine qu'il en fasse tout le monde gagne encore plus de temps.

        Un entretiens ça sert à parler du poste, à s'aligner sur son périmètre, son contexte (à tous les niveaux) et au final à s'assurer d'être aligné sur le sujet pour les 2 partis.

        Un CV ce n'est pas un teaser.

        Bien sûr je parle ici de recrutement que je connais, ça n'est pas la même histoire dans les domaines où il y a pénuries d'emploi.

        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Non mais c'est clair. Un entretien récent (qui m'a valu le poste) c'est allé vite : le mec il m'avait sélectionné sur le CV (2 pages, détaillé, il connaissait donc tout mon pedigree), et sur l'entretien il m'a dit ce dont il avait besoin et si je pensais faire l'affaire (et m'y plaire).

          Banco.

          Et à la fin on a parlé moto (je ne le mets pas sur le CV mais ça sert à rien quand je déboule à l'entretien en blouson et bottes :) ).

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

        La dernière fois que mon CV tenait sur une seule page, c'était quand j'avais la moitié de mon âge actuel :)

        J'ai eu un mal de fou à le réduire à deux pages l'an dernier, avec les diplômes (j'ai un parcours atypique, long, et bien dense), les publications, les brevets, les compétences très variées dans des domaines hétéroclites (des shaders 2D au trading haute-fréquence en passant par la traduction automatique), sans parler des compétences transversales…

        Avoir indiqué un tas d'expérience et de diversité m'a permis d'être éligible pour le rôle pour lequel on a un mal de fou à recruter…

        Le but du CV, c'est de ne pas se faire sabrer lors des premières passes

        Ça coûte moins cher à la boîte de lire deux pages d'un CV que de téléphoner à des gens pour se rendre compte qu'en fait, ils ne sont pas qualifiés. Donc, je ne suis en fait pas vraiment d'accord avec ta vision des choses: la première passe c'est "puis-je identifier suffisamment de compétences professionnelles concrètes pour justifier passer 5 à 15 minutes au téléphone avec cette personne". Sauf à envoyer un CV en police taille 8, t'as pas forcément la place d'indiquer suffisamment.

        Pour indication (à la louche), dans les GAFAM, 1 personne sur 20 réussi les entretiens téléphoniques techniques et 1 sur 5 les entretiens en personne. À ce prix là, les CVs ont intérêt à être bien documentés si tu veux avoir une chance d'être contacté. (Exception: les étudiants fraîchement gradués).

    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

      Posté par  . Évalué à 10 (+10/-0).

      On m'a toujours dit qu'un CV devait tenir sur une page. Quand on te dit ca a 18ans, tu l'entends bien mais avec les années d'expérience, c'est difficilement réalisable

      Il suffit de passer de l'A4 à l'A3.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

      Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

      On m'a toujours dit qu'un CV devait tenir sur une page. Quand on te dit ca a 18ans, tu l'entends bien mais avec les années d'expérience, c'est difficilement réalisable.

      Au début, les années d'expérience ça peut effectivement rallonger le CV…
      Mais quand on a énormément d'années d'expérience, au contraire ça le raccourcit !
      Désormais, mon CV tient en un seul mot : retraité ;-)

      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

        Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

        Normalement, on ne pas le chemin de la machine à café dans l'expérience, donc les années ne devaient pas trop rallonger le tien.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

        Salut,

        J'espère que tu en envoie pleins !

        Je peux te faire des petites fiches de sociétés qui prennent les gens honnêtes pour des jambons.

    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

      Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

      effectivement, 9 pages au final pour la version PDF, et beaucoup beaucoup trop de détails relativement inutiles.

      Pourquoi indiquer que tu connais "Samba4" ou "SPF", en effet si tu es sysadmin, tu sauras gérer ça, et si tu ne sais pas encore ou pas sur le bout des doigts, en 10 minutes tu pourras lire la doc et savoir te débrouiller. Ce n'est pas le pire. Toutes les phrases d'explications, du style "Automatic connection for trusted hardware." ou "I have detailed the practices for the developers, the managers and the directors to follow in order to pass the security audit.", ce n'est pas un cv, mais un rapport de stage.

      Présenter sa position vis à vis de l'open source, c'est bien, mais sur un site web, mais sur un "CV" : "After working with a more and more Microsoft oriented environment, I have chosen this position as a “return to the roots” to Open-Source. "

      Globalement, ce n'est pas un CV, mais un portfolio.

      Savoir être concis et retirer les points essentiels (d'une carrière, d'une tâche), c'est un point positif aussi.

      (tu n'as même pas indiqué si tu avais ton permis de conduire ni si tu avais des loisirs en dehors de l'informatique)

      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 16/02/21 à 19:19.

        Merci pour ces infos, c'est pertinent, je vais alléger. À vrai dire, j'allais à la pêche aux critiques, en le publiant.

        • Pour le permis de conduire, ça sert à rien, on est tous cloîtrés, ici aussi.
        • J'ai pas d'autre loisirs que l'informatique.

        je déconne, j'ajouterai mes permis et mes loisirs / buts / etc

    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

      Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 17/02/21 à 06:27.

      ya un juste milieu, j'imagine, mais si je reçois un cv d'une page pour un mec qui a plus de 5 ans d'experience, ma premiere reaction c'est "c'est tout ce que t'as a me dire, après 10 ans dans le milieu?". Et oui, j'en ai eu des comme ca.

      Je demande pas d'écrire un roman, mais je vois pas trop comment caser de quoi appâter le chaland^W^W hiring manager en une page. Poussez pas trop loin non plus, j'en ai vu m'envoyer 8 pages de bullet points, quasiment chaque ticket que le gus avait traité. Mais 2 a 3 pages c'est tout a fait raisonnable et se lit tout aussi vite.

      Surtout a l'époque du tout numérique, au final, le concept de page est assez fluide.

      Edit: j'oubliais, Californie, pas France.

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

      Posté par  . Évalué à 3 (+5/-3).

      Le site web présenté n'est pas un CV. C'est un site web qui raconte en détaille les compétences de son auteur. Ca aura peut être une utilité comme comme exemple dans un portfolio, mais aucun recruteur ne s'en servira en CV. La majorité des recruteurs ne verront même pas ce site. Et ceux qui le verront diront "oh, c'est rigolo, il a fait un site web sur son CV, comme dans les années 2000, ça me rappelle mon enfance".

      Un CV, c'est quelque chose condensé et qui se manipule facilement par le recruteur : PDF (ou papier selon le type de job).

      Ouais une page c'est bien. On peut faire deux si on sait que le recruteur va lire plus loin que 5 lignes (genre on est sans concurrence sur le poste, ça peut permettre d'éviter un des entretiens), mais ça ne sert pas à grand chose. Y'a rien qui mérite une seconde page pour un poste de sysadmin, sorry. Tu fous tes technos connus, tes postes dans des boîtes et tes appétences, et surtout, la partie non-professionnelle qui va te différencier de tes concurrents, et hopla.

      • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

        Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0).

        Je ne comprends pas comment on peut regarder les gens avec autant de dédain une page web au profit d'un « moi j'ai besoin de mon format a4 ». Ça n'a rien de rationnel.

        La dernière fois que j'ai fais un CV en HTML/CSS, il tenait sur une page a2. C'est juste que d'une part, tu pouvais le lire sur n'importe quel taille d'écran, d'autre part il n'était pas limitant. Ce qui intéresse un recruteur et le (ou les) technique(s) qui vont lire le CV ne regardent pas la même chose du tout mais tu n'a pas d'accès à un ce second lecteur. Donc soit il regarde un CV inutile. Un bon entretiens va à l'essentiel. Démarrez sur « j'ai vu que vous avez fait ça, vous pouvez m'en dire plus ? » et infiniment plus intéressant que « racontez-moi votre vie ».

        Plus j'y réfléchis et plus je me dis que, pour moi :

        • une entreprise qui considère que la première des qualités c'est la docilité
        • ne met pas d'effort dans son recrutement
        • est incapable d'embaucher quelqu'un qui ne rentre pas dans un moule de conventions

        N'est pas faite pour moi. Parce que c'est l'assurance d'avoir très peu de variété dans les personnes que tu va y rencontrer, c'est des entreprises qui ne semble pas avoir la même hiérarchie de valeur que moi,…

        Ça n'est pas un problème en soit. Nous ne travailleront jamais pour la même boite et ça n'est pas un problème :) Mais je n'ai pas vu dans les nombreux échanges ci-dessus le moindre argument qui peut me paraître recevable (pour moi encore une fois) pour la sainte règle du a4. Il ne s'agit pas de leur dire comment ils devraient faire ou pas, c'est juste que ça ne me convient pas. Il ne faut pas voir de mépris là dedans.

        En toute sincérité, ça ne fait que me donner des raisons en plus d'avoir un CV non A4 si ça permet d'éviter de perdre du temps tout le monde y gagnera.

        • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

          Il faut se dire aussi que le recrutement ne passe pas que par CV. J'imagine que dans la majorité des entreprises qui suivre des processus de recrutement standard, les profils "excentriques" ne sont pas passés par un simple envoi de CV (piston, bouche à oreille, partenariat sur des projet, consulting, etc., il y a plein de moyen d'entrer dans une boîte).

          Et effectivement, j'imagine qu'avoir un CV non-standard permet de filtrer les entreprises par le critère "accepte les profils excentriques dans leur profil de recrutement standard. Je ne pense pas qu'on puisse dire que c'est fondamentalement bien ou mal, mais certainement que ça donne une manière de fonctionner différente.

          J'ai été moi-même recruté via un processus non-standard une fois, donc je comprends ce que ça peut faire. Là où je suis actuellement, si on me montre un CV qui sort des clous, je mettrai un warning. Ne serait-ce que parce que mes collègues peuvent avoir du mal à bosser avec un profil assez unique. J'suis pas dans une startup ou un labo de recherche quoi ^

          • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

            J'suis pas dans […] un labo de recherche quoi

            Pourtant le CV académique ne tolère aucune excentricité et est parfaitement codifié : il faut faire de longues listes les plus exhaustives possibles avec les diplômes de la première étoile en ski à l‘habilitation à diriger des recherches, les communications orales et écrites de la feuille de chou du collègue jusqu’au Nature de la semaine dernière. Après c’est facile à évaluer, c’est le candidat qui a le·a plus long·ue qui gagne.

    • [^] # Re: Pas un CV mais un livre

      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

      Je pense que cela est vrai quand tu postules chez McDo ou des postes de ce genre. Je ne vois pas comment un Curriculum Vitae (littéralement un « parcours de vie ») pourrait/devrait tenir sur une page quand on a quelques années de bouteille (et qu'on n'a pas passé sa vie sur le même poste, à faire tout le temps la même chose)
      Ce que tu appelles « erreur » et « tartinage » je l'assume pour ma part : je ne veux pas bosser avec une boîte qui pourrait prendre le profil opposé au mien pour le même poste, et quand on me reçoit en rendez-vous c'est que c'est quasiment sûr ; je ne veux pas qu'on me perde du temps si eux en ont à perdre. L'entretien ne doit pas servir à découvrir si le candidat peut faire l'affaire (c'est à cause de ce genre d'hérésie qu'on en arrive, en France, à demander des bac+5 pour faire des boulots de techniciens bac+2)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.