Journal Présentation de l’Open Computer : un ordinateur portable Modulaire sous GNU/Linux

Posté par . Licence CC by-sa.
51
21
mar.
2018

Bonjour,

Lors de mon article de présentation de Serge sur LinuxFr, je vous avais fait part d’un autre projet. Eh bien le voici c’est l’Open Computer.

Open Computer est un projet d'ordinateur portable modulaire, dont on peut changer facilement les composants, sous forme de block. Les pièces internes (processeurs, cartes graphiques, barrette de ram) sont interchangeables d’une simple pression et sans vis. Le clavier et l’écran sont également détachables. Pour accroître la personnalisation du PC, nous avons développé des modules USB appelés Mods qui permettront d'ajouter des fonctionnalités ou des connectiques. Les systèmes d’exploitation proposés seront basés sur GNU/Linux.
Nous avons développé l'ordinateur portable modulaire, afin qu'il ne soit plus jetable, mais réparable, évolutif et écologique.
L'idée c'est de rendre accessible à tous, le matériel de son ordinateur portable.

Origine du concept

C’est à l’occasion d’un stage en Chine, à CGNPRI (Shenzhen), dans la section "software development" que j'ai eu l’idée du concept d’ordinateur portable modulaire. À cause d’une panne d’ordinateur. En effet, la veille de la présentation des résultats finaux de mes recherches, mon ordinateur portable est tombé en panne et je n'avais aucun moyen de le réparer. La mise en place de la présentation fut assez complexe.
C’est donc à mon retour de Chine, que j'ai invité Aurélien Lefaucheux et Alexandre Combe à développer le projet avec moi. En 2017, en raison de la nécessité d’un expert en électronique, Jonathan Ruffenach a rejoint l’équipe.

L’Open Computer

Nous travaillons sérieusement sur ce projet depuis 2016, et on s’est dit qu’il était peut-être temps de communiquer un peu dessus.
Comme je vous l’avais dit dans l’article sur Serge, nous avons une jeune entreprise : Cairn Devices, basée à Strasbourg.

La modularité de notre PC repose sur 3 niveaux :

  • Les Blocks : Les composants principaux de l’ordinateur (RAM, SSD, carte graphique, etc.) sont présents sous forme de Blocks. Ils ont été conçus pour être le plus accessibles possible, aucune vis n’est utilisée, et ils sont interchangeables d’une simple pression

  • Les Mods : Module complémentaire s’appuyant sur les ports USB C. Exemple : La webcam, le port DisplayPort sont des Mods. Ils seraient ainsi facilement remplaçables. Ils seront Open Hardware

  • Écran détachable et interface remplaçable (clavier, touchpad)

Nous avons aussi fait une petite vidéo explicative ici, vous pourrez ainsi voir à quel point je suis à l’aise en vidéo (: :
https://www.youtube.com/watch?v=B9j5_xmm3UM

Le nom, Open Computer, n’est pas anodin, car nous sommes sensibles à l’Open Source et à la protection de la vie privée. Nos PC seront donc sous GNU/Linux en proposant : Mint, Fedora, Debian, Ubuntu et d’autres.

Bien entendu, notre ordinateur ne sera pas 100% Libre, mais nous faisons notre possible pour le rendre le plus Libre possible. Néanmoins, tout ce que nous concevons nous-mêmes est Open Hardware. Ainsi, notre entreprise en grandissant aura la capacité à chaque nouvelle version de l’Open Computer de le rendre un peu plus Libre.

Nous sommes également sensibles à l’Open Source, car il permet de répondre à des problématiques Européennes. Nous considérons que l’indépendance numérique Européenne peut être acquise en s’extirpant justement du modèle privateur de Microsoft. Notre souhait est donc de voir enfin émerger un écosystème numérique Européen basé sur l’Open Source.

Nous avons besoin de vous

  • Pour ce projet Open Computer, j’aurai besoin de votre aide, si vous l’acceptez, sur 2 points :
    Participer à une petite étude pour les prix de nos PC (maximum 30 secondes) : https://www.dragnsurvey.com/survey/r/3039c29

  • Si vous souhaitez propulser un fabricant de PC européen axé Open Source, aidez-nous à financer notre prototypage, en nous soutenant par votre vote ! https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907
    (oui, je sais l’inscription est pénible, mais elle prend 2 minutes et c’est très important pour nous, car vous pouvez nous apporter jusqu'à 10 votes chacun)

Conclusion

Merci d’avoir lu. J’attends avec impatience vos retours, avis et suggestions sur le projet !

  • # Un truc qui pourrait vous distinguer

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Vous serait-il possible de proposer des claviers en matrice (genre TypeMatrix) en plus des claviers classiques ?

    C'est vraiment un truc qui me gonfle d'importance avec les portables, c'est qu'aucun ne propose de clavier matriciel. Et mon problème, c'est que j'ai appris le bépo sur un Typematrix et que je n'arrive pas à taper en bépo sur un clavier classique, ça me semble tellement pas naturel.

    Vous en êtes au stade du projet, vous cherchez à faire un ordi modulaire… je crois que c'est pile le moment de vous proposer de faire ça ^

    It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

    • [^] # Re: Un truc qui pourrait vous distinguer

      Posté par . Évalué à 7.

      Alors, oui c'est tout à fait faisable. En effet, le clavier est détachable sur nos machines, donc c'est pour proposer des types de clavier très différents et facilement changeable par l'utilisateur.

      Pour être honnête, je ne connais pas bien le TypeMatrix, mais je vais faire des recherches et peut être que nous le proposerons dès le début.

      Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

    • [^] # Re: Un truc qui pourrait vous distinguer

      Posté par . Évalué à 9.

      Complètement d'accord, si en plus vous proposez la disposition Bépo en plus du QW/Azerty ça serait top ;-)

      Le lien vers le constructeur dont tu parles
      http://typematrix.com/

      • [^] # Re: Un truc qui pourrait vous distinguer

        Posté par . Évalué à 4.

        Oui, c'est prévu pour le Bépo et merci pour le lien.

        Si tu veux nous soutenir, n'hésite pas à voter pour nous. Désolé d'être lourd avec ça, mais une manière efficace pour nous de trouver des fonds pour le prototypage.

        Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

        • [^] # Re: Un truc qui pourrait vous distinguer

          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 21/03/18 à 13:01.

          J'ai fait le sondage et je vais voter de ce pas pour vous ;-)
          Si besoin j'ai un clavier TypeMatrix que je peux prêter :-D

      • [^] # Re: Un truc qui pourrait vous distinguer

        Posté par . Évalué à 7.

        En fait, je pense que l'idéal de ce point de vue, serait de faire des claviers de PC portables sans marquage, sur lequel on puisse mettre des peaux, mais je ne sais pas si ça peut se faire.
        En tout cas, ça permettrait 2 choses: chacun pourrait avoir sa disposition à soit, et ça augmenterait la résilience à la bière, que cette dernière soit libre ou non :)

    • [^] # Re: Un truc qui pourrait vous distinguer

      Posté par . Évalué à 4.

      c'est que j'ai appris le bépo sur un Typematrix et que je n'arrive pas à taper en bépo sur un clavier classique, ça me semble tellement pas naturel.

      ça fait parti des trucs qui m'énerve le plus en informatique la disposition des touches du clavier, qui est hérité des machines à écrire mécaniques et qui n'a presque pas évolué depuis 1878.
      Du coup je trouve que l'initiative de typematrix de fournir un clavier plus ergonomique mécaniquement (et des caractères) est énorme, presque autant que le prix qu'ils vendent leur produit. :-)

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Un truc qui pourrait vous distinguer

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Oui même chose pour moi, j’ai essayé de demander une version avec clavier matriciel à Purism mais je crois qu’ils ont même pas compris la question.

      Un trackpoint aussi ça serait top au milieu du-dit clavier matriciel :-)

  • # Dans la même philosophie

    Posté par . Évalué à 3.

    Il y a cette autre projet qui a l'air crédible :
    Une "carte-ordinateur" qui peut s'enficher dans un châssis de portable (ou qui peut être utilisé comme ordinateur fixe)
    https://www.crowdsupply.com/eoma68/micro-desktop

    J'imagine que vous connaissez, mais au cas où.

    • [^] # Re: Dans la même philosophie

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui, nous connaissons, mais ce que nous cherchons à proposer, c'est une alternative vraiment crédible. C'est-à-dire un système accessible à tous et surtout un ordinateur avec les capacités d'un ordinateur portable que tu peux acheter chez une marque classique.

      Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

    • [^] # Re: Dans la même philosophie

      Posté par . Évalué à 3.

      Idem il y a Olimex qui propose quelquechose de similaire :
      https://www.olimex.com/Products/DIY-Laptop/

      Sinon il y a aussi le Pi-top :
      https://pi-top.com/

      • [^] # Re: Dans la même philosophie

        Posté par . Évalué à 7.

        Oui Olimex et Pi-top sont des projets intéressant, mais nous ne sommes pas sur la même ligne. Nous voulons avant tout proposer des ordinateurs performants, avec des architectures de processeur "classique" et surtout nos ordinateurs sont modulaires. Nous sommes quand même assez loin d'un ordinateur sur raspberry pi, imprimé à l'imprimante 3D (je ne dénigre pas, j'exprime juste nos différences).

        Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

  • # innovations

    Posté par . Évalué à 10.

    Les machins modulaires ont un problème de base : les connecteurs coutent une blinde. Donc, c'est difficile de justifier autre chose qu'un connecteur ultra-standard (DRAM, SATA, PCIe, USB).

    Par contre, si vous faites des portables, il y a un truc vraiment génial à faire. On a besoin de mobilité 20% du temps, avoir son PC avec soi, en réunion, à l'extérieur. Le reste du temps, on bosse à son bureau. Or l’extrême mobilité (PC de 1 kg et pas une brique de 3 kg sans alim) est incompatible avec de la grosse puissance de calcul (cpu de 25W, vs 95W). Certain gère ça avec 2 machines, mais il faut dupliquer l'ensemble de son espace de travail, ce qui est très très très chiant. L'idéal serait de bénéficier des mêmes données et des mêmes logiciels entre les 2 machines.

    En gros, le portable deviendrait le disque dur principal d'un PC de bureau.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: innovations

      Posté par . Évalué à 5.

      Avec leur modèle il semble possible de "décliper" le disque dur, le clipper dans un bidule de pc de bureau et zouu non seulement t'a tous les fichiers mais aussi les soft etc.

      Resterait à créer le berceau d'accueil pour sata-pc-de-bureau compatible avec la baie-clip du portable et ça vive l'open-hardware, une imprimante 3D et c'est plié !

      Bravo et foncez les gars on a besoin de vous !

      • [^] # Re: innovations

        Posté par . Évalué à 3.

        Avec leur modèle il semble possible de "décliper" le disque dur, le clipper dans un bidule de pc de bureau et zouu non seulement t'a tous les fichiers mais aussi les soft etc.

        Pour le coup, ton idée est très bonne, nous ne l'avions pas encore eu. Je pense qu'a l'avenir, nous proposerons une baie pour connecter le block mémoire à n'importe quel PC (SATA + USB).

        Pour le moment, nous sommes en plein prototypage et nous cherchons des fonds pour le poursuivre, donc il nous reste pas mal de travail. N'hésite pas à nous soutenir.

        Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

    • [^] # Re: innovations

      Posté par . Évalué à 6.

      Les machins modulaires ont un problème de base : les connecteurs coutent une blinde. Donc, c'est difficile de justifier autre chose qu'un connecteur ultra-standard (DRAM, SATA, PCIe, USB).

      Alors, notre principe est d'utiliser dans les blocks les connecteurs standards (DDR4 SO-DIMM pour la RAM, mSATA pour le SSD, etc). Et sur le block nous avons fais une connectique horizontale unique pour connecter les blocks à la carte mère. Cela permet une connectique peu coûteuse, mais surtout d'utiliser des composants standards et de ne pas bloquer le client, vous pourrez toujours acheter vos composants ailleurs que chez nous et les ajouter dans les blocks vous-même, même si bien sûr vous pourrez acheter les blocks chez nous.

      Par contre, si vous faites des portables, il y a un truc vraiment génial à faire. On a besoin de mobilité 20% du temps, avoir son PC avec soi, en réunion, à l'extérieur. Le reste du temps, on bosse à son bureau. Or l’extrême mobilité (PC de 1 kg et pas une brique de 3 kg sans alim) est incompatible avec de la grosse puissance de calcul (cpu de 25W, vs 95W). Certain gère ça avec 2 machines, mais il faut dupliquer l'ensemble de son espace de travail, ce qui est très très très chiant. L'idéal serait de bénéficier des mêmes données et des mêmes logiciels entre les 2 machines.

      Ta remarque est très pertinente, c'est un peu ce que nous faisons avec l'écran détachable.
      Petit descriptif détaillé :

      • Écran tactile disposant d’emplacements pour Mods et de deux batteries amovibles
      • Possibilité de faire fonctionner plusieurs écrans connectés avec une seule base Open Computer
      • Dispose d’un pied à inclinaison variable pour une utilisa- tion confortable en mobilité
      • Communication en Wi-Fi ac entre écrans et base Open Computer en mode mobilité

      L’écran est amovible et permet à l’utilisateur d’obtenir la mobilité d’une tablette avec les capacités nettement supérieures d’un ordinateur portable et tous les logiciels de l'ordinateur portable dans un rayon de 250m, l’affichage étant uniquement déporté. Un de nos objectifs est de permettre qu’au-delà de 250m, l’écran détachable soit utilisable indépendamment de la base à la manière d’une tablette classique. Une fois reconnectés ensemble, ils se resynchronisent.

      Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

      • [^] # Re: innovations

        Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 21/03/18 à 12:01.

        Changer le processeur? Sur combien de génération? sachant qu'Intel change de socket comme de chipset.

        Est-ce que c'est vraiment la problématique des ordinateurs portables? Après tout, votre "format" n'est qu'un autre format non-standard.

        En règle générale, c'est plutôt le matos Carrefour/Boulanger/Acer et autres farces multimedia qui crée ce désastre écologique. Durée de vie pourrie, extensibilité et réparabilité nulle.

        Les gammes pro de chez Lenovo/HP/Dell d'il y a 10 ans peuvent encore être étendus ou réparés relativement facilement en plus d'avoir un excellent support sous Linux à deux chipset WiFi/Bt près.

        Courage hein, mais va falloir aller plus loin que des promesses et une video car elles n'ont rien d'originales et n'inspirent pas confiance malgré l'étalagage de pédigrés. Il faut du concret.

        Pourquoi ne pas plutôt essayer de féderer les constructeurs et assembleurs de matériels libres?
        System76, Novena, OpenCompute (notre ami vejmarie ici), etc…

        • [^] # Re: innovations

          Posté par . Évalué à 4.

          Changer le processeur? Sur combien de génération? sachant qu'Intel change de socket comme de chipset.

          Alors nous ne travaillons pas avec Intel, mais avec AMD. Et le socket utilisé est prévu pour avoir une durée assez longue (autour de 10 ans).

          Est-ce que c'est vraiment la problématique des ordinateurs portables? Après tout, votre "format" n'est qu'un autre format non-standard.

          Non, nous utilisons des composants standards, et notre connectique n'est pas bloquante. Après j'ai peut-être mal compris ce que tu voulais dire. En tout cas, ce que nous cherchons à proposer, c'est un ordinateur portable réparable et évolutif, par tous.

          Il faut du concret.

          Entièrement, d'accord, c’est pourquoi nous sommes en plein prototypage, et recherche de fond pour le prototypage. Nous présenterons sur LinuxFr nos avancées, si les gens sont intéressés.

          Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

      • [^] # Re: innovations

        Posté par . Évalué à 5.

        C'est plus de l'usage tablette que PC.

        Je préfère la version précédente avec le module "masse storage" à mettre dans un PC. Ou d'avoir un cordon SATA pour booter le pc de bureau.

        Communication en Wi-Fi ac entre écrans et base Open Computer en mode mobilité

        Je ne comprends pas, on parle de "hdmi sans fil" ou de wifi IP, parce que dans ce cas, tous les softs ont a être écrit. Au mieux, tu peux faire du client serveur entre la tablette et le socle, mais bon, je ne sais pas si wayland par le réseau fonctionne, et si xfree fonctionne encore et si il fonctionne avec du tactile.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: innovations

          Posté par . Évalué à 1.

          Je préfère la version précédente avec le module "masse storage" à mettre dans un PC. Ou d'avoir un cordon SATA pour booter le pc de bureau.

          Tu peux faire l'usage que tu veux de nos machines. Et comme elles sont très personnalisables, elles pourront s'adapter à ton usage.

          Je ne comprends pas, on parle de "hdmi sans fil" ou de wifi IP, parce que dans ce cas, tous les softs ont a être écrit. Au mieux, tu peux faire du client serveur entre la tablette et le socle, mais bon, je ne sais pas si wayland par le réseau fonctionne, et si xfree fonctionne encore et si il fonctionne avec du tactile.

          Nous nous basons sur le miracast. Et nous planchons actuellement sur le soft miraclecast.

          Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

  • # Impossible de voter

    Posté par . Évalué à 4.

    J’ai répondu au questionnaire mais impossible de voter pour votre projet :

    Impossible de créer un compte

    Serait-ce lié au fait de vouloir utiliser une adresse AT yopmail.com pour m’inscrire ? Dans ce cas le site pourrait au moins le dire explicitement… Je réessaierai un peu plus tard.

    • [^] # Re: Impossible de voter

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonjour je fait partie du staff de Cairn Devices,

      Est-ce que tu as reçu le mail de confirmation de la part d'Aviva ? J'ai déjà vu cette erreur survenir chez mes proches qui n'avait pas validé leur compte via le mail de confirmation.

      En tout cas merci (d'essayer) de voter pour nous ! Ton aide (essentielle) va nous permettre de remonter au classement !

      Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

      • [^] # Re: Impossible de voter

        Posté par . Évalué à 4.

        Est-ce que tu as reçu le mail de confirmation de la part d'Aviva ?

        Non.

        • [^] # Re: Impossible de voter

          Posté par . Évalué à 1.

          Un de mes proches l'a reçu très tard donc faut pas forcément s'inquiéter. Mais pense que tu devrais regarder tes spams pour vérifier.

          Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

  • # J'aime!

    Posté par . Évalué à 3.

    Une super idée, j'ai voter pour vous et remplis votre sondage.
    J'espère que votre projet saura séduire.

    • [^] # Re: J'aime!

      Posté par . Évalué à 1.

      Il y a effectivement pas mal de bonnes choses dans ce projet : libre, open hardware, modulaire, AMD, …

      Reste à voir ce que ça va donner en pratique.

  • # Pourquoi des "blocs"?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Alors j'ai des questions. Je comprends l'idée des blocs installables d'une pression, sans vis, etc. En gros ce sont des legos pour monter un ordi. Sauf que j'ai vraiment du mal à associer cela à "modularité" et surtout "compatibilité" (cad installer notamment des composants non "officiels"; comment installer facilement des composants non en-bloc?) et "écologie". En effet, cela signifie que pour changer un composant, je dois passer par vous, et même si c'est dans la mouvance OpenHardware (ce qui veut dire — j'espère — que les "blocs" sont aussi imprimables en 3D par exemple), sans passer par vous, je dois fournir un effort inutile (créer donc ces blocs moi-même, qui seront probablement moins jolis au passage).
    Sera-t-il simple de remplacer un composant sans acheter/faire de bloc? Pourra-t-on juste ouvrir un bloc et y mettre un autre composant standard?

    Des composants super modulables et facilement changeables, ça existe déjà à l'heure actuelle. Je connais pas toutes les marques, mais Lenovo au moins fait (faisait? Je connais pas leurs nouveaux modèles, mais j'espère que ça a pas changé) ça. Au dos d'un portable lenovo, il y a les vis et même des petits symboles pour indiquer quels vis dévisser pour la mémoire, ou le disque dur, ou la puce wifi, ou ceci ou cela. De même on trouve officiellement sur le web la liste de composants (ex, pour mon modèle), ou encore des guides de maintenance (officiels encore une fois), expliquant diverses procédures et surtout comment désassembler l'ordi pour changer les divers composants (ex, toujours pour mon modèle, guide de maintenance de 144 pages).
    Note que je ne bosse pas (ni n'ai jamais bossé, ni ne cherche à bosser) chez Lenovo et n'ai aucune action ou quoi que ce soit. ;-) Je les cite simplement car c'est pour moi un bon élève de ce qu'il faut faire pour vendre des ordinateurs portables modulables.

    Notamment cela signifie que je peux démonter très aisément et réparer moi-même mon portable. Je l'ai déjà fait. Certes, "y a des vis". Mais franchement 3 vis vont tuer personne!
    Par exemple, j'ai déjà changé mon disque dur/SSD (une seule vis, y a une trappe faite pour!). Je n'ai pas eu à changer la mémoire, mais c'est juste 3 vis (aussi une trappe faite pour avec les petits symboles. De mémoire, il me semble que le module wifi est au même endroit, mais je me trompe peut-être). Le clavier, c'est juste 2 vis (aussi avec des petits dessins).
    J'ai changé aussi une fois moi-même l'écran (un peu plus de démontage cette fois).
    Y a quelque mois, j'ai eu un problème d'ordinateur qui ne chargeait pas, et changer la batterie (ou pas de batterie du tout) ou le chargeur n'y faisaient rien. Donc j'ai finalement essayé de changé le petit câble à l'intérieur de l'ordi où on branche le chargeur. C'est un petit truc de 1 ou 2 cms, j'ai trouvé la référence sur la liste de composants (avec l'aide des dessins) sur le site Lenovo, et ça a dû me coûter 10€ (je sais plus, je dis au hasard). Franchement je suis bien content que j'ai juste eu à acheter un petit câble plutôt standard et pas un bloc (même openhardware) qui va probablement contenir d'autres composants que je n'avais pas besoin de changer, et dans tous les cas utilisant plus de matériel (donc pas si écologique), et forcément plus cher. Et encore, c'est seulement si vous aviez préparé un bloc pour ça. Je peux aisément imaginer que vous allez faire des blocs pour la RAM, SSD, etc. (comme vous dites: "principaux composants"), mais pas pour chaque petit câble bien sûr!

    Au final, un portable, c'est en général des composants aux connexions et formats standards. Je pense que tout ce qui importe, c'est de ne pas empêcher leur désassemblage (en cachant les vis ou avec des formats de vis propriétaires par exemple), et même de documenter proprement ce désassemblage. Puis les gens peuvent acheter eux-même les composants, ailleurs s'ils le souhaitent ou chez l'assembleur par sécurité (ce qui est souvent plus cher; mais même si cela est embêtant, je comprends que la vente de pièce séparée n'est pas le business model d'un assembleur d'ordi et est du travail supplémentaire).

    Donc voilà. Pour les composants eux-même, avoir un jour du vrai OpenHardware serait formidable (y a eu des projets d'un peu tout, cartes graphiques, processeurs, etc. mais rien n'a vraiment percé au grand public). Pour la partie assemblage par contre, du moment que l'assembleur propose des variantes d'assemblage à l'achat, puis ne cherche pas à mettre des bâtons dans les roues des gens qui veulent changer des composants, et même documente le désassemblage et le rend simple, je ne suis pas sûr qu'il y ait besoin de plus. Le reste, c'est juste un boîtier. Bon ensuite un assembleur pourrait proposer les plans de son boîtier prêts à l'emploi pour impressions 3D et réparations. Ce serait super cool. Mais ajouter le concept de bloc, je suis pas certain… Je me plante peut-être.

    Quant à l'anecdote:

    En effet, la veille de la présentation des résultats finaux de mes recherches, mon ordinateur portable est tombé en panne et je n'avais aucun moyen de le réparer. La mise en place de la présentation fut assez complexe.

    Même avec votre ordi, je doute que ça t'aurait sauvé la présentation. À part si vous prévoyez aussi un mode de livraison "dans la journée" pour les composants (mais la livraison est une problématique transverse qui peut aussi être fait pour les autres assembleurs qui facilite le désassemblage et propose les composants individuellement). :P

    Voilà. Désolé du long message. Mon but n'est nullement de dénigrer le concept. Je dois avouer être juste un peu dubitatif du concept de bloc pour un ordi portable. Ensuite je vois bien l'apport pour le grand-grand public, celui qui veut vraiment pas se prendre la tête, qui a peur de dévisser un portable et rassuré par le fait de juste clipser un bloc. Mais hormis ce public (qui est probablement plus grand, par contre, ça oui), je ne suis pas certain que cela puisse vraiment être considéré plus modulaire et plus écologique que simplement laisser la possibilité de démonter la machine et de documenter l'emplacement et la référence de tous les composants comme certains assembleurs le font déjà.

    Je voterai quand même probablement pour votre projet car il faut soutenir les initiatives dans la mouvance libre, et qui proposent des ordis avec du Linux. Mais je reste dubitatif. :-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: Pourquoi des "blocs"?

      Posté par . Évalué à 4.

      Notamment cela signifie que je peux démonter très aisément et réparer moi-même mon portable. Je l'ai déjà fait. Certes, "y a des vis". Mais franchement 3 vis vont tuer personne!

      D'ailleurs pour info, je préfère largement avoir des vis que un truc qui se clipse (peur de casser le matos), je m'avance peut être un peu mais tout le monde a des tournevis standard (ou un voisin en a)

      Ce qui va être difficile selon moi c'est lorsqu'il faudra sortir une deuxième version : il faudra soit prévoir que les pièces de la version 2 puissent être mises dans la version 1. Soit continuer à fournir les pièces de la version 1 pendant x années. Car un ordi facilement réparable mais dont les pièces sont introuvables n'est pas réparable. Je dis ca par rapport au fairphone où toutes les pièces n'ont pas l'air dispo pour le fairphone 1 (batterie par exemple ou l'écran pas dispo dans la boutique officiel)

    • [^] # Re: Pourquoi des "blocs"?

      Posté par . Évalué à 1.

      Salut,

      Merci pour ton très long commentaire. Je vais tacher te de répondre au mieux.

      Sera-t-il simple de remplacer un composant sans acheter/faire de bloc? Pourra-t-on juste ouvrir un bloc et y mettre un autre composant standard?

      Je l'ai dit dans le commentaire précédent, mais oui, tout nos blocks sont ouvrable et à l'intérieur tu y trouveras une connectique standard (ex : mSATA pour le block mémoire). Il sera également possible d'acheter des blocks vides. Cela permet plusieurs choses :

      • Nos clients ne sont pas captifs

      • Pas de risque que nous ne puissions pas fournir les pièces, contrairement au Fairphone 1

      • Si notre entreprise ne survit pas (ce que je ne souhaite pas !), tu pourras quand même faire évoluer ton pc, moin facilement certes.

      Mais franchement 3 vis vont tuer personne!

      Je comprends ton point de vu, mais il faut comprendre que nous voulons rendre le hardware de l'ordinateur accessible à tous. Pour pas mal de gens du type Michu, 3 vis, c'est juste "non".

      Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

      • [^] # Re: Pourquoi des "blocs"?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Je comprends ton point de vue, mais il faut comprendre que nous voulons rendre le hardware de l'ordinateur accessible à tous. Pour pas mal de gens du type Michu, 3 vis, c'est juste "non".

        Oui, mais d'un autre côté, je ne pense pas que les "gens du type Michu" soient prêts à mettre plus d'argent dans un ordinateur réparable.

        Ils vont acheter le moins cher chez Darty ou à la FNAC et puis c'est tout. Et ils le portent au SAV quand ça ne marche plus.

        Si vous ne comptez pas être sur la même gamme de prix que de l'entrée de gamme (et c'est peu probable que vous y arriviez en petite série), il faudra plutôt viser les geeks, et là le discours "facile à réparer par Mme Michu" tient moins.

        L'autre souci que je vois, c'est la taille : les blocs vont mécaniquement nécessiter que le portable soit plus gros qu'un portable sans bloc.

        L'évolutivité à long terme, ça pourrait vraiment être sympa mais c'est sans doute le sujet le plus complexe avec les normes qui changent dans tous les sens à vitesse V.

        Bref, m'est avis qu'il faut vraiment que vous arriviez à trouver le discours qui vise la bonne cible et être en accord avec cela.

        • [^] # Re: Pourquoi des "blocs"?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Oui, mais d'un autre côté, je ne pense pas que les "gens du type Michu" soient prêts à mettre plus d'argent dans un ordinateur réparable.

          Les michus achètent des tablettes. Heureusement il n'y a que les michus comme consommateurs!

          Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: Pourquoi des "blocs"?

      Posté par . Évalué à -1.

      Hé…3 vis ?! krkrkr !
      https://www.youtube.com/watch?v=OvL5SAVHD4U
      Sérieusement, non…Lenovo ne fait pas partie des bon élèves…vas y, change le ventilo de CPU du ton Thinkpad (je l'ai fait deux fois déjà) et après on en reparle !

  • # Réparation, à quel coût?

    Posté par . Évalué à 3.

    Un problème majeur de beaucoup de matériel vendu comme durable et réparable, c'est que ça n'est pas forcément rentable. À part les macs, beaucoup de portables "standard" sont, dans une certaine mesure, réparables ; on peut trouver les pièces détachées dans le commerce électronique. Le problème, c'est le coût. Récemment, la question s'est posée pour le remplacement d'une dalle tactile + dalle LCD ; il y en a pour plus de 150€ sans main d'œuvre (donc pas à la portée de Madame Michu non plus). Si on ramène à l'obsolescence de l'ensemble (batterie, disque, génération du processeur), ça n'est rentable que pour une machine de moins d'un an. C'est sûr que si on vend la bécane de départ 3000€, alors c'est rentable de remplacer des blocs à 300€. Mais ça ne veut pas dire que c'est une bonne affaire, parce que ça sera toujours plus intéressant d'acheter des appareils équivalents "jetables" deux à trois fois moins chers.

    On vend souvent les concepts d'appareils jetables comme une conséquence du capitalisme et du consummérisme forcéné, au détriment du consommateur. Or, je ne suis pas du tout certain que ça soit si facile. Ça permet un investissement initial inférieur; ça permet un renouvellement minimum du parc, et donc une évolution souhaitable parfois (qui regrette les port séries sur les portables?), voire des économies d'énergie pour certains appareils. Et, pour les dispositifs légers, ça évite les catastrophes, parce que ça n'est pas la même chose de se faire piquer un ordinateur à 3000€ et un truc à 700€.

    Sans compter qu'il y a un aspect majeur : le prix, c'est un fait concret immédiat, et la durabilité, c'est une promesse. Investir dans un appareil durable, ça comporte une importante part de risque.

    • [^] # Re: Réparation, à quel coût?

      Posté par . Évalué à 3.

      Dans l'idée, cela serait plus un portable mieux recyclable que la moyenne ont on aurait besoin. Cela me fait penser à des matelas, dont les couches de mousses n'étaient plus collés pour être mieux recyclable en fin de vie.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Réparation, à quel coût?

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui mais pour ça, il faudrait que les filières existent. En plus, il ne faut pas que la "recyclabilité" induise des processus couteux à la fabrication (sinon, c'est contre-productif).

        Tu peux imaginer facilement un système où ça n'est pas trop compliqué d'ouvrir la machine, de mettre le disque d'un côté, la batterie de l'autre, les cartes électroniques, l'écran, la carcasse. Ça demande quand même du temps, il faut ouvrir le boitier, puis retirer les composants (à moins de les arracher). Et là, t'es pas vraiment plus avancé, parce que pour recycler un disque dur, bon courage…

        C'est totalement pifométrique, mais d'idée que je me fais d'un recyclage des appareils électroniques dans le futur, c'est une énorme broyeuse qui te produit de très fines particules qui sont ensuite triées pour former un "minerais" enrichi dans tel ou tel composé. Ça me parait plus viable qu'un démontage manuel qui ne permet pas de résoudre le problème.

        • [^] # Re: Réparation, à quel coût?

          Posté par . Évalué à 5.

          C'est totalement pifométrique, mais d'idée que je me fais d'un recyclage des appareils électroniques dans le futur, c'est une énorme broyeuse qui te produit de très fines particules qui sont ensuite triées pour former un "minerais" enrichi dans tel ou tel composé. Ça me parait plus viable qu'un démontage manuel qui ne permet pas de résoudre le problème.

          Le trie serait du pure délire vu le nombre de matières différentes.

          "La première sécurité est la liberté"

  • # Comme de bien entendu

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bien entendu, notre ordinateur ne sera pas 100% Libre

    Pourquoi?

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: Comme de bien entendu

      Posté par . Évalué à 6.

      Dans les processeur et bien d'autres choses il n'est pas possible d'être 100% libre ou alors on ne dépasse pas les performances d'un PC des années 80 a un prix très élever. Il faudrait donc théoriquement tout re-concevoir ce qui n'est financièrement pas possible pour une start-up. Le but est de progresser vers l'Open-Source en faisant pression sur les constructeurs, en re-concevant petit a petit les parties manquantes et en aidant les fournisseurs de solutions Open-Source/Open-Hardware. La société américaine Purism est très ambitieuse dans ce domaine.

      • [^] # Re: Comme de bien entendu

        Posté par . Évalué à 7.

        Vous connaissez http://www.horizon-computing.com/ ? Il poste régulièrement ici. Ils sont orienté serveur, vous devriez partagé des trucs, ils font aussi de l'open hardware.

        cf par exemple le bios libre : https://linuxfr.org/users/vejmarie/journaux/l-epopee-nerf
        https://linuxfr.org/users/vejmarie

        "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Comme de bien entendu

        Posté par . Évalué à 3.

        Dans les processeur et bien d'autres choses il n'est pas possible d'être 100% libre ou alors on ne dépasse pas les performances d'un PC des années 80 a un prix très élever

        C'est faux, peu importe si on parle de matériel propriétaire documenté ou rétro-ingénié qui ne tourne qu'avec du code libre ou si on parle de matériel véritablement libre de type RISC-V, MIPS, SPARC ou POWER.

        Un SoC ARM bas de gamme c'est déjà l'équivalent d'un Pentium des années 90 (Raspberry Pi première génération c'est déjà un Pemtium 2 et Raspberry Pi 3 c'est presque un Pentium 4) qui peut émuler les consoles et PC 16bits et 32 bits. En dessous on passe à la catégorie microcontroleur 32bits (Atmel, Microchip, STM, ARM ou encore SiFive) et là aussi on dépasse les performances d'un roi des années 80 comme le Motorola 68k ou le Intel 80386. L'écart est encore plus significatif avec des programmes multithreadés.

        • [^] # Re: Comme de bien entendu

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne suis pas spécialiste mais une chose est sûr le Raspbery n'est pas Open-Hardware même s'il est plus ouvert que d'autres plateforme. Olimex OlinuXimo est une alternative Open-Hardware au raspberry. Alors oui en l'état actuel c'est à peu près impossible de proposer une solution viable Open-Hardware.

          • [^] # Re: Comme de bien entendu

            Posté par . Évalué à 2.

            Le Raspberry Pi était cité en exemple pour donner un ordre de grandeur par rapport à du matériel récent équivalent. Comme tu le dis, il y a d'autres SoC et fabricants bien plus ouverts même pour du ARM.

            Après ça dépend de ce que tu considères comme viable : Si c'est pour faire un serveur léger il y a déjà ce qu'il faut. Pour de la bureautique, lire de la vidéo et faire du Web tout va arriver d'un coup quand les pilotes seront prêts (cf le journal sur le pilote libre du Cedar de Allwinner). Le i.MX 8 choisi par Purism pour son téléphone est capable de tout ça. Et si tu as besoin d'une bête de calcul, direction Thalos II sur archi Power9.
            Sans compter que côté RISC-V, ça avance aussi avec Sifive qui a récemment lancé un processeur quadcore et la carte de développement qui va avec.
            Par contre il manque toujours un projet de GPU et VPU openhardware. Avec OpenGL, Vulkan, la norme DisplayPort et les codecs vidéo libres il y aurait moyen d'avoir quelque chose de sympa.

            • [^] # Re: Comme de bien entendu

              Posté par . Évalué à 4.

              Le Raspberry Pi était cité en exemple pour donner un ordre de grandeur par rapport à du matériel récent équivalent. Comme tu le dis, il y a d'autres SoC et fabricants bien plus ouverts même pour du ARM.

              Oui, enfin, ils n'ont pas grand chose de libre d'un point de vue 4 liberté.
              Question sérieuse : il y a eu de designs de CPU libres (4 libertés appliquées au VHDL, etc.) aboutis depuis le Leon ?

              • [^] # Re: Comme de bien entendu

                Posté par . Évalué à 3.

                Oui, enfin, ils n'ont pas grand chose de libre d'un point de vue 4 liberté.

                Je suis d'accord mais le terme Open Hardware est fourre-tout.

                il y a eu de designs de CPU libres (4 libertés appliquées au VHDL, etc.) aboutis depuis le Leon ?

                Depuis le OpenSparc Leon, il y a eu pas mal de designs libres basés sur les ISA RISC (au moins une dizaine sur RISC-V) et même basés sur ARM. Je ne sais pas ce que tu entends par "aboutis" mais tous ces processeurs sont utilisables en softcore.
                Pour l'instant, les ASIC dérivés de ces projets sont en shared-source. Il y a le projet LowRISC qui devrait sortir des SoC libres durant les prochaines années.

                • [^] # Re: Comme de bien entendu

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je ne sais pas ce que tu entends par "aboutis" mais tous ces processeurs sont utilisables en softcore.

                  J'entends ayant passé l'épreuve du silicium (et que donc quelqu'un a décidé que l'équation prix/perf/philosophie tenait la route).

                  • [^] # Re: Comme de bien entendu

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Passer l'épreuve du silicium, c'est fait pour les cœurs RISC-V puisque ces designs libres sont la base de tous les projets qui sont sortis ou en cours de sortie (Western Digital ou Nvidia bossent à partir de ces références). OpenRISC qui est plus ancien est utilisé dans différentes conceptions dont du spatial.

                    Après un ASIC n'est pas nécessairement un gage d'aboutissement vu qu'il y a masse d'appareils électroniques utilisant des gros FPGA pour diverses raisons donc parfois l'ajout d'un petit processeur softcore est suffisant et plus rentable que d'ajouter une puce additionnelle.

                    Enfin, niveau philosophie on est principalement sur des implémentations dans des designs propriétaires. Les licences copyfree le permettent (par exemple RISC-V) et quand le design copyleft est un coprocesseur relativement indépendant du design propriétaire rien n'oblige de lui lancer du logiciel propriétaire pour communiquer avec le reste de la puce (c'est le cas pour le OpenRISC des SoC Allwinner récents).

                    • [^] # Re: Comme de bien entendu

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Je me réveille une bonne semaine après cet article mais , vous n'auriez pas envie d'utiliser un SoC libre, comme celui de https://www.sifive.com/ qui est très très abouti ?
                      Je ne vois pas trop ce qu'on appelle "open-hardware" si tous les composants internes sont proprios, à la limite de routage de la carte-mère ou le design des modules, mais ça limite beaucoup l'intérêt non ?

                      • [^] # Re: Comme de bien entendu

                        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 06/04/18 à 13:33.

                        Sifive ne veut pas filer ses plans sans accords de Licence, ce n'est pas libre et les prix sont pour l'instant astronomiques (autant acheter un Talos II). Puis aucun SoC Risc-V ne propose de gestion de l'affichage avec un GPU et les ports VGA DP LVDS qui vont bien. C'est trop tôt et trop brut pour envisager Risc-V.

                        Je ne vois pas trop ce qu'on appelle "open-hardware" si tous les composants internes sont proprios

                        on devrait appeler ça open electronic scheme. À côté tu as l'open source hardware qui est un label précis mais qui gère le code, le design et se moque des licences des composants du moment qu'il y a un datasheet.

    • [^] # Re: Comme de bien entendu

      Posté par . Évalué à 4.

      Simplement, car les composants comme la RAM par exemple, ne sont pas Libre. De plus, pour des raisons de performance et d’interopérabilité, nous utilisons les processeurs d'AMD Ryzen, qui ne sont pas Libre.
      En fait, ce que nous concevons nous-même, exemple clavier ou Mods, sont Open Hardware.

      Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

  • # Concurence

    Posté par . Évalué à 2.

    D'un point de vue marché vous venez comblez un trou car vous n'avez pas de concurrent direct. Pour le côté Open-Source, il existe le Purism Librem 15 d'un point de vue modulaire c'est le Fairphone. C'est 2 concurrent font payé cher leur produit ce qui est justifié en sois. C'est clairement le genre de choix que je cherche réparable et Open-Source…

    • [^] # Re: Concurence

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 21/03/18 à 18:08.

      Faut faire attention à la largeur du trou qu'ils comblent :
      Pourquoi n'y a t-il pas de concurrents direct ? Le marché est il assez important pour avoir un acteur ?
      D'ailleurs certains commentaires plus haut font apparaitre que certaines marques sont "bon élève" (lenovo).

      Quand on a une idée il faut pas demander si le produit service est bien, souvent les gens vont te dire "c'est super continue". Il faut demander, je te propose ce service/cette valeur ajoutée :

      • Combien es tu prêt à dépenser (en plus dans le cas présent) pour cette plus-value

      Perso je trouve l'idée intéressante, mais je ne paierai pas 1,5 x le prix parce que le produit est libre. Je suis prêt à faire un effort (10 voire 20% en plus par rapport à la gamme équivalente et faudrait que j'ai besoin de changer de PC ce qui n'est pas le cas).

      90% des gens (chiffre tiré de mon chapeau) s'en foutent complètement de changer la disposition du clavier, en fait il veulent un clavier normal et surtout pas un truc exotique.

      • [^] # Re: Concurence

        Posté par . Évalué à 1.

        Je suis bien d'accord. J'irais tout de même jusqu'à 1,5 fois le prix mais en partant de bien bas : 300 euros. Je payerai 450 euros un ordinateur portable peu performant mais Open-hardware.

  • # A la technique c'est Michel, le light jockey c'est momo

    Posté par . Évalué à 2.

    Question technique, visiblement pour les bloques c'est des connecteurs différents: mSATA pour le disque, mini-PCIE pour le GPU, SO-DIMM pour la mémoire RAM … j'ai tout bon ? Pour l'écran c'est quoi (USB-C, eDP, …) ?

    D'un côté ca me semble plus réaliste que d'inventer sois même ses propres connecteurs de l'autre ça va à l'encontre du bon Monsieur Michu. Installer une barette dans du SO-DIMM, ou une carte dans un connecteur mini-PCIE faut un peu de dextérité …

    Dans tous les cas bon courage, faire du matériel c'est dure, beaucoup plus que du logiciel.

    • [^] # Re: A la technique c'est Michel, le light jockey c'est momo

      Posté par . Évalué à 1.

      Installer une barette dans du SO-DIMM, ou une carte dans un connecteur mini-PCIE faut un peu de dextérité …

      Alors, dans le block, c'est un SO-DIMM, mais ça, c'est Cairn Devices qui installe la RAM (ou toi si tu es motivé, pour acheter les pièces ailleurs que chez nous). M. Michu lui, il va mettre le block dans le PC potable, d'une simple pression, donc pour lui SO-DIMM ou pas, il ne voit pas la différence.

      Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

      • [^] # Re: A la technique c'est Michel, le light jockey c'est momo

        Posté par . Évalué à 7.

        Le connecteur du block à la carte mère c'est quoi alors ? Parceque le bus DDR c'est coton pour le routage et y a beaucoup, beaucoup de lignes/traces (128 lignes/traces iirc) avec tout qui doit avoir une faible tolérance sur la différence de longueurs entre chaque lignes/traces (càd qu'elles doivent être de même longueur). Je parle même pas des problèmes d'impédance associé à un connecteur physique et le bruit et la réflection qui en découle.

        C'est pareil pour le PCIE, c'est quoi le connecteur entre le block et la carte mère ? Le PCIE c'est coton aussi pour la tolèrance …

        Du coup je m'inquiéte beaucoup pour les problèmes que vous allez avoir (j'ai beaucoup d'empathie pour les gens qui font du matériel ;))

        • [^] # Re: A la technique c'est Michel, le light jockey c'est momo

          Posté par . Évalué à 1.

          Le connecteur du block à la carte mère c'est quoi alors ?

          Un connecteur maison horizontal. Et comme tu l'expliques il faut prendre en compte, pas mal de choses. Mais nous avons trouvé des solutions intéressantes et nous devons maintenant les tester, c'est pourquoi on cherche à prototyper, plus que ce que nous avons déjà fait pour le moment.

          Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

  • # Novena

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est intéressant, mais est-ce que c'est censé être plus grand public que ce qui existe déjà comme le Novena ? cf. https://www.crowdsupply.com/sutajio-kosagi/novena et https://www.bunniestudios.com/blog/?cat=28

    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: Novena

      Posté par . Évalué à 1.

      Clairement, nous sommes assez loin de Novenas, car nous sommes sur des composants plus classique (proc x86, par exemple), une performance des machines assez forte et nous visons vraiment le grand public. Donc un ordinateur accessible à tous.

      Novenas c'est cool, mais ça ne s'adresse vraiment pas à tous.

      Soutenez l'Open Computer : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.