Pinaraf a écrit 3417 commentaires

  • [^] # Re: ASN

    Posté par . En réponse au journal Nucléaire, l'amateurisme d'EDF. Évalué à 3 (+2/-1).

    Ma foi, tu devrais aller demander à l'ASN de corriger ses écrits alors :

    Les décisions prises et les actions engagées par l’exploitant ont été précipitées après la découverte de la non-ouverture de l’évent, sans évaluation préalable de leurs impacts avérés et potentiels, alors que le réacteur se trouvait dans une configuration non-conforme aux règles générales d’exploitation. L’analyse réalisée a posteriori par l’exploitant, à la demande de l’ASN, a montré que le refroidissement des assemblages de combustible situés dans la cuve du réacteur a été maintenu durant l’événement.

    Pour l'ASN, il y a eu un doute sur la continuité du refroidissement. Et une interruption du refroidissement signifie un risque réel de début de fusion.

    Et concernant ce qui était j'espère une boutade de ta part sur le niveau 1 : tout incident de niveau 1 implique un communiqué de presse. Et non, EDF ne fait pas un communiqué de presse pour des histoires de toilettes…

  • [^] # Re: échec?

    Posté par . En réponse au journal Nucléaire, l'amateurisme d'EDF. Évalué à 8 (+7/-1).

    Les deux accidents de Saint Laurent des Eaux sont bien des accidents de fusion du cœur, 20kg d'uranium en 1980 et 50kg en 1969.

  • [^] # Re: Pas forcément amateurisme

    Posté par . En réponse au journal Nucléaire, l'amateurisme d'EDF. Évalué à 4 (+3/-1).

    C'est d'autant plus étrange que ca me semble être quelque chose que l'on puisse au moins vérifier l'état de la vanne à l'aide d'un capteur, afin de s'assurer que la procédure ne puisse pas être lancée si la vanne est fermée.

    Et si ce capteur se trompe ? On double ? Mais alors que fait-on si les deux capteurs divergent ? On triple et on fait un quorum ?
    Et c'est comme ça que l'on a perdu un A320, deux des trois sondes d'AoA se sont trompées… https://en.wikipedia.org/wiki/XL_Airways_Germany_Flight_888T

    Est-ce si simple donc d'ajouter un capteur ?

  • [^] # Re: échec?

    Posté par . En réponse au journal Nucléaire, l'amateurisme d'EDF. Évalué à 3 (+8/-7).

    Comme celui d'alimenter en énergie la France, une partie de l'Allemagne, du Luxembourg et de la Belgique depuis 60 ans

    Le parc nucléaire français a été déployé dans les années 70 à 80. Donc 40 ans, pas 60. Ce qui est très important pour la suite…

    pour un prix correct pour le consommateur (comparé aux pays voisins),

    Combien coûte le démantelement d'un réacteur ? On ne sait pas (celui de Brennilis est toujours en cours depuis 1985), et les politiques économique en vigueur ajoutent encore des inconnues par l'emploi massif de sous-traitants, avec derrière une perte de compétence et de connaissance des spécificités de chaque site. Donc on ne connaît pas le coût réel de l'électricité nucléaire.
    Sait-on encore aujourd'hui construire des réacteurs, en maîtrisant le calendrier, le budget et la qualité ? Vraisemblablement non (que ce soit l'EPR de Flammanville ou ceux exportés…) On peut largement mettre ça sous le coup des 'errements' d'Anne Lauvergeon (par exemple le choix de gérer tout le chantier et non pas uniquement le réacteur), mais cela reste un échec majeur pour la filière.
    Ce qui pose donc la question de son devenir. Les réacteurs n'ont pas été conçus pour tenir éternellement. On peut jouer les prolongations (l'ASN ne les auraient d'ailleurs pas acceptées pour Fessenheim, trop de problèmes techniques), mais on ne peut pas prolonger éternellement. Donc la filière nucléaire française est clairement sur une mauvaise voie.

    Pour ma part, je regrette que les investissements dans le nucléaire se limitent aux branches à combustible solide, les papiers de recherche sur notamment le MSFR sont très encourageants, mais le verra-t-on en production par la filière française ? En tout cas, pas sans réorientation des investissements… De plus, la concurrence internationale est forte, et des entreprises se développent autour de la promesse de réacteurs plus petits, construits en usine puis déposés sur site… Donc oui, la filière nucléaire française est dans la mouise à mes yeux, et je ne vois pas de sursaut se profiler.

    sans avoir eu d'accident important?

    La centrale de saint laurent des eaux a connu deux accidents qui auraient conduit à des rejets hors du site (l'info est soumise à débat, l'état aurait caché la chose et on s'en serait rendu compte a posteriori par des radioéléments artificiels dans la nature, mais les années 70/80 n'étaient pas à la transparence…) Même en se limitant au niveau officiel, le 4 donc, on est sur un accident.
    Et si on se base sur le risque de fusion du cœur à 5×10⁻⁵ par réacteur.an (étude ExternE, cf. https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-00795118/document), nous avons 57 réacteurs, pour 40 ans de service… donc on a un risque à 0,114… D'ailleurs, nous avons déjà eu deux tels accidents en France.

  • [^] # Re: ASN

    Posté par . En réponse au journal Nucléaire, l'amateurisme d'EDF. Évalué à 1 (+2/-3).

    Rhooo, pour un "gouvernement" qui ne communique rien, c'est quand même très détaillé.

    Il n'y a pas d'excès de détail, juste ce qui est «suggéré» au niveau international par l'AIEA et l'AEN. Il ne faut pas oublier que la transparence est nécessaire pour tenter de rendre le nucléaire acceptable par la population et réduire les craintes.

    Assez souvent d'ailleurs, c'est l'exploitant qui «oublie» de notifier l'ASN ou qui minimise un incident. C'est d'ailleurs le cas ici si on se fie à l'article cité dans l'article, avec une classification au niveau 1 («anomalie» ça fait moins peur que «incident» non ?)

  • [^] # Re: ASN

    Posté par . En réponse au journal Nucléaire, l'amateurisme d'EDF. Évalué à 10 (+13/-1).

    Il faut bien comprendre l'échelle tout de même.
    On peut légitimement dire qu'on a frôlé la catastrophe (terme qui n'est pas dans l'échelle, mais admettons qu'il soit équivalent à un accident) sans pour autant atteindre un niveau supérieur à 2.
    Si on prend le tableau récapitulatif :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelle_internationale_des_%C3%A9v%C3%A9nements_nucl%C3%A9aires

    Nous n'avons pas eu de fuite à l'extérieur, a priori pas de personnel contaminé, mais une défaillance importante des dispositions de sûreté. Donc niveau 2.
    Maintenant, imaginons que sans prise en charge, donc si j'ai bien compris en aveugle vis-à-vis du niveau d'eau et de refroidissement, le combustible ait commencé à être insuffisamment refroidi… Ou que la procédure improvisée se soit mal passée et ait abouti au même résultat… Nous passions presque immédiatement au niveau 4 ou 5 (cas de Saint-Laurent des Eaux ou encore Three Miles Island). Et là c'est un accident.

    Il ne faut pas «psychoser» sur un incident, mais en tirer les conclusions. C'est le but de cette échelle, et un incident de niveau 2 est déjà bien assez grave pour mériter d'être discuté et analysé. Par contre, ce n'est pas mon métier, donc je ne vais pas tenter d'aller plus loin :)

  • [^] # Re: KDevelop vs QtCreator

    Posté par . En réponse à la dépêche L’environnement de développement KDevelop est sorti en version 5.5. Évalué à 2.

    C'est pas tout d'avoir le même outil sous-jacent, encore faut-il bien s'en servir :)
    Plus sérieusement, la complétion de KDevelop est plus… «joyeuse», elle montre bien les différents types et permet de naviguer plus aisément dans les données…

  • [^] # Re: KDevelop vs QtCreator

    Posté par . En réponse à la dépêche L’environnement de développement KDevelop est sorti en version 5.5. Évalué à 7.

    Hé bien j'utilise les deux.

    • QtCreator pour les projets 'pur' Qt, où je dois ouvrir en plus des fichiers .ui ou .qml. L'intégration est bien meilleure
    • KDevelop pour les projets moins orientés Qt/graphique.

    Par exemple quand je développe sur PostgreSQL j'utilise KDevelop pour :
    - son excellente complétion de code,
    - ses facultés d'exploration,
    - la coloration syntaxique bien plus sympa (notamment des variations de couleur pour les différentes variables… quand on explore du code qu'on ne connait pas, c'est une aide visuelle agréable),
    - l'expansion des macros…

    QtCreator sait faire une partie de ça, mais ce n'est vraiment pas son fort.

  • # Non.

    Posté par . En réponse au lien [LWN] les binaires de Qt bientôt uniquement dispo pour les utilisateurs de la licence proprio?. Évalué à 6.

    Le titre ici est une très mauvaise traduction de l'article.
    Ça a déjà été abordé dans un journal : https://linuxfr.org/users/pied/journaux/the-qt-company-annonce-un-changement-dans-ses-offres

  • [^] # Re: Questionnements

    Posté par . En réponse au journal The Qt Company annonce un changement dans ses « offres ». Évalué à 7.

    QML ? (Je sais, ça n'a rien à voir avec les changements) j'ai aussi du mal, j'ai l'impression que c'est surtout utilisé pour faire des interfaces atypiques (jeux, applis mobiles, etc) mais pour du natif je n'en vois pas l'intérêt car trop hétérogène. Or, QML est la recommendation actuelle de Qt et les widgets traditionnels passent en mode maintenance, ce qui signifie aussi qu'il n'y aura plus d'avancées majeures dans ces derniers. Ce qui me laisse dans l'optique de partir sur un autre toolkit.

    Les widgets continuent d'être maintenus, mais en l'absence de contribution ou de forte demande, il n'y a pas d'ajout effectivement. Après des choses sont prévues quand même dans Qt6 pour les widgets. cf. https://wiki.qt.io/Qt_Contributor_Summit_2019_-_Refurbishing_Qt_Widgets_internals
    Pour QML, ils ont bien conscience des limites actuelles et comptent bien améliorer la situation : https://www.qt.io/blog/2019/08/07/technical-vision-qt-6

    Concernant les téléchargements, les sources sont épargnées, seuls les binaires sont impactés ici.

  • [^] # Re: Source ?

    Posté par . En réponse au journal The Qt Company annonce un changement dans ses « offres ». Évalué à 8.

    Merci bien, j'ai complètement oublié de mettre le lien…

  • [^] # Re: Une arme noble d'une époque civilisée

    Posté par . En réponse au journal KHTML c'est fini. Évalué à 4.

    Tous ces retraits ne sont pas sans raisons : pour la nouvelle itération des frameworks KF6, KHTML sera purement et simplement supprimé. Il était encore présent uniquement pour la compatibilité.

  • [^] # Re: Une arme noble d'une époque civilisée

    Posté par . En réponse au journal KHTML c'est fini. Évalué à 7.

    Il n'y avait pas derrière KHTML la force de frappe d'Apple et Google dans la course aux standards. Du coup toute une série d'évolutions sur HTML5, CSS3 et le moteur JS n'ont jamais eu lieu dans KHTML. C'est la raison pour laquelle il a été abandonné d'ailleurs, pas assez de gens pour tenir la course. Mais au final toutes ces évolutions ont un coût bien réel. Par exemple un moteur JS moderne avec compilation JIT consomme bien plus de RAM que nos vieux interpréteurs. Certes avec un gain phénoménal en performances, mais selon l'usage ce gain ne sert pas… De même pour le moteur de rendu pour qu'il tienne les x FPS de tel benchmark JS…
    Quand on veut afficher un simple HTML (le cas d'okular), tout ça est inutile.

  • # Une arme noble d'une époque civilisée

    Posté par . En réponse au journal KHTML c'est fini. Évalué à 8.

    J'aimais bien KHTML. Vraiment bien.
    Il n'a pas de remplaçant viable à ce jour. Webkit et Blink sont tellement tellement lourds, Gecko impossible à embarquer dans une application… Je manque de temps pour celà, mais j'adorerais avoir un moteur de rendu HTML, simple, typiquement pour l'usage d'Okular. Donc pas un machin qui bouffe un demi gigo de RAM au petit déj.

  • [^] # Re: Moi j'utiliserais...

    Posté par . En réponse au journal RaspberryPi, capteurs USB, dbus et systemd, utiliser des briques Linux "desktop" pour une architect. Évalué à 3.

    Merci pour le lien, je le note dans un coin… mais le truc qui tue en général les outils de ce genre pour mon usage : il fallait pouvoir afficher une page web dans un coin de l'interface… Donc exit beaucoup de bibliothèques alternatives hélas.

  • [^] # Re: Olimex

    Posté par . En réponse au journal RaspberryPi, capteurs USB, dbus et systemd, utiliser des briques Linux "desktop" pour une architect. Évalué à 3.

    La OLinuXino aurait été intéressante oui… Bon, le GPU Mali-400 m'aurait encore provoqué moultes découragements avec webengine (cf. https://blog.bshah.in/2019/12/20/plasma-mobile-as-daily-driver/ pour pleurer), mais certains défauts n'ont été réglés que récemment genre https://olimex.wordpress.com/2019/03/08/a64-olinuxinogot-mainline-linux-kernel-5-0-images/
    Entre la Raspberry Pi et sa raspbian trafiquée comme une mob et l'olinuxino avec un noyau 3.10… J'avais voté pour la Pi. Aujourd'hui, si c'était à refaire, je demanderais une palette d'olinuxino pour tester…

  • [^] # Re: Et MQTT

    Posté par . En réponse au journal RaspberryPi, capteurs USB, dbus et systemd, utiliser des briques Linux "desktop" pour une architect. Évalué à 4.

    Salut

    Ça me semble pas comparable : MQTT est un 'simple' transport de messages en 'publish/subscribe', DBus est un système d'IPC/RPC. J'aurais pu utiliser MQTT, presque comme j'aurais pu utiliser des sockets UNIX. Il aurait fallu par exemple que je sérialise/désérialise les messages à un format convenable.
    De plus, la bibliothèque QtMQTT est en GPL uniquement… Ça aurait été compliqué avec mon client hélas :/

  • [^] # Re: marrant...

    Posté par . En réponse au journal RaspberryPi, capteurs USB, dbus et systemd, utiliser des briques Linux "desktop" pour une architect. Évalué à 4.

    Je sais que c'est un gros pavé, mais j'ai bien parlé des threads :)

    La solution classique dans un tel cas est l'utilisation de threads. Avec les threads, un même espace mémoire est utilisé par plusieurs fils d'exécution… mais si un fil d'exécution plante, il entraîne généralement avec lui l'ensemble du processus. De plus, si on utilise des bibliothèques tierces, sont-elles bien compatibles avec l'usage dans plusieurs threads ? Enfin, une telle évolution est contraignante sur notre propre code (même si Qt sait lever une partie des problèmes liés aux threads en permettant plus facilement d'isoler les objets au sein de chaque thread en les faisant communiquer par signaux/slots).

    Et pour les autres points positifs que tu cites, je ne suis pas fortement concerné car j'ai majoritairement travaillé seul sur ce projet, et je considère que si tu n'as pas d'outils pour avoir un démon qui se relance automatiquement t'as raté ta vie :)
    À ce sujet, rions un peu, j'ai eu une mise à jour de mon flipper (cf https://linuxfr.org/users/pied/journaux/an-unexpected-linux-reverse-engineering pour plus d'histoires) et en creusant j'ai vu que leur script d'init fait:

    while true ; do
       /game/bin/game
       show_message "Restarting"
    done
    

    Et j'ai à certains démarrages, mais pas tous, le message "Restarting" à l'écran…

  • # Avis en tant qu'ex-utilisateur de l'API Paypal

    Posté par . En réponse au journal Payement FNAC via Paypal. Évalué à 10.

    L'API paypal est (était?) très mal documentée à l'époque, mais il y avait bien une fonctionnalité pour l'annulation des autorisations de paiement.
    Le blocage de l'argent est une pratique tout à fait normale, c'est monnaie courante dans le cas des cartes bancaires qui ont aussi souvent des transactions en deux parties (autorisation puis capture).
    Donc pour le coup, j'accuserais bien uniquement la FNAC et pas Paypal…

  • # Et l'utilisation…

    Posté par . En réponse au journal QtWebEngine sous raspbian, la croix et la galère…. Évalué à 4.

    J'oubliais, comment utiliser notre Qt cross-compilé ? C'est très simple, il suffit d'utiliser le qmake du dossier /opt/qt5pi/5.12.6/tools, donc /opt/qt5pi/5.12.6/tools/bin/qmake
    Pour les projets à base de cmake, il faut utiliser le dossier /opt/qt5pi/5.12.6/build/lib/cmake/ qui contient l'ensemble des éléments requis pour qu'il comprenne ce qu'il se passe…

  • # Excellent journal

    Posté par . En réponse au journal Conception d’un circuit intégré avec Qflow. Évalué à 10.

    Ça fait plaisir à lire, félicitations

  • [^] # Re: Apple

    Posté par . En réponse au journal La fin d'IPv4. Évalué à 6.

    Si Google te dit que ton site Web doit être en IPv6 pour ne pas perdre des places dans le classement, bah d'un coup, tu as un gros intérêt à former ton équipe sur le sujet.

    Ou à mettre ton site derrière CloudFlare ou équivalent qui fasse proxy IPv6 vers ton site… Et donc la seule conséquence serait une nouvelle augmentation du poids de ces fournisseurs de service sur internet.

  • [^] # Re: Le bon lien

    Posté par . En réponse au lien RMS n'est plus responsable du projet GNU. Évalué à 3.

    C'était a priori un faux, l'entrée a été supprimée de la page.

  • # Grosse erreur sur le DNS...

    Posté par . En réponse au journal L'IPv6 et moi. Évalué à 10.

    Seulement, cela faisait bien longtemps que je n'utilisais pas leurs DNS, et m’adressais directement aux DNS racines via un bind9 correctement configuré, lequel va par défaut chercher à la fois les IPv4 et les IPv6. Donc chez moi, ça marche.
    C'est quand même dommage, non ? Cela veut dire qu'il suffirait à Mr British Telecom d'un petit changement au niveau du DNS pour que tout d'un coup, une proportion non négligeable des utilisateurs se mettent à utiliser l'IPv6 par défaut, ce qui pourrait attirer l’œil du décideur pressé. Alors pourquoi ne le font-ils pas ? Peut-être qu'ils s'attendent à ce que cela casse certains sites, navigateurs, applications ou que sais-je d'autre, et que le coût d'une fraction de leurs utilisateurs furax appelant le support demeure trop important ? Mystère.

    Ce n'est pas du tout ça.
    Un serveur DNS, qu'il soit en IPv4 ou en IPv6, va répondre une IPv4 à une requête A et une IPv6 à une requête AAAA, et ton système émet ces requêtes AAAA uniquement parce qu'il a désormais une connectivité IPv6.
    Rien ne t'interdit, sur un système sans IPv6, de faire ces requêtes AAAA. Je suis présentement en déplacement professionnel, dans un hôtel sans IPv6, et pourtant:

    $ dig +short example.com AAAA
    2606:2800:220:1:248:1893:25c8:1946
    

    Donc ton opérateur ne commet pas d'erreur grave en ne fournissant pas de DNS en IPv6.

  • [^] # Re: Bien fait

    Posté par . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 10.

    Ça aurait pu être pire, il aurait pu être communiste.