Pinaraf a écrit 3420 commentaires

  • [^] # Re: Et avec Github...

    Posté par  . En réponse au journal Microsoft rachète Github. Évalué à 10.

    On se retrouve avec des "applications" terriblement lentes par rapport aux applications natives. Sur slack par exemple, il m'est arrivé d'attendre une seconde entre ma frappe au clavier et l'affichage dans le champ d'écriture de message. Je ne parle pas de l'envoi hein, juste l'affichage du message en cours de rédaction.
    Et je ne vais pas parler de la consommation de RAM. Mon PC a 8GB de RAM, ce n'est pas pour la gâcher avec chaque application qui bouffe la RAM d'une instance de navigateur web.

    On prend un afficheur de documents et on le transforme en plateforme d'exécution d'applications… Tout va bien ?

  • [^] # Re: Les fameux «ces gens de l'Europe»

    Posté par  . En réponse au journal La fin de l'internet est proche!. Évalué à 8.

    Les lobbys sont normaux et je dirais même nécessaires : ils ne sont fondamentalement que l'expression d'une partie des personnes morales impactées par les politiques. On ne peut avoir des députés et ministres fonctionnant en boucle fermée, sans retour possible de la part des administrés, ça serait catastrophique (et complètement impossible à mettre en place).
    Nos parlementaires et nos ministres nationaux, et de fait nos députés européens, les membres du conseil et de la commission, sont tous influençable. Et si on élit des notaires qui se fichent des papiers qu'ils signent, alors on a donné plein pouvoir aux lobbys. Mais une constitution ou un traité ne saura bloquer les lobbys, c'est la nature humaine d'être influençable par ceux qui ont une grosse voix. Le but c'est justement de réussir à parler plus fort qu'eux.
    Et c'est pas en pleurnichant sur le fait qu'en face ils sont méchants qu'on fera avancer les choses. Il faudrait qu'on propose des réponses concrètes à ce qui a poussé à ces idées (par ex. comment sauver la presse), et qu'on soit suffisamment nombreux et organisés pour l'exprimer, tous unis.

    Mais en tout cas, l'Europe n'est pas plus victime de lobbys que les États qui en sont membres. En France, en Allemagne, en Belgique, dans chaque État, les lobbys sont là pour essayer de faire progresser leurs idées, leurs lois. Par contre il faut avoir un registre ouvert et librement consultable de ces lobbyistes.

    Et d'ailleurs :
    http://ec.europa.eu/transparencyregister/public/consultation/displaylobbyist.do?id=789158412311-88

    T'as raison, faut bannir les lobbys, y'a des hippies à cheveux gras qui veulent contacter nos députés.

  • [^] # Re: Les fameux «ces gens de l'Europe»

    Posté par  . En réponse au journal La fin de l'internet est proche!. Évalué à 2.

    Alleluia, nous sommes sur la même longueur d'ongle !
    Après je suis méfiant sur les concertations au plus proche des habitants («not in my backyard», facilité de corruption locale par des subventions (coucou EDF, Areva))
    Nous avons besoin d'une Europe forte, non libérale, et je doute qu'une démocratie locale résolve change cette orientation. Peut-être une démocratie à la grecque antique, avec nomination aléatoire de représentants ?

  • [^] # Re: Les fameux «ces gens de l'Europe»

    Posté par  . En réponse au journal La fin de l'internet est proche!. Évalué à 10. Dernière modification le 04/06/18 à 14:57.

    Certes, mais répondre par de l'humour à une blague me semblait justifié.

    Donc pour répondre de manière plus complète, prenons un exemple simple, les présidentielles de 2017. Au premier tour, François Fillon avait dans son programme des propositions comme alléger les cotisations sociales des entreprises de 25 milliards d'euros par an, baisser les cotisations patronales, baisser l'impôt sur les sociétés. Pour quasiment toute la population, ce type de proposition ne peut être que perdante, nous avons des années de dons aux entreprises qui n'ont pas abouti à la moindre contrepartie pour le prouver, ainsi que de nombreuses études indiquant que ces cotisations et les aides sociales qu'elles financent contribuent à diminuer massivement l'écart de niveau de vie entre les parties les plus pauvres et les plus riches de la population. Et pourtant, malgré en plus des affaires judiciaires, 20% de la population a voté pour lui, 7 millions de personnes.
    Les élections ne se font pas sur des choix purement rationnels. Nous avons en France une vision très biaisée, en particulier avec l'élection présidentielle, où il faudrait choisir l'homme providentiel qui nous sauvera de tout et décidera tout pour nous. Un tel fonctionnement n'est pas démocratique, et revient à élire un budget communication.

    Donc pour revenir aux attaques précédentes :

    Ou bien nous sommes trop bêtes pour comprendre que c'est bien d'avoir du glyphosate dans nos légumes,

    En France la FNSEA, et au niveau européen des personnes comme notre ministre de l'agriculture ainsi que les lobbys, s'évertuent à répéter qu'il n'y aurait aucune alternative et que l'on tuerait notre agriculture et devrait importer notre nourriture de pays moins contraignants.
    Donc oui, nous sommes trop bêtes pour comprendre qu'en votant pour des idéologies libérales des choix libéraux sont réalisés.

    que c'est cool les perturbateurs endocriniens dans nos plastiques,

    Je n'ai pas de noms, mais la logique est similaire.

    que c'est super de privatiser nos barrages hydrauliques,

    Hé oui, nous avons choisi un modèle ultra libéral et refusons de nous y opposer… trop bêtes, trop bêtes…
    Sainte concurrence, priez pour nous !

    que c'est très utile de ne surtout pas mettre en place les systèmes de consignes pour les bouteilles en plastiques ?

    Je préfèrerais un système de réutilisation volontaire des bouteilles à l'aide d'un système de vrac plutôt qu'une consigne… et surtout pas de bouteilles en plastiques !

  • [^] # Re: Et avec Github...

    Posté par  . En réponse au journal Microsoft rachète Github. Évalué à 10.

    Et tout le monde abandonne Electron ? Alors là je dis oui, oui oui et re-oui !

  • [^] # Re: Les fameux «ces gens de l'Europe»

    Posté par  . En réponse au journal La fin de l'internet est proche!. Évalué à 10.

    Du coup les citoyens votent pour des gens qui prennent des décisions contre les intérêts des citoyens ?

    Oui.

  • [^] # Re: Les fameux «ces gens de l'Europe»

    Posté par  . En réponse au journal La fin de l'internet est proche!. Évalué à 10.

    La forme est malheureusement cruciale par rapport au fond. Même ton expression en ronds de jambe pour ne pas nommer nos élus garde un relent nauséabond de théorie du complot sur l'engrais magique qui fait pousser des bureaucrates quand on arrose Bruxelles de subventions.

    La sémantique est capitale et n'est jamais neutre. Par exemple : «Il faut baisser les charges des entreprises» et «Il faut baisser les cotisations sociales des entreprises» a la même signification sur le fond, mais d'un côté on dit «méchant impôt qui fait mal aux entreprises» et de l'autre on parle de solidarité gérée par l'État. (Je me suis bagarré un peu avec ma RH pour que mon bulletin de paie dise «cotisations» au lieu de «charges»)

    Si l'on osait vraiment s'engager dans l’Europe, prendre sérieusement les élections à ce sujet, y envoyer des vrais élus et pas
    les déchets de nos partis, s'intéresser aux actions de nos gouvernements, on aurait des voix pour s'opposer aux lobbys. Mais le nationalisme et le populisme préfèrent faire miroiter un impossible et dangereux repli sur soi, retour vers un passé isolationniste oublié et donc idéalisé. Et les laisser gagner la bataille sémantique, c'est les laisser gagner tout court.

  • # Les fameux «ces gens de l'Europe»

    Posté par  . En réponse au journal La fin de l'internet est proche!. Évalué à 10.

    Ha qu'ils font plaisirs ces agents de l'ombre, «ces gens de l'Europe» qui complotent dans notre dos…

    Petit rappel : la commission européenne qui pousse ce projet est constituée de commissaires proposés par nos chefs d'états et gouvernements. Quant aux députés européens, on les élit.

    Donc, ça mis à part, il reste la question de l'origine de ces idées de merde : tout simplement un lobby intense des majors et des médias en souffrance face aux grands acteurs du web, avec probablement un bon chantage à l'emploi à la clef.

    Au passage, on note que la France pousse à l'aggravation de la situation…

    Merci les gens de l'Europe, vous êtes de parfaits boucs émissaires pour les conneries de nos élus !

  • [^] # Re: openldap et ses greffons qui vont bien

    Posté par  . En réponse au message Quel logiciel pour gérer une base d'utilisateurs centralisée ?. Évalué à 3.

    Tu pourrais commencer à regarder du côté de FreeIPA (sur Fedora c'est facile à installer). Ça intègre LDAP + Kerberos + whatzillions de trucs pour couvrir SSO, 2FA…

  • [^] # Re: Hors sujet − IPv6 / kimsufi

    Posté par  . En réponse au message Quel logiciel pour gérer une base d'utilisateurs centralisée ?. Évalué à 3.

    Je fais de l'IPv6 sans soucis sur un serveur online.net, y compris avec des reverse, et effectivement si t'as pas par exemple des VMs sur ton serveur l'IPv6 d'OVH est suffisante.
    Par contre quand t'as des VMs ou que tu veux déléguer un bout de ton IPv6, là c'est la mort.

  • # Hors sujet − IPv6 / kimsufi

    Posté par  . En réponse au message Quel logiciel pour gérer une base d'utilisateurs centralisée ?. Évalué à 3.

    J'ai récemment acquis un serveur dédié chez Kimsufi pour quitter Scaleway (et son support IPv6 en carton).

    Hé ben on n'est pas sortis du sable… Je pense que ce n'est que Scaleway et pas tout online.net qui a un IPv6 en carton… du moins je l'espère. Parce que l'IPv6 chez OVH c'est clairement pas une priorité.

    • Quand ça casse, en général c'est pas réparé avant un temps considérable (plusieurs heures)
    • On peut piquer les IPv6 des voisins et personne ne s'en rend compte
    • La config est disons «pas propre»

    Je t'invite à lire cet article : https://otacon22.com/2016/02/21/two-hosting-providers-ipv6-setups-compared-ovh-online-net/

  • # Un autre

    Posté par  . En réponse au journal Le markdown, sous Emacs, et plus largement sous Linux. Évalué à 8.

    Il est également possible d'utiliser les éditeurs de texte de KDE, en particulier associés à https://github.com/KDE/kmarkdownwebview
    Ça peut donner des résultats sympas comme ce qui est mis en avant ici :
    Screenshot

  • [^] # Re: stockage flash

    Posté par  . En réponse au journal Défragmenter une partition FAT32 sous Linux …. Évalué à 2.

    L'autoradio est basé sur de l'Android, mais avec une application (très) mal codée. Donc ça ne doit pas être une implémentation primitive de FAT32 en cause.

  • [^] # Re: Shell…

    Posté par  . En réponse au journal Défragmenter une partition FAT32 sous Linux …. Évalué à 3.

    Heureusement qu'il y a PowerShell qui va nous sauver !

    /me sort…

  • [^] # Re: stockage flash

    Posté par  . En réponse au journal Défragmenter une partition FAT32 sous Linux …. Évalué à 8.

    Hé bien je pense que le problème était bien la fragmentation des fichiers. Je viens de faire ~40 minutes de route sur un album que je ne pouvais écouter avant à cause des fichiers qui s'interrompaient, et il n'y a eu aucune forme d'interruption.

    Je pense que le mécanisme de répartition des écritures sur la mémoire flash n'a aucune influence ici. Le lecteur ne doit faire aucune forme de lecture en avance sur le fichier, l'OS ne met pas en cache préventive le fichier, seul le read-ahead au niveau bloc est utilisé, or il n'est pas capable de prendre en compte la fragmentation. Et donc à chaque changement de fragment, on se retrouve avec un véritable accès disque quasi-synchrone, et il suffit d'un peu de latence pour que la lecture en soit impactée.

  • [^] # Re: Python

    Posté par  . En réponse au journal Défragmenter une partition FAT32 sous Linux …. Évalué à 7.

    Le but était de partager avec tout le monde, donc j'ai pris python pour aider à la relecture.
    Au passage, ta regexp est incorrecte, c'est extent quand il y en a 1 et extents quand il y en a plusieurs :)

  • [^] # Re: stockage flash

    Posté par  . En réponse au journal Défragmenter une partition FAT32 sous Linux …. Évalué à 2.

    Réencoder en réduisant la qualité serait faisable, mais bien plus chronophage que la simple copie et ce script de «défragmentation».
    J'aurais du mesurer le temps de lecture d'un fichier fragmenté et d'un fichier non fragmenté pour évaluer la différence, mea culpa. Pour l'instant, sans observation en conditions réelles (je vais pas rouler pour le plaisir de tester une théorie), je note que les fichiers qui se faisaient le plus massacrer par l'autoradio étaient les plus fragmentés. À suivre donc.

  • [^] # Re: Tracking par ML

    Posté par  . En réponse au journal «Votre avis nous intéresse !» − Cette fois, je crame mon banquier…. Évalué à 6.

    Ho oui c'est vrai, j'avais pas remarqué…
    En fait je lis les mails en texte brut, et mailchimp n'altère que le contenu HTML. Donc les liens en texte brut sont «purs»…

  • [^] # Re: inutile de cramer le banquier

    Posté par  . En réponse au journal «Votre avis nous intéresse !» − Cette fois, je crame mon banquier…. Évalué à 10.

    Le soucis dans mon cas, c'est que le lien que j'ai mis dans ce journal avec des données bidon est parfaitement fonctionnel. Je parie sur une restitution sous forme d'un tableur ou équivalent des résultats du sondage qu'ils font à leurs clients. Et plutôt que de créer un identifiant obscur pour chaque client (hash de l'email par exemple) et devoir recroiser avec leurs données internes, ils ont choisi de tout faire transiter à travers le lien pour que ça soit restitué dans l'outil final.
    Ça ressemble à un bricolage amateur, et pour des données confidentielles de nos jours, de la part d'une banque qui brasse donc des sommes folles… ça me parait inacceptable.

  • [^] # Re: inutile de cramer le banquier

    Posté par  . En réponse au journal «Votre avis nous intéresse !» − Cette fois, je crame mon banquier…. Évalué à 6.

    Je t'assure, ce n'est pas le vrai contenu, mon adresse mail n'est pas ray@dact.ed et je n'ai pas 73 ans :)

    Mais c'est bien la difficulté à mes yeux, c'est attaquable pour non respect du contrat, pour non respect du secret bancaire peut-être, et pour imprudence vis-à-vis de la sécurité des données. Mais y a-t-il une violation franche de la loi avec la diffusion à des tiers de mes données privées ?
    J'ai contacté la CNIL pour avoir leur avis, s'ils ne répondent pas à mon courriel je les appellerai.

  • [^] # Re: et le contrat ?

    Posté par  . En réponse au journal «Votre avis nous intéresse !» − Cette fois, je crame mon banquier…. Évalué à 10.

    Hoo, un amoureux de blabla juridique ! <3

    Citons…

    Ces données pourront être adressées à des tiers pour satisfaire aux obligations légales et réglementaires. Le prêteur est tenu au secret professionnel à l'égard de ces données. Toutefois, le prêteur est autorisé par l'emprunteur à communiquer les données le concernant - à des tiers (prestataires, sous-traitants…) en vue de leur confier des fonctions opérationnelles ou dans le cadre d'opérations de cessions ou transferts de créances ou de contrats – aux entreprises qui assurent ou garantissent le crédit – aux entités appartenant au même groupe que le prêteur lors de l'étude ou l'élaboration de tous types de contrats ou d'opérations concernant l'emprunteur.

    Je ne vois pas en quoi il y a une fonction opérationnelle ou une obligation légale à transmettre ce paquet de données privées à ces tiers. À mes yeux il y a donc violation du contrat du prêt de la part de l'organisme de financement.

  • [^] # Re: sexe=U

    Posté par  . En réponse au journal «Votre avis nous intéresse !» − Cette fois, je crame mon banquier…. Évalué à 10.

    C'est parce que j'ai un charme magnétique fou :)

  • [^] # Re: inutile de cramer le banquier

    Posté par  . En réponse au journal «Votre avis nous intéresse !» − Cette fois, je crame mon banquier…. Évalué à 10.

    Bien sûr, je ne vais pas le cramer. Ça serait idiot, je serai dans le même bâtiment que lui. Par contre je ferai un retour, et je me pose sérieusement la question de dénoncer ce comportement à la CNIL.

  • [^] # Re: Language Server Protocol

    Posté par  . En réponse au journal Quel IDE pour quel langage. Évalué à 4.

    J'aime bien l'article de blog d'un contributeur à KDevelop sur ce sujet :
    https://perplexinglyemma.blogspot.fr/2017/06/language-servers-and-ides.html

    L'argumentation est claire et ne me semble pas trop biaisée.

  • [^] # Re: Kdevelop

    Posté par  . En réponse au journal Quel IDE pour quel langage. Évalué à 3.

    KDevelop est également très bon pour le C++, je m'en servais quand je travaillais sur KOffice/Calligra, il supporte des projets de taille déjà assez conséquente, et sa coloration syntaxique assez spécifique est juste excellente. La complétion est là, le refactoring est minimal mais suffisant pour pas mal de cas…