Filles Uniques

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
12
juin
2003
Cinema
Le dernier film de Pierre Jolivet s'intitule Filles Uniques.
Les rôles principaux, féminins bien entendu, sont tenus par Sandrine Kimberlain et Sylvie Testud.

Pour résumer l'histoire (ca va être rapide) : Carole est juge d'instruction, et un jour, elle tombe sur Tina, voleuse de chaussures, détenue sur le point d'être libérée.
Ces deux femmes que tout oppose, à part le fait d'être filles uniques, vont se lier d'amitié ...

Ce film, simple tranche de vie de deux jeunes femmes, est assez léger et amusant. On rit beaucoup, bien que le modèle des deux personnages que tout oppose soit on ne peut plus courant au cinéma. Bref, un petit film amusant et léger pour passer un bon moment.

Le Mystère de la Chambre Jaune

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
13
juin
2003
Cinema
Nouvelle adaptation cinématique du roman de Gaston Leroux, Le mystère de la chambre jaune vient de sortir sur les écrans de cinéma mercredi dernier.

Il s'agit du nouveau film de Bruno Podalydès, avec dans les rôles principaux : Denis Podalydès, Pierre Arditi, Sabine Azéma et Claude Rich.

C'est donc l'histoire du reporter Rouletabille qui enquête sur une tentative d'assassinat, tentative qui s'est déroulée dans une pièce fermée a clé et sans autres issues que la porte, dans laquelle seule la victime se trouvait.

Zéro-Un

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
20
juin
2003
Cinema
Aujourd'hui, je vous invite à vous rendre dans votre cinéma préféré pour trouver la réponse aux questions existentielles suivantes :
- Pourquoi ?
- Peut -on trouver le conjoint idéal sur casting ?
- A quoi sert la guerre ?
- Un nain peut-il conquérir le coeur d'une femme fatale ?
- Comment peut-on passer le lendemain de sa lune de miel ?
- Un poulet peut-il sauver ses poulettes ?
- Comment accéder à une sortie de secours ?
- Moumoute or not Moumoute ?

Et encore quelques questions de ce genre... C'est donc ce programme, sérieux, vous en conviendrez, mais toujours traité de manière synthétique, que vous propose l'ensemble de courts métrages : 'Zéro-Un'

La fête de la musique

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
20
juin
2003
Son
Demain, le 21 juin, comme tous les ans, c'est la fête de la musique (formidââble, n'est-il pas ?)
Vous avez maintenant le choix entre trois attitudes :
- Sortir et vous installer quelque part pour pousser la chansonnette.
- Sortir et aller de-ci, de-là à la recherche d'un son qui vous convienne ...
- Rester chez vous et essayer de passer une bonne nuit (enfin bref, de ne rien faire de ce qui précède).

Le Ministère de la Culture et de la Communication vous propose donc le programme officiel de cette journée (forcément incomplet et malheureusement entaché de quelques erreurs).

Amis musiciens, n'hésitez pas à faire votre publicité ici !!
Amis mélomanes, n'hésitez pas à partager vos bons plans également.

NdM : Et n'hésitez pas à placer quelques couplets sur les licences libres à l'occasion !

CQ - Sex Fans des Sixties

Posté par (page perso) . Modéré par Jean-Yves B..
Tags :
0
4
fév.
2003
Cinema
Mercredi dernier sont sortis sur vos écrans les deux films suivants : CQ, de Roman Coppola (oui, le fils), et Sex Fans des Sixties avec Susan Sarandon et Goldie Hawn.

Dans le premier, un jeune monteur de film doit, dans les années 70, reprendre la réalisation d'un film de série B Dragonfly. En même temps, il se livre à un exercice d'introspection par la réalisation d'un film personnel, dont le sujet principal est, bien evidemment, lui ...

Dans le second, ce sont deux vieilles amies qui se retrouvent 30 ans après, l'une n'ayant pas changé, et l'autre s'étant rangée des frasques de leurs jeunesse... On a donc le droit à toute la comédie des retrouvailles, avec le clash entre les différents styles, l'amitié qui prime sur tout, et tout le reste.

Le Chateau dans le Ciel

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
16
jan.
2003
Cinema
Hier, mercredi, est (re)sorti sur les écrans français Laputa, Le Chateau dans le Ciel, un film d'animation signé Hayao Miyazaki.

Ce film, réalisé en 1986, raconte l'histoire de la jeune Shiita, petite fermière détentrice d'un médaillon qui permettrait de retrouver le chemin de Laputa, ile-cité merveilleuse perchée dans le ciel.

Enlevée par les services secrets du gouvernement, elle va rencontrer Pazu, un jeune mineur qui va l'aider dans sa fuite.

A ne manquer sous aucun prétexte.

Dog Soldiers

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
26
août
2002
Cinema
Dog Soldiers est un film d'horreur britannique de Neil Marshall.

L'histoire en quelques mots :
Un bon soldat (fort, bon, droit et loyal), est recalé à un test pour rejoindre un commando super secret d'opérations spéciales.
Quelques temps après, il est envoyé, avec le reste de son équipe, au milieu de la cambrousse anglaise pour un exercice militaire.
Ils découvrent alors que le groupe qui les a précédés sur le terrain (et qui se trouve être le commando super secret) a été quasiment entièrement anihilé par des créatures horribles, des loups garous...

Dog Soldiers reprend le schéma classique de tout bon film sur les loups garous et sur les soldats. Il verse aussi dans le gore (grand guignolesque ?).
D'un autre côté, c'est un film sans prétentions (du moins je l'ai pris comme tel), et si on en demande pas trop, tout en aimant ce genre de carnage, on est servis.

Les Neuf Reines

Posté par (page perso) . Modéré par DAGAN Alexandre.
Tags :
0
10
sept.
2002
Cinema
Les neuf reines c'est l'histoire de deux arnaqueurs qui se trouvent presque par hasard dans une station service, l'un novice, l'autre plus expérimenté.
Et voila que ce dernier entraine l'autre dans une arnaque de grande ampleur, dont l'objet est de vendre à un riche philatéliste une planche de timbres de grande valeur, ayant pour nom : 'Les neufs reines'.

Ce film est assez intéressant, le scénario est très bien construit et efficace. Les retournements de situations collent bien aux personnages qui (eux même) jouent sur les faux semblants pour mieux tromper leur monde.

De plus, ce film, du réalisateur argentin Fabian Bielinsky, nous offre un autre regard sur l'Argentine et le début de la crise économique dans ce pays qui a conduit à la situation (dramatique) actuelle.

C'est donc un très bon polar, au scénario solide, même si ce sujet à déjà été traité auparavant. Les acteurs jouent très bien leur rôle, ce qui ne gâche rien ...

La Possession

Posté par (page perso) . Modéré par DAGAN Alexandre.
Tags :
0
10
sept.
2002
Cinema
La Possession, c'est le dernier film de Neil Labute, avec Aaron Eckhardt, Gwyneth Paltrow, Jeremy Northam, Jennifer Ehle.
Si je vous donne les noms de ces quatres acteurs, c'est que ce film retrace l'histoire de deux couples, à des époques différentes.

Tout commence lorsqu'un jeune américain Rolland Michell, chercheur stagiaire au British Museum, trouve dans un livre poussiéreux d'une bibliothèque, deux brouillons de lettres d'un écrivain victorien (britannique), Randolph Ash. Ces lettres sont adressées à une femme, qui n'est pas l'épouse de Randolph (ohlala).

A partir de là, il va mener une enquête qui va le mener droit dans les bras de Maud Bailey, universitaire spécialiste de la vie et l'oeuvre de Christabel LaMotte (non, on ne rit pas), qui se trouverai être la correspondante de Randolph...

Ce film veut mettre en parallèle deux histoires d'amour, l'une se passant aujourd'hui, et l'autre il y a trois générations.
A mon humble avis, c'est raté. L'histoire d'amour entre Randolph et Christabel écrase le film de par sa force et sa violence.
Par comparaison, l'histoire d'amour contemporaine se résume en quelques mots, cris, baisers et caresses.
C'est évidemment normal, puisque l'on peut suivre la vie des deux britannique sur plusieurs années (au fil des lettres, des écrits qui sont retrouvés), alors que l'histoire de Maud et Rolland se contcentre sur quelques semaines tout au plus.
Maud et Rolland sont là uniquement comme deux enquêteurs qui nous dévoilent au fil du film la vie des deux écrivains britanique.

Bien sûr, c'est un film romantique (à l'eau de rose diront certain) mais c'est, dans son genre, un très bon film, bien réalisé, avec beaucoup de rythme ...

Blanche

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
17
sept.
2002
Cinema
Blanche est le dernier film de Bernie Bonvoisin, qui sort ce mercredi sur vos écrans.

L'histoire en quelques mots: La famille de Blanche, dont le père est riche armateur et cousin de la reine de France, se fait massacrer sous ses yeux, par le cardinal Mazarin et ses sbires ...
Adoptée par Doryphore, un 'nettoyeur' de Mazarin, elle décide de prendre sa revanche ...
L'intérêt de Mazarin pour une certaine 'Poudre du Diable' et des bénéfices de la revente de cette substance va lui fournir le moyen de faire triompher la justice.

Ce film est magnifiquement servi par une distribution hors norme -c'est son principal atout- : Mazarin est interprété par Jean Rochefort, le roi Louis XIV par José Garcia, la Reine mère par Carole Bouquet, Antoine de Caunes interprète un lieutenantde Mazarin. Le rôle titre est tenu par Lou Doillon et le premier role masculin (celui d'un agent secret), par Roschdy Zem.

Le film fait jouer plusieurs ressort comiques, notemment le décalage entre un parlé 'vieux' tout en salamalecs qui passe sans transition à l'argot. Le film, si le sujet en fait un film de cape et d'épées, oscille entre le western et un OVNI cinématographique mal défini.
On trouve egalement une satire féroce du pouvoir et de ses excès ...

Le reproche que j'ai à faire à ce film, c'est le choix de l'actrice principale qui est en complet décalage avec le reste des acteurs, elle se prend beaucoup trop au sérieux ... Le deuxième reproche est la réalisation qui est légèrement fatiguante, le rythme est souvent trop rapide et il faut se concentrer pour saisir tout ce qui est dit ...

Bref, il faut aimer le style, mais somme toute, il s'agit d'un bon petit film, à mon humble avis.

Minority Report

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
7
oct.
2002
Cinema
Mercredi dernier est sorti sur vos écran "Minority Report", le dernier film de Spielberg avec Tom Cruise dans le rôle principal.

Le film est basé sur une nouvelle de Philip K. Dick (en francais : Rapport Minoritaire).
L'histoire en quelques mots: Dans un futur assez proche, le crime a été presque totalement supprimé de Washington-DC par la mise en oeuvre d'une technologie appelée PRECRIME, qui permet de détecter à l'avance les meurtres et autres crimes graves, grace aux visions de trois 'mediums'.
Tout va pour le mieux pour l'inspecteur principal de PRECRIME, jusqu'au moment où c'est lui qui est désigné comme futur assassin.

S'en suit alors une course poursuite haletante qui tient le spectateur en haleine tout le long des 2 heures 25 minutes que durent le film.

Mais réduire le film a un banal film d'action ne serait pas lui faire justice. C'est tout d'abord un beau film, extrement bien réalisé par un Spielberg inspiré. Le scénario est lui aussi intelligent puisqu'au fil de l'intrigue, le scénariste aborde des sujets aussi divers et variés que la sécurité, l'éthique médicale, le rôle des scientifiques, le pouvoir, la politique, la famille (dieu merci, ce n'est pas miêvre) ... et j'en passe.

De plus, les acteurs sont tous excellents, même (et surtout) les seconds rôles.

L'intrigue est également pleine de rebondissements, ce qui ne gâche rien au plaisir d'aller voir ce film, que je vous conseille, si vous n'êtes pas déjà allé le voir.

Seul bémol, malheureusement trop courant dans les films à gros budget actuels : la présence de différentes marques qui trouvent dans le film le moyen de se faire de la publicité. Bien que le film se veuille egalement par certains cotés une critique de la société de consommation, cela reste gênant, à mon humble avis.

A la folie, Pas du tout

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
22
mar.
2002
Cinema
Ce soir a été diffusé en avant première le film de Laeticia Colombani : A la folie, Pas du tout. Les personnages principaux sont interprétés par : Audrey Tautou et Samuel Le Bihan.

Alors, voila l'histoire :
Angélique a tout pour être heureuse (la brave fille). Elle est étudiante aux beaux-arts à Bordeaux, vient de gagner un concours de jeunes créateurs et ... est amoureuse de Loïc, cardiologue bien établi.
Enfin presque tout : Loïc est marié et sa femme, une avocate, attend un enfant.

Mais somme toute, elle va tout faire pour le garder ! A tout prix !! Meme si ca doit être douloureux pour Loïc ...

Je ne vous en dirait pas plus ...

Audrey joue encore le role d'une amoureuse transie. Completement transie d'ailleurs. Mais très loin du role d'Amélie poulain.

Allez le voir ! Il est extremement bien réalisé, les acteurs jouent bien, même si l'on pourrait croire qu'Audrey Tautou nous refait son Amelie.

La mise en scéne est remarquable. Audrey oscille entre la naive étudiante et la jeune femme dure et résolue. Samuel le Bihan lui, entre amant réconfortant et mari paumé ...

Un film tout en apparences ....

NB : si vous habitez sur Paris, toute une série d'avant-premières est prévue (lundi et mardi). Regardez aux UGC Les halles et Bercy.
Je crois également avoir vu une scéance prévue lundi au Forum Des Images mais leur site n'en parle pas ... Lors des ces avant premières, les acteurs sont présents ...
Le film étant distribué par UGC, ca passe en avant première chez eux ...

La famille Tenenbaum

Posté par (page perso) . Modéré par Brice Favre.
Tags :
0
19
mar.
2002
Cinema
Cette news a pour objet le film de Wes Anderson, sorti mercredi dernier, intitulé : La Famille Tenenbaum.

L'histoire en quelque mots : Dans la famille tenenbaum vous avez le père, la mère, deux fils et une fille adoptive, ainsi qu'un ami de l'autre coté de la rue.

Les trois enfants sont des génies, l'un de la finance, l'autre littéraire, et le dernier champion de tennis ... Malheureusement, le départ du père de famille va avoir un impact négatif sur tout ce beau monde.

Vingt ans après, tout ce beau monde se retrouve sous le même toit, leur père leur annonçant qu'il est à l'article de la mort, et qu'il veut se réconcilier avec sa famille qu'il a délaissée ... En fait, il cherche plutot a remettre la main sur l'argent familial.

Ma critique : Au vu de la bande annonce, on aurait pu croire a une comédie grosse et grasse servie par un beau casting. Et bien pas du tout. L'humour est ici plutôt grinçant, comme dans Un Air de Famille, mais en moins acide.
Par moments, le film est même dramatique, mais on passe très rapidement des larmes au rire.

Même si les personnages ont l'air caricaturaux, je trouve qu'ils sont extrêmement travaillés. Tout pour mettre en valeur les rapports des personnages les uns envers les autres, et notamment les rapports parents enfants.

De plus la forme du récit et la mise en scène sont originales (déroutantes diront certains), je recommande donc chaudement La Famille Tenenbaum.

Donnie Darko

Posté par (page perso) . Modéré par orebokech.
Tags :
0
1
fév.
2002
Cinema
Donnie Darco est un adolescent américain, élevé dans une famille très upper-middle- class … Mais voilà, Donnie a des problèmes psychologiques. Par exemple, il voit un type prénommé Franck et qui ressemble à un vague lapin carnivore humanoïde … Et Franck lui annonce la fin du monde …

Le film oscille entre critique convenue de la société américaine (profit a tout prix, argent, starlettisation, xénophobie envers les 'minorités culturelles'), et le fantastique. Rajoutez en plus une légère référence aux films pour adolescent (American Pie oui oui …).

Personnellement j'ai trouvé ce film complètement décousu. De plus, le film approche le problème de la théorie de la gravitation et du voyage dans le temps (mais il ne répond pas a la question du chat quantique dans le tgv …), et se prend légèrement les pieds dedans … Ou alors il y a un trente millième degré que je n’ai pas capté.

À ne conseiller qu'aux fans inconditionnels de Drew Barrymore ou Noah Wyle … (et encore …)

Débat autour de la surveillance des communications

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
17
sept.
2001
Sécurité
Zdnet, après le choc des attentats aux Etats Unis, propose une série d'articles concernant le bien fondé des systèmes de surveillance électronique des réseaux de communications.

En clair, comment les Etats-Unis, souvent présentés à la pointe du progrès en terme de renseignements, n'ont pas pu prévenir un drame tel que cette nation vient d'en connaitre, une opération terroriste de cette ampleur ne pouvant se faire sans un minimum de planification.

Deux argumentations sont données :
- Les moyens technologiques de renseignement, si ils peuvent être probants, ne seront jamais efficaces contre des gens déterminés. Donc les USA se sont leurrés à vouloir croire qu'ils représentaient la panacée ultime.
- Les moyens technologiques sont bons, mais l'interprétation des résultats aurait été fausse. En clair, on tombe dans l'erreur humaine, 'compréhensible' du fait du sentiment d'invulnérabilité des américains sur leur sol.

Ceci relance bien sur le débat sur la libéralisation de la cryptographie et du respect de la vie privée ...

Alors, quel est votre avis ?

PS : tous les liens proviennent de ZDNet

Note du modérateur: Désolé cette nouvelle aura mis quelques jours à être approuvée. D'autres nouvelles sont passées récemment autour du même sujet.