Journal Police partout, justification où on veut

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
50
26
juin
2021

Salut les gens, et les autres,

bon, il faut bien le reconnaître ! Je dois avoir la réputation d’être une fille facile, je ne vois que ça comme explication à peu près rationnelle qui expliquerait qu’on me dise « eh, tu ne voudrais écrire un journal ou une dépêche sur ce sujet par hasard ? » Remarquez, ça marche assez bien. La première fois, c’était pour l’hommage à Frances Allen, qui m’a pris quatre jours. Cette fois-ci, il s’agit de polices.

Mais, comme j’ai un site à alimenter, que c’est long1 et illustré et que mettre des illustrations sur LinuxFr c’est compliqué, j’en ai fait un article (voire un petit traité) qui essaie de faire le tour de la question.

Donc les polices.

Comment on parle des polices

Si vous faites une recherche, vous vous rendrez compte que, quand on parle de polices, on parle toujours d’un angle précis : typographie, web ou2 troubles de la vision ou de la lecture, et pas vraiment d’une façon globale, comme si tous ces domaines étanches alors que c’est faux, définitivement faux. Et personne ne parle de l’environnement de bureau.

Pourtant, choisir une police pour son environnement de bureau est crucial pour le confort du travail. Si le vôtre ne vous le permet pas, changez-en.

En outre, notamment pour ce qui n’est pas web, ça reste orienté mac et Windows et ça suggère souvent de garder, pour la bureautique, les mêmes vieilles polices pourries à savoir Arial et Times (par pitié, arrêtez de les utiliser, elles sont moches et pas super lisibles).

De quoi ça parle ?

L’article « Où il est question de police » hein, pas les autres textes que j’ai pu lire pour le rédiger.

Ça pontifie pour commencer en donnant quelques définitions clés, important pour savoir de quoi on parle : police, fonte, graisser, romain. Vous noterez que ces expressions typographiques ont toutes d’autres sens.

Ça expose les cinq grandes catégories de police, sachant qu’il y a bien d’autres classifications. Mais celle-là est la plus simple donc les polices : bâton, avec empattement, scriptes, fantaisie et à chasse fixe. Il y a même une illustration, que je vous mets pour éviter que vous ne bâilliez trop d’ennui3

Les grands types de police

Ça parle de formats de police et de police graphite (vous saviez-vous qu’on les dit intelligentes ?).

Ça donne des critères de choix :

  • licence, pas détaillées, sinon je ne m’en sortais pas, mais cela fait partie des critères à prendre en compte ;
  • collection de glyphes, et ça vous explique comment voir ça avec FontForge et la table des caractères de GNOME (EN) (en téléchargement dans toutes les bonnes distributions) ;
  • dessin des lettres, notamment quels caractères regarder pour faire son choix. Re-joli dessin pour que vous voyiez de quoi il s’agit :

Le dessin des caractères a, o, I, l, 1, O, 0, p et q dans plusieurs polices

Ça se demande s’il faut ou pas des polices empattées (ben, c’est pas évident), s’il faut ou pas des polices pour les personnes dyslexiques (ben, c’est pas évident non plus) et si et comment on doit embarquer les polices. Et ça explique tout ça et comment faire pour les embarquer. Et aussi, que faire des dessins au format svg avec du texte.

Et, évidemment (évident, vraiment ?) ça parle de mode.

Où trouver des polices ?

À part dans votre suite bureautique préférée, il faudrait voir si votre distribution préférée en propose d’autres (c’est le cas de Mageia4, pour les autres, je ne sais pas à vrai dire).

Je vous propose un choix de sites, il y en a plein d’autres :

  • 1001freefonts qui permet facilement de rechercher par licence ;
  • Dafont, peut-être le plus connu, on peut chercher par licence, mais ce n’est pas extrêmement évident ;
  • FontMeme, je crois que c’est celui qui affiche la licence des polices de la façon la plus évidente ;
  • Cufon Fonts, en anglais qui propose les mêmes catégories que celles que j’ai définies plus haut, plus des pictos et autres symboles.

Qu’est-ce ça ne dit pas ?

Ça vous aide à choisir une police, ça vous dit ce que j’utilise, ça suggère des polices, notamment Luciole, police élégante et très complète qui a été dessinée en tenant compte des personnes qui ont des troubles de la vision.

Mais ça ne vous dit pas quelle police choisir exactement, parce que tout ça dépend de plusieurs facteurs :

  • à quoi va servir cette police ;
  • pour quel public ;
  • que comportera votre texte, des formules de math, du code… ;
  • et puis aussi, vos goûts qui doivent entrer en ligne de compte.

Ça ne parle pas spécifiquement de typographie non plus, parce que, c’est un autre sujet en fait.

Rappel : Où il est question de police

Bonne lecture.

PS : tout ça repose sur des tas de trucs qui sont référencées dans l’article (et j’ai tout lu).


  1. Pour tout dire ça m’a pris autant de temps que la dépêche sur Frances Allen, mais je connaissais déjà le sujet alors que j’ignorais tout de Frances Allen. 

  2. Un « ou » définitivement exclusif. 

  3. N’empêche c’est un sujet super intéressant. 

  4. Vous ne croyiez tout de même pas que j’allais rater une occasion de parler de ma distribution favorite tout de même. 

  • # Nerd

    Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

    Une source intéressante de fontes est le projet Nerd Fonts (https://www.nerdfonts.com/). Pour résumer, ils proposent une cinquantaine de fontes populaires étendues avec plusieurs milliers de caractères spéciaux. C'est open-source donc les outils permettant de 'patcher' les fontes sont aussi disponibles.

    • [^] # Re: Nerd

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Merci, je ne connaissais pas du tout.

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

      • [^] # Re: Nerd

        Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0).

        Une autre fonte qu'il pourrait être intéressant de mentionner est GNU Unifont.

        http://unifoundry.com/unifont/

        Elle est disponible en TTF mais à la base il s'agit d'une fonte bitmap. En terme de qualité visuelle, Unifont est plutôt minable mais son vrai intérêt réside dans le fait qu'elle fournit la quasi-totalité du Unicode Basic Multilingual Plane (BMP) donc l'intervalle U+0000..U+FFFF. Il y a aussi 2 extensions unicode_upper.ttf et unicode_csur.ttf pour les caractères supérieurs à U+10000.

        Installer Unicode est donc une façon simple de s'assurer que le système possède au moins une fonte capable d'afficher chaque caractère (par exemple, pour les programmes utilisant fontconfig). Pour améliorer la qualité, on pourra ensuite installer une famille de fontes avec une bonne couverture unicode ; par exemple Noto https://en.wikipedia.org/wiki/Noto_fonts#Coverage

        • [^] # Re: Nerd

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Cela vaudrait peut-être la peine de rajouter ça en effet. Merci.

          Noto, il me semble, est livrée avec LibreOffice.

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

  • # petit vidéo youtube en "wogue" qui parle de police

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-0).

    https://www.youtube.com/watch?v=Ev7RyUxqJJg

    ça explique comment récupérer les polices Google, c'est pas libre, mais la vidéo est rigolote.

  • # Merci pour ton texte et quelques remarques

    Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 26/06/21 à 23:07.

    Merci beaucoup pour ton texte détaillé et bien articulé! Pour la fois où tu auras envie de le retravailler un peu j'ai quelques suggestions ou remarques que j'espère pas tolut à fait inutiles.

    • Au début tu écris “police de caractère” au lieu de “police de caractères” ce qui m'a plus fait penser à une administration qui sentirait le Roquefort qu'à ton sujet véritable.

    Dans la partie où tu discutes des critères de choix d'une police de caractères il m'a semblé que tu pourrais peut-être vouloir mentionner certains des points suivants:

    • Si les accents sont dessinés avec la lettre ou composés, dans le premier cas on a un placement plus fin de l'accent et dans les cas extrêmes un dessin très différent:

    Exemple de U umlaut allemand avec un dessin très spécial du diacritique

    • Si la police a des ligatures, pour le français les plus importantes sont sûrement ff fi et ffi.

    • Si la police a des crénages de qualité qui aident les logiciels à bien composer, souvent en capitales les lettres I, A, V, W et Y créent des mauvais crénages dans les polices de basse qualité.

    Encore merci!

    Par hasard j'ai récemment numérisé des archives familiales. Voici un formulaire administratif français des années 70. La police est très belle et la typographie est admirablement soignée. Peu de gens peuvent se targuer de faire aussi bien avec un ordinateur aujourd'hui. (En réalité la comparaison est souvent plus que cruelle.)

    Exemple de document administratif français des années 70

    • [^] # Re: Merci pour ton texte et quelques remarques

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Alors :-)

      Il y avait encore pas mal de corrections à faire (et pourtant, ça a été lu et relu, il y avait même une image à modifier). Merci, je n’avais pas vu du tout le s manquant des caractères.

      Sinon, j’ai rajouté la définition de crénage qui manquait en effet. En revanche, concernant les accents et le ligatures, cela fait partie des glyphes, aux personnes de vérifier par elles-mêmes en fonction de leurs besoins. En outre, je suis très réservée sur l’usage des ligatures, cela peut nuire à la lisibilité et ne pas être correctement pris en compte par les liseuses et, enfin, on entre complètement dans le champ de la typographie qui n’est pas vraiment celui de l’article. Si je commence par là, il faudrait rajouter des passages sur le web, puis sur l’epub, puis sur les environnements de bureau, puis sur les documents scientifiques, puis…

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

  • # Anticrénelage

    Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

    Merci pour ce chouette article, j'ai appris plein de trucs.

    Un des plus gros problèmes que j'ai avec les polices, c'est l'anticrénelage (antialiasing). La majorité des écrans que j'utilise sont basse définition (< 200ppp), et je travaille beaucoup dans des xterms. Les terminaux "modernes" genre Konsole ou Gnome Terminal vont proposer des polices (enfin des fontes) qui sont assez peu nettes en petite taille, elles semblent floues.

    Par conséquent, j'utilise des fontes comme Terminus ou -misc-fixed-* (la fameuse 9x13 par exemple), qui sont parfaitement nettes, car elles sont construites avec des pixels et non des vecteurs interpolés sur une matrice.

    Pour que cette histoire soit du passé, il faudrait : des écrans avec une grande densité de pixels, des modes d'antialiasing potables (patapé, c'est de mieux en mieux !), et un support correct du HiDPI (ce qui est très difficile, je sais, mais aujourd'hui c'est quand même une grosse blague).

    • [^] # Re: Anticrénelage

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      C’est bien pour ça que je parle de la personnalisation des environnements de bureau, c’est hyper important et qu’il ne faut surtout pas hésiter à télécharger d’autres polices au besoin.

      Merci pour tes remarques.

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

  • # Open-Dyslexic

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+8/-0).

    J'en profites pour faire de la pub pour une police libre méconnu adapté au "dys" : Open-Dyslexic

    Pas mal de liseuse du marché l'embarque nativement, elle est, je penses, facile à installer sur la plupart des autres et permet de facilité l'accès à la lecture à ceux qui ont des soucis.
    Mais elle peut être utiliser partout !

    Un petit article qui en parle : https://www.bloghoptoys.fr/la-police-dyslexie-liens-et-nouveautes-2

    • [^] # Re: Open-Dyslexic

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-1).

      Il y a une partie uniquement consacrée aux polices soi-disant pour dyslexiques et j’ai lu l’article dont tu parles, il est cité dans les références.

      Je suis plus que mitigée sur la question parce qu’aucune n’a fait, à ma connaissance, l’objet d’étude de grande envergure, d’autre part parce qu’elles sont laides (ce qui n’est pas trop gênant) et peu lisibles (ce qui l’est plus). En plus, je pense qu’utiliser une police spécifique « dys » pour les enfants est une mauvaise chose. Il vaut mieux travailler plus sur l’apprentissage de la lecture dans ce cas-là et faire un travail renforcé sur le dessin des lettres qui est, probablement, plus efficace. Parce que dans la vie courante, les personnes dyslexiques n’ont pas affaire à des polices particulières.

      Sans oublier, non plus, le fait que la dyslexie n’entraîne pas forcément les mêmes troubles de lecture pour tout le monde. Il y a des personnes dyslexiques par exemple à qui les polices empattées ne posent pas de problème (c’est d’ailleurs, il me semble, signalé, dans l’article de bloghoptoys).

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

      • [^] # Re: Open-Dyslexic

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

        Je ne suis pas spécialiste loin de là et tu as probablement raison sur beaucoup de points. Mais mon expérience qui ce limite à la fille d'amis est plutôt concluante : cela à changer son rapport à la lecture et une fois l'envie là (en tout cas, elle ne fuit plus la lecture), c'est toujours beaucoup plus facile de progresser.

        Donc si cela peut aider aussi d'autre je partages :)

        • [^] # Re: Open-Dyslexic

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 28/06/21 à 09:47.

          Que cela puisse aider certains enfants, tout à fait. En revanche, se reposer sur des polices spécifiques pour se donner bonne conscience et penser que le problème est réglé c'est autre chose :-)

          C’est pour cela que je suis assez mitigée sur leur emploi, ce qui n’a aucune importance, mais que pas mal de gens le sont, et notamment des professionnels (enseignants, orthophonistes). C’est à voir au cas par cas (comme beaucoup d’autres choses).

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

  • # Et ?

    Posté par  . Évalué à -10 (+1/-14).

    Autant j'ai lu et apprécié ta dépêche sur France Allen autant ce journal pour au final une valeur ajoutée de 4 liens vers polices libres est moyen.

    Je dois avoir la réputation d’être une fille facile

    Je vois tellement de sujet de minorités ou communautés qui se sentent vexées d'un rien au point ou l'on purifie tout et n'importe quoi que du coup je trouve cette phrase déplacée. Désolé si c'est toi qui prend.

    je ne vois que ça comme explication à peu près rationnelle qui expliquerait qu’on me dise « eh, tu ne voudrais écrire un journal ou une dépêche sur ce sujet par hasard ? »

    Je ne vois absolument pas le rapport entre ton sexe et le fait qu'on te demande d'écrire un sujet et je m'en contrefous.

  • # ah, ce titre !

    Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 28/06/21 à 12:49.

    Alors, j'avoue que je me suis complètement fait piéger par ce titre : je m'attendais à un sujet sur les contrôles policiers pas toujours "justifiés" (au faciès, par exemple) !

    Mais pour une fois qu'un titre au style putaclic me fait tomber sur un contenu super intéressant, je ne vais pas me plaindre :-)

    Merci.

    • [^] # Re: ah, ce titre !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 28/06/21 à 13:06.

      Pas de quoi. Je crois que j'aurais pu faire pire pour le titre, mais bon, une référence à Victor Hugo sur un journal sur les polices (de caractères), ça fait classe.

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

      • [^] # Re: ah, ce titre !

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        Je suis aussi tombé dans le panneau mais si d'habitude les titres putaclics me frustrent, lui m'a fait sourire à la découverte du contenu.

        D'autant plus que je trouvais étonnant que tu te lances dans un sujet de société alors que ce n'est pas dans tes habitudes.

        Joli article sur ton site où j'ai appris au final bien plus de choses que je ne l'aurai cru sur les polices. Un peu dommage que l'on ne retrouve qu'une bribe ici même si je comprends que la mise en page dans les journaux c'est parfois un peu coton.

        J'aime beaucoup la police Luciole qui est en effet élégante et si en plus elle peut améliorer la lisibilité pour les personnes malvoyantes, c'est tout bon. Je vais l'utiliser par défaut sur mes productions. Je serai curieux, bien que le développement de cette police semble avoir été longuement étudié, de savoir si des individus malvoyants qui se baladent par ici trouvent réellement la police plus lisible que l'Arial ?

        Intéressant également le passage sur les polices pour les dyslexiques. En ayant plusieurs dans mon entourage, on avait essayé de jouer un peu avec Open Dyslexic et le résultat était mitigé. Certains trouvaient que la lecture était plus facile, d'autres ne sentaient pas de différence. Etonnamment, ils avaient plutôt tendance à apprécier l'infâme Comic Sans MS. Ce qui semble être le plus efficace pour les dyslexiques c'est : pas d'empattement, forcer l'asymétrie entre "b" et "d" et "p" et "q" et augmenter la chasse entre les caractères. Mais ça reste un peu du cas par cas, probablement que le handicap doit différer selon les individus.

        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

        • [^] # Re: ah, ce titre !

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Joli article sur ton site où j'ai appris au final bien plus de choses que je ne l'aurai cru sur les polices.

          Merci. Je ne pensais pas que ça intéresserait autant ici, soit dit en passant. Mais tant mieux.

          Un peu dommage que l'on ne retrouve qu'une bribe ici même si je comprends que la mise en page dans les journaux c'est parfois un peu coton.

          Pas que la mise en page, mais aussi, la mise à jour (même si je peux modifier le journal parce que je suis modératrice) et le fait que ce site est un site professionnel. C’est bien qu'on puisse retrouver directement mes productions de ce genre dessus.

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

        • [^] # Re: ah, ce titre !

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

          J'aime beaucoup la police Luciole qui est en effet élégante et si en plus elle peut améliorer la lisibilité pour les personnes malvoyantes, c'est tout bon. Je vais l'utiliser par défaut sur mes productions. Je serai curieux, bien que le développement de cette police semble avoir été longuement étudié, de savoir si des individus malvoyants qui se baladent par ici trouvent réellement la police plus lisible que l'Arial ?

          L'une des rares personnes malvoyante que je connais l'apprécie effectivement. Elle semble réellement aider la lecture. Mais il y a tellement de diversité dans les perceptions… Je ne sais pas si la majorité l'apprécie.

          Comme c'est une police réellement sympa, ça vaut le coup de la diffuser, si ça peut aider certaines personnes.

    • [^] # Re: ah, ce titre !

      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

      J'ai imaginé plutôt le contrôle de qr-code comme ce fut le cas pour les attestation de déplacement… Mais c'est bien plus méta que ça puisqu'il s'agit des glyphes lues dans tous les cas.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.