Canonical et Ubuntu au centre d'une polémique

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Bruno Michel.
Tags :
22
25
sept.
2008
Ubuntu

NdM : (réédition du 4 mars 2013) la dépêche est une recopie complète de l'article Canonical et Ubuntu au centre d'une polémique !.

Greg Kroah-Hartman, un développeur du noyau Linux, employé par Novell au sein de la division SUSE Labs, a écrit une note sur l'écosystème Linux pour la Linux Plumbers Convention 2008. Cependant, cette note débute par une attaque directe contre Canonical, l'entreprise qui développe Ubuntu.

NdM : Au-delà de la polémique, c'est une petite analyse des contributions des entreprises qui est décodée dans la suite de la dépêche, quelques chiffres (contestables, comme toujours) à l'appui.

Merci à patrick_g pour son journal sur le sujet (journal qui a été particulièrement commenté).
Selon M. Kroah-Hartman, Canonical ne contribue absolument pas au développement du noyau : Canonical n'a publié que 100 patchs pour le noyau Linux en trois ans. Durant ce laps de temps, pas moins de 100.000 patchs (exactement 99.324 patchs) ont été publiés et la contribution de Canonical ne représente que 0.1 % du total. Canonical était la 79ème compagnie contribuant au développement du noyau, Red Hat étant la première compagnie participant au développement du noyau (suivie par IBM, Novell, Intel). Dans la suite de sa présentation, il insiste sur la faible contribution de Canonical à l'écosystème Linux (GCC, binutils, X.org et Glibc). NdM : Kroah-Hartman n'a pas souligné que la société RedHat, la plus grosse contributrice du noyau Linux, est plus petite que Novell et IBM, tant en ancienneté qu'en revenus ou en nombre d'employés.

Face à ses affirmations, les réactions ne sont pas faîtes attendre. Matt Zimmerman, le CEO de Canonical, a trouvé que les affirmations de Kroah-Hartman étaient inadmissibles et que les méthodes statistiques n'étaient pas une science exacte. Zimmerman a admis que Canonical ne contribue pas beaucoup au développement du noyau mais Canonical n'a jamais clamé le contraire ! Il discute la définition de l'écosystème Linux donné par Kroah-Hartman : il la trouve étrange.

Pour Zimmerman, Kroah-Hartman ne prend pas en compte dans sa définition les contributions au développement des bureaux Gnome ou KDE ou des applications serveur. De plus, il reproche à Kroah-Hartman de ne pas avoir reconnu ses liens avec Novell, un concurrent de Canonical.

Dustin Kirkland, également employé de Canonical, démonte la démonstration statistique de Kroah-Hartman sur son blog. D'après lui, Canonical ne peut être comparé aux entreprises comme Red Hat, Novell ou IBM car Canonical est une jeune entreprise de petite taille. NdM : 4 ans, 130 employés et semble-t-il pas encore de publication officielle de comptes, face à la plus jeune des trois autres citées, qui a 15 ans, 2.200 employés et un peu plus d'un demi milliard de CA.

Pour Dustin, il s'agit d'une campagne conduite par un employé de Novell contre un concurrent. NdM : comprendre du [[FUD]] pur et dur par la partialité du propos et l'absence de toute considération pour certaines données importantes.
  • # Lien journal

    Posté par . Évalué à 6.

    Il s'agit plutôt du journal suivant : http://www.linuxfr.org/~patrick_g/27223.html
  • # Novell ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est sûr que Novell c'est un bisounours ... Cette boite a juste signé un "pacte" avec Microsoft, veut plomber OpenOffice.org (avec leur go-oo). Maintenant ils veulent la peau de Canonical (et donc d'Ubuntu).

    Ils ont pas digéré que si GNU/Linux progresse énormément en ce moment c'est un peu (beaucoup ?) "grace" à Ubuntu ?

    Qu'ils ne contribuent pas trop au noyau on s'en fout, c'est ce que Ubuntu (et autre) apportent à l'écosystème GNU/Linux qui est important.

    Dans le genre FUD on a vu plus fin et raffiné :-D
    • [^] # Re: Novell ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Je sais pas vous, mais en plus ça donne une image plus sympathique de Canonical, parce qu'on a envie de la défendre etc... Bref ça donne l'effet inverse !
      • [^] # Re: Novell ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        au contraire moi ça me dégoûte encore plus

        il tente de tout changer mais font rien....

        le milliardaire veut donner des ordres... du genre alignez vous sur une schedule... j'ai bien aimé la riposte de Aaron Seigo

        www.solutions-norenda.com

    • [^] # Re: Novell ...

      Posté par . Évalué à 4.

      Vive l'objectivité, dis donc ...

      Tu sais qu'Ubuntu utilise Go-OO ?
      • [^] # Re: Novell ...

        Posté par . Évalué à 10.

        Il a dit que Novell en voulait à Ubuntu, pas le contraire. Il n'y a rien d'incohérant dans son commentaire.
        Concernant le développement du noyau, le but de Connical est de faire progresser la simplicité pour l'utilisateur de base. Elle se focalise donc plus sur l'intégration des logiciels que leur développement.
        Fedora par exemple à pour but de faire progresser les outils eux-même et est donc logiquement un bien plus grand contribueur du noyau.
        Critique-t-on Kaellea de ne pas participer au développement du noyau ?

        Redhat, Novell, etc participe au développement du code. Ubuntu à sa popularisation. Les deux font quelques choses pour le libre, mais pas de la même façon. Si de plus en plus de gens connaissent Linux et que de plus en plus de constructeur finisse par jouer le jeu et fournir plus de spécification, c'est peut-être un peu aussi grace à Ubuntu.

        Donc cracher sur une distribution parce qu'elle ne participe pas au développement du noyau, je trouve ça un peu restrein comme vision de ce qu'est la participation au libre.

        Après, Connical, n'est pas tout blanc (dévelloppement de Launchpad en propriétaire rendant visiblement ça libérisation assez complexe vu le délai indiqué), Novell non plus (partenaria avec Microsoft), RedHat doit bien aussi avoir des choses à se reprocher, mais tous participe à leur façon, et cette gueguerre du « c'est moi qui participe le plus, j'ai envoyé plus de patch que l'autre », c'est vraiment du n'importe-quoi.
        • [^] # Re: Novell ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Quand je vois que RedHat embauche plein de dévellopeur Gnome depuis des années et que Novell est entre autre à l'origine de XGL et Compiz, emploie le créateur de evolution et participe aussi à plein d'outils autre que les couches basses du système. Canonical avec ses millions investis par MS, pourrait faire un peu plus que beaucoup de marketing et très peu de développement.

          Ensuite ce n'est pas une attaque contre la distribution ubuntu (la communauté le fait déjà assez bien) mais contre l'entreprise Canonical. Bref utiliser kaella n'a aucun rapport vu que c'est créé par le lug linux azur.

          Et puis quand on voit le nombre de patch qui remonte réellement dans debian et surtout le petit nombre qui y sont intégré et vu comme MS crache sur la communauté dès qu'il peut y faire sa pub pour sa distro ou son entreprise : C'est un juste retour des choses même s'il est possible que les chiffres ne soit pas exactes car je doute qu'il varri de plus d'une poignée de %.
          • [^] # Re: Novell ...

            Posté par (page perso) . Évalué à -3.

            C'est Novell qui a été payé par Microsoft, Ubuntu a su gardé son "âme" ...

            Canonical a su démocratiser Ubuntu au grand public, Novell non, et ça c'est déjà énorme pour le logiciel libre (beaucoup de mes connaissances "non informaticien(ne)" ont entendu parlé de nunux via Ubuntu).

            Après effectivement, tout n'est pas rose, et chaque boite "linux" doit avoir quelques cadavres dans le placard ;-)
            • [^] # Re: Novell ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Oups, MS pour toi c'est Shuttleworth, j'ai confondu avec l'autre MS :-D Comme quoi faut faire gaffe avec les abréviations
            • [^] # Re: Novell ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Exactement, si on continu à croire qu'une contrib valable c'est obligatoirement commiter du code, on va droit dans le mur.

              C'est extrêmement important de démocratiser Linux auprès de Madame Michu, ne serait-ce que pour convaincre les constructeurs de faire des drivers, ou d'ouvrir leur spec (oui je sais, je rêve).

              Pour ça, il faut du marketing et du bo clickodrome.

              « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

            • [^] # Re: Novell ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              désolé mais en terme de facilité d'utilisation et cie, on trouvait déjà bien avant la naissance de ubuntu des distribution qui faisait beaucoup mieux

              par exemple mandriva, sans compté de corel linux...

              www.solutions-norenda.com

              • [^] # Re: Novell ...

                Posté par . Évalué à 1.

                >par exemple mandriva

                Oui mais non, fidèle à Slackware sur mon PC, j'ai aussi toujours utilisé les mandriva/mandrake et un jour j'en ai eu ras le bol de perdre un coup mon imprimante, un coup mon scanner à chaque migration. et la 10 et 10.1 ne fonctionnait carrément plus.

                Lors de l'achat du nouveau PC, j'ai choppé un CD de KUbuntu chez le libraire, et j'ai depuis beaucoup moins de régression de ce type.

                Maintenant, il faudrait que je réessaye Mandriva, c'est je l'espère pour eux beaucoup plus stable. (J'espère qu'ils ne patchent plus kicker pour imposer l'étoile jaune du menu K quelques soit le thème. :) http://linuxfr.org//~TintinEtMilou/14616.html )

                Mais sincèrement, KUbuntu va bien sur mon PC auxiliaire.

                Je ne fais nullement un procès à qui que ce soit, c'est juste mon expérience personnelle.
              • [^] # Re: Novell ...

                Posté par . Évalué à -1.

                Mandriva a l'epoque ou Ubuntu est sorti c'etait un peu la merdouille tout de meme. Je ne parle pas de la distrib en soi (<mode troll>meme si elle utilise les rpm</>) mais de la situation economique, financiere et surtout les orientations prisent au prealable et qui ont conduit cette boite dans le mur.

                A la meme epoque, Red-Hat et Novell se sont retire du marche grand public pour linux et ont laisse le soin a la communaute de s'occuper de cette partie la. Ils n'avaient pas pense que une petite boite prendrait le crenau en question avec un bon marketing et deviendrait tres visible grace a cela, ils avaient pas pense aussi probablement que Microsoft etait suffisemment .... (je vous laisse remplir par le mot adequat) pour sortir leur nouvel OS avec 6 ans de retard et surtout d'un niveau tel que Vista (Vista a mis la barre tres basse dans l'industrie du logiciel pour la qualite :) ). Tout cela fait qu'ils ont rate le coche et maintenant Novell, Red-Hat pour le moment ne se plaind pas de pas avoir compris les regles du jeu de l'Open Source, vient pleurer sa mere que des mechants canonical leur pique leur boulot. En gros Novell voudrait faire du code proporio mais sans pouvoir le faire ni le dire reellement et donc ils font du FUD anti-canonical.
                • [^] # Re: Novell ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  dire que l'intervention de Greg Kroah-Hartman est "juste" un FUD anti-canonical me semble un peu facile et permet surtout à Canonical de faire oublier que leurs contributions sont proche de 0.
                  Le fond du problème c'est que Canonical est un beau parleur, ça parle, ça parle mais derrière c'est du vent !

                  Le jour où Canonical travaillera plus qu'ils ne parlent alors ils seront pris au sérieux.
                  Aujourd'hui la com' de Canonical donne l'impression qu'ils ont les épaules de Red Hat sauf que c'est juste un petite boite et à ce titre, et encore plus dans le libre, ils doivent faire leurs preuves !

                  Et la comparaison avec Mandriva est de bon ton, car Mandriva l'ouvre beaucoup moins mais contribue à la hauteur de ses moyens. Et c'est pareil pour toute les boites du libre !

                  Finalement, on aimerais juste que Canonical fasse preuve d'un peu d'humilité, qu'ils la ferme et qu'ils bossent dans le même sens que les autres.
                • [^] # Re: Novell ...

                  Posté par . Évalué à -4.

                  C'est rigolo comme les anti-ubuntu font en sorte de cacher tout les messages qui remette le contexte historique et rappelle gentiment que si le Desktop a autant evolue dans le bon sens depuis quelques annees c'est en partie grace a eux et a leur coup de pied dans la fourmiliere!
                  • [^] # Re: Novell ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    tu veux rire j'espère?

                    car bon même corel linux avait une meilleur finition que ubuntu...

                    arrête de raconter n'importe quoi

                    dans les distributiosn populaire c'est surement la pire au niveau de la finition...

                    www.solutions-norenda.com

            • [^] # Re: Novell ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              C'est à cause de ce genre de vision rédutrice que Canonical s'en prends plein la tronche. Novell paye des gens sur alsa, des gens sur openoffice, des gens sur xgl et compiz, des gens de gnome ( vincent untz, hubert figuire ) et tout ça, c'est des trucs qui permettent la démocratisation du logiciel libre pour le grand public.

              Canonical n'a fait que faire le dernier mètre de la course que tout les autres joueurs ont entrepris de faire collaborativement. Tirer la couverture à soi comme tu le fait est franchement faire preuve d'étroitesse d'esprit.
              • [^] # Re: Novell ...

                Posté par . Évalué à -5.

                >Canonical n'a fait que faire le dernier mètre de la course que tout les autres joueurs ont entrepris de faire collaborativement.

                tous les autres joueurs ? je doute que pour chacune des 339 distros recensées sur distrowatch il y'a des gens qui bossent sur alsa, openoffice ou gnome.
                • [^] # Re: Novell ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  tu es d'une mauvaise foi sans nom !

                  Combien d'entreprises dans les 339 ?

                  Combien ont des millions de dollars de capital ?

                  Combien donne des leçons aux autres sur les dates realeses ?

                  Combien écrivent sur la ML des autres pour leur dire de démissioner ?

                  Combien se vante d'être la meilleure distro du monde ?

                  Combien ont développés des outils propriétaires ?
                  • [^] # Re: Novell ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Combien ont des millions de dollars de capital ?
                    - SuSE ;
                    - RedHat ;
                    - Ubuntu.
                    Ce serait bien d'arrêter de faire une fixation sur la fortune de Mark à chaque fois qu'on parle d'Ubuntu. Développer une distribution, pour une entreprise, c'est de l'investissement.

                    Combien donne des leçons aux autres sur les dates realeses ?
                    Mark est un peu comme Linus sur le plan de la communication et quand on provoque, ça permet de faire parler du sujet. Pourquoi est-ce qu'il n'y aurait que le projet Gnome pour prendre un calendrier de publication à date fixe ? Le concept marche plutôt bien et ça évite d'attendre les fonctionnalités qui ne sont pas prêtes. Le concept de sortir quand ce sera prêt peut prendre des années comme l'a déjà démontré le projet Debian et ça ne satisfait pas tout le monde. En outre, les gros projets comme Gnome, KDE, Firefox ou OpenOffice.org ne publient généralement qu'une à deux versions majeures par an... L'idée de fond n'est pas complètement dénuée de sens.

                    Combien ont développés des outils propriétaires ?
                    - SuSE : YaST, libéré depuis l'acquisition par Novell ;
                    - Ximian : evolution-exchange, libéré depuis l'acquisition par Novell ;
                    - RedHat : RHN Satelitte, libéré depuis ;
                    - Canonical : Launchpad, dont on attend la libération promise.

                    Conclusion, pratiquement toutes les entreprises commerciales ont, à un moment donné, créé un outil propriétaire et ont fini par le libérer. Ceux qui jetent la pierre à Canonical ont oublié qu'ils en jetaient également sur SuSE, Ximian et autres RedHat.
                    Les seules distributions à ne pas en avoir créé sont les distributions communautaires comme Debian.
                    • [^] # Re: Novell ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                      Oh non, personne n'a oublié de jeter la pierre à SuSE lorsque YaST n'était pas libre. C'était un fameux sujet de discussion et qui a mon avis n'a pas contribué à la popularité de SuSE qui était par ailleurs une excellente distribution.
                    • [^] # Re: Novell ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Tu démontres clairement ce qui est expliqué depuis le début de la news, merci à toi :)

                      Les concurrents de Canonical que tu cites font des investissement en millions de dollars dans linux, Canonical ne peut pas le faire ? Alors qu'ils arrêtent de nous gonfler avec leur distro qui déchire tout.
                      Quand on joue dans la cour des grands soit on a les billes pour ouvrir la gueule et donner des leçons aux autres soit on se tait et on attend d'avoir suffisement de respectabilité pour l'ouvrir.

                      Canonical n'a ni le fric (tu viens de l'expliquer!) ni la respectabilité (manque cruel de contribution upstream) donc faut pas s'étonner quand "les grands" mettent des claques aux branleurs à grande gueule.
                      • [^] # Re: Novell ...

                        Posté par . Évalué à -1.


                        Quand on joue dans la cour des grands soit on a les billes pour ouvrir la gueule et donner des leçons aux autres soit on se tait et on attend d'avoir suffisement de respectabilité pour l'ouvrir.

                        Tu sais la communauté du libre ce n'est pas que le noyau Linux.
                        Canonical jouit peut-être d'une certaine respectabilité ailleurs dans l'écosystème comme par exemple dans la communauté python. Qu'en sais-tu.
                        Et des interactions entre différentes couches il y en a.
                        Les devs de KDE ne devraient jamais l'ouvrir parce qu'il ne contribuent pas autant que Trolltech sur Qt.

                        Les users ne devraient pas donner leur avis sur un soft comme ils ne contribuent pas au dev et n'ont qu'à la fermer.
                        Beau raisonnement !
                        • [^] # Re: Novell ...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          J'aime comment d'un cas particulier tu en tire une conclusion générale :)
                          Beau raisonnement.
                          • [^] # Re: Novell ...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Quel cas particulier ? C'est tout le sujet de cette polémique et des commentaires ici-bas : le mérite ne se mesure, selon certains, qu'au nombre de patchs ou lignes de code reversées aux développeurs en amont...
                            C'est oublier que la majorité des utilisateurs ne contribuent pas.
                            • [^] # Re: Novell ...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                              C'est oublier que la majorité des utilisateurs ne contribuent pas.

                              T'es au courant que Canonical est une entreprise et pas Mme Michu ?
                              Apparement ça t'a échappé.
                              • [^] # Re: Novell ...

                                Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                                T'es au courant que la majorité des entreprises qui utilisent du logiciel libre ne sont pas Canonical ni RedHat ? Et pourtant, la majorité ne contribuent pas du tout.
                                Apparament, certaines choses vous échappent.
                                • [^] # Re: Novell ...

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  La différence, c'est que ces entreprises ne se vantent pas d'y contribuer ...
                                  • [^] # Re: Novell ...

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Pour moi Ubuntu a contribué et contribue au libre même si ça n'est pas sous forme de code.

                                    J'aimerai qu'ils contribuent plus en lignes de code mais pour moi il y a un avant et un après l'apparition d'Ubuntu. Ils ont su profiter d'une époque où il était possible de faire pénétrer linux un peu plus dans les foyers en utilisant des méthodes différentes des autres distributions (marketing agressif). Je les en remercie. Ca a fait autour de moi pas mal de nouveaux utilisateurs qui "hésitaient" jusqu'à ce que la toile parle d'Ubuntu au delà du cercle des linuxiens déjà convaincus. Et ces utilisateurs ne sont pas forcément restés chez ubuntu, voir certains ne l'ont même jamais installé mais ils ont testé et gardé linux parce que les médias en parlait et ça le buzz ubuntu y est pour beaucoup à mon avis.

                                    Et cerise sur le gâteau, dans le même temps les distributions ont fait un pas en avant colossal pour être accessibles à tout un chacun. Certains diront que ça serait arrivé sans ubuntu, et personnellement j'en suis convaincu. Mais je pense que ça a dynamisé les choses.
                                    • [^] # Re: Novell ...

                                      Posté par . Évalué à 7.

                                      il faut parfois sortir de chez soi ...

                                      il n'y a pas eu un avant et un après ubuntu, sauf dans la tête des fanboyz ubuntu, et encore moins en dehors de la communauté linuxienne

                                      ubuntu est sortie, a fait des vagues au sein de la communauté et ... c'est tout ! des gens sont passés sous linux, et au lieu de choisir mandriva ou suse ou une autre, ils ont choisi ubuntu (tant pis pour eux je serais tenté de dire, mais c'est un avis personnel ;) )

                                      regardez les chiffres : il n'y a pas eu de vague en dehors de la communauté, linux a continué son petit bonhomme de chemin, sa progression lente mais inexorable

                                      et il n'y a pas eu de cerise sur le gâteau non plus : les autres distributions étaient largement au dessus quand ubuntu est sortie : ubuntu n'avait même pas d'installateur graphique, pas d'outils de configuration centralisé, etc ...

                                      c'est typiquement ce genre d'allégations qui fait bondir tout le monde : croire qu'ubuntu a révolutionné l'informatique. je suis désolé, mais non, ubuntu est une bonne distribution mais elle n'a pas plus révolutionné l'informatique qu'une autre

                                      à mon humble avis, quand mandrake est sortie en mettant kde par défaut, ça a fait plus de vagues dans la communauté (plus petite à l'époque, certes)

                                      le problème c'est que la plupart des gens qui, comme toi (apparemment, mais corrige moi si je me trompe), ont découvert linux avec ubuntu, ont l'impression qu'il n'y avait rien avant et que ubuntu est LA distribution qui a fait découvrir linux à l'utilisateur lambda, alors qu'elle s'inscrit dans une continuité, une progression générale de la pénétration de linux sur le poste informatique
                                      • [^] # Re: Novell ...

                                        Posté par . Évalué à 7.

                                        Désolé mais je n'ai pas découvert linux avec ubuntu... et si j'étais un fanboy je l'utiliserai sans doute...

                                        Tu ne vois peut être pas de différence mais moi j'en vois.

                                        Suse je dois reconnaître qu'à ce jour je ne l'ai toujours pas testée... sans doute parce que quand j'ai découvert linux via linuxfr certains étaient très opposés à cette distribution à cause de la licence de ses outils de configuration. Il y a fort à parier que si je venais à linux aujourd'hui je ne laisserai aucune chance à ubuntu pour la même raison. Mais j'avais testé les autres pour m'arrêter chez gentoo car chez moi c'était le meilleur compromis fonctionnement / temps investi. Je ne prétendrai pas que les autres distribs ne marchaient pas, juste que chez moi elles se vautraient lamentablement sur X et que la doc de gentoo était plus facile à trouver et que j'ai toujours préféré une bonne doc à une gui incomplète.

                                        Les chiffres, personne n'en a vraiment je pense. Donc chacun se fie à son expérience personnelle. Sachant que j'utilisais linux plusieurs de mes amis sont venus me parler de linux à ce moment là car Ubuntu était venu à leurs oreilles. Ils avaient entendu parlé de Redhat ou autres mais dans leurs esprits c'était un truc inaccessible et ils sont tombés sur des articles "ubuntu c'est linux pour les nuls, ça marche out-of-the-box". Vrai ou pas n'est pas la question et je ne leur ai pas forcément conseillé ubuntu d'ailleurs mais autour de moi ça a fait basculer plusieurs personnes.

                                        Pour moi les gros avantages d'Ubuntu furent :
                                        1- Bénéficier d'une couverture médiatique en dehors des linuxiens (oui j'insiste mais sur les sites jusque là windows (matos et autres) c'est d'ubuntu qu'on a parlé en premier comme d'un truc pas réservé aux serveurs et non payant (je sais mandrake n'était pas payant mais ça en donnait sacrément l'impression).
                                        2- d'apparaitre accessible aux débutants (apparaitre, j'ai pas dit que ça l'était plus qu'une autre, ils se sont juste positionné sur ce segment).
                                        3- de ne pas encore avoir d'aura négative dans la communauté. Quand on découvre linux on tombe sur des sites comme linuxfr où les gens s'entretuent pour démonter que la distrib du voisin est la plus moisie, à l'époque y'avait pas grand monde pour dire du mal, ça aide je pense aussi un peu quand on doit faire le premier pas.

                                        Ubuntu n'est pas le messie du libre c'est très clair mais pour certains il a été un élément déclencheur, n'en déplaise à certains.
                        • [^] # Re: Novell ...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Canonical jouit peut-être d'une certaine respectabilité ailleurs dans l'écosystème comme par exemple dans la communauté python

                          Des preuves seraient les bienvenues (pour ce qui est de la communauté Python).
                  • [^] # Re: Novell ...

                    Posté par . Évalué à -2.

                    > Combien d'entreprises dans les 339 ?
                    > Combien ont des millions de dollars de capital ?

                    Hors sujet. Une entreprise qui utilise du libre est obligée de commiter du code dans le noyau ?

                    > Combien donne des leçons aux autres sur les dates realeses ?

                    ils peuvent dire ce qu'ils veulent, nul n'est forcé à les suivre.

                    > Combien écrivent sur la ML des autres pour leur dire de démissioner ?

                    y'en a qui organisent des conférences rien que pour ça. C'est mieux ?

                    > Combien se vante d'être la meilleure distro du monde ?

                    La plupart probablement. Quand tu gagnes un prix, c'est normal que tu communiques.

                    > Combien ont développés des outils propriétaires ?

                    Ubuntu n'est pas distribué avec des logiciels proprios codés par cannonical.
                    • [^] # Re: Novell ...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      > Ubuntu n'est pas distribué avec des logiciels proprios codés par cannonical.

                      Pire encore, elle est développée à l'aide de ces logiciels propriétaires et Canonical encourage vivement des logiciels libres à utiliser cette même plateforme propriétaire.
                      • [^] # Re: Novell ...

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Is Launchpad free software?
                        Keywords: launchpad free software gpl open source

                        Parts of Launchpad are free software, such as Storm (https://storm.canonical.com), which is our database abstraction layer, and CSCVS (https://launchpad.net/launchpad-cscvs), which Launchpad uses to mirror CVS/Subversion trees to Bazaar.

                        We also make many contributions to other Free Software components we use, including Zope, Bazaar, SQLObject and Twisted.

                        We have committed to releasing Launchpad as free software and are now working towards that goal.


                        Comme la plupart des outils développés par redhat, novell ou autre avant qu'ils ne libèrent le code. C'est pas pire que Linus qui a imposé bitkeeper à tout le monde il y'a quelques années. Le libre. Le noyau n'est pas devenu propriétaire. Note que je préfèrerai que Cannonical libère directement Launchpad, mais ils l'ont promis.

                        Du reste personne ne t'oblige à utiliser launchpad pour développer tes LL et ubuntu ne dépend pas de launchpad.
                        • [^] # Re: Novell ...

                          Posté par . Évalué à 4.

                          > Comme la plupart des outils développés par redhat, novell ou autre avant qu'ils ne libèrent le code.

                          Et la communauté du libre les a toujours incendié à ce sujet (c'était y a pas si longtemps que ça les trolls sur Yast).
                          En comparaison:
                          * la première décision de Novell après le rachat de SuSE a été de libérer Yast.
                          * le rapport de code proprio/libre est passé de 1/99 à 0/100 pour RedHat contre 70/30 pour Canonical.
                          Aujourd'hui, tout nouveau développement chez RedHat est libre, le reste est pour les anciens produits (ie: spacewalk) soit libéré, soit remplacé (serveur de build remplacé par Koji). idem pour les produits rachetés genre Fedora Directory Server.

                          > Note que je préfèrerai que Cannonical libère directement Launchpad, mais ils l'ont promis.
                          Note que ça fait 4 ans qu'ils nous mènent en bateau à ce sujet.

                          > Du reste personne ne t'oblige à utiliser launchpad pour développer tes LL
                          Canonical encourage vivement les gros logiciels libres à migrer sur sa plateforme de merde. Le dernier en date: inkscape.

                          > et ubuntu ne dépend pas de launchpad.
                          FAUX et archi-FAUX. une distribution ce n'est pas qu'une iso, ça comprends également les outils utilisés pour la générer.
                          Si les outils en question ne sont pas libres, la distribution ne l'est pas non plus. Or jusqu'à aujourd'hui Canonical n'a toujours rien fait de concrêts ni de se débarrasser de Launchpad pour développer Ubuntu, ni même de le libérer.
                          • [^] # Re: Novell ...

                            Posté par . Évalué à 3.

                            > Et la communauté du libre les a toujours incendié à ce sujet (c'était y a pas si longtemps que ça les trolls sur Yast).
                            En comparaison:
                            * la première décision de Novell après le rachat de SuSE a été de libérer Yast.

                            Yast était un composant (important) de Suse. Launchpad n'est pas fourni avec ubuntu, il ne se retrouve pas sur chaque poste et l'utilisateur n'en a pas besoin pour utiliser sa distro. Elle n'est donc pas propriétarisée par Launchpad comme Suse l'était par Yast.

                            >> Du reste personne ne t'oblige à utiliser launchpad pour développer tes LL
                            > Canonical encourage vivement les gros logiciels libres à migrer sur sa plateforme de merde. Le dernier en date: inkscape.

                            Ah et quand on t'encourage à utiliser quelque chose, tu te sens obligé de le faire ? tu n'es sujet à aucun libre arbitre ?

                            >> et ubuntu ne dépend pas de launchpad.
                            >FAUX et archi-FAUX. une distribution ce n'est pas qu'une iso, ça comprends également les outils utilisés pour la générer.
                            >Si les outils en question ne sont pas libres, la distribution ne l'est pas non plus. Or jusqu'à aujourd'hui Canonical n'a toujours rien fait de concrêts ni de se débarrasser de Launchpad pour développer Ubuntu, ni même de le libérer.

                            Désolé mais c'est toi qui as tout FAUX. C'est du gros FUD que tu me sors la.

                            Sans Launchpad tu peux toujours développer ubuntu, télécharger les sources, la forker, ou autre. Tu n'as pas besoin de launchpad pour que ton os boote sur ta machine non plus. La distribution reste libre.
                            • [^] # Re: Novell ...

                              Posté par . Évalué à 1.

                              > il ne se retrouve pas sur chaque poste et l'utilisateur n'en a pas besoin pour utiliser sa distro
                              Et t'oublies les modules binaires dans le joli noyau d'Ubuntu installé pour tout le monde. Tu me diras que tu peux les enlever après et utiliser ton Ubuntu mais idem pour Yast/SuSE ...


                              > Ah et quand on t'encourage à utiliser quelque chose, tu te sens obligé de le faire ? tu n'es sujet à aucun libre arbitre ?

                              Si les dealers de drogue n'obligent pas leurs clients à consommer, ceux-ci ayant leur libre-arbitre, ça signifie qu'on ne peut pas les blâmer ?
                              Certes les projets ont le choix de ne pas utiliser Launchpad mais ça n'exonère pas pour autant Canonical des critiques.

                              > Désolé mais c'est toi qui as tout FAUX. C'est du gros FUD que tu me sors la.
                              Arrête ta propagande ...

                              > Sans Launchpad tu peux toujours développer ubuntu, télécharger les sources, la forker, ou autre
                              Cite-moi un seul développeur/contributeur d'Ubuntu qui ne passe pas par Launchpad ? Tu veux participer à Ubuntu, tu es obligé de passer par Launchpad.

                              > Tu n'as pas besoin de launchpad pour que ton os boote sur ta machine non plus
                              Tu sais le logiciel libre c'est pas fait uniquement pour l'utilisateur final (qui au final s'en branle royalement du caractère libre des logiciels utilisés) mais également pour les développeurs.

                              > La distribution reste libre
                              mensonge.
                              Une distribution qui ne peut pas être généré par une chaîne d'outils libres n'est pas libre. à ton avis, pourquoi RMS a commencé par un éditeur de texte et un compilateur ?
                              • [^] # Re: Novell ...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                > La distribution reste libre
                                mensonge.
                                Une distribution qui ne peut pas être généré par une chaîne d'outils libres n'est pas libre. à ton avis, pourquoi RMS a commencé par un éditeur de texte et un compilateur ?

                                Selon toi, les barbus de gNewSense ont donc nécessairement un accès à LP pour faire leur dérivée ? Hé bien non.
                                • [^] # Re: Novell ...

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  Tu t'es jamais demandé pourquoi GnewSense et Gobuntu ne collaborait pas ? c'est pas à cause d'un certain Launchpad ?
                              • [^] # Re: Novell ...

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Et t'oublies les modules binaires dans le joli noyau d'Ubuntu installé pour tout le monde. Tu me diras que tu peux les enlever après et utiliser ton Ubuntu mais idem pour Yast/SuSE ..

                                Rate c'est apres que tu peux les mettres pas l'inverse mais bon c'est pas grave tu peux continuer a Fuder comme cela. Je me demande pourquoi Fedora permet l'installation des drivers en question si vous etes tellement attache a la liberte (pas de l'utilisateur mais du code)? C'est facile pourtant il y a un flag dans le noyau pour ce genre de chose.

                                Cite-moi un seul développeur/contributeur d'Ubuntu qui ne passe pas par Launchpad ? Tu veux participer à Ubuntu, tu es obligé de passer par Launchpad.

                                C'est moi ou c'est un peu idiot comme phrase? Si tu aimes pas Ubuntu a cause de launchpad je vois pas comment tu veux pouvoir y participer vu que tu boycott le grand satan. D'ailleurs petites question: pour participer a Fedora tu dois passer par le site web et les mails listes fedora? Franchement monsieur redhat tu pourrais essayer de trouver mieux comme argument, celui la est nul.

                                mensonge. Une distribution qui ne peut pas être généré par une chaîne d'outils libres n'est pas libre. à ton avis, pourquoi RMS a commencé par un éditeur de texte et un compilateur ?

                                Fud mais bon ca tu le sais le meilleur exemple est Linux et BitKeeper mais bon tu n'es pas a une contradiction pres n'est ce pas?
                                • [^] # Re: Novell ...

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  > Rate c'est apres que tu peux les mettres pas l'inverse
                                  Regarde un peu les modules livrés avec ton kernel avant de l'ouvrir, tu sais il n'y a pas que des pilotes de GPU et chipset WiFi qui soient non-libres.


                                  > Je me demande pourquoi Fedora permet l'installation des drivers
                                  Raté, Fedora ne livre aucun pilote propriétaire dans ses dépôts. A moins que tu ne fasses références aux firmwares ?
                                  Tu sais que la FSF tolère la présence des firmwares binaires dans les distributions libres ? On a été une des rares distributions a collaboré avec la FSF à ce sujet.


                                  > Si tu aimes pas Ubuntu a cause de launchpad je vois pas comment tu veux pouvoir y participer vu que tu boycott le grand satan.
                                  Donc tu ne peux pas participer au développement d'Ubuntu avec des outils libres.

                                  > pour participer a Fedora tu dois passer par le site web et les mails listes fedora?
                                  Les outils sont libres, si demain, RedHat me fait chier, je récupère toute l'infrastructure chez moi et je continue.
                                  Avec Ubuntu, impossible.

                                  > Franchement monsieur redhat tu pourrais essayer de trouver mieux comme argument, celui la est nul.
                                  Je n'ai aucune affiliation à RedHat et j'en ai rien à foutre. Tu es en manque d'arguments ?

                                  > Fud mais bon ca tu le sais le meilleur exemple est Linux et BitKeeper
                                  Arrête ton char*, pour toi FUD == ne pas être d'accord avec toi ?
                                  Linux/BitKeeper, ne me fais pas rire ! On a tanné Linus pendant des années à ce sujet (sans oublier les flamewars quasi-hebdomadaire à ce sujet) et d'ailleurs bon nombre de kernel hackers comme Alan Cox ont tjrs refusé de l'utiliser.
                                  Tu pouvais parfaitement contribuer à Linux sans installer BitKeeper, tu ne peux pas contribuer à Ubuntu sans passer par Launchpad.

                                  > mais bon tu n'es pas a une contradiction pres n'est ce pas?
                                  Si il y a bien une personne ici dont le discours n'est pas cohérent, c'est bien toi.
                                  • [^] # Re: Novell ...

                                    Posté par . Évalué à 4.

                                    Regarde un peu les modules livrés avec ton kernel avant de l'ouvrir, tu sais il n'y a pas que des pilotes de GPU et chipset WiFi qui soient non-libres.

                                    Ben donne donc des exemples. Les trucs reellement non libre cela est en dehors de l'installation de base a moins que tu ne parles de blob binaires present dans le kernel et accepte par Linus? Dans ce cas la c'est plus du Linux qu'il faut utiliser mais du openbsd... Quoiqu'il en soit mon pc lui n'a aucun module proprio de lance pour la simple et bonne raison que j'ai fait en sorte de choisir du matos en fonction. Mais pour en revenir au point souleve je prefere, et de tres loin, avoir une distribution qui fournit des drivers proprio a l'installation (lorsqu'elle ne les utilises quand dernier ressort comme c'est le cas pour Ubuntu) que de me retrouver chez quelqu'un qui souhaiterait migrer sous linux et lui dire: "Ah ben non desole ton pc marchera peut etre dans quelques annees sous Linux pour le moment tu gardes ton Vista".

                                    Je n'ai aucune affiliation à RedHat et j'en ai rien à foutre. Tu es en manque d'arguments ?

                                    Ah ben desole je croyais que tu etais contributeur Fedora si ce n'est pas le cas desole de t'avoir insulte, en tout cas tu sembles avoir pris cela comme un insulte...

                                    Les outils sont libres, si demain, RedHat me fait chier, je récupère toute l'infrastructure chez moi et je continue.
                                    Avec Ubuntu, impossible.


                                    Tiens les gars de gnewsense doivent etre genial vu qu'ils ont reussi l'impossible...

                                    Arrête ton char*, pour toi FUD == ne pas être d'accord avec toi ?

                                    Non pour moi Fuder c'est pretendre un truc faux pour faire peur ce qui est ton cas lorsque tu dis que Ubuntu est non libre c'est a dire proprio.

                                    Tu pouvais parfaitement contribuer à Linux sans installer BitKeeper, tu ne peux pas contribuer à Ubuntu sans passer par Launchpad.

                                    C'est rigolo mais je contribue a plusieurs projet se servant de launchpad sans passer par launchpad. C'est fabuleux la magie...

                                    Allez juste pour toi je vais te donner un lien qui te permet de participer a ubuntu sans passer par Launchpad. Cela a ete hyper difficile a trouver et cela se sert d'outil tel que tu les aimes:

                                    https://lists.ubuntu.com/#Bug+Lists

                                    Donc je crois que l'on peut clairement affirmer que tu FUD! Il est preferable de centraliser tout dans launchpad comme il est souhaitable de centraliser les infos dans un bugzilla dans d'autre projet (et c'est aussi penible a recuperer les infos meme si l'architecture est libre).
                                    • [^] # Re: Novell ...

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      > Ben donne donc des exemples.
                                      regarde un peu du côté des pilotes réseau ...

                                      > "Ah ben non desole ton pc marchera peut etre dans quelques annees sous Linux pour le moment tu gardes ton Vista"

                                      Y a 10 sortes de personnes dans le monde, y a ceux qui croient qu'en baissant leur froc devant les constructeurs, ils vont automagiquement libérer les pilotes, et y a ceux qui font du lobbying en boycottant le matériel sans pilotes ni specs libres et qui aident ceux qui écrivent des pilotes libres.
                                      C'est vrai que Canonical a prouvé que la première méthode était la bonne.
                                      Au fait, ça fait 2 ans que le projet Nouveau attend l'aide que Mark S. lui avait promise. Esperons qu'il intervienne avant que ses amis de Novell n'ait fini leur pilote pour les GPU AMD !

                                      > Ah ben desole je croyais que tu etais contributeur Fedora
                                      FedoraProject != RedHat, je comprends en tant que fanboyz de Mark S. que tu ais du mal à comprendre que l'on peut contribuer à Fedora tout en gardant un esprit critique sur RedHat.

                                      > Tiens les gars de gnewsense doivent etre genial vu qu'ils ont reussi l'impossible...
                                      T'as mangé un clown ce matin ou bien tu ne sais pas ce que veux dire le mot infrastructure ?

                                      > Non pour moi Fuder c'est pretendre un truc faux pour faire peur ce qui est ton cas lorsque tu dis que Ubuntu est non libre c'est a dire proprio.

                                      Je n'ai pas dit qu'Ubuntu était 100% proprio mais que son infrastructure l'était. Tu vas maintenant prétendre que j'ai inventé le fait que Launchpad soit proprio

                                      > C'est rigolo mais je contribue a plusieurs projet se servant de launchpad sans passer par launchpad. C'est fabuleux la magie.

                                      Décidément, on doit pas s'ennuyer avec toi lors des soirées en société ! C'est fabuleux comme la magie du fanboyisme peut tjrs vous réserver des surprises !
                                      Pourquoi passer par Launchpad, puisqu'on peut tout faire via les m-l !
                                      • [^] # Re: Novell ...

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        regarde un peu du côté des pilotes réseau ...

                                        toujours pas plus specifique?

                                        FedoraProject != RedHat

                                        Euh Fedora est independant de RedHat? Depuis quand RH a re-liberer la direction du projet?

                                        Au fait, ça fait 2 ans que le projet Nouveau attend l'aide que Mark S. lui avait promise. Esperons qu'il intervienne avant que ses amis de Novell n'ait fini leur pilote pour les GPU AMD !

                                        Mauvais exemple: http://bryceharrington.org/drupal/node/64

                                        J'ai un peu l'impression que Ubuntu fait "un peu" plus que regarder ce que font les autres sur ce sujet... Pour Nouveau je sais pas et perso je m'en fous je n'ai plus de nvidia! Desole de ne pas financer une boite qui se refuse a rentrer dans le mouvement OpenSource...

                                        Tu vas maintenant prétendre que j'ai inventé le fait que Launchpad soit proprio

                                        Non et?

                                        T'as mangé un clown ce matin
                                        Décidément, on doit pas s'ennuyer avec toi lors des soirées en société !

                                        Tu dis qu'il est impossible de contribuer a Ubuntu sans passer par Launchpad et je te prouve que tu as tort. Que te reste il comme arme? Le denigrement c'est a dire l'arme ultime...
                                        • [^] # Re: Novell ...

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          > Euh Fedora est independant de RedHat? Depuis quand RH a re-liberer la direction du projet?
                                          Quand on parle de sujets qu'on ne maitrise pas, on finit par se ridiculiser tout seul.
                                          Fedora est dirigé par une multitude de comités (ambassadeurs, traducteurs, empaqueteurs etc ...) dont *tous* les membres sont élus par les contributeurs. L'unique exception étant le Fedora Board constitué de 9 membres dont 5 élus par la communauté et 4 nommés par RedHat.
                                          La tradition veut que parmi les membres nommés, RedHat nomme un membre émérite de la communauté (actuellement Chris Tyler).
                                          Dans la pratique, le Fedora Board sert principalement d'arbitre ou gère les questions légales, la direction technique du projet est laissé aux comités concernés.
                                          Quant au Fedora Project Leader (actuellement Paul W. Frields issu de la communauté), c'est avant tout le trésorier du projet et un porte parole. Il a théoriquement un droit de véto mais qui n'a jamais été utilisé.
                                          https://fedoraproject.org/wiki/Board
                                          La direction effective du projet revient au Fesco (entièrement élu par la communauté), c'est le Fesco qui décide des priorités, des nouvelles fonctionnalités
                                          https://fedoraproject.org/wiki/Development/SteeringCommittee

                                          Le deal entre RedHat et le projet Fedora originel était qu'au bout d'un certain temps, RedHat abandonnerait progressivement les rênes du projet à la communauté.
                                          Certes, FedoraProject n'est une distribution 100% communautaire (1/3 du FedoraBoard est employé par RedHat, droit de veto, finances) mais dans la pratique, le fonctionnement est démocratique et largement en faveur de la communauté.
                                          Si le "Core" de Fedora est tombé, ce n'est pas sans raison, un pas a été franchi: RedHat a symboliquement abandonné les rênes à la communauté. La totalité de la distribution est passé sous le contrôle de la communauté (les employés de RedHat ont été soumis aux mêmes règles que les contributeurs), la totalité de la chaine pour générer la distribution a été libéré ... etc.
                                          RedHat a tenu sa parole et a choisi d'exercer son influence par l'excellence de sa contribution et non pas par un rapport de force. Le logiciel libre est une méritocratie dont seule la communauté est juge, il est illusoire de vouloir lui imposer ses 4 volontés comme voudrait Mark S.


                                          En comparaison, Ubuntu est une république bananière, avec Canonical et Mark S. comme seuls maîtres à bord.


                                          > Mauvais exemple: http://bryceharrington.org/drupal/node/64
                                          Et censé démontrer quoi ? ça parle juste de packaging propre à Ubuntu pas de participation en upstream ...

                                          > Desole de ne pas financer une boite qui se refuse a rentrer dans le mouvement OpenSource...
                                          Tu parles de qui ???

                                          > Tu dis qu'il est impossible de contribuer a Ubuntu sans passer par Launchpad et je te prouve que tu as tort.
                                          La seule chose que tu ais prouvé c'est que la mauvaise foi est une seconde nature chez toi.
                                          • [^] # Re: Novell ...

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Et censé démontrer quoi ? ça parle juste de packaging propre à Ubuntu pas de participation en upstream ...

                                            Que soit tu ne sais pas lire l'anglais soit tu as vraiment lu en diagonal (ce que je suppose).
                                            Je vais t'aider la phrase importante est la suivante:

                                            We gave -ati a lot of focus during Gutsy, pulling in patches from git, giving Alex ample feedback, and working hard to stabilize it.

                                            Alex etant Alex Deucher celui qui est responsable du driver en question pour xorg... mais c'est vrai que cela n'a rien a voir avec de l'upstream...

                                            Tu parles de qui ???

                                            Nvidia et ce n'est pas l'existence des drivers nouveau (donc pour toi deontologiquement mieux) qui me fera changer d'avis.

                                            La seule chose que tu ais prouvé c'est que la mauvaise foi est une seconde nature chez toi.

                                            hum hum no comments.
                                            • [^] # Re: Novell ...

                                              Posté par . Évalué à 3.

                                              Je te parlais de la promesse de Mark S. d'aider le projet Nouveau qu'il avait fait après avoir abandonné l'idée d'installer les pilotes graphiques propriétaires par défaut.


                                              > pulling in patches from git
                                              Haha, tel est pris qui croyait prendre.
                                              1. Révise ton Anglais, ça se traduit par récupérer les patchs du git et non pas envoyer des patchs sur le git. C'est de l'Anglais niveau collège ...
                                              http://wordnet.princeton.edu/perl/webwn?s=pull%20in
                                              2. Alex Deucher est un employé d'AMD et non pas de Canonical ...
                                              http://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=NjIwN(...)
                                              • [^] # Re: Novell ...

                                                Posté par . Évalué à 3.

                                                Tout le monde dit que Ubuntu ne bosse pas avec les upstream et la ils le font mais encore une fois cela ne sert a rien...

                                                Franchement mis a part le bucher je vois pas trop ce qu'ils meritent...
                                                • [^] # Re: Novell ...

                                                  Posté par . Évalué à 2.

                                                  > Tout le monde dit que Ubuntu ne bosse pas avec les upstream et la ils le font mais encore une fois cela ne sert a rien...

                                                  Tout le monde dit que Canonical ne bosse pas (en fait peu) avec upstream alors qu'ils prétendent le contraire.
                                                  L'employeur d'Alex Deucher s'appelle AMD et non pas Canonical ... donc t'as prouvé que dalle.
                                                  • [^] # Re: Novell ...

                                                    Posté par . Évalué à 2.

                                                    Tiens Alex Deucher s'appelle aussi Bryce Harrington... C'est rigolo ca...
                                                    • [^] # Re: Novell ...

                                                      Posté par . Évalué à 3.

                                                      Tu t'enfonces, comme je te l'ai dis précédemment, le billet parlait de packaging, pas de participer en upstream.
                                                      À aucun moment, ton Bryce Harrington (1) ne parle d'envoyer des patchs en upstream, il dit juste qu'il récupère des patchs du git et qu'il fait quelques retours. Comme tu l'as si joliment dit, Canonical ne fait "pas grand chose de" plus que regarder ce que font les autres sur ce sujet.


                                                      (1) Bryce Harrington est bien connu de fp.o, c'est le mainteneur de X.org d'Ubuntu qui suit régulièrement les travaux de Fedora (l'autre est connu pour envoyer des mises à jours foireuses sur les serveurs). Si tu cherchais un employé de Canonical qui s'investit particulièrement en upstream, tu t'es trompé d'exemple (ou alors fallait parler d'Inkscape).

                                                      Une anecdote marrante à son sujet, il était tellement à la masse qu'il était en train de redévelopper un outil de configuration pour Xrandr dans son coin avant que Vincent Untz lui montre que les gars de Fedora avaient déjà planché sur la question depuis quelques mois et le tout disponible sur le svn de GNOME.
                                      • [^] # Re: Novell ...

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                        > Ben donne donc des exemples.
                                        regarde un peu du côté des pilotes réseau ...

                                        Si tu parles des pilotes avec firmwares pas libres, comme le tigon3, il n'y a pas qu'Ubuntu dans ce cas-là. Même Debian ne les a pas encore viré : c'est prévu uniquement pour Lenny (et ça va être marrant d'essayer d'installer Debian sur les serveurs Dell ou HP, tiens !) aux dernières nouvelles. Et je ne parle même pas de RedHat ou SuSE...
                                        Là, c'est vraiment chercher des poux dans les cheveux de Mark.

                                        > Ah ben desole je croyais que tu etais contributeur Fedora
                                        FedoraProject != RedHat, je comprends en tant que fanboyz de Mark S. que tu ais du mal à comprendre que l'on peut contribuer à Fedora tout en gardant un esprit critique sur RedHat.

                                        C'est vrai que tu critiques souvent RedHat...
                                        Tout comme on peut utiliser Ubuntu et garder un avis objectif sur Canonical, hein, mais tu ne sembles pas non plus comprendre.

                                        > Non pour moi Fuder c'est pretendre un truc faux pour faire peur ce qui est ton cas lorsque tu dis que Ubuntu est non libre c'est a dire proprio.

                                        Je n'ai pas dit qu'Ubuntu était 100% proprio mais que son infrastructure l'était. Tu vas maintenant prétendre que j'ai inventé le fait que Launchpad soit proprio

                                        Ne ré-écris pas les phrases : tu as dit qu'on ne pouvait pas utiliser Ubuntu sans LP, ce qui est faux. LP est un outil complètement facultatif de l'utilisation d'une Ubuntu (contrairement à RHN pour une RHEL).
                                        • [^] # Re: Novell ...

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          > Ne ré-écris pas les phrases : tu as dit qu'on ne pouvait pas utiliser Ubuntu sans LP, ce qui est faux. LP est un outil complètement facultatif de l'utilisation d'une Ubuntu (contrairement à RHN pour une RHEL).

                                          Le message en question.
                                          Tu pouvais parfaitement contribuer à Linux sans installer BitKeeper, tu ne peux pas contribuer à Ubuntu sans passer par Launchpad.

                                          ça se passe de commentaires


                                          Le fanatisme et la connerie des fanboyz commence à broyer les c*******, je préfère aller en week-end et vous laisser à vos délires.
                                          • [^] # Re: Novell ...

                                            Posté par . Évalué à 0.

                                            tu ne peux pas contribuer à Ubuntu sans passer par Launchpad.

                                            Ce qui comme je te l'ai demontre est totalement faux!

                                            Et pour ton info je ne suis pas un fanboy comme deja dit j'utilise la distrib qui me convient au moment ou je l'installe et surtout celle qui fonctionne sur le matos que j'ai! Et non toutes ne sont pas au meme rang!
                                          • [^] # Re: Novell ...

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            Tu ne comprends donc pas la légère nuance entre « utiliser » et « contribuer »...
                                            Tu dois faire partie de cette élite qui se croit supérieure aux autres parce qu'elle contribue : la fameuse méritocratie. Ce n'est qu'une forme d'aristocratie déguisée car l'égalité des chances n'est, malheureusement, qu'une belle utopie.
                                            • [^] # Re: Novell ...

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Tu dois faire partie de cette élite qui se croit supérieure aux autres parce qu'elle contribue : la fameuse méritocratie. Ce n'est qu'une forme d'aristocratie déguisée car l'égalité des chances n'est, malheureusement, qu'une belle utopie.

                                              "Aristocratie" veut dire, étymologiquement, le pouvoir des meilleurs. Le mot n'a une connotation péjorative qu'à cause de l'aristocratie auto-proclamée des couches puissantes de la noblesse du Moyen-Âge.
                                              • [^] # Re: Novell ...

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                L'aristocratie a été trahie par sa propre caste. Sans l'égalité des chances, il ne peut y avoir de méritocratie. En outre, la caste des méritants est la seule à définir ceux qui méritent ou pas, ce qui, humainement parlant, peut vite dériver, comme ça a été le cas avec l'aristocratie. On peut facilement comparer l'ancienne aristocratie française avec les méritocraties actuelles. Les deux termes supposent que certains sont supérieurs aux autres.
                                                • [^] # Re: Novell ...

                                                  Posté par . Évalué à 1.

                                                  En outre, la caste des méritants est la seule à définir ceux qui méritent ou pas, ce qui, humainement parlant, peut vite dériver, comme ça a été le cas avec l'aristocratie.

                                                  Dans le cadre d'un système de castes (ou de classes sociales), oui. Mais le logiciel libre n'est pas régi par un tel système. La notion de mérite ou de supériorité y est appréciée de façon conventionnelle en fonction des contributions de chacun, c'est bien sûr une définition arbitraire mais qui est partagée par tous ; ce n'est pas l'instrument de la domination d'un groupe social sur un autre.

                                                  Les deux termes supposent que certains sont supérieurs aux autres.

                                                  Oui, et ?
                                                  De toute façon, quand on parle d'égalité des chances, c'est bien qu'on a conscience qu'il n'y a que les chances qui peuvent être rendues égales. Sinon on parlerait d'égalité tout court.

                                                  (peut-être veux-tu dire que personne n'est intrinsèquement supérieur à un autre ; là, je suis d'accord. Chez les Grecs, les « meilleurs » ne l'étaient pas par naissance ou par statut, c'étaient simplement ceux qui se distinguaient par de grandes actions et de paroles)
                                  • [^] # Re: Novell ...

                                    Posté par . Évalué à 0.

                                    Ah tiens fais attention si jamais tu utilises bugzilla ton bug report libre risque d'etre teinte par le mal et devenir proprio:

                                    https://launchpad.net/bugzilla-launchpad

                                    Ouh les mechants ubuntiste ils ont fait en sorte que deux des systemes majeurs de bug report puissent communiquer entre eux...

                                    Oui je suis ironique Je sais!
                                  • [^] # Re: Novell ...

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Ah au fait tant que j'y suis perso je me fous de RH, Ubuntu, Debian, Slackware, Suse etc

                                    Sur mon portable, j'ai ubuntu, sur le desktop j'ai une debian, au bureau c'est du Suse/Novell, mon beau frere je lui ai installe Mandriva, un de mes meilleurs amis je l'ai mis sur CentOs (enfin il me semble) il a fallu trouver une distrib qui fonctionne sur son portable et ce fut un peu la croix et la banniere. Du coup il a appris a s'amuser avec linux et a degage son windows et a fait passer sa femme sur linux elle aussi etc.

                                    Perso j'aime bien ubuntu car c'est une distrib a base de deb a peu pres stable et surtout a jour pas comme debian sauf si tu es en Sid donc la la stabilite tu oublies. J'aime bien le marron, je trouve que ca change du bleu et du gris meme si la je suis sous kde4 et j'ai mis un theme sombre et plutot gris car ca repose les yeux :).

                                    Comme tu vois je suis pas tres sectaire dans le choix de la distrib Linux, il ya bien Fedora qui ne m'attire pas et le pire c'est que c'est essentiellement a cause de personne tel que toi et Iznotgood, j'ai l'impression d'avoir a faire a des integristes et c'est comme pour la religion j'evite a tout prix ce genre de personne... Enfin je pense que je dois avoir le meme effet sur d'autre (dont toi) pour Ubuntu (alors que pour moi c'est juste une distribution linux comme une autre) ou microsoft openxml...
                              • [^] # Re: Novell ...

                                Posté par . Évalué à 1.

                                >> Désolé mais c'est toi qui as tout FAUX. C'est du gros FUD que tu me sors la.
                                >Arrête ta propagande ...

                                C'est le genre de remarque débile de celui qui n'a plus d'arguments. Saches que je n'utilise pas ubuntu (ni une de ses dérivées), donc je ne vois pas quel intérêt j'aurai à faire ça.

                                Mais bon je ne suis pas un membre d'une secte à chapeau de couleur ou autre, alors je garde une certaine objectivité et une rationnalité.
                  • [^] # Re: Novell ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Combien se vante d'être la meilleure distro du monde ?
                    J'oubliais : parmi les distributions financées par des entreprises commerciales, combien vont prétendre que le produit est de la merde ? Aucune : tous les entreprises affirmeront que leur produit est LE meilleur.
          • [^] # Re: Novell ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            >>> Et puis quand on voit le nombre de patch qui remonte réellement dans debian et surtout le petit nombre qui y sont intégré

            Un exemple ne fait pas une statistique mais pour le bug Ubuntu que j'avais remonté sur Tagtool j'ai vu ensuite passer des mails du mainteneur ubuntu qui envoyait la correction aux devs Debian.
            Donc parfois ça marche !
          • [^] # Re: Novell ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            D'un autre coté je trouve que c'est une bonne chose que Canonical fasse du marketing autour de Linux. Parce que ce qui manque à Linux, c'est pas des développeurs, c'est des utilisateurs. Et depuis quelques années bizarrement on entend beaucoup plus parler de Linux et plus spécialement Ubuntu.
          • [^] # Re: Novell ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et puis quand on voit le nombre de patch qui remonte réellement dans debian et surtout le petit nombre qui y sont intégré et vu comme MS crache sur la communauté dès qu'il peut y faire sa pub pour sa distro ou son entreprise : C'est un juste retour des choses même s'il est possible que les chiffres ne soit pas exactes car je doute qu'il varri de plus d'une poignée de %.
            Cite-nous donc tes sources et tes chiffres.
            Par contre, si le nombre de patchs intégrés dans Debian est inférieur à ceux remontés par Canonical, en quoi est-ce la faute à cette dernière ?
            Il y a aussi des cons chez Debian, des développeurs qui refusent d'intégrer les patchs remontés par les utilisateurs voire ferment les rapports intempestivement, et ce, quelque soit l'auteur. Heureusement, ils ne sont pas la majorité mais une petite minorité.

            Au lieu de taper sur Ubuntu parce que c'est facile, il vaudrait mieux remettre en cause la distribution de Debian et admettre son status de méta-distribution et créer plusieurs sous-projets pour répondre à des besoins différents et créer une distribution dérivée à cet effet. C'est ce qu'à fait Ubuntu avec sa version Desktop et Server. Il existe d'ailleurs un projet Debian-Desktop mais ça n'a pas rencontré le même engouement... Pourtant, cela répondrait, àmha, aux demandes contradictoires des utilisateurs.
    • [^] # Re: Novell ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est fou, sous prétexte qu'un type est salarié d'une boite, on estime qu'il est incapable de penser par lui même, et de donner son avis personnel, basé sur des chiffres ( chiffres qu'il admet être des approximations, de surcroit ).

      Si le type était au chomage ( ce qui arrive rarement pour les kernels hackers ), les gens de Canonical auraient rien eu à redire, et pourtant, le contenu aurait été le même.

      J'ai vu des gens de Novell rire des arguments de Canonical, car c'est gkh qui pousse le management à virer les modules proprios de suse, donc propager du FUD, je pense pas que ça soit son genre. Et quand le même gkh propose d'écrire les drivers pour les constructeurs prêt à collaborer ( http://lwn.net/Articles/219791/ ), curieusement personne vient louer les graces de Novell. Et il est connu pour ses prises de positions extrémes ( http://www.linuxformat.co.uk/modules.php?op=modload&name(...) ) sur le driver proprio nvidia, qu'il pense être illégal.

      Ce genre de traitement hypocrite, basé sur du fud "bouh, un accord avec microsoft" est à mon sens risible.

      J'ai trouvé l'attaque de gkh relativement de mauvais goût, même si basé sur des choses vraies, car j'estime qu'on peut faire du libre sans vouloir ou pouvoir redonner à la communauté et qu'on a pas de raison de stigmatiser plus que ça les purs consommateurs, et que surtout, le code, c'est pas la seule chose qui compte
      Pourtant, je trouve les réponses des gens de la communauté Ubuntu particulièrement infantiles et bien pire encore que la presentation de gkh.

      Le timeline est la suivante, gkh fait une présentation chez Google, il parle des boites qui contribuent, on lui demande "mais ou est Canonical ?" il cherche, il trouve pas, il trouve que ç'est un truc dont il faut parler, il en parle, paf, on lui tombe dessus comme quoi c'est du fud. Il aurait du faire quoi, se taire, de peur qu'on pense que c'est du fud ?

      Je voit pas ou est le doute, car les faits sont vérifiables. Je voit pas ou est l'incertitude, car il fait pas de prévision, il dit pas que ça va pas s'écrouler. Et je voit pas ou est la peur non plus.

      Le seul truc que je trouve de mauvais goût, c'est peut être de dire indirectement aux gens de canonical "il faut bosser ailleurs ?". C'est sur qu'à ce niveau la, c'est pas canonical qui ferait ça , ( http://www.markshuttleworth.com/archives/81 ). Et il faut encore partir du principe que c'était destiné aux gens de canonical, car très franchement, je doute que !a soit le cas.

      La prochaine fois qu'un ubuntiste fera son mal aimé, je me poserais plus la question du "pourquoi ?". C'est pas comme si c'etait la première friction entre canonical et l'upstream. Entre les histoires de traduction ( http://charismacode.blogspot.com/2007/01/powers-and-reposito(...) ) et celles avec debian ( http://kitenet.net/~joey/blog/entry/a_bad_taste_in_the_mouth(...) ), on voit qu'il y a régulièrement des histoires à ce niveau.
      • [^] # Re: Novell ...

        Posté par . Évalué à 4.

        En fait, ce qui avait été reproché à Greg Kroah-Hartman, ce n'est pas d'être un employé Novell, c'est d'avoir fait sa présentation sans mettre sur les slides qu'il était un employé Novell. Lors des autres présentations de cette manifestation les autres types mettaient un logo sur leurs slides pour que les gens puissent rajouter les cas échéant une pincée de sel dans ce qu'ils entendaient.
        Ca a été monté en épingle comme si un type d'une boite X ne pouvait pas critiquer une boite Y ou si ce qu'il disait était forcément faux et une manoeuvre de sa boite. C'est ça qui est faux, qui vient du blog de dustink et qui est du FUD.

        car c'est gkh qui pousse le management à virer les modules proprios de suse
        toutes les distros ont ce genre d'emmerdeurs et c'est bien:
        https://qa.mandriva.com/show_bug.cgi?id=40033
        http://www.linux.com/feature/142772

        La prochaine fois qu'un ubuntiste fera son mal aimé
        il faudrait leur rappeller que toutes les distros se font secouer de l'intérieur et de l'extérieur et qu'ils peuvent le faire aussi.
        Certains le font mais ils sont pas encore nombreux:
        http://ploum.frimouvy.org/?194-hardy-is-a-hard-time
  • # Les commentaires de GregKH après la flamewar qui a suivie

    Posté par . Évalué à 7.

    http://www.kroah.com/log/linux/lpc_2008_law_and_gospel.html

    En gros si vous voulez contribuer upstream et que vous êtes un developpeur kernel, c'est pas chez Canonical qu'il faut se faire embaucher.
  • # Evolution de Canonical

    Posté par . Évalué à 7.

    Canonical compte 130 employés à l'heure actuelle (septembre 2008), mais devait en compter nettement mois que ça il y a un an ou deux... ça serait intéressant de connaitre l'évolution ; quelqu'un a-t-il des chiffres ?
    • [^] # Re: Evolution de Canonical

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Sur ces 130 employés combien sont des administratifs ?

      Je pense qu'on peux retirer déjà 15 personnes au moins en administratif. (source wikipedia en et aboutus de canonical)

      Avec 6 têtes dirigeantes, plus l'équivalent de secrétaires de direction, il est raisonnable de penser qu'ils ont une 15aines de personnes administratives.

      Tu as ensuite les développeurs consacrés a launchpad qui doivent être a hauteur de 53 [https://launchpad.net/~ubuntu-core-dev/+members]

      Quand tu as retiré tous ces effectifs il ne reste plus que 62 personnes, auxquelles il faut retrancher les personnes dédiée au support de leur 300 entreprises clientes...

      Ils ont effectivement des développeurs debian payés pour contribuer, mais ils ne représentent qu'une très petite part de leur effectif ~10-20 personnes.

      Et là on se rend compte qu'il n'ont aucune team sérieuse de développement pour contribuer des patchs aux projets en upstream...

      Si on les compare a mandriva (taille équivalente), eux ont une équipe de 80-90 personnes qui contribuent réellement.

      Je suis très content qu'enfin des vrais chiffres concret mettent le doigt sur le fait que canonical n'est que tu vent et ne fait pas concrètement avancer le logiciel libre.
      (En dehors de son buzz/pub et autre)

      C'est pire que cela, car a mon avis le prix a payer par la communauté a cause des futurs déçu de ubuntu sera très cher.

      J'ai eu des échos de membres que la communauté ubuntu qui reviennent chez mandriva (et probablement ailleurs) quand ils arrivent aux limitent de leur os et en ont marre de leur bugs récurent et du manque de polish...

      Sincèrement j'ai essayé ubuntu et je n'y passerais pas, car pour moi techniquement en dehors de upstart ils n'ont rien qui ai un intérêt.

      Ce qui serait intéressant en dehors de ces statistiques qui montre qu'ubuntu c'est du vent, ce serait d'avoir leur statistiques de contribution sur les autres projets Gnome (vu qu'ils n'ont pas voulu utiliser du kde), Apache, MySQL, Ldap, etc...

      ps : j'ai essayé de trouver les chiffres exacts en cherchant sur le web, si vous avez des chiffres plus précis n'hésitez pas...
      • [^] # Re: Evolution de Canonical

        Posté par . Évalué à 1.

        Surtout que l'effectif est à 130 depuis récemment.
        Donc difficile de comparer à un instant t des contributions depuis 1 an.



        Ce qui serait intéressant en dehors de ces statistiques qui montre qu'ubuntu c'est du vent, ce serait d'avoir leur statistiques de contribution sur les autres projets Gnome (vu qu'ils n'ont pas voulu utiliser du kde), Apache, MySQL, Ldap, etc...

        En démocratie c'est à l'accusation de prouver la culpabilité , pas à la défense de prouver son innocence.
        • [^] # Re: Evolution de Canonical

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Sauf que la charge de la culpabilité est une question de Justice.
          La démocratie est un de régime de société.
          Même si la Justice des régimes dictatoriaux sont plutôt partialles, elles présentent également la « preuve » de leurs accusations.
        • [^] # Re: Evolution de Canonical

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          > En démocratie c'est à l'accusation de prouver la culpabilité , pas à la défense de prouver
          > son innocence

          Depuis quand ne pas contribuer est un crime ? Et si c'est pas un crime, pourquoi ce glissement sémantique vers un vocabulaire politique et judiciaire ?
          Pour moi, utiliser ce genre de terme risque de faire passer la discussion dans l'émotionnel, je trouve pas que ça soit trés constructif, surtout pour répondre à une demande d'information ( maintenant je dit pas que c'est voulu, je dit juste qu'il faut faire gaffe ).
  • # Commentaires du journal...

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est moi ou 90% des commentaires négatifs à l'encontre de Canonical sont postés par des fanboys Red Hat ou Mandriva et quelques Debianeux qui ont toujours pas avalé la pillule ? (je crois que les fanboys Suse/OpenSuse sont en voie de disparition).

    Je ne comprends pas comment on peut lire des conneries pareilles de la bouche (ou des mains) de prétendus libristes.

    D'après ce que je lis, Mark Shuttleworth n'apporte rien, il a juste de la thune et il veut imposer sa vision; Ubuntu ne marche pas, c'est une version de Mandriva ratée (la meilleure); Ubuntu ne fait pas de libre (alors qu'ils parlent précisément de Logiciel Libre et qu'ils pourraient ne pas le faire); et que Canonical va remplacer Microsoft et tyranniser l'industrie informatique :).

    Finalement, cette aversion pour Ubuntu que je lis ici est intéressante. Il doit y avoir différentes causes. Bien sûr, la cause première est le fanboyisme dont font preuve beaucoup. Mais ce qu'ils ne supportent pas, étrangement, c'est qu'Ubuntu jouisse du succès qu'il connaît. Après des années à désirer que le libre connaisse un succès auprès du grand public (sur leur PC, pas sur le serveur), c'est incroyable de voir tant de commentaires négatifs.

    Personnellement, je m'en fous de quelle distribution j'utilise. Je m'en fous même que ce soit Linux au milieu. Je veux un système libre, simple à utiliser, qui marche tout seul. Je veux pouvoir installer des applications facilement.

    Il me semble que Mark Shuttleworth a justement l'approche qui manquait jusqu'à présent. Une approche complémentaire aux autres. Qui ne prive personne de la liberté de faire tourner une autre distro qui a d'autres objectifs.

    Avoir un leader déjà, c'est très bien, parce que personne n'est jamais d'accord, il faut prendre des décisions. Après que ce soit par un processus démocratique (comme Debian) ou dictatorial (comme Ubuntu) c'est pas important du moment qu'on arrive à une décision, mais le processus dictatorial est évidemment plus rapide, et c'est un avantage certain quand on a une release tous les 6 mois.

    Ensuite, et je pense que c'est le plus important pour Ubuntu, c'est l'approche top-down. Les autres distributions ont toutes une vision technique, et elles sont conçues de façon bottom-up. Ubuntu marche bien parce qu'elle se base sur Debian (approche bottom-up) et qu'elle fait du top-down dessus. Et on arrive à un produit bien poli. Techniquement, Ubuntu c'est juste Debian "moins stable" (dans le sens stabilité des versions évidemment). Mais en pratique Ubuntu, c'est beaucoup plus : c'est des gens qui essaient de faire un système ergonomique et qui modifient les logiciels (souvent légèrement). C'est une liste de logiciels qui marchent "officiellement" bien. En gros Ubuntu, c'est un très bon packaging, pas seulement techniquement.

    Enfin, s'il faut absolument comparer, selon moi Ubuntu a fait plus pour le libre que Novell, même si Novell contribue énormément en code. Le libre, c'est pas que le code. D'ailleurs c'est pour ça que ça s'appelle pas open source. Ubuntu m'offre plus de liberté, car Canonical a pas d'accords pour les brevets avec Microsoft (et ne donne donc pas de crédit à la stratégie de Microsoft de créer un sentiment d'insécurité juridique pour les entreprises qui utiliseraient Linux). Ubuntu a aussi beaucoup plus d'utilisateurs que OpenSuse, et non seulement une proportion de ces utilisateurs est amenée à devenir développeurs, mais même ceux qui ne le sont pas légitiment le logiciel libre comme alternative de qualité.

    Je remercie Mark Shuttleworth sans qui tout ça ne serait pas possible -- oui c'est un mécène (et peut-être bien un philanthrope, c'est un autre débat !). C'est le Steve Jobs du libre, version moins evil, moins efficace certainement aussi (sauf qu'à priori il est pas gravement malade, enfin j'espère). Personnellement, je trouve que Mark ne va pas assez loin et qu'il devrait proposer une vision plus précise. Innover et pas seulement peaufiner. Mais je vais pas me plaindre, c'est que le début.
    • [^] # Re: Commentaires du journal...

      Posté par . Évalué à -6.

      Je partage un peu ce point de vue, c'est vrai que quoi que l'on dise, la seule vrai distribution qui fonctionne quasiment tout de suite dès l'installation ... c'est ubuntu, même sur du matériel récent. Elle a apporté la vision "desktop" à linux, et permet de s'éloigner un peu de la vision "geek" qui colle à linux. Ils se sont préoccupés de l'utilisateur pour une fois et pas uniquement de la technique.

      Jute pour être clair, je ne suis pas fan d'Ubuntu, mais je reconnais ses mérites. Et contrairement à d'autre distributions, elle apporte du nouveau, la facilité d'utilisation pour l'utilisateur lambda.

      Cdlt

      PS : Vive Slackware ;-)
      • [^] # Re: Commentaires du journal...

        Posté par . Évalué à 10.

        Ce qu'il faut pas entendre :

        la seule vrai distribution qui fonctionne quasiment tout de suite dès l'installation

        Je suis désolé pour toi mais les Suse, Mandriva, Red Hat, ... faisaient ça avant qu'Ubuntu débarque.

        Le seule chose qui a fait exploser cette distrib c'est qu'elle a mis à portée du pékin moyen une Debian et là ça a fait gonfler l'égo d'un paquet de linuxien qui ne rêvaient que de Debian mais avaient peur de l'installer. Le buzz, les CD gratuits, .... ont fait le reste.
        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Et ça a fait râler ceux qui n'ont pas réussi à faire la même chose avec leur propre distribution (Novell, Mandriva, tiens, étonnant, ce sont des mêmes dont on parle).
          Si ça ne marchait pas, le buzz n'aurait pas pris.
          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            A titre d'exemple, il y avait énormement de buzz pour Mandrake au début des années 2000. Mandrake (et SuSE en allemagne) ont amené énormémement de linuxiens dans la communauté.

            Proportionnellement, en comparant la difficulté d'utilisation de GNU/Linux y'a dix ans, et le nombre de linuxiens arrivés grâce à Mandrake et SuSE par rapport aux nombres de "vieux" linuxiens de l'époque, je pense que l'effet de buzz était exactement le même.
        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

          Je ne comprend pas cet engouement pour debian ...

          Il y a environ 5 ans (en fait peu avant le lancement d'ubuntu) j'avais installé une debian pour voir, et parce que je pensait que c'était formidable, et tout ... mais en fait, je n'ai pas compris ce qui était si bien (et je ne comprend toujours pas)

          J'ai eu pas mal de problèmes avec, tout devenait plus complexe (notamment la gestion des paquets), il y avait beaucoup trop de questions posées à l'installation (elles étaient bien expliquées, mais il y avait quand même trop de questions) ...

          Maintenant je tourne avec ArchLinux, et tout est redevenu plus simple, enfin !
    • [^] # Re: Commentaires du journal...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      A mon avis c'est beaucoup plus simple que ça...
      le problème est que durant pas mal de temps, les ubuntu "fanboys" sont allé crié partout (même là où ça n'avait rien à faire) que ubuntu ceci, ubuntu cela, ubuntu sailebien, ubuntu sailemieu, linuxsaiubuntu
      Donc forcément ça énerve tout le monde et faut bien que ça ressorte un jour où l'autre...
      Donc à vouloir arriver comme le messie avec un produit certe bien mais pas forcément beaucoup mieux que le reste, ben on a tendance à se bruler les ailes...
    • [^] # Re: Commentaires du journal...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Oulà je crois que t'emballes un peu là !

      Il faut surtout voir que MS donne des leçon à tous le monde* et aujourd'hui il a le retour de baton en pleine gueule !

      Et puis comparer Shuttleworth à Steve Jobs, je pense que tu as absolument raison car ils semblent partager la même vision des choses :
      - ils détiennent la vérité absolue

      Qui sème le vent récolte la tempête !


      * : genre tous le monde doit se synchroniser sur la sortie d'ubuntu ou encore l'annonce faite sur la ML de Novell pour que les devs viennent chez Canonical.
      • [^] # Re: Commentaires du journal...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        d'ailleurs Aaron Seigo l'avait déjà fait remarquer....

        le mec arrive veut tous changer... par exemple le cycle de développement et cie... mais il contribue presque pas au développement de linux....

        que sont entreprise soit plus petite que novell, red hat et cie... c'est pas vraiment un argument

        le mec est milliardaire... et quand je vois ce que mandriva arrive à faire avec son peu d'effectif et ses moyens... je constate qu'il fait pas grand chose pour linux

        mandriva a été été sélectionné par quelques netbook et tel qu'on le voit apporte plus au libre que ubuntu malgré des moyens beaucoup plus faible

        www.solutions-norenda.com

        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Les moyens de Mandriva sont faibles parce qu'ils n'ont pas su gérer leur entreprise.
          Il ne faudrait pas non plus reprocher à Mark d'avoir réussi à gérer les siennes.
          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par . Évalué à 1.

            Et ben si on parle du grand satan tout de meme oublie pas. Il amene la corruption et le mal avec lui!

            ps: Novell ce sont les gentils la preuve ils ont fait en sorte que tous ceux qui achetent leur distributions ne risquent rien pendant 5 ans de la part de Microsoft...
    • [^] # Re: Commentaires du journal...

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est moi ou 90% des commentaires négatifs à l'encontre de Canonical sont postés par des fanboys Red Hat ou Mandriva et quelques Debianeux qui ont toujours pas avalé la pillule ? (je crois que les fanboys Suse/OpenSuse sont en voie de disparition).

      J'avoue avoir pas mal critiqué Canonical dans le journal pourtant ça fait quelques années que je n'ai plus que des ordis qui tournent sous Ubuntu.

      Comme j'ai expliqué dans mes commentaires je trouve ça dommage que Canonical ne reconnaisse pas qu'un problème existe (il me semble que ça change, le dernier post sur le blog de Zimmerman est plus mesuré, j'imagine que se rencontrer face à face avec GregKH à du aider).
      Pour moi la critique de GregKH est bien fondée, si on peut reconnaître que Ubuntu apporte pas mal de hype, si on prend une nouvelle version de Ubuntu et qu'on regarde les features, un certain nombre a été financé par Novell ou Redhat. De plus Ubuntu n'aide pas forcement les projets upstream malgré sa popularité, par exemple Fedora propose un kernel extremement proche du kernel vanilla mis à jour très frequemment. Cela permet d'avoir une base de testeur importante pour kernel.org sur les noyaux -rc, chez Ubuntu rien de tel, alors que vu la masse d'utilisateur on pourrait surement en trouver prêts à aider à l'effort de détection des regressions.
      Sinon pour avoir regardé les patchs que Ubuntu trimbalait sur les paquets, il s'agit parfois de "hacks". C'est bien entendu plus facile (en temps, en code) de faire un hack que de rechercher un solution durable avec upstream. Et du coup vu que le hack n'est pas upstream les autres distributions n'en profiteront pas, c'est dommage.

      En fait j'ai souvent été tenté par Fedora vu le travail que fournit Redhat pour le libre, et aussi pour pouvoir tester les kernels rc sans recompiler mais je crois que je suis trop attaché au système .deb :)
      • [^] # Re: Commentaires du journal...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pour moi la critique de GregKH est bien fondée, si on peut reconnaître que Ubuntu apporte pas mal de hype, si on prend une nouvelle version de Ubuntu et qu'on regarde les features, un certain nombre a été financé par Novell ou Redhat. De plus Ubuntu n'aide pas forcement les projets upstream malgré sa popularité, par exemple Fedora propose un kernel extremement proche du kernel vanilla mis à jour très frequemment. Cela permet d'avoir une base de testeur importante pour kernel.org sur les noyaux -rc, chez Ubuntu rien de tel, alors que vu la masse d'utilisateur on pourrait surement en trouver prêts à aider à l'effort de détection des regressions.
        La thèse est bien choisie mais ton exemple est mauvais : en ce qui concerne Fedora, son approche de l'intégration des logiciels est, quoiqu'on en dise, différente de celle d'Ubuntu. Le but de Fedora est de servir de plate-forme de tests aux toutes dernières versions. Ubuntu essaie autant que possible d'avoir un système assez stable pour être utilisé. Les utilisateurs d'Ubuntu ne souhaitent pas être les béta-testeurs du 2.6.27, par exemple.
        Par contre, si on prend les exemples déjà évoqués pour Gnome ou X.org, c'est peut-être plus pertinent comme remarque.
        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          quand j'utilise kubuntu, désolé mais j'ai plus que le sentiment d'être béta testeur

          j'aide souvent dans kde bug lorsque des nouveaux sont ajouté... et énormément de ceux provenement de kubntu ne sont pas reproductible sur mandriva et opensuse

          je sais pas ce qu'ils font...

          www.solutions-norenda.com

          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            énormément de ceux provenement de kubntu ne sont pas reproductible sur mandriva et opensuse

            je sais pas ce qu'ils font...


            Et moi je sais pas ce que tu fais...

            SI les autres ont moins de bug passe a une autre distribution, tout comme mandriva et opensuse...

            Mandriva 2009.0 va sortir dans peu de temps, là elle est en rc1, tant qu'a faire du beta test, passe-y et remonte les bugs remportés...
          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je ne prends pas Kubuntu en considération puisqu'elle n'est pas officiellement supportée par Canonical. Il s'agit quasiment d'une distribution complètement communautaire, contrairement à l'originale. Il ne faut pas s'étonner qu'il y ai moins de soin à sa finition.
            En plus, l'objectif d'Ubuntu était de caler les sorties de publication avec celles du projet Gnome. À partir du moment où l'environnement est KDE, ça n'a plus aucun intérêt de poursuivre le même calendrier.
      • [^] # Re: Commentaires du journal...

        Posté par . Évalué à 4.

        Je serais toi, je testerai tout de même quelque temps fedora.

        J'ai passé quelque temps dessus et j'ai bien apprécié. Communauté agréable et humble. Distribution avancé (ils sont souvent parmis les premiers à mettre en place les nouvelles technologie, telle pulseaudio).
        J'ai fini par l'abandonné, parce qu'elle faisait pour moi double emploie. Pour les ordis où l'on veut vraiment que ça marche tout seul, ubuntu est quand même plus adaptés. Et pour la bidouille, j'ai découvert Archlinux qui m'a séduit.
        Par contre, je pense que si on veut contribuer au libre, Fedora est peut-être l'une des plus adaptée. La distribution est très agréable, graphiquement, il n'y a rien à redire (les goûts les couleurs tout ça, mais je trouve qu'elle est quand même bien plus jolie que ubuntu). Et l'on peut voir avancé les choses et même y participer tout en ayant un système utilisable.
        Le seul problème qu'il y a eu avec cette distribution fut pendant un temps d'avoir pu faire sentir au gens que c'était une distribution pour grand-mêre, comme ubuntu ce qui n'est pas non plus le cas, même si elle est très simple à installer et que globalement, elle marche très bien

        Voilà, je ne serais pas sous arch, je serais sans doute sous Fedora, et puis bon, .deb, .rpm, tout ça c'est à peu prêt pareil.
    • [^] # Re: Commentaires du journal...

      Posté par . Évalué à 9.

      roooo la belle incitation au troll !

      bon trollons :

      >> Après que ce soit par un processus démocratique (comme Debian) ou dictatorial (comme Ubuntu) c'est pas important

      Moi, je ferai attention en écrivant ce genre de chose ... dictatorial, autoritaire, sont des termes associés à des régimes qui ont laissé un arrière goût amère dans l'histoire de l'humanité ...

      >> des fanboys Red Hat ou Mandriva et quelques Debianeux

      bon en fait, à part les utilisateurs d'Ubuntu, tous les autres sont des fanboys, c'est ça ? et si possible avec des suffixes en eux ou ards ....

      >> qui ont toujours pas avalé la pillule ?

      Quelle pillule ? sous entendrais tu qu'Ubuntu est la plus méga géniale des distributions linux et que les autres n'ont rien compris ? Ah bon, j'avais cru mal comprendre ...

      >> Personnellement, je m'en fous de quelle distribution j'utilise.

      Ah bon, j'ai eu peur. En lisant la suite on croirait presque que tu ne jures que par Ubuntu ;-)

      >>top-down-bottom-up-stable-unstable-well-packaged-early-realease

      Merci pour cette définition d'Ubuntu : tout est plus clair !

      >> Ubuntu a aussi beaucoup plus d'utilisateurs que OpenSuse

      Affirmation gratuite, non étayée et qui n'est pas forcément pertinente vu que Ubuntu n'est pas utilisée en entreprise (ou peu) comparée à Suse ... Les sondages internet sur le % d'utilisateur d'Ubuntu sur le site d'Ubuntu ... (idem pour les autres distribs d'ailleurs)

      Refermons le troll.

      Plus sérieusement, ces querelles de clocher sont un peu lassantes ...

      Je peux comprendre que des contributeurs du noyau se sentent un peu lésés par les distributions qui ne font que ré-utiliser le boulot sur le noyau. Mais n'est ce pas justement l'esprit du libre ? Plus le code est diffusée et plus, finalement, leur travail est reconnu ! Ubuntu n'est pas la seule, son seul défaut de ce point de vue est d'être la plus populaire ...

      Après, le libre c'est effectivement le choix. Et c'est ça qui est bien ! Chacun à le droit de choisir la distribution qui lui convient ! Que ce soit Ubuntu, Debian, Suse, Slackware, Mint, openBSD, Nexeta, PClinuxOS, Mandriva, RedHat, Fedora, TurboLinux, Kaella, Knoppix, Toutoulinux ...

      Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

      • [^] # Re: Commentaires du journal...

        Posté par . Évalué à 2.


        Moi, je ferai attention en écrivant ce genre de chose ... dictatorial, autoritaire, sont des termes associés à des régimes qui ont laissé un arrière goût amère dans l'histoire de l'humanité ...

        Tu as raison, il ne faut plus utiliser Linux avec son kernel tenu par une main de fer par son "dictateur bienveillant". Le terme est approprié pour Linus mais ne le serait pas pour MS


        Quelle pillule ? sous entendrais tu qu'Ubuntu est la plus méga géniale des distributions linux et que les autres n'ont rien compris ? Ah bon, j'avais cru mal comprendre ...

        Ca c'est ton interprétation pour détourner l'attention. Je crois que la pillule porte plutôt sur le succès grand public d'une distribution ....parmi d'autre.
        Les qualités/defauts ca reste subjectif.
        Ce qui est indéniable par contre c'est son rayonnement puisqu'on en voit tjs s'en plaindre ici ou là.
        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par . Évalué à 0.

          - Le terme n'est pas plus approprié pour Linus Torvalds que Mark Shuttleworth ou Steve Jobs. J'ose croire que ces trois personnes sont bien loin d'être des dictateurs.

          (Et puis LT a un rôle qd même vraiment différent de MS ou de SJ ; ces deux derniers étant plus proches : mais ça du coup c'est une interprétation personnelle).

          D'autre part, même si j'ai ironisé sur les propos de l'auteur du message précédent, je n'ai pas laissé sous entendre qu'il ne fallait pas utiliser Ubuntu.

          J'ai même terminé mon message en disant que chacun est libre d'utiliser la distribution de son choix. Dont Ubuntu.

          - Non c'était de l'ironie ... pas une interprétation. C'est très différent. Le but consistait justement à contrebalancer les propos de smc pour montrer toute la subjectivité de ceux-ci.

          - Le rayonnement des plaintes est quelque chose que je manierai aussi avec beaucoup de circonspection.
          1) parce que souvent c'est de l'émotif. (qd tu as un pb avec qqch tu as tendance à ne t'informer que via des personnes qui ont le même problème et irrésistiblement cela monte en épingle).
          2) parce que le plus important reste quand même le rayonnement positif (si 1% des utilisateurs utilisent une distribution, et que 99% de ceux ci s'en plaignent ... le rayonnement "réel" est de 0.01 %).

          Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            désolé mais Linux Torvalds EST un dictateur.
            Le pire c'est qu'on l'aime pour ça, si Linus avais été une couille molle, Linux ne serait certainement pas devenu aussi efficace.
            • [^] # Re: Commentaires du journal...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              s/Linux Torvalds/Linus Torvalds/g

              /me se fouettera 100 fois.
            • [^] # Re: Commentaires du journal...

              Posté par . Évalué à 4.

              Je trouve l'affirmation extrêmement dure.

              Tranché après un débat pour prendre une décision, ce n'est pas être un dictateur. C'est du leadership (ou le contraire de couille molle comme tu veux).

              Et puis je ne connais aucun dictateur qui laisserait 10 000 personnes interférer dans sa politique/projet ...

              Bref, non ce n'est pas un dictateur.

              Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je pense qu'il faut surtout utiliser le terme « arbitral » plutôt que « dictatorial » qui est connoté.
          La démocratie à la Debian, c'est bien mais ce n'est pas le DPL qui dicte les choix. On ne peut pas non plus parler de démocratie représentative car le DPL représente uniquement le projet vis-à-vis de l'extérieur. Non, le système Debian est surtout une méritocratie. On n'élit pas les personnes qui sont aux postes-clés du projet (DM, FTP, etc.) mais ils sont nommés (ça rappelle un peu la Ve République avec le Président et ses Ministres sauf que c'est le Président qui nomme).
          Quant à une démocratie participative, je ne vois pas spécialement de référendum pour tel ou tel choix politique pour le projet Debian, à part des discussions souvent enflammée sur les listes de diffusion.
          Parler de démocratie uniquement parce que le DPL est élu par ses pairs me paraît un peu léger : les choix et directions techniques appartiennent aux développeurs responsables de chaque partie.
          Que le DPL soit élu, c'est bien mais il faudrait un peu plus de démocratie,à mon humble avis ou un peu plus de pouvoir au DPL. Les DPL passent mais rien ne change vraiment...
      • [^] # Re: Commentaires du journal...

        Posté par . Évalué à 1.

        > Que ce soit Ubuntu, Debian, Suse, Slackware, Mint, openBSD, Nexeta, PClinuxOS, Mandriva, RedHat, Fedora, TurboLinux, Kaella, Knoppix, Toutoulinux ...

        Il serait possible d'avoir Slackware en premier dans la liste ? :o
    • [^] # Re: Commentaires du journal...

      Posté par . Évalué à 8.

      C'est moi ou 90% des commentaires négatifs envers la présentation de GKH sont postés par des fanboys d'ubuntu qui n'ont toujours pas avalé la pilule ? (je crois que les fanboys d'ubuntu se multiplient comme les criquets)

      Je ne comprends pas comment on peut lire des conneries pareilles de la bouche (ou des mains) de prétendus libristes. (etc ...)
      ----------
      Quand un discours repose plus sur l'émotionnel que sur des arguments concrets, on peut aisément modifier le discours pour affirmer le contraire. C'est comme çà qu'on reconnaît les fanboys, leur discours est irrationnel.


      > Mark Shuttleworth n'apporte rien, il a juste de la thune et il veut imposer sa vision
      http://www.markshuttleworth.com/archives/146
      Et ça c'est quoi ?
      Je te rappelle que le logiciel libre est une méritocratie, plus tu participes (que ce soit en terme de code, promotion, documentation, traduction, artwork etc.), plus ta parole a du poids.
      Tu ne peux pas te contenter de récupérer le boulot des autres et ensuite venir faire ta mijorée.
      C'est qui les faux libristes dans l'histoire, ceux qui participent ou les branleurs donneurs de leçons ?


      > Je veux un système libre, simple à utiliser, qui marche tout seul. Je veux pouvoir installer des applications facilement.

      C'est ce que veux tout le monde, mais pour cela, il faut mettre les mains dans le cambouis, ce que ne fait pas Canonical.
      De plus, à l'heure actuelle, la plupart des distributions se valent au niveau de la facilité d'utilisation et ça ce n'est pas grâce à Ubuntu mais aux développeurs et à la communauté qui ont bûchés dur.

      L'apport de Canonical pourrait se résumer à marketing viral, upstart et thème marron.

      > c'est des gens qui essaient de faire un système ergonomique et qui modifient les logiciels (souvent légèrement).

      Explique-moi comment tu fais un système ergonomique sans contribuer aux projets upstream.
      Tu dis que Canonical n'a pas vocation à toucher au noyau, mais les gens veulent du WiFi, du réseau, firewire etc .. qui marchent out-of-the-box et tout ça se passe au niveau du noyau.
      La démonstration de KH sur la participation de Canonical au noyau pourrait tout aussi bien s'appliquer sur les couches supérieures. Même si tu ramenais ça au ratio patchs/développeurs, c'est juste embarassant pour Canonical. La contribution de Canonical à GNOME ou KDE est ridicule, pourtant un bureau GNOME/KDE est tout aussi ergonomique sur une Ubuntu qu'une Debian, qu'une OpenSuSE etc ....

      > C'est une liste de logiciels qui marchent "officiellement" bien.
      Parce que les autres distros ont pour but de te fournir des logiciels qui ne marchent pas ?

      > Ubuntu a fait plus pour le libre que Novell, même si Novell contribue énormément en code.
      C'est tellement énorme que c'en est risible.
      Je suis d'accord que le libre ne se limite pas au code mais ça reste un morceau important. Mais la contribution de Canonical en terme de code est ridiculement basse et je ne vois pas quels seraient les autres domaines où Canonical se serait distingué.

      > Ubuntu a aussi beaucoup plus d'utilisateurs que OpenSuse
      Et c'est censé vouloir dire quoi ? OpenSuSE est une distribution communautaire, tu confonds avec SLES.
      On pourrait dire que SLES a beaucoup plus de clients qu'Ubuntu et permet de financer plus de personnes pour bosser sur du logiciel libre.

      > Ubuntu m'offre plus de liberté, car Canonical a pas d'accords pour les brevets avec Microsoft
      Comme la plupart des distributions, Ubuntu ne t'offre pas plus de libertés que Debian, Fedora, Gentoo, Mandriva, etc ...

      > mais le processus dictatorial est évidemment plus rapide, et c'est un avantage certain quand on a une release tous les 6 mois.

      Tu sais qu'il existe des distributions ayant un fonctionnement démocratiques avec un système de releases de 6 mois et même que ça marche ?

      > Je remercie Mark Shuttleworth sans qui tout ça ne serait pas possible
      Qu'est-ce qui n'aurait pas été possible ? Je me le demande bien.
      C'est limite du fétichisme.

      --------------------------------

      Le plus drôle, c'est que tout le monde tire à boulets rouges sur GKH sous prétexte qu'il chercherait à "démonter" un concurrent de son employeur. Mais personne n'a touché au fond du problème: pourquoi Canonical participe si peu en upstream ?
      Les seules réponses sont des réponses fumeuses et ubuesques du genre "grace a bubuntu, sai simple", "ils contribuent dans d'autres domaines" -sans jamais préciser la nature de ces soit-disantes contributions-.
      Personne n'a demandé à Canonical de venir un gros contributeur du jour au lendemain mais de participer à la hauteur de ses moyens. Un truc tout con: les patchs d'ubuntu sont quasi-systématiquement jamais remontés en upstream. Après on s'étonne que les mainteneurs upstreams sont assez remontés contre eux !

      Personne ne s'est demandé que peut-être GKH en avait marre de voir Canonical s'attribuer toute la gloire du boulot fait par d'autres.
      A entendre Canonical et ses relais, on a l'impression que Canonical a un impact plus grand qu'il ne l'est en réalité sur les logiciels libres. Et il est compréhensible que ça agace certains.
      C'est comme si on remerciait le livreur plutôt que la personne qui nous a offert le cadeau.


      Les fanboys étaient nettement moins agités quand Mark Shuttleworth est allé provoquer la communauté openSuSE directement sur leur mailing-list.
      • [^] # Re: Commentaires du journal...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >>> Un truc tout con: les patchs d'ubuntu sont quasi-systématiquement jamais remontés en upstream. Après on s'étonne que les mainteneurs upstreams sont assez remontés contre eux !

        Comme je l'ai écrit ailleurs j'ai au moins un exemple du contraire.
        Pour Gutsy j'avais un problème avec le paquet tagtool et j'ai remonté un bug sur launchpad :

        https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+source/tagtool/+bug/16015(...)

        Le bug a été corrigé et le mainteneur du paquet a envoyé la correction vers Debian :

        http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=451645

        Voici le mail qui a été envoyé par Cesare Tirabassi (qui bosse sur Ubuntu) :

        Hi,

        We have received a bug report about tagtool in ubuntu:

        https://bugs.launchpad.net/ubuntu/hardy/+source/tagtool/+bug(...)

        After some investigations we have found a solution to both problems, that we would like to submit to you too.
        I'm attaching a summary patch to this email for your consideration.

        Many thanks,

        Cesare
        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par . Évalué à 2.

          1. j'ai bien dit quasi-systématiquement. ;)
          2. le mainteneur du paquet n'est pas employé par Canonical.
          Je reconnais ne pas avoir été assez clair sur ce point, dans ce débat, il est important de bien distinguer Canonical de la communauté Ubuntu (idem pour OpenSuSE/Novell, Fedora/RedHat) et ne pas mettre tout le monde dans le même sac.
          On peut citer quelques contributeurs émérites provenant de la communauté Ubuntu comme Matthew Garett, Corey Burger (probablement l'ubuntiste le plus réaliste vis à vis de Canonical) ou bien Claude Paroz.

          Dans l'ensemble, il est plus fréquent que ce soit les mainteneurs en upstream qui doivent aller chercher les patchs chez Canonical alors que ça devrait être le contraire.
          C'est non seulement une perte de temps pour le mainteneur upstream, mais également contraire à l'esprit de "partage" prôné par Canonical (les avancées de Canonical ne profitent à personne)
          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par . Évalué à -2.

            >> Dans l'ensemble, il est plus fréquent que ce soit les mainteneurs en upstream qui doivent aller chercher les patchs chez Canonical alors que ça devrait être le contraire.
            >> C'est non seulement une perte de temps pour le mainteneur upstream, mais également contraire à l'esprit de "partage" prôné par Canonical (les avancées de Canonical ne profitent à personne)

            Ben si puisque le mainteneur en upstream peut lui-même aller chercher le patch.

            Je dirais que ce n'est pas la façon la plus courtoise/pratique/efficace d'évoluer, mais dire que le travail de Canonical ne profite à personne, c'est faux.

            De plus un mainteneur upstream n'a pas besoin de Cannonical ni ubuntu pour vivre. La plupart des projets existaient avant ubuntu, il ne patissent pas de son existance.
            • [^] # Re: Commentaires du journal...

              Posté par . Évalué à 5.

              > Ben si puisque le mainteneur en upstream peut lui-même aller chercher le patch.

              T'as un sacré culot quant même!
              Si les mainteneurs devaient s'amuser à faire ça, ils passeraient plus de temps à farfouiller les VCS des distributions qu'à écrire du code pour améliorer leur module.
              Si les autres distributions parviennent à "commiter" leur travail, je ne vois pas pourquoi on devrait faire une exception pour Canonical.

              Un patch non commité devient rapidement obsolète car non maintenu et par extension inutile, ou si il est maintenu en interne, ça revient à forker. Donc au final, le travail de Canonical ne profites à personne.

              J'oubliais ce n'est pas Mark Shuttleworth qui voulait synchroniser les distributions et les gros projets du libre ? Faudrait peut-être que Canonical participe un peu plus aux projets upstreams avant de vouloir tout synchroniser.

              >il ne patissent pas de son existance.
              Peut-être pas directement ...
              https://linuxfr.org/2008/09/24/24527.html#967596
              • [^] # Re: Commentaires du journal...

                Posté par . Évalué à -1.

                > T'as un sacré culot quant même!
                Si les mainteneurs devaient s'amuser à faire ça, ils passeraient plus de temps à farfouiller les VCS des distributions qu'à écrire du code pour améliorer leur module.

                personne ne dit qu'ils doivent le faire. Ils le peuvent c'est tout. Dire le contraire est un mensonge.

                >>il ne patissent pas de son existance.
                >Peut-être pas directement ...

                J'attends toujours le cas concret.
                • [^] # Re: Commentaires du journal...

                  Posté par . Évalué à 6.

                  > personne ne dit qu'ils doivent le faire. Ils le peuvent c'est tout. Dire le contraire est un mensonge.

                  On atteint des sommets dans la mauvaise foi rarement égalés !
                  • [^] # Re: Commentaires du journal...

                    Posté par . Évalué à 0.

                    ça n'a rien à voir avec de la mauvaise foi, c'est de la sémantique.

                    à la question est-ce que c'est possible ?, on ne peut donner que 2 réponses, oui ou non.
                    • [^] # Re: Commentaires du journal...

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Sauf que le debat n'est pas sur la question "est ce que c'est possible", ca c'est evident et c'est le minimum (et c'est de toute facon rendu obligatoire par la GPL), la question ici c'est plutot "est ce que Canonical fait le qu'il faut pour aider les developeurs upstream ?", et quand ils ne remontent pas les patchs interessants la réponse est clairement non.
                      • [^] # Re: Commentaires du journal...

                        Posté par . Évalué à 2.

                        mais rien ne les oblige de le faire, c'est aussi ça le libre !

                        Est-ce que tu écris un patch à chaque fois que tu tombes sur un bug et le remontes tu en upstream ? j'en doute.

                        Le libre te donne aussi le droit de prendre sans donner, et c'est quelque chose qu'il faut aussi respecter autant que la notion de partage.
                        • [^] # Re: Commentaires du journal...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          C'est vrai t'es pas obligé, par contre faut pas s'étonner que beaucoup gens râlent (et encore je suis poli) si tu ne le fais pas.
        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Le bug a été corrigé et le mainteneur du paquet a envoyé la correction vers Debian

          Je suis navré de le dire, mais il y a un truc qui me choque dans cette affirmation...

          ??? Depuis quand debian c'est l'upstream ???

          Debian c'est une distribution comme les autres, l'upstream c'est le svn/cvs/mailing list du projet tagtool en l'occurent ici : http://tagtool.org/developer/

          Enfin c'est un peu révélateur de la mentalité ubuntu, on ne remonte qu'a ceux dont on prend les paquets, donc ça reste pour nous indirectement...

          Ton exemple n'est pas exemplaire, pour moi il est lamentable si la copie conforme du mail n'a pas été envoyé sur la mailing list upstream...
          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par . Évalué à 2.

          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par . Évalué à 2.

            Euh Ubuntu prenant directement les paquets de Debian, quand c'est un soucis d'empaquetage oui c'est bien Debian l'upstream. Et tant bien même ce serait un bug upstream, remonter la solution à Debian (qui a certainement le même bug ouvert sur le même sujet) et aux mainteneurs des sources ça me semble très raisonnable.

            Donc non Debian, vis à vis d'Ubuntu, n'est pas une distribution comme les autres.
          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            >>> Ton exemple n'est pas exemplaire, pour moi il est lamentable

            Comme le souligne F. Florent c'est un bug d'empaquetage donc, oui, l'upstream dans ce cas c'est bien Debian.
            Je ne sais pas si mon rapport de bug est symptomatique ou pas mais, d'après cet exemple, il y a des cas ou ça se passe bien et ou Ubuntu joue le jeu normalement.
            • [^] # Re: Commentaires du journal...

              Posté par . Évalué à 2.

              Pour mon cas personnel, que ce soit Tellico ou Amaya, 0 bug et 0 patch remonté a Debian par Ubuntu, un pour tellico remonté sur la ml upstream il y a longtemps.
              • [^] # Re: Commentaires du journal...

                Posté par . Évalué à 1.

                Ouhais enfin dans ce cas la moi en tant qu'utilisateur ubuntu me servant de tes paquets (au passage ils sont plus dispo actuellement, enfin le site interdit l'acces). J'ai deja fait remonte plusieurs fois des bugs mais je vais directement sur la mail liste et je fait mon rapport de bug (vu que pour ce soft cela se fait comme cela). Donc est-ce que en tant qu'utilisateur ubuntu (entre autre) je compte dans les stats? Probablement pas...
                • [^] # Re: Commentaires du journal...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Pareil pour moi j'ai fait un ou deux rapports de bugs directement sur la mailing list de Tellico et je suis utilisateur Ubuntu (mais bon si Lenny sort dans pas trop longtemps je pense à switcher).
                • [^] # Re: Commentaires du journal...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  J'ai deja fait remonte plusieurs fois des bugs mais je vais directement sur la mail liste et je fait mon rapport de bug

                  Ca, ca n'a pas grand chose a voir avec le probleme. Si tu court-circuites ta distro, c'est ton choix, on ne va quand meme pas les féliciter parce que tu fais leur boulot a leur place.

                  Ce qui pose probleme c'est quand les bugs sont remontes a Ubuntu, eventuellement patchés, ou des traductions modifiées, et que personne upstream n'est mis au courant, pas de patch envoyé, rien sur la ml, il faut aller voir soi-meme régulierement ce qui se passe chez $distro pour se rendre compte qu'ils ont corrigé un bug.

                  Pour ce qui est de mes paquets, il se trouve que depuis 6 mois je n'ai pas le temps de faire le boulot supplémentaire que ca nécessite. cf un mail que j'ai envoyé sur la liste vendredi dernier.
                  • [^] # Re: Commentaires du journal...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ben si cela a tout avoir avec le probleme. Generalement dans un bug je tente de verifier ce qui est lie au logiciel lui meme et ce qui est du au packaging.

                    exemple: nepomuk il faut pas s'en servir sur hardy du coup je signale le probleme que j'ai eu a ubuntu. Par contre lorsque tellico perd les couvertures (bug connu et corrige) je le signale au dev.

                    Pour le noyau c'est en effet plus complique car cela n'est plus aussi simple de compiler un noyau fonctionnel (vu le nombre d'option) lorsque tu tentes de le faire tout les 42 du mois. Il faut dire que en general les noyaux fournit marche pas mal et ceux quel que soit la distrib et le matos. La recompilation est devenu l'exception maintenant. De plus, il me semble bien que lorsque le nouveau mode de fonctionnement de developpement du noyau est apparu, Linus a bien dit qu'il reportait sur les distribs le fait de stabiliser et/ou de corriger (meme salement) les petits bugs genant qui pouvait rester. Lui il s'occupait de l'evolution a long terme (ce qui peut empecher un hack tout pourri mais necessaire).

                    Enfin vu que ubuntu est en train de tenter d'ameliorer sa comm avec les projets upstream on verra peut etre plus de patch apparaitre.
      • [^] # Re: Commentaires du journal...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        >La contribution de Canonical à GNOME ou KDE est ridicule, pourtant >un bureau GNOME/KDE est tout aussi ergonomique sur une Ubuntu >qu'une Debian, qu'une OpenSuSE etc ...

        totalement en désardcord

        au moins pour, il manque totalement de finition au niveau de kde pour ubuntu...

        suffit de regarder mandriva ou bien opensuse...
        c'est le jour et la nuit

        il y a pas de peaufinage de la part de canonical

        www.solutions-norenda.com

        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Et c'est normal : Mandriva et Novell soutiennent officiellement KDE comme environnement par défaut. Canonical a préféré Gnome, point. Le projet Kubuntu est un projet de bénévoles.
          Tu ne peux pas leur demander de travailler de la même manière que des salariés (il n'y a qu'à voir les différences de finitions entre Debian et Ubuntu pour Gnome).
      • [^] # Re: Commentaires du journal...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Explique-moi comment tu fais un système ergonomique sans contribuer aux projets upstream.

        Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire... C'est du n'importe quoi!
        Je vais te donner un exemple, le mien : je développe un programme, avec un bibliothèque. ma GUI est bof au niveau ergonomie, parce que je suis une burne en ergonomie.

        D'autres programmeurs ont pris la relève de ce côté, développent pour des machines que je n'ai pas (surtout Mac), et font des GUI bien plus ergonomiques que la mienne, celle d'origine.

        Et c'est personne n'ont jamais contribué au code de la bibliothèque, ils ne savent pas comment elle fonctionne en interne.

        Et c'est la que les fanboys anti-Ubuntu n'arrivent pas à comprendre : on peut être très bon techniquement pour développer un noyau, mais ne pas savoir la packager. Ubuntu a réussi la où d'autres ont échoué : le packaging.

        Et le packaging est aussi important, voir plus important que le coeur du système, car c'est ce que les gens voient.
        Alors la critique sur Canonical qui contribue pas au code du noyau, oui c'est vrai, et alors? Il contribue autrement, par le packaging, chose aussi importante.

        > Ubuntu a fait plus pour le libre que Novell, même si Novell contribue énormément en code.
        C'est tellement énorme que c'en est risible.


        Ah? Moi je vois que Novell a signé pour être "protégé" par Microsoft, et je voit qu'Ubuntu a dit "non". Je vois que Novell est certes plus en Entreprise, mais qu'Ubuntu est apprécié des utilisateurs "normaux", et c'est la qu'on a besoin de changement (je rappelle que Microsoft a gagné la bataille de l'entreprise en passant par... Le grand public).

        Alors trop énorme? Pas tant que ça...

        Et surtout, c'est un peu facile de tirer sur une entreprise qui respecte la GPL, licence qui est sensé refletter l'idée du libre, et le libre n'impose absolument pas de devoir contribuer en upstream. Il ne le mentionne même pas comme "ça serait bien de". Alors ensuite lorsque chacun se met à dire "il ne fait pas xxx, ce n'est pas bien", on ne parle plus de libre=liberté, mais d'obligations... Le libre ne demande pas de contribuer upstream, ou alors changez la licence! (en la rendant non libre, puisque le libre version FSF interdit une obligation de contribution obligatoire...)
        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par . Évalué à 5.

          Ton dernier paragraphe tombe juste un peu a plat quand on lit ca sur le site de Canonical :

          Canonical staff contribute directly to a wide range of open source projects, including

          * Debian
          * Zope 3
          * KDE
          * GNOME
          * Twisted
          * Python
          * GNU
          * and, of course, Linux

          Apres quand ils viennent nous dire "quoi, on contribue pas, et alors ?", comment dire, j'ai un peu l'impression qu'ils se foutent de ma gueule.
          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par . Évalué à 2.

            Et pourtant tu as tort.
            Ils contribuent puisqu'il y a au moins un patch.
            Et la critique porte sur le fait qu'ils contribuent peu et non pas pas.
            Le "pas" correspond à ton interprétation.

            Mais effectivement leur distrib se base sur du python donc c'est plus de ce coté là qu'il faut chercher.
            Par exemple
            bazaar-ng
            http://bazaar-vcs.org/
            fait partie du projet gnu
            https://launchpad.net/bzr/+announcement/276
            On peut donc bien considérer qu'ils contribuent au projet gnu.

            C'est sûr que du coté kernel on peut pas dire que python soit à la pointe.
            Par contre une distrib orientée serveur comme RHEL aura interêt à faire avancer le noyau.
            Je ne vois donc pas ce qu'il y a de choquant.
            C'est comme si on reprochait à RedHat de ne pas contribuer autant qu'IBM à Eclipse.

            Bref! A chacun son business modèle
        • [^] # Re: Commentaires du journal...

          Posté par . Évalué à 4.

          Excuse-moi mais c'est quel mot que tu ne comprends pas dans :
          Explique-moi comment tu fais un système ergonomique sans contribuer aux projets upstream.
          Hein, j'ai parlé de contribution, ça peut être du code, de la documentation, des rapports de bogues, de la traduction.
          Or les patchs ne sont pas remontés, les traductions de Rosetta, non plus, etc ... Bref si tu te places en upstream, Canonical on les voit jamais sauf pour se lancer des fleurs.


          > Il contribue autrement, par le packaging, chose aussi importante.
          Qu'est-ce que t'appelles packaging ?
          1. faire des paquets ?
          2. faire des jolis thèmes ?
          Avant même qu'Ubuntu existe, les concurrents faisaient déjà appel à des graphistes professionnels que ce soit Jimmac pour Novell, Diana Fong puis Mairin Duffy pour RedHat etc ... Et mis à part l'introduction du marron, les thèmes d'Ubuntu sont relativement pauvres et mal fichus.
          3. ergonomie ? Est-ce que Canonical a participé à l'élaboration des HIG ? ont-ils fait appel à des ergonomes ou aider les développeurs à améliorer l'ergonomie de leurs logiciels ?
          4. les distributions gratuites de CDs dans des pochettes ? c'est du marketing viral, pas de la philanthropie. En 4 ans, le débit du shipit a changé de façon inversement proportionnel au succès d'Ubuntu.

          Elle est où ta contribution au packaging de Canonical ?
          Le seul truc que tu peux leur attribuer est l'introduction du marketing viral, le fait que pour les médias, il n'y a qu'une seule distribution GNU/Linux.
          Mais pour autant, il y a autant d'utilisateurs de GNU/Linux qu'avant, la seule différence est que 80% des nouveaux venus utilisent la même distribution.
          Les fanboys d'Ubuntu oublient également qu'Ubuntu est arrivé à un moment clé du bureau libre, juste après l'arrivée du noyau 2.6, de GNOME2, etc ... Le buzz a fait qu'on a associé toutes ses avancées à Ubuntu alors que techniquement on ne leur doit rien.

          Le plus ironique dans l'histoire, c'est que ceux à qui l'on doit le bureau GNU/Linux moderne et ergonomique d'aujourd'hui sont pour la plupart des employés de Novell (dont GKH) ou bien de RedHat (Havoc Pennington par exemple). C'est à dire la boîte qui a "trahi" le logiciel libre et la boîte qui a "abandonné" le bureau.
          L'influence de Canonical sur le bureau est quasi nulle depuis le début de son existence. Pourtant Canonical et ses fanboys ne se privent pas de s'en attribuer le mérite exclusif.

          > Moi je vois que Novell a signé pour être "protégé" par Microsoft, et je voit qu'Ubuntu a dit "non".
          Moi, je vois que Novell paie des développeurs pour faire du logiciel libre et que Canonical paie des développeurs pour faire Launchpad.

          > Et surtout, c'est un peu facile de tirer sur une entreprise qui respecte la GPL
          Personne n'a dit qu'il ne respectait pas la GPL mais qu'ils étaient de très mauvais acteur du logiciel libre.
          • [^] # Re: Commentaires du journal...

            Posté par . Évalué à 2.


            Moi, je vois que Novell paie des développeurs pour faire du logiciel libre et que Canonical paie des développeurs pour faire Launchpad.

            http://www.novell.com/products/bordermanager/
            Sur cette page je me demande combien de produit sont vraiment libres.
            En tout cas je vois bien les liens "pricing" mais en ce qui concerne les "download" (lorsqu'il y en a), j'en trouve quelque uns sur lesquels on ne peut telecharger que des versions d'évaluation.
            Mais je peux me tromper.

            Par contre, Il me semble que Bazaar-NG est soutenu par Canonical et est libre.
            • [^] # Re: Commentaires du journal...

              Posté par . Évalué à 2.

              dsl erreur de copier coller
              http://www.novell.com/products/
              • [^] # Re: Commentaires du journal...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Tu parlais sans doute de cette page là : http://www.novell.com/company/affiliations/ ?

                Sinon, ne pas oubliez que Novell est un mastodonte du propriétaire depuis 25 ans, et qu'ils se mettent de plus en plus au libre (qui devient quasiment la "colonne vertébrale" de l'entreprise) et que les divers départements s'y greffent de plus en plus.
                • [^] # Re: Commentaires du journal...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Oui sauf que le rapport produit libre/proprio on voit bien que Novell n'est pas mieux placé que Canonical. Mais eux ont le droit, Canonical non.
                  Et donc, l'affirmation

                  Moi, je vois que Novell paie des développeurs pour faire du logiciel libre et que Canonical paie des développeurs pour faire Launchpad.

                  est complétement reversible

                  Moi, je vois que Canonical paie des développeurs pour faire du logiciel libre et que Novell paie des développeurs pour faire du proprio.

                  L'attaque en devient donc caduque.
                  • [^] # Re: Commentaires du journal...

                    Posté par . Évalué à 3.

                    > Moi, je vois que Canonical paie des développeurs pour faire du logiciel libre et que Novell paie des développeurs pour faire du proprio.

                    Belle démonstration de ce qu'est un sophisme.
                    D'un côté tu as un mastodonte dont le cœur d'activité était le logiciel propriétaire et qui depuis quelques années migre vers le logiciel libre et qui est devenu très rapidement un contributeur clé (kernel, GNOME, OOo, Mono, etc ...). Un peu comme Sun -qui a également signé un accord avec MS-.
                    De l'autre tu as une start-up qui prétend contribuer à pas mal de projets et qui au final contribue si peu même au regard de sa taille que ça en devient insignifiant voire mensonger vis à vis du rapport signal utile/bruit.
                    http://www.canonical.com/aboutus/contributions

                    L'essentiel du boulot de Canonical c'est de coder un machin proprio (Launchpad), de chier des paquets avec une qualité variable (1).
                    Pourtant Canonical est capable de faire de belles contributions comme Upstart (qui tourne aujourd'hui au ralenti et qui n'a jamais vraiment été mis en avant par Canonical) ou bien LTSP5 (gâché par le fait que Canonical se soit attribué tout le mérite).

                    Canonical n'est pas obligé de contribuer en retour, néanmoins vu le bruit généré par cette société et son dirigeant, la communauté s'attend à un peu plus de retours de sa part.
                    Si ils fermaient leurs gueules comme Xandros, ils ne s'exposeraient pas autant aux critiques.

                    Au passage, si GKH est (involontairement) à l'origine de cette polémique, c'est bien parce que le public s'étonnait de l'absence de Canonical dans les chiffres sur les contributions au noyau alors qu'on entend parler que d'eux.
                    Personne n'a posé la question au sujet de Xandros (qui pourtant est une des versions les plus répandus auprès du grand public grâce à l'eeePC). //D'ailleurs, ils mériteraient bien une fessée ceux-là

                    (1)
                    * utilisation récurrente de hacks tout sales dans les patchs.
                    * récupération de paquets Debian au cœur du système sans réelle vérification comme openssl ou bien laptop-mode-tools. Voire de pomper des paquets debian sans même les recompiler, je me rappelle que c'était le cas pour GNUStep il y a quelques temps.
                    * un suivi qualité déplorable, à se demander si Canonical a des testeurs ou se soucie de limiter les bogues avant de sortir une nouvelle version (comme la 8.04)
                    • [^] # Re: Commentaires du journal...

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Je ne vois pas en quoi c'est un sophisme.

                      Certains présentent une version altérée de la réalité avec des omissions et des sous-entendus. On leur démontre qu'il en est de même pour Novell.

                      Quant à tes allégations sur les contributions de Canonical ca n'est que subjectif et j'ai déjà répondu ici
                      http://linuxfr.org/comments/967793.html#967793
                      Ils contribuent mais pas sur le noyau et c'est compréhensible puisqu'ils ne visent pas le marché des serveurs.

                      Bref ca tourne en rond.
                      • [^] # Re: Commentaires du journal...

                        Posté par . Évalué à 3.

                        > Certains présentent une version altérée de la réalité avec des omissions et des sous-entendus. On leur démontre qu'il en est de même pour Novell.

                        Tout le monde est conscient que Novell n'est pas parfait, que ce soit leur accord avec Microsoft ou bien du fait qu'ils font encore beaucoup de propriétaires. Mais le monde n'est pas tout blanc ou tout noir.
                        Novell est un gros contributeur, les produits propriétaires sont remplacés au fur et à mesure par des produits libres. Mais ça, c'est occulté par les fanboyz qui préfèrent cracher sur Novell pour cacher l'indigence de la contribution et les vantardises de Canonical.
                        Si demain, Novell ou Canonical devaient fermer les portes (ce que je ne souhaite ni à l'un ni à l'autre), quelle serait la fermeture qui aurait le plus d'impact sur le logiciel à plus ou moins long terme ?



                        > Ils contribuent mais pas sur le noyau et c'est compréhensible puisqu'ils ne visent pas le marché des serveurs.

                        Parce que sur le desktop tu n'as pas besoin du noyau ?
                        pas besoin de réseau filaire ou sans-fil, pas besoin de pilotes matériels, etc .... Tu m'apprends quelque chose là.
                        Canonical ne vise pas le marché des serveurs ? c'est une blague ?
                        http://www.canonical.com/projects/landscape
                        http://www.ubuntu.com/products/whatisubuntu/serveredition
                        http://www.markshuttleworth.com/archives/tag/release-coordin(...) (le Mark S, ils parlaient pas de synchroniser Ubuntu avec RHEL et SLES des distributions destinées principalement aux entreprises ?)
                        • [^] # Re: Commentaires du journal...

                          Posté par . Évalué à 0.


                          Mais le monde n'est pas tout blanc ou tout noir.

                          Tu l'as dit.Canonical fait du prorio mais aussi du libre tout comme Novell.


                          Si demain, Novell ou Canonical devaient fermer les portes (ce que je ne souhaite ni à l'un ni à l'autre), quelle serait la fermeture qui aurait le plus d'impact sur le logiciel à plus ou moins long terme ?

                          Rappelles-moi le chiffre d'affaire de Novell et celui de Canonical.
                          Selon toi seules les grosses boîtes ont voix au chapitre.


                          Parce que sur le desktop tu n'as pas besoin du noyau ?
                          pas besoin de réseau filaire ou sans-fil, pas besoin de pilotes matériels, etc .... Tu m'apprends quelque chose là.

                          Les devs ou plutôt integrateurs Canonical sont spécialisés en Python.Quelle valeur ajoutée pourraient t'ils avoir sur le kernel ?


                          Canonical ne vise pas le marché des serveurs ? c'est une blague ?
                          ...

                          Depuis quand existe cette offre ?
                          Depuis quand Suse/Novell propose des distribs serveurs sans compter leur Unix proprio.
                          Novell a le droit de prendre le virage libre en douceur mais Canonical
                          n'aurait pas le droit de prendre celui des serveurs en douceur ?
                          Sais-tu les prévisions d'embauche chez Canonical ?

                          Mais peut-être que Novell craint que la machine marketing ne se mette en route et ses attaques ne seraient pas si innocentes qu'on veut bien nous le faire croire.
                          D'autant qu'ils aimeraient bien percer coté desktop aussi.
                          • [^] # Re: Commentaires du journal...

                            Posté par . Évalué à 4.

                            La différence, c'est que Novell a un passé, et on ne change pas d'un coup du jour au lendemain, la différence c'est que Novell fait de plus en plus de libre et de moins en moins de proprio.
                            La différence, c'est que Canonical fanfaronne en prétendant participer activement en upstream mais ne le fait pas, la différence c'est que la direction de Novell a l'humilité de reconnaitre que le libre est un concept nouveau pour eux.
                            Si demain, Canonical décide de changer son attitude et le prouve par des actions concrètes, ils seront les bienvenus. Tant qu'ils auront cette attitude de merde, ils s'en prendront plein la gueule comme d'autres l'ont été.

                            Quant à l'offre serveur de Canonical, elle a toujours existé chez Canonical.


                            > Mais peut-être que Novell craint que la machine marketing ne se mette en route et ses attaques ne seraient pas si innocentes qu'on veut bien nous le faire croire.
                            Si tu connaissais mieux GKH, Novell, la communauté libriste, tu ne dirais pas ça.
                            C'est bizarre mais seuls les fanboyz et Canonical s'en sont émus.
                            Et même si il y avait une guerre Novell/Canonical, qui aurait été l'imbécile qui l'a provoqué lors un mail impromptu ?

                            > D'autant qu'ils aimeraient bien percer coté desktop aussi.
                            Le marché du desktop rapporte peanuts, le beurre se fait sur le marché de l'entreprise, et Canonical est loin d'être de taille face à Novell.
                            Les derniers posts de Mark S. tendent à prouver que Canonical cherche à percer dans ce marché vu leur échec commercial sur le desktop.
                    • [^] # Re: Commentaires du journal...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Canonical n'est pas obligé de contribuer en retour, néanmoins vu le bruit généré par cette société et son dirigeant, la communauté s'attend à un peu plus de retours de sa part.
                      Si ils fermaient leurs gueules comme Xandros, ils ne s'exposeraient pas autant aux critiques.

                      Moralité : si vous ne contribuez, pour avoir la paix, faites-vous discret. Super raisonnement parce qu'il y a pas mal de choses à redire du côté de Xandros et Linspire.

                      * utilisation récurrente de hacks tout sales dans les patchs.
                      * récupération de paquets Debian au cœur du système sans réelle vérification comme openssl ou bien laptop-mode-tools. Voire de pomper des paquets debian sans même les recompiler, je me rappelle que c'était le cas pour GNUStep il y a quelques temps.

                      Tu accuses donc également Debian d'abuser de hacks tout sales dans les patchs si je comprends bien (après tout, certains lui reprochent justement de trop patcher les logiciels libres...). Sinon, cela signifierait que Canonical ne fait pas que récupérer des paquets sans les recompiler... Ton argumentaire est un peu bancal.
                      En outre, pourquoi recompiler un paquet binaire, quand on est une distribution dérivée, alors que cela n'est pas nécessaire ? Ubuntu n'est pas Gentoo.
                      Il faut quand même bien distinguer les paquets provenant de main et ceux provenant d'universe. Ce ne sont pas du tout les mêmes équipes de responsables. Les premiers sont salariés par Canonical, les autres sont généralement bénévoles.
                      Plutôt que pointer les différences de qualité uniquement sur Ubuntu, tu peux les porter vers Debian aussi. Une faille de sécurité spécifique pendant deux ans sur un paquet comme openssl, c'était grave. Et il n'y a eu personne pendant ce temps pour s'en rendre compte, et Ubuntu est loin d'être la seule distribution dérivée de Debian. Ensuite, personne n'est à l'abri.
                      • [^] # Re: Commentaires du journal...

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Ensuite, personne n'est à l'abri.

                        Comme l'a prouve l'histoire avec Fedora dont les serveurs ont ete gentiment penetre par un inconnu et comme probablement par une faille connu et non patche. L'erreur est humaine point barre!
            • [^] # Re: Commentaires du journal...

              Posté par . Évalué à 0.

              Par contre, Il me semble que Bazaar-NG est soutenu par Canonical et est libre.

              Mmmh, en même temps, Canonical a lancé Bazaar-NG alors qu'ils auraient pu soutenir, au choix, Mercurial ou git (le premier étant lui aussi codé en Python). Donc j'y vois surtout, pour ma part, une instance du syndrôme Not Invented Here (ou encore : le désir de tout contrôler).
              • [^] # Re: Commentaires du journal...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Raté !

                - Git : « Started by Linus Torvalds in April 2005, following the BitKeeper controversy »[1] ;
                - Mercurial : « Started April 6, 2005 by Matt Mackall, following the BitKeeper controversy. First released on April 19, 2005 »[1] ;
                - Bazaar-NG : « The name "Bazaar" was originally used by a fork of the GNU arch client tla. This fork is now called Baz to distinguish it from the current Bazaar software.[13] Baz was announced in October 2004 by Canonical Ltd employee Robert Collins[14] and maintained until 2005, when the project then called Bazaar-NG. »[2] ;

                [1]: http://en.wikipedia.org/wiki/Comparison_of_revision_control_(...)
                [2]: http://en.wikipedia.org/wiki/Bazaar_(software)
                • [^] # Re: Commentaires du journal...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Bazaar-NG : « The name "Bazaar" was originally used by a fork of the GNU arch client tla. This fork is now called Baz to distinguish it from the current Bazaar software.[13] Baz was announced in October 2004 by Canonical Ltd employee Robert Collins[14] and maintained until 2005, when the project then called Bazaar-NG. »[2] ;

                  Le truc, c'est que Bazaar-NG (aka "bzr") est une réimplémentation totale qui n'a rien à voir avec le Bazaar (aka "baz") original. Donc il faut considérer qu'il s'agit d'un nouveau projet, pas d'une continuation de l'existant.

                  (voir ce que dit la page que tu mentionnes: « Bazaar was conceived as a fresh implementation and is a completely different codebase and design and has a somewhat different command-set from both GNU arch and Baz »).
              • [^] # Re: Commentaires du journal...

                Posté par . Évalué à 3.

                Le fait est qu'ils contribuent à l'ecosystème Python.
                Et donc que leur page de contribs n'est pas fausse.

                Enfin, ton argument peut se retourner contre tous les fournisseurs de distrib.
                Pourquoi ne pas contribuent t'ils pas à une seule plutôt que de réinventer la leur ?

                Bref dès qu'on vous oppose des arguments tangibles vous repartez dans le subjectif.
                • [^] # Re: Commentaires du journal...

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Enfin, ton argument peut se retourner contre tous les fournisseurs de distrib.
                  Pourquoi ne pas contribuent t'ils pas à une seule plutôt que de réinventer la leur ?


                  Ben, justement, il n'y a que Canonical qui ait réinventé son système de gestion de versions. Les autres utilisent effectivement l'existant (git, Mercurial, SVN...).
                  • [^] # Re: Commentaires du journal...

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Peut etre que tout le monde aurait du rester sur CVS il etait tellement moderne ce systeme et tellement bien. Pourquoi vouloir ameliorer les choses?
                    • [^] # Re: Commentaires du journal...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Joli troll, tu m'expliqueras en quoi bzr "améliore les choses" par rapport à l'existant d'aujourd'hui et pas celui d'il y a 15 ans.
    • [^] # Re: Commentaires du journal...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ta des chiffres d'utilisateur pour affirmer cela ou c'est des paroles en l'air comme les armes à destruction massive en irak?

      www.solutions-norenda.com

  • # Mais où est le problème?

    Posté par . Évalué à 8.

    Mais où est le problème?

    "Une distribution Linux est un ensemble cohérent de logiciels rassemblant un système d'exploitation composé d'un noyau Linux et d'applications" (définition de Wikipedia).

    Rient ne les oblige à contribuer au noyau que je sache, le but c'est de faire une bonne distribution, libre.

    De plus comme ça a déjà été dit c'est encore une petite entreprise.
    • [^] # Re: Mais où est le problème?

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est vrai, mais Mandriva qui est une entreprise plus petite arrive à contribuer plus (de mémoire on arive au chiffre de 230 contributions sur une période identique).

      Mais c'est vrai, il n'y a rien d'obligatoire .... !!!
    • [^] # Re: Mais où est le problème?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      130 employés, une petite entreprise.

      Quand RedHat a commencer à contribuer significativement à l'écosystème Linux, ils était moins d'une dizaine !

      Que les Fanboys Ubuntu vire les rondelles de patates qu'ils ont devant les yeux. Canonical est la société qui a le plus mauvais rapport contributions/bruit.

      Beaucoup de communiqué de presse pour expliquer aux autres ce que doit être Linux et comment déveloper une distribution, mais quasiment aucun retour dans le pot commun. Pire, tous leurs développements ne sont pas libre (Launchpad pour ne pas le citer.)


      De plus, comme dans tout écosystème, si un élément bouffe les autres sans lui même faire partie de la chaîne alimentaire, l'écosystème se meurt. Or c'est le cas d'Ubuntu qui prend le code sans en donner en retour. En agissant ainsi il affaiblit l'écosystème GNU/Linux.
      • [^] # Re: Mais où est le problème?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En quoi affaiblit-il l'écosystème ?
        Les détracteurs de Canonical prétendent que ce n'est pas grâce à Ubuntu si Gnome, Linux et consorts fonctionnent aussi bien sur les postes de travail et portables des particuliers. Soit. Mais alors en quoi la distribution Ubuntu a-t-elle affaiblit cet écosystème qui s'est si bien développé sans elle ?
      • [^] # Re: Mais où est le problème?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > De plus, comme dans tout écosystème, si un élément bouffe les autres sans lui même faire > partie de la chaîne alimentaire, l'écosystème se meurt

        je dirait plutot que l'écosystéme se transforme.
        Dans le cadre du libre, je pense qu'on tombe dans un modèle proche de celui des équations de Lokta Volterra ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Équations_de_Lotka-Volterra ).

        Appelons prédateurs les boites et les gens que tu décrit, qui prennent sans rien redonner, pour divers raisons, sans attacher de jugement morale à ces raisons. Chaque prédateur en plus diminue le nombre de proies. Et appelons proie les boites et les gens qui font du libre et qui contribue, encore une fois, sans attacher de jugement morale.

        Les prédateurs diminuent le nombre de proies car, dans le cas des boites, peuvent être plus compétitifs, vu qu'ils reprennent le travail sans faire d'effort. Si une boite developpe le soft, et le propose, une boite qui se contente de le proposer sans avoir à payer le cout de dev va être plus compétitive. On voit donc que les prédateurs affectent les proies.

        Quand aux proies, sans prédateurs, elles se multiplient. Si il y a pas de prédateurs pour diminuer la rentabilité d'une boite qui est une proie, d'autres proies apparaissent.

        C'est exactement le cas couvert par le modèle. Et le modèle dit la chose suivante :

        Si jamais une surpopulation des prédateurs se produit, alors une régulation va arriver sous forme d'une chute du nombre de ces boites, car elles vont entrer en concurrence pour obtenir un avantage à ce niveau. Et si jamais une surpopulation des proies arrivent, les prédateurs se multiplieront grace à l'abondance de proies.

        Donc si on applique le modèle au libre, on voit que 1) les prédateurs ne peuvent pas tuer toute les proies sans se liquider elle même 2) on ne peut pas éliminer complètement les prédateurs sans changer les régles du jeu.

        Peut etre que je me trompe, bien sur. Et j'ai pas réussi à imaginer un scénario valide de mort totale des proies, sans changer la législation.
        • [^] # Re: Mais où est le problème?

          Posté par . Évalué à 0.

          Belle théorie.

          Serait-ce que le business modèle du tout libre avec ou sans GPL ne fonctionne pas ?

          pBpG aurait raison ?

          Non ce n'est pas ca

          Et pourtant certaines boîtes proposent une double-licence (QT,MySQL), d'autres des surcouches (IBM,Eclipse/RSA) ou des softs proprio (Launchpad) pour survivre car elle ne peuvent pas se diférencier sur le service.

          Un monde non manichéen qui ne ne serait pas totalement libre mais où cohabite libre et proprio.
          Etrange non ?
          Mais Canonical doit tout mettre en libre car ce sont des traitres à la cause.
          • [^] # Re: Mais où est le problème?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je pense que je me suis mal fait comprendre. Je parle pas de libre et de proprio, je parle juste de gens qui ajoutent des choses au libre, et d'autres qui n'ajoutent pas.

            Ton commentaire me semble assez hors sujet par rapport à ce que je dit, désolé d'être aussi abrupt.
        • [^] # Re: Mais où est le problème?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Oui, c'est comme la "Main invisible du Marché" qui auto-régule l'offre et la demande... On sait bien que ça marche pas dans la vraie vie.
      • [^] # Re: Mais où est le problème?

        Posté par . Évalué à 4.

        > Que les Fanboys Ubuntu vire les rondelles de patates qu'ils ont devant les yeux. Canonical est la société qui a le plus mauvais rapport contributions/bruit.

        Faut se calmer un peu. Pour moi Linux, quelque soit la distribution, c'est Linux. Tant que c'est libre c'est en accord avec ma vision des choses et je suis content. Je suis Utilisateur d'Ubuntu, mais je suis contre les "sectes" que certains tentent de créer pour chaque distribution.
        Si un ami à moi utilise Ubuntu et passe sous Mandriva, ça ne me fera ni chaud ni froid.

        Personnellement je suis pleinement satisfait d'Ubuntu, et cette distribution a fait migrer vers le libre bon nombre de gens de mon entourage, qui en sont très très contents. Ubuntu est libre. Donc pour moi c'est une bonne distribution, point barre. Il y a d'autres bonnes distributions évidemment, chacun ses goûts.

        > Pire, tous leurs développements ne sont pas libre (Launchpad pour ne pas le citer.)

        Launchpad c'est pas du code que tu éxécute sur ton PC à ce que je sache? Pourquoi devraient-ils obligatoirement libérer le code qu'ils utilisent en interne?
        A ce moment là pourquoi Mandriva, RedHat et les autres ne nous filent pas le code PHP de leur site web? Mais non, les "anti-ubuntu" se sont focalisés sur Launchpad (va savoir pourquoi) qui doit ABSOLUMENT être libre selon eux.
        • [^] # Re: Mais où est le problème?

          Posté par . Évalué à 4.

          Mais non, les "anti-ubuntu" se sont focalisés sur Launchpad (va savoir pourquoi) qui doit ABSOLUMENT être libre selon eux.

          Ça peut être compréhensible quand on sait que pour Shuttleworth c'est la plateforme ultime pour les bugs, le code, etc. qui devrait être utilisée par tout le monde.
    • [^] # Re: Mais où est le problème?

      Posté par . Évalué à 3.

      > Mais où est le problème?

      C'est une *excellente* question !
      Canonical a parfaitement le droit de faire ce qu'ils font.
      Canonical est sympa car ils font une distribution sympa.
      Etc.

      Le "problème", c'est le respect du travail des autres.
      Tu ne peux pas que profiter du travail des autres ET aussi leur dicter ce qu'ils doivent faire (par exemple la synchronisation des distributions, la sortie périodique de KDE, etc).

      Prend Centos, Centos ne contribue presque rien (voire rien) et ne fait que recompiler le code des paquets de Red Hat. Centos est peut-être (probablement ?) plus déployé que RHEL (donc ils ne font que recompiler les paquets).
      Mais Centos ne pête pas plus haut que son cul !
      Centos reconnait sans le moindre problème qu'ils prennent (voire profite) du travail des autres.
      Centos n'est qu'une distribution. Mais avec une petite communauté sympathique qui sait qu'elle doit beaucoup à la communauté des développeurs et à Red Hat.
      Centos ne cherche pas à imposer ses désirs à Red Hat ou à la communauté des développeurs. Centos a un profond respect du travail des autres et une grande reconnaissance.

      Le problème n'est pas la distribution Ubuntu. Le problème est Canonical qui pête plus haut que son cul. Le problème est de lire "Ubuntu fait avancer le libre" alors qu'Ubuntu ne fout pratiquement rien.

      Mandrake a été une distribution très en vogue sans que ses contributions soient remarquables (même si respectables compte tenu de sa taille). Mandrake a pété plus haut que cul, mais jamais aussi haut que Canonical...
      • [^] # Re: Mais où est le problème?

        Posté par . Évalué à 0.

        comparer CentOS a Ubuntu c'est du grand art tout de meme... On peut critiquer beaucoup Ubuntu mais dire qu'ils font que de la recompilation de paquets c'est un chouilla gonfle.

        ps: Regarde donc lenny et intrepid c'est "legerement"different tout de meme, intrepid va proposer xorg 7.4 et le kernel 2.6.27 entre autre. Lenny par contre tournera sur 42 archi differentes mais avec des trucs obsoletes en tout cas pour le desktop et beaucoup de portables (la majorite du marche).
        • [^] # Re: Mais où est le problème?

          Posté par . Évalué à 7.

          Peut-être car Ubuntu se base sur Debian Sid et pas Debian Stable ?
          Mais en effet oui pour de nombreux paquets ils ne sont même pas recompilés.
          • [^] # Re: Mais où est le problème?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Entre lenny et sid, il n'y a que 15 jours de différence entre les versions de logiciels, sauf bogues critiques. On est loin de Debian stable...
            Par ailleurs, on peut également rappeler qu'Ubuntu a ses propres paquets de Gnome et Gstreamer (et qu'elle a embauché la majorité des DD de ces mêmes logiciels, qui continuent d'ailleurs d'en assurer les paquets pour Debian).
          • [^] # Re: Mais où est le problème?

            Posté par . Évalué à 2.

            mais bien sur :

            http://packages.debian.org/search?keywords=xorg&searchon(...)

            tu verras que xorg de sid est la version 7.3 et ceci n'est pas un "petit" changement.
            • [^] # Re: Mais où est le problème?

              Posté par . Évalué à 1.

              Xorg 7.4 est dans les paquets expérimentaux, cf ici : http://packages.debian.org/search?keywords=xorg

              Le soucis étant qu'un passage directement dans Sid est considéré comme un peu désagréable pour les nombreux utilisateurs de Sid (qui n'apprécient pas trop de ne plus avoir de serveurs graphiques au réveil, même s'ils savent que ça peut arriver).
              • [^] # Re: Mais où est le problème?

                Posté par . Évalué à 0.

                Experimental etant tres legerement different de SID et donc par la meme "tres" legerement different du freeze fait par Ubuntu pour Intrepid. Mais bon certaines personnes peuvent encore continuer a fuder (car cela en ait et un bon gros) en disant que xorg 7.4 dans intrepid est juste une copie non recompile provenant de debian.
                • [^] # Re: Mais où est le problème?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je n'ai certainement pas dit que Xorg 7.4 d'Intrepid provenait directement de Debian... J'ai seulement signifié que certains paquets ne sont pas recompilés entre Debian et Ubuntu. Je répondais également au PS signifiant que le noyau et la version de Xorg seront plus récentes dans Intrepid que dans Lenny, ce qui est vrai. Cela n'empêche pas que l'on puisse trouver des versions très récentes pour les utilisateurs qui le souhaitent en Debian (non stable et non prochaine stable).

                  De mon point de vue au niveau technique il n'y a pas de différence entre Debian Sid et Ubuntu, juste en Sid l'évolution est constante alors qu'Ubuntu met à jour le système tout les six mois (je met bien entendu de côté la LTS pour ce point).

                  Ensuite pour le paquet en particulier (Xorg 7.4), j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai été vérifier le statut du paquet atuellement dans Intrepid (récupéré sur le mirroir : ftp://ftp.proxad.net/mirrors/ftp.ubuntu.com/ubuntu/pool/main/x/xorg/). Il n'y a qu'à survoler rapidement le changelog pour voir que les passages entre Debian experimental/Sid et intrepid sont relativement fréquents (mais certainement pas une simple version recompilée, je me sens obligé de le redire).
                  • [^] # Re: Mais où est le problème?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Entre Debian Sid et Ubuntu il y a une legere difference tout de meme il y a 6 mois de stabilisation. Et jouer avec experimental comme son nom l'indique c'est prendre de gros risque (et non ceci n'est pas du FUD mais l'experience qui parle, j'ai deja pete mon systeme plusieurs fois avec experimental, une seule fois avec Sid).

                    Je reagissais au FUD de Iznotgood comparant CentOS qui n'apporte strictement rien de different par rapport a RHEL et arrive meme apres cette derniere. Ubuntu ca se passe dans l'autre sens, il prenne une version non stable (Sid) et la stabilise au mieux dans les 6 mois, depuis intrepid (au moins) ce sont meme eux qui commence a integrer (et donc a se taper les problemes) les trucs tel que le noyaux et surtout xorg. Vu que les devs debian et ubuntu sont parfois les memes que des echanges existent entre ne m'etonne pas outre mesure et montre que les relations entre les deux distribs se stabilisent elles aussi!
                    • [^] # Re: Mais où est le problème?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      > Je reagissais au FUD de Iznotgood

                      C'est IsNotGood (avec un 's').

                      Comme d'hab, tu rates le propos (et tu dois le faire exprès sinon t'es profondément con).
                      Le propos est sur la communication, sur le respect de ceux qui bossent, qui font vraiment avancer le logiciel libre et pas seulement qui font du buzz. Ce n'est pas car tu es populaire que tu fais vraiment avancer le libre. Centos est probablement plus populaire que RHEL, ben Centos ne fait pas vraiment avancer le libre. Centos, et c'est bien normal, profite du libre. Centos a un role de "solidarité" que permet le logiciel libre. Tout le monde ne peut pas se payer le support de Red Hat, et s'il faut une distribution avec une longue durée de vie, Centos est nickel pour les budgets serrés. Merci à Centos de fournir ce service. Merci à Red Hat de ne rien faire pour l'empêcher (bien au contraire).

                      Red Hat contribue énormément au libre. Va sur http://www.redhat.com/ (Ooops, en maintenance actuellement), il y a sur toutes les pages un lien vers Fedora. Red Hat fait des dépêches sur Fedora (qui sont parfois sur la home page de Red Hat). Voir http://www.press.redhat.com/ et notamment http://www.press.redhat.com/category/fedora/ . Voir aussi Red Hat Magasin : http://www.redhatmagazine.com/category/fedora/ .
                      Pour un article récent :
                      http://www.redhatmagazine.com/2008/07/29/whats-next-in-red-h(...)

                      What’s next in Red Hat Enterprise Linux (part 1)
                      ...
                      But the easiest and best way to get the scoop on what’s coming up in future Red Hat Enterprise Linux releases? Take a look at Fedora.

                      Fedora, for those that don’t know, is a freely available and distributable Linux-based operating system that showcases the latest in free and open-source software. It’s developed globally within the Fedora project community, and is where Red Hat innovates.
                      ...


                      Red Hat dit que le développement de RHEL se fait sur Fedora avec la communauté du libre. Le site Fedora insiste sur les développements upstreams. Etc. Red Hat, même s'il contribue sans commune mesure beaucoup plus qu'Ubuntu, respecte les développeurs et n'oublie jamais d'indiquer qui a fait le boulot, qui a vraiment fait avancer le libre.

                      Vas sur http://www.ubuntu.com/, pour trouver "Debian" il faut bien chercher. Même sur "What is Ubuntu?" ( http://www.ubuntu.com/products/whatisubuntu ) il n'y a pas une fois Debian...
  • # les fixettes

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    J'arrive pas à comprendre, un mec explique les contribs de chaque société au noyau, et tout le monde gueule parce qu'il donne le nombre de contrib de Cannonical dans la liste et trouve que le rapport bruit sur le net /contrib est assez faible.

    Quel est le soucis ? Cannonical contribue moins au noyeau, c'est un fait, ce n'est pas une question de fan boy ou pas, c'est juste un fait.

    Cannonical peut tout à fait faire une conférence sur le nombre de contributions upstream qu'ils ont fait à gnome ou kde et personne ne viendra raller qu'ils expliquent que ibm ou redhat ou novell ne contribuent pas au desktop. Ils peuvent même faire un rapport du nombre de contributions upstream ramenées au jour/personne travaillant sur le sujet.
    • [^] # Re: les fixettes

      Posté par . Évalué à 5.

      non "ce mec" ne fait pas que ça. Il consacre une conférence entière pour dire aux devs de ubuntu de changer de boulot parce qu'ils ne contribuent pas au noyau.

      Il ne s'imagine même pas que ce n'est pas forcément ce qui intéresse le plus les devs ubuntu. Et je crois que ceux-ci n'ont pas besoin qu'un dev de chez Novell leur dise pour savoir si ce qu'ils font les intéresse ou pas.

      Bref il s'agit d'un mec qui se mêle et troll de ce qui ne le regarde pas :)
      • [^] # Re: les fixettes

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est une conference pour les développeurs bas niveau. Le message est donc approprié vu le public concerné : si vous voulez bosser sur l'upstream des projets bas niveau, c'est pas chez Canonical que ça se passe (en tout cas pour l'instant).
        • [^] # Re: les fixettes

          Posté par . Évalué à 2.

          dans ce cas la si cette conférence est pour les développeurs de bas niveau, il n'y en a aucun qui bosse chez Canonical. ça ne sert donc à rien de leur dire de changer de boulot.

          De plus si il tente de s'adresser à des devs qui auraient été tentés pour intégrer canonical, ils n'ont pas besoin de ce bonhomme pour savoir ce qu'ils y feront. C'est en général de ça qu'on parle quand on fait un entretien d'embauche. Si le contenu du travail demandé ne nous intéresse pas, on se dit au revoir.

          Bref soit c'est de la masturbation intellectuelle, soit du FUD pour faire tomber un ennemi de la part de Novell.
          • [^] # Re: les fixettes

            Posté par . Évalué à 3.

            Ha ok, donc selon toi il ne faudrait jamais donner son avis sur le travail fait dans une societé, par ce que ce genre de choses doit etre discuté lors de l'entretient d'embauche ?
            • [^] # Re: les fixettes

              Posté par . Évalué à 2.

              non tu déformes mes propos.

              Je dis que dire à des développeurs que la où ils bossent c'est de la merde et qu'ils devraient démissionner sans avoir mis soit-même les pieds chez Cannonical, c'est se mêler de ce qui ne te regarde pas.

              Le développement du libre ne se limite pas au code upstream.
      • [^] # Re: les fixettes

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        en même temps étant donné le peu de code pondu... c'est plutôt des intégrateur que des dev que canotical ont...

        www.solutions-norenda.com

        • [^] # Re: les fixettes

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Et alors ? l'intégration est un boulot bien plus ingrat que le développement.
        • [^] # Re: les fixettes

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est exactement ca.

          Le noyau n'est pas leur coeur de métier.
          Les devs Linux bossent pour les distribs orientées serveurs (RH, Novell)
          Et c'est exactement le conseil que donne GKH.
          "N'allez pas chez Canonical pour bosser sur le kernel".
          Bref tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes et à chacun sa spécialité.
          Mandriva spécialisée aussi dans le desktop et qui cherche sa rentabilité, contribue dans le même ordre de grandeur que Canonical.

          Mais alors pourquoi cibler précisément Canonical qui perce coté desktop mais qui n'est pas plus rentable que Mandriva et pourquoi en faire tout un fromage une conférence
          Qui est placée coté serveur et souhaiterait aussi se placer coté desktop ?
          A qui profite le crime ?
          • [^] # Là tu as tort...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            En proportion, Mandriva contribue beaucoup plus au code noyau que Ubuntu.

            Pour être sûr de qui on parle, je suis un contributeur Mandriva.

            Ceci dit, tu peux par exemple consulter les pages de kernel.org (histoire de ne pas prendre mes dires pour des des contre-vérités), pour la _même_ période :

            le nombre de "commits" faits par les employés de Mandriva est disponible à l'adresse :
            ttp://git.kernel.org/?p=linux%2Fkernel%2Fgit%2Fstable%2Flinux-2.6.26.y.git&a=search&h=HEAD&st=author&s=mandriva
            220 commits (environ, aux erreurs de calcul à la mano).


            la même chose pour Ubuntu :
            http://git.kernel.org/?p=linux%2Fkernel%2Fgit%2Fstable%2Flin(...)
            89 commits

            Ce sont bien des soumissions de corrections, de patchs, etc, un article avait d'ailleurs mentionné que Mandriva faisait (relativement à sa taille et à sa suposée rrenommée), un bon travail de contribution.

            Ce n'est pas pour jeter la pierre à quelqu'un, mais sur la "contribution", Ubuntu, à période équivalente, a contribué deux fois moins que Mandriva...
            • [^] # Re: Là tu as tort...

              Posté par . Évalué à 2.

              mais ca c'est clair que, par rapport au kernel, Ubuntu ne fait pas assez remoner les bugs et ne font pas assez remonter de patchs mais bon par rapport au nombre 0 (premier nombre fournit par GKH) 89 c'est infiniment plus (au sens mathematique du terme) :)
      • [^] # Re: les fixettes

        Posté par . Évalué à 4.

        > non "ce mec" ne fait pas que ça. Il consacre une conférence entière pour dire aux devs de ubuntu de changer de boulot parce qu'ils ne contribuent pas au noyau.

        Tu confonds avec un certain Mark S. qui est allé sur la m-l d'une distribution amie pour essayer de débaucher leurs contributeurs.
        http://lists.opensuse.org/opensuse/2006-11/msg03765.html
        http://www.markshuttleworth.com/archives/81
    • [^] # Re: les fixettes

      Posté par . Évalué à 5.

      Certaines personnes n'aiment pas qu'on leur mette les faits sous le nez surtout quand ça les dérange.

      > personne ne viendra raller qu'ils expliquent que ibm ou redhat ou novell ne contribuent pas au desktop

      C'est une idée reçue, Novell et RedHat sont de loins les plus contributeurs au desktop. Même si tu ramènes au ratio code/développeur, RedHat et Novell sont loin devant Canonical, et si tu préfères tu peux t'amuser à comparer avec des boîtes de tailles similaires comme Mandriva ou franchement plus petite comme Imendio.


      Si ça permet de botter le cul à Canonical pour qu'il participe un peu plus en upstream, ce serait déjà pas mal.
      • [^] # Re: les fixettes

        Posté par . Évalué à 2.

        >> Si ça permet de botter le cul à Canonical pour qu'il participe un peu plus en upstream, ce serait déjà pas mal.

        Pourquoi il faudrait leur botter le cul ? C'est obligatoire de contribuer à l'upstream pour maintenir et/ou vendre une distrib linux ?

        Vas donc botter le cul des mainteneurs des 339 distributions référencées sur distrowatch qu'on rigole :)
        • [^] # Re: les fixettes

          Posté par . Évalué à 3.

          Y'a combien de distros avec > 50 employés ? À part Xandros qui est un très mauvais joueur (surement bien plus que Canonical avec le nombre de contrats qu'ils ont sur les netbooks).
        • [^] # Re: les fixettes

          Posté par . Évalué à 2.

          Seul le respect des licences est obligatoire.
          Mais le logiciel libre est une méritocratie, seuls ceux qui participent ont voix au chapitre, les autres n'ont qu'à fermer leur gueule.
          Si Canonical ne participe pas au développement upstream, ils n'ont à s'approprier le mérite du travail des autres ni à leurs donner des leçons comme sait si bien le faire Mark S.

          Une analogie simple: aucune loi ne t'interdit de jeter tes déchets dans la poubelle du voisin, mais si tu tiens à être un bon voisin, tu ne le feras pas. Si tu le fais, ne t'étonnes pas que ton voisin te foute son poing dans ta gueule.
          Dans le logiciel libre, c'est pareil, personne ne t'oblige à remonter tes patchs mais si tu ne le fais pas tu es un mauvais citoyen. Canonical et Mark S. veulent jouer aux cows-boys, il ne faut pas s'étonner qu'ils se prennent un coup de bâton de la part de la communauté libriste.

          Canonical peut se donner les moyens de s'investir un peu plus en upstream mais ne le fait pas, le péquin qui maintient la 399ème distro de distrowatch sur son temps libre n'a pas forcément les moyens de le faire.
          • [^] # Re: les fixettes

            Posté par . Évalué à 3.

            > Mais le logiciel libre est une méritocratie, seuls ceux qui participent ont voix au chapitre, les autres n'ont qu'à fermer leur gueule.

            c'est pas ça une méritocratie. il ne suffit pas de participer, il faut être un minimum doué.
        • [^] # Re: les fixettes

          Posté par . Évalué à 4.

          Je ne crois pas que sur les 339 il y en a beaucoup qui se vantent de faire partie de la communtauté du libre et de contribuer a Debian, Gome, KDE, Python, GNU et Linux
  • # No comment

    Posté par . Évalué à 0.

    Au lieu de perdre leur temps à savoir qui fait quoi et qui ne fait rien ... ils pourraient utiliser ce temps à contribuer ;-)
    Cdlt
    • [^] # Re: No comment

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      > Au lieu de perdre leur temps à savoir qui fait quoi et qui ne fait rien ... ils pourraient utiliser ce temps à contribuer ;-)

      Hum, tu ne peux certainement pas le reprocher à Greg Kroah-Hartman.
    • [^] # Re: No comment

      Posté par . Évalué à 2.

      Bah, il y a bien le temps de troller pendant la compilation de la quenelle.

      C'est ça aussi le logiciel libre. Et j'espère que cette tradition ne s'arrêtera pas demain :)
  • # Contribution

    Posté par . Évalué à 5.

    Il ne reste plus qu'à faire le calcul de patch pour gnome :)

    Sinon, par rapport à la taille de Canonical, c'est très comparable à Mandriva qui contribue 2x plus.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Contribution

      Posté par . Évalué à 2.

      La taille en personne peut être, le rapport capital/investissement dans du code libre non. J'ai la faiblesse de croire que si mandriva arrive à en faire 2X plus en étant juste financièrement, ils en feraient beaucoup plus s'ils avaient 200 millions planqués aux iles Caiman.
      Et ce n'est pas que dans les briques de base que mandriva contribue plus par rapport à sa taille. Même si la distro a toujours investi plus dans KDE (et même aux temps de mandrake), elle a un développeur GNOME. Ubuntu n'a pas de développeur KDE. Ca va peut être changer avec les déclarations d'investissements et d'embauches dans le système graphique, mais j'ai appris à ne plus prendre pour argent comptant les déclaration de shuttleworth.
  • # Correction

    Posté par . Évalué à 3.

    Matt Zimmerman est directeur technique (CTO) chez Canonical, et responsable du programme Ubuntu, pas CEO.
    • [^] # Re: Correction

      Posté par . Évalué à 1.

      CTO c'est Chief Technology Officer, pas directeur technique. En tout cas a mon boulot, ce sont 2 postes séparés.
  • # Mise au point

    Posté par . Évalué à 2.

    Soyons clair le but n'est pas de montrer que telle ou telle distrib est nul et non ligitime !
    Les afficionados de Ubuntu arretez de vous braquer pour defendre votre bébé. Ce que les gens veulent dire c'est que Cannonical ne participe pas a developpement de Linux dans le code. Ou trés peu. Et pourtant c'est pas l'argent qui leur manque.
    On peut donc en deduire une mentalité un peu merdique par rapport a ce que nous aimons et qui a fait de Linux ce qu'il est maintenant.

    C'est pas la premiere fois que des "dents longues" auront fait un beau produit, ni la derniere d'ailleurs. Car je suis sur que les gens qui font Ubuntu avec les mains dans moteur sont des gens trés bien. Comme l'a souligné je ne sais plus qui on peut appartenir a une boite et rester objectif !
    Moi meme je travaille pour IBM et je peux vous dire que je ne les defendrais pas ! Et pourtant ils sont 2 ou 3eme contributeurs. Par contre je trouve que l'exemple de RH est trés positif. Surement mieux et c'est pas le meilleur des mondes mais actuellement c'est une boite qui peut se regarder dans la glace, et ca ca compte pour moi.
    • [^] # Re: Mise au point

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ce que les gens veulent dire c'est que Cannonical ne participe pas a developpement de Linux dans le code.

      C'est bizarre, j'ai plutôt l'impression qu'on peut remplacer "dire" par "reprocher" dans ta phrase.
      Si ils ne faisaient que dire, ça ne me choquerai pas : c'est vrai.
      La, ce qui me choque, c'est qu'on le lui reproche.

      Et pourtant c'est pas l'argent qui leur manque.

      Argumente s'il te plait.
      Canonical ne diffuse pas son bilan, mais il me semble que l'entreprise est loin d'être en positif. Alors je ne vois pas ou est l'argent à flot (un mécène, c'est bien, mais ça peut pas suffire pour dire "c'est pas l'argent qui manque")
      • [^] # Re: Mise au point

        Posté par . Évalué à 3.

        Ben voyons, RedHat, Mandriva, feu SuSE et les autres ont bien entendu attendu d'être rentable pour commencer à participer au développement upstream.
        T'en connais beaucoup des boîtes rentables ou en équilibre en moins de 5 ans ? Que les finances de Canonical soient déficitaires, cela n'a rien d'exceptionnel, Mandriva a régulièrement connu des périodes difficiles et ça ne les a pas empêchés de contribuer ...
  • # ubuntu et upstream

    Posté par . Évalué à 3.

    Tiens c'est rigolo mais il semble que Ubuntu a repondu de la meilleur facon possible sur les critiques que rien ne remontait upstream:

    https://edge.launchpad.net/ubuntu/+upstreamreport

    Pour plus de details voici les blogs du dev qui avait ete embauche pour faire cela dans launchpad et celui de Bacon qui explique un peu la difficulite de l'entreprise et les problemes rencontres ainsi que ses limitations:

    http://stompbox.typepad.com/blog/2008/09/introducing-the.htm(...)
    http://www.jonobacon.org/?p=1302
    • [^] # Re: ubuntu et upstream

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est uniquement les bugreports, ça compte pas les patches contenus dans le paquet ubuntu sans qu'une solution propre soit recherchée upstream (et perso c'est ça que je reproche, idéalement les seuls patches dans les paquets ubuntu ça devrait être du branding).
      • [^] # Re: ubuntu et upstream

        Posté par . Évalué à 4.

        Ben oui une des critiques faite a ubuntu c'est qu'ils font pas remonte les bugs report alors bon il faut savoir ce que l'on veut. Ils mettent en place tout un truc pour ameliorer les relations avec les projets upstream c'est tout nouveau mais c'est pas suffisant...

        Franchement ils auraient rien du faire puisque de tout de facon ils ont tort!
        • [^] # Re: ubuntu et upstream

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est pas la critique de GregKH en tout cas :)
          J'ai l'impression que le problème est plus philosophique, alors que dans certaines distros le but c'est de porter le moins de patch par rapport à upstream (exemple le kernel dans fedora), ça ne dérange pas ubuntu d'avoir des hacks même si ce n'est qu'une solution à court terme.

          Et aussi c'est pas parce qu'on critique ubuntu que c'est pas une distro qu'utilise et qu'on apprécie par ailleurs (c'est mon cas). Pourquoi vouloir toujours défendre Canonical ? Tu crois pas que certaines critiques sont fondées ? Est ce que pour 10 personnes embauchées pour faire du support ils pourraient embaucher un dev qui fait du travail 100% upstream ?
  • # On parle de libre, vraiment?

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Ce qui me sidère le plus en lisant les commentaires et le sens de la "moralité" des pseudos-libristes : ils veulent imposer à Canonical un sens moral (le leur, évidement), de la même manière que les adeptes d'une religion veulent imposer leur religion aux autres : c'est pas dans la "loi", c'est même pas dans l'idée de la "loi", mais il faut que.

    Est-ce vraiment le libre? Non. C'est leur vision du libre.

    Le contrat, la GPL, ne stipule nulle part que l'ont doit contribuer upstream. C'est même une condition de licence qui ferait que la licence serait considérée comme non libre.

    Donc ceux qui reprochent à Canonical de ne pas contribuer en upstream sont contre le libre en voulant que Canonical contribue upstream. c'est vouloir dicter à d'autre son sens de la morale. Désolé, mais je rejette que d'autres disent ce qu'une entrreprise devrait faire de mon code si je contribuait au noyau : si j'ai mis du code sous GPL, c'est que j'accepte que d'autres l'utilisent sans retour, si je ne suis pas d'accord avec ça je change de licence, en choisissant une licence non libre.

    PS : ça n'empêche pas de démontrer, de dire que Canonical ne contribue pas, c'est de bonne guerre vu ce que leur patron fait comme FUD, mais reprocher, c'est l'hôpital qui se fout de la charité, c'est surtout vouloir faire dire aux contributeurs du noyau une chose qui n'ont pas dite : il n'ont jamais dit que les autres devaient contribuer, point.
    • [^] # Re: On parle de libre, vraiment?

      Posté par . Évalué à 1.

      http://www.canonical.com/aboutus/contributions

      Et apres il ne faut pas leur reprocher de ne pas contribuer ?
      • [^] # Re: On parle de libre, vraiment?

        Posté par . Évalué à -2.

        Tu aimes bien jouer sur les mots toi , hein
        http://linuxfr.org/2008/09/24/24527.html#967793

        Ils contribuent tellement peu au kernel en comparaison d'autres que par abus de langage ca devient pas.

        Le fait est que leur contribution se fait sur les couches hautes d'une distrib et qu'ils en récoltent du coût la notoriété en se concentrant sur cette partie.

        Mais plutôt que de remettre en question le système qui visiblement a des imperfections puisqu'un seul se voit attribuer tous les mérites des autres, ou simplement de l'accepter avec ses défauts, on préfère s'indigner.

        Pourquoi Canonical mettrait-ils 40 devs sur le kernel alors que leur distribs visent le bureau avec une intégration.

        Pourquoi ne pas plutôt se féliciter du succès de Linux qui profite à tous.
        Après tous les néophytes qui se sont penchés sur Ubuntu vont vite découvrir les autres distrib et les adopter si elles sont meilleures.

        En plus, Canonical n'a toujours pas trouvé un Business model rentable et vit sur les dons de MS. D'où probablement la tentative Launchpad au dessus Bazaar-NG. Personne ne critique IBM pour son RSA au dessus d'Eclipse. Un jour ou l'autre ils ne devront plus compter sur leur protecteur et on verra ce qu'il en adviendra.
        Peut-être disparaitront-ils ?
        En attendant, saluons leur apport à la démocratisation de Linux et arretons les querelles de chapelle. Le combat est ailleurs
        • [^] # Re: On parle de libre, vraiment?

          Posté par . Évalué à 3.


          Pourquoi Canonical mettrait-ils 40 devs sur le kernel alors que leur distribs visent le bureau avec une intégration.


          Oh ben je peux leur donner des idées s'il ne voient l'intérêt d'un kernel au top pour le bureau:

          - udev
          - drivers divers et variés : Wifi, Webcam, ...
          - préemption du noyau
          - DRI

          Et je pense qu'il doit y en avoir d'autre mais je ne suis pas assez spécialiste du noyau
        • [^] # Re: On parle de libre, vraiment?

          Posté par . Évalué à 5.

          C'est une question d'honnetete intellectuelle. Je ne marque pas sur mon CV que je suis contributeur a Linux, au Hurd, a KDE, ou je ne sais quels autres projets parce qu'un beau jour j'ai envoye un patch qui a ete accepte au cours des 5 dernieres annees.

          De la meme maniere, je trouve ca limite malhonete pour une boite "open source" de 200 personne de clamer dans sa communication institutionnelle qu'elle contribue a des projets, quand le niveau de la contribution en question est inferieur a celui d'un individu qui bosse sur son temps libre.
    • [^] # Re: On parle de libre, vraiment?

      Posté par . Évalué à 0.

      Ben de toute façon on peut dire ce qu'on veut mais ils contribuent.
      100 patchs pour le noyau c'est peut être pas beaucoup mais c'est mieux que rien.
      • [^] # Re: On parle de libre, vraiment?

        Posté par . Évalué à 2.

        Ben c'est juste que gkh il avait oublie un petit 1 et un 0 devant les contributions canonical dans le kernel lors de sa premiere conf. Le fait qu'au lieu de s'excuser il en remette une chouche (avec encore des erreurs dans ses chiffres comme lui ont gentiment fait remarque un dev canonical avec un des ses propres patchs legerement oublie car non envoye sous le nom canonical) ne fait qu'agraver son cas pour moi.

        Tu racontes des conneries une fois ok mais apres si tu remets le couvert pour les attaques tu as interet a etre nickel au niveau de tes "preuves" ce qui est tres loin d'etre le cas.
    • [^] # Re: On parle de libre, vraiment?

      Posté par . Évalué à 6.

      Ce qui me sidère le plus en lisant les commentaires et le sens de la "moralité" des pseudos-libristes : ils veulent imposer à Canonical un sens moral (le leur, évidement), de la même manière que les adeptes d'une religion veulent imposer leur religion aux autres : c'est pas dans la "loi", c'est même pas dans l'idée de la "loi", mais il faut que.

      Depuis quand critiquer == imposer ? Il a jamais été question d'imposer quoi que ce soit à Canonical, ici il y a juste des critiques sur leur facon de faire, en expliquant que cela serait sans doute mieux pour tout le monde si ils contribuaient plus upstream. Je vois pas ou est le problème, rien à voir avec de la religion.


      Le contrat, la GPL, ne stipule nulle part que l'ont doit contribuer upstream. C'est même une condition de licence qui ferait que la licence serait considérée comme non libre.

      Donc ceux qui reprochent à Canonical de ne pas contribuer en upstream sont contre le libre en voulant que Canonical contribue upstream.


      Etrange logique.

      La loi ne stipule nulle part que l'on doit etre sympa avec ses amis, c'est meme une condition de loi qui ferait que la loi serait considerée comme contraire aux libertés individuelles. Donc ceux qui reprochent à leurs amis de ne pas etre sympa avec eux sont contre les libertés individuelles ?

      La license ca explique jusque ce que tu autorises les gens à faire legalement avec ton code, mais ca t'interdit pas de faire des critques sur l'utilisation qu'ils en font (tout comme tu as le droit de critiquer le comportement des gens meme si ils respectent la loi).
    • [^] # Re: On parle de libre, vraiment?

      Posté par . Évalué à 3.

      Justement, le libre, ce n'est pas juste des lois, des licences et des contrats. C'est une culture, des méthodes, une façon de vivre ensemble qui fait que le tout fonctionne en harmonie et que les gens ont envie de continuer à participer, malgré l'absence de carotte et de bâton comme dans les structures économiques classiques.

      Linus Torvalds a déjà insisté là-dessus : http://www.libroscope.org/+Linux-droit-et-moralite+

      Les zozos, souvent gentils et naïfs, qui pensent qu'on peut réduire le logiciel libre à quelques histoires de licence et de droit d'auteur, feraient mieux de porter un regard un peu plus lucide sur les raisons pour lesquels les gens contribuent réellement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.