Dennis Ritchie, un père d’UNIX, nous a quittés

Posté par ivanov . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
148
13
oct.
2011
C et C++

Dennis MacAlistair Ritchie, le créateur du langage C et d’UNIX, est décédé.
Dennis Ritchie est connu comme étant le créateur du langage C, un développeur clef du système d’exploitation UNIX, et le coauteur du célèbre livre référence du langage C, The C Programming Language, communément appelé K/R ou K&R (en référence à ses deux auteurs : Kernighan et Ritchie).

Son invention du langage C et sa participation au développement d’UNIX, au côté de Ken Thompson, ont fait de lui un pionnier de l’informatique moderne. Le langage C reste au début du XXIe siècle, un des langages les plus utilisés, tant dans le développement d’applications que de systèmes d’exploitation. UNIX a aussi eu une grande influence en établissant des concepts qui sont désormais totalement incorporés dans l’informatique moderne.

Il déclara que le langage C « semblait être une bonne chose à faire » et que n’importe qui à sa place aurait fait la même chose ; bien que son collègue des laboratoires Bell, [Bjarne Stroustrup], créateur du C++, répondit que « si Dennis avait décidé de consacrer cette décennie à des mathématiques ésotériques, UNIX aurait été mort‐né. »

Suite au succès d’UNIX, Dennis continua ses recherches dans les systèmes d’exploitation et les langages de programmation, dont notamment les systèmes d’exploitation Plan 9 et Inferno, et le langage de programmation Limbo.

Il est corécipiendaire avec Ken Thompson de l’édition 2011 du Prix japonais et du Prix Turing de 1983.

Source de la biographie : Wikipédia

  • # Respect...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Mon plus profond respect M. Ritchie, et au nom de tous les unixiens, merci.

    • [^] # Re: Respect...

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est un petit peu tard. Il risque de ne pas te répondre. C'est marrant il faut attendre que les gens cassent leur pipe pour être remerciés. Il faudrait plutôt en profiter pour remercier Ken Thomson ou Rob Pike pendant qu'il est encore temps.

      • [^] # Re: Respect...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je t'ai moinssé sans le faire exprès (smartphoneException), mais je suis d'accord avec toi.

        Et n'oublions pas l'effet pervers corollaire : pourquoi ne dire que u bien des gens qui meurent?

        • [^] # Re: Respect...

          Posté par . Évalué à 1.

          Dans l'imaginaire collectif, ça porte malheur. Il semblerait que le mort pourrait revenir hanter les personnes qui diraient du mal de lui.
          Il me semble que c'est un reste superstition qui dois trainer dans le subconscient des gents.

          Si j'étais avocat, je dirais que c'est une sorte de diffamation, agravée par le fait que la victime ne peux plus se défendre, sauf exeption des revenant et autres zombies.
          Mais là on sort du cadre juridique, vu qu'un non-mort n'a aucun droit, et je crois que je m'égare un peux non ??

          • [^] # Re: Respect...

            Posté par . Évalué à 7.

            Je crois que c'est surtout par respect pour les proches ou la familles qui souffrent probablement déja suffisamment du deuil.

      • [^] # Re: Respect...

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Tes propos sont très vexants. Tu ne me connais pas. Tu devrais te renseigner sur les gens qui postent avant de répondre, surtout que je n'utilise pas de pseudo. Tu apprendrais, entre autres, que je diffuse très largement, de par mon métier, mes écrits et mes cours, l'histoire d'Unix et que je vante le travail des fondateurs (sans oublier Rudd Canaday, Brian Kernighan et bien d'autres).

        • [^] # Re: Respect...

          Posté par . Évalué à -4.

          Tu es nouveau ici ? Ou alors tu n'as pas branché ton décodeur ?

          Je pense qu'il y a du Xème degré, X >>>>>>> 1

          • [^] # Re: Respect...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Mouaif. Je ne perçois aucun second degré dans la réponse. Et effectivement, ça sonne un peu comme une leçon de moral malvenue.

            • [^] # Re: Respect...

              Posté par . Évalué à 10.

              Je l’avais plus compris comme un regret. Le fait que finalement on ne pense à remercier qu’une fois la personne partie. Tant qu’elle est présente, ça semble naturel, donc on ne remercie pas.
              Pour moi il a fait un commentaire général.

          • [^] # Re: Respect...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je pense qu'il y a du Xème degré, X >>>>>>> 1

            En big_endian ou en little_endian ?

            « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

        • [^] # Re: Respect...

          Posté par . Évalué à 10.

          Tes propos sont très vexants. Tu ne me connais pas. Tu devrais te renseigner sur les gens qui postent avant de répondre

          Désolé de t'avoir vexé, ce n'était pas du tout le but, je suis simplement étonné qu'entre la mort de Steeve Jobs et Dennis Ritchie, on voit des milliers de gens faire des remerciements aux mort et je me disait simplement que c'est l'occasion de penser à ceux qui sont encore là. Désolé si ça passe pour une leçon de morale mal venue, c'était plus une invitation à ne pas attendre que les gens ne soient plus là pour prendre conscience de leur apport.

          Encore désolé

          Étienne

          • [^] # Re: Respect...

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Il n'y a pas de mal, je me suis emporté un peu vite. Mes excuses de mon côté aussi.

            • [^] # Re: Respect...

              Posté par . Évalué à 10.

              Bon, c'est fini les bisounours, oui?
              On est vendredi, on veut de la haine et du sang et des trolls!

              • [^] # Re: Respect...

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                C'est triste ton avis sur les bisounours...

                • [^] # Re: Respect...

                  Posté par . Évalué à 9.

                  C'est triste ton avis sur son avis …

                  Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

              • [^] # Re: Respect...

                Posté par . Évalué à 3.

                On peut troquer les bisounours pour des ewoks?

                • [^] # Re: Respect...

                  Posté par . Évalué à 7.

                  oui mais alors faut remplacer les troll par des wookies

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Respect...

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Je fais partis des gens qui ont eu la chance de le rencontrer de son vivant et de le remercier alors. Je n'ai pas eu l'occasion de le faire en public avant mais ça ne change rien au fait que je peut le faire maintenant.

        Je profite juste de ce commentaire pour faire taire tous les grincheux qui ne manque pas de critiquer le fait qu'il n'ait pas le droit aux mêmes honneurs que Steve Jobs pour leur dire que Steve s'en fout sûrement royalement, ou tout du moins s'en foutait il y a quelques années.
        Il était parfaitement conscient de ce qu'il a réaliser pour l'informatique et ne le niait pas, mais était aussi parfaitement conscient qu'il ne l'avait pas fait seul. Il parlait surtout du fait qu'il avait eu la chance d'être au bon endroit au bon moment. Dans un labo ou l'on avait su laisser quelques personne compétentes faire un truc un peu à part du boulot que l'on attendait d'eux sans leurs mettre trop de bâtons dans les roues. D'arriver au bon moment, quand l'informatique avait vraiment besoin de quelque chose tel que Unix et le C.
        Il m'a dit qu'il espérait que n'importe qu'elle équipe dans les même conditions au même moment aurait fait la même chose. Je pense qu'il y a du vrai dans ce qu'il a dit même si je n'en suis pas aussi convaincu que lui.

        C'était loin d'être une personne parfaite (notament il ne buvait pas assez à mon gout...) mais c'était quelqu'un de bien.

        • [^] # Re: Respect...

          Posté par . Évalué à 8.

          L'humilité est toute à son honneur mais Unix n'est pas qu'un système qui, par chance, a bien marché mais avant tout le fruit d'une philosophie (une collection d'outils combinables qui ne font qu'une seule tâche mais la font bien, le "tout fichier", ....) qui reste encore aujourd'hui très pertinente et devraient être plus suivie. Tout le monde ne peut pas en dire autant, alors certes il n'était pas seul, et était au bon endroit au bon moment, mais lui il a vraiment révolutionné l'informatique. Et ca c'est quand même pas rien.

          PS: quel dommage que Plan9 n'est pas eu le même succès qu'Unix :(

          • [^] # Re: Respect...

            Posté par . Évalué à -5.

            Le "tout fichier" etait surtout pertinent a cause du hardware de l'epoque.
            C'est un peu comme l'ordre des touches sur un clavier.

            • [^] # Re: Respect...

              Posté par . Évalué à 2.

              Pour moi, UNIX c’est un peu comme apprendre à écrire :
              les commandes de base sont des lettres, et leurs combinaisons donnent tout un tas de « mots » finalement pas compliqué mais tellement puissant. Un peu d’apprentissage, pour un rendement exceptionnel.
              Je préfère ça à un hiéroglyphe qui n’a qu’un sens et qu’on ne peut combiner avec rien. Si on veut quelque chose de nouveau, il faut refaire tout de 0.

              • [^] # Re: Respect...

                Posté par . Évalué à 4.

                Manque de bol, les hiéroglyphes étaient bien phonétiques. Tu confonds avec les idéogrammes.

                • [^] # Re: Respect...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Et encore 80 à 90 des idéogrammes auraient une clef phonétique dans le caractère [référence nécessaire ?]

              • [^] # Re: Respect...

                Posté par . Évalué à 2.

                Les idéogrammes permettent de creer de nouveaux mots, sans creer de nouveaux idéogrammes, par associations d'idées(association d'ideogrammes).
                On ne part donc pas de zero pour faire qq chose de nouveau et un nouveau mot peut être compris par tous sans dictionnaire :-)

            • [^] # Re: Respect...

              Posté par . Évalué à 7.

              Le "tout fichier" etait surtout pertinent a cause du hardware de l'epoque.

              En quoi c'est obsolète ? Je n'ai aucune idée de comment ça marche ailleurs mais pouvoir interagir avec un périphérique avec simplement open/read/write/close c'est vraiment pratique.

              Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

          • [^] # Re: Respect...

            Posté par . Évalué à 10.

            En effet, il ne faut pas oublier les plus grandes contributions d'UNIX (dont certaines viennent en fait de Multics), qui sont celles que l'on ignore souvent parce qu'elles sont devenues universelles.

            1) Les fichiers sous formes de gros blocs binaires, "opaques" au système d'exploitation.
            En contraste, un protocole comme FTP en mode ASCII va bousiller tous les retours charriots et SMTP va déconner sur les lignes trop longues, parce que ces protocoles "gèrent" le texte.

            2) Code et données des programmes, et même du noyau, sous forme de fichiers comme les autres, avec un joli chemin d'accès compréhensible pour un humain^Wgeek, dans un système de fichiers hiérarchique.

            L'état du système peut être ainsi entièrement sauvegardé sous forme d'une archive TAR.
            Les programmes (pas trop dégeu) peuvent être simplement copiés d'une machine à l'autre.

            En contraste, on pourrait imaginer un système où tous les programmes soient stockés dans une partition spéciale, non hiérarchique, avec un identifiant 128 bits et un blob binaire pour chaque programme.

            3) Abstraction totale du médium sous-jacent pour le système de fichiers.
            Ainsi, même la taille des blocs du médium n'importe pas pour lseek/read/write, contrairement à CP/M dont l'API utilisait des RECORDS de 128 octets.

            4) Système de fichiers hiérarchiques, avec de dossiers non ordonnés, sans données au noeud du dossier.

            Tous les systèmes modernes ont, dans une certaine mesure, un certaine interopérabilité, parce qu'ils sont tous plus ou moins inspirés d'UNIX.

            • [^] # Re: Respect...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              L'état du système peut être ainsi entièrement sauvegardé sous forme d'une archive TAR.

              C'est bien connu, la mise en veille c'est juste un tar de tout le système.

              pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

              • [^] # Re: Respect...

                Posté par . Évalué à 8.

                D'ailleurs, mieux vaut Tar que jamais.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Respect...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tim O'Reilly des éditions du même nom, propose sur son blog que le 30 Octobre soit le Dennis Ritchie Day.

  • # Merci

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Un simple : Merci.

    Podmin de diaspote.org

  • # Buffer Overflow

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Segmentation fault

    http://perfwatcher.org

  • # Et pas un mot dans la presse

    Posté par . Évalué à 10.

    Faut-il que seuls ceux qui brillent au firmament de l'oeuvre commerciale obtiennent la visibilité médiatique et la reconnaissance populaire ?

    Ritchie fut un homme de l'ombre aux yeux du monde, seulement connu et vénéré d'une fraction minime de la population, l'autre fraction se contentant d'utiliser les maints systèmes, inventions, produits, innovations, qui sans lui et Kernighan, n'auraient jamais existés.

    "je me suis hissé sur les épaules de géants", avait dit Newton. Ritchie fut ce géant qui permit la 3e révolution industrielle, celle de l'informatique.

    • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce n'est pas vraiment la presse mais ce site à une certaine visibilité sur le web francophone :

      http://www.presse-citron.net/dennis-ritchie-createur-dunix-et-du-langage-c-est-decede

      Notez quand même le nombre de fois où l'auteur fait référence à Apple dans cet article....

      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

        Posté par . Évalué à 8.

        Presque autant de fois qu'Android et Linux.

      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

        Posté par . Évalué à 2.

        Y a aussi un article d'ecrans.fr dans les flux rss de libé : http://www.ecrans.fr/Deces-de-Dennis-Ritchie-printf,13393.html

        • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

          Posté par . Évalué à 3.

          je crois qu'ils ont oublié d'initialiser le tableau ;)

          De même leur programme fait une consommation anormalement élevée de mémoire ;) Dans mon IUT le codeur n'aurait même pas eu la moyenne.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

        Posté par . Évalué à 7.

        Et Eolas vient de faire un billet sur son blog.
        Vue sa notoriété sur le Net, je me dis que son billet permettra à plein de gens de savoir qui était Dennis Ritchie :

        http://www.maitre-eolas.fr/post/2011/10/13/In-Memoriam-Dennis-MacAlistair-Ritchie

        • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Vous pouvez y lire un commentaire d'un utilisateur qui dit :

          "Le Jeudi 13 octobre 2011 à 20:55 par Killerjeff
          Pour moi qui suis un petit développeur C/C++, c’est un authentique génie qui vient de disparaitre.

          J’ai lu une comparaison si assez parlante de ce qu’a apporter Steve Jobs et Dennis Ritchie :

          “Si on arrête d’utiliser ce que Steve Jobs a apporté, 5% des gens n’aurait plus d’ordinateurs et beaucoup n’aurai plus de baladeur/smartphone.

          Si on arrête d’utiliser ce que Dennis Ritchie a apporté, 95% de ce qui est informatique ne fonctionne plus (serveur bancaire, informatique dans les avions/trains/voitures, en bien sur tout nos PC, même les Mac)”

          Et auquel j'aurai rajouté ce commentaire (mais je suis timide !) :

          Des personnes "font" la Révolution, d'autres "proclament" la faire et malheureusement les "alouettes" ne retiennent que ce qui brille.

          De Steve ou Dennis, définitivement il y en a un qui ne joue pas dans la même cours que l'autre.

          • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

            Posté par . Évalué à 5.

            on arrête d’utiliser ce que Steve Jobs a apporté, 5% des gens n’aurait plus d’ordinateurs et beaucoup n’aurai plus de baladeur/smartphone.
            Si on arrête d’utiliser ce que Dennis Ritchie a apporté, 95% de ce qui est informatique ne fonctionne plus

            Oui, enfin ce type de raisonnement a ses limites: Steve Jobs n'est pas le seul à se préoccuper du "design" des ordinateurs, il y a Sony par exemple et
            si le C n'avait pas été inventé les gens n'auraient pas arrêté de faire de l'informatique: ils auraient utilisé un autre langages..

            D'ailleurs si Richie est surtout connu pour le C, je préfère beaucoup Limbo, dommage qu'il n'ai pas eu de succès..

            • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

              Posté par . Évalué à 4.

              si le C n'avait pas été inventé les gens n'auraient pas arrêté de faire de l'informatique: ils auraient utilisé un autre langages..

              Mais cet autre langage aurait-il eu les qualités de C ? Et si ce n'est pas le cas, l'informatique aurait-elle pu être aussi innovante et présente aujourd'hui ?

              Si C est encore utilisé aujourd'hui, c'est bien la preuve de ses indéniables qualités (je dis ça, mais je ne l'utilise pas).

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                Posté par . Évalué à 3.

                Si C est encore utilisé aujourd'hui, c'est bien la preuve de ses indéniables qualités

                Si le COBOL est encore utilisé aujourd'hui, c'est bien la preuve de ses indéniables qualités.

                Donc je dirais que ta preuve est un peu fragile: C est très utilisé oui, mais pas que pour ses qualités, aussi par l'effet de "base installée": disponibilités de programmeurs, d'outils, etc..

                • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                  Posté par . Évalué à 2.

                  COBOL et Fortran sont très peu utilisé par rapport au C.

                  Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Il faut voir que de nombreux langages ont vu le jour depuis et ont largement eu le temps de faire leurs preuves et de développer leurs outils. Même GCC a évolué et peut compiler autre chose que du C.

                  Certains ont pu percer (Java, C++ ou C# qui se sont justement vu adjoindre des outils et compilateurs comparables de ceux de C), mais aucun n'est arrivé au niveau d'utilisation du C. Alors il y a certes l'effet base installée, mais à mon avis ça ne suffit pas.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                    Posté par . Évalué à 1.

                    mais aucun n'est arrivé au niveau d'utilisation du C

                    Source ?

                    • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                      Posté par . Évalué à 3.

                      On fait des OS en autre chose que du C ? Il y a bien MacOSX en partie Objective C, mais son noyau est en C.

                      En quantité de code, je crois que c'est ce qui se fait de plus gros, non ?

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                        Posté par . Évalué à 4.

                        On fait des OS en autre chose que du C ?

                        Il n'y a pas que les OS dans l'informatique ! Il n'y a, d'ailleurs, pas que les logiciels libres grand public non plus.

                        En quantité de code, je crois que c'est ce qui se fait de plus gros, non ?

                        Si tu compares Linux (le noyau) à OpenOffice ou Firefox, je ne suis pas sûr que le noyau arrive devant.

                        • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Si tu compares Linux (le noyau) à OpenOffice ou Firefox, je ne suis pas sûr que le noyau arrive devant.

                          [source] ? (ohloh au mini hein...)

                          • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Va pour Ohloh:
                            - Linux: 9.964.327 lignes de code
                            - LibreOffice: 13.488.410 lignes de code
                            - Firefox: 5.546.332 lignes de code

                            Donc Firefox est clairement plus maigre (moins obèse ?) que le noyau Linux lui-même plus svelte, malgré l'âge et les drivers, que LibreOffice.

                      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ça fait mal de lire des choses aussi… hmmm… inexactes.
                        Déjà, faut-il rappeler les compilateurs C produisent de l'assembleur avant de compiler en langage machine ? Et que donc, un OS écrit uniquement en assembleur est envisageable ?
                        http://www.menuetos.net/

                        Il y a plein d'OS écrits en des langages aussi incongrus qu'étonnant dans leur usage.
                        Java: http://www.operating-system.org/betriebssystem/_english/bs-javaos.htm
                        C++: BeOS/HaikuOS

                        Et il me semble avoir déjà croisé le chemin d'OS écrits en Lisp, en Scheme, en D, etc. Bref, tu devrais un peu chercher avant de raconter des bêtises.

                        À l'instar de l'andouille, le troll requiert de la qualité, il doit un peu sentir la merde, mais pas trop.

                        • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Déjà, faut-il rappeler les compilateurs C produisent de l'assembleur avant de compiler en langage machine ?

                          La plupart le font mais ce n'est pas obligatoire du tout. En fait, la plupart des compilos C/C++/Fortran qui font de la compilation inter-procédurale produisent des « pseudo-fichiers objets » qui ont une forme de fichiers objets annotés pour indiquer où inliner, etc.

                          Un des sous-projets actuels de LLVM est de passer directement de leur représentation intermédiaire à un (ensemble de) fichier(s) objet par ex.

                          Sinon, je suis d'accord avec le reste de ton post. :)

              • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Mais cet autre langage aurait-il eu les qualités de C ? Et si ce n'est pas le cas, l'informatique aurait-elle pu être aussi innovante et présente aujourd'hui ?

                Mais cet autre langage aurait-il eu les inconvénients de C ? Et si ce n'est pas le cas, l'informatique aurait-elle pu être encore plus innovante et présente ?

                Si windows est encore utilisé aujourd'hui, c'est bien la preuve de ses indéniables qualités.

                (comment ça c'était facile ?)

                • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Pour Windows, il y a une autre composante qu'on ne peut pas ignorer : la vente liée.
                  Quand tu commences à programmer, tu n'es pas (encore) obligé de programmer avec un langage particulier.

                  D'ailleurs, Windows arrive en standard avec .Net, donc on peut dire que 90% des PC vendus aujourd'hui sont équipés de .Net. Pour autant, C# est-il autant utilisé que C ? Je ne pense pas.

                  Quant aux inconvénients de C, oui ils existent, mais il semble qu'ils soient connus et maitrisés, le tout est de former correctement les développeurs, et c'est aussi le rôle de bons outils. Après tout, ils n'empêchent pas de pouvoir concevoir un OS complet (noyau + GUI + outils).

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    la vente liée

                    C'est pas faux. Mais on peut aussi dire des choses du même type (enfin, n'allez pas me faire dire que le C fait partie de vente liée hein) avec le C : le C est là car tout le monde fait du C, on a des compilos implanté depuis longtemps, le gens sont formés, etc. Donc au final il est complexe de savoir si le C est là par ses qualités ou par son implantation.

                    Quant aux inconvénients de C, oui ils existent, mais il semble qu'ils soient connus et maitrisés, le tout est de former correctement les développeurs, et c'est aussi le rôle de bons outils

                    Qu'ils soient aujourd'hui maîtrisés, pourquoi pas. Et encore, faut voir.
                    Mais s'il n'y avait pas ses inconvénients, on peut aussi imaginer que tout le temps perdu à les contrecarrer, à former, etc aurait pu être du temps gagné sur autre chose.
                    Ce que je voulais dire en réagissant à ton message c'est que c'est trop bateau de dire "sans le C on aurait peut-être pas pu faire tout ce qu'on a aujourd'hui" car on peut retourner le problème tellement facilement et surtout c'est tellement impossible à savoir.
                    Encenser le C en disant que sans lui rien ne serait pareil c'est pas mon truc car on ne sait pas si ça n'aurait pas pu être meilleur (je sais que ce n'est pas ce qui est dit mais je trouve que ça transpire).

                    Après tout, ils n'empêchent pas de pouvoir concevoir un OS complet (noyau + GUI + outils).

                    Oué, enfin ça on peut le faire en presque n'importe quel langage.
                    On pourrait très bien faire un OS complet en java (vu qu'il existe même des processeurs java)
                    On peut et on l'a déjà fait en assembleur.
                    Etc.

                    • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Donc au final il est complexe de savoir si le C est là par ses qualités ou par son implantation.

                      À un moment, il n'était pas implanté et il s'est implanté jusqu'à dépasser tout le reste. C'est bien qu'il devait y avoir un intérêt, non ?

                      Encenser le C en disant que sans lui rien ne serait pareil c'est pas mon truc car on ne sait pas si ça n'aurait pas pu être meilleur (je sais que ce n'est pas ce qui est dit mais je trouve que ça transpire).

                      C'est sûr, mais dans le même temps, on ne peut pas nier que quasiment tout en est issu.

                      Oué, enfin ça on peut le faire en presque n'importe quel langage.
                      On pourrait très bien faire un OS complet en java (vu qu'il existe même des processeurs java)

                      Pourquoi n'y en a-t-il pas, si ces langages sont si bien ? Même Microsoft n'a rien sorti en .Net (à part Singularity qui est pour l'instant un projet de recherche).

                      On peut et on l'a déjà fait en assembleur.

                      Pourquoi ne le fait-on plus ?

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        C'est bien qu'il devait y avoir un intérêt, non ?

                        Ce à quoi je te répond comme windows. A un moment il n'était pas implanté et il s'est implanté jusqu'à dépasser tout le reste.
                        Et ce bien avant qu'on parle de vente liée.
                        C'est bien qu'il devait y avoir un intérêt, non ?

                        on ne peut pas nier que quasiment tout en est issu

                        Je ne le nie pas. Juste que tu ne sais absolument pas ce qui aurait pu se passer si un autre langage, différent, avait pris la place du C.

                        Tu veux vraiment une réponse aux deux dernière questions ?

                        Pourquoi n'utilisons-nous quasiment que des x86 alors que d'autres architectures sont / étaient meilleurs ?
                        Ce n'est pas parce qu'une solution fonctionne qu'il n'y a pas d'autres solutions ni même de meilleure. Et souvent la médiocrité l'emporte car c'est un bon compromis entre "parfait mais chiant" et "nul mais facile".

                        Mais pour en revenir au début, rien ne permet de savoir ce que ça aurait donné sans le C, en bien ou en moins bien. Le C a permis beaucoup de choses, mais ça ne veut absolument pas dire que c'était la meilleure des solutions ni qu'on aurait pas pu faire aussi bien sans lui.

                        • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Ce à quoi je te répond comme windows. A un moment il n'était pas implanté et il s'est implanté jusqu'à dépasser tout le reste.
                          Et ce bien avant qu'on parle de vente liée.
                          C'est bien qu'il devait y avoir un intérêt, non ?

                          Tout à fait. Le premier Windows qui a marché était la version 3.0 et elle possédait de vrais atouts (lissage des polices, interface intuitive, etc). Mais depuis, il y a justement la vente liée (avec les fameux « designed for Windows 95 » et la fameuse touche Windows).

                          Pourquoi n'utilisons-nous quasiment que des x86 alors que d'autres architectures sont / étaient meilleurs ?
                          Ce n'est pas parce qu'une solution fonctionne qu'il n'y a pas d'autres solutions ni même de meilleure. Et souvent la médiocrité l'emporte car c'est un bon compromis entre "parfait mais chiant" et "nul mais facile".

                          C'est vrai, mais je pense que le cas de C est vraiment à part parce qu'il a traversé les époques (40 ans !) et les technologies (PDP, puis gros serveurs UNIX, puis PC, etc). S'il était si médiocre, il y a eu tant de changements technologiques qu'on aurait dû voir un concurrent prendre sa place, mais ça ne s'est pas produit.

                          Mais pour en revenir au début, rien ne permet de savoir ce que ça aurait donné sans le C, en bien ou en moins bien. Le C a permis beaucoup de choses, mais ça ne veut absolument pas dire que c'était la meilleure des solutions ni qu'on aurait pas pu faire aussi bien sans lui.

                          Oui, mais il reste qu'on ne peut pas ignorer qu'il est la base de beaucoup de choses aujourd'hui.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                            le cas de C est vraiment à part parce qu'il a traversé les époques

                            ce n'est pas le cas du x86 ?

                            S'il était si médiocre

                            non, évidemment il n'est pas "si" médiocre
                            mais encore une fois, une des raisons pour lesquelles il est resté, est peut-être justement son adaptabilité en partie du à son côté bas niveau et non ses qualités purement en tant que langage (sinon tout le monde coderait en C)

                            Oui, mais il reste qu'on ne peut pas ignorer qu'il est la base de beaucoup de choses aujourd'hui

                            Oui, et ça je ne le contredis absolument pas.
                            Mais on ne peut rien présumé de ce que le monde informatique aurait été sans C. Et ceci sans jamais dénigré les bienfaits du C.

                            Mais prenons un parallèle.

                            Si on regarde KDE. Où serait l'informatique (enfin le desktop sous linux) sans KDE ?
                            Sans KDE, point de GNOME. Sans GNOME, les développements autour de GNUStep auraient peut-être été beaucoup plus important. Etant plus important, linux sur le desktop aurait été une sorte de MacOS en plus ouvert, mais basé sur des technologies similaires. Le desktop aurait percé sous Linux depuis un bon moment en partie du fait d'une pile de composants de base propres et bien intégrés.
                            Ou alors, une sorte de KDE mais libre dès le début existerait. Et GNOME n'existerait jamais.
                            Ou alors GNUStep s'écroulant, ni KDE ni GNOME n'existant, Linux se serait petit à petit recentré sur le monde des serveurs oubliant l'année hypothétique du desktop linux comme on oublie sa première branl chaussette.
                            Ou alors un autre environnement serait né. Environnement qui n'est pas né car le développeur qui l'aurait créé aurait plutôt contribué à GNOME en supprimant des options.

                            Donc, sans rien enlever aux bienfait du C, il est présomptueux de prétendre savoir ce que serait l'informatique s'il n'avait pas été là. Ca aurait pu être moins bien, ou être bien mieux.
                            Maintenant le C est à la base de beaucoup de choses, beaucoup de langages (en bien, Obj-C, en mal, C++), beaucoup de logiciels, et on peut saluer le boulot de leurs auteurs. Mais encenser de manière illusoire est finalement comme encenser Jobs comme un Dieu de l'informatique sans qui le monde informatique ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui.

                            • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Donc, sans rien enlever aux bienfait du C, il est présomptueux de prétendre savoir ce que serait l'informatique s'il n'avait pas été là. Ca aurait pu être moins bien, ou être bien mieux

                              Je n'ai jamais dit que l'informatique serait plus ou moins bien sans le C. Je dis juste qu'il faut au moins lui reconnaître ce qu'il a permis et que c'est déjà pas mal.

                              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                            • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Et sans C, pas d'ObjectiveC, donc pas de *Step ;-)

                        • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Mais pour en revenir au début, rien ne permet de savoir ce que ça aurait donné sans le C, en bien ou en moins bien. Le C a permis beaucoup de choses, mais ça ne veut absolument pas dire que c'était la meilleure des solutions ni qu'on aurait pas pu faire aussi bien sans lui.

                          Et la terre sans les hommes ça donnerait quoi?
                          Plus serieusement, je pense que s'il n'y avait pas eu le C il y aurait eu autre chose, peut être issue d'un autre mode de pensée, peut être mieux ou moins bien...
                          Il y a plus d'une façon de voir les choses et ça ne se resume souvent pas à une bonne et une mauvaise.

                          Les avantages du C c'est d'etre facilement traduisible en langage machine sans être trop éloigné du langage humain, d'être souple, leger,evolutif(grace au lib);à l'époque ou il est sorti, c'était la meilleure solution; des tas de langages ont suivi ce qui veut dire qu'il ne repond pas à tout les besoins mais son taux d'utilisation laisse penser qu'il repond le mieux à pas mal de besoins...

                      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

                        Posté par . Évalué à 4.

                        À un moment, il n'était pas implanté et il s'est implanté jusqu'à dépasser tout le reste. C'est bien qu'il devait y avoir un intérêt, non ?

                        Oui, certainement. De même que Windows a supplanté Ms-Dos parce qu'il était meilleur. Mais le "reste" a aussi évolué depuis.

          • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            De Steve ou Dennis, définitivement il y en a un qui ne joue pas dans la même cours que l'autre.

            Alors que l'autre, oui. :)

    • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      La couverture médiatique attend peut-être une annonce plus officielle que le post de Rob Pike sur Google+. J'imagine que Bell Labs va publier quelque chose dans les jours à venir.

      Mais oui, la couverture médiatique va clairement être moindre que celle de Jobs. Il y aura moins de monde qui va aller dessiner des "C" en bougies au milieu de Manhattan. Ceci dit, il faut peut-être relativiser. Il est probable que dans 200 ans, quand on écrira l'histoire de l'informatique, Kernighan et Ritchie y tiennent une place importante. L'Histoire a plutôt tendance à se souvenir des scientifiques que des chefs d'entreprises.

    • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je suppose que tu parles de la presse Française.

      Il y a eu plus d'articles dans la presse Américaine, y compris celle orientée «business et finances». On dit que «nul n'est prophète en son pays», mais il semblerait que dans son cas, c'était faux.

      Par contre, si quelqu'un peut me dire qui est le type à droite sur la photo…
      http://www.adeptis.ru/vinci/dennis_ritchie2.jpg

      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

        Posté par . Évalué à -5.

        Par contre, si quelqu'un peut me dire qui est le type à droite sur la photo…

        J'ai pas compris, c'est une blague ? Il doit me manquer une référence.

      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

        Posté par . Évalué à 10.

        Par contre, si quelqu'un peut me dire qui est le type à droite sur la photo…

        C'est un amis de Dominique Strauss Kahn.

        • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

          Posté par . Évalué à 5.

          Par contre, si quelqu'un peut me dire qui est le type à droite sur la photo…
          C'est un ami de Dominique Strauss Kahn.

          Bah, non: lui il n'y a jamais eu de doute que ses "coucheries" était avec une volontaire et non pas des viols..

        • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          C'est beau comme du Magritte.

          Et Dennis Ritchie aurait pu ajouter: «ceci n'est pas un pipe».

          • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

            Posté par . Évalué à -1.

            Si quelque chose lui avait traversé l'esprit ç'aurait été plutôt quelque chose qui ressemble à : «L'examen de l'objet en question nous informe que ce n'est pas non plus un cigare», sinon il aurait inventé C++.

      • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

        Posté par . Évalué à 4.

        Par contre, si quelqu'un peut me dire qui est le type à droite sur la photo…
        http://www.adeptis.ru/vinci/dennis_ritchie2.jpg

        C'est le pote du créateur d'Internet. Le monde est si petit !

    • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai été agréablement étonné ce matin en écoutant la 1ère (radio publique suisse). Aux infos, ils en ont fait un bel hommage en décrivant en détail ce qu'il avait accompli et les implication sur notre quotidiens. Ça a dut durer + d'une minute.

      Le début était : "Sans lui, vos ordinateurs seraient en noir et blancs, sans icônes,..."

    • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

      Posté par . Évalué à 6.

      Bonjour,
      ...je me suis hissé sur les épaules de géants...

      Heue ce n'est pas Newton et ce n'est pas la citation :

      "Nous sommes des nains juchés sur les épaules de géants. Nous voyons ainsi davantage et plus loin qu'eux, non parce que notre vue est plus aiguë ou notre taille plus haute, mais parce qu'ils nous portent en l'air et nous élèvent de toute leur hauteur gigantesque.".

      Bernard de Chartres XIIème siècle.

      Voilà, c'est mieux

    • [^] # Re: Et pas un mot dans la presse

      Posté par . Évalué à 0.

  • # Mes condoléances

    Posté par . Évalué à 10.

    Même si je ne le connais pas vraiment personnellement, j'ai toujours grandement admiré Dennis Ritchie, de par le pragmatisme qu'il montra en contribuant à la création d'UNIX et de C.

    Et disponible avec ça! Je me souviens de lui avoir envoyé un e-mail au sujet d'une faute d'OCR dans son scan du manuel du langage B. Il m'avait répondu dans les 48 heures.

    Je sens un vide dans la force.

    • [^] # Re: Mes condoléances

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      J'ai fait pareil avec Donald Knuth, et comme c'était la nouvelle année j'ai eu droit à des voeux!

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # tant que tu vis, vis ...

    Posté par (page perso) . Évalué à -6.

    while (live()) ;

    puisque tout a une fin !

    Et Merci pour ta live() que la mienne utilise à bloc ...

    Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

  • # Ne comparons pas

    Posté par . Évalué à 10.

    J'ai lu hier sur ce site que Steve Jobs était à l'informatique ce que l'inventeur de l'abas-jour est à la lampe. Viendrait-on de perdre Edison ?

    • [^] # Re: Ne comparons pas

      Posté par . Évalué à 10.

      Non, on a plutôt perdu Tesla. Edison c'était Steve Jobs.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Une série de trois.

    Posté par . Évalué à -5.

    Grand Bonhomme

    Le hasard a voulu que ce soit quelques jours après le décès de S.Jobs... de là à attendre le 3ième sous prétexte que ça arrive par série de trois...

    Espérons qu'un petit peu de répits dans la conductivité des évènement nous sera accordé pour ne pas démoraliser les ingénieurs, en temps de crise ce ne serai pas du meilleur effet.

  • # C'est une honte

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est une honte d'avoir eu ici un article aussi gros sur Jobs qui a plus mis des bâtons dans les roues du libre qu'autre chose, et voir cet article torché en mode wikipedia copy/paste sur Ritchie qui est la pierre de Rosette du libre. (Et était, mais ce n'est que mon opinion personnelle, un bien plus grand Homme.)
    SHAME ON YOU LINUXFR.

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par . Évalué à 6.

      c'est vrai qu'il faudrait au moin lister plus concrètement l'apport qu'il a réaliser. Unix c'est pas juste un OS c'est une philosophie d'un système d'exploitation performant et ouvert .

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par . Évalué à -7.

      Même si Steve Jobs a pratiqué son commerce à l'opposé de ce que la philosophie du libre propose, il est loin de n'avoir eu qu'un impacte négatif, (selon moi).

      d'abord, je n'ai aucun produit Apple et n'en aurais JAMAIS aucun. Résultat, Apple a eut 0 centimes de ma part (et n'aura pas un centime dans le futur). Donc je n'arrive pas à me forcer à le détester/Mépriser ce brave SJ, même si c'est un être infâme pour ses clients, on peut encore choisir de ne pas être son client.

      Ce qu'il a fait de pas trop mal (je ne demande qu'a être contredis)
      -> impose HTML 5 à la place de flash,
      -> impose de nombreuses API ouvertes aux développeurs (OpenGL, OpenCL, posix ...)
      -> utilise de nombreux logiciels libres (gcc, bash ...)
      -> permet de désenclaver le monde de l'informatique personnel du tout Wintel.

      • [^] # Re: C'est une honte

        Posté par . Évalué à 7.

        Ouai, ben t'es aussi neutre que tu veux là. Mais si tu pouvais éviter de contribuer à la dérive de cet article vers un sujet déjà couvert par 1 dépêche et 3 journaux tous déjà trollogènes, ce serait sympa.

        Je propose de ne pas relever les allusions à la marque que je ne citerai pas ici pour ne pas relancer la machine mais vous avez tous compris.

      • [^] # Re: C'est une honte

        Posté par . Évalué à 3.

        -> impose de nombreuses API ouvertes aux développeurs (OpenGL, OpenCL, posix ...)

        Oui, heureusement que Steve était là pour standardiser UNIX...

        -> permet de désenclaver le monde de l'informatique personnel du tout Wintel.

        D'ailleurs les processeurs des Macs ne sont pas des Intel. Oh wait...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: C'est une honte

          Posté par . Évalué à 1.

          permet de désenclaver le monde de l'informatique personnel du tout Wintel.

          Et j'oubliais que MacOSX ne permet pas du tout d'installer Windows sur un Mac. Bootcamp, c'est que pour faire joli.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: C'est une honte

            Posté par . Évalué à 3.

            Et j'oubliais que MacOSX ne permet pas du tout d'installer Windows sur un Mac. Bootcamp,
            c'est que pour faire joli.

            Qui voudrait ça? Un Mac, ça sert à faire tourner Linux, comme toute machine qui se respecte, grille-pains y compris.

            :)

            • [^] # Re: C'est une honte

              Posté par . Évalué à 2.

              Ben si Apple l'a proposé, c'est que des gens en ont besoin.

              En tout cas, c'est ce que je déduis de l'argument que j'entends régulièrement chez les Apple-users : leurs produits font certes moins de choses mais uniquement celles utiles.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 13/10/11 à 20:23.

      On a attendu ta dépêche mais elle n'est pas arrivée. Tu peux toujours en poster une qui complète celle-ci, on s'arrangera pour l'ajouter en deuxième partie.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est parce que pour Steve il fallait beaucoup argumenter pour convaincre que la news avait sa place ici. Pour Ritchie, pas besoin d'argumenter que l'on doit beaucoup à ce type, qui plus est sur LinuxFR.

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par . Évalué à -3.

      C'est clair que ça n'est pas du Patrik_g !!!

      « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par . Évalué à 8.

      Je suis navré d'avoir fait un simple copy/paste de wikipedia. Je pense tout comme toi que c'est homme a apporté beaucoup plus que Jobs and Co, c'est un grand un grand monsieur qui nous a quittés.

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      c'est ton commentaire qui est une honte, j'espere que ce n'est qu'un multi que tu as créé pour troller comme un goret.

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par . Évalué à 9.

      on attend tous ta dépêche

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par . Évalué à 3.

      Au contraire je trouve que c'est bien. Vu l'annonce de sa mort par ses proches retardée de quelques jours et l'humilité de cet Homme, je pense que c'est un hommage à sa personnalité que de ne pas en faire des Tio.

      Alors que Steeve Jobs ne pouvait pas porter un pull sans qu'une quarantaine de magazine le mettent en couverture.

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: C'est une honte

        Posté par . Évalué à 2.

        Alors que Steeve Jobs ne pouvait pas porter un pull sans qu'une quarantaine de magazine le mettent en couverture.

        C'est arrivé à un point tel que le modèle est en rupture de stock...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: C'est une honte

        Posté par . Évalué à 3.

        Tu veux dire qu'ils mettaient Steve en quarantaine avec un pull sous sa couverture ?

        • [^] # Re: C'est une honte

          Posté par . Évalué à 2.

          Au vu du résultat, cette hypothèse me semble tout d'un coup plausible!

    • [^] # Re: C'est une honte

      Posté par . Évalué à 4.

      et voir cet article torché en mode wikipedia copy/paste sur Ritchie qui est la pierre de Rosette du libre.

      C’est que personne ne s’est senti le courage…

      … Finalement n’est-ce pas le meilleur honneur qu’on puisse lui faire ?

  • # Commentaire de Libé

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'ai contacté Libé ce matin pour savoir s'ils comptaient en parler. Ils m'ont répondu ce soir. C'est chose faite. Et c'est original.

    http://www.ecrans.fr/Deces-de-Dennis-Ritchie-printf,13393.html

    • [^] # Re: Commentaire de Libé

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Original, mais erroné : le programme lis de la mémoire uninitialisée.

      Ils supposent que la pile est initialisée à 0, ce qui n'est pas vrai puisque le loader peut avoir laissé des résidus sur la pile (code appelé avant main())

      Ce qui fait que si j'exécute le programme, je vois des symbols en 2010

      (en plus, alouer 2Mib sur la pile, c'est pas une bone idée, même valgrind se pleint pour ça)

  • # C'est toujours la même histoire !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Comme d'habitude, les systèmes Unix cherchent à imiter Apple.

  • # Snif

    Posté par . Évalué à 4.

    Je regarderais mon K&R avec encore plus de nostalgie ...

    ça restera pour moi des références (les auteurs)

  • # Le C, toujours autant utilisé

    Posté par . Évalué à 1.

    Il est intéressant de lire que le C est toujours autant utilisé et qu'il gagne même des parts :

    http://www.developpez.com/actu/37820/Index-TIOBE-Java-perd-en-popularite-et-pourrait-etre-detrone-par-C-l-Assembleur-entre-dans-le-top-20/

    Je ne comprends pas trop pourquoi... Autour de moi... personne programme en C en entreprise.... Je vois plus de Rub-yste, java-iste, dot net-iste.

    • [^] # Re: Le C, toujours autant utilisé

      Posté par . Évalué à 1.

      A cause des telephones et de l'embarque, ca changera quand les puces/memoire seront assez puissantes pour faire autre chose, comme pour les pcs.
      Le C c'est avant tout pour la performance la ou on en a pas beaucoup de dispo, ou quand on veut vraiment en avoir une plus grosse que l'autre pour lui foutre sur la gueule (guerre (militaire/eco)).

    • [^] # Re: Le C, toujours autant utilisé

      Posté par . Évalué à 1.

      Dans l'embarqué le C est très très présent. Ça fait 15 ans que je bosse dans ce domaine et j'ai toujours travaillé en C et on ne prévoit pas passer à autre chose pour l'instant.

    • [^] # Re: Le C, toujours autant utilisé

      Posté par . Évalué à 7.

      Moi, c'est plutôt le contraire. Je n'ai jamais trouvé un logiciel en Java dans le commerce à destination du grand public (je n'ai pas beaucoup cherché non plus, cela dit), et je n'ai jamais travaillé dans un endroit où l'on trouvait du Java sans C — au moins — à côté.

    • [^] # Re: Le C, toujours autant utilisé

      Posté par . Évalué à 4.

      Et les JVM elles sont programmées en quoi ?

      • [^] # Re: Le C, toujours autant utilisé

        Posté par . Évalué à 10.

        Historiquement réalisée à base de carton ou de papier mâché, elles ont fini par évoluer et sont aujourd'hui réalisées en C ou C++.

    • [^] # Re: Le C, toujours autant utilisé

      Posté par . Évalué à 2.

      Vu la variabilité mensuelle et la fiabilité de ce genre de mesures, je doute que ça veuille dire grand'chose.

      Si tu regardes, par exemple, la tendance à long terme des nombres de commits sur les dépôts de logiciels libres analysés par ohloh, le C et le C++ sont tous deux en nette perte de vitesse depuis 10 ans :

      https://www.ohloh.net/languages/compare?measure=commits&percent=true&l0=c&l1=csharp&l2=cpp&l3=java&l4=python&l5=php&l6=-1&commit=Update

      • [^] # Re: Le C, toujours autant utilisé

        Posté par . Évalué à 8.

        Cela ne veut rien dire. On pourrait juste dire que de plus en plus d'utilisateurs d'autres langages que C programment tellement comme des porcs qu'il y a plus de bugs a corriger.

  • # Re: Dennis Ritchie, un père d’UNIX, nous a quitté

    Posté par . Évalué à -3.

    RIP.

  • # Les génies sont ceux qui ne manquent pas

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En fait, si Steve Jobs a eu le droit à tout ce foin médiatique, c'est que beaucoup de monde se demandent s'ils sauront se passer de lui.
    Sa propre mort est une opération commerciale, médiatiquement préparée et attendue.
    Steve Jobs va manquer à la société Apple, Steve Jobs va manquer aux clients Apple.

    Dennis Ritchie peut mourir en silence : il a transmit. Ce qu'il a apporté, le monde se l'est approprié.
    Le monde aura du mal à se passer du travail de Dennis Ritchie, mais le monde continue le travail de Dennis Ritchie, d'autres génies pourront remplacer Dennis Ritchie. Là est le vrai génie : Il a réussi à détacher son travail des limites de sa propre personne, et c'est pourquoi il est peut être universellement repris. D'autres ont repris son travail, on a inventé le C++, le Java, l'ObjectiveC, le C#... Il y a eu BSD, Solaris, GNU, Linux... il y en aura d'autres.

    Le travail de Dennis Ritchie a pu révéler d'autres génies qui assument excellement la relève, comme Linux Torvalds. Quel génie sera révélé par le travail de Steve Jobs ?

    Le cours de bourse d'Apple était lié à la santé de Steve Jobs.
    L'oeuvre de Dennis Ritchie est féconde, universelle, car elle a dépassé ses propres limites. Il peut mourir adulé ou effacé, il a accouché, et l'humanité (qui est toujours ingrate) en profite bien, son enfant vit.

    On ne remercie jamais assez les parents parce qu'on est incapable de mesurer ce qu'on leur doit, mais on comble les séducteurs.

    Mon travail aujourd'hui, je le dois en grande partie à Dennis Ritchie, je ne dois rien à Steve Jobs.
    Je sais ce que Dennis Ritchie m'a appris, je sais que Steve Jobs ne m'a rien appris.
    Je peux continuer, humblement, à ma petite mesure, l'oeuvre de Dennis Ritchie, je ne peux pas continuer l'oeuvre de Steve Jobs.

    Steve Jobs emporte son talent dans la tombe.
    Dennis Ritchie nous l'a complètement abandonné, au point qu'on a oublié de qui on le tenait.

    Deux seigneurs, l'un était un serviteur, l'autre une idole.
    Le veau d'or ne peux être construit sans l'or du serviteur, et c'est l'idole qui reçoit les offrandes et hommages.
    Les enfants sont ingrats, on respire l'air sans y penser, c'est ainsi que le monde tourne.

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Les génies sont ceux qui ne manquent pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      hum, un beau labsus clavieri, mes doigts croient parfois savoir mieux que mois ce que j'écris...

      s/Linux Torvalds/Linus Torvalds/

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Les génies sont ceux qui ne manquent pas

      Posté par . Évalué à 8.

      Je ne peux pas pertinenter. Mais j'applaudis.

    • [^] # Re: Les génies sont ceux qui ne manquent pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est beau...

      • [^] # Re: Les génies sont ceux qui ne manquent pas

        Posté par . Évalué à 6.

        Je suis d'accord avec ton commentaire, le fruit du travail de Dennis Ritchie a révolutionné l'informatique.

        Imaginez quelques secondes Dennis Ritchie en conférence, sur le point de présenter le langage C ou UNIX, en disant : "Ceci n'est pas un langage/OS... Ceci est une révolution!". ^^

        Je crois que l'on peut expliquer l'ingratitude (présumé) de nos chères têtes blondes vis à vis Dennis Ritchie par rapport eux nombreuses réactions après le décès de Steve Jobs par le constat suivant:

        Ces deux hommes avait deux visions assez différentes de ce qu'est l'informatique. Pour l'un c'est un business, pour l'autre c'est une science. Le génie de Steve Jobs c'est d'avoir su faire d'Apple l'entreprise que l'ont connait aujourd'hui avec un dont pour la communication qu'il faut bien lui reconnaître. De l'autre coté on a un scientifique qui prêté son intellect hors du commun a une science que se trouve être l'informatique et qui (sortez les violons) dans l'intimité sombre et humide de son labo, n'a évidement pas bénéficié de la même exposition médiatique.

        Mais les passionnés de technologie et/ou d'informatique que vous êtes certainement sur DLFP ne s'y trompe pas. Dennis Ritchie aura apporté quelques unes des plus grandes contributions qui soit, à la science informatique.

        Merci à lui.

    • [^] # Re: Les génies sont ceux qui ne manquent pas

      Posté par . Évalué à 10.

      Votre papier est merveilleux de sens et d'humanité.
      Chaque mot me parle et me semble vrai et juste.
      J'évoquais avec mes étudiants et mes anciens étudiants cette différence de traitement entre ces deux hommes, cette semaine.
      Simon Vieille, un ancien étudiant,développeur, m'a alors confié qu'il préparait un hommage à Dennis Ritchie. C'est Simon également, qui m'a dirigé vers votre papier en ce dimanche matin :-)

      En effet, dans la démarche de transmission, l'appropriation par l'autre est l'essentiel. C'est tout ce qui compte.
      Lorsqu'un étudiant s'approprie un élément, je me sens la "reine du monde".
      Puis, lorsque je tente de conduire mes étudiants vers une démarche réflexive et d'autonomie, mon sentiment est le même: Je suis heureuse. Seulement heureuse.
      Heureuse? Pourquoi?: parce qu'un étudiant est devenu autonome, un étudiant a compris. Je sais alors qu'il mettra lui aussi sa pierre à l'édifice d'un monde (meilleur, je l'espère) ou en tout cas d'un monde avec un ancien étudiant, heureux d'exercer son métier.
      Car pour conclure, l'important est, à mon sens, en qualité de parent ou d'enseignant, de transmettre. Puis, d'observer le bonheur de son enfant (j'ai un fils de 7 ans) ou le bonheur de ses étudiants lorsqu'ils comprennent, lorsqu'ils avancent.
      On peut alors vieillir sagement en souriant paisiblement et observer ces jeunes gens s'agiter fièrement dans ce monde qu'ils animent si joliment.
      Pour exemple, parmi eux, j'observe Simon Vieille ;-) et je suis bien faire de lui. Il m'a proposé votre point de vue à la lecture et voici l'hommage qu'il a rendu à Dennis Ritchie:
      http://blog.deblan.fr/hommage-dennis-ritchie.html

  • # Génie

    Posté par . Évalué à 10.

    Ce mot génie me dérange un peu. Il véhicule un certain fatalisme. Si Ritchie était un génie, alors il ne reste plus qu'à attendre un autre génie en se croisant les bras.

    Non seulement Ritchie n'était pas tout seul, mais il travaillait dans un certain contexte. Si j'ai bien compris, il y avait une petite bande de types extrêmement doués qu'on a laissé travailler en autonomie et loin, très loin de la recherche de profits à court terme.

    Je crois que ce contexte y est pour beaucoup et je crains que ce terme de génie ne l'occulte.

    Je suis convaincu que si l'on fait régulièrement des équipes de cinq personnes très très doué(e)s et qu'on leur leur lâche les baskets pendant quelques temps, on aura de temps en temps quelque idée géniale qui en sortira... Par contre si on attend le prochain "génie" (réel ou supposé), on risque d'attendre longtemps...

    Alek.
    PS : J'espère que je ne passe pour un ingrat. Je voue une grande admiration à ceux qui ont créé C et UNIX, qui sont pour moi ce qu'il y a de beau en informatique. S'il n'y avait que la médiocrité laide des systèmes propriétaires et des langages fermés, je serais bien triste.

    • [^] # Re: Génie

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu as tout à fait raison, et il me semble bien que le premier intéressé insistait lourdement là dessus de son vivant (désolé, pas de lien).

    • [^] # Re: Génie

      Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 19/10/11 à 01:01.

      Je suis convaincu que si l'on fait régulièrement des équipes de cinq personnes très très doué(e)s et qu'on leur leur lâche les baskets pendant quelques temps, on aura de temps en temps quelque idée géniale qui en sortira

      A ce propos, Herb Sutter a rendu hommage à Dennis Ritchie sur son blog en ces termes :

      So this young upstart whippersnapper comes along and decides to try to specify a language that will let people write programs that are: (a) high-level, with structures and functions; (b) portable to just about any kind of hardware; and (c) efficient on that hardware so that they’re competitive with handcrafted nonportable custom assembler code on that hardware. A high-level, portable, efficient systems programming language.

      How silly. Everyone knew it couldn’t be done.

      C is a poster child for why it’s essential to keep those people who know a thing can’t be done from bothering the people who are doing it. (And keep them out of the way while the same inventors, being anything but lazy and always in search of new problems to conquer, go on to use the world’s first portable and efficient programming language to build the world’s first portable operating system, not knowing that was impossible too.)

      Je tente une traduction :

      Ce jeune freluquet est arrivé et a essayé de spécifier un langage permettant d'écrire des programmes qui soient: (a) de haut niveau, avec des structures et des fonctions; (b) portable sur à peu près tout type de machine; et (c) efficace sur ce même matériel de sorte qu'ils soient compétitifs vis à vis d'assembleur spécifique écrit à la main. Un langage pour la programmation système de haut niveau, portable et efficace.

      Quel inconscient. Tout le monde savait que c'était impossible.

      Le C est un cas d'école de la raison pour laquelle il est essentiel de garder les gens qui savent que quelque chose est impossible à l'écart de ceux qui la réalise. (Et les écarter pendant que cet inventeur, qui était tout sauf feignant et toujours à la recherche de nouveau problème à résoudre, utilisait le premier langage système portable et efficace pour construire le premier système d'exploitation portable, sans savoir que c'était également impossible).

      Désolé pour la faiblesse de la traduction.

      Étienne

      • [^] # Re: Génie

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        How silly. Everyone knew it couldn’t be done.

        Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait.

        Ça me fait penser à l'interview du camarade de classe de Linus qui dit qu'il ne se serait jamais lancé dans un truc comme Linux parce qu'il n'aurait jamais cru que c'était possible.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Génie

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        j'ai ajouté à ton commentaire les liens initiaux vers les pages wikipedia d'Unix, alors que ma tournure d'esprit m'aurait plutôt fait ajouter http://fr.wikipedia.org/wiki/Linux le libre en plus :-)

    • [^] # Re: Génie

      Posté par . Évalué à 1.

      Il ne faut pas nier le travail de son équipe, mais ça n'enlève rien au génie de l'homme. J'utilise le mot génie pour définir quelqu'un qui a une ou plusieurs facultés hors du commun et qui "révolutionne" le domaine dans lequel il exerce, se qui est le cas avec Dennis Ritchie.

      Il ne s'agit pas ici d'attendre le Messie les bras croisé.

      Même si aujourd'hui on crie au génie très facilement, je pense que Dennis Ritchie lui n'a pas volé ce qualificatif.

    • [^] # Re: Génie

      Posté par . Évalué à 2.

      Je voue une grande admiration à ceux qui ont créé C et UNIX, qui sont pour moi ce qu'il y a de beau en informatique. S'il n'y avait que la médiocrité laide des systèmes propriétaires et des langages fermés, je serais bien triste.

      Tandis que la beauté de strcat(), strlen() et leurs amis... Miam. Ça donne envie d'écrire des CGI en C.

      • [^] # Re: Génie

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        strncat, strnlen te répondront tous nos amis les paranos de sécu :-)

        • [^] # Re: Génie

          Posté par . Évalué à 7.

          Ou strlcat, te suggérera Rasmus Lerdorf qui y connaît un brin en matière de sécurité !

        • [^] # Re: Génie

          Posté par . Évalué à 3.

          strlcat, strlcpy te répondront tous tes amis férus de sécus qui ont eu à se coltiner strlncat et strncpy. ;)

          • [^] # Re: Génie

            Posté par . Évalué à 1.

            Et voilà, c'est ce qui arrive quand on pense avoir posté la veille, et qu'en fait c'était encore en prévisualisation, et qu'on s'en rend compte le lendemain après avoir réellement posté...

  • # grep

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Sommaire

    D'après un post de Paul Schmehl
    http://www.mail-archive.com/freebsd-questions@freebsd.org/msg250741.html

    Bel hommage non ?

    grep sur un FreeBSD dans /usr/src, chercher l'intru aussi

    grep -ir Ritchie /usr/src/*

    /usr/src/bin/cat/cat.1:.An Dennis Ritchie
    /usr/src/contrib/ntp/util/ansi2knr.1:ansi2knr - convert ANSI C to Kernighan & Ritchie C
    /usr/src/contrib/tcpdump/print-rx.c: * Sigh. This is gross. Ritchie forgive me.
    /usr/src/games/fortune/datfiles/fortunes: -- Dennis M. Ritchie
    /usr/src/games/fortune/datfiles/fortunes: -- Ken Thompson and Dennis M. Ritchie
    /usr/src/games/fortune/datfiles/fortunes: -- Dennis M. Ritchie
    /usr/src/games/fortune/datfiles/fortunes: -- Dennis M. Ritchie
    /usr/src/games/fortune/datfiles/fortunes: Dennis Ritchie is twice as bright as Steve Jobs, and only half wrong.
    /usr/src/games/fortune/datfiles/fortunes: -- Dennis M. Ritchie
    /usr/src/games/fortune/datfiles/fortunes: Ritchie's Rule:
    /usr/src/games/fortune/datfiles/fortunes: Dennis M. Ritchie
    /usr/src/lib/libc/rpc/PSD.doc/xdr.rfc.ms:[1] Brian W. Kernighan & Dennis M. Ritchie, "The C Programming
    /usr/src/lib/libcompat/regexp/README:a V8 manual page sent to me by Dennis Ritchie (the manual page enclosed
    /usr/src/sbin/fsck_ffs/SMM.doc/3.t:I thank Bill Joy, Sam Leffler, Robert Elz and Dennis Ritchie
    /usr/src/sbin/fsck_ffs/SMM.doc/3.t :.IP [Ritchie78] 20
    /usr/src/sbin/fsck_ffs/SMM.doc/3.t :Ritchie, D. M., and Thompson, K.,
    /usr/src/share/doc/papers/devfs/paper.me :published on UNIX by Ritchie and Thompson [Ritchie74]:
    /usr/src/share/doc/papers/devfs/paper.me:The initial implementation used hardcoded inode numbers [Ritchie98].
    /usr/src/share/doc/papers/devfs/paper.me:[Ritchie74]
    /usr/src/share/doc/papers/devfs/paper.me:D.M. Ritchie and K. Thompson:
    /usr/src/share/doc/papers/devfs/paper.me:[Ritchie98]
    /usr/src/share/doc/papers/devfs/paper.me: Dennis Ritchie: private conversation at USENIX Annual Technical Conference
    /usr/src/share/doc/papers/fsinterface/fsinterface.ms:filesystem [Ritchie74],
    /usr/src/share/doc/papers/fsinterface/fsinterface.ms:.IP Ritchie74
    /usr/src/share/doc/papers/fsinterface/fsinterface.ms:Ritchie, D.M. and K. Thompson, The Unix Time-Sharing System,''
    /usr/src/share/doc/papers/kerntune/4.t:.IP [Ritchie74] 20
    /usr/src/share/doc/papers/kerntune/4.t:Ritchie, D. M. and Thompson, K.,
    /usr/src/share/doc/papers/malloc/malloc.ms:studied in the
    Old testament'', chapter 8 verse 7 [Kernighan & Ritchie]
    /usr/src/share/doc/papers/sysperf/7.t:.IP [Ritchie74] 20
    /usr/src/share/doc/papers/sysperf/7.t:Ritchie, D. M. and Thompson, K.,
    /usr/src/share/doc/psd/01.cacm/p1:D. M. Ritchie and K. Thompson
    /usr/src/share/doc/psd/01.cacm/p1:c programming language kernighan ritchie prentice-hall
    /usr/src/share/doc/psd/01.cacm/ref.bib:%A D. M. Ritchie
    /usr/src/share/doc/psd/02.implement/implement:ritchie thompson unix bstj 1978
    /usr/src/share/doc/psd/02.implement/ref.bib:%A D. M. Ritchie
    /usr/src/share/doc/psd/03.iosys/iosys:Dennis M. Ritchie
    /usr/src/share/doc/psd/04.uprog/p0:Dennis M. Ritchie
    /usr/src/share/doc/psd/04.uprog/p8:K. L. Thompson and D. M. Ritchie,
    /usr/src/share/doc/psd/04.uprog/p8:B. W. Kernighan and D. M. Ritchie,
    /usr/src/share/doc/psd/04.uprog/p9:D. M. Ritchie
    /usr/src/share/doc/psd/06.Clang/Clang.ms:Dennis M. Ritchie
    /usr/src/share/doc/psd/06.Clang/Clang.ms:by Brian W. Kernighan and Dennis M. Ritchie, Prentice-Hall, Inc., 1978.
    /usr/src/share/doc/psd/15.yacc/ref.bib:%A D. M. Ritchie
    /usr/src/share/doc/psd/15.yacc/ss0:Ritchie Kernighan Language Prentice
    /usr/src/share/doc/psd/15.yacc/ssB:D. M. Ritchie, B. W. Kernighan, and M. O. Harris helped translate this document into English.
    /usr/src/share/doc/psd/16.lex/lex.ms:B. W. Kernighan and D. M. Ritchie,
    /usr/src/share/doc/psd/16.lex/lex.ms:B. W. Kernighan, D. M. Ritchie and K. L. Thompson,
    /usr/src/share/doc/psd/16.lex/lex.ms:D. M. Ritchie,
    /usr/src/share/doc/psd/17.m4/m4.ms:Dennis M. Ritchie
    /usr/src/share/doc/psd/17.m4/m4.ms:which was written by D. M. Ritchie
    /usr/src/share/doc/psd/20.ipctut/tutor.me:[Kernighan & Ritchie 1978],
    /usr/src/share/doc/psd/20.ipctut/tutor.me:B.W. Kernighan & D.M. Ritchie, 1978,
    /usr/src/share/doc/psd/contents/contents.ms:Dennis Ritchie and Ken Thompson's original paper about UNIX, reprinted
    /usr/src/share/doc/psd/contents/contents.ms:Dennis Ritchie's overview of the I/O System of Version 7; still helpful for
    /usr/src/share/doc/psd/contents/contents.ms:B.W. Kernighan and D.M. Ritchie, Prentice-Hall, 1978, that
    /usr/src/share/doc/smm/05.fastfs/1.t:[Ritchie74], [Thompson78].*
    /usr/src/share/doc/smm/05.fastfs/6.t:We also acknowledge Dennis Ritchie for his suggestions
    /usr/src/share/doc/smm/05.fastfs/6.t:.IP [Ritchie74] 20
    /usr/src/share/doc/smm/05.fastfs/6.t:Ritchie, D. M. and Thompson, K.,
    /usr/src/share/man/man9/style.9:Dennis Ritchie in
    /usr/src/share/misc/bsd-family-tree:[dmr] Dennis Ritchie, via E-Mail
    /usr/src/usr.bin/calendar/calendars/calendar.birthday:09/09 Dennis Ritchie born, 1941
    /usr/src/usr.bin/calendar/calendars/calendar.computer:01/16 Set uid bit patent issued, to Dennis Ritchie, 1979
    /usr/src/usr.bin/calendar/calendars/calendar.music:04/14 Ritchie Blackmore (Deep Purple, Rainbow) is born, 1945
    /usr/src/usr.bin/m4/NOTES: Kernighan, Brian W. and Dennis M. Ritchie,

    les pixels au peuple !

    • [^] # Re: grep

      Posté par . Évalué à 3.

      Ritchie Blackmore, c'est effectivement un registre différent... :)

  • # C'est triste

    Posté par . Évalué à -10.

    Mais enfin, Unix n'est qu'une copie simplifié de MULTICS, tout comme le langage C est une simplification du PL/I, via le langage B. Du reste, MULTIX est écrit en PL/I.

    Ce brave garçon n'a donc rien inventé. Tout SEX peut être simplifier (,sauf MS-DOS)

    Par ailleurs le C est marrant, mais c'est surtout un langage de frimeur, dont on sait que statistiquement, il est un aspirateur a bugs.

  • # En résumé

    Posté par . Évalué à 0.

    Ce qui est sur, c'est que l'équipe de Ritchie, Kernighan et co etait beaucoup plus créative et visionnaire que l'équipe à Steve Jobs (surtout quand on sait que c'est Steve Wozniak qui à codé/conçu la plupart des choses au départ)

    Pour en revenir au C, c'est toujours actuellement le langage de haut niveau le plus proche du langage machine. On ne fait pas mieux pour l'instant.

    Donc même si c'est pénible, si tu veux un binaire propre tu code en C. Le C++ à plein d'erreurs de conception, et on arrive à des bloats infâmes avec des librairies et des outils comme Qt.
    Aujourd'hui on arrive a des niveaux de couches d'abstractions gigantesques dans le développement. On utilise des outils qui simplifie tout, qui font tout, mais on ne maitrise plus le code ni le binaire.

  • # Accord du participe passé

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je veux pas dire, mais ça fait quand même deux semaines que cette faute d'accord « nous a quitté » trône en première page de linuxfr.org.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.