Rapide état des lieux de la photo numérique sous linux

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
57
23
avr.
2010
Bureautique
Étant photographe amateur et libriste, j'ai souhaité faire un rapide état des lieux de la photo numérique sous Linux, qui est un domaine très actif actuellement.
Cet état des lieux n'est pas exhaustif, j'ai simplement tenté d'établir la liste des outils que j'utilise, ainsi que la liste de ceux que j'ai testé et qui semblent intéressants.
Cette dépêche publiée sur DLFP en licence libre CC-by-sa n'ayant pas pour vocation de traiter un sujet vaste comme la photo numérique, une connaissance basique du domaine est nécessaire à la compréhension de certaines notions ou termes.
  1. Derawtiseurs
  2. Panorama
  3. Hdr : High Dynamic Range
  4. Catalogue/Visionnage
  5. Calibrage
  6. Divers
  7. Conclusion

Les dérawtiseurs

Applications qui permettent de travailler sur les formats de fichier RAW
  • Dcraw
    Dcraw est un outil en ligne de commande créé par Dave Coffin (d'où son nom). Son usage en ligne de commande est assez rébarbatif. Cependant il est la base (directement ou indirectement) de la quasi totalité des dérawtiseurs sous linux (libre ou non).
    Dcraw couvre (presque ?) tous les appareils photos numériques sauvegardant en raw. Les nouveaux appareils sont souvent pris en charge assez rapidement.
    http://www.cybercom.net/~dcoffin/dcraw

  • ufraw
    ufraw n'était initialement qu'une simple interface graphique à dcraw. Aujourd'hui, ufraw fait beaucoup plus et intègre désormais des bibliothèques comme lensfun (voir plus bas). Son ergonomie tend à s'améliorer mais ne permet pas la retouche locale qui est généralement déléguée à gimp (en 8 bits seulement !).

    ufraw-batch est un outil d'ufraw qui permet à partir du traitement d'une photo (si l'on préalablement exporté le traitement) de traiter à l'identique une série de photos en ligne de commande. ufraw-batch permet également d'extraire les jpeg embarqués des raw.

    ufraw permet de traiter la balance des blancs, le bruit (de façon basique), de transformer en noir et blanc via le mélangeur de couche, la saturation, l'exposition et de recadrer ou d'appliquer des courbes. ufraw gère également les profils de couleurs.
    ufraw peut indiquer également les zones sous ou sur exposées. Les nouvelles options arrivées avec lensfun permettent maintenant de corriger les distorsions.
    ufraw peine à traiter le bruit et les aberrations chromatiques.

    http://ufraw.sourceforge.net
    licence GPL

  • rawstudio
    rawstudio est un dérawtisseur qui se base sur dcraw pour l'extraction des données raw mais qui utilise ses propres algorithmes de traitement pour le rendu. Son ergonomie est assez différente d'ufraw et permet déjà un premier classement. Son interface permet assez facilement (par ctrl-c/ctrl-v) de répéter son traitement sur une série de photos et de retoucher par la suite chaque photo.

    L'interface de rawstudio permet également de voir en parallèle le rendu initial et le rendu courant de la photo soit sur la photo
    séparée en deux soit sur deux écrans.
    Rawstudio permet de travailler les photos raw mais aussi tiff, jpeg, png...

    Rawstudio permet de retoucher : l'exposition, la saturation, la teinte, la température, le contraste et la netteté. On peut également appliquer une courbe à la photo, lui faire subir une rotation ou la recadrer. Il n'y a pas d'outils pour transformer en noir et blanc ou traiter le bruit.

    Rawstudio a une option intéressante pour afficher le masque d'exposition (sur- et sous-exposition).
    Les plans de la version 2.0 sont lancés et beaucoup de nouvelles fonctionnalités devraient faire leur apparition comme la réduction du bruit.

    licence GPL

  • rawtherapee
    Rawtherapee est un logiciel multiplateforme de traitement des raws. Il était uniquement gratuit jusqu'a présent. Depuis la version 3.0 apha 1, il est sous licence GPL. Il est un peu délicat de parler de rawtherapee, car celui ci est en complète refonte de son ergonomie. La version GPL compile assez bien sous linux mais est pour le moment assez incomplète : beaucoup de curseurs ne font rien.

    Cependant, il traite le bruit et les aberrations chromatiques et devrait permettre à terme les retouches locales.

    http://www.rawtherapee.com

  • darktable
    Darktable est un petit nouveau et un projet assez jeune et prometteur. dartable adopte une ergonomie assez originale et permet déjà de faire pas mal de choses via des outils assez originaux. L'interface des outils classiques est parfois plus pratique que les traditionnels curseurs (par exemple la correction d'exposition en déplaçant l'histogramme) et hélas parfois assez inutilisable (je n'ai toujours pas compris l'outil de recadrage...). Dans son ensemble, ses outils sont bien pensés et ont une interface assez intuitive.

    Darktable intègre donc des outils de traitement du bruit, de la distorsion (via lensfun), de la saturation, de balance des blancs,
    d'exposition, de transformation en noir et blanc (l'outil noir et blanc est assez sympa !) et quelques autres.

    Darktable offre également la possibilité de voir la différence entre deux états du traitement (et non comme la plupart: l'état courant et l'original). darktable n'offre pas hélas la possiblité de retouche locale.

    Darktable permet également le cataloguage et le visionnage de toute une série de photos via son interface light table.
    darktable semble particulièrement actif et est un projet à surveiller de près.

    http://darktable.sourceforge.net/

    licence GPL3

  • bluemarine
    Bluemarine est un logiciel en java (ceux précédemment cités sont écrits en C et avec gtk sauf rawtherapee en c++) de traitement de photo. Le projet ne semble pas très actif et la seule version bêta publiée ne semble pas vouloir fonctionner sur ma machine quelle que soit la jvm...
    Est-ce-que le projet est moribond ? Les fonctionnalité semblaient attractives...

    http://bluemarine.tidalwave.it/

    licence apache 2.0

  • non free
    Il existe à ma connaissance deux outils de traitement de la photo sous linux non libres (trois si l'on inclut rawtherapee)
    • bibble
      Bibble permet la retouche sélective et le tag de photo. Bibble contient une série de filtres pour la transformation en noir et blanc. Comme je ne maîtrise pas bibble, je laisserai les curieux se reporter au site du logiciel.
      Il est à noter qu'il existe des paquets debian en 32 et 64 bits (même si l'application est en 32 bits) et red hat 32 bits.

      http://bibblelabs.com

    • lightzone
      Lightzone est un outil multiplateforme écrit en java qui a été pensé pour les photographes en reprenant le principe de la chambre noire. Comme tous les autres, il se base sur dcraw pour l'ouverture des raw.

      Lightzone possède une interface très simple qui ne possède que douze outils : zoneMapper (outil inspiré du zone system d'ansel adam qui remplace l'outil courbe), relight (pseudo hdr sur une seule photo), netteté, flou, saturation-teinte, balance des blancs, balance des couleurs, noir et blanc, réduction du bruit, clone, correction des taches et anti yeux rouges. L'interface intègre également des filtre tout faits et permet de créer les siens.

      Lightzone permet la retouche locale via des courbes vectorielles et d'appliquer des modes de fusion tel que multiplier, bruler...

      Le traitement du bruit laisse à désirer mais par ailleurs le rendu est très bon. Son ergonomie est très intuitive (personnellement c'est ma préférée).

      Lightzone permet de cataloguer sommairement ses photos mais permet de dupliquer un traitement sur une série de photos. Les modifications sont embarquées dans le jpeg ou le tiff résultat ce qui génère des fichiers assez lourds.

      La version linux a souvent une version mineure de retard sur les versions windows et mac et n'existe pas en version light. Lightcraft (l'éditeur) a ralenti le rythme de ses sorties et n'a pas sorti de version majeure de son outil depuis quelques temps. Lightzone n'a presque pas bougé depuis 2 ou 3 ans...

      http://www.lightcrafts.com/lightzone/

  • projets
    • lensfun
      lensfun est une bibliothèque de traitement des distorsions, aberrations chromatiques et vignettages.

      Les distorsions sont les effets de barillet ou de coussinet générés par l'objectif selon la focale : les lignes droites ne passant par le centre deviennent des courbes.
      Les aberrations chromatiques sont des taches ou franges qui sont dues au passage de la lumière à travers des lentilles. Un exemple courant et agaçant est le purple fringing : des franges violettes qui apparaissent quand on photographie des branches d'arbre à contre-jour...

      Le vignettage est le halo sombre qui se trouve sur les bords de la photo. Les objectifs ne transmettent pas uniformément la lumière et le centre est souvent mieux exposé que les bords.

      Lensfun est utilisée par ufraw, darktable et hugin et vient de sortir une nouvelle version. Lensfun vient avec une collection d'objectifs et d'appareil photo (argentiques, numériques, réflexs et compacts) déjà répertoriés. On trouvera sur le
      site un petit howto pour générer les valeurs qui manquent à partir de hugin. C'est un travail assez fastidieux à faire dans sa globalité mais assez facile à faire individuellement. Même si la collection est bien fournie, il manque un certain nombre d'objectifs.

      http://lensfun.berlios.de/

panorama

  • hugin

    Hugin est un outil libre qui permet d'assembler assez facilement des photos pour faire des panoramas et d'ajuster les distorsions entre les différentes partie du panorama.
    Hugin ne permet pas de travailler sur des raw mais uniquement sur des fichiers 8 bits.

    http://hugin.sourceforge.net

hdr

Hdr : High Dynamic Range. Le hdr est une technique basée sur le contraste local qui permet de réaliser des photos qui étaient difficiles voire impossibles à faire (en argentique ou en numérique).
Par exemple, une photo d'un vitrail dans une église : il est très difficile voire impossible d'avoir le vitrail, le mur et le devant de la scène correctement exposés. Avec une seule photo, soit on sous expose l'un, soit on sur expose l'autre. Le hdr permet de faire plusieurs photos (avec un trépied) à différentes expositions : on expose correctement et séparément chacun des éléments. Le logiciel charge ensuite les différentes photos (de préférence en raw) pour les assembler et générer une photo où chaque partie est correctement exposée.
  • qtpfsgui - Luminance

    Luminance, ex qtpfsgui (apparemment des gens auraient du mal à le prononcer. curieux non ?) est un outil qui permet d'appliquer des effets hdr sur les photos.

    L'interface de luminance est un peu plus brouillonne et complexe que les outils proprios et généré parfois des résultats surprenants. L'outil devient assez rapidement utilisable avec l'habitude.

    http://qtpfsgui.sourceforge.net/

catalogueur - visionneur


Il existe sous Linux un grand nombre de visionneuses et catalogueur. Je ne les citerai pas toutes mais uniquement celles que je connais un peu. Il y a certainement le manque d'un outil majeur dans le domaine sous linux : aucun ne permet la reconnaissance des visages, les bases de données (des photos, metadatas et gestion des tags) ne sont pas unifiées ni interopérables.

  • gthumb
    gthumb est une visionneuse qui permet également de cataloguer les photos. ses performances sont correctes sur des photos courantes mais deviennent assez mauvaises ou désastreuses quand il s'agit de raw (gthumb se borne à afficher le jpeg embarqué) ou les très grandes photos comme les grands panoramas.

    http://live.gnome.org/gthumb

    licence GPL

  • geeqie
    geeqie est une visionneuse (fork de gqview) qui affiche assez rapidement les raw ou les grandes photos. Les dernières versions de geeqie affichent les paramètres gps des photos

    http://geeqie.sourceforge.net

    licence GPL

calibrage

divers

Je regroupe ici divers logiciels ou projets qui méritent qu'on s'arrête dessus un instant.
  • scripts
    • imagemagick / graphicmagick

      Le couteau suisse des scripts de manipulation des images !

      http://www.imagemagick.org/script/index.php

    • gmic
      gmic est à la fois un outil en cli de traitement des images et une bibliothèque sous forme de plugin dans gimp, digikam et ?
      C'est un complément a imagemagick.

      L'auteur présentant ici régulièrement son outil et m'en servant peu je ne le détaillerai pas ici : l'auteur le fera mieux que moi.
    • dvdslideshow

      dvdslideshow est un outil qui permet de générer des dvd vidéo de ses photos pour en faire des diaporamas.

      http://dvd-slideshow.sourceforge.net/wiki/Main_Page

  • fotowall

    une visionneuse originale assez ludique dont le but est de créer des collages avec des photos en vue de les imprimer.

    http://www.enricoros.com/opensource/fotowall/

  • tintii

    un logiciel original pour faire des dé-saturations partielles. Je n'aime pas beaucoup cet effet mais il y a des amateurs.

    http://www.indii.org/software/tintii

Conclusion

Je n'ai pas cité gimp, krita, digikam, gegl ou d'autres : ils sont connus ou je ne les connais pas assez. J'ai choisi de mettre en avant des projets qui méritent plus de publicité. La liste des projets que je pourrais citer est longue : peut-être une 2ème dépêche ?

Dans le monde propriétaire, ce secteur est en pleine compétition et par conséquent avance vite. La photo numérique sous linux est un secteur en pleine effervescence. Malgré cette effervescence, il y a encore pas mal de retard sur le monde propriétaire.
  • # Digikam

    Posté par . Évalué à  10 .

    Merci pour cette dépêche ! Je vais tester certains outils, dont Luminance. J'ai déjà lu sur cette technique, mais je ne savais pas qu'il y avait un outil dédié sous Linux.

    Je vais pour ma part un peu compléter ta dépêche en parlant de Digikam.

    Digikam est l'outil de gestion/archivage/retouche sous KDE. C'est clairement l'un des meilleurs outils de la suite KDE : c'est l'un de ceux qui me font rester sans hésiter sur ce bureau.

    Digikam permet bien sûr de visionner, classer (avec des notes et des mots clés) ses photos.

    Il possède également un outil de retouche que je trouve particulièrement ergonomique. Recadrer une photo est un bonheur : on décide de dimensions, ou de proportions, ou de rien du tout, on recadre, on déplace le cadre si il le faut (l'intérieur du cadre est lumineux, l'extérieur est grisé, comme ça on voit clairement le futur découpage).
    De plus, ce cadre de recadrage peut être agrémenté, pour aider au recadrage, des différentes lignes de proportion (tiers, diagonales, nombre d'or etc.).

    Evidemment tout ce qui est luminosité/contraste est en accès direct, avec une retouche gamma qui influe sur ces 2 paramètres et qui en 1 clic permet de rattraper pas mal de dynamique sur l'image.

    Un système de greffon permet d'ajouter tout un tas de filtres et de fonctions, mais j'avoue ne pas m'en servir.

    Pour le tri, plusieurs types d'affichages possibles, notamment un ou la photo prend la plupart de l'écran, et en dessus une bande de miniature pour aller rapidement à la photo recherchée.

    Pour les défauts de Digikma, je n'en trouve qu'un gros pour l'instant (d'ailleurs je vais vérifier si une demande de fonctionnalité a été postée sur ce sujet), c'est que lorsque l'on photographie en RAW+JPG, il y a systématiquement toutes les photos en double. Une option permettant de cacher soit le RAW soit le JPG sur demande faciliterait grandement la première phase de tri par exemple.
    • [^] # Re: Digikam

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Je ne peux qu'approuver tout le bien dit sur Digikam dont le coordinateur, Gilles Caulier est français (et en plus utilise Mandriva je crois :þ ).

      Petit ajout au passage concernant le traitement des photos raw, l'avantage sous Linux avec dcraw ou ufraw est de ne pas se poser de questions quant à savoir si on a bien installer le bon « driver » ou pas. J'ai expérimenté ce souci quand j'ai donné des photos raw Canon (.cr2) à mon beau-père qui lui a un Nikon qui fait des photos raw .nef. Il n'a pas pu ouvrir mes photos parce que son Vista n'avait pas ce qu'il faut et que l'outil Nikon ne permet pas d'ouvrir les .cr2. De mon côté avec ma Mandriva je ne me suis jamais posé la question, les .nef que j'ai récupéré ne me posent aucun problème (et puis tout est installé par l'installation standard de Mandriva, il me suffit de brancher mon reflex et lancer digikam pour télécharger les photos)

      Au final, le plus fastidieux c'est de tagguer les photos et il faut prendre son courage à deux mains (surtout quand comme moi on a des photos numériques depuis 2002 qui attendent d'être tagguées !!). Mais qu'il est agréable ensuite de faire une recherche en utilisant les tags, les données IPTC, les dates de prise de vue (ce que permet évidemment digikam)
      • [^] # Re: Digikam

        Posté par . Évalué à  5 .

        Et si le coordinateur s'appelait Damana Racotondrisilla et qu'en plus il utilisait Gentoo ça en ferait un moins bon outil ?
        • [^] # Re: Digikam

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Évidemment, déjà être français est un gage de qualité, en plus utiliser une distribution française ne peut qu'améliorer le logiciel. Il aurait été mieux pour éviter les bugs d'utiliser NuTyX mais personne n'est parfait et puis l'une ou l'autre faille de sécurité se n'est pas si grave pour un logiciel de photo. On attend bien sûr le passage de Linus à NuTyX pour éviter toutes les rc du noyau (devenues inutiles avec l'absence de bug) et ainsi gagner beaucoup de temps de développement et conquérir le monde.

          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Digikam

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Pour les raw/jpg tu peux choisir en bas de la fenêtre de DigiKam de filtrer par type de fichier et d'afficher que les raws ou bien que les non raws.

      Il serait encore mieux que DigiKam puisse gérer des piles d'images, pour pouvoir les copier, déplacer, effacer, tagger par groupe. Il y a déjà un "wish" dans le gestionnaire de bug de kde mais cette fonctionnalité n'est pas encore implantée.
    • [^] # Re: Digikam

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Désolé pour la pub, mais je pense et me permets de mentionner que la lecture de mon article sur le HDR: http://www.alexandrebuisse.org/writings/articles/A-plea-for-(...) est indispensable à toute personne qui souhaite s'essayer à cette technique.
      • [^] # Re: Digikam

        Posté par . Évalué à  2 .

        Magnifique présentation, mais est-ce réellement faisable en libre ? Si tel est le cas un tuto pour arriver _à de tel résultats_ serait très appréciable.
        En pratique, seul le HDR me paraît réellement à la traîne pour ce qui est de la photo sous linux : qtpfsgui est d'une trop grande complexité pour un usage courant.
        • [^] # Re: Digikam

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          J'ai bien peur de n'en avoir aucune idée. J'ai depuis longtemps abandonné linux pour la photographie, principalement pour avoir accès à Lightroom et Photoshop, dont digikam et gimp sont, fort malheureusement, à des années lumière. Et je n'ai donc même pas essayé qtpfsgui.
          • [^] # Re: Digikam

            Posté par . Évalué à  2 .

            Je comprends mieux. Je me disais en regardant ton site qu'il n'était absolument pas possible de faire des photos comme les tiennes sous Linux.
            Mais ouf! Ça a bien été réalisé sous Windows, me voilà rassuré.
            • [^] # Re: Digikam

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Le traitement de ce type de photo est parfaite réalisable sous Linux.
              Pour ma part je fais des photos de studio que je retouche sous Linux uniquement : gommage de la peau, modification de la morphologie, suppression des petites imperfections, ...
              Mon book : Fizmoo
              • [^] # Re: Digikam

                Posté par . Évalué à  3 .

                Si tu semble être bon retouche photo, par contre en second degré, ça laisse sérieusement à désirer.
                D'un autre côté, ça s'apprend pas....
            • [^] # Re: Digikam

              Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

              Pourquoi sous Windows ? Parce que Photoshop et Lightroom n'existent pas sous OSX ?

              En général les photographes pro ou amateurs éclairés préfèrent le matériel Apple pour les écrans. Le rendu d'un écran Apple est bien meilleur que celui d'un écran standard pour PC, et de plus on peut, d'après ce que je crois savoir, calibrer plus facilement un écran Apple.
              Les imprimeur aussi utilisent généralement du matériel Apple, ce qui fait qu'on a une chaîne de traitement homogène si on est photographe et qu'on utilise du matériel Apple.
              • [^] # Re: Digikam

                Posté par . Évalué à  6 .

                Que les photographes et les graphistes en général rêvent tous de la pomme, ok, mais ce n'est certainement pas grâce à la qualité des écrans Apple, qui sont équipés de dalles de seconde catégorie dites de grade B (quand le revêtement n'est pas carrément brillant !).

                Non, franchement, si d'un point de vue logiciel l'offre disponible sur mac est complète, un photographe soucieux du rendu sur écran ferait mieux d'investir, comme les vrais pro, dans du haut de gamme, équipés de dalles IPS, en grade A, comme savent le faire laCie, Eizo, voire HP ou Dell.

                Quant à l'étalonnage, il est parfois impossible à faire sur les écrans apple ! Allez voir sur les forums photos les problèmes rencontrés par les possesseurs d'imac... Certains ont trouvé la solution, par dépit : installer windows sur l'imac !
                • [^] # Re: Digikam

                  Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                  Que les photographes et les graphistes en général rêvent tous de la pomme

                  Les véritables raisons sont historiques. Un outil comme photoshop était disponible uniquement sur Apple, et tout un éco système pour les photographes pro s'est développé. D'où un attachement aux macs pour les photographes.

                  Après au niveau des écrans il est clair que les concurrents font mieux (en tout cas aussi bien niveau qualité écran mais à des prix inférieurs ou beaucoup mieux pour les eizo à des prix astronomiques).
                  • [^] # Re: Digikam

                    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                    Les véritables raisons sont historiques.
                    Et les processeurs PowerPC étaient vu comme plus performants pour le traitement d'image que les processeurs Intel.
                    Du coups si tu fais de la photo tu prends Apple parce que c'est plus mieux. Si tu fais de la photo et tu es intelligent, tu prends un PC où tu pourras mettre un vrai écran et faire évoluer ta machine en fonction de tes besoins.

                    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                    • [^] # Re: Digikam

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      Je ne voudrais pas lancer un trol PC vs Mac mais c'est un peu limité comme argumentation. Sur un Mac tu peux aussi choisir de mettre un autre écran. Et l'avantage du Mac tient surtout à son OS, qui pour quelqu'un qui s'intéresse juste à la photo sans se passioner pour l'informatique, reste à mon avis plus abordable que Windows ou les diférrents GNU/Linux.
                      • [^] # Re: Digikam

                        Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

                        Le matériel Apple rien que de penser à l'ouvrir c'est déjà limite pour Jobs. Il tolère qu'on pense ouvrir la machine pour changer des composants, mais de le faire, sans être certifié Apple, c'est pas possible (où alors tu casses un peu la garantie).

                        Ensuite le système d'exploitation, Windows Vista/7 est beaucoup plus sûre qu'OS X (ça c'est pour le troll). Sinon il est évident qu'en terme de choix applicatif, peu importe le domaine, Windows à plus de choix qu'OS X. D'ailleurs je ne connais pas un utilisateur Apple qui n'a pas une machine virtuelle avec Windows dedans.

                        Non, sérieusement, Apple c'est joli dans le salon (si ton salon respect le design Apple), mais sinon c'est généralement une des moins bonnes solutions, quelque soit ton besoin.

                        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

          • [^] # Re: Digikam

            Posté par . Évalué à  3 .

            Ton article sur la HDR est fort intéressant.
            Tu y incites à ne pas chercher le rendu final en tone mapping mais plutôt lors de la fusion des différents rendus afin d'obtenir une image finale à terminer de contraster et saturer.
            Un nouvel article serait fort bienvenu pour illustrer les étapes par lesquelles tu passes. Superposes-tu les rendus des différents algorithmes sur des calques ? Comme les fusionnes-tu ? Passes-tu par des masques pour renforcer l'image zone par zone ?
            Une fois l'image finale obtenue, comment la traites-tu pour la saturer et la contraster localement ?
            J'imagine que c'est un peu comme un secret industriel pour un photographe, mais ta démarche mérite d'être explicitée dans un nouveau billet ;)
            • [^] # Re: Digikam

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Ce n'est pas tant que ce soit un secret industriel, c'est juste que ca prend du temps et que c'est tellement dépendant du logiciel utilisé et de sa version particulière que ca en vaut rarement l'effort.

              Mais pour faire bref, j'utilise Photoshop CS4 pour l'alignement, je fais une seule passe de "tone mapping" dans photomatix pro, puis je ré-importe dans Photoshop et j'utilise des courbes et des masques de calques (techniques super basiques, donc), pour redonner du contraste. Pour la saturation, je me contente généralement d'un coup de vibrance, mais dans de rares cas je fais une passe en mode L*ab pour un contrôle plus fin.
              • [^] # Re: Digikam

                Posté par . Évalué à  2 .

                C'est justement le traitement de tes masques qui m'intéresse. Tu te contentes de superposer des images tone mappées par petites zones ?
                Par exemple tu traites caillou par caillou, rayon de soleil par rayon de soleil ? Ou tu superposes allégrement des rendus tone mappés avec un mode de fusion de calques particulier ?
                • [^] # Re: Digikam

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                  Euh non, il y a mécompréhension, venant probablement d'un des plus gros manques de Gimp, les calques d'effet. J'ai une seule image de base, tonemappée, et j'utilise ensuite des calques d'effet (les courbes, donc), et je leur applique ensuite un masque. L'équivalent gimp serait de dupliquer la couche de base, de lui appliquer une courbe et ensuite de masquer.

                  Pour les masques, je fais ca par grandes zones, rarement plus de 2 ou 3 sur toute l'image (une pour le ciel, une pour la montagne, en général). Je pars d'un bête gradient et ensuite je peins pour raffiner la chose.
            • [^] # Tuto HDR Qtpfsgui & Gimp

              Posté par . Évalué à  1 .

              Tu y incites à ne pas chercher le rendu final en tone mapping mais plutôt lors de la fusion des différents rendus afin d'obtenir une image finale à terminer de contraster et saturer.

              Tu veux dire quelque chose comme ça : http://garmahis.com/tutorials/hdr-tutorial-free-software/ ?
              • [^] # Re: Tuto HDR Qtpfsgui & Gimp

                Posté par . Évalué à  3 .

                Ben non, justement, c'est tout le contraire. Dans ce lien, c'est le logiciel qui fait tout en auto et au final c'est assez laid. Alexandre propose au contraire de traiter ces résultats à la main, avec parcimonie, pour les intégrer dans une photo réaliste
                • [^] # Re: Tuto HDR Qtpfsgui & Gimp

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Ben non, justement, c'est tout le contraire. Dans ce lien, c'est le logiciel qui fait tout en auto et au final c'est assez laid

                  Je me demande si tu as lu le billet dont je t'ai donné le lien plus haut ?

                  Il s'agit d'associer les résultats d'un logiciel de tonemapping (qtpfsgui) à l'utilisation d'un logiciel de retouche (gimp). Justement parce que les résultats des logiciels de tonemapping sont rarement beau et/ou réalistes. Je parviens à faire des HDR très réalistes par cette technique.
                  • [^] # Re: Tuto HDR Qtpfsgui & Gimp

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    J'utilise moi-même ce tuto (dans les photos données en exemple font assez plastoc) depuis un certain temps, mais je ne suis pas vraiment satisfait du résultat comparé aux photos d'Alexandre : la superposition des calques crame complètement les zones claires et bouche les ombres.
                    D'où ma question sur la technique à utiliser dans photoshop pour faire la même chose dans gimp.
    • [^] # Re: Digikam

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      aucun ne permet la reconnaissance des visages

      À noter que la reconnaissance faciale est en cours d'étude/implémentation chez digikam: https://bugs.kde.org/show_bug.cgi?id=146288
    • [^] # gwenview

      Posté par . Évalué à  2 .

      Un autre logiciel kde4 bourré de plugin : gwenview !
      Ce n'est pas seulement une visionneuse d'image mais aussi un navigateur de fichier !
      Il est aussi exellent pour traité plusieurs photos en même temps et je crois avoir vu qu'il peut traité des fichiers RAW.
      • [^] # Re: gwenview

        Posté par . Évalué à  5 .

        les plugins de gwenview sont aussi present dans digikam vu qu'ils utilisent la meme bibliotheque kipi
    • [^] # Re: Digikam

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Ne pas oublier ShowPhoto non plus, la « version » sans gestion d'album de digiKam. Souvent pratique pour effectuer des retouches ponctuelles sans importer la photo dans ses albums. Le couple digiKam, ShowPhoto devient d'ailleurs la référence en traitement photo de KDE Krita ayant définitivement pris une orientation « création »…
      • [^] # Re: Digikam

        Posté par . Évalué à  4 .

        Salut à tous,
        je voudrais rajouter un commentaire à propos de Digikam que j'utilise depuis un an maintenant :
        - tout d'abord je suis très satisfait de ce logiciel (auparavant utilisateur de LightRoom).
        - j'ai fini (enfin ! Trois mois de boulot - une heure par jour-) de taguer toutes mes photos numériques (retour jusqu'à l'année 2000) et maintenant j'ai le plaisir de faire des requêtes pour visualiser mes différentes thématiques d'un clic, sans avoir à chercher pendant des heures telle ou telle photo.
        - petit défaut : on ne peut pas trier sur la date de prise de vue ! Uniquement sur la date de modification. Dommage ! Je n'ai pas trouvé de plugin pour avoir ce détaille de tri.
        - Voila mon expérience avec Digikam.

        J'ai maintenant une question concernant les logiciels de numérisation :
        je recherche un logiciel de numérisation digne de ce nom. J'entends par là, qui permet de paramétrer finement les réglages avant de numériser mon négatif. Pour de la couleur et du n&b, format 24x36, tout type de marque. Je n'ai trouvé que des logiciels de base sous linux et Sane, mais rien de convenable, pour le moment.
        Si vous avez testé, trouvé, ou entendu parlé d'un BON logiciel de numérisation, merci de faire passer l'info.
        Je vais préparé un petit tuto sur mes tests de logiciels de numérisation.
        Merci !
  • # Complément

    Posté par . Évalué à  7 .

    Étant amateur (vite fait) de photo, j'aime bien ce site, qui regroupe quelques tutoriaux intéressants et des astuces simples pour le traitement des photos, le tout avec des outils libres:

    http://bellette.tuxfamily.org/
    • [^] # Re: Complément

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Pour être l'auteur du site, je tiens à signaler que ça fait très longtemps que je n'ai pas mis à jour les tutos, qui pour certains sont parfois un peu obsolètes (voire plein de fautes). Mais un jour j'aurai le temps de dépoussiérer tout ça :)
      • [^] # Re: Complément

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Il y a plein de bonne doc un peu partout sur le web en français sur la photo et linux mais c'est fédéré nulle part. Est ce qu'il ne faudrait pas faire un planete (et/ou) un wiki ?
        • [^] # Re: Complément

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Un wiki demande pas mal de gens pour s'en occuper, un planète ce serait peut-être un projet à monter, mais je ne sais pas combien de blogs traitent de photo/linux, ça commence à être un peu restrictif comme domaine.
          • [^] # Re: Complément

            Posté par . Évalué à  4 .

            Est-il pertinent de proposer une section «Traitement photo» sur [http://www.linuxgraphic.org]?

            Inconvénient : je ne sais pas comment ils organisent le travail collaboratif (peut-être proposer le même fonctionnement que [http://www.framasoft.org], avec un espace wiki pour la conception des articles, et un espace de publication pour figer le contenu).
            • [^] # Re: Complément

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              C'est une idée.

              J'observe que linux devient de plus en plus populaire et accessible, que la photo (que ce soit la photo souvenir ou artisitque) grâce au numérique redevient aussi populaire.

              Et j'ai trouvé peu de doc sur le sujet en français et je trouve ça frustrant...

              Je pense qu'il y a un besoin mais je sais pas quelle est la bonne solution pour y répondre ni ou le mettre...
            • [^] # Re: Complément

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              C'est très pertinent. Linuxgraphic.org n'est que le reflet de ce que savent faire ses auteurs. Le club n'est pas fermé et toute nouvelle compétence devrait y être chaleureusement accueillie.
  • # orthographe

    Posté par . Évalué à  1 .

    Bonjour,

    Dans le titre, le s à "numérique" me semble en trop.

    pl.
    • [^] # Re: orthographe

      Posté par . Évalué à  2 .

      Et je tatillonne, mais à la place de "calibrage", "étalonnage" me semble plus adéquat (oui, je sais, comme Sheila)
  • # fotoxx

    Posté par . Évalué à  7 .

    Un outil peu connu, mais pas mal du tout, notamment dans les fonctions de déformations/retouche des images. Il importe du raw, lit les formats classiques (jpeg, tiff, png ...), est opensource, il existe des paquetages .deb et .rpm, il vous manque une seule chose : l'URL pour l'essayer, la voici :

    http://kornelix.squarespace.com/fotoxx/
  • # Derawtiseurs....

    Posté par . Évalué à  6 .

    Article très intéressant, il y a manifestement plusieurs outils que je vais devoir tester ces prochains jours :-)

    A propos des derawtiseurs, il manque quand même une info super importante à mon avis: ce qu'on sauvegarde après retouches....

    La dernière fois que j'ai testé plusieurs logiciels, ils avaient presque tous l'énorme défaut de ne sauvegarder QUE une image classique (JPEG, PNG, etc....).
    Du coup, si on veut plus tard faire un ajustement de la photo, on est obligés de reprendre tous les réglages à zéro !!!!

    J'ai du coup choisi Bibble5 parcequ'il sauvegarde les réglages faits sur le RAW (et aussi parcequ'il permet de travailler par zones).
    • [^] # Re: Derawtiseurs....

      Posté par . Évalué à  2 .

      Rawstudio que j'utilise sauvegarde toutes les modifications faites sur les RAW dans un répertoire .rawstudio dans le répertoire contenant les RAW.
      Il permet de plus de gérer 3 réglagles par photo ce qui est hyper pratique pour comparer des choix différents de traitemement.
      • [^] # Re: Derawtiseurs....

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Bibble propose quelque chose de similaire avec les "versions" qui permettent de tester et conserver plusieurs (pas de limite) traitements d'une même image, sans jamais altérer le RAW original. Je suis toujours à l'affut d'une solution libre pour traiter mes RAW sous Linux, mais je n'ai encore rien trouvé d'aussi efficace. La panoplie de plugins disponibles sous Bibble 5 (simulation de rendu de pellicules, détection de pixels chauds/froids, vignettage, filtres anti-bruit...) complique encore un peu plus la tâche car j'en suis devenu assez dépendant.
        • [^] # Re: Derawtiseurs....

          Posté par . Évalué à  2 .

          Pour ce qui est des versions d'une image, cette fonctionnalité est disponible dans darktable. C'est la fonction « instantanés » dans le panneau de gauche quand on est en mode « darkroom ».
    • [^] # Re: Derawtiseurs....

      Posté par . Évalué à  2 .

      Ufraw peut sauver un fichier décrivant sa configuration pour chaque image.
      Le problème principal de ufraw est qu'il ne peut traiter qu'une image à la fois. Cela devient rapidement pénible quand on doit traiter un flow de plusieurs dizaines ou centaines de fichiers raw.
      • [^] # Re: Derawtiseurs....ufraw-batch

        Posté par . Évalué à  2 .

        pas tout a fait : avec ufraw -batch tu peux traiter tout un lot de photos
        avec les meme parametres. Ufraw te permet de sauvegarder un fichier de
        config ensuite tu peux l'appliquer à tout un lot.
        Je l'ai fait une fois. Peu être que c'est mal documenté, je ne me rappelle pas de tous les
        détail de comment j'avais procédé mais ca marche.
    • [^] # Re: Derawtiseurs....

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Darktable sauvegarde les tags dans un fichier .dttags et ses modifications dans un fichier .dt

      Lightzone enregistre les modif dans le jpeg résulat. (il vaut mieux exporter le résultat car ça fait des jpeg enorme).
    • [^] # Re: Derawtiseurs....

      Posté par . Évalué à  3 .

      Rawtherapee conserve les paramètres dans un fichier .pp2

      J'en profite pour préciser que l'article mentionne que de nombreux sliders ne fonctionnent pas: avec le dernier snapshot (et passablement de paquets précompilés désormais), je pense que ces problèmes sont du passé.

      Du fait de la récente libération de rawtherapee, pas mal de patches affluent, et cela va certainement continuer: testez !
  • # Lensfun

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Pour info Lensfun est utilisé aussi par DigiKam.
  • # Fotowall

    Posté par . Évalué à  2 .

    Merci pour le lien vers Fotowall. Je ne connaissais pas ce logiciel, et je prévoyais justement de faire un collage de photos pour un cadeau d'anniversaire...

    Résultat des courses : logiciel très agréable à utiliser, intuitif, léger, efficace. Vraiment très bien, rien à lui reprocher.

    (En plus il est dispo sur AUR pour les utilisateurs d'Arch Linux, et la compilation est vraiment rapide !)
  • # Quelques autres outils

    Posté par . Évalué à  2 .

    Pour gérer les tags EXIF , il y a exiftool ( http://www.sno.phy.queensu.ca/~phil/exiftool/ ) et exiv2 ( http://www.exiv2.org/index.html ) qui peuvent lire aussi bien les JPEG mais aussi de nombreux formats raw.

    Dans le même genre que ImageMagick, il y a aussi les nombreux utilitaires de la suite NetPBM ( http://netpbm.sourceforge.net/ ).
    • [^] # Re: Quelques autres outils

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Je retouche mes photos avec rawtherapee et il me permet d'éditer les données exif au passage.
      Mais c'est vrai que exiftools est très pratique pour travailler sur des grosses séries de photos.
  • # Autres outils

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    J'avais rapidement listé les outils que j'utilisais sous Linux pour traiter mes photos:

    [http://sid.rstack.org/blog/index.php/357-l-attirail-photo-so(...)]

    Certains sont dans la liste, d'autres non, mais je trouve qu'il manque quand même pleins de petits outils bien pratique pour batcher dans la section scripts, en particulier tout ce qui est manipulation d'EXIF pour ceux qui shootent en JPEG.

    * exiv2 [http://www.exiv2.org/], outil assez puissant de manipulation des tags EXIF
    * jhead [http://www.sentex.net/~mwandel/jhead/], qui apporte quelques fonctions sympas
    * exiftran [http://linux.bytesex.org/fbida/] mérite d'être cité
    * photobatch [http://photobatch.stani.be/]
    • [^] # Re: Autres outils

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      L'intention de compléter la liste proposée est louable mais des descriptions telles que :

      - qui apporte quelques fonctions sympas
      - mérite d'être cité

      sont un peu courtes en bouche. Serait-il possible de savoir en quelques mots quelles sont les fonctions sympas apportées par le premier, pourquoi le second mérite d'être cité ?
      • [^] # Re: Autres outils

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        jhead est un outil simple qui permet de vider l'entête d'une image jpeg pour de laisser que les données que l'on souhaite y voir stocké, ou encore uniquement les données nécessaires à l'affichage de l'image.
        Réaliser cette opération permet d'alléger le fichier et d'obtenir un poids intéressant pour une image qui doit être chargée à partir d'un site web par exemple.
      • [^] # Re: Autres outils

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Ah mais bien sûr.

        * jhead, comme exiftran, permet la rotation propre et automatique des images en fonction du tag d'orientation. Certes la plupart des outils de visualisation gèrent ça, mais de nombreux outils de publication non, ceci évite quelques déconvenues après la mise en ligne.
        * jhead permet de décaler la date de prise de vue. C'est précieux quand on rassemble des photos prises avec plusieurs appareils puisque ça permet facilement de remettre tout le monde a la même heure. Un coup de "exiv2 rename" plus tard et on a la chronologie exacte. Ou de gérer un décalage horaire par exemple.
        * exiftran mérite d'être cité parce que les alternatives sont toujours bonnes à connaître quand elles sont bien faites.
    • [^] # Re: Autres outils

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Quand on a des milliers de photos anciennes, on peut perdre les informations qui leur sont relatives et ne plus savoir quoi ou qui est sur la photo, quand elle a été prise et où.

      Les données EXIF automatiquement incluses par les appareils actuels permettent de savoir quand, le GPS bientôt intégré aux appareils nous dira où mais le qui ou le quoi ne sera jamais vraiment automatique.
      C'est là que les albums entrent en jeu. Mais ils ont la fâcheuse habitude de dissocier les images et les commentaires, ce qui très peu pérenne. Pourtant on peut éviter cet écueil en utilisant les instructions rdjpgcom et wrjpgcom que votre distribution possède dans /usr/bin/
      Les logiciels Konqueror et kuickshow permettaient d'éditer ces données avec KDE3. Gimp le permet toujours.

      Le logiciel http://squarely.agmen.fr/ utilise ces instructions et permet de faire un album dynamique sur un serveur http/php aussi bien en local que sur le web.
  • # En remplacement de picasa

    Posté par . Évalué à  3 .

    Pour ceux qui veulent d'un outil simple du genre picasa, pour gérer et faire des retouches simples non destructrices de leurs photos, outre le bien connu Fspot, je signale l'existence de Shotwell (en vala), Solang (en C++) et Phraymd (en python).

    Ils sont tous bien prometteur mais j'avoue une préférence pour Shotwell qui m'a épaté par sa réactivité.
  • # Panorama

    Posté par . Évalué à  2 .

    Il existe un autre outil pour générer des panoramas, certes propriétaire, mais très efficace:
    AutopanoPro (et dérivés)
    http://www.autopano.net/fr

    Ce logiciel est multiplateforme, dont Linux PC 32 et 64 bits.
    Il est beaucoup plus simple d'utilisation que Hugin, avec lequel j'ai toujours eu énormément de mal pour obtenir qqch de présentable (mais ça fait longtemps et il semblait alors particulièrement buggé).
    Avec Autopano, pas besoin par exemple de sélectionner soit même des points commun entre les images. Le logiciel fait tout seul, et est même capable de scanner un répertoire pour détecter les panoramas potentiels.
    Son seul défaut est d'être propriétaire...
    • [^] # Re: Panorama

      Posté par . Évalué à  3 .

      J'ai testé Hugin récemment pour des panorama et j'ai été agréablement surpris du résultat même si ce n'est pas tout automatique. Peux être devrais tu réessayer une version récente ?
      • [^] # Re: Panorama

        Posté par . Évalué à  2 .

        Peux être devrais tu réessayer une version récente ?
        +1

        J'ai été très agréablement surpris par Hugin. Il a fait beaucoup de progrès. Par exemple il sait tout seul reconnaître les points clefs entre les photos. L'outil de cadrage du panorama s'est aussi bien amélioré sur les dernières versions.
        • [^] # Re: Panorama

          Posté par . Évalué à  2 .

          Aujourd'hui, c'est tout de même on ne peut plus simple: l'assistant de hugin te demande les photos à mettre, tu peux les charger toutes en même temps, ensuite il mouline un moment, te propose un aperçu du panorama dans lequel tu choisi ton type de projection, tu fermes l'aperçu et tu cliques sur sauvegarder.
  • # Raw ?

    Posté par . Évalué à  1 .

    Après, on est pas forcé de shooter en RAW, hein ... Le JPG, ca peut suffire.

    Voir par exemple [http://www.kenrockwell.com/tech/raw.htm] et le reste du site - que je recommande fortement, vivement et sincèrement.
    • [^] # Re: Raw ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Oui...tu peux shooter en Jpeg si c'est pour faire une photo du chien qui joue avec un crabe sur la plage (je sais je la sors souvent celle là...mais je l'aime bien), ou faire la photo de dédé qui est bourré et qui dort la tête dans un plat de spaghettis bolognèse. Mais franchement quand tu cherche à faire de belles photos, avoir un appareil qui shoote en RAW et faire quelques retouches avec un logiciel adapté c'est carrément indispensable.

      Simple...le 8bit (jpeg) ça stocke 256 niveau par composante...le 12bits (RAW) ça stocke 4096 niveau par composante. Il y a la comme une énorme différence non ? Et encore, je parle pas de la compression destructive du jpeg si le réglage n'est pas à 100% de qualité (0% de compression).
      • [^] # Re: Raw ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        tu as lu l'article pointé ?

        "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: Raw ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

          Moi j'ai survole l'article pointe, et j'en pense que mon temps est trop precieux pour le perdre a le lire en entier.

          L'argument des 12 bits est l'argument fatal en faveur du RAW. Comme le dis grand papa, si tu es un amateur qui shoot Rex en train de jouer avec un crabe, tres bien, tu peux continuer a shooter en jpeg.

          Mais moi, j'ai un reflex haut de gamme et je m'en sers dans des conditions parfois difficiles d'eclairage. Je ne compte plus les photos que j'ai sauves parce que je shoot en RAW.

          (ca ne retire rien au fait qu'il y a des problemes de compatibilites avec les formats de fichiers RAW, mais sur un plan purement technique, je veux avoir access au l'image en 12 bits (en fait sur le miens c'est 14...) pour le post-traitement, et celui qui dit que ca ne sert a rien parle juste sans savoir.
          • [^] # Re: Raw ?

            Posté par . Évalué à  0 .


            (ca ne retire rien au fait qu'il y a des problemes de compatibilites avec les formats de fichiers RAW, mais sur un plan purement technique, je veux avoir access au l'image en 12 bits (en fait sur le miens c'est 14...) pour le post-traitement, et celui qui dit que ca ne sert a rien parle juste sans savoir.


            On pourrait objecter que pleins de photographes n'en ont pas eu besoin. Les portraits de Karsh [http://www.karsh.org/] ont-ils eu besoin de retouche ?

            Ok, c'est pas parce que le post-processing sur le RAW n'était pas possible dans le passé qu'il faut se l'interdire. Mais on peut peut-être se dire qu'il vaut mieux prendre le temps de faire sa photo proprement, au mieux possible. Et rester dans des conditions d'exposition pas trop critiques. Comme par exemple ne pas shooter de nuit un gorille qui te course dans la savane !
            • [^] # Re: Raw ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              Pour avoir utilisé pendant longtemps de l'argentique (un olympus OM1), je suis assez d'accord sur le fait qu'une bonne photo ça commence par un bon réglage, un cadrage etc.

              Mais maintenant que j'utilise un APN (nikon D60), dès que je veux faire une photo intéressante, que je vais présenter sur un support quelconque et que je veux réussir, je photographie systématiquement en RAW.
              Parce que je sais que je ne suis pas un génie de la photo et que j'ai souvent besoin de retouche, parfois lourdes, souvent juste légères et subtiles.

              J'aime les photos riches en nuances, je n'aime pas la saturation et les ombres dures...contrairement à l'auteur de l'article "RAW vs JPEG", qui semble se satisfaire du JPEG et de Photoshop (sisi...ya des traces dans les entêtes de ses JPEGS ).
              Utiliser Photoshop ne veux d'ailleurs pas dire qu'il n'utilise pas de RAW lui même, puisqu'il existe un plugin dédié.
              • [^] # Re: Raw ?

                Posté par . Évalué à  4 .

                Le numerique a aussi le leger defaut d'avoir deux stop (si mes souvenirs sont bons) de differences avec l'argentique c'est a dire que la plage d'eclairage de l'argentique est plus grande que celle du numerique d'ou l'interet, dans des conditions difficiles du RAW.

                Autrement pour rentrer dans le troll si l'on est un tant soit peu honnete, les photos du clebs avec le crab c'est 99.9% des photos prisent dans le monde. Il y a quelques personnes qui tentent de faire mieux mais bon ceux la ils prennent moins de photos mais mieux :). Juste pour l'anecdote je connais quelqu'un qui garde meme les photos flous et totalement rate de ses enfants...
                • [^] # Re: Raw ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Ca dépend beaucoup du film utilisé, ça. Pour les négatifs à relativement basse ISO, c'est à peu près vrai (+2 stops par rapport au numérique), mais si on passe aux transparents, c'est l'inverse, et il faut vraiment obtenir une exposition impeccable. Comme la plupart des pros ne faisaient que du transparent (pour des raisons historiques, entre autres), le passage au numérique a en réalité amélioré grandement la plage dynamique utilisable.
                • [^] # Re: Raw ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

                  « Juste pour l'anecdote je connais quelqu'un qui garde meme les photos flous et totalement rate de ses enfants... »

                  C'est parce qu'il espère cracker les logiciels utilisés dans les experts, qui à partir d'un photo flou faite avec une webcam premier prix avec un pauvre lampadaire comme éclairage peuvent récupérer le visage parfaitement net du coupable ! :þ
                  • [^] # Re: Raw ?

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    qui n'est pas dans le champ . ( ni le chan d'aileurs ).

                    Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

            • [^] # Re: Raw ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

              On pourrait objecter que pleins de photographes n'en ont pas eu besoin. Les portraits de Karsh [http://www.karsh.org/] ont-ils eu besoin de retouche ?

              Tu crois vraiment que les photographes "d'avant" ne passaient pas des nuits blanches^Wrouges dans leurs chambres noires a essayer de sortir la substantifique moele de leur negatifs?

              Partir du RAW pour ratrapper l'exposition, la balance des blancs ou la saturation, pour moi c'est equivalent au travail qui etait fait au moment du developpement, ca n'a rien a voir avec virer un bourelet ou gommer un bouton (je ne suis pas fondamentalement contre la retouche, mais c'est un autre debat).

              Le RAW te donne une latitude supplementaire pour ratraper certains parametres de la photo sans perdre en qualite, exactement comme c'etait possible avec le negatif en chambre noir.

              De toute facon, ce que tu fais avec le RAW, le processeur d'image de ton appreil photo le fait avec les valeurs d'usine ou les parametres que tu as configures pour produire la JPEG. Si partir du RAW c'est tricher, alors tous ceux qui n'utilisaient pas de Polaroid trichaient aussi.

              Le RAW te donne une certaine latitude mais ce n'est pas magique non plus. Si tu as sature ton capteur, il n'y peut rien, si c'est flou, il n'y peut rien, si c'est plein de buit parce que tu etais a 6400 iso, il n'y peut rien non plus.

              Pour parler de mon cas, moi mon truc c'est de faire des photos de concerts, de soirees, dans des conditions d'eclairage extremes. J'ai investis dans le meilleur boitier que j'ai pus trouver et dans des objectifs lumineux, je ne vois pas pourquoi je n'utiliseraient pas toutes les oportunites que me donne la technologie pour produire des photos de qualites.

              Et si tu ne shoot pas un gorille de nuit qui te course dans la savane, c'est que tu n'es pas un photographe dans l'ame. Et si la photo est ratee alors que j'aurais pu la sauver avec le RAW, je me pends (mais ca n'arrivera pas parce que je shoot toujours en RAW).
              • [^] # Re: Raw ?

                Posté par . Évalué à  5 .

                ça n'a rien a voir avec virer un bourrelet ou gommer un bouton

                L'expression exacte est "virer un bourrelet ou gommer une bague".
          • [^] # Re: Raw ?

            Posté par . Évalué à  3 .

            Sauf que l'appareil de tirage et ton écran ne reproduise pas plus que 8 bits par canal RVB, voir encore moins avec les problèmes de réglages et de gamma.

            L'auteur parle de tirage 40 pouce (1m).

            "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

            • [^] # Re: Raw ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              C'est pas faux...

              Mais la réponse est là, en images, et c'est bien visible même sur nos écrans : http://www.nicolasgenette.com/Labo/Articles/RawWorkflow/inde(...)
              ( Au chapitre "8bits ou 12bits ça change quoi ?" )
              • [^] # Re: Raw ?

                Posté par . Évalué à  2 .

                L'exemple sur la neige est une photo largement surexposé.

                "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                • [^] # Re: Raw ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                  Et?

                  C'est bien ce qu'on dit depuis le debut: une photo sur-exposee, avec JPEG ca veut dire une photo ratee, avec RAW ca peut vouloir dire une photo ratrapable.

                  La vrai question c'est: est-ce que tu as sature ton capteur. Dans ce cas, la photo est foutu, RAW ou pas RAW. Mais il y a (pleins) de cas ou le capteur n'est pas sature, mais ou le JPEG produit par le processeur d'image est crame, parce que le processeur d'image a fait de la merde. En repartant du RAW et en modifiant manuellement les reglages, tu peux en sortir une JPEG qui n'est pas cramee, ou qui negocie ce probleme de maniere armonieuse.
                  • [^] # Re: Raw ?

                    Posté par . Évalué à  0 .

                    En fait, c'est une question de confiance. Si je fais confiance aux mecs de chez Nikon / Canon / etc ... pour mieux gérer la production du JPG que moi, je fais pas de RAW. Sinon, je garde les RAW.

                    Je n'ai rien contre faire du RAW+JPG. Ca prend juste un peu trop de place à mon goût. Ou alors, il faut classer les photos et ne garder que les RAW de celles qui semblent intéressantes. C'est peut-être la bonne idée ... sachant qu'il est possible, avec le temps, de regretter d'avoir jeté le RAW de telle photo qui paraissait bof-bof, mais qui finalement est très bien.

                    Je suis pas perfectionniste au point de ne pas supporter ce risque.
                    • [^] # Re: Raw ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      Boarf, le tera ne vaut plus rien du tout, donc c'est vraiment dommage de ne pas tout garder, je trouve.

                      Par ailleurs, pas la peine de faire du RAW+jpg, puisque la plupart des formats RAW ont un jpg entier caché dans les metadatas (il faut bien afficher quelque chose sur l'écran de l'appareil...), extractible facilement, par exemple avec exiftool.
                      • [^] # Re: Raw ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                        Oui, mais c'est un jpeg basse qualité qui est embarqué, et sans informations exif (certes elles sont stockées dans le raw).

                        Cela dit, je viens de passer à du raw only (plutôt que raw+jpeg), donc je ne vais pas défendre bec et ongles l'une ou l'autre solution, mais il faut savoir qu'on y perd quand même quelque chose.
                • [^] # Re: Raw ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                  Et alors ? Cela n'enlève rien à la pertinence de son explication.
                  Pour avoir tenté de corrigé des JPEGs je ne peux que témoigner de la réalité de l'utilité des 12bits par composante.
                  Mais au delà, le jpeg même à 100% de qualité reste une compression destructive. Il n'y a jamais 0% de perte, il y a toujours perte de données lors d'une sauvegarde en JPEG.
                • [^] # Re: Raw ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  de la neige ? où ça ?

                  Effectivement , pas besoin de RAW quand on regarde les photos avec un écran pourri !
              • [^] # Re: Raw ?

                Posté par . Évalué à  4 .

                Il aurait du les faire plus petits ces exemples. Là on arrive encore à imaginer ce que ça représente.

                Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

              • [^] # Re: Raw ?

                Posté par . Évalué à  2 .

                Je n'ai pas tout lu, mais pour prendre l'exemple de la neige, on peut atténuer le problème de surexposition tout en n'enregistrant qu'en JPG: en environnement lumineux on peut légèrement sous-exposer la photo, comme si on souhaitait compenser un flash. De cette manière, on peut récupérer pas mal de détail en post-traitement.

                Là où ça ne marche pas, c'est quand plusieurs zones ont besoin d'expositions différentes, et là on a besoin de HDR, du coup il faut du RAW (ou plusieurs clichés).

                Sous-exposer volontairement permet aussi de réduire le temps d'ouverture, ce qui a pour effet de diminuer le flou de mouvement: il vaut mieux une photo nette et un peu sous-exposée qu'une photo bien exposée et floue. Et ça, même le RAW n'y peut rien.
      • [^] # Re: Raw ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Oui.
        Ca aide vachement pour rattraper le bouzin.

        Mais ... je préfère (personnellement, et ce choix n'engage que moi) essayer de sortir une belle photo directement, sans avoir à la retoucher comme une porcasse en post-processing.

        De ma petite expérience, les rares modifs que j'ai eu à faire étaient des corrections parfois assez violentes d'exposition, contraste et balance des couleurs. J'ai fait tout ça sur du JPG, et à l'oeil j'ai pas vu d'altération de la qualité. J'ai pas vérifié sur l'image au 100% par contre ... mais bon, je compte pas tirer mes photos en 4x3m !

        Et le RAW, c'est gros.
        • [^] # Re: Raw ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          De ma petite experience, le RAW sauve des photos. Voila un exemple concret:

          Deux photos prises lors du meme concert. la scene etait eclairee par un spot rouge, ce a tendance a rapidement saturer le capteur.

          Cette photo est un jpeg qui sort du boitier, hideux, rate, a jeter:

          http://corpsmoderne.net/photos/d/6228-3/img_6835.jpg

          Celle-ci, prises dans les meme conditions d'eclairage (le jpeg d'origine etait du meme tonneaux que celui-ci dessus), a ete developpee a partir du RAW:

          http://corpsmoderne.net/photos/d/6212-2/img_6810.jpg

          Y a vraiment besoin de commenter?
          Quand je vais faire des photos de concert, je sais par avance que le processeur d'image du boitier va faire de la merde 50% du temps, je shoot en RAW+jpeg systematiquement et je sais que je vais avoir un travail de post-process sur la plupart des photos, ca fait partie du travail de photographe, de la meme facon que les photographes d'antant "sauvaient" des photos en chambre noire.

          S'appuiller exclusivement sur les choix du processeur d'image de son boitier, c'est comme laisser le mode de prise de vue sur "full auto".
          • [^] # Re: Raw ?

            Posté par . Évalué à  5 .

            C'est tout de même une situation assez spécifique d'éclairage. On est loin de la dichotomie "photos de vacances"/"photos artistiques" présentée un peu plus haut. Dans des situations d'éclairage plus courantes, les appareils s'en sortent bien mieux sans aide manuelle.
            • [^] # Re: Raw ?

              Posté par . Évalué à  0 .

              Et même si tu as une couleur bizarre comme ici, tu peux forcer ton propre réglage de balance de blanc, et dans le cas de cramage de rouge, tu peux aussi baisser l'exposition.

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

              • [^] # Re: Raw ?

                Posté par . Évalué à  1 .

                Oui, je me demande s'il n'est pas possible de modifier fortement la balance des couleurs pour gérer ce rouge complètement saturé. Je sais que sur mon 450D je peux bidouiller ce genre de choses, mais je n'ai encore jamais essayé. Donc je suppose que sur un DSLR haut de gamme, c'est toutafé possible.
    • [^] # Re: Raw ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Le jpeg et le raw, c'est un peu comme le mp3 et le flac au niveau de la qualité (à ceci près que le raw change en fonction de l'appareil).

      Le mp3, ça peut suffire, et ça suffit à la plupart des gens. Mais la qualité cd, c'est quand même bien mieux :-)

      Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: Raw ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        Oué enfin entre le MP3 et le FLAC, y'a du chemin, tu peux utiliser du Vorbis ou de l'AAC. En plus avec des débits de 320kbits/s, je ne pense pas que tu perdes grand chose.

        Pour la photo, il doit bien y avoir quelque chose entre JPEG et RAW ?

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Raw ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Je ne suis pas très convaincu par le discours.

      Les arguments sont certes très valables pour 99% des utilisateurs d'appareils numériques, mais bon... Quand on a besoin de faire des crops, des ajustement de WB et/ou simplement des retouches localisées, on comprend vite l'intérêt de shooter en RAW. C'est une utilisation très précise, voire même marginale, mais qui s'avère indispensable quand on entre dans le monde des semipros/pros.

      C'est un peu comme ceux qui disent que monter au dessus 15MP ne sert à rien...
      • [^] # Re: Raw ?

        Posté par . Évalué à  -2 .

        L'auteur est un vrai pro.

        Son discoure est de réussir la photo du premier coup et c'est facile à vérifier avec le numérique, il suffit de recommencer, plutôt que de se raccrocher à la retouche.

        "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: Raw ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Ca doit vraiment etre un vrai pro, faudra qu'il m'explique comment il fait pour refaire prendre la pose a un gorille, a une voiture de course, ou a un chanteur sur scene...

          C'est sur que quand t'es le roi de ton studio, t'as pas vraiment besoin du raw, on est d'accord...
          • [^] # Re: Raw ?

            Posté par . Évalué à  3 .

            Face à un gorille qui me charge dans la savane, je ne sais pas si je préfèrerais avoir X photos en RAW ou le triple en JPG, parce que l'appareil n'était pas capable de stocker assez de RAW dans sa RAM...

            C'est sûr que si tout le reste est égal, le RAW fournit plus d'info. Mais le JPG permet de gagner du temps, et j'ai rarement eu besoin de "sauver" des photos semi-irrécupérables. Quand je sens que l'éclairage va être mauvais, je bascule en RAW, mais c'est loin d'être la majorité du temps.
            • [^] # Re: Raw ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              Une fois que le gorille aura chargé, il sera content d'avoir des images RAW du photographe capturé, et toi tu seras content d'être sur les photos et que l'on puisse améliorer le résultat - le gorille est un piètre photographe. Dans ce cas je ne suis même pas sûr que le RAW suffise (problèmes de cadrage, tout ça).
              • [^] # Re: Raw ?

                Posté par . Évalué à  3 .

                Alors qu'avec une rafale de JPG, tu peux rabouter les bouts des 643 photos mal cadrées avant que l'appareil ne soit utilisé comme cure dents.
        • [^] # Re: Raw ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Ouai...un pro qui utilise Photoshop pour ses retouches. Et après il essaye de faire croire que la saturation de ses photos est naturelle...mes fesses !
          Tu as jeté un œil dans ses galeries ? Même les plus anciennes photos sont tagués Photoshop dans les entêtes des JPEGS.

          C'est un gros baratineur oui...il a sa technique son point de vu, mais il n'est pas honnête.
        • [^] # Re: Raw ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          T'as vu ses photo a Rockwell ? Y a mieux comme pro. Par contre il a un ton polémique qui peut plaire.
    • [^] # Re: Raw ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Rockwell fait son fond de commerce de lancer ce genre de polémiques et d'avoir des avis à l'emporte-pièces (littéralement : il vit de son site web, donc du trafic apporté, notamment, par son manque de nuances). Il a parfois des opinions intéressantes et son site est très utile comme référence sur le matériel, mais il est aussi assez insupportable d'orgueil et, surtout, il n'est pas vraiment un photographe de talent (je n'ai vu que 2 ou 3 photos vraiment réussies, et elles ont été prises il y a plus de 10 ans). Alors oui, certes, si c'est pour prendre des choses comme http://www.kenrockwell.com/ryan/index.htm , le jpg suffira amplement.

      Enfin bref, tout ça pour dire que tout ce que dit Ken Rockwell est à prendre avec précaution et une bonne dose de scepticisme.
    • [^] # Re: Raw ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Un intéret du raw c'est de conserver le fichier brut et de pouvoir revenir plus tard dessus avec des logiciels de traitement qui ont de meilleurs résultat niveau bruit ou abérations chromatiques.

      Beaucoup de progrès ont été fait sur ce sujet et ça permet de rattraper pas mal de petit truc.

      les raw n'ont d'interet que si on choisit de travailler la photo après la prise de vue.

      ps citer K. Rockwell c'est un appel au troll :D
    • [^] # Re: Raw ?

      Posté par . Évalué à  4 .

      C'est marrant qu'on s'étripe sur le format RAW ou jpeg au niveau de la qualité et que personne ne se lance sur le terrain des libertés.

      Personnellement et pour l'usage amateur que j'en ai, tant que ce format n'est pas complètement ouvert ou à minima que le standard n'est pas respecté par l'industrie, je n'en mesure pas l'intérêt.

      Quant à la comparaison avec le MP3 et le FLAC, je mettrais plutôt en face de Apple Lossless
      • [^] # Re: Raw ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Je vois que le débat RAW vs jpeg est loin d'être terminé.

        Pour ma part, je fais mes photos uniquement en RAW. Je pratique ce qu'on appelle l'exposition à droite qui permet sur mon boitier (un Canon 5D Mk II) de gagner plus d'un diaph et demi par rapport à un fichier jpeg. Cela signifie que je peux diminuer le bruit dans mes images d'un diaph et demi part rapport à ce qu'il serait sur le jpeg produit par l'appareil. J'ai un book visible ici : Fizmoo.

        Accessoirement, pour les photos de famille, c'est aussi bien pratique de pouvoir corriger certaines balance de blanc en 2 clics de souris.
    • [^] # Re: Raw ?

      Posté par . Évalué à  5 .

      Tout à fait d'accord !

      Pour ceux qui se persuade de pouvoir juste en derawtisant faire mieux que le jpeg d'un boitier, je vais vous expliquer un point intéressant.

      Lorsque j'ai commencé à faire de la photo scientifique sous linux, j'ai tout d'abors utilisé dcraw, car celui-ci permet de se rapprocher le plus du capteur (dcraw -4 -T -D), il m'était de me fabriquer l'image en niveau de gris qui m'intéressait.
      Plus tard j'ai découvert libopenraw, nous avons fait un programme en C++ avec et nous sommes rendu compte que nous récupérions plus de pixels qu'avec dcraw. En fait nous recupérions des pixels sur le bord du capteur. J'ai passé un peu de temps à analyser ces pixels et me suis rendu compte qu'il y avait des zones où le capteur est masqué, pour mesurer le bruit thermique et d'autres où il y avait une évolution non linéaire de l'intensité en fonction d'une direction du capteur. En cherchant un peut j'ai constaté que ces courbes étaient au nombre de trois et très proche de :
      http://luminance.londonmet.ac.uk/webhdr/cameras/Canon__Canon(...)
      J'en ai conclu qu'il y avait sur ces pixels des filtres avec un coefficient d'absorption différent pour les différents type de photo-sites. Je me suis également rendu compte que si je prenais ces courbes et que je déterminer un polynôme pour chaque pixel et faisait cette correction non linéaire des niveaux de gris alors j'avais une image qui était très proche du jpeg fait en raw+jpeg !

      J'ajouterai que dans l'optique de fusion de multiple LDR (Low Dynamique Range imaging) la HDRI suivie du tone mapping n'est pas la seule solution, existe également la technique de "exposure fusion" avec des outils tels que : enfuse
      http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=332584

      qui contrairement à ce que dit Zakath (qui ferait mieux de renseigner avant de parler) permettent d'avoir un excellent rendu réaliste (certains outils de pfs également)

      Pour conclure, il semblerait que les constructeurs de reflex aient mis au point des algos de élargissement de contraste intelligent qui joueraient le rôle d'un tonemapping physique.
      • [^] # Re: Raw ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Et si c'était dcraw qui amenais cette limite ? Je t'invite à tester la différence de possibilité entre un raw et un jpg développé sous Lightroom par exemple ... surtout au niveau des hautes lumières.

        Ce qui permet aussi de compenser la limite de la dynamique du capteur.

        Ensuite la différence entre le JPG (8bit) et le RAW (12bit) de mon boitier est assez flagrante.

        Et de s'abstraire de la température de couleur au moment de la prise de vu (ou au moins avoir la possibilité de la corriger sans altérer la qualité de la photo) est un confort que j'apprécie.

        Donc faire mieux en raw que le boitier en jpg, je t'en fais la preuve quand tu veux :)

        Enfin bref le débat entre le JPG et RAW est d'une rare inutilité ... et je croyais qu'en 2010, ce débat était réglé ... :/
        • [^] # Re: Raw ?

          Posté par . Évalué à  3 .

          Je trouve ça très intéressant que tu décide ce qui de l'utilité ou pas, mais laisses moi maître de décider ce qui fait sens par moi même.
          Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de différence, il est bien évident que si tu photographie une scène avec un très importante variation de lumière alors plus ta dynamique sera grande et mieux se passeront les choses. Il existe tout un tas de cas où cette dynamique n'apportera que peu de plu-value à ta photo, par contre la différence de taille est elle fort signifiante quelle que soit l'image. Ce que je soulignait était le fait que prendre une image en raw la tranformer en tiff, ajuster les contrastes globalement et l'exporter en jpeg peut donner de moins bon résultats que prendre directement le fichier en jpeg. Tu fais peut être partie des passionnés qui ne prennent qu'une photo en une heure en maîtrisant tous les paramètre de ton boitier et objectifs, je t'en félicite, mais lorsque je prends un centaine d'images en une semaine de vacance, alors les trois ou 4 heures qu'il va me falloir pour bien convertir analyser les images pour enfin les archiver me semblent fastidieuses. Je suis cependant capable de prendre des images en raw lorsque les conditions me semblent sévère ...
          • [^] # Re: Raw ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            En fait quand je dis que le débat est inutile c'est dans le sens où ça revient de comparer ce qui est mieux entre un utilitaire/une berline/un 4x4 ... on peut en débattre des heures mais au final ça dépend de l'usage de chacun.

            Bien sur pour faire des photos de famille/vacances, le jpeg est largement suffisant. Mais débattre encore sur le fait de savoir si le raw apporte quelque chose ou pas ... je trouve ce débat effectivement inutile car ça fait un baille qu'on sait qu'avec un raw, une retouche sera plus aisée car il y a plus d'informations disponibles dans le fichier (pas de compression, plus de bit par pixel, température des couleurs pas figé et etc).

            Après les pro qui ne travaille QU'EN jpeg, j'en connais pas ... (autant les photographes locaux que je fréquente ou les photographes mondialement connus ou je bave devant leur travail :) ) et même pour du studio, pourquoi aller se priver de données juste pour économiser quelques mega (enfin on va dire 90% d'espace tout de même, 16mo -> 3Mo sur mon boitier) comme quelqu'un l'a dit plus haut, ce n'est pas pour le prix du tera à l'heure actuelle.
        • [^] # Re: Raw ?

          Posté par . Évalué à  0 .

          Raw vs jpeg d'une rare inutilité ?

          Pourtant certains pro ne font que du jpeg tandis que d'autres ne font que du Raw...
          Le débat existe donc bel et bien que tu le veuilles ou non. Après libre à toi de choisir le raw s'il convient mieux à ton usage. Mais laisse la liberté d'avoir un autre choix qui corresponde mieux à leur usage qui peut-être fort différent du tien.
          • [^] # Re: Raw ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Justement ça dépend de l'usage ... cf mon message haut dessus.
            Je dirai qu'à partir du moment que tu sais comment tu va post traiter ton image ou des contraintes de la prise de vue (plus assez de carte mémoire ? besoin de beaucoup d'image / sec en mode rafale), tu sais quoi choisir entre les deux ... ici je parle pour les personnes semi pro/pro/amateurs éclairés ... pour monsieur tout le monde, je pense que ce n'est pas le point le plus important d'autant plus qu'il va rarement se prendre la tête à développer son raw comme il le faut (si c'est juste shooter en raw et ensuite convertir directement en jpeg, je pense qu'on est d'accord sur le fait que ça ne sert à rien).
            • [^] # Re: Raw ?

              Posté par . Évalué à  1 .

              Voilà.

              Ce qui me laisse un peu septique (quoi, fosse blague ?) c'est le mec qui, fraichement équipé d'un reflex, ne jure que par le raw. Sera-t-il meilleur que le processeur de son appareil ? J'en doute.

              Pour un mec qui brasse toute la chaine du "développement" digital, ça a surement son utilité. Du coup, l'utilité d'un deratiseur me semble anecdotique pour 99% des gens équipés d'un reflex ou équivalent. Après, je me trompe peut-être. Ce qui est sûr, c'est que moi, je n'en ai pas encore trouvé le besoin.
      • [^] # Re: Raw ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        qui contrairement à ce que dit Zakath (qui ferait mieux de renseigner avant de parler) permettent d'avoir un excellent rendu réaliste (certains outils de pfs également)

        Euh... man lire, hein. J'ai écrit l'article tout entier pour défendre cette exacte position.
  • # un outil de traitement par lot

    Posté par . Évalué à  1 .

    Bonjour , j'ai récemment découvert un outil , que je trouve très dynamique .
    http://doc.ubuntu-fr.org/phatch
  • # Dépêche à bookmarker

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Il me reste à faire un bookmark de ta dépêche merci pour celui-ci.

    En effet j'ai acquis un appareil photo très récemment et il faut que je me fasse la main sur la retouche photo (notamment photo astro ^^).

    Bref autant la dépêche que les commentaires sont une mine d'informations
  • # Comment ça du retard?

    Posté par . Évalué à  6 .

    Bonjour,

    l'état des lieux sur les dérawtiseurs me semble presque complet.
    Il manque cependant quelques pépites comme RapidPhotoDownloader ou Photoprint pour le "déchargement" des cartes mémoires et l'impression.

    Quant au retard sur le propriétaire je ne sais pas vraiment où ils se situe? Je vois un nombre incalculables d'amateurs qui bossent sous Photoshop CS2024 et qui décrient les logiciels libres. . . tout ça pour rajouter un peu de contraste et enlever les yeux rouges! Ca n'a aucun sens de cracker un logiciel professionnel de l'ampleur de Photoshop quand on est amateur. De nombreux pros s'y perdent tellement il est énorme.

    En ce qui me concerne, la photographie est mon métier et je fais tout sous linux avec des logiciels libres. . .

    Je crois que ce retard dont vous parlez n'est en fait qu'une mode, ou une course à celui qui aura la plus grande. Car hormis plus de bruit dans RawTherapee que dans Capture NX je ne vois pas beaucoup de différence. Si ce n'est que Capture NX a besoin d'un quadri-coeur et de 4Go de RAM pour espérer approcher la rapidité d'exécution de RawTherapee ou de Darktable.

    Bref, si vous me permettez de poster quelques liens qui peuvent étayer votre billet (vous pouvez les supprimer si c'est abusé) :
    - Le forum de la photo sous Linux en Français : http://photolinux.freeforums.org/index.php
    - Exmple d'un workflow sous GNU/Linux : http://www.lcgsone.com/?p=328

    En ce qui me concerne en ce moment c'est, dans l'ordre :
    - RapidPhotoDownloader
    - Geeqie
    - Digikam
    - RawTherapee (ou Darktable pour voir son avancement)
    - Gimp
    - Photoprint

    Ca ne coûte pas un copek, c'est rapide, puissant et libre. . . Non vraiment, je ne suis pas d'accord avec ce retard dont vous parlez. . . A moins qu'on dirige une grosse boîte spécialisé dans l'image. . .

    Sur ce, merci pour ce billet :)
    • [^] # Re: Comment ça du retard?

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Oui du retard et c'est normal. Le traitement de la photo est quelquechose de complexe et le monde proprio a d'énormes équipes sur le sujet.

      Du retard :
      Il n'y a pas d'outil libre qui permette de faire de la retouche locale sur le raw (sauf peut etre cinepaint mais ce n'est pas orienté photo (et pas packager dans ma debian))

      Il n'y a pas d'outil libre qui utilise le GPU pour accélerer le traitement.

      qtpfgui et hugin sont plus complexe à utiliser que leur équivalent proprio.

      La gestion du bruit, des distortions et des abérations chromatiques est plus avancée dans le monde proprio.


      Les outils libres cités sont bons mais les équivalents proprio sont souvent meilleurs.
      • [^] # Re: Comment ça du retard?

        Posté par . Évalué à  2 .

        J'avais l'impression que la gestion du bruit, c'était juste le filtre de floutage basé sur les ondelettes que l'on trouve dans dcraw. Il a tendance à virer les hautes fréquences avec un rendu reconnaissable.

        Pour les distorsions et les abérations chromatiques, c'est juste une histoire de formule mathématique assez simple, le plus dur étant d'avoir la base de donné pour trouver ses objectifs.

        "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: Comment ça du retard?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        >
        La gestion du bruit, des distortions et des abérrations chromatiques est plus avancée dans le monde proprio.

        A ce propos, lensfun (et donc tous les logiciels qui en dépendent) utilise une base de données d'objectifs pour faire les corrections de distortion/vignettage... et celle-ci ne demande qu'à grossir. L'auteur a écrit un tuto* pour les calibrer avec hugin. La manip a l'air assez complexe, mais bon on le fait qu'une seule fois et ensuite tout fonctionne tout seul :)

        C'est peut-être le genre de projet qui peut sévèrement s'améliorer si chacun prend le temps de faire quelques photos et de 'calibrer' son objectif (d'autant plus qu'on pourrait imaginer le support de bien plus d'objectifs que les logiciels 'modernes' qui doivent sûrement se contenter des objectifs récents et rentables).

        *Le tuto en question: [http://lensfun.berlios.de/lens-calibration]
        • [^] # Re: Comment ça du retard?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          J'ai essayer il y quelques temps ce tuto car j'ai pas mal de cailloux qui ne sont pas dans la base. En lisant le truc c'est assez simple a faire mais lorsque je l'ai refais avec un objectif déja présent dans la base j'ai eu des valeurs très différentes.

          Je ne sais pas si c'est mes valeurs ou les siennes qui étaient fausses (je pense que c'est les miennes) et j'ai as trouvé d'adresses mail, irc ou jabber pour lui poser des questions.


          Quand au bases de données des logiciels proprio : DxO, par exemple, doit etre exaustif.
      • [^] # Re: Comment ça du retard?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Je comprends tout à fait tes arguments. . . Mais je ne suis pas convaincu. :)

        Je crois que tout cela est une question d'habitudes. Et c'est là où Gimp (par exemple) pèche. . . quand on a connu autre chose il est incroyablement difficile de le prendre en main!

        Quand il m'arrive de faire une retouche sur Photoshop pour une quelconque raison (chez quelqu'un d'autres en général). . . je perds du temps et je ne suis pas satisfait.

        Je ne crache pas dans la soupe non plus, j'admets que c'est un très bon logiciel (excellent même). . . dont on peux se passer facilement (à condition de le vouloir).
    • [^] # Re: Comment ça du retard?

      Posté par . Évalué à  4 .

      Le retard n'est pas forcément du côté de celui que l'on croit !

      Dans l'excellent blog de Seb Sauvage http://sebsauvage.net/rhaa/ , l'auteur montre que la «nouvelle» fonctionnalité qui tue de CS5 permettra de retirer facilement des éléments d'une photo en quasiment 2 coups de lasso, alors qu'en fait Gimp le propose depuis un moment via le plugin resynthetizer http://www.logarithmic.net/pfh/resynthesizer dont l'algo est disponible depuis 8 ans au moins.

      L'article est ici : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2010/03/29/09/49/42-les(...)
      ainsi que le tutoriel permettant d'utilisant ce plugin (d'une simplicité enfantine) : http://www.commentcamarche.net/faq/3228-supprimer-des-elemen(...)
      • [^] # Re: Comment ça du retard?

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        HS mais je te répond quand même.

        Alors dans le cas de Photoshop, souvent ce n'est pas du retard mais plutôt une stratégie commerciale.

        J'utilise ce logiciel depuis très longtemps, et j'ai toujours ralé sur l'absence de telle ou telle fonction manquante alors qu'elle existe dans d'autres logiciel ou bien parce qu'il est évident qu'elle est très utile. Souvent des fonctions demandées par les utilisateurs depuis plusieurs années apparaissent, au compte goutte, dans des versions successive du logiciel.

        C'est une méthode pour vendre plus de nouvelles versions, de se garder sous le pied des fonctionnalités très attendues.
        • [^] # Re: Comment ça du retard?

          Posté par . Évalué à  2 .

          Il se pourrait aussi qu'ils passent des années à mettre ces fonctions au point, qui sait?
          Parce que l'écart entre resynthesize ou liquid rescale et ce qui est montré dans la vidéo que je mets en lien ça me semble de cet ordre.

          Il faut que je trouve un CS5 pour vérifier, après tout, ça ne marche peut être pas aussi bien qu'ils le montrent.
      • [^] # Re: Comment ça du retard?

        Posté par . Évalué à  4 .

        >Le retard n'est pas forcément du côté de celui que l'on croit !

        euuuuh, tu es sur?
        d'un coté les fonctions en question chez photoshop,
        http://cs5.org/?p=147

        de l'autre ces petites restrictions tiré de ton lien et qu'on avait expérimenté dans la dernière release:

        Note: Le plugin "Resynthesizer" ne marchera bien que si les conditions suivantes sont réunies:

        * La texture à reconstituer n'est pas régulière (nuages, terre...). (Cela marche très mal sur le reste (carrelage, escalier, alignement de livres)).
        * La texture à reconstituer est présente en proportions importantes dans l'image d'origine.
        * La texture à reconstituer ne comporte pas trop de textures différentes.
  • # Et pour transformer les photos argentiques en numériques...

    Posté par . Évalué à  4 .

    Il y a le très bon VueScan (http://www.hamrick.com/), complément indispensable à mon avis d'un scanner de négatifs. Pas libre, mais pas cher pour les services qu'il rend (40$). Il n'y a aucun logiciel libre qui s'en approche à ma connaissance.
  • # Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Aucune mention de la sauvegarde des photos. Pour tant ça me semble plus important que de retirer quelques abérations chromatiques.

    Je trouve domage que les ténors de la gestion de photos ne nous propose pas d'outils correct pour effectuer des sauvegardes sérieuses.

    En partant de ce constat, je me suis bidouillé un petit scripts pour effectuer mes sauvegardes. Ce script me fait des tar des répertoires et vérifie la validité des sauvegardes (md5). Si une archive n'est plus bonne, on la reconstruit avec des parfiles.

    Mon auto pub complémentaire se trouve là :
    http://www.kywyxy.net/dokuwiki/doku.php?id=gestphotos:doc

    Et le script là :
    http://www.kywyxy.net/dokuwiki/doku.php?id=gestphotos:script
    • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      /me va demander cette fonctionnalité pour digikam !!
    • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

      Posté par . Évalué à  5 .

      Quelle différence fais-tu avec la sauvegarde normale de donné ?

      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Dans un répertoire toutes les données ne demandent pas la même attention.

        Certaines données, si elles sont corrompus c'est pas grave. Ma collection de rip de cd, je la refait quand je veux. Donc pas besoins de vérifier 'intégrité des fichiers.

        Je ne possède pas d'espace disque sur le net suffisament important pour y stocker tout mon disque dur. Je stocke donc sur le net les données que je ne veux absolument pas perdre.

        Ma bande passante ne resisterai pas non plus à une sauvegarde globale de mon disque.

        Un dvd n'est pas suffisament fiable pour moi.

        Mes photos, je peux pas les reproduire, donc je préfère avoir une sauvegarde locale sur disque usb, et une sauvegarde distante sur un ftp, et avoir un parfile pour la reconstruction de l'archive en cas de besoins.

        Pour mes photos je suis en mode parano. Mon cv pas vraiment.
        • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

          Posté par . Évalué à  3 .

          Ton mode parano est valable pour toutes les données sensibles et pour un particuliers, rien ne vaut 5 ans de photo (y compris celle du mariage...)

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

    • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

      Posté par . Évalué à  5 .

      Aucune mention de la sauvegarde des photos. Pour tant ça me semble plus important que de retirer quelques abérations chromatiques.

      Je trouve domage que les ténors de la gestion de photos ne nous propose pas d'outils correct pour effectuer des sauvegardes sérieuses.


      Pourquoi voudrais-tu un outil de sauvegarde spécialisé dans les photos ? Un outil de sauvegarde est adapté à tout type de fichier.

      rsync suffit amplement pour tout un chacun. Et pour revenir à ce souçis d'intégrité des fichiers, au lieu de chercher des méthodes alambiquées, je fais confiance à un FS moderne qui effectue lui-même ces vérifications : ma machine de backup tourne sous opensolaris et les données sont stockées sur des datasets ZFS.
      • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Et pour les gens qui ne sont pas des power-users, Fspot + Grsync suffisent largement ) gérer une collection et ses sauvegardes pour peu qu'on ait un disque externe.
        • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Pour moi cette option n'est pas suffisante.

          Que faits tu si ton fs est altéré ou simplement tes photos ? Ton rsync vas écraser tes données. Tu perds tes photos. Idem au disques sur un ZFS hyper moderne.

          Un disques externe n'est PAS une solution. En cas d'incendie ou de tempete, tu le perd. Moi je recherche une solution externalisable complètement (un fs sur le net) avec une fiabilité des archives. Si je perds tout je serai heureux de pouvoir retrouver mes photos. J'ai pas non plus cherché à faire un truc userfriendly, car j'ai ni le temps ni forcément les compétences.

          Toutes mes données n'ont pas besoins d'un tel niveau de sauvegardes. Donc oui je trouve important d'appliquer un régime particulier aux photos. C'est juste une autre approche.
          • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

            Posté par . Évalué à  3 .

            Que faits tu si ton fs est altéré ou simplement tes photos ? Ton rsync vas écraser tes données. Tu perds tes photos. Idem au disques sur un ZFS hyper moderne.

            Le risque est vachement limité avec une redondance dans un pool zsf (c'est équivalent à un RAID).

            Sinon le disque dur externe, pas pour les photos parce que c'est un peut le cadet de mes soucis, je me trimbale avec mon disque dur 250Go sur moi, alors oui donc relativement en sécurité (à moins d'avoir peur des vols).

            Mais si tu cherche vraiment à tout envoyé sur le réseau, loue un serveur virtuel chez SIVIT ou OVH par exemple et installe un serveur NFS ou FTP.

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

          • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

            Posté par . Évalué à  4 .

            Si tu as de la redondance au niveau des disques, ton fs zfs va pas s'altérer tout seul puisqu'il vérifie et corrige au besoin les blocks.

            Un disques externe n'est PAS une solution. En cas d'incendie ou de tempete, tu le perd.

            Euh, tu te fais raser ta maison à chaque tempête toi ? Un coffre anti-feu protège bien des petits incendies, pour les gros, de toute façon t'auras d'autres souçis à te faire que la perte de tes photos ? De même un coffre à la banque ne coûte que quelques petits euros par ans et protègera toutes tes valeurs, papiers.

            Moi perso, j'ai 2 disques externes que je synchronise avec ma machine de backup et dont je laisse toujours 1 exemplaire au bureau.

            Enfin bref, chacun fait comme il veut mais je ne vois toujours pas en quoi il y aurait besoin d'une appli spécialisée dans le backup des photos. Ça n'a aucun sens.
            • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Si tu veux, j'habite ou zone ou quelques habitations sont déclarer dans la zone noir. Dans cette même zone, en 99 quelques maisons ont vu leur toit imploser et ce qui était dessous était foutu. Quand tu as perdu des choses dans ces conditions ça t'aide à devenir parano sur les fichiers informatique auquel tu tiens.

              Le serveur dédié est une solution. Mais c'est un peu gros pour simplement des photos. Mon script me permet de sauvegarder sur n'importe quel système distant. Et il me garantie l'intégrité de la sauvegarde. C'est quand même plus simple.

              Comme je le disais plus haut, ce script ME sert pour les photos, mais en réalité il est, je trouve, interressant pour tout fichier que l'on va considérer comme sensible. Je l'ai orienté photos (avec une recherche de doublons) car j'avais besoins de ça. Après je le diffuse, c'est aussi pour l'avoir à porté de mains. Je n'oblige personne à le trouver pertinent. C'est un peu comme d'avoir un serveur opensolaris avec un pool ZFS et du rsynch à tout les niveaux. ça doit correspondre à un besoin, mais pas trop à quelqu'un comme moi (sans parler du fait que je ne maitrise ni opensolaris, ni ZFS, ni rsynch (qu'un genti contributeur de linuxfr m'invite cordialement à compulser un peu plus la page du man sans autre détails), qui a besoins de garantir la sauvegarde de ses photos sur le net, sans se ruiner dans la location d'un serveur dédié sous opensolaris (et bien sur je ne parle pas de la partie entretient/sécurité qui coute en temps pour avoir une bonne gestion de la chose).
          • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

            Posté par . Évalué à  -1 .

            Que faits tu si ton fs est altéré ou simplement tes photos ? Ton rsync vas écraser tes données. Tu perds tes photos.

            ah j'oubliais: man rsync
          • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Tu prends un second disque externe, que tu déposes chez un pote à quelques kilomètres (ou dans une armoire à ton boulot), et régulièrement tu échanges entre le disque chez le pote et le disque chez toi. Et quand tu sauvegardes c'est sur le disque qui est chez toi.

            A part un gros champ magnétique suite à une explosion nucléaire, tu ne devrais pas perdre les deux disques en même temps. Et dans ce cas de figure il y aura sûrement des choses plus prioritaires que tes photos.

            Avantage de plus, en faisant tourner les disques régulièrement, tu peux te rendre compte s'il y en a un qui est en train de lâcher (ça vieillit ces bêtes là).

            Pas besoin d'abonnement chez un fournisseur de stockage sur le Net.

            Si l'espace de stockage n'est pas suffisant, il te suffit de passer à des disques de plus grande capacité (je crois qu'on a des disques de 2To maintenant).

            Tu utilises le logiciel de ton choix capable de faire un backup sur un disque externe.

            L'occasion d'aller voir ton pote régulièrement, tu peux même faire la réciproque et héberger son second disque dur à lui.

            Tu peux aussi fonctionner avec un troisième disque et un second pote - faut juste bien penser à faire les rotations dans le bon sens.
            • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Et après on va me dire qu'un script qui met les tar après avoir vérifié l'intégrité des fichiers, sur un espace ftp quelqui soit est trop compliqué ??? Si tu veux être tranquile pour pas un sous, tu utilises l'espace de free, tu pose un htacces et pour être sur de généré un poil d'activité tu rajoutes une simple gallerie web.

              Ta gallerie est inaccessible grace à ton htaccess, voir même limité aux membres de ta famille. Elle te permet de visualiser tes photos de partout, et garantie ta sauvegarde.

              comme la solution est cool, ton pote qui devait héberger ton disque externe, il prend ta solution et te paye une binouse à chaques fois que tu vas le voir pour te remercier.

              Elle est pas belle la vie ?
    • [^] # Re: Et la sauvegarde ? (et mon auto-pub ??)

      Posté par . Évalué à  1 .

      Je suis en train de tester ton script.

      Je n'ai pas encore fait le tour, donc je ne ferais pas de commentaires sur les fonctionnalités pour le moment, mais je peux te dire qu'il y a un petit bug. Lorsque tu fais une install pour l'utilisateur courant (option -n 1), le script plante car tu essayes de lire ${RepParam} avant de le créer (autour de la ligne 180). Rien de bien méchant, mais voilà, à l'occasion pense à le corriger :)

      Encore merci d'avoir mis ce script à disposition, j'espère qu'il va convenir à mes besoins :)
  • # galeries photos

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Je m'aperçois que je n'ai pas parler des galeries photos (car c'est bien de faire des tof mais les montrer c'est mieux).

    Je pense que c'est un secteur où le libre n'a pas à rougir et ou il existe des tonnes de solutions.

    perso, j'utilise pixelpost mais je pense qu'un jour j'écrirais ma propre galerie...
  • # Et kphotoalbum alors?

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    A mon avis, le meilleur logiciel de catalogage. Permet de taguer très rapidement ses photos et de naviguer facilement dans la base d'image. Il supporte les mêmes plugins (Kipi) que digikam. Et surtout, il me laisse complétement libre d'organiser mes photos absolument comme je veux sur mon disque dur sans m'imposer ni de répertoire particulier ni de correspondance entre l'organisation des photos sur le disque et dans l'outil.

    http://www.kphotoalbum.org/
    • [^] # Re: Et kphotoalbum alors?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Perso, je trouve digikam plus performant...
      Il permet d'écrire les tags sur les fichiers en plus de sa base de données... Ce que je trouve beaucoup + « sécure ». A l'époque où je me suis lancé sur Digikam, Kphoto ne le permettait pas à moins que cela ait évolué depuis.
      Les dernières versions de digikam permettent de créer des tags, des sous-tags (Personnes --> 1- Alferd, 2-Robert...).

      Gd
  • # Ah ben en voilà de l'article

    Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

    Merci très intéressant je prend des notes et je reviendrai.
  • # Firmware libre ?

    Posté par . Évalué à  3 .

    Puisque je peux en théorie choisir l'OS de mon ordinateur et de mon smartphone, il me semblerait normal d'avoir la possibilité de choisir le logiciel système qui s'exécute dans mon Appareil Photo Numérique (APN), et bien sur que ça puisse être du logiciel libre.

    Pour l'instant je ne connais qu'un exemple de firmware alternatif : le CHDK pour certains APN Canon, réalisé par des gens courageux à grands coups de reverse engineering :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/CHDK

    Bref pour l'instant, pour reprendre le titre de l'article, je ne vois pas de moyen de réaliser des photo numériques sous Linux...
    • [^] # Re: Firmware libre ?

      Posté par . Évalué à  1 .

      c'est pourtant simple, tu prends un scanner à plat, tu arraches le capot, et tu te retrouves avec un appareil photo numérique à 42 totozilliards de pixels !

      bon ok faut le porter, mais en même temps un format A4 tu peux lui scotcher un netbook derriere pour le piloter et même l'alimenter, tu devrais pouvoir tenir une dizaine de photos...
      • [^] # Re: Firmware libre ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Le problème du scanner, c'est que le capteur n'est pas en 2D comme un APN, c'est un capteur rectiligne, du coup, il faut être vachement stable pendant la prise de vue et les temps de pose sont monstrueux ;-)
        En plus, l'optique devant faire ≃ 21cm de diamètre, ça va vraiment finir par être lourd à transporter…
        Enfin mon scanner aussi, il a un firmware pas libre du tout :-(

        Bon, si tu veux faire un satellite par contre, ils utilisent également des capteurs rectilignes pour tous les satellites de prise de vue « à balayage »
      • [^] # Re: Firmware libre ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        c'est pourtant simple, tu prends un scanner à plat, tu arraches le capot, et tu te retrouves avec un appareil photo numérique à 42 totozilliards de pixels !

        Pas de problème, une chambre grand format, un scanner, et zou, voilà un APN qui sort 115 Mpixels.

        http://golembewski.awardspace.com/cameras/current/index.html
    • [^] # Re: Firmware libre ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Alors là, je suis bluffé par les possibilités de CHDK, merci je vais aller étudier ça de plus près.

      C'est malin, moi qui voulais repeindre ma chambre ce week-end, je crois que c'est raté.
    • [^] # Re: Firmware libre ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      Du côté des Pentax : http://www.pentax-hack.info/
      Les reflex de la marque sont basés sur du matos fujitsu avec Realos, le SE linux maison de fuji si j'ai bien compris.
      Ils cherchent du matos à décortiquer et des hackers...
    • [^] # Re: Firmware libre ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      AMHA cela restera un phénomène "underground".
      Comment pensez-vous que Canon réagira lorsqu'une majorité de ses clients aura connaissance qu'une simple mise à jour vers un firmware alternatif permet de débrider les modèles d'entrée de gamme ?
      Alors certes, la qualité d'un boitier pro dépends moins de son électronique que de sa conception globale (robustesse, confort de visée etc.) mais certains modèles ne diffèrent que par ces limitations logiciels.
      But : proposer sans cesse de nouveaux modèles sans avoir à investir dans de nouvelles chaines de montage.
      Autre astuce : renommer d'anciens boitiers, le 1000d étant quasiment identique à un 400d.
      • [^] # Re: Firmware libre ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Ce n'est pas une mise à jour, c'est la possibilité d'utiliser autre chose que le firmware fourni durant la période d'utilisation du reflex. En effet le truc en question ne s'installe pas à la place du firmware.
        • [^] # Re: Firmware libre ?

          Posté par . Évalué à  2 .

          Après une rapide lecture de la FAQ sur le site de CHDK :

          Il s'agit bien de firmwares alternatifs, dérivés de ceux d'origine.

          L'appareil peut utiliser le firmware CHDK en le chargeant depuis la carte sd, sans effacer le firmware original.
          La mise à jour du firmware original par celui CHDK n'est donc pas nécessaire bien que possible.

          Apparemment Canon ne propose pas à ses clients les mises à jour des firmwares, sauf cas exceptionnel ! Chez Pentax par exemple, le k10d, qui n'est plus tout jeune(1), bénéficie encore de mise à jour firmware(2).

          (1) sortie en novembre 2006, pfiou! des années lumières en arrière vous dirons nos braves marchands
          (2) dernière fournée arrivée le 22 avril 2010 pour plusieurs modèles, message aux possesseurs de reflex pentax ;)

          http://www.linux.com/feature/118946
      • [^] # Re: Firmware libre ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        J’ai depuis quelques années, depuis sa sortie le 300D de canon. J’ai mis à jour le firmware par un « Russe ». Qui reprenait certaines fonctionnalité du 10D de l’époque, comme flash sur second rideau, lever du miroir 'n' secondes avant la prise de la photo, etc.

        S’il y avait une alternative, je serais content.
  • # Diaporama avec transition

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Je n'ai pas trouvé de programme libre (j'ai peut-être mal cherché; Picasa sympa mais pas libre) permettant de visionner en diaporama (pas de créer un diaporama au format DVD):
    - avec une animation lors de l'affichage d'une image (comme un zoom très léger) qui ajoute un peu de dynamisme
    - avec des transitions (fondu...) entre deux images

    Quel est votre programme préféré pour présenter vos photos?
    • [^] # Re: Diaporama avec transition

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Digikam fait des diaporama corrects avec des transitions (un peu longues pour certaines)

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Diaporama avec transition

      Posté par . Évalué à  3 .

      J'utilise qiv, mais bon je suis de ceux qui font des photos en jpeg et qui n'ont vraiment pas le temps de retravailler chaque photo.

      Ce que j'aimerais moi c'est pouvoir faire une visualisation photo/vidéo sur un dossier (voir une liste de dossier), avec comme idée de montrer les photos en diaporama, puis une vidéo, puis continuer le diaporama. En effet ma sœur fait des photos et des vidéo avec sa caméra numérique et c'est pas très pratique à visualiser.

      Pour le moment la seule chose que j'ai trouvé c'est me concocter un script shell (qui utilise qiv et mplayer) pour faire le boulot.

      Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

  • # manque un appareil photo libre

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    Qu'en a t'on à faire de 16M pixels quand les algorithme de traitements sont pourris ?


    Garbage In Garbage Out. On aurait moins de boulot à faire si on pouvait directement interroger la CCD et lui faire le travail de construction du raw.

    Par exemple si je faisais de l'astronomie, je voudrais un algorithme qui prenne son temps pour choper les photons (afin d'éviter que la chaleur du processeur bruite le signal), les cumuler sur une pause longue.

    Si j'étais un pervers, je voudrais pouvoir régler les longueurs d'onde que je perçois pour déshabiller les filles qui sortent des piscines, et les retravailler en fausses couleurs. On pourrait utiliser le même principe pour trouver les points chauds d'équipements industriels/maisons en matant l'infrarouge (chose à laquelle les appareils photos sont sensibles).

    On pourrait développer nos propre firmwares avec nos méthodes originales de collectes de l'image et peut être avoir un jour des photos différentes de ce que se fait aujourd'hui mais qui ne nécessiteraient plus de post-traitement. Peut être l'un de nous pourrait il créer l'appareil photo qui ne craint pas le contre jour.

    Bref, on perd moins de temps et d'énergie et d'argent à développer instantanément des photos sur des papiers avec des encres qui vont pas durer, mais le temps gagné, on le redépense en post traitement.

    Je suis pas sûr certains jours qu'on y ait vraiment gagné.
    • [^] # Re: manque un appareil photo libre

      Posté par . Évalué à  6 .

      Ce que tu décris existe déjà et cela s'appelle la frankencamera. Ce n'est pas encore un produit industrialisable, mais les résultats semble assez intéressants :
      http://graphics.stanford.edu/projects/camera-2.0/

      Si je devais apporter une critique sévère sur ce projet, c'est l'attitude des auteurs. Ils sont partis sur une base de caméra elphel, l'ont modifiée avec l'aide des concepteurs de cette caméra et ne les ont pas cités. Ils n'ont de plus pas forcément publié leurs développement alors qu'ils partaient d'un projet OpenSource. Je pense donc que ce projet a le mérite d'exister mais que les projets d'Elphel sont bien plus intéressant.

      En ce qui me concerne, pour la vision par ordinateur j'ai deux stratégies différentes. La première lorsque je n'ai pas besoin de plus d'une image par seconde alors je passe par un appareil photo numérique reflex, ce qui me permet de récupérer les fichiers bruts de les convertir aux mieux et de profiter de gphoto2 pour pouvoir piloter entièrement mon appareil, du réglage du temps d'intégration jusqu'à l'ouverture du diaphragme en passant par l'ISO ...

      Jusqu'à présent lorsque j'avais besoin de plus d'images par seconde je n'avais pas de solutions simples. Il existe bien une norme de carte d'acquisition dédiée à l'imagerie avec la définition d'une liaison série ad hoc, nommée cameralink, mais cette norme n'a spécifiée que le tuyau et pas la manière de transférer les données, résultats chaque constructeur gère comme il l'entend son pilotage de caméra. Pour utiliser ce type de caméra il faut un "framegrabber", nos amis de chez NI (National Instrument) ont une très forte présence sur ce secteur (Carte et logiciels NI vision) , mais ils ont décidé de ne pas supporter linux, donc si un labo a ce type de carte et s'il veut continuer d'utiliser ses caméras, mais cette fois sur linux, alors il est obligé de changer de cartes ! De plus même s'il existe des SDK pour linux, aucun n'est opensource, pour aucune carte que je connaisse (si vous en connaissez je suis preneur). Depuis quelques années la norme GigE/gencam permet de parler à toutes les caméras de ce type de manière transparente à partir du moment ou un fichier xml contenant les caractéristiques a été renseignées. C'est extrêmement prometteur ! Reste qu'en terme de flux de données cette interface reste légèrement inférieure à ce que l'on peut trouver en caméralink, et comme les labos ont tendance à n'acheter qu'en fonction des caractéristiques du matériel ce sytème n'a pas encore vraiment pénétré le monde scientifique (en tout cas celui que je fréquente).

      D'un autre cotés en OpenSource OpenHardware, on a Elphel qui a fait plusieurs caméras avec une interface ethernet classique, mais avec des FPGA et un processeur ARM, ce qui leur permet de traiter les images de manière intelligente avant de les envoyer vers le pc hôte. Il sont en ce moment en train de développer une carte GigE qui permettra à terme de faire passer un flot de données très important. Un autre intérêt pour les personnes intéressées réside dans la modularité de leurs solutions, en effet, vous pouvez choisir une "carte capteur" parmi plusieurs existantes, vous pouvez rajouter une carte entrées/sorties permettant de synchroniser de manière très fines plusieurs caméras entre elles.

      http://www3.elphel.com/fr/353_overview

      J'ai commandé une caméra, qui ne devrait pas tarder à arriver, une fois que j'aurais un workflow opérationnel, je rédigerais certainement une dépêche expliquant en détail tout ça.

      Donc pour conclure, je pense que les choses avancent bien pour le monde OpenSource dans le domaine de la vision et j'espère que ça continuera dans ce sens.
  • # corriger des pixels défectueux ?

    Posté par . Évalué à  1 .

    J'ai un appareil photo dont un pixel est défectueux (peut-être juste un sous-pixel, je n'ai pas assez creusé).
    Connaissez-vous un outil permettant de corriger ça, si possible de manière automatique ?
  • # Et la qualité de rendu ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    Si lister les logiciels est intéressant, un comparatif plus en profondeur sur la qualité du rendu obtenu, en particulier avec les dérawtiseurs serait intéressant.

    Ce genre de comparatif a déjà été fait entre les logiciels payant sous Windows sur de nombreux sites photos.
    Il apparaît que chaque logiciel apporte sa touche personnel plus ou moins heureuse selon les types de photos et les goûts de chacun.

    Pour avoir essayé depuis déjà plusieurs années à intervalles réguliers de traiter mes RAW sous linux (j'en ai marre de devoir rebooter Windows pour ça), j'ai toujours trouvé le résultat décevant.
    Et au final même sous Windows, je préfère utiliser le soft du fabriquant de mon appareil : DPP de Canon.
    Je trouve le résultat plus fidèle qu'avec tous les autres, ce qui au fond paraît assez normal vu qu'ils ont la maîtrise de la chaîne complète des traitements appliqués à l'image...

    Dommage que Canon ne veuille pas sortir DPP sous Linux, et qu'il fonctionne si mal sous Wine.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.