Sondage Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

Posté par .
Tags : aucun
0
29
mar.
2004
  • un gestionnaire d'installation/désinstallation de logiciels :
    286
    (9.8 %)
  • un outil pour gérer le support du matériel :
    487
    (16.6 %)
  • un jeu en 3D qui déchire :
    794
    (27.1 %)
  • un gestionnaire de fichiers :
    147
    (5.0 %)
  • un gestionnaire de thème uniformisé :
    116
    (4.0 %)
  • un soft pour gérer les lecteurs MP3/ Palm/ Pocket PC/ MiniDisc :
    223
    (7.6 %)
  • une suite bureautique "complète" et "compatible" :
    137
    (4.7 %)
  • un compilateur C# :
    69
    (2.4 %)
  • rien ne me manque sous Linusc, je suis comblé :
    667
    (22.8 %)

Total : 2926 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    100% des gens ayant vote sont comble.
    Si c'est pas beau le logiciel libre...
    • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

      Posté par . Évalué à 3.

      [X] un pilote pour le dernier composant/périphérique de_la_mort_qui_tue de chez
      le meilleur constructeur de composants/périphériques de_la_mort_qui_tue et qui
      soit fourni sous forme de sources afin qu'on puisse le compiler pour son
      architecture quand on recompile son noyau...
    • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      100% des gens ayant vote sont comble.

      Pas étonant tout ce qui est dans la liste existe deja ou presque :))

      > un gestionnaire d'installation/désinstallation de logiciels :
      > un outil pour gérer le support du matériel :

      Voir easyurpmi, darkconf (par exemple)

      > un jeu en 3D qui déchire :

      Des jeux pas libres, y'en a quand meme quelques uns. Des jeux libres, ca arrive (Nekeme?).

      > un gestionnaire de fichiers :

      La c'est pas ce qui manque :)

      > un gestionnaire de thème uniformisé :

      A venir très prochainement, si on en croit Novell:
      http://www.eweek.com/article2/0,1759,1553087,00.asp(...)
      Il me semblait que d'autres distributions avaient deja ce projet là.

      > un soft pour gérer les lecteurs MP3/ Palm/ Pocket PC/ MiniDisc :

      Ca je connais pas

      > une suite bureautique "complète" et "compatible" :

      C'est a 90% OpenOffice.

      > un compilateur C# :

      Voir Mono


      rien ne me manque sous Linusc, je suis comblé :
      En fait y'a des tas de trucs qui manquent encore, mais ce sont souvent des trucs assez spécifiques (logiciels professionnels etc.) Globalement, pour le grand public, tout y est, avec cependant une offre pauvre pour les jeux. Donc ca parait normal que la majorité soit comblée.
      • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

        Posté par . Évalué à 2.


        "rien ne me manque sous Linusc, je suis comblé :
        En fait y'a des tas de trucs qui manquent encore, mais ce sont souvent des trucs assez spécifiques (logiciels professionnels etc.) Globalement, pour le grand public, tout y est, avec cependant une offre pauvre pour les jeux. Donc ca parait normal que la majorité soit comblée." -- Jiel_


        Moi, je réponds : Non !
        Non ! Il ne faut pas se faire avoir ! Ce n'est pas parce que vous arrivez à vous en sortir avec *nix que tout ce qui doit y être y est ! Vous trouvez vraiment que cet OS, que beaucoup veulent voir se répandre à la place de la concurrence, est vraiment à même d'être utiliser par vos parents ? Je ne parle pas des grands-parents qui n'ont jamais osé approcher un appareil électrique, mais bien de ces parents qui sont encore dans le monde du travail et qui doivent composer tant bien que mal avec l'informatique.

        Non, *nix est d'un autre temps et n'a pas évolué comme il aurait du le faire. En effet, nous sommes toujours coincé avec une norme vieillote et poussiéreuse : POSIX. Cette norme était parfaitement adaptée à la ligne de commande sur les serveurs mode texte. Tout y est pensé et orienté shell (même les appels systèmes fork et exec le reflètent). D'accord, c'était le ce dont ce genre de machines avaient besoin. Or, nous avons évolué depuis ! Il y a eu l'USB, le réseau, les modes graphiques, les cartes 3D, ...

        D'accord, Linux a suivi cette évolution tant bien que mal en utilisant des solutions ad-hoc, mais est-ce vraiment une bonne solution de ne trouver que "juste" une solution ? Ne sommes-nous pas tout simplement coincés dans cette façon de voir les choses, juste parce que nous les avons acceptées et y sommes habitués ? Ne sommes-nous pas frileux à l'idée de vraiment apporter quelque chose de nouveau au monde du logiciel libre ? A l'informatique entière ?

        Que penser d'un mouvement comme GNU qui encourage officiellement la liberté (à l'excès) et en pratique nous enferme dans la boîte POSIX en la déclarant condition sine qua non pour appartenir officiellement au projet GNU ? Est-ce là une vraie perspective d'évolution ? Privilégier la façade avant même de promouvoir la construction d'outils réutilisables, n'est-ce pas là nous guider vers un mur ?

        Certes, la ligne de commande a eu son temps, certes elle permettait de faire tout ce que l'on voulait sur les ordinateurs de l'époque, certes l'arborescence unique fonctionnait et souvent assez efficacement, mais n'est-il pas temps d'avancer au lieu de s'empoussièrer ?

        Quelques zones sont encore très poussièreuses dans le monde du logiciel libre. En vrac :
        - les pages man et info comme standard alors que des solutions alternativent, reconnues, efficaces et utilisables existent : XML, XSL, Docbook, etc.
        - l'arborescence de répertoires unique alors qu'elle est la cause de la complexité du processus de bootstrapping du noyau linux (regardez un peu la simplicité de ce processus pour AmigaOS ou même Windows)
        - le "tout fichier" qui est une forme d'intégrisme intellectuel pour les programmeurs. Il a fallu mettre en place des emplâtres pour arriver à accéder aux périphériques USB, réseau, framebuffer, ...
        - la gestion des pilotes de périphériques dynamique uniquement sur le papier mais pas en pratique. Elle est loin d'être aussi simple à utiliser que sous d'autres OS concurrents.
        - le nombre de tâche d'utilisation quotidienne qui doivent être réalisée "à l'ancienne", à l'aide d'un shell et d'un grimoire indiquant dans quels sombres recoins secrets se trouve la formule magique permettant de réaliser telle ou telle chose.

        Et il y en a encore bien d'autres comme la guerre des formats de packages, des toolkits graphiques, des langages, des distributions, ...

        Attention, je ne parle de pas de tout jeter au feu et de tout recommencer à zéro en colportant le mythe insidieux du totally rewritten des logiciels et des normes, autant que ne je pousse pas la poursuite à tout prix de la vague des technologies in au détriment de celles qui ont fait leurs preuves. Je parle juste de sagesse, de regard critique, le tout agrémenté d'un zeste d'humilité.

        En bref : Réfléchissons et avançons !

        --
        Michel Nolard
        • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Vous trouvez vraiment que cet OS, que beaucoup veulent voir se répandre à la place de la concurrence, est vraiment à même d'être utiliser par vos parents ?

          Oui d'autant plus que mes parents sont sous GNU/Linux (Mandrake + KDE). Ils ne sont ni informaticiens, ni experts en informatique. Et je connais d'autres personnes de + de 50/60 ans sous GNU/Linux.

          Ne sommes-nous pas frileux à l'idée de vraiment apporter quelque chose de nouveau au monde du logiciel libre ? A l'informatique entière ?

          Par exemple? Il y a quand meme quelques belles innovations dans le libre, à commencer par le noyau Linux.

          - les pages man et info comme standard alors que des solutions alternativent, reconnues, efficaces et utilisables existent : XML, XSL, Docbook, etc.

          Ne pas confondre avec les howtos... Man et info sont parfaitement adaptées à la console.

          le nombre de tâche d'utilisation quotidienne qui doivent être réalisée "à l'ancienne", à l'aide d'un shell

          De moins en moins vrai, voir les distributions grand public. Pour revenir au début, mes parents n'utilisent jamais le shell, et arrivent a faire 95% de ce qu'ils veulent. Certes GNU/Linux a encore des gros progrès à faire au niveau de la simplicité, de l'ergnomie etc. mais les efforts conjoints des distributions "grand public", de GNOME et de KDE apportent une solution de plus en plus performante pour les non-informaticiens. Un peu de patience!
        • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

          Posté par . Évalué à 2.

          Pour les pages de man au moins, il existe de très sympathiques et conviviaux navigateurs en mode graphique.

          Konqueror fait ça très bien (avec de jolies couleurs et des liens hypertexte) en tapant 'man:commande'

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

          Posté par . Évalué à 2.

          >Non, *nix est d'un autre temps et n'a pas évolué comme il aurait du le faire

          Le coup de "c'est vieux, ça n'a pas beaucoup évolué, DONC ça doit être remplacé" ne me convaincra jamais: la roue est toujours ronde depuis son invention il y a des siècles(*), et on n'a pas fait mieux.

          (*) quoique selon certaines sources dignes de foi(**), la roue était à l'origine carré, avant l'invention du cercle par un vieux maître d'école alcoolique.

          (**) Gotlib
        • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

          Posté par . Évalué à 3.

          Personnellement, je veux pas faire le vieux conservateur (j'ai 19ans) mais la console et le mode texte est une des raisons pour lesquelles je suis passé de windows à linux ! il est totalement inconsevable de proposer les meme fonctionnalitées dans un clicodrome que dans une console !

          Exemple : J'avais un site avec 500 liens vers des images. Comment télécharger toutes les images ? cliquer 500fois ? j'ai peut-etre mal cherché, mais la seul solution que j'ai trouvée c'est de lancer une console et de faire un wget ! Un utilisateur qui n'a pas de console (windowsien) aurait du cliquer 500 fois... ou alors ya une option bien cachée, encore plus cachée que la page man de wget.

          Donc non la console n'est pas pousiéreuse, elle tourne le mode graphique au ridicule dans bien des cas !

          Cela dis je suis pas non plus un fervant defenseur de la ligne de commande, si il y a moyen d'organiser un maximum les choses en mode graphique je suis prenneur ! ça c'est le travaille de gnome/kde pour ne siter qu'eux et je trouve qu'il le font très bien.

          Et finalement : ma mere est sous mandrake ! elle sait pas installer un programme sous windows, et sait pas le faire sous mandrake... quelle différence ? Mozilla est mieux en tout point de vue que IE, OpenOffice dépasse largement les demandes pour simplement taper une lettre, evolution est mieux que OutLook Express pour les mails. bref Mandrake est parfait pour ma mere, et moi je préfere passer du temps à configurer la mandrake de ma mere une foi pour toutes que de revenir tt les 3mois pour faire un format.
        • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

          Posté par . Évalué à 4.

          > Moi, je réponds : Non !

          Moi aussi, et j'aime beaucoup ce que tu dis. Une fois n'est pas coutume, j'ai envie de répondre.

          >Vous trouvez vraiment que cet OS, que beaucoup veulent voir se répandre à la place de la concurrence, est vraiment à même d'être utiliser par vos parents ? Je ne parle pas des grands-parents qui n'ont jamais osé approcher un appareil électrique, mais bien de ces parents qui sont encore dans le monde du travail et qui doivent composer tant bien que mal avec l'informatique.

          Oui et non. Les gens dont tu parles sont certes bien incapable d'installer, maintenir ou mettre à jour un système GNU/Linux quel qu'il soit, mais il en va exactement de même avec un système windows ou MacOS. D'accord, faire ce genre de chose est plus facile avec windows ou MacOS, mais pour les personnes dont tu parles, c'est du pareil au même.

          > En effet, nous sommes toujours coincé avec une norme vieillote et poussiéreuse : POSIX. Cette norme était parfaitement adaptée à la ligne de commande sur les serveurs mode texte. Tout y est pensé et orienté shell (même les appels systèmes fork et exec le reflètent). D'accord, c'était le ce dont ce genre de machines avaient besoin. Or, nous avons évolué depuis ! Il y a eu l'USB, le réseau, les modes graphiques, les cartes 3D, ...

          Je ne comprends pas. Il ne s'agit là que de conformances système d'assez bas niveau. Rien n'empêche des couches d'abstraction pour faire plus. Que les développeurs doivent évoluer, je veux bien, mais le système, rien ne le justifie à ce que tu dis. Spécialement pour les périphériques : c'est quoi, le rapport ?

          > D'accord, Linux a suivi cette évolution tant bien que mal en utilisant des solutions ad-hoc, mais est-ce vraiment une bonne solution de ne trouver que "juste" une solution ? Ne sommes-nous pas tout simplement coincés dans cette façon de voir les choses, juste parce que nous les avons acceptées et y sommes habitués ?

          C'est possible. D'un autre côté, tant qu'on en trouve pas un défaut à POSIX, c'est que POSIX n'a pas de défaut. En fait, je peux en trouver, mais ça passe bien au-dessus des cas simples que tu présentes.
          POSIX ne spécifie pas tout, mais n'empêche pas de spécifier en plus. Un paquet de trucs ne dépendent pas de POSIX dans un système qui l'implémente. Par exemple, MacOS n'en était pas loin la dernière fois que j'ai regardé. Maintenant, il l'est peut-être complètement ?

          > Que penser d'un mouvement comme GNU qui encourage officiellement la liberté (à l'excès) et en pratique nous enferme dans la boîte POSIX en la déclarant condition sine qua non pour appartenir officiellement au projet GNU ?

          Nieh ? GNU's Not Unix. Tu es absolument sûr de ce que tu affirmes ? C'est juste que des gens qui ont spécifié et implémenté autre chose que du POSIX, il y en a pas des masses. D'ailleurs, ce serait juste "histoire d'avoir le choix," car il n'y a aucune raison de changer de conformance.

          > Certes, la ligne de commande a eu son temps, [...] mais n'est-il pas temps d'avancer au lieu de s'empoussièrer ?

          Bien d'accord. Te gêne pas, prends ton plus bel IDE et code ! Moi aussi, je suis un amoureux des clicodrômes, et je travaille à me passer définitivement de cette horreur en 80x25. C'est pas simple, il y a énormément à faire, mais ça se fait. Le plus dur étant de trouver exactement ce qu'il y a à faire.

          >Quelques zones sont encore très poussièreuses dans le monde du logiciel libre. En vrac :
          - les pages man et info comme standard alors que des solutions alternativent, reconnues, efficaces et utilisables existent : XML, XSL, Docbook, etc.

          Il ne s'agit que d'un standard de fait. Il n'y a aucune spécification à changer, seulement une attitude des documenteurs. Et encore, un outils en ligne de commande, c'est normal de lire comment il marche en ligne de commande : il y a bien une raison pour laquelle tu n'utilises pas un outils graphique (idéalement, j'entends.)

          > - l'arborescence de répertoires unique alors qu'elle est la cause de la complexité du processus de bootstrapping du noyau linux (regardez un peu la simplicité de ce processus pour AmigaOS ou même Windows)

          Manifestement, je ne comprends pas ce que tu appelles bootstrapping.
          De plus, sous windows, il y a une arborescence unique : la racine étant le bureau. Rien n'empêche de faire un truc du même genre sous linux, mais je vois pas à quoi ça servirait. Et toi ?
          Eventuellement, tu exposes peut-être un problème sur le fait que l'arborescence d'un périphérique de stockage contienne celle d'un autre ?

          >- le "tout fichier" qui est une forme d'intégrisme intellectuel pour les programmeurs. Il a fallu mettre en place des emplâtres pour arriver à accéder aux périphériques USB, réseau, framebuffer, ...

          Rien à voir. Qui dit information et système de repérage de cette information dit équivalence avec base de données, et avec système de fichier. Que ça soit mal fichu ensuite, qu'on ait pas de surcouche pratique pour s'en servir, ou qu'elle soit méconnue, c'est une autre question.

          >- la gestion des pilotes de périphériques dynamique uniquement sur le papier mais pas en pratique. Elle est loin d'être aussi simple à utiliser que sous d'autres OS concurrents.

          Certes. Mais POSIX n'y est pour rien, les pipes n'y sont pour rien, le tout fichier n'y est pour rien. C'est ce qu'on a toujours fait pour l'implémenter qui pèche, et on est en train de s'en sortir. Par exemple, il ne manque que peu de chose à udev pour permettre d'en écrire une surcouche avec une belle GUI qui va aider à tout bien repérer branchement et débranchement de périphérique.
          Et encore, des gars plus calés que moi essaient en ce moment même de m'expliquer que c'est déjà possible, et comment.

          >- le nombre de tâche d'utilisation quotidienne qui doivent être réalisée "à l'ancienne", à l'aide d'un shell et d'un grimoire indiquant dans quels sombres recoins secrets se trouve la formule magique permettant de réaliser telle ou telle chose.

          Pas pour un utilisateur lambda. Je n'ai aucunement besoin de cette chose pour me connecter à internet, naviguer, faire du travail de bureautique, de la base de données, du dessin... Je sors mon kterm quand je dois développer, mettre à jour ou installer. Si ce n'est pas ton cas, c'est ta distrib', ou toi, qui pèche.

          >Et il y en a encore bien d'autres comme la guerre des formats de packages, des toolkits graphiques, des langages, des distributions, ...

          Pas pareil. On cultive la diversité, qu'on le veuille ou non. Ca pose des difficultés, mais des difficultés voulues. Si tu veux pas de diversité, ça fait déjà une sérieuse raison de moins de t'intéresser aux logiciels libres. A quoi bon pouvoir modifier quelque chose alors que tout le monde ne prend pas cette modification, créant ainsi de la diversité ?

          >Attention, je ne parle de pas de tout jeter au feu et de tout recommencer à zéro en colportant le mythe insidieux du totally rewritten des logiciels et des normes, autant que ne je pousse pas la poursuite à tout prix de la vague des technologies in au détriment de celles qui ont fait leurs preuves. Je parle juste de sagesse, de regard critique, le tout agrémenté d'un zeste d'humilité.

          Tout à fait d'accord, mais j'ai pas l'impression que tu aies vraiment creusé là où ça pèche.

          >En bref : Réfléchissons et avançons !

          Ce qui est marrant, c'est que je suis d'accord quand tu dis que tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes, je suis d'accord quand tu dis qu'il faut faire évoluer certaines visions des choses, simplement aucun de tes exemples ne me convient.

          Moi ce que je crois, c'est qu'on manque d'experts en IHM, et de gens voulant les implémenter.
          Je crois aussi qu'il faudrait avoir moins peur de prévoir des fonctions spécifiques à côté des fonctions génériques. Par exemple, ce n'est pas parce qu'un fichier POSIX n'a pas d'attribut "invisible" que les navigateurs de fichier tournant sur un système POSIX ne doivent pas fournir une interface vers cet attribut, lorsqu'il est géré par le système de fichier (non, je ne parle pas que de vgros.)
          Je crois encore que les programmes exécutables réimplémentent trop souvent la roue en interne au lieu d'utiliser la libroue.so qui fonctionne si bien, ou de transformer leur réimplémentation en libbouee.so indépendant pour que ça serve à d'autres.
          Je crois enfin que la liaison dynamique au chargement du programme devrait laisser un peu de place au dlopen, histoire qu'il ne soit pas nécessaire d'installer la libultrascreenshot pour regarder une vidéo... En attendant que ça s'arrange, j'utilise Gentoo et je joue avec $USE.


          Mais j'ai des doutes concernant la mauvaise conception du système de base. Il ne se suffit pas, mais il n'a que peu de problèmes, pas spécialement bloquants.
          • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je considère que POSIX est mort et a fait place au GNU.
            Il y a de nombreuses fonctions qui ont été revues par GNU car elles étaient obsolètes ou conduisaient à des incohérences.
            Qui parle encore d'une utilisation de disques (df) en nombre de blocs (de 512 octets) ?
            Il a même fallu créer la variable POSIXLY_CORRECT pour les nostalgiques !
            • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

              Posté par . Évalué à 1.

              Moui, enfin, j'attends encore les GNU threads ;). Quoique, on peut peut-être considérer la NPTL comme ça ?

              Plus sérieusement, j'avais oublié ces histoires de format de réponse. Effectivement, ça c'est un défaut. Pas si grave, puisque justement on commence à vouloir une GUI dès que possible, mais quand même. D'un autre côté, je peux pas affirmer avec beaucoup d'applomb que les dernières révisions de POSIX ne modifient pas les sorties attendues des commandes courantes. Qu'en est-il ?

              (Et les "nostalgiques," c'est vraissemblablement des gens qui se sont chéfié pendant des jours pour faire un shell script...)
        • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

          Posté par . Évalué à 1.

          Vous trouvez vraiment que cet OS, que beaucoup veulent voir se répandre à la place de la concurrence, est vraiment à même d'être utiliser par vos parents ?

          Mon père a en horreur l'informatique alors Windows ou Linux, c'est du pareil au même pour lui.
          Quant à ma mère, elle est incapable d'installer quoi que ce soit, elle ne configure rien et n'a aucune envie de tenter quoique ce soit comme personnalisation, par contre elle sait très bien cliquer sur une icone. Alors Linux ou Windows, pour elle, c'est du pareil au même...
      • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        >> un gestionnaire de thème uniformisé :
        >A venir très prochainement, si on en croit Novell:

        donc c'est bien ca qui manque !
        moi j'ai voté ca parce que j'avais justement en tete l'idée d'un projet de ce style.
        En effet, on trouve pleins de thèmes, pleins de skins, mais quand on a un thème, il faut à chaque fois refaire les skins des autres logiciels pour que ceux ci aient le meme look.

        Je réfléchissais à une définition des éléments communs à toutes ces skins.
        Une fois une telle définition faite, on pourrait définir une base de données des thèmes graphiques (windows décorations / couleurs / icones / sons / wallpapers ... )

        et faire des convertisseurs vers les autres programmes.
        Ainsi en faisant le travail pour une seulle skin, on calculerait les skins des autres logiciels (et chaque modif sera diffusée sur tous les logs)

        Qu'en pensez vous ?
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    [X] De beaux outils graphiques pour manager mon serveur en particulier LDAP, Postgres, les ACLs et 2-3 autres trucs.
    Je suis pro ligne de commande lorsqu'elle est formatrice et commode, pour ça, c'est n'est pas le cas à mon avis et c'est rébarbatif.
  • # Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

    Posté par . Évalué à 0.

    un jeu en 3D qui déchire

    il y en a pleins des jeux qui déchirent sur l'GNU/linux, je comprend pas qu'il y ait déjà 5 votes. mais bon, il faudrait peut etre déjà se mettre d'accord sur "qui déchire".
    • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

      Posté par . Évalué à 4.

      Sans dénigrer le travail fourni par la communauté, un jeu comme Vietcong est vraiment immersif.

      Bien plus réaliste que UT200x, qui reste malgré ses qualités, très "arcade".

      Et je regrette que Vietcong ne soit pas porté pour linux... (les développeurs bredouillent un faible "on travaille sur ce problème...", mais on sent que la volonté n'y est pas, et je les comprend vu que le jeu est basé sur DirectX)

      Cependant à mon avis il doit y avoir moyen de faire aussi joli avec OpenGl. Mais n'étant pas développeur OpenGl, je ne connais pas ses capacités réelle, mon opinion est très subjective.

      Après, les jeux genre Ennemy Territory sont bien sympathique, mais la qualmité graphique n'est pas au niveau de Vietcong. (cependant il est gratuit)

      Pour mon avis perso, il y a deux types de jeux :
      Les bons, et les mauv... Euh, je vais partir sur une autre voie, en fait.
      Je disais, il y a les jeux style "arcade",
      (FrozenBubble, Reversi, Slune, TuxRacer, etc...)
      et les jeux "prenants".
      (UT200x (grâce aux nombreux mods en cours, qui sont prometteurs), Vietcong, (payant, Win32 seulement, mais tellement bon ! Seul élément qui me fait conserver une partition Windows), et des jeux comme Max Payne (il tourne sous WineX je crois, faudra que j'essaie un jour))

      Voilà ce que je tenais à dire. Avant de ne jurer que par le libre, et de décrier ce qui tourne sous Windows, il faut se renseigner un minimum. On ne peut renier le travail artistique de certains jeux.
      • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je disais, il y a les jeux style "arcade", [...] et les jeux "prenants". (UT200x [...])

        Je ne pense pas que les deux categories soient exclusives (ca a l'air d'etre ton avis, mais je peux mal interpreter)...

        Bien plus réaliste que UT200x, qui reste malgré ses qualités, très "arcade".

        Tu viens de le mettre dans les deux categories...

        Exemple : FrozenBubble est particulierement prenant (UT2k4 aussi mais surtout en reseau)

        C'etait un detail, mais ca ne m'empeche pas d'avoir egalement un Windows pour les jeux...

        PS : Desole pour les accents : QWERTY power... (et pas configure en US-International)
        • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui bien sur, UT200x est en fait un jeu prenant, mais pas du même style d'ambiance que Vietcong (j'aime bien l'ambiance "réaliste" de ce jeu, sa jouabilité riche qui ne se résume pas à "tire et avance en toutes circonstances". Il y a une partie tactique, avant le bourrinage)

          Je ne sais pas exactement comment définir les différentes classes de jeux, mais une chose est sure : ce n'est pas pratique de devoir rebooter pour jouer à son jeu préféré. (ce qui aurait tendance soit à augmenter la productivité, soit à freiner le passage a l'os libre)
      • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

        Posté par . Évalué à 1.

        Quand on voit la version Linux de Neverwinter Nights et ses performances 3D égalant celles de la version Windows, je ne pense effectivement pas que le problème soit au niveau des capacités !

        Je suppose que le faible pourcentage de PC tournant sous Linux dans nos foyers reste l'élément déterminant, qui freine encore le développement/port de jeux 3D commerciaux sous Linux (quand on aura plus de choix, on pourra toujours se disputer quand à savoir si ce sont de "bons" jeux ou non ;-))

        Mais bon, je serais curieux de connaître le temps passé pour développer p. ex. le client Linux de Neverwinter Nights, en comparaison avec la version Windows...
        • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

          Posté par . Évalué à 1.

          Je suis newbie sous linux, mais il est vrai que ce qu'il me manque principalement ce sont les jeux développés pour tourner sous windows.

          Le peu que j'ai vu des capacités de linux me poussent en effet à croire que si ces jeux ne sont pas développés pour cet OS, c'est plus pour des raisons commerciales que pour des questions de manque de performances.

          Je l'avoue, j'ai eu mon premier PC il y a maintenant quelques année... pour jouer avec les jeux du commerce.

          Je n'avais donc pas trop le choix comme beaucoup que de prendre windows comme OS.

          Mais c'est un cercle vicieux car les jeux ne sont pas développés pour linux car peu de gens possèdent ce dernier sur leur PC, mais si plus de jeux étaient jouables sous linux cela permettrait de faire découvrir cet OS.

          Et là je pense que windowscroft mettrait son veto car cela serait la porte ouverte à la croissance de linux au détriment de ses "fenêtres".

          Le problème d'absence de jeux pour linux ne serait-il pas finalement dû quelquepart à BG ?

          Heureusement, quelques sociétés de développement de jeu essaye d'enrayer le cercle vicieu : je crois avoir entendu parler que DOOM III pourrait également tourner sous linux... sauf erreur de mes oreilles...

          En tout cas en attendant que les jeux actuels sortent pour linux, j'ai quand même réussi via la DOSBOX à refaire tourner de vieux jeux MSDOS sous linux et dont Win XP ne voulait rien savoir, et ça c'est génial !
          • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

            Posté par . Évalué à 2.

            Pour Doom III effectivement il devrait aussi sortir sous Linux et prochainement (http://www.nofrag.com/news/mar2004/26/10690.html(...) ).

            C'est que le père JC (John Carmac) de chez Id il aime bien Linux et il développe principalement en OpenGL (donc portable). Depuis que j'ai acheté Quake 3, c'est que du bonheur de jouer sous Linux avec les différents mods disponibles (Urban Terror, DeFrag, OSP ...).

            Le gros avantage des moteurs d'Id, c'est qu'étant de base portables, les autres jeux utilisant ces derniers peuvent assez facilement être porté sous Linux. Il n'y a qu'a regarder Ennemy Territory (basé sur RTCW lui même basé sur le moteur de Quake3).

            Et puis dernier point positif avec Id, c'est qu'ils mettent leurs moteurs en GPL une fois qu'ils en ont terminés l'explotation. Ainsi, on voit apparaître des projets intéressant comme Quakeworld 1 et 2. Et bientôt en toute logique on aura droit au moteur de Quake 3, qui franchement n'a pas à rougir même plusieurs années après sa sortie.

            Bon je sais que ça fait très pub commerciale tout ce que je viens de dire, mais pour une fois qu'un éditeur de jeux pense au monde Linux, ça permet de lancer une mode pour le portage de jeux sous Linux genre "Ben nous chez Id, nos jeux marchent sous Linux (et on espère que ce marché va décoller), et vous cher concurrents ?".

            Enfin, le but de JC étant de faire toujours mieux que la concurence, j'ai hâte de voir la version finale de Doom III, va t'elle exploser tout ce qui existe comme lors des sorties de Quake 1, Quake 2 et Quake 3 ?
            • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

              Posté par . Évalué à 1.

              Ho, un défraggeur !

              Nan sérieux, moi je joue de moins en moins, mais j'ai bien de la moule, les seuls jeux auquel je joue encore ( et qui sont bien ! ) sont des jeux portés sous nux :)
              Neverwinter Nights, à part la souris lente ( bof on si habitue c'est pas trop génant ) tourne super bien et quake 3 on en parle pas, nickel chrome.

              Si valve se rapellait de porter half life ( et pas steam §§§ ) sous nux, tout d'un coup y'aurait beaucoup de gamers sous nux moi je dis, pi les portage d'autres jeux apparaitraient d'un coup comme ca :p ( vietcong ? miam miam )
    • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai coché le jeu, non pas que ça me manque personnellement (je suis le non-joueur par excellence) mais je suis sûr que je pourrais convertir facile 2 fois plus de monde à Linux si je pouvais leur montrer que leur jeu préféré tourne sous linux.

      Maintenant, j'ai pas encore tenté la compilation de WineX, vous avez des conseils en particulier ? Quels jeux arrivez-vous à faire tourner avec ?
      • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

        Posté par . Évalué à 0.

        Le seul conseil que j'ai à donner c'est de ne pas utiliser WineX, mieux vaut ne pas jouer que d'utiliser cette bouse (d'un point de vue technique, historique, idéologique, par principe... une recherche sur google donnera pleins de détails croustillants).

        Toute façon avec wine on émule déjà suffisament de jeux comme ça et puis reste scummvm pour jouer à serious sam, que de bonheur :-)
        • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

          Posté par . Évalué à 1.

          Sam & Max tu veux dire plutot ?, parce que serious sam sous scummvm o_O :p
          • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

            Posté par . Évalué à 1.

            Ou encore Monkey Island II ou Day Of The Tentacle !!!
            • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

              Posté par . Évalué à 2.

              Heu... la "3D" qui dechire de Day Of The Tentacle ? ...
              Excelent jeux au demeurrant (je l'ai même fini en son temps) , mais je pense plutôt qu'ils voulaient parler d'un jeu de la mort qui tue qui utilise toutes les fonctionalités des dernière cartes graphiques (genre "penta blending shader a pulsation concentique de phase v2.15")...
              Le moteur de quake a été ouvers et celui de hl2 s'est enfuis ... ca compte ?
        • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

          Posté par . Évalué à 2.

          Quand ton jeu préféré est supporté, ok. Ceci dit si la version cvs de WineX pouvait faire tourner un p'tit Vietcong, je serais comblé :)
        • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

          Posté par . Évalué à 1.

          une recherche sur google donnera pleins de détails croustillants
          mais encore ?

          Toute façon avec wine on émule déjà suffisament de jeux comme ça
          Suffisament ? Suffisament pour qui ?
          En quoi peux tu te permettre de penser que ce qui te suffit à toi suffit
          à quelqu'un d'autre ?

          Chez moi, grâce à winex counter-strike, warcraftIII, GTA III, GTA Vice City et Splinter Cell fonctionnent.
          Si tu m'assures que je peux faire fonctionner ces jeux avec wine, j'éssayerais de l'utiliser la prochaine fois.
          Malheureusement je doute fortement que ca soit le cas et en attendant je suis bien content des quelques dizaines d'euros que m'a couté mon abonnement à winex car avec je peux jouer aux jeux que j'aime *MOI*.

          P.S: bien entendu le jour où je pourrais jouer au jeux que j'aime *MOI* sans avoir à utiliser de wine*(quel est le terme à utiliser ? puisque émulateur n'est pas le bon terme), je serais vraiment heureux mais en attendant je prends la solution qui *fontionne*.
    • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

      Posté par . Évalué à 1.

      Par exemple World of Warcraft ... Blizzard tres grosse compagnie,
      versions MAc et PC ... Pc entender windows :( Pourtant je pense
      qu'il doit y avoir plus de Linux potentiels a la maison que de mac
      potentiels (cad personne pret a migrer sous linux plutot que pret a
      migrer vers mac...)

      Pourtant sur mac pas de directX ... donc je vois plus trop l'excuse linux
      surtout avec MacOsX ???
      • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est marrant, je vois bien les macusers dire la même chose: on développe plus de jeux pour linux que pour mac, alors qu'il y a plus de macs. A mon avis c'est à peu près pareil. Par contre, vu que MacOS X et Linux fonctionnent grosso-modo sur la même architecture (unix), est-ce que le développement pour l'un ne pourrait pas être une passerelle pour un développement plus facile sur l'autre? Plutôt que de se tirer dans les pattes...
        • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est ce que fait ID Software, toujours fidèle à OpenGL pour ne pas avoir trop de questions à se poser pour les portages Linux, MacOS X et Windows.

          Malheureusement, l'immense majorité des autres développeurs de jeux sous Windows ne se posent même pas la question et font du DirectX... Dommaaaage...
    • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai coché ça aussi même si je sais très bien qu'il y'a des jeux sous Linux. Je m'esssplique donc...

      Aujourd'hui, les seuls jeux que je trouve intéressants sont Warcraft 3 et Flight Simulator. Même si des travaux sur des jeux similaires sont en cours, il sont très loin de l'original et pour un bon moment encore j'imagine.

      D'autre part, j'ai récemment testé UT2004 sous Linux. Le jeu fonctionne avec de légères mais régulières saccades (un peu embêtant quand ça arrive face à un adversaire).
      OK, y'a peut être un paramétrage, une configuration à changer mais sur la même configuration, j'ai pu jouer directement et sans aucun soucis sous Windows.

      Aujourd'hui, je suis personnellement convaincu de pouvoir complètement et définitivement basculer sous Linux. La seule chose qui me retienne encore étant les jeux, même si fondamentalement ce n'est pas ma principale activité informatique.

      Ce n'est bien évidemment pas un reproche. Quand on mesure le chemin accompli au niveau du système et des applications, on ne peut qu'être enthousiaste.

      Pour ma part, je préfère travailler dans le sens de l'indépendance système. J'essaie d'utiliser un maximum d'applications disponibles aussi bien pour Windows que Linux afin de pouvoir travailler indifféremment sur un système ou l'autre.

      Et pour l'instant, nous n'y sommes pas encore au niveau des jeux. Par contre je ne désespère pas que les éditeurs y viennent petit à petit...
      • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

        Posté par . Évalué à 1.

        Il me semble que WarcraftIII tourne sous Wine(X), à vérifier car ce n'est pas ma tasse de thé.
        Par contre niveau simulateur de vol, j'ai comme l'impression que tu n'as pas testé FlightGear Flight Simulator (FGFS pour les intimes), car il surpasse facile le MS flight machin !!!

        Niveau réalisme de comportement, pilotage, comportement des différents appareils et des paramètres physiques (vents, incidence des flux généré par l'avion (surtout avec hélice) etc...)

        En plus quasiement toute la terre est dispo en scénario.

        Ok, les batiments au sol ne sont pas encore 100% fidèles, bien que pour San Francisco il y ait des cartes satélites, mais ce n'est pas ça le plus important pour un simulateur de vol je pense.

        http://www.flightgear.org/(...)
        un ptit tuto http://clx.anet.fr/spip/article.php3?id_article=92(...) qui commence à dater mais qui peut toujours rendre service.
        • [^] # Warcraft, WineX et tout le bazar...

          Posté par . Évalué à 0.

          Il me semble que WarcraftIII tourne sous Wine(X)
          Disons que le commercial WineX se targue de faire tourner WarcraftIII mais sachant que mon dernier essai (5-6 semaines) s'est soldé par lancer l'exécutable puis ramer jusqu'à planter et sachant que le principal intérêt d'un tel jeu est de jouer en réseau (beaucoup plus consommateur) : je doute que ce soit utilisable dans un proche avenir...
          En outre, quelle nécessité de devoir passer par un émulateur si ce n'est donner raison à un éditeur qui ne fait pas d'effort de portage...
          • [^] # Re: Warcraft, WineX et tout le bazar...

            Posté par . Évalué à 1.

            chez moi ca marche tres bien, avec des performance assez proches de la version windows. Ca fait plus d'1an que je joue avec sur winex sans problèmes. Les upgrades se font meme automatiquement et proprement (au debut il fallait relancer le jeu apres update)
            avant de critiquer, faut se renseigner un peu (sur des forums par exemple)

            > sachant que le principal intérêt d'un tel jeu est de jouer en réseau (beaucoup plus consommateur)

            Pourquoi un jeu en réseau devrait-il etre plus gourmand alors que justement il y a l'IA en moins a gérer ? (t'as pas un P4 qui accélere internet ?)

            > quelle nécessité

            aucune mais c'est quand meme bien agréable de pouvoir jouer au jeu que tu veux... Warcraft est le seul jeu de son genre, et c'est celui auquel je veux jouer. Tu es libre de ne pas vouloir, et de te contenter de ce qui existe nativement

            > donner raison à un éditeur qui ne fait pas d'effort de portage

            l'éditeur ne fait pas d'efforts de portage, mais code tellement bien que mes tests pour le faire marcher montrent une très bonne compatibilité depuis la fin de la béta il y a 2 ans (avec -opengl, ca aide).

            Note du troll : 2/10, peu de poils, aucune agressivité, devra revenir en 2e semaine :)
            • [^] # Re: Warcraft, WineX et tout le bazar...

              Posté par . Évalué à 1.

              avant de critiquer, faut se renseigner un peu (sur des forums par exemple)
              bla-bla-bla... Pour moi un jeu reste un jeu... Autant je suis prêt à passer du temps à me renseigner sur la configuration et l'utilisation d'un logiciel, autant je souhaite passer le moins de temps possible pour un... jeu si ce n'est y jouer.

              Pourquoi un jeu en réseau devrait-il etre plus gourmand...
              Essaie juste de créer des cartes un tant soit peu évoluées et d'y confronter X joueurs... Nous en rediscuterons ensuite.

              aucune ...
              Comme l'intérêt/la pertinence de la suite...

              PS: tu devrais faire moins référence à des termes que tu ne maitrises pas (i.e troll) et plus à d'autres que tu devrais connaitre (Logiciels Libres)
              • [^] # Re: Warcraft, WineX et tout le bazar...

                Posté par . Évalué à 1.

                > je souhaite passer le moins de temps possible pour un... jeu si ce n'est y jouer.
                justement je ne faisais que relater mon experience de joueur qui dit que warcraft et winex marchent très bien sur sa machine en réseau et pour des seances de 7-8h de jeu

                > Essaie juste de créer des cartes un tant soit peu évoluées
                j'ai toujours pas compris en quoi c'est plus gourmand que la meme carte avec des bots plutot que des humains en réseau

                > et plus à d'autres que tu devrais connaitre

                Les logiciels libres, oui je connais, mais désolé, comme les jeux libres ne me suffisent pas, je m'arrange avec ma conscience pour supporter la présence de drivers nvidia, de winex et de warcraft sur mon linux.
                C'est pour ca que je peux me permettre de dire de ne pas raconter de conneries, car winex marche très bien chez certains. Après, si tu considère que ca ne ressemblait pas à une tentative de troll, libre à toi
                • [^] # Re: Warcraft, WineX et tout le bazar...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  en quoi c'est plus gourmand que la meme carte
                  En fait, je parle de cartes "évoluées" (avec des triggers qui "réagissent" à certaines actions de joueurs) qui, à la différence de celles fournies par Blizzard, incluent du byte code java et non du code précompilé que fournit l'éditeur.
                  Pour ce qui est des bots vs joueurs : je n'en sais absolument rien.

                  drivers nvidia, de winex et de warcraft
                  A comparer à mon cas de non fonctionnement : drivers libres DRI pour ATI et winex en version "libre" (non commerciale, mais je ne suis pas au fait de la licence).
                  Ce n'était réellement pas un troll, juste un cas d'utilisation bien loin d'être satisfaisant pour une base libre (hors warcraft lui-même).
            • [^] # Re: Warcraft, WineX et tout le bazar...

              Posté par . Évalué à 1.

              Je préfererais que les éditeurs sortent des versions multi-OS plutôt que d'avoir à faire le portage moi même via une surcouche, aussi performante soit-elle.
              Le jour où il suffira de cliquer sur "install.sh" pour installer n'importe quel jeu grand public, on pourra dire que c'est gagné. On en est loin.
        • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          La référence absolue des simulateurs de vol (des vrais simulateurs hein, pas des jeux), c'est X-Plane. Ca n'existe que pour Windows mais comme il a la bonne idée d'utilise OpenGL, il fonctionne absolument parfaitement avec Wine.

          J'ai la dernière version de FlightGear sur ma bécanne, c'est un assez bon simulateur mais X-Plane, c'est quand même au dessus.

          http://www.x-plane.com/(...)

          Il est certifié par l'aviation civile US depuis la version 7.10, ce qui n'est PAS le cas de Flight Simulator. D'ailleurs, ils s'en moquent un peu en disant qu'on trouve Flight Sim dans la section GAMES sur le site de MS :-)

          http://www.x-plane.com/FTD.html(...)
    • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

      Posté par . Évalué à 0.

      j'ai voté un jeu en 3D qui déchire.

      Oui, il y a des jeux en 3D sous linuxqui déchirent, mais si il y a pas les jeux auxquels je joue, ben je suis obligé de garder un windows.

      Pour moi, le qui déchire veut dire : auquel je veux jouer.
      • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

        Posté par . Évalué à 0.

        oui, c'est une question de désir, comme dit plus haut par Nong, il y a pleins de jeux 3D excellent qui déchirent. Pour moi, de temps en temps, un coup de bzflag ou de cube, ça déchire, tant qu'il y a du jeu (c'est vieux mais ça me suffit).
    • [^] # Re: Les jeux en 3D sur Glinux, ça déchire !!

      Posté par . Évalué à 1.

      Disons qu'il manque sous Linux tous les jeux qui ont la cote (qui dechirent, quoi :) UT200X c bon pour les LAN, mais en tant que gamer je n'y joue jamais, je prefère vietcong, Battlefield 1942, Alien Vs Predator, Age of Empire, etc... Je ne vais pas vous faire la listes de tous les jeux que j'ai pu essayer, c pas le sujet :)

      Il manque aussi un portage de tous les MMPORPG (a ma connaissance).

      En gros il me faut une machine sous Windows pour jouer, et une sous linux pour travailler.

      J'espere qu'un jour je pourrais me debarasser de windows, mais pour l'instant c impossible si je veux continuer a jouer.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 9.

    Un serveur graphique moderne, compatible X11, vectoriel 2D, OpenGL.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 5.

    Un screensaver de cul !
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à -1.

    [x] J2EE Lead Architect ;-)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 5.

    Un gestionnaire de fichiers, un IDE C++, un Kexi-like et un K3b like mais indépendant de tout bureau et de préférence écrit en Gtk 2...

    Mais pourquoi les développeurs de LL s'obstinent t'ils à faire du G* ou du K* ??? J'aimerais choisir mon desktop sans avoir à prendre en compte les application que j'aurais ou que je n'aurais pas !

    C'était mon coup de gueule de la journée =)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    c ptet le but de ce sondage

    mais ma réponse "je suis comblé j'ai tout" ne représente pas mon opinion.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    Perso, il me manque juste un SIG moins complexe que Grass et la migration totale (plus de dual boot avec windaube) serait effective dans la minute !!

    Non pas que Grass ne soit pas performant, mais au quotidien, je préfère toujours la gamme Esri ou Géoconcept... Ceci dit, et loin de là, je ne dénigre ce soft ultra puissant...
    Sauf que...niveau apprentissage/ergonomie c'est un peu trop chaud/long pour **moi**...

    Sinon, pour l'utilité que j'en ai, Linux (une 'drake 9.2) me convient à tous points.
    Bonne soirée à tous !
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    [X] Des drivers libres pour mon matos... (merci ATI)

    (HS : [X] Des drivers pour mon matos pour Le Hurd --------> [] Je cours)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 3.

    Moi sous Linux, c'est GNU qui me manque...
  • # Pile

    Posté par . Évalué à 1.

    Au moment ou je vote,il y a pile 100votes.Tous le monde s'en fout,mais il peut s'agir d'un bug(on sait jamais)
    • [^] # Re: Pile

      Posté par . Évalué à 3.

      Pourquoi un bug ?
      Si il devait y avoir un rapport de bug à chaque journal qui comporte 42 commentaires, Fabien Penso aurait déjà quitté le navire.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 3.

    Avant "un outil pour gérer le support du matériel" il devrait y avoir "les pilotes manquant pour le support de tout mon matériel"...

    Quelqu'un est d'accord avec moi?
  • # ca rame...

    Posté par . Évalué à 1.

    moi ce qui me manque pour passer la machine de ma femme (un k6 200) de win98/ms office 97 à GNU/Linux/OOo ca serait que ca ne rame pas a mort... parce que d'un cote (le cote obscur, malheureusement) c'est fluide et de l'autre ca rame a mort.

    je n'oserai dire si c'est la faute de X, de KDE/Gnome ou de OOo, mais il m'est tres triste de reconnaitre que pour faire le swap je vais devoir acheter une nouvelle machine plus puissante. et dire qu'il n'y a pas si longtemps ca se faisait de dire que GNU/Linux permettait d'utiliser du vieux matos...
    • [^] # Re: ca rame...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'ai migré un K6 300 en rajoutant une centaine de Mo de Ram (156 Mo au lieu des 48 initiaux) et c'est viable. Je compte aussi pas mal sur KDE 3.2 pour que ça soit encore plus fluide.
    • [^] # Re: ca rame...

      Posté par . Évalué à 2.

      il ne faut pas oublier (je le sais car je me suis fait le même genre de réflexion)

      que win98/ms office 97 c'est du soft de la génération k6 200/P/PII, et en général le GNU/Linux/OOo disponible faciliement concerne du soft de dernière génération (au moins pour OOo/Gnome-2/KDE-3) donc prévu pour tourner sur du matériel pas obsolete.
      Aussi que dire de 'vieux matos' ?, en effet avec assez de RAM un 486 doit suporter un kernel 2.6 (demande d'avis aux experts) et un bash, et les outils de l'époque, mais un OOo risque d'avoir mal. Mais tu as bien du GNU/linux sur ta machine, non ?
      Bref faire tourner un XP/OfficeXP sur un k6 200 c'est pas possible alors que c'est l'actualité par rapport a OOo. Donc pourquoi critiquer GNU/Linux sur des choses qu'il ne peux faire ?
    • [^] # Re: ca rame...

      Posté par . Évalué à 2.

      Un serveur sous Linux permet d'utiliser du vieux matos.
      Mon expérience personnelle me fait dire que la bureautique sous Linux demande, à application égale (traitement de texte, mail etc) du matériel plus récent que sous Windows sous peine de ramage intensif.
      • [^] # Re: ca rame...

        Posté par . Évalué à 1.

        contre exemple : un K6-2 300Mhz sous mandrake avec noyau 2.6 et gnome 2.4 et 196Mo de ram est plus fluide sous openoffice qu'un P3 600Mhz 128 de ram sous win98
        c'était pas mon PC le P3 par contre...
    • [^] # Re: ca rame...

      Posté par . Évalué à 1.

      Il y a beaucoup d'astuces pour que ça passe mieux :
      - désactiver tout ce qui bouge (consoles virtuelles, services superflus, etc.)
      - utiliser une profondeur de couleur plus faible (16 bits ou 8 bits au lieu de 32 bits) pour économiser de la RAM
      - utiliser icewm et Rox au lieu de KDE (ou même pas de WM du tout avec juste OOo en plein écran

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: ca rame...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ca le permet : mon serveur de réseau local (imaps, dhcp, https, smtp, fetchmail, CVS, dépot apt...) tourne sur un P133 avec 32 Mo de RAM.

      Maintenant, KDE souffrirait, avec cette même machine. Un peu normal, non ?
    • [^] # Re: ca rame...

      Posté par . Évalué à 1.

      OpenOffice est une immondice sans nom concernant les perfs ...
      un 2.4 Ghz et je le vois encore ramer !
      à croire qu'ils ont mis de l'openGL derrière pour renderiser les lettres !
      • [^] # Re: ca rame...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Rhoo t'exagere, j'ai un celeron 300 et ca rame à peine :) Tu sais, faut en lancer qu'un par document, hein! :p
        • [^] # Re: ca rame...

          Posté par . Évalué à 1.

          même avec un seul document, ca rame comme c'est pas permis.
          Lorsque je dois me taper une doc d'une 100ene de page, vas-y qu'il aspire toute la mémoire et toute la swap.
          Quand c'est comme ca, je préfère un bon abiword ou kword
    • [^] # Re: ca rame...

      Posté par . Évalué à 1.

      Je pense qu'avec un Processeur à ~ 2Ghz et 512Mo de RAM il ne me manque rien sous gnu/linux. Si je veux, je peux faire de l'édition de texte avec mozilla ( ça marche trés bien ;-) )
      mais en ce moment j'ai justement deux "windoziens" avec des PII 400Mhz et 64Mo qui voudraient bien essayer linux. pour de la bureautique et internet.
      j'ai bien essayé la suite debian/kernel.2.4/xfce4/abiword/
      Mon gros probléme c'est bien un gestionnaire de fichiers "zoli" et leger, avec des icônes permettant d'accéder au lecteur de CD et autres partition. et si possible avec "supermount"
      xfce-file-manager ( plante trop souvent....)
      rox ( bof...)

      Le truc qui conviendrait parfaitement : GMC (gnome midnight comander)
      Mais j'ai toujours pas compris pourquoi il a disparu ;-(
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    [X] un logiciel de C.A.O 3D volumique par fonction..... en GPL oeuf course.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    En vrac et plutôt personnel :

    -Des jeux (style diablo2, Zeus, Pharaon, bref, la logithèque que j'ai sous Windows, frozen ou tux racer, c'est marrant mais on se lasse vite).
    -Terragen (logiciel pour créer des paysages) + les outils qui vont avec.
    -Un gestionnaire de matos "tu branches le joystick et ça marche tout de suite comme sous win sans avoir à recompiler le noyau".
    -Html Kit/filezilla (je ne sais pas s'ils ont été portés sous Nux).
    -Plugin shockwave, ça existe sous nux ????

    Bien évidemment, quand je parle de logiciels, je parle bien d'un support en natif, car je vois pas l'intérêt d'emuler qqch que l'on a déjà, windoze en l'occurence.

    ++
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    [X] Moi je dirais un logiciel d'authoring de DVD video.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    Un gestionnaire de fichiers en 3d plein écran pour lancer mes divx et playlists de mon lit avec la télécommande..
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 2.

    [X] Un gestionnaire de fichiers comme Windows Commander.
    Il existe un logiciel du nom de kcommander ou quelque chose comme ça, mais j'ai arrêté de l'utiliser après 34 secondes ...

    [X] il faudrait un bon outil à la Dreamweaver, genre nvu mais il semble encore un peu jeune (il me semble d'ailleurs qu'une nouvelle version soit sortie)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    [X] un gestionnaire d'installation/désinstallation de logiciels
    Car RPMdrake est très bien mais quand tu veux installer ttel logiciel et que tu ne connais pas son nom c'est pas très pratique. il faudrait juste ranger un peu mieux les rubriques

    [X] un gestionnaire de fichiers
    Qui gère la présentation en colonnes (commes sur MocOS X)
    Si vous avez une adresse, ca m'intéresserait (car je crois que ca existe)
    Le mieux serait que ca gère le Drag&Drop depuis KDE.

    Mildred
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    [x] un soft pour gérer les lecteurs MiniDisc

    Car bien sur le logiciel pour transférer de la zik sur MD (via USB, good) est propriétaire et sous windows.

    Snif.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    [X] Un logiciel de montage vidéo qui me permette de jouer avec les fichiers quicktime (.mov) de mon appareil photo!

    J'ai essayé Cinnerella mais a marche pô chez moi (Mandrake 9.2 pris via urpmi: je lance et... nada!)

    Si quelqu'un connais un logiciel pour faire ça je le bénie sur 3 génération!

    A+
    Tay
    • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai essayé Cinnerella mais a marche pô chez moi (Mandrake 9.2 pris via urpmi: je lance et... nada!)

      Si quelqu'un connais un logiciel pour faire ça je le bénie sur 3 génération!


      Tu veux parler de cinellera ? Chez moi il marche mais franchement il casse pas des briques ! Si t'as pas besoin d'un éditeur multipiste, avidemux est pas mal, mais il supporte pas les mov. Essaye de convertir tes vidéos avec gtranscode.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 10.

    [x] Des linuxiennes !!!!!

    Vous oubliez l'essentiel les gars....

    Bon ok, je ----------->[]
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Des logiciels métier. Je sais, ça arrive, mais il faudrait accélérer le mouvement. Des syndicats professionnels pourraient réunir des fonds pour lancer le développement en GPL de leurs outils métier. Un peu comme a fait l'industrie du cinéma avec CinePaint/Film Gimp.

    Par exemple, si les boîtes qui font de la PAO finançaient le développement de Scribus, elles auraient bientôt un outil moins cher et mieux adapté à leurs besoins que Xpress.

    Peut-être la FSF pourrait-elle communiquer sur ce sujet, ou des SLL démarcher les syndicats.

    (De même, il me semble que l'Académie française devrait financer et aider à la conception d'un correcteur grammatical libre. Notre argent serait mieux utilisé qu'à leur fabriquer leur épées. Je leur avais envoyer un « mèle » à ce sujet (sans parler des épées...), mais pas de réponse. Il est vrai que les problèmes des simples mortels, ils doivent en avoir rien à battre.)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    Gestionnaire d'installation désinstallation : urpmi et son interface graphique urpmi sont absolument tout ce dont on peut rêver.

    Outil pour gérer le support du matériel : pourquoi un outil ??? Le système n'a qu'à se débrouiller tout seul pour tout reconnaître (Knoppix le fait très bien). En attendant, les divers outils des distributions sont suffisants.

    Un jeu en 3D qui déchire : m'en fout, j'ai une Playstation 2

    Un gestionnaire de thème uniformisé : m'en fout ma distribution a produit un jol thème uniformisé pour moi

    une suite bureautique complète et compatible : OOo est assez complète et compatible XML, c'est tout ce qui compte.

    Un compilateur C# : ???


    Vraiment, tout ce qui me manque c'est un soft pour faire le lien entre Mozilla Thunderbird, les applications de gestion de temps et mon Palm.

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 3.

    c'est tout de meme incroyable que personne n'est mentionné une gestion de l'impression vraiment parfaite et simple avec toutes les options que l'on trouve sur Win ! Et ce meme pour les toutes dernieres imprimantes sorties.

    c'est pourtant l'essentiel ! et c'est loin d'etre le cas !


    on achete une machine + imprimante
    on installe linux + openoffice + gimp et hop ca doit marcher avec toutes les options de l'imprimante et un rendu parfait . Sans aucune manip compliquée ( au pire : instalation de pilote linux fournis *avec* l'imprimante)
  • # inutile de polluer ce pauvre noyau nommé Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Je ne vois pas ce que viendrais faire un jeu 3D, un gestionnaire de fichier, un gestionnaire de thème, une suite bureautique, dans un noyau.

    Et je ne pense pas qu'il soit raisonnable de faire la promotion du mp3 dans le noyau.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    [x] le support de ma carte TV
    [x] le support de mon imprimante
    [x] le support de mon modem ADSL (rester sous windows pour pouvoir surfer, c'est un peu contraignant quand meme...)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    [x] Une meilleure selection des paquetages installés par défaut
    Par exemple sous mandrake 10.0 j'ai dû installer libdvdcss afin de lire les DVD sous Totem player, ou encore le pluggin flash player pour mozilla.
    Pour moi, ça ne me pose pas trop de problèmes, mais pour un débutant...
    Je n'ai imposé aucune restriction sur la taille de l'installation de Mandrake, elle aurait largement eu la place d'installer tout le nécessaire.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    [x] Outlook Express
    -1 car c de la provoc' :)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    [X] Un environnement graphique rapide, fluide, propre et libre.
    - [...] Y Window
    - [...] DirectFB
    - [...] XServer (bien qu'encore basé sur XFree86)
    - [...] XFree86 5.0 (on peut rêver)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    Je ne sais pas si l'on peut considérer ca comme un "logiciel" au sens du sondage mais une des choses qui me manque le plus sous linux c'est que souvent les drivers pour les technologies derniers cris mettent un certain temps à sortir / être correctement utilisables.

    Je sais que ca ne vient pas forcément de la communauté mais plus des constructeurs qui trainent les pieds concernant les drivers linux , quand ils en font, et qu'ils ne sont pas souvent libres.

    Mais a une certaine epoque j'ai du renoncer à ma distribution favorite pendant un petit moment car ma carte mère all-in-one n'etait pas encore gérée, ou que le montage vidéo / capture via firewire n'était pas du tout au point.

    Et c'est toujours un mauvais point quand on voit que pour windows tu branches et ca marche (dans beaucoup de cas), et que sinon on a le droit à un petit cd qui sait faire tout de suite.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    [x] un gestionnaire de parc informatique "intégré".

    Celui ci integrerait l'installation , la configuration et le mise à jour des systèmes.

    Actuellement il existe pleins de petits outils faisant bien les choses ( kickstart , cfengine , apt-rpm , yum pour la Fedora ) dans leur coin mais il manque un peu de colle.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 4.

    Un logiciel de montage vidéo pour le DV, le plus proche possible de ce que livre Pinnacle avec ses cartes.
    J'ai déjà tanné Pinnacle pour avoir une appli Linux aussi sur leur CD, mais c'est purement pour dire que j'ai gueulé, je ne m'attends pas à grand chose.
    Le plus proche est Kino, mais il manque plein de transitions.
    Comme le montage vidéo et les drivers systématiques n'étaient pas dans le sondage, j'ai mis que j'étais comblé.

    Mes jeux préférés sont tous des jeux console (surtout des RPG), ou dispo sous Linux par émulateur (ou encore natifs Linux, comme Wesnoth), donc ce n'est pas un problème pour moi.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    un logiciel de MAO....
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (un fifa soccer libre)

    Posté par . Évalué à 1.

    Ca parait con mais tous mes potes achetent des consoles pour les jeux de foot, de basket, de foot us et de hockey (principalement des jeux EA Sports).

    Je suis persuadé que le péquin moyen aimerait avoir ce type de jeux sous linux.

    Je n'ose en imaginer des libres (vu la compléxité du projet il faudrait un sacré mécène) mais on peut toujours réver ....
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 0.

    [X] un gestionnaire de fichiers musicaux dans le style de Music Match Juckebox ou peut-être même Windows Media Player. Non pas que WMP soit un bon player mais le système de classement des fichier est assé bien fais.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    [X] Un [plugins|support natif] pour le svg portable sur Gecko/Gtkhtml/Konqueror ...

    C tout ce qu'il me manque .. bouhouhouhou tout le monde s'en fouuuuu ...

    Alors qu'il y à déjà 3 type de support pour flash .. en svg, nada à part un tout ch'tit support natif du projet mozilla-svg qui avance tellement vite que parfois on croirait qu'il recule :-/

    Pire, la plupart du temps les binaires permettant de tester sont seulement fourni en version win32 .. snif

    Raison évidente : manque de developpeur .. (on peu pas leur en vouloir)
    problème : moi je dev du svg, et non pas le plugins pour le lire :-/(bis)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Un anti-virus et un défragmenteur de disque. Mais en mieux que sous Windows, bien sûr!
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai choisi un jeu 3D bien que de plus en plus on voit arriver les versions Linux des jeux en meme temps que celle pour windows.
    Je citerais juste les 2 derniers jeux que j'ai acheté et qui sont compatible Linux depuis le début : NeverWinter Nights et UT2004 !
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    [X] Un logiciel comme DVD Shrink natif en mode graphique

    Parce que un coup de dvdbackup + wine + DVD Shrink ou des scripts qui font appel à 15 programmes différents alors qu'un dvd shrink émulé sous wine ne fait que 200ko...

    Et comme Wine n'implémente pas tous les ioctl32, impossible de ripper un dvd encrypté.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    Un soft (ou un free ;)) pour gérer le Net MD :(
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    [X] Un logiciel de 3D aussi conviviale et aussi puissant que 3D Studio Max (nan pas blender ! pas conviviale du tout)
    [X] Un pilote pour mon scanner (ok, c'est ptet pas un logiciel mais ***** de Canon)

    Ca semble ptet beaucoup mais y'aurait beaucoup plus de croix avec un certain système propriététaire ^^
    • [^] # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

      Posté par . Évalué à 2.

      Innnnssspirrer ... Exxxpirrer ...

      [troll]
      1) 3D Studio Max est sans doute la plus grosse de toutes les bouzes avec lesquel il m'a été donner de travail durant mes études. Fort heureusement, mon professeur de l'époque m'autorisa à utiliser blender en lieu est place ...
      [/troll]

      2) Un logiciel de création graphique 3D ne peu avoir pour vocation d'être simple. Puisque en sois, la création d'image 3D n'est pas simple. Si tu recherche un logiciel de création 3D pour néofite, achete "Ma maison 3D" de chez "Micro-application" .. ou un truc du genre ...

      - En effet les premiers developpeur de 3D Studio ont bien tenté de créer une interface simple .. Il en résultat un énorme tas de bouton+ascenseur+onglet ignoble qui oblige à cliquer 45 fois à chaque opération légèrement poussé. Ce qui, au final, ralenti énormément les procédure de création.
      - Pire, aujourd'hui sont interface est tout ce qu'il y à de plus bordelique avec des options au quatre coins de l'écrans ce qui rend totalement impossible l'apprentissage autonome d'un néofite .. Ce qui était pourtant le but premier de ce soft...

      -> On obtient donc une bouze qui, à la fois, réussi à être inaccessible au néofite tout en étant inutilisable par les professionnel...

      3) Il faut savoir ce que l'on recherche et prendre le temps d'apprendre à utiliser ce que l'on à trouvé !

      - Il existe à mes yeux deux approche pour définir l'interface d'un programme : Un interface "easy" pour néofite, ou une interface "efficace" pour professionnel. Toutes deux ce devans d'être ergonomique !

      - L'interface de blender est une interface efficace, je n'ai jamais modélisé et animé plus vite qu'avec blender (sauf bémol pour wings3D concernant la modélisation).
      - Son interface n'est pas forcément simple d'approche et demande un légé temps d'adaptation. Mais elle n'en reste pas moins superbement ergonomique et une fois dépucellé, sa vas vite, on ce sens bien, on ne cherche jamais plus d'1 minutes une option, un effet, etc. Bref, on est efficase ! La force de blender ce trouve ici. Il réussi à mes yeux la ou presque tout les autres logiciel de 3D intégré (mod+anim+eclairage+texturage) ont échouer.

      -> D'un point de vue professionnel, blender est le plus simple de tout les logiciels de création 3D intégré et donc le plus efficace. (j'ajouterai : et de loins !)

      Si je ne t'ai pas convaincu, je ne te demande qu'une seul chose. Récupère un bon tutoriel pour blender sur le net (y'en à des centaines) et essaye le juste 5 ou 6h à temps perdu .. juste sa .. et si tu en revient .. personellement j'allucinerai.

      ++
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    En parlant de jeu 3D il n'y pas si longtemps on parlait ici d'un wrapper OpenGL-DirectX. Ca en est ou ?
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    [X] Un vrai séquenceur/arrangeur midi graphique (aka cakewalk sonar)
    [X] un gui pour xvattr
    [X] Gimp_2.0-1.deb :-)
  • # c mon choix

    Posté par . Évalué à 3.

    - Un openoffice.org encore plus léger et plus rapide
    - Un KDE encore plus léger et plus rapide
    - Un Gnome encore plus léger et plus rapide
    - Des jeux de la mort qui tue !
    - Un serveur X performant, facile à configurer
    - Des drivers libres pour le dernier chipset qui vient de sortir et qu'on trouve que celui la dans les magasins.
    - Un logiciel de montage video
    • [^] # calcul formel

      Posté par . Évalué à 1.

      et un truc qui fait du calcul formel genre mathematica, ou maple et tout et tout??? Oui on va me dire il y a Maxima...je l'ai, c zoli avec Texmacs mais bon moins gros et plus rapide ca serait bien auss et avec une syntaxe plus joli !!! Parait que axiom va etre bien sous Gnu/linux...J'attends mais ca sera pas encore le regime minceur...!!
    • [^] # Re: c mon choix

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ouais un bon logiciel de montage video, parce KINO sapue...
      • [^] # Re: c mon choix

        Posté par . Évalué à 1.

        ploum avait parlé de pupuedit :

        http://linuxfr.org/~ploum/7975.html(...)
        - Pupuedit 12-2003 ( http://pupuedit.sourceforge.net/(...) )
        Un logiciel de montage non-linéaire plus évolué ?
        C'est tout nouveau, tout chaud et tout à fait alpha 0.0.2 !

        ça a l'air pas mal du tout, mais de nouvelle version depuis la 0.0.2 :(
        quelqu'un a-t-il testé ?
      • [^] # Re: c mon choix

        Posté par . Évalué à 1.

        Dans le domaine de la video, il me manque quelque chose qui serait l'equivalent de virtual dub, mais en mieux :o)

        Je veux pas faire du transcodage automatisé, je veux faire du developpement de filtres video, les compiler dans un term, et les essayer immediatement, avec une fenetre de previsualisation, etre capable de faire defiler frame par frame etc.

        L'ideal serait meme un virtual dub + language de description des filtres. On ecrirait les equations mathématiques appliqués sur les pixels, et l'application interprete le code. Quand on est content de son pseudo-code, on peut l'exporter en C :o))

        Actuellement, j'attend que gstreamer (gstreamer.freedesktop.org) soit un peu plus developpé, et ensuite de regarderai comment l'adapter à mes besoins. Mais je suis deja deçu par le fait que ca depende autant des librairies Gnome (et pas uniquement glib/gtk).
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    Un soft comme XMLSPY.
    Un logiciel de gestion de compte personnel "utilisable" et simple.
    Un soft de metacase style GME.
    Un outil de modelisation UML digne de ce nom (style magicdraw ou tau)
    Une méthode style RUP en libre.
  • # Je comprends po la question

    Posté par . Évalué à 1.

    > un gestionnaire d'installation/désinstallation de logiciels

    Il y en a dans toutes les distribs...

    > un outil pour gérer le support du matériel :

    C'est quoi ? un driver ? un outil de config genre drakconf ?

    > un gestionnaire de fichiers

    Ya pas de gestionnaire de fichiers sous linux ? Et la marmotte...

    Bon je suis mauvaise langue mais je suis fatigué, faut me pardonner.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 1.

    Bon, je le dis parce que ça me tue que personne ne l'ait encore dit dans la discussion sur les jeux alors que c'est un des titres phares en Open Source: Vegastrike.
    Il correspond tout à fait à la définition "un jeu en 3D qui déchire" (comme nwn) mais lui a en plus l'avantage d'être Open-source et non pas un portage comme nwn ou bien un émulé par WineX.

    Perso, rien ne me manque sous Linux mais si j'avais le temps de jouer c'est sûr que la liste serait vite limitée quand même.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Un client mail joli, leger et complet
    Genre un sylpheed avec récupération des mails IMAP en tache de fond :-)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    simplement un logiciel de compta et/ou gestion commercial + un logiciel de gestion de l'imobillier <--- ça sa va marcher!!!!
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    moi je cherche un MMORPG style everquest, daoc, voire DnL...
    heu j'oubliais, ca pourra utiliser au maximum les cartes 3D comme la nvidia fx5950 ou l'ati radeon 9800 XT ?

    mais bon je ne me fais pas d'illusion, pas avant 10 ans et encore, ils seront dépassés...
    ce qui m'interesse c'est pas le fait que cela fonctionne, mais que ce soit beau, immense, rapide et en francais :-)
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 0.

    Et Pierre Tramo ??

    ->[]
  • # L'équivalent de ConsoleOne pour LDAP et en libre

    Posté par . Évalué à 1.

    Voilà ce qui (me) manque sous Linux.
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par . Évalué à 2.

    On applaudit bien fort les 254 trou du cul qui ont voté "un gestionnaire d'installation/désinstallation de logiciels", c'est vrai que apt urpmi etc craignent un max... Windows Update roulez
  • # Re: Le logiciel qui me manque sous Linux (ou le(s) logiciel(s) existant ne me plait pas)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    [x] DAoC, SI et ToA

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.