Ryzom offre un éditeur scénographique à ses joueurs !

Posté par . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, ZeroHeure, palm123 et Yvan Munoz. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
23
24
déc.
2016
Jeu

Ryzom est un jeu de rôle en ligne massivement multi‐joueur (MMORPG) de science fantasy basé sur un monde vivant unique : une planète‐plante aux paysages envoûtants, sauvage, et peuplée de mille dangers. Vous pouvez y incarner une des quatre races humanoïdes du jeu, contribuer à la reconquête de leur civilisation perdue et influer sur l’évolution du monde.

Première étape publique de son grand projet de mise à disposition de l’outil de création Ryzom Arkitect à sa communauté de joueurs, l’arrivée de l’éditeur scénographique suscite interrogations et intérêt.

N. D. M. : Ryzom Arkitect (dit Ark) comprenant l’éditeur scénographique est sous licence propriétaire gratuite, contrairement au reste du projet qui est sous AGPL (voir le compte‐rendu de la réunion via IRC du 10 octobre 2016 du projet et après confirmation avec l’équipe projet sur IRC). Les contenus produits seront sous licence CC-BY-SA (comme pour le reste du projet).

Les clients officiels de Ryzom migrent de la version 2.1 à la version 3.0

Posté par . Édité par Yvan Munoz, Nils Ratusznik, Benoît Sibaud, palm123 et Davy Defaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
30
10
oct.
2016
Jeu

Ryzom est un MMORPG de science-fantasy basé sur un monde vivant unique : une planète-plante aux paysages envoûtants, sauvage, et peuplée de mille dangers. Vous pouvez y incarner une des quatre races humanoïdes du jeu, contribuer à la reconquête de leur civilisation perdue et influer sur l'évolution du monde.

Les clients officiels de Ryzom sont en cours de migration de la version 2.1 à la version 3.0. Cette version sera également disponible depuis le site officiel de Ryzom et depuis la Logithèque Ubuntu et l'AppStore d'Apple.

La liste des améliorations de la v3 est disponible dans la suite de la dépêche.

Journal XMPP dans les jeux

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
13
23
mai
2016

Et plus particulièrement un MMORPG, à savoir Ryzom.

Je trouve que le support s'y prête particulièrement bien. On dit parfois du mal de XMPP: vieillissant, pas à la pointe de l'innovation, etc. Peut-être suffit-il simplement de trouver le domaine où il brillera et je suis persuadé qu'il a tout son sens à prendre dans les jeux en ligne pour favoriser la communication au sein des Teams Gamings/Guildes/Clans par exemple.

Un post qui explique cela sur le forum Ryzom:
http://app.ryzom.com/app_forum/index.php?page=topic/view/25130/1

Probablement (...)

Le MMORPG Ryzom sur Steam depuis le 6 mai 2016

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, NeoX et Nÿco. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
28
11
mai
2016
Jeu

La sortie du MMORPG Ryzom est disponible sur la plateforme de distribution Steam depuis le 6 mai 2016.

Capsule de ryzom

Qu'est-ce que Ryzom ?

Ryzom est un MMORPG de science-fantasy basé sur un monde vivant unique : une planète-plante aux paysages envoûtants, sauvage, peuplée de mille dangers. Vous pouvez y incarner une des quatre races humanoïdes du jeu, contribuer à la reconquête de leur civilisation perdue et influer sur l'évolution du monde.

Bilan 2015 du MMORPG Ryzom

60
2
mai
2016
Jeu

Ryzom est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMPORG) dans un monde de science-fantasy sur une planète végétale.

L'année 2015 a permis la mise en place de structures et d'outils indispensables à l'ajout de nouveautés en jeu. Ce travail de longue haleine, souvent ingrat et invisible des joueurs, a permis de poser les fondations qui permettront d'ajouter en 2016 ce dont nous rêvons et que nous avons promis à la communauté : du nouveau contenu.

Logo de Ryzom

Ryzom : naissance du projet libre Ryzom Forge

Posté par . Édité par Yvan Munoz, ZeroHeure et Pierre Jarillon. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
36
24
sept.
2014
Jeu

Ryzom est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueurs au destin unique : créé sous licence propriétaire par Nevrax en 2004, il a été en grande partie libéré en 2009 par son nouveau propriétaire, Winch Gate Property, du point de vue du moteur comme des données graphiques. De cette libération est né Ryzom Core, qui a entre autres permis d'ouvrir le jeu aux utilisateurs de Linux et de Mac, rendant ainsi Ryzom jouable sous les trois plateformes Windows, GNU/Linux et Mac.

Ryzom a ensuite continué son chemin vers le Libre en libérant l'intégralité de ses Artworks.

Aujourd'hui, ce jeu à l'univers riche et unique, dans lequel les personnages évoluent sur une planète végétale vivante, continue sur sa lancée en s'ouvrant en grande partie à sa communauté, via la création de Ryzom Forge.

Ryzom libère l'intégralité de ses artworks !

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, NeoX et Yvan Munoz. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
68
29
juil.
2014
Jeu

Après avoir libéré son moteur de jeu en 2009, le MMORPG Ryzom, jouable sous Windows, GNU/Linux et Mac, vient de faire un pas de plus vers le monde du Libre en passant toutes ses illustrations originales - soit 1916 artworks - sous licence CC-by-SA.

atys_in_the_hand

L'ensemble des œuvres (soit presque 2000 illustrations originales sous licence CC-by-SA) est consultable pour la première fois sur la page Flickr de Ryzom.

Au-delà de la libération de ces Artworks, leur publication elle-même réjouit la communauté des joueurs et promet d'être une mine précieuse pour le projet libre Ryzom Forge, qui travaille à enrichir Ryzom de nouvelles créations.

Gageons que ces illustrations seront une source d'inspiration pour la production de nouveaux contenus !

Ryzom, un nouveau départ

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco, baud123, Benoît Sibaud, ZeroHeure et Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
74
26
sept.
2012
Jeu

Ryzom est un MMORPG, c’est‐à‐dire un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur. Son monde est la planète végétale Atys. Il serait trop long de tenter de décrire cet univers très riche et complexe. Le site commercial, les guides officiels et communautaires peuvent y aider. Plusieurs articles ont déjà été rédigés sur LinuxFr.org, car c’est le premier jeu de cette ampleur qui a été libéré (tant d’un point de vue moteur que données graphiques), au bout de plusieurs tentatives infructueuses. Le jeu est maintenu par la société Winch Gate et va, au cours de cette semaine, connaître une petite révolution : la fusion de trois mondes parallèles, dans trois langues différentes (allemand, anglais et français) en un seul.

Logo Ryzom

Je tiens à insister sur le fait que je ne suis pas du tout un spécialiste de Ryzom. Je m’y suis intéressé depuis qu’il a été libéré (c’est un jeu sous licence libre, j’y reviendrai en deuxième partie). J’y ai joué depuis qu’un client officiel pour GNU/Linux existe, et je me suis même abonné, plus pour soutenir le jeu, que pour profiter du déblocage des hauts niveaux que je suis loin d’atteindre.

J’ai découvert un univers très mature, avec des joueurs ouverts, qui, même s’il ne profite pas des univers gigantesques d’autres MMORPG, reste un petit monde complexe, plein de secrets, où la forte interaction entre les avatars tient une place prépondérante. Ce jeu, de par sa nature, peut décourager les hardcore gamers (joueurs passionnés) en quête de conquêtes, puissance et artefacts, ainsi que les casual gamers (joueurs occasionnels), de par sa relative complexité. Il est ainsi majoritairement composé de mid‐core gamers (entre les deux), des joueurs modérément réguliers, mais fidèles, considérant le jeu comme un hobby, sans que ça devienne une obsession, car même des avatars faibles peuvent tenir un rôle important via un roleplay (interprétation du personnage) bien tenu, y compris sans être connecté au jeu (via le forum, par exemple).

C’est dans ce contexte que la fusion des mondes sera sûrement passionnante, car elle va démultiplier les interactions possibles. Mais celle‐ci ne se sera pas faite sans accroc.

Mais avant de vous proposer de venir ou revenir un jour, pourquoi pas, rejoindre les réfugiés d’Atys, je vais en deuxième partie tenter de résumer l’histoire, réelle, de Ryzom et de cette fusion des mondes.

Des nouvelles de Ryzom !

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
37
20
mar.
2011
Jeu

Preuve que le jeu bénéficie toujours de l'attention de ses propriétaires, Ryzom continue d'évoluer !

Plus ancien que certains concurrents propriétaires comme WoW (sortie en 2004 contre 2005), il était à l'origine développé par une entreprise française (feu Nevrax), avant de connaître quelques difficultés et de changer plusieurs fois de mains. Si son moteur NeL est sous licence libre depuis le début, Ryzom n'est devenu entièrement libre qu'en mai 2010, après une OPA ratée de la communauté OpenSource.

Depuis, un site dédié à l'initiative s'est mis en place et le mouvement demeure très actif : les personnes présentes sur le salon #ryzom sur Freenode sont très disponibles et, niveau feuille de route, la version 0.8.0 vient juste d'être bouclée.

Le jeu en lui même a connu récemment quelques évolutions majeures (accompagnées d'un nouveau patch) :

  • un nouveau Maraudeur, "Pei-Ruz le Putréfié", à affronter en équipe. La soirée de présentation avait déplacé des foules !

  • l'événement "les Larmes de l'Empereur", étalé sur plusieurs semaines, vient diversifier et alimenter le Jeu de Rôle. Il s'agit ici d'une série de péripéties qui viennent à la fois alimenter le PvP et le Jeu de Rôle.

  • la période d'essai, qui a connu une profonde évolution : on passe de 21 jours à une période illimitée (avec toutefois un seuil à 125 (sur 250) dans l'apprentissage des compétences). Il est par ailleurs précisé que Ryzom ne peut vivre et ne vit que grâce [aux] abonnements payants.

En bref, même si sa population a décru, Ryzom continue d'évoluer et draine encore des joueurs. Il constitue donc un logiciel de plus qui a réussi sa reconversion en OpenSource.

Client Linux pour le MMORPG libre Ryzom, et concours

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
24
3
déc.
2010
Jeu
Le MMORPG libre Ryzom vient de lancer officiellement son client Linux, et organise à cette occasion un concours permettant de gagner un netbook Linux ZaReason Terra-HD (ou son équivalent en argent, soit 330 €). Le concours se déroule dans la zone d'apprentissage du jeu (l'île de Silan), et la participation peut se faire en créant un compte gratuit, d'une validité de 21 jours.

Le client Linux est distribué sous la forme d'un tarball (1,3 Go) sous licence GNU AGPL. Il est aussi possible de le compiler à partir des sources.

Ryzom est un MMORPG lancé fin 2004, qui a été libéré en début d'année. Le portage natif espéré dans la dépêche sortie à l'époque est aujourd'hui disponible officiellement. La seconde partie de la dépêche présente le jeu Ryzom.

NdM : En cas de non respect des règles ou des Conditions Générales d'Utilisation de Ryzom, l'équipe de Ryzom se réserve le droit d'annuler, d'invalider ou de refuser la participation d'un joueur.

Ryzom devient entièrement libre !

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
46
6
mai
2010
Jeu
La nouvelle vient d'apparaître sur les forums du jeu : Ryzom est le premier jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG) commercial à devenir entièrement libre ! Winch Gate Properties Ltd, développeur et éditeur du jeu, a décidé, en partenariat avec la Free Software Foundation, de mettre l'intégralité du code source du jeu (client, serveur, et outils annexes) sous licence AGPL3. Plus encore, toutes les données artistiques sont maintenant sous licence libre Creative Commons BY-SA.

Se félicitant de cette nouvelle, le directeur exécutif de la Free Software Foundation, Peter Brown a précisé : « C'est une occasion unique pour le mouvement du logiciel libre et l'émergence dans le domaine du jeu libre d'accélérer la production de jeux libres et de mondes 3D. Nous reconnaissons l'importance du jeu et le courant prédominant des jeux propriétaires, donc ce jour représente une avancée significative à partir de laquelle notre communauté peut en profiter. »

Cette nouvelle est la concrétisation des espoirs de toute une communauté, depuis que des employés de Nevrax, des joueurs ainsi que des personnalités du logiciel libre ont en 2006 lancé un appel aux dons pour racheter le jeu et le diffuser sous licence libre. L'appel d'offre avait alors été refusé, et la société Gameforge avait été désignée par le liquidateur judiciaire pour reprendre le jeu. L'accès au serveur continuera à être payant, afin de continuer à financer le développement (bien que plus rien n'empêche en théorie de monter un serveur alternatif). Pour information, le prix mensuel de l'abonnement varie de 77,95 € l'année (soit 6,50 € par mois) à 7,95 € pour un mois seul d'abonnement.

Ryzom n'est à l'heure actuelle disponible que sous Windows, mais fonctionne très bien sous Linux et Mac OS X via Wine. Un tutoriel est disponible sur le forum officiel. Le passage au libre quant à lui laisse évidemment espérer un portage natif !

NdM : Merci également à Vianney Lecroart, à Chag et à Erwan Richard pour leurs propositions de dépêche et à bpierre pour son journal.

Journal Ryzom est libre !

11
6
mai
2010
La société Winch Gate Properties Ltd, qui a racheté le MMORPG Ryzom vient de passer le jeu sous licence GNU/AGPL 3.0 pour le code client et serveur, et sous licence Creative Commons by-sa 3.0 pour l’ensemble des éléments artistiques.

Suite à la liquidation judiciaire de la société à l’origine du projet, Nevrax, un appel aux dons avait été lancé en 2006 pour passer le jeu sous licence libre. Malheureusement, le projet ne convainc pas et c’est la société Gameforge qui (...)

Le moteur 3D de Ryzom devient disponible

Posté par . Modéré par Sylvain Rampacek.
8
19
sept.
2008
Jeu
The Saga Of Ryzom est un MMORPG se basant sur le moteur libre NeL lui même sous licence GPLv2.

Pour résumer, NeL est un ensemble de bibliothèques C++, il contient le moteur 3D, le moteur réseau, le moteur de sons, et plus encore. NeL est multi-plateforme et fonctionne sur Windows, GNU/Linux et Mac OS X.

SpiderWeb, la société qui à racheté Ryzom en juin 2008, a ouvert il y a quelques jours le site consacré au développement de NeL. La nouvelle à été annoncée discrètement sur les forums du jeu. La société se félicite aujourd'hui d'être le premier MMORPG à fournir le code du cœur de son système.

La FSF donne $60,000 pour la libération de Ryzom

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
15
déc.
2006
Jeu
Le projet Ryzom.org, qui vise à libérer intégralement le MMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multijoueur) Ryzom à l'occasion de la liquidation de son éditeur (Nevrax), vient d'obtenir le soutien de la Free Software Foundation. Dans un communiqué de presse, la FSF indique qu'elle considère l'initiative comme un "projet hautement prioritaire pour le mouvement du logiciel libre".

Au cours d'une réunion d'urgence du bureau des directeurs (board) de la FSF, il a été décidé de faire une promesse de don de $60,000 au projet, dont l'issue devrait être connue dans les prochains jours.

Projet Ryzom Libre

Posté par . Modéré par Nÿco.
0
27
nov.
2006
Jeu
Nevrax, le studio de développement et société éditrice de Ryzom est sous le coup d'une demande de liquidation judiciaire. Plusieurs candidats seraient intéressés, et parmi eux un atypique, dont l'objectif est de racheter le jeu entier (code, 3D, animation, artworks, level design, ...) ainsi que la base de joueurs pour les placer sous une licence libre.

Voici un extrait de leur site Web :

"Aidez à faire de Ryzom un MMO libre ! Vous pouvez faire une promesse de don pour aider à acheter le code source, les artworks, les données et la propriété intellectuelle associée au jeu. Ryzom vivrait alors une nouvelle vie, en tant que logiciel libre et projet ouvert, démocratiquement géré."

Si suffisamment de promesses de dons sont reçues et si le projet est sélectionné parmi les autres par le liquidateur, toute la technologie, les données et la communauté du jeu rejoindraient NeL dans le monde du libre.

Le projet tente de marcher sur les pas de Blender, à quelques différences près : le montant exact nécessaire n'est pas connu, le délai est très court (jusqu'au 5 décembre), et plus qu'un logiciel, c'est un univers entier, avec des vrais gens dedans... Le premier objectif visé en termes de dons est 100.000 ¤.