Journal Mozilla location services: quand il faut choisir entre liberté et vie privée

8
30
oct.
2014

Récemment, Mozilla travaille sur les location services, un service geolocalisation à partir du wifi ou du réseau cellulaire, qui a vocation a être intégré dans Firefox/Firefox OS. C’est un service très utile, à un détail près: il est propriétaire.

Les principaux écosystèmes mobiles ont un service de geolocalisation à partir du wifi: c’est très rapide, et pratique quand on a pas de GPS sur sa tablette. C’est aujourd’hui une fonctionnalité incontournable pour un smartphone. Le principe est simple: on envoie (...)

100 développeurs : la part belle à l’Open Source

Posté par . Édité par BAud, Nÿco, Benoît Sibaud, ZeroHeure et Nicolas Boulay. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
41
28
mar.
2014
Communauté

La french touch du code, c’est le projet fou mené à bien par Tariq Krim de recenser 100 développeurs français (ou francophones) qui ont marqué le paysage mondial, dans le cadre d’une mission confiée par le ministère de l’Économie Numérique. Un projet fou, car quoi qu’il advienne, cette liste sera forcément incomplète et subjective.

La première chose qui marque dans cette liste, c’est la prédominance du monde du libre. Les développeurs de l’hexagone rayonnent partout dans le monde, et ça se manifeste particulièrement à travers le libre.

Si l’on peut aisément critiquer la liste (incomplète, beaucoup de connaissances de l’auteur, très centré startup et business, publication web du rapport sur une plateforme US), l’initiative n’en est pas moins louable, car l’objectif est de remettre sous les projecteurs des compétences qui sont bien souvent sous-estimées ou négligées par les entreprises et autorités françaises. C’est d’ailleurs assez impressionnant, et le rapport en parle, beaucoup de ces développeurs ont choisi de rejoindre les géants de l’informatique étrangers. Peut-être que cette reconnaissance peut amener les entreprises à mieux valoriser les compétences en tenant tête aux géants américains.

En seconde partie de dépêche, un extrait des développeurs sélectionnés qui ont contribué au libre.

Journal Oignons sur la route

Posté par . Licence CC by-sa
20
9
juil.
2013

Suite à un article sur la dernère alpha du Tor browser bundle je me suis dit que ça pourrait être pas mal d’essayer la chose qui semblait être un fantasme de crypto-communiste. Pour ce faire:

Téléchargez l’archive correspondant à votre architecture:

wget https://archive.torproject.org/tor-package-archive/torbrowser/3.0a2/tor-browser-linux64-3.0-alpha-2_fr.tar.xz

Décompressez là, et lancez le bouzin:

    ./start-tor-browser

Vous venez de lire un tutoriel sur Tor, ce qui fait maintenant de vous un crypto-communiste.

Tor browser utilise Firefox ESR, qui est la version "entreprise" du navigateur, (...)

Google Hangouts remplace Talk : la fin de la fédération XMPP ?

Posté par . Édité par Florent Zara, Nÿco, jcr83, NeoX, Benoît et Benoît Sibaud. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags : aucun
40
22
mai
2013
XMPP

Pour sa conférence annuelle I/O, Google a lancé Hangouts, sa nouvelle tour de Babel sensée unifier l’ensemble de ses services de messagerie instantanée : Google Talk, Google+ Messenger et Google+ Hangout. Mais cela a un coût : la fin de la prise en charge de XMPP. The verge a écrit un dossier revenant sur le lancement de Hangouts.

NdR : Pour l'instant, il n'y pas de blocage, seule l'application intégrée dans Google+ ignore les contacts non Google, mais avec un client type Pidgin, cela fonctionne comme avant et le réseau est toujours ouvert (fédéré) sur l'extérieur.

NdM : merci à Aissen pour son journal.

Journal Google Hangouts remplace Talk: la fin de la fédération XMPP ?

Posté par . Licence CC by-sa
37
21
mai
2013

Pour sa conférence annuelle I/O, Google a lancé Hangouts, sa nouvelle tour de babel sensée unifiée l’ensemble de ses services de messagerie (Google Talk, Google+ Messenger, et Google+ Hangouts). Mais celà a un coût: la fin du support XMPP. The verge a écrit un dossier revenant sur le lancement de Hangouts.

Sur Android, cette application semble suivre le modèle SMS. En effet, si l’intégration avec ceux ci n’est pas encore finalisée, de nouvelles permissions permettent d’ors et déjà à Google (...)

Journal Ubisoft fait mieux que Sony

Posté par . Licence CC by-sa
47
30
juil.
2012

Ubisoft a réussi à battre la prouesse du rootkit DRM de Sony : ils ont fait un DRM (rootkit, bien sûr), qui permet à n’importe quel site web de prendre le controle d’un ordinateur sous Windows.

Uplay, le DRM d’Ubisoft est utilisé sous Windows pour quasiment tous leurs jeux. Voici une liste extraite de wikipédia:

  • Assassin's Creed II
  • Assassin's Creed: Brotherhood
  • Assassin's Creed: Project Legacy
  • Assassin's Creed Revelations
  • Assassin's Creed III
  • Beowulf: The Game
  • Brothers in Arms: Furious 4
  • Call (...)

Journal Attention aux derniers Intel Atom !

163
6
juin
2012

Ils ont remit ça.

En vente depuis quelques semaines, les Intel Atom de génération CedarView (D2500, D2550, D2600, D2700) et Cedar Trail (N2600 et N2800) utilisent un GPU PowerVR (habilement appelé GMA 3600 ou 3650) d'Imagination au lieu du GPU Intel habituel. Pour ceux qui se rappelle le précédent fiasco de Poulsbo, et ben c’est pareil. Ou presque.

Un GPU non supporté par les distributions Linux, et qui ne permet pas de faire tourner correctement un environnement de bureau (...)

NewsBlur, la fusion du contenu et du contexte

Posté par . Édité par Nÿco, Bruno Michel, baud123, Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
21
2
mai
2012
Internet

Même s’il est n’est pas mort, la syndication de contenus web par RSS est attaquée de toutes parts.

Samuel Clay a essayé d’analyser ce qui faisait que le RSS était délaissé. Il a fait un constat simple : la séparation du flux et du contexte est trop brutale. Le RSS abstrait le contenu dans un flux, mais l’identité du site est perdue.

Le résultat de ce constat est NewsBlur, un lecteur de RSS web qui amène de nouvelles fonctionnalités sur la table.

NewsBlur se divise en 3 panneaux : les flux, la liste des articles et le contenu. Le contenu est une iframe (une balise du web) un peu spéciale, qui dispose de trois modes :

  • Feed, ce qui est dans le flux RSS, assez classique.
  • Original, le site principal, complet, centré sur l’article.
  • Story, la page de l’article, sur le site principal.

La vue Story permet par exemple de lire les commentaires d’un article et participer directement depuis son lecteur RSS ; puis passer à l’article suivant, qui pourrait être sur un site complètement différent.

Journal Un bug de uClibc bloque le passage à l’heure d’été des box ADSL de Free et Orange

Posté par .
45
26
mar.
2012

Hier, le passage à l’heure d’été aurait du s’opérer en France, et pour les pays sur le fuseau horaire CEST. Apparemment, les box de Free(v5 et Server v6) et Orange (décodeur TV) n’ont pas eu le mémo. Comment se fait-ce ? Après plusieurs années sans problème de changement d’heure ?
Selon Nicolas Pouillon, cela viendrait d’un bug dans uClibc.

µClibc est une bibliothèque C standard très réduite, souvent utilisée dans l’embarqué. En Novembre dernier, un patch a été envoyé, (...)

Journal Nokia passe les composants Qt Quick de Meego en mode sous-marin pour le sprint final

Posté par .
Tags : aucun
16
31
jan.
2011
Nokia a décidé de suivre le modèle de développement d'Android, et de ne plus publier son code au fur et à mesure du développement, jusqu’à la publication du successeur du N900 , le fameux MeeGo phone (non encore nommé, et maintes fois repoussé).

Alors qu'Android a été maintes fois critiqué pour sa roadmap secrète et son modèle de développement fermé, voilà la seule plateforme que l’on croyait ouverte (mis à part les composants ouvertement annoncés comme proprétaires) (...)

Le Ben NanoNote de Qi Hardware est en vente en Europe

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
28
18
mar.
2010
PDA
Le 本 NanoNote est le produit de Qi Hardware, une société qui fondée par d’anciens licenciés d’OpenMoko avec pour but de réaliser un appareil le plus proche possible de la philosophie OpenSource (100% copyleft).

La version 本 du NanoNote est un ordinateur de poche ultra compact. Disposant d'un processeur à 336MHz, 2Go de mémoire flash, un slot microSD, une prise casque, un port mini-USB fils et une batterie Li-ion 850mAh. Il est fourni avec Linux (OpenWRT) en standard, et cible les développeurs et geek qui veulent un matériel le plus ouvert possible et veulent créer leur propre expérience utilisateur. L’objectif est donc clair : ce n’est pas un appareil à mettre en toutes les mains, mais plutôt la première étape de création d’un hardware 100% libre. D’ailleurs le caractère chinois 本 běn représente une origine ou le lieu du commencement; il représente ce qu’est la première version du NanoNote: un commencement.

L’appareil peut être considéré comme un petit UMPC, un PDA ou un smartbook très bas de gamme.

Depuis peu, l’appareil est vendu en Europe, notamment chez le français Hackable:devices au prix de 99€.

Journal Les retours de netbooks ASUS EeePC Linux "similaires" à ceux Windows

Posté par .
Tags : aucun
13
22
nov.
2008
Dans une interview du CEO d’ASUS accordée à Laptop Mag, on apprend que les retours de netbooks du leader du marché sont les mêmes qu’ils soient sous Windows ou Linux.

Ce qui prouve bien que si la distribution est bien intégrée, et que les consommateurs savent ce qu’ils achètent, il n’y a aucune raison d’avoir plus de retours:

We have heard that return rates have been higher for Linux-based netbooks. Can you share information on sales of the Linux (...)

Journal OpenOffice.org 3.0

Posté par .
Tags : aucun
9
11
oct.
2008
Pour ceux qui ne peuvent pas attendre la dépêche LinuxFr (sûrement dans le pipeline), la dernière mouture d’OpenOffice.org devrait sortir lundi prochain [1].

Elle est d’ores et déjà distribuée sur certains miroirs [2]. Les plus patients attendront la sortie officielle ou le packaging par votre distribution préférée. En attendant, vous pouvez avoir un court aperçu en images[3].

Rendez vous à la soirée de lancement parisienne [4].

[1] : http://www.ghacks.net/2008/10/10/open-office-3-final/
[2] : ftp://openoffice.cict.fr/openoffice/stable/3.0.0/
[3] : http://lifehacker.com/5046897/a-first-look-at-openofficeorg-(...)
[4] : http://linuxfr.org//2008/10/02/24557.html