Journal Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
33
6
oct.
2014

Dans un post sur la plateforme privatrice Google Plus, le célèbre et très contesté développeur Lennart Poettering se plaint de l'ambiance dans la communauté Linux (ou "Open Source" par endroits), et du comportement désagréable de ses membres les plus respectés qu'il voit comme une des causes, ou au moins un catalyseur, de ce comportement d'ensemble.

Much of the Open Source community tries to advertise the community as
one happy place to the outside. Where contributions are valued only by
their technical quality, and everybody meets at conferences for beers.

Well, it is not like that. It's quite a sick place to be in.

I don't usually talk about this too much, and hence I figure that
people are really not aware of this, but yes, the Open Source
community is full of assholes, and I probably more than most others am
one of their most favourite targets. I get hate mail for hacking on
Open Source. People have started multiple "petitions" on petition web
sites, asking me to stop working (google for it). Recently, people
started collecting Bitcoins to hire a hitman for me (this really
happened!). Just the other day, some idiot posted a "song" on youtube,
a creepy work, filled with expletives about me and suggestions of
violence. People post websites about boycotting my projects,
containing pretty personal attacks. On IRC, people /msg me sometimes,
with nasty messages, and references to artwork in 4chan style. And
there's more. A lot more.

I am used to rough discussions on mailing lists, and yes, when I was
younger I did not always stay technical in flamewars, but nowadays
I am pretty good at that, I am sometimes articulate, but never
personal. I have a thick skin (and so do most of the others involved
in systemd, apparently), and I figure that plays a major role why we
managed to bring systemd to success, despite all the pressure in the
opposite direction. But from time to time, I just have to stand back
and say "Wow, what an awful community Linux has!".

The Internet is full of deranged people, no doubt, so one might just
discount all of this on the grounds that the Open Source community
isn't any different than any other community on the Internet or even
offline. But I don't think so. I am pretty sure there are certain
things that foster bad behaviour. On one hand there are certain
communities where it appears to be a lot more accepted to vent hate,
communities that attract a certain kind of people (Hey, Gentoo!) more
than others do. (Yes, the folks who post the stuff they do usually
pretty clearly state from wich community they come).

But more importantly, I'd actually put some blame on a certain circle
of folks that play a major role in kernel development, and first and
foremost Linus Torvalds himself. By many he is a considered a role
model, but he is quite a bad one. If he posts words like "[specific
folks] …should be retroactively aborted. Who the f*ck does idiotic
things like that? How did they not die as babies, considering that
they were likely too stupid to find a tit to suck on?" (google for
it), than that's certainly bad. But what I find particularly appalling
is the fact that he regularly defends this, and advertises this as an
efficient way to run a community. (But it is not just Linus, it's
a certain group of people around him who use the exact same style,
some of which semi-publically even phantasize about the best ways to,
… well, kill me).

But no, it's not an efficient way to run a community. If Linux had
success, then that certainly happened despite, not because of this
behaviour. I am pretty sure the damage being done by this is quite
obvious, it not only sours the tone in the Linux community, it is also
teaches new contributors to adopt the same style, but that only if it
doesn't scare them away in the first place.

In other words: A fish rots from the head down.

I don't mind using strong language, I don't mind the use of words such
as "fuck", I use the word all the time too, it's really not about
that. I must simply say that I wished it would stay at that, because
what actually is happening is so much worse, and and so much more
hateful.

If you are a newcomer to Linux, either grow a really thick skin. Or
run away, it's not a friendly place to be in. It is sad that it is
that way, but it certainly is.

The Linux community is dominated by western, white, straight, males in
their 30s and 40s these days. I perfectly fit in that pattern, and the
rubbish they pour over me is awful. I can only imagine that it is much
worse for members of minorities, or people from different cultural
backgrounds, in particular ones where losing face is a major issue.

You know, I can deal with all this shit, and I guess in a way with the
energy we are pushing the changes we propose with we are calling for
opposition, so this post is really not intended to be a call for
sympathy. The main point I want to make with this is to correct a few
things about our communities, and how their are percieved. Open Source
isn't a kindergarten. Open Source is awful in many ways, and people
should be aware of this.

Not everybody in the Linux community is like this, the vast majority
isn't. Not even all our different communities really have a problem
with this at all. But many do, and the most prominent one, the Linux
community as a whole certainly has.

I am not the one to fix any of this, I cannot tell you how one could
do it. And quite frankly, I really don't want to be involved in fixing
this. I am a technical guy, I want to do technical things.

My personal conclusion out of all this is mostly just that I don't
want to have much to do with the worst offenders, and the communities
they run. My involvement with the kernel community ended pretty much
before it even started, I never post on LKML, and haven't done in
years. Also, in our own project we are policying posts. We regularly
put a few folks on moderation on the mailing list, and we will
continue to do so. Currently, the systemd community is fantastic, and
I really hope we can keep it that way.

And that's all about this topic from me. I have no intentions to ever
talk about this again on a public forum.

  • # Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

    Posté par (page perso) . Évalué à -9.

    Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

    Eh bien, je ne sais pas s'il s'en rend compte, mais c'est en partie réciproque. Ce type est un troll de compétition, forcément ça n'aide pas !

    • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

      Posté par . Évalué à 8.

      Il dit qu'il a changé et que ses attaques ne sont jamais personnelles :

      I am used to rough discussions on mailing lists, and yes, when I was
      younger I did not always stay technical in flamewars, but nowadays
      I am pretty good at that, I am sometimes articulate, but never
      personal.

    • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      De là à proférer des menaces de mort à son encontre il y a de la marge tu ne trouves pas ?

      • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

        Posté par . Évalué à 8.

        C'est exactement ce qui me dérange et Linus n'y est pas étranger. Un fuck de temps en temps ok, pas de quoi fouetter un chat. Mais lorsque l'injure porte sur la vie proprement dite de l'injurié ("avortement rétroactif !?" ça va trop loin. On se croirait sur un forum d'ados avec leurs "va te pendre" et autres "va mourir".

        • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Je pense qu'il faut aussi dissocier des "insultes en l'air" et des menaces sérieuses.
          Dans la vraie vie aussi il arrive parfois que tu dises des choses qui pourraient s'apparenter à une menace de mort (comme Linus dans ce message) mais c'est dit sur un ton qui n'incite pas au passage à l'acte : c'est une insulte pour défouler.

          Je ne dis pas que cette phrase est bien, mais ça me paraît malhonnête de mettre ce propos sur la même ligne et démarche que d'essayer de recruter un tueur à gage, de publier des "oeuvres" (et non de simples réponses à courriel) pour insulter ou encore de spammer ou de menacer sérieusement la vie d'autrui. Le cas Linus s'apparente à du défouloir (ce qui n'est pas d'un grand niveau intellectuel mais passons) tandis que l'autre a une véritable intention de nuire (que ce soit par l'acte lui même ou encore par le fait que la menace peut dissuader Lennart de continuer son travail car il aurait trop peur).

          • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

            Posté par . Évalué à 5.

            Tu crois vraiment qu'il y avait quoi que ce soit de sérieux dans l'histoire de "collecter des bitcoins pour payer un tueur a gage" ?
            C'est juste la meme chose : c'est une plaisanterie, c'est bete, ca peut être blessant, mais c'est pas dramatique non plus.

            • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Je peux rire de pas mal de choses mais là pour moi on dépasse le cadre de simple blague. Le propos de Linus ne peut être pris trop méchamment car bien entendu : il ne peut pas et ne va pas avorter de manière rétroactive. Cette impossibilité fait que la dimension humoristique ou défouloir a son sens. Ce n'est aps un comportement intelligent mais tu ne devrais pas avoir peur pour ta vie après un tel propos, surtout au cours d'un discussion.

              Tandis que la démarche collecter des bitcoins pour un tueur à gage, déjà c'est en soit illégal (tu vas avoir plus de mal à faire condamner les propos de Linus Torvalds que la collecte), les gens sont assez fous pour prendre ça au sérieux (donc la personne visée aurait raison de prendre ça au sérieux aussi), et comme ce n'est pas au cours d'un discussion il n'y a pas d'effets défouloir, ni d'aspect humoristique…

              Des gens le spamment et écrivent des menaces sérieuses en dehors de tout cadre, ça n'a pas de sens humouristique. Tu crois que si j'écris une lettre à Hollande le menaçant de mort les services secrets vont trouver ça drôle ? Humouristique ? Sérieusement ? Que si je fais une collecte dans une telle condition je n'aurais pas de soucis judiciaires ? J'ai des doutes, par contre si je l'insulte au cours d'une discussion au salon de l'Agriculture, il va probablement ne plus me parler mais ça ne devrait pas aller plus loin…

              Bref, je pense que oui, il y a une grande différence.

            • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

              Posté par . Évalué à 10.

              Je pense que peu de menaces de mort sont réellement "sérieuses" (je veux dire que dans peu de cas, une menace de mort représente un désir réel de tuer quelqu'un, pour la simple raison que la meilleure manière de buter un gars commence par ne pas le prévenir avant).

              Une telle plaisanterie, en droit français, est passible de 3 ans de prison et de 45000€ d'amende. 75000€ si la menace est associée à une condition (du style arrêter le développement d'un logiciel, même si je doute que le législateur aie considéré une telle possibilité).

              C'est dramatique, justement, parce qu'il existe des imbéciles qui pensent que c'est drôle. Et c'est d'ailleurs pour ça que c'est puni très fermement. D'ailleurs, je ne connais pas les détails de l'affaire, mais si un compte Bt a réellement été créé et approvisionné, ça ne ressemble pas du tout à une plaisanterie. Tu pourras aller expliquer aux policiers que tu as mis en place une plaisanterie tellement sophistiquée que tu as poussé l'ironie jusqu'à collecter réellement de l'argent par un moyen intraçable, tiens. Et puis tu aurais aussi pu pousser l'ironie jusqu'à payer un vrai tueur, pour faire plus vrai.

              Non, sans blague, tu crois vraiment que sur les milliers de geeks mysogynes, sociopathes, et à moitié cinglés que compte la "communauté", il n'y en aurait pas un ou deux assez ravagés pour vraiment le penser? C'est la même histoire que les blagues sur les juifs, tiens. Ça devient beaucoup moins drôle quand tu t'aperçois qu'il existe des gens qui ne les comprennent pas tout à fait de la même manière que toi.

              • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 06/10/14 à 17:12.

                Et puis tu aurais aussi pu pousser l'ironie jusqu'à payer un vrai tueur, pour faire plus vrai.

                À la limite, s'ils avaient dit que c'était pour recruter Hans Reiser, ça aurait pu être presque drôle d'aller jusque là !

              • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                Je pense qu'il y a surtout le fait que dire "c'est juste une plaisanterie" serait un excuse facile pour échapper à une punition. C'est parce que tu n'as rien physiquement que tu n'as pas subi le stress à l'idée qu'à tout moment, quelqu'un va débarquer, te fracasser et repartir. C'est comme aller dans une banlieue qu'on va qualifier de dangereuse.

                Et puis, le jour ou un truc arrive, c'est trop tard. Ensuite, je comprends que quand on ne vit pas dans ce genre d'angoisse permanente d'être tirer à vue parce qu'on est pas black aux USAs, fouillé au facies parce qu'on est pas musulman d'apparence dans le métro parisien, frapper parce qu'on tiens la main de son petit copain gay en russie ou d'être agressé à coup de "mamzelle, t baunne, oh, tu m'écoutes pouffiasse ?" dans le parc en bas de chez soi à Marseille, ça parait difficile d'évaluer ce genre de stress.

          • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

            Posté par . Évalué à 3.

            Est-ce que le défouloir, même humoristique, d'un modèle comme Linus, ne peut pas banaliser les injures menaçantes et par là inciter les plus extrémistes de sa communauté à passer aux menaces sérieuses  ? Oui la pente est savonneuse.

            • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Je pense que c'est discutable.
              Je serais tenté de dire oui, après j'estime que chacun est responsable de ses propres actes et que la manière dont s'exprime Linus ne devrait pas aboutir à ce types de dérives. Le problème n'est donc pas réellement Linus mais les gens qui le prennent pour modèle et qui ont moins de limites que lui.

              • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                Posté par . Évalué à 1.

                On est d'accord, ça ne devrait pas aboutir à ce types de dérives. Le fait est que ça y aboutit et Linus doit en être conscient. C'est juste une question de modération pour ne pas attiser le feu, on est encore loin de l'auto-censure et je suis sûr qu'en retirant celles là son catalogue d'injures disponibles restera bien fourni.

                • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Le fait est que ça y aboutit et Linus doit en être conscient.

                  Ce n'est pas un fait ou alors je veux bien voir la démonstration de la causalité (et non l'ordre chronologique ne suffit pas à établir la cause).

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Effectivement ce n'est pas un fait ou du moins ce n'est pas démontrable. Par contre les exemples de blagues lourdes qui finissent par dériver en menaces sérieuses sont nombreux sur le net et particulièrement dans le vaste monde des nouvelles technologies (Mar_lard, Sarkeesian, …)

                  • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Il me semble que l'effet de mimétisme comportemental est relativement bien accepté par la communauté scientifique.

                    Il y a par exemple les différentes expériences sur le concept de preuve sociale qui montre qu'il y a quelque chose. J'ai pas fait assez de psychologie pour te citer les études et les textes, mais dans mon souvenir, ça date d'il y a une trentaine d'années, et c'est pas vraiment un fait controversé.

                    Quand tu ne sait pas comment te comporter, tu regardes, et tu reproduis. Si tout le monde s'insulte, alors tu va reproduire pour te fonder dans la masse. C'est comme choper un accent quand tu va dans le sud ou au quebec, ou prendre des bonnes habitudes de code ( tests par exemple ). Ça me parait assez logique.

                    • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Il y a une grosse différence entre un phénomène constaté lors d'une expérience et la démonstration que si quelqu'un fait quelque chose quelqu'un d'autre va faire quelque chose de plus amplifié.

                      Lors d'une expérience tu contrôle une bonne partie des données (soit en les définissants, soit en les relevants). Ici tu n'a aucune info, personnellement j'ai participé à tous les troll systemd de linuxfr, je ne sais pourtant rien sur l'avis de Linus sur systemd (ou sur Lennart). Comme quoi son avis est moins connu/réputé que pour Gnome par exemple.

                      Ici tu ne sais même pas qui sont ces gens, s'ils connaisse Linus (ou s'ils sont abonnés à la LKML), s'ils n'ont pas déjà proféré des menaces contre des stars ou autres, bref le lien n'a rien de démontré, il existe peut être, mais prendre comme hypothèse que ce lien existe c'est beaucoup s'avancer.


                      Entend-moi bien, je déteste cette manière d'être de Linus. On en a déjà parlé par ici et on s'est bien étripés (avec Zeni entre autre) sur cette « honnêteté » de Linus, mais ce n'est pas pour ça qu'il faut utiliser des arguments fantaisistes pour le dénoncer. AMHA le comportement de Linus est mal même si ça n’entraîne pas des contrats sur la tête des gens.

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                        Je suis d'accord qu'il est en effet dur de produire des résultats digne de la fiabilité mathématique avec l'humain. Et je suis d'accord qu'on puisse pas dire que tout arrive de Linus, loin de la, et c'est pas ce que je voulais dire.

                        Mais le lien n'est pas tant que "Linus le fait donc les gens le font" ( ça existe, mais je pense qu'il y a pas que Linus, loin de la ), mais plus "Linus le fait donc on ne dit rien, et d'autres gens le font et on a pris l'habitude de rien dire, donc on dit rien".

                        Ensuite, on a pris l'habitude de ne rien dire pour des raisons autre que "Linux est colérique", comme le fait que personne ne veut passer pour le pisse vinaigre, ou parce qu'on se focalise surtout sur le code, en oubliant que le libre, c'est surtout la collaboration et le travail d'équipe. Le mythe fondateur d'un surhomme qui code tout a la vie dur, et ça pose plusieurs soucis.

                        Faire un bon logiciel, ça requiert des gens d'horizons variés, et on se plaint à longueur de temps d'avoir des gens qui préferent les macs, mais c'est aussi parce que Apple intégre des personnes qui ont fait du design, des codeurs bas niveaux, des gens qui font la doc, etc. Dans le libre, tu as une tendance à voir les gens graviter vers la création de code, en partie à cause de l'admiration envers les codeurs, voir même du fondateur. Les gens masquent l'incapacité à avoir des relations sociales et à comprendre les hiérarchies de pouvoir au sein d'un groupe sous le masque de la méritocratie, mais c'est pas pour ça que ça n'existe pas.

                        C'est un des points d'ailleurs qui me chagrine, c'est malgré le fait d'avoir des apports de nombreuses personnes sous forme d'idée, de code, voir d'intégration, on parle que de Lennart. Ou Linus pour le kernel, RMS, etc, etc. Tout ça viens de la narration dominante depuis toujours qui est centré sur l'individu sans doute, mais ça reste contre culturel au logiciel libre lui même.

                        • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Mais le lien n'est pas tant que "Linus le fait donc les gens le font" ( ça existe, mais je pense qu'il y a pas que Linus, loin de la ), mais plus "Linus le fait donc on ne dit rien, et d'autres gens le font et on a pris l'habitude de rien dire, donc on dit rien".

                          On est d'accord, mais ça n'a rien avoir avec le mimetisme dont tu parlait au dessus.

                          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Il ne s'agit pas de menaces de mort mais on a désormais un exemple de personne subissant des attaques de la part "d'imitateurs" de Linus :

                    I've had people call me shit and then use Linus quotes as their backup with things like "i think people who get offended should be offended" and bollacks like this. https://plus.google.com/+LiamDawe/posts/Lx7vU2qYYYi

                    (tiré du jour(nal) d'après : GOL en a ras le bol des gogols !)

          • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

            Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 07/10/14 à 00:23.

            Le cas Linus s'apparente à du défouloir (ce qui n'est pas d'un grand niveau intellectuel mais passons)

            C'est un (tout petit) peu plus que du défouloir, cela envoie un message très clair sur la nature de l'erreur commise — celle qui vaut les commentaires de Linus à son auteur: c'est une erreur grossière!

            • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

              Posté par . Évalué à 5.

              Ouais enfin la personne qui n'a jamais fait d'erreur grossière (parce qu'elle ne connaît pas le langage, parce que c'est pas son jour, …), je l'ai pas encore rencontrée.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                la personne qui n'a jamais fait d'erreur grossière

                En même temps, si on lit la description qu'en donne Linus (read things ONE F*CKING BYTE AT A TIME with system calls for each byte) ça sonne vraiment stupide !

              • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Ce n'est pas parceque tout le monde fait des erreurs qu'il ne faut pas les relever!

                • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Je n'ai pas dit de ne pas les relever. On peut corriger l'erreur/la personne sans être autant agressif, et c'est souvent bien plus efficace.

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Il y a une légère différence entre relever une erreur et insulter son auteur, tu ne crois pas ?

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Pour revenir au message source, je ne suis pas du tout sûr que Linus connaisse l'identité de la personne cible de son courroux. En tout cas, dans son message, il ne dit pas "Tu devrais être rétroactivement avorté", mais (traduction libre) "le quelconque génie qui a pensé que c'était une bonne idée (…) devrait être rétroactivement avorté". Dans son message, Lennart ne précise pas que Linus s'en prend à un dév de systemd, et vu la réponse de Kay, j'aurais aussi tendance à penser qu'il l'a pas pris pour lui (ou en tout cas, qu'il ne s'en est pas plus offusqué que ça). Faudrait aussi voir à ne pas être plus royaliste que le roi.

                    Pour le fond de la question, est-ce que le comportement de Linus donne le mauvais exemple, je n'en sais rien. Je ne me souviens pas avoir lu de messages de gens justifiant leurs insultes en citant explicitement Linus comme exemple. Si quelqu'un a ça sous la main, ça contribuerait utilement au débat.

                    Il me semble aussi que les insultes sont largement plus virulentes dans les commentaires de sites de presse généraliste que sur les mailing list / forums / … de la communauté mais bon …

                    • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Pour revenir au message source, je ne suis pas du tout sûr que Linus connaisse l'identité de la personne cible de son courroux.

                      Si je dis "je ne connais pas le batard qui a mis ce poteau ici, mais si je le croise je lui pète les genoux", tu ne considèreras pas ça comme violent ?

                      Il me semble aussi que les insultes sont largement plus virulentes dans les commentaires de sites de presse généraliste que sur les mailing list / forums / … de la communauté mais bon …

                      Ce n'est pas parce qu'il y a des gens qui font pire que ça donne une quelconque excuse. C'est d'ailleurs assez rigolo, tu demande juste au dessus des exemples de gens qui prennent le comportement d'autres exemple pour se dédouaner.

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                        Posté par . Évalué à 8.

                        Si je dis "je ne connais pas le batard qui a mis ce poteau ici, mais si je le croise je lui pète les genoux", tu ne considèreras pas ça comme violent ?

                        beaucoup moins que "si je te croise, je te pète les genoux". Pour prendre un exemple 3615 mavie : une fois, en montagne en hiver et en altitude, je sens une odeur de clope. Je ne peux pas retenir un "mais c'est qui le connard qui fume", parce que j'aime bien l'air pur, la montagne, les petits oiseaux toussa. Bon, il se trouve que le fumeur se trouvait à 2 mètres de moi, je me suis senti con. Pourquoi ? parce que quand je dis "c'est qui le connard qui fume", en fait, je m'en fous de savoir qui c'est, j'exprime juste que ça me pourrit le moment. Et je le dis pas non plus pour qu'il l'entende, il a le droit de fumer en plein air, et j'ai le doit que ça me soule. Fin de l'histoire (oui, j'ai une vie passionnante :) )

                        C'est d'ailleurs assez rigolo, tu demande juste au dessus des exemples de gens qui prennent le comportement d'autres exemple pour se dédouaner.

                        ok, je l'ai mal formulé, je réessaie. Ce que je veux dire c'est que si les excès "verbaux" de Linus avait un effet négatif global, on pourrait s'attendre à ce que les insultes fusent en permanence, comme par exemple sur des sites généralistes, et il ne me semble pas que ça soit le cas. J'ai bien conscience que c'est une impression que je ne peux pas étayer par une quelconque enquête sociologique. Il faudrait comparer avec ce qui se passe dans d'autres communautés non liés au logiciel. En même temps, rien que dans le LL, il y a des communautés plus ou moins rugueuses. Du coup, j'aurais quand même tendance à penser que l'influence des expressions imagées de Linus est plutôt faible.

                      • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                        Ce n'est pas parce qu'il y a des gens qui font pire que ça donne une quelconque excuse.

                        A ce sujet j'aime bien l'explication donnée par Steven Rostedt dans un des commentaires de son post G+:

                        believe it or not, LKML has become much tamer than it was when I started kernel development. If you really want to point blame to someone, point it at the news agencies that highlights every curse that Linus ever makes. I read most of his emails, and honestly, he's rather calm. But when you filter out 90% of the context, and post only the few times he makes his rants, it becomes news.

                        Sad part is, the reason the Linux kernel can produce the quality it does at such a fast rate is because Linus keeps a tight hold on the ship. If he took a more gentler approach things would not be as well as they are.

                    • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                      Posté par . Évalué à 2.

                      cf http://linuxfr.org/users/thom/journaux/gol-en-a-ras-le-bol-des-gogols

                      il y aurait un exemple cité par
                      http://www.gamingonlinux.com/articles/i-am-moving-on-from-gamingonlinux.4416

                      Venn Stone in particular is just a hate spreading tool who uses Linux Torvald quotes about offending people to back himself up, and to make himself feel important.

                  • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 07/10/14 à 18:00.

                    Oui bien-sûr, je relève simplement que le contenu ne se réduit pas à une insulte, le message dit aussi: «Cette erreur est HÉNAURME.»

                    Comme je l'ai écrit, je ne suis pas super fan de l'insulte mais je trouve que le message de Linus reste très franchement dans des limites acceptables: ce n'est pas mon caractère mais ça ne me dérange pas de travailler avec des gens qui ont ce caractère.

        • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

          Posté par . Évalué à 7.

          ) Pardon.

        • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

          Posté par . Évalué à 7.

          Humour ou pas, ça a un effet de sélection. Ça fait fuir les gens qui n’ont pas le cœur assez accroché et que ça blesse. On se retrouve avec des tas d’égos surdimensionnés, qui certe ne se sentent pas blessés par ce genre d’attaque, mais qui sont incapables de travailler dans des conditions normales. Et j’insiste bien sur le “conditions normales” car les erreurs font parti de l’apprentissage, et c’est en faisant des erreurs qu’on gagne en expérience. Suivant les personnes, l’apprentissage est plus ou moins laborieux, mais taper comme un sourd sur quelqu’un, même si on reste très technique, n’est pas le meilleur moyen d’avancer, sauf à vouloir lui maintenir la tête sous l’eau.

          Ce serait intéressant d’avoir quelques statistiques, style le turn-over, du dév. linux ou des témoignages de gens qui sont sensibles à ce genre de choses et qui ont été ammenées à bosser sur tel ou tel projet à la réputation mauvaise.

          • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

            Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 07/10/14 à 07:45.

            Humour ou pas, ça a un effet de sélection. Ça fait fuir les gens qui n’ont pas le cœur assez accroché et que ça blesse.

            Mode troll de compèt
            Comme le sexisme en info qui fait fuir les filles ?
            Mode Off

        • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ce n'est pas comme si il avait promis de le pendre à un croc de boucher! ☺

          Linus assume son ton, et quand dans ta vidéo on lui demande si il est allé trop loin ou veut s'excuser, il s'explique et s'assume. C'est son caractère, ce n'est pas le mien — et à vrai dire, je ne suis pas super fan — mais chacun a son caractère et c'est comme ça, et je trouve que les gens qui sont à mes yeux exagérement froissés par ce genre de piques (humoristiques) n'ont pas plus raison que ceux qui jettent ces piques.

        • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu crois vraiment que Linus a lance un contrat contre l'auteur d'un truc dont il dit qu'il s'en fout completement? (cf la video de la visite de son bureau). Parceque si il a pas lance le contrat j'aimerai bien savoir en quoi il est responsable.

          Et bon il y a pas que les libristes qui insultent les gens.

    • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

      Posté par . Évalué à 10.

      Ouaip, mais il y a quand même une différence de degré.

      Déja, quand on menace les gens de mort ou de blessures physiques, ça n'est pas drôle. Ça n'est pas une question de standard, de communauté, ou d'ironie implicite.

      Ce qui me gêne le plus, ce n'est pas que le type soit en désaccord avec une partie de la communauté, c'est surtout que parmi les gens qui critiquent ce qu'il propose et le menacent de mort, une très très vaste majorité n'a jamais rien fait de significatif pour le libre, ou ne fait plus grand chose de significatif. Merde à la fin, lui n'a menacé personne avec une arme, et son truc est intégré dans les plus grandes distributions! C'est quand même que son boulot a permis de créer quelque chose d'utile!

      Si le libre est une vraie communauté (c'est discutable) mais qu'elle ne sait pas reconnaitre ses membres actifs et constructifs parmi une soupe de procastinateurs pessimistes qui trouvent que la situation actuelle est très bien et qui préfèrent engager un tueur à gages plutôt que d'apprendre à utiliser un nouvel outil, alors cette communauté a un problème. On se croirait en France! Dès que tu fais quelque chose, ça n'est jamais assez bien, et si tu ne fais rien, t'es un naze.

      • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Tout à fait d'accord. Qu'on soit d'accord avec lui ou pas techniquement ne justifie de toute manière en rien qu'on le critique sur sa personne et encore moins qu'on s'en prenne à son intégrité physique.

        Il est également vrai que bien souvent ceux qui l'ouvrent le plus grand sont ceux qui en ont fait le moins. Une simple raison serait qu'ils sont restés dans leur joli monde rêvé et ne sont jamais descendu au niveau de la triste réalité et des concessions qu'elle demande?

        Autre point qu'on ne saurait répéter encore et encore: ils ne sont pas content de systemd? Ils en font un autre à leur goût! On ne les force pas à l'utiliser. On ne force en rien de rester sur la même distribution encore et encore. Si ça les choque vraiment, ils changent. Si ça ne les choquent pas à ce point ils font avec.

        disclaimer: je n'aime pas la complexité apparente de systemd (jamais eu le temps de vraiment creuser le sujet). Mais jamais je n'irais dire à un mainteneur de choisir autre chose (c'est son taf) et encore moins dire à l'auteur d’arrêter de coder (de quel droit?). Si ça me gênait vraiment je ferais les efforts pour apprendre systemd ou maintenir un autre init (mais je n'ai ni le temps ni les compétences sur ce point là je pense :) ).

        • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

          Posté par . Évalué à 7.

          Il est également vrai que bien souvent ceux qui l'ouvrent le plus grand sont ceux qui en ont fait le moins.

          En effet, ceux qui bossent n'ont pas le temps de troller.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu veux dire que Linus et Lennart ne boosent pas? :p

            • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

              Posté par . Évalué à 3.

              Ils trollent nettement moins que d'autres (et Linus code moins qu'avant, il relis/fait des choix, c'est ça d'être vieux).

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                Posté par . Évalué à 2.

                Ils trollent nettement moins que d'autres

                Certes.

                et Linus code moins qu'avant, il relis/fait des choix, c'est ça d'être vieux

                Ce qui est un travail également, auquel de nombreux logiciels (libres ou pas. À la rigueur, libres et faits par des bénévoles, je dirait qu'en général c'est fait et qu'au pire, ça reste du bénévolat, donc excusable. Les autres, non.) devraient affecter un peu de main d'œuvre à ça.

                • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Ce qui est un travail […]

                  En effet mais quand ton travail s'effectue à moitié sur ton courrielleur et à moitié sur git ça laisse des occasions troller par mail.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

          Posté par . Évalué à 5.

          Au passage, sur systemd, je n'en sais foutre rien, mais depuis qu'Ubuntu est passé à PulseAudio, et malgré les millions de critiques qui avaient été avancées sur l'aspect usine à gaz - pas élégant - marchera jamais, bah je touche du bois, mais je n'ai plus jamais eu de problèmes de son. Il faudrait faire un sondage, du style "depuis combien de temps n'avez vous pas eu de problème de carte son", et chercher si par hasard, ça ne coinciderait pas avec l'inclusion de pulseaudio dans les distributions majeures.

          Peut-être que c'est ça la définition d'un bon logiciel : ce n'est pas la quantité des critiques ou le nombre de rapports de bugs au cours de son déploiment à grande échelle, c'est le nombre de gens qui n'ont jamais entendu parler du nom du logiciel en question alors qu'il tourne en permanence sur la machine.

    • [^] # Re: Lennart Poettering trouve la communauté Linux désagréable

      Posté par . Évalué à 3.

      Ça n'a pas grand chose avoir. Un troll c'est un débat récurrent, souvent technique ou du moins impersonnel et c'est souvent bénéfique (oui1).

      Mais ça c'est le troll comme on en parlait avant que ça deviennent tendance et que l'on remplace le sens par plus ou moins n'importe quoi. Aujourd'hui troll ça regroupe les débiles qui commentent des vidéos youtube avec des insultes, qui commentent des articles de presse tout aussi finement qui "like" en masse des articles qu'ils ne lisent pas en se sentant trop badass (trop anticonformiste !).

      Lennart s'amusait des pétitions contre son travail, mais là on est tout de même dans un autre registre (déjà dans celui de l'illégalité).


      1. Certains trolls sont bénéfiques parce qu'ils remettent en question des choses, parce qu'ils poussent les interlocuteurs à aller plus loin dans leurs réflexions et à amener des arguments construits. Beaucoup de gens on appris beaucoup de choses sur systemd/sysvinit/rc.d et les systèmes unix/linux grâce aux troll sur systemd. Lennart en lui même à donner un coup de pied dans une partie de nos distributions qui allait changer (avec ou sans lui) et qu'il fallait repenser. 

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # “I am not the one to fix any of this”

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je suis déçu, je pensais qu’il allait nous annoncer la création de communityd ou d’un truc de ce genre.

  • # causes conséquences.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Un fois qu'il a été décidé que l'objectif est d'avoir des parts de marché et de convertir un max de personne la "communauté" s'est enrichie d'une masse non négligeable de personnes n'ayant aucun atome avec le libre, mais juste avec le gratuit.

    Ainsi la masse n'est plus composée de gens qui sont impliqué mais de gens qui utilisent. Ce manque d'implication fait perdre de vue les points importants. Et par sérendipité, ceux qui ne font qu'utiliser (parce que j'ai pas envie de me prendre la tête à administrer ma machine, j'ai un vrai métier blablabla) ne peuvent pas maintenir ou changer les briques du système de base car les connaissances que cela implique ils ne les ont forcément pas, ils se sentent alors un peu pris au piège et peuvent mal réagir.

    Le truc aussi c'est que l'intégration dans systemd de plus en plus de briques qui sont abandonnés dans leurs espaces propres, oblige les distributions à switcher ou à maintenir seul des projets car l'upstream n'existe plus. Et ce n'est pas le travail d'une distribution de maintenir des briques de bases. ET (on l'a vu également avec pulseaudio) lintégration avec un niveau de finition inadéquat avec un système en production car le release early c'est bien dans l'absolu, mais lorsque ca casse ton système, lorsque ce qui marchait avant ne marche plus, tu n'as pas envie de faire des bisous aux bisounours.

    Qui n'a pas eu de problème avec pulseaudio installé au moment ou il est sortit ? Pendant un bon bout de temps, je devais le désinstaller (car il s'installait automatiquement) pour faire marcher mes cartes sons, et c'est devenu une habitude.

    Bien entendu cela ne me donne pas le droit d'insulter ou d'engager un tueur à gage (je ne sais d'ailleurs lequel est le plus crétin, celui qui le dit ou celui qui le croit.), cela pourrait me donner l'impression que j'ai le droit de me plaindre, mais en fait je m'en moque. Je trouve que cela fait un peu gamin de 12 ans qui vient faire son caliméro, ceux qui le font ici se font descendre mais là je suppose que c'est différent parce que…… enfin…. because…. toussa…

    • [^] # Re: causes conséquences.

      Posté par . Évalué à 3.

      ET (on l'a vu également avec pulseaudio) lintégration avec un niveau de finition inadéquat avec un système en production car le release early c'est bien dans l'absolu, mais lorsque ca casse ton système, lorsque ce qui marchait avant ne marche plus, tu n'as pas envie de faire des bisous aux bisounours.

      Le release early, release often est une bonne chose, pour les projets KISS (dont systemd ne fait clairement pas partie j'ai l'impression). Pour les autres, ça reste à définir…

    • [^] # Re: causes conséquences.

      Posté par . Évalué à 6.

      ET (on l'a vu également avec pulseaudio) lintégration avec un niveau de finition inadéquat avec un système en production car le release early c'est bien dans l'absolu, mais lorsque ca casse ton système, lorsque ce qui marchait avant ne marche plus, tu n'as pas envie de faire des bisous aux bisounours

      Qui n'a pas eu de problème avec pulseaudio installé au moment ou il est sortit ?.

      En effet moi aussi j'ai un peu pesté contre PulseAudio au début (genre sur Fedora 8/9 si je ne me trompe pas).
      Cela dit, c'est du logiciel libre, fourni sans aucune garantie comme le stipule la licence. Donc on a le droit de gueuler si on veut, mais il faut bien comprendre qu'il n'y a pas beaucoup de légitimité à cela. Lennart travaille pour Red Hat. Les utilisateurs de RHEL 5 n'ont pas de problème avec PA (car pas présent). Les utilisateurs de RHEL 6 non plus certainement (car bien fiabilisé). Bref, Lennart a bien fait son boulot et les utilisateurs qui avaient une légitimité à gueuler (ceux qui payent pour le travail de Red Hat) n'ont certainement pas eu à le faire .

      • [^] # Re: causes conséquences.

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        En même temps, il faut bien voir aussi que c'est pas Lennart qui a poussé pulseaudio dans Ubuntu, dans Mandriva ou dans Opensuse.

    • [^] # Re: causes conséquences.

      Posté par . Évalué à 7.

      Un fois qu'il a été décidé que l'objectif est d'avoir des parts de marché et de convertir un max de personne la "communauté" s'est enrichie d'une masse non négligeable de personnes n'ayant aucun atome avec le libre, mais juste avec le gratuit.

      Ainsi la masse n'est plus composée de gens qui sont impliqué mais de gens qui utilisent.

      Heureusement, le projet GNOME a pris à cœur de contrer ces intentions funestes.

  • # menace de mort, google+, etc...

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 06/10/14 à 18:00.

    Pour se faire une idée assez sérieuse, il faudrait déjà trouver le lien où il est dit qu'on cotise pour un tueur à gage.
    Sans vouloir minimiser son propos, j'aimerais bien savoir si c'est avéré ou non.
    Il le note sur google+, à l'envolé comme ça en disant que certaines communautés sont remplies de trous du culs…donc …

    • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour le moment, ça semble être des conneries, tout ce que les gens ont trouvé jusqu'ici, c'est une blagounette sur un canal IRC (non lié à systemd ou à la LKML) comme je crois qu'on a pu en lire ici-même, et pas le début du commencement d'envisager l'amorce de sa mise en pratique.

      • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

        Posté par . Évalué à 4.

        Salut,

        Donc en gros… il s'excite et veut faire mousser la com'…

        Dans mon boulot sur des manip' sensibles des gens posent des posts-it du genre… "if you touch it, I'll kill you"…je n'ai pas encore vu de cadavres, ou quelqu'un commanditer un meurtre…et pas encore vu de collaborateurs s'exclamer du post-it à l'échelle internationale…ou dire que la communauté est remplie de trous du cul…

        • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Y a une différence entre un post it sur ton écran posé par ton collègue que tu connais, et le même post it posé sur ton oreiller la nuit que tu trouves au réveil.

          Et je pense qu'un inconnu qui dit "on fait une cagnote pour te crever charogne" a pas le même impact que si ton collègue de longue date dit ça.

          mais bon, tu peux sans doute tirer les conclusions que si tu n'as pas de souci, alors personne n'en a, car c'est prouvé que tout le monde pense pareil et tout le monde a vécu les mêmes soucis…

          • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

            Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 06/10/14 à 19:43.

            Pour l'instant, je n'ai pas rien vu avec "charogne, on va te saigner" ou "on fait une cagnote pour te saigner"…
            Ensuite en quoi ça change de "si vous touchez ce foutu machin, je vous bute"? Dans les faits ça a la même signification… faut arrêter…

            • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

              Posté par . Évalué à 10.

              Non faut pas arreter.
              La difference, c'est que bob qui a mit le post it, tu le connais, vous avez bouffe ensemble a midi, et tout. Tu sais tres bien qu'il veut pas te buter, c'est une blague d'inities.

              Un mec qui se pointe sur ton pas de porte que t'as jamais vu qui te dit j'ai lance une collecte pour te saigner, le tout sur un ton serieux, ca va vachement moins te faire marrer. Et si ca te fait marrer, faut consulter.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

                Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 07/10/14 à 08:20.

                bullshit! Non c'est un gars qui ne VEUT pas qu'on touche à son truc…
                Arrêtez de faire des suppositions sur comment se comportent les gens, collègues ou non.

                Et pour le moment sa menace de mort façon bitcoins bah…ça n'a pas l'air très menace de mort…il n'y a même pas de compte de bitcoin ou lien bitcoin.

                Et les consultations merci… je n'en ai pas besoin. Contrôle tes hormones.

              • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

                Posté par . Évalué à 2.

                Mais surtout, peut-être qu'il cite cet exemple mais que ça fait suite à une accumulation d'autres remarques désobligeantes.
                La goutte d'eau qui fait déborder le vase …

      • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Tu veux dire que ça :
        https://lists.debian.org/debian-devel/2014/02/msg00462.html

        c'est une blague ?

        Ou tu penses qu'il serait plus sage pour Lennart de faire de la pub pour que les dérangés filent du pognon en donnant un lien vers le truc, parce que bon, y a des tas de choses qui sont globalement vérifiables, mais si ça n'arrive pas en public, alors c'est sans doute pas vrai ?

        En fait, c'est même risible que des gens acceptent sans sourciller l'idée d'avoir des choses non prouvés qui arrivent en dehors des ml publique pour systemd quand ça va dans le sens de "c'est une conspiration", mais dans le sens "des détraqués sont violents", c'est forcément un mensonge.

        Faut bien se dire que si il y a des choses qui sont dites en publique la ou tout le monde le voit, il y a vachement moins d'inhibition à le dire la ou personne ne voit.

        • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

          Posté par . Évalué à -5.

          T'es gentil mais on parlait du hitman payé en bitcoins

        • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

          Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 06/10/14 à 23:29.

          Bah ouais, il y a des douchebags partout…que veux-tu? (et personne ne cautionne quand tu vois le contexte du mail)

          et ce que je pense…c'est que simplement, je me moque un peu d'un poste sur google+ a propos de blagues douteuses ou de conneries verbales qui touchent un mec que je ne connais pas…
          Des propos à la con, il y a en a partout dans tous les jobs et mêmes les sports (les "vas-y tue-le" dans les sports de combats ou rugby). C'est con oui et si ça te choque bah il y a le droit plutôt que google+ à clamer qu'il y a une sacré bandes de trou du culs (bah oui comme partout)…

          Celà étant dit… ce qui est risible c'est de prendre pour argent comptant n'importe quel argumentaire…
          Personne ne connait le contexte de sa soit-disant menace de mort…désolé mais sans contexte tu ne sais pas…
          et ce n'est pas parce que Lennart dit "si je vous jure que c'est arrivé!"…non désolé, j'ai besoin d'argument.

          NB: Par contre sérieux tes phrases, j'ai du mal à les comprendre…

          • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Bah ouais, il y a des douchebags partout…que veux-tu? (et
            personne ne cautionne quand tu vois le contexte du mail)

            Arrêter d'agir comme si c’était normal d'avoir ça. Ensuite, tu estimes peut être que tu es impuissant à changer les choses, et puis, c'est pas grave, c'est ton droit. Mais ensuite, faudra pas s'étonner le jour ou tu parleras du libre et on te dira "ah oui, ce truc ou les gens se font agresser verbalement par mail ?" et qu'au lieu de présenter les bienfaits de la collaboration, tu sera en train de défendre des trucs que tu as même pas fait.

            Celà étant dit… ce qui est risible c'est de prendre pour
            argent comptant n'importe quel argumentaire…
            Personne ne connait le contexte de sa soit-disant menace de
            mort…désolé mais sans contexte tu ne sais pas…

            Je pense que tu confond "fait" ou "allégation" et "argumentaire". Mais peut être que le français est pas ta langue maternelle, je vais faire des efforts.

            Tu sembles te focaliser sur un des points, dois je comprendre que tout le reste n'existe pas ou ne compte pas ?

            Car bon, tu ne cautionnes pas le mail sur Debian ( et les autres ), j'imagine que tu ne cautionnes pas les centaines de threads sur phoronix et ailleurs, mais tu sembles dire que parce que l'histoire du bitcoin qui est juste un exemple ), tout le reste est invalide, et que Lennart exagère.

            Pour les gens qui ont la flemme de chercher plus l'histoire des bitcoins ( j'ai cherché hier sans trouver ) :
            http://logs.nslu2-linux.org/livelogs/maemo/maemo.20130215.txt

            Donc on peut dire que c'est arrivé. Bien sur, tout le monde va dire "nan mais c'est une blague", ne serait que parce que personne ne va avouer que ç'est sérieux, et que ce genre de choses arrivent pas que dans les films. Je ne connais pas Edoardo Spadolini ( aka Kerio ), donc je ne pourrais pas commenter, mais je traine depuis longtemps sur un salon en commun avec Joerg Reisenweber, et franchement, je pense que je changerais de taf si on me dit qu'il faut que je bosse avec lui. Il est régulièrement agressif et colérique, donc ça ne m'étonnes pas de le retrouver dans ce log irc.

            • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 07/10/14 à 01:40.

              Holala…Je vais arrêter d'apporter de l'eau au moulin.

              Non je ne cautionne pas mais en général j'ignore ce genre d'attaque…
              Les aggressions verbales, il y en a partout !! Je ne vois pas en quoi il faut faire un drâme digne d'un post sur un réseau social (s'il trouve que ce genre d'attaque le touche psychologiquement, il peut faire une plainte plutôt que de poster sur g+)

              Fait? Argumentaire?… tu me fais rire, à chercher le point de détails sur des mots. Désolé mais Lennart, je ne le connais pas et apparemment de ses dires, il était capable d'envenimer une situation. Comment je peux accepter les propos d'un mec ainsi sur un réseau social?
              Ces autres points, bah c'est un poste "ouinouin!"…il y a des connards et il les emmerde, il est avec une communauté géniale, l'open source est rempli par des mecs de 30-40 ans, blanc cowboy, je ne sais plus quoi…ha si les comportements à la linus sont à proscrire…mouais. Son post à Lennart d'ici 6 mois, tout le monde s'en cogne… comme 0xB16B00B5 !

              De ce que tu me montres, en tapant bitcoins et Lennart, ce sont:
              ok, somebody should create posters "Wanted: Lennart dead or alive"
              […] et un peu plus loin
              kerio> how expensive is a hitman?
              Feb 14 18:22:03 we can pool some bitcoins

              Sérieux? (mais je n'ai peut-être pas regardé les bonnes lignes)
              Je comprends parfaitement les réactions des débianeux sur le lien que tu fournissais… mais là…pardon toi qui excluait d'un revers de main mon post-it "if you touch, I'll kill you", je trouve que tu hurles à l'horreur, au calvaire pour un pet de mouche. (sous couvert que je ne me trompe pas de ligne).

              • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Non je ne cautionne pas mais en général j'ignore ce genre
                d'attaque…

                Tu noteras que Lennart aussi, il le dit dans le post. Et le fait que ça soit le premier poste sur le sujet depuis les 4 ans que systemd existe et depuis les années qu'il fait du libre ne fait qu'aller dans ce sens.

                Comment je peux accepter les propos d'un mec ainsi sur un
                réseau social?

                Je pense que la question est sans doute que réthorique, mais tu peux juste regarder les faits. Tu peux remettre en cause le truc du bitcoin autant que tu veux, tu sembles pas remettre en cause l'histoire sur Debian ( et les autres mails ) en cause. Donc ok, restons à la menace de mort publique, aux 4 ans d'insultes divers et variés lisibles sur les archives de Phoronix et ailleurs, et posons nous la question de savoir si oui ou non, ça suffit. Tu sembles dire non, je dit que oui.

                Mais tu as le droit de te dire "Lennart dit avoir envenimer des situation sil y a 10 ans, donc il faut pas prendre les menaces de mort au sérieux, et il faut pas l'écouter quand il dit qu'il y a des connards dans le libre, même si il y a plusieurs personnes qui le disent".

                Ça n'en reste pas moins plus qu'un cas isolé. Des exemples de gens visibles qui pensent la même chose, j'en trouve assez facilement. Il y a tout le débat qui a été lancé par Sarah Sharp ( http://www.wired.co.uk/news/archive/2013-07/22/sarah-sharp ). Il y a ce post de Sam Kottler ( http://shk.io/2014/08/27/open-source/ ), il y a l'histoire de Ian jackson à Portland ( http://lwn.net/Articles/611317/ ). Une codeuse kernel, un mainteneur de ruby et un dev debian de longue date. Et ça, c'est juste sur les exemples récents de gens qu'on va écouter dans le libre.

                Et je suis sur que d'ici quelques heures, ce thread ( https://lkml.org/lkml/2014/10/6/432 ) va pas du tout partir en vrille.

                Son post à Lennart d'ici 6 mois, tout le monde s'en cogne…
                comme 0xB16B00B5 !

                Et pour un truc dont tu te cognes et qui va disparaitre des mémoires, tu t'attaches beaucoup à dire qu'il n'y a rien.

                Mais en effet, d'ici 6 mois, rien n'aura changer. Après tout, ça fait des années que OpenBSD est dirigé par Theo de Raadt, et ça n'a pas fait s'écrouler le projet sur lui même, donc je doute en effet que quoi que ce soit change.

              • [^] # Re: menace de mort, google+, etc...

                Posté par . Évalué à 10.

                C'est pas crédible l'histoire de recruter un hitman payé en bitcoin alors que beaucoup de sysadmins seraient sans doute prêt à le faire librement (as in free beer) avec un rj45 ou un switch 48 ports.

  • # Moi qui croyais suivre un site en français...

    Posté par . Évalué à -9.

    Je suis fatigué ce soir, et je trouve désagréable cette intrusion de la langue du système impérial (je suis pas loin du point godwin là…) dans mon quotidien. Même, et surtout, si le texte est sans doute pertinent…

    • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

      Posté par (page perso) . Évalué à -10. Dernière modification le 06/10/14 à 19:36.

      et je trouve désagréable cette intrusion de la langue du système impérial

      Moi je trouve désagréable cet n-ième commentaire de gens ne comprenant pas que le monde bouge, que la France n'est plus le centre du monde (bon, OK, ces gens ne sont pas seuls en France, il y a encore plein de gens qui n'ont pas suivi que la France n'est plus du tout dans le jeu), et que du coup il faut parfois lire de l'anglais.

      Du coup, on fait quoi?
      perso, je propose que tu (voir plusieurs si vous êtes plusieurs, mais seulement les gens qui veulent une traductions, les autres ne doivent pas avoir à subir) te payes quelqu'un pour faire la traduction à la volée si tu n'as pas le courage de lire, comme ça tu n'es plus dérangé, plus rien de désagréable pour toi, sans que les autres ne soient impactés (ça aurait été dommage d'attendre une traduction).

      PS : c'est un journal, pas une dépèche.

      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

        Posté par . Évalué à 5.

        C'est quoi l'intérêt de copier/coller un truc qu'on peut aller lire en cliquant sur le lien ?

      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

        Posté par . Évalué à 4.

        la France n'est plus le centre du monde

        Je tiens à signaler, juste au cas où, que la France n'a jamais été le "centre du monde".

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pendant un temps, le français était la langue de la diplomatie, la où tout se jouait. Un candidat pour être secretaire de l'ONU ne sachant pas parler français était élimié d'office. Aujourd'hui, on lui apprend 2-3 rudiments de français pour faire plaisir à la France, on plaisante sur le "grand" pays qu'est la France, et on passe à autre chose.

          Il y a quand même une "petite" différence.

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ça reste encore le cas, le français reste une langue très utilisée dans les instances internationales en tant que langue de travail de nombreuses organisations même si elle n'a pas l'exclusivité dans ces milieux là.
            Concernant la diplomatie, les lettres de créances sont toujours écrites en français, même quand les deux pays concernés ne sont pas francophones… Comme quoi, ça reste encore. ;)

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

              Ça reste encore le cas, le français reste une langue très utilisée dans les instances internationales

              Ou pas.
              La langue de l'international est l'anglais, il y a de très fortes chance qu'elle le restera et il serait bon d'arrêter de se voiler la face.

              Le français est encore PARTIELLEMENT utilisé dans QUELQUES organisations internationales pour des raisons historiques ( Société des nations -> ONU ) ou géographiques ( Bruxelles, Genève … ): point. En dehors de ça c'est finit, n'en déplaise à l'académie la maison de retraite française.

              Il serait bon que la France arrête de se trouver des excuses pour être une des dernière roue du chariot concernant l'apprentissage de l'Anglais.

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par . Évalué à 5.

          Elle a quand même eu le méridien de Paris pendant un temps, ce qui en faisait la moitié du centre du monde si l'on considère que les longitudes s'étendent de -180° à +180°… :-)

      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

        Posté par . Évalué à 10.

        Pinaise mais c'est chaque fois la même chose.

        A chaque fois que quelqu'un se plaint d'avoir un truc en anglais non traduit sur ce site (dont le nom comporte quand même les deux lettres FR, c'est pas pour rien), tu viens sortir ton délire comme quoi ce sont des attardés qui restent accrochés dans le passé en rêvant d'une gloire passée de la France.

        Mais berdel de marde, c'est pas bientôt fini ? Certaines personnes ne parlent pas anglais et le regrettent tous les jours. C'est pas parce qu'ils "ne comprennent pas que le monde bouge" ou qu'ils pensent que la France est le centre du monde, c'est juste qu'ils l'ont pas apprit suffisamment bien à l’école (mauvais prof ? Difficulté avec les langues ? Trop intéressé par le sourire de la voisine ? peu importe), et que, depuis qu'ils ne sont plus à l'ecole, ils n'ont pas le temps de combler leur lacunes (travail, enfants à elever, etc). Ca n'en fait pas des cons, ca n'en fait pas des arrierés, ca n'en fait pas non plus des gens qui croient que le monde entier devrait parler francais.

        Et pour la dernière fois : qu'y a-t-il de mal a demander gentiment à ce qu'on traduise en francais, sur un site dont la principale caractéristique est de parler en francais sur le sujet des logiciels libres ?

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par . Évalué à 10.

          qu'y a-t-il de mal a demander gentiment à ce qu'on traduise en francais

          Rien. Mais c'est exactement ce que l'initiateur du fil n'a pas fait.

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par . Évalué à 8.

          Et pour la dernière fois : qu'y a-t-il de mal a demander gentiment à ce qu'on traduise en francais, sur un site dont la principale caractéristique est de parler en francais sur le sujet des logiciels libres ?

          Je n'ai pas lu le commentaire auquel tu réponds (je trouve les commentaires sur LinuxFR trop désagréables), mais si je peux me permettre de replacer ta remarque dans le contexte:

          Titre: Moi qui croyais suivre un site en français…

          Je suis fatigué ce soir, et je trouve désagréable cette intrusion de la langue du système impérial (je suis pas loin du point godwin là…) dans mon quotidien. Même, et surtout, si le texte est sans doute pertinent…

          Je n'ai rien à répondre directement à ce commentaire qui n'est pas insultant, mais n'est pas forcément non plus ce que j'appellerais une "demande gentille de traduction". Il y a une très bonne façon de demander une traduction: donner un lien etherpad/framapad vers un brouillon de traduction qu'on a commencée soi-même. Le reste, c'est demander aux autres de travailler pour soi, même si c'est bien formulé ça reste superflu à mon avis tout à fait personnel.

          Pour la petite histoire, j'avais envie au départ de faire une traduction moi-même, mais j'ai beaucoup de boulot en ce moment et j'ai donc décidé de m'en abstenir. J'avais le choix entre ne rien poster, et poster la version en anglais. Vu le nombre de réactions, je suppose que je n'ai pas fait un mauvais choix : ça a intéressé des gens quand même—avec mes excuses pour les gens exclus parce qu'ils ne comprennent pas l'anglais ou n'ont pas le temps ou l'envie d'aller lire une mauvaise traduction automatique.

          Si une bonne traduction avait émergé de ce fil de discussion (ce qui aurait pris moins de temps que la somme des temps passé à s'engueuler sur le statut de la langue anglaise ou des entreprises chinoises ou je ne sais pas quoi), j'aurais été ravi d'éditer mon message pour l'y inclure, afin que les lecteurs suivants puissent avoir le plaisir de lire une version traduite en français. Malheureusement, l'édition de journaux et de messages est impossible sur LinuxFr, ce que je regrette (j'aurais aussi volontiers corrigé le problème des sauts de ligne automatiques dans ma citation); les membres du site refusent qu'on puisse améliorer son message après l'avoir envoyé, alors tant pis.

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Malheureusement, l'édition de journaux et de messages est impossible sur LinuxFr, ce que je regrette (j'aurais aussi volontiers corrigé le problème des sauts de ligne automatiques dans ma citation); les membres du site refusent qu'on puisse améliorer son message après l'avoir envoyé, alors tant pis.

            les demandes sympathiques de typo/ortho dans un journal peuvent être corrigées par un modérateur ou un administrateur, s'il voit le commentaire.

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par (page perso) . Évalué à -4. Dernière modification le 07/10/14 à 14:27.

          qu'y a-t-il de mal a demander gentiment (…)

          Rien.
          Mais je cherche encore :
          - La personne agresse car on ne fait pas comme elle veut. Et après on s'étonne des réponses? Ou est la demande? Ou est la gentillesse? Et personne ne l'a forcé à lire! Elle peut passer son chemin si ça ne lui plait pas, mais ça ne te dérange pas du tout qu'elle crache son venin par plaisir, va comprendre ta sélection.
          - La personne considère que les autres doivent s'adapter à elle. Aucun mot genre "désolé, je ne comprend pas".

          Si tu ne comprend pas la différence entre une personne qui accepte qu'elle a un problème avec l'anglais et demande une traduction, et une personne qui agresse directe car on n'a pas fait comme elle le souhaite, je ne peux rien.

          Comme tu dis : ça serait pas mal du demande gentille (et vraiment, si la personne avait demandé gentillement une traduction, je n'aurait absolument rien dit : c'est compréhensible. C'est moins compréhensible de ne pas comprendre que le problème initial est chez soit).

          Mais berdel de marde, c'est pas bientôt fini ?

          Promis, je finirai dès que des gens arrêteront de se croire trop génial car ne comprend l'anglais. C'est d'ailleurs rigolo que ma réponse (réponse = une autre personne a commencé la même tirade) te dérange, et pas le commentaire initial : deux poids, deux mesures, suivant ce qui te plait ou pas.

    • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

      Posté par . Évalué à -2.

      La plupart du temps, quand on ne comprend pas quelque chose, on passe son chemin, ou on demande humblement de l'aide. Ce que je trouve incroyable chez les incultes francophiles, c'est qu'ils s'imaginent que leur ignorance est une qualité et qu'ils sont en droit d'exiger des choses du fait de leur pureté linguistique supposée.

      Ne pas comprendre l'anglais en 2014, c'est à mon avis quelque chose dont on devrait avoir honte, et on devrait tout faire pour se débarrasser d'un tel handicap culturel. On parlera dans quelques décénnies des gens qui ne parlent pas anglais comme on parle des analphabètes aujourd'hui—et on pourra blâmer le système scolaire pour être responsable d'un tel échec.

      Je suis sûr que si c'était demandé gentiment, quelqu'un aurait déja fourni une traduction.

      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Il disait quoi déjà lennart sur les gens dans la communauté du libre ?

        D'ailleurs je suis presque certains que si c'était dit gentiment la personne aurait compris, mais cette manière de parler me donne l'impression que ce que dit lennart est vrai, et pas seulement à propos de son travail.

        Tu peux être certain que le mec à qui tu réponds, il va se faire une joie de t'aider à résoudre un problème si un jour tu en a un.

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par . Évalué à 1.

          Je dois me faire vieux, mais je crois que ceci n'est pas spécifique au libre.

          Ce narcissisme déviant qui consiste à dénigrer les autres pour apparaître meilleur que l'on est transparaît partout sur Internet et les réseau sociaux. A croire que l'on ne peut exister qu'en enfonçant ou raillant les autres.
          En même temps, notre ancien président a donné l'exemple est pourrait bien revenir sur le devant de la scène.

          Le roi est nu …

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par . Évalué à 2.

            A croire que l'on ne peut exister qu'en enfonçant ou raillant les autres.

            Je vois ça ailleurs que sur internet et non ça n'est pas nouveau (c'est antérieur à Sarkozy).

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

        Posté par . Évalué à -8.

        Moi j’ai moinsé parce que le monsieur dénonce le “système impérial” avec un lien vers les unités de mesures anglo-saxonnes, que le système métrique a explosé en plein vol. Système métrique qu’on doit à la Révolution française, et qui a été étendu au monde entier via le bien connu SI (Système international d’unités, dont les réunions se tiennent toujours à Paris).

        Perso. j’appelle ça un beau craquage en règle. C’est du grand art, du génie à l’état pur !

        (Probablement encore un de ces branquignol de Soraliens qui se la joue nationaliste…)

        Et je vous moinse vous, parce que j’ai des difficultés en anglais. Et que votre discours me fait gerber. (Ça c’est fait.) Ce d’autant que je le connais bien votre anglais, une pauvreté de la langue qui n’a d’égal que la pauvreté de votre pensée. (ça c’est refait.)

        Je suis sûr que si c'était demandé gentiment, quelqu'un aurait déja fourni une traduction.

        Maintenant ça risquera plus, m’étonnerait qu’il y ait quelqu’un qui veuille bien prendre le risque de passer pour un « handicapé culturel » (sic).

        Surtout pour un tel texte qui brille avant tout par sa médiocrité (encore une fois… c’est fait ! mais Lennart on l’excuse, parce que le texte ne prétend pas être autre chose qu’un coup de gueule !) : même s’il soulève un point intéressant (ma foi j’irai pas le contredire vu qu’on en parlait il y a peu…), il est franchement totalement vide et a tendance à être très nombriliste : Lennart lui-même semble confondre son soudain accès à la notoriété, avec l’inconvénient qui va avec, selon lequel toute personne “célèbre” est condamnée à se prendre des coups particulièrement injuste, et d’un autre côté une certaine culture violente qui existe (et qui dépasse en fait très largement le seul cas du libre/open source). Faut le prendre juste pour ce qu’il est : un coup de gueule. Franchement ça vaut pas une traduction pour ce que ça vaut.

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par (page perso) . Évalué à -6.

          Système métrique qu’on doit à la Révolution française, et qui a été étendu au monde entier

          Ha ha.
          Monde entier, sauf le pays avec le plus gros PIB. Donc au final, on doit toujours gérer les deux systèmes.

          Et je vous moinse vous, parce que j’ai des difficultés en anglais. Et que votre discours me fait gerber.

          Argumente.
          Parce que la, la première critique est que la personne pense qu'on lui doit tout.
          Si il/tu ne comprends pas, il y a les traducteurs automatiques, payer une personne pour, ou passer son chemin.
          On ne t'enlève rien.

          Le "hic", c'est qu'il accuse les autres de ses problèmes à lui. Et tu fais pareil.
          Ce n'est pas horrible de ne pas réussir à lire la prose de Lennard, mais c'est gerbant, pour reprendre ton niveau, de lire des gens qui pensent qu'on leur doit tout car eux sont mauvais en anglais.

          Il y a quoi de gerbant? ne pas penser comme toi, et trouver que le problème est chez toi, c'est ça qui fait gerber? et ben… En fait, Gerbant = pas d'accord avec toi.

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Je suis d'accord avec le reste de ta prose mais :

            Ha ha.
            Monde entier, sauf le pays avec le plus gros PIB. Donc au final, on doit toujours gérer les deux systèmes.

            Soyons sérieux, défendre le système impérial n'a aucun sens. Les conversions sont complexes et seulement 3 pays au monde refusent son utilisation (USA, Liberia et Birmanie) ce qui est pratiquement rien (les USA ont certes un gros poids économique mais pas démographique).
            Le fait de gérer les deux a coûté (et coûte toujours) cher aux USA en frais de conversions, erreurs en tout genre qui ont fait capoter maintes projets.

            Car dès qu'il faut communiquer avec les étrangers, les USA prennent en compte très vite la conversion des unités (dans le milieu scientifique c'est limite obligatoire dans les agences fédérales que de les utiliser…).

            Bref, ce n'est pas parce que les USA font encore de la résistance au changement là dessus qu'on doit admirer et soutenir le système impérial. Bien au contraire, il faut l'achever…

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 06/10/14 à 23:09.

              Ha ha.
              Monde entier, sauf le pays avec le plus gros PIB. Donc au final, on doit toujours gérer les deux systèmes.

              Soyons sérieux, défendre le système impérial n'a aucun sens. Les conversions sont complexes et seulement 3 pays au monde refusent son utilisation (USA, Liberia et Birmanie) ce qui est pratiquement rien (les USA ont certes un gros poids économique mais pas démographique).
              Le fait de gérer les deux a coûté (et coûte toujours) cher aux USA en frais de conversions, erreurs en tout genre qui ont fait capoter maintes projets.

              Il ne défend pas le système impérial, il dit comme toi qu'on se farcit toujours le système impérial à cause des États-Unis. Pierre Roc disait que le système métrique avait gagné contre le système impérial, Zenitram dit que le système impérial résiste encore et toujours à l'envahisseur.

              Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Soyons sérieux, défendre le système impérial n'a aucun sens

              Du calm.
              Je dis juste qu'il manque un gros (et c'est peu dire) pays dans la liste des usages du SI.
              Et du coup, pour qui veut faire de l'informatique (par exemple), il faut gérer le sdeux si ton produit est à destination du grnad public (50% du fric est dans ce pays qui n'a pas le système SI).

              Bref, ce n'est pas parce que les USA font encore de la résistance au changement là dessus qu'on doit admirer et soutenir le système impérial. Bien au contraire, il faut l'achever…

              Je n'ai pas dit le contraire! Je souhaite aussi virer ce truc horrible.
              Mais mon souhait ne change pas la réalité du problème, avec des développeurs qui doivent gérer les deux si ils veulent percer.

              • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Dans ce cas, nous sommes bien d'accord.
                Désolé pour le bruit.

              • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                Posté par . Évalué à 2.

                50% du fric est dans ce pays

                Tu le sors comment ce chiffre ?

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                  Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                  Certes, je n'ai pas mis à jour et un peu arrondi.
                  Google par exemple.

                  Sur 16 Milliards, 6.6 aux USA, soit "que" 40%.

                  Après, si il faut parler de chaque truc très connu…

                  • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                    Posté par . Évalué à 6.

                    Oui donc tu omet la chine où google est assez peu présent (je ne le remet pas en question, je demande juste d'où ça vient). Il est chiant ce monde qui change tout le temps, non ?

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                    Posté par . Évalué à 5.

                    C'est une blague… Tu prends une entreprise américaine, normal qu'elle fasse un gros chiffre dans son pays. Prend une grosse entreprise française, tu vas voir, elle fait aussi au moins 50% de son chiffre en France. Et tu peux faire pareil avec chaque leader industriel de chaque pays. Ton exemple n'a pas de sens.

                    • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                      Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 07/10/14 à 09:21.

                      C'est une blague…

                      C'est une blague… C'est vraiment mal connaitre le domaine ou volontaire (pour?) que de faire l'autruche comme ça.

                      Tu prends une entreprise américaine, normal qu'elle fasse un gros chiffre dans son pays. (…) Et tu peux faire pareil avec chaque leader industriel de chaque pays.

                      Pour info (ça se trouve facilement si tu t'y interesses vraiment) :
                      - Part de marché de Google aux USA : 65% (ben oui, que ça, et malgré tout un CA énorme aux USA)
                      - Part de marché de Google en Europe : 95% (tout ça, et si peu de CA en Europe?)

                      Quel est le "pays" de Google?

                      C'est du foutage de gueule de faire semblant de ne pas savoir que l'argent est aux USA, même pour une entreprise européenne ou asiatique (les brevets logiciels, c'est qu'aux USA, et pourtant tout le monde veut les respecter pour ne pas se couper le marché, mais rewind et quelques autres pensent qu'ils sont plus intelligents que les entreprises qui vendent).

                      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                        Posté par . Évalué à 8.

                        Connaîs-tu les entreprises Sinopec, China National Petroleum Corporation ou State Grid Corporation ? Pourtant, elles font partie des 10 plus grandes entreprises au monde (en terme de CA) et elles ne sont absolument pas implantés aux US. Ce sont des entreprises chinoises. Le monde n'est plus centré autour des US. Il se passe plein de chose ailleurs qui font que les US sont en train de perdre leur leaderchip. Comme par exemple l'accord entre la Chine et la Russie pour ne plus utiliser le dollar pour leurs échanges, l'accord entre les BRICS pour avoir un équivalent de la Banque Mondiale et du FMI mais sans utiliser le dollar, etc. Ton américanisme béat n'y changera rien, le monde évolue.

                        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                          Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 07/10/14 à 10:56.

                          Ton américanisme

                          Ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec toi et que suis "américaniste".
                          Ah oui, si je ne suis pas pour toi, je suis contre toi… J'avais oublié!

                          Sinon, les réserves de changes de la Chine, c'est en roubles, c'est ça?

                        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                          Posté par . Évalué à 3.

                          leaderchip

                          Intel est chinois ?

                          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                          Posté par (page perso) . Évalué à -7. Dernière modification le 07/10/14 à 11:15.

                          Connaîs-tu les entreprises Sinopec, China National Petroleum Corporation ou State Grid Corporation ?

                          Je connais l'Etat Chinois (de nom).
                          Tu parles d'entrerpises qui doivent leur taille qu'à leur actionnaire.
                          J'avoue : je m'en fou un peu de ces entreprises dont la principale qualité est d'avoir un monopole, surtout pour une implémentation ailleurs que sur leur monopole, pour comparer leur productivité, leur performance : c'est artificiel.
                          C'est une comparaison biaisée monopole d'Etat vs entreprises privées.

                          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                            Posté par . Évalué à 6.

                            En fait, tu prends les chiffres qui t'arrangent pour servir un propos qui t'arrange. Mais le fait est là : il est possible de se faire beaucoup d'argent en dehors des États-Unis (ce qui invalide ton propos). Je peux prendre un exemple européen si tu veux. Volkswagen par exemple ne vend pas énormément de voiture aux États-Unis, n'est pas un monopole, et pourtant, pareil, dans le top 10 mondial pour le CA. Mais c'est sans doute pas pareil non plus.

                        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                          Posté par . Évalué à 9.

                          Moi je trouve désagréable cet n-ième commentaire de gens ne comprenant pas que le monde bouge, que les USA ne sont plus le centre du monde

                      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Évidemment ces calculs tiennent compte de l’optimisation fiscale dont on sait que Google est un fervent pratiquant, et la corrige pour obtenir le CA réel de chaque pays. Ou pas. (Aux USA, cela dépend des États, ils peuvent faire de l’opti. à l’intérieur du territoire.)

                        Sinon c’est rigolo, on tourne en moyenne à ~50 % de CA en intérieur pour les multinationales françaises (chiffre au doigt mouillé). Ça ressemble grosso modo à ce qui se fait dans le coin. Comme quoi !

                  • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                    Posté par . Évalué à 9.

                    Wha !

                    Une entreprise américaine fait 40% de son chiffre d'affaire aux US, et tu en conclus que 40% de la richesse mondiale est aux US ?

                    Scoop : la ferme de mes voisins fait 100% de son chiffre d'affaire en France. Je peux en conclure que 100% de la richesse mondiale est en France ?

              • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                Posté par . Évalué à 6.

                À chaque fois qu’un anglophone me parle miles, Fahrenheit ou pounds, j’ai envie de lui répondre “go land yourself on Mars!”

                :)

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par . Évalué à 4.

            Monde entier, sauf le pays avec le plus gros PIB. Donc au final, on doit toujours gérer les deux systèmes.

            L'Union Européenne utilise bien le SI, pourtant.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par . Évalué à 7.

              L'Amicale des Coupeurs de Cheveux en Quatre, qui est plus peuplée que l'UE et utilise aussi le SI, tient à rappeler que l'UE n'est pas un pays.

              • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 06/10/14 à 23:17.

                La Fédération Internationale de Coupage de Cheveux en Quatre tient cependant à rappeler que l'unité de référence de cette pratique est le quart de cheveu.

                Les pratiquants de capillodécasectie ou de millicoupage capillaire doivent constituer leur propre fédération.

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 06/10/14 à 23:11.

              L'Union Européenne utilise bien le SI, pourtant.

              Tu es sacrément en avance, chez moi en 2014 on n'a pas encore passé à l'idée que l'UE est un pays (d'ailluers, à l'ONU l'UE n'est pas noté comme tel, par contre les régions de l'UE y sont nommé pays), et que du coup il a une armée, un président qui parle pour toutes les régions etc…
              Ca s'est fait quand?

              (note : j'aimerai que l'UE soit un pays, mais on en est très très loin…)

              • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                Posté par . Évalué à 6.

                L'UE est une région fortement intégré économiquement, qui partage (pour une bonne part) la même monnaie et dont les principales décisions économiques (puisqu'on parle de PIB) sont coordonnées à la Commission. Certes, ce n'est pas un pays, mais il faut être sacrément de mauvaise foi pour continuer à comparer des trucs pas comparables et refuser de comparer ce qu'on peut comparer parce que sinon ça risque de fâcher l'Oncle Sam.

                • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  mais il faut être sacrément de mauvaise foi pour continuer à comparer des trucs pas comparables et refuser de comparer ce qu'on peut comparer parce que sinon ça risque de fâcher l'Oncle Sam.

                  Ou alors c'est toi qui cherches des arguments de mauvaise foi pour justifier une comparaison qui n'a pas de sens.
                  Si tu penses que l'UE fonctionne comme un pays intégré, va voir le montant total du budget de l'UE…

                  • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                    Posté par . Évalué à -2.

                    Tiens, me voilà moinssé pour avoir pointé la faiblesse de l'UE. Amusant déni de réalité.

                    • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                      Posté par . Évalué à 5.

                      J'ai moinsé ton commentaire parce que je pensais que l'UE c'était la réponse à tout.

                      Puis à la suite de ton second commentaire se plaignant d'être moinsé, je me suis rendu compte que j'étais dans l'erreur.

                      Ma vie a un autre sens, je t'ai plussé.

                      Merci Antoine de nous ouvrir les yeux.

                • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                  Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 07/10/14 à 09:31.

                  Quand tu (un président des USA par exemple) veux joindre l'UE, tu appelles qui?
                  Politique étrangère de l'UE (Position de l'UE vis à vis de l'Ukraine, l'EI, par exemple)?
                  Armée de l'UE? (qui intervient en ce moment contre l'EI : l'UE, tu es sûr?)
                  Législations de l'UE quand tu veux vendre (certes, il y a un socle commun, mais ça s'arrête vite)? Netflix (pour être dans l'actualité, sinon on pars sur Spotify) est déployé en UE d'un coup, ou il doit gérer la législation pays par pays?
                  Combien de langues officielles dans l'UE?
                  Monnaie de l'UE, comprennant les gros pays?
                  Représentation à l'ONU?
                  Les USA font-ils des blocages d'IP par région ("non, pas la bonne région pour regarder cette émission TV par Internet")?
                  Budget fédéral des USA comparé à celui de l'UE? (hum… De tête c'est 15% pour les USA et 1% pour l'UE, mais je peux me tromper)

                  il faut être de mauvaise foi pour y voir aujourd'hui l'équivalent d'un pays.
                  Désolé d'être réaliste, bien que je rève que ce que tu dis soit vrai (que ce soit comparable à un pays, j'en rève, oui). Réver de quelque chose n'excuse pas de se voiler la face : l'UE n'est pas un pays, y compris économiquement.

                  • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                    Posté par . Évalué à 8.

                    Combien de langues officielles dans l'UE?

                    Il y en a 23 en Inde, ce n'est pas un pays ?

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                      Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 07/10/14 à 10:53.

                      Soit précis
                      Source
                      "Le hindi est la langue officielle du gouvernement central et l'anglais est langue officielle associée. Au niveau des États, 22 langues officielles sont reconnues dont l’hindi."

                      Si il faut être précis : quelle est la langue officielle (je la connais celle en pratique, ici je m'interesse à l'officielle) du gouvernement central de l'UE?

                  • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Tu parles de PIB là, donc uniquement d'économie. En quoi tout ce que tu dis a un quelconque rapport ? La zone européenne est intégré économiquement, donc ça a un sens de la considérer comme une unité, même si ce n'est pas un pays.

                    • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                      La zone européenne est intégré économiquement,

                      Tu as lu ce que j'ai écrit? Il y a une (grande) partie économique.
                      Tu as entendu parlé des problème de la zone euro? Parait que ça merde aussi parce que "pas assez intégré économiquement", comme quoi on lit tout et son contraire…

                      Et sinon, non, il n'y a pas que l'intégration économique à prendre en compte dans la comparaison.

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par . Évalué à 4.

            Ben les anglais pas trop handicapés (culturellement parlant je parle) utilisent un système moderne. Après y’a ceux qui ont deux siècles de retard, les arriérés. Fort heureusement il y a une chose qui ne change pas j’en suis sûr : ils ont leur propres trolleurs de compèt’ pour jouer les chez-nous-les-anglo-anglais-on-fait-comme-par-chez-nous-entre-nous-on-se-comprend d’un côté et les chez-nous-les-anglais-on-est-arriéré-faut-se-renier-et-faire-comme-les-autres-eux-y-zont-compris, l’équivalent des cocorico vs. auto-flagellation qu’on a par chez nous… et dont on vient de voir un magnifique extrait.

            Perso. je n’ai aucun réclamation à faire vis-à-vis de la langue du texte de Lennart. Et comme il y a eu un journal (franco-français celui-là) qui en parlait il n’y pas longtemps (un titre du style “la communauté Linuxfr a un problème”), je crois que personne n’est lésé dans l’affaire…

            PS : PIB Europe ~ PIB US (par hab. ça marche aussi pas mal…) mais bon auto-flagellation permanente inside

            • [^] # Non, l'UE n'est pas un pays.

              Posté par (page perso) . Évalué à -7.

              PS : PIB Europe ~ PIB US (par hab. ça marche aussi pas mal…) mais bon auto-flagellation permanente inside…

              Je te défie de me démontrer que l'UE est un pays (j'ai parlé de pays).
              Je sais pas où vous vivez, mais pas sur Terre en 2014.
              Ou est l'auto-flagélation à reconnaitre les faits?
              N'est-ce pas plutôt se mentir que de parler de l'UE quand une personne parle de pays?

              • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                Posté par . Évalué à 2.

                Qui a parlé de pays ? Tu parle de puissance économique donc l'OCDE ou l'OPEP ne devrait pas être pris en compte en tant que telle comme organisation dont les règles sont communes.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 07/10/14 à 00:50.

                United State*S* of America. M’enfin, c’était surtout pour remettre les choses à l’échelle, parce que comparer le travail cumulé de +300 millions de personnes vs. +65 millions, forcément, on en arrive à la conclusion voulue… Ça s’appelle faire une règle de trois, ou encore regarder le PIB/hab. (c’est pas faute de ne pas l’avoir mentionné !)

                • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Les États-Unis d'Amérique sont un état fédéral. La Suisse, l'Allemagne sont des états fédéraux, et donc leur économie est considérée en tant que tout. L'UE n'est pas un état fédéral, mais un ensemble de nations avec un marché commun. C'est différent, et tu le sais.

                  • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 07/10/14 à 12:18.

                    De manière tout à fait symétrique, t’entendra souvent un américain parler de “L’Europe”. Une fois que t’a compris ça, t’as tout compris.

                    Ils sont pas plus capable de placer les États européens sur une carte que nous autres de placer leurs États sur une carte.

                    “C'est différent, et tu le sais.”

                    Lol. Oui, oui. Je sais surtout que vous venez de maladroitement comparerplaquer le concept de nation française à celui de la nation américaine. Y’a un truc que vous avez pas pigé dans l’histoire, c’est que les USA sont bien plus décentralisés que ne l’est l’UE. Énormément de choses se décident au niveau local. Les États ont beaucoup de pouvoir, la justice qui est le socle de la démocratie (américaine) y tient une place prépondérante là où la nôtre est maintenue à l’état d’un bichon sans dents, et elle s’exerce à une échelle locale, les relations avec le gouv’ fédéral sont extrêmement conflictuelles (chose que les européistes n’admettent pas, tout démocrates — mouarf — qu’ils sont…), etc.

                    Toute façon on parlait d’économie, et sur ce point vous venez de me donner raison.

                    • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                      Posté par . Évalué à 4.

                      les USA sont bien plus décentralisés que ne l’est l’UE

                      Et donc, le budget fédéral des USA est plus petit que celui de l'UE, c'est ça ?

                      Allez, je t'aide un peu :
                      - budget fédéral des USA : """Pour l'année fiscale 2012, le budget voté comprend 3 796 milliards de dollars américains de dépenses, des recettes de 2 469 milliards de dollars et un déficit de 1 327 milliards de dollars"""
                      - budget de l'UE : """En 2011, le budget de l'UE s'élevait à 142 milliards d'euros"""

                      (source Wikipédia)

                      C'est juste un facteur 15 en faveur des USA, à la louche… Et le déséquilibre serait encore plus gros si on rapportait ces chiffres aux populations respectives.

                      Un jour il faudra accepter l'existence du réel.

                      • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ca donne combien le budget federal us si tu retires le budget de l'armee? Dans les $100?

                        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                      Posté par . Évalué à 4.

                      De manière tout à fait symétrique, t’entendra souvent un américain parler de “L’Europe”. Une fois que t’a compris ça, t’as tout compris.

                      Ils sont pas plus capable de placer les États européens sur une carte que nous autres de placer leurs États sur une carte.

                      Comme si c'était propre aux Américains. Tu sais placer les différents états sur la carte Suisse ? Tu sais placer les états au bon endroit dans les Balkans ? Au Moyen-Orient ? Aux USA ? Si oui, tu es bon en géographie. Je sais que moi, je peux pas. J'ai toujours été une tanche en géo, et depuis que je vis aux USA, ma géographie s'est améliorée (ça aide de voyager pas mal), mais je suis toujours plutôt approximatif (à base de « côte ouest / côte est / midwest »).

                      Oui, oui. Je sais surtout que vous venez de maladroitement comparerplaquer le concept de nation française à celui de la nation américaine.

                      Oui. Car il y a autant de différences culturelles entre un californien vivant à San Francisco et un habitant du Tennessee vivant à Nashville, qu'entre un Parisien et un Lillois : suffisamment pour bien voir de quelle région géographique chacun vient, mais pas assez pour se dire qu'ils vivent dans un pays différent.

                      Y’a un truc que vous avez pas pigé dans l’histoire, c’est que les USA sont bien plus décentralisés que ne l’est l’UE.

                      Je n'ai jamais dit le contraire. En fait, avec le territoire qu'ils se paient, c'est un peu normal, non ? Et que dire du Canada alors ? Ils ont ~35 millions d'habitant pour un territoire énorme, et ça reste une sorte de fédération de provinces (donc une sorte d'état fédéral). Et en fait, je ne vois pas vraiment ce que le degré de décentralisation change. En France, nous avons les régions, les départements, les cantons, etc., et de plus en plus on nous bassine avec l'autonomie des régions qui doivent avoir leur budget propre (je me sens incompétent pour savoir si la décentralisation en question serait une bonne ou mauvaise chose).

                      De plus, contrairement à l'UE, le Canada, comme les USA, ont un président/premier ministre/bla qui décide non seulement économiquement, mais aussi politiquement la direction à prendre pour le pays.

                      Pour en revenir au contexte économique : que je sache, lorsque je paye mes impôts en France, je ne paie que pour la France. Que cette dernière décide ensuite de contribuer au pot commun de l'UE, c'est un autre problème. Aux USA, je paye mes impôts au niveau fédéral et au niveau de l'état (la plus grosse majorité va à l'état fédéral d'ailleurs). Comme le soulignait Zenitram ailleurs, l'UE n'a pas de monnaie unique contrairement aux vrais états fédéraux. Du coup s'il est utile de considérer le PIB de l'UE en tant que « coalition » de nations, et du poids potentiel qu'elles peuvent avoir sur l'économie mondiale, je pense qu'il est parfaitement normal de vouloir comparer le PIB de la France et des USA ou de l'Allemagne et des USA au cas par cas et considérer que la comparaison est juste. On peut bien entendu toujours considérer le PIB d'un état US avec celui de la France (par exemple Californie vs. France), mais justement, ce serait complètement biaisé : 30% du PIB US est apporté par trois états (Californie, Texas, New York). Les 30% suivants sont complétés par les ~10 états suivants. Bref, 60% du PIB des USA est apporté par ⅓ de ses états. Un peu comme en France il y a 1/6 de la population qui vit en région parisienne (avec un PIB qui va avec) et très peu de PIB est issu de la Creuse en comparaison. Il n'est pas logique de vouloir séparer la Creuse de l'Ile de France, car malgré la différence économique évidente, l'état fédéral, grâce à l'impôt, garantit que malgré tout une partie non-négligeable de la richesse produite par ces états arrive bien jusqu'aux citoyens des états moins favorisés1.


                      1. Oui je sais qu'on fait de même en UE, sauf que … attends, ah ben non, la Grèce est dans la merde, l'Espagne est dans la merde, le Portugal est dans la merde, … Aux USA, ne pas aider les états en difficulté financièrement serait considéré comme criminel, car ils font partie … roulements de tambour … du même pays! 

                      • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                        Posté par . Évalué à -3.

                        • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Tu m'expliques le rapport ?

                          • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                            Posté par . Évalué à -5.

                            On vit pas dans le même monde. À partir de là ça ne sert plus à rien d’argumenter.

                            • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                              Posté par . Évalué à 9.

                              Voilà, élude plutôt que m'expliquer en quoi tu n'es pas d'accord avec moi. En fait je suis certain que tu me prêtes des opinions que je n'ai pas, et donc t'as décidé de me foutre dans une case sans avoir au préalable vérifié que tu avais raison…

                              Ce que je disais à propos de l'Espagne et la Grèce dans ma note de bas de page c'est justement que l'UE ne fait pas grand chose pour aider des pays qui en ont bien besoin, là où aux USA ça ne serait pas accepté.

                              • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                                Posté par . Évalué à -5.

                                J’ai pas éludé. J’ai mis un lien. Lisez tous les billets de ce blog pendant quelques années, et vous vous rendrez compte pourquoi vous dites une grosse connerie. Et que vous récidivez.

                                En fait je suis certain que tu me prêtes des opinions que je n'ai pas

                                Celle-là elle est énorme.

                                • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                                  Posté par . Évalué à 7.

                                  J’ai pas éludé. J’ai mis un lien. Lisez tous les billets de ce blog pendant quelques années, et vous vous rendrez compte pourquoi vous dites une grosse connerie. Et que vous récidivez.

                                  Tu te rends compte de la condescendance de ton propos ? Tu balances un lien sans explication, et tu me dis que j'ai à me taper tous les billets contenu dans le site visé ? OK, la prochaine fois que quelqu'un pose une question sur un sujet que je prétends connaître, genre un truc sur l'architecture des processeurs ou la compil, je filerai vers un lien vers le papier qui décrit la technique dont on parle, et qui se trouve derrière un paywall. T'as pas payé ton dû à l'ACM ? Dommage, mais c'est tellement évident que je ne vais pas me prendre la tête à t'expliquer hein.

                                  • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                                    Posté par . Évalué à -5.

                                    Ben en politique y’a des choses qui s’expliquent pas. On vit pas dans le même monde. C’tout. Y’a rien à argumenter, rien à défendre. C’est une question de tripes.

                                    Ça doit faire un ou deux ans que je lis ce blog, je le trouve excellent. Y’a pas beaucoup à réfléchir, mais c’est un truc à lire sur le long terme.

                                    Juste que ce qu’il ressort du blog c’est que l’UE puis l’Allemagne ont activement et consciencieusement participé au démentèlement de la Grèce. Alors quelqu’un qui pense que l’UE n’a pas assez aidé la Grèce, ben ça me fait juste l’effet d’un extra-terrestre qui vient de débarquer sur Terre, c’est carrément surréaliste.

                                    Voilà, maintenant j’ai pas envie d’entrer dans une discussion stérile sur le oui, non, c’est vrai, c’est pas vrai. et blabla et blabla. Je mets le lien comme une bouteille à la mer, et si y’a au moins une personne à accrocher c’est banco : ça vaudra toutes les discussions savantes, toutes les argumentations. Sinon tant pis.

                                    • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                                      Posté par . Évalué à 6.

                                      Et donc écrire ceci :

                                      L’UE puis l’Allemagne ont activement et consciencieusement participé au démentèlement de la Grèce. Alors quelqu’un qui pense que l’UE n’a pas assez aidé la Grèce, ben ça me fait juste l’effet d’un extra-terrestre qui vient de débarquer sur Terre, c’est carrément surréaliste. Voir ce blog qui résume la question : http://www.greekcrisis.fr/

                                      … C'est si difficile que ça ?

                                      Dire que c'est surréaliste je trouve ça un peu fort par contre, car justement ce que j'essaie d'expliquer, c'est que dans un vrai état fédéral, même avec des états qui se font de la compèt' niveau maternelle, le gouvernement fédéral ne laisserait pas passer ce qui se passe en ce moment en Grèce, et encore moins ne poserait de mécanisme pour encourager son démantèlement (un état en faillite est un état qui ne rapporte plus de pognon pour le budget fédéral).

                      • [^] # Re: Non, l'UE n'est pas un pays.

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Comme si c'était propre aux Américains. Tu sais placer les différents états sur la carte Suisse ? Tu sais placer les états au bon endroit dans les Balkans ? Au Moyen-Orient ? Aux USA ? Si oui, tu es bon en géographie. Je sais que moi, je peux pas. J'ai toujours été une tanche en géo, et depuis que je vis aux USA, ma géographie s'est améliorée (ça aide de voyager pas mal), mais je suis toujours plutôt approximatif (à base de « côte ouest / côte est / midwest »).

                        La géographie ne se limite pas à seulement savoir placer des noms de villes ou de pays sur une carte. Ce n'est à dire vrai que la base, il faut aussi avoir une idée de la répartition des ressources dans les territoires, du flux migratoire, des fluxs commerciaux pour connaître la dynamique de l'ensemble, etc. En somme toutes les caractéristiques des États et de leurs populations.
                        Combine cela avec l'histoire et tu parviens à comprendre bien mieux la géostratégie actuelle, pourquoi tels et tels pays se font la gueule tandis que d'autres se soutiennent, pourquoi ce conflit, etc.

                        Bref, être bon en géographie ne signifie pas que tu connais toutes les capitales par cœur (ça n'a pas un grand intérêt), ni placer exactement tous les pays sur une carte (au moins savoir vaguement où c'est pour la plupart, précisément certains). C'est plus profond que ça. De même qu'être bon en histoire ne signifie pas savoir recracher une chronologie avec des dates précises mais surtout de faire le lien entre les éléments.

                        Oui. Car il y a autant de différences culturelles entre un californien vivant à San Francisco et un habitant du Tennessee vivant à Nashville, qu'entre un Parisien et un Lillois : suffisamment pour bien voir de quelle région géographique chacun vient, mais pas assez pour se dire qu'ils vivent dans un pays différent.

                        Ah bon ? Et que fais-tu des naturalisés par exemple qui on une culture d'origine très différente et du coup une grande diversité qui dépasse largement la différence entre le lillois et marseillais ? Il n'est pas rare d'être incapable de dire si un francophone est suisse, belge, français ou québécois car les différences culturelles même entre pays ne sont pas toujours si flagrantes. Quand tu regardes toute la culture européenne et l'histoire que ce continent a en commun, ce n'est pas rien !

                        En fait, avec le territoire qu'ils se paient, c'est un peu normal, non ?

                        La décentralisation n'a pas grand chose à voir avec la taille du pays. La Belgique est fédérale quand la France est le sommet du centralisme. Il y a surtout une question culturelle ici (les américains ont peu apprécié la mainmise de Londres au début de leur histoire ce qui les amena à se méfier de leur gouvernement fédéral quand il a été crée). Sans compter que les États américains ont été fondés par des pays différents (anglais, espagnols ou français pour l'essentiel) ce qui donne lieu à des communautés et organisations distinctes dès le départ.
                        L'Allemagne est fédérale car c'est une agglomération de petites principautés issues du Saint-Empire germanique, cette diversité a rendu nécessaire une certaine décentralisation.
                        La France est centralisé car ça été considéré comme un critère essentiel pour la République naissante : l'égalité de tous les citoyens (ce qui rend la décentralisation difficile) et pour forger cela il a fallut consolider des valeurs comme supprimer les langues pour laisser place au seul français.
                        Etc.

                        En France, nous avons les régions, les départements, les cantons, etc., et de plus en plus on nous bassine avec l'autonomie des régions qui doivent avoir leur budget propre (je me sens incompétent pour savoir si la décentralisation en question serait une bonne ou mauvaise chose).

                        La France n'est pas vraiment décentralisée. La création de la région et leur autonomie progressive est juste un début d'une situation très centralisée. En France le droit est unique (à quelques exceptions près), donc tous les citoyens français obéissent aux mêmes textes de lois (ce qui n'est pas le cas d'un pays décentralisé qui ont souvent des organes législatives inférieures), la justice est rendu au nom de l'État français constamment, les impôts sont fixés par l'État uniquement… Les subdivisions ont des pouvoirs mais très légers, et ils n'ont pas l'initiative (ils ne peuvent pas créer leurs règles du jeu, juste profiter des libertés que l'État laisse dans les textes).
                        À la base le département, son but était d'avoir à proximité de chaque citoyen des organes de l'État pour notamment la partie administrative (la préfecture) et un représentant exécutif de l'État (le préfet) pour appliquer la loi. C'est une subdivision liée au centralisme, aucune autonomie, juste une représentation.

                        Pour en revenir au contexte économique : que je sache, lorsque je paye mes impôts en France, je ne paie que pour la France. Que cette dernière décide ensuite de contribuer au pot commun de l'UE, c'est un autre problème.

                        La contribution de la France à l'UE étant automatique, pour moi c'est sensiblement pareil.

                        Je suis globalement d'accord avec le reste de ton propos, ceci dit.

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par . Évalué à 7.

            Toujours aussi pédant.

            Monde entier, sauf le pays avec le plus gros PIB.

            Pourquoi tu prend le PIB ? Pourquoi pas le pourcentage de dette publique ? Le taux de croissance ?

            En 2014, considérer les USA comme importants face à l'Inde et la Chine faut arrêter. T'es resté bloqué au 20ème siècle.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Sauf que c'est le PIB qui parle d'efficacité économie et plus ton PIB est gros, plus son économie a du poids mondialement ce qui attire investisseurs, fournisseurs, R&D et autres…
              Quand un pays quand les USA utilisent le système impérial, de part le rayonnement économique, ça se répercute ailleurs.

              Car si le SI a globalement bien percé, la domination américaine dans l'aéronautique et les télécoms donne du fil à retordre aux unités SI même dans les pays l'ayant adopté depuis plusieurs siècles. Même en France tu diras plus volontiers que ton écran fait 20" plutôt que 50.8 cm ou encore que l'avion se situe à 32 808 pieds plutôt que 10 km d'altitude…
              Et c'est chiant, mais c'est comme ça, et pour expliquer le phénomène le PIB est un indicateur plus fiable que la taille de la dette (il n'y a pas d'indice pour déterminer le rayonnement culturel d'un pays).

              • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                Posté par . Évalué à 5.

                Sauf que c'est le PIB qui parle d'efficacité économie et plus ton PIB est gros, plus son économie a du poids mondialement ce qui attire investisseurs, fournisseurs, R&D et autres…

                Non c'est la croissance qui donne ces effets. Le PIB en lui même c'est un instantané, il a une certaine inertie et sa permet aux pays occidentaux de croire qu'ils sont de superpuissance, mais la croissance est un marqueur économique bien plus important et c'est celui-ci qui attire les investisseurs. C'est l'indicateur de croissance qui fait flipper tous les gouvernement et c'est pour ça que la récession est un mot tabou.

                Quand un pays quand les USA utilisent le système impérial, de part le rayonnement économique, ça se répercute ailleurs.

                Non. C'est la balance économique qui montre qu'un pays rayonne (ou pas), il y a aussi (surtout ?) un phénomène culturel qui joue. Celui qui fait qu'on est plus marqué par la culture japonaise que chinoise.

                Mais vraiment faut arrêter de croire que le PIB ça indique tout et n'importe quoi.

                Pour la suite je ne parle pas de l'utilisation du SI face à son ancêtre impérial juste de la manière de juger des pays entre eux.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Non c'est la croissance qui donne ces effets.

                  Pas totalement, la croissance indique une dynamique (les pays qui augmentent ou diminuent leur efficacité économique), mais ça ne suffit pas.
                  L'Afrique est un continent qui connait une croissance très bonne, bien meilleure que l'Europe, pareil pour l'Amérique du Sud. Pourtant l'Europe peut se targuer d'avoir un rôle économique international de premier plan, ce qui n'est pas totalement le cas pour les deux autres continents mentionnés. C'est bien que la croissance n'est pas un indicateur fiable, ça attire mais une croissance d'un PIB faible laisse le PIB faible pour de nombreuses années. C'est tout.

                  C'est l'indicateur de croissance qui fait flipper tous les gouvernement et c'est pour ça que la récession est un mot tabou.

                  Normal, quand tu tombes en récession, alors que d'autres croissent, tu vas finir par être doublé. C'est mécanique.
                  De plus, la récession a des impacts négatifs sur l'économie interne du pays en terme d'emplois par exemple. Donc avoir une croissance est intéressant mais si la France avait le PIB de Monaco pour une croissance à 10%, crois moi qu'on préfèrerait notre situation actuelle.

                  Non. C'est la balance économique qui montre qu'un pays rayonne (ou pas), il y a aussi (surtout ?) un phénomène culturel qui joue. Celui qui fait qu'on est plus marqué par la culture japonaise que chinoise.

                  Pourtant la Chine commerce avec nous bien plus que le Japon, comment expliques-tu l'exemple que tu énonces alors ?
                  Le Japon a pu exporté sa culture via notamment le mélange culturel avec l'Occident qu'a connu sa société à partir de 1945 sous l'occupation américaine, phénomène pas encore en vogue en Chine. Ce mélange a aidé sa propagation car il en reprend certains codes.

                  Mais vraiment faut arrêter de croire que le PIB ça indique tout et n'importe quoi.

                  On le sait, mais ça indique de manière plutôt fiable le poids économique d'un pays à l'échelle mondiale. C'est tout, ce n'est pas parfait comme tout indicateur et ça cache certaines réalités géostratégiques.

                  • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Pourtant la Chine commerce avec nous bien plus que le Japon, comment expliques-tu l'exemple que tu énonces alors ?

                    La Chine le fait depuis moins longtemps (on parle de 20 à 30 ans d'avance) et elle le fait en bonne partie sur des produits culturels (avec des produits à faibles coût d'abord). Nous on exporte pas notre culture, la Chine très peu (mais elle y travail -nous aussi d'ailleurs-).

                    Ce qui donne de l'importance aux USA dans leur choix d'unité de mesure c'est le fait que la NASA, Intel, IBM et autre boeing sont internationales et vendent à l’extérieur des frontière du pays (pas le fait qu'ils fassent de l'argent).

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Ce qui donne de l'importance aux USA dans leur choix d'unité de mesure c'est le fait que la NASA, Intel, IBM et autre boeing sont internationales et vendent à l’extérieur des frontière du pays (pas le fait qu'ils fassent de l'argent).

                      Ce qui est lié au PIB quand même.
                      Quand une entreprise amasse de l'argent, que ce soit dans l'économie locale ou internationale, elle a tendance à grossir et par conséquent à conquérir de nouveaux marchés, de nouveaux pays, de nouveaux secteurs de métiers. Toute multinationale a commencé par une boîte de taille modeste, et la quantité de multinationale est plutôt bien corrélé au PIB (pas totalement, mais tu n'as pas vraiment d'indicateurs plus précis).

                      De plus en plus de marque chinoise commence à taper à nos portes, notamment dans le secteur des hautes technologies ou des télécoms. Ce n'est pas anodin. Ça suit le même processus que pour les autres pays développés avant eux, avec juste un décalage dans le temps.

                      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ce qui est lié au PIB quand même.

                        Bien sûr que c'est lié. C'est aussi lié à la valeur de la monnaie donc on peut prendre cet indicateur, non ? Ah non c'est moins précis et bien moins logique. Ben c'est pareil avec le PIB.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      En lisant que la NASA utiliserait le système impérial, je suis tombé dix-sept fois de ma chaise puis j'ai utilisé mon moteur de recherche préféré pour vérifier:

                      In 2007 http://www.space.com/3332-nasa-finally-metric.html said:

                      NASA has ostensibly used the metric system since about 1990 […] but English units are still employed on some missions, and a few projects use both. NASA uses both English and metric aboard the International Space Station.

                      C'est l'utilisation du système impérial qui est anecdotique chez la NASA.

                      In 2009 http://www.newscientist.com/article/dn17350-nasa-criticised-for-sticking-to-imperial-units.html wrote:

                      NASA agreed to conform with US legislation enacted in 1988 that ordered all government departments to move towards the exclusive use of SI units.

                      Même si le changement semble mettre du temps, l'utilisation du SI doit devenir la norme aux US — pour le gouvernement et ses agences.

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

              Pourquoi tu prend le PIB ?

              Parce que je paye mon loyer et ma bouffe avec ce qui ressort du PIB.
              Désolé, c'est comme ça.

              considérer les USA comme importants face à l'Inde et la Chine faut arrêter.

              Merci pour la blague (surtout pour l'Inde 1.7 Trillions contre 17 trillions pour les USA, si tu t'étais arrété à la Chine qui est à 9 Trillions…)

              • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                Posté par . Évalué à 4.

                Non. Tu paies ta bouffes avec le produit de ton propre travail. Ou alors c’est que tu exploites d’autres personnes car en effet le PIB est précisément le produit du travail de tout le monde.

              • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                Posté par . Évalué à 0.

                considérer les USA comme importants face à l'Inde et la Chine faut arrêter.

                Merci pour la blague (surtout pour l'Inde 1.7 Trillions contre 17 trillions pour les USA, si tu t'étais arrété à la Chine qui est à 9 Trillions…)

                Un indice, parce que visiblement tu n'as pas l'air de comprendre : il y a d'autres valeurs que l'argent. J'irai meme jusqu'a dire (mais ce n'est que mon avis) que l'argent ne doit pas être une valeur, mais simplement un moyen.

                • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Que je sache, si une grande partie des Chinois et des Indiens vivent dans la misère, ce n'est pas un choix éthique, culturel ou religieux (i.e. rien à voir avec un choix lié à des "valeurs").
                  Par ailleurs, je ne crois pas que le système politique chinois produise beaucoup de bien-être…

                  L'anti-impérialisme ne devrait pas conduire à se voiler la face.

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par . Évalué à 1.

            Ha ha.
            Monde entier, sauf le pays avec le plus gros PIB. Donc au final, on doit toujours gérer les deux systèmes.

            Le système métrique est utilisé aux USA, pour tout ce qui est technique, la recherche, l'armée, et surement d'autre domaines. En fait le système impérial est utilisé quasiement uniquement dans la vie de tous les jours.

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par . Évalué à 5.

              Pas que. Malheureusement des trucs genre 7/8 de pouce pour des longueur de vis etc., ça existe toujours (domaine info/électronique/etc.). Ça fait rager presque tous mes collègues/potes qui sont habitués à un système cohérent. Je ne parle pas des trucs pour la cuisine (pas de notion de litre avec des préfixes normés, non non, on va utiliser des trucs genre « cup », onces, livre, etc., qui n'ont aucune cohérence entre elles).

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par . Évalué à 6.

            Système métrique qu’on doit à la Révolution française, et qui a été étendu au monde entier

            Ha ha.
            Monde entier, sauf le pays avec le plus gros PIB. Donc au final, on doit toujours gérer les deux systèmes.

            Pas exactement.

            Les USA utilisent les deux systèmes.

            D'ailleur ça les fait chier. À l'école ils apprennent le système métric et impérial. Selon les écoles, les États, les cultures etc, ils favorisent l'un ou l'autre.

            Mais ils se rendent bien compte que c'est poruri le système impérial.

            Prennons un exemple. Je veux savoir l'air d'un rectancle de côtés 2 pieds 5 pouces et 4 pieds 3 pouces.

            On a donc
            4'3"x2'5"
            Ben là t'es bien baisé, soit tu convertit (deux fois) en pouces ou en pieds.
            51"(=4.25')x29"(2.417')
            Ça fait donc 1479in² ou 10.27ft².

            Donc soit tu convertis en pouces pour avoir un calcul facile (51*29), soit tu convertis en pieds et tu as un nombre à la con avec des virgules, c'est sympa à faire de tête. Mais si tu as des pouces carrés, il faut ensuite convertir en pieds carrés (ce qui, comme tu le sais forcément, consiste à diviser 144. Facile hein ?).

            Mais attends, ce n'est pas fini. On peut encore convertir, puisque ça fait très précisément 1.141 yard².

            Comparons avec le système métrique.
            129.5 cms x 73.7 cms = 9540 cm² donc quasi 1m² quoi.

            Bref ne crois pas que les américains soient stupides. Ils voient bien qu'ils ont tout intérêt à utiliser le système métrique. Ils voient bien que c'est plus simple et que le système imperial est merdique. C'est juste qu'ils ont une énorme résistance au changement (c'est culturel, aux USA, on prend son pickup pour aller chercher son burger à 100m, on ne marche pas au supermarché, on utilise un chariot motorisé etc.).

            Et je ne sais pas si tu es au courant, mais les USA font partie du monde. Le monde utilise un système compatible avec ses fournisseurs ou clients. Et quand ils ne le font pas, la NASA perd un jouet spacial à +100M$ parce que Lockheed Martin est trop con pour utiliser le mètre. D'ailleurs la NASA, comme toutes les boites un peu sérieuses utilisent ultra majoritairement le système métrique.

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par . Évalué à 10.

              c'est culturel, aux USA, on prend son pickup pour aller chercher son burger à 100m ~109yd

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par . Évalué à 5.

              [À propos des USA] C'est juste qu'ils ont une énorme résistance au changement

              Ça m'a fait sourire, étant donné la franche résistance au changement en France concernant tellement de sujets (culture, tout ce qui a trait au numérique en fait, etc.).

              (c'est culturel, aux USA, on prend son pickup pour aller chercher son burger à 100m, on ne marche pas au supermarché, on utilise un chariot motorisé etc.).

              Ça c'est un cliché. Tout dépend vraiment de l'état et même de la ville où l'on vit. Si on parle de l'état de Washington par exemple : à Seattle, il y a un support système de transport public (bus, métro, taxis, etc.), alors qu'à 3h de voiture de là, dans ce qu'on appelle la région des Tri-Cities, passer d'un coffee shop à un autre nécessite de voyager 10 minutes… en voiture.

              De la même manière : là où je vis (une ville universitaire dont la moitié de la population est estudiantine), plein de gens utilisent leur vélo pour aller acheter des trucs au supermarché. Par contre, le faire à pied demande une certaine volonté : presque tout est à 25-30 minutes à pied. Et comme les transports en public sont pourris, on est très vite obligé de passer par la voiture si on veut une certaine indépendance. Par contre, on peut prendre un bus pour quelques dollars (10$ en moyenne) pour aller à New York (~2h30 de transport), Philadelphie (~1h de transport), Washington DC (~2h30), etc. Le train étant cher, ça reste un luxe.

              • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Le train étant cher, ça reste un luxe.

                Si ça peut te rassurer : c'est devenu pareil en Aurope depuis quelques années.
                Perso, des fois j'aimerai prendre le train (tranquille, ou train de nuit pour arriver tôt), et ben très souvent si il y a un aéroport à côté je "dois" prendre l'avion, 2x moins cher. L'avion pour les "pauvres", le train pour les "riches", le monde à l'envers aussi en Europe maintenant!

                • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  La différence avec la France étant que le prix d'un train équivalent au Corail ici serait pour un TGV en France. Donc au moins avec le TGV tu te tapes 1h de train pour aller à Lille. Ici, 2h30 alors qu'en train rapide en 1h ce serait plié…

                  Bon par contre, même la 2è classe est super spacieuse avec wifi etc. (mes souvenirs de 2è classe dans un TGV étaient que t'étais quand même à l'étroit).

                  • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Donc au moins avec le TGV tu te tapes 1h de train pour aller à Lille

                    dis-donc ça va vite le tgv! 1h de train pour aller à lille à partir de n'importe quel coin de france! (tu précises pas d'où tu pars donc je suppose que c'est générique ).

                    Ici, 2h30

                    Des USA tu mets 2h30 pour aller à lille en train… c'est pas mal

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 06/10/14 à 23:17.

          Et je vous moinse vous, parce que j’ai des difficultés en anglais.

          Vous seriez analphabète, vous me moinsseriez parce que je dis qu'il est anormal de ne pas savoir lire? Je ne comprends pas votre argument. Vous souffrez visiblement d'un handicap culturel : vous ne maitrisez pas un outil indispensable à la compréhension du monde moderne. La preuve, on a 100 commentaires de gens qui ont réagi directement au texte initial, et on perd notre temps à discuter d'un point qui n'a rien à voir, juste parce que quelques personnes n'arrivent pas à comprendre le texte.

          Et que votre discours me fait gerber.

          Il se vend pas mal de médocs antivomitifs sans ordonnance. Vous avez la gerbe facile.

          Ce d’autant que je le connais bien votre anglais, une pauvreté de la langue qui n’a d’égal que la pauvreté de votre pensée.

          Mon anglais? Vous le connaissez, genre, vous m'avez déja entendu baragouiner? Bah il est pas terrible, mais il me permet de discuter avec tout plein de gens avec qui je n'aurais jamais pu parler autrement. C'est déja beaucoup. Je n'en fais pas beaucoup plus que du français, après tout, je ne suis pas écrivain.

          Du coup, je ne comprends pas le coup de la pauvreté de la langue. Je parle français comme vous (j'espère que mon style n'est pas aussi pédant que le vôtre, ceci dit), et en plus, je me débrouille en anglais. Je ne perds rien, je ne fais que gagner. Et puis l'anglais est une langue géniale, avec plein de particularismes locaux, plein d'accents, et une littérature qui n'a rien à envier à la littérature française. Et un vocabulaire très étendu, plus qu'en français d'ailleurs, contrairement à une légende répandue parmi les francophones.

          Je vous trouve plein de haine, vous détestez quelque chose que vous ne connaissez pas, et vous y englobez les gens qui essayent de vous expliquer que ce n'est pas une fierté de ne pas connaitre quelque chose d'aussi indispensable. C'est ça, votre justification? Personnellement, quand il y a quelque chose que je ne connais pas, je le regrette, je n'y voue pas une haine farouche.

          Pour en revenir au sujet de la discussion, j'ai l'impression que les gens qui envoient des menaces de mort parce qu'ils ont peur d'apprendre un nouveau logiciel, ils doivent avoir le même genre de raisonnement.

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par . Évalué à 6.

            Vous souffrez visiblement d'un handicap culturel : vous ne maitrisez pas un outil indispensable à la compréhension du monde moderne.

            Ce n'est pas en parlant au petit bonheur la chance avec des gens, fussent-ils anglophones, que l'on "comprend le monde". Cette vieille tarte à la crème n'est qu'un moyen larvé de proclamer une supériorité sociale, pour ceux qui n'ont pas d'autre moyen de distinction à leur disposition.

            L'anglais n'est pas plus "indispensable à la compréhension du monde moderne" que le chinois, l'espagnol, l'arabe ou bien sûr le français. J'ajoute que même à notre époque, l'immense majorité des textes importants (pas les posts sur Google+ de développeurs de logiciels libres, certes) sont disponibles en traduction française.

            j'ai l'impression que les gens qui envoient des menaces de mort parce qu'ils ont peur d'apprendre un nouveau logiciel, ils doivent avoir le même genre de raisonnement.

            J'ai l'impression que ce n'est pas la rigueur du raisonnement qui t'étouffe. Pourtant tu sais parler anglais, je croyais que ça rendait plus intelligent ? :-o

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par . Évalué à 2.

            (j'espère que mon style n'est pas aussi pédant que le vôtre, ceci dit)

            Sois rassuré. Par contre, pour ce qui est de la pédanterie du fond… :/

      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        On est sur LinuxFr ici, pas LinuxEn.

        Si on speak trop good english et qu’on veut parler anglais, il y a plein de sites de qualités sur le web anglophone. Par contre, une des raison d’être de ce site c’est d’être francophone ; donc oui, poster un long poste en anglais sur LinuxFr c’est moyen.

        Perso je tolère parce que c’est rare ici, mais si la moitié des journaux c’était des copier collé de texte en anglais tu trouverais ça normal simplement parce qu’everybody speak English ?

      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Ne pas comprendre l'anglais en 2014, c'est à mon avis quelque chose dont on devrait avoir honte,

        En fait, je dirais que, sans plus de contexte, cette phrase n'a aucune chance d'être vraie : beaucoup de personnes n'ont, pour la vie qu'ils mènent, absolument pas besoin de l'anglais, et y dédier beaucoup de temps n'aurait aucun sens.

        D'ailleurs, je ne suis pas sûr qu'il existe XXX (où XXX est un truc raisonnable) tel que la phrase

        Ne pas comprendre XXX en 2014, c'est à mon avis quelque chose dont on devrait avoir honte,

        soit vraie sans plus de contexte sur XXX. À tester.

        Après, demander gentiment une traduction ou un résumé c'est sans doute mieux que de troller sur le sujet… mais au passage j'ai appris un truc, je ne savais pas qu'on disait "système impérial" pour les unités de mesures anglaises.

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par . Évalué à 5.

          soit vraie sans plus de contexte sur XXX. À tester.

          La lecture? L'écriture? L'arithmétique? Les institutions de la Ve république? Les bases de la IIe guerre mondiale?

          Sérieusement, le contexte, il est donné. On est sur un site dédié à l'informatique et au logiciel libre. C'est un monde où les meilleures sources d'information sont en anglais, où la communication avec le reste du monde se fait en anglais, où les commentaires dans le code sont en anglais, où les languages informatiques baragouinent de l'anglais, d'ailleurs. Comment tu fais un rapport de bug si tu ne sais pas t'exprimer en anglais? Comment tu fais pour discuter avec les gens qui t'envoient des patches? Comment tu lis la doc du logiciel que ton patron te demande d'installer? En gros, comment peux-tu prétendre t'intéresser à la communauté du logiciel libre si tu ne piges rien de ce que les gens se racontent?

          Mais la question n'est même pas là. Ce qui me choque, ce n'est pas que beaucoup de français ne parlent pas anglais (ça, c'est une conséquence pathétique de notre système scolaire), c'est qu'on puisse utiliser son ignorance de la forme de communication dominante au niveau mondial pour exhiber une sorte de fierté débile, et donner des ordres aux autres pour qu'on se fasse traduire un texte. Il existe malheureusement plein de gens qui ne savent pas lire. Est-ce qu'ils agressent les autres pour leur ordonner de leur faire la lecture? Est-ce qu'ils sont fiers d'ignorer la lecture?

          Quand je vois un texte en chinois, une langue que je ne connais pas, je n'écris pas en commentaire "Bande d'imbéciles sinophiles, j'exige que vous traduisiez ce charabia de bouffeurs de nems".

          Pour la petite histoire, je me suis aperçu à de nombreuses reprises que la traduction systématique, notamment le doublage des séries et des films américains, était la principale raison de confusions culturelle. En France, énormément de gens (enfin, échantillonnés parmi mon entourage, mais je ne pense pas que mon entourage soit spécialement plus con que la moyenne) méconnaissent beaucoup de choses sur le fonctionnement de la justice et de la police par exemple, parce qu'ils sont abreuvés de références culturelles US traduites en français : combien de gens croient qu'il faut un mandat de perquisition pour que la police rentre chez soi? Combien pensent qu'on peut crier "objection!" au tribunal? Combien sont surpris à un mariage que le curé ne demande pas si quelqu'un dans l'assistance s'oppose à l'union? Ces confusions n'existent absolument pas dans les pays où les séries et films sont diffusés en VO, car le contexte linguistique exprime sans ambiguité le contexte culturel. Je trouve que c'est un excellent exemple des méfaits du gommage artificiel du contexte culturel d'un programme TV par le doublage.

          Il est évident que la traduction s'impose dans de nombreux cas, notamment quand le message est trop important pour prendre le risque qu'il soit mal compris, ou pour permettre au plus grand nombre de profiter de l'ombre de la littérature étrangère (je dis l'ombre, parce que je n'ai jamais compris comment on pouvait donner un prix littéraire à un auteur dont on ne peut pas lire l'œuvre, mais bon…). Mais tout ça étant dit, je ne vois toujours pas comment on peut être fier d'ignorer quelque chose. Ne pas parler anglais n'est pas une vertu, on apprend énormément de choses sur la propre langue quand on en apprend une autre. Se complaire dans l'ignorance et la justifier de cette manière agressive est un comportement que je ne comprends pas.

      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

        Posté par . Évalué à 7.

        Ce que je trouve incroyable chez les incultes francophiles, (…)

        Inculte francophiles ? Que connais tu de sa culture ? Ne pas parler anglais ne fais pas de toi un inculte.

        (…) c'est qu'ils s'imaginent que leur ignorance est une qualité (…)

        Où as tu lu ceci dans le post auquel tu réponds ?

        (…) et qu'ils sont en droit d'exiger des choses (…)

        Je n'ai vu aucune exigence dans le post auquel tu réponds.

        (…) du fait de leur pureté linguistique supposée.

        Tiens, ca aussi tu l'as inventé.

    • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

      Posté par . Évalué à 10.

       Une grande partie de la communauté Open Source cherche à annoncer la communauté
       un endroit heureux à l'extérieur. Lorsque les cotisations sont évalués que par
       leur qualité technique, et tout le monde répond à des conférences pour les bières.
        Eh bien, ce n'est pas comme cela. C'est un endroit assez malade pour être en.
        Je ne parle pas souvent de cette trop, et donc je me dis que
       les gens ne sont pas vraiment conscients de cela, mais oui, l'Open Source
       communauté est pleine de trous du cul, et j'ai probablement plus que la plupart des autres am
       une de leurs cibles favorites plupart. Je reçois du courrier haineux pour le piratage sur
       Open Source. Les gens ont commencé multiples "pétitions" sur requête Web
       sites, me demandant d'arrêter de travailler (google pour cela). Récemment, les gens
       commencé à recueillir des Bitcoins pour embaucher un tueur à gages pour moi (ce vraiment
       arrivé!). L'autre jour, un idiot a publié un «morceau» sur youtube,
       un travail effrayant, rempli de jurons sur moi et suggestions de
       violence. Les gens publient des sites Web sur le boycott mes projets,
       contenant des attaques personnelles jolie. Sur IRC, les gens / msg moi parfois,
       avec des messages méchants, et des références, du graphisme dans le style 4chan. et
       il ya plus. Beaucoup plus.
        Je suis habitué à âpres discussions sur des listes de diffusion, et oui, quand j'étais
       plus jeune, je n'ai pas toujours rester technique discussions enflammées, mais de nos jours
       Je suis assez bon à cela, je suis parfois articuler, mais jamais
       personnelle. J'ai une peau épaisse (et donc fais la plupart des autres personnes impliquées
       dans systemd, apparemment), et je me dis que joue un rôle majeur pourquoi nous
       réussi à faire systemd à succès, malgré la pression dans le
       direction opposée. Mais de temps en temps, je viens de prendre du recul
       et dire «Wow, quelle communauté terrible Linux a!".
        L'Internet est plein de gens dérangés, sans aucun doute, si l'on peut juste
       actualiser tout cela au motif que la communauté Open Source
       est pas différent de toute autre communauté sur Internet ou même
       déconnecté. Mais je ne pense pas. Je suis assez sûr qu'il ya certains
       les choses qui favorisent un mauvais comportement. D'une part, il existe certaines
       communautés, où elle semble être beaucoup plus acceptée pour évacuer la haine,
       communautés qui attirent un certain type de personnes (Hey, Gentoo!) plus
       que d'autres. (Oui, les gens qui postent les trucs qu'ils font habituellement
       jolie indiquer clairement de la communauté wich ils viennent).
        Mais plus important encore, je mets en fait une partie du blâme sur un certain cercle
       de gens qui jouent un rôle majeur dans le développement du noyau, et en premier
       tout Linus Torvalds lui-même. Par beaucoup, il est un considéré comme un rôle
       modèle, mais il est tout à fait mauvais. S'il affiche des mots comme «[spécifique
       les gens] ... doivent être rétroactive avortés. Qui le f * ck fait idiot
       des choses comme ça? Comment ont-ils pas morts comme des bébés, considérant que
       ils étaient probablement trop stupide pour trouver une mésange à sucer? "(google pour
       il), que c'est certainement mauvais. Mais ce que je trouve particulièrement déplorable
       est le fait qu'il défend régulièrement ce, et la promotion de ce que l'
       façon efficace de faire fonctionner une communauté. (Mais ce n'est pas seulement Linus, c'est
       un certain groupe de gens autour de lui qui utilisent le même style exact,
       dont certains semi-publiquement même phantasize sur les meilleurs moyens à,
       ... Bien, me tuer).
        Mais non, ce n'est pas un moyen efficace de faire fonctionner une communauté. Si Linux a
       succès, alors que certainement arrivé malgré, pas à cause de cette
       comportement. Je suis sûr que les dommages causés par ce qui est très
       évident, non seulement sour le ton dans la communauté Linux, il est également
       enseigne de nouveaux contributeurs à adopter le même style, mais seulement si elle
       ne leur fait pas peur loin de la première place.
        En d'autres termes: A poisson pourrit par la tête en bas.
        Cela ne me dérange pas utiliser un langage fort, je ne m'occupe pas de l'utilisation de mots tels
       comme «fuck», j'emploie le mot tout le temps aussi, c'est vraiment pas sur
       que. Je dois tout simplement dire que je souhaitais resterait à cela, parce que
       ce qui se passe réellement est bien pire, et et bien plus encore
       haineux.
        Si vous êtes un nouveau venu à Linux, pousser la peau très épaisse. ou
       fuir, ce n'est pas un lieu convivial d'être. C'est triste qu'il est
       de cette façon, mais il est certainement.
        La communauté Linux est dominé par l'Ouest, blanc, droites, les hommes de
       30 et 40 ans ces jours-ci. Je parfaitement dans ce schéma, et la
       déchets qu'ils déversent sur ​​moi est terrible. Je peux seulement imaginer qu'il est beaucoup
       pire pour les membres des minorités, ou des personnes de différents milieux culturels
       milieux, en particulier ceux où perdre la face est un problème majeur.
        Vous savez, je peux faire face à toute cette merde, et je suppose que d'une manière à la
       énergie que nous repoussons les changements que nous proposons avec nous demandons
       opposition, si ce poste n'est pas vraiment destiné à être un appel à
       sympathie. Le point principal que je veux faire ceci est de corriger un peu
       choses à propos de nos communautés, et comment leur sont percieved. open Source
       n'est pas un jardin d'enfants. Open Source est terrible à bien des égards, et les personnes
       doivent être conscients de cela.
        Pas tout le monde dans la communauté Linux est comme ça, la grande majorité
       est pas. Pas même l'ensemble de nos différentes communautés ont vraiment un problème
       avec ce à tous. Mais beaucoup le font, et le plus important un, le Linux le
       communauté dans son ensemble a certainement.
        Je ne suis pas le seul à fixer tout cela, je ne peux pas vous dire comment on pourrait
       faire. Et franchement, je n'ai pas vraiment envie d'être impliqué dans la fixation
       ce. Je suis un gars technique, je veux faire des choses techniques.
        Ma conclusion personnelle de tout cela est la plupart du temps juste que je ne sais pas
       voulez avoir beaucoup à faire avec les pires délinquants, et les communautés
       ils courent. Mon engagement auprès de la communauté du noyau terminé à peu près
       avant même d'avoir commencé, je n'ai jamais poster sur LKML, et n'ai pas fait dans
       ans. En outre, dans notre propre projet, nous sommes policying messages. nous régulièrement
       mettre un peu de gens sur la modération sur la liste de diffusion, et nous allons
       continuer à le faire. Actuellement, la communauté systemd est fantastique, et
       J'espère vraiment que nous pouvons garder de cette façon.
        Et c'est tout à ce sujet de moi. Je n'ai pas l'intention de jamais
       reparler sur un forum public.
      

      On comprend le propos.

      Le traducteur zélé c'est un fameux ami qu'on a tous sur le web, je voulais mettre le lien mais l'URL (qui contient tout le texte) ne passe pas. Je trouve le résultat assez impressionnant.

      • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je suis outré par la traduction auto. Même un mot sans ambiguité est traduit par un horrible anglicisme.

        «assholes», c'est «connards» et non le très moche «trou du culs», aux relents nauséabonds des heures les plus sombres de la traduction.

        Ceci était ma minute cul-turelle.

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par . Évalué à 10.

          «assholes», c'est «connards» et non le très moche «trou du culs»

          C'est bien trou-du-culs traduit littéralement.

          Ensuite, le mot trou-du-cul est bien un de ces mots à la française, qui fleure bon le printemps, comme vol-au-vent ou va-nu-pied, qui fait partie des mots de base de tous les français.

          Ta remarque me place dans l'attente d'un journal de ta part faisant le point sur les subtilités sémantiques des vocables « connard » et « trou-du-cul » (ou trouduc').

          À part que connard, de con, et trou-du-cul ne font pas référence au même trou, dans le sens commun il sont compris par tout le monde de la même manière, même si chacun a sa propre réaction…

          • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Hé, c'est une question très intéressante. À la rédaction où je bossais, et où on traduisait beaucoup d'articles en anglais, "asshole" était généralement traduit par "sale con"(*) ou "connard". Je dirais que ces deux termes mettent l'emphase sur la méchanceté du sujet concerné, tandis que "trou-du-cul" me semble plutôt évoquer la médiocrité globale, comme dans "p'tit con" voire "baltringue" pour nos amis du bassin parisien. Qu'en pensez-vous, vous autres ?

            (*)"sale con" est notamment utilisé dans la traduction française du livre de Robert Sutton, "Objectif zéro sale con", dont le titre original est "The No Asshole Rule".

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Ah! Tout un sujet la traduction des insultes, car ça tient à la fois des sentiments, mais également de la culture du pays d'origine.

              Je réalise parfois de la traduction technique, les insultes n'y sont généralement pas présentes à part dans les marges des brouillons. En dilettante, j'ai fait un peu de traduction pour des jeux video, et il m'est arrivé de tomber sur des cas que j'ai rendu de mon mieux ,sans vraiment savoir si je ne faisais que refléter ma vision du personnage, ou son état d'esprit.

              Je partage ton sentiment pour «asshole», dont la traduction «trouduc»/«trou du cul» est effectivement familière et ne contient pas la méchanceté que les anglo-saxons peuvent y glisser. «trouduc» est une traduction qui conviendrait plus à «you idiot» (selon le contexte, car on pourrait aussi tout simplement se contenter d'un «espèce d'idiot»).

              Les exemples ne manquent pas : «bastard», bêtement traduit par «batard», mot que personne n'emploie à part une frange de la population où la filiation revêt une importance sociale particulière. D'ailleurs il me semble que dans les dictionnaires d'argot, «bastard» est traduit par «salopard». Sans aucun rapport avec le mot d'origine, mais l'état d'esprit est reflété plus fidèlement. Du moins, plus fidèlement que la traduction littérale qui évoque au choix les duels de mousquetaires au petit matin, ou la glauquerie d'une banlieue sinistre.

              Curieusement, «son of a bitch» est bien traduit par «fils de pute», et non par son transposé «fils de salope», Tandis que «bitch» reste «salope». Comme quoi, il y a parfois consensus.

              Je pense que tout ceci reflète un certain appauvrissement de la langue, qui s'observe plus facilement dans les traductions de discours reflétants les sentiments. Une certaine paresse (je n'oserais parler d'incompétence, n'étant pas officiellement du métier) prédomine et c'est ainsi qu'on se retrouve avec d'horribles «j'ai reçu des messages de haine» à la place de, par exemple «j'ai ressenti une animosité extrême».

              Mais là, nous dérivons vers les barbarismes, qui sont un autre problème que je n'aborderai pas. Je ne saurais être exhaustif dans l'exhausted.

            • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

              Posté par . Évalué à 2.

              Je suis d'accord. La traduction littérale n'est pas toujours correcte, surtout pour les insultes :)

              Si je ne m'abuse la traduction littérale de « connard » ça doit être "cunt". Qui pour le coup a je crois un sens plus péjoratif que connard…

        • [^] # Re: Moi qui croyais suivre un site en français...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          le très moche «trou du culs», aux relents nauséabonds

          C'est triste ton avis sur l'anulingus.

  • # Pas mérité

    Posté par . Évalué à 10.

    Le problème n'est pas de savoir si telle invective ou si telle menace est vaguement sérieuse ou pas.

    Ce qui fait très mal et qui peut vous toucher jusqu'à la moelle c'est qu'où que vous soyez/alliez (boîte mail, irc, …), c'est dans une ambiance dégueulasse où on se complaît de vous pourrir. Sans compter les initiatives indépendantes qu'il relate (bt, videos, etc). Ce qui fait mal c'est de voir toute l'intention que ces gens ont de vous faire mal.

    Le tout est visiblement sur le seul fait qu'il a développé un logiciel. Il a choisi de le faire open-source et gratuit (pour son malheur, ironie). Il a cherché à nuire ? Imposé son soft par des moyens répréhensibles (même seulement moralement) ? Avait-il des objectifs cachés (style backdoor) ? Non.

    Ce n'est même pas de sa faute si son soft est utilisé. Le fait qu'il le soit a uniquement changé les habitudes de certaines personnes. Ces personnes devraient normalement se plaindre auprès de leur distrib, puisque c'est elle qui les "trahit". "Trahit" ? Il n'était écrit nulle part que l'écosystème logiciel était voué à stagner. Bref vu qu'ils n'ont pas été écoutés ils se passent les nerfs, purement et simplement, sur la personne (c'est plus pratique quand la cible est seule hein) dont la naissance à leurs yeux est à l'origine leur inconfort.

    C'est putride comme attitude.

  • # Et pendant ce temps la

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    https://lkml.org/lkml/2014/10/4/79

    Je trouve très amusant le fait que Al Viro commence à insulter le mec ( et tout le monde trouve ça normal ), et qu'ensuite, le mec comprenne pas ce qu'il dit et explique qu'il est dans le camp des gens qui poussent systemd.

    • [^] # Re: Et pendant ce temps la

      Posté par . Évalué à -1.

      C'est de plus en plus ridicule. :-')

      J'ai ri. Vivent les anti systemd ! Vive Lennart !

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.