Journal Ubuntu, top c'est trop

Posté par .
Tags : aucun
7
8
oct.
2010
Bon tu vas pas t'y mettre aussi Journal, hein ? n'oublie pas quel jour on est, alors stp laisse-moi pousser ce coup de gueule ! merci !

Bon, Ubuntu c'est bien, à la fois pour Madame Michu et pour Monsieur Nerdon, mais là , comme dirait nos amis anglo-saxons "I can't take it anymore".

Premièrement, le recul de la personnalisation. Avant, par exemple, on pouvait très facilement personnaliser GDM avec des thèmes, etc. Depuis Karmic, ce n'est plus possible. En même temps, c'est peut-être la faute à Gnome, je ne sais pas. Mais il y a plein d'exemple comme ça avec soi des options supprimés (comme dans Nautilus, vous savez l'accès aux dossiers via la barre d'adresse, c'était très pratique, dommage ...) soit une imposition d'options sans possibilité de suppression (le truc "social" à côté du bouton d'arrêt du système, j'ai beau chercher, je sais pas comment l'enlever)

Ensuite, il y a les bugs gênants, qui sont de plus en plus gênants :
- les boutons et icônes de raccourcis qui se baladent un peu partout sur le panneau Gnome.
- le bouton d'arrêt ... qui n'arrête plus de système (obligation d'éteindre en ligne de commande ou de faire une manip sudoer/bash/zenity pour avoir un truc à peu près équivalent, Je doute que Madame Michu connaisse le Bash) C'est un bug non corrigé qui traîne depuis pas mal de temps depuis la sortie de Lucid, et dire que c'est une version LTS.
- le système qui parfois démarre mais ne se connecte pas parce que "getwuid_r() failed due tu unknown user id (0)" (cette fois ça la fout mal, c'est trop technique pour moi)
- L'hibernation qui prend plus de temps que le démarrage à froid.
- Openbox, que j'utilisais sous Gnome, histoire d'accélérer un peu le démarrage des applications, que j'ai dû abandonner pour cause de plantage intempestif (pourtant ça marchait très bien sous jaunty)

J'ai l'impression que cette distribution est de plus en plus buggée à chaque nouvelle version. Je suis terriblement frustrée par la tournure que prend son développement, toujours plus accès sur l'esthétique (avec plus ou moins de succès et plus ou moins de pompage d'autres systèmes d'exploitation).

En toute honnêteté, je pense de plus en plus à changer de distribution. Fedora est très bien d'après un ami amoureux de cette distribution, mais j'ai développé un accoutumance à apt-*. Du coup, je crois que je n'ai plus de choix, un jour ou l'autre il faut bien se mettre à Debian, quitte à mettre la main dans le cambouis de temps en temps.

Le seul souci pour moi c'est que j'ai beau parcourir la documentation, il y a comme un truc qui m'échappe pour comprendre la philosophie logicielle de ce système, notamment la notion de stable/testing/unstable, t je me demande s'il est possible de mélanger les trois pour avoir un système stable et utiliser les dernières versions de certains logiciels tels qu'OpenOffice euh pardon LibreOffice, Audacity, Firefox, etc.

Pour finir, je crois qu'à trop courir derrière les noobs, Ubuntu risque fort de perdre, dans le long terme, les Linuxiens de longue date qui apprécient d'utiliser leur système au quotidien sans trop le tripoter manuellement, mais avec toujours la liberté et surtout la possibilité de le faire. Apparemment, le faux noob que je suis va devoir muer en vrai geek ou devoir vendre son âme au logiciel propriétaire s'il veut un minimum d'utilisabilité et de stabilité.

Fin de coup de gueule, désolé mais j'en avais trop sur le cœur.
  • # linuxmint

    Posté par . Évalué à 8.

    si tu veux essayer une autre distrib sans etre totalement perdu, essaie linuxmint debian edition.
    apparement, a terme plutôt que d'être basée sur ubuntu, linuxmint sera basé directement sur debian.
    comment ca tu pourras me donner ton avis d'ancien ubuntero :)
    • [^] # Re: linuxmint

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je suis sous Mint 9 et j'ai lmde en virtual box. Je lui conseille plutôt mint 9 (voir attendre le 10 qui sort dans un mois ou deux) car le Mint Debian Edition est davantage pour le Testing, et ne prends pas encore en charge la carte vidéo. Cela peut être un frein (du moins pour moi). De plus une étape critique doit être passée dans quelques mois pour Mint débian edition, qui est le dégel de sa base et donc augmentation rapide de bugs... attendons de voir l'évolution avant d'en faire la machine principale.

      Sinon effectivement Mint est proche d'Ubuntu, est plutot bien finie. ;)
  • # Versions de Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Bon, une petite explication sur les versions — en interne à Debian, on parle de distributions — de Debian :
    — la unstable est celle dans laquelle arrivent, en continu, les nouvelles versions de chaque paquet au fur et à mesure que leurs mainteneurs les envoient ;
    — la testing reçoit, en temps normal, tous les paquets de la unstable avec un retard de 10 jours, à condition qu'aucun bug sérieux n'ait été trouvé dedans ;
    — la stable, c'est une testing qui a été gelée et corrigée, exactement comme une Ubuntu.

    La testing est, en temps normal, une distribution mise à jour en continu. Il y a actuellement un projet, CUT pour constantly usable testing, pour faire en sorte que cette version soit toujours aussi fonctionnelle que possible, et rendre plus facile son utilisation, comme alternative à la stable. En revanche, lors du gel préliminaire à la sortie d'une stable, testing n'est plus mise à jour en continu.

    À ces versions viennent s'ajouter des suites particulières qui ne sont pas des distributions complètes :
    — experimental, qui sert à accueillir des logiciels dont l'empaquetage est encore expérimental ;
    — volatile, qui sert à accueillir des paquets pour la stable, donc la nature implique une perte de fonctionnalité s'ils ne sont pas mis à jour, typiquement les antivirus ;
    — backports, qui accueille des portages de versions récentes de logiciels, récupérés de la testing mais compilés pour la stable, histoire d'avoir un système stable avec quelques logiciels particuliers bien à jour.
    • [^] # Re: Versions de Debian

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Donc toi, ce que tu sembles vouloir, c'est une Debian stable avec certains logiciels pris depuis les backports.

      Plus de documentation :
      http://www.fr.debian.org/releases/
      http://www.fr.debian.org/releases/
      http://backports.debian.org/
      • [^] # Re: Versions de Debian

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il peut aussi mélanger les trois "versions" de Debian, en faisant de l'apt-pining mais ça peut souvent s'avérer délicat.

        J'ajoute que s'il est intéressé par des versions récentes, il vaut mieux suivre les mailing-list dédiées. Par exemple pour savoir que KDE 4.5.1 est disponible dans un dépôt particulier (à cause du gel de Testing pour débogage, aucune nouvelle version n'est disponible pendant quelques temps)

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Versions de Debian

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai lu des trucs sur le apt-pinning, mais mon but c'est d'avoir un système stable avec quelques logiciels récents. J'ai peur de bousiller le système ou de perdre en stabilité si je m'aventure dans ce sentier. Et puis c'est plus délicat comme tu dit, à essayer dans une machine virtuelle peut-être.
          • [^] # Re: Versions de Debian

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Les backports sont faits pour toi.
          • [^] # Re: Versions de Debian

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Un peu de novlangue : unstable, c'est stable
            Plus sérieusement, ça fait plus de deux ans que j'ai une Debian unstable/experimental et ça marche très bien. Les seuls paquets qui ont mis en péril la stabilité d'un logiciel (pas du système entier) sont dans experimental et il m'a suffit de réinstaller le paquet unstable. Après, il y a aussi quelques paquets critiques (serveur X par exemple) qui peuvent nécessiter de mettre la main à la pâte pour résoudre un problème survenu lors de leur mise à jour.

            Ma conclusion, c'est : tu peux utiliser le dépôt unstable sans souci si ce ne sont pas des paquets trop critiques, avec l'apt pinning, tu ne devrais pas avoir de souci. Et si tu as trop peur, utilise les backport.

            It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

            • [^] # Re: Versions de Debian

              Posté par . Évalué à 2.

              Personnellement j’utilise la testing, par défaut (ie. c’est la première dans le source.list), mais avec les dépôts de unstable, comme ça si je veux sélectionner une version de logicielle plus récente je peux le faire manuellement (en fait j’ai jamais très bien su me servir du pinning!). Au final je me suis rendu compte que la testing offrait tout de même des versions suffisamment récentes.

              Et même conclusion : les mises à jour marchent, le système de base fonctionne toujours :)
              • [^] # Re: Versions de Debian

                Posté par . Évalué à 3.

                Le fait qu'elle soit la première ou la douzième dans le source.list ne fait pas de testing la version par défaut. Ce qui provoque ce comportement, c'est les priorités de pining par défaut.

                En fait tu es un peu un M. Jourdain de Debian, tu fais du pining sans le savoiir ;-)

                (même si généralement on parle de pining quand on modifie les valeurs pour certains paquets, pour qu'ils soient mis à jour automatiquement depuis une distribution plus récente, unstable dans ton cas).
                • [^] # Re: Versions de Debian

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ah ben je croyais… désolé, en fait j’avais un « APT::Default-Release "testing"; » dans mon « apt.conf ». Je pense que la page de man m’a induit en erreur, il y a bien un priorité suivant l’ordre dans le source.list mais elle se rapporte à la préférence des sources, pas la préférence des versions.
        • [^] # Re: Versions de Debian

          Posté par . Évalué à 4.

          KDE 4.5 est disponible depuis le dépôt « semi-officiel » http://qt-kde.debian.net/ .

          Bon à savoir : sur mes Debian, avoir KDE 4.5 installé empêche GNOME et même GDM de démarrer. J'ai bien écrit « installé », pas besoin de le lancer pour que ça coince.
          Je n'ai pas bien compris, mais l'installation de cette version de KDE semble modifier la configuration de PolicyKit et ça fait bugger les programmes en GTK...

          À la suppression de KDE, tout est revenu dans l'ordre. Je ne crois pas que ce soit intentionnel mais j'aurais toujours un doute :-)

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Versions de Debian

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est exactement ça, merci pour la réponse :-)
        • [^] # Re: Versions de Debian

          Posté par . Évalué à 9.

          Je te conseille de vérifier avant de dire "C'est exactement ça", parce que les Backports selon Debian c'est un peu comme l'Internet selon Orange, c'est une vision très réductrice et très limitée de la chose.

          Il y a peu de paquets dedans, peu de paquets intéressants et les versions ne sont pas récentes iceweasel 3.5, openoffice 3.0, pas de gnome récent, pas de kde récent. (donc gnome 2.22 et kde 4.3 si je ne me trompe pas à vérifier).

          Du coup, il faut comprendre aussi ce que Debian appelle stable.
          Pour Debian, stable ça veut dire que les paquets ont été testé et retesté et reretesté dans toutes les configurations possibles et que tu vas pouvoir les installer les yeux fermés quelle que soit l'architecture et les conditions, par exemple au travers du net sur une machine sur laquelle tu n'as pas accés et si ça foire, ça va te couter cher.
          Bref, du bonheur pour un admin sys.

          Mais ça ne veut pas dire que ce que contient le paquet est stable. Ce que contient le paquet est aussi stable que ça peut l'être, par exemple dans le cas ci dessus, le KDE est un KDE 4.3, ce qui veut dire que tu vas avoir moins de problèmes qu'avec KDE 4.2 ou 4.1 ou 4.0, mais ça reste potentiellement merdique selon les cas et les logiciels, il y a eu beaucoup de progrès depuis sur les problèmes graphiques par exemple. Un KDE4 stable est au minimum KDE 4.4 selon moi, mais 4.5 est encore mieux.
          Dans n'importe quelle autre distribution, ce problème se résoudrait en installant la dernière version depuis les Backports, mais pas avec Debian.

          Ce que je te conseilles, c'est de ne pas t'arrêter aux histoires d'outils comme dpkg et rpm, et d'utiliser réellement les autres distros pendant 1 mois chacune et de te faire ton idée toi même ensuite depuis ton usage.
          Ca te permettra aussi de prendre la température de leurs communautés et de l'aide qu'on y reçoit.
          Stable, facile, configurable, modifiable, personnalisable, libre, tous ces mots dépendent de la personne qui les dit, et donc du contexte dans lequel il les dit, utilisateur de bureautique, joueur, développeur, admin sys, webmaster, surfer sur son navigateur internet, livre facialeur + vidéo chat, ...
          • [^] # Re: Versions de Debian

            Posté par . Évalué à 2.

            J'ai jeté un coup d'oeil sur la liste des logiciels disponibles actuellement sur le backport. Effectivement, les logiciels récents ne sont pas légion, mais peut dépanner.

            Pour OO, Firefox, etc, je peux utiliser directement les binaires de leurs éditeurs respectifs. Le problème se pose plus pour Gimp et Inkskape, mais je crois que je peux me contenter d'une version vieillotte car j'utilise ces deux softs occasionnellement. Pour le reste, au pire ça sera une autre distrib dans virtualbox au cas où j'aurais un besoin urgent d'utiliser les toutes dernières versions.
          • [^] # Re: Versions de Debian

            Posté par . Évalué à 1.

            Quant reviens tu mon amour, ça me manque (vraiment) des paroles aussi précises et honnêtes.
  • # Rolling Release attitude

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Tu veux utiliser les derniers versions de logiciels déjà stables puisque déjà testés par les dev de ces mêmes applications ? Adopte une distribution en Rolling Release comme Arch Linux !

    Perso, j'ai jamais eu de pépin avec, et la philosophie KISS (Keep it Simple, Stupid) est vraiment respecté.
    Je dis pas que Madame Michu pourrait se l'installer, mais de toute façon elle sait pas non plus installer Window$...

    Ah, et puis un dernier truc : GDM c'est nul ! SLiM ça roxx !! (vendredi inside®)
    • [^] # Re: Rolling Release attitude

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Sinon ca existe un GDM qui peut faire tourner un fond d'écran OpenGL pour se la péter ?
      Un peu comme l'écran de connexion dans le film Avalon.
      • [^] # Re: Rolling Release attitude

        Posté par . Évalué à 2.

        ça serait super classe !
        Le top serait avec une voix synthétisé pour saluer l'utilisateur dès qu'il touche la sourie ^^

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Rolling Release attitude

          Posté par . Évalué à 1.

          Et une webcam avec reconnaissance de visage pour un salut personnalisé :p

          La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

          • [^] # Re: Rolling Release attitude

            Posté par . Évalué à 0.

            Et une connexion directe à la police (pour pré-remplir les fichiers) avec reconnaissance de mouvement pour voir si tu fais bien le salut personnalisé*.

            * Salut_fasciste
            • [^] # Re: Rolling Release attitude

              Posté par . Évalué à 3.

              Un peu mauvaise langue sur les bords non ? Ubuntu n'est pas Windows 7.
              • [^] # Re: Rolling Release attitude

                Posté par . Évalué à 2.

                Tu exagères, Windows 7 n'est pas non plus MacOS X, et comme ubuntu cherche maintenant à imiter Apple...

                (En voyant la note de mon commentaire précédent je me suis demandé si on était bien vendredi ou si c'était mon calendrier gnome qui déconnait)
                • [^] # Re: Rolling Release attitude

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Quoi, tu as encore une version de Gnome qui comporte un calendrier ??

                  Ca doit dater des années 70 ça ?
        • [^] # Re: Rolling Release attitude

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          ou un message vocal personnalisé selon le user :D
          Ca serait bien dans l'esprit de E17 !
      • [^] # Re: Rolling Release attitude

        Posté par . Évalué à 2.

        • [^] # Re: Rolling Release attitude

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          ce que t'es en train de nous dire c'est que dans deux trois version, çz sera au tour de l'écran de connexion de se mettre à déconner sous ubuntu (pendant 2/3 version)?
    • [^] # Re: Rolling Release attitude

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne connaissais pas. Merci, je testerai à la maison.
    • [^] # Re: Rolling Release attitude

      Posté par . Évalué à 4.

      Oui SLiM c'est super ! Très petit, rapide, fait ce qu'il est censé faire sans occuper les ressources de la machine et les thèmes livrés sont magnifiques. Nécessite quand même un petit effort à configurer, sachant qu'il faut ouvrir /etc/slim.conf et lire les commentaires.
      • [^] # Re: Rolling Release attitude

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'utilise SLIM sur mes machines en Debian Squeeze/Testing depuis longtemps, mais j'ai toujours 2 bugs chiants :
        - le "/etc/init.d/slim stop" n'arrive pas à arrêter SLIM. Soit il faut le lancer 2 fois, soit il faut le tuer à la main
        - si je le relance depuis un tty (ctrl+alt+f1), alors systématiquement, lorsque j'utilise ce tty-là, j'ai des caractères qui ne sont pas affichés. C'est assez déroutant. Je dois alors ouvrir un autre tty (ctrl+alt+f2), et là je n'ai pas de problème
        • [^] # Re: Rolling Release attitude

          Posté par . Évalué à 2.

          J'utilise Slim sur gentoo 64 bits avec le driver radeon open source et chez-moi-ça-marche (tm). Je le stoppe depuis un tty avec avec /etc/init.d/xdm stop, le redémarre avec /etc/init.d/xdm start (ou restart). Dans mes souvenirs des fois ça plantait quand je tuais/relançait plusieurs fois de suite (p.ex. pour modifier/tester la config de X), mais je n'ai plus ce bug. Tu as signalé à ta distribution ? Tu utilises quel chipset et driver graphique ? (Je ne suis pas compétent pour résoudre cela dit.)
  • # Quelques idées

    Posté par . Évalué à 10.

    - L'hibernation qui prend plus de temps que le démarrage à froid.

    Normal, maintenant que l'on a des systèmes qui bootent trop vite et qui disposent de plein de RAM, la copie de la mémoire vers le HD lors de l'hibernation nous paraît insupportablement lente. Surtout sur un laptop avec un disque tout mou. Enfin c'est comme ça que je le comprends, des spécialistes voudront peut-être nous éclairer.

    La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: Quelques idées

      Posté par . Évalué à 4.

      Je ne suis pas plus spécialiste, mais il ne faut pas oublier que l’hibernation copie la RAM occupée par toutes les applications démarrées. Le temps de démarrage ne tient pas en compte le lancement des applications utilisateur à froid que peuvent alors représenter un temps non négligeable, mais moins sensible pour l’utilisateur car étalé.
    • [^] # Re: Quelques idées

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      ouais, enfin, à machine égale, ça fonctionne parfaitement (et rapidement) sous Windows ...

      C'est plutôt une question de drivers / finalisation / optimisation qui nous manque sous linux..
      • [^] # Re: Quelques idées

        Posté par . Évalué à 7.

        tu m'enlèves les maux de la bouche.
        • [^] # Re: Quelques idées

          Posté par . Évalué à -2.

          Plutôt des doigts, non ? À moins que tu saches taper au clavier avec la bouche, et dans ce cas je demande les photos.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Quelques idées

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est faux l'hibernation ne dépend pas de l'OS mais de la température ambiante. Elle est beaucoup plus rapide par grand froid, mais par contre le dégel est beaucoup plus long.
    • [^] # Re: Quelques idées

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai constate la meme chose. Le seul usage que j'ai de l'hibernation c'est lorsque je sais que je ne vais pas ouvrir le laptop pendant un certains temps mais que je veux garder toutes mes fenetres dans l'etat ou elles sont.
      • [^] # Re: Quelques idées

        Posté par . Évalué à 2.

        Use Kde ;-)
        do this stuff since 2003

        (et il ne remet pas tout en bordel sur un même bureau comme metacity, non non, toutes les applications dans leurs états et aux bons endroits)
        • [^] # Re: Quelques idées

          Posté par . Évalué à 2.

          sauf qu'il ne reouvre pas dans le meme etat sauf pour les applis KDE.
          • [^] # Re: Quelques idées

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Bon, apparemment cette fonctionnalité a l'air magique ou du moins KDE exclusif à certains.
            Cette fonctionnalité est "basique" et standardisée dans le protocole X11. Tous les DE normaux devraient le proposer (après, en pratique, je ne connais que KDE, pour les autres je sais pas), et toutes les applications non triviales devraient être compatible avec ça.
            Il s'agit d'un "simple" SMServer (pour session manager server), dont l'implémentation la plus simple est xsm, et est déjà pleinement fonctionnelle.

            cf http://en.wikipedia.org/wiki/X_session_manager pour une source d'infos
    • [^] # Re: Quelques idées

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      A noter que l'on peut sérieusement booster l'hibernation / retour d'hibernation, en jouant sur 2 paramètres :
      - la compression du fichier d'hibernation : Nos CPU sont actuellement suffisamment puissant pour que le temps "perdu" à compresser l'image soit gagné par le plus petit volume de données à écrire sur le disque. Et pour la décompression, celle-ci prend encore moins de temps. Option "Compressor lzf" dans /etc/hibernate/

      - la position du swap : Sous Linux, et contrairement à Windows, le fichier d'hibernation est stocké dans le SWAP, ce qui a 2 avantages :
      - pas besoin d'avoir 2 fichiers swap et hibernation sur le "C:"
      - et surtout, pas de fragmentation du fichier d'hibernation (puisque le swap est une partition)

      Mais surtout, il convient d'optimiser la vitesse de lecture / écriture du swap, et pour cela, de placer le swap AU DEBUT du disque dur. Donc, en /dev/sda1.

      J'ai personnellement testé les perfs d'un disque dur de 1To avec la commande "dd. J'ai mesuré 100Mo/s en début de disque, et seulement 50Mo/s en fin de disque.

      Bien entendu, la présence d'une partition swap en début de disque peut être pénible, dans le cas des BIOS qui sont encore affectés du problème des "1024 cyclindres". Dans cas :
      - pour une machine Linux seul, on crée un "/boot" de disons 200Mo en /dev/sda1, puis le swap en /dev/sda2, et le / en /dev/sda3
      - pour une machine en dualboot, il n'y a généralement pas d'autres choix que de placer Windows en /dev/sda1, et le swap en /sda/sda2. Si nécessaire, on fera un "C:" Windows assez petit, seulement pour le système, et on placera le gros du "Program Files" en "D:", avec le "Documents and Settings", le tout, après le swap Linux.
      • [^] # Re: Quelques idées

        Posté par . Évalué à 2.

        Ca ça fait gagner du temps avant le hibernate :
        echo 3 > /proc/sys/vm/drop_caches
        • [^] # Re: Quelques idées

          Posté par . Évalué à 1.

          Je pense qu'il serait aussi utile de préciser que toutes vos options ne sont accessibles qu'en utilisant tuxonice et hibernate script (http://tuxonice.net/)
        • [^] # Re: Quelques idées

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Commande intéressant, merci pour l'info.

          Cependant je me demande si le mécanisme d'hibernation n'évite justement pas de sauver le cache disque avant d'hiberner (ce qui en soit est une bonne idée, car cela ne sert pas à grand chose d'hiberner le cache).

          J'ai lancé la commande "free" avant et après hibernation :

          Avant

          total used free shared buffers cached
          Mem: 4149980 2816232 1333748 0 20856 2507080
          -/+ buffers/cache: 288296 3861684

          => 2Go de mémoire utilisé par le cache

          Après

          total used free shared buffers cached
          Mem: 4149980 363984 3785996 0 2868 172244
          -/+ buffers/cache: 188872 3961108

          => 172Mo de mémoire utilisé par le cache (j'ai un script de sortie d'hibernation qui lance plusieurs commandes avant de lancer le "free")

          Conclusion : En sortie d'hibernation, il y a moins de mémoire vive utilisée par le cache disque, ce qui amène à penser que l'hibernation ne sauve pas le cache.
      • [^] # Re: Quelques idées

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        placer le swap AU DEBUT du disque dur

        C'est contestable. C'est vrai que c'est plus rapide lors de la lecture ou l'écriture d'un gros truc en continu, comme pour l'hibernation.
        Mais on peut aussi placer le swap entre le /home et les programmes, la tête de lecture se déplaçant alors moins.
        En fait il faut voir à l'usage. Si vous avez tendance à swaper souvent pour de petites quantités de données (genre vous ouvrez plein de fichiers à la fois), il faut y réfléchir.
        Encore qu'avec l'omniprésence du web, on peut se demander si le placement de la partition accueillant le cache des navigateurs (/var/tmp ou /tmp) n'est pas plus important.

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Quelques idées

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Avec les machines actuelle qui ont beaucoup de ram, j'ai l'impression que le swap est nettement moins utile qu'avant.

          Encore qu'avec l'omniprésence du web, on peut se demander si le placement de la partition accueillant le cache des navigateurs (/var/tmp ou /tmp) n'est pas plus important.

          C'est effectivement une bonne idée,
      • [^] # Re: Quelques idées

        Posté par . Évalué à 2.

        Mais que se passe-t-il si le swap est utilisé et contient déjà beaucoup de données issues de la RAM ? Certes c'est de moins en moins fréquent avec nos machines pleines de Go, mais pour des petites RAM ?
  • # Concernant les options qui disparaissent

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est pas un bug c'est une feature de Gnome.

    Si tu veux les retrouver, il faut ouvrir regedit gconf et te taper 42 pages de recherches google pour retrouver ou ils ont caché l'option qui était accessible avant à l'aide d'une case à cocher.

    Bienvenue dans la vision de la simplicité selon les devs Gnome.
  • # Chez moi

    Posté par . Évalué à 4.

    - GDM, c'est valable pour tout le monde
    - le truc social : totalement d'accord avec toi (c'est un paquet à supprimer, mais c'est pas normal de pas pouvoir le virer avec un simple clic droit)
    - les options de Nautilus, ça vient de Gnome
    - bouton d'arrêt : chez moi ça marche
    - le système qui parfois démarre mais ne se connecte pas : chez moi ça marche
    - l'hibernation : jamais testé

    Moi ce qui m'agace le plus chez Ubuntu (en dehors de tout ce qui est souvent dénoncé par ici, et à mon avis à juste titre), c'est l'applet de notification absolument merdique (clic droit désactivé), les boutons à gauche au dessus du menu fichier ; je sais, ça se règle mais du coup je ne conseille plus cette distribution. Ça fait trop de changement pour des gens habitués à Windows, trop de gadgets inutiles (mes gens préfèrent aller directement sur leur page facebook que d'utiliser des couches).
    Maintenant je conseille Mint (celle basée sur Ubuntu) même si là aussi y'a les notifications de Canonical... C'est très bien fait, y'a rien à faire et tout qui marche. Ça empêche pas qu'on peut ensuite expliquer pourquoi.
    Y'a aussi Triskel, basée sur Ubuntu avec tout ce qui est propriétaire de dégagé mais avec un décalage de 5 mois pour les sorties de version.

    Sur ma machine principale, j'ai viré Ubuntu et mis une Debian testing + dépots multimédia + Iveweasel (Firefox) et Icedove (Thunderbird) de la branche expérimentale (pour avoir la version 3.6).
    J'ai failli mettre Fedora sur cette machine mais une pseudo rolling-release me tentait bien et j'ai plus vraiment le temps de consacrer à quelque chose de trop différent.
    Je mettrai Mint 10 sur mon portable en Novembre pour voir vraiment ce que ça donne au quotidien.

    Tu peux aussi voir du coté de la Mint LMDE (Debian testing) mais pour le moment c'est que du 32 bits. J'ai pas bien compris mais ils vont essayer de protéger les utilisateurs des mises à jour parfois compliquées de Testing.
    • [^] # Re: Chez moi

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est clair que la simplification apportée par Ubuntu, se fait au détriment de la personnalisation. Mais dans l'ensemble, Ubuntu est plutôt réussi, et permet à des millions d'utilisateurs de découvrir Linux facilement.

      Aux débutants/utilisateurs pressés, je conseille donc plutôt les versions LTS de Ubuntu:
      - ça fonctionne du premier coup
      - c'est facile à utiliser
      - les différents logiciels sont plutôt bien intégrés
      - C'est suffisamment répandu pour trouver facilement de l'aide sur le net
      - on trouve facilement des paquets externes (par ex: cinelerra, picasa, etc)
      - il y a des mises à jour pendant 3 ans

      Puis quand ils se sont fait la main sur Ubuntu, libres à eux de passer à autre chose qui correspond mieux à leurs besoins.

      Quant à Mint 9, pourquoi pas. C'est une variante de Ubuntu, avec quasiment les mêmes avantages et inconvénients que l'original. La vrai différence étant dans les choix par défauts, mais qui ne sont pas pour autant plus facile à modifier.
      Par exemple, un débutant aura bien du mal à trouver comment supprimer les blagues qui s'ouvrent avec les terminaux (quelle idée saugrenue de lancer mint-fortune depuis /etc/bash.bashrc !)

      Le gros problème de Fedora, c'est qu'il n'y a pas de version LTS, et donc tu es obligé de changer régulièrement de version pour avoir les corrections de bugs. Enfin, les paquets Fedora externes à la distribution sont rares: et donc il faut recompiler soi-même les logiciels manquants.
    • [^] # Re: Chez moi

      Posté par . Évalué à 4.

      Moi ce qui m'agace le plus chez Ubuntu […], les boutons à gauche au dessus du menu fichier ; je sais, ça se règle mais du coup je ne conseille plus cette distribution. Ça fait trop de changement pour des gens habitués à Windows

      Je suis personnellement arrivé à cette disposition des boutons de fenêtre depuis bien avant l'existence d'Ubuntu, parce que mon poignet s'est rendu compte que faire un déplacement haut gauche était bien plus rapide et moins contraignant que de faire un déplacement haut droite.

      Et comme les boutons sont des fonctionnalités très utilisées, bien plus que le menu Fichier, leur place me paraît bien plus indiquée à gauche du coup (tandis que je dégage les barres de menu des applications, vu que j'ai rarement besoin d'y accéder, que beaucoup des fonctionnalités disposent d'un raccourci clavier simple, et qu'en cas de besoin un ctrl-m me l'affiche de nouveau).

      Bon après, les goûts et les couleurs... Je conviens que chacun configure comme il l'entend, et que certains choix restent très personnels. Ce qu'il y a de bien sous LinuxKDE, c'est que je peux justement avoir ce genre de choix qui me permettent de me faire un bureau aux petits oignons dans lequel je me sens naturellement à l'aise. Dans le même ordre d'idée, c'est la raison pour laquelle ma barre de menu est en haut de l'écran, avec le bouton de menu des applications tout à gauche.
      • [^] # Re: Chez moi

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        parce que mon poignet s'est rendu compte que faire un déplacement haut gauche était bien plus rapide et moins contraignant que de faire un déplacement haut droite.
        Et il s'est pas rendu compte qu'un trackball c'est encore mieux ?
        Et encore mieux ! tout faire depuis le clavier ! Le poignet ne bouge juste plus, et ça reste plus rapide que d'aller chercher le mulot.
  • # Hibernation

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ça a déjà marché quelque part, ça ?

    J'ai essayé l'hibernation (copie de la mémoire sur le disque) et suspension (l'ordi a quand même besoin de courant pour garder ce qui reste en RAM) et ça a toujours régulièrement merdé, y compris sous Windows.

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Hibernation

      Posté par . Évalué à 2.

      pendant longtemps, je testais l'hibernation, et forcement, vu sa lenteur, je ne l'utilisais pas.

      puis quand on m'a installé mon nouveau pc au boulot sous windows, et qu'il se mettait en veille prolongée tout en éteignant l'alimentation, (mais juste en donnant assez de courant pour maintenir la RAM), j'ai compris que quelque chose m'échappait.

      J'ai compris que cela dépendait de ton alimentation, et de ta carte mère, Il faut qu'elles soient toute deux capable de prendre en charge le niveau de veille S3. En plus, parfois il faut configurer ca dans le bios. (en S1 d'origine)

      La mise en veille prolongée fonctionne bien pour moi depuis la 9.10 au moins, et ce même sur mon pc fixe. Si l'alimentation reste allumée, c'est qu'elle ne supporte pas le mode S3 (il faudrait donc alors en changer)

      infos sur les états de veille : http://fr.wikipedia.org/wiki/Advanced_Configuration_and_Powe(...)
    • [^] # Re: Hibernation

      Posté par . Évalué à 3.

      J'utilise actuellement Windows 7 (oui je sais honte à moi, mais il le faut) et je le met en veille chaque soir, ça a toujours marché nickel et j'ai des uptimes de une voir plusieurs semaines...
      • [^] # Re: Hibernation

        Posté par . Évalué à 5.

        C'est le gros avantage de windows... avec linux, je suis obligé de rebooter plus d'une fois par mois pour mettre à jour mon kernel.. du moins si je veux un kernel à jour.
        • [^] # Re: Hibernation

          Posté par . Évalué à 2.

          t'as la même chose sous windows a chaque fois que le kernel est mis a jour, te reste plus qu'à choisir entre un kernel mis à jour régulièrement ou pas. (en même temps tu peux vérifier les changelogs pour voir si c'est pertinent de le mettre à jour, ex : rajout de driver dont t'as pas l'utilité -> intérêt de mis à jour = 0)
          • [^] # Re: Hibernation

            Posté par . Évalué à 2.

            Mon commentaire était bien dans cette optique là :)

            Mais j'avoue que lire les changelogs sur un desktop quand un petit sudo apt-get update && sudo aptitude safe-upgrade suffit...
            • [^] # Re: Hibernation

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              «yaourt --sucre» est encore plus facile à retenir :-)





              NAAN je suis pris par la malédiction des utilisateurs de archlinux : se la ramener en permanence sur leur distribution :'(

              Envoyé depuis mon lapin.

              • [^] # Re: Hibernation

                Posté par . Évalué à 10.

                «yaourt --sucre» est encore plus facile à retenir :-)

                Évidemment si tu utilises un OS bulgare...
              • [^] # Re: Hibernation

                Posté par . Évalué à 3.

                Et les diabétiques font comment sous arch ?
    • [^] # Re: Hibernation

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Sous mac ?
    • [^] # Re: Hibernation

      Posté par . Évalué à 2.

      Ça marche nickel ici, avec des drivers libres bien sûr (j'avais effectivement entendu qu'avec du proprio, l'hibernation c'était la galère). Bon, j'avais testé ya un an et c'était moins rose, mais les problèmes venaient uniquement de la gestion de l'USB. Ah, la veille (suspend to RAM) marche aussi très bien, et est super rapide !

      Tout ça en Debian sur AMD 780G.
    • [^] # Re: Hibernation

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Sur ma machine princpale (Desktop), j'utilise l'hibernate tout les jours. Mais récemment, je me suis amusé à y toucher, et j'ai pas mal eu de soucis pour retrouver un truc qui marche.

      Voici des astuces (testées sous Debian Squeeze/Testing) :
      - Commencer par virer tout les trucs permettant le joli boot graphique. Le plus simple est de virer le "splash" dans le /boot/grub/grub.cfg

      - évidement, il faut avoir le paquet "hibernate" d'installé

      - pour toutes les modifications ci-dessous de /etc/hibernate/*, il faut re-générer le "vmlinuz", en utilisant "dpkg-reconfigure update-initramfs" ou "update-initramfs -u -k all". Parfois, ce n'est pas la peine, mais bon...

      - le paramètre "SuspendDevice swap:/dev/sdaXX" permet d'indiquer la position du swap. Il est parfois nécessaire de le configurer, si le mécanisme de vmlinuz/initramfs n'y arrive pas

      - il existe 2 modes d'hibernation : ususpend et sysfs. Parfois l'un marche, parfois c'est l'autre. On contrôle le mécanisme que l'on utiliser via "/etc/hibernate/disk.conf", en commentant celui que l'on ne veut pas :

      # This file is used when suspending to disk. Use the *-disk.conf files to add
      # configuration options, or add them before the TryMethod lines in this file.
      # Options are not case-sensitive.
      #
      # See hibernate.conf(5) for help on the configuration items.

      #TryMethod ususpend-disk.conf
      TryMethod sysfs-disk.conf

      Chez moi, "ususpend-disk.conf" affiche un joli pourcentage d'avancement de l'hibernation, mais il ne fait pas d'arrêt électrique de la machine.

      "sysfs-disk.conf" n'affiche pas de progression, mais fait l'arrêt électrique...

      On peut forcer la manière dont le système s'arrêt, via l'option "PowerdownMethod" . Chez moi :

      PowerdownMethod shutdown

      Les différents options disponibles sont dans :

      $ cat /sys/power/disk
      platform test testproc [shutdown] reboot


      - pour ceux qui comme moi utilise les drivers proprio NVIDIA (no comment...), il faut désactiver le "blacklistage" du driver dans "/etc/hibernate/blacklisted-modules"

      $ less /etc/hibernate/blacklisted-modules
      #nvidia


      - Enfin, pour arriver à débugger l'hibernation, rien ne vaut de le faire en mode ligne de commande, avec affichage des logs :

      hibernate -v 3

      La valeur du "-v " permet de définir le niveau de verbosité

      - A noter que les options "LogFile" et "LogVerbosity" permettent d'écrire les logs d'hibernation dans un fichier de log, si l'on n'a pas le temps de tout lire à l'écran :

      $ grep -ir log /etc/hibernate/
      /etc/hibernate/common.conf:# LogFile /var/log/hibernate.log
      /etc/hibernate/common.conf:# LogVerbosity 1
      /etc/hibernate/common.conf:# LogTimestamp yes
  • # Ya pas que les distribs qui ont ce défaut

    Posté par . Évalué à -1.

    "Pour finir, je crois qu'à trop courir derrière les noobs, Ubuntu risque fort de perdre, dans le long terme, les Linuxiens de longue date qui apprécient d'utiliser leur système au quotidien sans trop le tripoter manuellement, mais avec toujours la liberté et surtout la possibilité de le faire. Apparemment, le faux noob que je suis va devoir muer en vrai geek ou devoir vendre son âme au logiciel propriétaire s'il veut un minimum d'utilisabilité et de stabilité.é "

    Malhereusement le noyau suit cette voie : développement de plein de nouvelles fonctionnalités ou changements profonds pour courrir après d'autres OS au détriment de la qualité et de la compatibilité entre les versions.

    Autrefois la présence de version "stable" et "développement" de noyau permettait d'avoir un fonctionnement irréprochable. Maintenant ça devient un peu n'importe quoi et on ne sait plus toujours ou on en est. De ce fait j'ai quitté Linux pour certaines de mes machines, au profit d'un autre OS.
  • # Édition du chemin dans Nautilus

    Posté par . Évalué à 9.

    C'est Ctrl-L ! J'ai galéré aussi :-)

    Il semble qu'on peut le laisser à demeure :
    gconf-editor
    /apps/nautilus/preferences/always_use_location_entry
  • # jour de poisson...

    Posté par . Évalué à -5.

    Personnellement, je trouve que les trolls du vendredi c'est pas mal, mais seulement ils ont le mérite d'un minimum d'originalité.
    J'irais même jusqu'à dire qu'il faudrait créer -si ce n'est déja fait- un équivalent de Goldwin ou autre pour toute une série de sujets tellements éculés qu'on se demande encore pourquoi on s'acharne à les passer.
    Il y en a bien une bonne quinzaine, et la critique ubuntu en fait partie, comme les sodomisations de diptères Gnome vs KDE, etc etc
    Enfin, il faut de tout pour faire un monde parait il, et certains ont besoins de se défouler ou de faire parler d'eux.
    Bof
    • [^] # Re: jour de poisson...

      Posté par . Évalué à 4.

      « il faudrait créer -si ce n'est déja fait- un équivalent de Goldwin »

      Je suppose que tu voulais parler du point Godwin (le fameux point G en abrégé ;-)).
      Goldwin c'est un modèle de très grosses motos de marque Honda, très laides quoiqu'extrêmement confortables.
  • # FOUTAISES !

    Posté par . Évalué à 10.

    Je suis terriblement frustrée par la tournure que prend son développement Tu essayes de nous faire croire qu'il y a des filles sur linuxfr ?

    FOUTAISES !


    Tout le monde sait que les filles sur Internet sont des pédophiles ou des agents de la DCRI.


    Sinon au passage : Du coup, je crois que je n'ai plus de choix, un jour ou l'autre il faut bien se mettre à Debian, quitte à mettre la main dans le cambouis de temps en temps. C'est une légende urbaine de croire que Debian est plus compliquée qu'Ubuntu.
    • [^] # Re: FOUTAISES !

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est une légende urbaine de croire que Debian est plus compliquée qu'Ubuntu.
      Non, la légende urbaine c'est celle qui veut faire croire qu'Ubuntu est facile et faite pour l'utilisateur de base, c'est faux, la preuve: elle est faite d'après debian.
      • [^] # Re: FOUTAISES !

        Posté par . Évalué à 5.

        C'est une légende urbaine de croire que Debian est plus compliquée qu'Ubuntu
        Debian Lenny était jusqu’au passage au Kernel 2.6.24 (durant testing) devenu de fait simple à installer pour une utilisation basique de desktop.

        Visiblement cela a du déplaire à certains Mainteneurs et ils ont commencé à supprimer les firmwares binaires de bon nombre de matériels. Après tout c’était dans l’air depuis un certain temps et ce fut réaliser à la hache. Pour compliquer la tâche des utilisateurs (pardon les éduquer !) la liste des pilotes concernés ne fut jamais publiée.
        A la release de Lenny il y a bien une mention de cette opération « mains propres » dans la release note mais les pilotes concernés ne sont toujours pas mentionnés.
        D’autre part il existe certes quelques firmwares dans non-free mais ils en manquent un paquet.
        En autre chose en ce qui me concerne ma chip audio (maestro3) fut une des victimes de cette action. Sur un autre notebook c’était ma carte réseaux qui ne fonctionnait plus. Bref j’ai préféré retourner à la distribution de mes débuts Slackware qui certes est toujours un peu brut de fonderie mais sans de mauvaises surprises.
        • [^] # Re: FOUTAISES !

          Posté par . Évalué à 0.

          Denis? C'est toi , Denis?
          • [^] # Re: FOUTAISES !

            Posté par . Évalué à 0.

            Non! En fait je suis Unixfix der Gallier, surnom que m'avait donné le chef de la mise en service dans les temps maintenant lointain où j'étais responsable d'un parc de machines unix (30 pour être précis ) dans une centale électrique en construction en Malaisie
        • [^] # Re: FOUTAISES !

          Posté par . Évalué à 3.

          Et tout ça pour quoi ? Pour voir la FSF conseillée GnewSense
          mouhahaha
          ;-)
    • [^] # Re: FOUTAISES !

      Posté par . Évalué à 3.

      Non, non je suis bien un gars, désolé mes doigts ont fourché.
      • [^] # Re: FOUTAISES !

        Posté par . Évalué à 3.

        zut, tant d'espoir déçu !
        • [^] # Re: FOUTAISES !

          Posté par . Évalué à 3.

          Il en reste encore, je connais 3 filles qui utilisent Linux ! et même que c'est pas moi qui les ai initiées (jamais réussi à faire passer à Linux autre que des nerds endurcis dont la plupart étaient déjà développeurs, ils attendaient juste qu'on leur montre qu'il y avait dans le monde autre chose que Visual Studio)
      • [^] # Re: FOUTAISES !

        Posté par . Évalué à -1.

        Non, non je suis bien un gars, désolé mes doigts ont fourché. Fourchée
  • # Facile de rejeter la faute à sa distro

    Posté par . Évalué à 7.

    Ave,

    Ce journal est plutôt consternant. Accuser sa distro pour des bugs des logiciels inclus ou simplement par ignorance…

    > Premièrement, le recul de la personnalisation. Avant, par exemple, on pouvait très facilement personnaliser GDM avec des thèmes, etc.

    Et bien en cherchant un peu, on retrouve que c'est la nouvelle version de GDM (qui gère l'énergie, l'accessibilités, etc. mais pas les thèmes), développée par fedora qui a mis fin au thèmes. Les notes de versions, c'est pas pour les chiens.

    > comme dans Nautilus, vous savez l'accès aux dossiers via la barre d'adresse, c'était très pratique, dommage ...

    Dans le menu : Aller à > Emplacement (Ctrl+L). Ctrl+L fonctionne aussi sur le bureau, et sur ton Explorateur windows…

    > le truc "social" à côté du bouton d'arrêt du système, j'ai beau chercher, je sais pas comment l'enlever

    Enlever une appliquette du tableau de bord n'est pas difficile. Je n'ose le décrire ici…

    > Ensuite, il y a les bugs gênants, qui sont de plus en plus gênants :
    - les boutons et icônes de raccourcis qui se baladent un peu partout sur le panneau Gnome.

    C'est un trèèèèèès vieux bug de gnome-panel qui a été réglé il y a peu. Il devrait être résolu dans la 2.32.

    - le bouton d'arrêt ... qui n'arrête plus de système

    Sur ce point, je ne peux en dire plus. Je n'ai aucune ubuntu avec ce problème.

    - le système qui parfois démarre mais ne se connecte pas parce que "getwuid_r() failed due tu unknown user id (0)" (cette fois ça la fout mal, c'est trop technique pour moi)

    Idem, ça vaut la peine de remonter l'erreur dans launchpad.

    - L'hibernation qui prend plus de temps que le démarrage à froid.

    Idem.

    - Openbox, que j'ai dû abandonner pour cause de plantage intempestif

    Idem. Mais je pense pas que Mme MICHU va faire ça…


    En gros, la moitiés des remontés sont dû à ta feignasserie de chercher un peu sur le web ou à des bugs amont/d'empaquetage dont tu as la flemme de les remonter.

    Au final des vieux poncifs aigris et un journal inutel. Franchement consternant :/. À une époque, c'était sur Mandrake qu'on faisait ça.

    Étienne.
    • [^] # Re: Facile de rejeter la faute à sa distro

      Posté par . Évalué à 1.

      À une époque, c'était sur Mandrake qu'on faisait ça.

      Oué et maintenant je culpabilise.
      Mais franchement, avec la LE2005, ils ne l'ont pas volé!
    • [^] # Re: Facile de rejeter la faute à sa distro

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >>> C'est la nouvelle version de GDM qui a mis fin au thèmes.

      Super idée de virer des fonctionnalités. J'appelle ça une régression.

      >>> Les notes de versions, c'est pas pour les chiens.
      Super pourri


      >>> le système qui parfois démarre mais ne se connecte pas parce que "getwuid_r() failed due tu unknown user id (0)"

      J'ai eu ça une fois aussi
    • [^] # Re: Facile de rejeter la faute à sa distro

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui, je jette la faute sur la distribution.

      Ce que tu décrit ici (remonter les bugs, chercher dans la doc, etc, etc:) eh bien mauvaise nouvelle mon gars ce n'est pas pour Madame Michu après qui Ubuntu est censée courir, ni même pour l'utilisateur qui cherche à passer plus de temps à utiliser sa distribution plutôt qu'à la bidouiller.

      Je suis désolé mais je ne suis pas sysadmin, je ne suis pas obligé de lire une tonne de documentation pour pouvoir faire fonctionner un truc qui y était déjà et qui n'y est plus. Ce n'est pas de la fainéantise non plus car je ne suis pas développeur ni même DSI, je ne suis donc pas censé me taper les notes de version.

      C'est un coup de gueule contre Ubuntu car elle est un peu comme notre enfant, nous l'avons utilisée (moi depuis Draper) et vue grandir et aujourd'hui elle nous déçoit, qui bene amat bene castigat.
      • [^] # Re: Facile de rejeter la faute à sa distro

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Mais on s'en fout bordel de merde de couilles de Mme Michue. L'intérêt du Libre n'est pas seulement d'avoir un truc stable, fonctionnel c'est aussi (et surtout) avoir une communauté derrière et de pouvoir participer.

        Tu n'es pas Mme Michue, tu es là je pense par le libre et tu as plus de connaissances en informatique qu'un utilisateur lambda (et pour cause, Mme Michue ne viendrait jamais ici).

        Donc oui Mme Michue ne peut pas lire la doc et remonter des bogues, bah c'est son problème. Toi tu en es capable, tu peux le faire ! Tu peux participer au développement des logiciels que tu utilises, prends ça comme une chance et non comme un défaut. Car chez Apple et Microsoft (par exemple) si tu as un bogue il est peu probable qu'ils le corrigent, surtout si eux ne l'ont pas et qu'il n'est pas très graves mais juste gênant.

        Franchement, Mme Michue, on s'en tape de ce qu'elle veut et de ce qu'elle sait faire, on utilise pas un système libre pour lui faire plaisir après, c'est pour nous avant tout.
    • [^] # Re: Facile de rejeter la faute à sa distro

      Posté par . Évalué à 2.

      > Enlever une appliquette du tableau de bord n'est pas difficile. Je n'ose le décrire ici…

      Pourtant tu devrais.
      Impossible de l'enlever sans enlever toutes les "appliquettes". Il faut connaître le paquet à désinstaller. L'applet de notification de Canonical est absolument foireux et pi c'est tout. Même plus de survol pour vérifier l'état un peu plus détaillé de la batterie, la chanson jouée par Rhytmbox, etc... Maintenant faut cliquer (mais pas cliquer droit hein, là y'a plus qu'un menu commun à toutes les notifications, tout le reste a disparu).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.