Journal Pourquoi plus aucune ville ne passe à Linux ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
2
29
juin
2012

Je me suis demandé pourquoi Linux, réputé moins cher que ses concurrents, n'arrive plus à séduire les municipalités (notamment européenne). En effet, en 2003 jusqu'en 2005 environ, il n'y avait pas un mois où une grande migration n'était pas annoncée :
-> Munich
-> Vienne
-> Bergen
-> Berlin
-> Un état Indien dont j'ai perdu le nom
-> Rhénanie Westphalie (bon ce n'est pas une ville non plus mais…)
-> Amsterdam

Aujourd'hui il semblerait que cette vague est asséchée.
Pourtant, Linux est plus que jamais un système d'exploitation corporate qui a fait ses preuves en entreprise. Avec le support de sociétés comme IBM, SAP, Oracle, Microsoft (notamment Skype pour les employés communaux) ou Attachmate, on aurait pu se dire que Linux ne pouvait qu'exploser dans ce segment.
Rien y fait ! Il semblerait que, même côté serveurs, Microsoft est parvenu à convaincre les DSI/décideurs à rester sous Windows.

Il est vrai que Windows 2008 est un bon système d'exploitation, que Microsoft est un concurrent de taille pour VMWare dans la virtualisation et que Windows 7 a profité des grosses erreurs de Canonical et Gnome pour s'implanter. Mais quand même, la plupart des municipalités sont endettées (parfois > 2 000 € par habitant). On pourrait se dire que l'utilisation de Linux pourrait (notamment sur les serveurs et quelques postes de travail) apporter quelques économies.

A qui la faute ? Pour avoir essayé SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP2, je peux dire que des efforts restent à faire et que Windows 7 est bien devant. Les quelques bugs gênants, les mises à jour pas toujours évidentes, le matériel qui n'est pas forcément à 100% supporté… Cela touche également toutes les autres distributions.

Imaginez un employé municipal privé de la technologie Optimus lorsque qu'il se ballade en 3D dans sa ville pour proposer des améliorations ! Sur ce point Nvidia n'est pas à blâmer mais bel et bien X.org et son architecture archaïque très peu évolutive.

Votre avis ? J'en ai discuté avec le Responsable Informatique de ma ville, qui prétend que Linux n'est pas utilisé dans un monde professionnel et que peu de matériel est compatible. Beaucoup de mauvaise foi, certes, peu de volonté politique aussi. Mais il y a bien un truc qui ne tourne pas rond dans l'univers du manchot…

  • # En France

    Posté par . Évalué à 6.

    Ca passe souvent par l'attribution d'un marché public mais pas toujours.
    D'autre part dans les structures locales, le circuit de décision est parfois surprenant.

    • [^] # Re: En France

      Posté par . Évalué à 4.

      pas toujours ? dans ce cas quelle procédure est suivie  ?

      • [^] # Re: En France

        Posté par . Évalué à 1.

        Je pense que ca dépend des compétences locales. Si la municipalité a un service informatique, et selon sa structure, le service peut plus ou moins choisir la solution qu'il souhaite (et éventuellement former les employés à la solution qu'ils ont choisie).

        Pour les autres, je crois qu'il faut forcément passer par un marché public, mais il me semble qu'il y a moyen de mettre un coefficient sur chaque point qui sera pris en compte. A priori, rien ne les empêche de mettre un coef de 90% sur le côté ouvert de la solution, 5% sur l'ergonomie et 5% sur le prix.

        Bon, bien entendu, c'est valable pour les services qui vivent plus ou moins en autocratie. Si un ministère impose l'utilisation de tel logiciel ne fonctionnant qu'avec IE6 (et je crois bien que ca existe…), les choix deviennent limités.

        De plus, chez moi, la ville propose des formations informatiques pour nos anciens. Donc je comprends qu'ils ne commencent pas par leur expliquer comment installer linux.

        • [^] # Re: En France

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 29/06/12 à 09:42.

          il me semblait que l'attribution de marché public était régie par des directives européennes qui indiquent un certain nombres de critère que le pouvoir adjudicateur doit mettre en place lors de la sélection des candidats, justement pour éviter les distorsions de concurrence.

          j'ignore si la directive prévoit des conditions dérogatoires selon la taille du marché , pour certains pouvoirs.

          • [^] # Re: En France

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Non y a pas de truc selon la taille, j'ai été en stage dans le service informatique de ma commune et même pour 5 imprimantes on devait demander un devis a au moins 3 entreprises

            Mais si dans le devis c'est "10 machines avec windows 7" y a pas trop de risque d'avoir du linux

            • [^] # Re: En France

              Posté par . Évalué à 4.

              Ça c'est illégal selon le code des marchés publics : on ne peut pas imposer un produit. Par contre, ce qu'on peut faire (et faut pas se leurrer c'est ce qui est fait) c'est énoncer des caractéristiques qui ne sont satisfaites que par le produit ciblé, exemple "le produit s'interfacera à 100% dans l'environnement existant active directory" (mais on peut faire plus subtil)

              • [^] # Re: En France

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Par contre, c'est aussi illégale de poser des conditions qui sont fait exprès pour convenir à une société en particulier (mais c'est difficile de prouver que c'est le cas).

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: En France

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Ben oui. Faut être subtil dans les exigences techniques :-)

                • [^] # Re: En France

                  Posté par . Évalué à 7.

                  D'ailleurs c'est pas comme si tout le monde le faisait…

              • [^] # Re: En France

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                On peut imposer une solution gratuite. Seules les prestations délivrées à titre onéreux sont soumises à la procédure de marché public…

                • [^] # Re: En France

                  Posté par . Évalué à 3.

                  En même temps, c'est rare de se faire offrir la prestation d'installation ou juste d'appro d'un machin, fusse-il gratuit.

                  • [^] # Re: En France

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Bien sûr, mais ça change tout quand même. Tu peux faire un AO "installation et configuration de $SOLUTION_GRATUITE", mais pas un AO "installation et configuration de $SOLUTION_PAYANTE".
                    Dans cet esprit, je pense que "installation et configuration de debian, slapd et postfix" est valide, alors que "installation et configuration de Active Directory et Exchange" ne l'est pas, sauf si ces deux bidules payants ont été choisis dans un concours précédent.

                    Du coup, en théorie, les collectivités bien conseillées devraient pouvoir choisir précisément quels logiciels elles comptent installer, ou en tout cas ne faire installer que du gratuit, et se contenter de sélectionner les prestataires compétents -qui peuvent très bien patcher avant d'installer, mais gratuitement :-).

        • [^] # Re: En France

          Posté par . Évalué à 2.

          De plus, chez moi, la ville propose des formations informatiques pour nos anciens. Donc je comprends qu'ils ne commencent pas par leur expliquer comment installer linux.

          Je ne suis pas tout à fait d'accord, l'installation d'une distribution Linux n'est pas plus compliquée que celle de Windows y compris pas des personnes n'y connaissant rien, idem pour les fonctions de bases : traitement de texte (libreoffice / openoffice équivalent à MS Office), mail (en général le webmail ou evolution proche d'outlook)… ça se complique lors de l'utilisation plus avancée.

          Le problème de compatibilité serait aussi à voir du côté des constructeurs qui ne fournissent pas toujours ou complètement les spécifications. Pourquoi un périphérique à un pilote sous MacOS mais pas sous Linux … La différence n'est pas énorme (MacOS est cousin des BSD).

          Linux à un fort potentiel dans le poste utilisateur, mais il y a trop de dispersion et de querelle de clocher (mon machin est mieux : systemd vs rc.script)…

          La ou MS est bien meilleur que Linux … c'est dans le lobbying.

          Enfin .. Vive Linux … ;-)

          • [^] # Re: En France

            Posté par . Évalué à 5.

            Le problème de compatibilité serait aussi à voir du côté des constructeurs qui ne fournissent pas toujours ou complètement les spécifications. Pourquoi un périphérique à un pilote sous MacOS mais pas sous Linux … La différence n'est pas énorme (MacOS est cousin des BSD).

            Quand tu es devant un utilisateur final frustré qui n'arrive pas à ses fins sur le système que tu viens de lui imposer, ce genre de réflexion ne porte que peu.
            Lui il veut que ça marche, il s'en fout d'à qui la faute.
            De plus, les specs, ça ne suffit pas toujours dans les cas complexes (voir la différence de perfs dans les cartes haut de gamme entre les pilotes binaires et les pilotes libres).
            Pour Windows et OSX, ce sont bien les constructeurs qui fournissent les pilotes.

            La ou MS est bien meilleur que Linux … c'est dans le lobbying.

            Non, ce n'est pas vrai, parce que MS est une entreprise avec un département marketing, et Linux est un noyau, ou un OS par extrapolation.
            Linux ne peut pas être bon en lobbying parce que Linux n'est ni une entité physique, ni une personne morale.
            Les entreprises qui installent des systèmes Linux ne disent pas "Linux a été choisi" mais bien "[Insérer-nom-de-la-distro-ou-de-la-boite] a été choisi!". C'est bien mieux pour les affaires!
            Du reste, la puissance marketing de MS est intimement liée à ses parts de marchés. C'est un cercle vicieux. Il suffit de voir l'agitation autour de Windows 8 pour les smartphones. De nombreuses distros supportent l'ARM depuis longtemps, mais ça tout le monde s'en cogne, parce que "c'est pas Windows, quoi!!"

            • [^] # Re: En France

              Posté par . Évalué à 3.

              Quand tu es devant un utilisateur final frustré qui n'arrive pas à ses fins sur le système que tu viens de lui imposer, ce genre de réflexion ne porte que peu.

              Normal, fallait pas lui imposer, mais lui proposer. S'il ne veut pas, plusieurs solutions :
              - qu'il fasse ce qu'il veut lui-même (s'il peut : pas dans certaines entreprise)
              - qu'il demande à quelqu'un d'autre de faire

          • [^] # Re: En France

            Posté par (page perso) . Évalué à -4.

            Pourquoi un périphérique à un pilote sous MacOS mais pas sous Linux … La différence n'est pas énorme (MacOS est cousin des BSD).

            Elle est énorme, gigantesque même : l'un accepte les pilotes proprios embarqué dans l'OS même, pas l'autre (pas dans toutes les distros).

            La communauté Linux rejette les constructeurs qui ne se plient pas à l'injonction "fait du libre / publie tes specs", ben pas étonnant que les constructeurs aillent ailleurs… Cause --> Conséquence.

            • [^] # Re: En France

              Posté par . Évalué à 3.

              Elle est énorme, gigantesque même : l'un accepte les pilotes proprios embarqué dans l'OS même, pas l'autre (pas dans toutes les distros).

              C'est surtout que macos n'est pas vraiment un cousin des BSD. Certes il y a un userland BSD et des API compatibles, mais ça s'arrête la. Tout le reste est différent : le kernel n'a rien a voir (micro noyal vs bon vieux noyal bien monolithique des familles) et passé l'init et quelques services y a plus grand chose de BSD (ni d'open source).

          • [^] # Re: En France

            Posté par . Évalué à 6.

            La ou MS est bien meilleur que Linux … c'est dans le lobbying.

            Bien plus puissant c'est certain.
            Le lobbying est bien distinct du marketing, et des autres aspects commerciaux, je pense qu'il joue un rôle de premier plan dans cette constatation. Quelques infos sur la machine de guerre :
            Sur le "registre de transparence" publié par l'union européenne, on peut voir les activités de lobbying fournies par les entreprises qui ont bien voulu s'y inscrire.
            Pour microsoft, CEO Steve (Ballmer) :
            Les objectifs et missions sont de "enable people and businesses throughout the world to realize their full potential" permettre aux personnes et au monde des affaires partout dans le monde de maximiser leur potentiel.
            Données financières :
            Période juillet 2011 - juin 2012 : Estimation des coûts liés aux activités directes de représentation d'intérêts effectuées par l'organisme auprès des institutions européennes durant cet exercice : compris entre 4500000 € et 4750000 € … "activités directes de représentation d'intérêts effectuées par l'organisme auprès des institutions européennes" ça s'appelle du lobbying !

            En 2011, Microsoft à dépensé à peu près la même somme pour les USA.

            Sur le même "registre de transparence", on peut trouver la liste des personnes accréditées pour accéder aux bâtiments du Parlement européen afin de représenter des organisations enregistrées. Leur nombre 2821. Soit 2821 spécialistes de tout bord qui se chargent "d'expliquer", "d'argumenter" et de "convaincre" les employés et décideurs du parlement européen : en mars 2011, la Commission européenne avait été accusée de favoritisme car elle avait décidé de faire passer les systèmes informatiques internes aux institutions européennes à Windows 7 de Microsoft sans appel d'offres public.

            Plus généralement sur la puissance du lobbying au niveau européen, un article de François Ruffin sur le monde diplomatique.

      • [^] # Re: En France

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        En dessous d'un certain montant, ils ne sont pas obligatoire http://fr.wikipedia.org/wiki/March%C3%A9_public

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: En France

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Il est tout à fait légal, en France, de demander explicitement dans un marché public la fourniture d'un logiciel libre alors qu'il est interdit de le faire avec un logiciel propriétaire. En effet, si l'accès au code source du logiciel est un prérequis, la clause "logiciel libre" est valide et exclura de facto les logiciels propriétaires. En revanche, il est impossible d'imposer un logiciel propriétaire s'il existe une alternative libre: Le marché porte sur la fourniture de fonctionnalités et un logiciel libre remplissant ses fonctionnalités ne pourra pas être écarté.

      De plus, dans le cas d'un linux ou de tout autre logiciel libre, la licence étant libre et étant gratuit, il peut être considéré que l'administration possède déjà le logiciel et que le marché porte sur une prestation sur ce logiciel. Le marché n'est donc plus un marché de fourniture de logiciel mais bien de prestation sur un logiciel déjà possédé.

      Il est aussi très facile de mettre dans un marché public une clause de compatibilité avec une brique libre déjà présente dans l'administration ou une norme libre (compatibilité ODF pour suggérer openoffice, etc.)

      Arnaud

    • [^] # Re: En France

      Posté par . Évalué à -2.

      Il n'est pas surprenant, il est autocratique. Donc les décisions opaques et non-informées sont «normales».

      Expli : À la révolution, on a supprimé la noblesse, mais pas l'État absolu ;) Et nos maires actuels sont les descendants des nobles qui étaient maîtres absolus chez eux. D'ailleurs, la plupart des maires de l'après-révolution étaient des hobereaux.

  • # coût du changement

    Posté par . Évalué à 4.

    Le coût du changement est sans doute un facteur très très important… De plus, dans peu d'élu sont sensibilisés aux logiciels libres, donc comme tu le dis « mauvaise foi, peu de volonté politique ». Les responsables info windosiens sont évidemment aussi un obstacle.

    A qui la faute ? Pour avoir essayé SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP2, je peux dire que des efforts restent à faire et que Windows 7 est bien devant. Les quelques bugs gênants, les mises à jour pas toujours évidentes, le matériel qui n'est pas forcément à 100% supporté… Cela touche également toutes les autres distributions.

    À grande échelle, les problèmes sont très différents. Je suppose qu'ils peuvent imposer un type de matériel par exemple, donc exit les matos non-reconnu. Par contre il peut y avoir des logiciels spécifiques qui ne tourne que sous windows… Typiquement au labo les deux seuls freins pour passer entièrement sous Linux est MS Office et dans une moindre mesure la non-connaissance de Linux (« je connais pas la ligne de commande », « je veux rester sur un système moderne avec une interface graphique », etc.)

    • [^] # Re: coût du changement

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Oui, le véritable obstacle est que, grâce à l'hyper domination de mirosoft dans le secteur des ordinateur personnel, ~100% des gens ont les connaissances de base pour utiliser windos. À tel point que bien souvent ils ne se rendent même plus compte qu'ils ont fini par développer les compétences nécessaires pour contourner les nombreuses bogues et limitations inhérentes à ce système privateur.

      Alors quand on propose Linux, non seulement il y a toute une culture à acquérir, mais de surcroît il faut aussi combattre la comparaison inéquitable qui se fait naturellement dans l'esprit des gens. Pour eux widows fonctionne parfaitement, à cause de leur habilité à pallier inconsciemment ses dysfonctionnements. Ils vont même parfois jusqu'à réclamer des anti-virus, des alertes de pare-feux intempestive, des sites de téléchargement de malware, etc, quand ils se retrouvent face à une machine libre. Et à l'opposé, Linux … au moindre pépin c'est parce que ce truc est fait pour les geeks par des hobbyistes nonchalants.

      • [^] # Re: coût du changement

        Posté par . Évalué à -10.

        Haha, j'ai bien ri, merci pour ce moment de rigolade.

        Il y aurait donc de nombreuses bogues inhérent à un système privateur et en face un système libre parfait mais incompris.

        Il est toujours amusant de lire ce genre de clichés

        • [^] # Re: coût du changement

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Tu peux aussi relire le commentaire et arrêter la mauvaise foie, car il n'a pas dit ça.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: coût du changement

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Il a pas dit ça mais ça y ressemble un peu

            À tel point que bien souvent ils ne se rendent même plus compte qu'ils ont fini par développer les compétences nécessaires pour contourner les nombreuses bogues et limitations inhérentes à ce système privateur.

            Pour linux, on ne sais pas ce qu'il en pense…

            AMHA comparer windows et linux du point de vue de la stabilité / nombre de bug est un peu inutile. On n'est plus au temps de win95 où effectivement, windows était tout pourri, on parle maintenant de deux systèmes assez robustes.
            Le choix de Linux peut se faire pour beaucoup d'autres raison, moi personnellement c'est la maitrise (tout au moins en puissance, ou si je veux m'en donner la peine) de mes information. Je PEUX savoir ce que mon ordinateur fait de mes données si je le veux, et si j'ai/je développe les compétences techniques nécessaires. Il y en à d'autres également qui comptent pour d'autres utilisateurs du libre.

            Mais du coup, si on fait confiance à MS, si on n'a pas peur pour l'avenir et pour la pérennité de nos données, et si et si … le choix de Windows peut-être un bon choix, effectivement, étant donné que la formation sur ces techno est souvent moins douloureuse, pour les raisons évoquées par le commentaire (les gens connaissent déjà, au moins à peu près).

            Bon, je m'étais dis que cette manie de lancer des trolls le Vendredi n'avait pas de sens et que je ne participerais pas, hé ben je commence lundi finalement.

            Ceci n'est pas une signature

            • [^] # Re: coût du changement

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Sans chercher à comparer avec des systèmes "libres":

              Classer windows 7 dans la catégorie des systèmes robustes… ça pourrait passer, mais il ne faut pas oublier qu'entre windows 95 et 7, il y a eu des choses comme Vista, 98, millenium… En gros, une version sur 2. Et combien de personnes se plaignent encore de Vista de nos jours? Beaucoup dans mon entourage en tout cas et dans les sociétés que je fréquentent, les plans de migration des postes informatique ont simplement "sauté" cette version, quitte à rester sur XP en attendant mieux. 7 semble corriger beaucoup de choses négatives de Vista, mais faire confiance aveuglément à Windows pour sa robustesse… C'est risqué, 1 coup sur 2 ce n'est pas robuste pour un sou…

              • [^] # Re: coût du changement

                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 29/06/12 à 13:33.

                Ressortir les exemples windows 95/98 en 2012, il faut oser. Windows Me (en fait un win98v3) est sortit il y a 12 ans. Un éternité. XP domine le marché depuis quasiment sa sortie.

                Quand à Vista, il représente un saut technologique qui a beaucoup perturbé (notamment pour la compatibilité du matériel et des drivers) mais les bases sont là, plus stable et sécurisée comme jamais, et seven et height le confirme.

                En 12 ans, Microsoft a rationalisé et industrialisé les méthodes de développements, et ils sont maintenant en ordre de bataille, plus que jamais.

                Je crois que vous sous-estimé le concurrent.

                Je vous laisse méditer cette pensée chinoise : "Chien qui relève la queue, méprise son ennemi, tigre qui la baisse va le dévorer. "

                • [^] # Re: coût du changement

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Il a quand même fallu attendre le SP3 de XP pour avoir un truc assez stable … Avant le SP3, il se passait des choses assez amusantes :)

              • [^] # Re: coût du changement

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Du point de la vue de la robustesse, depuis XP (inclus) je pense que TOUTES les versions de Windows sont acceptables (en gros, le noyaux NT ça va).
                Vista est une plaie du point de vue des performances, du support matériel, etc… De ce point de vue, les problèmes des consommation en énergie des noyaux linux jusqu'à je sais plus quelle version récente ne sont pas pas non plus si glorieux.
                Mais bon, je me retrouve a faire l'avocat de Microsoft, ce qui n'est pas mon intention, juste je soulevait le fait que comparer les systèmes du point de vue de leur robustesse n'était plus, à mon avis, pertinent de nos jours.

                Pour nourrir le troll qui semble en avoir besoin, je n'arrive moi même pas à me passer de MS Office, Libre/OpenOffice m'a planté dans les mains plus d'une fois sans récupération possible (même avec des versions récentes), et latex j'aime bien, sauf quand je veux taper quelque chose rapidement (je ne suis pas assez à l'aise pour me passer du WYSIWYG sans douleur). Mon petit doigt me dit que je ne suis pas le seul.

                Ceci n'est pas une signature

                • [^] # Re: coût du changement

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Du point de la vue de la robustesse, depuis XP (inclus) je pense que TOUTES les versions de Windows sont acceptables (en gros, le noyaux NT ça va).

                  Pour ma part j'ai constaté une dégradation entre Win2000 et winXp au niveau de la stabilité, et a titre personnel je n'ai switché sur xp qu'après le sp3 ( j'ai toujours un Windows chez moi pour les jeux de ma fille par exemple).

                  Pour nourrir le troll qui semble en avoir besoin, je n'arrive moi même pas à me passer de MS Office, Libre/OpenOffice m'a planté dans les mains plus d'une fois sans récupération possible (même avec des versions récentes)

                  Ce qui est drôle, c'est que LibreOffice semble plus stable sous Windows que sous Linux … :) Mais effectivement j'utilise actuellement LibreOffice qui plante assez régulièrement sur Ubuntu 11.10

                  Est-ce que des utilisateurs d'XUbuntu 1204 ont des problèmes avec LibreOffice ?

              • [^] # Re: coût du changement

                Posté par . Évalué à 0.

                C'est drole ton 1 sur 2 mais :

                a) Win95, 98, Millenium c'etait il y a plus de 10 ans
                b) Tous les OS de la lignee NT, Vista inclus, sont robustes : 2000, XP, Vista, 7

                Vista ne s'est jamais fait taper dessus pour des problemes de robustesse, les problemes etaient autres (ergonomie, perf)

          • [^] # Re: coût du changement

            Posté par . Évalué à -1.

            J'ai relu et je ne retire rien à mon commentaire.

            Comme l'a dit david guez au dessus,

            En 2012 Windows n'est pas plus bogguer qu'un linux, surtout en mode Desktop.

            Windows est un système privateur, ca oui. C'est sur ce défaut qu'il faut argumenter et il faut arrêter de se mentir et de ressortir les vieux poncifs.

            • [^] # Re: coût du changement

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Il n'a pas du tout dis que Windows était moins buggé qu'un Linux, mais que certaines personnes critiquent les bugs de Linux mais ne veulent pas voir qu'ils ont appris à contourner les bugs de Windows.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: coût du changement

                Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                Merci ! C'était effectivement ce que je voulais signifier. On pourrait aussi reformuler en affirmant que le problème de Linux pour le grand public ne réside pas tant dans Linux que dans le public ; autrement dit, encore un problème d'interfaçage entre chaise et clavier. Et ceci dit sans nullement jeter la pierre aux consommateurs, parce que quand l'immense majorité d'un groupe social se comporte de manière similaire (il me semble qu'on ne peut parler de choix en l'occurrence), ce sont normalement les raisons systémiques et non individuelles qui permettent de l'expliquer.

                Me permettrais-je de proposer moi-même une exégèse de mon discours. Coïn a raison d'affirmer qu'il insiste lourdement sur les défauts (ou supposés) de windos ; alors que ceux de Linux ne sont que subtilement évoqués, et encore avec une litote (« moindre pépin »). Deux raisons à cela. D'une part la volonté — futile et orgueilleuse du prosélyte — d'ouvrir les yeux d'utilisateurs de widows. Et aussi l'idée de porter un discours symétrique de celui des captifs de mirosoft : après tout, étant moi-même utilisateur de Linux depuis de très nombreuses années, je suis porteur de l'affection opposé à la leur. Les difficultés sous Linux me sont si familières que je ne les ressent plus, alors que le côté obscure de l'informatique me paraît peut-être bien plus sinistre et vicié qu'il ne l'est de nos jours.

                • [^] # Re: coût du changement

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Pour naviguer de manière constante entre les deux (en gros, linux est le système principale quand la machine me le permet…)
                  J'avous que windows, pour la facilité une fois installé et a l'utilisation de base ça va (nonobstant deux trois trucs mais là c'est surement moi) mais c'est une plaie pour l'utilisation avancé;
                  alors que sur linux y'a du peaufinage a faire a l'instal, (en meme temps, c'est comme tout, plus on peux configurer un bousin plus on se lache!) et le comportement ainsi que les capacités des outils de base sont déja énorme ! (donc moins de trucs a obligatoirement installer après)

                  Toujours est il que les APU amd c'est pas vraiment ça sous linux, donc mefiance sinon vous vous retrouver comme moi, avec un windows fonctionnel et un linux bancal. T_T

    • [^] # Re: coût du changement

      Posté par . Évalué à 0.

      Pourquoi ne pas remplacer MS par Libreoffice ? L'utilisation d'access ?
      Pour l'interface graphique … Linux en a plusieurs à disposition, il est même possible de faire du linux sans ligne de commande (Ubuntu / Android)

      En même temps j'ai aussi qq pb à faire du full linux au bureau ;-)

      • [^] # Re: coût du changement

        Posté par . Évalué à 2.

        Pourquoi ne pas remplacer MS par Libreoffice ? L'utilisation d'access ?

        Je n'ai rien trouvé côté Libre qui puisse faire l'affaire de ce côté. Ce n'est pas faute d'avoir cherché mais LibreOffice Base est complètement pourri (je dirais trop jeune).

  • # Logiciel spécialisé

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Logiciel comptable foireux

    Logiciel de dessin 3D : Soliworks, Catia…

    Logiciel de gestion des plans de la ville ?

    Merde de macro Excel

    Pas d'acrobat writer

    Bref, il y a tout un tas de raison pour rendre la bascule difficile

    • [^] # Re: Logiciel spécialisé

      Posté par . Évalué à 0.

      Pour acrobat Writer il existe des alternative même commerciales.

      Pour soliworks, il y a une version Cloud.

      Pour me reste je confirme

    • [^] # Re: Logiciel spécialisé

      Posté par . Évalué à 2.

      CATIA existait sous UNIX. Mais bon vu le nombre de personnes qui se plaignent de sa lourdeur et son interface. Il y a des clients qui ont gueulé auprès de Dassault car ils voulait un changement d'interface quitte à s'inspirer de Solid Edge ou Siemens NX mais ils n'ont eu droit qu'à des changements mineurs.

      • [^] # Re: Logiciel spécialisé

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        CATIA tournait sous GNU/Linux mais cette version n'a jamais été commercialisé.

        D'un autre coté, si tu prends Ansys, cette GROSSE DAUBE t'installe un dossier énorme (chez nous >9Go) avec des binaires 64bit, des binaires 32 et un paquets de binaire PE32 ! J'avais compté plus de 100 binaires PE32… Tout cela tourne sous mono/C# avec pas mal de problème 3D si tu es distant (ssh -X). D'ailleurs, selon le client (ou plutôt le serveur, X!), cela marche ou ne marche pas coté 3D dans le Workbench sans que j'ai vraiment compris pourquoi.

        Quand je vois le prix qu'on paye, on pourrait quand même avoir des binaires natifs pour le système !

    • [^] # Re: Logiciel spécialisé

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      On donnait des raisons similaires il y a 10 ou 20 ans : effet d'entraînement, de masse: Microsoft le savait: c'est pour cela qu'il a depuis le début cherché à envahir le marché dès la vente de la machine.
      La seule chose qui peut contrecarrer cela est une volonté politique. Parce que le basculement demande un effort de tous. Quand on dit partout, il faut réduire les budgets et les effectifs, ça ne peut pas marcher. Les responsables de parc Info, ne veulent souvent pas s'y lancer parce que déjà ils ont pas mal de taf, voir ils sont débordés, ils sont pas forcément bien reconnus. Et ils n'ont pas envie de se taper seuls les récriminations du personnel face aux changements nécessaires. Si la hiérarchie au plus haut lieu ne donne pas l'ordre et les moyens d'affronter les obstacles, ils ne feront rien, même s'ils en sont capable parce qu'ils sont déjà compétents vu que la plupart de leur serveurs sont sous Linux.

      • [^] # Re: Logiciel spécialisé

        Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 29/06/12 à 10:11.

        oui mais celle-ci doit pouvoir s'appuyer sur des vrais avantages du libre (outre la licence).

        Dans le scénario ou un politique se lance pour promouvoir des solutions libres , et que ceux-ci ne répondent pas techniquement de manière au moins identiques au besoins auxquelles ont su répondre les solutions propriétaires, un phénomène de rejet s'en suivra.

        Je vois mal un élue dire "utiliser du logiciel libre" , et lorsqu'on lui rétorque qu'il ne réponds pas techniquement au besoins (ou moin bien que l'autre), celui-ci réponde , "hé bien il faut l'utiliser parce que c'est libre, non en fonction de son adaptation au nécessité du terrain" (ce qui est d'autant plus paradoxal que le libre justement peut etre adapté au terrain-)

        1. cela mettra l'élu en porte à faux avec son administration (et l'on sait à quel point les élues sont dépendant de leurs administrations )
        2. Cela n'est pas justifiable .
        3. Cela donnera une mauvais expérience du libre à l'administration qui entrainera un phénomène de rejet lors de la prochaine migration (meme sérieusement faites).
        4. le libre n'a rien à y gagner dans ce scénario.

        les libristes perdent de vue parfois que le logiciel libre, c'est aussi un logiciel
        ,alors la licence répond à la question des droits, celle-ci est relativement bien réglée, maintenant la nécessité est à se concentrer sur la partie "logiciel" pour faire avancer ce modèle.

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Logiciel spécialisé

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 29/06/12 à 10:56.

            l'on parle ici d'attribution de marché public. Clairement, il y a selon les commentaires un manque de logiciels au moins équivalent dans le libre , c'est surement l'un des premiers critères de rejet de celui-ci du cahier de charges par le pouvoir adjudicateur.

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 8.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Logiciel spécialisé

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                C'est bizarre, j'ai entendu parler d'offre qui jugent aussi sur la qualité de l'offre en plus du prix (c'était pour la Commission Européenne au Luxembourg).

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Logiciel spécialisé

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Dans ceux que j'ai eu l'occasion de connaitre :
                  - Premièrement, on vire ceux qui ne répondent pas au besoin (ça élimine déjà pas mal)
                  - Ensuite, on classe suivant les capacités du produit (si il fait plus de choses)
                  - On regarde le prix, et on tri prix/capacités. Si pas le moins cher, faut dire pourquoi la fonctionnalité en plus est intéressante (faut batailler, normal)
                  - On prend le moins cher

                  Donc bon, "le moins cher", c'est pas toujours ça, d'abord les fonctionnalités en plus qui apporte des plus (mais les futiles, genre "c'est libre", poubelle on ne le demande pas). Le prix rentre en compte, oui, normal, mais aussi les fonctionnalités.

                  Bon, il y en a eu d'autres aussi où c'est "personne n'en veut, mais le grand chef a aimé la présentation PowerPoint, faite le nécessaire pour que celui-ci soit installé". :(, point de prix non plus.

                  • [^] # Re: Logiciel spécialisé

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    • Premièrement, on vire ceux qui ne répondent pas au besoin (ça élimine déjà pas mal)

                    Ça me semble tellement évident que je pense qu'alenvers avait sous-entendu ce point.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 6.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Logiciel spécialisé

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Dans les marchés dont j'ai vu le déroulement, cela a toujours été pour plus de 40% de la note finale.

                      C'est plus que normal, non? Si ce n'est pas 100%, je ne vois pas ce qui te dérange. Le prix est clairement important, et doit être pris en compte. Comme on le fait pour le notre de portefeuille…

                      En fait, si tu ne parles pas des entreprise qui mettent le prix comme 100% des critères, je ne vois pas ce qui te dérange.

                  • [^] # Re: Logiciel spécialisé

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Donc bon, "le moins cher", c'est pas toujours ça, d'abord les fonctionnalités en plus qui apporte des plus (mais les futiles, genre "c'est libre", poubelle on ne le demande pas). Le prix rentre en compte, oui, normal, mais aussi les fonctionnalités.
                    
                    

                    c'est une stratégie connue. Les fameuses fonctionnalités qui ne servent à rien mais qui permettent de prendre qui on veut. Puis aussi l'autre mode, je réponds à l'appel d'offre en cassant les prix et je fais payer ensuite toute modification ou maintenance les yeux de la tête … comme de toute façon les gens n'ont pas les sources, ils ne peuvent rien faire et sont pieds et points liés.

                    Par ailleurs c'est tellement facile de contourner un appel d'offre que c'est ridicule de continuer à en faire quand on voit le temps et l'argent de dépensé pour ça.

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Logiciel spécialisé

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Tu portes bien ton pseudonyme.

        • [^] # Re: Logiciel spécialisé

          Posté par . Évalué à 1.

          Je vois mal un élue dire "utiliser du logiciel libre" , et lorsqu'on lui rétorque qu'il ne réponds pas techniquement au besoins (ou moin bien que l'autre), celui-ci réponde , "hé bien il faut l'utiliser parce que c'est libre, non en fonction de son adaptation au nécessité du terrain" (ce qui est d'autant plus paradoxal que le libre justement peut etre adapté au terrain-)

          Depuis quand les DSI, tant dans le privé que dans le public se soucient de l'adéquation au terrain des solutions utilisées ?

          En général c'est le terrain qui d'adapte au logiciel (enfin avec certaines limites quand même : je ne vois pas quelqu'un stocker une base de millions de contribuables sous Excel … )

    • [^] # Re: Logiciel spécialisé

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pas d'IE6 troué avec lequel on peut exécuter des ActiveX dégueux.

  • # Marmotte, papier d'alu, tout ca.

    Posté par . Évalué à 7.

    Le problème c'est qu'on prend la question a l'envers. On tente d'adapter les solutions linux à l'existant. On ferait mieux de penser d'abord le SI sur des bases libres et fabriquer la ville autour.

    Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

    • [^] # Re: Marmotte, papier d'alu, tout ca.

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 29/06/12 à 09:25.

      le libre n'est pas, en général, un critère en tant que tel actuellement dans l'attribution des marchés , mais cela ne veux pas dire qu'il ne peut pas l'etre.

      Outre la question de la licence, les utilisateurs ont des besoins, il faut simplement pouvoir y répondre de manière satisfaisante. C'est au logiciel de s'adapter à ces besoins pas l'inverse. S'il n'est pas encore au point dans certain domaine, il faut l'améliorer, d'autant que le code est disponible.

      La nécessité d'une volonté politique de favoriser le libre, va de paire avec la possibilité pour celui-ci de répondre aux besoins de ses usagers, et de manière qui devrait meme etre meilleur que la concurrence (et en cela , le libre doit etre à la recherche de l'excellence , et devrait donner des avantages concrets , techniques , objectivables et rationnelles à ses utilisateurs. )

    • [^] # Re: Marmotte, papier d'alu, tout ca.

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Le problème c'est qu'on prend la question a l'envers.

      Non

      On ferait mieux de penser d'abord le SI sur des bases libres et fabriquer la ville autour.

      Le libre est un moyen, pas un but. Fait mieux en libre, ils prendront. Dit "prenez car c'est libre", on te regarde et te demande "et?". A raison.

      Tu prend la question à l'envers, en imaginant que le libre est un but.

      • [^] # Re: Marmotte, papier d'alu, tout ca.

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 29/06/12 à 10:52.

        c'est surtout que la question du libre, en tant que philosphie politique est réglée, autant que son mode de fonctionnement, comme ses implications juridiques, ce qui ne l'est pas encore c'est de pouvoir comme tous logiciels répondre aux attentes légitimes du cahier des charges dans certains domaines, fautes de remplaçant valable pour le moment.

      • [^] # Re: Marmotte, papier d'alu, tout ca.

        Posté par . Évalué à 5.

        Je crois qu'il plaisantait…

      • [^] # Re: Marmotte, papier d'alu, tout ca.

        Posté par . Évalué à 1.

        Cependant, le soleil devrait tourner autour de la terre.

    • [^] # Re: Marmotte, papier d'alu, tout ca.

      Posté par . Évalué à 6.

      On ferait mieux de penser d'abord le SI sur des bases libres et fabriquer la ville autour.

      Ça me rappelle les histoires de Marie-Chantal. "Chéri, j'ai trouvé un beau bouton de porte. On va construire une maison pour aller avec !"

  • # l'inverse est vrai également

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour avoir essayé SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP2, je peux dire que des efforts restent à faire et que Windows 7 est bien devant.

    pour avoir essayé Windows 7 et windows server 2008, je peux dire que des efforts restent à faire et que la plupart des distributions Linux sont bien devant…

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: l'inverse est vrai également

      Posté par . Évalué à 5.

      Ahah les arguments d'autorité :)

      • [^] # Re: l'inverse est vrai également

        Posté par . Évalué à 3.

        bof avoir un shell cohérent avec le reste du système avec une plâtrée de truc qui fond que oui les $( $(( | basename, cut, awk, sed, tr… c'est quand même super pratique pour automatiser des procédure (oui powershell tout ça)

        Oui on peut installer cygwin sauf que d'une installation à l'autre on a /c ou /cygdrive/c, d'une installation à l'autre les fins de ligne ça doit être \n ou \r\n…

        On peut avoir de base un multibureau performant et stable qui ne perds pas nos fenêtres. Alors oui le multibureau est d'un usage limité lorsqu'on joue, mais a moins d'avoir un bi-écran (et encore) c'est indispensable pour bosser.

        On peut avoir un explorateur de fichier qui nous permet de faire du sftp://user@machine:…, et tu sais quoi la meilleure ? on peut avoir des onglets ou une séparation gauche droite.

        On a un système de cache qui fait que deux grep -R à la suite ne prends pas 2 fois le temps de grep -R; on peut avoir des vrais répertoires temporaire où tout est effacé au prochain redémarrage (tmpfs)

        La possibilité de supprimer un fichier même ouvert par un autre process (sans affecter le dit process), la possibilité de renommer un fichier ouvert…

        Ah j'oubliais on peut avoir une vraie intégration des applications entre elles.
        Alors oui une partie de tout ça peut se faire sous windows via l'installation de truc supplémentaire, mais d'expérience, c'est soit instable soit mal intégré, soit simplement mal foutu (console2 qui perd sa conf régulièrement et ne peut être redémarré qu'après la suppression du fichier de conf, les multibureaux qui plante ou sont limité à 4, ou dont les raccourcis ne sont pas configurable…)

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: l'inverse est vrai également

          Posté par . Évalué à -3.

          on parlait serveur, alors le multibureau est hors sujet.

          et justifier la supériorité de linux sur windows en disant qu'il y a un explorateur fichier avec une séparation droite gauche est juste risible.

          Pour le système de cache, un Windows récent a un système de recherche avec indexation.

          La possibilité de supprimer un fichier même ouvert par un autre process

          C'est un parti pris pas un défaut. ca évite aussi d'avoir des surprises au redémarrage.

          Ah j'oubliais on peut avoir une vraie intégration des applications entre elles.

          Qu'est-ce qui peut être plus intégré que le système de console msc ?

          bref, c'est pas très sérieux

          • [^] # Re: l'inverse est vrai également

            Posté par . Évalué à 4.

            on parlait serveur, alors le multibureau est hors sujet.

            Relis le commentaire initiateur du fil, il y est fait mention de

            SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP2,
            Windows 7 et windows server 2008

            Je n'ai pas vraiment l'impression d'être hors sujet.

            Pour le système de cache, un Windows récent a un système de recherche avec indexation.

            Hé bien va faire deux grep avec expression un peu compliqué des truc genre [ ]*+?|… sur un sytème unix sur ton répertoire source, et retente le même coup dans ton répertoire source avec windows. Tu peux aussi le faire au niveau de ton eclipse / emacs/ gvim

            C'est un parti pris pas un défaut. ca évite aussi d'avoir des surprises au redémarrage.

            Je ne vois pas en quoi ça évite des surprise au redémarrage, je peux très bien supprimer le fichier une fois l'appli fermé

            Qu'est-ce qui peut être plus intégré que le système de console msc ?

            un bureau kde?

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: l'inverse est vrai également

          Posté par . Évalué à 6.

          bof avoir un shell cohérent avec le reste du système avec une plâtrée de truc qui fond que oui les $( $(( | basename, cut, awk, sed, tr… c'est quand même super pratique pour automatiser des procédure (oui powershell tout ça)

          Ma mère me parlait justement hier de la pauvreté du shell windows, dont elle se sert absolument tous les jours…

          Oui on peut installer cygwin sauf que d'une installation à l'autre on a /c ou /cygdrive/c, d'une installation à l'autre les fins de ligne ça doit être \n ou \r\n…

          Ça aussi, c'est un réclamé à grands cris par les utilisateurs moyens.

          On peut avoir de base un multibureau performant et stable qui ne perds pas nos fenêtres. Alors oui le multibureau est d'un usage limité lorsqu'on joue, mais a moins d'avoir un bi-écran (et encore) c'est indispensable pour bosser.

          Petite pensée pour les gens qui sont forcés de bosser sous Windows et qui apprennent qu'en fait ils ne travaillent pas: ils ne peuvent pas avec un seul écran.
          (indice: on ne regrette presque jamais ce qu'on n'a jamais connu…)

          On peut avoir un explorateur de fichier qui nous permet de faire du sftp://user@machine:…, et tu sais quoi la meilleure ? on peut avoir des onglets ou une séparation gauche droite.

          J'en parlais avec mon beau-père avant hier, du sftp:// dans l'explorateur

          On a un système de cache qui fait que deux grep -R à la suite ne prends pas 2 fois le temps de grep -R; on peut avoir des vrais répertoires temporaire où tout est effacé au prochain redémarrage (tmpfs)

          Ce sont également des fonctionnalités réclamées à grands cris. Ma grande sœur n'arrête pas de se plaindre du temp…

          La possibilité de supprimer un fichier même ouvert par un autre process (sans affecter le dit process), la possibilité de renommer un fichier ouvert…

          Ah! Enfin un truc qu'un utilisateur lambda peut remarquer!!

          Ah j'oubliais on peut avoir une vraie intégration des applications entre elles.

          Et de deux!

          Il s'en est fallu de peu pour que je ne résume pas à:
          "Avec Linux on peut se branler la nouille enre 31337 power users!".

          Sinon, pour ma part, et beaucoup plus humblement:
          -plein de logiciels pour tout faire accessibles de suite
          -pas d'écran bleu
          -bien intégré
          -pas d'antivirus, antispwyware, anti-trucs à la con
          -et j'aime bien un peu de lignes de commandes quand même

          • [^] # Re: l'inverse est vrai également

            Posté par . Évalué à 8.

            pas d'écran bleu

            Linux, chez moi, a du freezer une bonne dizaine de fois sans plus d'explications. Comme quoi c'est pas réservé à windows de planter.

            J'en parlais avec mon beau-père avant hier, du sftp:// dans l'explorateur

            Ma mère me parlait justement hier de la pauvreté du shell windows, dont elle se sert absolument tous les jours…

            Haha ta famille est marrante.

          • [^] # Re: l'inverse est vrai également

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            C'était presque bien :)

            -plein de logiciels pour tout faire accessibles de suite

            Moins que sous Windows ou Mac. Le problème avec Linux c'est "c'est dans le repo, et on ne veut pas des trucs pourris" et du coup, les gens restent sur leur autre OS qui le petit utilitaire sympa qu'ils aiment. Il y a quelques logiciels facile d'accès (repo), les autres crèvent. Microsoft et Apple y répondent mieux (Apple est le roi de la facilité la dessus)

            -pas d'écran bleu

            Non, ça freeze jute ou kernel panic. Pareil

            -bien intégré

            Non, où il faut se limiter énormément (Qt vs GTK… Rien que la fenêtre d'ouverture de fichier est pas intégrée du tout, différent suivant l'appli)

            -pas d'antivirus, antispwyware, anti-trucs à la con

            Uniquement par manque d'utilisateur. Si Linux devient intéressant, tu en auras besoin car ce n'est pas lié à l'OS, mais à l'utilisateur. Non, ne pas être root ne sauve pas tes documents.

            -et j'aime bien un peu de lignes de commandes quand même

            Ah la… C'est le seul point que j'accepterai. Merci Cygwin.

            • [^] # Re: l'inverse est vrai également

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Non, où il faut se limiter énormément (Qt vs GTK… Rien que la fenêtre d'ouverture de fichier est pas intégrée du tout, différent suivant l'appli)

              Ça, les gens s'en foutent complètement. Ils sont tellement habitués à utiliser des logiciels dont pas un ne ressemble à un autre (Explorateur Windows, Windows Media Player, Microsoft Office, antivirus quelconque, jeu vidéo quelconque, iTunes, Google Mail…) qu'ils ne le remarquent même plus.

            • [^] # Re: l'inverse est vrai également

              Posté par . Évalué à 2.

              Non, où il faut se limiter énormément (Qt vs GTK… Rien que la fenêtre d'ouverture de fichier est pas intégrée du tout, différent suivant l'appli)

              C'est pas aussi binaire que ça. Avec Qtcurve on peut donner un look correct aux applications gtk et avoir un bureau kde assez uniforme.

              Bon, perso j'utilise sawfish, donc je m'en tape royalement.

            • [^] # Re: l'inverse est vrai également

              Posté par . Évalué à 2.

              C'était presque bien :)

              Non non, c'était bien tout court, question de point de vue!
              Quand j'écris "pour ma part", je veux bien parler de mon cas personnel. J'ai beaucoup moins de kernel panic et freeze que d'écrans bleus (bon, sauf si on inclue les merdes matérielles que j'ai en ce moment, mais là c'est tour par assembleur chinois "à l'arrache" contre portable gamme pro Dell, effectivement y'a une différence)

          • [^] # Re: l'inverse est vrai également

            Posté par . Évalué à 8.

            Le journal parle de la non intégration de linux en milieu professionnel, ce que fait tata Jeannine, c'est pas mes oignons, elle peut rester sous windows c'est pas mon problème je ne sais pas dépanner autrement qu'en lui conseillant de faire de la place en supprimant tout ses fichiers temporaires.

            Les outils de recherches sont utilisés, y compris en bureautique, et celui fournit avec l'explorateur de XP est une horreur qui oublie pour des raisons qui me son inconnue des fichier (j'ai pas eu le loisir de tester sous 7). Le transfert de fichier j'ai vu des gens utiliser celui en ligne de commande (dans windows en asc de base), oublier de taper le bin avant le transfert et pas comprendre pourquoi le fichier était illisible. Le plus commun est l'installation de filezilla.

            Mais bon tant qu'on aura des opérateur qui pour copier les fichier d'un répertoire à un autre le feront fichier par fichier, sans utiliser la sélection multiple, on pourra proposer n'importe quoi les gens resteront avec le système où ils ont leur petites habitude et râleront parce qu'un icône s'est intercalé entre le poste de travail et celui de lancement de word.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: l'inverse est vrai également

          Posté par . Évalué à 4.

          Quand je lis ca, je me dis qu'on n'est pas sur la même longueur d'onde. On parle d'utilisateur de services communaux, je pense qu'on peut dire, sans trop de risque, qu'aucun de tes arguments (valide ou non) ne va convaincre quelqu'un de basculer vers un système linux dans le cadre d'une utilisation bureautique classique.

          J'utilise au quotidien XP, win7 et Suse: je trouve qu'il y a encore des progrès au niveau de la partie graphique à faire (pas au niveau GUI mais au niveau réactivité et interactions entre le gestionnaire/bureau kde et les applications). Autre exemple je n'ai pas testé les toutes dernières versions, mais jusqu'à récemment, c'était vraiment difficile de proposer impress comme alternative à powerpoint.

          (quant à supprimer un fichier ouvert, j'utilise linux intensivement depuis 1996, si il y a bien un truc que je trouve encore déroutant c'est celui-là)

          • [^] # Re: l'inverse est vrai également

            Posté par . Évalué à 2.

            Autre exemple je n'ai pas testé les toutes dernières versions, mais jusqu'à récemment, c'était vraiment difficile de proposer impress comme alternative à powerpoint.

            Impress ne fait que s'empirer avec les versions… C'est incroyable mais vrai.

            • [^] # Re: l'inverse est vrai également

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Le pire doit être Draw, LE parent pauvre de la suite LibO : seul le formatage direct fonctionne, le formatage par style ne fonctionne pas du tout. Fermer un fichier signifie prendre le risque de le retrouver massacré à la réouverture (avec le même logiciel sur le même poste de travail).

              Je ne peut conseiller LibreOffice que pour Writer et Calc, je ne pratique pas assez Impress pour pouvoir dire "sisi ça marche", et comme je sais que Draw est catastrophique, je sais que je ne peux pas donner ma confiance juste parce que c'est LibreOffice !

              Writer me convient… une fois viré toutes les barres d'outils inutiles.

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

              • [^] # Re: l'inverse est vrai également

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Pour ceux qui ça intéresse, chez moi Writer ressemble à ça :

                copie d'écran LibO Writer

                Je trouve qu'il n'y a pas mieux pour être productif proprement !

                Pas de formatage direct, la liste des styles et le navigateur sous le coude, et quelques boutons pratiques (afficher le fond des champs, afficher le fond les caractères non imprimables, exporter en PDF, annoter)…
                Je crée un nouveau titre en écrivant son nom dans le champ prévu à cet effet, il est donc automagiquement attribué au paragraphe courant, puis je l'édite !

                (En fait, mon Writer ressemble plus exactement à cela :
                copie d'écran LibO Writer,
                mais je comprendrai que certains soient rebutés par le sombre)

                ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                • [^] # Re: l'inverse est vrai également

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Un truc qui me rebutte beaucoup avec Writer, c'est de ne pas pouvoir facilement modifier les styles par défaut (il faut créer un nouveau modèle avec les styles modifiés et le définir comme nouveau modèle par défaut).

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: l'inverse est vrai également

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Perso ce qui me rebute c'est plus ta gestion immonde de l'affichage des polices de caractères.

                  • [^] # Re: l'inverse est vrai également

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    C'est un peu la gestion par défaut, aussi. :/ (Debian/LibreOffice).
                    C'est une vraie critique ça, le kerning est moisi sur cet exemple. Je ne sais pas trop à qui il faut l'attribuer.
                    Aussi je ne sais plus trop quelle police était utilisée dans ce document bidon, c'est peut-être la faute à la police !

                    J'avoue que ce n'est pas avec cette machine que je tappe mon texte d'habitude, mais c'est celle que j'avais sous la main pour faire une copie d'écran (et cette machine est prévue pour afficher des consoles).

                    …et puis s/personalisé/personnalisé/, ça aussi ça pique les yeux !

                    Au fait… quelqu'un sait pourquoi OOo et LibO utilisent par défaut les polices microsoft quand elles sont disponibles (ce ne sont pas celles-utilisées dans l'exemple) ? Je comprends qu'elles soient utilisées lorsqu'on ouvre un .doc venant de Windows, mais pourquoi les utiliser dans les nouveaux documents ?

                    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

              • [^] # Re: l'inverse est vrai également

                Posté par . Évalué à 3.

                Draw etait bien dans le temps mais bon aujourd'hui tu as inkscape du coup tu peux dire au revoir a Draw mais contrairement a ce que tu penses ce dernier est plus developpe que Impress. C'est te dire l'etat de ce dernier!

              • [^] # Re: l'inverse est vrai également

                Posté par . Évalué à 2.

                j'utilise Draw pour faire des plans et des schémas, et même si j'aime bien inkscape, je trouve que parfois draw va bien pour certains travaux. Je n'ai pas eu les soucis que tu cites.

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: l'inverse est vrai également

                Posté par . Évalué à 2.

                Draw ? Mais pour quoi faire alors qu'il y a le vénérable xfig qui fonctionne très bien ?! ;-)

  • # Optimus le vendredi :D

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Imaginez un employé municipal privé de la technologie Optimus lorsque qu'il se ballade en 3D dans sa ville pour proposer des améliorations ! Sur ce point Nvidia n'est pas à blâmer mais bel et bien X.org et son architecture archaïque très peu évolutive.

    Ce qui est vraiment dommage, c'est que X.org n'a pas besoin d'évoluer pour utiliser Optimus ;) En effet, grâce à son architecture client-serveur, il est possible de gérer les deux puces graphiques séparément : tu utilises ton bureau et tout tes outils avec la puce Intel et quand tu veux utiliser la puce Nvidia tu fais "optimus leprogramme". Dès lors, la seconde puce est activée un nouveau client X est lancé pour gérer la puce (en toute transparence, évidemment) et ton programme s'affiche sur ton bureau sans soucis :)

    Il faut aller voir : http://www.bumblebee-project.org pour avoir tous les détails (il y a sûrement des erreurs dans ce que j'ai dit, mais en gros c'est ça) et pour pouvoir l'installer.

    • [^] # Re: Optimus le vendredi :D

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      ouai alors bumblebee, à installer sur une machine de test. La dernière fois que j'ai essayé (il y a deux mois), il m'a flingué ma distro (ubuntu). Il installe des modules ou je ne sais pas trop quoi. Déjà, chez moi X ne voulait plus démarrer correctement, mais aussi impossible de le désinstaller correctement. La desinstallation ne retabli pas la configuration, les bons fichiers de boot, etc.. J'ai eu beau tout tenté à la main pour remettre d'aplomb. La seule chose qui a fonctionné et que j'aurais dû faire dés le début car ça m'aurait pris moins de temps : réinstaller le système.

      (remarquez, ça a été l'occasion de revenir à un système sous KDE :-))

    • [^] # Re: Optimus le vendredi :D

      Posté par . Évalué à 3.

      Même s'il X.org n'a pas besoin d'évoluer, il évolue quand même ;) Notamment pour rajouter le support d'hotplug pour des cartes graphiques externes et le support d'offload en natif.

      Enfin bref, X.org n'est pas un vieux projet mort. Ce n'est pas parce que son architecture n'était pas adaptée que ça le restera à jamais.

    • [^] # Re: Optimus le vendredi :D

      Posté par . Évalué à 3.

      Non, il faut arrêter de présenter ce truc comme une grande idée. Il y a simplement un mec qui s'est souvenu de l'existence de VirtualGL et s'est demandé s'il ne pourrait pas le faire fonctionner sur une seule machine afin d'obtenir deux X : l'un sur le GPU intégré au CPU, l'autre sur un GPU séparé. Ça a marché ? Bingo ! Là a démarré tout un bazar pour essayer de faire démarrer le 2e X (la chouette configuration de xorg.conf en prime), plus un client VirtualGL au lancement de la session. Pour être perfectionniste, il fallait bien également tenter le téléchargement et l'installation des drivers Nvidia. Pour se faire encore plus plaisir, ajoutons un programme permettant d'éteindre certains GPU séparés (mais certainement pas n'importe quel type de GPU parce que le problème vient de la présence, ou non, d'une sorte d'interrupteur sur la carte mère). Enfin, le sommet a été atteint en essayant de produire des scripts pouvant uniformiser tout ce bordel sur des distributions où les fichiers ne sont pas aux mêmes endroits.

      Bref, que Bumblebee disparaisse rapidement, c'est devenu du grand n'importe quoi. En attendant la solution propre, on peut reprendre le principe : 2 X qui tournent et du VirtualGL pour la communication.

      Quant à la solution propre justement, elle est en cours de développement à la fois au niveau du noyau et des pilotes graphiques. Elle cherche à permettre à des pilotes de produire une image issue du GPU séparé dans un buffer utilisé par le CPU/GPU pour qu'il puisse l'afficher (exemples sur le «offloading»).

  • # La raison

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 29/06/12 à 10:24.

    Après en avoir discuté avec quelques amis décideurs pressés, il semblerait que la principale raison qui maintient l'utilisation de linux sur les bureaux dans une portion outrageusement négligeable, c'est que ce système ne possède pas de système de fichier case insensitive, il paraît que cela trouble énormément d'utilisateurs qui aimerait tomber sur le même fichier, qu'ils tapent "trolldi" ou bien "troLLdi" dans leur cellule de recherche.

    • [^] # Re: La raison

      Posté par . Évalué à 2.

      et pourtant :

      locate -i troLLdi
      
      

      et même dans Dolphin ça recherche sans vérifier la case.

      Je pense que c'est plutôt l'absence de pauvrepoint qui pose problème :)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: La raison

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Je pense que c'est plutôt l'absence de pauvrepoint qui pose problème :)

        Je ne pense pas, parce MACOSX n'en a pas non plus, ce qui n'empêche pas son adoption.

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: La raison

          Posté par . Évalué à 3.

        • [^] # Re: La raison

          Posté par . Évalué à 1.

          MacOS n'a pas PowerPoint ?? C'est étrange, il y a pas 5 minutes j'ai utilisé un logiciel y ressemblant très très fortement (au nom de l'appli près) et sous Mac OS.

          • [^] # Re: La raison

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            merde, j'ai cru qu'il parlait du point dans les noms de fichiers! :-)

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: La raison

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Et qui produit des pauvrepoints incompatibles avec quoi que ce soit.

            Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: La raison

      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 29/06/12 à 10:50.

      Tu te moques, mais le hic est que l'idée est la : Linux n'est pas du tout adapté à l'utilisateur "moyen". Linux marche sur les serveurs car il y a peu d'humains devant, peu de logiciels à utiliser par machine, pas besoin de bonne interface avec l'humain, les admins qui connaissent sont la.

      Ca fait 10 ans que Linux ne décolle pas sur le desktop, mais plutôt que de se poser la question "c'est quoi qui merde" et corriger le tir, on se fait plaisir en se disant que les autres sont nuls, c'est à cause des autres méchants qui trichent.

      Non, tout bêtement d'un côté des entreprises font le nécessaire pour fournir un OS correct pour l'utilisateur de tous les jours (que ce soit à la maison ou il prend l'habitude qu'au boulot), de l'autre on fait un truc et on dit que c'est à l'utilisateur idiot de s'adapter, qu'il doit s'adapter (s'adapter à quoi? a se faire plus chier alors qu'ailleurs c'est plus simple?)

      Au final, ben voila le résultat : Linux est sur le papier moins cher, mais en pratique il est plus cher car il demande à l'utilisateur du temps (et le temps, c'est de l'argent), pas grand chose sur le poste utilisateur ne marche, etc. Windows revient pas mal sur les serveurs car les développeurs qu'on a envoyé bouler (les développeurs ne sont pas tous des geeks et apprécient un DM correct) sous Linux développent en premier sous Windows et trouvent moins cher ensuite de déployer sous Windows que de porter sous Linux, surtout pour des applis métier.

      Il faut regarder le cout total. En serveur, Linux se bât bien. En poste client, il est trop cher, faut d'outils corrects pour l'utilisateur moyen, ainsi qu'un SDK correct pour les développeurs pressés.

      Un jour, plutôt que de poser la question tous les ans tout en refusant la réponse, on arrivera à faire le point et à répondre au besoin. un jour, peut-être. Microsoft a encore de la marge (et au pire, c'est Apple qui va l'emmerder plus sur le desktop).

      Alors, pour répondre à la question du journal, pourquoi? Ben facile : Linux est trop cher. Le coût étant un complexe mélange, cette complexité n'étant pas comprise par les développeurs Linux qui se la jouent élitistes (donc on reste élitiste : à fond sur les serveurs, mais c'est tout, et encore pas tous). Le prix de la licence ça fait 50€ maxi par poste, soit absolument rien dans le coût total d'un poste. Se focaliser la dessus montre la difficulté de comprendre le coût d'un poste. Se focaliser sur "mais c'est libre" montre la non compréhension de ce qui est demandé (inversion besoin et moyen de répondre au besoin).

      Le pire est que ça fait plus de 10 ans (on va bientôt pouvoir parler de 20 ans) que les Linuxiens pensent que leur OS est meilleur… Sans se remettre en question. Les autres ont alors choisi un OS qui répond mieux à leur besoin… Windows Vista était tellement merdique que c'était l'occasion de mettre Linux sur le desktop, mais même pas, toujours à refuser de s'adapter aux utilisateurs. Windows 8 arrive, et serait une nouvelle chance, mais ça m'étonnerai que les Linuxiens arrivent à se remettre en cause et Microsoft continuera quand même.

      • [^] # Re: La raison

        Posté par . Évalué à 5.

        je rentrerai pas dans l'éternelle guerre de savoir quel est le meilleur OS.

        Par contre quand tu dis que Linux sur le desktop est cher ça vient surtout du fait qu'il faut former les gens à perdre leurs habitudes qu'ils ont sur windows et apprendre celle liés à gnu/linux. Et la le rôle de l'éducation rentre en jeux. Pourquoi forme-t-on uniquement nos élèves a faire du exel plutôt que leur apprendre a faire du tableur ? Je dis pas que tous les postes en école devraient passer sous gnu/linux mais faudrait au moins en parler, montrer au jeune génération que ça existe, que le monde informatique ne se réduit pas à uniquement windows.

        • [^] # Re: La raison

          Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 29/06/12 à 11:18.

          Par contre quand tu dis que Linux sur le desktop est cher ça vient surtout du fait qu'il faut former les gens à perdre leurs habitudes

          1/ Il n'y a pas que ça. Il faut aussi que le Desktop proposé soit productif. Pas pour un geek, mais pour une personne normal. Ces derniers temps, on y vient un peu (merci Ubuntu qui essaye), mais on a aussi Gnome qui supprime tout même plus qu'Apple (ça va trop loin) et KDE qui est peu compréhensible (on s'y perd un max sans gagner en fonctions)

          2/ J'ai parlé de complexité du coût. Former les gens parce qu'ils n'ont pas la même chose à la maison fait partie du coût. un OS c'est un ensemble, et la force de Microsoft est de proposer une bon OS pour la maison. Linux est complètement à la rammasse à ce niveau (n'attire pas les développeurs, interdit les repos aux développeurs sauf si exception libre et encore, alors forcément les développeurs vont ailleurs et attirent leurs utilisateurs vers ce ailleurs). Donc ça fait clairement partie du coût, et gagner 50€ de licence pour perdre 100€ de formation, c'est non rentable.

          Je dis pas que tous les postes en école devraient passer sous gnu/linux mais faudrait au moins en parler, montrer au jeune génération que ça existe, que le monde informatique ne se réduit pas à uniquement Windows.

          Certes. Mais alors en proportion : quelques minutes sous Linux, pour dire que ça existe mais que c'est peu utilisé. A quoi ça sert de former sur une chose jamais utilisée? Oeuf, poule? Non : Linux n'étant pas très utilisable à la maison (hardware, manque de logiciels…), c'est surtout un problème de Linux. Il faudra aussi montrer Mac OS (10x plus de temps que Linux, vu l'utilisation).

          Toujours le même problème : on cherche des excuses (faut former, faut présenter Linux), mais sans se demander pourquoi c'est comme ça, et y remédier. Tant qu'il y aura un refus de reconnaître la cause, il ne pourra y avoir de bonne réponse. C'est dommage car on a beaucoup à gagner avec le libre, mais faute de bonne volonté, il restera dans son coin (pour les développeurs surtout)

          • [^] # Re: La raison

            Posté par . Évalué à 10.

            1/ Sur la productivité, tu as déjà utilisé sérieusement KDE ?? « peu compréhensible »… C'est marrant, je l'ai mis chez quelqu'un de 70 ans, et il s'en sort très bien, tout seul en plus. Mais c'est quoi une personne normale ? Sur quel aspect tu arrives à trouver KDE (ou Gnome) à la ramasse par rapport à win 7 par exemple ?

            2/ Je te rejoins sur le coût, même si souvent les comparaisons sont biaisé (passage MS Office 2003 -> libreOffice : formation, mais MS OFFice 2003 -> 2010 pas de formation…)
            Mais dire que linux n'attire pas de développeur ! tu sors ça d'où ?? De ma courte expérience, c'est même plutôt l'inverse : les développeur sont en général demandeurs de distrib Linux… Que ce soit des dev : systèmes, web, ou même scientifiques, souvent j'en vois sous Linux, ou qui ont envie d'y être.

            A quoi ça sert de former sur une chose jamais utilisée?

            L'école (collège, lycée) a-t-elle vocation à former à des outils en particulier, qui seront probablement périmés 10 ans plus tard ??

            • [^] # Re: La raison

              Posté par (page perso) . Évalué à -4.

              Mais dire que linux n'attire pas de développeur ! tu sors ça d'où ?? De ma courte expérience, c'est même plutôt l'inverse : les développeur sont en général demandeurs de distrib Linux… Que ce soit des dev : systèmes, web, ou même scientifiques, souvent j'en vois sous Linux, ou qui ont envie d'y être.

              Euh… Il faut sortir du microcosme linuxien. En dehors, il y a plein de monde qui utilise Visual C++ ou XCode. Et ils pleurent quand ils doivent utiliser Eclipse. Ils développent, mais pas des trucs que tu aimes sans doute. Toutes les petites applis sous le Mac Store sont rarement compatible Linux (codé avec des API Mac de partout même pour ouvrir un fichier) car Linux n'est pas apprécié par ces codeurs qui restent sous Windows ou Mac.

              Pareil pour le Web, vu le nombre de packages tout en un pour avoir un environnement web sous Windows. Beaucoup de développeurs web ne veulent pas Linux, mais vraiment pas du tout (trop compliqué)

              • [^] # Re: La raison

                Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 29/06/12 à 13:38.

                Pareil pour le Web, vu le nombre de packages tout en un pour avoir un environnement web sous Windows. Beaucoup de développeurs web ne veulent pas Linux, mais vraiment pas du tout (trop compliqué)

                Mauvais développeur, changer développeur.
                Non mais sérieusement, un développeur qui n'arrive pas à installer un serveur apache, mysql et php, j'ai des doutes sur ces compétences. Au moins, ça lui permettra de comprendre un peu mieux le fonctionnement d'un serveur http, de configurer son php.ini. Je ne demande pas que la personne ait les compétences d'un admin, mais un développeur web doit avoir au minimum de connaissance sur les outils qu'il utilise.
                Le seul avantage que je trouve à une solution comme WAMP, c'est de pouvoir facilement installer plusieurs versions de php, apache ou mysql et de switcher rapidement entre eux. Mais pour le nombre de développeurs qui utilisent cette fonctionnalité…

                Et puis si au pire il faut vraiment une solution clé en main, on a toujours XAMPP : www.apachefriends.org/fr/xampp.html

                • [^] # Re: La raison

                  Posté par . Évalué à 2.

                  un développeur qui n'arrive pas à installer […] php, j'ai des doutes sur ces compétences.

                  Moi j'ai des doutes même s'il y arrive…

              • [^] # Re: La raison

                Posté par . Évalué à 7.

                En dehors, il y a plein de monde qui utilise Visual C++ ou XCode. Et ils pleurent quand ils doivent utiliser Eclipse

                Tout à fait, mais l'inverse est également vrai, et pas en nombre négligeable. Rien que dans mon labo, il y a un nombre assez important de gens qui sont ou aimerait être sous Linux, juste pour développer tranquillement. Pourtant ce ne sont pas des gens du « microcosme linuxien », au contraire.

                Perso je maintiens que dire « linux n'attire pas les dev » est faux. Ça ne veux pas dire non plus que tous les dev rêve d'être sous Linux, on est d'accord.

                PS : ton exemple pour le web illustre très bien le propos : sous linux il n'y a pas de paquet tout prêt LAMP car c'est bien souvent inutile, les gestionnaires de paquets sont là pour ça…

                • [^] # Re: La raison

                  Posté par . Évalué à 4.

                  ça dépend de ce que l'on appel paquet ^
                  sous mandriva

                  urpmi task-lamp

                  t'installe le tout ;)

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: La raison

            Posté par . Évalué à 7.

            Non : Linux n'étant pas très utilisable à la maison (hardware, manque de logiciels…),

            Manque de logiciel ? À la maison ? Whaou, faudra me dire quel logiciel tata Jeannine utilise quotidiennement indispensable à la maison alors. Mis à part les jeux, y a rien qui me manque à la maison.

            hardware ? Mise à part optimus de nvidia, et c'est en passe d'être plus ou moins réglé, ça fait un sacré bout de temps que j'ai pas vu de problème machin n'est pas géré par linux. Ensuite y a toujours les grognons qui ne veulent pas de blob proprio, mais c'est leur problème

            Il faudra aussi montrer Mac OS (10x plus de temps que Linux, vu l'utilisation).

            Et android alors :)

            Personnellement j'ai appris à coder sur station alpha et station dec (CDE), ainsi que des linux. On avait aussi des postes windows en multiboot; pour repérer les bons de la promos c'était pas très dur, c'était ceux qui bootaient les PCs sous linux; je dois dire que chaque fois que je tombe sur une mission où je dois coder sous windows j'ai l'impression d'être amputé d'une main.

            Quand je vois des potes codant en C ( ou .net) en 5 minutes, des trucs qui se font en 2 secondes avec bash, je me dis qu'il y a eu un trou dans l'apprentissage. Bon d'autre utilisent excel à la place du bash comme couteau suisse, mais c'est moins pratique pour automatiser le tout où enchainer les trucs. Quant tu vois ces personnes faire des immenses copier/coller d'un excel vers l'autre et recommencer une centaine de fois manuellement tu te dis qu'il y a eu un trou dans la formation.

            Et oui c'est un apprentissage qui peut se faire sur un poste windows, mais mise à part pour les dégouter définitivement du script, tu n'arriveras pas à grand chose ;)

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: La raison

            Posté par . Évalué à 4.

            la force de Microsoft est de proposer une bon OS pour la maison. Linux est complètement à la rammasse à ce niveau

            Faudra que tu dises ça a mon épouse qui utilise Linux depuis quelques années maintenant et qui arrive à faire tout ce qu'elle veut.

            Mis à part pour les jeux, Linux est parfaitement utilisable pour tout ce qu'un particulier a besoin. C'est quand on a des besoins spécifiques que Linux pose problème (modulo les horreurs qu'ont fait Gnome et Ubuntu avec Gnome Shell et Unity ).

        • [^] # Re: La raison

          Posté par . Évalué à 3.

          Il faut surtout composer avec toutes les structures administratives (hiérarchiques et connexes) auxquelles les utilisateurs ont affaire, qui imposent des applis métier testés et validés sous Windows uniquement. Souvent même, c'est de la connerie en branche, mais y échapper prend un temps fou et pas mal d'expertise. Le coût est là !

          Quelques exemples :

          • Pour les congés, tu remplis ce fichier excel (rempli de macros) et tu nous le renvoie par mail. Sinon tes congés ne seront pas pris en compte.

          • Pour la compta il faut utiliser le déploiement métier (un bidule SAP like). La procédure est pour Windows XP et tu te démerde pour l'installer au mieux sur Seven.

          • Le fichier de travail important et urgent est envoyé en pièce jointe dans un format proprio. Pour l'ouvrir il faut un logiciel disponible librement sur l'intranet, mais fonctionnant sous Windows.

      • [^] # Re: La raison

        Posté par . Évalué à 10.

        mais ça m'étonnerai que les Linuxiens arrivent à se remettre en cause

        Si c'est pour que linux se mette à faire comme windows, je n'ai qu'une seule chose à dire NON MERCI. Ça fait des années maintenant qu'un linux est administrable sans ligne de commande pour un poste Desktop, avec des SDK efficients (Qt c'est de la bombe).

        De l’expérience professionnel que j'ai, c'est pas un problème de desktop mais d'applications qui bloque
        * MS Office
        * Exchange
        * Application Métier
        * Jeux
        * Mauvaise image des Unix like (ici ceux qui sont sous des postes windows se connectent via putty et donc ont une image ligne de commande, alors qu'il y a sylpheed qui permet de le faire via xdm.

        Ensuite il y a encore les soucis matériel, ça avait presque disparu, mais avec Nvidia qui avec son Optimus à bien fait de la merde, c'est de nouveau au goût du jour.

        Si tu as le loisir de faire une formation sur des postes linux avec des responsable info, compte le nombre de ces responsable qui sont surpris d'avoir un login graphique et un gnome derrière (oui ma formation était sur des postes red-hat)

        Moi j'ai surtout l'impression que ça fait 10 ans que tu cherches des raisons pour râler sur linux sans voir les évolutions qu'il y a eu dessus depuis les années 2000.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: La raison

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Moi j'ai surtout l'impression que ça fait 10 ans que tu cherches des raisons pour râler sur linux sans voir les évolutions qu'il y a eu dessus depuis les années 2000.

          Moi et tous les décideurs. Ca fait beaucoup.
          Depuis 2000, Windows a aussi évolué (Mac aussi, c'est lui qui rentre pas mal dans les TPE/PME, pas Linux)

          Relit le journal, tu verras que tu te caches toujours derrière moi, je ne fait qu'expliquer. Les autres n'expliquent pas, ils virent Linux sur le desktop direct et prennent Windows. Mais faut pas se poser de questions.

          • [^] # Re: La raison

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 29/06/12 à 11:54.

            >      j'ai surtout l'impression que ça fait 10 ans que tu cherches des raisons pour râler sur linux sans voir les évolutions qu'il y a eu dessus depuis les années 2000.
            
            

            Moi et tous les décideurs

            je demande à voir …

          • [^] # Re: La raison

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            De là à dire que les décideurs ça fait 10 ans qu'ils ne suivent plus la réalité du terrain et qu'ils fondent leurs décisions d'aujourd'hui sur leurs connaissances d'il y a 10 ans…

            • [^] # Re: La raison

              Posté par . Évalué à 3.

              Sauf que maintenant les VIPs demandent à faire du BYOD avec leur ipad2 ou leur galaxy tab reçu à noël et du coup les décideurs sont obligés de se replonger dans leur argumentaire pour justifier que c'est "windows pour tout le monde" sauf pour les VIPs, et là je sors le popcorn !

      • [^] # Re: La raison

        Posté par . Évalué à 2.

        car il demande à l'utilisateur du temps

        tu as des exemples ?

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: La raison

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu te moques, mais le hic est que l'idée est la : Linux n'est pas du tout
        adapté à l'utilisateur "moyen". Linux marche sur les serveurs car il y a peu
        d'humains devant, peu de logiciels à utiliser par machine, pas besoin de bonne
        interface avec l'humain, les admins qui connaissent sont la.

        Tu sais que tu deviens de moins en moins crédible avec ta rhétorique à la noix, tes arguments foireux et en plus orientés tout comme ton style condescendant de celui qui a tout vu et tout connu et qui sait mieux que tout le monde. Depuis le temps, on a appris à te connaître et à jauger ton style. Tu serais un multi de pbpg que je ne serais pas autrement surpris. Malheureusement, ce n'est sans doute pas le cas et nous sommes contraints de lire ta prose et celle de l'autre aussi. Si Linux te fais chier, tu changes de site et tu vas sur les nombreux sites dédiés à ton OS préféré. Et viens pas ajouter au mensonge en disant que tu utilises Linux tous les jours et que malgré tout tu es lucide et que tu dois déclamer ses défauts sur la place publique.

        • [^] # Re: La raison

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Si Linux te fais chier, tu changes de site et tu vas sur les nombreux sites dédiés à ton OS préféré.

          Classique : si on se permet de critiquer un peu, on est forcément un salaud / méchant qui devrait dégager, surtout rester entre personnes de bonne compagnie, ne jamais se psoer de question.

          Et viens pas ajouter au mensonge en disant que tu utilises Linux tous les jours et que malgré tout tu es lucide et que tu dois déclamer ses défauts sur la place publique.

          J'utilise Linux tous les jours et malgré tout je suis lucide et je réagis quand ils y a des bêtises sorties genre "c'est parfait je ne comprend pas pourquoi les gens ne le veulent pas", ne t'en déplaise. Mais à force, effectivement, je vous laisserai un jour vous poser les questions seuls, et vous vous étonnerez 10 ans après pourquoi Linux desktop n'est pas plus propagé. Rendez vous dans 10, 20, 30 ans…

          Ah oui, pardon, faudrait être un fidèle religieux qui ne remet jamais rien en cause. Beurk. Et après on voudrait que les gens respectent les linuxiens qui demandent un support matériel/logiciel. C'est tout à fait compréhensible que les linuxiens soient pris pour des autistes jamais satisfaits.

          • [^] # Re: La raison

            Posté par . Évalué à 5.

            Tu vas trop loin quand tu dis que Linux n'est pas adapté à une utilisation maison. C'est faux, et j'ai dans mon entourage de nombreuses personnes qui pourront témoigner du contraire. Par contre ces personnes n'ont pas été "formatées" Windows et ont attaqué Linux de suite (excepté mon épouse qui elle a gouté à XP avant Linux).

          • [^] # Re: La raison

            Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 30/06/12 à 17:03.

            Non, le problème c’est pas que tu dises que linux a des problèmes (ce serait crétin de le nier, le système parfait n’existe pas), c’est que tu dises que linux ne PEUT pas être utilisé pour le bureau PARCE QU’il a des problèmes. Pour info :
            - Pas mal de personnes ont une utilisation bureautique de Linux
            - Et surtout, surtout, ce que tu passes sous silence, de manière très irritante, les autres OS EUX AUSSI ont des problèmes (et également dans le domaine de l’ergonomie, de l’utilisabilité, etc.), ce qui n’est pas pour autant qu’ils sont inutilisables et inutilisés.

            Je ne sais pas dans quel monde tu vis, dans le mien ce qui empêche l’utilisation de Linux c’est que « c’est pas comme Windows » (apprentissage, habitude, résistance au changement), et la preuve que c’est le problème, c’est que 1. MacOS X soi-disant infiniment plus ergonomique que Linux ne fait pas infiniment que lui (et si je regarde dans mon entourage, je vois plus de personnes qui râlent sur l’ergonomie de MacOS X que sur celle de Linux) 2. Des gens de bonne volonté y arrivent, suffit de pas avoir de préjugés à la con (comme dit souvent ici, ya un problème avec Windows c’est « normal » et on apprend à vivre avec, ya un bug sous Linux c’est la faute de ton OS de hippies)

            Et je fais partie des gens qui s’en foutent des capacités de Linux sur le « desktop ». Mais dire que l’habitude et autres résistances psychologiques comptent pour rien, c’est n’importe quoi.

      • [^] # Re: La raison

        Posté par . Évalué à 2.

        Il faut regarder le cout total. En serveur, Linux se bât bien. En poste client, il est trop cher, faut d'outils corrects pour l'utilisateur moyen, ainsi qu'un SDK correct pour les développeurs pressés.

        c'est quoi un outil correct pour l'utilisateur moyen ? la suite office ?

        libreoffice fait aussi bien, j'utilise impress quelque fois quand ce n'est pas beamer et je n'ai pas de soucis, mais j'ai un collègue qui utilise powerpoint sur mac et quand il passe son fichier aux autres powerpoint sous windows ça plante quasi systématiquement … Vous me direz ça a toujours été le cas chez microsoft depuis 15 ans n'empêche que ça l'énerve bien !

        Le prix de la licence ça fait 50€ maxi par poste,
        
        

        sur une machine moyenne qui en coûte 500 ça fait quand même 10%, ce n'est pas rien, sachant qu'en dehors du gros compte, ça coûte plus que 50€ (au passage sur le site de microsoft en ligne c'est 309€)

        alors après blablabla blablabla, quand on passe les gens non spécialistes sous linux par ce qu'ils en ont marre des virus/plantages (même si c'est moins vrai avec 7 qu'avant) /réinstallations ils trouvent ça très bien d'avoir une machine stable.

    • [^] # Re: La raison

      Posté par . Évalué à 2.

      Moi des dernières discussion que j'ai eu avec un admin qui utilise principalement windows la principale raison c'est AD et le park logiciel existant (la charte graphique en place sur les modèles office 2003, les macro VBA, les profils itinérants etc…).

  • # facile

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Les commerciaux libristes qui viennent faire la promo de linux perdent toute crédibilité en sortant leur macbook.

    http://devnewton.bci.im

  • # Microsoft Office

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Pour les administrations, la raison la plus évidente est : Microsoft Office ne fonctionne pas sous Linux. Le personnel administratif utilise Microsoft Office et son format doc/docx, tous les anciens documents sont écrits dans ce format, il est donc nécessaire de continuer à l'utiliser.
    - LibreOffice lit les doc/docx mais avec des problèmes de mise en forme.
    - LibreOffice a une interface graphique digne des années 1990 ce qui rebute le nouvel utilisateur.
    - LibreOffice n'a pas de correcteur grammatical installé par défaut.
    - Microsoft Office fonctionne mal avec Wine (le lancer ça va, l'utiliser tous les jours est un véritable enfer, ceci est un témoignage, pas une rumeur).

    En plus sans vouloir faire mon chieur, je suis un utilisateur convaincu de Linux, j'en fais régulièrement la promotion mais :
    - Gnome-shell est une énorme bouse
    - Unity est une énorme bouse
    - KDE4.x est une énorme bouse
    - XFCE, LXDE, e16/e17,… aucun de ces environnement n'à jamais réussi à me convaincre pleinement
    - Pantheon (du projet elementary) n'est pas encore sorti et me décevra quand il sortira tant je l'attends plein d'espoir.

    On est vendredi, ça fait du bien, je le pense en plus.

    • [^] # Re: Microsoft Office

      Posté par . Évalué à 3.

      Après chacun ses goûts. Perso j'aime bien Unity et KDE. Il y a des amateurs de Linux qui préfèrent télécharger Zorin OS qui a un look Windows plutôt que s'habituer au changement.

      • [^] # Re: Microsoft Office

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Unity, sans rire, j'explique comment à ma belle-mère ou à la secrétaire que le menu est global et caché ? Parce que personnellement j'ai essayé de l'expliquer, ça n'est pas du tout intuitif pour mon père ou ma belle-mère, pour eux c'est clairement incompréhensible.

        Toujours pour ma belle-mère, les plasmoïdes de KDE4, merci mais si je suis obligé de lui expliquer cette pourriture, je crois que je préfère encore lui mettre Gnome-shell et lui expliquer que c'est normal qu'il n'y ait plus de bouton pour diminuer ses applications, c'est parce que les développeurs estiment que ça va la distraire de l'application…

        Pour ma part j'utilise Unity avec l'effet dodge (mode qui est maintenant activable uniquement avec un ppa, très pratique merci). Je le trouve vraiment pas du tout pratique, c'est pas une question de gout c'est une question d'ergonomie.

        Si je lisais mon commentaire, en tant que lecteur de linuxfr, je penserais que l'auteur à juste envie de troller, c'est vendredi. Pourtant, je vous promets, je ne fais que dire toute la frustration que je ressens dans les dernière évolutions des bureaux Linux.

        • [^] # Re: Microsoft Office

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Toujours pour ma belle-mère, les plasmoïdes de KDE4, merci mais si je suis obligé de lui expliquer cette pourriture

          Pourquoi ? Personnellement je ne les utilise pas (je ne regarde quasiment jamais mon bureau) et j'arrive encore à utiliser mon PC sous KDE.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Microsoft Office

          Posté par . Évalué à 2.

          Toujours pour ma belle-mère, les plasmoïdes de KDE4, merci mais si je suis obligé de lui expliquer cette pourriture

          Tu peux développer ? En quoi les plasmoïdes sont une pourriture impossible à comprendre ?

          Perso j'aime beaucoup le principe des plasmoïdes, c'est assez souple et ça permet de personnaliser très simplement l'interface.

          • [^] # Re: Microsoft Office

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Qu'une simple icône, un simple raccourci soit possiblement recouvert de boutons d'option m'a paru horrible la dernière fois que j'ai touché à un kde. J'ai eu l'impression que Gnome et KDE faisait un concours inverse.
            * Gnome concourant dans la catégorie "je peux supprimer tout et mes fans trouveront cela génial"
            * KDE concourant dans la catégorie "je peux ajouter des options partout et mes fans trouveront cela génial"
            chacun souhaitant être le plus cinglé dans sa catégorie. Personnellement, aucun ne me convient et je sais ne pas être le seul, vous ne pouvez le nier.

            • [^] # Re: Microsoft Office

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              • KDE concourant dans la catégorie "je peux ajouter des options partout et mes fans trouveront cela génial"

              Mais pourquoi ne pas utiliser le bureau classique comme avant (Configurer → Bureau → Vue de dossier) ?

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Microsoft Office

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Parce qu'il faut savoir que cette option existe. Je n'utilise pas KDE, j'ai touché KDE4 sur le poste d'une collègue à qui KDE a été imposé sans explication, quand j'ai dû m'occuper de son poste (installation d'imprimante, configurations de certains trucs, j'ai touché KDE4 et ait été horrifié par la complexité apparente au premier abord. Je n'ai même pas pensé à modifier la configuration (d'abord parce que ce n'était pas mon poste) et j'ai très vite eu une très mauvaise impression.

                • [^] # Re: Microsoft Office

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  J'aime KDE4, mais j'admets que c'est quand même pas simple leurs histoires d'activités, là.
                  Les développeurs se sont bien fait plaisir, on le sent, et quand on a une utilisation avancée d'un bureau, c'est sympa, mais on peut vraiment dire que ça soit orienté grand public. J'aurais vraiment imaginé que ce fût un mode à invoquer lorsqu'on veut aller plus loin avec son bureau et pas un truc de base avec 2 ou 3 activités par défaut, le truc qui perd tout le monde au départ.

                  • [^] # Re: Microsoft Office

                    Posté par . Évalué à 1.

                    pas un truc de base avec 2 ou 3 activités par défaut, le truc qui perd tout le monde au départ.

                    Tu n'est pas obligé d'utiliser les activités. Pour ne pas les utiliser il n'y a rien à faire, à part ne pas aller trifouiller la cacaouette…

                    J'ai vraiment du mal à voir où est le problème, à part troller.

                    • [^] # Re: Microsoft Office

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Pour ne pas les utiliser il n'y a rien à faire, à part ne pas aller trifouiller la cacaouette…

                      Devine quelle est la première chose que les nouveaux utilisateurs font quand ils arrivent sous un environnement KDE….
                      Je me base pas sur du vent, j'ai installé KDE à quelques personnes autour de moi !

                      J'ai vraiment du mal à voir où est le problème, à part troller.

                      Putain, raz le cul, on peut plus donner son opinion sans se faire traiter de trolleur.
                      Tu ne me connais pas, j'ai développé un (court) temps dans KDE y'a quelques années et je le répète, j'aime et c'est mon environnement de bureau actuel, alors ton opinion de troll, tu peux te la garder…

                      Je me calme, je vais boire ma tisane "nuit calme" :)

                    • [^] # Re: Microsoft Office

                      Posté par . Évalué à 1.

                      moi, elle m'emmerde cette cacahuète. Elle me gène dans ma réflexion.

                      si quelqu'un connait un moyen de la virer…

              • [^] # Re: Microsoft Office

                Posté par . Évalué à 1.

                Mais pourquoi ne pas utiliser le bureau classique comme avant (Configurer → Bureau → Vue de dossier) ?

                Tu la trouves où cette option ? j'ai beau remettre l'affichage de systemsettings en mode classique (« Affichage des icônes »), je ne vois pas d'entrée « Bureau ».

                C'est dommage qu'une option qui devrait être activée par défaut soit aussi bien cachée… pour l'utilisateur de base, les plasmoïdes servent à rien et cette cacahouète est vraiment chiante.

                • [^] # Re: Microsoft Office

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Tu la trouves où cette option ?

                  Au choix, tu peux cliquer sur la noix, ou un clic droit sur le bureau.

                  C'est dommage qu'une option qui devrait être activée par défaut soit aussi bien cachée…

                  Je ne trouve pas que ça devrait être par défaut. Et je ne trouve pas vraiment caché, j'ai toujours fait un clic droit sur le bureau pour configurer le bureau.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Microsoft Office

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Unity, sans rire, j'explique comment à ma belle-mère ou à la secrétaire que le menu est global et caché ?

          Tu peux laisser le dock affiché en permanence et expliquer que le menu se trouve en cliquant sur l'icône ubuntu ou en appuyant sur « la touche Windows ».

          Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

          • [^] # Re: Microsoft Office

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            C'est pas de ce menu dont il s'agit, c'est du menu de l'application (Fichier, Edition,…) Ce menu est caché tant que ta souris ne passe pas dessus et est global. Déjà que global c'est pas simple a expliquer à tout le monde mais si en plus il est invisible…

            • [^] # Re: Microsoft Office

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Faut arrêter de prendre les grands mères pour des attardées. Quand on se sert d'un ordinateur, on est en mesure de comprendre que les menus s'affichent quand on passe la souris sur le titre de la fenêtre. Ça peut sembler illogique, mais ya bien des gens qui utilisent le bouton «Démarrer» pour éteindre leur machine, ou qui doivent faire «NomApplication -> Quitter» pour fermer l'application, parce que fermer la fenêtre ne suffit pas.

              Envoyé depuis mon lapin.

              • [^] # Re: Microsoft Office

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                je ne prends pas les grands mères pour des attardées, je constate que mon père comme ma belle-mère et ma mère ne supportent pas le menu invisible et m'ont demandé de le remettre. Même le nouveau menu de firefox ne leur convient pas. 3 cas sur 3 dans mon entourage…

    • [^] # Re: Microsoft Office

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je suis dans le même cas, et j'attends que Luna sorte avec impatience !
      Je suis toujours sur Jupiter (la distribution, pas la planète, hein …) parce que je peux pas supporter Gnome-shell et Unity dans leur version actuelle.

      Je pourrais utiliser Cinnamon, mais je suis tellement exigeant, je veux un bureaux linux plaisant graphiquement, bien que ce soit subjectif, je trouve le boulot de elementaryos bien plus à mon goût.

    • [^] # Re: Microsoft Office

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il me semble qu'il y a de moins en moins d'administrations qui utilisent MS Office.

      • [^] # Re: Microsoft Office

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tu as des stats la dessus, j'ai cherché mais je n'ai aucune info. Je vois bien de temps en temps une annonce disant que telle université ou telle administration passe à Open/LibreOffice mais je ne suis pas certain que ce soit vraiment une migration massive… À l'Université de Rennes 1, de nombreux postes sont sous Linux pour les étudiants mais les profs et les administratifs utilisent quasiment tous Windows+MSOffice

    • [^] # Re: Microsoft Office

      Posté par . Évalué à 2.

      je te rejoins sur les description des différents gestionnaires de bureaux. Pendant longtemps j'ai été sous windowmaker, et j'étais passé à kde3.5 (ou un peu avant je ne sais plus), à cause du manque du systray (zone de notification, et qu'on vienne pas me parler du truc qui n'en permet que 4 et qui à un comportement bizarre dès qu'une des application dedans disparait)

      j'ai beaucoup aimé le kde3.5, des applis bien intégré, tout marchait bien…

      Puis j'ai vécu le passage douloureux à kde4.
      Maintenant je suis toujours sous kde4, mais j'ai une lourdeur au démarrage un peu chiante (bon je ne reboot quasiment jamais mon PC sous windows, donc ça arrive tous les 36 du mois, mais quand même… (pour le reste du temps je le met en veille ) )

      Mais bon mise à part son démarrage bien long il est plutôt correct (une fois bien configuré (barre des taches à gauche, barre principale à droite (oui avec les écran larges on apprend vite à dégager les partie hautes et basse de l'écran. )

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Microsoft Office

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      • LibreOffice a une interface graphique digne des années 1990 ce qui rebute le nouvel utilisateur.

      C'est aussi parce que Microsoft Office a changé exprès de menu pour se rendre incompatible avec les suites bureautiques concurrentes.

    • [^] # Re: Microsoft Office

      Posté par . Évalué à 1.

      Ça doit quand même un bout de temps que tu n'as pas utilisé KDE. Depuis la version 4.0 peut-être?

      • [^] # Re: Microsoft Office

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ce n'était pas la 4.0 non, mais cela fait quelques temps maintenant il est vrai. Toutefois, le constat est-il vraiment différent ? Les plasmoïds sont-ils devenus si intuitifs ?

    • [^] # Re: Microsoft Office

      Posté par . Évalué à 2.

      LibreOffice lit les doc/docx mais avec des problèmes de mise en forme.

      Souvent ce sont les sections flottantes (ou je ne sais pas trop comment ça s'appelle) qui posent problème. Il suffit de modifier quelques modèles de documents et les convertir en odt, pour repartir ensuite sur de bonnes bases.

      D'ailleurs quand on voit des modèles de doc imposés par certains enseignants, c'est fait complètement en dépit du bon sens, pas de hiérarchie (titre 1, titre 2…) ni de styles, des bidouilles pas possibles (sections flottantes partout, paragraphes dans des tableaux) pour un affichage qui forcément pose problème au final dans open/libreoffice. Mais elle a bon dos l' "incompatibilité" de libreoffice.

      LibreOffice a une interface graphique digne des années 1990

      Libreoffice a une interface relativement simple et sobre qui détonne avec cette usine à gaz d'office et son bandeau de la mort

      Microsoft Office fonctionne mal avec Wine

      Mes partitions ext3 et mes binaires Linux fonctionnent mal sous windows également

      LibreOffice n'a pas de correcteur grammatical installé par défaut.

      Tu crois que c'est vraiment énormément utilisé ?

      Gnome-shell est une énorme bouse

      là je suis d'accord.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Microsoft Office

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        La nouvelle interface de Microsoft Office, je la trouve détestable, tout le monde la trouve nulle, du moins c'est ce que j'entends mes collègues dire en permanence. Personnellement j'utilise un peu LibreOffice et une fois ou 2 par an je suis contraint d'utiliser le logiciel propriétaire. Ce qui est intriguant c'est que tout le monde râle après Microsoft Office 2007-2010, régulièrement on me demande si je sais faire telle ou telle chose avec car on ne trouve plus où c'est. Pourtant, l'idée ne vient à personne d'utiliser LibreOffice à la place… Je pense que l'interface vieillotte donne inconsciemment le sentiment d'un retour en arrière.

        La difficulté aussi c'est la compatibilité. Allez ouvrir des Powerpoint bourrés de dessins (fait directement dans la suite bureautique) et des zones de textes dans tous les sens avec LibreOffice pour voir (parce que c'est bien beau de dire qu'il faut faire des présentations clean en utilisant les formats plutot que les zones de textes, il y a toujours des cas où les gens sortent des clous… d'ailleurs si ce n'était pas le cas, ils utiliseraient tous beamer

        Mes partitions ext3 et mes binaires Linux fonctionnent mal sous windows également

        Oui mais bon, je tentais d'argumenter sur la non adoption de Linux, principalement à cause de l'impossibilité de se passer de Microsoft Office. Si le soft fonctionnait bien dans Wine, mon argumentation n'aurait pas tenue la route… Mais ce n'est aucunement une critique envers Wine.

        Oui, je suis sûr qu'un correcteur grammatical correct installé par défaut (ou très facilement) dans une suite bureautique est nécessaire et une demande forte.

        • [^] # Re: Microsoft Office

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ce qui est intriguant c'est que tout le monde râle après Microsoft Office 2007-2010, régulièrement on me demande si je sais faire telle ou telle chose avec car on ne trouve plus où c'est. Pourtant, l'idée ne vient à personne d'utiliser LibreOffice à la place

          J'ai essayé, pendant un an. Me rendant compte que je râlait encore plus sur LibreOffice que sur MS Office 2010, je suis revenu sur MS Office. Libéré du cauchemars. Parce que oui, même avec l'interface pourrie en bandeau de MS Office, je le préfère largement à LibreOffice en terme d’utilisabilité, de fonctionnalités (alors que je ne suis quand même pas un gros utilisateur!)

          Ca craint vraiment.

          Oui, je suis sûr qu'un correcteur grammatical correct installé par défaut (ou très facilement) dans une suite bureautique est nécessaire et une demande forte.

          C'est même quelque chose d'éliminatoire pour beaucoup de monde.

        • [^] # Re: Microsoft Office

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Pourtant, l'idée ne vient à personne d'utiliser LibreOffice à la place…

          Ce qui est bien plus intriguant, c'est qu'ils n'aient pas essayé de les retrouver. Il y a pourtant des outils pour ça http://www.addintools.com/french/office-2010.htm . Ce qui montre bien que ça ne les dérange pas tant que ça et qu'ils râlent juste pour râler.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Microsoft Office

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Ben en fait, je remarque que ce qui est une habitude de nombreux linuxiens n'est pas du tout une évidence pour tous : la personnalisation. Beaucoup de gens utilisent les softs tels qu'ils sont configurés par défaut parce qu'ils n'ont ni l'envie, ni la patience, ni les connaissances, ni placer_ici_ce que_vous_voulez de configurer… Beaucoup de gens n'imaginent même pas que c'est possible d'ailleurs.

            • [^] # Re: Microsoft Office

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              On ne doit pas connaître les mêmes gens alors. Parce que ceux que je connais sont plutôt du genre à installer une tonne de crapware pour changer le fond d'écran ou d'autres connerie dans le genre. Ils savent donc très bien qu'on trouve les logiciels pour tout configurer, en plus ils savent utiliser Google.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Microsoft Office

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Utiliser des softs pour personnaliser windows oui, je le constate aussi. Mais des gens qui personnalisent l'interface de leur suite bureautique (ajouter le bouton indice/exposant qu'ils utilisent pourtant tous les jours par exemple) ou même ajouter des extensions thunderbird/firefox je le vois beaucoup plus rarement (changer l'apparence oui, personnaliser le comportement du soft ou les boutons apparents non)

                Et non en effet, nous ne connaissons pas les mêmes personnes mais elles doivent certainement avoir des comportements plus ou moins similaires si l'échantillon est suffisamment grand et représente approbativement une catégorie identique (si tu travailles avec des informaticiens uniquement par exemple, cela fausse les choses quelque peu, c'est sur…)

                • [^] # Re: Microsoft Office

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  ou même ajouter des extensions thunderbird/firefox je le vois beaucoup plus rarement (changer l'apparence oui, personnaliser le comportement du soft ou les boutons apparents non)

                  Pareil sous Windows que sous Linux. Ce comportement est identique (combien de Linux+FF sans extension? Beaucoup aussi).

                  Et c'est un peu faux : les extensions FF et TB, c'est pas les Linuxiens en nombre ridicule qui attirent les développeurs. Heureusement qu'il y a les utilisateurs Windows pour les extensions. Les développeurs font d'ailleurs parfois d'extensions Windows-only.

                  • [^] # Re: Microsoft Office

                    Posté par . Évalué à 2.

                    combien de Linux+FF sans extension? Beaucoup aussi

                    Alors ça c'est un argument qui me plaît ! Comment fais-tu l'estimation ? Au doigt mouillé ? À partir d'un échantillon représentatif de trois personnes que tu connais ?

                    Quand on voit les arguments qui sont censés nourrir tes démonstrations, on peut arrêter de se préoccuper de tout ce que tu veux démontrer, pour autant que ce soit possible à discerner. Et cette agressivité…

                    As-tu pensé à des cours d'alphabétisation ? La maîtrise du langage aide beaucoup à un raisonnement logique.

                    • [^] # Re: Microsoft Office

                      Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 30/06/12 à 15:47.

                      Alors ça c'est un argument qui me plaît ! Comment fais-tu l'estimation ? Au doigt mouillé ? À partir d'un échantillon représentatif de trois personnes que tu connais ?

                      Autant que ceux qui parlent des utilisateurs. Mais comme d'hab, les "idées" sur les utilisateurs Linux sont positives et évidentes, mais des "idées" positives sur les utilisateurs Windows sont à dénigrer.

                      Linux est le meilleur. Les utilisateurs Linux sont les meilleurs. C'est évident. Ou pas. Saloperie de réalité qui fait que Linux n'est pas déployé à beaucoup d'endroits… Mais ça va encore être la fautes des autres qui sont méchants, pas de Linux, pas des adorateurs de Linux qui le "vendent" de manière qui fait rire (car ils essayent de dénigrer l'autre, et que ça n'est pas du tout crédible) plus qu'autre chose.

                      Le pire, c'est que c'est dommage car ça fait partie des choses qui font une réputation, et que vous participer à rendre la réputation de Linux des plus pourries. C'est dommage pour le libre, mais ce n'est pas la première fois que des gens agissent à l'inverse de ce qu'ils disent vouloir. Rendez-vous dans 10 ans pour se poser exactement la même question que celle du journal, en refusant toujours les réponses, puis 10 ans plus tard pareil etc.

                      As-tu pensé à des cours d'alphabétisation ?

                      Faute d’arguments, on insulte… très attirant cette "communauté Linux"…

                  • [^] # Re: Microsoft Office

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    De la façon que je le présentais on pourrait croire que je dis que sous Linux on personnalise alors que sous Windows non, ce n'est pas vraiment ce que je voulais dire. Quand je parlais des Linuxiens, je pensais aux utilisateurs qui installent Linux, pas ceux à qui on l'impose. Généralement, les gens qui installe Linux sur leur ordinateur ont tendance à plus bidouiller, je suppose et je constate cela un peu dans mon entourage.
                    Mais mon constat d'utilisation des softs dans leur config par défaut était valable pour tous en fait.

    • [^] # Re: Microsoft Office

      Posté par . Évalué à 2.

      - Microsoft Office fonctionne mal avec Wine (le lancer ça va, l'utiliser tous les jours est un véritable enfer, ceci est un témoignage, pas une rumeur).
      
      

      microsoft office fonctionne mal tout court. J'ai une copine que l'on force à utiliser word pour faire de l'édition et elle pleure ! il n'est pas stable du tout sur les gros documents, il faut gérer les index comme à l'âge de pierre, il ne sait pas gérer un style différent pour un appel de note et le rappel de note, il perd des styles à la sauvegarde, il plante.

      Par ailleurs, ayant eu un certain nombre de documents administratifs à gérer, quand tu vois comment ils sont créés, tu comprends pourquoi libreoffice a du mal à relire certains tant c'est mauvais niveau structuration du document !

  • # prise de risque, parapluie...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le DSI qui choisit Windows, si le projet se plante, il peut toujours dire "ben j'ai fait comme tout le monde" et/ou se retourner contre l'intégrateur et se plaindre de MS. Bref, c'est pas sa faute.
    Le DSI qui choisit Linux, si le projet se plante, il en portera toute la responsabilité… "on t'avait bien dit qu'il fallait prendre la solution MS !", et compagnie…

    • [^] # Re: prise de risque, parapluie...

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Tu voudrais dire qu'en général, les DSI ne font pas preuve d'un peu de courage professionnel ?

      Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: prise de risque, parapluie...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Pourquoi il en ferrait preuve ? Au mieux, ça marche et on trouve qu'ils font leur boulot (et on supprime des postes puisque ça marche, il n'y a donc pas de bugs à corriger) et au pire, ça foire et on leur tombe sur le dos.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: prise de risque, parapluie...

          Posté par . Évalué à 1.

          Toute façon un DSI a une durée de vie de 5 ans, le temps que son pote de promo qui l'a placé là se fasse virer par la direction, alors ils risquent pas de s'emmerder avec de grandes décisions.

          Au mieux il décidera d'un bêta test pour savoir si au moment de la sortie de windows8 il sera opportun de passer la bureautique de windowsXPsp2 à Seven.

    • [^] # Re: prise de risque, parapluie...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Dans bon nombre d'entreprise, l'informatique, c'est avant un coût. C'est comme ça, changeons rien.

      Je reviens souvent sur ma première expérience : 300 postes windows pour ouvrir Reflexion pour faire du telnet sur un Solaris…
      Quand j'ai proposé avec une machine témoin, un bon nunux des familles, la réponse du DSI a été : "Non, j'ai ma ligne de budget pour les postes, il faut que je l'utilise"

      Premier emploi, fraichement sorti de l'IUT, welcome to real world !

      • [^] # Re: prise de risque, parapluie...

        Posté par . Évalué à 3.

        fallait lui dire de doubler la RAM ;) il l'aurait eu sa ligne ;)

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # libre et administrations

    Posté par . Évalué à 3.

    Je pense que c'est à corréler également avec le retour en arrière que je constate avec les administrations et openoffice ! A cause d'une inertie dans les procédures de validation des versions / installation / formation (et peut être de lobbying également) , je vois de plus en plus d'administrations opérer un grand retour vers MS Office après un passage à Oo, qui était souvent installé en parallèle de MSO.

    Je travaille pas mal avec de nombreuses structures administratives, avant quand j'envoyais un odt, ça passait, aujourd'hui de plus en plus on me dit "je n'arrive pas à ouvrir votre fichier, pouvez-vous l'envoyer en word ?" …. bref

    • [^] # Re: libre et administrations

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      on me dit "je n'arrive pas à ouvrir votre fichier, pouvez-vous l'envoyer en word ?"

      Ça il me semble que c'est complètement interdit, pour une administration.

      • [^] # Re: libre et administrations

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Rien n'est interdit depuis que le Référentiel a été enterré il me semble.

        • [^] # Re: libre et administrations

          Posté par . Évalué à 2.

          il faut leur dire d'acheter la dernière version d'office, qui prend en charge l'odt (peut-être imparfaitement mais qu'importe), s'ils ne sont pas capables de se sortir les doigts pour télécharger un logiciel libre supportant nativement l'odf.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: libre et administrations

      Posté par . Évalué à 3.

      ils ont qu'à utiliser wordpad.
      D'ailleurs s'ils arrivent pas à lire correctement l'ODT, c'est parce qu'ils utilisent Wordpad qui intègre pas les évolutions 1.1 et 1.2 du standard ODT.

      Putain ça pue les trolls de commerciaux Microsoft ici.

      Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

  • # Give me a V! Give me a E! Give me a N! Give me a D!...

    Posté par . Évalué à 10.

    « Windows 7 a profité des grosses erreurs de Canonical et Gnome pour s'implanter »

    Moi j'aurais plutôt dit que c'est à cause des erreurs du Hurd… Enfin, je dis ça par rapport à mon expérience personnelle, car quand je demande à ma grand mère, mon facteur, ma boulangère et mon hamster pourquoi ils ont pas installé Ubuntu à la place de Windows 7, ils sont plutôt assez content de cette distrib, et notamment le choix de kernel récents avec les dernières fonctionnalités qui font vraiment la différence comme le cross memory attach qui améliore les performances du Message Passing Interface ou la gestion dynamique du writeback, mais que pour des raisons perfectionnistes, ils ne veulent pas de kernel monolithique, et que donc ils aimeraient bien installer le Hurd, mais à cause de la compatibilité POSIX incomplète, ça n'est pas vraiment possible pour l'instant.

    Mais bon, peut être que je me trompe du fait que mon entourage n'est pas trop sensible aux questions techniques.

    Par ailleurs, le responsable informatique de ta ville est vraiment de mauvaise foi, je confirme.

  • # Quel est le plus dur ? Quitter windows XP ou passer à linux ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Si j'en crois l'expérience actuelle au sein de l'administration pour laquelle je travaille, le problème n'est pas de passer à linux, mais plutôt de quitter windows XP. Chez nous ça fait déjà quelques années qu'un grand projet "Nouveau poste de travail" est mené. Ils ont commencé à travailler sur vista, puis on décidé de passer windows 7 à cause du merdier que c'était et du temps que ça a pris. Aux dernières nouvelles, pas de discussions à propos de windows 8 mais le chantier est encore loin d'être terminé. Le poste de travail officiel reste toujours XP et ce pour encore de long mois (années?)

    Moi je bosse du côté serveur où on a environ un 50/50 linux/windows et un 55/45% de parts unix/windows donc je n'ai pas une vision claire et précise de ce qui coince au niveau poste de travail mais ma conclusion personnelle c'est que le problème n'est pas de passer à linux, mais plutôt de quitter XP et son ecosystème.

    Donc je ne suis pas vraiment d'accord avec la conclusion de ce journal.

    • [^] # Re: Quel est le plus dur ? Quitter windows XP ou passer à linux ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Pareil, une municipalité n'est pas une entités autonome déconnectée de tout, si je croise pas mal de Linux sur serveurs (CentOS, vielle Mandrake 9.2 pas rebootée depuis son install*….), sur les postes clients par contre ça coince. Si l'extranet IE6 only à tendance à disparaître., le suivi, genre les dépôts de RSA du service d'action sociale se fait toujours à grand coup d'envoi par mails de fichiers .xls bourrés de macros incompatibles avec Open/LibreOffice. Çela pose de nombreux problèmes dont la dépendance à Windows.

      *RIP à cette machine déconnectée dans la liquidation de l'association qui l’hébergeait, elle servait de passerelle entre deux réseaux et personne n'en connaissait plus le mot de passe, potentiellement un des plus gros uptime jamais vu, je regrette maintenant de ne pas avoir cherché une vielle faille pour m'y connecter et taper "uptime" :'(

      • [^] # Re: Quel est le plus dur ? Quitter windows XP ou passer à linux ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        potentiellement un des plus gros uptime jamais vu

        Ah, ça, ça aurait pas été possible avec Windows.

        • [^] # Re: Quel est le plus dur ? Quitter windows XP ou passer à linux ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Autant qu'avec Linux. La : mauvais admin, changer admin, c'est une passoire.

          Linux distributions require a reboot about once a month to stay up to date with important kernel security updates.

          Faudrait un jour arrêter le fantasme du Linux au gros uptime, c'est juste un Linux mal administré ou alors les mecs vous avez mis ksplice et vous êtes des cadors mais je doute…

          • [^] # Re: Quel est le plus dur ? Quitter windows XP ou passer à linux ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 29/06/12 à 19:43.

            Alors maintenant, faut le dire explicitement qu'on est Vendredi ? =]

            Je suis tout à fait au courant que rebooter Linux est nécessaire à chaque mise à jour (au moins sérieuse) du kernel. Je pensais juste que, vu la facilité de plantage de Windows, un bon uptime avec n'aurait pas été possible …

            En tout cas, merci pour le lien, ça fait une piste intéressante à creuser.

            • [^] # Re: Quel est le plus dur ? Quitter windows XP ou passer à linux ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Ouch, c'est grave là. C'est dingue mais il semble que les mauvaises habitudes des windozeux commencent à s'étaler dans le monde Linux.

              Il est complètement stupide de dire qu'il faut redémarrer un Linux tous les mois pour petre en sécurité. Il est parfaitement possible de rester plusieurs mois, voire plusieurs année s sans mises à jour, sans rien risquer côté sécurité.

              Il faut juste se poser quelques questions et faire du suivi.

              Premièrement, toutes les mises à jour noyau ne sont pas indispensables, surtout sur un serveur. Les mises à jour applicatives non plus. Ensuite il faut analyser les mises a jour et voir ce qu'elles corrigent, et se poser la question par rapport à l'environnement dans lequel est installé la machine. Bien souvent dans un environnement serveur, la mise à jour mensuelle n'est pas indispensable.

              • [^] # Re: Quel est le plus dur ? Quitter windows XP ou passer à linux ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                quand tu as un admin dédié, ok, tu tris. la machine, la, personne ne s'en occupe. donc…

                sinon, ce que tu dis marche aussi pour windows, exactement tout pareil, les admins en entreprise n'appliquent que les patchs utiles aussi.
                Linux n'a aucun avantage sur ce point (ni aucun désavantage), c'est du fantasme de croire que windows doit rebooter tous les mois avec un admin comme tu décris.

                bref, linux n'est ni mieux ni pire que windows (par contre, linux avec ksplice, il lui explose la gueule, mais as-tu mis ksplice?)

  • # Ah c'est vendredi

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 29/06/12 à 21:06.

    • Parce que Google a pas encore sorti son concurrent sur PC ( ça arrive, mais tout doucement ).
    • Parce que les agents veulent pouvoir utiliser STEAM sur leurs PC au boulot.
    • Parce qu'il faut bien que Stuxnet se propage.
    • Parce qu'avec des machines asthmatiques ( E7200 ) faut pas tenter le diable. Ah ben si en fait. :)
    • Parce que les admins ne veulent pas perdre la main sur les postes utilisateur.
    • Parce que comme ça, ils ont leur dernier Windows à domicile payé par l'administration. (?)
    • Parce que les députés n'y connaissent rien et relayent les trolls de compet' sur la compatibilité avec l'ADN.

    Nan, faut arrêter les conneries, il existe une très forte évolution, et cette très forte évolution rend compatibles les réseaux avec Android et MacOS, et pose les problèmes autrement qu'à l'époque des premières bascules vers Linux.

    En fait, même, et aux vues des succès spectaculaires d'Android, qui est juste autant vendu que Microsoft sur ses propres machines aujourd'hui, je dirais qu'il suffirait demain à Google de vendre des machines équipées de son OS orienté entreprise pour que Microsoft perde 50% du marché de toutes les administrations et entreprises en 3 ans de commercialisation.
    Et ça va pas tarder.

    Ah oui et je confirme aussi: le responsable info de ta ville est de mauvaise foi.

    Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

    • [^] # Re: Ah c'est vendredi

      Posté par . Évalué à 1.

      Et nous n'utiliserons plus que des logiciels libres, mais avec toutes nos données personnelles sur des serveurs distants que nous ne contrôlons pas. Linux aura gagné, mais le libre ?

      ----> []

      (désolé pour le troll réchauffé, mais il me semble que le combat majeur aujourd'hui devient plutôt la protection de la vie privée plutôt que le logiciel libre, qui lui n'a besoin "que" de puissance de frappe marketing pour dominer la planète, cf android)

      • [^] # Re: Ah c'est vendredi

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Linux aura gagné, mais le libre ?

        Au libre de montrer qu'il peut proposer mieux! Qu'il démontre sa supériorité. D'ailleurs, certains s'y mettent :
        http://owncloud.org/

        il me semble que le combat majeur aujourd'hui devient plutôt la protection de la vie privée plutôt que le logiciel libre, qui lui n'a besoin "que" de puissance de frappe marketing pour dominer la planète, cf android)

        Android n'est pas très démonstratif : il utilise du libre, mais est assez fermé (tu as intérêt à ne pas trop contrarier Google, ne pas changer les applis de Google, si tu veux avoir les version à temps pour les sortir en même temps que les autres)

      • [^] # Re: Ah c'est vendredi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        (désolé pour le troll réchauffé, mais il me semble que le combat majeur aujourd'hui devient plutôt la protection de la vie privée plutôt que le logiciel libre, qui lui n'a besoin "que" de puissance de frappe marketing pour dominer la planète, cf android)

        Désolé pour le troll réchauffé, mais c'est d'Android dont tu parles, pas du libre.

        ---->[]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.