Firefox 72

67
8
jan.
2020
Mozilla

La version 72 de Firefox pour le bureau a été publiée le 7 janvier 2020. Les principales améliorations concernent la fin des fenêtres surgissantes pour les notifications des sites Web, le blocage par défaut des détecteurs d’empreinte numérique, et le mode « image dans l’image » — Picture in Picture — qui débarque (notamment) sur GNU/Linux !

Par ailleurs, un bogue touchant Firefox 71 dans ses versions diffusées par les distributions GNU/Linux qui entravait le bon fonctionnement de différentes extensions (qui ne pouvaient plus sauvegarder localement leurs données de fonctionnement) a été corrigé dans l’intervalle.

Comme d’habitude, les nouveautés sont développées dans la deuxième partie.

Sommaire

Nouveautés pour le bureau

Nouveautés pour Android

Rien que le minimum, l’actuel Firefox pour Android étant entré en mode maintenance en attendant la sortie du nouveau Firefox pour Android (qui est actuellement développé sous le nom de Firefox Preview).

Actualités afférentes

Prochaines versions

DeepSpeech version 0.6

Le projet DeepSpeech de moteur open source de reconnaissance vocale est sorti en version 0.6.

La spécification WebAssembly Core est désormais un standard Web officiel

Comme indiqué sur developpez.com : jeudi 5 décembre 2019, le World Wide Web Consortium (W3C) a annoncé que la spécification WebAssembly Core est désormais une norme Web officielle : « après HTML, CSS et JavaScript, WebAssembly devient le quatrième langage pour le Web qui permet au code de s’exécuter dans le navigateur », note le W3C. L’article poursuit par une présentation de WebAssembly.

Bilan des développements réalisés par l’équipe Fedora sur Firefox en 2019

Martin Stransky revient sur les copieux développement réalisés en 2019 par l’équipe Fedora sur la version GNU/Linux de Firefox.

Du côté de Thunderbird

Il y a un an, à l’occasion de la sortie de Firefox 67, nous écrivions, pleins d’enthousiasme : « 2019 devrait être une grande année pour Thunderbird, dont l’équipe de développement a été considérablement (relativement) renforcée (cf. le billet d’annonce officiel de début d’année) ». Un an après, il y a de quoi être déçu : la révolution n’a pas eu lieu, et nous pouvons reprendre, mot pour mot, ce que nous déplorions déjà il y a trois mois, à l’occasion de la sortie de Thunderbird 68 : « Les nouveautés de cette version sont reprises dans cette dépêche. Pour ma part, je ne suis impressionné ni par la liste des nouveautés, ni par la communication accompagnant cette sortie ». La communication de la nouvelle équipe est problématique : le silence – face aux attentes – est assourdissant.

À l’appui de ce constat, petit retour sur la communication effectuée via The Mozilla Thunderbird Blog en 2019 :

  • 2 janvier : Thunderbird in 2019 décrit les ambitions pour l’année (Faster, More Beautiful and Useable, So Much More) ;
  • 7 mars : FOSDEM 2019 and DeltaChat dresse un compte‑rendu des échanges lors du FOSDEM (Chat over IMAP avec les personnes de Open‑Xchange, mais surtout beaucoup d’échanges autour du chiffrement : avec Sequoia‑PGP qui développe une bibliothèque PGP qui intéresse l’équipe de Thunderbird ; avec la pEp Foundation, une association de défense de la vie privée qui propose aussi du code ; avec EteSync qui propose le chiffrement des contacts, agendas et tâches ; avec le développeur d’Autocrypt qui facilite la gestion publique de clés) et lors d’une réunion avec l’équipe de Delta Chat (chat over e‑mail) ;
  • 1er avril : April Fools! pour demander de l’aide pour le triage de bogues à l’occasion des Bug Days à venir ;
  • 7 mai : WeTransfer File Transfer Now Available in Thunderbird annonce un partenariat ;
  • 28 août : What’s New in Thunderbird 68 dresse une liste des principaux changements de la nouvelle version de Thunderbird (New App Menu, _Options/Preferences in a Tab, Full Color Support, Better Dark Theme, Attachment Management et Filelink Improved) ;
  • 8 octobre : Thunderbird, Enigmail and OpenPGP annonce que Thunderbird 78 (été 2020) aura la prise en charge native du chiffrement.

Soit six billets en un an, dont un pour annoncer des Bug Days, un sur l’annonce d’un partenariat et un sur l’annonce de sortie d’une nouvelle version. Restent trois billets en un an (janvier, mars et octobre) pour essayer de savoir où va Thunderbird et où en est l’application de la stratégie. C’est maigre, je trouve, pour un projet de cette envergure qui a annoncé un ambitieux renouveau !

Rappelons que Thunderbird vient de fêter ses quinze ans.

Contribuer aux dépêches sur Firefox

Pour contribuer à la prochaine dépêche sur Firefox 73, c’est par ici !

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.