Pour 100 briques t'as plus rien : le navigateur Ladybird reçoit un million de brouzoufs

Posté par  . Édité par Julien Jorge. Modéré par Julien Jorge. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
37
4
juil.
2024
Internet

Après les multiples dons de 100.000 $, le projet de navigateur web Ladybird reçoit 1 million de dollars du fondateur de Github.

Dans la foulée, le projet se dote d'une fondation de droit américain dont les statuts interdisent toute forme de dons ou de financements intéressés (cf. Google qui rémunère Mozilla pour être le moteur de recherche par défaut de Firefox). Et bien sûr un site web tout neuf pour célébrer tout ça.

logo du navigateur Ladybird

Trois développeurs sont engagés (en plus d'Andreas Kling) et trois autres arrivent (inutile de postuler, ça ne devrait pas augmenter : Andréas préfère une petite équipe et veut toujours avoir les fonds pour un an et demi de salaires d'avance).

Une version alpha est prévue pour 2026. L'équipe utilise déjà Ladybird pour travailler sur ses sites préférés — Github, Discord, HackerNews… avis aux amateurs ! À ceux qui pensent toujours que créer un nouveau moteur de rendu et un navigateur est un projet voué à l'échec, remarquez de quelles pointures viennent les dons et les encouragements, le dernier en date étant Colin Hayhurst, créateur du moteur de recherche Mojeek.

Aller plus loin

  • # La classe

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

    Je suis le projet serenity depuis le début et j'adore voir son avancé. Je suis content pour le navigateur ladybird et ce don massif mais c'est vrai que les derniers temps il fait un peu d'ombre au projet entier. J'espère que serenity ne passera pas trop au second plan car c'est impressionnant le travail réalisé en si peu de temps.

    git is great because linus did it, mercurial is better because he didn't

    • [^] # Re: La classe

      Posté par  . Évalué à 4 (+4/-1).

      D'un autre côté, niveau OS libre, on est plutôt bien déjà.
      Il devient par contre plutôt urgent de diversifier l'offre des navigateurs.

      • [^] # Re: La classe

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        Un navigateur c'est quand même quelque chose de très compliqué.
        Sans parler des DRM de contenu, de certificats et de flux vidéos.

        J'applaudis évidemment l'initiative de Ladybird que je découvre après Servo.

        • [^] # Re: La classe

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7 (+4/-0). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 12:02.

          Sans parler des DRM de contenu, de certificats et de flux vidéos.

          PDF (déjà un monstre tout seul), audio, SVG et toutes les images, JS, DoH, TLS, Socks, HTTP 1/2/3, tcp/udp/websocket/…, CSS, DOM, greffons, isolation, RSS, Unicode et tous les codages, les compressions, accessibilité, multifenêtrage et olein écran, mobile/tactile vs bureau… y a de quoi faire (et plus encore
          https://en.m.wikipedia.org/wiki/Features_of_Firefox pour juste comparer à Firefox par exemple)

          • [^] # Re: La classe

            Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

            Le problème des DRM (et la raison de les mettre en valeur) n'est pas technique mais légal. Si tu n'as pas les clés de déchiffrement, tu ne peux pas lire Netflix, point. Peu importe la quantité de dev que tu injectes dedans.

            Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

            • [^] # Re: La classe

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7 (+4/-0). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 16:50.

              Un autre navigateur libre riche en fonctionnalités, même sans support des DRM, je suis preneur (ie. je ne mettrais pas dans le MVP perso). Mais oui je comprends la pro lunatique légale et le besoin mis en avant.

      • [^] # Re: La classe

        Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0).

        Pas spécialement l'offre des navigateurs: La répartition des parts de marché est ce qui m'inquiète le plus!

        Je crains qu'un jour, un site ne regarde mon navigateur et me réponde "Va mourir, je ne tourne que sous Chrome, j'ai besoin de speedy78 et de tables 3D dans les CSS pour t'afficher les horaires du restau".

        • [^] # Re: La classe

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

          C'est un autre problème, et ils ne sont pas exclusifs.

        • [^] # Re: La classe

          Posté par  . Évalué à -2 (+0/-4).

          C'est pas comme si Firefox faisait le moindre effort pour régler le problème… quand on se contente de copier ce que les autres font, en retard, évidemment qu'il est difficile d'avoir des parts de marché significatives!

        • [^] # Re: La classe

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Mais on y est déjà.
          Si vous n’avez ps besoin de tromper l'user-agent pour certains sites vous êtes bien chanceux.

    • [^] # Re: La classe

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

      Si, SerenityOS passe au second plan, et n'est pas concerné par le don de 1M$: https://awesomekling.substack.com/p/forking-ladybird-and-stepping-down-serenityos

  • # Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

    Posté par  . Évalué à 6 (+5/-1).

    J'ai compris l'argument que Firefox était trop dépendant de la pub pour son financement. Par contre, je comprends pas pourquoi ils ne se sont pas basés sur Gecko ou Servo pour le moteur de rendu, quitte à le forker. Est-ce qu'ils veulent faire un moteur de rendu de nouvelle génération en C++ ? Est-ce que des décisions influencées par la pub se sont immiscées jusque dans le moteur de rendu ?

    Merci pour vos éclaircissements ! :-)

    • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

      Dans serenity quasiment tout est fait maison et le projet n'a pas d'ambition d'être un OS grand public donc l'idée de tout développer n'est pas un problème car c'est fait par passion et par envie. Le projet ladybird a commencé dans serenity de la même manière, être d'abord un petit navigateur pour afficher la documentation et puis au fur et à mesure on est allé plus loin.

      Mon avis : si on doit créer des navigateur basés sur gecko/webkit/chromium on aura effectivement une grande partie du travail déjà réalisé mais nous sommes d'ores et déjà noyé par une quantité de navigateurs opensource. En plus, les 3/4 se ressemblent déjà visuellement alors je n'y vois peu d'intérêt à en faire un énième sur le même moteur.

      git is great because linus did it, mercurial is better because he didn't

      • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

        Posté par  . Évalué à 6 (+6/-3).

        J'avoue que je ne comprends pas trop l'argument. Il faut bien une raison pour recoder un truc existant de zéro, bonne ou mauvaise.
        - C'est un exercice (l'objectif n'est pas d'obtenir un logiciel compétitif, mais d'apprendre en codant un truc)
        - C'est une expérience (tenter une implémentation ou une méthode de développement théorique qui n'a pas été testée en pratique)
        - L'existant a des défauts qui ne sont pas corrigeables (sécurité, perfs)
        - L'existant est tellement complexe qu'il est plus simple de recoder que de s'approprier le code
        - L'architecture de l'existant empêche l'implémentation de nouvelles fonctions
        - La licence de l'existant n'est pas acceptable

        Peut-être d'autres raisons existent. Mais "parce que voila" me semble un peu léger, on parle de millions d'euros et de dizaines de milliers d'heures de travail…

        En plus, les 3/4 se ressemblent déjà visuellement alors je n'y vois peu d'intérêt à en faire un énième sur le même moteur.

        J'ai peut-être loupé un épisode, mais n'est-il pas normal que le rendu de tous les moteurs se ressemblent quand la norme définit exactement ce que doit être le rendu d'une page, parfois au pixel près? Je trouve que l'argument inverse serait plutôt pertinent, il existe déja plusieurs moteurs qui ont un rendu conforme à la norme, à quoi peut bien servir d'en recoder un qui, par la force des choses, aura aussi un rendu conforme à la norme?

        • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

          Posté par  . Évalué à 2 (+3/-1).

          • C'est un exercice (l'objectif n'est pas d'obtenir un logiciel compétitif, mais d'apprendre en codant un truc)

          SerenityOS rentre dans cette catégorie.

          Ladybird rentrait aussi dans cette catégorie, mais depuis la séparation des deux projets, ils ont relâché leur politique "pas de dépendances à d'autres projets", par exemple ils utilisent FFMPEG pour le rendu des fichiers média.

        • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

          Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 10 (+8/-0).

          Éviter une monoculture avec un seul moteur de rendu pour tout l'internet, c'est une bonne raison. Tout comme on parle de biodiversité, la technodiversité est une bonne chose pour la résilience.

          Si un projet est abandonné par ses auteurs, se retrouve dirigé par une entreprise qui mise tout sur l'IA et les cryptomonnaies, …, c'est pas mal d'avoir un plan B.

        • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 06 juillet 2024 à 14:28.

          Il y a aussi "parce que c'est fun".

          Pourquoi il y a des gens qui achètent un puzzle alors que c'est tellement plus simple d'acheter un poster ?

          SerenityOS est un hobby : Tout reimplémenter, juste pour le plaisir.

    • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

      Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 10 (+9/-0).

      Pourquoi pas sur Gecko : Mozilla a tout fait pour ne pas faciliter la vie des gens qui utilisent Gecko dans un autre navigateur. Toutes les API permettant d'intégrer Gecko ont été méthodiquement détruites au fil du temps. XUL Runner a été abandonné sans aucun plan pour la suite : plus personne ne fait confiance à Mozilla et personne de sain ne baserait son navigateur sur Gecko vu l'historique de Mozilla, et ils auraient raison.

      Pourquoi pas sur Servo : l'équipe de Servo a été licenciée par Mozilla en 2020, et le projet a failli mourir. Le développement a repris en 2023 avec une équipe réduite, financée par Igalia principalement. Le projet est officiellement relancé depuis février 2024.

      Ladybird/Libweb évoluent régulièrement depuis plusieurs années, alors que Servo était "quasi-mort".

      Donc même s'ils avaient voulu prendre un des projets de Mozilla, ils n'auraient pas vraiment pu. Mais le but ici, comme avec KHTML (qui a donné naissance à WebKit et Chrome), est de repartir de zéro avec une implémentation propre. C'est un choix comme un autre, et à mon avis une excellente chose pour la diversité du web.

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

      • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

        Pourquoi pas sur Gecko : Mozilla a tout fait pour ne pas faciliter la vie des gens qui utilisent Gecko dans un autre navigateur. Toutes les API permettant d'intégrer Gecko ont été méthodiquement détruites au fil du temps. XUL Runner a été abandonné sans aucun plan pour la suite : plus personne ne fait confiance à Mozilla et personne de sain ne baserait son navigateur sur Gecko vu l'historique de Mozilla, et ils auraient raison.

        C'est de la mauvaise fois de dire ça. Mozilla a abandonné le support de gecko en tant que bibliothèque indépendante. Pour leur prêter une intention d'avoir "méthodiquement" travaillé à empêcher son usage, il va falloir plus qu'une déclaration.

        Pour XUL runner ça vient d'une raison simple, XUL n'existe plus.

        Pour ce qui est de l'historique de Mozilla j'aurais était d'accord si rust n'existait pas.

        https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

        • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3 (+0/-0).

          Ce n'est pas tout à fait ce qu'il dit.

          Et je suis assez d'accord avec lui

          • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            Il va falloir un peu plus d'arguments pour que l'accusation d'activement ne rendre difficile son usage soit autre chose qu'un procès d'intention. Je suis le premier à déplorer l'abandon de ce support, mais il faut rester serein.

            D'autant quand on est simple commentateur, il faut rester mesurer dans ce que l'on sait ou ce qui est de l'ordre de l'opinion voir de l'accusation. Sinon on devient un polémiste comme un autre

            https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

            • [^] # Re: Pourquoi refaire un moteur de rendu ?

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 06 juillet 2024 à 02:05.

              Je voulais dire que « Toutes les API permettant d'intégrer Gecko ont été méthodiquement détruites au fil du temps » n'est pas équivalent à « leur prêter une intention d'avoir "méthodiquement" travaillé à empêcher son usage ».
              (quand bien même le propos est amorcé par « Mozilla a tout fait pour ne pas faciliter la vie des gens qui utilisent Gecko dans un autre navigateur ». Au global je comprends d'avantage le propos comme "Mozilla s'en fout de rendre son moteur fiablement réutilisable", ce qui est aussi ma perception (basée sur des propos comme ceux de Daniel Glazman à l'époque, comme indiqué dans un autre fil)).

  • # dev principal de Ladybird

    Posté par  . Évalué à -7 (+9/-16).

    Franchement, quand on entrevoit la ligne directrice du dev principal de Ladybird, ça donne pas super envie de s'investir.

    https://todon.eu/@ljrk/112717109457167571

    • [^] # Re: dev principal de Ladybird

      Posté par  . Évalué à 8 (+7/-1).

      Je me permet de mettre le "lien" déjà posté sur linuxfr où une discussion sur le sujet a déjà eut lieu:
      https://linuxfr.org/users/pif17/liens/changement-de-gouvernance-pour-le-navigateur-independant-ladybird

    • [^] # Re: dev principal de Ladybird

      Posté par  . Évalué à -6 (+23/-30). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 11:10.

      C'est marrant de voir qu'à chaque mention de ladybird, tu as une palanquée de morons qui débarquent et essayent de casser du sucre sur le choix des développeurs de ne pas faire de politique.

      Non les développeurs ne veulent pas intégrer des patchs pour changer les "he" en "they" dans les fichiers d'instruction lorsqu'ils décrivent des commandes utilisateurs.

      C'est quoi le délire? Passer pour des débiles mentaux? Vous ne pouvez plus dormir qu'un groupe limité de développeurs n'en n'ont rien à battre du wokisme et de votre combat?

      Au final, franchement, c'est votre image qui en prend un coup car vous passez pour des gamins frustrés qu'on ne leur accorde pas d'importance.

      Si vous voulez vous rendre utile, développez quelque chose de valeur, en mettant tous les "they" que vous voulez dedans et là, peut être que ce sera accepté comme contribution. Mais une contribution politique, c'est clair c'est non. Sinon, c'est la porte ouverte à des débats sans fin, ils ont mieux à faire de leur temps.

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 10 (+26/-8).

        Il faut peut-être replacer les choses dans son contexte. Une personne a posté un patch sur github remplaçant les pronoms masculins par un pronom neutre avec pour seul message : "Patch pour mettre des pronoms neutres pour que la doc soit lisible par des femmes"

        (je cite de mémoire mais c’est un truc dans le genre).

        Il y a avait zéro discussion, zéro revendication politique. Juste un truc factuel. On parle pas des justice warriors qui hurlent dans les tickets. On parle d’un patch factuel.

        Le dev principal a choisi, volontairement, de refuser le patch en arguant que c’était politique et que le mecs (car la contribution venait d’un mec) avait un agenda politique.

        Le dev a décidé que "imaginer qu’une femme puisse contribuer au code" est "politique".

        Le dev aurait pu:

        1. accepter le patch (fin de discussion)
        2. Refuser le patch en arguant que ça cassait un peu la cohérence globale ou tout autre détail technique (ça aurait mis la balle dans le camp du contributeur pour améliorer le ptach).

        Mais non, il a choisi de répondre que "inclure les femmes, c’est un débat politique".

        Ce qui est clairement une position mysogine et politique en soi.

        Mes livres CC By-SA : https://ploum.net/livres.html

        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7 (+6/-1).

          Mmmh c'est à peu près ça oui. Il n'est pas vraiment question de femmes dans la discussion originale. Le titre de la MR est « Gender neutral language within build instructions », et la description :

          It's a minor nitpick, but I think it's important; assuming the user and/or developer of the operating system is male isn't exactly the best.

          Donc je pense que ramener la réaction de l'auteur du projet à de la misogynie est un peu réducteur :)

          Le contributeur a littéralement ajouté deux lettres dans la doc, un seul he modifié en they, c'était il y a plus de trois ans, et regardez où nous en sommes aujourd'hui :D

          Si ça se trouve il aurait juste mis « typo » en description que ça serait passé.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1 (+4/-5).

            Il n'est pas vraiment question de femmes

            Neutre moins les hommes donne…

            Donc je pense que ramener la réaction de l'auteur du projet à de la misogynie est un peu réducteur :)

            Disons que la réaction de l'auteur était assez claire, sous couvert de ne pas faire de politique il en faisait, et perso c'est non pas le rejet de la PR qui est le plus gênant mais le commentaire de fermeture de la PR laissant clairement supposer que parler à plus de 50% des humains n'était pas envisageable.

            et regardez où nous en sommes aujourd'hui :D

            Par curiosité, y a-t-il un autre endroit qui clarifie la position de l'auteur à ce sujet?
            Parce que si ce n'est pas le cas, je vois 2 analyses :
            - On en est à pas grand chose sur "où nous en sommes aujourd'hui" car l'auteur ne daigne pas être clair sur ses positions
            - L'auteur est bien ce qu'on conclue qu'il est tout en ne voulant certes pas en rajouter

            Si ça se trouve il aurait juste mis « typo » en description que ça serait passé.

            Le pire est qu'en réalité ça aurait fait une typo sur une correction de typo :).
            (la bonne correction a été mise maintenant : c'est le compte et non une personne donc "it")

        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0).

          Le dev aurait pu:

          1. accepter le patch (fin de discussion)

          Fin de discussion ? Ça c'est une hypothèse très forte.

          Je peux comprendre le raisonnement suivant qu'aurait pu se faire le développeur.

          • ok. Il y a un patch qui me prendre vingt secondes à relire et à accepter.
          • si je l'accepte, je prends le risque d'en recevoir 10 par jour comme ça, parce que j'ai laissé des "he" un peu partout et je ne sais pas quoi d'autre.
          • donc je refuse en disant que les patch non techniques ne m'intéressent pas.

          Le dev aura fait tout ce raisonnement en moins de 5 secondes dans sa tête parce qu'il pensait à autre chose (de technique et important) et aura rédigé vite fait un motif qu'il ne faudrait pas surinterpréter comme de la misogynie.

          Faut pas juger les gens sur une décision peut-être malheureuse, juste parce qu'on est au courant de cette décision là[1]. Si ça se trouve ce gars va au parc jouer au foot avec ses filles tous les samedis ou offre à ses neveux plutôt des mangas de Pokemon que de Dragon Ball. (et j'aurais tendance à dire que ça, ça a 1000 fois l'importance de tous les "he" du monde dans les docs de tous les logiciels)

          [1] Par exemple ici vous devriez m'incendier parce que l'italique est se foutre de la gueule des dyslexiques.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (Mastodon) . Évalué à 2 (+2/-3). Dernière modification le 06 juillet 2024 à 11:48.

            Je peux comprendre le raisonnement suivant qu'aurait pu se faire le développeur.

            ok. Il y a un patch qui me prendre vingt secondes à relire et à accepter.
            si je l'accepte, je prends le risque d'en recevoir 10 par jour comme ça, parce que j'ai laissé des bugs un peu partout et peut-être même des failes de sécu
            donc je refuse en disant que les patch techniques ne m'intéressent pas.

            Ça ne te choquerait pas comme raisonnement? C'est exactement le même!

            Un patch technique ou pas, c'est une contribution. Si ça corrige une erreur, et que quelqu'un d'autre le fait pour toi, c'est tout bénef.

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

              Ça ne te choquerait pas comme raisonnement? C'est exactement le même!

              Je comprends ton point, mais perso, je vois une différence.

              Corriger des bugs, c'est le cœur de métier du gars, pas se poser des question sur la meilleur façon de formuler telle ou telle phrase. Je peux comprendre qu'il ait préféré ne pas rentrer dedans.

              Imagine un patch qui modifie 500 lignes dans la doc, y compris dans les commentaires dans le code. Relire le tout demande un vrai travail pour au moins deux raisons :

              • s'assurer que certaines reformulations de phrase ne changent pas le sens
              • s'assurer que 500 modification mineures de "neutralisation" ne sont pas une diversion pour introduire une faille de sécurité.

              Tout ça pour dire que je peux comprendre qu'un gars refuse les patch non techniques.

              ATTENTION : comprendre != approuver à 100%

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

            offre à ses neveux plutôt des mangas de Pokemon que de Dragon Ball.

            Je ne connais pas bien Pokémon, mais Dragon Ball (sans Z), c'est une belle aventure pleine d'humour que tout le monde peut lire.

            Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 07 juillet 2024 à 09:51.

              Je ne connais pas bien Pokémon, mais Dragon Ball (sans Z), c'est une belle aventure pleine d'humour que tout le monde peut lire.

              --- humour ---
              Si tu ne vois pas le problème avec DB, c'est que tu es un misogyne au sens de Ploum.
              --- fin ---

              Plus sérieusement.

              Dragon Ball (Z ou pas[1]), c'est que des héros.
              Dans Pokémon, il y a une belle brochette d'héroïnes qui ont un vrai rôle.

              Mon très humble avis est que, du point de vue des stéréotypes de genre, faire un peu plus de Pokémon et un peu moins de DB, c'est infiniment plus utile que tous les "he/they" ou tous les points médians du monde.

              [1] Je tien à mentionner que dragon ball multiverse corrige sérieusement le tir en donnant beaucoup plus de place à Bra, Pan et d'autres personnages introduits.

              • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0).

                Dragon Ball (Z ou pas[1]), c'est que des héros.

                Dans la partie sans Z, Bulma a une place importante et on croise des personnages comme Chichi.

                On n'est pas au top de l'égalité des genres, mais c'est mieux que la plupart des contes ou des récits mythologiques.

                Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

              Pokémon c'est une histoire de braconniers qui organisent des combats d'animaux. Une lecture saine assurément.

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  . Évalué à -1 (+9/-10).

        c'est marrant de voir qu'à chaque fois que des gens mentionnent le fait que le statu quo est toujours en faveur des oppresseur·es et des dominant·es, il y a toujours des personnes pour défendre ces oppresseur·es et dominant·es.

        du reste, la PR originelle ne faisait que corriger de la grammaire élémentaire.
        c'est la non-réponse qui en fait un objet politique—ironiquement—en s'en défendant.

        C'est quoi le délire? Passer pour des débiles mentaux? Vous ne pouvez plus dormir qu'un groupe limité de développeurs n'en n'ont rien à battre du wokisme et de votre combat?

        "Quand vous entendez dire du mal des juifs, dressez l'oreille, on parle de vous" (Frantz Fanon)

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  . Évalué à 4 (+8/-6).

        Pour rappel, en primaire, on apprend qu'une documentation ou des instructions, ca ne se rédige pas n'importe comment, mais avec un style d'écriture bien particulier limitant l'utilisation de pronom définis. Une liste d'instructions doit être rédigé avec des verbe à l'infinitif ou conjugué à la 2eme personne du pluriel à l'impératif, et si dans une documentation il est nécessaire d'utiliser la 3eme personne du singulier, on utilisera le pronom indéfini "on".

        En anglais, l'utilisation de "on" est remplacé par "they". Faire un patch corrigeant les pronoms est donc juste un patch pour respecter une convention linguistique datant d'avant même un quelconque agenda politique sur le sujet.

        Le délire c'est plutôt de se demander pourquoi quelqu'un refuse sciemment de ne pas respecter les conventions linguistiques : est-ce de l'illettrisme ou un agenda politique ?

        Emacs le fait depuis 30 ans.

        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10 (+13/-1). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 12:53.

          Purée, le niveau a bien changé ces dernières années à l'école. Moi, à mon époque, en primaire je ne connaissais pas le mot documentation. Pourtant je ne suis pas vieux, j'ai moins de quarante ans.

          ;)

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à 2 (+2/-2).

            Tout pareil =o
            Je veux bien quelques cours de rattrapage, raté maternel sup en plus à l'époque.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 8 (+7/-1).

            Moi j'ai beau avoir fait anglais du début jusqu'à la fin j'ai jamais appris they comme pronom neutre (mes études se sont finies en 2012). Alors si les temps changent il faut aussi former les gens à l'utiliser et forcément avec l'âge certains sont moins ouvert à ça.

            Essayer de faire adopter iel à des >= 50 ans, je serais curieux de voir le résultat.

            git is great because linus did it, mercurial is better because he didn't

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  (Mastodon) . Évalué à 6 (+7/-4).

              they a été utilisé depuis des siècles.

              • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

                Oui, enfin, le neutre singulier en anglais, moi, j'ai appris it. Genre I, you, he|she|it, us, you, they|them, je crois?

                • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                  Posté par  (Mastodon) . Évalué à -5 (+1/-9).

                  Au final on s'en branle de ce que tu connais ou pas. A. Kling n'a pas répondu à la PR en disant je préfère formuler avec one, it ou en se passant de l'usage de pronom.

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  (Mastodon) . Évalué à 9 (+8/-0).

              Pareil, on m'avait plutôt dit de dire "one" quand on ne sait pas de qui on parle pour rester neutre.

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 17:37.

              On le retrouve dans la grammaire anglaise dans cet usage depuis le 15ème siècle il parait. Après je suis pas spécialement expert et j'ai fait qu'une primaire française, j'ai plus appris l'anglais sur le tas. La personne juste au-dessus dit avoir appris le "one" à la place : ce n'est certes pas "they", mais c'est pas non plus "he/she", qui eux n'ont jamais été vraiment recommandés pour rédiger des docs, il me semble.

              Essayer de faire adopter iel à des >= 50 ans, je serais curieux de voir le résultat.

              On parle de rédiger une doc, et en français on a déjà un pronom personnel adapté à ca.

              Emacs le fait depuis 30 ans.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à 3 (+3/-2).

            C'est pas dit comme ca évidement, on parle de recette de cuisine par exemple. Une recette de gâteau c'est une liste d'instruction, et on voit ca au moment où on apprend l'impératif. Pour l'utilisation des pronoms personnels, on commence à voir ca au moment de l'introduction du "on" qui vient après les autres, pour conclure par la rédaction (ou son étude, je sais plus trop) d'une petite explication illustrant l'utilisation du "on".

            Ce sont des exercices classiques en primaire, depuis le siècle dernier.

            Moi, à mon époque, en primaire je ne connaissais pas le mot documentation.

            Chaud quand même, alors qu'à côté on se tape quand même l'apprentissage du subjonctif imparfait et qu'on parle de documents à longueur de journée avec les polycopiés et les TBI. En primaire on apprend des trucs vraiment badass sur la grammaire, ca vaut le coup de rouvrir ses cahiers une fois adulte, ca évite de mélanger "rédaction de texte" et "politique" ;).

            Emacs le fait depuis 30 ans.

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 10 (+9/-2). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 12:55.

        Je ne suis pas pour les gens qui viennent polluer github plusieurs années après pour un PR rejeté.

        En revanche ne pas accepter un changement qui change une phrase pour que le genre soit plus neutre, c'est clairement tout autant politique que de le proposer. Changer He en They, c'est inclusif et les gens qui s'en foutent ne perdent rien, ça ne coûtait rien d'accepter le PR. Tu ne peux pas te cacher faussement derrière un je ne fais pas dans la politique quand justement tu fais de la politique.

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4 (+6/-4). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 13:07.

        Bon je sais que je vais pas rajouter grand chose à ce qu'on dit les autre, mais pour être explicite :

        Vous ne pouvez plus dormir qu'un groupe limité de développeurs n'en n'ont rien à battre du wokisme

        En l’occurrence, ce sont les développeurs de Ladybird qui ont quelque chose à battre du "wokisme", mot ici utilisé pour dire "vivre tous ensemble sans discrimination".

        Ils font exactement le contraire de ce que tu décris.

        Mais une contribution politique, c'est clair c'est non.

        La contribution était neutre en corrigeant un bug (un fait, à part si on est clair qu'on considère les femmes comme ne pouvant pas contribuer, mais du coup… Je te laisse conclure) qui fait que 50% des contributeurs (et je garde ce mot au pluriel comme ça quitte à faire hurler les "wokistes") était explicitement exclus par la forme initiale ("he" désigne un homme et pas une femme, "contributeurs" désigne des hommes ou des femmes, seuls que des femmes sont exclus mais comme on sait qu'il y a au moins un homme ça ne change techniquement rien).

        Le rejet de la PR a été clairement faite pour raisons politiques.

        Si politique il y a, il est dans le rejet et non pas dans la contribution.


        Sebastien a bien fait de rappeler le problème.

    • [^] # Re: dev principal de Ladybird

      Posté par  . Évalué à 9 (+10/-4).

      Des combats fondamentaux qui n'intéressent qu'une faible partie de la population, il y en a des centaines. Ça vaut pour la souffrance animale, pour l'extension des zones de chalutage, pour les conditions de travail des enfants au Pakistan… et même pour le logiciel libre.

      Tu ne peux pas en vouloir à quelqu'un parce qu'il t'explique que ton combat, il s'en fout. Il ne dit pas que tu as tort, il dit qu'il s'en fout.

      Je pense que ton problème, c'est de n'avoir que des gens qui s'investissent dans le même combat parmi tes proches. À force, on finit par croire que son combat est universel, et on ne comprend pas pourquoi la société n'avance pas plus vite. On étiquette les gens qui s'en foutent comme "mysogynes" ou "transphobes", sans s'apercevoir que c'est son comportement qui est problématique. On a tous connu une voisine mémé à chats qui a 35 chats et qui ne parle que de chats, qui recueille les chats abandonnés, qui milite pour tout un tas de trucs sur les chats, et qui classe les gens en "personnes qui aiment les chats" et "méchants". Bah voila, ce genre de personnes sont des "maniaques"; ce n'est pas que les gens sont "chatphobes" quand ils la traitent de maniaque, c'est juste qu'ils sont lucides sur l'importance relative de son "combat" par rapport aux autres combats à mener.

      Bref, il faut au moins accepter qu'il y a une différence entre être "Xphobe" et être "Militant pour X phobe". On peut aimer les chats et ne pas aimer les mémés à chat maniaques, on peut utiliser une forme d'écriture inclusive tout en trouvant insupportables les militants de l'écriture inclusive.

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  . Évalué à 5 (+5/-2). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 12:35.

        Et c'est de cette facon que finalement le droit de vote a été accordé aux femmes, parce que les hommes en avaient rien à faire et les femmes l'ont accepté … Ah non, pas du tout en fait, c'était le contraire !

        Bah voila, ce genre de personnes sont des "maniaques";

        Tu supposes beaucoup de choses inexactes sur ce qu'on peut penser, et le fait que tu supposes qu'on soit négatif par défaut en dit long. Tout le monde n'est pas fermé aux préoccupations d'autrui, les accepter et limiter les propos excluant les gens parce qu'ils ne sont pas comme nous c'est légèrement le principe d'une société moderne, on ne vit pas tous dans les années 30-40.

        Emacs le fait depuis 30 ans.

        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

          Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 6 (+9/-5).

          Et puis le vrai problème c'est surtout de présenter le projet comme digne d'intérêt (et pour cause, il vient d'avoir un million) alors que la dernière chose dont on a besoin, c'est de consacrer du temps précieux à travailler avec des gens qui refusent de neutraliser leur grammaire et affichent une règle hypocrite "anti-politique" dans leur CONTRIBUTING.md. Il vaudrait mieux ne plus se préoccuper de Ladybird tant que cette clause idiote y figure encore.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à -1 (+1/-4).

            C'est en effet une raison de ne plus s'intéresser au projet, tout comme l'openwashing est aussi une raison valable de le faire. J'ai du mal à adhérer aux travaux de personnes aussi fermés à autrui, au point de l'afficher ouvertement et d'en faire une idéologie politique personnelle.

            Emacs le fait depuis 30 ans.

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  . Évalué à 2 (+2/-2).

              Je ne sais pas si c'est de l'humour, mais je serai curieux de savoir à quel moteur de rendu il est légitime de s'intéresser dès lors qu'on rentre dans des considérations pareilles. On peut s'intéresser à des causes peut-être plus graves (c'est affaire de point de vue) et par conséquent refuser d'entendre parler de webkit, gecko ou blink.

              On peut aussi considérer qu'il vaut mieux faire changer les esprits de l'intérieur, c'est à dire en participant, plutôt qu'hurler au loup. À cet égard, quoi d'étonnant de refuser le premier patch d'un inconnu si on le considère comme «politique» ? J'ai vu d'autres projets se faire pourrir par des non-participants qui encombrait liste de discussion et bugs avec des demandes qui appelaient des réponses lesquelles demandaient des explications qui à leur tour demandaient de justifier des choix techniques qui … On commence par être poli puis on rejette tout parce qu'on a du code à faire ou à incorporer (et c'est du vécu).

              On dirait des aboiements de chien, c'est Victor Hugo qui l'écrivait en faisant parler un soldat de l'empire capturé par des communards «c'est bien nous sommes des loups, mais vous vous êtes des chiens». C'est vraiment pas beau de dénigrer un projet et de juger un homme sur une petite bêtise — car oui c'en est une, Andreas Kling n'a pas réfléchi 3 secondes avant de refuser.

              • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

                On peut s'intéresser à des causes peut-être plus graves (c'est affaire de point de vue) et par conséquent refuser d'entendre parler de webkit, gecko ou blink.

                Autrement dit, l'excès de déchets générés par l'abus de javascript a outrance sur une immense majorité de sites web, qui détruit autant la planète des femmes que celle des hommes que celles des autres?

                Comment ça, pas dredi? (oula, mon karma va prendre une claque)

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  . Évalué à 1 (+5/-4).

        vous remarquerez que j'ai juste dit que, me concernant, les prises de position du dev principal de Ladybird ne m'incitaient pas à la moindre contribution à ce projet.

        Je pense que ton problème […] c'est juste qu'ils sont lucides sur l'importance relative de son "combat" par rapport aux autres combats à mener.

        je pense que relativiser les droits des personnes voire, comme vous le faites, faire l'apologie de l'indifférence quant à leurs droits, c'est une catégorie bien particulière de "maniaques".

        bref, accepter la différence entre être xyz-phobe et être "militant·e xyz-phobe", ce n'est pas nécessairement accepter la xyz-phobie comme étant une loi de la nature.

        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

          Posté par  . Évalué à 6 (+7/-4).

          faire l'apologie de l'indifférence quant à leurs droits

          En ce qui me concerne, je ne suis absolument pas indifférent aux droits des femmes et des trans. Par contre, je me fous royalement de ces histoires de pronoms. Je pense que des gens pourtant bien intentionnés se sont complètement emmélé les neurones et finissent par casser les pieds de tous avec des choses qui n'ont aucun intérêt, ce qui génère des réactions négatives à leur égard, qu'ils interprètent (à tort) comme une réaction contre la cause qu'ils défendent.

          bref, accepter la différence entre être xyz-phobe et être "militant·e xyz-phobe", ce n'est pas nécessairement accepter la xyz-phobie comme étant une loi de la nature.

          Personne n'a dit ça, au contraire même : quand des gens qui ne sont pas xyz-phobes en viennent à penser que les "militants xyz" sont infréquentables, il y a peut-être un petit problème dans la stratégie de communication.

          Par exemple, je pense que j'aurais le même plaisir à faire bouffer des poignées de points médiants à ceux qui ne peuvent pas s'empêcher de montrer à quel point leur militantisme est supérieur aux règles de typographies établies, que ça soit des hommes, des femmes, ou des trans.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (Mastodon) . Évalué à -1 (+6/-10).

            En ce qui me concerne, je ne suis absolument pas indifférent aux droits des femmes et des trans. Par contre, je me fous royalement de ces histoires de pronoms.

            Si tu as un minimum d'empathie tu ne peux pas être l'indifférent à leurs droits et t'en foutre de la question des pronoms.

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  . Évalué à 3 (+2/-2).

              Si tu as un minimum d'empathie tu ne peux pas être l'indifférent à leurs droits et t'en foutre de la question des pronoms.

              Je ne suis pas certain de comprendre la phrase, mais pourquoi? Ce n'est pas très difficile de distinguer ce qui est du ressort des droits fondamentaux et ce qui est une question d'inconfort vis-à-vis du reste de la société. Pour revenir dans le contexte, ici il s'agit d'une documentation écrite comme si le lecteur ne pouvait être qu'un homme. On peut trouver ça idiot ou y être indifférent, une utilisatrice du logiciel pourrait s'en trouver mal à l'aise, et en effet, on pourrait même dire que ça contribue à maintenir une sorte d'ambiance pas très paritaire dans le monde du logiciel. Mais considérer que des droits sont bafoués, ça revient à judiciariser une situation qui est parfaitement compatible avec la vie de tous les jours; par contraste, ça revient également à assimiler des vraies violations des droits avec une chose aussi ridicule que l'utilisation de mauvais pronoms dans une doc.

              • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                Posté par  (Mastodon) . Évalué à -1 (+2/-6).

                Je parle d'empathie, pas de droits bafoués.

                • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                  Posté par  . Évalué à 3 (+2/-2).

                  Je ne comprends pas. Tu as écrit:

                  Si tu as un minimum d'empathie tu ne peux pas être l'indifférent à leurs droits et t'en foutre de la question des pronoms.

                  Donc on parle bien de droits ou pas? Ou alors je ne vois vraiment pas où tu veux en venir. Ou alors, tu veux dire qu'il faut de l'empathie pour ne pas être indifférent à la question des pronoms, de manière indépendante des droits? Auquel cas on est peut-être d'accord; en effet, les histoires de pronoms n'ont rien à voir avec les droits, c'est plus une histoire de politesse ("que penserait une femme qui lit cette doc dans laquelle je considère que le lecteur est un homme?").

                  • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                    Posté par  (Mastodon) . Évalué à -2 (+3/-8).

                    C'est incroyable de volontairement essayer de se passer pour plus idiot que l'on est.

                    Mon propos c'est que si tu es sensible aux droits d'une catégorie de personne, tu devrais avoir assez d'empathie pour ne pas vouloir les exclure/blesser.

                    Là ta réthorique, c'est comme si tu disais "je suis sensibles aux droits des personnes victimes de racisme, mais quand même ces bougnoules devraient arrêter de nous emmerder à demander qu'on les traite correctement." Niveau empathie et respect de l'autre, t'es râs les pâquerettes quoi.

                    • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                      Posté par  . Évalué à 5 (+4/-2). Dernière modification le 05 juillet 2024 à 14:31.

                      Bah là je ne te comprends pas. Le respect des droits humains est totalement dissociable de l'empathie, autrement, ça serait terrible : tu ne défendrait le respect des droits de l'Homme qu'envers ceux pour lesquels tu ressens de l'empathie? Je suis pour que les pédonazis criminels de guerre aient droit à un procès équitable, mais s'ils ne veulent pas être appelés pédonazis parce que ça les offense, bah je m'en ballec, je les appelle comme je veux.

                      Au final, qui décide à quelles demandes tu accèdes et quelles demandes tu refuses? Tu utilises ton libre arbitre. Est-ce que "il" ou "elle" c'est raisonnable, et pas "iel"? Ou "il" le jour et "elle" la nuit? Ou "Mademoiselle", "Rajah", "Herr Doktor", "Monsieur le Président", "Skippy le Grand Gourou" ou "Maître de l'Univers"? Tu tranches bien à un endroit, et d'autres personnes trancheront à un autre endroit, ça n'est pas par manque d'empathie ou par manque de respect. À la limite, c'est bien plus irrespecteux d'utliliser le pronom souhaiter tout en pensant que c'est ridicule. Et en tout cas, tu peux toujours défendre que les gens ont des droits fondamentaux qui méritent d'être respectés indépendamment de la manière dont ils veulent se faire appeler.

                      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 1 (+3/-5). Dernière modification le 05 juillet 2024 à 15:50.

                        C'est curieux ta conception de l'empathie, comme si ça ne pouvait s'appliquer qu'à des individualités et pas à l'humanité dans son ensemble.

                        Mais bon je vais m'arrêter là parce que tu fais volontairement le clown.

                        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                          Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 05 juillet 2024 à 17:38.

                          Wikipédia:

                          L'empathie […] est la reconnaissance et la compréhension des sentiments et des émotions d'un autre individu.

                          Le Robert:

                          Capacité de s'identifier à autrui dans ce qu'il ressent.

                          Wiktionnaire:

                          Capacité de comprendre, de ressentir les sentiments ou de se mettre à la place d’une autre personne.

                          Larousse:

                          Faculté intuitive de se mettre à la place d'autrui, de percevoir ce qu'il ressent.

                          Du coup, oui, par définition, l'empathie ne peux s'appliquer qu'à des individualités. Je ne comprends pas ce que tu entends pas "humanité dans son ensemble". Tu veux peut-être dire quelque chose comme "compassion"? La compassion peut être ressentie envers un groupe de personnes, par exemple.

                          Si on n'utilise pas les mêmes définition, c'est sûr qu'on ne risque pas de se comprendre!

                          oserais-je faire remarquer l'utilisation générique de "il" dans toutes ces définitions? :-)

                          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                            Posté par  (Mastodon) . Évalué à 4 (+3/-2).

                            Définition d'autrui: toute personne autre que soi même.

                            Donc oui l'empathie peut s'appliquer à toute autre personne que soi même et tu n'as pas besoin de l'individualiser.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1 (+3/-5).

            Franchement j'ai l'impression de lire une variante de "Hey, je suis pas sexiste, j'ai un ami they !"…

            Il y a la déclaration d'intention, et il y a ce que nous faisons en situation qui est la pierre de touche de la sincérité de notre déclaration il me semble

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à 2 (+4/-4).

            Par contre, je me fous royalement de ces histoires de pronoms. Je pense que des gens pourtant bien intentionnés se sont complètement emmélé les neurones et finissent par casser les pieds de tous avec des choses qui n'ont aucun intérêt, ce qui génère des réactions négatives à leur égard

            Pour rappel, l'auteur de la PR n'en a pas fait un sujet politique, il a juste corrigé la doc pour respecter les usages de la langue anglaise. Personnellement n'étant pas bilingue, je suis plutôt content quand quelqu'un se propose de corriger mes fautes en anglais : au mieux j'apprends un truc, au pire j'ai un texte bien écris sans faire trop d'efforts.
            La meilleure illustration que la PR n'a aucune raison politique derrière, c'est tout simplement l'absence de réponse du contributeur après que le dev de LadyBird ait choisi de politiser cette PR. Le contributeur a proposé une correction d'un problème linguistique, le dev a annoncé qu'il ne souhaitait pas faire cette correction (pour raison politique), le contributeur a compris le "non" et a laissé tombé sa PR sans discuter des raisons invoquées.

            C'est le dev de LadyBird qui a transformé la PR en un sujet politique sur lequel il a pris soin d'afficher une idéologie. Après que le dev ait invité les lecteurs de la PR à la discuter de façon politique et à discuter de l'idéologie affichée, c'est compliqué de reprocher aux gens de le faire quand même.

            Évitons quand même de retourner les causes et conséquences.

            Emacs le fait depuis 30 ans.

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 5 (+6/-4).

        Tu ne peux pas en vouloir à quelqu'un parce qu'il t'explique que ton combat, il s'en fout. Il ne dit pas que tu as tort, il dit qu'il s'en fout.

        Pas tout à fait.

        S'il s'en foutait il aurait accepté le PR et serait passé à autre chose. La refuser ce n'est pas s'en foutre mais faire le choix politique de le refuser.

        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

          Posté par  . Évalué à 8 (+11/-6).

          S'il s'en foutait il aurait accepté le PR et serait passé à autre chose.

          OK, tu as raison, je vais aller mouler sur un autre article.

          Non en fait, ça me semble complètement absurde. Je ne vois pas pourquoi céder à n'importe quelle demande pour la simple raison que je m'en fous.

          Regarde le lien original:

          https://github.com/SerenityOS/serenity/pull/6814

          Le gars n'a pas répondu qu'il détestait les femmes et qu'il refusait pour cette raison. Il dit très clairement qu'il s'en fout, et qu'il ne veut pas de contributions motivées par un agenda politique.

          Il n'est pas mysogyne ou transphobe. Il ne méprise pas les trans ou les femmes, il méprise les gens qui n'ont pas d'autres occupations que de modifier les pronoms dans les docs de logiciels. C'est certainement vexant pour les gens qui pensent que c'est important de modifier les pronoms, mais ça n'a rien à voir avec ce dont on l'accuse.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (Mastodon) . Évalué à 3 (+6/-6).

            qu'il ne veut pas de contributions motivées par un agenda politique

            La contribution n'était motivée par aucun agenda politique justement. C'était uniquement l'interprétation, politique elle, de Andreas Kling.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à 0 (+9/-9).

            bis repetita : s'il s'en foutait vraiment, il aurait accepté la PR.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (Mastodon) . Évalué à 5 (+7/-5).

            Je ne vois pas pourquoi céder à n'importe quelle demande pour la simple raison que je m'en fous.

            C'est mignon comme c'est important le choix lexical. Si tu t'en fous, tu ne cède pas. Céder, c'est quand ça t'emmerde.

            Quelqu'un qui s'en fout reçoit la contribution, dit "oh, merci" et accepte la PR.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 22:51.

            Accessoirement, ces gens créent du bruit qui gêne le travail technique de gérer les PRs qui elles ont un intérêt pour avoir un logiciel qui techniquement fonctionne.
            Ce qui est est franchement plutôt difficile, quand on parle du web…

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 9 (+8/-1).

        Des combats fondamentaux qui n'intéressent qu'une faible partie de la population

        C'est exact.

        Un logiciel c'est déjà fait par une personne qui s'est investie dedans et l'a fait pour elle. Le développeur de notepad++ a souvent utilisé son logiciel comme tribune à charlie hebdo, pour les votes du rn, etc. C'est son logiciel, son choix. Tu adhères tant mieux. Ça te gêne tu désinstalles. Ou tu t'en fiches tu laisses.

        Je suis aussi pour une écriture au maximum neutre et dans mes documentations je fais l'effort de prêter attention à tout ce qui est sensible. Dans l'embarqué il y a encore malheureusement des termes comme “master/slave” dans le bus i2c, c'est chiant mais on essaye d'écrire sans. Je change le nom des branches “master” en “main” et les autres termes comme “blacklist” dès que possible. Bref, je fais mon effort parce que c'est une règle parce que le monde adhère de plus en plus. Parfois dans mes tests unitaires j'écris ou utilise des prénoms, des objets, des scènes ou tout autre chose dépendante du contexte mais sans arrière pensée. Je serais aussi agacé que quelqu'un puisse un jour me dire que l'exemple de mon test unitaire est offensant parce qu'il consiste à infliger des dégâts à une créature fictive.

        Quand je participe à d'autres projets il y a parfois des choses qui me chagrinent. Par exemple got il y a une blague en référence à Theo de Raadt “shut up and hack” qui apparait après un got clone. Pour certains c'est drôle pour d'autres non. Le développeur qui l'a mis a trouvé ça marrant et envoyer maintenant un patch pour lui dire que c'est pas drôle et que je me sens insulté peut déboucher en plusieurs réponses :

        • j'en ai absolument rien à carrer
        • oui pardon, c'était une blague je l'enlève maintenant

        Quand on utilise un logiciel, on utilise le travail de cette personne et souvent gratuitement. Personne ne vous oblige à l'utiliser, si c'est offensant alors prenez autre chose.

        Ce qui m'inquiète c'est que ce genre de discussions et débats vont aller de plus en plus loin. Si je fais un jeu vidéo où l'on peut tuer des animaux (cf des vaches dans minecraft…) je pourrais être catégorisé comme quelqu'un qui n'a aucune conscience de la souffrance animale. Si je fais des jeux de voitures thermiques on pourrait me reprocher l'absence de considération environnemental. Si je mets des éléments religieux on pourrait croire que je fais soit l'apologie soit un blasphème.

        Bref, ce sont des débats sans fin pour des projets techniques qui ne nous appartiennent pas. Le meilleur moyen d'exprimer votre désapprobation est de ne pas les utiliser.

        git is great because linus did it, mercurial is better because he didn't

        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

          Posté par  . Évalué à 9 (+9/-3).

          Bref, ce sont des débats sans fin pour des projets techniques qui ne nous appartiennent pas. Le meilleur moyen d'exprimer votre désapprobation est de ne pas les utiliser.

          Moi j'irais même plus loin : poussée à l'extrême, la pensée progressiste peut avoir des relents normatifs quasiment fascistes. L'idée n'est plus de convaincre par des arguments (du style "attention, votre doc considère que le lecteur ne peut être qu'un homme, or certaines femmes utilisent votre logiciel et il faudrait savoir si elles ne se sentent pas offensées par ce choix"), mais d'imposer ("vous devez faire comme ça, si vous ne le faites pas c'est que vous êtes un sale xyz-phobe, et je vais demander à mes copains de parler de vous partout sur les rézosocio pour que vous souffriez de ne pas m'avoir obéi".

          On est dans un registre qui a abandonné depuis longtemps la bienveillance: l'opposition, ou même l'indifférence, aux thèmes progressistes du moment, est devenue insupportable pour certains militants, qui ne sont plus dans une démarche de conviction, mais dans une démarche de faire appliquer par la contrainte. Parfois ils n'y arrivent pas, parce qu'ils ne sont pas tout-puissants, mais la méthode est quand même inquiétante.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

            N'est-ce pas une des bases du fascisme? Qui peut être autant d'extrême gauche comme d'extrême droite comme le passé nous l'a montré?
            Et ma sensibilité politique est plutôt "rangée" côté extrême gauche, pour ça que je me souviens bien des trahisons de Lenine (non, pas staline, il a juste continué, c'est Lénine, le pire, qui a initié les horreurs)

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  . Évalué à -1 (+4/-5).

              N'est-ce pas une des bases du fascisme? Qui peut être autant d'extrême gauche comme d'extrême droite comme le passé nous l'a montré?

              quelle serait donc cette expérience passée dans laquelle le fascisme serait d'extrême gauche ?

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  . Évalué à 5 (+5/-3). Dernière modification le 05 juillet 2024 à 09:42.

              N'est-ce pas une des bases du fascisme? Qui peut être autant d'extrême gauche comme d'extrême droite comme le passé nous l'a montré?

              Honnêtement, je ne vois pas à quelle expérience générale de "fascisme d'extrême gauche" tu fais référence. On sait que les expériences communistes ont systématiquement tourné vers le totalitarisme, mais on n'y trouve normalement pas les marqueurs du fascisme (traditionalisme, xénophobie, etc), même si on se rapproche sur d'autres points (paranoïa politique, anti-pacifisme…). C'est pour ça que j'ai écrit que ça pourrait se rapprocher, mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, le "wokisme" n'est pas une forme de fascisme.

              Ça me fait penser à une série d'affichettes "anti-sexistes" exposées à mon boulot. En plus de situations de "sexisme ordinaire" au boulot, illustrant des comportements fréquents qui génèrent une pression "masculiniste" dans le cadre professionnel, quelques situations illustrent également la vie privée (par exemple un type qui demande à sa femme de s'habiller différemment). Et c'est là que je trouve que ça déconne sec quand même : quoi qu'on puisse penser des types qui règlementent la tenue vestimentaire de leur nana, la pensée progressiste ne peut pas prétendre règlementer les conversations privées, ou ce que les gens font au plumard, et avec qui ils le font. C'est très bien de viser la parité dans un comité d'administration, mais c'est légitime de ne pas avoir de parité dans un groupe d'amis qui partent au camping. Je pense que ça illustre pas mal comment on peut partir plein de bonnes intentions et continuer sur sa lancée sans s'apercevoir qu'on va beaucoup trop loin, et que le projet de société qu'on propose n'est qu'une énième avatar de totalitarisme: on peut concevoir un totalitarisme progerssiste (je pense que c'est ça, le "wokisme", en fait), même s'il est peu probable qu'un tel mouvement puisse obtenir un réel pouvoir politique.

              Dans le he-gate dont on parle, on n'est pas loin de ça : refuser un patch qui change 5 occurences de "he" en "they" dans une doc confidentielle d'un logiciel pas très connu est décrit comme un acte exécrable, qui conduit à des accusations de mysogynie et de transphobie. On sent bien qu'il y a derrière ça une volonté normative, pleine de bonnes intentions probablement, mais quasi-totalitaire quand même. C'est ce quasi-totalitarisme qui me refroidit : c'est peut-être OK pour he/they sur le fond, mais qu'est-ce qu'on fait pour le point médian, pour la féminisation des noms de métiers, pour la grammaire "neutre" (iels, celleux, etc?). Est-ce que publier un document qui ne suit pas une norme sociale progressiste va forcément induire le risque d'être pointé du doigt et harcelé jusqu'à ce qu'on accepte cette nouvelle "norme"? Ça ne correspond pas vraiment à ma conception du progressisme…

              • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                Posté par  . Évalué à -3 (+5/-8).

                "oulala, les personnes opprimées demandent que la domination qui est exercée sur elles et eux soit levée; ils et elles le demandent de manière bien trop bruyante, c'est intolérable."

              • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 7 (+6/-1).

                Dans le he-gate dont on parle, on n'est pas loin de ça : refuser un patch qui change 5 occurences de "he" en "they" dans une doc confidentielle d'un logiciel pas très connu est décrit comme un acte exécrable, qui conduit à des accusations de mysogynie et de transphobie.

                Non pas comme un acte exécrable, mais comme quelque chose qui semble assez révélateur de la façon de penser de la personne qui a refusé ce patch en disant que utiliser des pronoms neutres, c'est avoir un agenda politique.

                Rien de grave, certes, mais pour moi c'est un signal suffisant pour ne pas avoir envie de mettre les pieds dans le projet en question, ou en tout cas pour être sur mes gardes. C'est tout. Il peut continuer à penser ce qu'il veut et à gérer son projet comme il veut. Et j'ai le droit de penser que c'est pas le genre de personne avec qui j'ai envie de collaborer. Je crois que personne n'a rien demandé d'autre.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à 6 (+3/-0).

            Moi j'irais même plus loin : poussée à l'extrême, la pensée progressiste peut avoir des relents normatifs quasiment fascistes. L'idée n'est plus de convaincre par des arguments (du style "attention, votre doc considère que le lecteur ne peut être qu'un homme, or certaines femmes utilisent votre logiciel et il faudrait savoir si elles ne se sentent pas offensées par ce choix"), mais d'imposer ("vous devez faire comme ça, si vous ne le faites pas c'est que vous êtes un sale xyz-phobe, et je vais demander à mes copains de parler de vous partout sur les rézosocio pour que vous souffriez de ne pas m'avoir obéi".

            HS, vu que personne ici n'a défendu une campagne de haine sur les réseaux sociaux.

        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

          Posté par  . Évalué à 6 (+4/-1).

          Un logiciel c'est déjà fait par une personne qui s'est investie dedans et l'a fait pour elle. Le développeur de notepad++ a souvent utilisé son logiciel comme tribune à charlie hebdo, pour les votes du rn, etc. C'est son logiciel, son choix. Tu adhères tant mieux. Ça te gêne tu désinstalles. Ou tu t'en fiches tu laisses.

          C'est exactement le propos du commentaire initial, qui dit que ce comportement le dissuadera lui de contribuer.

          Et tout le monde avait la possibilité de l'ignorer en pensant "je m'en fiche de ce qu'il pense, il est libre de le penser". Mais apparemment non.

          Si tu penses vraiment que face au comportement d'un dev qu'on désapprouve, la bonne attitude c'est de ne pas faire de bruit et de juste l'ignorer, pourquoi est-ce que la bonne attitude devant un contributeur potentiel qui exprime son malaise c'est de lui expliquer qu'il a tort?

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à 8 (+8/-3).

            Si tu penses vraiment que face au comportement d'un dev qu'on désapprouve, la bonne attitude c'est de ne pas faire de bruit et de juste l'ignorer, pourquoi est-ce que la bonne attitude devant un contributeur potentiel qui exprime son malaise c'est de lui expliquer qu'il a tort?

            Sauf que ça n'est pas du tout comme ça que ça s'est passé. Quelqu'un a soumis un patch pour modifier toute la doc sans que personne ne lui ai demandé et sans en avoir discuté, le dev a répondu "c'est une contribution cosmétique motivée par un agenda politque et je ne marche pas dans la démarche", et c'est tout. Aucun contributeur ou utilisateur régulier n'a contacté la ML des devs pour demander d'où ça venait et si les devs pensaient que c'était une bonne idée de changer.

            Mon interprétation c'est que le dev s'intéresse à ses vrais utilisateurs, et il ne donne pas suite aux contributions dont l'objectif principal n'est pas d'améliorer le logiciel. On peut désaprouver, mais c'est assez pathétique d'aller l'accuser de mysogynie ou de transphobie, et d'aller faire du buzz sur les rézosocio. De toutes façons, personne n'utilisait ce soft avant, donc ça ne va rien changer, et c'est bien parce que tout le monde le sait que la campagne s'est transformée en dénigrement et en incitation au boycott ou à pourrir les ML.

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  . Évalué à 6 (+5/-2).

              Commentaire initial:

              Franchement, quand on entrevoit la ligne directrice du dev principal de Ladybird, ça donne pas super envie de s'investir.

              J'ai beau lire et relire, je ne vois aucun incitatif à pourrir la ML, appeler au boycott, lancer une campagne de dénigrement ni rien de la sorte.

            • [^] # Re: dev principal de Ladybird

              Posté par  . Évalué à 2 (+3/-3).

              Quelqu'un a soumis un patch pour modifier toute la doc sans que personne ne lui ai demandé

              En effet, c'est un peu le principe du logiciel libre. Si tu veux pas de PR, tu l'annonce clairement ou tu le fais pas sur un github public avec une licence BSD 2-Clause  ?

              le dev a répondu "c'est une contribution cosmétique motivée par un agenda politque et je ne marche pas dans la démarche"

              En effet, c'est le dev qui a choisi de considérer cette PR sous un angle politique, et d'y afficher une certaine opinion, c'est bien ce qu'on dit.

              Aucun contributeur ou utilisateur régulier n'a contacté la ML des devs pour demander d'où ça venait et si les devs pensaient que c'était une bonne idée de changer.

              En effet, le contributeur a choisi de ne pas répondre et d'accepter le "non", il n'en a pas fait une discussion politique, c'est toujours ce qu'on dit depuis le début.
              Le fait que le contributeur n'en ait pas spécialement discuté en amont peut aussi indiquer qu'il estimait que ce n'était pas un gros sujet mais un truc assez mineur sur une bonne pratique linguistique pas très importante et ne voulait pas faire de bruit pour un détail qu'il se proposait de corriger rapidement.

              Mon interprétation c'est que le dev s'intéresse à ses vrais utilisateurs

              C'est qui ses vraies utilisateurs du coup ? Les personnes qui partagent la même idéologie politique que l'auteur, vu que ceux qui y sont défavorable passeront à autre chose ? Les hommes vu que sa doc les mentionne explicitement ?

              c'est assez pathétique d'aller l'accuser de mysogynie ou de transphobie

              Bah en fait, ca dépend, quel est le public visé par son projet ? Est-ce qu'il est ouvert à tout contributeur ou seulement à ceux qui partage sa vision des choses ?

              De toutes façons, personne n'utilisait ce soft avant,

              Du coup il n'a aucun vrais utilisateurs en fait ? Et il ne souhaite pas en avoir du coup ou avoir des contributeurs ? Dans ce cas pourquoi publier son projet sur github en y mettant explicitement une licence BSD et chercher à avoir des financements si c'est juste un truc perso dans un coin ?

              Personne va pourrir un projet perso d'une personne qui ne cherche rien à par un endroit où hoster vite fait son code source. Par contre quand un gus va gratter des financements, certains vont commencer à s'intéresser au sujet, à son auteur, où il compte aller, etc. Si l'auteur souhaite que son projet grossisse, il est bien obligé de s'intéresser à ses utilisateurs et contributeurs (un contributeur ne l'est pas forcément avec du code, mais peut aussi l'être avec des financements).

              Emacs le fait depuis 30 ans.

              • [^] # Re: dev principal de Ladybird

                Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 6 (+7/-3).

                Mon interprétation c'est que le dev s'intéresse à ses vrais utilisateurs

                Le mec qui a proposé le patch me semble, par définition, un « vrai utilisateur ». Parce qu’il a lu la doc, a repéré un problème et a envoyé un patch.

                Mais donc il n’est pas un "vrai utilisateur" selon toi ? Parce qu’il pense une opinion que le mainteneur estime « politique » ?

                (moi je tiens à rappeler que ce qui m’a choqué, ce n’est pas le rejet du patch, c’est que le mainteneur aie appelé ce patch comme ayant un « agenda politique »).

                Tout est politique. Dire « Je ne fais pas de politique » est la définition même du soutien au fascisme.

                Mes livres CC By-SA : https://ploum.net/livres.html

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

            Si tu penses vraiment que face au comportement d'un dev qu'on désapprouve, la bonne attitude c'est de ne pas faire de bruit et de juste l'ignorer, pourquoi est-ce que la bonne attitude devant un contributeur potentiel qui exprime son malaise c'est de lui expliquer qu'il a tort?

            Je ne dis pas qu'une personne a tort ou raison. On ne peut pas forcer les gens à changer leur opinions. L'opinion étant de base quelque chose d'extrêmement subjectif et personnel.

            Je situerais cette situation sur une barre à trois curseurs

                +-AK-------------------------+----------------------------+
            opposition                    neutre                      favorable
            

            Dans le cas présent, Andreas (AK) était plutôt situé dans la partie opposition. De ce fait en fonction de l'opinion de chacun on peut arriver à plusieurs possibilités :

            Je suis :

            • opposé : pas de changement non plus (car dans ce cas, je partage l'avis de Andreas)
            • neutre : le changement m'est égal
            • favorable : je demande le changement

            Ce qui signifie qu'il s'agit de la minorité qui force un changement à une personne qui n'en avait pas envie. Question « démocratique » je trouve ça sensé. Je sais pas si on se rend compte qu'on parle d'une phrase qui utilisait he pour désigner un compte utilisateur virtuel. On est assez loin des messages odieux de Torvalds disant aux gens qu'ils doivent être rétroactivement avortés. Alors quand des contributeurs disent qu'ils ne peuvent absolument pas contribuer à cause de ça je me sens un poil perplexe. Je connais une personne qui ne peut pas mais voudrait utiliser Linux car elle est mal voyante et que les logiciels de lecture d'écran sont peu efficace mais elle essaye de contribuer comme elle peut, il y a de quoi rester songeur.

            Mais comme annoncé plus haut, la presse a scandale a encore fait les gros titres plus rapide que son ombre :

            https://github.com/SerenityOS/serenity/pull/24648

            git is great because linus did it, mercurial is better because he didn't

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  . Évalué à 3 (+7/-7).

        Des combats fondamentaux qui n'intéressent qu'une faible partie de la population, il y en a des centaines.

        C'est ce qu'il y a de pratique avec les pratiques discriminatoires: ça ne concerne toujours qu'une faible partie de la population (ou ici 50%, mais on ne va pas chiopoter).

        Tu ne peux pas en vouloir à quelqu'un parce qu'il t'explique que ton combat, il s'en fout. Il ne dit pas que tu as tort, il dit qu'il s'en fout.

        C'est ce qui est pratique avec les discriminations, c'est que quand on est blanc chrétien hétérosexuel dans un pays développé, on a le luxe de pouvoir s'en foutre.

        Je pense que ton problème, c'est de n'avoir que des gens qui s'investissent dans le même combat parmi tes proches. À force, on finit par croire que son combat est universel, et on ne comprend pas pourquoi la société n'avance pas plus vite. On étiquette les gens qui s'en foutent comme "mysogynes" ou "transphobes", sans s'apercevoir que c'est son comportement qui est problématique.

        C'est ce qui est pratique dans les comportements discriminatoires, c'est qu'il y a toujours des gens pour t'expliquer que ta "lutte", ben elle fait chier, alors que dans le monde des blancs chrétiens hétérosexuels dans les pays développés, on n'a pas forcément besoin que ça change, et encore moins que ça change vite.

        On a tous connu une voisine mémé à chats qui a 35 chats et qui ne parle que de chats, qui recueille les chats abandonnés, qui milite pour tout un tas de trucs sur les chats, et qui classe les gens en "personnes qui aiment les chats" et "méchants". Bah voila, ce genre de personnes sont des "maniaques"; ce n'est pas que les gens sont "chatphobes" quand ils la traitent de maniaque, c'est juste qu'ils sont lucides sur l'importance relative de son "combat" par rapport aux autres combats à mener.

        Et c'est tout-à-fait comparable à des contributrices femmes qui aimeraient probablement qu'on n'utilise pas "il" pour parler d'elles, mais sans doute que ce sont des maniaques, parce que nous, les hommes, ça ne nous dérange pas qu'il y ait écrit "il" partout pour parler de nous.
        Surtout que tu imagines les efforts incroyables à déployer pour écrire "they" au lieu de "he"? Quand bien même c'est fait par d'autres contributeur, rien que d'y penser il y a de quoi être épuisé!

        Bref, il faut au moins accepter qu'il y a une différence entre être "Xphobe" et être "Militant pour X phobe". On peut aimer les chats et ne pas aimer les mémés à chat maniaques, on peut utiliser une forme d'écriture inclusive tout en trouvant insupportables les militants de l'écriture inclusive.

        Et en l'occurrence, est-ce qu'on peut explicitement bloquer l'usage de l'écriture inclusive et encore, c'est léger, là…), ne proposer aucune alternative, et affirmer qu'on s'en fiche et qu'on ne veut pas rentrer dans un débat?

        • [^] # Re: dev principal de Ladybird

          Posté par  . Évalué à 4 (+4/-3).

          C'est ce qui est pratique avec les discriminations, c'est que quand on est blanc chrétien hétérosexuel dans un pays développé, on a le luxe de pouvoir s'en foutre.

          On a au moins le luxe de la pensée quantitative. Entre une discrimination à l'embauche et le choix des pronoms dans la doc d'un logiciel, il y a une petite différence qui pourrait bien expliquer qu'on s'intéresse à la première et qu'on se foute totalement de la seconde.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  . Évalué à 2 (+2/-3).

            Bis repetita: s'il s'en fiche pour de vrai, du pronom, quelle motivation à refuser la contribution?

            Moi si je me fiche de la couleur du tableau qu'on accroche au mur, je ne dis pas "non, on ne change pas parce que je me fiche du tableau". Ça n'aurait pas beaucoup de sens. Je laisse madame changer le tableau au mur. Sinon, c'est que je ne m'en fiche pas tant que ça…

            Et quand bien même il s'en ficherait pour de vrai, l'auteur du commentaire initial a tout-à-fait le droit de trouver cette attitude problématique pour lui.

          • [^] # Re: dev principal de Ladybird

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 9 (+8/-2). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 16:56.

            C'est un argument bien connu pour que rien ne change.

            Sur l'excuse toute trouvée de la hiérarchie des priorités, il y a de multiples déclinaisons. Par exemple des hommes noirs ont opposé l'argument à des femmes noires : "non mais attends, avant de dénoncer la domination masculine, il faut d'abord dénoncer avec nous le racisme". Bref, il y a toujours plus important, c'est pratique comme argument à opposer.

            C'est aussi nier que les discriminations s'inscrivent dans un continuum et que ce sont les violences sexistes "banales" à gauche de l'échelle qui permettent jusqu'aux féminicides à droite de l'échelle.

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  . Évalué à 0 (+2/-4). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 17:03.

        Il y a des commentaires transphobes dans une pull request par un des maintainers de Ladybird, donc oui on peut dire que c'est un projet ouvertement transphobe
        https://github.com/SerenityOS/serenity/pull/8046#issuecomment-860350155
        Oui, c'est une blague transphobe. Il y a des manières plus subtiles que la moquerie insultante pour refuser ce genre de pull requests.

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

        c'est juste qu'ils sont lucides sur l'importance relative de son "combat" par rapport aux autres combats à mener.

        Voire qu'ils sont lucides sur les dégâts que fait une surpopulation de chats dans une zone donnée.
        La vieille en question n'entretiens pas son terrain, ne le cultive pas, donc ses parasites non castrés vont détruire les cultures des voisins…

        Je sais, je suis hors sujet, mais c'était trop tentant.

      • [^] # Re: dev principal de Ladybird

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

        Des combats fondamentaux qui n'intéressent qu'une faible partie de la population, il y en a des centaines.

        Genre la diversité des moteurs de rendu HTML ?

        https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

    • [^] # Re: dev principal de Ladybird

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à 5 (+3/-1).

      À noter que du côté de SerenityOS (pas LadyBird/AndreasKling), ça a entre temps bougé et une PR a été accepté et mergée il y a 2 jours
      https://github.com/SerenityOS/serenity/pull/24648

      Et qu'une autre est en cours de discussion concernant la documentation:
      https://github.com/SerenityOS/serenity/pull/24654

    • [^] # Re: dev principal de Ladybird

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1 (+0/-1).

      Pour info :

      https://github.com/SerenityOS/serenity/pull/24648

      git is great because linus did it, mercurial is better because he didn't

  • # débordements quand tu nous tiens

    Posté par  . Évalué à 10 (+20/-7).

    La vache vous allez loin tous…
    Faut arrêter les délires. Ne pas se sentir concerné ou ne pas vouloir intégrer une composante politique n'est pas une preuve d'irrespect. C'est pas parce qu'on ne défend pas une cause qu'on y est opposé. Ce n'est pas parce qu'on n'arrive pas a bosser d'une façon qu'on y est opposé. Vous êtes en train de juger d'un projet sur la base d'un refus de s'engager dans du militantisme… À ma connaissance, l'absence d'opinion est encore un droit. D'où des gens se mettent-ils a juger une personne ou un projet sur l'application de son droit a conserver ses opinions pour lui-même ?
    Vous en êtes rendu a quel délire là ?
    Franchement faut se faire soigner. Vous avez aucun cadre/explication du principal intéressé et vous spéculez comme des journalistes de BFM. Vous voulez pas aussi le traiter de facho parce qu'il refuse de pisser assis tant qu'on y est?
    Que diable, faites preuve de tolérance ! à défaut d'en comprendre pleinement le concept si vous n'en êtes pas capables, on vous demande juste d'appliquer bêtement! On est dans le monde de l'Open Source, un peu de décence pour ceux qui bosse. Juger les gens qui font, c'est vraiment l'habitude de ceux qui ne font rien!

    • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

      Posté par  . Évalué à -10 (+3/-13).

      L'absence d'opinion est un droit, mais cela a des conséquences.
      Et les conséquences sont multiples et délétères pour toute une population.

      et si on n'est pas opposé à une cause, on n'est pas non plus obligé de refuser une simple contribution à bas bruit, factuelle.

      la tolérance, ce n'est pas tolérer l'intolérance.
      à défaut d'en comprendre pleinement le concept, on vous demande de ne pas l'invoquer à tort et à travers.

      • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

        Posté par  . Évalué à 6 (+7/-4).

        L'absence d'opinion est un droit, mais cela a des conséquences.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Ou_vous_%C3%AAtes_avec_nous,_ou_vous_%C3%AAtes_contre_nous

        Et les conséquences sont multiples et délétères pour toute une population

        On ne compte d'ailleurs plus les gens retrouvés morts ou aveugles après avoir lu un mauvais pronom dans une documentation.

        la tolérance, ce n'est pas tolérer l'intolérance.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_la_tol%C3%A9rance

        Bon, encore une fois, on ne parle pas d'intolérance. On ne parle que de quelqu'un qui refuse de suivre le délire de quelques uns sur ces histoires de pronoms. Ces espèces de "faux ennemis" sont faciles à identifier et à harceler, ce sont des cibles faciles parce qu'ils sont inoffensifs. C'est beaucoup plus difficile de s'attaquer aux milieux masculinistes, parce qu'eux sont de vrais méchants.

        • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

          Posté par  . Évalué à -4 (+4/-8).

          c'est vous qui interprétez ma réponse comme un sophisme du "avec/contre nous".
          j'expliquais les conséquences de l'indifférence (qui peut être interprétée dans ce contexte comme une forme maximaliste de la tolérance)

          et reconnaître ou repérer les biais de la langue (française ou autre) et l'impact que cela a sur des populations ou la manière d'appréhender le monde ou la société, ce ne sont pas "[des] délire[s] de quelques uns".

          puisque vous aimez bien Wikipedia, allez donc faire un tour sur celle de Bourdieu ou celle de la sociologie.

    • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à 8 (+6/-1).

      En l'occurence il a montré qu'il se sentait concerné justement.

    • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

      Posté par  . Évalué à 5 (+5/-1).

      Je suis d'accord, ça part loin, cependant, je ne partage pas toute ton analyse, il ne s'agit pas d'une absence d'opinion.

      Considérer que préférer une certaine universalité dans l'expression écrite est du militantisme, c'est une opinion.

      C'est cette opinion qui est reprochée au développeur de ladybird.

    • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

      Posté par  . Évalué à 8 (+9/-4).

      Ce qui est drôle là-dedans, c'est que quand un projet décide d'utiliser "elle" par défaut et d'adopter une grammaire qui donne la priorité au féminin, on considère que c'est politique et militant.

      Mais si un projet décide d'écrire "il" au lieu de "on", ce n'est pas politique, "Moi, (homme hétérosexuel) JE ne vois pas le problème."

      Ici on ne parle pas de "défendre une cause", mais d'utiliser les bonnes pratiques d'écriture de la documentation. Quelle justification à vouloir refuser explicitement d'utiliser les bonnes pratiques, surtout que personne n'a demandé au dév d'aller revoir toute sa doc, c'est un autre contributeur qui lui propose de le faire à sa place.

      Si tu veux faire un parallèle avec "facho parce qu'il refuse de pisser assis", on pourrait imaginer une contribution qui propose de retirer des références à Mussolini dans certains textes, et le dév du projet qui répond "non, j'insiste pour qu'on laisse des références à Mussolini parce que je ne veux pas faire de politique et rentrer dans un débat".

      Alors certes, refuser d'utiliser un pronom neutre quand bien même c'est la bonne pratique pour écrire la doc, c'est sûrement moins grave qu'être un facho, mais ça va dissuader des gens de contribuer ou utiliser.

      Et c'est tout ce qui était écrit dans le commentaire initial: ce comportement le met mal à l'aise.

      Personne n'a appelé au boycott du projet ou au harcèlement du dev ou à quoi que ce soit en fait.

      Du coup faudrait voir qui est vraiment en plein délire…

      • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

        Ce qui est drôle là-dedans, c'est que quand un projet décide d'utiliser "elle" par défaut et d'adopter une grammaire qui donne la priorité au féminin, on considère que c'est politique et militant.

        Tu as des exemples de projets de logiciels libres choisissant d'adopter une grammaire féminine dans leur doc ? J'en ai jusqu'à présent jamais vu, mais je veux bien des liens.

        Emacs le fait depuis 30 ans.

        • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

          Posté par  . Évalué à 7 (+5/-1).

          • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

            Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 1 (+1/-2).

            Il y a aussi le Frido, un livre avec une macro LaTeX pour genrer le lecteur ou la lectrice aléatoirement: https://linuxfr.org/news/des-nouvelles-du-frido

            J'ai aussi vu she utilisé pour genrer l'utilisatrice dans certains documents en anglais mais je ne me souviens plus où.

          • [^] # Re: débordements quand tu nous tiens

            Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1). Dernière modification le 04 juillet 2024 à 22:16.

            Incroyable, je ne pensais pas qu'il y en avait un, merci !

            Donc nous avons un unique exemple ayant adapté une grammaire féminine, et ayant développé le pourquoi du comment. C'est un choix politique qui est développé de facon argumenté et clairement assumé, de la part d'un projet de niche assez méconnu. Rien de comparable à un projet adoptant une grammaire masculine sans explication, et qui envoie promener littéralement un contributeur qui souhaite corriger la doc pour suivre la bonne pratique linguistique en l'accusant d'avoir un agenda politique, pour ensuite aller chercher des millions. La comparaison des 2 démarches est tandax quand même.

            T'as d'autres exemples ?

            Emacs le fait depuis 30 ans.

  • # Le fil de discussion

    Posté par  . Évalué à 3 (+4/-2).

    En lisant je me demande sur quel site je suis. Maintenant et pour la paix des ménages, je propose que l'on modifie tout cela : au lieu de un "bit", je propose que l'on puisse dire une "bit". Je ne suis pas certain que cela change grand chose, mais cela devrait mettre tout le monde d'accord.

    • [^] # Re: Le fil de discussion

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3 (+0/-0).

      En français, la règle est de féminiser les choses pénibles :

      • le wifi => la wifi ;
      • le covid => la covid ;
      • en dev => sur la dev.

      Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

  • # très bonne nouvelle..

    Posté par  (Mastodon) . Évalué à 1 (+0/-0).

    bien qu'il soit dommage que serenityOS n'en profite pas, je me demande quels seront les petits malins (big five) qui en profiteront à horizon dix/quinze/vingt ans..

    S/OS est l'un des rares systèmes, avec haiku, à être à destination des ordis de bureau (j'estime qu'ils ont largement les épaules pour concurrencer un *bsd sur ordi à dispo du public) ; cependant, à contrario d'haiku, serenityos n'a pas bénéficié des largesses de google (de ma compréhension de la chose) ce qui rends un peu plus d'élégance à la chose..

    personnellement j'aimerais beaucoup pouvoir utiliser ces deux systèmes ne parallèle d'un linux, afin de faire tourner dessus les logiciels libres classiques qu'on adore tous : gimp, blender, vlc, hexchat, dino..
    sur haiku comme serenityos, ca aurait la classe en plus de proposer des alternatives non linux et indépendantes (freebsd est "too big" à mon sens)

    • [^] # Re: très bonne nouvelle..

      Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 6 (+4/-0).

      Les largesses de Google?

      Haiku participe au Google Summer of Code et a participé au Google Code-In, concrètement ça veut dire que:

      • Google nous sous-traite l'encadrement de stagiaires
      • Pour un stagiaire encadré pendant 3 mois, Google nous donne une compensation de 500$ (et paie le stagiaire un montant qui dépend de son pays de résidence)
      • En contrepartie, on choisit sur quoi va travailler le stagiaire

      Et pour le Google Code-In:

      • Google nous envoie des centaines d'adolescents (13-18 ans)
      • On doit leur fournir des tâches liées au projet pendant 1 mois (couvrant noël et thanksgiving, périodes où les ados ont pas mal de temps libre et nos contributeurs sont pas mal occupés)
      • Il faut répondre en moins de 12h aux demandes, car les participants sont en compétition et doivent compléter un maximum de tâches, il ne faut donc pas les laisser bloqués en attente de revue
      • Toute l'équipe (plusieurs dizaines de personnes) finit en quasi burn-out, même en ne faisant rien d'autre pour le projet pendant 1 mois
      • Le tout sans compter le travail en amont pour préparer les tâches que les participants devront accomplir (tout doit être extrêmement bien documenté pour qu'un adolescent de 13 ans puisse suivre les instructions)
      • On gagne 2500$

      Pour le Google Code-In, c'est tellement intense que aucun autre projet n'a participé tous les ans. Haiku a réussi à le faire en recrutant les participants d'une année pour aider à encadrer ceux de l'année suivante. De plus, les tâches proposées sont plutôt autour du portage d'applications venant d'autres systèmes, ou encore du développement d'applications hors du système Haiku en lui-même.

      En dehors de ça, Haiku n'a reçu aucun autre soutien de Google. On est donc à 5000$ par an pendant la période où il y a eu le Google Code-In, et plutôt autour de 1500 à 2000$ maintenant. Ce qui ne rembourse pas du tout le temps et l'énergie dépensé dans le Google Summer of Code et le Google Code-In. Donc parler de "largesses", c'est un peu exagéré. Andreas Kling recevait 2000$ de donations par mois en 2021, et maintenant on compte carrément en millions pour Ladybird. Lequel des deux bénéficie de largesses d'entreprises?

    • [^] # Re: très bonne nouvelle..

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0).

      J'admire la capacité à avoir fait un choix entre des projets sympas. On a déjà des OS de bureau à succès (GNU/systemd/linux) et des challengers (les bsd, haiku, reactos, redox…). Par contre, on manque de brouteurs libres réellement maintenus.

      Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

      • [^] # Re: très bonne nouvelle..

        Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Il y a quand même Dillo (qui s'est réveillé y'a pas longtemps) et NetSurf dans la catégorie challenger. Ils n'ont pas forcément les ambitions de Ladybird, mais est-ce que les ambitions ne sont pas arrivées avec les donations qui ont permisd'avoir des développeurs à plein temps?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.