Journal Une idée pour économiser 2.21 gigowatts sur la bande passante de Youtube

7
30
juil.
2022

Bonjour nal,

Une pensée me traverse l'esprit, dans l'idée d'économiser de la bande passante à l'échelle de Youtube.

Prenons une session GNOME sous Wayland, lisant une vidéo Youtube avec Firefox. Considérons plusieurs cas de figure :

  • la vidéo est lue dans un onglet qui n'est pas actif;
  • la vidéo est lue dans un onglet actif, mais une autre fenêtre masque tout ou partie de la vidéo;
  • la vidéo est jouée mais le son est coupé (via le player, ou au niveau de l'onglet du navigateur).

Lorsqu'une vidéo n'est pas entièrement rendue à l'écran, ce serait intéressant qu'elle ne soit pas téléchargée en intégralité. Je pense par exemple à des playlist Youtube de clips musicaux qui sont lues en arrière-plan. À l'inverse, lorsque le son est coupé, ce serait intéressant d'éviter de le télécharger.
J'imagine que multiplié par le nombre de spectateurs de Youtube, l'économie de bande passante deviendrait substantielle.

Comment ceci pourrait fonctionner ?

Sous Linux, je me rappelle avoir lu que le compositeur est capable de savoir quelles parties de quelles fenêtre sont à rendre à l'écran. L'idée étant de s'économiser du calcul lorsque une fenêtre est partiellement ou totalement masquée. J'en conclus que le compositeur possède cette information qui est : quelles sous-parties de la vidéo sont actuellement utile.

Pour autant je ne suis pas sûr que le compositeur transmette cette information au navigateur. À minima le navigateur possède l'information de : la vidéo est-elle jouée sur un onglet actif, la vidéo est-elle jouée avec le son. On pourrait supposer qu'il soit en mesure d'adapter les requêtes réseau qu'il fait au serveur web en fonction des besoins en son et en image.

Malheureusement je n'ai pas connaissance que ce genre de requête soit standardisée et gérée par les serveurs web. Requêter un serveur web pour une sous-partie de vidéo semble de surcroît compliqué en terme de cache. À cela j'imagine que viendraient s'ajouter des difficultés liées aux codecs, mais ça sort de mon champs de compétence.

Pour mettre ça en place il faut donc faire travailler ensemble des domaines très différents de l'informatique (les compositeurs, les navigateurs, les serveurs web). Ça semble pour le moins compliqué. Google contrôlant deux maillons consécutifs de cette chaîne (Chrome et Youtube) serait sans doute bien placé pour expérimenter sur le sujet.

Voilà, c'est juste une réflexion. Mais peut-être avez-vous entendu parler de telles initiatives, ou avez un avis sur la question ? Si vous avez des lectures, je suis preneur.

  • # Twitch le fait déjà en partie

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+12/-0). Dernière modification le 30/07/22 à 12:39.

    Sur Twitch, si la vidéo n'est pas affichée, elle passe automatiquement en passe qualité et revient à la qualité normale au réaffichage de la fenêtre. Le flux vidéo n'est pas totalement coupé pour éviter du noir au réaffichage de la fenêtre, je suppose. Ça fonctionne sur tous les navigateur et OS.

    Donc au moins ce point est techniquement possible.

    Twitch permet aussi de ne jouer que le son, sur une action volontaire de l'utilisateur.

    En fait le comportement actuel de YouTube sur smartphone est bien pire que ça : ils détectent si la vidéo est affichée… pour interdire sa lecture si ça n'est pas le cas (cette possibilité est réservée aux clients payants – ou aux utilisateurs de Firefox mobile avec l'addon qui va bien).

    PS : je ne crois pas que les codecs vidéo permettent de transmettre seulement une partie de l'image, surtout si elle n'est pas connue à l'avance.

    La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

    • [^] # Re: Twitch le fait déjà en partie

      Posté par  . Évalué à 10 (+17/-0).

      oui, youtube est une aberration écologique (google va probablement se réfugier derrière un tour de passe passe green washing du style "nous sommes en empreinte carbone négative"), d'autant plus que ça ne m'étonnerait pas que la plupart des usages de youtube soit pour diffuser principalement de la musique.

      Rappelons donc qu'il existe NewPipe (sous F-Droid), qui permet d'écouter de la musique sur youtube en arrière-plan (et sans charger la vidéo qui va avec).

      • [^] # Écouter sans la vidéo

        Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0). Dernière modification le 31/07/22 à 02:14.

        Rappelons donc qu'il existe NewPipe (sous F-Droid), qui permet d'écouter de la musique sur youtube en arrière-plan (et sans charger la vidéo qui va avec).

        Depuis un navigateur, Invidious et Piped (le plus récent, il permet de bloquer un peu plus de trucs inopportuns) le permettent aussi.

        Guerres, déréglement climatique, effondrement de la biodiversité, épuisement des ressources, pandémie, montée du fascisme, de l’intégrisme et du complotisme… On vit une époque formidable…

        • [^] # Re: Écouter sans la vidéo

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

          y'a pas mal de lien en yewtu.be qui passent également. Je viens de me rendre compte qu'en rajoutant &listen=1 à la fin, on n'avait que le son, pratique !

  • # La désintox!

    Posté par  . Évalué à 10 (+9/-1).

    C'est assez simple, pas besoin de moyens techniques, inutiles de toutes façons, pour y arriver.

    C'est juste, comment dire… "pas évident". Et je parle d'abord pour ma pomme. En revanche, le sevrage, c'est vraiment le moyen le plus efficace.

  • # Sinon, Marty...

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

    Pour économiser exactement cette énergie, ils peuvent aussi débrancher la dolorean électrique…

  • # gâchis à tous les niveaux

    Posté par  . Évalué à 10 (+11/-1).

    Je suis bien sûr pour tout ce qui peut être fait permettant d'éviter tous ces gâchis de la bande passante: j'ai commencé l'informatique à l'époque des disquettes et quelques années après, lorsque j'ai pu acheter mon premier disque dur, il faisait 45Mo ce qui correspond à quelques secondes de vidéo au format 4K !

    Mais avant de se pencher sur ces économies de bouts de chandelles, ne serait-il pas plus efficace d'empêcher que le premier kéké venu de pouvoir téléverser une vidéo qualité 4K d'un feu de cheminée pendant 8 heures qui va générer des millions de vues.
    Je ne sais pas combien de place ça prends (je n'ai pas envie de rajouter ne serait-ce qu'une seule vue à ces aberrations), mais j'imagine que ça se compte en gigaoctets à multiplier par le nombre de vue qui si ça se trouve se font sur des écrans en définition full-HD voire moindre.

    Ensuite, tous ces sites (Youtube en premier) qui ont tellement de bande passante à revendre qu'ils se sentent obligés d'enchaîner les vidéos automatiquement ou de lancer une vidéo bidon lorsqu'on veut juste consulter une recette de cuisine : là aussi il faudrait faire le ratio signal sur bruit (les quelques dizaines d'octets amplement suffisants pour afficher la recette avec ses ingrédients versus des Mégaoctets de vidéos inutiles qui se lancent automatiquement).
    Est-ce que ces sites sont payés à remplir les tuyaux pour pousser à migrer à la 5G ou la fibre ?

    Les podcasts de certaines radios qui pourraient juste fournir un flux audio, se sentent obligés d'avoir un support vidéo qui consiste uniquement à un égaliseur et va prendre bien plus de bande passante que s'ils diffusaient juste la bande son.

    Bref, les exemples sont nombreux et je pense qu'ils ne faut pas trop chercher à faire une usine à gaz technique qui nécessitera de stocker séparément la vidéo du son afin de permettre au serveur d'envoyer qu'un seul canal alors que dans la plupart des cas de figure le client devra fusionner les 2 flux.

    • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

      Posté par  . Évalué à 2 (+3/-3).

      Je ne sais pas combien de place ça prends (je n'ai pas envie de rajouter ne serait-ce qu'une seule vue à ces aberrations), mais j'imagine que ça se compte en gigaoctets à multiplier par le nombre de vue qui si ça se trouve se font sur des écrans en définition full-HD voire moindre.

      Intuitivement c'est ni la place ni le réseau qui me semblent les plus consommateurs mais les encodages et décodages.

      Mais si on veut essentialiser et pointer toujours l'autre qui fait pire (et à qui on demande d'agir avant nous), on peut parler du déploiement en triple de la fibre ce qui consomme énormément de ressources (déplacer des gens et faire des trous en triple).

      Les podcasts de certaines radios qui pourraient juste fournir un flux audio, se sentent obligés d'avoir un support vidéo qui consiste uniquement à un égaliseur et va prendre bien plus de bande passante que s'ils diffusaient juste la bande son.

      Tu parles de ces radios qui émettent en fm (qui consomme plus que la 5G il me semble), qui ont des podcasts audio (sur les plate-forme et via leurs appli à minima) et qui vont aussi sur youtube parce que hors fm c'est là qu'ils ont le plus d'audience ?

      https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

      • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

        Je serais curieux des bilans énergétiques comparés entre émetteurs Hertziens et transmission ADSL/Fibre. Pour le coup, la question posée à l’ami Google semblerait plutôt indiquer un avantage au premier (d’un pur point de vue énergétique s’entend).

        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

        • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

          Je serais curieux des bilans énergétiques comparés entre émetteurs Hertziens et transmission ADSL/Fibre.

          Je suis loin d'être un connaisseur. Suffisamment pour ne pas l'aventurer dans une comparaison entre 2 technologies qui n'ont rien à voir. Et je me suis planté entre consommation et émission les FM émettent entre 10W et 10kW (c'est une question de portée) quand une antenne 5G plafonne à 200W.

          Mes sources :

          https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

          • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

            Posté par  . Évalué à 6 (+5/-1).

            C'est pourtant bien toi qui ose cette comparaison
            Tu confonds la puissance d'émission et la consommation électrique. Une antenne de téléphonie consomme plusieurs kW.

            • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

              Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

              C'est pourtant bien toi qui ose cette comparaison

              Non J'ai comparé 5G et FM :

              Tu parles de ces radios qui émettent en fm (qui consomme plus que la 5G il me semble)

              Et oui je l'ai dis, mais répète le une fois de plus ça me paraît pertinent.

              https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

            • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

              Posté par  . Évalué à 10 (+10/-0).

              C'est surtout que la comparaison telle qu'elle est donnée confond une antenne qui arrose une ville entière (FM) avec une antenne qui arrose juste un quartier (5G).

              De plus, si on veut comparer les 2 technos, il faut aussi regarder du côté du récepteur (multiplié par le nombre d'auditeurs), et faut reconnaître que un récepteur FM ça consomme que dalle.

              Bref c'est compliqué.

              En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

              • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

                Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

                D'autre part, la FM va diffuser le même flux pour tous les récepteurs, tandis que dans le cas de la 5G (Internet), si n personnes regardent la même vidéo, le flux sera dupliqué n fois non vu qu'on n'est pas dans le cas du broadcast/multicast, c'est bien ça ?

                • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

                  Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                  Ce n'est pas le même flux. Déjà pour une vidéo il faudrait une lecture synchronisée, mais surtout le flux est chiffré donc les 2 sont vu comme différents quoi qu'il arrive.

                  Bon après il faut que plusieurs personnes veuillent télécharger la même chose au même moment dans la portée de l'antenne.

                  Si pour de la FM/TNT où les antennes ont de très grandes portées et ne diffusent qu'un nombre réduit de flux audio/vidéo simultanément, c'est logique ça n'est pas du tout évident pour de l'internet.

                  https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

      • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-0).

        Tu parles de ces radios qui émettent en fm (qui consomme plus que la 5G il me semble), qui ont des podcasts audio (sur les plate-forme et via leurs appli à minima)

        En ces temps troubles de surveillance généralisée, il faut bien être conscient que personne ne peut savoir que tu écoutes une radio hertzienne, alors que le moindre routeur peut savoir que tu suis un flux audio.

    • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Et qui déciderait ce qui a le droit d'être publié ou pas ?

    • [^] # Re: gâchis à tous les niveaux

      Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

      Je ne sais pas combien de place ça prends (je n'ai pas envie de rajouter ne serait-ce qu'une seule vue à ces aberrations),

      Je trouve aussi ça aberrant, mais en même temps j'imagine que ce genre de truc se compresse bien vu qu'on passe d'images très similaires les unes des autres tant au niveau des couleurs que de la composition. Et j'imagine que c'est une boucle et pas littéralement n heures d'enregistrement donc ça devrait bien se compresser.

  • # En attendant...

    Posté par  . Évalué à 7 (+7/-0).

    On peut utiliser yt-dlp (ex youtube-dl) qui permet de sélectionner un format (résolution & encodage) et le flux souhaité (beaucoup audio-only pour ma part).

    Sur smartphone, avec Firefox j'utilise YouTube High Définition… pour faire exactement le contraire : forcer les flux à 144p (petit forfait).

    Les FAI français se sont plains aussi de la bande passante youtube. Avec des aberrations style regarder du 4k avec un smartphone.

    Perso je serai pas contre revenir à un paiement à la quantité sur la fibre. Et l'abandon du triple-pay. Les forfaits sont une mutualisation des coûts et j'en ai un peu marre de payer un service dont je ne me sers pas. C'est un peu ce qui est en train de se passer sur le mobile. Je sais que ça peut faire grincer des dents ici vu qu'on est attaché à la neutralité du web, mais je vois pas pourquoi je devrai payer l'excessive bande passante sur un petit nombre de services américains pour les autres. Et pourtant je suis un gros consommateur de youtube, mais 90% en audio low-quality ça fait une sacré différence. Dites-vous qu'avec la neutralité vient aussi le principe du fair use sur lequel Google s'assoit allègrement…

    • [^] # Re: En attendant...

      Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

      J'ai regardé la doc de yt-dlp, ça a l'air intéressant, mais le fonctionnement n'est pas bien clair : il ne télécharge que le flux audio, ou bien il télécharge tout et ne conserve que le flux audio ?

      • [^] # Re: En attendant...

        Posté par  . Évalué à 3 (+3/-0).

        Si option -x il va extraire le flux audio le cas échéant.
        Dans le man la section FORMAT SELECTION devrait répondre à ta question. En court : -f ba ne va télécharger que l’audio (meilleure qualité), ou -f wa (pire qualité)

        Exemple :

            • wa, worstaudio: Select the worst quality audio-only format.
                 Equivalent to worst*[vcodec=none]
        
            • wa*, worstaudio*: Select the worst quality format that contains
                 audio.  It may also contain video.  Equivalent to
                 worst*[acodec!=none]
        
        

        Avec l’option -F on a la liste de tous les formats que Youtube met à disposition sur une vidéo.

        • [^] # Re: En attendant...

          Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

          La section FORMAT SELECTION est aussi disponible ici https://github.com/yt-dlp/yt-dlp#format-selection . C'est assez compliqué mais aussi assez puissant quand on a compris.

          A noter aussi l'option -g qui permet d'obtenir l'URL du stream video, audio ou video+audio sans le télécharger immédiatement. Par exemple, je regarde rarement les vidéos sur mon ordinateur portable. En général, je copie l'URL de la page web puis je lance un petit script qui extrait l'URL du stream et l'envoi au un raspberry pi connecté à ma TV avec Kodi.

          Ainsi, la commande utilisée par mon script est yt-dlp -f 'best[height<=720]/bestvideo[height<=720]/bestaudio' -g --playlist-end 1 "$URL"

          Mon rpi ne peut pas décoder en 1024p donc l'option -f demande le meilleur flux vidéo en 720p maximum avec audio et si cela n'existe pas alors une vidéo 720p sans audio et en dernier recours un flux audio sans vidéo.

          L'option --playlist-end 1 permet de ne générer qu'un seul stream quand l'URL plusieurs vidéos.

      • [^] # Re: En attendant...

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        Étant principalement un utilisateur de youtube pour des vidéos de conférences ou de vulgarisation scientifique, je prends quasi toujours le temps de télécharger la vidéo que je veux visionner à un format plus modèste que celui par défaut. Ça me permet par la suite de naviguer dans la vidéo sans avoir à retélécharger.
        J'utilise beaucoup l'option --list-formats (et dans un second temps l'option --format=xx), tu vois tout de suite quel format ne contient que de l'audio/vidéo et quel format contient les deux.
        Si tu choisi un formt qui contient les deux, il va tout télécharger et extraire l'audio, si tu sélectionnes un format que n'a que l'audio, tu ne télécharges que l'audio.

  • # Ou alors

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-0).

    Sinon, ils pourraient utiliser les clients pour qu'ils partager les vidéos directement entre eux en récupérant un petit bout par ci, un petit bout par là. Comme ça, plus une vidéo serait populaire, plus elle serait disponible. Ça permettrait le partage direct par médias physiques (disque, clé, pigeon voyageur), la diminution drastique des infrastructures, le téléchargement anticipé (compatible avec l'autoconsommation énergétique), la copie privée et un modèle économique sans pub basé sur une licence globale …

    Ah merdre ! on me souffle quelque chose à l'oreillette…
    Je reviens

    • [^] # Re: Ou alors

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Alors non, parce que la SACEM ne veut pas.

      Ça, c'était la réponse courte.

      Grosso-modo, l'objectif des un des des autres est contradictoire.
      - Youtube veut que tu regardes plusieurs fois, les vidéo, et surtout les publicités.
      - La SACEM ne veut pas qu'il y ait du contenu qui puisse être enregistré, sinon ils ne peuvent pas savoir combien de fois la vidéo/son est "utilisée" et ne peuvent pas réclamer des droits.
      - L'utilisateur veut simplement faire ce qu'il veut, y compris le téléchargement pour le regarder peinard quand il veut, et même si un jour la vidéo/son est supprimée.

      Peertube propose deux modes de fonctionnement:
      - Avec partage et redistribution des petits bouts, en P2P.
      - Sans partage.
      Ces deux choix sont incompatibles entre eux, au niveau du serveur, parce que le système de stockage sur le serveur est différent.

      Pourquoi bloquer la publicité et les traqueurs : https://greboca.com/Pourquoi-bloquer-la-publicite-et-les-traqueurs.html

  • # Pas de la tarte

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-0).

    Juste en y pensant, comme ça, il doit y avoir pas mal de difficultés :

    • Un onglet peut être inactif parce qu'une autre fenêtre est en avant plan, sans cacher la vidéo
    • Savoir quelle partie d'une fenêtre s'affiche en pratique est dépendant de la plateforme et pas fiable
    • Même en sachant quelle partie d'une fenêtre est recouverte, savoir quelle partie de la page s'affiche en pratique est dépendant du navigateur
    • Même en sachant quelle partie de la page est recouverte, bon courage pour déduire du HTML quelle partie de la vidéo s'affiche en pratique
    • Décorréler le son et la vidéo doit sans doute impliquer un traitement supplémentaire et assez lourd en amont
    • Streamer seulement une partie de la vidéo doit être un enfer technique
    • Quand la vidéo redevient visible, il y aura probablement une latence atroce le temps que tout revienne
    • D'un point de vue légal, je ne sais pas si ça poserait pas des difficultés aussi de streamer seulement l'image ou seulement le son d'une vidéo …

    À mon avis (de moule), sans une collaboration de TOUS les acteurs impliqués, aucune chance que ça n'aboutisse. D'autant que vu qu'on est dans un modèle économique de gratuité, les gens iront là où ça marche le mieux, et de la latence/des glitchs seront perçus comme une baisse de qualité. Sans compter que tout ça n'aura qu'un impact économique négatif vu que c'est quasiment certain que le manque à gagner en bande passante est compensé par les recettes publicitaires.

    Bref, le plus efficace pour rendre youtube écolo, c'est encore de cramer des antennes 5G ! (vendredi me manque déjà)

    • [^] # Re: Pas de la tarte

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-0).

      Youtube gère déjà le son différemment de la vidéo, et on peut télécharer l'un sans l'autre, par exemple avec youtube-dl. Et sur Android, l'application NewPipe permet de lire une viéo en arrière plan sans télécharger la vidéo (juste le son).

      Après, si au niveau de la page web on sait les coordonnées à cacher, ce n'est pas bien compliqué de déduire si la vidéo est affichée ou non avec les coordonnées de l'élément DOM.

  • # usage inapproprié

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    Bonjour,
    Je suis devenu par la force des choses un consommateur de contenus youtube qui n'ont pas vraiment lieu d'être:
    De l'information à caractère technique qui n'existe plus ou très peu sous forme textuelle.
    Par exemple, je recherche une explication, un tuto, du code, des idiomes, des astuces de configs concernant un langage ou un logiciel/produit quelconque et parmi les premiers liens figurent des vidéos YT (au demeurant souvent très bien réalisée).
    Autant pour du bricolage "physique", montrer la réalisation a un sens, autant regarder quelqu'un lançant un éditeur et tapant du code ou modifiant un fichier texte ça ne semble pas très optimal, même si certains youtubers mettent aussi à disposition un lien sur un repo github ou autre.
    J'y suis désormais vigilant car au delà de la consommation de ressources que ça représente il y a un côté addictif à cette profusion de contenus, et cela impacte très fortement ma capacité de concentration.
    C'est pire que le chocolat, j'ai fini par devoir installer l'extension LeechBlock et bannir YT durant la majeure partie de la semaine.

    • [^] # Re: usage inapproprié

      Posté par  . Évalué à 10 (+11/-0).

      Les tutos vidéos pour des contenus programmation/administration c'est la plaie. Je suis sûr que je rate des trucs intéressants mais je refuse d'encourager cette méthode de transmission. Déjà pour les conférences j'essaye généralement de trouver une transcription mais pour du code je ne comprends pas l'intérêt de la vidéo. DU contenu destiné à être tapé, sélectionné, copié-collé, … on nous le met sous formes d'images défilantes avec du son. WTF !?

      • [^] # Re: usage inapproprié

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

        C'est valable pour des tas d'autres domaines. Le tricot ou le crochet par exemple. Autant expliquer un point pou une façon de faire en vidéo ça peut le faire (et encore, pour les points c'est assez discutable quand la séquence est un peu compliquée) autant pour les modèles c'est n'importe quoi et, surtout, pas utilisable en fait.

        « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

      • [^] # Re: usage inapproprié

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-1).

        J'aime pas non plus quand je cherche un truc spécifique.

        Mais je me suis déjà retrouvé à regarder des heures de vidéos sur comment faire un site avec de l'HTML moderne (eg, pas de l'HTML 4), et c'est pratique, je peux juste mettre la vidéo et m'asseoir dans un fauteuil ou sur mon lit. J'aime aussi écouter des tutos dans une langue étrangère pour dormir plus vite (oui, je sais, c'est bizarre mais l'idée est qu'écouter une langue étrangère me fatigue plus vite, donc je dors plus vite).

        Donc il y a clairement un public. Et avec la prolifération de site qui clone stack overflow pour t'afficher des pubs de partout, je peux aussi voir pourquoi les gens se tournent vers d'autres sources d'infos.

    • [^] # Re: usage inapproprié

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

      Ou même dans la presse (dont les sites ont déjà un ratio signal/bruit assez catastrophique).

      Par exemple, l’autre jour 20 minutes a fait un article sur « ce qui change à partir du 1er aout » dont les informations utiles n’étaient présentes que dans la vidéo jointe.

      La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

    • [^] # Re: usage inapproprié

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Parce que dans un sens c'est plus simple.
      - Tu n'as pas besoin de captures d'écrans (qu'il faut éditer, annoter etc)
      - Tu causes, tu montres, tu faits tes clips, tu supprimes les mauvais morceaux
      - Et, éventuellement, tu monétises ta chaîne, alors que bien souvent, la pub sur ton site rapportera bien moins.
      - C'est plus facile de copier ton site que la vidéo, même si des gens publient des vidéo dans des tas de langues juste pour la pub.

      Pourquoi bloquer la publicité et les traqueurs : https://greboca.com/Pourquoi-bloquer-la-publicite-et-les-traqueurs.html

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.