Journal Gitlab, Github & Stackoverflow sont inaccessibles simultanément

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
26
8
juin
2021

503 partout. La tech est morte. Les développeurs dans leur cave se pensaient à l'abri des tourments qui secouent le monde IRL. Vous allez être obligés de mettre le nez dehors.

L'erreur viendrait du CDN Fastly : https://status.fastly.com/

Et le bookmark : https://www.phonandroid.com/amazon-paypal-twitter-twitch-une-panne-mondiale-paralyse-une-partie-du-web.html

  • # "panne mondiale"

    Posté par  . Évalué à 10 (+20/-3).

    Néanmoins, il suffit de se balader quelques minutes sur le web pour se rendre compte de la gravité du problème.

    Ouais sauf que moi je ne me suis rendu compte de rien.

    • [^] # Re: "panne mondiale"

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-1). Dernière modification le 08/06/21 à 13:42.

      ah si serverfault (même groupe que stackoverflow) est encore en panne.

      Enfin ça relativise le côté sensationaliste du sujet.

      • [^] # Re: "panne mondiale"

        Posté par  . Évalué à 0 (+1/-2).

        Tout fonctionne très bien pour moi

        • [^] # Re: "panne mondiale"

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

          Ce n'est jamais la totalité de leur service qui tombe selon la zone sur la quelle tu tombe tout va bien.

      • [^] # Re: "panne mondiale"

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

        Pour le côté mondial je n'en ai aucune idée, j'ai juste eu confirmation en France & Canada.

        Pour la grosse majorité des internautes ça a certainement pu passer inaperçu, mais Github, Gitlab & Stackoverflow qui tombent simultanément (ainsi que divers soucis chez Reddit, Twitch, CNN, NYTimes, PayPal…) je pense qu'on peut parler de panne importante pour les développeurs. Mais vu que c'est un CDN qui est tombé ce n'est pas étonnant.

        • [^] # Re: "panne mondiale"

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

          Gitlab.com était touché aussi ? Le Gitlab que j'utilise (Framagit) marchait. Des tas de développeurs ont continué à bosser.

          • [^] # Re: "panne mondiale"

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+15/-1).

            En effet, le Gitlab… de GNOME non plus n'était pas impacté! 😉
            Il serait peut-être temps que les gens comprennent que quand un logiciel a la chance d'être un logiciel libre, et non pas juste un service, on peut aussi bien l'héberger (ou bien se rassembler en petits groupes d'intérêt comme le font Framasoft, GNOME, Freedesktop, et tant d'autres avec leurs propres instances).

            Perso j'ai passé une partie de la journée à lire du code (tiré du Gitlab de GNOME), à étudier la structure d'un site web (gimp.org sur pod Openshift de GNOME), à discuter sur IRC (réseau GIMPnet), à relever et répondre à des emails (serveur privé), à lire un peu Linuxfr (petite asso indépendante et site communautaire! 😉)… à faire divers trucs comme d'habitude quoi! J'avais absolument pas remarqué une panne quelconque. Donc moi aussi ça me fait marrer le coup de la "panne mondiale" (que je découvre en lisant ce journal) et le sentiment de catastrophe qui semble apparemment en découler.

            Pas tout ne tourne autour de ces quelques services centralisés, et pas tout le monde ne vit que pour donner ses données (à longueur de journée) à ces quelques grands groupes. 😛

            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

            • [^] # Re: "panne mondiale"

              Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

              Et parfois on est juste un dev chargé de travailler avec la forge choisie par le client. J'avais des trucs à pousser sur Gitlab.com et pendant un moment je n'ai pas pu. Après c'est rentré dans l'ordre assez vite donc rien de catastrophique.

            • [^] # Re: "panne mondiale"

              Posté par  . Évalué à 9 (+9/-1).

              Quand c'est les autres qui gère l'hébergement et la maintenance oui c'est tout aussi confortable que les gros services centralisés. Mais quand faut se coltiner tout ce boulot on voit les choses sous un autre angle.

            • [^] # Re: "panne mondiale"

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

              Je veux bien décentraliser toutes les forges mais l'avantage des deux gros c'est quand meme de fournir une plate-forme commune et que tout plein de gens connaît, sait utiliser, et utilise.

              Quand tu es un gros projet mainstream comme Gnome, le kernel ou Gimp, tu peux te permettre d'héberger ta forge sur tes serveurs, mais quand tu es petit, c'est quand meme plus pratique de bénéficier de l'affluence des grosses forges pour échanger et communiquer.

              Éventuellement, il faudrait qu'il existe une sorte de "fédération de forges", qui permette de ne pas avoir à créer un compte sur chaque forge décentralisée, et éventuellement de créer des forges spécialisées. Mais bon, yaka…

              • [^] # Re: "panne mondiale"

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 09/06/21 à 08:58.

                Euh, je me connecte sans problème avec mon compte github ou gitlab.com sur plein d'autres instances Gitlab (et même sur certaines instances de Gerrit) sans problème.

                Mais du coup, quand github ou gitlab.com sont cassés, ça ne marche pas non plus.

              • [^] # Re: "panne mondiale"

                Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

                Éventuellement, il faudrait qu'il existe une sorte de "fédération de forges", qui permette de ne pas avoir à créer un compte sur chaque forge décentralisée, et éventuellement de créer des forges spécialisées. Mais bon, yaka…

                Tu peux t'authentifier sur une instance gitlab avec un compte github si celle-ci est configuré pour:
                https://docs.gitlab.com/ce/integration/github.html

                J'imagine que c'est pareil pour d'autres forges du même type.

              • [^] # Re: "panne mondiale"

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-1).

                Réponse à plusieurs personnes d'un coup:

                (Faya)

                Et parfois on est juste un dev chargé de travailler avec la forge choisie par le client.

                Oui dans le libre, si on contribue à un projet, on leur demande pas de changer leur dépôt pour nous non plus. Il m'arrive de contribuer même sur Github. C'est la vie!

                Je rigolais surtout sur le coup du "internet est mort" ou autre fariboleries! 🙄 Comme si tout tournait autour de quelques sociétés (note qu'elles aimeraient bien que ce soit le cas, heureusement ça ne l'est pas encore).
                Ensuite si pile ce jour là, tu dois travailler sur un de ces sites, pas de chance.

                (ff9097)

                Quand c'est les autres qui gère l'hébergement et la maintenance oui c'est tout aussi confortable que les gros services centralisés. Mais quand faut se coltiner tout ce boulot on voit les choses sous un autre angle.

                Alors j'ai pas dit que tout le monde devait héberger sa propre infra pour ses projets persos. On a donné des exemples du contraire plus haut: des gros projets, ou des petits projets qui se rassemblent, des associations, etc.
                Donc à partir du moment où c'est à toi de te "coltiner tout ce boulot", dans ce contexte, c'est que t'es le sysadmin. T'es donc vraisemblablement payé pour ce travail, c'est ce qui te permet de nourrir ta famille, y a pas trop à se plaindre. Ou alors t'es un volontaire dans une asso qui a la foi et veut justement prouver le pouvoir de la décentralisation par exemple (ou l'autonomie de l'entité, ou protéger les données privées des adhérents, etc.). Enfin dans tous ces cas, c'est une activité choisie et qui va dans son sens, pas un truc subi.

                Personne ne demande au quidam moyen d'héberger son instance Gitlab pour son unique micro-projet libre sur lequel il travaille les weekends. 😛 Par contre, il pourrait réfléchir un peu et pas sauter sur Github ou gitlab.com comme évidence absolue. Les alternatives sont juste tellement nombreuses que c'est ridicule.

                (Babelouest)

                Je veux bien décentraliser toutes les forges mais l'avantage des deux gros c'est quand meme de fournir une plate-forme commune et que tout plein de gens connaît, sait utiliser, et utilise.

                Voilà. Ça je ne comprends pas. Il est où l'avantage exactement? Le fait que tout le monde connaît et est dessus, en quoi est-ce un avantage? Encore un énième réseau social? (je ne dis pas cela en l'air, beaucoup disent que Github est un réseau social; d'autres disent aussi que son profil dessus est le CV d'un développeur de nos jours… je trouve ça tellement triste… autant que Linkedin quand les gens disaient pareil pour ce réseau)

                Pour la partie "sait utiliser", je rappelle que derrière, c'est juste du git. Il n'y a pas besoin d'y avoir une interface web autour et d'imposer un workflow (sous-optimal, je dois dire) pour utiliser git. Pendant longtemps, mes projets libres persos, je les déposais juste sur TuxFamily (longue vie à eux! Encore un autre beau projet associatif/communautaire) et ça a toujours très bien marché. Du git sans Gitlab, ça existe aussi.

                En quoi y a un avantage qu'on soit tous compressés sur une même plateforme, hormis vouloir que tous les projets soient down le même jour? Et hormis pour suivre la foule…

                Éventuellement, il faudrait qu'il existe une sorte de "fédération de forges", qui permette de ne pas avoir à créer un compte sur chaque forge décentralisée, et éventuellement de créer des forges spécialisées.

                Ça c'est un problème parallèle, l'identification par service externe. Ce serait bien en effet. Et pas uniquement pour raison de simplicité, mais aussi pour contrôler ses infos persos qui sont données à chaque plateforme, avoir une liste des usages, etc.
                À une époque, j'ai essayé moi-même de pousser une solution (identification par XMPP); d'autres ont essayé d'autres standards (OpenID, Mozilla Persona…). Au final, c'est pareil, c'est encore et toujours les gros services propriétaires qui sont en train de gagner sur ce terrain là (d'ailleurs beaucoup d'instances Gitlab permettent de se connecter avec son compte Github! C'est juste triste…).

                Finalement c'est le serpent qui se mord la queue. Quelque soit la problématique, on en revient au fait qu'il y a concentration des usages et des mouvements de foule alors qu'il n'y a rien à y gagner.

                Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                • [^] # Re: "panne mondiale"

                  Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

                  Voilà. Ça je ne comprends pas. Il est où l'avantage exactement? Le fait que tout le monde connaît et est dessus, en quoi est-ce un avantage? Encore un énième réseau social? (je ne dis pas cela en l'air, beaucoup disent que Github est un réseau social; d'autres disent aussi que son profil dessus est le CV d'un développeur de nos jours… je trouve ça tellement triste… autant que Linkedin quand les gens disaient pareil pour ce réseau)

                  C'est courant quand tu postules à un job dans l'IT (pas que dans le developpement) qu'on te demande ton nom de compte github.

                  • [^] # Re: "panne mondiale"

                    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                    Ah ouais ? Je l'apprends là. Ça a vraiment de l'intérêt ?

                    • [^] # Re: "panne mondiale"

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                      Histoire de vérifier ce que sait faire la personne en allant voir sur son compte ?

                      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                    • [^] # Re: "panne mondiale"

                      Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 09/06/21 à 14:49.

                      De demander spécifiquement github pas forcément, mais oui ça a de l'intérêt de savoir si un ingénieur a déjà soumis des corrections de bugs à un projet upstream, ou ouvert des tickets (et surtout comment il les a présenté), ait créé des outils intéressants lorsqu'il avait un besoin. Ça peut aussi permettre de voir si c'est un gros trolleur parce que bon, les github issues, c'est parfois dur niveau d'un comptoir PMU de quartier.

                      Faut garder en tête que soumettre cette information peut autant être un plus comme quelque chose de pénalisant suivant ton historique (et perso j'ai plusieurs comptes parce que je ne mélange pas ce qui est personnel et professionnel).

                      • [^] # Re: "panne mondiale"

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

                        (et perso j'ai plusieurs comptes parce que je ne mélange pas
                        ce qui est personnel et professionnel).

                        Mais du coup, ta boite te paye le compte pro ?

                        Parce que les ToS de github, c'est écrit "couleur de texte" sur "couleur du fond" que tu as droit à un compte gratuit, et les suivants sont payant.

                        Pour être précis:

                        https://docs.github.com/en/github/site-policy/github-terms-of-service#b-account-terms

                        Et pour le sujet de demander le compte github, pour ma part, si quelqu'un me dit "j'ai pas de compte github", je trouverais pas ça grave.

                        D'une part, y a pas que Github dans la vie, et d'autre part, tout le monde n'a pas du temps libre pour contribuer à un logiciel libre, et tout le monde n'a pas un travail ou c'est possible.

                        Donc je pense qu'on ne peux pas déduire grand chose de l'absence d'information.

                        Mais tu peux pas déduire grand chose non plus de l'existence d'un compte, vu que plein de gens ouvrent des comptes pour justement s'en servir comme CV rapide. Donc à part "la personne sait vaguement se servir de git", je suis pas sur de pouvoir en déduire grand chose, et en général, j'ai pas trop le temps de regarder en détail.

                        Si il y a 2/3 projets importants, ça va être sur le CV.

                        Si il y a 2/3 trucs de tests, c'est pas important.

                        Et si il y a 2/3 patchs, c'est pas forcément assez.

                        En plus, suivant la juridiction, la personne et le nombre de commentaires sur la tribune ce jour la, Github peut être vu compte comme un réseau social (par exemple, lorsque tu passes la frontière des USA, ou si tu lis "Coding Together at Scale:GitHub as a Collaborative Social Network", un papier de 2014), ce qui doit rendre le fait de demander le compte un peu "touchy" à mon sens.

                        Et comme c'est sans doute un compte personnel, je ne suis pas sur que ça soit quelque chose qu'on puisse demander sans tomber plus ou moins dans des questions ou personne n'a de réponse clair.

                        • [^] # Re: "panne mondiale"

                          Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

                          Je ne justifie pas. Je remarque juste que ça se fait, et comme c'est toujours un truc présenté comme facultatif, je ne peux pas en déduire plus que ça.

                  • [^] # Re: "panne mondiale"

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                    Ça m'arrive de faire passer des entretiens d'embauche et on ne demande pas ça. Si c'est listé sur le CV, je vais voir. Mais si y'a des liens vers d'autres sites, je vais voir aussi, je privilégie pas spécifiquement github. Et si c'est auto-hébergé, ça me fait un truc en plus à discuter lors de l'entretien technique, de demander comment c'est fait.

                    Et c'est plutôt mieux de connaître ça car c'est hors de question d'héberger nos projets sur Github, on a notre forge en interne maintenue par nos équipes. Pour un tas de raisons: ne pas envoyer le code dans un autre pays, ne pas être dépendant d'une autre entreprise pour la maintenance du truc et la disponibilité des services, ne pas se retrouver avec une intégration continue toute cassée par une mise à jour la veille d'une livraison importante, etc. Naturellement on préfère donc embaucher des gens qui sont un peu sensible à ces problématiques.

                    • [^] # Re: "panne mondiale"

                      Posté par  . Évalué à 0 (+3/-5).

                      ne pas être dépendant d'une autre entreprise pour la maintenance du truc

                      Vous avez la maitrise du code de votre forge ? Je parle pas de l'accès au code, mais bien de sa maitrise. Dis autrement vous savez faire un build de la forge avec la modification dont vous avez besoin ?

                      • [^] # Re: "panne mondiale"

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                        Non, mais en général on a plutôt besoin de ne surtout rien changer à une config qui fonctionne. Et on a donc plusieurs instances de la forge en question, gelées dans des versions différentes.

                • [^] # Re: "panne mondiale"

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

                  Personne ne demande au quidam moyen d'héberger son instance Gitlab pour son unique micro-projet libre sur lequel il travaille les weekends. 😛

                  Ah bah bravo, on pouvait pas me dire ça avant ?! Je fais quoi moi maintenant avec ma forge perso ? :D

                  Il est où l'avantage exactement? Le fait que tout le monde connaît et est dessus, en quoi est-ce un avantage?

                  Un avantage potentiel à mon avis, tout de même, c'est qu'un projet hébergé sur GitHub a sans doute immédiatement plus de visibilité qu'un projet hébergé sur une forge isolée. Sans aller jusqu'à dire qu'un tel projet attirera automatiquement des contributeurs potentiels, je pense qu'au minimum il attirera plus facilement des rapports de bug ou des feature requests.

                  Quand je vois des petits projets sur GitHub, guère plus ambitieux que les miens et à des stades pas plus avancés de leur développement — voire moins — avoir déjà une dizaine de tickets ouverts (et donc des utilisateurs), je dois avouer que c'est tentant…

                  (Après, peut-être que mes projets sont inintéressants de toute façon et n'attireraient personne quelle que soit la forge où ils sont hébergés. :p )

                  • [^] # Re: "panne mondiale"

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-1).

                    Un avantage potentiel à mon avis, tout de même, c'est qu'un projet hébergé sur GitHub a sans doute immédiatement plus de visibilité qu'un projet hébergé sur une forge isolée. Sans aller jusqu'à dire qu'un tel projet attirera automatiquement des contributeurs potentiels, je pense qu'au minimum il attirera plus facilement des rapports de bug ou des feature requests.

                    C'est hyper vrai. J'en avais parlé il y a longtemps à propos de LuaUnit que j'ai migré sur GitHub. L'effet est juste phénoménal !

                    • [^] # Re: "panne mondiale"

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

                      C'est bête mais juste devoir créer un compte pur envoyer un message/pull request bah ça va en calmer pas mal. Alors que si tu es déjà loggué cette barrière à l'entrée n'existe pas.

                      En plus, sut github tu connais déjà les liens/pages pour le faire. Une fois j'ai voulu faire une pull request sur gitlab, j'ai mis un temps fou à comprendre par où fallait passer.

                      C'était y a quelques années, ça s'est peu être amélioré depuis, mais j'en garde l'image d'un truc fouillis, là où github c'est bien rangé.
                      Ou alors je suis trop habitué à github, mais l'effet est le même au final :)

                      • [^] # Re: "panne mondiale"

                        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                        C'est bête mais juste devoir créer un compte pur envoyer un message/pull request bah ça va en calmer pas mal.

                        Ça tombe bien, plusieurs forge, y compris gitlab et github, rendent possible d'utiliser un compte externe pour te log direct.

                        là où github c'est bien rangé.

                        Ça serait pas parce que tu connais juste github, ça? Non parce que moi, je trouve que github à toujours été l'une des pires forges au monde côté UI. Ils se sont (un peu) améliorés: maintenant on attend moins entre deux clics, mais c'est toujours horrible à utiliser.

                        Dans les forges que j'ai utilisées avant, il y a eu sourfeforge, savannah (la, j'avoue, la compétition de la pire UI est rude), gitlab, redmine, trac, fossil, bitbucket (c'était mieux avant que ça n'est maintenant, j'avoue que la ils sont tombé très, très bas…), sourcehut…

                        • [^] # Re: "panne mondiale"

                          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                          Ça serait pas parce que tu connais juste github, ça?

                          Il a déjà répondu à ta question :)

                          • [^] # Re: "panne mondiale"

                            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 12/06/21 à 18:28.

                            Non (ou j'ai mal compris), il a juste dit qu'il était plus habitué à github, pas qu'il en avait utilisé (genre, vraiment, pas pour juste poser un ticket) d'autres (surtout que gitlab à clairement longtemps eu un arrière-goût de clone de Github).

                            Cela dis, la bonne question de ma part aurait plutôt été: "GitHub a-t-elle été ta 1ère forge?", bien plus explicite, puisqu'il est possible que mon propre avis soit lié au fait que, parmis les forges hébergées gratos, sourceforge.net est ma première.

                            Dans mon cas, j'ai vraiment utilisé plusieurs forges pour, entres autres, héberger des projets.
                            Ma préférée pour l'instant reste sourceforge, en terme de fonctionnalités (github intègre quelques trucs de temps en temps, mais ça reste plus limité) et d'interface, malgré la réclame pénible. J'ai bon espoir que sourcehut change ce point ceci dit (ma préférence).

                        • [^] # Re: "panne mondiale"

                          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                          Bitbucket… En voilà une autre que je suis obligé d'utiliser sur certains projets et je déteste. Couplé à Jira c'est un gouffre à RAM/CPU, je crois que ce sont les applis web les plus lourdes (et lourdingues) que je connaisse.

                          • [^] # Re: "panne mondiale"

                            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                            Tu as oublié la bande passante… Honnêtement, je me souviens d'une époque ou c'étais 10 fois plus réactif (et l'UI mieux branlée) que github, c'est pour ça que j'y avais un compte.
                            Maintenant… disons que l'UI est pire que github ou savannah, et la lenteur donne l'impression d'avoir une connection 56K.

              • [^] # Re: "panne mondiale"

                Posté par  . Évalué à 3 (+3/-0).

                Éventuellement, il faudrait qu'il existe une sorte de "fédération de forges", qui permette de ne pas avoir à créer un compte sur chaque forge décentralisée, et éventuellement de créer des forges spécialisées. Mais bon, yaka…

                Certains y ont déjà pensé: https://forgefed.peers.community/
                C'est une extension d'ActivityPub. La version 1.0.0 du protocole a été publiée et il y a des discussions pour l'intégration dans plusieurs plateformes (voir https://github.com/go-gitea/gitea/issues/9045 et https://github.com/gogs/gogs/issues/4437).
                Sinon il y a la méthode ancestrale du mail, c'est ce qui est utilisé pour le développement du noyau il me semble.

              • [^] # Re: "panne mondiale"

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                Éventuellement, il faudrait qu'il existe une sorte de
                "fédération de forges", qui permette de ne pas avoir à créer un
                compte sur chaque forge décentralisée, et éventuellement de
                créer des forges spécialisées. Mais bon, yaka…

                Un truc genre https://fedeproxy.eu/ ?

                (quand le code sera la)

    • [^] # Re: "panne mondiale"

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0).

  • # Le web, résilient car décentralisé

    Posté par  . Évalué à 10 (+22/-1).

    Sauf quand tout est bêtement centralisé grâce aux CDNs.

  • # What?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

    Yu no host ?

    Plus sérieusement, est-ce que ça serait possible et pertinent de faire du CDN communautaire ?

    • [^] # Re: What?

      Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

      Ça ne changerait rien au problème. Si le CDN communautaire a aussi un problème il bloque n entités l'utilisant.

      • [^] # Re: What?

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 08/06/21 à 21:10.

        Ça dépend de l'architecture… Si c'est de la répartition par DNS avec split horizon régional (parce que bon, l’anycast, c'est quand même pas facile), c'est plus résilient.

        Sinon, y a Decentraleyes, mais ça fait pas tout.

    • [^] # Re: What?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0).

      La bonne solution est plutôt de ne pas tout concentrer dans quelques gros silos/sites.

      • [^] # Re: What?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

        La solution… à quoi ?

        Si on prend chacun de ces sites indépendamment, utiliser un prestataire connu avec un taux de fiabilité plutôt pas mal (certainement supérieur à 99,99%) reste certainement une meilleure solution que prendre un prestataire qui aura comme seul avantage de fonctionner quand tout le monde sera HS (0,01% du temps) mais qui sera peut-être moins bon le reste du temps (99,99% du temps, donc).

        Que Github tombe, ça peut être un problème.
        Que SO tombe, ça peut être un problème.

        Mais qu'il vaille mieux que Github tombe en décalé par rapport à SO plutôt qu'en même temps (ce qui statistiquement arriverait avec des prestataires différents), je suis moins convaincu.

        • [^] # Re: What?

          Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

          Sans compter que le concept même du cdn c’est de gérer une forte charge et d’être reparti à travers la planète, avec pleins de points d’accès pour rerouter le traffic si un des noeuds locaux se banane.

          Le concept du truc c’est d’avoir des data center un peu partout, si c’est pour renvoyer le traffic à travers l’Europe pour le renvoyer à son point de part, et toujours se retrouver gros jean comme devant parce que le data center de Strasbourg a prit feu, j’ai du mal à voir la viabilité technique ou financière.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: What?

          Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

          La solution… à quoi ?

          La panne de Fastly en elle-même est relativement anecdotique, mais elle illustre bien la dépendances aux géants et la nécessité d'avoir des alternatives.

          Quand un gros site comme github est en carafe (ce qui n'était pas le cas niveau activité git je crois, c'est un exemple), beaucoup trop d'entreprises ne peuvent plus travailler ou sont ralenties.

          Et il y a aussi une question politique derrière : Cloudflare sert de protection et de cache à plus de 20 millions de sites. Cloudflare peut décider de couper n'importe quand l'accès à un site (et l'a déjà fait, sans jugement). Pareil pour AWS. Quand il te reste 10 gros acteurs, tu es à la merci de leur bon vouloir et il te reste Lisieux pour pleurer.

          Avoir plein de petits acteurs permet d'éviter ce genre de situation.

          • [^] # Re: What?

            Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

            Cloudflare peut décider de couper n'importe quand l'accès à un site (et l'a déjà fait, sans jugement).

            J'en ai jamais entendu parler, tu as un lien ? Ça n'a pas dû bien se finir pour cloudflare ça, c'est un service payant et donc contractualisé.

            • [^] # Re: What?

              Posté par  . Évalué à 8 (+7/-0).

              Cloudflare avait coupé 8chan : « In the aftermath of the back-to-back mass shootings on August 3 and August 4, 2019, in El Paso, Texas, and Dayton, Ohio, respectively, the site was taken off clearnet on August 5, 2019, after the network infrastructure provider Cloudflare stopped providing their content delivery network (CDN) service. »

              Quelques mois plus tard, le CEO de Cloudflare a reconnu que c'était plutôt délicat comme manoeuvre.

              Dans la même veine, AWS avait coupé subitement le service Parler.

              Ce sont des exemples très polémiques bien sûr, mais ça montre l'idée.

              • [^] # Re: What?

                Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

                Je vois, merci pour les exemples. Ça donne des exemples sur ce que ça donne quand on tente de se substituer à la loi sur internet.

                • [^] # Re: What?

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                  Pourquoi "se subtituer à la loi"? Je pense qu'ils peuvent mettre n'importe qui dehors de chez eux s'ils ont envie et je vois pas le rapport avec la loi.

                  Il y a probablement du droit des contrats qui s'applique, mais ils peuvent rédiger leurs contrats comme ils veulent et les clients peuvent les accepter, ou aller voir ailleurs.

                  Il n'y a rien dans la loi à ce sujet. On pourrait parler de neutralité de l'internet, mais ça ne concerne que les "tuyaux" et pas les hébergeurs de contenus.

                • [^] # Re: What?

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

                  Cloudflare a eu aucun scrupule a héberger des Nazi pendant très longtemps, c’est pas vraiment l’archétype de l’entreprise qui censure à tout bout de champ.

              • [^] # Re: What?

                Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

                Le problème de parler c’est que personne ne voulait les héberger, et franchement c’est pas un mal.

                Et la encore, y’a un problème d’échelle. Un service comme parler va avoir du mal fonctionner raisonnablement sans un cdn, ou une infra conséquente.

                On revient à ce que je disais plus haut, le cdn/cloud est pas la pour faire joli, mais pour résoudre un problème technique sans avoir à investir une fortune.

                Si on reformule: le service ne pourrait probablement pas exister en l’état sans la concentration dans un gros silo en premier lieu. Avancer comme solution la décentralisation comme solution quand c’est la centralisation qui leur a permit d’arriver où ils sont en premier lieu, et quand un système décentralisé les auraient empêché de grossir comme ils l’ont fait, c’est particulier comme approche.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: What?

            Posté par  . Évalué à 8 (+5/-0).

            Que Github tombe, ça peut être un problème.
            Que SO tombe, ça peut être un problème.

            Quand un gros site comme github est en carafe (ce qui n'était pas le cas niveau activité git je crois, c'est un exemple), beaucoup trop d'entreprises ne peuvent plus travailler ou sont ralenties.

            Faut arrêter le délire, git est décentralisé, les devs peuvent toujours continuer de travailler. Ça peut ralentir le merge de quelques pull request et quelques mises en prod car le flux ci/cd est cassé mais tu peux toujours travailler, faire des push/pull depuis et vers un autre serveur git que tu montes temporairement, utiliser une autre infra CI/CD temporairement, etc. On parle de quelques heures de travail en mode dégradé mais pas sans possibilité de travailler, ce qui est très différent. Et si ce travail est si critique qu'elle ne peut ps survivre à une indisponibilité de quelques heures, c'est qu'elle n'a aucun plan de continuité et/ou a fait le mauvais choix de services.

            Après pour Stack Overflow, c'est assez risible. Je crois que son indisponibilité a plus de chance de faire du bien que du mal.

            • [^] # Re: What?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-1).

              Faut arrêter le délire, git est décentralisé, les devs peuvent toujours continuer de travailler. Ça peut ralentir le merge de quelques pull request et quelques mises en prod car le flux ci/cd est cassé mais tu peux toujours travailler, faire des push/pull depuis et vers un autre serveur git que tu montes temporairement, utiliser une autre infra CI/CD temporairement, etc.

              Ah bon ! Moi qui croyais que c'était juste SVN avec des branches …

      • [^] # Re: What?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Tiens, pendant que t’es là, est-ce que QUIC normalise l’usage des enregistrements SRV ?

        HTTP ne le fait pas donc aucun navigateur ne le supporte, mais je me dis qu’un truc plus récent a peut-être été mieux pensé.

  • # Debian

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Je croyais que deb.debian.org utilisait Fastly et CloudFront, mais visiblement c’est seulement Fastly :

    $ dig +short A deb.debian.org
    debian.map.fastlydns.net.
    151.101.126.132
    
    $ dig +short AAAA deb.debian.org
    debian.map.fastlydns.net.
    2a04:4e42:1e::644
    
    $ dig +short SRV _http._tcp.deb.debian.org
    10 1 80 debian.map.fastlydns.net.
    
    $ dig +short SRV _https._tcp.deb.debian.org
    10 1 443 debian.map.fastly.net.
    
  • # Et pourtant ...

    Posté par  . Évalué à 6 (+6/-1).

    … j'arrive toujours à commiter

     git commit -m "je suis trop fort, mouaahhh"
     [master (commit racine) 061c379] je suis trop fort, mouaahhh
     1 file changed, 1 insertion(+)
     create mode 100644 maitre_du_monde.txt
    

    Ok, je sors.

    • [^] # Re: Et pourtant ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 08/06/21 à 22:30.

      Heureusement que Github n'utilise pas SVN transporté par HTTP :)

      Ça me rappelle des souvenirs de projets hébergés sur BerliOS ou régulièrement on ne pouvait pas faire de commits le week-end parce que… le disque dur du serveur était plein. Et il fallait attendre le lundi pour que l'admin fasse un peu de ménage.

      Ça a bien changé l'informatique, quand même.

  • # .gov.uk aussi

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+15/-0). Dernière modification le 09/06/21 à 00:05.

    Les sites du gouvernement britannique, sous .gov.uk, ont aussi été affectés.

    Ça inclue entre autres le site utilisé pour enregistrer les tests Covid-19 ou celui permettant aux citoyens européens résidents au Royaume-Uni de vérifier et prouver leur Settled Status.

    Ce dernier cas me hérisse particulièrement le poil, sachant que le service de vérification en ligne du Settled Status constitue le seul moyen pour les citoyens européens sous ce statut de prouver qu’ils ont bel et bien ce statut et sont de fait autorisés à entrer/vivre/travailler au Royaume-Uni. Le gouvernement britannique s’est obstiné à refuser la délivrance de toute forme de document physique qui permettrait aux citoyens européens de démontrer leur Settled Status sans avoir à dépendre d’un service web.

    « Mais non, il n’y a pas de problème, pourquoi diable auriez-vous besoin d’un document physique ? Le service en ligne sera toujours accessible, on a une infrastructure world-beating. »

    Pignoufs.

    • [^] # Re: .gov.uk aussi

      Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

      C'est utilisé à comment ? Lors d'un contrôle d'identité dans la rue le Bobby utilise ce site ou lors de l'entrée sur le territoire à l'aéroport par exemple ?

      • [^] # Re: .gov.uk aussi

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

        C'est supposé être utilisé principalement pour trois occasions :

        • pour entrer au Royaume-Uni ;
        • pour louer un appartement (louer un bien à une personne qui n'a pas de statut légal pour résider au RU est pénalement répréhensible,¹ donc les propriétaires doivent s'assurer du statut légal de tout locataire potentiel — avant le Brexit, la simple présentation d'un passeport européen suffisait, maintenant les propriétaires doivent passer par le service de vérification du Settled Status) ;
        • pour être embauché (même principe : l'employeur est pénalement responsable s'il embauche une personne non-autorisée à travailler au RU, d'où la nécessité de vérifier le statut de tout employé potentiel).

        ¹ Ça fait partie de la politique dite de « l'environnement hostile » chère à la droite britannique — en gros, faire chier les immigrés autant que possible, et en déléguant une partie de la sale besogne aux citoyens britanniques (puisque concrètement tout propriétaire ou employeur doit agir comme un agent des services de l'immigration).

        • [^] # Re: .gov.uk aussi

          Posté par  . Évalué à 7 (+4/-0).

          Ou comment forcer la population vivant sans papier à entrer dans la délinquance et la criminalité pour survivre et après faire des constats foireux du genre "regardez c'est tous des méchants criminels et délinuqants".

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.