Journal scm.py : gérer simplement plusieurs dépôts Mercurial et Git

Posté par (page perso) .
Tags :
13
4
fév.
2012

J'ai écrit un petit script Python pour gérer une dizaine de dépôts Mercurial et Git : scm.py. Vous pouvez en télécharger la dernière version depuis mon dépôt bitbucket.org (code mise en forme). Il nécessite d'activer l'extension rebase de Mercurial. Ajoutez les lignes suivantes à ~/.hgrc au besoin:

[extensions]
rebase=

Pour la configuration, lancez "scm.py scan > scm_config" dans le dossier où vous avez déjà des dépôts HG ou GIT, ils seront détectés automatiquement, et c'est parti !

(...)

Journal Sprint CPython en ligne ce week-end (17/18 déc.)

Posté par (page perso) .
Tags :
25
13
déc.
2011

Ce week-end (samedi 17 et dimanche 18 décembre), je vous invite à participer à un sprint CPython en ligne. CPython est l'implémentation Python de référence, elle est écrite en C.

Le sprint débutera samedi après-midi par la mise en place d'un environnement de développement, d'un tour d'horizon du bug tracker, et plus généralement des outils utilisés pour développer Python. Je proposerai ensuite des tickets facile à corriger, selon le niveau de chacun, ou bien d'autres idées de contribution. L'idéal étant (...)

Journal Vers le brevetage du vivant ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
10
7
déc.
2011

"L'Hadopi de l'agriculture? Le blog économique et social d'Eugène relève les incohérences d'une proposition de loi UMP interdisant aux agriculteurs de ressemer les graines issues des cultures de l’année précédente."

http://www.marianne2.fr/Vers-le-brevetage-du-vivant_a213060.html

"Ces dernières semaines, 1500 fermiers se sont suicidés collectivement en Inde, dans la province de Chattisgarh. Un phénomène récurrent, puisque les chiffres officiels font état de 1000 suicides mensuels... depuis plus de quinze ans. En cause, l'endettement des paysans lié à l'achat de semences OGM miraculeuses... qui se révèlent (...)

Journal Nouvel hébergement du projet NuFW sur ufwi.org

Posté par (page perso) .
Tags :
14
1
déc.
2011

Suite à la fermeture de nufw.org, FSF France a monté un nouvel hébergement pour le projet NuFW et ses copains : ufwi.org. On y trouve le parefeu identifiant NuFW ainsi qu'une dizaine d'applications et divers outils. Les applications majeures sont :

  • nuconf : Configuration système
  • nuconntrack: Suivi des connexions (conntrack Netfilter)
  • nuface3 : gestion de jeux de règles pour parefeu (Netfilter ou NuFW)
  • nulog3 : Analyseur de logs du parefeu (Netfilter ou NuFW)
  • nupki : interface simple (...)

Free publie enfin ses patchs sur les logiciels libres

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa.
55
14
sept.
2011
Justice

Free vient de mettre en ligne les patchs de l'ensemble des logiciels libres utilisés dans ses différents produits dont notamment la Freebox. Il s'agit d'environ 155 patchs pour 45 logiciels libres différents. La mise à jour des conditions générales de vente, relevée par Numérama le 1er août 2011, avait annoncé cette libération.

Reste maintenant à voir ce que vont devenir ces patchs. Est-ce qu'il y aura des développeurs motivés pour les remonter dans les projets concernés ? Ces patchs sont sûrement écrits pour des versions désuettes des logiciels. Il faut les mettre à jour pour la dernière version des logiciels, vérifier si chaque patch est toujours pertinent (en dehors du cadre de la Freebox), etc.

La seconde partie de cette dépêche retrace la bataille juridique pour arriver à cette libération, liste les logiciels libres patchés, ainsi que les logiciels libres non patchés, utilisés dans les différents produits Free.

NdM: la FSF France vient de publier un communiqué de presse intitulé « Un accord met fin au procès intenté contre Free pour non respect de la licence GNU GPL »

Python 3.2

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet.
87
21
fév.
2011
Python

Un an et sept mois après Python 3.1, voici une nouvelle version majeure de Python 3 : la version 3.2. Elle apporte notamment deux nouveaux modules (argparse et concurrent.futures), des améliorations sur les extensions écrites en C (API stable et marquage dans le nom de fichier des bibliothèques) et les modules compilés (fichiers .pyc) sont désormais rangés dans un dossier « __pycache__ ». Pour rappel, Python 3 corrige les erreurs de jeunesse de Python et harmonise la bibliothèque standard (relire la dépêche annonçant Python 3.0).

Pour faciliter le travail des développeurs des autres implémentations de Python (IronPython, Jython, Unladen Swallow, PyPy), la syntaxe, la sémantique et les fonctions builtins n'ont pas changé dans version 3.2, comme décidé par le moratoire (PEP 3003: Python Language Moratorium). Le moratoire prend fin avec la publication de Python 3.2.

La seconde partie de la dépêche présente en détail les nouveautés de Python 3.2, l'état du portage des modules vers Python 3, et évoque ce qui est prévu pour la suite.

Journal Recherche auteurs pour un nouveau magazine libre autour du développement logiciel

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
19
12
déc.
2010
Je lance un projet de magazine francophone dédié au développement logiciel qui sera distribué en PDF (voir aussi sur un site web) sous licence libre (CC BY-SA ?). Le magazine sera gratuit et les auteurs ne seront pas rémunérés.

Je recherche des auteurs pour écrire des articles dans les thèmes suivant :
* Qualité (ex: buildbot)
* Outils de développement (IDE, (D)VCS, vim/emacs, gdb, gcc, valgrind, ...)
* Retour d'expérience sur les outils, méthodes de dev, gestion d'équipe, planning du (...)

Patch pour le noyau Linux améliorant l'interactivité entre les applications console et Xorg

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
49
18
nov.
2010
Noyau
Depuis l'arrivée de l'ordonnanceur de processus CFS dans le noyau Linux (2.6.23) et la généralisation des processeurs multi-coeurs, plusieurs projets cherchent à améliorer la réactivité du noyau Linux, notamment pour un environnement bureau. En septembre 2009, Con Kolivas a écrit un nouvel ordonnanceur appelé BFS (Brain Fuck Scheduler). En le comparant à CFS, des bugs ont été isolés puis corrigés dans CFS. Par exemple, un test avec le codec x264 a montré que BFS était 80% plus rapide : le bug a été isolé puis corrigé par Mike Galbraith (lire Open source collaboration done right). Depuis, Con Kolivas continue d'écrire des patchs pour améliorer la réactivité.

Plus récemment, ce même Mike Galbraith a proposé un patch sur la LKML le 19 octobre 2010 pour regrouper automatiquement les tâches par terminal (TTY). Suite aux critiques d'autres développeurs, il a écrit une deuxième, puis une troisième version de son patch. Linus en personne s'est réjoui qu'un si petit patch, non intrusif, soit capable d'améliorer autant l'interactivité. Le lendemain, un article paru sur Phoronix montre en vidéo le gain notable en utilisant un cas de test similaire à celui de Linus : lancer une compilation du noyau avec make -j64 (lance 64 tâches de compilation en parallèle) dans un terminal, tout en utilisant un bureau : navigateur web et lecture de vidéo en HD.

Le patch améliore l'interactivité en distribuant le temps de processeur plus équitablement du point de vue de l'utilisateur. Il utilise les cgroups (groupe de tâches) introduits dans le noyau 2.6.24 (janvier 2008) pour l'ordonnanceur CFS. CFS permet de définir le pourcentage de temps assigné à un cgroup. Cette fonctionnalité révolutionnaire a été un peu oubliée car la création des cgroup était manuelle. Le patch de Mike propose de créer automatiquement un cgroup par TTY, et permet donc de mettre en application simplement le travail sur CFS et les cgroups. Con Kolivas a néanmoins critiqué le patch sur son blog en expliquant qu'il introduit des régressions dans les cas d'utilisation « normaux ».

Proposé après la fenêtre de tir du noyau 2.6.37, l'avenir nous dira si ce patch va être intégré ou non dans le noyau 2.6.38. Plus généralement, ces différents projets devraient à terme améliorer la réactivité de nos environnements de bureaux sous Linux.

NdM : Merci à Poloh d'avoir proposé une dépêche sur le même sujet et insert_coincoin pour son journal en lien ci-dessous.

Python 2.7

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
35
6
juil.
2010
Python
Un peu moins de deux ans après la version 2.6, la fondation Python est heureuse de vous annoncer la publication de la version 2.7. Cette version marque la fin d'une ère, car ça sera la dernière version majeure de la branche Python 2. Justement, Python 2.7 apporte beaucoup de nouveautés qui viennent de Python 3.1 (listées en seconde partie de la dépêche) dans le but de simplifier la migration de Python 2 vers Python 3. La branche 2.7 sera maintenue plus longtemps que les précédentes versions 2.x.

Python est un langage de programmation interprété multi-paradigme. L'interprète standard (CPython) est distribué sous licence PSF (semblable à la licence BSD). CPython est multiplateforme : Windows, Linux, Mac OS X, *BSD, AIX, MS-DOS, OS/2, QNX, etc.
CPython sert de référence pour le langage Python et les autres implémentations : PyPy (écrit en Python), IronPython (plateforme .NET) et Jython (JVM). Ces implémentations ne sont pas aussi à jour que CPython puisque IronPython est compatible avec Python 2.6 tandis que PyPy et Jython sont compatibles 2.5.

NuFirewall, le pare-feu libre sans prise de tête

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
29
18
mar.
2010
Sécurité
Décidément, ça bouge chez EdenWall Technologies (anciennement INL) ! Deux semaines après la sortie d'une nouvelle version majeure de NuFW, l'éditeur nous gratifie d'un pare-feu complet et modulaire, NuFirewall, géré via une interface graphique conviviale. Il est composé de différentes briques :
  • Administration système (réseau, DNS, annuaire d'utilisateurs...) ;
  • Création de règles de filtrage Netfilter et NuFW ;
  • Analyse graphique des logs ;
  • Parefeu identifiant ;
  • Gestion des certificats (PKI).

La seconde partie de la dépêche détaille les différentes briques.

Journal Partage clavier/souris : Synergy est mort, vive Synergy+ !

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
25
16
mar.
2010
Depuis l'été 2009, je tentais de comprendre pourquoi je perdais parfois le clavier après plusieurs jours d'utilisations d'Xorg (entre 1 et 15 jours, super pratique pour le debug !). J'ai suspecté Xorg, Gajim, puis evdev, pour enfin réaliser que ça venait de Synergy. J'utilise Synergy pour partager mon clavier et ma souris entre deux ordinateurs.

J'ai deux écrans branchés à deux ordinateurs différents, mais un seul couple clavier/souris. Aucun des deux ordinateurs ne gère le double écran. C'est pratique d'avoir (...)

Actualités Python : PyPy 1.2, distutils2, vidéos de Pycon 2010, Python 2.7

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
20
15
mar.
2010
Python
Quelques brèves au sujet du langage Python :

  • PyPy 1.2 inclut enfin un compilateur à la volée
  • Inclusion d'Unladen Swallow dans CPython repoussée
  • distutils, setuptools, distribute et distutils2
  • Python 2.6.5RC2, 3.1.2RC1 et 2.7alpha3
  • Vidéos des conférences Pycon US 2010
  • Revues de presse hebdomadaire de l'AFPy
  • AFPyros sur Paris

Détails en seconde partie de la dépêche.

Journal Injection DNS dans un serveur DNS de Free ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
14
18
jan.
2010
Selon Stéphane Bortzmeyer, un des serveurs DNS de Free renvoyait une mauvaise IP pour le domaine whois.com. Le domaine pointait vers la page [http://i.imgur.com/RgIZl.png]. Avez-vous plus d'infos ?

Ils en parlent :
http://www.bortzmeyer.org/empoisonnement-dns-en-vrai.html
http://www.reddit.com/r/reddit.com/comments/aqima/whoiscom_h(...)
http://twitter.com/tuxplanet/statuses/7872836398

Journal Faille de sécurité distante (IPv4) dans les noyaux Linux 2.6.28.10/2.6.29 <= version <= 2.6.32-rc8

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
23
10
déc.
2009
Un bug a été introduit entre Linux 2.6.28.10 et 2.6.29 dans le code gérant la fragmentation des paquets IPv4. Il a été découvert dans Linux 2.6.32-rc8 et corrigé dans la version finale 2.6.32(.0). Un attaquant peut faire planter une machine, voir même exécuter du code à distance. Le bug est un déréférencement de pointeur NULL (encore un).

Comme la plupart des distributions sont maintenant protégé contre l'exploitation de tels bugs (grâce à un mmap_min_addr non nul), je pense que ce (...)