Jonathan ILIAS-PILLET a écrit 342 commentaires

  • # Latence et vitesse de la lumière

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Google veut réduire la latence sur Internet avec QUIC. Évalué à 4.

    […] la latence est elle due à la vitesse de la lumière et ne peut pas être baissée par le réseau physique (ou alors de très peu) : il faut donc améliorer les protocoles.

    C'est une sérieuse réduction du problème :
    - en dessous de la couche 4, il y a encore 3 couches qui ont potentiellement un impact sur la latence ;
    - l'infrastructure réseau est constitués d'équipements électroniques (ou ordinateurs peu importe) qui eux-même introduisent une latence (temps de réponse).

    Bon, ça ne retire rien au reste de cet article intéressant, c'est juste que j'ai accroché là dessus.

  • # Priorisation de fichiers à sauvegarder ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche (R)évolutions dans le monde de la sauvegarde de données. Évalué à 3.

    Sur le sujet, je m'intéresse moi aussi à sauvegarder mes données personnelles sur un hébergement dédié.

    Le problème c'est de faire passer la première fois près de 200Go en upload sur une ligne ADSL.

    Comme ça va prendre en cumulé près d'un mois (donc en réalité plusieurs), j'aimerai pouvoir donner priorité à certains fichiers pour un même flux de sauvegarde. Dans le principe, l'idéal serait que je n'ai à préciser que ce qui est prioritaire, tout le reste étant par défaut moins prioritaire.

    Quelqu'un a déjà vu des outils de sauvegarde qui font cela ?

  • [^] # Re: commercial != propriétaire

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche EditableGrid, des nouvelles du projet. Évalué à 0.

    Et accessoirement, je me demande l'intérêt de poursuivre aussi la diffusion sous licence GPL. Plus restrictive que la licence MIT, qui va choisir cette option ?

  • # Free, IPv6 et zones non dégroupées

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Activation mondiale de l'IPv6 (World IPv6 Launch). Évalué à 2.

    Cela signifie-t-il que Free va enfin activer l'IPv6 chez les clients non-dégroupés ? Quelqu'un a-t-il l'info ?

    Je n'ai jamais compris, techniquement parlant, pourquoi ils avaient fait ce choix...

  • # GPL en contradiction avec les principes de liberté de la FSF

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La famille des *GPL relativement moins présente parmi les licences libres. Évalué à 0.

    J'ai toujours été surpris du fait que R.M. Stallman défende le principe de liberté totale pour l'utilisateur tout en proposant une licence aussi contraignante.

    Je ne veux pas cracher dans la soupe, cela a sans doute fait du bien pour faire émerger quelque chose, mais aujourd'hui, ça rend impossible la combinaison de certains logiciels (licences incompatibles) pour des histoires de guerres de chapelles (franchement, vous voyez des différences fondamentales entre les licences copyleft vous ?).

    Je pense qu'on en est à un stade où la mayonnaise a pris : le stock de logiciel libre est suffisamment conséquent pour qu'une grande partie de l'industrie du logiciel ait intérêt à y piocher et donc à y contribuer. Les moyens de promotion du logiciel libre gagnent à être différents et en particulier plus ouverts.

    On n'en est pas encore là, mais cette tendance concernant les licences GPL (et j'espère aussi les autres licences copyleft) me rassure. Car si elles ont fait émerger quelque chose, elles finiront, je pense, par étouffer le logiciel libre.

  • # "Expérience"

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche KDE s’attaque aux tablettes. Évalué à 5.

    Puisque j'en tiens un qui pourrait m'expliquer cela... :)

    Dès qu'il est question de tablette tactile ou de smartphone, je vois partout le terme "expérience" dans un sens que j'ai du mal à comprendre.

    Ma question : que signifie "améliorer l'expérience utilisateur" ?

  • [^] # Re: Mise à jour

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ça bouge toujours chez Android. Évalué à 2.

    Pour info au passage, ça fait un bon mois que la mise à jour n'est toujours pas disponible. Elle n'est disponible que chez le fabricant.

    C'est vrai que j'ai eu un engouement pour la techno, mais l'opérateur fait tout pour gâcher la fête :(
  • # Mauvaise volonté

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Comment détruire votre communauté. Évalué à 8.

    Les 10 solutions proposées sont amusantes, mais il est évident qu'avec de la mauvaise volonté on peut en trouver bien d'autres.

    En fait, je trouve essentiel de rappeler du contexte d'où est sorti ce billet d'humeur. Parce qu'en l'occurrence, ce qui est gênant, c'est de prétendre ouvrir à une communauté, sans vraiment le vouloir, de manière à surfer sur la vague du logiciel libre.

    Mais vouloir généraliser ce constat (comme le sous-entends la news) me paraît plutôt naïf. Toute entreprise qui contribue ou pilote le développement d'un logiciel libre n'a pas vocation à en gérer une communauté. Je pense même qu'elles sont plutôt rares à vouloir le faire.

    Il n'y a pas un (seul) dogme du logiciel libre, même si j'aime l'idée de communauté rassemblée autour d'un logiciel donné.
  • [^] # Re: Bon

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche festival make art 2009. Évalué à 2.

    Il suffit de supprimer les lignes vides et ça marche.
  • [^] # Re: Plantage

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche MINIX 3 - Google Summer of Code. Évalué à 1.

    L'idée n'est pas que le noyau soit capable de corriger une erreur mais qu'une erreur dans un service du système d'exploitation (ici en dehors du noyau) ne provoque pas l'effondrement du système tout entier (noyau + applications).

    A moins d'être capable de faire de la redondance, si un service n'est plus disponible, quelle qu'en soit la raison, évidemment, aucun de ses clients ne peut plus fonctionner.

    En pratique, si je développe un système de fichiers, ça me permet de faire des essais sur un serveur Web massivement utilisé sans altérer la disponibilité du service Web.

    Quand on touche au matériel en revanche, ça se complique. L'accès à la configuration d'un DMA, par exemple, offre de facto des privilèges à l'entité qui l'utilise.
  • [^] # Re: Compléments d'info

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Gérer des seuils d'alerte qualité sur le code source avec Sonar 1.6. Évalué à 1.

    Excellent ! Merci pour ces liens !!!
  • # Les râleurs...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de Lincity-NG 2. Évalué à 2.

    J'allais râler contre les premiers commentaires, mais malgré tout mon attrait pour ce jeu, l'installation est d'un tordu...

    Le .package est une usine à gaz de scripts bash pour avoir un installeur générique qui, lorsqu'il ne trouve pas la libSDL_GFX me laisse complètement impuissant. C'est joli : GTK avec des icônes vertes quand ça marche, une animation quand ça bosse... On a déjà les autotools, les paquets des distributions (rpm, deb, tgz, ...), ... Mais c'est vrai qu'il fallait réinventer la roue.

    Qu'à cela ne tienne, je compile les sources. Y'a un "configure" mais après c'est pas "make", c'est "jam"...

    Oui je râle et ça sert à rien, les développeurs font ce qu'ils veulent tout ça... Mais bon, les repères, ça a du bon !

    Si ça marche, je reposte pour modérer mes propos ;)
  • [^] # Re: Configuration

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Gestion de configuration distribuée avec Mercurial. Évalué à 2.

    Oui, j'y ai cru moi aussi.
  • [^] # Re: Impact sur les serveurs DNS ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche L'ICANN libère les extensions de domaines. Évalué à 2.

    Oui tiens, cela ne va-t-il pas imposer une qualification complète des noms de machines internes ?

    En supposant que les TLD arrivent rapidement à être chargés, que va-t-on devoir nommer notre imprimante "imprimante.mondomainepublic.tld" plutôt que "imprimante" ?

    Ou alors les résolveurs DNS seront moins triviaux... Ca pose des questions pratiques en tout cas, au delà de l'inquiétude d'une pollution des TLD.
  • [^] # Re: Les combats d'arrière-garde

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Riposte graduée et spyware au menu du Parlement européen. Évalué à 3.

    Le problème c'est que la définition de l'évolution ne précise pas le chemin qu'il faut prendre. Par définition, il n'y a donc pas d'imbécile qui refuse l'évolution, il n'y a que des gens qui ne sont pas d'accord pour le chemin qu'il faut prendre.

    En particulier, je pense que l'évolution ou le progrès est beaucoup plus vu sous l'angle de la technique que de la philosophie. Qu'on rajoute des MHz aux processeurs ou des DRM aux vidéos rassure tout autant les technophiles avides de progrès. Evidemment, nous ne voyons pas les choses de la même manière.
  • [^] # Re: Freenet et éthique

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Freenet 0.7-rc1 est disponible. Évalué à 0.

    Va convaincre le gouvernement Chinoix, Nord-coréen, Emirats Arabes Unis...
    Freenet n'a pas été initialement développé dans ces pays. J'imagine donc que, au moins pour les intentions initiales, la vocation de freenet s'applique plutôt aux pays occidentaux où, tu le soulignes bien, le problème de la liberté d'expression se pose tout à fait différemment.

    Peu de gens ont vraiment la possibilité d'en débattre (cf. rapports de RSF)
    En europe ? Vraiment ? Que sommes-nous en train de faire ?

    Je ne dis pas qu'il n'existe pas d'abus. Simplement, à défaut d'avoir un équilibre parfait entre liberté d'expression et respect, nous avons un équilibre relativement acceptable.

    Au moins en ce qui concerne les pays européens, je trouve que freenet est une réponse excessive. La diversité et l'indépendance des médias ainsi que la dénonciation des censures abusives me paraissent être des armes plus adaptées.

    Quant à la Chine ou d'autres pays, je ne me prononcerai pas, n'ayant pas d'idée précise de la manière dont la liberté d'expression est contrôlée.
  • [^] # Re: Freenet et éthique

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Freenet 0.7-rc1 est disponible. Évalué à 0.

    Je ne vois pas l'intérêt d'étendre la définition d'autocensure... nous sommes tout à fait d'accord sur le fond.
  • # Freenet et éthique

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Freenet 0.7-rc1 est disponible. Évalué à 1.

    Je vais peut-être relancer un vieux troll, mais après tout, c'est pour cette raison que freenet existe.

    http://www.freenet-doc.info/index.php/Discuter:Argumentaire

    Ce qui me gêne dans cet argumentaire(1), c'est la démarche.

    Tout d'abord, apporter une réponse technique à une question politique pose un problème fondamental : la solution s'appuie sur la force pour autoriser la liberté totale d'expression, plutôt que sur le fait de convaincre ceux qui nécessitent de l'être. En d'autres termes, on choisit la force plutôt que la démocratie.

    De cette manière, freenet appelle une réponse par la force (l'interdiction par exemple).

    Par ailleurs, moi-même défenseur de la liberté d'expression, j'y mets tout de même des limites. Le fait est que l'expression, si inoffensive qu'elle puisse paraître, peut servir à humilier, à offenser, ... Donc une censure modérée me paraît nécessaire, mais une censure critiquée, discutée, débatue. Et bien sûr, je préfère l'autocensure qui, heureusement, fonctionne bien puisqu'on ne voit finalement que peu de propos irrespecteux ou déplacés.

    (1) idée amusante que d'avoir glissé numismate entre terroriste et pédophile, mais c'est prendre le risque de froisser les destinataires de cet argumentaire
  • # Message à Eleonie...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Gamine : raaaAAHHHH Eleonie !. Évalué à 10.

    ...tu as un chic papa :)
  • [^] # Re: et free...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Les logiciels libres utilisés dans la NeufBox v4 publiés. Évalué à 7.

    Oui, je suis bien d'accord, si on en croit la seule news (je n'ai pas été vérifier plus loin), c'est insuffisant pour respecter la GPL. La GPL n'impose pas que l'on publie un logiciel que l'on utilise, elle impose dans ce cas que neuf :
    - soumette les logiciels GPL modifiés à cette même licence GPL
    - mette à disposition des bénéficiaires de la neufbox le code source correspondant

    Alors, c'est de la poudre aux yeux ou la news ne dit pas tout ?
  • [^] # Re: Les réponses de Bové

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Réponse de la candidate Marie-George Buffet à Candidats.fr. Évalué à 3.

    C'est parce qu'il y a une différence fondamentale entre libéralisme et libertarisme. Des termes qui ne reflètent pas précisément les idées qui vont avec.

    Le libéralisme prône la liberté du marché, il est essentiellement focalisé sur l'économie. Il suppose notamment que le marché se régule naturellement. Les plus extrêmistes voudraient l'absence de l'état (anarcho-libéraux).

    Le libertarisme est une sorte d'anarchisme (au sens originel) modéré, plutôt axé sur la dimension sociale. Il suppose que c'est la bonne volonté et l'intérêt de chacun qui peut réguler la société.

    Le logiciel libre est de loin plus libertaire que libéral, notamment parce qu'il s'intéresse d'abord à la dimension sociale avant la dimension économique (il suffit de lire les licences). Et on ne peut pas nier l'importance de la FSF qui n'est pas libérale.

    Il y a néanmoins une branche plus libérale, assez bien représentée je trouve pas l'Open Source Initiative.

    Bref, tout le monde y trouve son compte, il n'y a rien d'incohérent. Et c'est génial si finalement, avec des idées (idéaux) complètement différentes on arrive à s'entendre sur les mêmes choses ;)
  • [^] # Re: a coté de chez moi

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Pétition sur le vote électronique. Évalué à 1.

    Si l'on parle bien de la même chose, alors cela conviendrait effectivement : on peut automatiser le comptage seulement si, en cas de contestation, on a la possibilité de revenir à un comptage manuel (en présence d'huissier par exemple).
  • [^] # Re: Mes logiciels ?

    Posté par (page perso) . En réponse au sondage La licence que je préfère utiliser pour mes logiciels est. Évalué à -1.

    Quant à vous (développeurs), arrivez-vous à imposer le GPL dans vos boites ? Ou bien codez-vous le week end ?

    Il y a une façon assez simple et détachée de le faire : réutiliser du code déjà en GPL.

    Sinon, histoire de mettre les pieds dans l'éternel troll : quand j'ai le choix, je préfère appliquer une licence type BSD. J'aime bien la GPL, mais dans un environnement où les licences se multiplient, le copyleft fini par faire aussi du tord au logiciel libre (licences multiples pour un même logiciel, complexité de la combinaison de licences, ...).

    Après tout, aujourd'hui, je me dis que le logiciel libre gagnerait à "paraître plus cool" ;-)
  • [^] # Re: Promouvoir l'interopérabilité

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche APRIL : pour une politique publique en faveur du logiciel libre en 2007. Évalué à 3.

    Ce que je voudrais obtenir, c'est que connaître les interfaces d'un produit soit un droit analogue à la connaissance du code source d'un logiciel libre.

    Bien sûr, c'est exactement ce qu'il faudrait.

    Mais à mon avis, cela doit passer par une unification du langage de description (ou des langages de description à la rigueur). Ca n'est ni une mince affaire, ni impossible. Mais l'UML en soit me semble déjà insuffisant.

    J'en doute, mais la commission de l'interopérabilité du DADVSI s'occupe peut-être déjà de ce genre de problème !?
  • # Avantage : plusieurs sessions simultanées

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche MPD, un lecteur audio pas comme les autres... Évalué à 3.

    J'apprend par le biais de la news que XMMS 2 offre à présent la même fonctionalité.

    Pour ma part, j'avais choisi MPD il y a deux ans pour les raisons suivantes :
    - possibilité pour les utilisateurs d'une même machine de partager une liste de lecture commune (ma copine galérait à trouver la ligne de commande pour arrêter la musique lancée dans ma session pour lancer la sienne)
    - fonctionalités suffisantes (commandes de lecture, liste de lecture, sortie ALSA, ...)
    - simplicité des interfaces