• # Commentaire bookmark

    Posté par  . Évalué à 3.

    À propos des monnaies virtuelles, voici un petit article intéressant qui fait la comparaison avec Napster et d'autres technologies internet, et qui laisse présager un sacré chamboulement : http://blog.romainriviere.fr/2011/05/le-napster-de-la-banque-arrive-sortez-le-pop-corn/

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Commentaire bookmark

      Posté par  . Évalué à 8.

      Comment pensez-vous qu’ils réagiront lorsqu’ils réaliseront qu’ils ont perdu leur capacité à prélever des impôts ?
      ...

      Je suis mort de rire. C'est trop énorme.
      Les gars ils se questionnent sur l'économie mondiale et ils savent même pas ce que c'est qu'un état. Ils fantasmes sur une sorte de structure, qui ne connaîtrait que la force,qui nous voudrait du mal, et ils voient même pas que c'est l'état (ou les groupes d'états) qui disent ce qu'est l'argent.
      Le jour ou ta boulangerie acceptera les bitcoins s'est qu'elle pourra payer ses impôts avec.
      ça ne sera jamais rien d'autre qu'une économie parallèle et ça ne fera jamais peur à un état leur truc.

      • [^] # Re: Commentaire bookmark

        Posté par  . Évalué à 0.

        oh les états détestent les économies parallèles et autres marchés noirs, ils peuvent pas foutre de TVA et autres droits de douane dessus, ils ne peuvent pas savoir donc contrôler et racketer qui est riche ou pas...

        • [^] # Re: Commentaire bookmark

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

          Tu trouves ça positif de ne pas avoir d'état capable de mettre de la TVA et droit de douane et autres (impot sur le revenu etc...)? Les riches restent riches, les pauvres pauvres, super. Personnellement, je suis pas fan de la conséquence de la chose (on voit déjà aux U.S.A. ce que donne un Etat moins présent, je vote pour l'U.E.), mais bon chacun son truc!

          • [^] # Re: Commentaire bookmark

            Posté par  . Évalué à 2.

            Il est bien connu que la TVA est un impôt très équitable entre les pauvres et les riches ....

            • [^] # Re: Commentaire bookmark

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              ca dépend comment c'est fait. Par exemple une TVA en % avec redistribution par tête, ça marche très bien pour la redistribution (genre CSG en fait, 1% de "CSG" est pour le RSA), c'est même le "moins compliqué" pour redistribuer.

              Après, l'idée est pas forcément sur la TVA, mais sur tous les impots ayant pour assiète un revenu, que tu vires de la sorte. Reste plus qu'à mettre un impôt unique par tête c'est ça? Encore moins équitable (dans le cycle "Fondation" d'Asimov, ça n'a pas bien marché ;-) )

  • # Correction

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    Les bitcoins n'intéressent pas que les geeks

    enlève le "que"...

    Ce mot devient un sacré spam sur LinuxFr...

    • [^] # Re: Correction

      Posté par  . Évalué à -6.

      Ce mot devient un sacré spam sur LinuxFr...

      1. tu prends ton cas pour une généralité
      2. on ne peut pas dire que tu es vraiment un geek
    • [^] # Re: Correction

      Posté par  . Évalué à 10.

      tu sais que tu n'es pas obligé d'intervenir dans chaque journal surtout ceux qui ne t'intéressent pas ?

    • [^] # Re: Correction

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      Disons que c'est un logiciel libre qui semble être à la mode. C'est donc assez logique qu'on en parle sur Linuxfr. Sans oublier que le logiciel prête à une fameuse controverse.

      Perso, j'ai découvert le bitcoin sur linuxfr justement:
      https://linuxfr.org/news/connaissez-vous-les-bitcoins

      (parce que si on ne peut pas parler de logiciels libres qui prêtent à controverse sur Linuxfr, ce serait vraiment dommage)

      • [^] # Re: Correction

        Posté par  . Évalué à 5.

        D'ailleurs, en parlant du logiciel Bitcoin, j'ai été voir les sources et bein ça fait peur :

        • Très peu de structure, un bon gros mélange de C et de C++, à moitié orienté objet ;
        • Une tonne de variables globales avec leur section critique associée ;). D'ailleurs j'ai de la peine à voir pourquoi un tel logiciel à besoin d'être threadé (exception du calcul). Le threading c'est rarement nécessaire et plutôt dangereux dans les langages impératifs (évidemment je ne parle pas des langages comme Erlang et consorts) ;
        • Des énormes fichiers de source ~4000 lignes ;
        • Pas de tests automatisés ;
        • Pas mal de macro ;
        • Peu de commentaire, surtout pas de commentaire au niveau des classes: Cadre d'utilisation, responsabilité, etc.. ;
        • Énormément d'inlining inutile.

        Je vais essayer de trouver du temps pour m'y investir et essayer (d'un peu) améliorer les choses. J'espère fortement qu'a terme ça va s'arranger.

        • [^] # Re: Correction

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Ah toi aussi Ummon ... (je ne suis pas le seul donc ^^, et des sources dans un tel état ne m'inspirent pas confiance...)

          Si tu veux améliorer les bitcoins tu pourrais pas plutôt nous aider sur open-udc (je manque cruellement de temps) : http://open-udc.org

          le principe est assez simple et s'appuie sur OpenPGP (RFC4880) (j'ai énormément étudié les bitcoins au préalable) :
          - Les identités et les humains (cf. dividende universel) sont validés par la toile de confiance OpenPGP
          - Une transaction consiste à signer la chaîne de signature associé des unités de monnaies.
          - Toutes les unités de monnaies sont stockées sur le réseau ("dans le cloud" pour faire "in" ; décentralisé de préférence).

          NB: c'est un système 100% monnaie, et la création monétaire (il faut bien imprimer des billets) et répartit entre tous les humains du système.

          Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

          • [^] # Re: Correction

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ça à l'air d'un très beau projet mais malheureusement tous les regards sont actuellement tournés vers Bitcoin et lui est déjà fonctionnel.

            J'ai vu que ton site parle de "revenu mensuel numérique / dividende universel", est-ce la même chose que l'allocation universelle[1], apparemment pas[2]. Oui je sais: RTFM, j'irai lire tout ça quand j'aurai du temps ;)

            PS. Chez nous, en Suisse, l'UDC c'est un parti fortement à droite, pas trop pour moi ;)

            [1] : http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_Universelle
            [2] : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dividende_universel

        • [^] # Re: Correction

          Posté par  . Évalué à 1.

          Ah, voilà une critique particulièrement valide de BitCoin : son implémentation de référence (il y en a d'autres, une en python je crois).
          Et niveau GUI il utilise wxWidgets ce qui n'est pas très heureux comme choix.

          Rien que niveau packaging, c'est très mal fait — il y a un projet de passer le tout à CMake qui résoudrait probablement des problèmes, en attendant la solution c'est de corriger l'horrible Makefile quand on veut le packager (j'ai du faire ça pour Namecoin car je n'ai pas trouvé de packages).

          DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

          • [^] # Re: Correction

            Posté par  . Évalué à 1.

            Et niveau GUI il utilise wxWidgets ce qui n'est pas très heureux comme choix.
            Pourquoi ? Dans une logique "python", ça ne me parait pas débile : c'est portable tant sous Linux que sous Windows, ça ne me parait pas complêtement débile.

            • [^] # Re: Correction

              Posté par  . Évalué à 1.

              L'implémentation de référence n'utilise pas de Python et d'ailleurs je n'avais jamais entendu parlé d'une implémentation en Python.

              • [^] # Re: Correction

                Posté par  . Évalué à 1.

                Ca ne répond toujours pas à la question "pourquoi utiliser Wx est un choix peu judicieux". Que ce soit en python ou non d'ailleurs (sinon à ma connaissance, mis à part Tk, et Wx, il n'y a rien qui permet une portabilité windows/linux).

                • [^] # Re: Correction

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  AMHA il parlait de la qualité de Wx de manière génerale, que ça soit pour le développeur (une api lourde, un style qui me fait penser à du vieu win32), que pour l'utilisateur (l'utilisation des éléments natifs d'une plateforme semble une bonne idée, mais en pratique c'est loin d'être parfait lorsque tu fais du multiplateforme).

                • [^] # Re: Correction

                  Posté par  . Évalué à 5.

                  mis à part Tk, et Wx, il n'y a rien qui permet une portabilité windows/linux

                  Tu oublies Qt4.

                  • [^] # Re: Correction

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    et gtk, fox, fltk...

                    • [^] # Re: Correction

                      Posté par  . Évalué à 0.

                      Ya des bindings Python pour ces trucs ?

                      Sinon, je n'ai jamais vu d'appli QT4 sous windows fonctionner (mais peut-être que ça existe et que je l'ai déjà utilisé sans le savoir). Pour les appli GTK, j'ai vu un peu tout et n'importe quoi sous Windows : ya des trucs qui marchent (qui plantent de temps en temps mais je ne sais pas si c'est du à GTK ou à l'appli), tels que Gimp ou Inkscape si ma mémoire est bonne. Par contre, dès que l'on veut faire fonctionner plusieurs de ces applis nécessitant des versions de GTK différentes, c'est pas toujours génial. Les autres je ne les connais pas.

                      • [^] # Re: Correction

                        Posté par  . Évalué à 2.

                        Comme appli en QT4 qui fonctionne sous Windows, tu as au moins KDE4 :-)

                        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Re: Correction

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          Pour l'avoir essayé il y a relativement de temps ..... ce n'est pas encore rès au point.

                          • [^] # Re: Correction

                            Posté par  . Évalué à 3.

                            Sinon, il y a VLC, qui d'ailleurs utilisait wxWidget auparavant mais est passé sous QT4 pour plus de portabilité, justement.

                            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Re: Correction

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                          pymecavideo aussi

                      • [^] # Re: Correction

                        Posté par  . Évalué à 4.

                        Sinon, je n'ai jamais vu d'appli QT4 sous windows fonctionner (mais peut-être que ça existe et que je l'ai déjà utilisé sans le savoir).

                        On peut pourtant citer Skype, Mathematica et VirtualBox.

                        • [^] # Re: Correction

                          Posté par  . Évalué à 1.

                          Sur les trois, je n'ai utilisé que VirtualBox (à mon insu)

                      • [^] # Re: Correction

                        Posté par  . Évalué à 5.

                        Sinon, je n'ai jamais vu d'appli QT4 sous windows fonctionner

                        Google earth, VLC, clementine, Adobe Photoshop Element, opera...
                        de mon expérience c'est surement la lib la plus fiable et la plus cohérente (avec le système où elle s'intègre) pour faire des ihms
                        Par contre un peu moin de cibles que wx ou gtk (en tout cas dans celle officielement supportés)

                        • [^] # Re: Correction

                          Posté par  . Évalué à 3.

                          de mon expérience c'est surement la lib la plus fiable et la plus cohérente (avec le système où elle s'intègre) pour faire des ihms
                          Tellement cohérente que je ne me suis même pas rendu compte (pour VLC et Opera par exemple) que c'était développé sous Qt.

                          Par contre un peu moin de cibles que wx ou gtk (en tout cas dans celle officielement supportés)
                          D'ou ma remarque indiquant que pour du multi plate-formes, Wx n'est pas un choix complètement idiot.

                          • [^] # Re: Correction

                            Posté par  . Évalué à 3.

                            _ D'ou ma remarque indiquant que pour du multi plate-formes, Wx n'est pas un choix complètement idiot._

                            J'en doute, enfin dans le cas de bitcoin
                            Le client n'est dispo que pour win, macos, et linux, pour des évos vers de l'embarqué qt gère également symbian, windows ce et meego (en support officiel, il y a bien d'autres plateformes reconnues comme qnx ou wxworks). Wx gère OS/2, QNX et d'autres, mais perso je doute des tests effectués sur ce genre de plateformes.

                            AMHA, le dev préfère juste WX.

                          • [^] # Re: Correction

                            Posté par  . Évalué à 2.

                            Tellement cohérente que je ne me suis même pas rendu compte (pour VLC et Opera par exemple) que c'était développé sous Qt.

                            Qt permet de facilement faire des thèmes, du coup, beaucoup de développeurs en profitent, ça n'empêche pas que ça marche très bien sans thème aussi.

                            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                        • [^] # Re: Correction

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          opera...

                          Opera n'est plus développé en Qt mais utilise une bibliothèque maison.

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Correction

                        Posté par  . Évalué à 3.

                        Qt is most notably used in Autodesk Maya,[7][8] Dassault DraftSight, [9][10] Google Earth, KDE, Adobe Photoshop Album, the European Space Agency,[11] OPIE, Siemens,[12] Volvo,[13] Walt Disney Animation Studios,[14] Skype, VLC media player,[15] Samsung,[16] Philips,[17] Panasonic,[18] VirtualBox and Mathematica.[19]

                      • [^] # Re: Correction

                        Posté par  . Évalué à 10.

                        Sinon, je n'ai jamais vu d'appli QT4 sous windows fonctionner

                        Tout le monde a deja donne plein d'exemples au dessus. Et le fait que ca ne se voit pas, c'est justement le but!

                        Une appli GTK, ca se repere a des kilometres: integration pourrie, widgets non themes et tout en gris par defaut, icones du theme GTK, widgets specifiques avec une interation utilisateur completement differente des widgets systeme.

                        Memes les applis ou du boulot a ete fait pour l'integration windows (comme Gimp), c'est flagrant.

                        • [^] # Re: Correction

                          Posté par  . Évalué à 4.

                          Tout le monde a deja donne plein d'exemples au dessus. Et le fait que ca ne se voit pas, c'est justement le but!

                          Objectif parfaitement réussi.
                          Une appli GTK, ca se repere a des kilometres: integration pourrie, widgets non themes et tout en gris par defaut, icones du theme GTK, widgets specifiques avec une interation utilisateur completement differente des widgets systeme.
                          sans citer les problèmes de version GTK que j'évoquais plus haut ...

        • [^] # Re: Correction

          Posté par  . Évalué à 1.

          Une tonne de variables globales avec leur section critique associée ;). D'ailleurs j'ai de la peine à voir pourquoi un tel logiciel à besoin d'être threadé (exception du calcul). Le threading c'est rarement nécessaire et plutôt dangereux dans les langages impératifs (évidemment je ne parle pas des langages comme Erlang et consorts)

          Ah tiens, tu as remarqué ça aussi ? C'est comme le fichier de conf en XML, ou le python, c'est plus "in", c'est la mode quoi. Si ton code n'est pas multithread, c'est que tu es un looser. C'est comme la pub Iphone : si vous n'avez pas d'Iphone, ben ... vous n'avez pas d'Iphone. La c'est pareil. Si vous n'avez pas plus d'un thread ben ... vou sn'avez pas plus d'un thread.

          • [^] # Re: Correction

            Posté par  . Évalué à 1.

            Mouais je ne sais pas, si Python est à la mode c'est toujours mieux que PHP, pour l'XML il me semble que le tout-XML n'est plus trop à la mode et concernant l'iphone4 : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=kTfy96gb2KI :D

          • [^] # Re: Correction

            Posté par  . Évalué à -3.

            D'un autre cote, si t'as une meilleure idee pour faire une interface graphique avec moins de 2 threads, je suis preneur.

            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

            • [^] # Re: Correction

              Posté par  . Évalué à 2.

              Le terme "event loop" ne te dit rien ?

              Petit exemple d'interface en Qt : http://doc.trolltech.com/4.7/widgets-sliders.html
              Dis-moi si tu vois des threads.

              Toutes les libs graphiques que je connais fonctionne de cette manière.

              • [^] # Re: Correction

                Posté par  . Évalué à 4.

                Oui, c'est comme ça qu'on fait des GUI qui freezent non ? :-) (Je suppose que si le code ne rend pas la main à la gui pendant plusieurs secondes, c'est autant de secondes pendant lesquelles la gui est freezée.) Du coup c'est peut être mieux de faire certaines choses dans un thread séparé de celui de la gui.

                • [^] # Re: Correction

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Par forcément, par exemple avec Qt tu as pas mal d'éléments asynchrones comme les entrées/sorties[1], si j'attends des données sur un socket je le ferai en écoutant passivement un signal. Bon je suis d'accord qu'il est possible que Qt crée des threads par derrière, mais cela est abstrait par leur API.

                  Le seul cas intéressant pour la création de threads est le calcul.

                  [1] : http://en.wikipedia.org/wiki/Asynchronous_I/O

                  • [^] # Re: Correction

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Et donc t'es en train de nous expliquer que c'est pas un modele multi threade?

                    Tu sais que multi threade ne veut pas forcement dire "creer un thread a la main", ca veut dire plusieurs chemin de codes qui s'executent en meme temps, ce qui implique concurrence, impossibilite de savoir qui va arriver le prermier et tout ce genre de choses?

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                  • [^] # Re: Correction

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                    Les éléments asynchrones ne se déclenchent pas par magie pour autant. Il est quand même nécessaire de revenir dans la pompe à message pour qu'ils s'exécutes.
                    Par exemple, pour une socket, lorsqu'une donnée arrive, si ton seul et unique thread est occupé par un traitement de plusieurs secondes, tu ne pourra pas réagir à la réception de la donnée, sauf à interrompre régulièrement ton traitement par des appels à la pompe à message.

                    • [^] # Re: Correction

                      Posté par  . Évalué à 2.

                      si ton seul et unique thread est occupé par un traitement de plusieurs secondes

                      Le problème est là, il ne faut qu'il y ait un traitement de plusieurs secondes. Cela peut être évité en n'utilisant pas de code bloquant, en découpant son code en petites parties, etc.
                      http://developer.qt.nokia.com/wiki/Threads_Events_QObjects

                      • [^] # Re: Correction

                        Posté par  . Évalué à 2.

                        En fait, j'ai du mal à comprendre. Mettons qu'un bouton lance une action relativement longue, genre parcourir une partition à la recherche de .ogg pour les ajouter à une librairie quelconque.

                        Pour moi, je suis bien obligé de passer par un Thread. Non ?

                        Un thread qui lance l'action longue. Cette dernière déclenche des évènements (par exemple à chaque fichier).

                        Un autre thread qui gère ces évènements et les autres actions sur la GUI.

                        • [^] # Re: Correction

                          Posté par  . Évalué à 1.

                          Supposons que le listage (non récursif) d'un seul dossier soit suffisamment court pour ne pas figer l'interface.
                          On pourrait utiliser une queue de dossiers, et une de fichiers à traiter, et découper le "parcourir une partition à la recherche de .ogg" en opérations. Une opération consisterait à lister le prochain dossier de la queue, ajouter les sous-dossiers à la queue, et ajouter les "*.ogg" dans la seconde queue, et c'est tout. Si des évènements de l'interface se produisent (même un simple réaffichage), ils seront traités à la fin d'une opération (somme toute peu longue), et s'il n'y a aucun évènement à traiter, on peut directement passer à la prochaine opération du parcours.

                          Qt propose même une fonction pour traiter les évènements que l'on peut appeler soi même de temps en temps : http://doc.trolltech.com/4.6/qcoreapplication.html#processEvents
                          Il reste possible de ne même pas faire une grosse fonction qui fait tout, en quittant le callback après avoir traité une seule opération, et laisser Qt rappeler le callback quand ça sera possible, pour traiter la prochaine opération.

                          Si même le listage d'un dossier est trop long, alors effectivement Qt ne propose pas de fonctions pour cela. Il faudra utiliser les API bas niveau de listage de dossier, qui ne remplissent pas une liste mais itèrent sur son contenu.

                          • [^] # Re: Correction

                            Posté par  . Évalué à 2.

                            Si même le listage d'un dossier est trop long, alors effectivement Qt ne propose pas de fonctions pour cela.

                            Oui enfin ce n'est pas parce qu'on peut coder sans thread qu'il faut obligatoirement s'en passer
                            Dans ce cas précis ont peut utiliser une QFuture, sans se prendre la tête avec les probs de synchro et cie (en simplifiant, QFuture permet de faire un thread qui effectue une tache donnée, et envoi un signal à la fin de l'opération, donc on peut l'utiliser """comme""" si c'était un autre process)

                          • [^] # Re: Correction

                            Posté par  . Évalué à 3.

                            Ouai ...

                            Disons que dans mon esprit l'algo était dans un coin (il disait où il en était et on pouvait éventuellement le stopper). L'interface se contentait d'écouter et de se mettre à jour.
                            Je trouve cela bizarre de devoir morceler le code pour pouvoir avoir une GUI réactive. Pour moi, le type qui code l'algo. il a pas forcément envie de gérer la GUI.

                            • [^] # Re: Correction

                              Posté par  . Évalué à -2.

                              Il n'y a aucun code spécifique à l'interface graphique dans cet algorithme. Vous implémentez l'algorithme dans un cadre, et Qt recommande de travailler de manière asynchrone, et vous vous y conformez, c'est tout.
                              Ce n'est qu'une recommandation qui pourra vous faciliter la tâche dans certains cas. Gérer un seul thread permet de s'affranchir de verrous, etc. . Vous pouvez vous en passer et continuer à écrire d'un bloc sans jamais faire un seul appel à la fonction qui rend du temps à la boucle d'évènements et utiliser un thread. Mais peut-être rencontrerez vous d'autres difficultés ou des limitations de la bibliothèque, parce qu'on ne peut pas tout faire depuis n'importe quel thread.

                              • [^] # Re: Correction

                                Posté par  . Évalué à 0.

                                À noter que l'usage de la fonction pour rappeler la boucle d'évènements m'est revenu en cours de rédaction du premier message mais je n'ai pas adapté le message. Si on l'utilise, le code pourrait s'écrire tout de même assez facilement, comme ça :

                                while (!folders.isEmpty()) {
                                    ... = folders.pop();
                                    folders.append(...);
                                    files.append(...);
                                    ...
                                    qApp->processEvents();
                                }
                                
                                • [^] # Re: Correction

                                  Posté par  . Évalué à 3.

                                  Et donc pour gziper un gros fichier, tu patch zlib pour ajouter des qApp->processEvents() dedans ?

                                  Pour faire une requête HTTP tu fais une résolution DNS asynchrone + une connexion TCP asynchrone + des I/0 asynchrones etc ? Et donc tu garde un état de tout ça quelque part. Tu as un code qui commence à devenir très compliqué. C'est certainement plus simple de faire un thread, voir un process, qui ne touche qu'à ses données locales et communique avec le thread de la gui par messages.

                                  • [^] # Re: Correction

                                    Posté par  . Évalué à 1.

                                    Et donc pour gziper un gros fichier, tu patch zlib pour ajouter des qApp->processEvents() dedans ?

                                    La zlib travaille par morceaux et "rend la main" pour qu'on la rappelle sur le prochain morceau à décompresser. Je vous laisse deviner ce qu'on peut faire une fois qu'on a traité un morceau et avant de passer au suivant.

                                    Pour faire une requête HTTP tu fais une résolution DNS asynchrone + une connexion TCP asynchrone + des I/0 asynchrones etc ? Et donc tu garde un état de tout ça quelque part.

                                    C'est une machine à états.

                                    Tu as un code qui commence à devenir très compliqué.

                                    Il faut être bien organisé. Mais écrire de manière synchrone requiert une toute autre organisation.

                                    C'est certainement plus simple de faire un thread, voir un process, qui ne touche qu'à ses données locales et communique avec le thread de la gui par messages.

                                    Comme je l'ai dit, c'est une recommandation. Si vous ne la suivez pas, vous rencontrerez d'autres difficultés (les problèmes de concurrence) et limitations (Qt a des règles bien précises d'utilisation des QObjects et des threads). Il est cependant malheureux que certaines bibliothèques ne permettent pas l'utilisation asynchrone.

                                    • [^] # Re: Correction

                                      Posté par  . Évalué à 1.

                                      et tu fais quoi "folders" pointe vers un repertoire sur un disque dur externe usb, dont les plateaux sont arretes et que ton call a isEmpty() mettra 2 secondes a te rendre la main?

                                      If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                                      • [^] # Re: Correction

                                        Posté par  . Évalué à 1.

                                        l'appli rame ou semble se figer, et ?

                                        si ton disque dur est sur le point de mourir ca se verra aussi

                                        (au passage faut pas oublier que le reste du systeme est moultitaches)

                                        • [^] # Re: Correction

                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                          l'appli rame ou semble se figer, et ?

                                          C'est gênant pour l'utilisateur, alors qu'il a des applis qui ne le gênent pas (qui mettent un "la lecture semble figée, voulez-vous arrêter?", et l'appli peut alors tuer le thread sans que l'utilisateur doivent tuer l'appli complète et perdre des données non enregistrées)

                                        • [^] # Re: Correction

                                          Posté par  . Évalué à -1.

                                          Et c'est un probleme, tu crois pas?
                                          D'autre part, elle ne "rame" pas, elle se fige. Elle ne se redessine plus, elle ne traite aucun evenement, bref elle ne fait plus rien a part attendre, ce qui est bien le pire cas pour une interface graphique.

                                          si ton disque dur est sur le point de mourir ca se verra aussi

                                          Ca tombe bien, il est pas sur le point de mourir du tout, il est tout neuf, il demande qu'a faire tourner ses plateaux, mais il a pas ete solicite depuis une heure ou deux et donc a arrete de tourner, comme tout disque externe qui se respecte.

                                          (au passage faut pas oublier que le reste du systeme est moultitaches)

                                          Ca me fait une belle jambe dis donc de savoir que les applis que j'utilisent pas a ce moment la tournent tres bien...

                                          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                                    • [^] # Re: Correction

                                      Posté par  . Évalué à 3.

                                      En l'occurrence cela me semble parfaitement adapter à l'utilisation d'une QFuture

                              • [^] # Re: Correction

                                Posté par  . Évalué à 2.

                                Je connais pas vraiment Qt ...

                                Mais il faut bien que l'aglo. est été pensé de façon asynchrone. Ce qui n'est pas toujours le cas. Il n'est pas forcément lié à l'interface graphique mais doit bien être morceler d'une certaine façon.

              • [^] # Re: Correction

                Posté par  . Évalué à 3.

                Et dis moi, mon canard, elle fait quoi ton event loop, sur quel thread elle tourne et que se passe t il si tu passe plus de, disons, 300ms a faire qq chose en reponse a un evenement?

                D'ou mon "moins de 2 threads", t'as ton UI thread, et les autres, la ou tu vas charger tes donnees, faire tes traitement etc.

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: Correction

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Mon event loop tourne sur mon seul est unique thread, elle attend passivement un évènement du système. Si je passe plus de 300ms à faire quelque chose alors effectivement je pourrai utiliser un thread supplémentaire, ça reste un cas particulier.

                  • [^] # Re: Correction

                    Posté par  . Évalué à 0.

                    ça reste un cas particulier.

                    Clair qu'un appel reseau, un acces disque ou un traitement de plus de quelques dizaines de ms c'est un cas particulier (oui, je redescends a qq dizaine, mon chiffre de 300 donne plus haut etait une estimation haute tres grossiere).

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: Correction

                      Posté par  . Évalué à 5.

                      QtNetwork fonctionne de manière asynchrone avec des signaux quand des données sont prêtes à être lues ou écrites. Je vous invite à vous renseigner avant.

                      • [^] # Re: Correction

                        Posté par  . Évalué à 1.

                        Il y a une API asynchrone pour les accès disques aussi ?

                        On se retrouve pas avec 40 méthodes "callbacks" éparpillées un peu partout dans le code, quand on fait de l'asynchrone sans closures ?

                • [^] # Re: Correction

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  C'est tout l'intérêt de la programmation asynchrone. Pour Qt, ça serait à base "signals/slots", pour les E/S, les traitements map/reduce, etc.

                  A Computer is a state machine. Threads are for people who can't program state machines.

                  • [^] # Re: Correction

                    Posté par  . Évalué à 0.

                    Clair que citer un developeur kernel au milieu d'une discussion UI, c'est pertinent...

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: Correction

                      Posté par  . Évalué à 2.

                      Une citation n'a jamais été un argument dans un message. C'est le reste du message qui est important.

                      • [^] # Re: Correction

                        Posté par  . Évalué à -1.

                        Pourquoi donc mettre la citation, si ce n'est pas un argument ?

                        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Re: Correction

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          C'est pourtant pas compliqué.
                          Le contenu du message, c'est l'argument.
                          Le fait que ce soit une citation n'est qu'accessoire.

                          DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                          • [^] # Re: Correction

                            Posté par  . Évalué à -3.

                            Il a pourtant écrit :

                            c'est le reste du message qui est important

                            Donc la citation est inutile, non ?

                            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                            • [^] # Re: Correction

                              Posté par  . Évalué à 6.

                              Ce n'est pas parce que tu bosses dans l'info qu'il faut systématiquement raisonner en binaire.

                              Une citation peut être utile pour étayer une idée. Dans ce cas c'est l'idée qui est importante, pas la citation. Elle n'est pas forcément inutile parce qu'elle appuie une idée, mais l'idée en elle même n'a pas forcément besoin de la citation.

                              • [^] # Re: Correction

                                Posté par  . Évalué à -3.

                                Dans ce cas-là, pff a raison lorsqu'il dit que citer un dev noyau n'a pas de sens lorsqu'on discute UI.

                                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Correction

      Posté par  . Évalué à 5.

      Je ne sais pas pour les autres geeks des environs, mais moi je trouve ça plus intéressant que les changements de numérotation de Linux...

  • # troll

    Posté par  . Évalué à 6.

    Le risque le plus immédiat, cependant, semble que les Bitcoins facilitent les transactions des criminels, des joueurs de poker en ligne, des évadés fiscaux, des pornographes, des trafiquants de drogue, et tous les autres gars louches fatigués d'avoir à trimbaler un Vermeer.

    Des intrus (ne représentant que l'opinion de l'auteur) se sont glissés dans cette liste de "gars louches", saurez-vous les retrouver ?

    Sinon, sans défendre bitcoin, je trouve la présentation de l'article assez partiale et méprisante.

    • [^] # Re: troll

      Posté par  . Évalué à 7.

      Pour les criminels, les libertariens et les fanas de la vie privée

      Quelqu'un pourrait-il poster des photos de moi en train de vomir sur facebook si je me créé un compte ? Je ne souhaite pas être pris pour un dangereux criminel. Merci.

      • [^] # Re: troll

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

        J'ai également des fois envie de vomir sur Facebook, mais alors arrivent les questions pratiques: dois-je vomir son mon propre écran? Aller dans les locaux de Facebook pour gerber dans les baies?

  • # Et l'argent liquide

    Posté par  . Évalué à 5.

    Et il n'y a ni de PayPal ni de Visa ni de Bank of America pour suivre l'argent, ou pour dire ce que vous pouvez faire, ou ne pas faire avec.

    Avec les sous que j'ai dans mon porte monnaie, je peut donner de l'argent, à quelqu'un, acheter quelque chose, mettre de côté, en gagner en vendant des affaires personnelles (brocantes, amis…), etc. et il n'y a ni Bank of America ni Paypal pour suivre l'argent. Je pense que ce type de monnaie est un risque, d'ailleurs les trafiquants de drogue et d'armes utilisent l'argent liquide. Quelqu'un pourrait par effraction rentrer chez moi et voler mon argent liquide (misère on « piraterait mon terminal utilisateur »).

    Je ne suis pas économiste du tout mais je pense que l'argent sous forme de billets et de pièces est un risque pour le système financier (il me semble qu'en France on ne peut transporter plus d'une certaine somme en liquide), le Bitcoin s'affranchit des frontières mais les frontières peuvent elles, de nos jours, subsister dans le même sens qu'à l'époque (contrôle aux frontières toussa) tandis que le monde communique de plus en plus ?

    207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

    • [^] # Re: Et l'argent liquide

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      il me semble qu'en France on ne peut transporter plus d'une certaine somme en liquide

      10 000€, mais je n'ai pas de source sous la main.

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

      • [^] # Re: Et l'argent liquide

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Je crois me souvenir que c'était pour passer les frontiéres, ça, ou une limite sur les virements au dela duquel les banques, alertés par des jolis triggers oracle, doivent regarder ce qui se passe.

        Mais pareil, pas de source, à prendre avec des pincettes.

        • [^] # Re: Et l'argent liquide

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          De mon expérience, il faut déclarer si on a plus de 10000 (ou quelque chose d'approchant) USD/EUR/CHF. Comme je n'ai jamais été dans la situation, je ne sais pas ce qui se passe une fois qu'on a déclaré, mais j'imagine qu'il faut dire d'où vient l'argent et pourquoi on transporte tout ça en liquide.

  • # Un truc intéressant

    Posté par  . Évalué à 2.

    Un truc intéressant avec le Bitcoin, pour autant que ça soit techniquement au point, c'est que ça évite de tricher en injectant de la masse monétaire comme le font actuellement les états/banques centrales.

    Le but, à terme, c'est d'éviter une inflation qui actuellement nous force à travailler pour produire et consommer toujours plus. Évidemment ce n'est pas le seul facteur, il faut que les mentalités changent. Je ne mets pas trop d'espoir dans le Bitcoin mais je suis curieux de voir la suite ;)

    • [^] # Re: Un truc intéressant

      Posté par  . Évalué à 5.

      Ce truc intéressant dont tu parles, les opposants à Bitcoin disent que c'est le Mal Absolu.

      • [^] # Re: Un truc intéressant

        Posté par  . Évalué à 1.

        C'est évident, les personnes qui ne veulent surtout pas voir le système actuel changer sont les économistes/financiers. Le mot d'ordre dans le secteur de la finance reste : croissance, croissance et croissance.

        • [^] # Re: Un truc intéressant

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Et ceux qui veulent que bitcoin fonctionne sont ses créateurs (et premiers venus).

          +900% (x10, oui) en 5 mois de la valeur du bitcoin en Euro, d'après Wikipedia, les premiers venus ont 10x plus d'Euros en stock (ceux-la sont dépensables dans la vraie vie), que du bonheur. On se croirai à la cotation boursière de Skype, Facebook ou Twitter. Jusqu'au jour où la bulle éclatera et que les derniers venus seront les baisés.

          Un point partout dans les gens qui veulent tirer la couverture vers ce qui les arrange (eux).

          • [^] # Re: Un truc intéressant

            Posté par  . Évalué à 1.

            Ouais c'est pas faux. Mais en même temps ces personnes prennent un risque en investissant leurs sous dans cette technologie. Je précise que je ne fais pas partie de ces gens là, j'ai acheté pour 40€ de Bitcoin "pour rigoler" il y a une semaine, si je les perds, tant pis.

            Quand tu dis "dépensables dans la vraie vie", il faut encore trouver des trucs à acheter, de plus qui t'intéresse. Et si tu veux vendre tes bitcoins, il faut trouver des acheteurs.

            À mon avis la "bulle" ne va pas éclater de si tôt à moins d'un gros problème technique, genre grosse faille de sécurité.

            • [^] # Re: Un truc intéressant

              Posté par  . Évalué à 10.

              Stop! Investissement?
              Je croyais que les bitcoins c'était pour se rebeller contre le système financier actuel qui favorise les investisseurs ne produisant rien au détriment des travailleurs qui créent des richesses.

              Là on me dit que les premiers venus sur les bitcoins sont des investisseurs qui ont pris un risque.

              Bon ben, je vais aller faire ma révolution contre le système en confiant mon argent à une startup "fonds de pension"...

              • [^] # Re: Un truc intéressant

                Posté par  . Évalué à 2.

                Je ne crois pas que le Bitcoin (et les gens qui gravitent autour) soient contre le principe d'investissement. D'ailleurs le bitcoin s'inscrit plutôt dans un courant de pensé libertarianiste[1] et donc fortement libéral, ce n'est pas du tout un mouvement social, loin de là.

                Ce que disent les partisans du Bitcoin c'est plutôt : "l'état et les banques font n'importe quoi avec nos sous, il faut que l'individu reprenne le contrôle de son argent". Bon, personnellement je ne sais pas si c'est mieux ou moins bien, mais vu la situation économique actuelle pourquoi ne pas essayer ;)

                [1] : http://fr.wikipedia.org/wiki/Libertarien

                • [^] # Re: Un truc intéressant

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                  Moi je pense que, justement, Bitcoin est uniquement un outil et que, comme tout bon outil, il est entièrement apolitique.

                  Les investisseurs ne jouent pas sur le bitcoin, ils jouent sur la répartition initiale du bitcoin. Cette répartition initiale doit être faite, d'une manière ou d'une autre et certains tentent d'en profiter.

                  Je ne trouve pas cela un mal étant donné que la répartition de l'argent qu'on utilise est encore plus inégale.

                  Le projet Open-UDC ( http://www.open-udc.org/en/start ) cherche lui justement à éviter l'inégalité de la distribution de l'argent. (si je comprends bien).

                  C'est une idée que je trouve également très intéressante mais, après moultes réflexions, j'en suis arrivé à la conclusion que cela revient à imposer une certaine idéologie dans le système technique en lui-même. Et je pense pour ma part qu'un outil se doit d'être neutre afin de satisfaire toutes les tendances. C'est pour ça que je ne suis pas convaincu par Open UDC.

                  • [^] # Re: Un truc intéressant

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    Oui, tout à fait d'accord. Mais pourquoi la fonction de répartition n'aurait pas été quelque chose comme ça ? :

                    http://www.wolframalpha.com/input/?i=y+%3D+1+%2F+%281+%2B+e+^+-%28x-10%29%29

                    plutôt que comme ça :

                    http://www.wolframalpha.com/input/?i=y+%3D+e+^+%28-1%2Fx%29

                    Actuellement les "quelques" participants possède déjà plus du quart de la masse monétaire totale.

                    • [^] # Re: Un truc intéressant

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                      C'est une bonne question mais je pense qu'il faut un équilibre entre l'attrait et l'équité.

                      Dans un extrême, on a un type qui génère les 21 millions de bitcoins d'un coup et les garde pour lui. Ça ne fonctionnera pas car personne ne voudra des bitcoins qu'il est le seul à posséder.

                      Dans l'autre extrême, on partage équitablement et chacun reçoit un nombre de bitcoins en entrant dans le système. Problème: cela n'incite pas du tout à promouvoir le bitcoin ni à y investir. Tout le monde se dira: "je verrai bien si ça marche chez les autres avant d'y tremper un orteil, je n'ai rien à y gagner".

                      Il faut trouver un juste milieu où il est attractif de rentrer dans le système bitcoin, surtout au départ où il n'y a aucune économie. Et, à ce niveau, le système actuel a pas mal fonctionné. Les gens riches en Bitcoin vont maintenant pouvoir investir dans l'économie bitcoin.

                      Si ces investissements sont biens faits, si les premiers entrants sont assez malins, l'économie Bitcoin peut vraiment décoller car Bitcoin apporte une réelle solution à un problème technique : des transactions en ligne faciles, bon marché et à la portée de tous.

                      Par contre, si ces premiers investisseurs ne se comportent pas intelligement, ou si un concurrent apporte une meilleure solution technique, le bitcoin peut en effet éclater comme une bulle.

                      C'est le propre de l'investissement. Demande aux gens qui ont investi 1000$ dans Facebook au tout début de la boite et ceux qui ont investit dans Kelkoo.

                    • [^] # Re: Un truc intéressant

                      Posté par  . Évalué à 0.

                      La formule de génération des bitcoins a été conçue pour émuler le comportement de l'extraction d'une matière première, c'est à dire que la probabilité d'extraction par unité de temps est proportionnelle à la quantité restante à extraire.

                      En deux lignes de maths tu démontres avec ça que ça donne une loi exponentielle pour la quantité extraite en fonction du temps, du type N(t) = Total * (1 - exp(-t/taux))

                  • [^] # Re: Un truc intéressant

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    Quel idéologie on impose ?

                    Peux-tu stp préciser ?

                    Oui Open-udc cherche à faire mieux que bitcoin :
                    - Au niveau ethique/justice en résolvant l'inégalité de la distribution d'argent, cf dividende universel http://www.creationmonetaire.info/2010/11/theorie-relative-de-la-monnaie-10.html , ou credit social http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9dit_social.
                    - Au niveau technique :
                    1- seul la parti privé du certificat Open-PGP est nécessaire d'être sauvegardé pour garder sa monnaie. Et encore même si on la perd (ou l'on se le fait voler) la monnaie pourrait re-attribué à l'individu. (Les bitcoins sont stockés de façon peut claire sur le disque dur de celui qui en possède et plusieurs milliers de bitcoins ont déjà été perdu, ie sont sortis à jamais de la circulation, pour ces raisons).
                    2- Les transactions seraient quasi-instantané, en organisant un peu mieux la tierce partie. Faire des transactions en bitcoin est aujourd'hui très long, plusieurs dizaine de minutes et ça empire avec le nombre de gens qui l'utilise, a moins peut-être d'accepter de payer des taxes à ceux qui ont la plus grosse (puissance CPU) ce qui est encore plus injuste. Car il y a une tierce-partie dans les bitcoins : c'est le réseau en entier.

                    Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                    • [^] # Re: Un truc intéressant

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                      Quel idéologie on impose ?
                      Peux-tu stp préciser ?

                      Tu le fais toi-même juste après ;-)

                      Oui Open-udc cherche à faire mieux que bitcoin :
                      - Au niveau ethique/justice en résolvant l'inégalité de la distribution d'argent ou
                      credit social

                      Que les choses soient claires: je ne critique pas cette idéologie du tout. Je pense juste qu'un outil qui contient et impose une idéologie ne fonctionnera pas, quelle que soit l'idéologie. (cela n'engage que moi)

                      À l'inverse, Rick Falkvinge pense que le Bitcoin va de facto forcer les gouvernements changer leur manière de voir:
                      http://falkvinge.net/2011/05/19/the-information-policy-case-for-flat-tax-and-basic-income/

                      Je suis plutôt de cette tendance: créons des outils et observons les conséquences. Alors que Open-UDC a la démarche inverse: réfléchissons aux conséquences que l'on veut et créons un outil qui va forcer les gens à adopter ces conséquences.

                      • [^] # Re: Un truc intéressant

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

                        Je pense juste qu'un outil qui contient et impose une idéologie ne fonctionnera pas, quelle que soit l'idéologie.

                        Comme Linux qui inclue et impose la GPL ! ?

                        Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                        • [^] # Re: Un truc intéressant

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                          La GPL n'impose pas d'idéologie, l'idéologie de la GPL est un fantasme de certains "libristes".
                          Et c'est justement parce qu'il n'y a pas d'idéologie derrière la licence que Linux (et d'autres logiciels GPL) marchent (tout le monde met son grain de sel, de l'anarchiste crypto-communiste à la grosse entreprise capitaliste)

                          • [^] # Re: Un truc intéressant

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                            l'idéologie de la GPL est un fantasme de certains "libristes".

                            Aujourd'hui peut-être que ton discours deviens en vogue (et tant mieux : on a gagné*) mais je souviens d'un temps pas si lointain ou qqn d'assez connu et pas tellement "libriste", décrivait Linux comme un cancer qui contamine la propriété intellectuelle dès qu'il la touche, ou comme quelque chose présentant les caractéristiques du communisme...

                            *:D’abord, ils vous ignorent,...

                            Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                          • [^] # Re: Un truc intéressant

                            Posté par  . Évalué à 8.

                            (Pourquoi les gens, sur LinuxFR, confondent "commentaire inutile" et "commentaire avec lequel je ne suis pas d'accord"?)

                            Je t'ai pertinenté, car tu soulèves une question intéressante:

                            La GPL n'impose pas d'idéologie, l'idéologie de la GPL est un fantasme de certains "libristes".
                            Et c'est justement parce qu'il n'y a pas d'idéologie derrière la licence que Linux (et d'autres logiciels GPL) marchent (tout le monde met son grain de sel, de l'anarchiste crypto-communiste à la grosse entreprise capitaliste)

                            Si, la GPL a une idéologie, celle de la redistribution du code source, donc du partage des idées et du travail. Cela n'empêche pas qu'elle soit compatible avec d'autres (avec beaucoup) d'idéologie, y compris celle du communisme ou celle du capitalisme. Mais elle n'est pas compatible avec l'idéologie de "la sécurité par l'obscurité", par exemple.

                            De même que l'idéologie écologiste est compatible avec d'autres: chaque parti politique reprend l'écologie à sa sauce, qu'il s'agisse du "développement durable compatible avec le libéralisme" ou de la "décroissance équitable alter-mondialiste".

                            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                            • [^] # Re: Un truc intéressant

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                              (Pourquoi les gens, sur LinuxFR, confondent "commentaire inutile" et "commentaire avec lequel je ne suis pas d'accord"?)

                              J'ai l’habitude ;-)

                              Si, la GPL a une idéologie, celle de la redistribution du code source,

                              Oui, effectivement, on peut voir les choses comme ça. l'idéologie reste toutefois très limitée à un domaine concernant la GPL, et surtout elle reste technique (la disponibilité du code). Si par exemple on avait mis un "non commercial" car le commercial ça pue, ça n'aurait pas fonctionné pareil du fait que l’idéologie est bien moins technique IMHO.

                              • [^] # Re: Un truc intéressant

                                Posté par  . Évalué à 2.

                                l'idéologie reste toutefois très limitée à un domaine concernant la GPL, et surtout elle reste technique

                                C'est vrai que la GPL est née de la frustration d'un hacker qui ne pouvait pas continuer à hacker. Et elle est centrée sur les "droits des développeurs". Il ne faut pas oublier le contexte: c'est une licence inventée par des gens pour qui il est évident que "tout le monde" aime étudier et modifier le code source des logiciels qu'il utilise.

                                Les questions éthiques liées à l'utilisateur (absence de spyware, droit de faire des copies gratuites) me semblant se greffer après, par contrecoup. Mais le sens "éthique" de la GPL concerne avant tout une communauté réduite d'amoureux de la technique. C'est une éthique technique qui ne prend tout son sens que pour les bidouilleurs.

                                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                            • [^] # Re: Un truc intéressant

                              Posté par  . Évalué à 3.

                              (Pourquoi les gens, sur LinuxFR, confondent "commentaire inutile" et "commentaire avec lequel je ne suis pas d'accord"?)

                              C'est pour sauver le système. Si on utilisait vraiment la pertinence au lieu de l'approbation comme critère, tous les commentaires de Linuxfr seraient à +10 et le système de notation deviendrait inutile.

                              Hmm, à la réflexion, peut-être pas...

                      • [^] # Re: Un truc intéressant

                        Posté par  . Évalué à 6.

                        Je suis plutôt de cette tendance: créons des outils et observons les conséquences. Alors que Open-UDC a la démarche inverse: réfléchissons aux conséquences que l'on veut et créons un outil qui va forcer les gens à adopter ces conséquences.

                        Tu devrais relire ton petit Marx et ses successeurs du courant du Matérialisme historique qui pensent que justement, il n'y a pas d'outil neutre et qu'un outil a une influence sur la manière de percevoir les choses (pour faire vite).

                        • [^] # Re: Un truc intéressant

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                          Tout d'abord, je ne suis pas Marxiste, je suis même en désaccord avec beaucoup de choses de ce qu'il dit ;-)

                          D'un autre côté, on peut raffiner: un outil n'est jamais neutre, admettons, mais il est conçu avec un but technique précis. Sa non neutralité va entrainer certaines conséquences. Prenons l'exemple bien approprié de Bittorrent: bittorrent est un outil pour faciliter le téléchargement de gros fichiers et d'économiser la bande passante. La conséquence de cet outil est une petite révolution dans l'industrie musicale mais ce n'est pas le but premier de Bittorrent ou, en tout cas, il permet de faire bien d'autres choses (par exemple permettre à une distrib Linux d'offrir le téléchargement d'images ISO à moindre coût).

                          Si Bittorrent avait été conçu dans l'optique d'imposer une nouvelle vision de ce que devrait être l'industrie musicale, je te garantis que ça n'aurait jamais marché.

                          Je dirai donc un outil doit être conçu comme neutre, sa non-neutralité étant une conséquence de ce qu'un nouvel outil remet en question l'ordre établi. Internet n'a pas été créé pour favoriser la liberté d'expression. C'est pourtant une de ses conséquences les plus importantes et contre laquelle se battent les états.

                          • [^] # Re: Un truc intéressant

                            Posté par  . Évalué à 7.

                            Je vais tenter d'expliquer avec ton exemple de Bittorrent pour bien me faire comprendre.

                            Le gars qui a conçu Bittorrent n'est certainement pas un idéologue, mais pour lui, Internet est assurément un réseau maillé acentré. Et quiconque utilise Bittorrent aura alors cette vision d'Internet comme étant un réseau maillé acentré. Cette perception modifiera profondément la manière qu'auront les gens de concevoir Internet (et donc d'accepter ou pas d'autres modèles). Et on pourrait faire le même raisonnement (mais pas avec la même vision) pour Facebook qui propage l'idée d'un Internet étoilé centralisé (plus communément appelé Minitel 2.0 dans nos contrées).

                            Donc oui, Bittorrent n'est qu'un outil, mais il véhicule une certaine idée de ce qu'est Internet, peut-être indépendamment de la volonté de son créateur.

                            C'est pour ça que les logiciels libres (ou la GPL) ne sont pas neutres non plus, contrairement à ce que dit Zenitram (ha ! enfin ! je ne suis plus d'accord avec lui !), parce que quiconque utilise la GPL promeut un modèle fondé sur le partage du code et la coopération. D'ailleurs, Linus le non-idéologue déclaré ne dit pas autre chose dans son interview (3è question). Il réfute le côté éthique, mais il ne réfute pas le côté non-neutre de ce choix (voir la partie «personnellement»). La GPL n'est pas neutre, et la BSD non plus. Mais elle véhicule deux manières de voir les choses.

                            • [^] # Re: Un truc intéressant

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                              Le "problème" (de ce que je comprend vite fait d'ici, je n'ai pas assez regardé leur site, donc c'est des suppositions) est qu'Open-UDC mélange la monnaie et le dividende universel en un. Donc soit tu es d'accord avec les deux, soit tu dégages. La GPL (le libre) prend une seule chose (celui qui reçoit un binaire reçoit le code avec) et pas deux (genre "reçoit le code + pas le droit de faire du méchant commerce), Bittorrent prend une seule chose aussi (le réseau maillé) et pas deux (genre le réseau maillé + le but est de tuer l'industrie vive le piratage).

                              Du coup, plutôt que d'avoir 1% de gens potentiellement intéressés, tu en as 0.01% (1% de la première "idéologie" multiplié par 1% de la deuxième idéologie)

                              Prendre deux "idéologies" qui n'ont rien à voir limite trop le nombre de personnes potentiellement intéressées. Je pense que partant de la, Bitcoin (une "idéologie") a largement plus ses chances qu'Open-UDC (deux "idéologies")

                              contrairement à ce que dit Zenitram (ha ! enfin ! je ne suis plus d'accord avec lui !),

                              Je ne pense pas ;-). Je ne te contredis pas sur le "la GPL promeut un modèle fondé sur le partage du code et la coopération.", je dis juste (ou je recadre mon premier commentaire sur le sujet) en disant que la GPL promeut uniquement un modèle fondé sur le partage du code et la coopération (au détail près qu'il ne promeut pas vraiment ça : le libre n'oblige pas à partager ni à coopérer, seulement filer les source à celui qui reçoit le binaire pour être indépendant, livraison != partage à tout le monde, qui est certes classiquement avec mais pas du tout obligatoire), et pas avec un autre truc qui n'a pas grand chose à voir. L'idéologie reste très centrée sur un besoin très précis, technique, utile, et ne part pas sur une idée de "changer le monde / la société" comme affiché par Open-UDC.

                              • [^] # Re: Un truc intéressant

                                Posté par  . Évalué à 4.

                                Tu te contredit en fait, tu prend le niveau de granularité qui t'arrange pour arriver à la conclusion que le libre est un et indivisible.

                                Or on peut rentrer plus dans les détails. Le libre, c'est celui qui recoit le binaire reçoit le code. Et le droit de le rediffuser. Et le droit de le modifier.
                                Ça fait trois choses.

                                Preuve qu'effectivement tes perceptions ont bel et bien été influencée par l'idéologie du libre :)

                                • [^] # Re: Un truc intéressant

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                                  Je pense que l'on rentre là dans des arguties purement rhétoriques.

                                  Si on y réfléchit, qu'est-ce qui a poussé Stallman a écrire la GPL? Un simple problème technique: il voulait pouvoir modifier les programmes qu'il utilisait. Point barre. Il en a déduit 3 libertés fondamentales mais au départ c'est un et unique problème technique.

                                  Peut-être que si stallman avait inventé la baguette magique a décompiler le code et avait fait en sorte que ce soit légal, il n'y aurait jamais eu de logiciel libre. En effet, il aurait résolu son problème technique et n'aurait pas du développer son idéologie (qui sert un problème technique et qui s'est révélé, au fil du temps, englober des problèmes bien plus larges)

                                  Autre exemple: XMPP, au début c'était juste une solution technique pour pouvoir chatter de manière décentralisée. Or, il apparait que cela permet des choses beaucoup plus larges. Mais au départ, c'était une simple solution technique et beaucoup ne l'utilise encore que comme ça.

                                  Le bitcoin, c'est pareil: comme permettre aux gens de faire des échanges de valeur sur le réseau de manière décentralisée? C'est un et unique problème technique.

                                  De nouveau, on commence à peine à se rendre compte que cette solution technique englobe des problème bien plus larges mais on peut s'en servir et le promouvoir uniquement comme une solution technique. (perso, c'est d'ailleurs ce que je vois).

                                  Open-UDC, ajoute à cela: comment faire en sorte que le partage de richesse soit plus équitable. Ici, on n'est plus dans le technique. On rentre dans l'idéologie politique et il me parait difficile (pour ne pas dire impossible) de promouvoir Open-UDC comme une simple solution technique à un problème donné.

                                  (je répète que je ne critique pas du tout l'idéologie sous-jacente)

                                  • [^] # Re: Un truc intéressant

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

                                    Oulà, on bifurque vers un grand classique des sujets de Philosophie, posé par la citation de La Boetie : "Tout est politique !"
                                    http://www.yabiladi.com/forum/tout-politique-1-2307237.html
                                    http://www.devoir-de-philosophie.com/dissertation-peut-affirmer-tout-politique-5845.html

                                    Personnellement, "comment faire en sorte que le partage de richesse soit plus équitable" ou bien "comment éradiquer la misère et l'esclavage", je vois plus cela comme un problème technique que comme une idéologie politique.

                                    (Je ne me pose plus du tout la question de savoir si je suis pour ou contre la misère et l'esclavagisme. De même Stallman lors qu'il a pondu la GPL, ne se demandait plus si il est pour ou contre la possibilité d'étudier et modifier les programmes qu'il utilise).

                                    Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                                    • [^] # Re: Un truc intéressant

                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                                      Sauf que tu rentres là dans un domaine très très flou

                                      "comment faire en sorte que le partage de richesse soit plus équitable"

                                      Qu'appelles-tu équitable? Le système qu'on connait aujourd'hui n'est pas parfaitement équitable (tout le monde n'a pas la même somme d'argent) mais il est certainement plus équitable que certains systèmes passés (genre le féodalisme).

                                      Tu n'es donc plus dans un problème technique, tu es dans l'appréciation purement idéologique. Certains te soutiendront que le système actuel est trop équitable (genre on assiste trop les pauvres, on ne soutient pas assez l'initiative privée).

                                      Bref, tu assènes, on est très très loin d'un problème technique bien défini.

                                      "comment éradiquer la misère et l'esclavage"

                                      L'esclavage est interdit. Problème technique, solution technique. C'est d'ailleurs relativement bien appliqué dans nos pays car les exploiteurs d'esclaves sont punis. Si par esclavage tu entends des conditions indécentes de travail pour certaines classes sociales, alors tu n'utilises pas le bon terme, ce qui est très important pour un problème technique.

                                      Attelons-nous à la misère et simplifions le problème. Disons: "éradiquer le fait que certains êtres humains n'aient pas les ressources pour subvenir aux besoins de bases". C'est effectivement un problème qui me semble assez technique et personne ne pourrait contester une mesure qui résoudrait le problème.

                                      Déjà, l'ampleur de la tâche est énorme, comparons-le au problème technique de transférer un fichier ou d'avoir accès à un code source. C'est énorme! Bon, passons.

                                      En quoi le dividende universel est-il une mesure à ce problème? C'est très très loin d'être évident. Toi tu en es convaincu, que ce soit par raisonnement logique ou non. Mais 99% des politiciens du monde sont convaincus de faire de même. Les ultra-libéraux sont convaincus que libéraliser tout va créer de l'emploi et résoudre le problème de la misère. Si si. Certains partis (encore très minoritaires aujourd'hui) soutiennent eux la même idée que toi : le dividende universel.

                                      On est donc bel et bien dans la solution purement idéologique.

                                      Pour que Open-UDC puissent fonctionner, il faut que chacun des utilisateurs d'Open-UDC soit convaincu par cette idéologie.

                                      RMS, lui, de son côté, résout un problème beaucoup plus restreint. Il écrit une licence qui se limite à ce problème technique. Et des personnes avec des idéologies très différentes peuvent quand même utiliser l'outil de RMS car l'outil n'impose aucune idéologie.

                                      • [^] # Re: Un truc intéressant

                                        Posté par  . Évalué à 2.

                                        Le choix des problèmes à résoudre est complètement idéologique. La manière dont on les résoud et juger de l'efficacité des solutions, ce qui me semble être ton critère pour faire la différence technique / idéologique n'a rien de trivial.

                                  • [^] # Re: Un truc intéressant

                                    Posté par  . Évalué à 2.

                                    Tout comme la fermeture du code est une solution pratique pour avoir un modèle économique viable. À partir là le libre / propriétaire s'opposent de manière évidente, et on évite pas le terrain politique rapidement (dans le sens ou il s'agit de gérer des intérêts/avis divergents.)

                                    Les droits d'auteurs sont quelque chose d'éminament politique, pas seulement une solution à un problème technique.

                • [^] # Re: Un truc intéressant

                  Posté par  . Évalué à 5.

                  « le bitcoin s'inscrit plutôt dans un courant de pensé libertarianiste »

                  Alors au départ il y avait la liberté. Ensuite il y a eu les courants libertaire et libéral, assez différents et opposés.

                  si j'ai bien compris, pour rameuter un peu tout le monde de partout on a fait un mix, issu d'une traduction hasardeuse de l'anglais et paf ! La pensée libertarianiste est sortie…

                  • [^] # Re: Un truc intéressant

                    Posté par  . Évalué à 4.

                    Bien qu'elle soit la plus utilisée, la traduction de « libertarian » par « libertarien » n'est reconnue ni par tous les libertaires, ni par tous les libertariens (quelques-uns revendiquant le mot « libertaire »). Le mot « libertarien » donne également lieu au néologisme « libertarianisme », mais ce mot quelque peu compliqué est peu utilisé, les « libertariens » préférant eux-mêmes parler de libéralisme pour nommer leur philosophie (ce en quoi certains libéraux non libertariens sont en désaccord). Certains utilisent aussi le terme « libertarisme » (mais ce dernier est également utilisé par les libertaires).

                    Une bien belle foire à l'empoigne.

    • [^] # Re: Un truc intéressant

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Tient c'est amusant, ma vision personnelle de l'inflation va quasiment à l'opposé de celle exprimée par vous. Apparemment l'inflation fait que le dragon qui s'endort sur son tas d'or vois celui-ci s'évaporer progressivement (chaleur + pression de vapeur saturante d'Au … sans doute). Du coup, s'il ne veut pas voir son magot diminuer il est obligé de le réinjecter dans l'économie.

      Au contraire le mineur qui extrait l'or est payé en cacahuètes et plus où moins précisément au montant de cacahuètes nécessaires à la couverture de ses besoins énergétique (chauffage, énergie cinétique, métabolisme, etc ). Du coup, il voit globalement ses revenus rester constants quel que soit le taux d'inflation.

      Alors certes une inflation galopante est extrêmement insécurisante ; mais tant que l'on souhaite juste vivre et pas amasser des trésors ou des rentes, je l'aurais plus perçu comme un élément anti-sclérose de l'économie. Sans elle les ressources monétaires pourraient se concentrer indéfiniment aboutissant à l'apparition de singularités fiduciaires :-).

      Plaisanteries à part, est-ce que l'inflation n'est pas quasi exclusivement un problème de riche ?

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: Un truc intéressant

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Tient c'est amusant, ma vision personnelle de l'inflation va quasiment à l'opposé de celle exprimée par vous.

        Si ça peut te rassurer, tu n'es pas seul à penser ça. Tout ce que tu dis est justement le pourquoi notre BCE a pour objectif "une inflation inférieure mais proche de 2%".

        Plaisanteries à part, est-ce que l'inflation n'est pas quasi exclusivement un problème de riche ?

        Une inflation trop grande est un problème de riche qui a un impact sur les moins riches... C'est l'ensemble des allemands, et pas que les riches, qui ont un souvenir (ou une éducation faite par les anciens pour les trop jeunes majoritaires aujourd'hui, c'est transmis génétiquement chez eux :) ) pas très agréable de l'inflation.

        De ce que j'ai compris de toutes mes lectures, ce n'est pas l'inflation en elle-même qui pose le plus de problème, mais sa prévisibilité (pour qu'un investisseur sache dimensionner son investissement, sinon pas d'investissement donc pas de travail pour beaucoup de monde, tout le monde est impacté), et avec les bitcoins, une chose est sûre : par design, c'est non contrôlable donc imprévisible, et donc ça n'ira pas loin (aucun investissement sérieux ne sera fait en bitcoins, ça restera un jouet ou une monnaie "temporaire" pour qui ne souhaite pas être tracé)

        • [^] # Re: Un truc intéressant

          Posté par  . Évalué à 7.

          avec les bitcoins, une chose est sûre : par design, c'est non contrôlable donc imprévisible, et donc ça n'ira pas loin

          Ton argument est essentiellement que les outils qu'on utilise aujourd'hui pour réguler l'économie ne fonctionnent pas avec le bitcoin. Les plus grands partisans du bitcoin disent que ce n'est pas un bug mais une fonctionnalité: ils sont contre l'usage de ces instruments de contrôle de la monnaie. Une des raisons est justement que, parce que les banques centrales essayent de contrôler la monnaie, elles sont prévisibles, et que donc on peut spéculer avec, ce qui a causé un certain nombre de crises économiques.

          Je n'ai pas d'avis tranché sur la question, n'étant pas assez compétent en économie, mais critiquer le système actuel ne me semble pas absurde. Lire comme réfutation "c'est pas comme maintenant, donc ça ne marchera pas," par contre, n'est pas très convainquant.

      • [^] # Re: Un truc intéressant

        Posté par  . Évalué à 5.

        L'inflation est aussi un problème de pauvre dans la mesure où les bas salaires évoluent souvent moins vite que l'inflation.

        • [^] # Re: Un truc intéressant

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Ca dépends de quelle époque : en France des années 70 avait une inflation forte mais des augmentations encore plus fortes, donc différentiel rentable pour les "pauvres" qui gagnent en niveau de vie. La France des années 2000 a une inflation faible (n'en déplaise aux pourfendeur d'Euro, l'inflation en Euro est très très faible par rapport à ce qu'ont connu nos parents) mais des augmentations encore plus faibles du fait entre autres de la quantité de travailleurs sur le marché (et en veut nous faire croire qu'il faut augmenter l'âge de la retraite avec autant de travailleurs...), donc différentiel négatif pour les "pauvres" qui perdent en niveau de vie. Les deux sont un peu dé-corrélées (pas complètement : des salaires trop augmentés engendrent de l'inflation si le volume d'offre ne suit pas)

          • [^] # Re: Un truc intéressant

            Posté par  . Évalué à 6.

            Les deux ne sont pas décorrélés, c'est juste qu'il peut y avoir plusieurs causes à l'inflation. Si on a confiance dans l'économie, on peut avoir une forte inflation et une forte augmentation des salaires (augmentation qui se répercute sur les prix), par contre en cas de crise on aura peu d'investissement et peu d'augmentation des salaires.

            Par contre, sans en avoir la preuve, je soupçonne que l'inflation n'est positive pour les pauvres qu'en cas d'économie florissante, et négative en cas de crise. Malheureusement c'est en cas de crise que les pauvres sont le plus dans la merde.

      • [^] # Re: Un truc intéressant

        Posté par  . Évalué à 3.

        Si tu ne fais rien de ton or qui prend doucement de la valeur alors il ne sert à rien, il sera forcément toujours plus rentable de le faire "travailler", à l’extrême je préfère manger du pain que des bitcoins ;). Bon après je ne suis pas du tout spécialiste en économie (qui d'après certains serait une science, la bonne blague), mais bon, qui peut prédire ce que donnerait l'utilisation d'une telle monnaie à grande échelle ? Je suis curieux de voir ça.

        • [^] # Re: Un truc intéressant

          Posté par  . Évalué à 5.

          Si une entreprise a un certain capital, elle peut hésiter entre l'épargner et l'investir en employant de nouvelles personnes ou en achetant du nouveau matériel. Mais investir c'est courrir un risque, donc on a une certaine espérance de gain. Si on épargne, avec les intérêts, on va avoir aussi un certain gain, mais sûr. Il y a un seuil à partir duquel les gens préfèreront épargner pour éviter le risque, il n'est pas toujours rentable d'investir.

          Si on augmente les taux d'intérêt, on augmente le gain d'épargne, donc on diminue l'incitation à investir, et vice-versa. Une inflation forte diminue l'intérêt d'épargner, donc favorise l'investissement. C'est la théorie de base derrière les ajustements monétaires.

          • [^] # Re: Un truc intéressant

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

            le problème c'est que cette logique est actuellement poussée à l'extrême. Les gens n'investissent plus pour 10 ou 20 ans. Ils veulent du retour immédiat. Du coup, les investisseurs confient leur argent à des spéculateurs. Les spéculateurs, eux-mêmes, grâce aux banques, arrivent à monter des systèmes en créant de l'argent à partir de rien, ce qui renforce l'inflation et donc le désir d'investir à court-terme.

            Par ailleurs, je recommande cette excellente vidéo éducative:
            http://saintcarre.dyndns.org/saintcarre/content/blog/Lorigine-de-largent

            • [^] # Re: Un truc intéressant

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              La vidéo est intéressante, dommage qu'elle soit entaché de théorie du grand complot mondiale.

              J'ai plus qu'une balle

              • [^] # Re: Un truc intéressant

                Posté par  . Évalué à 3.

                +1, d'ailleurs quelqu'un aurait-il quelque chose à conseiller pour comprendre comment fonctionne l'argent, mais sans théorie du complot ?

                • [^] # Re: Un truc intéressant

                  Posté par  . Évalué à 7.

                  « Oui-oui et la tirelire magique » ?

                • [^] # Re: Un truc intéressant

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                  d'ailleurs quelqu'un aurait-il quelque chose à conseiller pour comprendre comment fonctionne l'argent, mais sans théorie du complot ?

                  http://www.creationmonetaire.info/2010/11/theorie-relative-de-la-monnaie-10.html

                  Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                • [^] # Re: Un truc intéressant

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                  d'ailleurs quelqu'un aurait-il quelque chose à conseiller pour comprendre comment fonctionne l'argent, mais sans théorie du complot ?

                  En beaucoup plus simple, et lisible en moins de 10 min :
                  http://www.michaeljournal.org/ilenauf.htm

                  Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                  • [^] # Re: Un truc intéressant

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    En beaucoup plus simple,

                    Trop simple.
                    "Si l'un de nous a besoin d'argent pour augmenter sa production, on lui ouvre le crédit nécessaire, sans intérêt. Il rembourse le crédit une fois la production vendue."
                    Et si il ne vend pas sa production? Boom tout s’effondre.

                    Et sans théorie du complot certes, mais très très orienté "méchants banquiers voleurs" et "tous autres sont des gentils dont les projets réussissent toujours". Ah ben si, finalement, théorie du complot.

                    • [^] # Re: Un truc intéressant

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                      Pour une fois je suis d'accord avec toi, c'est très orienté "méchants banquiers voleurs". Mais cette parabole pose au moins et simplement les bonnes questions.

                      "Si l'un de nous a besoin d'argent pour augmenter sa production, on lui ouvre le crédit nécessaire, sans intérêt. Il rembourse le crédit une fois la production vendue."

                      Je ne suis pas d'accord non plus avec cette phrase de la parabole, que de l'argent soit crée arbitrairement pour une seule personne (on lui ouvre un crédit nécessaire) est une très mauvaise chose. C'est ce genre de création arbitraire qui crée l'inflation : qqn a mis en vente un tracteur à un prix trop élevé, qqn d'autre s'octroie un crédit pour payer ce tracteur, le tracteur est vendu. La valeur du tracteur n'a pas changé, mais son prix oui.

                      Et si il ne vend pas sa production? Boom tout s’effondre.
                      Je te corrige : "et si il ne rembourse pas son crédit ?" (tout le monde s'en fout qu'il vende ou non sa production) ben oui : Boom tout devrait s'effondrer. Mais quand je vois comment tout ne s'est pas encore effondré alors que de plus en plus de ménages et d'états sont sur-endettés je me pose quelques questions...

                      Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                    • [^] # Re: Un truc intéressant

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                      Pour une fois je suis d'accord avec toi, c'est très orienté "méchants banquiers voleurs". Mais cette parabole pose au moins et simplement les bonnes questions.

                      "Si l'un de nous a besoin d'argent pour augmenter sa production, on lui ouvre le crédit nécessaire, sans intérêt. Il rembourse le crédit une fois la production vendue."

                      Je ne suis pas d'accord non plus avec cette phrase de la parabole, que de l'argent soit crée arbitrairement pour une seule personne (on lui ouvre un crédit nécessaire) est une très mauvaise chose. C'est ce genre de création arbitraire qui crée l'inflation : qqn a mis en vente un tracteur à un prix trop élevé, qqn d'autre s'octroie un crédit pour payer ce tracteur, le tracteur est vendu. La valeur du tracteur n'a pas changé, mais son prix oui.

                      Et si il ne vend pas sa production? Boom tout s’effondre.

                      Je te corrige : "et si il ne rembourse pas son crédit ?" (tout le monde s'en fout qu'il vende ou non sa production) ben oui : Boom tout devrait s'effondrer. Mais quand je vois comment tout ne s'est pas encore effondré alors que de plus en plus de ménages et d'états sont sur-endettés je me pose quelques questions...

                      Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

          • [^] # Re: Un truc intéressant

            Posté par  . Évalué à 2.

            Oui, mais épargner sans rien faire ça ne sert à rien dans l'immédiat, il y a bien un moment où la société va dépenser son argent. Si la société veut grandir il faut bien qu'elle investisse à un moment donné ou à un autre. Maintenant s'il est ne veut pas croitre, est-ce un mal qu'elle accumule toujours plus d'argent ?

            C'est clair qu'avec une masse monétaire fixe on ne court pas après la croissance.

            Au niveau du comportement individuel, je ne pense pas que les gens se disent : "mince! le taux d'inflation est à 2%, il faut vite que je dépense (investisse) mon argent !" Et au contraire avec un taux de déflation à 2% ils ne vont pas se dire : "je ne vais pas m'acheter cette voiture maintenant car mon argent aura prit 2% dans un an." Si une personne à besoin ou envie d'un bien maintenant et qu'elle en a les moyens je ne crois pas que l'inflation ou la déflation entre tellement en jeu.

            • [^] # Re: Un truc intéressant

              Posté par  . Évalué à 2.

              il y a bien un moment où la société va dépenser son argent.

              Moins elle le dépense vite et moins l'argent circule dans l'économie, et de l'argent qui circule, ça crée des emplois. Effectivement, si l'entreprise ne veut pas embaucher, elle peut, mais si tout le monde fait ça, plus d'emploi. Après, il y a aussi des limites à ce raisonnement keynésien de base, en particulier: si l'entreprise embauche mais délocalise.

              Au niveau du comportement individuel, je ne pense pas que les gens se disent

              Ben moi, les faibles taux d'intérêt, ça affecte mon épargne. Je pense que les gens avec un gros capital sont beaucoup plus affectés. Effectivement si tu as besoin de quelque chose tu l'achètes tout de suite, par contre quand tu as seulement envie de quelque chose, c'est différent. Ou quand tu hésites entre acheter maintenant et acheter plus tard. En principe, si tu sais que tu perds 10% de ton capital par an, tu vas seulement épargner une somme "de sécurité", mais ça ne rime à rien de laisser de l'argent fondre pendant 20 ans.

              • [^] # Re: Un truc intéressant

                Posté par  . Évalué à 5.

                En principe, si tu sais que tu perds 10% de ton capital par an, tu vas seulement épargner une somme "de sécurité", mais ça ne rime à rien de laisser de l'argent fondre pendant 20 ans.

                Attention, l'inflation d'une devise n'implique pas que l'argent de l'épargne fonde. Ca implique simplement qu'il faut le convertir en quelque chose de moins touché : soit une autre devise, soit des titres, soit des biens.

                Même en forçant une inflation de 15% sur toutes les monnaies du monde, on empêchera personne d'épargner. Par contre on verra tout de suite surgir des montages financiers promettant au moins 15% de rentabilité.

      • [^] # Re: Un truc intéressant

        Posté par  . Évalué à 7.

        Au contraire le mineur qui extrait l'or est payé en cacahuètes et plus où moins précisément au montant de cacahuètes nécessaires à la couverture de ses besoins énergétique (chauffage, énergie cinétique, métabolisme, etc ). Du coup, il voit globalement ses revenus rester constants quel que soit le taux d'inflation.

        ils sont cons, les mineurs (ça doit être pour ça qu'ils sont pauvres), ils n'ont qu'à directement faire pousser des cacahuètes.

        • [^] # Re: Un truc intéressant

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          C'est un exercice délicat au fond des trous dans lesquels on les fait vivre.

          Et même pour qui ne vit pas dans un trou : mes quatre mètres carrés de balcons ne me permettent pas, quelque soit la culture, de subvenir aux besoins de ma petite famille. Mais si un agronome de génie vient à passer avec quelques propositions alléchantes pour circonvenir ces contraintes techniques insignifiantes, qu'il ne se retienne surtout pas de les publier ici.

          « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

          • [^] # Re: Un truc intéressant

            Posté par  . Évalué à 7.

            "Bonjour Monsieur!

            Je suis représentant chez Monsanto, est j'ai peut être une solution pour vous.

            Par contre, je vous préviens: essayer, c'est adopter! (surtout vu comment je vais te pourrir ton balcon) kof! kof!

            Donc laissez-moi vous fournir pour les graines, et signez la décharge ici!

            Oui, c'est gratuit la première année!

            Bonne journée et bien le bonjour à toute la famille!"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.