David Sporn a écrit 321 commentaires

  • [^] # Re: Quoi de mieux que Digikam?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Mémoire Persistante, mon gestionnaire d'impression de photos. Évalué à 1.

    Je me répond à moi-même, après essai, les possibilité de l'assistant d'impression de digikam ne répondent pas à mon besoin, tel que je l'envisage, ou alors je n'ai pas trouvé.

    C'est même pire que ce que je pensais : l'assistant ne respecte pas la rotation spécifiée par l'image.

    Pour info, mon programme arrange les photos de la façon suivante (pour le mode portrait seulement, actuellement) :
    * on accumule au plus deux images (si on en trouve une deuxième) orientées paysage.
    * on imprime en pleine page les images orientées portrait.

  • [^] # Re: Quoi de mieux que Digikam?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Mémoire Persistante, mon gestionnaire d'impression de photos. Évalué à 1.

    J'ai cherché à voir cet assistant, j'ai trouvé un article qui le décrit là :
    http://www.techrepublic.com/blog/opensource/a-little-known-digikam-tool-print-assistant/3795

    (ce week-end, pas chez moi, donc pas en mesure d'éventuellement tester)

    Ce que j'en vois, c'est que le layout serait identique pour toutes les pages, qui ne s'adapterait donc pas à l'orientation des photos ==> je vais devoir vérifier ce point, mais si ça ce confirme, ce n'est pas ce que je veux obtenir.

    Plus l'absence d'entêtes/pieds de page.

  • [^] # Re: Quoi de mieux que Digikam?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Mémoire Persistante, mon gestionnaire d'impression de photos. Évalué à 1.

    Tu as raté la capture d'écran, je l'ai faite ce matin, et elle devrait être visible sur la page du projet maintenant.

    Concernant l'existant, je n'ai testé que Shotwell qui est installé de base sur Ubuntu, et côté web les gestionnaires de Facebook et Google.

    Mon test de Shotwell, bien qu'agréable, a été de courte durée, car je pense que ça ne va pas convenir avec le fait que j'ai 2/3 backup de mes archives photos, et aussi en prévision d'un changement de machine. Bref, pour l'essentiel, c'est la portabilité des données.

    J'aurais bien aimé stocker mes annotations dans les méta-data de la photo (je vois que digikam le fait), mais j'ai découvert le bordel que c'est (EXIF, XMP, méta-data proprio) et j'ai pas envie de flinguer le fichier d'origine.

    J'ai donc récemment conçu un format de fichier qui servirait à stocker ces annotations (cf le wiki)

    Et puis dernièrement, ce que je veux obtenir, c'est un document imprimé contenant une sélection de photos, bien arrangées, avec les éventuels commentaires.

    Enfin, c'est le prétexte de faire les choses à mon idée, car il y a un peu de ça quand même.

  • [^] # Re: Dommage ...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouvelle version de hidtouch, pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 1.

    Pour accéder au périphérique, j'ouvre le node de celui-ci (par exemple /dev/hiddev0) et je récupère les données.

    Ce node et les données dépendent du noyau, pas de xorg.

    Quant aux librairies xorg et autres, ils s'agit de librairies ''systèmes'' et donc n'ont pas besoin d'être incluses dans mon package.
  • [^] # Re: juste une question..

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouvelle version de hidtouch, pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 1.

    xorg utilise la convention suivante : la 'casse de chameau' (CamelCase) et la restriction à 78 caractères par ligne.

    J'utilise un mélange de 'casse de chameau' et des '__' (double souligné). J'utilise les doubles soulignés pour simuler les espaces de nom et les classes (on est en C).

    Cette écriture rend les identifiants des fonctions et des symboles très longs, verbeux même, de sorte que la limitation à 78 caractères pourrait se révéler inapplicable de temps à autres.
  • [^] # Re: Dommage ...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouvelle version de hidtouch, pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 5.

    Dans le meilleur des cas, l'utilisateur d'un tel système n'a qu'à compiler le code du pilote.

    Dans des cas moins bon, il peut adapter le code à son système (ou engager quelqu'un pour le faire).

    Ce n'est pas comme si je diffusais un blob binaire.
  • [^] # Re: quel hardware ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouvelle version de hidtouch, pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 2.

    Le pilote a été testé sur une coque Clévo TN120R équipé d'un touch-screen UT4M de ET&T (et pour cause, c'est pour ça que j'ai du l'écrire...)

    À priori, ça fonctionne si les conditions suivantes sont remplies :
    - un node 'hiddevX' (X étant un nombre) est créé pour le périphérique
    - les coordonnées X, Y et la pression sont envoyés dans des rapports hid de code différent (utiliser l'utiliter 'hidDeviceDump', à télécharger)

    0n ne gère pas de niveau de pression, on ne s'intéresse qu'au fait que la valeur soit nulle ou pas.
  • # 3eme version

    Posté par (page perso) . En réponse au message Un prototype de relais SMTP vers MAPI en python. Évalué à 1.

    Cette fois, on a quelque chose de beaucoup plus utilisable : toutes les pièces jointes sont sauvées dans un dossier temporaire à définir, puis réintégrées dans le mail. Le message texte brut et html sont supportés. Le problème est que les images inclus dans le message HTML (disposant d'un Content-ID et sans nom de fichier) ne peuvent pas être embarquée de la même façon, et sont donc jointe comme des fichiers normaux. (J'ai trouvé des exemples de code sur le net, mais les versions récentes des objets COM d'outlook ont l'air d'exposer moins de propriétés, en particulier l'attribut Fields de la classe Attachment, donc ça m'a l'air mort... Un autre code passe par l'objet COM "MAPI.Session" mais comme Thunderbird est mon client mail par défaut, forcément ça ne marche pas.) Deuxième problème, le titre du message n'est pas décodé, et je n'ai pas trouvé encore de solution. Ce n'est pas grave si le message doit aller à l'extérieur, car les destinataire verront le titre correcte, mais c'est gênant lorsque le mail restera sur la messagerie interne.
    # (c)2009 David SPORN
    #
    # A brain-dead Python SMTP to MAPI relay server based on the smtps, smtplib and mapi
    # packages.
    #
    # DISCLAIMER
    # You are free to use this code in any way you like, subject to the
    # Python disclaimers & copyrights. I make no representations about the
    # suitability of this software for any purpose. It is provided "AS-IS"
    # without warranty of any kind, either express or implied. So there.
    #
    # Sources 
    # http://code.activestate.com/recipes/149461/
    # http://www.outlookcode.com/d/code/htmlimg.htm
    # smtps.py
    
    """
    smtp2mapi.py -- A very simple & dumb Python SMTP to MAPI relay server. It uses
    smtps for the server side and MAPI for the client side. This is
    intended for use as a proxy to an Exchange server that is restricted to MAPI
    (e.g. for 'security purpose').
    
    This blocks, waiting for RFC821 messages from clients on the given
    port. When a complete SMTP message is received, it connect to the 
    Exchange server using the Outlook OLE component, convert the
    message and send it. Obviously, Outlook must be present.
    
    All processing is single threaded. It generally handles errors
    badly. It fails especially badly if DNS or the resolved mail host
    hangs. DNS or mailhost failures are not propagated back to the client,
    which is bad news.
    
    The mail address 'shutdown@shutdown.now' is interpreted
    specially. This gets around a Python 1.5/Windows/WINSOCK bug that
    prevents this script from being interrupted.
    """
    
    import os
    import sys
    import errno
    import mimetypes
    import smtps
    import string
    import smtplib
    import email
    import StringIO
    #http://www.developpez.net/forums/d676074/autres-langages/pyt(...)
    import win32com.client.dynamic
    import win32com.client
    from win32com.gen_py import *
    import win32com.gen_py
    
    import re
    import marshal
    import pickle
    
    from email.feedparser import FeedParser
    
    #Default Mapi profile
    DEFAULT_MAPI_PROFILE = "Outlook"
    TEMPORARY_FULL_PATH = 'C:\\dsporn\\software\\smtp\\tmp\\'
    #
    
    
    #
    # This extends the smtps.SMTPServerInterface and specializes it to
    # proxy requests onwards. It uses DNS to resolve each RCPT TO:
    # address, then uses smtplib to forward the client mail on the
    # resolved mailhost.
    #
    
    class SMTPService(smtps.SMTPServerInterface):
        def initMapi(self):
    	self.outlook = win32com.client.dynamic.Dispatch("Outlook.Application")
    	self.mapi = self.outlook.GetNamespace("MAPI")
    	self.mapi_session = self.mapi.Logon(DEFAULT_MAPI_PROFILE)
    	    
        def quitMapi(self):
    	self.mapi.Logoff()
    	self.mapi = None
    	    
        def __init__(self):
            self.savedTo = []
            self.savedMailFrom = ''
            self.shutdown = 0
    	self.initMapi()
            
        def mailFrom(self, args):
            # Stash who its from for later
            self.savedMailFrom = smtps.stripAddress(args)
            
        def rcptTo(self, args):
            # Stashes multiple RCPT TO: addresses
            self.savedTo.append(args)
            
        def data(self, args):
            data = args
    	#check for shutdown command
            for addressee in self.savedTo:
                toHost, toFull = smtps.splitTo(addressee)
                # Treat this TO address speciallt. All because of a
                # WINSOCK bug!
                if toFull == 'shutdown@shutdown.now':
                    self.shutdown = 1
                    return
    	    #sys.stdout.write('Adding recipient ' + toFull + '...\n\r')
    	    #recipients.Add(toFull)
    	#
    	#
            message = self.outlook.CreateItem(0)
    	#
    	#data parsing...
    	e_mail = self.getEmailMessage(data)
    	#header = self.getMessageRawHeader(args)
            subject=e_mail['Subject']
    	dest_to = e_mail['To']
    	dest_cc = e_mail['Cc']
    	dest_bcc = e_mail['Bcc']
    	#
    	#recipientprocessing
    	recipients = message.Recipients
    	if (None != dest_to):
    	    #print "To :\n\r"+dest_to
    	    self.appendRecipient(recipients, dest_to, 1)
    	if (None != dest_cc):
    	    #print "CC :\n\r"+dest_cc
    	    self.appendRecipient(recipients, dest_cc, 2)
    	if (None != dest_bcc):
    	    #print "BCC :\n\r"+dest_bcc
    	    self.appendRecipient(recipients, dest_bcc, 3)
    	#
    	#subject processing
    	if (None != subject):
    	    message.Subject = subject
    	else:
    	    message.Subject = ""
    	#
    	#message processing
    	if (e_mail.is_multipart()):
    	    #attachements = message.Attachements
    	    #attache each textual parts to the messsage
    	    the_body = ""
    	    counter = 1
    	    has_body = False
    	    has_html_body = False
    	    the_html_body = ""
    	    for part in e_mail.walk():
    		if part.get_content_maintype() == 'multipart':
    		    continue
    		filename = part.get_filename()
    		save_part = True
    		has_content_id = False
    		the_content_id = ""
    		#
    		# handle part that have no filename : it might
    		# be the content of the message body and inlined pictures...
    		if not filename:
    		    #
    		    # is it the plain text message body ?
    		    if (False == has_body) and (part.get_content_type() == 'text/plain'):
    			the_body = part.get_payload(decode=True)
    			has_body = True
    			save_part = False
    		    #
    		    # is it the html text message body ?
    		    elif (False == has_html_body) and (part.get_content_type() == 'text/html'):
    			the_html_body = part.get_payload(decode=True)
    			has_html_body = True
    			save_part = False
    		    #
    		    # maybe some media files (or something else)
    		    else:
    			#
    			# Retrieve the content id if any
    			#
    			# Seems to be useless, as the com object seems to not 
    			# expose the Fields attribute of the Attachment class...
    			if (None != part.has_key('Content-ID')):
    			    has_content_id = True
    			    the_content_id = self.getStripedContentId(part['Content-ID'])
    			#
    			# Guess extension
    			ext = mimetypes.guess_extension(part.get_content_type())
    			if not ext:
    		            # Use a generic bag-of-bits extension
    			    ext = '.bin'
    			filename = 'part-%03d%s' % (counter, ext)
    		if (save_part):
    		    sys.stdout.write('Save part ['+filename+']...\n\r')
    		    fp = open(os.path.join('.\\tmp', filename), 'wb')
    		    fp.write(part.get_payload(decode=True))
    		    fp.close()
    		    attached_file = message.Attachments.Add(TEMPORARY_FULL_PATH+filename)
    		    counter += 1
    	    message.Body = the_body
    	    if (has_html_body):
    		message.HTMLBody = the_html_body
    	else:
    	    message.Body = e_mail.get_payload(decode=True)
            sys.stdout.write('Sending message...\n\r')
    	message.Send()
            self.savedTo = []
            
        def quit(self, args):
            if self.shutdown:
                print 'Shutdown at user request\n\r'
                sys.exit(0)
    
        def getEmailMessage(self, data):
    	"""
    	instanciate a email.Message from the source data
    	"""
    	parser =  FeedParser()
    	parser.feed(data)
    	return parser.close()
    
        def appendRecipient(self, recipientObject, dataList, recipientType):
    	"""
    	split dataList and add items to recipientObject
    	"""
    	for dest in dataList.split(','):
    	    dest = dest.strip()
    	    recipient = recipientObject.Add(dest.strip())
    	    recipient.Type = recipientType
    	    
        def getStripedContentId(self, data):
    	hstart =  string.find(data, '<')
            if hstart != -1:
                rv = data[hstart+1:]
            else:
                rv = data[:]
            hend = string.find(rv, '>')
            if hend != -1:
                rv = rv[:hend]
            else:
                rv = rv[:]
            return rv
    
    
    
    def Usage():
        print """Usage pyspy.py port
    Where:
      port = Client SMTP Port number (ie 25)"""
        sys.exit(1)
        
    if __name__ == '__main__':
        if len(sys.argv) != 2:
            Usage()
        port = int(sys.argv[1])
        service = SMTPService()
        server = smtps.SMTPServer(port)
        print 'Python SMTP to MAPI Relay Ready. (c)2009 David SPORN\n\r'
        server.serve(service)
    
  • # explication de maitre eolas...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal présence des députés. Évalué à 1.

    http://www.maitre-eolas.fr/2009/04/09/1368-breaking-news-la-(...)

    cf la deuxième question de la faq de l'article.
  • # 2eme essais

    Posté par (page perso) . En réponse au message Un prototype de relais SMTP vers MAPI en python. Évalué à 1.

    J'ai eu le temps d'améliorer un peu le prototype, en utilisant le package email notamment pour convertir les données brutes du mail en objet facilement manipulable. Concernant la classe de base, j'ai rajouté le comportement correct pour la commande smtp "EHLO" : on renvoie la réponse 502, ce qui indique à Thunderbird que mon serveur est un serveur smtp et non esmtp (Google a été mon ami sur ce coup là, mais j'ai oublié de noter l'url) L'extrait de code, à rajouter après la section traitant la commande "HELO" :
            elif cmd == "EHLO":
                return("502 Command not implemented", keep)
    
    Et voici le code de mon serveur. Celui-ci gère maintenant les destinataire (to, cc, bcc), par contre, pour les mails en multiple partie (pièces jointes, texte html etc) je ne fais que concaténer les partie dont le type de contenu contient "text/". Quoiqu'il en soit, c'est maintenant utilisable pour le besoin de base, l'envoi d'un message ou d'une réponse à plusieurs.
    # (c)2009 David SPORN
    #
    # A brain-dead Python SMTP to MAPI relay server based on the smtps, smtplib and mapi
    # packages.
    #
    # DISCLAIMER
    # You are free to use this code in any way you like, subject to the
    # Python disclaimers & copyrights. I make no representations about the
    # suitability of this software for any purpose. It is provided "AS-IS"
    # without warranty of any kind, either express or implied. So there.
    #
    # Sources 
    # http://code.activestate.com/recipes/149461/
    # smtps.py
    
    """
    smtp2mapi.py -- A very simple & dumb Python SMTP to MAPI relay server. It uses
    smtps for the server side and MAPI for the client side. This is
    intended for use as a proxy to an Exchange server that is restricted to MAPI
    (e.g. for 'security purpose').
    
    This blocks, waiting for RFC821 messages from clients on the given
    port. When a complete SMTP message is received, it connect to the 
    Exchange server using the Outlook OLE component, convert the
    message and send it. Obviously, Outlook must be present.
    
    All processing is single threaded. It generally handles errors
    badly. It fails especially badly if DNS or the resolved mail host
    hangs. DNS or mailhost failures are not propagated back to the client,
    which is bad news.
    
    The mail address 'shutdown@shutdown.now' is interpreted
    specially. This gets around a Python 1.5/Windows/WINSOCK bug that
    prevents this script from being interrupted.
    """
    
    import sys
    import smtps
    import string
    import smtplib
    import email
    import StringIO
    import win32com.client.dynamic
    import re
    
    from email.feedparser import FeedParser
    
    #Default Mapi profile
    DEFAULT_MAPI_PROFILE = "Outlook"
    #
    
    
    #
    # This extends the smtps.SMTPServerInterface and specializes it to
    # proxy requests onwards. It uses DNS to resolve each RCPT TO:
    # address, then uses smtplib to forward the client mail on the
    # resolved mailhost.
    #
    
    class SMTPService(smtps.SMTPServerInterface):
        def initMapi(self):
    	self.outlook = win32com.client.dynamic.Dispatch("Outlook.Application")
    	self.mapi = self.outlook.GetNamespace("MAPI")
    	self.mapi.Logon(DEFAULT_MAPI_PROFILE)
    	    
        def quitMapi(self):
    	self.mapi.Logoff()
    	self.mapi = None
    	    
        def __init__(self):
            self.savedTo = []
            self.savedMailFrom = ''
            self.shutdown = 0
    	self.initMapi()
            
        def mailFrom(self, args):
            # Stash who its from for later
            self.savedMailFrom = smtps.stripAddress(args)
            
        def rcptTo(self, args):
            # Stashes multiple RCPT TO: addresses
            self.savedTo.append(args)
            
        def data(self, args):
            data = args
    	#check for shutdown command
            for addressee in self.savedTo:
                toHost, toFull = smtps.splitTo(addressee)
                # Treat this TO address speciallt. All because of a
                # WINSOCK bug!
                if toFull == 'shutdown@shutdown.now':
                    self.shutdown = 1
                    return
    	    #sys.stdout.write('Adding recipient ' + toFull + '...\n\r')
    	    #recipients.Add(toFull)
    	#
    	#
            message = self.outlook.CreateItem(0)
    	#
    	#data parsing...
    	e_mail = self.getEmailMessage(data)
    	header = self.getMessageRawHeader(args)
            subject=e_mail['Subject']
    	dest_to = e_mail['To']
    	dest_cc = e_mail['Cc']
    	dest_bcc = e_mail['Bcc']
    	#
    	#recipientprocessing
    	recipients = message.Recipients
    	if (None != dest_to):
    	    #print "To :\n\r"+dest_to
    	    self.appendRecipient(recipients, dest_to, 1)
    	if (None != dest_cc):
    	    #print "CC :\n\r"+dest_cc
    	    self.appendRecipient(recipients, dest_cc, 2)
    	if (None != dest_bcc):
    	    #print "BCC :\n\r"+dest_bcc
    	    self.appendRecipient(recipients, dest_bcc, 3)
    	#
    	#subject processing
    	if (None != subject):
    	    message.Subject = subject
    	else:
    	    message.Subject = ""
    	#
    	#message processing
    	if (e_mail.is_multipart()):
    	    #attachements = message.Attachements
    	    #attache each textual parts to the messsage
    	    the_body = ""
    	    for part in e_mail.walk():
    		if (-1 != string.find(part.get_content_type(), 'text/')):
    		    the_body = the_body + part.get_payload()
    	    message.Body = the_body
    	else:
    	    message.Body = e_mail.get_payload()
            sys.stdout.write('Sending message...\n\r')
    	message.Send()
            self.savedTo = []
            
        def quit(self, args):
            if self.shutdown:
                print 'Shutdown at user request\n\r'
                sys.exit(0)
    
        def frobData(self, data):
            hend = string.find(data, '\n\r')
            if hend != -1:
                rv = data[:hend]
            else:
                rv = data[:]
            rv = rv + 'X-Sporniket: Python SMTP to MAPI Relay'
            rv = rv + data[hend:]
            return rv
    
        def getSubject(self, data):
    	hstart =  string.find(data, 'Subject: ')
            if hstart != -1:
                rv = data[hstart+9:]
            else:
                return ''
            hend = string.find(rv, '\n')
            if hend != -1:
                rv = rv[:hend]
            else:
                rv = rv[:]
            return rv
    
        def getMessageRawHeader(self, data):
    	hend =  string.find(data, '\n\r')
            if hend != -1:
                return data[:hend]
            else:
                return ''
    
        def getMessageRawBody(self, data):
    	hstart =  string.find(data, '\n\r')
            if hstart != -1:
                return data[hstart+2:]
            else:
                return ''
    
        def getEmailMessage(self, data):
    	"""
    	instanciate a email.Message from the source data
    	"""
    	parser =  FeedParser()
    	parser.feed(data)
    	return parser.close()
    
        def appendRecipient(self, recipientObject, dataList, recipientType):
    	"""
    	split dataList and add items to recipientObject
    	"""
    	for dest in dataList.split(','):
    	    dest = dest.strip()
    	    recipient = recipientObject.Add(dest.strip())
    	    recipient.Type = recipientType
    	    
    
    
    def Usage():
        print """Usage pyspy.py port
    Where:
      port = Client SMTP Port number (ie 25)"""
        sys.exit(1)
        
    if __name__ == '__main__':
        if len(sys.argv) != 2:
            Usage()
        port = int(sys.argv[1])
        service = SMTPService()
        server = smtps.SMTPServer(port)
        print 'Python SMTP to MAPI Relay Ready. (c)2009 David SPORN\n\r'
        server.serve(service)
    
  • # layout bépo...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal La touche ctrl de droite. Évalué à 3.

    Avec un layout bépo, j'utilise cette touche pour la combinaison avec W.
  • # Et un choix "autre smartphone" ?

    Posté par (page perso) . En réponse au sondage Mon téléphone mobile. Évalué à 1.

    Parce que j'ai un smartphone, de chez Palm,
  • [^] # Re: Toujours pas...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche En vrac : ODF by MS, Torcs, FireUnit, Facebook et le libre, Project:Possibility. Évalué à 3.

    J'ai eu peur en lisant la dépêche, mais en lisant le lien "version de Microsoft", il me semble qu'au contraire ils ont l'air de faire les choses comme il faut, pour une fois.

    Je reste méfiant -et anti microsoft primaire-, après tout microsoft a mis en œuvre des moyens pour le moins pas joli joli pour imposer la validation de son format OOXML par l'ISO, et est un adepte renommé du "embrace, extend, extinguish".
  • [^] # Re: La qualité d'abord

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Vitesse vs. Qualite, vous choisissez quoi ?. Évalué à 1.

    Arf !!

    Pour être plus explicite, j'ai installé une version sortie depuis plus de 6 mois, au lieu de la dernière mouture qui venait juste de sortir quelques jour auparavant.
    De plus c'est une version LTS que j'ai choisi.
  • # La qualité d'abord

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Vitesse vs. Qualite, vous choisissez quoi ?. Évalué à 2.

    Personnellement, quel que soit le système, je choisi la qualité, raison pour laquelle je laisse les autres essuyer les plâtres...

    Par exemple, je suis passé à Ubuntu 8.04 en octobre.
  • [^] # Re: License

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouvelle version de hidtouch, pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 1.

    Quand j'avais 20 ans, j'étais pragmatique.

    Maintenant, au vu de l'affairisme exarcerbé de certaine firmes (Apple et Microsoft en particulier), j'ai décidé de pencher, pour mes projets perso, pour l'idéalisme.

    Par ailleurs, je ne connais pas assez la licence de X.org, je ne sais pas si elle a passé le test des tribunaux, contrairement à la GPL.
  • [^] # Re: License

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouvelle version de hidtouch, pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 2.

    Pour l'absence du texte GPL, c'est le manque de temps. En plus, comme les fichiers de configuration pour les autotools sont des modifs de l'exemple de pilote du site xorg, ces fichiers là sont soumis à une autre licence.

    Ca me demande donc un petit travail, que je ferais prochainement.

    Pour le choix de la licence, oui, j'ai bien réfléchi, et bien que l'idée d'avoir mon pilote éventuellement intégré à xorg soit trés séduisante, j'ai décidé de rester fidèle à ma licence de prédilection pour mes projets personnels, à savoir la GPL.

    C'est un choix totalement idéologique, guidée par mon désir de protéger les utilisateurs contre la fermeture du code, et la GPL est une référence en la matière. Plus précisément, il se peut qu'un jour je sois moins généreux et veuille fermer le code. Le choix de la GPL est donc une assurrance-vie contre cet éventuel futur moi.
  • [^] # Re: Triste

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Test du MSI Wind 90 X Novell Suse Linux.. Évalué à 3.

    Alors, malice ou incompétence de la part de MSI ?
  • [^] # Re: Selon mes infos

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouveau pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 1.

    Je ne sais pas, mais étant donné que je pouvais m'en sortir avec un petit pilote de périphérique pour xorg, j'ai préféré utiliser ce moyen, plutot que de toucher à un fichier source du noyau.
  • [^] # Re: Selon mes infos

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouveau pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 1.

    Hé ben pas la mienne, ma dalle tactile est une TC4UM de chez ET&T. C'est un périphérique USB de classe HID, d'usage "Digitizer".

    Mon installation ne créé pas de périphérique input ou event, mais un banal hiddev, et evtouch ne peut rien en faire... ("cannot grab device: bad ioctl machin chose")

    Pour info, ci dessous quelques logs pour montrer ce que j'avais

    M'enfin, maintenant, j'ai un pilote qui forctionne ^_______^


    === infos dmesg ===
    [ 31.423618] usbcore: registered new interface driver hiddev
    [ 31.428088] hiddev96hidraw0: USB HID v1.00 Device [ET&T Technology TC4UM] on usb-0000:00:1d.2-1
    [ 31.428101] usbcore: registered new interface driver usbhid
    [ 31.428104] /build/buildd/linux-2.6.24/drivers/hid/usbhid/hid-core.c: v2.6:USB HID core driver


    === ma règle udev ===
    ATTR{idVendor}=="0664", ATTR{idProduct}=="0306", SYMLINK+="input/touchscreen"

    === contenu de /var/log/Xorg.0.log ===
    ...
    (**) EVTouch TouchScreen: always reports core events
    ...
    (II) evaluating device (EVTouch TouchScreen)
    (II) XINPUT: Adding extended input device "EVTouch TouchScreen" (type: TOUCHSCREEN)
    ...
    (**) Option "Device" "/dev/input/touchscreen"
    (EE) EVTouch TouchScreen: Unable to grab device (Inappropriate ioctl for device).
  • [^] # Re: evtouch

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouveau pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 1.

    j'aurai bien voulu utiliser evtouch, mais mon linux ne cree pas de peripherique de type event, seulement un peripherique hid qui fait planter evtouch
  • # pour info

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouveau pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 2.

    j'ai trouvé la solution au probleme du clic, je posterai une nouvelle version ce week-end.

    c'est le numero de bouton qui était erroné dans l'appel a xf86PostButtonEvent (3e param, de mémoire): le bouton gauche a pour code 1 et non 0.
  • [^] # Re: L'écran ne se salit pas trop ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nouveau pilote xorg pour les écrans tactiles USB/HID. Évalué à 1.

    j'ai l'impression que l'ecran accroche moins le gras des doigts que la coque du portable, mais il faut prevoir les petites lingettes ou le spray de produit qui va bien.
  • # Ce que j'en pense...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Dredi : Ubuntu, AMD/ATI et drivers propriétaires. Évalué à 3.

    - J'ai choisi un portable entres autres parce qu'il n'avait *pas* de puce ATI/nVidia (chipset Ibm x3100)
  • [^] # Re: Pas de Mono pour moi...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Mono 2.0 : le singe continue ses grimaces. Évalué à 4.

    "Non la java trap c'était que la communauté du logiciel libre n'a jamais été foutue de se sortir les doigts du cul pour faire une implémentation qui passe le TCK."

    Pas forcément une histoire de flemme : pour s'assurer de développer sans problème de propriété intellectuelle, il fallait ne pas avoir regardé les sources de chez Sun. Or, le jdk embarquait le code source de Swing. A partir du moment ou on avait regardé ce source, "pour voir comment ça marche", on ne pouvait plus participer au développement des réimplémentation libre de ses classes. Et donc, moi je n'ai pas pu participer...