Ubuntu Ubuntu 12.10 « Quantal Quetzal »

57
19
oct.
2012
Ubuntu

La distribution Ubuntu 12.10 (octobre 2012) vient d’être publiée en version stable, et se surnomme Quantal Quetzal (le Quetzal est un oiseau, le couroucou royal). À la différence de la version précédente qui était une LTS, cette version ne bénéficie que d’un support de 18 mois.

Ubuntu est une distribution GNU/linux soutenue principalement par l’entreprise Canonical.

NdM : À l’instar de précédentes dépêches, encore un superbe exemple de dépêche collaborative, pas moins de 10 contributeurs pour cette dépêche dont : Nÿco, detail_pratique, jcr83, Jarvis, ziedabid, crep4ever, Kekun, Le Cancre Las, Benoît, Xinfe et zuric.

Sommaire

Six mois d’activité

Quantal Quetzal annoncée

Le 23 avril, peu de temps avant la sortie d’Ubuntu 12.04, Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical, a présenté le nom et les orientations de son prochain bébé.

Surnommée Quantal Quetzal (ou quetzal quantique en bon français), cette version doit marquer la première partie d’un cycle qui s’achèvera avec la prochaine LTS en 2014. Mark Shuttleworth souhaite donc continuer les efforts entrepris avec la dernière version pour améliorer la qualité générale, en profiter pour proposer un nouveau thème graphique, et débuter le travail sur le nouveau thème d’icônes qui devrait faire son apparition plus tard.

Rassemblement des développeurs à l’UDS

Tous les 6 mois, deux semaines après la sortie d’une nouvelle version, les développeurs se réunissent pour discuter et travailler sur la version suivante. Cet événement se nomme : Ubuntu Developper Summit (UDS).
L’UDS a été marqué par des sessions beaucoup plus techniques que précédemment, mais surtout par la présence de grandes entreprises, signe qu’elles portent un réel intérêt à Ubuntu. Calxeda, Intel, HP, Oracle, Google, Electronic Arts et d’autres entreprises ont ainsi réalisé différentes présentations.

Google a ainsi présenté de quelle manière Ubuntu LTS est utilisée par ses développeurs, via une distribution retouchée appelée Goobuntu.

HP faisait une présentation en début de semaine sur l’association de HP et de Canonical sur les solutions en nuage.

Calxeda est une société américaine travaillant dans le domaine des serveurs ARM. Elle a présenté un serveur 192 cœurs utilisant Ubuntu (mais, pour l’instant, seul un serveur 48 cœurs a été présenté comme fonctionnel).

Ce fut également l’occasion pour Chris Kenyon, responsable OEM (fabricants d’équipements d’origine) chez Ubuntu, de faire un bilan et de présenter les futurs objectifs pour les ventes de PC avec Ubuntu. Il est ainsi revenu sur l’initiative chinoise de Canonical. Avec le soutien de Dell, qui fournit les PC, Canonical est en train de construire un réseau de plus de 200 stands/magasins pour vendre et promouvoir Ubuntu. La présence de la marque, de machines de qualité et de vendeurs spécialement formés pour promouvoir Ubuntu a, selon Kenyon, porté ses fruits (même s’il n’a pas donné de chiffres).

Au niveau mondial, plus de 8 millions de PC sous Ubuntu auraient été vendus en 2011. Et l’objectif pour les années 2012/2013 est plutôt ambitieux, puisqu’il parle de 18 millions de machines (ce qui représenterait 5 % du volume des ventes de PC de 2011).

Coopération avec Debian

Ubuntu est une distribution basée sur Debian. Ainsi, à chaque début de développement, Ubuntu reprend les nouveautés de Debian. Il serait donc cohérent qu’une coopération entre Ubuntu et Debian se crée. Depuis plus de deux ans, une initiative a été mise en place pour améliorer les relations entre Debian et Ubuntu. Lors d’un entretien, Stefano Zacchiroli, responsable du projet Debian, a fait un petit état des lieux.

Selon lui, l’initiative a permis une grande amélioration des relations entre la communauté Ubuntu et Debian, avec une augmentation des correctifs venant d’Ubuntu en direction de Debian, et une plus grande implication des développeurs d’Ubuntu sur le projet Debian.

Mais certains points restent selon lui encore difficiles, essentiellement vis‐à‐vis de Canonical. Il évoque le manque de soutien de l’entreprise sur les projets Debian, mais aussi des initiatives souvent mal reçues par les développeurs de Debian, comme les licences Canonical Copyright Assignment.

Ouverture de points de vente en Inde et extension en Chine

L’an dernier Canonical avait lancé, en partenariat avec Dell, la mise en place de points de vente en Chine pour des ordinateurs Dell avec Ubuntu pré‐installé. Chaque point de vente bénéficiait d’une présentation aux couleurs d’Ubuntu et de la présence de vendeurs spécialement formés pour l’occasion.
Photo point de vente Chine
L’objectif était d’ouvrir 220 stands à travers la Chine. Depuis, et face au succès de cette solution, Canonical a décidé de porter le nombre de points de vente à 350.

Encore mieux, ils ont également prévu d’ouvrir 850 points de vente en Inde, en utilisant la même organisation et en profitant du réseau de magasins Dell en Inde.
Photo point de vente Inde

L’extension de l’initiative est une bonne nouvelle pour l’entreprise et devrait apporter des retours non négligeables pour Canonical et Dell, permettant d’affiner leur offre. Prochaine étape, l’Europe ?

Lancement du projet Spoutnik par Dell et Canonical

Lors de l’UDS, Dell avait annoncé le lancement d’un projet expérimental visant à offrir un de leurs derniers ultrabooks 13” accompagné d’Ubuntu, le tout dédié aux développeurs. L’étude associant Dell, Canonical et la communauté devait durer 6 mois avant une possible décision sur sa commercialisation.

Trois mois plus tard, le projet a bien avancé. Les pilotes manquants ont été développés et le portable est maintenant pleinement fonctionnel. Les retours ont été importants et très positifs. De fait, Dell va donc lancer commercialement le Dell XPS-13 sur le marché, avec Ubuntu 12.04 pré‐installé et quelques outils de base pour les développeurs :

  • des outils pour se connecter facilement à GitHub ;
  • un système de profil adapté aux différents types de développeurs ;
  • une solution de conteneur, permettant de créer des mini‐instances de machines virtuelles sur la machine, avant de les envoyer vers les serveurs en nuage.

Selon le succès de ce premier essai commercial et les retours des utilisateurs, d’autres machines et d’autres distributions pourraient suivre. Cependant, aucun renseignement sur les prix et sur la date de sortie n’a été évoqué.

Asus et Ubuntu en Europe

Après Dell, un autre constructeur s’est également lancé sur le marché des PC avec Ubuntu. Après une expérience sur les premiers Eeepc qui s’était plutôt terminée rapidement, Asus est revenu cet été vers GNU/Linux, avec cette fois des machines sous Ubuntu.

Si cette initiative peut paraître intéressante, les motivations restent encore obscures… Un nouveau moyen de pression sur Microsoft ? Un moyen de vendre rapidement des quantités de miniportables (_netbooks_) en offrant des prix très bas ? Une réelle initiative sur le long terme, comme Dell ? Un essai en vue de proposer une alternative à Windows 8 sur les machines bas de gamme qui ne répondent pas aux pré‐requis techniques de Microsoft ?

Asus avait débuté la commercialisation dans différents pays européens, dont l’Italie et la France, avec des miniportables dont les prix étaient compris entre 200 et 300 € environ.

Mais, outre l’annonce d’Asus d’arrêter les miniportables, les retours des utilisateurs ont été plutôt négatifs, ces miniportables intégrant le plus souvent des processeurs graphiques mal pris en charge par Ubuntu.

Toutefois, en octobre Asus relance une nouvelle offre avec Ubuntu sur des machines bas de gamme, et visiblement sur du matériel mieux pris en charge. Reste à savoir si l’intégration de la distribution a été réalisée correctement…

Valve se lance sur Linux et Ubuntu

Ce qui a longtemps été une rumeur, s’est transformé en une actualité. Valve sortira au mois d’octobre une première bêta publique de son client Steam, associée au portage du moteur Source et d’un premier jeu Left 4 Dead 2. Serious Sam 3 serait également sur les rangs pour être porté. Un blog spécialisé est disponible pour suivre les avancées du projet.

Les distributions compatibles pour ce lancement, seront : Ubuntu 12.04 et 12.10. Par la suite, selon le succès du lancement, le nombre de distributions prises en charge devrait augmenter.

Si Steam reste un symbole du monde des logiciels propriétaires et des verrous numériques (DRM), cette initiative pourrait apporter toutefois des points supplémentaires aux distributions GNU/Linux. Outre une plus grande attractivité, Valve travaille déjà étroitement avec NVIDIA, AMD et Intel pour améliorer les pilotes graphiques et un certain nombre d’outils libres.

Les nouveautés

Ubuntu TV

La version dédiée aux télévisions continue son développement actif. Ces six derniers mois ont été marqués par la migration vers Unity 3D, rendue possible par l’intégration de la prise en charge d’OpenGL ES.

L’équipe d’Ubuntu TV a écrit un greffon pour le logiciel Grilo. Ce greffon sert à récupérer sur le site TMDB les informations sur les films stockés. L’équipe souhaite que la communauté écrive d’autres greffons, afin de récupérer les métadonnées d’autres médias.

En parallèle, l’équipe cherche à établir les futures orientations du projet et a lancé en juin 2012 un appel à idées.

À la sortie de la 12.10, Ubuntu TV est toujours en cours de migration vers Unity 3D. Une version est prévue durant le cycle de développement d’Ubuntu 13.04.

Lifting de l’interface

Le thème

Afin de rendre l’interface plus moderne, différents éléments du thème principal, ambiance, ont été mis à jour.
ambiance

Les menus

Les menus ont aussi été revus, afin d’apporter plus de clarté.
menus

Le gestionnaire de mises à jour

Le gestionnaire de mises à jour a été simplifié :
update
update
Simple et sans fioritures.

Intégration des applications Web dans le bureau

Une des nouveautés marquantes de cette version est sans aucun doute l’apparition des applications Web. Cette fonctionnalité permet d’intégrer des applications Web directement sur le bureau. Ce n’est pas ici un simple lien comme le font d’autres environnements de bureau, mais une réelle intégration.
webapp
Lorsqu’on arrive sur un site prenant en charge cette fonctionnalité, un message apparaît nous demandant si l’on souhaite intégrer ce site comme application Web. À partir de l’application Web, on peut utiliser l’ensemble des API d’Unity pour une intégration maximale :

  • l’icône peut être ajoutée directement dans le dock et apparaît dans le Dash lors d’une recherche ;
  • l’icône présente dans le Dash peut réagir et afficher des informations (par exemple, les messages en attente de lecture) ;
  • des listes d’accès rapide peuvent aussi être utilisées ;
  • l’application est accessible via le alt + tab ;
  • le menu de messagerie peut également intégrer les fonctionnalités des messageries pour les sites Web disposant de cette fonction ;
  • de même, le menu de gestion du son peut accueillir un lecteur de musique venant d’un site Web (ex : last.fm) ;
  • il est également possible d’accéder aux fonctionnalités des sites depuis le HUD, tout comme on le ferait avec une application native ;
  • enfin, l’application peut également utiliser le système de notification.

web app

L'ensemble est connecté, lorsque c'est possible, à la gestion de compte centralisée de GNOME, qui a fait son apparition avec GNOME 3.6. Par exemple, en créant un accès pour un compte Google, après autorisation de l'utilisateur, le compte créé permettra d'avoir Gtalk automatiquement dans Empathy, ses documents Gdocs seront accessibles depuis le Dash et lors de la recherche. Il sera également possible d’envoyer ses photos présentes dans Shotwell vers des albums Picassa (ou d’autres services pris en charge).
gnome acoount

Ce n’est qu’une première version, et il est possible de supprimer ou désactiver ces comptes. Il n’est en revanche pas encore possible de filtrer de manière plus fine les différents services qu’on souhaite activer (par exemple, activer Gtalk pour Empathy, mais pas Gdocs pour le Dash).

L’ensemble de l’API est ouvert et la documentation peut être trouvée ici. Une quarantaine de services sont déjà disponibles, allant de Wordpress à Facebook, en passant par BBC News. Chacun peut ainsi développer une Webapp pour un site qu’il souhaite et la proposer pour inclusion dans Ubuntu.
Une vidéo de démonstration est disponible sur YouTube.

Prévisualisation du contenu dans le tableau de bord

Quantal Quezal offre une nouvelle fonction pour le tableau de bord. Maintenant, un clic droit sur le contenu du tableau de bord permet d’avoir une prévisualisation.

Cette prévisualisation est adaptée en fonction du type de contenu.

  • Pour que les logiciels du tableau de bord affichent la description et la note attribuée par la communauté, il est possible de le lancer ou de l’installer, lorsque ce n’est pas déjà fait.
    ubuntu

  • Pour de la musique, un extrait peut être écouté directement depuis le tableau de bord. Il est ensuite possible de l’écouter dans le lecteur multimédia.
    Si la musique est en provenance de la lentille shopping, alors la prévisualisation nous proposera de l’acheter via l’Ubuntu Music Store, par exemple.
    ubuntu

  • La prévisualisation du contenu, tel que les photos ou les documents, affiche une description du fichier. Le fichier peut, au choix, être ouvert ou envoyé par courriel.

  • Pour du contenu en provenance d’Amazon, on a aussi le droit à la description du produit, ainsi que son prix, et un lien nous renvoie sur la page Amazon du produit pour une éventuelle commande.
    Preview amazon
    Cette fonction est aussi disponible pour les lentilles tierces.
    Par exemple, avec la lentille Wikipédia, on pourra lire directement la définition dans le tableau de bord.
    ubuntu

Plus de suggestion

Cette version marque le premier pas sur la recherche de contenu en provenance d’Internet.
Dorénavant, quand une recherche est faite dans la page principale du tableau de bord, les résultats peuvent être aussi bien des données locales que du contenu en provenance de magasins en ligne. Ainsi, ce sera le contenu d’Amazon et de l’Ubuntu One Music Store qui sera proposé dans le tableau de bord, ceci grâce à la nouvelle loupe Shopping.
Shopping lens

Pour répondre aux questions de la communauté, Mark Shuttleworth a écrit un article sur son blog. Il explique le fonctionnement et l’intention qu’ils ont à propos de la loupe Shopping. Mark Shuttleworth souligne alors que le tableau de bord doit être capable d’afficher tout type de contenu pour répondre à toutes nos demandes. De ce fait, ils ont intégré non pas de la publicité, mais le moteur de recherche d’Amazon en page principale. Bien que l’intégration fonctionne et qu’elle soit appréciée par les utilisateurs d’Amazon, Mark Shuttleworth promet une expérience plus complète pour les versions d’Ubuntu à venir.

Durant le cycle de développement, il y eu des retours de la communauté sur des questions de sécurité et de fonctionnement. Afin de clarifier la nouveauté, l’équipe d’Ubuntu a expliqué le processus. La demande de contenu se fait anonymement. La requête du client passe par un serveur mandataire anonymisant avant d’aboutir sur les serveurs d’Amazon. Lorsqu’une recherche est faite dans la page principale du tableau bord, elle est envoyée sur les serveurs de Canonical, ces serveurs transmettent alors la demande à Amazon. La réponse d’Amazon est envoyée à Canonical, puis elle est affichée dans le tableau de bord.
Schéma
Les utilisateurs qui ne souhaitent pas avoir ce type de contenu peuvent désactiver cette fonction via les paramètres de vie privée. Le tableau de bord cessera alors d’envoyer des requêtes.
Désactivation de la lens shop
Cette nouveauté a été publiée à la fin du cycle de développement de Quantal Quetzal, elle est donc toujours en cours de développement. À l’avenir, la loupe Shopping proposera plus de sources, ces résultats seront affichés plus rapidement et seront plus pertinents.

Lentilles

Ubuntu 12.10 a été l’occasion pour les développeurs d’intégrer deux nouvelles lentilles (_unity lens_) :

  • la lentille Photo, qui affiche les photos publiées sur les réseaux sociaux (Facebook, Picasa), en plus des photos présentes sur l’ordinateur. Il faut bien sûr, avant tout, configurer ses comptes via le paramètre de compte en ligne ;
  • la lentille Sociale, elle permet d’accéder aux messages, photos, vidéos, liens postés par les amis sur Facebook ou Twitter. La lentille sociale s’affiche que lorsque les comptes des réseaux sociaux sont configurés.

Ubuntu One

Ubuntu One est un service d’hébergement de fichiers en ligne intégré à Ubuntu.
Il rassemble environ 3 millions d’utilisateurs (octobre 2012), contre un million il y a un an et demi.

Client OS X

u1
Un nouveau client pour les utilisateurs de la pomme est maintenant disponible. L’interface est exactemenent identique à celle disponible sous Ubuntu ou Windows. Toutefois, elle reste encore en version bêta et ne sera publiée en version finale que plus tard dans l’année.

Modifications du panneau de configuration

Autre nouveauté, cette fois‐ci sous Ubuntu, l’apparition d’un nouvel onglet dans l’interface qui permet de gérer les fichiers partagés sur Internet. On peut ainsi chercher des fichiers partagés, ouvrir les fichiers en question et récupérer le lien de partage.

Indicateur de synchronisation

Un nouvel indicateur de synchronisation est également disponible. Il rassemble tous les services de synchronisation existants, que ce soit Dropbox, Ubuntu One ou d’autres services potentiels.
u1
Il permet d’activer ou désactiver les services, de suivre les synchronisations en cours et d’accéder à différentes options.

Bureau à distance

En plus des sessions utilisateur et du mode invité, l’écran de connexion propose aussi la connexion à distance. On peut alors maintenant se connecter sur une machine distante directement à partir de l’écran de connexion.
Pour plus d’informations, se référer à l’article en anglais d’_OMG! Ubuntu!_.

Mode panorama

Afin d'amorcer le projet Spread, cette version intègre la possibilité de fermer une fenêtre dans le mode panorama. Pour rappel, la vue panorama s'active soit avec le raccourci super + W soit en cliquant sur une application déjà ouverte avec plusieurs fenêtres actives. Il est donc maintenant possible de fermer la fenêtre via la croix de décoration de la fenêtre ou en faisant un clic avec le bouton du milieu de la souris sur la fenêtre. Cette fonction se révèle pratique lorsqu'on a plusieurs fenêtres ouvertes et que l'on veux fermer rapidement les fenêtres non utilisées. A cette option s'ajoute une barre de titre, pour mieux identifier les fenêtres en mode panorama.

Panorama

Sans parler de…

  • la possibilité de crypter le système à l’installation ;
  • lors de l’installation, il est possible d’utiliser LVM ;
  • la suppression d’Unity 2D ;
  • Linux 3.6 ;
  • Python 3.0 ;
  • LibreOffice 3.6.2 (disposant du menu global par défaut) ;
  • Shotwell 0.13.0 ;
  • Rythmbox 2.97.

Conclusion et future version

Ubuntu 12.10, alias Quantal Quetzal, étant la première version juste après une version offrant un support à long terme (LTS), les développeurs en ont profité pour ajouter leur lot de nouveautés. En effet, la plupart des nouveautés ont été intégrées en fin de cycle de développement. Par ailleurs, la plupart des nouveautés sont controversées dans le milieu du logiciel libre (la loupe Shopping, l’intégration de réseaux sociaux comme Facebook, etc.). Bien que ces nouveautés soient opérationnelles, elles pèchent cependant par leur immaturité. Dans l’ensemble, excepté pour les anciennes machines, Ubuntu 12.10 ne présente pas de régression.

C’est une version qui ravira les impatients, ainsi que les férus de nouveautés. Pour les autres, Ubuntu 12.04 LTS reste une très bonne option et offre le support et la tranquillité d’une LTS ! Les impatients pourront déjà regarder vers l’avenir avec la prochaine Ubuntu 13.04 (prévue en avril, donc) qui sera surnommée « Raring Ringtail », que l’on pourrait sommairement traduire par un raton laveur piaffant d’impatience. Pour Mark Shuttleworth, l’objectif des deux prochains cycles de développement, avant la prochaine LTS, est de passer le cœur du système au crible pour optimiser tout ce qui peut l’être, selon le prisme de la mobilité. Autonomie de la batterie, nombre de processus, empreinte mémoire, etc. Bref, aligner au maximum les versions pour téléphone, tablette, télévision, ordinateur portable, « nuage », etc. Plus concrètement, pour la version 13.04, la récente conférence des développeurs permet d’imaginer ce à quoi elle pourrait ressembler :

  • # Développement ouvert ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Pour Mark Shuttleworth, l'objectif des deux prochains cycles de développement avant la prochaine LTS est de passer le cœur du système au crible pour optimiser tout ce qui peut l'être selon le prisme de la mobilité.

    Ce qui va surtout changer dans les prochaines versions d'Ubuntu c'est que certaines fonctionnalités seront développées dans le plus grand secret. Elle n'apparaitront au grand jour qu'au moment de la sortie effective de la distro.
    Je trouve ça vraiment dommage. Selon le billet de Mark sur son blog, c'est fait pour éviter les critiques et pour susciter la surprise et l'intérêt au moment de la sortie.
    Autrement dit, pour de basses raisons marketing on se coupe des retours de la communauté et on abandonne le mode de développement ouvert qui est généralement associé au logiciel libre.

    • [^] # Re: Développement ouvert ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Peut-être regarder du côté de Linux Mint qui semble provoquer de plus en plus d'intérêts pour les déçus d'ubuntu.

      • [^] # Re: Développement ouvert ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        C'est vrai que c'est pas comme si Linux Mint était Ubuntu avec un "shell graphique" maison…

      • [^] # Re: Développement ouvert ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Peut-être plutôt du côté de Mageia, qui n'est pas basée sur Ubuntu, qui est un projet communautaire soutenu par une association loi 1901 basée à Paris et qui est en deuxième position sur distrowatch depuis un bon moment donc une certaine popularité.

        Voir les valeurs de mageia pour se faire une idée.
        C'est un projet jeune donc l'organisation est encore un peu branlante mais partant de mandriva et organisée sérieusement par l'asso, ça devrait bien grandir.

    • [^] # Re: Développement ouvert ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      T'as une source pour ce que tu avances, j'ai beau regarder le lien vers le blog cité dans le journal, je ne trouve pas.

    • [^] # Re: Développement ouvert ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Autrement dit, pour de basses raisons marketing on se coupe des retours de la communauté

      Et on empêche la communauté de communiquer et de promouvoir Ubuntu en connaissance de cause, on retire les arguments de la bouche de ceux qui voudront proposer Ubuntu comme solution. Par exemple, c'est à cause de ce type de teasing àlacon qu'il n'y a absolument rien à propos de GnomeBuntu dans cette dépêche.

      ce commentaire est sous licence cc by 4

      • [^] # Re: Développement ouvert ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        Pas du tout. Y'a rien a ce sujet parce que personne n'a eu le temps d’écrire une section dessus. Perso n'ayant pas testé je n'ai rien écris et comme on été un peu juste niveau temps j'ai pas eu le temps de m'y intéresser.

        • [^] # Re: Développement ouvert ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Il y a au moins moi qui n'ai pas contribué à cette dépêche pour exactement cette raison. J'aurai bien aimé écrire dessus.

          ce commentaire est sous licence cc by 4

          • [^] # Re: Développement ouvert ?

            Posté par . Évalué à  1 .

            Bah tu pouvais installer GnomeBuntu pour tester, y'a également pas mal d'articles sur le net aussi pour t'aider.

            • [^] # Re: Développement ouvert ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  6 . Dernière modification : le 19/10/12 à 23:10

              En fait je suis sur Quantal depuis au moins un mois, et j'utilise depuis près de deux ans les ppa Gnome et Gnome-Shell… Mais c'est pas ça qui me donnerai à écrire sur GnomeBuntu. Il faut que je sache faire la différence entre ce que j'obtiens et ce que souhaite le projet, ce qui n'est pas pareil. Pour cela il faut des publications… Et franchement ils n'ont pas aidé. Oui il y a quelques articles qui traînent… mais qui ne contiennent pas grand chose et n'ont au mieux pas plus de valeur que ce que j'ai, un-truc-qu'on-sait-pas-trop-si-c'est-ça. On a déjà écrit beaucoup sur Gnome, on a déjà écrit beaucoup sur Ubuntu, pour parler de GnomeBuntu il faut trouver des informations qui sont spécifiques à GnomeBuntu.

              Je maintiens, c'est pour cette raison de teasing àlacon qu'il n'y a rien sur GnomeBuntu dans cette dépêche : j'ai jeté l'éponge, j'aime pas tirer les vers du nez. J'ai préféré écrire sur d'autres sujets dans d'autres dépêches, c'était moins ingrat.

              ce commentaire est sous licence cc by 4

      • [^] # Re: Développement ouvert ?

        Posté par . Évalué à  0 .

        parce que lennart lui il s'en tapes pas ?

    • [^] # Re: Développement ouvert ?

      Posté par . Évalué à  5 .

      Il se coupe pas de la communauté. Les fonctionnalités resteront seulement accessible pour les membres de la communauté qui voudront y participer. C'est différent. Et la publication de ces nouveauté se fera une fois qu'elle seront mature et représentative de ce qu'ils veulent faire.

    • [^] # Re: Développement ouvert ?

      Posté par . Évalué à  8 .

      Oui. Mais vouloir faire un peu de buzz ne peut que faire du bien à cet OS : annoncer des fonctionnalité encore instables 6 mois à l'avance est très apprécié des devs, mais beaucoup moins des utilisateurs lambdas que ce genre d'annonce frustre davantage qu'elle ne les attire.
      Unity a été beaucoup décriée car très instable au moment où elle a été annoncée, et sa mauvaise réputation perdure.
      De plus, d'après ce que j'ai compris dans la conf, ces développements "secrets" (développement interne, puis ouverture après annonce), concerneront essentiellement l'interface graphique.

      Ce "secret" peut être considéré comme une mauvaise chose pour les puristes, mais elle peut permettre de démocratiser Ubuntu. Pour les mécontents, ce ne sont pas les alternatives qui manquent… D'ailleurs, la plupart ont quitté Ubuntu depuis la sortie de Unity…

      • [^] # Re: Développement ouvert ?

        Posté par . Évalué à  4 .

        Mais si vous lisais les articles (cad l'original, pas le torchon de Phoronix). Il n'est pas question que Canonical s'enferme pour développer ses nouveautés en sous-marin, mais au contraire de permettre aux membre actifs de la communauté que ça intéresse de participer.

        Jusqu’à présent y'a pas mal de chose qui étaient développe en interne puis lâché en publique. La ça impliquerais justement un peu plus d'ouverture, puisque la communauté pourrait s'impliquer plus en amont.

        L'autre point c'est de profiter de cette plus grande ouverture pour publier ces nouveautés moins tot dans le cycle pour avoir quelque chose de plus mature. Outre l'effet surprise, ça évitera d'avoir des milliers de commentaires/troll sur des nouveautés qui ne sont que dans une période de dev initial ou intermédiaire.

      • [^] # Re: Développement ouvert ?

        Posté par . Évalué à  -4 . Dernière modification : le 24/10/12 à 18:41

        Oui. Mais vouloir faire un peu de buzz ne peut que faire du bien à cet OS : annoncer des fonctionnalité encore instables 6 mois à l'avance est très apprécié des devs, mais beaucoup moins des utilisateurs lambdas que ce genre d'annonce frustre davantage qu'elle ne les attire.
        Ce "secret" peut être considéré comme une mauvaise chose pour les puristes, mais elle peut permettre de démocratiser Ubuntu.

        Et sous prétexte de démocratisé encore plus Ubuntu je propose de le rendre payant et de changer la licence en propriétaire. Vouloir attirer des gens c'est bien mais je préfère qu'on le fasse en respectant un minimum ce qui fait la force du libre. Si c'est pour faire pareil que des sociétés comme Microsoft ou Apple c'est pas la peine.

        de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

        • [^] # Re: Développement ouvert ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Le libre n'a jamais parlé de diffuser les nouveauté en beta. Le libre, c'est fournir les sources avec le produit, point.

          Le libre peut être communautaire ou pas, ça n'a rien à voir.
          "ce qui fait la force du libre", désolé c'est dur vu que tu ne parles pas du libre.

  • # Unity, mouais...

    Posté par . Évalué à  -2 .

    Bonjour,
    Je fais parti de ceux qui n'aime pas Unity, je le trouve carrément plus lourd (en teme de ressources) que Gnome Shell et bien moins avancé. C'est franchement moins pratique à l'usage.

    Et plus je vois passer les versions d'Ubuntu, plus je vois qu'on ajoute des "lens" et autre fioritures au Dash qui me fait maintenant l'effet d'une grosse usine à gaz, bien loin de la simplicité de Gnome.

    Bon, m'en vais tester Ubuntu Gnome Remix de ce pas moi.

    • [^] # Re: Unity, mouais...

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Quel intérêt d'utiliser une Ubuntu si on ne veut pas de Unity ? Autant passer à Debian non ?

      • [^] # Re: Unity, mouais...

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Les cycles de 6 mois ? Les ppa ? Il y a des tas de trucs pratiques et confortables dans Ubuntu que certains aiment… et avec associé à la "méthode Debian", ça plait à certains. Historiquement, Unity est encore annedotique dans l'histoire d'Ubuntu, il y a des tas de gens qui sont passés à Ubuntu alors qu'Unity n'existait pas et ne pouvais être un argument ni pour ni contre. Quand il n'y avait pas Unity, certains y trouvaient déjà pleins d'intérêts, ces intérêts qui étaient là sans Unity ne sont pas partis avec Unity et ne partent pas quand on remplace Unity par autre chose.

        C'est étrange, ce n'est pas la première fois que je lis ce type de question dans ces pages, à lire ce type de question, on dirait que les gens qui choisissent Ubuntu le font pour Unity, et que ce serait une tendance majeure. Je ne pense pas que cela reflète la réalité.

        D'ailleurs il y a toujours eu des kubuntu, xubuntu et autre *buntu, bien avant Unity, comme quoi certains trouvent des arguments suffisants pour choisir Ubuntu même sans Gnome et sans Unity !

        ce commentaire est sous licence cc by 4

        • [^] # Re: Unity, mouais...

          Posté par . Évalué à  0 .

          Les cycles de 6 mois ?

          Mouais, je pense que si c'est pour mettre à jour l'OS aussi régulièrement, autant une utiliser une rolling release. Debian testing est aussi à jour qu'Ubuntu. Et même pour les LTS, ça n'a rien de plus qu'une stable.

          Les ppa ?

          Ben ça reste des dépôts Debian. Et de ce que j'ai vu, la plupart du temps ce sont des trucs de tests pas vraiment recommandés. Les trucs les plus utiles, ils sont déjà dans les dépôts Debian.

          Il y a des tas de trucs pratiques et confortables dans Ubuntu que certains aiment

          Je demanderais bien des exemples parce que là comme ça, je ne vois pas trop :-/ (et c'est pas de la mauvaise foi).

          D'ailleurs il y a toujours eu des kubuntu, xubuntu et autre *buntu, bien avant Unity, comme quoi certains trouvent des arguments suffisants pour choisir Ubuntu même sans Gnome et sans Unity !

          Mais c'est pas supporté par Canonical donc ça laisse penser qu'Unity est le seul truc qu'ils peuvent mettre en avant pour se démarquer.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Unity, mouais...

            Posté par . Évalué à  5 .

            Quelques intérêts (à part Unity) :
            - Les PPAs sont tout de même bien utiles pour la plupart. J'ai par exemple un PPA pour Xfce 4.10 pour la 12.04, et un autre pour Gimp 2.8. Ça fonctionne parfaitement.

            • Les indicators sont intégrés au sein de Ubuntu/Lubuntu/Xubuntu, et sont bien utiles - et jolis. :p (il y d'ailleurs quelques autres spécificités de Xubuntu qu'on retrouve difficilement dans les autres distribs Xfce, en plus des indicators).

            • J'sais pas comment ils font, mais c'est la distrib où PulseAudio fonctionne le mieux (il est même gentil avec Timidity)

            • upstart permet de démarrer rapidement, plus rapidement qu'avec SysV (perso j'm'en fiche, mais là je racle les fonds de tiroirs :p ).

            • Et puis Ubuntu Studio, elle est bien. :)

            • jockey-gtk est aussi sympa pour le débutant pour savoir s'il a besoin de pilotes proprios ou non, et les installer vite fait.

            • Et puis quand tu installe une buntu, en général t'as rien à faire derrière. A part installer le paquet *buntu-restricted-extras et les pilote proprios si y'a besoin. Y'a une suite bureautique (LibreOffice), NetworkManager, PulseAudio, lightdm (très sympa et léger comme dm, tiens), la dernière version de Firefox & Thunderbird (toujours à jour. Par exemple la 12.04 a reçu la 16.0.1 de FX y'a pas longtemps), tout une suite de logiciels, un beau thème graphique super léché (j'aime beaucoup celui de Xubuntu 12.10 par exemple).

            Bref, c'est l'inverse totale d'une Arch, où faut tout faire soi-même… (c'est mon OS principal).

            • [^] # Re: Unity, mouais...

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Je lis souvent que les PPA sont formidables et spécifiques à Ubuntu, mais j'ai du mal à comprendre : un PPA, c'est pas juste un dépôt ? Sur Arch, on peut piocher plein de paquets sur AUR ; avec Gentoo, on peut rajouter des overlays ; de manière générale sur n'importe quelle distribution on peut rajouter des dépôts. Qu'est ce que les PPA ont de plus ?
              (je ne cherche pas à troller, c'est une vraie question)

              • [^] # Re: Unity, mouais...

                Posté par . Évalué à  4 .

                Je pense surtout que leurs avantage c'est qu'il y en a beaucoup et sur presque tout. Ca évite pas mal de soucis et ça s'installe relativement rapidement.

              • [^] # Re: Unity, mouais...

                Posté par . Évalué à  5 .

                Les PPA ont comme avantage que leur infrastructure est fournie par Canonical. Donc tu ouvres ton PPA, tu upload tes sources, et toute la mécanique de build / publication, y compris sous plusieurs cibles (i386, amd64, etc…). C'est donc très pratique, un peu comme un github des paquets deb.

                • [^] # Re: Unity, mouais...

                  Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                  plusieurs cibles (i386, amd64, etc…)

                  Plusieurs architectures de processeurs comme tu le cite mais aussi plusieurs version de la distribution (ce qui est très pratique).

                  « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

            • [^] # Re: Unity, mouais...

              Posté par . Évalué à  4 .

              • Les PPAs sont tout de même bien utiles pour la plupart. J'ai par exemple un PPA pour Xfce 4.10 pour la 12.04, et un autre pour Gimp 2.8. Ça fonctionne parfaitement.

              Comme Debian, quoi. Oui, Xfce 4.10 est dans experimental mais là-aussi il fonctionne parfaitement. Et je considère toujours les PPA comme experimentaux.

              Les indicators sont intégrés au sein de Ubuntu/Lubuntu/Xubuntu, et sont bien utiles - et jolis. :p (il y d'ailleurs quelques autres spécificités de Xubuntu qu'on retrouve difficilement dans les autres distribs Xfce, en plus des indicators).

              C'est vrai, mais ça fait partie d'Unity, me trompe-je ?

              J'sais pas comment ils font, mais c'est la distrib où PulseAudio fonctionne le mieux (il est même gentil avec Timidity)

              Ça doit faire peu de temps… Pendant longtemps, c'était Fedora et Suse. D'ailleurs, sur quelle distribution PA ne fonctionne-t-il pas aujourd'hui ?

              upstart permet de démarrer rapidement, plus rapidement qu'avec SysV (perso j'm'en fiche, mais là je racle les fonds de tiroirs :p ).

              Vu que toutes les autres grosses distribs migrent vers ou proposent systemd, ça n'est plus vraiment significatif :-p

              Et puis Ubuntu Studio, elle est bien. :)
              jockey-gtk est aussi sympa pour le débutant pour savoir s'il a besoin de pilotes proprios ou non, et les installer vite fait.

              Pas essayé, mais c'est vrai que ça existe. L'idée d'installer rapidement des pilotes proprios, même si j'évite ce genre de chose, a le mérite d'être très pratique.

              Et puis quand tu installe une buntu, en général t'as rien à faire derrière. A part installer le paquet *buntu-restricted-extras et les pilote proprios si y'a besoin. Y'a une suite bureautique (LibreOffice), NetworkManager, PulseAudio, lightdm (très sympa et léger comme dm, tiens), la dernière version de Firefox & Thunderbird (toujours à jour. Par exemple la 12.04 a reçu la 16.0.1 de FX y'a pas longtemps), tout une suite de logiciels, un beau thème graphique super léché (j'aime beaucoup celui de Xubuntu 12.10 par exemple).

              Bah Debian aussi, à part le thème (encore que celui prévu pour Wheezy est bien meilleur à mon avis) et que c'est GDM à la place de lightdm (ce qui est logique, c'est GNOME par défaut, et puis lightdm est dans le dépôt). Faut arrêter de croire que Debian est compliquée à installer, tu fais suivant, suivant et c'est bon.

              Bon, il reste des trucs qui peuvent rebuter, comme les pilotes proprio (encore que tout est fourni pour faciliter) et il faut la passer en testing pour avoir l'équivalent d'Ubuntu, c'est vrai.

              M'enfin, je pense que la plupart des gens qui l'utilisent n'installent pas Ubuntu d'eux-mêmes, c'est quelqu'un de leur entourage « qui s'y connait », donc le processus d'installation, à mon avis c'est accessoire de leur point de vue.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Unity, mouais...

                Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                Comme Debian, quoi. Oui, Xfce 4.10 est dans experimental mais là-aussi il fonctionne parfaitement. Et je considère toujours les PPA comme experimentaux.

                C'est vrai pour Xfce mais pas pour KDE par exemple. Et il y a un ppa de KDE 4.9 mis à jour par l'équipe KDE d'Ubuntu. Et plus généralement, on trouve des paquets plus à jour chez Ubuntu que chez Debian.

                « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                • [^] # Re: Unity, mouais...

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  Si Debian ne propose pas KDE 4.9, c'est surtout à cause d'un manque de moyen : l'équipe Debian KDE est trop petite pour le travail à fournir :-( Pour le moment tout le monde se concentre sur la prochaine version stable (wheezy).

                  Avis aux gens motivés pour rejoindre l'équipe…

                  • [^] # Re: Unity, mouais...

                    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                    Ce n'est pas que KDE en fait, dire que Xfce 4.10 est disponible dans experimental est partiellement faux, tous les paquets ne le sont pas :

                    You can try Xfce 4.10 using experimental, but you'll need to remove the xfce4-goodies metapackage and the various depending plugin (since they'll just crash if you try to load them on 4.10 panel).

                    http://www.corsac.net/?rub=blog&post=1546

                    « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                  • [^] # Re: Unity, mouais...

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Je soupconne que le comportement de Debian envers KDE, c'est a dire que ca fait un certains nombre d'annee que c'est considere comme un citoyen de seconde zone fait que les devs sont partis ailleurs!

                    • [^] # Re: Unity, mouais...

                      Posté par . Évalué à  5 .

                      Je soupconne que le comportement de Debian envers KDE

                      euh… tu peux détailler ?? Ça m'intéresse, étant impliqué depuis un peu plus d'un an dans cette équipe…

                      • [^] # Re: Unity, mouais...

                        Posté par . Évalué à  3 .

                        Ca fait combien de temps que Debian ne propose que des versions anciennes voir tres anciennes de KDE?
                        Cela peut s'etre ameliore recemment mais il n'y a que quelques mois j'avais eu un troll sur le sujet et pour avoir un KDE recent cela etait impossible meme avec experimental. La version propose etait au mieux 3 versions anterieur a la version upstream.

                        Je viens de verifier et c'est presque toujours le cas. La version actuelle la plus recente est 4.8.4, la derniere version de KDE c'est 4.9.2 (ca fait fait donc 6 mois de retard). Si l'on compare avec Gnome c'est bien la derniere version 3.6 qui est dans les depots. Je ne parle pas de stable ou testing mais de unstable et experimental. Et soyons realiste, les pesonnes utilisant ces depots aiment avoir la derniere version sinon ils seraient en stable.

                        • [^] # Re: Unity, mouais...

                          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                          Le pire est pour KDE PIM (Personal Information Management), la version proposée dans testing/unstable est la 4.4, qui elle pour le coup, est vraiment "vieille".
                          Mais à part ça, l'actuelle testing avec KDE 4.8 tourne au poil. :)

                          • [^] # Re: Unity, mouais...

                            Posté par . Évalué à  3 .

                            Je veux bien que ca tourne au poil (heureusement) mais en tant que utilisateur KDE qui aime bien vivre dangereusement voir aider le projet (sans devoir recompiler l'ensemble des paquets) je ne peux pas utiliser Debian. Le fait de ne proposer que des paquets completement obsolete cela enleve toute une base de testeur et donc de decouvrir des bugs surtout que les utilisateurs de unstable/experimental font, en grande majorite, partie des rares personnes qui prennent le temps de remplir des rapports de bug correct.

                            • [^] # Re: Unity, mouais...

                              Posté par . Évalué à  8 .

                              Attention aux amalgames : avoir des paquets anciens n'est pas imposé par le projet Debian. C'est juste que tant que l'équipe KDE ne sera pas plus grosse, il sera difficile de suivre le rythme des développeurs amonts.

                              De même pour les rapports de BUG, on manque de gens pour trier les 1300 bugs pour KDE, du coup de nombreux bugs ne sont pas traités.

                              Pour KDE Pim effectivement c'est très vieux. Sans avoir suivi l'histoire, il me semble que c'est parce qu'il n'est pas possible de migrer en douceur : il faut tout reparamétrer lors de la mise à jour… Mais je crois que ça vient dès que wheezy sera terminé, tout comme l'empaquetage de KDE 4.9 (ou la suivante).

                              Mais tout n'est pas triste, il y a des trucs assez à jour dans les logiciels autours (kde-telepathy, digikam, amarok, etc.)

                              • [^] # Re: Unity, mouais...

                                Posté par . Évalué à  4 .

                                Attention aux amalgames : avoir des paquets anciens n'est pas imposé par le projet Debian. C'est juste que tant que l'équipe KDE ne sera pas plus grosse, il sera difficile de suivre le rythme des développeurs amonts.

                                Je me doute bien, enfin j'espere. Ce que je souligne c'est que le desinteret prononce de Debian pour KDE n'attire pas le volontaire. C'est une constation et comme en parallel, kubuntu c'est bien ameliore en restant tres proche de upstream et en fournissant une suite KDE a jour. Et autant le packaging fut un temps bien pourrit autant je n'ai pas eu a me plaindre sur ce sujet depuis des lustres.

                                En tout cas bon courage et si jamais Debian s'ameliore sur ce sujet, je redeviendrai utilisateur de la distrib en dehors des serveurs.

              • [^] # Re: Unity, mouais...

                Posté par . Évalué à  1 .

                C'est vrai, mais ça fait partie d'Unity, me trompe-je ?

                Pour Xubuntu et Lubuntu, des version gtk2 des indicateurs ont été développées, pour s'intégrer dans xfce4-panel/lxpanel (dans un greffon nommé "indicateurs". Sous Xubuntu 12.10, il se configure via xfconf)

            • [^] # Re: Unity, mouais...

              Posté par . Évalué à  0 .

              Upstart démarre plus vite que SysV je suis pas d'accord, ma Arch à toujours démarré plus vite qu'une Debian/Ubuntu (et depuis systemd c'est même plus comparable), mais bon osef un peu c'est vrai :D
              Sinon globalement d'accord sur le reste, Unity j'adore, j'ai pas trouvé mieux comme DM pour bosser (et j'ai test pas mal de chose), même si c'est pas encore super stable.
              "Tout" fonctionne dès l'install. Ensuite j'aime beaucoup le thème de base

          • [^] # Re: Unity, mouais...

            Posté par . Évalué à  2 .

            Mouais, je pense que si c'est pour mettre à jour l'OS aussi régulièrement, autant une utiliser une rolling release. Debian testing est aussi à jour qu'Ubuntu. Et > même pour les LTS, ça n'a rien de plus qu'une stable.

            Heu non de non! Je suis sous GNU/Debian unstable et j'ai toujours Icedove et Iceweasel 10.0.9! Et toujours en GNOME Shell 3.4, alors que la dernière version d'Ubuntu on est en 3.6. Donc Debian testing certainement pas et même pas experimental! Cela dit je ne quitterais pas GNU/Debian pour cela :)

            • [^] # Re: Unity, mouais...

              Posté par . Évalué à  1 .

              et même pas experimental

              Euh tu es sûr?

              http://packages.debian.org/search?keywords=gnome-shell&searchon=names&suite=experimental&section=all

              Paquet gnome-shell
              experimental (rc-buggy) (gnome): shell graphique pour le bureau GNOME
              3.6.1-3: amd64 i386 ia64 mips powerpc s390x

              • [^] # Re: Unity, mouais...

                Posté par . Évalué à  1 .

                Non, ce n'est pas encore installable (facilement) à cause de dépendances…

                • [^] # Re: Unity, mouais...

                  Posté par . Évalué à  7 .

                  Si si, ça s'installe. Ça marche pas mais ça s'installe…

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: Unity, mouais...

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    Oui, du coup l'intérêt est limité :) Mais en suivant l'évolution des paquets dans experimental ça avance bien, donc j'espère pouvoir tester la 3.6 début décembre!

            • [^] # Re: Unity, mouais...

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              La prochaine version ESR de Firefox est la 17. C'est dans la logique de Debian de privilégier ce type de version pour la stable.
              Perso les MAJs de Firefox tous les mois, ca me saoule.

              • [^] # Re: Unity, mouais...

                Posté par . Évalué à  2 .

                Perso les MAJs de Firefox tous les mois, ca me saoule.

                Pourquoi ? il y a eu des problèmes il y a 2 ans lors de la prise de décision, mais maintenant, la mise àjour des plugins est beaucoup mieux controlé, et je ne vois pas ce qu'il y a de génant ?

                • [^] # Re: Unity, mouais...

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Surtout que maintenant même sous Windows c'est automatique…

                  Sous GNU/Linux, ça n'a jamais posé problème grâce au gestionnaires de paquets.

                  Quant aux extensions, c'est rare qu'elles soient devenus incompatibles. En tout cas pour les miennes, et j'en utilise pas mal.

                  • [^] # Re: Unity, mouais...

                    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                    Sur les fonctionnalités introduites, j'en suis très content. Dans une optique de rolling release, le travail fourni par Mozilla est excellent. Pas de régressions notable (hormis le petit bug de secu à la sortie de FF 16 :D)

                    C'est juste que sur Debian Stable, je ne suis pas habitué à passer du temps à upgrader le système (je l'ai voulu, j'ai ajouté le dépôt pour avoir les backports…). Je souhaite économiser du temps de maintenance de l'OS et juste produire avec le système en l'état. J'ai un PC sous windows qui me sert peu souvent, lorsque je le lance, avant de pouvoir bosser, je dois mettre à jour un nombre incroyable de logiciels (Firefox, Thunderbird, Flash, Itunes, Java, Avast, etc…) avec redémarrage nécessaire qui me font perdre un temps fou et qui parfois modifient l'interface utilisateur. Et c'est ce que je veux éviter sur Debian Stable.

                    • [^] # Re: Unity, mouais...

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      si tu veux du stable, contrôlé et géré à la debian, c'est IceWeasel qu'il te faut, pas Firefox.

                      Le beurre, l'argent du cul de la crémière tout ça :)

      • [^] # Re: Unity, mouais...

        Posté par . Évalué à  0 .

        Quel intérêt d'utiliser une Ubuntu si on ne veut pas de Unity ? Autant passer à Debian non ?

        Les PPA, Ubuntu One mais auss Gnome-Shell sans l'ergonomie originale foireuse. J'ai souvent défendu Gnome-Shell et ne comprenais pas les trolls à son encontre car je pensais que j'utilisais même version que les autres or, il s'avère que Canonical ou la communauté ait apporté son petit plus dans le portage ce qui fait que je ne rencontre pas les désagréement de la version "pure" qui ne cessent de provoquer les foudres des anti-Gnome-Shell.

        • [^] # Re: Unity, mouais...

          Posté par . Évalué à  2 .

          il s'avère que Canonical ou la communauté ait apporté son petit plus dans le portage

          Euh comme quoi par exemple ? Je croyais qu'ils le fournissait tel quel ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Unity, mouais...

            Posté par . Évalué à  1 .

            Bien visiblement il y a des différences. Je me suis fait remonté^Wdémoli les XPs lors d'une autre discussion au sujet de Gnome Shell.
            Les écueils ergonomiques, les mauvais raccourcis que vous rencontrez sous Gnome Shell parfum vanille, je ne les ai pas sous Gnome Shell Ubuntuïsé.

            • [^] # Re: Unity, mouais...

              Posté par . Évalué à  2 .

              La gestion des fichiers, c'est pas GNOME Shell, c'est Nautilus. Et oui, il est fort possible qu'il soit patché vu qu'il l'était déjà avant GNOME 3.0, comme avec le mode spatial.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Unity, mouais...

      Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 19/10/12 à 22:10

      Bonjour je fais parti de ceux qui n'utilise pas Ubuntu ni Unity mais qui pense que Canonical tiens le bon bout. Cette interface / ce bureau est simple et pratique. Certainement perfectible, mais qu'est ce qui ne l'est pas ? Ils réussissent à lier les deux "mondes" : quelque chose de simple avec lequel on trouve rapidement ce qu'on cherche, et basta, tout en réservant une foultitude de bonus destinée aux powerusers, bref tout le monde peut être satisfait et s'amuser avec. Tout le monde ? bon, ok, je préfère kde, et plein d'autres personnes préfèrent gnome3 ou autre. Mais à la limite là n'est pas le sujet, l'essentiel est plutôt que Ubuntu est en train de réussir son pari avec cette interface : cohérence, intégration, facilité, tout en étant complet, enfin ayant une forte identité.

  • # Couroucou

    Posté par . Évalué à  10 .

    le Quetzal est un oiseau, le couroucou royal

    On peut remercier le contributeur anonyme à Wikipédia d’avoir lancé une telle dénomination pour une espèce qui n’en est pas une, reprise ensuite par quantité de site pour qui ce qui est dit dans Wikipédia vaut sont pesant d’or. À la décharge du contributeur, il a du lire ça dans un livre et donc se dire que c’était un nom génial. J’imagine qu’il a du se passer la même chose quand Wikipédia affirme qu’il n’y a que « 4 espèces » de quetzal (oubliant P. antisianus), ou dans l’affirmation « Le quetzal meurt si on le met en cage » avec comme source un site d’agence de voyage (alors que c’est tiré d’une légende locale, on peut le voir dans plusieurs zoos, par exemple au Miguel Álvarez del Toro).

    • [^] # Re: Couroucou

      Posté par . Évalué à  6 .

      Quitte à faire un bon jeu de mot, MS aurait pu l'appeler Ubuntu « Quetzal Quoatl » :-)

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Couroucou

      Posté par . Évalué à  7 . Dernière modification : le 19/10/12 à 18:41

      Je ne pensais pas qu'il y avait ce genre d'oiseaux dans le quantal …

      • [^] # Ubuntu 12.10, é qué s'appellorio Quezac

        Posté par . Évalué à  9 .

        C'est du gros n'importe quoi cette histoire d'oiseau… c'est en fait de l'auvergnat et ça veut dire « Quezac deu Cantal ». Après les dialectes africains, Ubuntu a décidé de passer aux dialectes européens de peur de se faire accuser de racisme anti-blanc.

    • [^] # Parce qu'il faut bien que quelqu'un la fasse

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      On peut remercier le contributeur anonyme à Wikipédia d’avoir lancé une telle dénomination pour une espèce qui n’en est pas une, reprise ensuite par quantité de site pour qui ce qui est dit dans Wikipédia vaut sont pesant d’or.

      https://xkcd.com/978/

    • [^] # Re: Couroucou

      Posté par . Évalué à  -3 . Dernière modification : le 20/10/12 à 09:03

      Ce n'est pas participatif wikipedia ? Qu'est-ce qui t'empêche de faire corriger tout cela ?

    • [^] # Re: Couroucou

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      et l'espèce Loploplo sp. de Janvier sp.sp. ? Personne n'en parle.

      Pourtant, cette espèce à l'adolescence très longue qui ne finira qu'à sa mort, qui de jeune enfant, ne passe jamais complètement à l'état adulte car il est bercé par des chansons que sa génération n'a pas oublié:

      "coucouroucou loploplo… " "rio de janvier, Bernard Lavilliers, moi j'ai tout oublié sauf…"
      http://www.youtube.com/watch?v=F0ImSoeDQaI (vers 1'10 pour ce refrain mythique)

  • # J'aime Unity

    Posté par . Évalué à  10 .

    Je suis le seul à aimer Unity ? je trouve l'interface très ergonomique pour bosser, en plus d'être très agréable visuellement et pleins de bonne idées (la barre globale est super, elle utilise pas de place inutilement)

    • [^] # Re: J'aime Unity

      Posté par . Évalué à  10 .

      Non tu n'es pas le seul.

      J'aime bien aussi, après l'avoir fuis lors de la première version.
      Ce qui est curieux, c'est que je ne trouve pas d'éléments factuels pour avoir changé de point de vue à ce sujet. Je crois que c'est une question de "polish", ce qui manque souvent aux projets libres. Plein de bonnes idées, beaucoup d'arguments techniques mais un manque de finition.
      Je considère KDE comme l'environnement de bureau le plus avancé, tous OS confondus, mais je n'arrive pas à m'y faire, trop de petits bugs. Petits, mais fréquents, trop gênants pour moi. J'ai l'impression que les bugs considérés comme les plus prioritaires sur les bugtrackers des projets sont des "crash", même s'ils résultent de cas très limite, alors que les bugs mineurs ne sont pas traités, même s'ils affectent 99% des utilisateurs 15 fois par jour.
      Unity, je comprends que l'on aime pas, mais c'est très propre et bien pensé je trouve, plein de petites choses qu'on ne remarque pas mais qui donnent une impression de cohérence et d'ergonomie. J'apprécie aussi que malgré une orientation très public débutant, on puisse également se passer de la souris à l'utilisation, c'est l'environnement avec lequel je suis le plus productif.
      Gnome-shell, tant décrié, suis le même principe, seulement sans une bonne dose de plugins je le trouve inutilisable.
      Après avoir eu peur qu'Ubuntu périclite à cause du choix d'unity, je crois qu'ils sont sur la bonne voie avec une alternative crédible. Respect pour le gars qui pris cette décision et s'y tiens, ça n'a pas dû être facile pour lui la première année…

      • [^] # Re: J'aime Unity

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Je crois que c'est une question de "polish", ce qui manque souvent aux projets libres.

        Le fameux polish plumber !

    • [^] # Re: J'aime Unity

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Sur 12.04 LTS, Unity part de bonnes idées, mais est mal fini:

      • la version opengl est inutilisable, elle plante souvent (et c'est bien de sa faute, j'utilise des drivers libres et stables que je torture régulièrement avec mes propres programmes).
      • les notifications de nombreux logiciels ne sont pas affichées. Je ne sais pas si c'est la faute d'Unity ou des logiciels, mais ça marche avec les autres environnements…
      • idem pour les logiciels qui veulent juste se réduire en tant que petites icônes dans la barre des tâches.
      • lors que je fais un glisser/déposer vers l'icône d'une application, ça ne fait rien alors que je m'attends à la voir se mettre au premier plan: comment je fais un glisser déposer quand mes applications sont en plein écran???
      • les HUD sont lents et utilisent des touches standards (ALT par exemple…).

      Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

    • [^] # Re: J'aime Unity

      Posté par . Évalué à  2 .

      Outre l'ergonomie que je ne critiquerai pas car mon expérience date d'il y a 1 et demi, moi c'est le design des "lentilles" qui me rebute, y a un trop fort relant "playskool" et ça jure avec tout le reste du design assez léché.

      Je n'y arrive tout simplement pas, mais de toute façon je suis pleinement satisfait de Gnome Shell 3.4 (sous ubuntu).

    • [^] # Re: J'aime Unity

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      Perso j'ai quelques arguments irréductibles contre Unity, par rapport à GNOME Shell

      • la barre de menu masquée et globale. Je préfère très largement l'approche de GNOME 3 : laisser la barre de menu traditionnelle pour les applications externes, répartir la barre de menu entre un menu vraiment global (commun à toute les fenêtres de l'application) et des menus contextuels (àla Chrome) pour les applications GNOME.
      • les notifications en surimpression, à l'opposé total de l'interaction croissante avec les notifications de GNOME et de Mac OS X. Perdre des notifications et ne pas pouvoir en masquer d'autre, c'est niet pour moi ! Dans la même veine, les barres de défilement en surimpression est une fausse bonne idée, tout comme la zone de notification en surimpression jusqu'à GNOME 3.6.
      • les lentilles et le dock permanent plus une interface dédié pour les bureaux plutôt qu'une distinction radicale entre la gestion du bureau (activités avec lanceurs, notifications, bureaux virtuels, recherche, etc.) et l'utilisation des applications (maximisée, sans distractions).
      • Les lanceurs et les indicateurs d'Unity font pâle figure face à la puissance et la diversités des extensions configurables de GNOME Shell.

      Au final, il y a de bonnes idées dans Unity, et j'espère en voir introduites dans GNOME Shell (notament la meilleure intégration des applications web). Mais il y a des différences fondamentales qui me font largement préférer GNOME3 !

      • [^] # Re: J'aime Unity

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        ideme, j'aime unity, je le trouve stable, solide, bien fini, et je suis tres productif avec. Avant j'etais que sous kde, et j’appréciais peu gnome meme si je l'utilisais, et la apres avoir critiqué la 1ere version (sous 11.10), et apres avoir passé plusieurs mois sous gnome3 (3.2 et 3.4), je trouve enfin un environnement utilisable et moderne.

      • [^] # Re: J'aime Unity

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Je pertinente par rapport à l'intégration Web. J'adore Gnome-shell et n'utilise pas Unity car, mine de rien, cela prend du temps de tout tester sans cesse, mais rien qu'à lire les nouvelles on voit bien que Unity a l'avantage pour certains points:

        • L'intégration Web, donc, là où epiphany ne sait que créer des "web applications" sympathiques mais au bénéfice un peu limité
        • Plus de lentilles que de gnome-shell "provider". Il y a bien des extensions à droite à gauche, et un système pour que les applis écrivent en natif leur "provider", mais y'en a pas cent mille. J'ai l'impression de voir chaque jour une lentille apparaitre (ou alors, la jalousie me berne?)

        Et, même si m'éloigne un peu, les gnome-online-accounts ne sont pas légion… il faut bien avouer qu'il reste du travail!

        • [^] # Re: J'aime Unity

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Franchement, je suis pas convaincu par les lentilles. Elles sont lourdes et confuses à mon goût. Je ne sais plus où chercher, parcontre j'ai plein de truc amazon que je ne veux pas.

          • [^] # Re: J'aime Unity

            Posté par . Évalué à  3 .

            Tu peux désactiver les trucs Amazon dans les paramètres système. Même pas besoin de Ubuntu Tweak.

  • # attention a kubuntu

    Posté par . Évalué à  2 .

    Un gros bug, depuis le passage a Mesa 9, fait que les effets sous kubuntu sont lents. La solution est d'utiliser une version 8.4 de Mesa.

    J'attend que ce petit probleme soit corrige avant de faire le moindre upgrade!

  • # Ubuntu 12.10 ne présente pas de régression...

    Posté par . Évalué à  4 .

    excepté pour les anciennes machines, Ubuntu 12.10 ne présente pas de régression.

    Si ça force des utilisateurs d'anciennes machines à racheter du matériel plus récent, alors c'est une régression !

    • [^] # Re: Ubuntu 12.10 ne présente pas de régression...

      Posté par . Évalué à  -3 .

      Personne n'es obligé ni forcé. Comme le dit l'article c'est une version intéressante mais pas essentiel. Il est tout à fait possible de rester en LTS.

    • [^] # Re: Ubuntu 12.10 ne présente pas de régression...

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Cette régression est déjà présente dans Ubuntu 12.04 qui ne propose plus de kernel non-PAE. Le Live de la 12.04 ne démarre pas sur des vieilles machines équipées de processeurs Centrino ou Pentium M (genre mon vieux Thinkpad T42p).

      "This kernel requires the following features not present on the CPU: pae. Unable to boot - please use a kernel appropriate for you CPU."
      
      

      Voir à ce sujet : https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+source/linux/+bug/930447

      Nasty thoughts are like buses - you don't get one for ages and then a whole army arrive at once.

      • [^] # Re: Ubuntu 12.10 ne présente pas de régression...

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        C'est étrange, j'ai reçu de grosses insultes en installant sur une squeeze le noyau linux 3.2-pae des backports sur un ThinkPad R51 (un des rares PC post pentium pro ayant un processeur ne revendiquant pas gérer pas la PAE). Les insultes étaient du type "vous installez un noyau pae sur un système qui ne supporte pas pae, vous ne pourrez pas booter", et pourtant j'ai booté. Alors… processeur mensonger ?

        Note : Debian propose dans ses backports un 3.2-486 pour les proco non pae !

        ce commentaire est sous licence cc by 4

  • # satisfait pour la première fois

    Posté par . Évalué à  3 .

    12.04 me semblait trop lourd, et j'ai dû m'en séparé aussi vite pour une vrai distribution Gnome 3, maintenant la 12.10 démarre bien plus vite.
    Mais un hic je trouve que le menu est bien plus lent pour rechercher ses applications, heureusement qu'il reste les raccourcis à gauche de l'écran et qu'on a accès au paramètre en haut de l'horloge, sinon çà me saoulerai vite de passer par le MENU.

  • # Ubuntu

    Posté par . Évalué à  8 .

    J’espère qu'Asus ne compte pas pré-installer Ubuntu uniquement sur des machines de faibles capacités. Ce genre de choix donne l'impression que GNU/Linux c'est le système des pauvres pour le grand public.
    Entre ça et les constructeurs qui s'amusaient à mettre des système GNU/Linux à leurs sauces sur les mini ordinateurs portables il y quelques années. Des systèmes inutilisables, avec une critique des acheteurs assez logique "c'est de la merde Linux!".
    Bref que des choix qui font passer GNU/linux pour de la "merde".

    Parallèlement concernant Ubuntu, je n’accroche pas à Unity ( ni même au nouveau Gnome ), mais Canonical et sa communauté de contributeurs font du très bon travail pour les utilisateurs qui n'ont aucune connaissance particulière en informatique. J'utilise les LTS Xubuntu depuis trois ans, et je suis bien content de profiter de tout ces petits plus qui sont proposés dans les dépôts Ubuntu qui me facilite la vie ( genre comme dans les commentaires précédents, la prise en charge des pilotes graphique propriétaires qui est vraiment à la porté de tous ).

  • # A propos des webapps

    Posté par . Évalué à  2 .

    J'ai install quelques webapps (dont linuxfr) mais j'ai pas compris l'intérêt, ça s'insère dans le dash (ce qui créer un bon bordel) mais à part ça….

    • [^] # Re: A propos des webapps

      Posté par . Évalué à  2 .

      Après ça dépend des webapps. Celle de LinuxFr est pas super intéressante, puisque c'est juste un raccourcis vers LinuxFr. Mais d'autres offrent d'autres fonctionnalités en utilisant les indicateurs de messageries et de son ou encore le dash et les notifications.

    • [^] # Re: A propos des webapps

      Posté par . Évalué à  1 .

      Je n'ai pas teste cette feature, mais dans la théorie, je la trouve extrèmement intéressante. Ne serait-ce que pour le changement de fenêtre, et la spécialisation des bureaux virtuels pour gnome3/unity. En plus apparemment ils ont pousse l'intégration bien plus loin que je ne le pensais (cloud, son, chat, …). Je pense que les "apps" pour Android/iPhone sont morte, et au long terme, tout le frontend sera encapsulé en HTML5/Javascript…

      Bref.

      Quelqu'un sait ce qu'il en est de cette encapsulation pour les autres OS (autres distributions GNU/Linux, Windows et Mas OS X). Et la problématique sous-jacence: a-t-il déjà été pensé de créer " le posix des web-applications", i.e. une normalisation des API pour vraiment intégrer internet à nos desktop?

    • [^] # Re: A propos des webapps

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      J'ai install quelques webapps (dont linuxfr) mais j'ai pas compris l'intérêt, ça s'insère dans le dash (ce qui créer un bon bordel) mais à part ça….

      Ce système utilise Fogger, qui est un outil qui sandbox les applis web. Je l'utilise sous la 12.04 et je trouve ça assez pratique. Par exemple j'aime bien suivre ce qui se passe sur mon profil Google+ mais si je me connecte sur Google+ depuis Firefox, chaque fois que je vais sur YouTube, Google me reconnaît et je n'aime pas être suivie à la trace. Donc jusqu'à présent j'utilisais Midori pour mon compte G+ et Firefox pour le reste de ma navigation.

      Avec Fogger je crée un raccourci vers G+, je ne rentre plus l'adresse, je n'ai qu'à me connecter. Je peux faire ça avec d'autres pages : que ce soit des comptes de réseaux sociaux ou certaines documentations que j'aime avoir sous la main. Je ne met pas de raccourcis pour ça dans le dock de Gnome 3, j'utilise la recherche rapide accessible via la touche Super pour accéder au Fogger de mon choix.

      Je n'ai pas regardé en détails tout ce que Fogger fait, ni comment il gère le côté vie privée. Il a des options pour vider les caches de session, voir nimage.

      Nasty thoughts are like buses - you don't get one for ages and then a whole army arrive at once.

  • # En français, on ne crypte pas, on chiffre !

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    En Français, on chiffre des données, on les déchiffre quand on a la clé, et on les décrypte quand on n'a pas la clé.

  • # Ca plaît

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    Pour ceux que ça intéresse, 2080 est content de voir son titre utilisé pour illustrer la dépêche: https://twitter.com/2080music/status/261006550326448129

    Comme quoi, non seulement il fait de la bonne musique, mais il est content qu'on en parle, même en passant.

  • # Ubuntu One

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Ce que je trouve déplaisant chez Ubuntu One, c'est qu'il ne propose pas de binaires standards, ni de sources à première vue, pour ceux qui n'ont pas forcément Ubuntu sur (toutes) leurs machines. Aucun client pour (Gnu/)Linux en général. Juste pour "Ubuntu", MacOS X, Windows, Android et iOS. Sympa.
    Du coup, quand on a un parc Linux un peu hétérogène, c'est à éviter.

  • # Agréablement surpris

    Posté par . Évalué à  2 .

    Simple, peu de bug, stable, j'espère que cela va durer sur le long terme.

    Je n'avais pas mis les pieds dans une distribution gnu/linux depuis un bail, il y a quelques années ca m'intéressait de bidouiller pour avoir un système qui fonctionne, aujourd'hui ce n'est plus le cas, et c'est cool de voir l'avancée des distributions à ce niveau.

    Ca m'a aussi donner l'occasion d'essayer l'interface Unity, je vois beaucoup de commentaires négatif(pas forcément ici) et je ne vois rien qui le justifie à mes yeux, c'est simple,rapide,plutôt jolie et pas de bug à l'horizon.. que demander de plus ?

    • [^] # Re: Agréablement surpris

      Posté par . Évalué à  0 .

      Pareil, BSDiste je tourne habituellement sous FreeBSD ou NetBSD et la je me suis dit "Installe donc la derniere version d Ubuntu pour voir ce fameux Unity dont beaucoup de monde dit du mal"

      Conclusion, apres un week end d utilisation, j aime bien Unity et j aime bien cet version d Ubuntu. Tout m a semblé vraiment bien intégré. Bref plutot convaincu par Ubuntu et son Unity

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.