Microblogging : envie d'un Twitter rien qu'à vous ?

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
23
8
avr.
2010
Technologie
Tout le monde a un avis sur Twitter : magnifique, pratique, utile, inutile, futile, puérile, dangereux, tendance... Saviez-vous qu'il existe d'autres solutions ? Et surtout, saviez-vous qu'il est à la portée de tout le monde d'en installer un équivalent ?

Le service Identi.ca, basé sur Status.net, est le plus sérieux concurrent de Twitter et il a un gros avantage : il repose sur des technologies libres ! Voyez plutôt ce que l'on peut en faire dans la suite de la dépêche.

TuxFamily.org, l'hébergeur chat-l'heureux

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
10
1
avr.
2010
Humour
TuxFamily.org l'hébergeur libre pour les gens libres, conscient des responsabilités assumées pour ses (presques) 3000 hébergés pour plus de 2000 projets cherche toujours à pérenniser son activité de développement du libre. En un an, le volume de données global a doublé. Le trafic augmente donc, lui aussi, de façon exponentielle.
Cette réflexion est rendue d'autant plus urgente qu'il semble indispensable d'acheter à court terme des serveurs Web, pour remplacer ceux actuellement utilisés qui arrivent aujourd'hui à saturation.

Rendre le service payant ou même ajouter les bandeaux publicitaires sur les sites hébergés a été rejeté par le conseil d'administration pour des raisons évidentes.

Pour citer le CA, « Il nous semblait qu'il fallait travailler à une solution discrète et ludique, amusante et lucrative à la fois. [...] Elle consiste à adopter progressivement un "curseur publicitaire". Les visiteurs de nos hébergés verraient donc, en lieu et place du curseur terne et vieillot, l'image d'un joli châton, rigolo et attendrissant.» L'initiative peut sembler novatrice voire plaisante et il est annoncé que « Ce dispositif sera automatiquement installé sur tous les sites d'ici 15 jours ». Cela suffira-t-il au financement ?

Conçu avec un partenaire spécialisé dans l'alimentation animale, il s'agit d'une opération gagnant-gagnant : TuxFamily attend un retour financier considérable, et nous attendons, pour nos hébergés, une diminution importante du taux de rebond, liée à l'image de tendresse et douceur qui se dégagera désormais de leurs sites.

Que les volontaires se fassent connaître, le curseur sera ajouté avec toute promptitude (suivez votre souris, le chat est un peu long à la détente).

Une enquête par questionnaire sur la communauté du Logiciel Libre

Posté par . Modéré par j.
13
10
mar.
2010
Communauté
Le Centre Maurice Halbwachs (Unité mixte de recherche École Normale Supérieure, EHESS, CNRS) lance une enquête, entièrement anonyme, s'adressant à tous ceux qui oeuvrent et promeuvent le Logiciel Libre : militants et adhérents associatifs, participants aux LUGs, gérants de sites web liés au libre, prosélytes en tout genre, etc.

À travers un questionnaire anonyme sur Internet, elle a pour objectif une meilleure connaissance des promoteurs du libre et de leurs engagements, notamment :
  1. Une meilleure connaissance de la communauté du Logiciel Libre, de ses divisions et de la place de ses membres dans la société ;
  2. L'examen des différents engagements des acteurs du libre (quels engagements, les motivations et les trajectoires de cet engagement) ;
  3. La confrontation des analyses économiques portant sur les développeurs de logiciels libres avec les analyses sociologiques du logiciel libre et, plus généralement, de l'engagement.


Elle se déroule en trois parties, et prend moins d'une dizaine de minutes à remplir. Vous trouverez l'adresse de ce questionnaire en lien un peu plus bas (premier lien de dépêche). Lors de la clôture du questionnaire, les résultats complets feront l'objet d'un article scientifique et la base de données (à l'exception des questions permettant une éventuelle reconnaissance du répondant) sera mise à disposition de la communauté.

La date limite de participation est fixée au 4 avril 2010. Merci de votre participation.

Éditorial sonore mars 2010

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
9
4
mar.
2010
Son
Choupa, pam, poum, twizzz ... Ce mois-ci la MAO sous Linux, comme à son habitude, fait preuve de son dynamisme et de sa pertinence en nous offrant encore une pléiade de nouvelles versions. Parmi celles-ci, on notera particulièrement :
  • SchismTracker : Beaucoup d'améliorations diverses pour ce Tracker, qui est la copie d'un grand classique (Impulse Tracker), l'a surpassé, et est devenu à son tour une référence en la matière.

  • Rosegarden : Ce séquenceur Audio et MIDI et logiciel de notation musicale mythique est maintenant basé sur Qt4 : interface graphique complètement refaite, beaucoup de nouvelles fonctions et d'améliorations d'usabilité. Cette nouvelle version marque l'aboutissement d'une ré-écriture du code qui a duré plusieurs années !

  • Guitarix : Une nouvelle fonction de taille pour cet amplificateur virtuel de guitare : le MIDI-learn, un début de support pour ladish et 7 nouveaux models d'amplis. Miam !

  • Rivendell : Reprise du code en profondeur pour un logiciel encore plus pro dans le monde professionnel de la diffusion radio.

  • QdicoRime : De nouvelles fonctions encore plus poussées pour ce dictionnaire de rimes unique en son genre.

Les vidéos des JM2L disponibles

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
7
4
mar.
2010
Communauté
Les JM2L, ou Journées Méditerranéennes du Logiciel Libre, sont des journées qui se déroulent chaque année fin novembre à l'école Polytech'Nice Sophia afin de promouvoir le logiciel libre, et sont organisées par l'association Linux-Azur et Polytech'Nice Sophia.

Linux-Azur vient de mettre en ligne les vidéos de plusieurs conférences de 2008 et de 2009, sous licence Creative Commons By-Sa. Vous pouvez maintenant profiter d'une bonne vingtaine de conférences sur des sujets aussi divers que variés, à titre d'exemple l'esprit Open Source, des logiciels allant du célèbre OpenOffice.org jusqu'aux moins connus comme Byobu et la présentation de langages de programmation.

Rectificatif : descl est l'auteur de cette dépêche. Il l'a rédigée sur le wiki de Linux Azur, avant qu'elle ne soit soumise par Zarmakuizz.

Émission de radio "La voix du libre"

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
5
22
fév.
2010
Son
Depuis septembre 2009, un collectif de passionnés en logiciels libres anime une émission de radio diffusée tous les mercredis soirs sur les ondes de CKIA 88.3 FM (Québec - Canada). Des chroniques de nouvelles, à l'agenda du libre en passant par des capsules (logiciel de la semaine, vulgarisation...), de même que chaque semaine, un invité est présent pour parler d'un sujet qui le passionne.

Vous pouvez retrouver en téléchargement les 24 dernières émissions, ainsi que toutes les capsules au format MP3 et Ogg, et même noter l'émission.

Lancement de la campagne Candidats.fr régionales

Posté par . Modéré par baud123.
21
19
fév.
2010
Communauté
L'initiative Candidats.fr reprend du service à l'occasion des élections régionales des 14 et 21 mars prochains. Pour le succès de cette campagne, l'April a besoin de vous ! L'April encourage tous les citoyens attachés au Logiciel Libre à participer à l'initiative et à proposer aux candidats, en particulier aux têtes de listes régionales et départementales, le Pacte du Logiciel Libre.

Une grande nouveauté de cette campagne est la présence de propositions en faveur du Logiciel Libre dans les programmes de certaines listes. Ces propositions viennent confirmer le rôle des Régions dans l'administration électronique et l'enseignement, où le Logiciel Libre a des atouts majeurs à apporter.

Pour participer à la campagne, il vous suffit de proposer le Pacte du Logiciel Libre aux candidats, ainsi que le cahier de sensibilisation qui leur permettra de mesurer tous les enjeux du Logiciel Libre pour les Régions. Pour plus d'informations sur comment participer à la campagne, consultez la FAQ Candidats.fr.

Pour toute information complémentaire, écrivez à contact@candidats.fr .

Vidéos du thème « Systèmes embarqués et matériel libre » des RMLL 2009

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
12
13
fév.
2010
RMLL/LSM
Free Electrons vient de mettre en ligne quinze vidéos de conférences des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2009, qui se sont déroulées à Nantes en juillet 2009.

Au programme, des conférences du thème « Systèmes embarqués et matériel libre » :

  • Xenomai sur cible ARM9 i.MX et mesure non intrusive des performances du système

  • USRP et GNURadio pour le prototypage d’algorithmes de communication radiofréquence

  • Trampoline : une plateforme libre pour les systèmes embarqués basée sur OSEK/VDX et AUTOSAR

  • Traitement d’images vidéo en temps réel sur FPGA
  • Systèmes d’exploitation libres pour Nintendo DS : uClinux et RTEMS

  • Streaming vidéo H.264 facile avec Linux et le processeur i.MX sur plateforme Armadeus

  • Le projet OpenWrt

  • Haiku : portage sur une nouvelle architecture ARM

  • Construire un système Linux embarqué avec Buildroot

  • Branchez-le et jouez avec !

  • Étude d’un système d’exploitation pour microcontrôleur MSP430 : développement d’un driver FAT pour tinyOS-2.x.



Et aussi quelques conférences d'autres thèmes :

  • Migration à Git du projet GNOME

  • Méthodes de vote : comment consulter les développeurs d’un projet sans fausser le résultat avant de poser la question

  • Développement Open Source : un retour des tranchées, le projet Jajuk

  • Comment les outils et l’esprit Open Source permettent de faire de meilleurs projets.

La société Free Electrons propose des services de développement et des formations dans le domaine de Linux embarqué. Nous mettrons prochainement en ligne les vidéos des conférences de l'Embedded Linux Conference 2009.

Vikidia, encyclopédie libre pour les enfants

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
9
7
fév.
2010
Éducation
Vikidia est une encyclopédie libre et gratuite, destinée aux 8 – 13 ans. Pour faire simple, c’est l’équivalent de Wikipédia pour la jeunesse. Cette encyclopédie est, comme Wikipédia, librement modifiable (mais les changements sont vérifiés) et utilisable en classe ou à la maison, comme support de travail.
Le fait est qu'elle n'est pas très connue car le lancement de cette encyclopédie est récent (Novembre 2006). Il y a, de fait, encore trop peu de bénévoles à participer et tout contributeur sera le bienvenu.

NdM: Merci à nh2 pour le journal à l'origine de cette dépêche.

MandrivaLinux-online.org nouvelle formule

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
11
1
fév.
2010
Mandriva
Le site Mandriva Linux-Online (MLO) est un site communautaire dédié principalement à aider les débutants à prendre en main facilement et rapidement le système d'exploitation Mandriva Linux. MLO offre des tutoriaux, des news, de l'aide en console, un wiki et le forum, reconnu pour son équipe dynamique et sympathique. MLO existe depuis bientôt 3 ans.

Depuis peu, MLO a fait l'objet de profonds changements. En effet, le portail qui était à l'origine séparé en plusieurs sous-sites, se retrouve sur une même plate-forme, avec au programme : wiki, forum, news, irc, et même une nouvelle adresse. Au passage, le nouveau nom de domaine de MLO passe en .org au lieu de .eu. Une redirection du .eu vers le .org sera effective pendant un an.

Jabber.org se tourne vers un serveur propriétaire

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
21
26
jan.
2010
XMPP
Le site jabber.org a été le premier à offrir un service de messagerie instantanée basée sur XMPP, en 1999, avec comptes gratuits. De 1999 à février 2006 le logiciel libre jabberd (GPL, C/C++) a été utilisé. Puis une migration vers un autre serveur libre, ejabberd (GPL, Erlang), a eu lieu.

Leur site est en train de migrer, péniblement apparemment, vers un serveur non libre (M-Link d'Isode Ltd), qui semble avoir du mal avec la charge du site. Le choix d'une solution propriétaire est étrange, lorsque l'on connaît le nombre de serveurs libres existants, que l'on met ses annonces sous « Creative Commons Public Domain License » et que l'on vante les clients Jabber/XMPP libres. Initialement, les critères de choix incluaient potentiellement du libre.
L'annonce d'origine datant du mois d'août dernier reflète bien les retards dans cette migration, comme cela a été évoqué sur le journal de xiloynaha sur DLFP.

Un large choix de services XMPP à base de serveurs libres existe (jabber.ru, jabbim.cz, jabster.pl, jabberes.org, jabber.fr, talkr.im, etc.)

Parmi les utilisateurs présents récemment sur LinuxFr.org, on notera du @jabber.fr (25%), du @gmail.com (19%), du @jabber.org (11%), du @im.apinc.org (10%), du fritalk.com (1,5%), etc. (sur 154 domaines différents).

Il faut sauver La Quadrature du Net !

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
37
22
jan.
2010
Communauté
La Quadrature du Net est une organisation de défense des droits et libertés sur Internet qui est très active sur les sujets comme LOPPSI ou HADOPI. Elle propose de s'informer sur ces questions par l'intermédiaire d'articles d'analyse et elle milite inlassablement pour faire progresser l'idée qu'un internet libre et ouvert.

Benjamin Bayart, président de FDN et qui participe au volet administratif de la Quadrature a lancé un appel sur son blog en annonçant que l'organisation était menacée. La Quadrature du Net vit des dons des particuliers et du soutien de divers acteurs (Benjamin cite l'Open Society Institute de la fondation Soros) mais l'état des comptes est plus qu'alarmant.

Je cite : "Si l'OSI est le seul organisme à penser que les luttes pour un Internet neutre et libre valent le déplacement, et si personne n'est prêt à mouiller la chemise (et à sortir le portefeuille), alors il faut peut-être arrêter (...) Pour le moment, ma conclusion est sans appel : sur un rythme comme celui-là, c'est simple, il faut arrêter. Finir ce qu'on peut des luttes en cours sur le budget déjà en caisse (pas négligeable, mais on n'atteindra pas l'été), et passer à autre chose".

Ce serait vraiment écœurant qu'une association aussi active, d'une telle qualité, qui combat pour une cause si importante pour l'avenir et qui concerne autant de monde, soit forcée de mettre la clé sous la porte car personne ne veut donner un kopeck pour la soutenir. Les ennemis (nombreux) de la neutralité des réseaux et les partisans (nombreux) de restrictions des libertés sur le net n'ont pas de problèmes d'argent, eux. Si des organisations comme la Quadrature disparaissent, qui va informer les parlementaires français ou européens ? Les lobbyistes d'Orange ?

Si vous croyez en cette cause, mais que vous n'avez pas les compétences ou le temps pour vous impliquer directement dans ce combat, alors il faut donner un peu d'argent. C'est comme ça que nous pouvons montrer que ce sujet est important pour nous. Allez sur la page de soutien de la Quadrature et faites un don (par paypal ou par chèque).

Microsoft dans le groupe de travail du W3C sur SVG

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
23
7
jan.
2010
Microsoft
Microsoft, qui a longtemps refusé d'intégrer SVG dans son navigateur en raison de sa faible utilisation par les développeurs, a demandé à intégrer le groupe de travail du W3C sur cette technologie. Ce brusque changement de position, annoncé sur le blog d'Internet Explorer, laisse supposer que SVG sera prochainement intégré dans le navigateur. Bien qu'aucune déclaration officielle n'ait été faite à ce sujet, ce serait la suite logique de la démarche de Microsoft, qui depuis quelques mois déjà se montre de plus en plus préoccupé par la mauvaise prise en charge des standards par son logiciel.

Améliorations majeures de MapOSMatic

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
35
5
jan.
2010
Internet
Comme cadeau du nouvel an, l'équipe de MapOSMatic est fière d'annoncer qu'une nouvelle version du site maposmatic.org vient d'être mise en ligne, proposant des améliorations majeures par rapport à la version initiale lancée en septembre 2009.

Pour rappel, MapOSMatic est un site Web qui permet de générer des plans de ville à partir des données OpenStreetMap. La carte est divisée en carrés pour faciliter la recherche des rues et est livrée avec un index des rues correspondant. Le nouveau MapOSMatic offre de nombreuses améliorations :
  • Prise en compte du monde entier. N'importe quel zone du globe peut désormais être rendue sur maposmatic.org.
  • Base de données OpenStreetMap mise à jour quotidiennement. Jusqu'à maintenant, la base de données n'avait jamais été mise à jour depuis le lancement du service en septembre 2009. Désormais, la base de données géographique utilisée pour le rendu des cartes est mise à jour quotidiennement, permettant de bénéficier de cartes avec les dernières contributions à OpenStreetMap. Chaque carte contient la date à laquelle elle a été générée.
  • Meilleur moteur de recherche des villes. Grâce à Nominatim, nous proposons maintenant un moteur de recherche qui permet de trouver les villes d'une façon beaucoup plus ergonomique : les villes ayant le même nom peuvent être distinguées et la recherche fonctionne même lorsque le nom de la ville n'est pas parfaitement exact.
  • Gestion d'autres langues. Une petite partie du travail de rendu est dépendant de la langue et nous avons maintenant l'infrastructure pour réaliser ce travail de manière différente selon la langue. Nous gérons pour le moment l'anglais, le français et l'italien mais nous attendons vos contributions pour proposer d'autres langues. Le site Web a également été traduit en allemand et en italien.
  • Bâtiments publics dans l'index. En complément des rues, nous avons ajouté quelques bâtiments publics importants à l'index des rues : écoles, mairie, bureaux de postes, lieux de culte, etc.
Toutes ces améliorations sont disponibles dès maintenant sur http://www.maposmatic.org. Vous pouvez suivre la progression et les améliorations de MapOSMatic sur le blog du projet. MapOSMatic est évidemment un Logiciel Libre, vous pouvez en récupérer le code source et participer au projet.

Partagez-vous le sens du mot « open » selon Google ?

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
18
1
jan.
2010
Communauté
Si la décennie précédente aura été marquée par Microsoft comme symbole hégémonique d'une informatique propriétaire qui capte nos usages logiciels, il est probable que la suivante sera placée sous celui de Google comme symbole hégémonique d'une informatique dans les nuages qui capte nos données personnelles.

Dans ce contexte, il n'est pas anodin que Google ait tenu récemment à clarifier le sens qu'elle donnait au mot « open », dans un long et dense billet de son blog officiel, intitulé The meaning of open, et traduit par le Framablog dans son intégralité.

Que va en penser « la communauté du logiciel libre » ? Comment va-t-elle se positionner vis-à-vis d'une société qui, comme l'affirme Matt Asay sur Cnet news, est devenue rien moins que le premier contributeur « open source » au monde ?

C'est le débat que je vous propose ici-même pour débuter la nouvelle année sur les chapeaux de roue !