LinuxFr.org Évolutions sur LinuxFr

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
121
27
août
2008
LinuxFr.org
Quelques évolutions sur le site ont récemment été réalisées par NoNo et Oumph, pour fêter les 10 ans du site :
  • Tous les contenus du site (dépêches, journaux, entrées des forums, sondages, propositions d'entretien, entrées du suivi) peuvent être notées.
  • Sur la page de chaque type de contenus, il est possible de les trier par ordre chronologique, par note ou par intérêt (combinaison des deux premiers, voir l'aide).
  • La page d'accueil a été entièrement revue (bandeaux, boîte d'authentification, contenus) et affiche désormais tous les types de contenus, avec toujours les trois tris
  • Ces modifications ont aussi été l'occasion de nettoyer un peu le code et de refactoriser certaines parties.
Comme toujours, si des volontaires veulent filer un coup de main côté technique (templates, JavaScript, HTML, CSS, images, etc.), toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Par ailleurs, la technique ne fait pas tout, c'est le contenu qui fait vivre le site. Pensez donc à contribuer en proposant des dépêches pour diffuser vos informations.

Le nombre d'entrées dans le système de suivi est à 85 ouvertes sur 824 (rappel : vous pouvez noter les tâches pour les rendre plus ou moins prioritaires). Le temps moyen de résolution est de 165 jours. La moitié des entrées fermées ont été traitées en moins de 6 jours.

Son Les conférences des LinuxDays 2008 à télécharger

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
14
juil.
2008
Son
Les LinuxDays 2008 ont eu lieu à Genève les 21 et 22 mai derniers, avec leur petit succès. Ce succès peut à présent être transposé en ligne grâce à la mise à disposition des supports de présentation et des enregistrements audio d'une bonne partie des conférences qui s'y sont déroulées.

Bien qu'étant un évènement plutôt orienté entreprises (mais pas seulement), je pense qu'il y a des conférences qui peuvent intéresser pas mal de monde ici. Les fichiers audios sont disponibles en OGG Vorbis et en MP3 (pour les nombreux appareils ne reconnaissant que ce format), tandis que les fichiers de présentation sont en PDF ou en ODF.

Quelques moments forts des LinuxDays : l'État de Genève présentant un cycle de conférences sur leur utilisation des logiciels libres dans l'éducation, OpenMoko, le retour d'expérience du passage sous GNU/Linux de la ville de Munich, le portail/webOS eXo Platform entièrement basé sur des standards et des formats ouverts, Thierry Stoehr qui nous a fait l'honneur d'une conférence, Debian-Med, OpenBSD, le Grid Computing avec EGEE et le CERN, ou encore Microsoft, Sun ou HP présentant leur politique - portant forcément à débat - envers l'Open Source.

Mandriva MandrivaLinux-Online.eu passe en version 2

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
11
juil.
2008
Mandriva
Aujourd'hui le site MandrivaLinux-Online (MLO pour les intimes) passe en version 2. Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce site : MLO est exclusivement dédié aux débutants sur Mandriva Linux afin de leur apprendre à installer simplement et à administrer efficacement leur système en un temps record. Le but est de montrer que Mandriva Linux est un système d'exploitation gratuit, libre, complet et facile de prise en main, largement capable de concurrencer MS-Vista.

La devise de MLO ? "Un maximum d'interface graphique, au revoir la console !". Un des grands avantages de la distribution Mandriva Linux est de proposer une large gamme d'outils graphiques simples équivalents à ceux que l'on trouve dans le Panneau de Configuration de Windows. Grâce à eux, la ligne de commande se fait oublier. GNU/Linux n'est plus un système d'exploitation élitiste !

Le message à ceux qui hésitent encore est : « N'ayez plus peur et lancez-vous, faites de votre ordinateur une véritable station de travail ou multimédia sous Linux... Et souriez ! »

LinuxFr.org Présentation « 10 ans de LinuxFr.org » aux RMLL 2008

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
1
2
juil.
2008
LinuxFr.org
Bruno « NoNo » Michel a présenté aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Mont de Marsan, devant une salle surpeuplée et deux caméras, une rétrospective sur le site LinuxFr.org.

Il a détaillé dix ans de questions techniques d'hébergement, de serveurs et de code, dix ans de contenus variés (dépêches, astuces, sondages, journaux, forums, suivi, entretiens, commentaires), dix ans de relations humaines (interne à l'équipe du site, avec et entre les visiteurs, etc.) et dix ans de tous ces petits quelques choses qui font que LinuxFr.org est ce qu'il est.

La présentation est truffée d'anecdotes, et la vidéo en contient bien plus encore.

Cette présentation est la première des actions (im)prévues pour marquer les 10 ans du site. D'autres sont en préparation et bien évidemment, on ne vous dira pas lesquelles, ou seulement si vous insistez suffisamment.

Technologie Sortie du logiciel libre WSO2 ESB en version 1.7

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
2
juil.
2008
Technologie
L'Enterprise Service Bus (ou ESB) de la société WSO2 est sorti en version 1.7.

Un ESB est un produit logiciel qui a pour but de faciliter la communication d'applications basées sur des technologies souvent différentes.

Les ESB s'inscrivent la plupart du temps dans une démarche d'architecture orientée services (ou SOA) pour un système d'informations d'une entreprise ou les applications disposent de points d'entrée servant de pilotage ou d'intégration de données et de points de sorties passifs (évènements internes exposés ou public) ou actifs (capables d'interroger d'autres sources de données).

WSO2 ESB permet de se connecter, d'administrer et de transformer différents type de services (Ws-*, REST/POX, Legacy...) sur différentes couches de transport (HTTP/HTTPS, JMS, système de fichier, mail).

Il supporte les normes WS-Security et WS-Reliable Messaging ainsi que plusieurs formats de message (SOAP 1.1/1.2, PoX/REST, Hessian, MTOM ou encore SwA).

Une interface graphique d'administration ainsi qu'une interface JMX permet de configurer et surveiller les différentes communications des services gérés par l'ESB.

NdM : cet ESB est publié sous licence Apache 2.0.

LinuxFr.org LinuxFR.org a dix ans !

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
6
28
juin
2008
LinuxFr.org
DLFP ou Da Linux French Page ou plus simplement Linuxfr ou LinuxFR.org fête aujourd'hui même, ce 28 juin son dixième anniversaire.

Dédié à l'actualité des logiciels libres et opensource et sujets afférents, ce site fonctionne sur le bénévolat et les contributions de ses visiteurs.

Après moultes péripéties, l'aventure continue !

Commercial L'ICANN libère les extensions de domaines

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
24
juin
2008
Commercial
Il sera bientôt possible d'acheter des noms du domaines avec l'extension de son choix. Jusqu'à présent, pour acheter (plus exactement louer pour une certaine durée) un nom de domaine, on n'avait guère de choix. Il fallait se contenter d'un .com, d'un .net ou d'un .org, voir dans certains cas d'un .fr, libérés depuis peu.

Mais il était impossible d'obtenir un extension particulière. Par exemple, il était impossible d'obtenir un .linux. L'an prochain, soit en 2009, il sera possible d'acheter une extension racine. En effet, l'ICANN prévoit d'autoriser l'achat de n'importe quelle extension. On imagine assez facilement les grandes entreprises utiliser leur propre extension pour peu qu'elles soient assez connues, par exemple .redhat ou .suse pour les deux entreprises.

On imagine tous les problèmes de cyber-squatting que cela risque de générer. Déjà qu'actuellement avec les .com et .net cela arrive de temps en temps. Beaucoup de grandes sociétés vont devoir acheter rapidement beaucoup de ces nouvelles extensions, pour éviter tout problème de cyber-squatting. Sans parler de toutes les entreprises qui voudront acquérir les .achat, .vente, .bay, etc.

NdM : une entreprise (libre ou proprio, ou encore ambivalente) cyber-squattée peut toujours négocier, racheter ou attaquer un cyber-squatteur, les projets libres plus difficilement...

Internet Vers un filtrage de masse du web français

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
10
juin
2008
Internet
Profitant de la tenue des assises du numérique, le gouvernement a décidé de réunir les FAI le 10 juin pour leur demander de signer une « charte de confiance en ligne ». Le but avoué est de développer « la civilité et la sécurité de l'Internet », notamment en imposant aux fournisseurs d'accès un filtrage actif du réseau et une démarche proactive.

Derrière quelques points de bon sens faisant consensus et de toute façon déjà développés par les FAI (aider les utilisateurs à lutter contre le spam et le phishing), c'est un aspect bien plus inquiétant qui se dessine. Non satisfait de vouloir contraindre les FAI à un rôle de gendarme, ce texte cherche à faciliter le contrôle du législateur et des ayants-droits sur le contenu en ligne en court-circuitant le pouvoir judiciaire.

Technologie JeuxDeMots : un jeu en ligne pour produire des données lexicales libres

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
9
juin
2008
Technologie
JeuxDeMots est un jeu en ligne développé au sein du Laboratoire d'Informatique Robotique Micro-électronique de Montpellier (LIRMM), par Mathieu Lafourcade. Ce jeu fait jouer des joueurs sur un terme précis (par exemple "chat") et une consigne précise (par exemple "trouver des synonymes"). Une telle partie est proposée à deux joueurs tirés au hasard, et les points gagnés sont proportionnels au nombre de mots trouvés qu'ils ont en commun.

Outre son aspect ludique, l'intérêt de JeuxDeMots réside dans le fait qu'il produit un réseau lexical en fonction des réponses données par les joueurs. Un réseau lexical permet de représenter des relations entre des termes (exemple "matou" est synonyme de "chat", "haine" est le contraire de "amour"). Le réseau lexical produit par JeuxDeMots est placé sous licence Creative Commons by-sa. Plusieurs API (python, Java) permettent ensuite de pouvoir exploiter ce réseau dans des applications.

NdM : pour l'instant le code est propriétaire « mais le choix d'une licence finale se fera quand toutes les fonctionnalités du site auront été développées ». En revanche, les données produites sont sous une licence Creative Commons, la licence libre by-sa 2.0 (Attribution - Share Alike) et les API sont libres sous GPLv3.

Internet DMOZ a 10 ans

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
0
8
juin
2008
Internet

En juin 1998, deux ingénieurs de Sun lançaient GnuHoo, un répertoire du web élaboré en mode collaboratif. Le projet suscita rapidement la controverse à cause de son nom rappelant celui du projet GNU et de l'absence de licence libre. Il fut renommé en NewHoo et c'est ensuite Yahoo! qui exprima son mécontentement. Quelques mois plus tard, Netscape rachète le projet et l'héberge sur les serveurs de Mozilla : http://directory.mozilla.org. L'Open Directory Project est ensuite surnommé D(irectory)MOZ(illa) et devient accessible via l'url http://www.dmoz.org.

Dès 2000, DMOZ dispose de plus de références que Yahoo! mais ce dernier est devenu bien plus qu'un simple répertoire. Les portails incluant un répertoire et d'autres services ont le vent en poupe pendant que Google prend doucement de l'ampleur.

L'année suivante, DMOZ annonce son contrat social inspiré par celui de Debian et une licence Open Directory indiquant les conditions de réutilisation des données (cette licence est considérée comme non-libre par la FSF). Google va aussitôt intégrer le répertoire - et continue toujours de le proposer dans ses services.

Une décennie s'est donc écoulée. Le projet est formellement une réussite puisqu'il est rapidement devenu le plus grand répertoire de site web (4,5 millions de sites web classés dans 500 000 catégories ) et continue de fonctionner en mode collaboratif (80 000 éditeurs). Cependant, DMOZ est bien moins populaire que Wikipédia, et comme l'a souligné un des fondateurs "aujourd'hui tout le monde utilise Google n'est-ce pas ?". Mais qui n'a pas déjà été agacé par les résultats des moteurs de recherche, encombrés de liens commerciaux ou de fausses références chargées en mots clés judicieusement choisis ? Un annuaire humain, c'est plus malin...

Mozilla Mozilla tente d'établir un record du monde des téléchargements

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
30
mai
2008
Mozilla
Dans le cadre du lancement prochain de Firefox 3, Mozilla tente d'établir un "Guinness World Record" du logiciel le plus téléchargé sur une période de 24 heures en s'appuyant sur sa communauté d'utilisateurs.

Pour participer, il suffit de visiter la page "Download Day" de SpreadFirefox.com et de s'enregistrer en s'engageant à télécharger Firefox 3 le jour où il sortira. Cette opération est une belle occasion de donner de la visibilité au logiciel libre destiné aux utilisateurs finaux à travers le très célèbre livre des records Guinness (pour les buveurs de bière, rappelons qu'il y a bien un rapport avec la brasserie du même nom, d'après Wikipédia).

NdM : et Firefox 3 RC1 est disponible depuis une dizaine de jours... (suivre les deux derniers liens pour plus d'information).

PHP Un fork de PunBB ? FluxBB

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
11
mai
2008
PHP
Voilà déjà plusieurs semaines que la communauté de PunBB, un des plus célèbres forum en PHP, est divisée, précisément depuis le rachat de celui-ci il y a quelques mois. Plusieurs développeurs ont alors décidé de recréer un fork FluxBB dans l'optique totalement open-source afin de contrer le « possible » passage de PunBB au payant. Reprenant évidemment la base de PunBB, ce fork reprend aussi le développement de la version 1.3 qui était en préparation depuis plusieurs mois (années).

La communauté francophone a déjà annoncé vouloir s'occuper des deux forums puis, si la tendance de confirme, uniquement du totalement libre. FluxBB contient aussi le hdiff (fichier montrant les différences entre les versions) permettant de migrer simplement depuis PunBB

FluxBB est le fruit du mécontentement général, et risque bien d'entraîner PunBB vers le fond, comme le résume l'administrateur de Fluxbb.fr : « PunBB et FluxBB sont dans un bateau... le premier tombe à l'eau, reste le second. ». Cet évènement nous prouve une fois encore que les communautés sont très sensibles à l'évolution de leur projet, et n'hésitent pas à engager de gros "travaux" pour maintenir leurs idéaux.

LinuxFr.org Évolutions sur LinuxFr

Posté par (page perso) . Modéré par Thomas Petazzoni.
Tags :
1
6
mai
2008
LinuxFr.org
Quelques évolutions sur le site ont récemment été réalisées par Oumph :
  • Les astuces ont été migrées vers un forum (l'interface d'administration était trop pauvre et les astuces trop peu utilisées pour être gérées à part). Les anciens liens directs vers les astuces (/tips/###.html) sont redirigés. Les forums accueilleront donc à la fois des questions/réponses et des astuces.
  • Un nouveau type de contenu a fait son apparition : les propositions d'entretien. L'objectif est de permettre à la communauté de visiteurs du site de poser les questions qu'ils souhaitent à des personnes, entreprises, projets de développement, etc. Voir la description sur la page des propositions d'entretien.
  • Des statistiques ont été ajoutées sur les auteurs de contenus.
  • Suite au journal Toi aussi, tu en as marre d'oublier le https, nous rappelons qu'il suffit de se loguer en https (pour ne pas transmettre en clair son mot de passe et son cookie de session) pour que tous les accès au site se fassent ensuite en https.
Comme toujours, si des volontaires veulent filer un coup de main côté technique (templates, JavaScript, HTML, CSS, images, etc.), toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Par ailleurs, la technique ne fait pas tout, c'est le contenu qui fait vivre le site. Pensez donc à contribuer en proposant des dépêches pour diffuser vos informations.

Le nombre d'entrées dans le système de suivi est à 93 ouvertes sur 790 (rappel : vous pouvez voter pour les tâches que vous jugez prioritaires). Le temps moyen de résolution est de 167 jours. La moitié des entrées fermées ont été traitées en moins de 6 jours.

Par ailleurs, NoNo interviendra en juillet, durant les RMLL 2008 à Mont-de-Marsan, sur le thème « 10 ans de LinuxFr.org ».

Internet Riposte graduée : la résistance s'organise à l'international

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
28
avr.
2008
Internet
La Quadrature du Net annonce le soutien de 14 organisations non gouvernementales françaises, européennes et internationales. L'April, Big Brother Awards France, Creative Commons France, French Data Network, Globenet, MarsNet, Musique Libre et Qwartz, une association allemande, une danoise, une anglaise, une espagnole mais aussi l'Electronic Frontier Foundation, l'Open Society Institute et Privacy International soutiennent le collectif français.

La nature des soutiens montre l'importance des enjeux qui dépassent largement l'Hexagone. Le collectif craint particulièrement que la France pousse la riposte graduée pendant sa présidence de l'Union Européenne, qui débute le 1er juillet. Il faut dire que l'industrie du disque s'est récemment félicitée dans l'International Herald Tribune que Nicolas Sarkozy soit son meilleur porte-parole à l'international, et que la ministre de la Culture, Christine Albanel insiste pour faire adopter la riposte graduée avant l'été, malgré l'avis défavorable du Parlement européen.

Le collectif a donc écrit au Premier Ministre pour qu'il ne dépose pas le projet de Christine Albanel devant le Parlement Français et fasse en sorte que les Assises du numérique récemment lancées soient réellement utiles. Les fondateurs du collectif appellent toutes les associations et entreprises à les rejoindre. Ils invitent les citoyens à contacter les élus pour qu'ils interpellent le Premier Ministre, et à afficher sur leurs sites les logos, bannières et dessins de la semaine du collectif.

PHP Piwik : une alternative open source à Google Analytics

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
17
avr.
2008
PHP
Piwik est une application libre de statistiques et de mesure d'audience de sites Internet développée en PHP/MySQL. Il s'agit en fait de la nouvelle version de phpMyVisites. Piwik se veut être une alternative solide Open source à Google Analytics et présente d'ores et déjà une bonne communauté de développeurs.

La démonstration présente sur le site web est très prometteuse. Même si ce n'est actuellement qu'une version beta, elle est tout à fait utilisable. Un des atouts de Piwik est une API très riche et facilement utilisable (possibilité d'exporter les données dans des formats divers, d'exporter des graphes etc.)