Journal Atelier internet et vie privée / tails - Samedi 29 Mars Rennes

Posté par . Licence CC by-sa
10
19
mar.
2014

Marre d'être fliqués sur internet ? De ne pas savoir ce que vous pouvez dire ou écrire ? De voir vos sites préférés bloqués ou inaccessibles ?

Le hackerspace Breizh-entropy a le plaisir de vous inviter, le samedi 29 mars à un atelier de découverte des problématiques de protection de la vie privée, de surveillance et de censure sur Internet et de
présentation d'outils simples pour se sentir un peu plus libres dessus.

Cet atelier sera animé par des contributeurs au projet Tails (...)

Journal Comment réduire les attaques à notre vie privée sur le web

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
23
17
mar.
2014

La vie privée est quelque chose de plus en plus attaqué de nos jours. Et il existe de nombreuses manières pour les sites web de savoir qui vous êtes. Quelques unes :

  • les cookies
  • le cache de votre navigateur via l'en tête ETag
  • des informations qui vous identifie de manière assez spécifique (type mimes préférés, langue, user-agent, …)
  • des appels javascript qui peuvent également vous identifier (plugins actifs, OS, distribution, plateforme, …)
  • les plugins comme flash
  • localStorage

Si vous avez (...)

Journal 36 15 ma vie avec l'univers google

46
5
jan.
2014

J'ai depuis peu un Nexus 7. C'est le premier appareil de ce genre que je possède de ma vie. Mon premier téléphone portable date de 2009 et je l'ai encore depuis : c'est un téléphone à clapet tout bête. L'univers des smartphones, tablettes et autres app store m'était donc parfaitement étranger.

Pourquoi avoir fait cette acquisition ?

  • Je souhaite communiquer facilement avec ma compagne dont je serai très éloigné dans le prochains mois. Textes, photos rapides et pourquoi pas jeux en (...)

Journal Espionnage: la FSF deconseille le cloud public, recommande les clouds privés basés sur le libre

25
11
juin
2013

Le journal The Guardian a révélé que la NSA (Agence de Sécurité Nationale des États-Unis) a un accès direct aux systèmes de Google, Facebook, Apple et autres géants de l'Internet, pour espionner les communications qui passent par les États-Unis. John Sullivan, directeur de la Free Software Foundation, conseille d'utiliser des logiciels libres (en cloud privé) plutôt que le cloud public:

Des intrusions de la vie privée de cette ampleur sont à craindre quand les gens abandonnent leurs (...)

Journal Facebook vs Allemagne : Round One

Posté par . Licence CC by-sa
18
18
déc.
2012

Bonjour Nal Bookmark,

À une époque pas si lointaine, la France voulait interdire l'anonymat sur internet. Aujourdhui, l'Allemagne demande à Facebook de modifier ses règles pour autoriser les pseudonymes. La demande vient d'une sorte de CNIL allemande de ce que j'ai compris, qui fait juste qu'appliquer la loi.

Facebook n'est pas très d'accord.

Journal Vie privée sur internet et demandes gouvernementales

16
12
juin
2012

Quand le gouvernement des USA demande à accéder à vos données privées sur internet, que font les entreprises hébergeant ses informations ? (mails, réseaux sociaux, photos de vacances, log de connexion)

L'Electronic Frontier Foundation propose un récapitulatif simple sur les politiques de confidentialité et les actes de 18 grandes entreprises du net.

Le récapitulatif se présente sous la forme d'un tableau avec plusieurs points notés de 0 à 4 étoiles. Des commentaires et liens vers les sources sont disponibles sous (...)

Journal Inscrivez vous à Facebook, il sait déjà tout de vous

Posté par . Licence CC by-sa
39
23
mar.
2012

Cher journal, enfin vendredi,

Ça y est, je me suis inscrit au « réseau social » Facebook. (Certain diront que ce n'est pas un réseau mais une base de donnée centralisée, je sais.)

Quel est l’intérêt ? Quand demain Facebook dominera le web (ce qui arrive petit à petit), vous ne pourrez vous à LinuxFR qu'avec « Facebook Login® ». Vous serez donc obligé de vous inscrire sous votre vrai nom car toutes les inscriptions activement surveillées.

Pour l'instant, il est possible de (...)

Journal Le fichier des gens honnêtes est voté demain à l'assemblé

Posté par . Licence CC by-sa
25
5
mar.
2012

Demain on fiche est un article de Jean Marc Manach sur le fichage des 42 millions de gens dont j'ai déjà parlé ici.

«Pour la première fois depuis le gouvernement de Vichy, il s’agit de ficher l’ensemble de la population française, 60 millions d’”honnêtes gens“, au prétexte de mieux les protéger.»

M. Manach pose 10 questions qui «étrangement, n’ont jamais été, ou quasiment, débattues au Parlement» qui permettent de bien résumer la situation.

Pour résumer, cette loi n'apporte aucune (...)

Journal Fin de la vie privée sur Google Search ? Au revoir.

21
5
nov.
2011

Cher Nal,

Je n'ai pas pu t'écrire hier vendredi jour de troll, je t'écris donc très tôt ce matin. Je viens te rapporter que la vie privée avec Google, c'était pas déjà ça ; mais ça l'est encore moins maintenant.

Petites explications...

(Que les choses soit clair, ici je parle exclusivement du moteur de recherche Google. Rien à voir avec Gmail, Google+, ou je ne sais pas quoi qui n'ont jamais respecté la vie privée.)

Le début de

(...)

Journal Le fichier des 42 millions de gens honnêtes adopté au Sénat en deuxième lecture ce jeudi 3 novembre

Posté par . Licence CC by-sa
29
3
nov.
2011

Un excellent article de Jean-Marc Manach intitulé « A qui profite le fichier des « gens honnêtes » ? » revient sur ce fichier controversé.
Pour rappel, le gouvernement français a décidé d'instaurer une carte d'identité biométrique fichant 45 millions de français qui sont tout sauf des criminels, alors que le fichier des passeports biométriques vient d'être déclaré comme ne respectant pas les droits de liberté européen. Cette carte d'identité permettra en plus d'identifier les gens à distance grâce (...)

Journal La France, le pays qui demande le plus d'informations à Google sur ses utilisateurs

Posté par . Licence CC by-sa
8
26
oct.
2011

Bonsoir Tous,

Encore un journal qui dénonce, ou pas. Selon le Point [1] qui s'est apparemment amusé à faire quelques stats à partir des données fournies par Google dans le cadre de son «Transparency Report» [2], la France serait un des pays qui demandent le plus à Google des données sur ses utilisateurs. La suppression de 250 «données» a été demandée, et 1300 demandes de données sur 1622 utilisateurs ont été faites dans les six premiers mois de 2011, ce qui (...)

Journal On nous écoute peut-être...

Posté par . Licence CC by-sa
35
19
oct.
2011

Bonjour,

d'après un article de Jean Marc Manach sur owni :

Selon les registres des marchés publics consultés par OWNI, Amesys, la société française qui a fourni à la Libye de Kadhafi un système de surveillance globale de l’Internet, a également vendu ses matériels d’interception à la France de Sarkozy. Les comptes rendus de ces marchés montrent qu’Amesys a équipé les services français des ministères de la défense et de l’intérieur d’au moins sept systèmes d’interception et d’analyse des (...)

Journal Commercialisation de la base de données des cartes grises

41
17
mai
2011

Je suis tombé sur cet article : L’Etat vend vos données personnelles de carte grise !.

Je me suis posé plusieurs questions:

  • Le mode d'opposition à la commercialisation des données personnelles est l'opt-out alors que les règlements européens et français ont jusqu'à présent toujours promu l'opt-in. Pourquoi l'état ne s'impose-t-il pas la règle appliquée aux sociétés privées ?

  • J'ai la possibilité de ne pas fournir de données personnelles à des services privés (Facebook, Google,...). Ce n'est (...)

Journal Vie privée : pourquoi nous battons nous ?

15
13
mai
2011

Cher journal,

Au début, tout part d'une question simple : « Cela viole-t-il ma vie privée de mettre en ligne mon CV sur prénom.nom.tld ? ». Pour l'instant, prénom.nom.tld est vide, il me sert juste à avoir mon adresse prénom@nom.tld.

Le trombinoscope

À l'origine, je ne me suis jamais inscrit au trombinoscope pour des raisons de vie privée. Je n'aime pas l'idée qu'une entreprise américaine aie des informations sur moi et puisse les revendre sans problème.

Aujourd'hui, je préfère parler (...)