Nouvelle version de LinuxFr.org

109
20
fév.
2011
LinuxFr.org

Le site LinuxFr.org existe depuis juin 1998. Il est passé par différentes versions, fonctionnant avec différents moteurs : DaCode, Templeet et maintenant Ruby on Rails. Le site a donc utilisé le tout intégré DaCode, puis des modèles de page en Templeet développés par l'équipe du site, puis une version intégrée en Ruby.

Templeet avait été lancé principalement pour LinuxFr.org, il a été et est utilisé par d'autres sites comme moteur de « templates ». Il continuera sa vie de son côté, une version 4 étant attendue d'ici quelques mois.La nouvelle version propose une charte graphique refaite pour l'occasion. Un concours a été organisé dans ce but et la feuille de style (CSS) gagnante, RonRonnement, est devenue la nouvelle CSS par défaut. Si celle-ci ne vous plaît pas, vous pouvez toujours profiter des autres CSS (l'ancienne feuille de style est là sous le nom kaiska-new).Il est difficile de lister tous les changements liés à cette migration, mais voici les plus notables :

  • Les contenus et commentaires utilisent maintenant une syntaxe wiki, du Markdown en l'occurrence ;
  • L'espace de rédaction collaboratif a été refait (d'ailleurs, cette dépêche a été écrite simultanément par les 3 admins du site : lukhas, oumph et NoNo) ;
  • Le site intègre maintenant un wiki ;
  • Chaque utilisateur a maintenant un avatar : par défaut, il vient de gravatar mais il peut être changé dans les préférences ;
  • Les utilisateurs authentifiés peuvent étiqueter les contenus ;
  • Le script d'envoi de la lettre quotidienne d'annonce des dépêches est à refaire.Mais certaines fonctionnalités n'ont pas encore été portées : la messagerie interne, les statistiques et le choix des contenus sur la première page.

Après les remous de la migration vers le nouveau site, l'équipe du site est à votre écoute pour recenser tous les problèmes que vous pourriez rencontrer.

Architecture logicielle de la nouvelle version de LinuxFr.org

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
90
23
fév.
2011
LinuxFr.org

La nouvelle version de LinuxFr.org est en ligne depuis quelques jours. Vous nous remontez régulièrement des bugs et des propositions d'améliorations dans le suivi. Je vous encourage à continuer et à commenter / voter sur les entrées qui vous intéressent.

Voici quelques entrées sur lesquelles j'aimerais particulièrement avoir vos retours :

Je pense que vous êtes également intéressés par l'architecture logicielle de cette nouvelle version. Vous pourrez donc trouver quelques explications à son sujet en seconde partie et n'hésitez pas à poser des questions dans les commentaires.

Ça continue d'avancer LinuxFr.org en Rails

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
77
4
avr.
2011
LinuxFr.org

Quand je ne suis pas occupé à faire des poissons d'avril, il m'arrive de coder de nouvelles fonctionnalités pour LinuxFr.org. Voici quelques-unes des dernières nouveautés :

  • Les utilisateurs anonymes peuvent maintenant remonter des bugs dans le suivi, ce qui peut être pratique pour les personnes qui rencontrent justement des problèmes pour se connecter ;
  • Une nouvelle CSS a été ajoutée à la liste des CSS alternatives : cascade-alternative ;
  • Un correcteur orthographique détecte maintenant les erreurs d'orthographe et les souligne en rouge lors de la prévisualisation des contenus et commentaires ;
  • La toolbar permet maintenant de naviguer entre les contenus lus avec de nouveaux commentaires avec les touches [ et ], ou h et l ;
  • La gestion des tags a été revue et il est maintenant possible de supprimer un de vos tags en cliquant sur l'icône Supprimer de vos tags à sa gauche ou voter pour un tag en l'ajoutant aux vôtres par l'icône Ajouter à vos tags qui permettra ultérieurement de juger de sa popularité ;
  • L'anti-spam sur les dépêches a été renforcé suite à une vague de spams ;
  • Des statistiques sur le suivi sont maintenant disponibles et celles pour les autres types de contenus devraient suivre ;
  • Les dépêches écrites dans l'espace de rédaction sont automatiquement placées sous licence CC by-sa ;
  • Les GIF animés sont désormais bloqués pour les avatars ;
  • Et bien sûr de nombreuses corrections de bugs :p

J'espère que vous appréciez ces évolutions et que vous allez continuer à voter et/ou commenter les entrées du suivi qui vous intéressent, votre ressenti ou utilisation particulière de LinuxFr - lorsque précisé dans les commentaires - permettant d'orienter les développements.

FreedomBox

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
69
26
fév.
2011
Debian

La FreedomBox est un projet de la FreedomBox Foundation qui veut permettre à chacun d'héberger ses propres informations à partir de chez lui pour ne plus dépendre de sociétés qui regroupent toutes ces informations. Le projet a été annoncé par Eben Moglen devant l'ISOC à New York le 2 février 2010.

L'idée est de se baser sur les plug computer afin de fournir un système qu'il suffit de brancher chez soi pour qu'il soit opérationnel. Ce serveur tournerait grâce à des logiciels libres afin de garantir le respect de la vie privée des utilisateurs.

Le but est d'éviter de reproduire ce qu'il s'est passé en Tunisie ou en Égypte, même si cela s'est bien terminé. En effet, les gens ont principalement communiqué via Twitter et Facebook et la seule parade a été de couper Internet, mais que se serait-il passé si ces sociétés étaient forcées (ou ne pouvaient pas s'offrir le luxe de refuser) de couper les communications ou pire, de donner la listes des gens qui ont participé à tel groupe ou écrit tel tweet.

La FreedomBox doit permettre à chacun de maitriser ses données et ses canaux de communications. En mettant en œuvre Logiciels Libres, cryptographie et réseaux P2P, ces boitiers auront pour objectifs d'offrir les services suivants :

  • un réseau social protégé
  • des sauvegardes sécurisées
  • une protection contre la censure sur les réseaux
  • la publication anonyme sûre
  • la sécurité du réseau local
  • les courriels chiffrés sans peine
  • la VOIP privée.

Vous pouvez dès maintenant participer à cette initiative en faisant un don sur Kickstarter pour aider à financer la fondation, en participant à Debian qui sera la base de la future FreedomBox ou encore en commençant à vous auto-héberger.

NdM : merci à Xavier Claude qui a rédigé une bonne partie de cette dépêche.

Journal Leap second

66
1
juil.
2012

Vous le savez peut-être mais la rotation de la terre ne fait pas tout à fait 24h. Je vous rassure, ça tombe vraiment pas loin. Mais il arrive de temps en temps qu'il faille corriger cet écart. C'était le cas ce week-end avec l'introduction d'une « leap second » : samedi à minuit, une minute a duré 61 secondes au lieu des 60 secondes habituelles.

Petit changement, mais conséquences non-négligeables : beaucoup de code écrit sur cette planète n'est pas (...)

Nouveau moteur de recherche interne à LinuxFr.org

65
1
fév.
2012
LinuxFr.org

Jusqu'à présent, la recherche de contenus sur LinuxFr.org se faisait avec Google. Ce n'est plus le cas : nous avons maintenant notre propre moteur de recherche \o/. C'est une fonctionnalité qui était très demandée. Pour les utilisateurs pressés de l'utiliser, le champ de recherche est en haut à droite avec la feuille de style par défaut (« Entrer un mot-clé »). Il permet de rechercher sur tous les contenus de LinuxFr.org : dépêches, journaux, forums, sondages, pages de wiki et entrées de suivi.

D'un point de vue technique, ce moteur de recherche utilise Elastic Search et la gem Ruby Tire. Elastic Search est une interface REST (Representational_State_Transfer), sous licence Apache2, construit au dessus de Lucene. Il permet donc de profiter de la puissance des index Lucene, et notamment des facettes, en HTTP et JSON. Tire, de son coté, est une petite bibliothèque Ruby qui simplifie les requêtes d'indexation et de recherche à destination d'Elastic Search. Un autre avantage est qu'il est possible de profiter des opérateurs de recherche avancée de Lucene. Par exemple, "Elastic Search"^3 OR Google permet de faire une recherche sur la chaîne Elastic Search ou sur Google, mais en favorisant Elastic Search. Ce moteur est bien sûr perfectible (N'est pas Google qui veut !). Une première entrée a déjà été ouverte dans le système de suivi de LinuxFr.org. N'hésitez pas à y ajouter vos remarques de manière constructive.

Auparavant, comme mentionné plus haut, le champs de recherche renvoyait vers Google search. Pour la transparence, cela leur permettait de placer de la publicité et pour LinuxFr.org cela générait quelques petits revenus, en décroissance régulière cependant (moins de 100 $ par an désormais). Donc nous perdons une petite source d'argent (l'autre étant les dons ponctuels), mais nous gagnons désormais encore plus en indépendance.

Plus que de l'argent, ce dont LinuxFr.org a vraiment besoin pour vivre, c'est du contenu. Nous avons de sympathiques mécènes pour l'hébergement ou la motivation. Le meilleur moyen de nous aider est donc de contribuer. Merci à tous.

Un nouveau reverse-proxy cache pour les images externes sur LinuxFr.org

Posté par (page perso) . Édité par Benoît, Nils Ratusznik, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
Tags :
57
13
juil.
2012
LinuxFr.org

Comme vous le savez certainement, LinuxFr.org vous permet d'utiliser des images externes dans les contenus et commentaires du site. Ces images sont incluses en syntaxe markdown avec ![description](URL).

Dans un souci constant d'améliorer le site, nous avons mis en place un reverse-proxy pour servir ces images. En seconde partie de la dépêche, nous détaillerons quelles sont les problématiques soulevées par les images externes et comment cet outil y répond.

N'oubliez pas que pour utiliser une image sur LinuxFr.org, vous devez vous assurer de respecter sa licence. Nous vous encourageons donc à utiliser des images sous licence libre et à citer les auteurs (c'est même obligatoire pour les licences CC-by et CC-by-sa).

htop atteint la version 1.0  !

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, patrick_g et Nÿco. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags :
56
22
nov.
2011
Ligne de commande

htop est un outil en mode texte qui permet d’afficher les processus qui tournent et les informations associées à ces processus, comme leur utilisation du temps processeur ou leur consommation mémoire. htop est publié sous licence GPL et vient d’atteindre la symbolique version 1.0.

htop est un clone de top, mais en mieux. Il permet par exemple :

  • d’avoir un défilement (scroll) horizontal et vertical ;
  • de tuer un processus sans avoir à entrer à la main son identifiant PID ;
  • de démarrer plus rapidement ;
  • d’afficher des barres colorées pour indiquer l’utilisation processeur globale et la consommation mémoire.

Bref, je vous encourage à essayer htop, c’est un très bon remplaçant à top.

Évolutions du site

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, baud123, Florent Zara, patrick_g et Xavier Claude. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
51
19
nov.
2011
LinuxFr.org

Le site Web LinuxFr.org tourne depuis le début de l’année avec un moteur en Ruby on Rails. Il bénéficie régulièrement de nouvelles fonctionnalités et de corrections de bogues. La plupart de ces modifications sont faites au fil de l’eau et déployées dans la foulée sur le serveur de production.

Mais ce coup‐ci, les modifications sont suffisamment importantes pour avoir fait l’objet de tests sur l’environnement alpha et bénéficier d’une dépêche. En effet, l’espace de rédaction a été refait pour apporter plus de confort aux personnes écrivant des dépêches et aux relecteurs :

  • meilleure gestion des verrous sur les paragraphes ;
  • possibilité d’annuler une modification en cours ;
  • affichage d’un diff pour chaque révision ;
  • affichage de la liste des participants ;
  • diverses corrections de bogues.

Si vous rencontrez un bogue ou si vous souhaitez proposer une modification, vous pouvez le faire sur le suivi (notre bugtracker interne).

De nouvelles sections pour les dépêches ont aussi fait leur apparition. Les trois dernières sections sont Android, Open Data et Do It Yourself. Comme vous pouvez le voir, elles n’attendent que vos propositions de dépêches. Nous comptons sur vous !

Dart va‐t‐il remplacer JavaScript comme langage dans les navigateurs ?

51
11
oct.
2011
JavaScript

Google a publié une première version, dite « preview release », de son nouveau langage de programmation : Dart. Google espère que ce langage va remplacer JavaScript comme langage de référence dans les navigateurs.

Un mémo interne qui a fuité nous informe des intentions de Google. Les ingénieurs de Google, et tout particulièrement l’équipe travaillant sur V8, considèrent que le JavaScript est une impasse : il serait trop lent, très mal adapté pour des développements de grande taille et souffrirait d’erreurs de jeunesse irréparables. Google a donc décidé de proposer son propre langage, Dart, dont la première version vient tout juste de sortir.

Pour le moment, les programmes écrits en Dart peuvent être compilés en JavaScript pour tourner dans les navigateurs. D’ici peu, Chrome devrait être en mesure d’exécuter directement du code en Dart, étape nécessaire pour des performances accrues. Les plans de Google sont ensuite de proposer son moteur aux développeurs des autres navigateurs, mais il semble peu probable dans l’immédiat que ceux‐ci acceptent.

Dart se distingue de JavaScript par :

  • le typage statique optionnel ;
  • les classes et interfaces (par opposition aux prototypes du JS) ;
  • l’obligation d’utiliser les « ; » pour séparer les instructions ;
  • une bibliothèque standard plus riche ;
  • la possibilité d’être outillé plus facilement (meilleure prise en charge pour l’IDE et outils de ré‐usinage par exemple).

Pour autant, Dart a reçu un accueil très froid de la part des développeurs. Par exemple, Brendan Eich, le créateur de JavaScript, considère qu’il est plus simple et plus efficace de faire évoluer le JavaScript que de développer un nouveau langage.

Quelques nouveautés sur votre site web préféré

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, palm123 et Benoît Sibaud. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
49
11
mar.
2014
LinuxFr.org

Pour fêter ma millième entrée de suivi fermée sur LinuxFr.org, j'ai décidé de faire une petite dépêche mettant en avant quelques nouveautés récentes.

Premier changement, la feuille de style par défaut a été un peu revue. La largeur maximale est maintenant limitée pour les grands écrans afin de rendre la lecture plus confortable.

La version personnalisée de Markdown utilisée pour saisir du contenu sur le site permet maintenant d'inclure des formules mathématiques, en ligne à l'intérieur d'un paragraphe ou dans un bloc séparé. Par exemple, a \oplus a = 0 ou, pour la version longue :

Autre nouveauté, il est possible de récupérer une version markdown des contenus du site, grâce à un lien « Markdown » en bas de ceux-ci. Vous pouvez notamment essayer sur cette dépêche pour voir à quoi ressemblent les formules mathématiques :p

Enfin, le moteur de recherche du site a été revu. Il fonctionne désormais avec ElasticSearch 1.0. Il devrait être un peu plus pertinent et propose maintenant le filtrage par tags.

NdM: Pour fêter cela, Nono a décidé d'envoyer une coupe de champagne aux 1000 premiers lecteurs qui en feront la demande.

Apache passe en version 2.4

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara et baud123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
49
22
fév.
2012
Internet

La fondation Apache a fêté le 17ème anniversaire du célèbre serveur HTTP éponyme en sortant la version 2.4 de celui-ci. Cette version majeure, la première depuis 2005, apporte évidemment des améliorations notables. Citons les suivantes :

Rappelons que le serveur web Apache est apparu en 1995 comme un fork de NCSA HTTPd. Son code source a depuis été entièrement réécrit et est publié sous licence Apache. Il est devenu le serveur web le plus utilisé au monde : les études montrent qu'environ les 2/3 des serveurs web connectés à Internet tournent avec Apache.

Les résultats du concours LinuxFr.org

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet.
49
15
fév.
2011
LinuxFr.org
Le site LinuxFr.org existe depuis 12 ans et la prochaine version va bientôt arriver. Pour la charte graphique de cette nouvelle version, nous avons fait appel à vous, lecteurs, en organisant un concours. Nous remercions chaleureusement tous les participants pour le travail accompli.

Après une petite période de flottement, l'équipe de modération a fini par se mettre d'accord. Voici donc le classement final du concours :
  1. RonRonnement, dans sa variante gris-bleu, par 2PetitsVerres ;
  2. cascade, par Benoît Monin ;
  3. kaiska-new, par Yggdras ;
  4. nightgrey, par Nicolas Paris ;
  5. greyscale, par Marin Moulinier ;
  6. retro, par Yellowiscool.

Les gagnants vont recevoir les prix suivants : une tablette Android type Archos 101 offerte par Nuxeo, deux bons d'achat de 250 € pour du matériel libre offerts par Hackable Devices, et trois fois un an d'hébergement sur un serveur virtuel fourni par Gandi (1 part × 1 an). Un grand merci à tous nos partenaires pour nous avoir soutenu tout au long de ce concours, ainsi qu'à InDefero pour les forges mises à notre disposition.

La nouvelle feuille de style par défaut va donc être RonRonnement gris-bleu. Vous pouvez l'essayer sur la version bêta, qui devrait devenir dans les prochains jours la toute nouvelle version officielle de LinuxFr.org. Stay tuned!

Sortie d'une première version stable de Go

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
48
9
avr.
2012
Golang

Go est un langage de programmation généraliste, sous licence BSD, à typage statique, disposant d'un ramasse-miettes et de facilités pour gérer la concurrence. Ses avantages sont d'être concis et expressif, de compiler très rapidement et de proposer les performances d'un langage compilé avec la souplesse d'un langage interprété.

Après deux ans et demi de développement, la première version stable du langage Go, nommée Go 1, est sortie. Elle vise à apporter de la stabilité sur les prochaines années pour les utilisateurs du langage, mais aussi pour les auteurs, qui vont ainsi pouvoir écrire des livres dont les exemples et explications continueront d'être valables bien après leur sortie. En particulier, cela implique une compatibilité garantie de tout programme écrit avec la version 1.0 vers toutes les versions 1.x.

Notons que le langage a fortement évolué depuis les premières annonces et que son positionnement a également été revu. Par exemple, Go était initialement vendu comme un langage de programmation système mais il est maintenant décrit comme un langage généraliste, ce qui correspond mieux à l'utilisation qui peut en être faite. Autre changement, Go était au départ un projet de Google mais il n'y a plus, aujourd'hui, de mention de Google sur la page d'accueil du site officiel. Cela ne veut pas dire que Google se désintéresse de Go (pour preuve, il est utilisé pour des composants critiques comme vitess pour Youtube) mais que les auteurs du langage souhaitent mettre en avant la communauté qui s'est construite autour du langage.

Des binaires pour Go 1 sont fournis sur le site officiel pour Linux, FreeBSD, Mac OS X et Windows au cas où votre distribution ne fournirait pas encore de paquets officiels.

NdM : merci à Xavier Claude pour la rédaction d'une dépêche sur le même sujet qui a été intégrée à celle-ci.

ack 1.96 — mieux que grep

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
48
20
sept.
2011
Ligne de commande

Ack est un outil qui permet de rechercher du texte à l’intérieur de fichiers. C’est donc un clone de grep avec quelques améliorations notables. Voici donc dix raisons de passer à ack si vous utilisez grep :

  1. ack est très rapide, car il ne recherche que ce que vous voulez chercher ;
  2. il recherche récursivement par défaut ;
  3. il ignore les trucs inutiles, comme les répertoires utilisés par les VCS (.svn et CVS par exemple), les fichiers de sauvegarde (« foo~ » et « #foo# »), les binaires, etc. ;
  4. vous pouvez spécifier simplement le type de fichiers à rechercher, comme « --perl » ou « --nohtml » ;
  5. la coloration syntaxique des résultats est là par défaut ;
  6. vous pouvez utiliser les expressions régulières de Perl, pas juste le sous‐ensemble de GNU ;
  7. l’apprentissage d’ack est très simple, car il reprend les mêmes options en ligne de commande que grep (« -c », « -l », « -w », etc.) ;
  8. il est possible d’avoir des options par défaut dans un fichier « ~/.ackrc » ;
  9. la commande fait 25 % de caractères en moins à taper ;
  10. en fait, c’est même 50 % de gagné par rapport à « grep -r ».

La version 1.96 d’ack est sortie dimanche et apporte quelques améliorations notables :

  • les fichiers JavaScript « minifiés » sont ignorés par défaut ;
  • le langage Groovy est supporté (extensions : « .groovy », « .gtmpl », « .gpp », « .grunit ») ;
  • les fichiers Perl et Lua sont mieux détectés.

Note : pour installer ack sur Debian et Ubuntu, il faut faire un « apt-get install ack-grep » (et pas juste « ack »). En revanche sous Archlinux, un « pacman -S ack » sera suffisant. Les autres distributions (Fedora, Gentoo) utilisent également le simple nom « ack »).