LibreOffice, 10 ans, version 6.4

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et Davy Defaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
55
7
fév.
2020
Bureautique

La suite bureautique LibreOffice a dix ans cette année (déjà !) la version 6.4 vient de sortir. Il y a eu beaucoup de chemin parcouru depuis, à commencer par un nettoyage du code et une compatibilité de plus en plus poussée avec le format OOXML. Et aussi un gros travail sur l’interface, avec notamment l’apparition de la métabarre qui permet d’avoir un affichage ressemblant à celui du ruban de la suite MS Office, mais en beaucoup plus configurable, des jeux d’icônes renouvelés, dont certains en SVG. Mais aussi l’existence d’une version en ligne, LibreOffice Online, parfois familièrement appelée LOL.

Logo de LibreOffice

Plutôt qu’un laborieux, et inintéressant, travail de paraphrase des notes de version, l’optique a été de relever quelques nouveautés ou évolutions et d’y ajouter un commentaire (ou note pontifiante) à vocation plus ou moins pédagogique. Lesdites notes de version sont, d’ailleurs, accessibles via l’À‑propos de LibreOffice (menu Aide).

Notez qu’en tant que fervente lectrice de Terry Pratchett, je n’ai pas pu m’empêcher d’insérer ici ou là des références externes sans forcément de lien avec l’informatique, il faut bien ça pour que la bureautique fasse rêver. Le premier ou la première qui les devine toutes (avec ou sans anneau pour toutes les lier), gagne l’estime de ses contemporains ainsi que la mienne, voire une paire de chaussettes tricotées main sur mesure (ce qui me donnera une bonne raison d’améliorer mon calculateur de chaussettes).

Sommaire

Programmation

Comme déjà indiqué dans ce journal, exit les vieux Java 6 et 7. Ce qui ne devrait avoir un impact que pour les personnes utilisant un système d’exploitation (SE) alternatif (Windows, macOS) et encore… et surtout sur les vieilles extensions écrites en Java et non mises à jour depuis, si tant est qu’elles fonctionnassent encore sous les dernières versions de LibreOffice.

Prise en compte de Python 3.7.6.

Fonctionnalités nouvelles ou améliorées

Apparition d’un générateur de code QR : menu Insertion → Objet dans les quatre modules de la suite : Calc, Draw, Impress et Writer. Ce code QR est modifiable (éditable selon le vocabulaire de la suite). Cela évite d’avoir recours à un site Internet plus ou moins fiable pour ce faire.

[Note pontifiante on]

Cela génère une image que vous pouvez enregistrer pour l’utiliser avec n’importe quel autre logiciel : GIMP, Inkscape ou Scribus, par exemple. Je ne sais pas si c’est très utilisé par le public cible, mais ça fait classe. Soit dit en passant, l’ancienne extension QR code Generator de l’INRIA ne semble plus fonctionner, d’une part, et se basait sur Google, d’autre part.

[Note pontifiante off]

Writer et les commentaires : ils peuvent être notés comme résolus grâce à une case à cocher sélectionnée en cliquant sur la flèche en bas à droite du commentaire (la mention apparaît). On peut maintenant commenter également des images et des diagrammes.

[Note pontifiante on]

Les commentaires ne sont pas accessibles des dispositifs d’assistance. Par ailleurs, si l’idée est simplement que d’autres yeux et une autre tête corrigent le document, j’aurais tendance à suggérer plutôt de passer par un PDF et d’utiliser Okular, dont les fonctionnalités d’annotation sont puissantes et qui évite d’avoir une mise en page bousillée à la relecture‐correction. Okular est développé aussi pour les SE alternatifs. Mais c’est vous qui voyez.

[Note pontifiante off]

Calc et les PDF : c’est nouveau, on peut exporter les classeurs sous la forme d’une « prévisualisation pleine page ». Ça exporte toutes les feuilles et on ne peut pas les choisir. C’est pratique pour tout voir d’un coup, mais pas forcément très présentable quand les tableaux sont de tailles très inégales.

[Note pontifiante on]

C’est accessible par le menu Fichier → Exporter en PDF, ou, mieux, par un bouton que vous ajouterez à la barre d’outils à la place de l’exportation directe en PDF.

[Note pontifiante off]

Calc et les hyperliens : avant, quand c’était forcément mieux, dans Calc, on ne pouvait pas modifier un lien hypertexte. Maintenant, quand c’est moins bien, c’est mieux : on peut modifier les liens hypertextes comme on le fait dans Writer, par exemple.

Des textes consolidés : sous cette appellation se cache la capacité de Draw à, maintenant, pouvoir réunir de multiples zones de texte en une seule ; et ça va grandement faciliter la récupération des PDF. Ouvrir le PDF dans Draw, sélectionner les lignes du paragraphe à rassembler, aller dans Forme → Consolider le texte.

[Note pontifiante on]

Ça ne fonctionne pas avec du texte copié‑collé dans Draw. Cʼest à faire page par page, et c’est susceptible de mélanger les titres avec le reste du texte.

[Note pontifiante off]

Interface

Il y a un certain nombre de changements qui facilitent le recours à certaines fonctionnalités ainsi que des évolutions, plus que des nouveautés, dans les jeux d’icônes (que l’on change dans le menu Outils → Options → Affichage).

Writer et les propriétés des tableaux : apparition d’un panneau Tableau dans les Propriétés du Volet latéral. Ce panneau est un panneau contextuel et n’apparaît que lorsque le tableau est actif.

[Note pontifiante on]

Dans Writer, on ne devrait utiliser essentiellement, voire uniquement, que le Volet latéral pour mettre en forme un document, il contient absolument tous les types de styles, permet de naviguer par élément dans le texte, etc. Pour l’afficher : Ctrl + F5 ou AffichageVolet latéral. Et cela vous permet de faire des documents techniquement propres et plus faciles à faire évoluer.

[Note pontifiante off]

Writer et les tableaux, bis : on peut copier‑coller des tableaux dans Writer en les imbriquant dans un autre via le collage spécial. Ça doit rappeler aux vétérans et aux vétéranes du Net de mauvais souvenirs d’une période que les moins de vingt ans n’ont pas connue (les veinards).

[Note pontifiante on]

À n’utiliser que pour des tableaux et pas pour faire de la mise en page, pas uniquement parce qu’un tableau n’est pas fait pour ça, mais aussi parce que ça complique l’évolutivité du document et que ça le rend très difficilement accessible des dispositifs d’assistance. C’est donc inintéressant tant d’un point de vue purement égoïste que dʼun point de vue philanthropique.

[Note pontifiante off]

Un cadre vertical dans Writer : la boîte de dialogue Style de cadre a bénéficié de quelques améliorations. La plus notable, de mon point de vue, est celle qui permet d’indiquer la direction du texte, en horizontal comme en vertical (ça, c’est nouveau) dans l’onglet Options. Pour vous donner une idée, cela permet de faire plus facilement ce genre de document.

[Note pontifiante on]

Il y a, dans Writer, une notion de zone de texte et une notion de cadre. Les zones de texte sont d’un intérêt extrêmement limité, on évitera de les utiliser. Si vous faites le genre de schéma ou d’illustration qui en a besoin, je ne saurais trop vous conseiller de le faire et de l’enregistrer dans Draw. Vous garderez ainsi le dessin « vivant » et pourrez le copier‑coller ou l’exporter dans un format plus figé qui vous prendra moins la tête à placer dans Writer. En outre, vous bénéficiez de fonctionnalités de dessin plus avancées. Le fait que LibreOffice soit une application bureautique intégrée avec un logiciel de dessin est un de ses atouts qui évite d’avoir à ouvrir quarante‑deux logiciels en même temps.

Les cadres ont le très grand avantage de pouvoir être mis en forme avec des styles, de contenir du texte, des illustrations, des tableaux mis encore en forme avec des styles. On peut y ajouter des champs (utiliser un cadre pour avoir un numéro de page dans un emplacement particulier, quitte à le « décorer » avec une forme comme dans cet exemple).

[Note pontifiante off]

Pour finir : si ces fonctionnalités n’apparaissent pas dans votre LibreOffice 6.4

Il est possible que ne vous ne voyiez pas les nouvelles fonctionnalités dans votre LibreOffice 6.4 tout nouvellement installé à partir du site de LibreOffice. Avant de hurler au bogue, de toute façon dans l’espace, personne ne vous entendra crier, dans l’openspace, en revanche… Voici la (ou plutôt les) solution finale qui, si elle ne sauvera pas le genre humain, risque de sauver quelques poignées de cheveux.

Il y a de fortes probabilités, voire 100 %, pour que cela vienne de votre profil ; non parce qu’il est corrompu, il n’est pas si accessible à la tentation qu’on a bien voulu l’affirmer, mais c’est parce que vous avez personnalisé votre LibreOffice. Il y a trois façons de faire pour avoir ces fonctionnalités dans vos menus ou barres d’outils, ici données de la pire à la plus douce afin de finir sur une note plus champêtre.

À la hussarde (en espérant qu’il n’y en ait pas sur le toit) : réinitialiser le profil. Vous perdrez toutes vos configurations. À ne faire que si vous voulez tout refaire de zéro ou si votre vieux profil familier vous insupporte. Personnellement, j’évite, un profil mitonné soigneusement d’année en année, on ne s’en sépare pas comme ça.

Solution ménageant la chèvre et le chou : se débarrasser simplement des menus personnalisés qui sont dans votre profil à cette adresse user\config\soffice.cfg\modules, dans chaque dossier de module (un par application de LibreOffice) ; le dossier menubar contient vos menus personnalisés, et celui appelé toolbar, à votre avis ?

En douceur : ce que vous avez personnalisé, vous pouvez le dépersonnaliser ou le re‑personnaliser. Allez dans le menu Outils → Personnaliser. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez tout personnaliser : menus contextuels ou non, barres d’outils et métabarre, vous pouvez même créer une barre d’outils spécifique. La deuxième bonne nouvelle, c’est que vous pouvez ranger la fonctionnalité dans l’endroit qui vous paraît, à vous, le plus évident. La troisième bonne nouvelle, c’est que c’est une partie du profil que vous pouvez intégrer dans un LibreOffice d’un autre SE. Elle est pas belle la vie ?

C’est, d’ailleurs, comme ça que j’ai ajouté la fonctionnalité de code QR à mon Writer très personnalisé.

Aller plus loin

  • # Fervente lectrice de Terry Pratchett

    Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

    Il va également falloir faire les notes de version de VLC alors ;)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/VLC_media_player#Historique_des_versions

  • # Performance calc

    Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

    Il y a urgence à améliorer les algorithmes de tri et de filtrage dans calc, avis aux bonnes volontés :)

  • # Des textes consolidés

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Mais c'est excellent ça! C'était le seul truc qui me gênait pour éditer à l'arrache un PDF mal partagé (quand il est bien partagé il embarque le document original).

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Des textes consolidés

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Oui c'est un gros progrès, perfectible, mais ça va faciliter pas mal la vie.

      Sinon, un PDF n'a pas forcément à embarquer le document original (pas si on parle de pdf hybride) qui pèse deux fois plus qu'un pdf ordinaire.

      OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Des textes consolidés

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        un PDF n'a pas forcément à embarquer le document original

        C'est pour ça que je parle de bien partagé : quand on veut que les destinataires puissent le modifier facilement.

        C'est plus gros qu'un PDF ordinaire, mais ça ne fait que la taille du fichier original, donc ce n'est pas si gros.

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # tout ça c'est super mais...

    Posté par . Évalué à 6 (+9/-3).

    mais côté démocratisation, tous les michus et tata janine chez qui j'ai réussie à installer Libo depuis des années (sans qu'aucun ne me reparle de word ou excel) me téléphone depuis la refonte de l'outil d'impression…

    Impossible pr un quidam d'imprimer facilement !
    -format de feuille reste en US même qd tu l'a déjà changer avant…et ne retiens pas A4
    -imprimante par défaut pas prise en compte, revient tjs sur la 1ere imprimante dans l'ordre dans lequel elles ont étaient installée ; donc sous windows, microsoft XPS !
    -interface hyper complex pr qq'un qui n'y connait rien et veux juste imprimer un truc…

    rajouter pleins d'options c'est bien, mais pas au prix de complexifié des choses qui doivent rester simple pour une adoption massive…

    dsl pour le coup d'gueulle, mais qd vous en serez à 10 coup de fil par semaine juste pour imprimer une feuille on en reparle ;-)

    • [^] # Re: tout ça c'est super mais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+3/-5).

      Je viens d'installer mon imprimante (je suis sous Mageia) et d'imprimer sans problème et je suis une Mme Michu. Donc je ne comprends pas le problème.

      Quant à la complexité de l'interface, euh elle n'est pas plus complexe que celle d'autres logiciels. En fait, elle est très similaire à celle propose par MsOffice avec le même type d'options. Ne serait-ce point celle de l'imprimante qui le serait ?

      C'est un troll ?

      OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: tout ça c'est super mais...

        Posté par . Évalué à 10 (+12/-0).

        Je viens d'installer mon imprimante (je suis sous Mageia) et d'imprimer sans problème et je suis une Mme Michu. Donc je ne comprends pas le problème.

        Modératrice sur linuxfr, auteure d'un journal et co-auteure d'une dépêche sur le sujet…. Je vais me permettre de te citer :

        C'est un troll ?

    • [^] # Re: tout ça c'est super mais...

      Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

      Sous Linux, je n'ai jamais vu les problèmes dont tu parles. Cela m'aurait aussi agacé.

  • # Programmation

    Posté par . Évalué à -1 (+3/-5). Dernière modification le 07/02/20 à 14:22.

    Je ne pense pas que java a sa place dans "programmation" si dans programmation tu parles de la programmation parmacros (c'est ce que je comprends , vu que tu parles de python) les macros sont écrites en basic, python voire javascript je crois, mais pas en java. par contre java est utilisé par certains assistants, il me semble…

    • [^] # Re: Programmation

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

      Bof, c'est un langage de programmation.

      OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

    • [^] # Re: Programmation

      Posté par . Évalué à 0 (+1/-2).

      Salut,

      J'hésite et du coup, ça ne sera probablement pas pertinent.

      Peut-être ne connais-tu pas le projet jshell ?

      Un shell pour taper du java, comme ce qui se fait en python, R, etc… bref, tout langage de scripting quoi.

      Mettre en place une REPL, c'est (relativement) simple si on a la bonne API.

  • # Video FOSDEM

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Pour ceux que ça intéresse, voilà la vidéo du FOSDEM de cette année

    LibreOffice turns ten and what's next

    From ten years of LibreOffice, how can you apply what we learned to your project ? What is going on in LibreOffice today, and where is it going ? and How can you re-use or contribute to the story.

    Come hear about the story of LibreOffice, the reasons we started - and some of the highlights: successes, failures and other lessons learned from our first ten years. Hear how our initial decisions and vision of open-ness and vendor neutrality panned out. See what has been learned about building an effective commercial ecosystem, with certification.

    Hear about the trajectory of technical updates and how we re-juvenated an open-source code-base through massive re-factoring, as well as re-targetting for web and mobile.

    Catch up with the latest in Online innovation, optimization and scalability work as well as our growing integration with lots of other Open Source projects.

    Finally catch up with the latest and greatest feature/function improvements as we move towards LibreOffice 7, and find out how you can best get involved with the next decade of the LibreOffice story.

  • # Programmation

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    C'est marrantde faire un laïus sur java pour juste dire : mise à jour de la version minimale de java requise.

    Et d'être aussi peu locace sur python qui est intégré. Là où java est une dépendance (je crois optionnelle), LibO est compilé avec une version de cpython (qui j'ai bien compris le commit).

    Et autant plus choisissent d'être souple pour java (java 8 est la plus vieille version encore supportée) pour python les sont bien plus strict puisque les branches 3.5 et 3.6 sont toujours d'actualité.

    • [^] # Re: Programmation

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Tiens, en parlant de Java avec LibreOffice: qu'est-ce qu'on "perd" si on désinstalle Java? J'ai vu plusieurs distributions provoquer l'installation de Java avec LibreOffice alors que je croyais me rappeler que Java était devenu optionnel. Cependant j'ignore ce que ça signifie dans les faits.

      • [^] # Re: Programmation

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Le lien avec certaines bases de données et des extensions.

      • [^] # Re: Programmation

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-2).

        Comme on l'a dit, java c'est utile pour les bases de données, qui, par défaut, étaient en mode hsqld connecté. Maintenant le mode par défaut est Firebird connecté donc on n'a plus besoin de java pour la base de données elle-même si elle est en mode Firebird connecté. Mais (oui c'était trop beau), j'ai cru comprendre que java, de toute façon, nécessaire pour les formulaires des bases de données.

        Cette histoire de java pourrit la vie des gens sous mac OS pour diverses raisons et, dans une moindre mesure, celle des gens sous Windows (ce qui est compliqué sous Windows et pour le vulgum pecus, c'est de savoir quelle version de java télécharger et installer, ça m'a toujours plongé dans des abîmes de perplexité).

        OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: Programmation

          Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

          Cette histoire de java pourrit la vie des gens sous mac OS pour diverses raisons et, dans une moindre mesure, celle des gens sous Windows (ce qui est compliqué sous Windows et pour le vulgum pecus, c'est de savoir quelle version de java télécharger et installer, ça m'a toujours plongé dans des abîmes de perplexité).

          Pourquoi pas la dernière ? Si c'est la distinction jdk/jre, c'était jre, mais c'est une question qui n'existe plus. L'installeur windows ne gère pas tout ça ? Parce que sur Windows c'est à l'installeur de gérer les dépendances (vérifier ce qui est dispo, installer les dépendances ou indiquer clairement ce dont on a besoin).

          Ce qui fait que python est moins embêtant c'est qu'il est embarqué. Ça pose moins de question (c'est aussi faisable pour java), mais c'est bien moins propre.

          • [^] # Re: Programmation

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

            Dans mes souvenirs, déjà j'hésitais entre les deux versions (JRE et JRE) car ce n'était pas indiqué par LibreOffice et il fallait aller les chercher sur le site d'Oracle qui, toujours dans mes souvenirs, n'était d'une clarté lumineuse pour l'utilisatrice de base que je suis. Depuis, sous Mageia, c'est tellement plus simple.

            OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

    • [^] # Re: Programmation

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      Je soupçonne que l'api de LO pour utiliser java n'etais pas trop compatible avec les nouvelles versions de java et que personne ne s'est proposé pour implémenter les changements.

      Pour python, LO sur les systèmes proprio n'ayant pas python ou une version obsolète, python 2 c'est comme Capri c'est fini, le changement de version concerne la version fournit avec LO.

  • # Qrcode ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

    Bonjour

    Comme personne ne réagit sur ce point, j'en profite :)
    Est ce que Qrcode est vraiment utilisé ? Est ce que cela vaut vraiment la peine de présenter cela comme l'innovation de cette version ?

    De mon coté j'ai dû utiliser une fois un qrcode pour configurer le wifi sur un android, j'aurais mis moins de temps en saissisant le code à la main (application absente, erreur d'analyse du code, ….) .

    • [^] # Re: Qrcode ?

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      Pour ma part je l'ai vu utilisé par des associations qui faisaient des flyers sous writer (oui,je sais…) avec un lien vers leurs sites partenaire, ou pour les inscriptions à une manifestation. Pour moi le QR ça a surtout son utilité dans un document destiné à être imprimé

      • [^] # Re: Qrcode ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

        des flyers sous writer (oui,je sais…)

        Tiens pourquoi ce "oui, je sais" c’est tout à fait efficace pour ça. Et si les flyers sont moches, ce n'est pas tant dû à Writer qu'aux personnes qui ont conçu le document.

        OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: Qrcode ?

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Je plussoie.

          Writer reste tout de même plus limité par rapport à un outil de maquettiste comme Scribus (il me semble qu'on en avait déjà parlé il y a quelques mois dans une discussion à propos du CMJN). Mais effectivement si on a pas de très très hautes exigences ou contraintes, il n'est pas nécessaire de sortir l'artillerie lourde et Writer est déjà un outil suffisamment avancé et polyvalent pour la grande majorité des usages. D'ailleurs on peut déjà créer des documents tout à fait décents avec un outil plus simple comme Abiword.

          Bref, peu importe l'outil qu'on utilise du moment qu'on le maitrise suffisamment pour arriver à ses fins.

          • [^] # Re: Qrcode ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

            Pour le CMJN, LibreOffice fonctionne avec.

            Concernant le reste, on peut faire avec Writer des mises en page très complexes, y compris avec détourage des éléments, donc je ne comprends pas. C'est plus que "décent" ce qu'on peut faire avec.

            Et de ce que je vois de l'immense majorité des documents, il n'y a guère d'exigences que Writer ne puisse remplir et je ne suis pas sûre que Scribus soit aussi exigeant sur notamment tout ce qui concerne les espaces (les blancs). Cela dit, effectivement, il y une notion de pré-presse qui n'existe pas dans LibreOffice. Et faire une document long de type rapport dans Scribus est vite un casse-tête (pas vraiment fait pour). En revanche, je reconnais tout à fait que pour des magazines, Scribus est l'outil le plus adéquat. Pour un flyer par contre… ça se discute si on n'a pas des besoins spécifiques en matière d'impression (ou plutôt des exigences spécifiques de l'imprimerie en fait).

            OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: Qrcode ?

              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

              Pour le CMJN, LibreOffice fonctionne avec.

              J'évoquais uniquement le sujet principal de la discussion.
              Mais si tu veux aborder la gestion des couleurs, LibreOffice propose uniquement un aperçu du rendu CMJN en laissant le pilote ICC de l'imprimante se charger de la conversion. Scribus, lui, permet de travailler directement en CMJN et permet même la création de tons directs. Ça permet d'éviter de perdre du temps avec des tests supplémentaires d'impression ou de ne pas devoir chercher spécifiquement un imprimeur qui accepte les PDF en RGB. Ça permet aussi de réduire drastiquement les coûts sur de grandes séries car si le document utilise certaines des quatre primaires pures (souvent le noir) ou qu'il n'en utilise que trois sur quatre (voire moins) et que la conversion RGB vers CMJN n'est pas optimale, l'impression gaspillera de l'encre (ou du toner).

              C'est plus que "décent" ce qu'on peut faire avec.

              Le seul moment où j'ai employé ce terme c'est pour parler d'Abiword, pas de Writer.

              je ne suis pas sûre que Scribus soit aussi exigeant sur notamment tout ce qui concerne les espaces (les blancs)

              Je ne suis pas sûr de comprendre.
              Si tu veux parler des caractères d'espacement typographiques, c'est le rôle d'un traitement de texte, pas d'un logiciel de mise en page. Un rédacteur ne travaillera pas sur un logiciel comme Scribus.
              Si tu veux parler de l'alignement du texte ou des marges, il y a un petit peu plus de possibilités avec Scribus.

              Et faire une document long de type rapport dans Scribus est vite un casse-tête (pas vraiment fait pour)

              Pourtant il y a la même notion de styles et c'est tout adapté à la mise en page d'un livre. Mais ce n'est pas un logiciel de traitement de texte comme Writer.

              (ou plutôt des exigences spécifiques de l'imprimerie en fait)

              Justement pas toujours, c'est pour ça que j'ai précisé les deux. Par exemple, ce n'est pas l'imprimeur qui exigera des couleurs, des encres, des vernis, des découpes ou des pliages spécifiques, c'est bien une volonté du client.

    • [^] # Re: Qrcode ?

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Je pertinente car cela parle de la news.

    • [^] # Re: Qrcode ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Ça dépend de ce qu'on entend par utilisateur.

      Si on entend par là, personnes ou structures ajoutant des QR Code sur des supports matériels, j'ai vu ça sur des brochures, des cartes de visites (les miennes notamment) et divers supports publicitaires par exemple. Des musées l'utilisent ou l'ont utilisé. Au Père-Lachaise, à Paris, on a toute une série de monuments avec des QR Code (qui n'avaient par l'air d'aboutir à quoi que ce soit quand j'ai essayé, d'un autre côté, un jour de grand soleil avec mon téléphone…). La magazine de Next-Inpact en est truffé.

      Par contre il n'y en a pas (ou plus) sur les affiches publicitaires du métro parisien. Ce qui m'amène au deuxième type d'utilisateur, à savoir, le grand public (ou public cible) et là… mystère. À mon avis, ça n'a pas réussi à passer dans les mœurs du grand public. En effet, je pense que si cela a avait été largement adopté, les publicitaires les auraient gardés sur les affiches (ben oui cela leur donnait des arguments assez objectifs d'impact de la campagne d'affichage et du coup des raisons de facturer plus, voyez), explication qui vaut ce qu'elle veut.

      OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Qrcode ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

        Ici encore, il faut avoir une vision plus large que la France.
        En chine, le QR code est un outil quotidien. On s'en sert en permanence pour tout en n'importe quoi. Il ne viendrait à l'idée de personne de faire in Flyer (même s'il n'est destiné qu'à être partagé en tant qu'image) sans un Qrcode pour atteindre le groupe (wechat/whatsapp…) ou le site web concerné.

        Dans ce cas, la nouvelle fonctionnalité est particulièrement bien venue.

        Je ne sais pas pour les autres pays, je suis curieux si certains ont des infos…

        • [^] # Re: Qrcode ?

          Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

          Une recherche rapide (deuxième lien sur DDG) m'a donné ceci: QR Code Statistics 2020

          Les données que je retiens:
          - c'est en augmentation permanente (c'est pas une révolution non plus, mais ça s'installe)
          - Allemagne --> 29% ont utilisé un QR Code
          - France --> 28%
          - UK & US --> 26%
          - Afrique et Moyen-Orient --> 18% (en 2018, 12% en 2017)
          - y'a pas les chiffres pour l'Asie, mais t'as déjà répondu!
          - par contre, ils disent que ça y représente déjà 4% des transactions (avec des usages intéressants: «Street artists are now using QR Codes to get tips»)

          J'en déduis donc que si ça «ne sert à rien» pour Mme Michu qui fait son courrier ou pour sa doc interne d'entreprise, ça semble être une fonction essentielle pour les autres usages!

          • [^] # Re: Qrcode ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

            Je ne pense pas que l'utilisation ou la non-utilisation des QR code soit un truc spécifiquement féminin. En revanche, d'une part, je doute que l'on fasse encore tant de courriers que cela en entreprise, mais, rien n'empêche, pour une raison ou une autre d'ajouter un QR Code à un courrier, cela peut être une décision de l'entreprise. D'autre part, aussi étonnant que cela puisse paraître, la vie de madame Michu, voire celle de monsieur Duschnock, ne se limite pas à son bureau et donc la question est, est-ce que ces personnes, en dehors du travail ont une appli qui décode les QR codes sur leur téléphone et est-ce qu'elles l'utilisent ? C'est toute la question.

            Cette histoire de QR code pose d'ailleurs une autre question qui est celle de la pérennité des liens. Dans le cadre d'une expo temporaire d'un musée, c'est tout à fait bien. Sur une carte de visite, une brochure publicitaire c'est aussi adapté. Gravé sur des monuments pérennes comme au Père-Lachaise, j'ai des doutes car il suffit que quelqu'un oublie que les sites ou pages des sites concernés sont "reliés" à des monuments pérennes et les déconnecte pour que le QR code perde tout son intérêt. En fait, on rejoint, d'une certaine façon, le problème d'un certain nombre d'objets connectés qui deviennent inutilisables sans le serveur distant qui les fait fonctionner.

            OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: Qrcode ?

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              « La tombe connectée » c'est d'un glauque!

    • [^] # Re: Qrcode ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

      Ma dernière utilisation d'un QRcode était pour configurer FreeOTP (donc pour transférer une info d'un site web sur un ordi à un téléphone mobile).

  • # LOOL

    Posté par . Évalué à 10 (+10/-0). Dernière modification le 09/02/20 à 07:41.

    Je ne suis pas un fan de LibreOffice et préfèrais utiliser OnlyOffice sur mon laptop pour une question de commodités (vitesse de lancement, d'ouverture des doc, prise en charge des formats, empreinte ram) Mais …. j'utilise LOOL (version collabora/code) depuis quelques mois(et ai testé onlyoffice server) sur un serveur personnel avec intégration à mon nextcloud et j'en suis tout simplement enchanté. Il est difficile d'être exhaustif sur les points importants du quotidien, en voici quelques uns :

    • gestion du copier/coller différenciée interne (click droit) et source externe (ctrl+c/x+v) ;
    • accessibilité des principales ressources d'outils (clareté, disposition et logique de contexte) ;
    • excellente prise en charge des formats courants (.doc, .docx, .xls, .xslx), à part un problème très mineur de justification des titres, tout le reste est parfait ;
    • grande facilité de réalisation de diagrammes et graphiques de données ;
    • simplicité de gestion des cellules dans Calc ;
    • superbe gestion des commentaires ;
    • superbe gestion des révisions et versions ..

    Voilà à quoi cela ressemble (depuis la dernière mise à jour de décembre, retirant les popups clicks droits et redisposant ces fonctionnalités dans le panneau latéral affiché maintenant par défaut, et les améliorations drastiques dans Calc)
    LOOL

    Au delà de mon usage personnel : mon serveur met à disposition ces outils à une 'association' d'une centaine de personnes, dont une dizaine sont très actifs pour l'usage de ces outils. Ces utilisateurs du quotidien ont un usage variables de l'outillage numérique : cela va de la personne travaillant avec G-Suite / Google Docs au quotidien, du fondu d'Excel, d'usages basiques de MS Office et LibreOffice sur des postes perso … Leurs constats sont sans appels : c'est mieux que MS Office sur poste perso pour leurs usages et mieux que G-Suite / Google Docs pour les plus aguerris ! Cela fû une réelle surprise, la bascule a été immédiate et LOOL a été de suite adoptée. Parmi les fonctionnalités appréciées voici celles qui ont (il me semble) conquis le public :

    • superbe gestion des commentaires ;
    • superbe gestion des révisions et versions ;
    • intégration travail collaboratif pour lequel même un néophyte y arrive du premier coup ;
    • possibilités offertes par le travail collaboratif ;
    • intégration avec nextcloud, permettant :
      • discussion en direct sur un doc ;
      • visio-conférence spécifique au doc en cours de travail, sans mélange ailleurs ;
      • attachement d'un doc à un projet ;
      • attachement d'un doc à un calendrier et/ou une date d'évènements ;

    Et puis, c'est peut être un détail, mais non négligeable : la délégation de fait des utilisateurs basiques aux utilisateurs avancés pour toutes les fonctionnalités avancées : les utilisateurs basiques ne se prennent plus la tête à chercher 'ça ou ça' : le travail central et collaboratif le fait pour eux.

    Devant les fonctionnalités proposées par LOOL et par son intégration à nextcloud, et les retours fait autant par des aguerris à G-docs que des noobs, j'en viens à me demander s'il y a un avenir au client de poste personnel …

    LOOL c'est bon, mangez en !!

    • [^] # Re: LOOL

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

      Ça fait envie.
      En fait, ton commentaire mériterait une dépèche…
      Merci pour ce retour. Je vais creuser un peu, j'avais pour le moment complètement ignoré LOOL, peu intéressé par les suites en ligne.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.