LibreOffice, 10 ans, version 6.4

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et Davy Defaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
62
7
fév.
2020
Bureautique

La suite bureautique LibreOffice a dix ans cette année (déjà !) la version 6.4 vient de sortir. Il y a eu beaucoup de chemin parcouru depuis, à commencer par un nettoyage du code et une compatibilité de plus en plus poussée avec le format OOXML. Et aussi un gros travail sur l’interface, avec notamment l’apparition de la métabarre qui permet d’avoir un affichage ressemblant à celui du ruban de la suite MS Office, mais en beaucoup plus configurable, des jeux d’icônes renouvelés, dont certains en SVG. Mais aussi l’existence d’une version en ligne, LibreOffice Online, parfois familièrement appelée LOL.

Logo de LibreOffice

Plutôt qu’un laborieux, et inintéressant, travail de paraphrase des notes de version, l’optique a été de relever quelques nouveautés ou évolutions et d’y ajouter un commentaire (ou note pontifiante) à vocation plus ou moins pédagogique. Lesdites notes de version sont, d’ailleurs, accessibles via l’À‑propos de LibreOffice (menu Aide).

Notez qu’en tant que fervente lectrice de Terry Pratchett, je n’ai pas pu m’empêcher d’insérer ici ou là des références externes sans forcément de lien avec l’informatique, il faut bien ça pour que la bureautique fasse rêver. Le premier ou la première qui les devine toutes (avec ou sans anneau pour toutes les lier), gagne l’estime de ses contemporains ainsi que la mienne, voire une paire de chaussettes tricotées main sur mesure (ce qui me donnera une bonne raison d’améliorer mon calculateur de chaussettes).

Journal LibreOffice 6.4 vient de sortir, en bref

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
47
29
jan.
2020

En gros, en vrac, et en petits détails (des détails, vraiment ?) piqués au hasard parce que je ne l’ai pas installée.

Moins de java (exit les versions 6 et 7), un beau python (3.7.6), pas de boa ni de truc en plume par contre, et adieu GTK+ 2 VCL. L’intégration de KDE 5 se poursuit.

Plus quelques améliorations de performances, de manipulation des tableaux, la possibilité de générer du code QR (hourra) et l’amélioration de filtres d’importation et d’exportation (...)

Le bulletin d’automne d’ONLYOFFICE : mises à jour, nouveau partenariat et #OSSParis19

19
17
oct.
2019
Bureautique

Cet automne s’avère fructueux pour ONLYOFFICE. Découvrez ci‑dessous un aperçu des actualités : mises à jour (nouvelle version 5.4), nouveau partenariat et participation aux prochains évènements du logiciel libre.

ONLYOFFICE

ONLYOFFICE est une suite bureautique libre trois‐en‐une qui inclut un traitement de texte, un tableur et un outil de présentation. Un gros effort est fait pour la compatibilité : la suite est accessible en ligne, en version bureau (Linux, Mac et Windows) ou en applications mobiles et elle est compatible avec les formats Office Open XML (de Microsoft Office) et OpenDocument (LibreOffice, Calligra…). Enfin, elle permet la collaboration en temps réel.

ONLYOFFICE annonce un partenariat et une intégration avec eXo Platform

4
29
juil.
2019
Bureautique

Ascensio System SIA, le développeur letton de la suite bureautique libre ONLYOFFICE, dont la dernière version de bureau a été récemment présentée sur LinuxFr.org, entre en partenariat avec eXo Platform (1 et 2), l’éditeur français de solutions collaboratives. Une gamme complète d’outils de collaboration incluant les éditeurs de documents en ligne, résulte de l’intégration de deux suites à code ouvert.

Bannière eXo Platform

La suite bureautique d’ONLYOFFICE complète la solution collaborative auto‐hébergée d’eXo Platform par les éditeurs en ligne permettant de coéditer les documents texte, les feuilles de calcul et les présentations qui sont compatibles avec tous les formats courants. Cela permet aux clients d’eXo Platform d’être indépendants du monopole de grandes marques.

Des partenariats technologiques existaient déjà, notamment avec Nextcloud, ownCloud, Alfresco, Confluence, SharePoint, Seafile, Pydio, Liferay, XWiki, CommuniGate, HumHub, Moodle et PowerFolder.


N. D. M. : les communiqués de presse mentionnent aussi une orientation secteur public, une philosophie partagée en matière de code ouvert, et les aspects sécurité.